Page 1

sélection d’été 2012


2


édito Des livres, les bibliothécaires en sélectionnent toute l’année. Dans la masse de documents édités, il s’agit de ne retenir que ceux susceptibles de répondre aux besoins du public, désireux d’approfondir ses connaissances, de se tenir informé de l’actualité, de satisfaire les curiosités les plus variées. Désireux aussi de se détendre, de se nourrir d’autres horizons, de laisser son imaginaire prendre des routes inédites et surprenantes. La littérature est là pour ça, et dans les bibliothèques, les critères d’acquisition professionnels croisent alors des engouements plus subjectifs. Les titres proposés ici sont ceux qui ont su faire vibrer leur lecteur. Bouleversés ou amusés, émus ou délicieusement effrayés, les bibliothécaires les ont mis de côté au fil des mois pour vous les présenter cet été. Sur la plage, en terrasse, ou dans un parc à la pause déjeuner, c’est le moment d’une séance de rattrapage pour toutes les nouveautés qu’on n’a pas eu le temps de goûter, sans cesse remises à plus tard par l’urgence du quotidien. C’est le moment de prendre le temps de tourner la page.

3


sommaire

bd p.5 science fiction p.11

polars p.14 romans p.18

4


b

d 5


Aâma. 1. L’odeur de la poussière chaude

Frederik Peeters

Gallimard | 2011

Dans un futur lointain... Verloc Nim se réveille amnésique au milieu de nulle part. Grâce à son journal, qu’un singe-robot nommé Churchill lui remet, il se plonge dans son passé et apprend qu’il a perdu sa boutique, sa famille et ses amis en décidant de vivre en marge d’un monde hypertechnologique. Jusqu’à ce que son frère Conrad l’emmène sur la planète Ona(ji) récupérer une mystérieuse substance nommée aâma pour le compte d’une grande compagnie de biorobotique... Le scénariste et dessinateur genevois Frederik Peeters livre une intrigue captivante avec ce premier tome d’une épopée de science-fiction, au trait plus fouillé que d’habitude grâce à un travail de précision réalisé à l’encre de chine et au pinceau sur du papier grand format. Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Saint-Cyprien, Croix-Daurade, Médiathèque Empalot, Fabre, Izards, Côte Pavée, Rangueil, Serveyrolles

Les deux du balcon

Francis Masse

Glénat | 1000 feuilles | 1985

Qu’aime-t-on dans la bande dessinée ? Que le dessinateur nous fasse entrer dans un univers graphique, que l’on puisse s’arrêter de longs instants à chaque case pour décortiquer le moindre des détails et s’extasier ? Qu’elle nous donne à lire du texte qui nous tire vers le haut, vers des propos intelligents, savants, tout plein de références ? Que la préface soit écrite par quelqu’un de très reconnu ou avec un titre ronflant qui le pose là et qui permettra à un grand magazine culturel de mettre un bonhomme souriant pour la critique de cette bd, pardon, de ce roman graphique ? Qu’elle soit drôle, absurde, qu’à chaque case les zygomatiques travaillent ? Qu’elle permette de discuter sans fin sur le « c’était mieux avant », avant les mangas, avant les palettes graphiques saisies par P.A.O. ? Qu’aime-t-on dans cette réédition de 1985 de Francis Masse ? Hé bien ! Tout ça ! Et plus encore ! Et nous sommes bien bêtes de ne pas avoir donné le succès qu’aurait mérité cet auteur à cette époque car aujourd’hui il ferait encore des BD au lieu d’être peintre ! Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Rangueil, Pradettes

Quai d’Orsay : chroniques diplomatiques

Christophe Blain Dargaud | 2011

Arthur Vlaminck, jeune homme talentueux, est engagé (« chargé du langage »), pour écrire les discours du ministre des Affaires Etrangères, Alexandre Taillard de Worms, vraisemblable clone de Dominique de Villepin. S’il veut trouver sa place rapidement au sein du Quai d’Orsay où le stress et l’ambition dévorent chacun, Arthur doit s’adapter aux coups bas de ses collègues et aux changements aussi soudains qu’imprévisibles du ministre. C’est inénarrable ! Inspiré de l’expérience d’un conseiller de ministère, Abel Lanzac, ce scénario nous plonge dans un univers incroyable et, sans nous rendre ces serviteurs de l’État sympathiques, il nous donne une vision plus humaine et souvent amusante de ce milieu très fermé. Christophe Blain restitue dans un mouvement virevoltant parfaitement maîtrisé l’agitation perpétuelle qui anime tous ces personnages. C’est fantastique de les voir bouger, réfléchir, décider, toutes leurs émotions étant rendues à la perfection par le dessin du père d’Isaac le pirate. Disponible à Ancely, Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Saint -Cyprien, Croix-Daurade, Médiathèque Empalot, Saint-Exupéry, Fabre, Izards, Minimes, Côte Pavée, Serveyrolles, Médiathèque Grand M

6


Les autres gens

Thomas Cadène

Dupuis | 2010-2012

Mathilde, étudiante en droit, gagne au loto en jouant avec un inconnu. Elle quitte tout et part à la recherche de son destin aux quatre coins du monde. En attendant, ses proches ont aussi leur propre vie à vivre... Véritable phénomène, Les autres gens est une bédénovela suivie tous les jours par les internautes depuis mars 2010, moyennant un abonnement payant. Thomas Cadène, le scénariste, et l’un des 70 dessinateurs du projet, signent chaque jour un nouvel épisode. Le suspense se distille au fil des jours, rendant les lecteurs accros et de plus en plus nombreux. Depuis 2011, les éditions Dupuis publient la bd en version papier, avec un décalage d’un an sur la publication en ligne. Au mois de juin, date de sortie du tome 6-7, l’aventure des Autres gens prendra fin, ainsi l’a décidé Thomas Cadène, fier de son succès, mais désireux que cette belle aventure se termine pour passer à autre chose. Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Médiathèque Empalot

Sorties de route

Cyrille Pomès Scutella | 2011

Après À la lettre près et Chemins de fer, le jeune Cyrille Pomès nous offre la maturité d’un récit intimiste à plusieurs entrées, plusieurs « sorties ». Lindley tient une baraque à frites au bord d’une route. Les rencontrent éphémères ponctuent son quotidien de solitude introspective. Lindley observe, flâne, toujours en retrait de l’existence qui n’arrive à lui que par les bribes de conversation des clients ou le son de la radio jusqu’au jour où un accident mortel a lieu à quelques pas de son camion. Le passé douloureux qui le hante le rattrape alors inéluctablement... Ce huis clos est finement rendu par l’utilisation du crayon gras gommé, brossé, flouté, à peine éclairé par des valeurs de jaune et de bleu. Le trait charbonneux ancre et renforce notamment l’opposition entre la légèreté des propos échangés par les clients de Lindley et le poids qu’il porte en lui. Une chronique douce-amère dans laquelle le lecteur est invité à combler les vides, le silence, à trouver sa propre sortie. Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Médiathèque Empalot, Fabre, Bibliothèque Nomade

Une métamorphose iranienne

Mana Neyestani Ed. çà et là | 2012

Comment le dessin anodin d’un cafard, publié en 2006 dans un journal pour la jeunesse, peut-il tourner au cauchemar dans un pays totalitaire ? Mana Neyestani raconte ses mésaventures, l’enfermement et l’humiliation, avant sa fuite compliquée et dangereuse d’Iran sur un ton distancié et parfois humoristique. C’est du grand art pour décrire cet univers kafkaïen annoncé en clin d’œil dès le titre. Disponible à Saint-Cyprien, Rangueil, Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature)

7


Portugal

Cyril Pedrosa

Dupuis | Aire Libre | 2011

Simon, auteur de BD, (double de Cyril Pedrosa ?), est en perte d’inspiration et délaisse depuis quelque temps ses crayons. Son avenir fait l’objet de questionnements existentiels, il profite donc d’un salon de bande dessinée pour retourner au Portugal, terre qui a vu naître ses ancêtres. Ce retour aux racines fait émerger en lui d’innombrables souvenirs. Souvenirs qui lui donneront envie de renouer avec sa famille et plus particulièrement avec son père, ses oncles et tantes, mais également avec ses cousins restés au pays. Cet album qui se rapproche bien plus du roman graphique que de la BD traditionnelle est empli et empreint de tendresse. Ce sont aussi bien les couleurs que l’écriture qui démontrent la véritable sensibilité et humanité de ces quelques pages qui, au final, nous redonnent le sourire et rappelleront à tous que nous venons toujours de quelque part... et souvent d’ailleurs. Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Croix-Daurade, Médiathèque Empalot, Izards, Minimes, Côte Pavée, Pinel, Serveyrolles

Habibi

Craig Thompson

Casterman | Écritures | 2011

Dans un orient indéterminé, Dodola, au sortir de l’enfance, est vendue et mariée de force à un scribe. Celui-ci l’initie à la calligraphie et au monde avant d’être assassiné par des voleurs. Commence alors pour elle un parcours chaotique illuminé par sa rencontre avec Zam, un jeune enfant qu’elle prend sous son aile. Elle le renomme Habibi mais les aléas du destin les séparent et, quand ils se retrouvent, des années plus tard, leur relation est à reconstruire... Avec cette somme enluminée, Craig Thompson, auteur phare de la BD indépendante américaine, nous donne à voir un travail graphique sophistiqué et foisonnant jouant avec les codes de la calligraphie arabe. Dans un constant mouvement d’aller-retour, il insère des passages oniriques relevant des mythes religieux et païens et propose une vision œcuménique du Coran et de la Bible. La mystique et la culture musulmane entrent en dialogue avec une histoire d’amour impossible. Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature et Intermezzo), Ancely, Saint-Cyprien, Croix-Daurade, Médiathèque Empalot, Saint-Exupéry, Fabre, Côte Pavée

Chroniques de Jérusalem Guy Delisle

Delcourt | Shampooing | 2011

Après la Corée du Nord (PyongYang) ou encore la Birmanie (Chroniques Birmanes), l’auteur entame une nouvelle année en terre inconnue. Compagnon d’une employée de Médecins Sans Frontières qu’il suit au fil de ses missions, le voilà catapulté dans le quartier Est de Jérusalem. Avec son fils Louis, déjà rencontré dans Chroniques Birmanes, et Alice, la petite dernière, ce père au foyer parcourt avec ferveur la ville sainte au volant de sa poussette. C’est avec naïveté, simplicité et beaucoup d’humour (« Merci mon Dieu de m’avoir fait athée ») qu’il s’emploie à nous faire comprendre le conflit israélo-palestinien. À travers ses rencontres, ses anecdotes, ses périples, nous découvrons Jérusalem. Vivante, avec ses nombreux parcs pour enfants, inquiétante, avec une majorité de la population armée, mais surtout une ville qui ne nous laisse jamais indifférent. Parfois las de ces voyages, Guy Delisle confiait récemment à Rue 89 : « Le voyage, c’est ma compagne. Moi, je suis derrière et je ne suis pas mécontent que ça s’arrête ». Nous, nous sommes prêts à le suivre aux quatre coins du monde pour de nouvelles chroniques... Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Saint-Cyprien, Croix-Daurade, Médiathèque Empalot, Saint-Exupéry, Fabre, Minimes, Côte Pavée, Pinel, Roseraie, Serveyrolles

8


Bride stories Kaoru Mori

Ki-oon | 2011 | série en cours

Dans les steppes d’Asie centrale, au XIXe siècle, les femmes sont monnaie d’échange. Ainsi Amir est-elle donnée en mariage au fils aîné du clan voisin, Karluk. Elle a 20 ans, il en a 12... Chasseuse aguerrie, souriante et généreuse, elle accepte son sort et a tôt fait de se faire accepter par sa nouvelle famille, de l’ancêtre acariâtre aux petits neveux turbulents. Nouvelles coutumes, nouvelle vie, elle apprend et partage les savoir-faire traditionnels. Entre les jeunes époux, si l’union semble cocasse et l’intimité maladroite, une tendresse délicate se noue au fil des jours. Mais il n’y a pas d’enfant, et bientôt la famille d’Amir décide de la reprendre pour conclure une alliance plus avantageuse... Au-delà du dépaysement et de l’humanité émouvante du récit, le lecteur est charmé par la finesse des décors. Fascinée par l’artisanat local, la mangaka s’est attachée à décrire avec minutie les détails des étoffes, des bijoux, des tentures et autres marqueteries des intérieurs, et on plonge avec délectation dans l’observation de ces merveilles. Fauve Angoulême 2012 Prix Intergénérations. Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature et Intermezzo), Ancely, Saint-Cyprien, Croix-Daurade, Pont des Demoiselles, Duranti, Rangueil, Saint-Exupéry, Médiathèque Empalot, Fabre, Izards, Côte Pavée, Pinel, Médiathèque Grand M.

Watchmen Alan Moore

Urban Comics | DC essentiels | 2012

Dire et redire que cette œuvre est un chef-d’œuvre est vain. Ce mélange de policier, de science fiction avec en toile de fond une crise politique mondiale est d’une finesse incroyable. C’est écrit dans les années 1980 mais ce n’est nullement démodé. Et même si certains sont effrayés par ces histoires de super héros, tout amateur de BD doit au moins avoir fait l’effort d’ouvrir ce bouquin. D’autant plus que cette édition, contrairement à la précédente, reprend la très bonne traduction de l’écrivain Jean-Patrick Manchette. La meilleure œuvre d’Alan Moore. Disponible à Croix-Daurade, Fabre, Serveyrolles, Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature et Intermezzo)

L’Inscription

Chantal Montellier Actes Sud bd | 2011

Caroline Molinier (ou Montbrasier), poétesse dilettante, décide, suite à une conversation avec son ami Paul, de « s’inscrire dans le réel ». Elle se rend donc dans une mairie où officie un étrange inscripteur. Commence alors pour elle une traversée du miroir chaotique... Convoquant notamment les figures d’Alice au pays des merveilles, Chantal Montellier nous entraîne dans le sillage de l’inconscient et de la révolte (thèmes qui lui sont chers). Le monde réel et utilitariste auquel Caroline tente d’adhérer est un reflet à peine déformé de notre quotidien et questionne la place qui est faite à l’artiste, à la femme et à l’individualité. Imbriquant références, symboles et métaphores, nouant narration romanesque, fragments poétiques et dialogues en bulle, ce roman graphique protéiforme s’affranchit avec bonheur des rigueurs de la case tout en nous livrant un cadrage minutieusement porteur d’intensité. Une fable satirique qui n’épargne personne, bref du grand Montellier ! Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Saint-Cyprien, Fabre, Rangueil, Pradettes

9


Les Ignorants : récit d’une éducation croisée Etienne Davodeau

Futuropolis | 2011

Dans la veine des BD reportages qui ont fait une partie de sa notoriété (les Mauvaises gens, Rural), Davodeau nous livre un album sur la rencontre entre un auteur de bandes dessinées (lui-même) et un viticulteur en biodynamie. Dans cet échange de savoirs et de passion qui s’étend sur une année, on rit et on apprend beaucoup sous le crayon toujours aussi minimaliste et sensible de Davodeau, appuyé par des touches de lavis subtilement maîtrisées. Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature et Intermezzo), Rangueil, Saint-Cyprien, Médiathèque Empalot, Croix-Daurade, Saint-Exupéry, Fabre, Minimes, Côte pavée, Serveyrolles, Pradettes

10


s c

i e

n c e

f

i t

c i

o n

11


Enfants de la conquête

Celia S. Friedman L’Atalante | 2011

Julian : apostat, fugitif, conquérant

Robert Charles Wilson

Denoël | Lunes d’encre | 2011

Dans ce space opera, deux civilisations s’affrontent depuis toujours, celles de Braxi et d’Azéa. Les Braxanà sont orgueilleux, prisonniers d’un code d’honneur et de lois eugéniques traquant impitoyablement toute trace de télépathie chez ceux de leur race. Les Azéens, eux, cultivent la télépathie chez les leurs au sein d’une Académie toute puissante. Tous ne vivent que pour la guerre. Zatar, braxana et Anzha Lyu, azéenne, vont se rencontrer, s’affronter et... Le sort de leurs peuples mais aussi de toute l’humanité est entre leurs mains. L’auteur nous entraîne dans un univers parfaitement crédible, avec batailles galactiques, planètes exotiques et coutumes étranges. Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Croix-Daurade, Bibliothèque Nomade

L’Amérique du XXIIe siècle... Les décombres de l’ancienne civilisation technologique affleurent des « Dépotoirs ». Au cœur de ce chaos, des livres qu’il est interdit de lire. Car l’Eglise du Dominion, qui domine ce monde post-apocalyptique et totalitaire, punit de mort quiconque ose s’éloigner de l’orthodoxie néo-féodale. Julian conte la trajectoire fulgurante de l’hérétique, du renégat, du rebelle qui défia cet impensable futur. Robert Charles Wilson réussit un roman fluide et roboratif sur l’aventureuse existence de Julian et tente ainsi un retour vers les mythes littéraires fondateurs de l’Amérique. Fidèle au thème du déclin des sociétés, il propose également une réflexion subtile sur la politique, la religion, la guerre et l’écologie. Sans égaler, sur le même thème, la perfection stylistique de l’inoubliable Pavane de Keith Roberts, Julian en impose grâce à un sens du récit impeccable et une vraie puissance d’évocation. Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Ancely, Fabre

Le maître du Haut Château

Philip K. Dick

J’ai lu | Nouveaux millénaires | 2012

Un monde où l’Allemagne nazie et le Japon impérial ont écrasé les Alliés. Où les États-Unis, colonisés, ploient sous un joug implacable. Une société terrifiante, où la consultation du Yi King , le « livre des mutations », offre les clés de l’avenir. Où un mystérieux écrivain reclus dans un château rédige une histoire du futur dans laquelle les Alliés sont victorieux... Le maître du Haut Château est peut-être la plus célèbre des fictions de Philip K. Dick. La plus inquiétante aussi, peut-être, parmi ses univers truqués coupants comme des morceaux de miroir brisés, ses cathédrales futuristes peuplées de paumés évoluant au plus près d’une vérité révélée/dérobée. Empreint d’une mélancolie profonde et d’un humour féroce, porté par l’élan mystique qui marqua l’existence et les récits de l’écrivain, Le maître du Haut Château offre en grinçant aux rejetons de notre société mutante une traversée des apparences ésotérique comme un oracle. Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Ancely, Saint-Cyprien, Médiathèque Empalot, Fabre, Izards, Minimes, Pradettes, Serveyrolles

12


Jackpots : nouvelles

Robert A. Heinlein Actu SF | 2011

L’alliance sacrée (Acacia. 3)

David Anthony Durham Le Pré aux clercs (Fantasy) | 2011

Voici l’occasion rêvée de découvrir, ou de redécouvrir, le talent de Robert A. Heinlein, auteur emblématique de l’âge d’or de la science fiction. Les éditions ActuSF nous présentent quatre nouvelles, écrites entre 1941 et 1953. L’une d’entre elles est inédite : La création a pris huit jours. Chacune est préfacée et resituée dans son contexte. Elles tournent autour du choix et de ses conséquences directes, sans donner de solution toute faite au problème posé, avec une plausibilité scientifique certaine. Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Bibliothèque Nomade

David Anthony Durham nous livre enfin le dernier opus de la trilogie de fantasy Acacia. L’empire acacian est plus en danger que jamais : les Numreks ont trahi, les Auldeks sont en marche et les sorciers de Santhor veulent reconquérir leur pouvoir. La famille royale, les Akarans, est au complet. Corinn a fait revenir Aliver, le frère aîné, d’entre les morts, avec le Chant d’Elenet, magie corruptrice dont il faudra payer le prix. Mena et Dariel, les plus jeunes, accomplissent leur mission à l’extérieur pendant que Corinn et Aliver se sacrifient pour sauver le royaume. Dans ce monde, on croise des dragons, et la magie aura au final autant d’importance que les batailles. Les personnages sont forts et attachants, l’écriture est rythmée et le roman se lit d’une seule traite. Une clôture en apothéose. Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Bibliothèque Nomade, Serveyrolles

13


p

a 14

o

l

r s


Miséricorde

Jussi Adler Olsen

Albin Michel | 2011

Affecté à la direction d’un nouveau service, Carl Morck, flic rongé par la culpabilité suite à une mission à l’issue dramatique, est chargé d’enquêter sur des affaires classées mais irrésolues, manière à peine voilée de l’écarter. Son assistant Assad, un syrien buveur de thé, très croyant et plein de ressources, réussit à l’intéresser à la disparition d’une femme politique connue, de l’opposition. Nous sommes en 2007 et avec Carl et Assad nous remontons dans le passé et assistons parallèlement au calvaire de Merete, portée disparue depuis 2002. Petit à petit, les deux récits se rejoignent, le suspense s’intensifie, jusqu’au bout. Tome inaugural d’une série, Département V, Miséricorde est un thriller palpitant, aux multiples rebondissements, très efficace. Le duo improbable de ces flics si différents fonctionne à merveille, l’évolution des personnages, intéressante, contribue aussi à un très bon moment de suspense. Prix du meilleur polar scandinave en 2011. Disponible à Ancely, Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature et Intermezzo), Bibliothèque Nomade, Saint-Cyprien, Saint-Exupéry, Izards, Pavillon de prêt, Roseraie, Serveyrolles, Médiathèque Grand M, Côte Pavée

La tristesse du Samouraï Victor del Arbol

Actes Sud | Actes noirs | 2012

Ce n’est pas une Espagne chaude et colorée que l’on va rencontrer dans ces pages, le soleil est bien peu présent dans ce roman, résolument plongé dans l’obscurité, la violence et la douleur, mais une Espagne brisée par son histoire tragique. Le récit débute en 1941, par le meurtre d’Isabel, épouse du redoutable phalangiste Guillermo Mola. Ce meurtre maquillé par ses troubles commanditaires, est attribué arbitrairement à un innocent, qui non seulement y laisse sa vie, mais va transmettre cette lourde hérédité à ses descendants. Sous forme d’allers-retours entre passé et présent, l’auteur construit une intrigue complexe, alimentée par un suspense bien maîtrisé. Le lecteur est habilement guidé dans ce labyrinthe, les maillons de la chaîne se dévoilent en temps opportun, et alimentent curiosité, surprise ou stupeur... L’intrigue se tisse et s’épaissit, ne laissant aucun répit aux protagonistes impliqués, personnalités complexes, sauvages. Se côtoient des personnes d’une perversité redoutable, auxquels se heurtent les efforts démesurés de quelques héros tentant de préserver leur intégrité, dans une lutte bien peu équitable. Un excellent thriller sur trame historique. Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature et Intermezzo), Croix-Daurade, Saint-Exupéry, Fabre, Minimes, Pavillon de prêt, Médiathèque Grand M, Serveyrolles

En mémoire de la forêt

Charles T. Powers Sonatine | 2011

Dans un petit village polonais, peu après la chute du communisme, un homme est retrouvé mort. Leszek, un ami du disparu, décide de chercher à savoir ce qui a pu se passer. C’est dans les secrets familiaux et ceux du village, en particulier autour des Juifs brutalement disparus en 1939, que Leszek trouvera le chemin de la vérité. L’ambiance est pesante, lourde de non-dits ; on est dans cette période où les vieilles habitudes ont encore la vie dure alors que les jeunes loups veulent prendre le pouvoir dans une société nouvelle. Un beau roman, dans un style puissant, sur la, les mémoires, par un auteur qui n’a écrit que cet ouvrage. Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature et Intermezzo), Bibliothèque Nomade, Saint-Cyprien, Croix-Daurade, Saint-Exupéry, Fabre, Izards, Côte Pavée, Serveyrolles, Pradettes, Médiathèque Grand M 15


Betty

Arnaldur Indridason

Métailié | 2011

Ici, pas d’enquêteur mais un accusé qui, en attendant d’être jugé, essaie de reconstituer le fil des évènements qui l’ont conduit dans sa cellule. Comment, suite à sa rencontre avec Betty, cette femme troublante et fascinante, sa vie a-t-elle pu basculer jusqu’à être accusé de meurtre ? Si tout lui a semblé fortuit sur le moment, aujourd’hui acculé, il se rend compte de la machination implacable dont il a été la victime. Mais finalement, est-il vraiment le seul à être floué ? Sous couvert d’un récit assez linéaire mettant en scène le trio classique de la maîtresse, de l’amant et du mari trompé, Indridason joue à manipuler le lecteur. L’effet de surprise au milieu du roman est tel qu’il l’oblige à revenir en arrière, à la recherche des indices négligés. Plus que dans l’histoire en tant que telle, c’est dans l’approche narrative que réside l’intérêt de ce roman noir, écrit en parallèle de la série mettant en scène le commissaire Erlendur Sveisson. Disponible à Ancely, Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Bibliothèque Nomade, Croix-Daurade, Fabre, Saint-Cyprien, Izards, Côte Pavée, Pavillon de prêt, Serveyrolles, Roseraie, Médiathèque Grand M

Les Péchés de nos pères Lewis Shiner

Editions Sonatine | 2011

Durham, Caroline du nord. Michael, dessinateur de BD, vient au chevet de son père à l’hôpital, atteint d’un cancer en phase terminale. Durham est la ville où ses parents se sont rencontrés et où son père a débuté sa carrière dans le bâtiment, mais Michael ne connaît presque rien de ce passé et il espère parvenir à briser le mutisme de son père. Bientôt, au fil de son enquête pour comprendre ses origines, Michael est confronté à l’histoire d’Hayti, quartier noir de Durham ayant subi la « réhabilitation urbaine » dans les années 1960. Les voix de Robert, puis de Ruth, ses parents, entrent alors en scène pour dévoiler les drames intimes, en écho aux bouleversements sociaux de la ville. Le racisme, l’amour, l’identité, la filiation, le pouvoir, le renoncement, la rédemption, sont les thèmes abordés avec justesse et sensibilité par Lewis Shiner. Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Croix-Daurade, Côte Pavée, Bibliothèque Nomade

Le deuil et l’oubli

John Harvey

Rivages | Thriller | 2011

Eté 1995, Cornouailles. Le corps d’une jeune adolescente, Heather, est découvert le long de la côte. La thèse de l’accident est retenue mais le doute persiste pour l’officier Cordon, chargé de l’affaire. Quatorze ans plus tard, alors que la mère d’Heather a refait sa vie, sa seconde fille, Beatrice, disparaît à son tour... Le policier Will Grayson est chargé de l’enquête, en duo avec Helen Walker. Y a-t-il un lien entre ces deux disparitions ? Les présomptions de Cordon étaientelles fondées ? La brume des côtes sauvages de Cornouailles, paysage initial d’une scène tragique, augure la tonalité sombre du roman, contrebalancée par l’écriture limpide de John Harvey et par la personnalité solide et attachante des deux enquêteurs Will et Helen, rencontrés dans Traquer les ombres. Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Fabre, Croix-Daurade, Côte Pavée, Serveyrolles, Pradettes, Bibliothèque Nomade

16


Un père idéal Paul Cleave

Sonatine éditions | 2011

Le drame familial qui avait marqué l’enfance d’Edward Hunter ne semblait pas avoir de répercussions sur sa vie d’adulte : son père, serial killer à ses heures, avait été arrêté par la police et purgeait désormais une peine de prison à perpétuité. Les liens entre les deux hommes étaient inexistants. Mais soudain, la vie d’Edward Hunter, citoyen modèle, bascule dans l’horreur : sa femme est assassinée sous ses yeux. Les évènements s’enchaînent et le passé ressurgit. S’ensuit une relation complexe et ambiguë entre le père et le fils qui communiquent de nouveau. Qu’en sera-t-il de l’hérédité paternelle ? Après Un employé modèle, roman noir et humoristique, Paul Cleave récidive magistralement avec un polar d’une noirceur d’encre ayant pour toile de fond le même thème du serial killer dans lequel, cette fois-ci, se pose la question de l’hérédité et de la prédestination. Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Bibliothèque Nomade, Saint-Cyprien, Saint-Exupéry, Côte Pavée, Pavillon de prêt, Roseraie, Serveyrolles, Pradettes

The city and the city

China Miéville

Fleuve noir | Thriller | 2011

Cet auteur britannique nous plonge une fois de plus dans un univers perturbant. Deux cités, Beszel et Ul Qoma, sur le même lieu, deux cités dont les habitants sont habitués à s’ignorer mutuellement, où une rue peut commencer à Beszel et finir à Ul Qoma, une autorité neutre pour veiller au respect de ces frontières : la Rupture. Tyador Borlu est policier à Beszel et enquête sur la mort d’une jeune femme, archéologue, qui vivait tour à tour dans les deux villes. Dans une ambiance noire, il navigue d’une ville à l’autre, sans cesse à la frontière, sans cesse près de mettre à jour des vérités dérangeantes pour les uns ou pour les autres. Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Bibliothèque Nomade, Croix-Daurade, Izards

Incident à Twenty-Mile Trevanian

Gallmeister | 2011

Un ouvrage de Trevanian à la sauce western, resté inédit en français. TwentyMile est une ville minière désertée qui vit une nuit par semaine, quand les ouvriers de la mine viennent livrer le minerai d’argent et dépenser leur paye. Arrive Matthew, un mystérieux jeune étranger qui cherche à se rendre utile à tous et s’intègre petit à petit à cette population assez hétéroclite. Peu après, au terme d’une épopée sanglante et violente, Lieder et ses deux acolytes, évadés du pénitencier et aussi bêtes que méchants, s’installent à Twenty-Mile et s’emparent de la ville, dans le but de se saisir de la livraison hebdomadaire de la mine. La tension monte, la violence se déchaîne. C’est un roman noir d’une rare intensité, aux personnages attachants et où le final sonne comme une fin de rêve. Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Croix-Daurade, Fabre, Minimes, Côte Pavée, Rangueil, Serveyrolles, Médiathèque Grand M

17


r o

m

a n s 18


Chinook

Pete Fromm

Gallmeister | Nature writing | 2011

Le « chinook », raconte Pete Fromm, « c’est un vent qu’on a là-haut et qui vient des montagnes ». Ainsi ce souffle étrange qui travaille au corps les grands froids par sa singulière douceur fait-il se cristalliser les phénomènes et basculer les existences. En autant de nouvelles que de solitudes, Pete Fromm plie et déplie des phrases puissantes, précises, directes, dotées du même équilibre subtil que ces instants où tout s’envole et qui sédimentent le sol de ses fictions. Au cœur d’une nature impavide et tragique, amère comme un théâtre de tragédie, des espoirs et des rêves croisent des brûlures et des engourdissements. L’angoissante ironie du chinook, diffuse mais sans pitié, monte avec le sang qui affleure lentement pendant la découpe d’un cerf congelé par l’hiver, souffle sur les épis de maïs d’un champ trop vaste où un enfant s’efface, assemble et éparpille les mots d’une lettre d’adieu un jour d’anniversaire. Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Bibliothèque Nomade, Médiathèque Grand M, Serveyrolles

Présents

Franck Magloire

Seuil | Fiction & Cie | 2012

Un jeune homme plongé dans le coma. Six personnes, six présences, de près ou de loin liées à lui, se racontent, se rencontrent, se révèlent, absents à eux-mêmes et au monde. Présents coule et tournoie dans une valse à six temps qui conte autant de solitudes silencieuses rassemblées autour d’un gisant plus vivant qu’elles, d’un absent tellement présent. Franck Magloire raconte le près et le loin, le présent et l’absent, dans une langue limpide et chaleureuse, rythmée comme une conversation avec soi-même dans laquelle on oscille, tels ses personnages, entre illusions et oubli. Le renversement des êtres et du monde qu’engage toute disparition, tout effacement, même progressif et ténu, nous est conté dans ce roman de sommeil et de vie, lumineux comme un cristal de neige qui se liquéfie lentement dans la chaleur du monde. Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Bibliothèque Nomade, Izards

Le Héron de Guernica

Antoine Choplin

Ed. du Rouergue | La Brune | 2011

Antoine Choplin nous fait revivre avec ce texte court et délicat l’histoire de Guernica à travers le double regard du peintre Pablo Picasso et d’un jeune homme, Basilio, peintre lui aussi et témoin de la tragédie. Le livre s’ouvre et se fermera sur l’exposition universelle à Paris, où doit être montrée pour la première fois au public la fameuse toile. Basilio, lui, plus humblement s’attache à peindre, dans le marais, des hérons cendrés, oiseaux hiératiques et silencieux. Le héron semble ici symboliser toute la fragilité et la vulnérabilité humaine, mais la vie malgré tout. C’est ici l’art comme témoignage des atrocités de la guerre. Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Médiathèque Empalot, Fabre, Serveyrolles

19


Fantaisies mythologiques Collectif

L’avant-scène théâtre | Quatre-vents |2011

Transcription à plusieurs voix de quelques-unes des Métamorphoses d’Ovide. Maintenues à leur époque d’origine ou transposées à nos jours, ces brèves pièces nous donnent à rire, à frémir mais aussi à rêver, le fantastique étant le genre dominant de l’œuvre d’Ovide. Qualité et diversité d’écritures sont au rendez-vous de cette joyeuse bacchanale ! Disponible à Rangueil, Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature)

Lonesome dove Larry McMurtry

Gallmeister | 2011

Année 1880, Augustus McCrae et Woodrow Call, deux vieux ex- « Texas rangers », s’ennuient un peu dans leur ranch délabré. Ils décident d’aller voir si l’herbe est plus verte dans le Montana où, il y a des terres à prendre pour des cow-boys décidés. Pour ça, ils vont aller au Mexique tout proche, voler quelques milliers de têtes de bétail et partir à la conquête du grand Ouest. C’est ce long périple que nous conte Larry McMurtry. La route sera périlleuse, les éléments vont se déchaîner, la troupe croisera des pillards et des indiens à la dérive mais encore dangereux. Tous n’arriveront pas. Prodigieuse aventure semée d’embûches, de douleur et de rires, formidable western où les héros sont bien fatigués mais ont toujours la tête pleine de rêves. Près de mille pages d’un western haletant. Vous ne le lâcherez pas, alors prévoyez plusieurs heures de lecture ! Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Croix-Daurade

Tangente vers l’Est

Maylis de Kerangal Verticales | 2012

Un très court roman, juste le temps d’un voyage. D’un voyage en train. Celui d’Aliocha, jeune conscrit russe, en route vers sa caserne, et de Hélène, femme française qui vient de quitter son amant. Tous deux sont en fuite, à bord de ce train, lancés sur cette voie tracée à travers le pays immense, contraints d’aller de l’avant. Aliocha redoute cet avenir qu’il n’a pu éviter, il est terrifié par le sort qui l’attend ; Hélène, elle, a choisi cette fuite. Tous deux vont se croiser, se cogner, s’affronter, s’attirer, s’aider, dans des moments de grande tension, de fatigue, d’angoisse. L’histoire est rythmée par les mouvements du train, ce bruit sourd qui rassure mais qui use aussi. L’écriture est tendue, exigeante, et embarque le lecteur voyageur vers une issue apaisante, même si elle reste pleine de questions. Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Fabre, Izards, Pavillon de prêt

20


Limonov

Emmanuel Carrère

P.O.L. | 2011

Faux roman mais vraie biographie, le dernier ouvrage d’Emmanuel Carrère, prix Renaudot 2011, est passionnant. Toute la vie de l’écrivain Edik Limonov s’y déroule, depuis les neiges sales de son Ukraine natale jusqu’aux prisons russes des années 2000. On le suit partout, voyou underground des lettres sous Brejnev, clochard céleste à New-York, écrivain branché à Paris, soldat perdu en Serbie, chef national-bolchevique contre Poutine... Il irradie le livre de sa vénéneuse présence et se campe en héros slave digne des grands romans russes. Disponible à Ancely, Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Bibliothèque Nomade, Côte Pavée, Croix-Daurade, Médiathèque Empalot, Fabre, Médiathèque Grand M, Izards, Minimes, Pinel, Pavillon de prêt, Pradettes, Roseraie, Saint-Cyprien, Saint-Exupéry, Serveyrolles

1Q84 livre 1 Avril-Juin

Haruki Murakami

Belfond | 2011 (Trilogie)

Dès les premières lignes, l’univers si particulier de Murakami nous entraîne dans une aventure fascinante dans les quartiers de Tokyo, de manière parfois surréaliste, sur les pas d’Aomamé, jeune femme dont la mission vengeresse nous surprend sans nous étonner et aussi avec Tengo, brillant enseignant, chargé par un grand éditeur de réécrire l’histoire de Fukaéri, mystérieuse jeune fille fragile et solitaire. À la fois roman d’amour, d’aventures, à portée historique, la dimension fantastique se mêle au réalisme des situations sans nous perdre. Les interrogations philosophiques sur la justice, la puissance de création, les problèmes de société liés à l’emprise des sectes et à la violence, nous dévoilent la confusion qui règne au Japon et plus largement au sein du monde contemporain. L’écriture raffinée, élégante, ajoute un supplément de plaisir à une lecture envoûtante, poétique, originale et pleine d’imagination. On se hâte vers le livre 2 dès la dernière page achevée. Disponible à Ancely, Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Bibliothèque Nomade, Saint-Cyprien, Croix-Daurade, Médiathèque Empalot, Saint-Exupéry, Fabre, Izards, Minimes, Côte Pavée, Serveyrolles, Pradettes, Médiathèque Grand M

Et puis Paulette

Barbara Constantine

Calmann-Lévy | 2012

Comme dans d’autres romans de Barbara Constantine, (Tom, petit homme, tout petit homme, Tom par exemple), on est tout de suite envahi par la musique du titre, le bien-être, l’optimisme de cette belle histoire. Ce n’est pas mièvre pour autant, les drames côtoient simplement les grandes joies, comme souvent dans la réalité mais sans qu’on y prête toujours attention. Là, l’accent est mis sur ces moments intenses de grande solidarité, d’amitié, où tout semble se dénouer, ici à travers la cohabitation de personnes âgées et de plus jeunes, comme antidote aux problèmes économiques et sociaux. Ce parti pris de confiance et d’espoir est particulièrement rafraîchissant, un conte de fée pour adultes ! Pourquoi pas ? Il suffit d’y croire, au moins le temps d’un roman... et ne pas bouder son plaisir puisque c’est aussi joliment écrit. Disponible à Ancely, Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Croix-Daurade, Fabre, Côte Pavée, Pinel, Pavillon de prêt, Serveyrolles, Bibliothèque Nomade

21


Le Chiffre des sœurs

Antoine Piazza

Ed. du Rouergue | La Brune | 2012

Elles sont quatre sœurs, toutes différentes de par leurs traits psychologiques et leur activité ou mission : Nabelle, Armelle, Angèle et Alice (maîtresse de maison, professeur de piano, religieuse et infirmière). Mais sous le regard du narrateur, le neveu, elles semblent ne faire qu’un. Elles incarnent cette famille de province que l’auteur, Antoine Piazza, parfois amusé, nous dépeint sur plusieurs générations : un siècle d’une vie de famille avec de multiples anecdotes familiales, de voyages, jamais tristes. Une France surannée peut-être mais au charme désuet. Le chiffre qu’évoque le titre du livre, c’est celui que la grand-mère brodait sur le linge. Antoine Piazza est aussi l’auteur, pour ne citer que ces deux titres, d’Un voyage au Japon (2010) et des Ronces (2006), où il évoque son expérience d’instituteur. Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Minimes, Croix-Daurade, Saint-Exupéry, Pradettes, Serveyrolles

La part de l’homme

Kari Hotakainen Lattès | 2011

Un écrivain « au chômage » et en mal d’inspiration déambule dans une foire du livre et achète la vie d’une mercière à la retraite qui a besoin d’argent : un drame est survenu dans sa famille. À travers son récit, ses réflexions sur le monde, ses trois enfants et son mari qui refuse de parler, elle nous offre avec son bon sens une parole libérée et se pose la question essentielle « Comment en sommes nous arrivés là ? ». Quelle part reste-t-il à l’homme dans la tourmente du libéralisme non éclairé ? C’est l’enjeu de ce livre à la fois drôle et grinçant. Une belle rencontre ! Le Prix Courrier International récompense depuis 2008 une œuvre traduite en français qui témoigne de la condition humaine dans une région du monde. Ce livre finlandais l’a reçu en 2011. Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Croix-Daurade, Minimes, Serveyrolles

Le retour de Silas Jones Tom Franklin

Albin Michel | Terres d’Amérique | 2012

C’est l’histoire d’une amitié mal vue, dans le Mississippi rural des années 1970. Dans une petite ville, deux adolescents sympathisent malgré leurs différences de classe sociale et de couleur de peau. La disparition d’une jeune fille va mettre fin à leur relation. Trente ans après, ils se retrouvent... Tour à tour ils se racontent, et l’alternance passé / présent permet de délivrer les clés. Ce récit intense, hanté par les mensonges, la culpabilité et les non-dits, bien rythmé et d’une écriture très visuelle, nous révèle des personnages dans toute leur complexité, leur humanité. C’est aussi un portrait du Sud et de ce qui n’a pas changé en trente ans. Un bon roman qui vous emportera. Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Côte Pavée, Croix-Daurade, Izards, Minimes, Rangueil, Serveyrolles

22


Place de la Trinité

Alain Monnier

Flammarion | 2012

Ce roman nous présente Adrien Delorme, la cinquantaine, universitaire, et l’amour qu’il éprouve pour Louise, une femme mariée. Jour après jour, Adrien l’attend à la « Dolce Vita », un restaurant toulousain place de la Trinité, mais elle ne vient pas. Louise voudrait bien fréquenter Adrien, mais craint de trahir son mari. L’ouvrage traite du thème de l’attente, qui concerne tous les personnages : Adrien, songeant toujours à Louise, que ce soit à la « Dolce Vita », à la librairie de son ami Germain, ou encore chez lui ; Louise, médiatrice de quartier, essayant de trancher des litiges entre copropriétaires ; les réfugiés africains, chassés de leurs pays par les guerres ou dictatures, occupant une église, attendant leur sort ; les astronautes bloqués dans l’espace, après un incident de vol, et se demandant quand ils pourront redescendre ; et même Pétrarque, méditant sur Laure, dans son « Canzoniere ». Adrien peut penser le meilleur ou le pire pour Louise, mais ne désespère pas, et en parle à Germain. Disponible à Ancely, Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Croix-Daurade, Médiathèque Grand M, Pavillon de prêt, Rangueil

Tout, tout de suite

Morgan Sportes

Fayard | 2011

Est-ce un roman ? Est-ce un récit ? Morgan Sportes écrit en préambule qu’il s’agit d’un « conte de faits ». Et les faits sont là, implacables. Dans ce texte rigoureux au vocabulaire épuré, l’auteur relate l’impitoyable et interminable agonie d’un jeune homme de confession juive enlevé en 2006 par le « gang des barbares ». Une poignée de jeunes à la devise facile (« tout, tout de suite ») ont, durant les vingt-quatre jours de souffrance d’Elie, expérimenté la part la plus sombre de leur être. Certains n’étaient que des enfants... Quels mots pour décrire l’inhumanité ? Ceux-là vous prennent au ventre et ne vous lâchent plus. Disponible à Médiathèque Empalot, Ancely, Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature et Intermezzo), Saint-Cyprien, Croix-Daurade, Côte Pâvée, Roseraie, Serveyrolles, Pradettes, Médiathèque Grand M, Bibliothèque Nomade

Je ne suis pas celle que je suis Chahdortt Djavann

Flammarion | 2011

« À quarante ans passés, ce livre est une tentative de vie, comme on fait une tentative de suicide. » Ces mots de la narratrice nous disent tout du livre. La vie, la mort, double filigrane qui accompagne un texte en double lecture. D’une part, les séances de psychanalyse, où la femme vient vomir une folie difficilement contenue, et, d’autre part, les chapitres de vie qui nous content le difficile parcours de l’héroïne entre Téhéran, Dubaï et les rives du Bosphore. La langue en est le trait d’union précieux. Comme elle chemine dans son apprentissage du français, la femme se réapprend et se reconstruit. Un superbe témoignage de femme et d’exil et un hymne à la langue française. Disponible à Médiathèque Empalot, Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Croix-Daurade, Saint-Exupéry, Fabre, Côte Pavée, Roseraie, Médiathèque Grand M, Serveyrolles

23


D’acier

Silvia Avallone

Liana Levi | Collection Littérature | 2011

Silvia Avallone situe son premier roman à Piombino, en Toscane, ville industrielle absente des guides de voyages. Ici, pas de monuments historiques mais des barres d’immeubles insalubres, des plages où le sable se mêle aux détritus, et une aciérie autour de laquelle gravitent jour et nuit des pères démissionnaires, des mères exténuées, des jeunes sans repères ni idéaux qui se noient dans l’alcool, la violence et les discours de Berlusconi. Ce tableau de la classe ouvrière digne de Zola est éclairé par la présence et la beauté de Francesca et Ana. Reines de la cité, ces deux lolitas misent sur leur amitié qu’elles croient indéfectible pour supporter le présent et pour envisager un avenir meilleur loin des hauts fourneaux. Le roman s’achève en septembre 2001. Là-bas, des tours se sont effondrées. À Piombino, les deux adolescentes rêvent encore et encore de l’île d’Elbe, leur paradis à la fois si proche et si lointain. Une belle histoire pour adultes et adolescents récompensée par le Prix des lecteurs de l’Express. Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature et Intermezzo), Ancely, Bibliothèque Nomade, Saint-Cyprien, Croix-Daurade, Duranti, Saint-Exupéry, Fabre, Izards, Rangueil, Roseraie, Serveyrolles, Pradettes

Des vies d’oiseaux

Véronique Ovaldé

Éditions de l’Olivier | 2011

Dans une région sud-américaine imaginaire, Vida Izzara part à la recherche de sa fille qui a fui la luxueuse demeure familiale avec son amant. Le lieutenant Taïbo accompagne Vida dans son périple qui la conduit jusqu’à la ville pauvre où elle a grandi avant de rencontrer son riche époux. Ce retour sur les lieux de son enfance la confronte aux recoins de son cœur et elle comprend que c’est elle que sa fille a fuie, elle et sa vie faite de renoncements. Après le succès de Ce que je sais de Vera Candida, Véronique Ovaldé confirme son talent de conteuse avec cette histoire d’amour et de liberté. Elle nous emmène au plus près de la sensibilité de ses personnages qui, comme des oiseaux, vont se défaire de leurs liens et conquérir leur liberté d’exister. Disponible à Ancely, Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature et Intermezzo), Saint-Cyprien, Croix-Daurade, Médiathèque Empalot, Saint-Exupéry, Fabre, Izards, Minimes, Bibliothèque Nomade, Côte Pavée, Pavillon de prêt, Pradettes, Roseraie, Serveyrolles

Famille Modèle Eric Puchner

Albin Michel | Terres d’Amérique | 2011

Radiographie d’une famille américaine sous l’administration Reagan ou la quête du rêve américain qui tourne au cauchemar. Après l’opération immobilière qui l’a pratiquement ruiné, Warren Ziller, promoteur, décide de cacher à son épouse et ses enfants leur « nouvelle » situation financière. Quand la vérité le rattrape, leurs réactions s’enchaînent face à l’évènement révélant la véritable personnalité de chacun dans un climat de dissension tel qu’il va conduire à l’éclatement de la cellule familiale. Un premier roman qui malgré ses 530 pages nous tient en haleine jusqu’au bout car l’auteur, en choisissant un ton tragi-comique et une construction narrative originale, a su rendre les personnages attachants dans cette fresque familiale plus vraie que nature. Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Bibliothèque Nomade, Croix-Daurade, Empalot, Fabre, Côte Pavée

24


Le dîner

Herman Koch

Belfond | 2011

Enorme succès aux Pays Bas, ce roman est un petit bijou de noirceur, témoin d’une société qui se délite jusqu’à vouloir rendre l’horreur acceptable. Deux frères et leurs épouses se retrouvent dans un restaurant à la mode de la ville d’Amsterdam. L’action se déroule le temps d’un dîner et la tension entre les protagonistes est à son maximum. On soupçonne le pire mais il s’agit surtout de sauver les apparences. Tous parlent de tout et de rien pour éviter d’aborder l’essentiel : les enfants ont commis un acte odieux et il s’agirait de discuter des conséquences et des mesures à envisager. Les rancoeurs sont lourdes et les comptes à régler difficiles à digérer. L’addition risque d’être salée ! La question principale étant de savoir : « Jusqu’où est-on prêt à aller par amour pour nos enfants ? », on sort de ce roman à bout de souffle, mal à l’aise et plein de questions. Une réussite ! Le dîner a été traduit dans de nombreux pays et salué par la critique internationale. Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Saint-Cyprien, Croix-Daurade, Saint-Exupéry, Fabre, Izards, Minimes, Côte Pavée, Pradettes

Le palais de minuit

Carlos Ruiz Zafon

Robert Laffont | 2012

Deuxième volet d’une trilogie initiée avec Le prince de la brume, Le palais de Minuit nous emmène dans le Calcutta des années 1930. Seize ans plus tôt, un officier anglais a perdu la vie dans des circonstances assez troubles après avoir mis en lieu sûr des jumeaux dont la mère venait d’être assassinée. Les bébés ont été alors séparés pour garantir leur sécurité. Devenus adolescents, Ben et Sheere vont se retrouver et découvrir que l’assassin de leur mère est toujours à leurs trousses, et plus que jamais décidé à les éliminer. Avec l’aide de leurs amis, ils vont se lancer dans une course poursuite contre la mort. Carlos Ruiz Zafon nous embarque cette fois dans un voyage en Inde, toujours empreint de cet univers onirique qui lui est propre, une sorte de songe, magnifiquement écrit, comme ses précédents ouvrages. Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Saint-Cyprien, Croix-Daurade, Médiathèque Empalot, Saint-Exupéry, Fabre, Izards, Minimes, Pinel, Pavillon de prêt, Médiathèque Grand M, Bibliothèque Nomade

25


Le tapis du salon

Annie Saumont

Julliard | 2012

Il est de grands nouvellistes, parmi lesquels Edgar Allan Poe, Stefan Zweig, Jorge Luis Borges, Philip K. Dick, Roald Dahl... Mais ne boudons pas notre plaisir lorsqu’une auteure française contemporaine comme Annie Saumont parvient à mettre bon nombre de nouvellistes anglo-saxons au tapis grâce à ses histoires à chute. Ce petit bout de femme de 85 ans parvient à se glisser dans la peau de personnages aussi différents que hauts en couleur et loin des héros lisses de bon nombre de romans. Par petites touches, le format de la nouvelle permet de se plonger dans chaque histoire, de la dévorer d’une traite puis de prendre le temps de la digérer. Car effectivement, ces nouvelles dépeignent une humanité assez noire, une humanité à la dérive. Meurtre, inceste, kidnapping...les thèmes difficiles ne rendent pas ce recueil moins captivant et plaisant à lire. Néanmoins, ce qui fait leur originalité reste la chute, dont Annie Saumont a le secret. Disponible à Ancely, Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Croix-Daurade, Fabre, Rangueil, Roseraie, Pradettes

Du domaine des murmures

Carole Martinez

Gallimard | Blanche | 2011

Esclarmonde, à la suite du refus de se marier, décide de se faire enfermer dans une cellule. Ainsi fait-elle don de sa vie à Dieu ; mais étonnamment, un enfant va naître dans cet endroit clos. S’évadera alors, de cette fenestrelle, une longue mélopée nous contant le secret de cette recluse transfigurée en Immaculée Conception... Le lecteur devient le confident de cette adolescente poursuivie par son destin, grâce à un chuchotement ô combien poétique : «mon silence avait offert un espace blanc à broder »... Carole Martinez, dont le précédent roman Le cœur cousu avait eu un succès tardif, signe là un roman attachant ancré dans le Moyen–Âge pouvant avoir une résonance actuellement. Ce récit empreint d’émotion et de réalisme magique nous inciterait presque à quitter ce monde suranné pour divulguer la complainte de l’héroïne porteuse d’un message universel. Disponible à Ancely, Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Bibliothèque Nomade, Saint-Cyprien, Croix-Daurade, Médiathèque Empalot, Saint-Exupéry, Fabre, Izards, Minimes, Côte Pavée, Pinel, Pavillon de Prêt, Rangueil, Roseraie, Serveyrolles, Pradettes, Médiathèque Grand M

Les séparées Khétévane Davrichewy

Sabine Wespieser | 2012

Alice et Cécile avaient seize ans en 1981. Liées par une amitié fusionnelle, elles ont vécu ensemble les années Mitterrand, et grandi côte à côte pour le pire et le meilleur. Trente ans plus tard, elles se sont perdues et tentent de se survivre. Comment savoir ce qui décide de la dérive des sentiments ? Les secrets, les trahisons, les jalousies ne les ont pas épargnées, elles qui se pensaient invincibles. À l’heure du bilan, alors que l’une s’abandonne à un lit d’hôpital et que l’autre attend dans un café que son mari ait quitté définitivement l’appartement, les flash-back subtilement agencés reconstituent le puzzle à deux voix d’une histoire douce-amère. Kéthévane Davrichewy, fidèle de l’École des Loisirs, signe là son deuxième roman pour adultes. Sans afféterie, elle évoque l’indicible complexité des relations qui nous font et nous défont, et touche juste. Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Fabre, Croix-Daurade, Saint Cyprien, Saint Exupéry, Izards, Côte Pavée, Rangueil, Médiathèque Grand M

26


Il faudrait s’arracher le cœur

Dominique Fabre

Editions de l’Olivier | 2012

Trois longues nouvelles pour dire le poids des regrets, les années passées à oublier, à accepter la vie comme elle vient, malgré tout : la jeunesse étudiante des années 1980, entre les quartiers chics et les squats un peu hippies, des amis perdus, un père absent, une grand-mère qui s’en va. Que reste-t-il des chagrins ordinaires, des petites blessures, des amours inabouties ? Rien de dramatique ici, ou si peu, et la délicate mélancolie de Dominique Fabre imprègne chaque page d’une poésie en suspens. L’écriture hésite comme s’il y avait trop à dire, et parce que oui, il faudrait s’arracher le cœur, pour ne plus souffrir, pour survivre, pour avancer encore un peu. Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Ancely, Croix-Daurade, Minimes, Roseraie

Stoner

John Williams

Le Dilettante | 2011

Stoner est un jeune homme pauvre, fils de fermiers du Missouri, inscrit à l’université pour un diplôme d’agronomie. Les misérables conditions dans lesquelles il suit ses études ne l’empêcheront pas de faire la découverte qui va changer sa vie : la littérature. C’est à elle et à son enseignement qu’il va se consacrer. Il faut d’abord s’arracher à une famille à laquelle il ne peut plus s’identifier ; laisser les amis partir à la guerre, et la camaraderie qui les liera dans l’épreuve ; supporter les conventions étriquées que sa femme lui impose et le sort pitoyable qu’elle réserve à leur fille, la bien nommée Grace; subir enfin les mœurs mesquines du monde universitaire. La littérature peut-elle sauver une vie de déceptions, donner un sens à une existence ratée ? C’est ce que parvient à faire en tout cas John Williams en faisant du destin d’un perdant magnifique un chef-d’œuvre qu’on ne lâche pas. Paru en 1965, c’est Anna Gavalda qui le sauve de l’oubli en assurant la traduction, et on l’en remercie. Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Médiathèque Empalot, Médiathèque Grand M et en langue originale à Médiathèque José Cabanis

La belle amour humaine Lyonel Trouillot Actes Sud | 2011

Ce nouveau roman de Lyonel Trouillot est comme souvent une histoire de mémoire, de racines, et d’humanité. Anaïse se rend dans un petit village de pêcheurs d’Haïti, Anse-à-Fôleur, afin d’élucider les circonstances de la mort de son grand-père et de démêler l’écheveau complexe de son histoire familiale. Le roman est construit autour de deux voix, celle de Thomas, d’abord, le guide d’Anaïse qui lui raconte tout au long du trajet la vie dans ce village et les événements qui ont entouré la mort de son grand-père. Véritable conteur, il témoigne à sa façon de la vie en Haïti, de cette manière si différente d’envisager la mort, le monde et le quotidien en général. Puis vient la voix d’Anaïse qui, découvrant les funestes actions de son grandpère et de son sinistre compère «le colonel » (tous deux symboles des oligarchies haïtiennes), s’interroge sur « l‘usage qu’il faut faire de sa présence au monde ». Un souffle humaniste traverse ce beau roman et l’écriture sans dialogues de l’auteur est portée par la puissance de l’évocation. Finaliste du prix Goncourt, ce livre a reçu plusieurs prix dont celui du Salon du livre de Genève. Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Ancely, Fabre, Bibliothèque Nomade, Saint-Cyprien, Croix-Daurade, Médiathèque Empalot, Pinel, Saint Exupéry, Izards, Minimes, Rangueil, Roseraie, Médiathèque Grand M 27


Vie animale Justin Torres

Editions de l’Olivier | 2012

Trois frères, trois boules d’énergie vitale qui explose par tous les pores, trois petits animaux sauvages qui se battent comme ils respirent. Le plus jeune raconte les évènements de l’enfance sans fondu enchaîné. C’est vif et violent, âpre et fascinant. Ils sont trois mais ne font qu’un, un « on » impersonnel qu’on suit partout, à bout de souffle. Le père portoricain vivote, la mère blanche travaille la nuit à en oublier l’ordre des jours, l’amour est là malgré la misère et les coups, et tout ce chaos est une famille où il faut pourtant bien grandir et devenir un homme, dire « je » enfin. Révélation de la rentrée littéraire aux États-Unis, Vie animale est le premier roman d’un jeune auteur qui fait entendre une voix originale qui frappe fort. Disponible à Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Médiathèque Empalot, Saint-Exupéry, Rangueil

Vango, T2 : un prince sans royaume

Timothée de Fombelle

Gallimard Jeunesse | 2011

Vango fuit encore et encore, aux quatre coins du monde. Il fuit ceux qui souhaitent le voir mort, un passé qu’il imagine trouble mais dont il connaît peu de choses. Des îles éoliennes à New York, en passant par Paris, Londres ou bien l’Ecosse, l’auteur nous fait voyager aux côtés de son héros, amené à croiser, fuir, aider un éventail de personnages qui prennent ici une véritable ampleur. Alors que le premier tome nous présentait toutes les pièces du puzzle, le second tome nous propose de les agencer en vue de comprendre la véritable destinée de Vango. Mais ce jeu n’est pas si facile qu’il y paraît. L’auteur a réalisé un véritable travail d’orfèvre ; la construction du récit est impeccable et demande au lecteur une attention soutenue afin de ne pas perdre le fil. On fait le tour de la Terre, passant d’une décennie à une autre, rencontrant une multitude de personnages qui ont tous leur importance. La tête nous tourne, l’écriture poétique nous transporte... l’auteur nous cueille. Ce diptyque est indéniablement une réussite. Disponible à Ancely, Bonnefoy, Bibliothèque Nomade, Croix-Daurade, Duranti, Médiathèque Empalot, Saint-Exupéry, Fabre, Izards, Minimes, Côte Pavée, Pinel, Serveyrolles, Pradettes, Médiathèque José Cabanis (Jeunesse et Intermezzo)

Le monde dans la main

Mikaël Ollivier

Thierry Magnier | 2011

Pierre, un adolescent comme tous les adolescents, vit ses 16 ans comme tous les garçons de son âge. Inscrit au conservatoire de musique, il suit un cursus aménagé et s’intéresse aux filles, mais il est bien trop timide pour les aborder. Et ses parents ? Il n’a pas trop à s’en plaindre jusqu’à ce jour où sa mère les abandonne sur le parking d’Ikéa. Une nuit, 2 nuits, 1 semaine d’absence. Non, elle ne reviendra pas. « Ne vous inquiétez pas pour moi. Je n’en peux plus, c’est tout » Voilà ce qu’elle dit dans un texto, mais pas plus. Alors Pierre va devoir apprendre à vivre sans elle, son père aussi d’ailleurs, apprendre à continuer, et à faire sans. Un roman à mi-chemin entre un sujet d’Olivier Adam (la disparition de la mère dans Des vents contraires) et l’humour et la sympathie du personnage de Maxime d’Anne Percin dans Comment (bien) rater ses vacances ! Comme à chaque fois dans les romans de Mickaël Ollivier, les personnages sont sympathiques, incroyablement justes et réalistes. Et ici, plus encore. Quant à la fin, tout simplement sublime, elle vous donne envie de relire tout le roman pour regarder d’un autre œil tous les petits clins d’œil et les indices dont l’auteur a parsemé son récit. Disponible à Ancely, Saint-Cyprien, Croix-Daurade, Pont des Demoiselles, Côte Pavée, Duranti, Médiathèque Empalot, Izards, Minimes, Roseraie, Serveyrolles, Pradettes, Médiathèque Grand M, Médiathèque José Cabanis (Intermezzo)

28


Le premier été Anne Percin

Le Rouergue | La Brune | 2011

Revenue une dernière fois dans la maison de sa grand-mère décédée pour faire un tri dans ses affaires, Catherine se remémore tous les doux souvenirs liés à cette maison, et surtout l’été de ses 16 ans, un été particulier, inoubliable, ineffable... Trouver les mots justes, gardés secrets pendant des années pour raconter son premier été, sa première fois, pour se raconter... Elle n’a jamais voulu en parler, encore moins à sa sœur qui, ce même été, vivait de son côté une idylle amoureuse. Et pourtant c’est ce qu’elle décide de faire aujourd’hui dans une longue lettre adressée à sa sœur aînée. Une histoire bouleversante dans laquelle les mots, durs, âpres, jetés à la figure, blessent, heurtent, font mal. Mais chut ! On ne peut pas dévoiler ce qui constitue la force de ce roman. Tout simplement sublime. À lire et faire lire. Disponible à Ancely, Croix-Daurade, Pont des Demoiselles, Médiathèque Empalot, Fabre, Roseraie, Médiathèque Grand M, Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature et Intermezzo)

Une femme fuyant l’annonce David Grossman

Seuil | 2011

C’est à une plongée vertigineuse que nous convie David Grossman, dans les pas d’Ora, figure centrale de cette épopée intime, admirable portrait de femme, fresque révélatrice des rouages de la société israélienne d’aujourd’hui, d’une intensité et d’une force extraordinaires. On est en Israël, la guerre, la violence, la peur de la mort sont omniprésentes, affectant les relations familiales, parasitant les rêves, les désirs de cette femme pétrie d’amour, mère, épouse, citoyenne, amante... Ses deux fils se sont engagés dans l’armée. Ofer, le cadet, démobilisé, choisit de retourner dans son unité. Comment affronter l’obsédante attente de l’annonce d’une mort possible, tant redoutée? En fuyant, en répondant « absente », rien ne pourra l’atteindre : la trame du roman est le récit de cette folle randonnée en Galilée, où se jette Ora, entraînant son ancien compagnon... Au long des chemins, les souvenirs, les sentiments, les émotions émergent. Ora raconte par le menu sa vie, celle d’Ofer. Pour que sa mémoire à lui, le confident, garde une image intacte de son/leur enfant. Dans une postface, David Grossman rappelle qu’il achevait ce livre quand il a appris la mort de son fils, 20 ans, tombé au combat. Disponible à Ancely, Médiathèque José Cabanis (Langues & Littérature), Bibliothèque Nomade, Saint-Cyprien, Croix-Daurade, Médiathèque Empalot, Fabre, Izards, Minimes, Côte Pavée, Pavillon de prêt, Serveyrolles, Pradettes, Médiathèque Grand M

29


liste des participants

Djamila Abdelmalek Marie-Noëlle Andissac Mary-Josée André François Blouet Frédéric Bost-Naimo Marlène Davezac Dominique Denis Hélène Dupuy Stéphanie Fauché Stéphanie Fohanno Hélène Fournié-Monteil Fanny Fourrier Sophie Grabielle Didier Jean Sonia Knorreck Elodie Lavielle Bertrand Le Digabel Anne Marinet Isabelle Michel Kathy Nutini Renée Roy Karine Temblador Nelly Vibarel Nathalie Zekry

Graphisme : Bibliothèque de Toulouse Impression : Imprimerie du Grand Toulouse 30


index des auteurs polars romans

Adler-Olsen, Jussi Árbol, Víctor del Arnaldur Indridason Avallone, Silvia Blain, Christophe Cadène, Thomas Carrère, Emmanuel Choplin, Antoine Cleave, Paul Constantine, Barbara Davodeau, Etienne Davrichewy, Kéthévane Delisle, Guy Dick, Philip K. Djavann, Chahdortt Durham, David A. Fabre, Dominique Fombelle, Timothée de Franklin, Tom Friedman, Celia S. Fromm, Pete Grossman, David Harvey, John Heinlein, Robert A. Hotakainen, Kari Kerangal, Maylis de Koch, Herman Magloire, Franck Martinez, Carole

bd science fiction

15 15 16 24 6 7 21 19 17 21 10 26 8 12 23 13 27 28 22 12 19 29 16 13 22 20 25 19 26

Masse, Francis McMurtry, Larry Miéville, China Monnier, Alain Montellier, Chantal Moore, Alan Mori, Kaoru Murakami, Haruki Neyestani, Mana Ollivier, Mickaël Ovaldé, Véronique Pedrosa, Cyril Peeters, Frederik Percin, Anne Piazza, Antoine Pomès, Cyrille Powers, Charles T. Puchner, Eric Ruiz Zafón, Carlos Saumont, Annie Shiner, Lewis Sportes, Morgan Thompson, Craig Torres, Justin Trevanian Trouillot, Lyonel Williams, John Wilson, Robert Charles

6 20 17 23 9 9 9 21 7 28 24 8 6 29 22 7 15 24 25 26 16 23 8 28 17 27 27 12 31


Sélection d'été 2012  

La sélection littéraire pour l'été 2012 par la Bibliothèque de Toulouse

Sélection d'été 2012  

La sélection littéraire pour l'été 2012 par la Bibliothèque de Toulouse

Advertisement