Page 40

du côté de l’Asie… Douce : la promesse de l’eau

Martine BOURRE Didier Jeunesse | 2011 | 14,20 € Douce vit dans les steppes. C’est une enfant différente qui ne parle qu'avec des sons. Sa tribu lui a confié une tâche, celle de gardienne des animaux. Douce leur parle à sa façon, avec douceur. Jusqu’à l’arrivée d’un jeune poulain dont la robe effraie les hommes. Ceux-ci l’accusent de la sécheresse dont ils sont victimes et pourchassent le poulain. Mais Douce s’enfuit avec lui et ensemble, ils vont retrouver l’eau et se faire accepter, malgré leur différence. Un très beau conte sur l’acceptation de l’autre et de sa différence. Martine Bourre renouvelle ici son style graphique, développant de grandes plages de couleurs chaudes et jouant avec le grain du papier. Ce travail d’illustration qui mêle plusieurs techniques sert magnifiquement le conte.

Le bonheur prisonnier

Jean-François CHABAS | ill. de David SALA Casterman | 2011 | 14,95 € Ce conte s’inspire d’une ancienne croyance asiatique : pour garder le bonheur sur la maison, il faut y enfermer un grillon. L’insecte est vénéré, les barreaux de sa cage sont en or mais il reste prisonnier. Le jeune Liao, grâce à sa grand-mère, connaît depuis toujours le rôle du grillon. Mais le jour de ses sept ans, il découvre que les grillons ont aussi le pouvoir de parler aux humains. Le grillon ne supporte plus sa condition de prisonnier et supplie le jeune garçon de lui rendre sa liberté. Voici Liao face à un cruel dilemme : doit-il garder ce grillon pour protéger sa famille au détriment du bonheur de l’animal ? Jean-François Chabas a choisi un style direct pour nous rendre ce conte familier et il atteint son but, permettant ainsi aux plus jeunes lecteurs de s’interroger sur les questions philosophiques du bonheur et de la liberté. David Sala répond au texte par d’époustouflantes peintures débordant de couleurs : de splendides portraits de personnages doués d’une présence évidente, sur fonds inspirés des tableaux du peintre Gustav Klimt. La nature y est luxuriante et sur chaque page se dissimule ou se montre un magnifique chat bleu, alter ego muet du jeune héros. La mise en page est particulièrement soignée : l’illustration se prolonge en dentelle fine et dorée sur la page de texte, liant ainsi avec élégance texte et dessin. Le duo de créateurs nous avait déjà enchanté avec La colère de Banshee et trouve dans cette inspiration asiatique une réelle plénitude.

© casterman | le bonheur prisonnier | ill. david sala

Sélection jeunesse 2012  

Face à l’abondante production éditoriale jeunesse, livres, mais aussi films, cd, sites internet, jeux… des repères sont nécessaires à tout a...

Sélection jeunesse 2012  

Face à l’abondante production éditoriale jeunesse, livres, mais aussi films, cd, sites internet, jeux… des repères sont nécessaires à tout a...

Advertisement