Issuu on Google+

les îles Caraïbes sélection de la Bibliothèque de Toulouse dans le cadre du festival Rio Loco 2013


Pour la 5e année consécutive, la Bibliothèque de Toulouse a le plaisir de s’associer au festival Rio Loco, pour vous proposer une sélection de documents, et ainsi commencer sans tarder le voyage dans le long archipel des Antilles… C’était une véritable gageure cette année, pour les bibliothécaires, que de réaliser cette sélection consacrée aux quelque quarante îles de la mer des Caraïbes. Profusion de cultures et de musiques, variété des langues parlées et écrites, terres marquées par les luttes sociales, les révoltes, l’exil, où esclavagisme et colonialisme ont laissé de nombreuses empreintes, et en même temps îles de légendes, terres de carnavals et de fêtes exubérantes, histoires de pirates et de champions… autant de caractéristiques, impossibles à résumer, chaque île ayant son histoire ! C’est donc à un embarquement pour une région cosmopolite, à un voyage kaléidoscopique que vous êtes invités avec cette nouvelle édition de la sélection Rio Loco de la Bibliothèque de Toulouse. Partez à la découverte et laissez-vous surprendre… Bon voyage !

Jean-Marc Barès Adjoint au Maire à la Bibliothèque de Toulouse

2


Antillas – Les îles avant le continent – nom originel des Grandes Antilles (Cuba, Haïti et la République Dominicaine, la Jamaïque et Porto-Rico) et des Petites Antilles (Bahamas, Îles Vierges, Guadeloupe, Martinique, Trinité-et-Tobago…). Un archipel qui s’étale en un arc de cercle d’îles de tailles extrêmement variées créant des mondes ayant chacun son caractère, ses usages, ses religions, ses lois propres d’émancipation et d’entités politiques, sa diversité de langues, ses manifestes littéraires, ses cultures. Une et multiple, grandes et petites. Ce chapelet d’îles crée une ouverture et un carrefour entre les continents nord et sud américains. On est Caraïbe avec un ailleurs lointain, et c’est de la mer que procède son identité et c’est autour d’elle que se construit une appartenance caribéenne commune. Premières terres touchées et prisées, les Antilles devinrent îles à épices et à sucre. C’est pour ces biens précieux et ses plantations qu’hélas le commerce d’esclaves venant d’Afrique prospéra dans l’antichambre du pouvoir colonial européen. Le créole est alors devenu la langue de l’oral des îles et est resté l’expression de l’affect, des émotions et des métaphores de la poésie caribéenne. Après l’édition Lusofonia autour des pays de langue portugaise, nous souhaitions présenter comme un autre grand voyage Rio Loco Antillas : une mosaïque culturelle caribéenne, avec la venue de nombreux artistes connus ou inconnus que nous allons rencontrer à l’occasion du festival. Un métissage musical de mémoire comme le bèlè en Martinique, le gwo-ka en Guadeloupe, la rumba à Cuba, la bomba à Puerto-Rico ou le merengue en Dominique… et d’aujourd’hui comme le reggae en Jamaïque, la salsa et le mambo à Cuba, la biguine et le zouk en Guadeloupe et Martinique, le konpa à Haïti, la soca à Trinidad... Un grand mix croisé aux instruments contemporains comme le pan des steel bands ou les sound systems que l’on retrouve dans toute l’Europe actuelle. J’aimerais souligner ici le travail remarquable réalisé par l’ensemble des bibliothécaires autour de cette sélection dans le cadre du Rio Loco Antillas 2013 à partir des fonds des bibliothèques de la Ville de Toulouse. Il contribue à promouvoir dans toute sa diversité la musique, le cinéma, la littérature, la poésie, la cuisine, le tourisme et est devenu pour le Festival Rio Loco et pour le public, un outil de référence exceptionnel. Merci à vous tous. Hervé Bordier, Directeur du festival Rio Loco et par nature sans faune sauvage nous cultivons à cœur le colibri pour édifier au monde son nid fragile et sûr : les Antilles îles battues îles combattues îles belles îles bâties Daniel Maximin - L’invention des désirades (2009 • Guadeloupe) 3


FLORIDE

îles Keys

BAHAMAS

La Havane

Îles Turqueset-Caïques CUBA

HAÏTI Port-au-Prince

JAMAÏQUE Kingston

RÉPUBLIQU DOMINICAIN

ÎLE DE LA NAVASSE

Mer des Caraïbes

ARUBA

Oranjestad

COLOMBIE

4


Les Antilles s’insèrent dans un vaste ensemble dont les limites ne sont pas clairement définies : l’espace Caraïbe. De la même façon, les limites des Antilles peuvent varier, selon les acceptions, de l’ensemble des îles tropicales du côté atlantique de l’Amérique au strict arc antillais. Au sein des Antilles, on peut distinguer : • les Petites Antilles Elles sont constituées d’un chapelet de petites îles d’origine volcanique ou calcaire qui s’étendent en arc de cercle depuis les îles Vierges à l’est de Porto Rico jusqu’à la Grenade au sud. Puis cet alignement s’incurve vers l’ouest jusqu’à l’île d’Aruba. De cette façon, on peut distinguer au sein des Petites Antilles : les îles Sous-le-Vent (qui s’étendent le long des côtes de l’Amérique du Sud) et les îles du Vent (qui délimitent la mer des Caraïbes de l’océan Atlantique). • les Grandes Antilles Elles incluent les quatre îles de Cuba, la Jamaïque, Hispaniola (Haïti et la République Dominicaine) et Porto Rico. Elles représentent à elles seules les neuf dixièmes de la superficie et de la population totale des Antilles. Auxquelles s’ajoutent généralement : les Caraïbes du Nord qui incluent les Keys (Floride), Bahamas et les îles Turques-et-Caïques.

Océan Atlantique

UE NE Saint Domingue

Isla de Mona

PORTO RICO

ANGUILLA ST. MARTIN ST. BARTHÉLEMY

ÎLES VIERGES

San Juan

St. Croix

ANTIGUA-ET-BARBUDA

Basseterre

St. John's

SAINT-CHRISTOPHE-ET-NIÉVÈS

Plymouth

GUADELOUPE

MONTSERRAT Isla Aves

Basse-Terre

Marie-Galante

DOMINIQUE

Roseau

Fort-de-France

SAINTE LUCIE Kingstown

SAINT-VINCENTET-LES-GRENADINES

ANTILLES NÉERLANDAISE

Curaçao

Bonaire

St. George's

Willemstad

VENEZUELA

Isla la Tortuga

Isla de Margarita

MARTINIQUE Castries

BARBADE Bridgetown

GRENADE Tobago

Port-of-Spain

TRINITÉ ET TOBAGO

Trinidad

5


culture & histoire Destination favorite des amateurs d’îles et de soleil, théâtre

ancien des pirates ou territoires marqués par le colonialisme : il est parfois difficile de définir les îles Caraïbes...

Géographiquement, elles sont divisées en deux grandes régions

distinctes : les Grandes Antilles et les Petites Antilles. Elles forment un chapelet d’îles toutes différentes, par leur taille et leur culture,

et il n’est pas aisé de les caractériser. Nous avons donc fait le choix de vous présenter une sélection de livres partielle, mais qui rend

compte de cette diversité. Choisis pour leur qualité ou l’éclairage

sur une histoire parfois méconnue, ces livres seront autant de clés proposées pour comprendre comment l’histoire a façonné le quotidien des Caribéens... Bonne lecture !

6


Comment vit-on dans les îles aujourd’hui ? Comprendre Cuba

Hector Lemieux Ulysse • Comprendre • 2010 Documentaire Pour comprendre Cuba, il faut aller au-delà des premières impressions et dépasser les clichés. Cuba, c’est la musique, le rhum et les cigares… mais c’est aussi un pays et une société métissés et complexes. Ce documentaire dresse un tableau vivant de la civilisation cubaine à travers l’histoire, la culture, la société, la politique et le tourisme. Il nous donne quelques clés pour mieux connaître Cuba, notamment à travers de petites chroniques de la vie quotidienne. Ce livre est destiné aux voyageurs qui veulent en savoir plus ou tout simplement à tous ceux qui veulent découvrir l’art de vivre à la Cubaine. D’autres titres de cette collection sont disponibles. Médiathèque José Cabanis

Femmes des Antilles : traces et voix Cent cinquante ans après l’abolition de l’esclavage

Gisèle Pineau, Marie Abraham, photogr. de Thomas Dorn Stock • 1998 Documentaire Retour sur l’histoire de l’esclavage dans les Antilles, les femmes du présent parlent des femmes du passé. Ce sont ces voix que Gisèle Pineau et Marie Abraham ont choisi de faire résonner dans cet ouvrage. Des témoignages ponctués par des gravures, des reproductions de peinture ou des photographies. Chacune aborde un sujet en particulier et entrent dans le passé, surtout dans l’émotion. Différentes formes narratives se succèdent et les nombreux sourires des photos allègent la violence et la tristesse du sujet. Médiathèque José Cabanis, Fabre

7


Les Cubains

Texte de Zoé Valdés, photogr. de Robert van der Hilst, trad. de l’espagnol par Carmen Val Julian Vents de sable • 2001 Documentaire Dans cet ouvrage, le photographe hollandais Robert van der Hilst et la romancière Zoé Valdés, née à La Havane, nous offre un beau panorama de visages, d’intérieurs, de couleurs et surtout d’émotions. Les photos entrent dans l’intimité des Cubains et les textes complètent avec l’histoire, les anecdotes, les dialogues. Traits communs et différences, pauvreté et bourgeoisie, fête, couleurs, travail… Un véritable voyage par les yeux et par les mots. Médiathèque José Cabanis

La Havane Babylone : la prostitution à Cuba Amir Valle Métailié • Bibliothèque hispano-américaine • 2009 Documentaire

Écrivain et journaliste cubain, Amir Valle a mené presque 10 ans de recherche sur le sujet de la prostitution à Cuba. Des années d’enquête, de témoignages, d’archives… pour retracer l’histoire de ce commerce sexuel et particulièrement après la révolution de 1959, moment où La Havane était alors surnommée le « bordel de l’Amérique ». L’auteur fait la lumière sur un sujet plutôt sensible et peu souvent abordé. Le ton est personnel et sans enjolivure. Médiathèque José Cabanis, Saint-Cyprien

8


Born Fi’Dead

Laurie Gunst Natty Dread • Jamaica Insula • 2009 Documentaire Avec Born Fi’Dead, sur la piste des gangs jamaïcains, de Kingston à New York, la journaliste Laurie Gunst nous plonge dans l’univers et l’histoire d’une criminalité qui mêle crime organisé, drogues, violence et corruption politique. Elle décrit dans quel contexte les gangs jamaïcains ont vu le jour dans les années 1980 et comment ils ont débarqué sur le continent nord-américain pour ajouter une part sombre et effrayante aux rues new-yorkaises notamment et surtout sur le marché du crack. Un ouvrage initiatique qui se lit presque comme un roman. Médiathèque José Cabanis

Cuba, un régime au quotidien

Sous la direction de Vincent Bloch, Philippe Létrilliart Choiseul éditions • 2011 Documentaire Cet ouvrage collectif très complet décrit, en six chapitres indépendants, les relations entretenues depuis 1959 entre la société cubaine et le régime castriste. Les différents textes, écrits par des auteurs d’horizons variés (sociologue, anthropologue, historien, politologue...), abordent ainsi des sujets divers (politique, économie, religion, culture...) mettant à jour une description détaillée du quotidien de la population cubaine, obligée de composer avec le régime autoritaire en place. Un documentaire accessible et original, pour explorer autrement la politique et l’histoire de Cuba. À découvrir ! Médiathèque José Cabanis, Médiathèque Empalot, Bibliothèque d’Étude et du Patrimoine

9


Dictionnaire culturel des Caraïbes Jean-Paul Duviols, Pedro Urena-Rib Ellipses • 2009 Documentaire

Ce dictionnaire est destiné à tous ceux qui désirent se familiariser avec la richesse culturelle des Caraïbes. Il réunit pour la première fois des cultures qui ont déjà une très longue histoire commune. Il propose une approche essentielle d’un monde méconnu, par des rubriques précises et volontairement synthétiques sur l’histoire, la littérature, les arts plastiques, la musique, les traditions populaires, les figures marquantes des Caraïbes. Médiathèque José Cabanis

Eshu, dieu d’Afrique et du Nouveau Monde Erwan Dianteill et Michèle Chouchan Larousse • Dieux, mythes et héros • 2011 Documentaire

Eshu est un esprit vaudou présent au Brésil, en Haïti et à Cuba. Dieu africain, c’est le gardien des terrains, des villes et le messager entre les mondes du matériel et du spirituel. On le retrouve sous le nom de Legba en Haïti mais sa fonction reste la même. L’Eshu moderne inspire la peinture de Wifredo Lam, la poésie de René Depestre ou les romans de Jorge Amado. Il apparaît en filigrane dans le blues de Robert Johnson et même dans un clip de Michael Jackson. Erwan Dianteill est spécialiste des religions africaines et afro-américaines. Michèle Chouchan a publié divers ouvrages sur les relations entre sciences et sociétés. Médiathèque José Cabanis, Médiathèque Empalot

10


Magie des Caraïbes et Santería Maria-Alba Valdés Éditions Trajectoire • 2010 Documentaire

Maria Alba Valdès, Française d’origine Espagnole, nous propose de partir à la découverte de la santería, une religion issue des croyances africaines et de l’esclavage que l’on retrouve à Cuba. Son séjour prolongé de quatre ans sur l’île lui a donné le loisir de travailler et d’étudier cette croyance érigée par les esclaves venus d’Afrique, afin de duper les Espagnols qui ne leur permettaient que la pratique du catholicisme. En identifiant leurs divinités aux saints catholiques, ils purent continuer à les adorer en secret. L’auteur dévoile dans cet ouvrage pas moins de trente-six rituels de magie, d’initiation et de divination, afin de mieux cerner cette religion peu connue en France. Médiathèque José Cabanis, Bibliothèque d’Étude et du Patrimoine

11


Histoire des îles et récits de voyages Un flibustier français dans la mer des Antilles Jean-Pierre Moreau Payot • Petite Bibliothèque Payot • 1998 Documentaire

Ce livre est à l’origine un manuscrit anonyme du début du XVIIe siècle découvert à la Bibliothèque Inguimbertine de Carpentras par Jean-Pierre Moreau qui l’a édité. C’est une histoire vécue dont le titre original donne déjà un aperçu de cette épopée flibustière : Relation d’un voyage infortuné fait aux Indes occidentales par le Capitaine Fleury. Cette odyssée maritime se révèle un témoignage précieux sur la société Caraïbe grâce aux détails donnés sur le voyage en mer et les civilisations rencontrées. En 1618, des pirates, des commerçants, des colonisateurs embarquent à Dieppe sur quatre bateaux en direction des Antilles. Ils vont vivre un voyage en mer très éprouvant rempli de déboires comme la famine, la maladie, la mutinerie… À l’issue de ce voyage, ils débarquent sur l’île de la Martinique où ils sont accueillis par des indigènes en échange de produits de traite. Médiathèque José Cabanis, Bibliothèque d’Étude et du Patrimoine, Fabre

Au temps des isles : les Antilles françaises de Louis XIII à Napoléon III Christian Bouyer Tallandier • 2005 Documentaire

Le titre évoque une époque révolue et romanesque. Christian Bouyer se propose de nous faire découvrir des réalités bien différentes : il retrace l’histoire des entreprises coloniales françaises dans les Caraïbes du XVIIe au milieu du XIXe siècles, période où les considérations mercantiles se heurtaient aux considérations humanistes. Cette époque vit naître le commerce triangulaire et le trafic négrier. C’était le temps des grandes compagnies maritimes qui faisaient parvenir en France des produits inconnus, le tabac, le sucre, le café et le cacao. L’auteur nous décrit une société singulière où se côtoient grands planteurs fortunés, petits blancs pauvres, esclaves et affranchis sans oublier pirates et corsaires… Médiathèque José Cabanis, Pradettes

12


Histoire des Antilles françaises Paul Butel Perrin • Tempus • 2007 Documentaire

Paul Butel, spécialiste d’histoire moderne, présente une synthèse remarquable de l’histoire des Antilles françaises du XVIIe siècle à 1946. Elle commence par la saga des pionniers fondateurs, explorateurs et entrepreneurs mais aussi exploiteurs, négriers et adversaires implacables des Indiens. À la suite de la Révolution se dessine une société complexe. Entre grands planteurs blancs et esclaves africains émerge une élite métissée qui veut faire reconnaître ses droits. Cette histoire est aussi une longue quête de la citoyenneté passant par l’abolition de l’esclavage en 1848, la participation des Antillais aux deux guerres mondiales pour aboutir à la départementalisation en 1946. Médiathèque José Cabanis, Bibliothèque d’Étude et du Patrimoine, Pavillon de Prêt

Histoire d’Haïti : la première république noire du Nouveau Monde Catherine Eve Roupert Perrin • Pour l’histoire • 2011 Documentaire

L’auteur fait un récit passionnant de l’histoire d’Haïti de 1492 à nos jours. Au gré des envahisseurs, l’île a changé de nom : Ayiti, inspiré de son premier peuplement, les Amérindiens Taïnos, devient Hispaniola pour Christophe Colomb et les conquistadors, puis Saint-Domingue pour les colons français qui en font la plus riche colonie de France. À la faveur de la Révolution française, emmenés par Toussaint-Louverture, puis Dessalines, les esclaves se soulèvent et obtiennent l’indépendance en 1804. C’est le début d’un long apprentissage de la démocratie marqué par une terrible instabilité politique, les dictatures des Duvalier, père et fils, la tyrannie de J.-B. Aristide et l’ingérence des puissances étrangères. Médiathèque José Cabanis, Bibliothèque d’Étude et du Patrimoine, Ancely, Minimes, Rangueil

13


La France a-t-elle aboli l’esclavage ? : Guadeloupe - Martinique - Guyane (1830-1935) Nelly Schmidt Perrin • 2009 Documentaire

En 1848, la France a aboli l’esclavage pour la seconde fois de son histoire et a ouvert aux affranchis l’accès à la citoyenneté en Guadeloupe, Martinique et Guyane. Cependant, à partir de cette date et jusqu’aux années 1930, l’État français a maintenu ces populations émancipées en dépendance économique, sociale et politique. Cet ouvrage au titre provocant porte en lui des réponses aux interrogations actuelles sur les discriminations héritées de l’ancien régime esclavagiste. L’auteur, chercheuse au CNRS, dont les travaux portent sur l’esclavage, les abolitions et les politiques coloniales aux Caraïbes, fait la lumière sur tout un pan de notre histoire jusque là resté dans l’ombre. Médiathèque José Cabanis, Bibliothèque d’Étude et du Patrimoine, Pradettes

L’Amère patrie : histoire des Antilles françaises au XXe siècle Jacques Dumont Fayard • 2010 Documentaire

En 2009, les grandes grèves qui ont secoué la Guadeloupe et la Martinique ont surpris journalistes et politiques, révélant la méconnaissance de ces îles. Tenues à l’écart de l’histoire du colonialisme, ces îles ont pourtant connu un destin très singulier au sein de l’empire français. Se fondant sur un travail d’archives considérable, l’auteur propose de combler cette lacune en retraçant la montée des désillusions dans ces îles tout au long du XXe siècle. Il explique les lignes de fracture qui parcourent ces sociétés : la mémoire de l’esclavage qui sous-tend les luttes sociales, la question de la couleur qui se superpose au combat politique, la recherche d’une identité face à la lointaine métropole. Médiathèque José Cabanis, Bibliothèque d’Étude et du Patrimoine, Saint-Cyprien

14


Voyage aux Isles : Chronique aventureuse des Caraïbes, 1693-1705 Jean-Baptiste Labat Phébus • Libretto • 1998 Documentaire

Le Père Labat, missionnaire dominicain, débarque à la Martinique en 1694. Son séjour est entrecoupé de voyages dans les Antilles, de SaintDomingue à la Barbade. À partir de ses notes journalières, il conte ses aventures dans un style vif et enlevé. On découvre un rude gaillard qui ne craint pas l’odeur de la poudre en compagnie de ses amis les flibustiers. Il se fait tour à tour ingénieur, botaniste, explorateur, ethnographe avant la lettre. Formidable conteur, il écrit un récit foisonnant d’anecdotes sur la faune, la flore, sur les mœurs des Caraïbes et des Africains asservis. Michel Le Bris propose ici une version scrupuleusement fidèle au texte authentique, publié pour la première fois en 1722. Médiathèque José Cabanis

Haïti et la République Dominicaine : une question de frontières François Blancpain Ibis Rouge • Espace Outre-Mer • 2008 Documentaire

Haïti, République Dominicaine : une île pour deux, 1804-1916 Jean-Marie Théodat Kartala • Hommes et Société • 2003 Documentaire

Symbole de la lutte entre la France et l’Espagne, la petite île de SaintDomingue est très tôt divisée en deux zones d’influence, mais sans qu’une frontière stable ne soit définie explicitement par les deux protagonistes. Chacune des deux parties de l’île s’est construite par rapport à l’autre en se forgeant une identité propre. Pourtant ce n’est qu’au début du XXe siècle que ce processus historique se matérialise concrètement avec l’établissement d’une frontière fixe et durable entre Haïti et la RépubliqueDominicaine. C’est cette double problématique qui est abordée par François Blancpain et Jean-Marie Théodat, spécialistes de l’histoire de Saint-Domingue, dans leurs ouvrages. Médiathèque José Cabanis, Bibliothèque d’Étude et du Patrimoine 15


Aux vents caraïbes

Lafcadio Hearn Étonnants voyageurs • 2004 Documentaire Envoyé aux Antilles en reportage en 1889, Lafcadio Hearn nous livre ici un très beau récit de voyage. Outre les descriptions poétiques des îles depuis son départ de New York, il s’attache plus particulièrement à la Martinique où il réside pendant deux ans. Sensible à la dimension créole de la société, il saisit avec intensité les scènes de la vie de tous les jours : femmes au marché, paysans, ouvriers dans les plantations. Il nous amène à la découverte d’un monde de magie, de mystère, de fantômes, de sorciers, de zombies sortis tout droit des contes traditionnels. Et ce, à travers une langue dont il est l’un des premiers à collecter les mots et expressions et à en faire une œuvre littéraire. Médiathèque José Cabanis, Ancely, Croix-Daurade

Le jour où Castro a pris le pouvoir Alain Ammar Seuil • 2008 Documentaire

Le 1er janvier 1959, le président Batista fuit, l’armée rebelle pénètre dans Santiago de Cuba, c’est le début de la révolution, dirigée par Fidel Castro. Il est entouré de son demi-frère Raul, de Camilo Cienfuegos, d’Ernesto Che Guevara et de Huber Matos. Ce dernier a été condamné à 20 ans de prison quelques mois plus tard pour ses désaccords avec Castro et sa dénonciation de la dictature. Le journaliste Alain Ammar a rencontré ce témoin, puis bien d’autres, qui lui ont inspiré l’envie de raconter mois par mois, jour après jour, les événements de l’année 1959 à Cuba. Au-delà du simple exposé chronologique, l’auteur a su restituer une ambiance, une passion qui a pu animer les Cubains et les protagonistes de cette histoire. Médiathèque José Cabanis

16


Les 16 de Basse-Pointe Réalisé par Camille Mauduech Les films du marigot • 2009 DVD Documentaire

Le 6 septembre 1948, lors d’une grève, sur une habitation sucrière du Nord de la Martinique, l’administrateur blanc créole, Guy de Fabrique, fut assassiné de trente-six coups de coutelas. En 1951, à Bordeaux, ancien port négrier, se tint le procès de seize ouvriers agricoles syndicalistes accusés de ce crime. Bénéficiant de nombreux soutiens, ils furent finalement acquittés, mais le meurtre ne fut jamais élucidé. Soixante ans après, la réalisatrice martiniquaise Camille Mauduech s’est attachée à lever le voile sur cette affaire, à délier les langues pour reconstituer les pièces du puzzle et évoquer en détail ce qui fut pour certains « le premier procès du colonialisme français aux Antilles ». Médiathèque José Cabanis

Cuba ou l’aveuglement coupable Jacobo Machover Armand Colin • 2010 Documentaire

Jacobo Machover est né à la Havane en 1954. Exilé en France depuis 1963, il enseigne à l’Université de Paris XII. Son parcours l’a amené à dénoncer le régime castriste et les actions de ses dirigeants. Dans cet ouvrage, il s’interroge sur le comportement des intellectuels, en particulier français, des artistes et des politiques face à Cuba et à son mythe d’une révolution qualifiée de romantique. Comment des hommes tels que Jean-Paul Sartre, Régis Debray ou Gabriel Garcia Marquez, qui n’ignoraient rien des exécutions sommaires, des procès iniques menés par Che Guevara, des emprisonnements massifs, n’ont-ils jamais pris la cause du peuple face à un régime qui n’a été qualifié que bien tardivement de dictature ? Médiathèque José Cabanis

17


Figures emblématiques (et révolutionnaires !) des Caraïbes : Che Guevara, Fidel Castro, Toussaint Louverture Toussaint Louverture : biographie Madison Smartt Bell Actes Sud • Lettres anglo-américaines • 2007 Documentaire

Symbole de la seule révolution d’esclaves de toute l’Histoire, Toussaint Louverture est à l’origine de l’indépendance d’Haïti en 1804, s’affranchissant ainsi de la tutelle française. Madison Smartt Bell, écrivain américain, livre un portrait sans détour de ce personnage complexe qui a connu une ascension fulgurante. Fils d’esclaves et destiné au même sort, Toussaint Louverture parvient à accéder au grade de général de l’armée française puis à celui de gouverneur de Saint-Domingue grâce à une volonté de fer. Il finit ses jours en France, condamné à l’exil par Napoléon. Médiathèque José Cabanis, Médiathèque Empalot

Toussaint Louverture, Haïti et la France Réalisé par Laurent Lutaud France 3 • TV5 • Same Films & Scéren-CRDP • 2005 DVD Documentaire

Deux cents ans après sa mort, Toussaint Louverture reste une figure emblématique du peuple haïtien, mais aussi un symbole dans toutes les Antilles et une référence pour de nombreux noirs américains. Parti à sa recherche, le réalisateur suit ses traces et retrouve aussi celles de l’esclavagisme qui a marqué l’histoire de France du XVIIe au XIXe siècles. À travers ce destin exceptionnel, ce film revient sur l’histoire coloniale de la France et sur ce passé encore très présent dans les anciennes colonies françaises. Les historiens et écrivains haïtiens et français qui interviennent dans ce film replacent l’homme et le mythe dans une perspective historique qui mène à aujourd’hui. Médiathèque José Cabanis

18


Fidel Castro

Pierre Vayssière Payot & Rivages • Biographie Payot • 2011 Documentaire Orateur charismatique, redoutable manipulateur d’opinion et de propagande, Fidel Castro incarne encore à Cuba comme en Amérique latine le leader providentiel, même si son image s’est un peu brouillée. Pour l’auteur, l’icône révolutionnaire se définit depuis son enfance rebelle dans une posture existentielle de défi. À travers cette biographie extrêmement documentée, Pierre Vayssière, spécialiste d’histoire politique d’Amérique latine contemporaine, professeur émérite à l’université Toulouse-Le-Mirail, nous présente un bilan critique des années Castro et ne craint pas d’écorner le mythe. De cet auteur, lire aussi l’Amérique latine de 1890 à nos jours (2006). Médiathèque José Cabanis, Bibliothèque d’Étude et du Patrimoine, Roseraie

Fidel Castro : biographie à deux voix Ignacio Ramonet Fayard / Galilée • 2007 Documentaire

Cette biographie adopte la forme originale du dialogue entre le Lider Maximo, Fidel Castro et le directeur du Monde diplomatique, membre du mouvement altermondialiste, Ignacio Ramonet. De 2003 à 2005, les deux hommes, au cours d’une centaine d’heures de conversation, retracent le parcours de Fidel Castro depuis son enfance jusqu’au début de la révolution cubaine, puis ses relations avec son entourage, ses choix politiques ; ils s’interrogent enfin sur l’avenir de Cuba et de l’Amérique latine et font le bilan d’une vie et d’une révolution mythiques. Ce dialogue est également disponible en DVD sous le titre : Moi Fidel Castro, réalisé par Axel Ramonet et mine d’informations pour aller plus loin. Médiathèque José Cabanis, Saint-Cyprien

19


Fidel et Raúl, mes frères : l’histoire secrète Juanita Castro Plon • 2011 Documentaire

Juanita Castro est la sœur cadette de Fidel et Raul Castro. Elle naît en 1933 dans une fratrie qui compte sept enfants. Avec enthousiasme, elle participe aux côtés de ses frères à la révolution. Mais très vite sa critique des dérives du régime castriste, sa collaboration avec la CIA devenant trop compromettante, elle prend le chemin de l’exil en 1963. Son témoignage éclaire la facette familiale de Fidel Castro : l’enfance, les parents, les études, la lutte contre la dictature de Fulgencio Batista, jusqu’à la victoire de la révolution et au nouveau régime politique qu’il installe à Cuba. Pour en savoir plus et autrement sur Fidel Castro. Médiathèque José Cabanis

Che Guevara : entre mythe et réalité Chloé Maurel Ellipses • 2011 Documentaire

Ernesto Guevara est une figure mythique, à la célébrité mondiale, dont le souvenir dépasse largement les frontières de Cuba. Le livre de Chloé Maurel propose une analyse documentée du parcours et du rôle de l’homme d’État, qui fût tout à la fois médecin, révolutionnaire, écrivain, guérillero à Cuba et en Amérique latine. Au-delà de l’imagerie et du culte de la personnalité du Che, l’historienne retrace les motivations qui ont guidé son engagement politique et propose de nouvelles pistes pour en comprendre l’histoire. Plus largement, ce livre permettra au lecteur de revisiter toute l’histoire des relations internationales des années 1950 et 1960 : les conflits de la guerre froide et de la décolonisation, les enjeux post-coloniaux, ainsi que la place de l’histoire cubaine dans l’histoire des Caraïbes. La lecture du récit La guérilla du Che de Régis Debray, compagnon français du Che à Cuba, qu’il suivit en Bolivie, complètera cette approche historique par un point de vue plus personnel. Médiathèque José Cabanis

20


Ernesto Che Guevara Combats d’un révolutionnaire : journaux de voyage et autres textes Ernesto Che Guevara Robert Laffont • Bouquins • 2010 Documentaire

Réunis en un seul volume, les journaux de voyage et récits de combat de Che Guevara (1928-1967), figure emblématique de la révolution cubaine, constituent un document historique remarquable pour comprendre son action et sa personnalité et mieux cerner ses contradictions. Che Guevara raconte ici de manière à la fois très vivante et très contrôlée, l’histoire de la dernière grande odyssée révolutionnaire du XXe siècle. Auteur de La face cachée du Che (2007), Jacobo Machover, journaliste et enseignant à l’université, contribue par sa préface critique à démystifier cet homme de légende et à resituer ses écrits dans un contexte politique et personnel plus conforme à la réalité. Médiathèque José Cabanis

ABCChe : Abécédaire d’Ernesto Che Guevara Roberto Mero Temps des cerises • 2009 Documentaire

Che, rêve rebelle

Fernando Diego Garcia et Oscar Sola Éditions La Mascara • 2001 Documentaire Le Che n’est pas qu’une image sur ton t-shirt dit votre grand-mère. Certes ! Mais comment en savoir plus sur cette figure mythique de révolutionnaire sans se perdre dans des interprétations dogmatiques ? Ne cherchez plus ce livre est pour vous ! Roberto Mero, journaliste, propose dans ce livre une approche kaléidoscopique au travers de citations d’Ernesto Guevara : de « Cuba » à « Rêve », en passant par « couillon » et « Latifundia », les mots du Che sont comme autant de portes d’entrée pour apprendre et comprendre son univers. Et puis, comme il est souvent question d’images lorsque l’on parle du « Che », découvrez le livre de photographies que lui ont consacré Fernando Garcia et Oscar Sola, pour un panorama complet, basé sur des images d’archives, qui ravira aussi –­ on l’espère – votre grand-mère ! Médiathèque José Cabanis 21


participants Nadège Barreaud Simone Bloch Éric Born Thyphaine Bourez Chantal Cadoré Chantal Carol-Ballester Charly Demay Éléonore Dumas Valérie Dupouy Hélène Dupuy Claire Fauché Stéphanie Fauché Danièle Fumat Lucie Grelard Licia Gueye Charlotte Hénard Élodie Lavielle Loïc Margot Amandine Minnard Mélanie Mounier Mouna Nasser Aurélie Netter Marion de Savignac Barbara Sérafini Christine Thannberger Catherine Thuriès Franck Tiégo Élodie Tomatis Christine Torres Cécile Valette Nathalie Zekry

Bibliothèque de Toulouse Médiathèque José Cabanis Bibliothèque Ancely Bibliothèque Bonnefoy Bibliothèque Côte Pavée Bibliothèque Croix-Daurade Bibliothèque Duranti Médiathèque Empalot Bibliothèque d’Étude et du Patrimoine Bibliothèque Fabre Médiathèque Grand M Bibliothèque des Izards Bibliothèque des Minimes Bibliothèque Nomade Bibliothèque Pont des Demoiselles Bibliothèque des Pradettes Bibliothèque Pinel Bibliothèque Saint-Cyprien Bibliothèque Rangueil Bibliothèque Saint-Exupéry Bibliothèque Serveyrolles Bibliothèque Roseraie Pavillon de prêt plus d'infos : www.bibliotheque.toulouse.fr

Graphisme : Bibliothèque de Toulouse – Illustrations : Rio Loco, Studio Zoveck • www.zoveck.com – Impression : Imprimerie Ménard



RioLoco 2013 Antillas - Culture & Histoire