Page 9

invitation aux terres caraïbes

Passer des îles aux terres Caraïbes, c'est aborder la façade continentale de l'Amérique centrale, toucher un littoral qui part de la pointe de la Floride et qui nous mène jusqu'au Venezuela. C'est aussi quitter le trait d'union des îles, pour approcher une cambrure continue, où s'étale le bassin caribéen nous plongeant dans les profondes échancrures des golfes du Mexique, du Honduras ou du Darien... Les terres Caraïbes nous conduisent aux pays des isthmes, cette étroite bande de terre et de cordillère en forme de points de suture, constituée de sept États nations (Guatemala, Belize, Salvador, Honduras, Nicaragua, Costa Rica, Panama) reliant le nord et le sud de l'Amérique, la mer des Caraïbes et l'immensité des deux océans : atlantique et pacifique. En contact avec un monde par excellence cosmopolite, qui suit les vagues d'une immigration permanente, nous sommes face à un gigantesque brassage social économique et culturel.

Les terres Caraïbes évoquent dans leur énonciation les civilisations amérindiennes, celles qui ont subsisté malgré les sociétés esclavagistes, les différentes colonisations occidentales et leurs histoires inachevées. Les terres Caraïbes, dans leurs turbulences naturelles et historiques proposent un creuset d'humanité où s'élabore la créolisation du monde : diversité des langues et des altérités, expressions des minorités non sans provoquer quelques confusions. Face à un tel paradoxe, les cultures se transforment sous l'indice d'une sphère musicale où s’expriment des identités locales bâties par conservations et appropriations. À l'exemple des communautés Garifuna, métisses afroamérindiennes descendantes des Mayas, parlant la langue caraïbe et yoruba des ancêtres, entremêlées des apports français, anglais et espagnols. Les Garifunas actent leur culture de résistance au nord du Honduras, au sud du Belize, au sud-est du Guatemala et dans les centres urbains du Nicaragua et des États-Unis.

Les terres Caraïbes,confluences des trois Amériques, portent aussi un éclairage sur le Plateau des Guyanes qui concerne la Colombie, le Venezuela, le Guyana, le Suriname, la Guyane française et le nord du Brésil. Terres de biodiversité, d'eau douce et de forêts, c'est sur ce Plateau que s'élaborent aujourd'hui de nouveaux espaces transfrontaliers. C'est là que la France possède son plus grand département, avec une base spatiale européenne : la Guyane, où vivent 200 000 habitants, amérindiens, créoles, noirs marrons, européens, asiatiques, chinois hakka, réfugiés laotiens, populations andines, brésiliennes, hindoustanis. Une mosaïque linguistique et musicale irriguée par les deux puissants fleuves Orénoque et Maroni sur lesquels le festival Rio Loco aura à cœur de nous faire embarquer !

Caroline Bourgine

Ex-conseillère du Commissariat « 2011, Année des Outre-mer »

7

Sélection Rio Loco Caribe  
Sélection Rio Loco Caribe  
Advertisement