Page 1

sous les romans, des paysages Sélection été 2010


2

sommaire avant propos Les pieds dans l’eau ou la tête dans les nuages, que vous soyez plutôt mer ou plutôt campagne, vous trouverez le bon, celui qui vous transportera, en bateau, en avion ou à cheval : le livre qu’il vous faut pour vos vacances est dans cette sélection d’été. Les bibliothécaires de la Bibliothèque de Toulouse ont lu pour vous et ont soigneusement sélectionné (de septembre 2009 à mai 2010) les BD les plus parlantes, les romans fleuve ou d’amour, les polars bien noirs et de la SF tout à fait fantastique. Parce que les vacances sont aussi synonymes d’évasion, de découvertes et de rencontres, cette sélection d’été vous aidera à en tirer le meilleur profit. Au bout du monde ou à la maison, les livres sont aussi de beaux voyages. N’hésitez pas à les emporter avec vous ou à les lire sur place : ils vous attendent dans vos bibliothèques.

p.3

Les Polars

Les romans

p.14

Excellent été à vous, Manuella Gantet.

la science fiction

p.26

p.9


Les bandes dessinĂŠes


The autobiography of a mitroll : Is dad a troll ? (Tome 2)

4

Guillaume Bouzard Poisson Pilote 2009

Quelle est la part de légende dans ce que l’on sait de Martha Jane Cannary, plus connue sous le nom de Calamity Jane ? Difficile à dire, et ce n’est pas le propos des auteurs de cette fresque palpitante. À partir des témoignages de ceux qui l’ont croisée et des propres écrits de l’héroïne, dans un style alliant crayonné et lavis sepia, dialogues truculents et « voix off » documentaire, ils livrent leur version du destin extraordinaire d’une des figures les plus connues de la conquête de l’Ouest. Dans ce deuxième tome, Calamity Jane poursuit sa route têtue parmi les trappeurs, les soldats, les indiens et les hors-la-loi, mais doit aussi faire face à de terribles choix, par nécessité, ou goût de la liberté. Le récit trouve ainsi son rythme entre grands évènements historiques et épisodes plus personnels, et on attend la suite avec impatience.

Cher Guillaume Bouzard, Je viens de finir le tome 2 de The autobiography of a mitroll : Is dad a troll ? C’est trop, trop bien. Dans le tome 1, tu apprends par ta mère mourante que ton géniteur, que tu n’as jamais connu, est un troll. Tu es perplexe. Puis grâce à ton meilleur ami qui s’est reconverti généticien (par le truchement d’une machine à laver devenue analyseur d’ADN), tu découvres effectivement que tu portes des gènes de troll. Comment ? Pourquoi ? Toutes ces questions te hantent, tu es sans repères et en quête d’identité. Avec le soutien de ta femme, tu pars en Bretagne accompagné de ton chien et de sa brouette. Donc dans ce tome deux, tu vas effectivement retrouver ton père en franchissant les frontières du « PAYS ». Tu vas rencontrer la meilleure amie de ta mère qui vit avec un troll et qui va te raconter la genèse de ta naissance. Tu vas surtout apprendre que tu as une sœur jumelle? Mais la vie dans l’autre « PAYS » n’est pas de tout repos, les elfes sont sur le pied de guerre à cause de la fille du chef qui a disparu (en fait c’est toi qui l’as percutée avec la brouette). Une expédition punitive chez les garagistes (des gros beaufs qui sont chasseurs en plus) se prépare.Voila, voila ne déflorons pas la fin de cette BD. Vraiment Guillaume Bouzard tu as l’humour collé au crayon !

Disponibleà Médiathéque José Cabanis, Croix-Daurade, Saint-Exupéry, Fabre, Côte Pavé, Serveyrolles et Bibliobus

Disponible à Médiathéque José Cabanis, Bibliobus, Saint-Cyprien, Croix-Daurade, Saint-Exupéry, Côte Pavée

Martha Jane Cannary : la vie aventureuse de celle que l’on nommait Calamity Jane. Volume 2 : les années 1870-1876 Matthieu Blanchin et Christian Perrissin Futuropolis 2009


5

Silex and the city (Tome 1) En chemin elle rencontre... : les artistes se mobilisent contre la violence faite aux femmes Collectif Des ronds dans l’O et Amnesty International 2009

Jul Dargaud 2009

« En chemin elle rencontre… est dédié à toutes les femmes… et plus particulièrement à toutes celles dont les larmes silencieuses ne seront, malgré tout, jamais vues de personne », c’est la dernière phrase de l’avant-propos de l’éditrice Marie Moinard. Des femmes, des hommes écrivent et illustrent des histoires de violences faites aux femmes, exercées et répétées hier et aujourd’hui, encore et encore, partout dans le monde. Le propos est clair, les images justes, les récits poignants et la colère gronde. Empruntez le livre, achetez-le, faites-le circuler sur la plage, au bord de la piscine, autour d’un feu lors des soirées fraîches de la fin de l’été, pour qu’un jour enfin les femmes n’aient plus de raisons d’avoir peur, et que cesse la légitimité de la violence.

Habitué des dessins de presse et des « one-shot » BD, le dessinateur Jul s’essaie à la série avec Silex and the city satire drolatique qui épingle les travers de nos sociétés modernes. L’ancien normalien s’en donne à cœur joie du côté du « Mammouth » ! Dès la première planche le décor est planté : nous sommes en 40 000 avant J.C et une vallée résiste à l’évolution. Heureusement Blog Dotcom, homo erectus de son état et professeur de chasse en zone d’évolution prioritaire, décide de se présenter aux élections pour changer tout cela…S’ensuit une galerie de portraits plus réjouissants les uns que les autres : le militant alter-darwiniste radical, le spin-doctor, le militant de l’évolution durable, l’héritier de l’aristo-sapiens à la tête d’EDF (Énergie Du Feu)…Servi par un trait caricatural sans fioriture, ce cocktail d’anachronisme, de satire sociale, d’humour et d’hommage (notamment à Goscinny) est indéniablement réussi.

Disponible à Médiathèque José Cabanis, Bibliobus, Croix-Daurade, Fabre, SaintExupéry, Pradettes

Disponible à Médiathèque José Cabanis, Ancely, Bibliobus, Saint-Cyprien, SaintExupéry, Izards, Rangueil


6

Dieu en personne Marc-Antoine Mathieu Delcourt 2009

Blast (Tome 1) Grasse carcasse Manu Larcenet Dargaud 2009 Auteur prolifique, Manu Larcenet surprend aussi par sa polyvalence : changements de style graphique, va et vient entre humour caustique et émotion profonde. Cet album de 200 pages, nourri de grandes vignettes en noir et blanc, nous présente un personnage touchant par sa difformité physique et son ambiguïté morale. Accusé d’un acte que l’on suppose grave, « grasse carcasse » subit un interrogatoire qui le ramène à son errance à travers la campagne, dans une marginalité revendiquée : « Le sdf subit, le clochard choisit… » Les dessins sont superbes, le texte incisif, on attend la suite des pérégrinations de ce Quasimodo moderne… Disponible à Médiathèque José Cabanis, Rangueil, Serveyrolles

« Dieu » se présente aux hommes. Croit-il encore aux hommes ? Les hommes croient-ils en lui ? Marc-Antoine Mathieu nous offre un essai où humour et absurde se côtoient. Religieux, éditeurs, journalistes, sociologues, psychanalystes, tout le monde est égratigné. Le portrait de notre société est cruel. Nul n’est épargné et notre fascination pour les idoles et les communicants est mise à mal. Page 68, Voltaire clame « Dieu est un comédien, qui joue devant un public trop effrayé pour rire ». En effet, personne ne rit de son apparition sur Terre ! Cet album très philosophique pêche parfois  par trop de bavardages. Certaines réflexions amphigouriques rendent la lecture laborieuse. Dommage, l’absurde est noyé dans ces imperfections. Sur des planches d’un graphisme plus classique que ces précédents albums, tout en noir et blanc, Marc-Antoine Mathieu explore nos questionnements… Disponible à Médiathèque José Cabanis, Empalot, Saint-Exupéry, Fabre, Izards, Rangueil


7

Carlos Gardel : la voix de l’Argentine (tome 2) José Munoz et Carlos Sampayo Futuropolis

Marilyn, de l’autre côté du miroir Christian de Metter Casterman 2009 Avec ce nouvel opus en couleur directe, Christian De Metter met en scène la rencontre fortuite entre un jeune aspirant écrivain et Marilyn Monroe, en 1959. Poésie, humour et gravité sont au rendez-vous de ce récit fantastique, qui nous montre une Marilyn tourmentée mais qui va trouver « de l’autre côté du miroir » l’occasion d’apaiser sa souffrance. Même si on peut regretter techniquement un certain manque de dynamisme dans le mouvement, la beauté des images fait de cette BD une nouvelle prouesse artistique de l’auteur. Disponible à Médiathèque José Cabanis, Rangueil, Bibliobus, Saint-Exupéry, Fabre

La vie de Carlos Gardel, chanteur de légende qui donna ses lettres de noblesse au tango argentin, est source de controverses. Pour reconstituer le parcours du chanteur, deux spécialistes s’affrontent au cours d’un débat télévisé. Son ascension vers le succès faisait l’objet du premier tome, et c’est sur ses dernières années que revient cette deuxième partie : tournées internationales et cinéma populaire, avant sa disparition en 1935 dans un accident d’avion. Entre passé et présent, argumentation des uns et fantasmes des autres, portée par un dessin expressionniste d’un noir et blanc âpre et violent, qui peuple le décor de « gueules » de cauchemar ou de cartoon, la biographie très personnelle que nous livrent ici José Munoz et Carlos Sampayo, eux-mêmes exilés politiques, est l’occasion pour eux d’évoquer leurs propres souvenirs de l’Argentine et « l’âme » de leur pays d’origine. Disponible à Médiathèque José Cabanis


8

O’Boys : Deux chats gais sur un train brûlant (tome 2) Philippe Thirault et Steve Cuzor  Dargaud 2009 1931, État du Mississippi : Huck Finn, jeune garçon téméraire, vit avec son frère et son père dans une cabane au milieu des bois. La vie est dure : Huck et son frère essaient de glaner de quoi survivre tout en subissant les coups du père, surnommé « tape-dur ». Des événements tragiques poussent Huck et Charley Williams, un noir rêvant de devenir musicien, à fuir vers l’Ouest. Dans ce second volume, le périple désespéré des deux personnages est l’occasion d’entrevoir le racisme ambiant, mais aussi la réalité du contexte économique des États-Unis des années 1930, à travers le quotidien des hobos, travailleurs itinérants fuyant la misère. Les lecteurs séduits pourront ensuite se plonger dans la dernière traduction de l’œuvre originale de Marc Twain, dont cette BD est librement adaptée : Aventures de Huckleberry Finn (le camarade de Tom Sawyer), 1884, paru en 2008 aux éditions Tristram. Disponible à Médiathèque José Cabanis, Rangueil, Saint-Exupéry, Croix-Daurade, Saint-Cyprien, Bibliobus

La vieille dame qui n’avait jamais joué au tennis et autres nouvelles Zidrou Dupuis 2009 Quinze nouvelles, fruit de la rencontre entre huit dessinateurs belges et espagnols et le scénariste Zidrou, auteur notamment de la série humoristique L’élève Ducobu. Dans un autre registre, il présente ici de petites histoires de la vie quotidienne empreintes d’humanité et d’émotion. La plupart ont comme points communs la vieillesse, le temps qui passe, la mort et l’amour. Instants de bonheur et de tristesse se succèdent. Même si le ton n’est pas toujours gai, on sort réconforté de cette lecture, peut-être grâce à la sagesse tranquille des plus vieux, à la volonté des plus jeunes de profiter de l’instant. Les relations du quotidien ne sont pas toujours faciles, mais on sent pourtant une réelle tendresse entre les personnages qu’ils soient amis, parents ou amants. L’alternance des styles concourt à créer cette ambiance, cette sérénité. Disponible à Médiathèque José Cabanis, Bibliobus, Saint-Cyprien, Croix-Daurade


Les Polars


10

Les Polars

Noire solitude Ann Cleeves Belfond 2009 Pour la deuxième fois en quelques années, une jeune fille est assassinée sur la lande glacée des Shetland. Tous les soupçons se portent vers un simple d’esprit vivant seul non loin du lieu du crime, et déjà suspecté lors du premier meurtre. Malgré les apparences, l’inspecteur Jimmy Perez n’est pas convaincu de cette culpabilité. Très bien écrit, habilement mené, Noire solitude nous tient en haleine tout au long de cette passionnante enquête, avec des personnages tout en finesse, le premier d’entre eux étant véritablement l’île shetlandaise, magnifiquement dépeinte ici, notamment via l’éblouissant Up Helly Aa, fête viking célébrant ses lointaines origines. Ann Cleeves est un très bon auteur, dans une veine doublement nordique (ton et décor), que nous vous recommandons chaudement (avec un bon feu de tourbe !). Disponible à Médiathèque José Cabanis, Bibliobus, Saint-Exupéry, Roseraie

Vendetta R.J. Ellory Sonatines Éditions 2009 La fille du gouverneur de Louisiane est enlevée. L’auteur du kidnapping, un tueur à gages se dénonce facilement mais ne révélera l’endroit où se trouve la jeune fille que si le FBI accepte d’écouter son histoire. 50 ans de la vie secrète de la mafia américaine sont retracés dans un face à face hallucinant. Mêlant faits réels et fiction, Ellory nous entraîne dans un thriller haletant. Cet auteur anglais que l’on a découvert l’an dernier avec Seul le silence n’a rien à envier aux spécialistes américains du genre. Disponible à Médiathèque José Cabanis, Ancely, Bibliobus, Côte Pavée, Fabre


Fifty-Fifty Underworld USA James Ellroy Rivages 2010 James Ellroy clôt ici sa re-visite de l’histoire des USA pendant la période 1958-1973. Les frères Kennedy et Martin Luther King ont été assassinés, Edgar Hoover vieillissant voit son pouvoir lui échapper, Howard Hugues s’enfonce dans la folie. Trois personnages, un braquage jamais résolu, un labyrinthe de personnages secondaires, l’obsession de contrôler les mouvements de protestation des Américains et une figure centrale, secrète et obsédante, Joan la Rouge. C’est une lecture qui se mérite, le style est dépouillé à l’extrême et certains propos, dans l’argot du Ku-Klux-Klan ou celui des militants noirs des années 1960, peuvent mettre mal à l’aise. Un excellent roman, noir. Disponible à Médiathèque José Cabanis, Ancely, Bibliobus, Saint-Cyprien, Croix-Daurade, Empalot, Saint-Exupéry, Fabre, Izards, Pavillon de prêt, Pinel, Côte Pavée, Rangueil, Reynerie, Roseraie, Serveyrolles, Pradettes

Allan Guthrie Éditions du Masque 2009 Edimbourg, par une froide journée hivernale : Robin Greaves, violent et schizophrène, flanqué de ses deux acolytes tout aussi « perturbés », Carole, sa femme, et Eddy le supposé amant de celle-ci braquent un bureau de poste. Mais le hold-up tourne au carnage. Le trio infernal s’enfuit avec le butin laissant dans un sillage sanglant la caissière poignardée. La victime est la mère d’un dénommée Pearce. Ce dernier, gros dur travaillant pour un caïd local n’a désormais plus qu’un seul but dans la vie : venger sa mère adorée ! Nos trois malfrats ont du souci à se faire car ils devront compter avec la participation d’un détective cupide et revanchard, témoin du braquage et qui veut sa part du gâteau ! Roman noir mené à un rythme d’enfer dont la violence et l’humour corrosif ne sont pas sans rappeler parfois les productions de Ken Bruen et Donald Westlake. Disponible à Médiathèque José Cabanis, Roseraie et Serveyrolles

11


Bien connu des services de police Dominique Manotti Gallimard Série Noire 2010

12

Le Tailleur de pierre Camilla Läckberg Actes Sud Actes noirs 2009 Un pêcheur de Fjâllbacka trouve une petite fille noyée. Bientôt, on constate que Sara, sept ans, a de l’eau douce savonneuse dans les poumons. Quelqu’un l’a donc tuée avant de la jeter à la mer. Mais qui peut vouloir du mal à une petite fille ? Alors qu’Erica vient de mettre leur bébé au monde et qu’il est bouleversé d’être papa, Patrik Hedstrôm mène l’enquête sur cette horrible affaire. Car sous les apparences tranquilles, Fjâllbacka dissimule de sordides relations humaines - querelles de voisinage, conflits familiaux, etc. - dont les origines peuvent remonter jusqu’aux années 1920. Troisième volet de la trilogie commencée avec La Princesse des Glaces, le livre est écrit de façon très habile avec une plume fluide et rigoureuse. L’auteur procède en un va-et-vient entre destins, histoires et époques et multiplie les ramifications pour décrire la société de cette petite ville de province pas si tranquille…Lecture plaisante mais qui peut lasser certains lecteurs. Disponible à Médiathèque José Cabanis, Ancely, Bibliobus, Saint-Cyprien, Croix-Daurade, Empalot, Saint-Exupéry, Fabre, Izards, Minimes, Côte Pavée, Pinel, Pavillon de prêt, Roseraie, Serveyrolles, Pradettes

Dominique Manotti a choisi, dans son dernier roman, de nous montrer la vie des policiers dans un commissariat de quartier de la banlieue parisienne. Panteuil est une ville imaginaire mais la violence, la haine, la peur qui y règnent sont bien réels. C’est le monde que découvre un tout jeune flic, Sébastien Doche. Mais l’auteur ne se contente pas de nous faire découvrir un quotidien pas toujours rose, fait de petites magouilles et de compromissions. Son style sec, sans fioritures va comme toujours à l’essentiel. Et l’essentiel, est plutôt noir et inquiétant : Flics véreux, commissaire ambitieuse prête à tout pour faire baisser les chiffres de la criminalité dans son quartier : -en haut lieu on compte beaucoup sur elle-, alors les bavures ou les arrestations arbitraires….. Et puis, il y a les sans grades, convaincus de leur utilité comme Sébastien ou Noria, membre des RG, qui voudrait bien stopper ces scandales. L’auteur sait nous décrire un monde complexe où le meilleur peut côtoyer le pire, où les intérêts supérieurs de l’état et les ambitions personnelles se liguent mais où les plus honnêtes se débattent pour faire correctement leur travail sur fond de misère sociale Dominique Manotti est une femme engagée mais jamais sentencieuse, ses portraits sont justes et sans lyrisme, sa prose simple et néanmoins percutante. Un bon roman (?) noir. Disponible à Médiathèque José Cabanis, Saint-Cyprien, Izards, Minimes, Côte Pavée, Roseraie, Serveyrolles, Pradettes


13

Les Polars

L’Écho des morts Johan Theorin Albin Michel 2010

Bye bye baby Fiona McIntosh Pygmalion 2009 Auteur fantasy à succès (Valisar, Le dernier souffle), Fiona McIntosh signe ici son premier polar. Et ce premier coup est un coup de maître. Aucune réminiscence fantastique ici, on est en plein suspense haletant dans cette enquête contre la montre où Scotland Yard (emmené par un commissaire beau gosse qui n’évoque Hercule Poirot que par le brio de ses déductions) pourchasse un tueur en série poursuivant une vengeance implacable. Un mécanisme d’horlogerie hautement efficace et jouissif. Insomnies en vue ! Disponible à Médiathèque José Cabanis, Bibliobus, Pradettes, Roseraie

Joakim et Katrine Westin viennent d’emménager avec leurs enfants dans une ancienne demeure de l’île d’Öland, face aux phares d’Aludden. Mais peu de temps après, Katrine est retrouvée noyée, visiblement par accident. Joakim Westin, effondré par le chagrin, est peu à peu perturbé par des phénomènes troublants. La jeune policière Tilda, qui trouve le décès étrange, préfère mener sa propre enquête, alors que des cambriolages survenus depuis peu sur l’île perturbent la tranquillité des habitants… Aludden a été le témoin de décès tragiques depuis que les phares ont été bâtis au XIXème siècle… l’endroit estil aussi étrange que les légendes qu’il évoque ? Avec ce second polar aux limites du fantastique, dans lequel passé et présent se mêlent harmonieusement, le suédois Johan Theorin parvient à envoûter le lecteur. Disponible à Bibliobus, Izards, Minimes, Pavillon de prêt, Pradettes, Roseraie, Saint-Cyprien, Saint-Exupéry, Serveyrolles


Les romans


Les romans

15

L’Arabe Antoine Audouard Éditions de L’Olivier 2009

Aharon Appelfeld, écrivain de nationalité israélienne, vivant à Jérusalem et rescapé de la barbarie nazie, nous avait étonnés et saisis par Histoire d’une vie paru en 2004 et couronné par le Prix Médicis Étranger. Ce dernier livre paru en traduction française, poursuit à la première personne, le récit d’une histoire, qui même si elle n’est pas autobiographique, traverse sa vie personnelle. Dans un style d’une exceptionnelle rigueur et beauté, se mêlent l’aventure d’une vie et les réflexions sur l’humanité. Avec d’un côté une extrême compassion pour ses semblables et de l’autre une très grande exigence pour les forcer à se comporter en hommes dignes de faire partie de l’humanité.

Un homme arrive dans un village du Sud de la France. Pas un homme : un Arabe. Il n’est jamais nommé dans l’histoire, pas de prénom, pas de nom, juste l’Arabe. Les gens l’appellent ainsi. Il peut toujours essayer d’être invisible, il reste pour beaucoup l’étranger que l’on ne connaît pas. Il travaille sur un chantier de terrassement. Il tente d’être le plus discret possible. Mais lorsqu’un jour, un meurtre est commis dans le village, les soupçons se portent sur lui, l’Arabe. Pourquoi ? La machine infernale s’arrêtera t-elle  ? Ce roman est bouleversant, captivant et émouvant. Nous sommes en quelque sorte prisonniers de ce livre jusqu’à son dénouement. L’auteur utilise abondamment le parler populaire mais aussi des descriptions précises et lyriques. Avec beaucoup de pudeur et d’intensité, Antoine Audouard, auteur de huit romans dont Adieu mon unique et Un pont d’oiseaux sélectionnés par l’Académie Goncourt, met en avant la bêtise et la méchanceté humaines ne reposant que sur des préjugés.

Disponible à Médiathèque José Cabanis, Bibliobus, Croix-Daurade, Fabre, Reynerie, Saint-Exupéry

Disponible à Ancely, Médiathèque José Cabanis, Croix-Daurade, Pavillon de prêt, Pradettes

Et la fureur ne s’est pas encore tue Aharon Appelfeld L’Olivier Littérature étrangère 2009


16

Charleston Sud Pat Conroy Albin Michel 2009

2005, Usha, quelque part en Afghanistan. Un vieil homme esseulé, ancien médecin meurtri par la vie attend l’hypothétique retour de son petit fils. Cette maison autrefois remplie de gaîté, de poésie et de culture accueille désormais des personnages en déserrance, une jeune femme russe, un ancien agent de la CIA, un apprenti terroriste, tous à la recherche d’un disparu, d’un renouveau, d’un ultime sacrifice. Au fil de leurs vies, nous sommes témoins de l’histoire tragique de l’Afghanistan, de son peuple, de ses combats, des échecs passés, des douleurs, des pertes, d’amour et d’attente. Livre poignant à l’écriture maîtrisée, qui met en lumière ce pays au passé si raffiné, riche d’art et de culture aux prises du fanatisme religieux et de l’ignorance. A publié en 2006 La Cité des amants perdus, sélection du Booker Prize.

Cela faisait plusieurs années que l’on attendait un livre de ce grand auteur américain. Fidèle à sa Caroline du Sud, il nous entraîne dans une grande saga qui débute dans les années 1960 autour d’un groupe d’adolescents venus de tous horizons : Orphelins des Appalaches, fils d’un entraîneur de football noir, enfants de la bourgeoisie locale, jumeaux affublés d’une mère folle, et du narrateur Leo King, qui se remet difficilement du suicide de son frère. Ils partiront tous à la recherche de l’un d’entre eux, disparu en Californie quelques 20 années plus tard. Cela semble très « mélo », et ça l’est, mais si on accepte de se laisser entraîner dans un roman fleuve qui se prolonge jusque dans les années 1980, c’est l’histoire de toute une génération qui défile sous nos yeux. Fresque sur l’amitié mais aussi sur les grands désastres de notre époque (racisme, drogue sida) ; et le Sud omniprésent, jusque dans le fracas de l’ouragan Hugo. Sonnés vous le serez, car Pat Conroy ne lésine pas sur les grands sentiments et la noirceur de la vie. À lire aussi : Beach music et le Prince des marées.

Disponible à Médiathèque José Cabanis, Bibliobus, Saint-Cyprien, Croix-Daurade, Empalot, Fabre, Izards, Côte Pavée, Serveyrolles

Disponible à Médiathèque José Cabanis, Bibliobus, Côte Pavée, Croix-Daurade, Saint-Exupéry, Izards, Pavillon de prêt, Rangueil

La vaine attente Nadeem Aslam Seuil 2009


Les romans

La délicatesse David Foenkinos Gallimard 2009 Un petit bijou d’humour et de délicatesse… Nathalie, après une union idéale, est frappée par le destin. Son époux est fauché par une automobiliste. Son univers n’est que douleur. Pour le fuir, elle se noie dans le travail. Nathalie, après ce deuil, ne pense plus revivre une histoire d’amour ? Elle est belle et triste. Le monde qui l’entoure, n’est que compassion et incompréhension. Son directeur, Pierre est fou d’elle. Son chagrin lui permet d’esquiver ce charmeur trop pressant. Sous une pulsion non maîtrisée, elle embrasse Markus. Ce baiser volé à l’employé suédois le plus mal fagoté, le plus insignifiant révèlera-t-il des envies plus profondes ? Envie d’humour ? Quête de délicatesse ? D’une construction originale, clairsemée d’anecdotes, de clins d’œil, d’humour décalé, David Foenkinos nous offre un éloge de la délicatesse dans les rencontres amoureuses… Disponible à Médiathèque José Cabanis, Bibliobus, Croix-Daurade, Saint-Exupéry, Côte Pavée, Serveyrolles, Pradettes, Reynerie

Le club des incorrigibles optimistes Jean-Michel Guénassia Albin Michel 2009 17

Prix Goncourt des lycéens 2009 1959, Michel, 12 ans, est élève au collège Henri IV et va au célèbre Balto, le grand bistro de la place Denfert-Rochereau. Il y découvre le club des incorrigibles optimistes, un club d’échecs où se retrouvent des exilés hongrois, soviétiques, polonais et allemands. Communistes, ils ont sauvé leur vie en passant le rideau de fer ; tous ont quitté leur famille et leur pays dans des conditions dramatiques mais de cela, ils n’en parlent jamais, taisant leurs secrets et blessures que Michel finira par découvrir tout au long du récit. C’est un roman sur la trahison : ils ont presque tous trahi un proche ou leurs idées et sont imprégnés de remords et de rancœurs. Dans un rythme impeccable et soutenu, ce roman est captivant, puissant, profond, triste et réjouissant à la fois. L’auteur ne prend jamais partie et ne juge pas les actes de ses personnages très attachants. Disponible à Médiathèque José Cabanis, Ancely, Bibliobus, Saint-Cyprien, Croix-Daurade, Empalot, Saint-Exupéry, Fabre, Izards, Minimes, Côte Pavée, Pinel, Pavillon de prêt, Pradettes, Reynerie, Serveyrolles


18

Jan Karski Yannick Haenel Gallimard L’infini 2009 Ce roman (car c’est un roman) se décompose en trois chapitres. Le premier cite les mots de Jan Karski lors de son entretien avec Claude Lanzmann, pendant le tournage de Shoah. Le deuxième donne un résumé du livre écrit par Jan Karski l’histoire d’un État secret (réédition en 2010, chez Robert Laffont sous le titre : Mon témoignage devant le monde). Dans le troisième chapitre, Yannick Haenel prête à une personne réelle, aujourd’hui disparue, des paroles qui « falsifieraient » l’Histoire. Qui était Jan Karski ? Un messager de la Résistance polonaise qui n’a eu de cesse dès 1942, d’alerter les Alliés, anglais et américains, sur l’extermination des Juifs d’Europe. Un être qui n’était pas antisémite, mais un être multiple, contradictoire et polonais… Aujourd’hui, ce roman qui a obtenu le Prix Interallié 2009, est l’objet d’une vive polémique entre Jean Claude Lanzmann et Yannick Haenel. Pour le premier, c’est une falsification de l’Histoire et de ses protagonistes, pour l’autre, c’est le droit d’écrire librement, le droit de créer qui est en jeu. Véritable débat intellectuel, éthique et littéraire. Disponible à Médiathèque José Cabanis, Ancely, Bibliobus, Saint-Cyprien, SaintExupéry, Croix-Daurade, Empalot, Fabre Minimes, Côte Pavée, Pavillon de prêt, Pradettes, Serveyrolles, Reynerie

L’Annonce Marie Hélène Lafon Buchet Chastel 2009 Ce court roman (Premier Prix Page des Libraires) raconte une histoire d’amour sincère. Paul, 46 ans, vit dans le Cantal (Marie Hélène Lafon en est originaire) avec sa sœur célibataire et ses deux oncles octogénaires. Il s’est accommodé de cette vie de paysan mais il ne veut pas finir seul. Il passe donc une annonce. Annette vit dans le Nord avec Éric, 11 ans. Elle a été plaquée par le père de son fils, alcoolique et brutal. Elle veut s’arracher à cette vie désastreuse, donner une nouvelle chance à Éric. Elle répond donc à l’annonce. Marie Hélène Lafon nous décrit leurs rencontres, leur relation qui se tisse peu à peu. Elle nous montre comment Annette, la citadine, s’adapte à la rudesse du milieu rural, à l’hostilité de la famille de Paul. Grâce au style simple de l’auteure, le lecteur s’attache à ces deux personnages et croit en leur histoire. Disponible à Médiathèque José Cabanis, Bibliobus, Saint-Cyprien, Croix-Daurade, Empalot, Saint-Exupéry, Côte Pavée, Reynerie, Serveyrolles


Les romans

Des Hommes Laurent Mauvigner Éditions de minuit 2009 La salle des fêtes d’un village de province. Solange fête son soixantième anniversaire et son départ à la retraite. La fête aurait pu être joyeuse… Débarque un de ses frères, Bernard surnommé Feu-de-Bois, un marginal sans le sou qui lui offre une broche en or. Comment a-t-il pu acquérir ce bijou ? Dans la soirée, l’alcool aidant Bernard agressera une famille algérienne du village. Le passé resurgit, Feu de Bois, son cousin Rabut et d’autres compagnons sont revenus de la guerre d’Algérie quarante ans auparavant sans avoir jamais pu raconter, et ils ont vécu leurs vies sans trouver la paix, marqués par cette barbarie. Laurent Mauvignier donne la parole à ces hommes et c’est à travers l’intimité de leur quotidien, le silence des secrets familiaux et des non-dits collectifs que l’on perçoit cette tragédie collective. Un roman bouleversant et profondément humain. Disponible à Médiathèque José Cabanis, Ancely, Bibliobus, Prêt aux collectivités, Côte Pavée, Croix-Daurade, Empalot, Fabre, Izards, Minimes, Pavillon de prêt, Pinel, Pradettes, Rangueil, Reynerie, Roseraie, Serveyrolles, Saint-Cyprien, Saint-Exupéry

La lumière et l’oubli Serge Mestre Denoël 2009 Retour sur un épisode noir de l’histoire de l’Espagne. En 1953, deux jeunes orphelines, filles de Républicains espagnols, parviennent à fuir la Catalogne et à gagner la France. Trente-six ans plus tard, les souvenirs remontent peu à peu et, avec eux, les secrets de famille enfouis. Le récit est construit à la manière d’un puzzle qui, à travers le destin personnel d’Esther et Julia, dessine le portrait de la société franquiste. On y croise, à l’abri des couvents, des enfants et des femmes martyrisés, des religieux pervers; dans les maisons bourgeoises, des notables cherchant à éradiquer toute trace de l’idéologie communiste défendue par les rouges. Mais on y rencontre aussi des personnes dévouées, prêtes à tout pour sauver les opposants persécutés. Un récit marquant, écrit par le fils d’un républicain espagnol réfugié politique. La lumière et l’oubli est le sixième livre de Serge Mestre. Disponible à Médiathèque José Cabanis, Saint-Exupéry, Pradettes, Reynerie, Côte Pavée, Serveyrolles, Pavillon de prêt

19


20

Trois femmes puissantes Marie NDiaye Gallimard 2009

Les romans

Sylvia Léonard Michaels Bourgois 2010 Histoire d’amour dévorante, dramatique et destructrice dans le milieu universitaire des années 1960 à Manhattan. Dans un New York bouillonnant, ou règne une atmosphère intellectuelle rebelle et marginale, l’auteur Léonard Michaels nous écrit une page de son histoire, sa rencontre avec Sylvia Bloch, son mariage et les quatre années d’enfer passionnel qui suivirent. Ce texte court écrit trente ans plus tard, associe l’écriture romanesque au journal intime de l’époque. Chaque mot est juste, la sobriété du récit et la minutie des descriptions créent une distance suffisante pour mettre en relief la difficulté du rapport à l’autre. Disponible à Médiathèque José Cabanis, Bibliobus, Serveyrolles

Elles sont bien trois, mais sont-elles vraiment puissantes ? Norah, Fanta et Khady : trois destins de femmes dont le désir de liberté, la volonté d’émancipation se heurtent cruellement à une réalité complexe et intraitable. Norah rend visite à son père en Afrique (est-ce la première ou la deuxième fois ?) afin d’aider son jeune frère. Avocate, mère et compagne, sa vie et son passé se trouvent alors remis en question et il faut affronter de troublants doutes. Fanta est une gazelle que Rudy ne peut retenir plus longtemps emprisonnée dans cette France où les rêves ne deviennent pas réalité. Le trouble de Fanta se dessine à travers la voix de Rudy, dont la conscience chancelle et la culpabilité se pose. Khady est veuve, sans enfant. Elle n’a plus qu’une issue, l’exil, la fuite, le voyage. Elle n’en reviendra pas. Les histoires juxtaposées, s’entremêlent, subtilement, mais la cohérence du roman provient sans aucun doute d’un style magistral et poignant. Comme dans ses précédents romans, Marie NDiaye sait installer un climat fantastique et étrange qui renforce le réalisme terrible de ses histoires. Marie NDiaye a obtenu le Prix Goncourt en 2009 pour son livre Trois femmes puissantes. Disponible à Médiathèque José Cabanis, Ancely, Bibliobus, Saint-Cyprien, CroixDaurade, Empalot, Saint-Exupéry, Fabre, Izards, Minimes, Côte Pavée, Pinel, Pradettes, Pavillon de prêt, Rangueil, Reynerie, Roseraie, Serveyrolles


21

Le premier amour Véronique Olmi Grasset 2010 «Émilie, Aix 1976. Rejoins-moi au plus vite à Gênes. Dario.» C’est cette annonce que lit par hasard Émilie sur le journal qui enveloppe la bouteille de vin choisie à la cave, alors qu’elle prépare un dîner aux chandelles pour fêter avec son mari leurs vingt cinq ans de mariage. Soudain, sa vie bascule…Elle plaque tout pour rejoindre l’Italie et Dario, son premier amour qui lui a lancé un appel. Tout au long de son trajet à travers la France, ce sont des retours en arrière sur sa vie : sa jeunesse à Aix-en-Provence où, à seize ans, elle a rencontré l’irrésistible Dario avec qui elle a vécu une belle histoire d’amour jusqu’au départ de celui-ci vers l’Italie natale, son enfance avec sa sœur trisomique qui vit maintenant en foyer à Aix où Émilie fait une escale. C’est, trente ans après, « son  » histoire qui l’appelle, malgré le jugement de son mari et de ses trois filles qui voudraient comprendre cette subite folie. Mais à l’arrivée, c’est un autre Dario qu’elle retrouve et cette histoire d’amour va devenir pathétique, l’intrigue tenant le lecteur en haleine jusqu’au dénouement final, inattendu. Disponible à Médiathèque José Cabanis, Bibliobus, Saint-Cyprien, Empalot, Saint-Exupéry, Izard, Pavillon de prêt, Reynerie, Roseraie, Pradettes

Ce que je sais de Véra Candida Véronique Ovaldé Édition de L’ Olivier 2009 Véra Candida, l’héroïne, sait qu’elle va bientôt mourir, elle revient sur les lieux de son enfance quittés vingt quatre ans auparavant. Adolescente, enceinte, elle avait fui l’île de Vatapuna, contrée imaginaire située quelque part en Amérique du Sud pour échapper à un destin et rompre une filiation par trop douloureuse. Car il s’agit ici d’une histoire de filiation ; en évoquant l’histoire de Rose Bustamente, de Violette et Vera Candida, des femmes abusées, l’auteur interroge la féminité et la maternité. Véra Candida, en quittant l’île maternelle, renouera avec une figure masculine positive en la personne du journaliste Itxaga, rencontré au Palais des Morues, le foyer qui l’accueille à son arrivée sur le continent. Ce livre est écrit comme un conte, avec toutes les résonances atemporelles inhérentes au genre. Véronique Ovaldé a reçu en 2008 le prix France-Culture Télérama pour son précédent roman Et mon cœur transparent. Elle obtient, en 2009, avec Ce que je sais de Véra Candida, le prix Renaudot des Lycéens et le prix France Télévision. Disponible à Médiathèque José Cabanis, Ancely, Bibliobus, Prêt aux collectivités, Croix-Daurade, Saint-Cyprien, Empalot, Saint-Exupéry, Fabre, Izards, Minimes, Côte-Pavée, Pavillon de prêt, Reynerie, Serveyrolles, Pradettes


22

Lark et Termite Jayne Anne Phillips Christian Bourgois 2009

Le goût âpre des kakis Zoyâ Pirzâd Zulma Littérature étrangère 2009

Juillet 1950, Corée du Sud. Le soldat Robert Leavitt agonise, pris au piège dans un tunnel avec les civils dont il protégeait la fuite, sous le feu de sa propre armée en déroute. Alors que sa conscience se trouble, il revit les moments passés auprès de Lola, qu’il a laissé enceinte aux États-Unis. Juillet 1959, Virginie Occidentale. Lark, la première fille de Lola, vit avec son jeune frère Termite, handicapé physique et mental, et sa tante Noreen, qui les a élevés tous les deux. Leurs voix font tour à tour avancer le récit, en écho à celle du soldat. Dans un style limpide, d’une extrême sensibilité, elles recomposent peu à peu le puzzle d’une histoire familiale bouleversée. La générosité des personnages, la beauté de leur attachement, l’orchestration virtuose de la narration, tout contribue à faire de ce roman magnifique une lecture poignante qui résonne longtemps.

Romancière, traductrice (Alice au pays des merveilles, poésie japonaise), nouvelliste hors par, Zoyâ Pirzâd, née en 1952, fait partie de ces auteurs iraniens qui font sortir l’écriture persane de ses frontières et l’ouvrent sur le monde. Le goût âpre des kakis est son deuxième recueil de nouvelles paru en 1997, et paru en France en 2009, il obtient le Prix Courrier International. Composé de cinq nouvelles, l’ouvrage s’articule autour de la vie de couples, dont les histoires traduisent les chassés-croisés de la vie conjugale. Dans ces cinq nouvelles, servies par une écriture très sobre, fondée sur l’observation, Zoyâ Prizâd traduit avec justesse et simplicité la légèreté d’être d’un univers amer, voir cruel. Par touches fragmentaires se dessine une société iranienne dans laquelle les personnages et plus particulièrement les femmes, tentent de trouver leur voie entre la tradition et leurs aspirations d’aujourd’hui.

Disponible à Médiathèque José Cabanis, Bibliobus, Croix-Daurade, Saint-Exupéry, Fabre, Izards, Côte Pavée, Serveyrolles

Disponible à Médiathèque José Cabanis, Croix-Daurade, Fabre, Minimes, Côte Pavée, Reynerie, Pradettes


Les romans

L’Ombre de ce que nous avons été Luis Sepulveda Métailié Bibliothèque hispano-américaine 2010 Dans un quartier populaire de Santiago, trois anciens militants de gauche se retrouvent dans un entrepôt et attendent un homme, le Spécialiste. Pour ces sexagénaires, de retour d’exil trente-cinq ans après le coup d’État de Pinochet, il s’agit de participer à une ultime action révolutionnaire. Sur le chemin qui le mène au hangar, l’homme est tué par un tourne-disque jeté par la fenêtre lors d’une dispute conjugale ! Sa mort signe l’arrêt du plan jusqu’au moment où resurgit dans la mémoire de cette joyeuse bande, l’expression favorite du Spécialiste : « On tente le coup »… Dialogues truculents et situations loufoques ponctuent cette fable politique. Ces militants et exilés reprennent la parole sous la plume aiguisée de l’auteur. Avec humour et poésie, Luis Sepulveda nous amène à nous souvenir de cette période noire pour le pays. Le roman a reçu en Espagne le Prix Primavera 2009. Disponible à Médiathèque José Cabanis, Bibliobus, Côte-Pavée, Croix-Daurade, Fabre, Izards, Minimes, Pinel, Rangueil, Reynerie, Roseraie, Pradettes, SaintCyprien, Saint-Exupéry

23

Entre ciel et terre Jon Kalman Stefansson Gallimard Du monde entier 2010 En Islande, des pêcheurs rudes et courageux vont nous harponner… Ce magnifique roman, éblouissant, superbement traduit, nous parle d’amitié, du sens de la vie, de la mort, de la valeur des mots empreints de poésie, de tendresse et des livres… Laissez-vous emporter sur la vague d’une destinée éloignée du fracas du monde, dans cet espace essen[ciel], entre ciel et terre… Premier roman traduit en français de cet auteur islandais primé dans son pays. Disponible à Médiathèque José Cabanis


24

Ru Kim Thuy Liana Levi D’autres voix singulières 2010 Enfant, l’auteur Kim Thuy a dû quitter le Vietnam avec d’autres boat people. Elle a fait escale dans un camp de réfugiés en Malaisie pour ensuite s’installer au Québec à Montréal. Avec ce premier roman autobiographique écrit en français, elle évoque et se réapproprie son histoire familiale et celle du Vietnam dans un constant va et vient entre passé et présent. Avec émotion, elle dit la fuite avec les siens, entre promesse d’un ailleurs plus heureux et terreur face aux dangers encourus lors de la traversée en mer. Elle nous fait partager sa culture d’origine, notamment au travers de la langue vietnamienne. La déclinaison de l’ acte d’aimer, par exemple : aimer par goût (thich), aimer sans être amoureux (thuong), aimer amoureusement (yêu)… dit l’ attachement de l’auteur à son pays d’origine, et si en français « ru » signifie « petit ruisseau » et au figuré « écoulement » (de larmes, de sang, d’argent), en vietnamien, « ru » signifie « berceuse, bercer » et fait écho à la fin du texte où le Vietnam n’est plus un lieu mais une berceuse. La double existence du mot en français et en vietnamien dit son appartenance aux deux cultures. C’est un texte bref, rempli de poésie que l’on lit avec une tendresse infinie. Disponible à Médiathèque José Cabanis, Ancely, Bibliobus, Empalot, Izards, Saint-Exupéry, Côte Pavée, Pavillon de prêt, Rangueil, Serveyrolles, Pradettes

Sukkwan island David Vann Gallmeister Nature writing 2009 Une île sauvage de l’Alaska, une cabane isolée, c’est là que Jim et son fils s’installent pour une année. Jim espère renouer avec son fils et tirer un trait sur ses erreurs passées, le tout dans un fantasme de vie en autarcie et de retour à la nature. Tous deux pêchent, fument le poisson pour l’hiver, partent à la découverte de l’île. Le réalisme et la beauté des descriptions font honneur à la collection Nature Writing des éditions Gallmeister ; nous sommes plongés au cœur des forêts humides et des montagnes escarpées, le temps prend une autre dimension dans ce décor et dans la rigueur de cette vie. Mais Jim s’avère faillible, son désarroi et sa lâcheté sont palpables. L’inquiétude s’installe, le tête-àtête entre père et fils est éprouvant. On sait le drame imminent, inévitable, on n’en est pas moins choqué lorsqu’il survient. La langue sobre de David Vann met en exergue la complexité des rapports humains dans ce premier roman qui vous happe sans aucune échappatoire et qui vous hantera longtemps. Disponible à Médiathèque José Cabanis, Bibliobus, Côte Pavée, Izards, Pavillon de prêt, Rangueil, Reynerie, Serveyrolles


Les romans

25

Les Heures Souterraines Delphine de Vigan Lattès 2009 Le quotidien rassurant ou oppressant de milliers de Parisiens. Parmi eux, Mathilde, veuve, mère de trois enfants. Son emploi dans une grande entreprise l’avait sauvée. Mais un jour de Septembre, tout bascule : son supérieur la placardise. Parmi eux, Thibault, médecin urgentiste, il a choisi Paris pour s’y perdre. Il soigne les petits bobos et les grandes détresses. Il sort avec Lila qui ne l’aime pas comme il le voudrait. La journée du 20 mai, date clé, semblait bien avoir débuté mais « il arrive un moment où il faut accepter d’avoir perdu, où l’on ne peut pas se baisser plus bas… » et dans cette ville hostile, Mathilde et Thibault au bout du rouleau se croiseront-ils, se rencontreront-ils ? Ce roman, récompensé par le Prix du Roman d’Entreprise tient en haleine le lecteur qui espère…Mais Delphine de Vigan aime-t-elle les happy ends ? Disponible à Médiathèque José Cabanis, Bibliobus, Prêt aux Collectivités, SaintCyprien, Croix-Daurade, Empalot, SaintExupéry, Izards, Minimes, Côte Pavée, Pavillon de prêt, Rangueil, Reynerie, Roseraie, Pradettes

Le chasseur d’âmes Michael White Albin Michel 2009 Au milieu du XIXème siècle aux ÉtatsUnis, les chasseurs d’âmes sont les hommes chargés de retrouver les esclaves en fuite. Pour rembourser des dettes de jeux, l’un d’eux, Cain, fils d’un propriétaire sudiste, part à la recherche de deux esclaves, un homme et une femme qu’il doit ramener à leur propriétaire en Virginie. Tous les ingrédients du grand roman d’aventure sont réunis : une longue chevauchée à travers des paysages grandioses dans des états déchirés entre les partisans de l’esclavage et les abolitionnistes, un homme tiraillé entre les valeurs qu’on lui a inculquées et sa propre conscience, et face à lui, Rosetta, une jeune esclave fière et courageuse cherchant à fuir l’ignominie de son maître pour protéger la vie du bébé qu’elle porte. De l’action, des rebondissements, des sentiments et une fin plutôt inattendue pour un très bon moment de lecture.  Disponible à Médiathèque José Cabanis, Fabre


26

Les romans

La dure loi du karma Mo Yan Seuil Cadre vert 2009 Ximen Nao, un propriétaire terrien jovial se fait arrêter en pleine Révolution chinoise et fusiller sans autre forme de procès. Selon la dure loi du karma, il est condamné à être réincarné en animal. Cinquante ans d’histoire chinoise défilent en six réincarnations. Chaque passage terrestre est riche en aventures et mésaventures. Entre rires, larmes et apartés malicieux, le lecteur est embarqué à suivre le destin d’une communauté de paysans. Mo Yan reste fidèle à son image : gouailleur, impertinent, baroque et loufoque à la fois, d’une grande virtuosité narrative. Disponible à Médiathèque José Cabanis, Bibliobus, Croix-Daurade, Saint-Exupéry, Minimes, Rangueil


la science fiction


28

Le Dieu noir : Les élus du Changelin (tome 2) Greg Keyes Fleuve noir Fantasy 2010 Acacia : Terres étrangères (tome 2) David Anthony Durham Pré-aux-clercs (Fantasy) 2009 David Anthony Durham, auteur afroaméricain rendu célèbre par ses romans historiques, signe ici le second volet d’une saga de fantasy pleine de rebondissements. Les enfants de Leoden, descendant direct du sorcier fondateur de la dynastie Akaran, sont désormais aux commandes de l’empire d’Acacia. C’est Corinn qui est sur le trône après la difficile victoire sur les Meins. Aliver, le frère aîné, est mort lors de cette guerre. Les deux benjamins, Mena et Dariel, se voient confier des tâches qu’eux seuls peuvent accomplir. Quand les mystérieux Audeks semblent vouloir négocier avec la Ligue des vaisseaux, alliée incontournable mais si peu fiable, Dariel est tout désigné pour accompagner les Ligueurs. Une fresque épique où créatures monstrueuses, trahisons, intrigues de cour et chants sorciers sont au menu pour vous tenir en haleine.

Les dieux ont toujours joué avec les hommes. Il y a ceux qui se contentent de leur petit pouvoir et ceux qui utilisent déguisements, ruses et tromperies pour régner sur le monde… et sur les autres dieux. Dans ce roman, Greg Keyes nous entraîne dans un univers, proche de celui des Indiens d’Amérique, où le Dieu Fleuve menacerait, s’il se réveillait vraiment, son frère le Corbin, le Dieu Noir, le maître des corbeaux. Le Corbin essaie d’empêcher ce réveil, en manipulant tour à tour ceux qui peuvent détruire le Fleuve. Hetzi, princesse et fille du Fleuve, veut échapper à son destin tout tracé. Perkar est protégé par son épée magique. Tsem le géant, Ghan le bibliothécaire grincheux, Ghe l’assassin du clergé changé en goule par le Fleuve, Ngangata le Mang, peuple nomade adorateur de Mère Cheval et de ses enfants, chevauchent dans des plaines que l’on imagine à perte de vue. Tous veulent atteindre la source du Fleuve, où tout se jouera. Un beau voyage.

Disponible à Médiathèque José Cabanis, Bibliobus

Disponible à Médiathèque José Cabanis, Bibliobus


Retour sur l’horizon : quinze grands récits de science-fiction Serge Lehman Denoël Lunes d’encre 2009 Pour les 10 ans de la collection Lunes d’encre, Serge Lehman nous donne un panorama de la science-fiction française d’aujourd’hui en 15 textes inédits aussi divers que captivants. Si un thème commun se dégage c’est celui du « monde schizophrène », soit ce qu’il advient lorsque notre environnement social se gorge de tensions et de contradictions. C’est d’abord l’individu qui risque d’en pâtir. Ainsi dans sa nouvelle Eric Holstein traite avec humour de l’éclatement de la bulle financière dans un monde où l’on monnaye jusqu’à son nom ou sa famille : l’identité n’y tient plus qu’à un fil. La crise peut aussi être générale et conduire à la fin du monde ou à son renouveau. Thomas Day part d’une idée classique pour le genre, l’Intelligence Artificielle qui s’émancipe de ses créateurs et s’attaque à l’espèce humaine, mais traite ce thème avec originalité sur fond de road movie métaphysique. Une belle anthologie à l’imaginaire empreint de noirceur et de poésie. Disponible à Médiathèque José Cabanis, Serveyrolles

la science fiction

29


30

index auteurs Appelfeld Aharon Audouard Antoine Aslam Nadeem Blanchin Matthieu Bouzard Guillaume Cleeves Ann Collectif Conroy Pat Cuzor Steve Durham David Anthony Ellory R.J. Ellroy James Foenkinos David Guénassia Jean-Michel Guthrie Allan Haenel Yannick Jul Keyes Greg Läckberg Camilla Lafon Marie Hélène Larcenet Manu Lehman Serge Manotti Dominique Mathieu Marc-Antoine

p.15 p.15 p.16 p.4 p.4 p.10 p.5 p.16 p.8 p.28 p.10 p.11 p.17 p.17 p.11 p.18 p.5 p.28 p.12 p.18 p.6 p.29 p.12 p.6

Mauvigner Laurent McIntosh Fiona Mestre Serge de Metter Christian Michaels Léonard Munoz José NDiaye Marie Olmi Véronique Ovaldé Véronique Perrissin Christian Phillips Jayne Anne Pirzâd Zoyâ Sampayo Carlos Sepulveda Luis Stefansson Jon Kalman Theorin Johan Thirault Philippe Thuy Kim Vann David de Vigan Delphine White Michael Yan Mo Zidrou

p.19 p.13 p.19 p.7 p.20 p.7 p.20 p.21 p.21 p.4 p.22 p.22 p.7 p.23 p.23 p.13 p.8 p.24 p.24 p.25 p.25 p.26 p.8


ont participé 31

Mary-Josée André Isabelle Bonafé François Blouet Françoise Courtiade Dominique Denis Hélène Dupuy Stéphanie Fauché Stéphanie Fohanno Manuella Gantet Julie Garcia Monique Germa Jasmine Ghilaci Odile Guilaud Gaucher Martine Itier-Coeur Didier Jean Marion Lafontan Elodie Lavielle Bertrand Le Digabel Christophe Portalier Claire Ramon Corine Seceille Karine Temblador Cécile Valette Nelly Vibarel Nathalie Zekry

Conception graphique Bibliothèque de Toulouse Impression Imprimerie Ménard Photographies Droits réservés


Sélection d'été 2010  
Sélection d'été 2010  

Sélection de l'été 2010

Advertisement