Issuu on Google+

1


2

BUCFP Association caritative enregistrée auprès de la Charity Commission sous le n°1069236 6 Tilbury Place Brighton BN2 0GY Pour nous contacter : (01273) 671213/601211 info@bucfp.org www.bucfp.org

QUELQUES NUMEROS UTILES:

Nous sommes ouverts : Du Lundi au Vendredi De 10h à 16h (soirs et weekends réservés aux classes et la réservation de salles)

Samaritans 01273 772277 Ecoute et soutien 24h/24 pour les personnes en détresse émotionnelle MIND 01273 749600 Santé mentale Survivors’ Network 01273 203380 Violences sexuelles contre les femmes Shelter 01273 234737 Sans abris et mal logés St Patrick’s Homeless Hostel 01273 733151 Hébergement pour sans abris Citizens Advice Bureau 0845 120 3710 Service d’information et de conseil généraliste sur les problèmes de la vie quotidienne (argent, questions légales, protection des consommateurs, …) Cocaine Anonymous 08006 120225 AVERTISSEMENT HIV & AIDS Helpline 01202 311166 Les opinions exprimées dans le magazine OUR VOICE Ligne d’information et de soutien sur le VIH et le Sida sont celles des contributeurs individuels et ne reflètent Missing Persons Helpline 0500 700700 pas obligatoirement celles du BUCFP. Personnes disparues Independent Mediation Service 01273 700812 Service de médiation indépendant Women’s Refuge Project 01273 622822 Conseil et soutien aux femmes, enfants et jeunes victimes de violences domestiques Victim Support 01273 234009 Soutien aux victimes et à leur entourage National Debt line 0808 808 4000 Information et soutien pour l’endettement problématique

Cafe: (A vegan meal is served at 1pm on weekdays. £1.50 adult, 60p for small/kids portion) Welfare Rights: 676171 (10.30am - 1 & 2 - 4pm) It is run on a first come first served basis. Book in at Reception for the next free time. Family Support: 671213 (Joy) Computer & Internet Access (When courses are not in session) 35p an hour.

Printed with the charming help of the Resource Centre


3

Quelques mots des rédacteurs Nous célébrons notre 30e anniversaire cette année et dans notre prochain numéro, nous vous raconterons l’histoire de notre centre. Dans ce numéro, vous découvrirez l’histoire de ce magazine. Un grand merci à David Cuthbertson, David Allen et Peter Williams qui ont quitté début novembre le conseil d’administration et bienvenue à Siobhan Justice qui a été élue comme nouveau membre du conseil d’administration.

Pour vous abonner à ce magazine, Envoyez nous un mail avec pour sujet « Subscribe »


4

Où se trouve Tilbury Place ? L’année dernière, Lucy Brown a dirigé des classes de photographie. Elle enseigne les techniques photographiques, le portrait, l’éclairage, la retouche et la composition. Elle a demandé à un groupe de personnes ayant peu ou pas d’expérience en photographie de faire un film sur les usagers de Tilbury Place. Le film a été tourné au Centre, à Tarner Park et dans notre jardin communautaire sur les hauteurs de Whitehawk Hill Road, avec ses vues fabuleuses des toits de la ville à la mer. Composée d’un cadreur, d’un éclairagiste et de deux interviewers, l’équipe de tournage a rencontré des adultes et des enfants, seuls ou en groupe; ils ont été interrogés sur leur vision du Centre. L’équipe semble avoir mis en confiance les personnes interrogées : la plupart d’entre elles semblaient vraiment à l’aise à l’écran. Beaucoup de gens ont vraiment apprécié ce moment face à la caméra. Parmi les réponses qui reflètent ce que bon nombre d’entre nous ressentent à propos de Tilbury Place, on trouve : « Je me suis fait beaucoup d’amis ici. Cela me stimule. Ils aident les gens. Je peux me détendre ici. Ça me donne l’impression d’appartenir à un lieu. Je me sens bien. Ils donnent à tout le monde le bénéfice du doute. Le groupe d’art est comme une famille. » On a demandé à certaines personnes de tirer au hasard des questions et d’y répondre. De très bonnes questions, relevant parfois du défi ont été posées: « Comment sait-on qu’une mûre est mûre? Pourquoi les criquets sont-ils si difficiles à attraper ? Quelle est la couleur du clair de lune ? Quelle est ta couleur préférée ? » Certains enfants ont passé beaucoup de temps à répondre à ces questions, discutant les uns avec les autres et se moquant ou tournant en dérision les réponses.

Les réalisateurs ont eu l’opportunité de passer devant la caméra. Parmi leurs commentaires, on trouve : « Cela m’a permis d’avoir de nouvelles connaissances. Quand nous présenterons le film, il témoignera de ce que fait le Centre Le film sera utile aux usagers potentiels en leur montrant de quel type d’aide ils peuvent bénéficier. Lucy dégage beaucoup d’optimisme et nous a donnés confiance en notre capacité à mener à bien ce projet. C’est le seul endroit où je me sens à l’aise même quand mon esprit est troublé. J’ai vraiment aimé filmer au jardin familial. » ________________________________________

Des débutants désirant accomplir quelque chose

________________________________________ Le film monté, qui dure 12 minutes, a été montré au public 3 weekends consécutifs à l’ancien magasin Co-op de London Road en Octobre dans le cadre d’une très grande exposition photographique qui a attiré de nombreuses personnes. Il a été passé en boucle de façon à être vu à tout moment. Notre stand avait à disposition de nombreuses informations sur le Centre et l’ensemble l’opération a bien marché. La semaine suivant la clôture de l’exposition, le film a été montré à nouveau au Centre. Cette projection était très divertissante. Elle a montré ce que peuvent faire des débutants ayant envie de réaliser quelque chose quand ils sont bien encadrés. L’équipe de tournage était composée de : Nahida Ahad, Trevor Blackman, Richard Channer, Jantien Hebbes, Usha Sewchurn, Darren Shevlin, Janine Towsend, Brian Drffill, Lu Wade, Nathan. Tony Finch a assuré la production et Perter Kalen la réalisation (il a très généreusement donné de son temps). Lucy Brown a été la coordinatrice du projet. Richard Ince

Malcom Williams In Memoriam Dans notre dernier numéro, nous avions demandé vos témoignages sur Malcolm. Nous publions ici certains d’entre eux. « J’ai été formée par Malcolm comme bénévole au bureau du Centre. Le stress du premier jour a entièrement disparu quand je l’ai entendu dire à téléphone à une dame « Doucement ma chérie, je ne suis qu’un homme ». C’est une perte inestimable. Paix à son âme . Kathy « Quand ma femme est décédée l’année dernière, Malcolm a plusieurs fois fait les 2,5 miles de trajet aller-retour qui le séparaient de chez moi pour me tenir compagnie les soirs. Quand j’avais le moral au plus bas, il a été d’un grand soutien. Je m’en souviendrai toujours. » Richard

Anarchisme et Education Au moins 50 personnes ont bravé le froid dans la nuit du 24 janvier 2011 pour assister à la conférence sur l’anarchisme et l’éducation donnée par le Dr Judith Suissa (Senior Lecturer en Philosophie de l’Education à l’Institute of Education) à la librairie du Cowley Club. Le Dr Suissa fait autorité en Grande Bretagne dans le domaine de la tradition particulière des pratiques éducationnelles anarchistes. Elle a publié « Anarchisme et Education : une perspective philosophique » (Anarchism and Education : a Philosophical Perspective). Est-il opportun pour les parents de mettre en place de nouvelles écoles anarchistes ? La discussion qui a suivi a porté sur les « écoles libres » encouragées par le gouvernement actuel, qui seraient mises en place par les parents comme alternatives aux écoles publiques. Plusieurs questions ont été soulevées : est-il opportun pour les parents de mettre en place de nouvelles écoles anarchistes (remarque a été faite qu’il n’y a aucune école anarchiste au Royaume Uni) ? Les restrictions budgétaires, la régulation mise en place par l’Ofsted (Office for Standards in Education,

Children’s Services and Skills : organisme régulant et inspectant les établissements scolaires) et l’idéologie néo-libérale de la coalition ConDem (Conservative -Liberal democrat : coalition de centre-droit ) ne vont-elles pas inéluctablement conduire à des écoles libres « boîtes à bachot » pour classes moyennes de droite? Le Dr Suissa était très ouverte d’esprit sur le sujet, le public plus sceptique. Une école libre anarchiste pourrait-elle être mise en place par un groupe de parents à Brighton ? Les employés, les membres du conseil d’administration, les bénévoles du BUCFP devraient-ils commencer à réfléchir sur la possibilité d’aider un tel groupe ? Personnellement, j’ai trouvé les arguments de la conclusion du Dr Suissa irréfutables : nous avons besoin de renverser les valeurs néo-libérales qui sont inculquées de force à nos enfants comme des vérités établies. Comme si de plus en plus de diplômes conduiraient à un accès plus élevé à l’éducation supérieure et à de meilleurs emplois alors que rien de tout cela n’est vrai : les entreprises délocalisent et un million de jeunes de moins de 25 ans sont au chômage pendant que les frais de scolarité à l’université montent en flèche. Peter Sutcliffe


5

Assemblée générale 2 Novembre 2010 Rapport du président David Cuthbertson a présenté le rapport annuel (vous pourrez en avoir une copie au secrétariat pour les détails des grandes réalisations de l’année écoulée). Dans les lignes qui suivent, nous en donnons les grands traits : l’extension de l’aire de jeux, avec une terrasse extérieure, de nouveaux sanitaires dont deux spécifiquement réservés aux enfants et aux personnes handicapées. Ces réalisations concernent la phase 1 du plan d’amélioration de l’accessibilité du Centre. La phase 2 inclut l’installation d’un ascenseur qui donnerait accès à la salle principale aussi bien depuis Tilbury Place que Tarner Park. Cette phase dépendra de notre succès à trouver des financements; 1, Une large panoplie d’activités, d’événements et de sorties pour les enfants et les adultes. 2, Le développement du jardin communautaire et une forte augmentation du nombre de bénévoles. 3, Un plan de développement à 5 ans. 4, Un service de visites à domicile [pour les personnes en difficulté] Rapport du trésorier Matt Armstrong a dressé le bilan financier. Nous avons eu une bonne année avec un financement important du Fonds Hardship. Cela nous a permis d’améliorer les services que nous offrons et de planifier aussi bien le remplacement d’articles importants que de faire face à des imprévus. Membres du conseil d’administration David Cuthbertson, David Allen et Peter Williams quittent notre conseil d’administration. Michelle Harding, Richard Connoly et Matt Armstrong ont été réélus. Siobhan Justice a été élue comme nouveau membre.

Le Centre Je l’appelle Le Centre Mais il a pour nom officiel BUCFP Il a été très accueillant La première fois que j’y suis venue Récemment séparée, et maintenant veuve. J’y ai trouvé des amis, y ai été animatrice bénévole de classes d’improvisation pendant un certain temps Les classes d’art continuent les Jeudi quand mon style de vie Le permet, et si non, Tony est toujours là. Il y a toujours quelqu’un à qui s’adresser En cas de besoin, un repas chaud végétarien Et si je suis dans le coin, et quand ma fille Et moi préparons le repas , je sais que ce sera Apprécié. Les classes de Qigong m’ont Donné de la stabilité et m’ont aidée à faire face A l’adversité, et maintenant Il faut penser au Fringe Festival Passé, Présent et Futur, Le Centre représente tout cela.

Changement de nom Notre vieux problème est maintenant résolu. Les personnes présentes à l’AG devaient voter pour : a. Garder le même nom et ne rien changer. b. Commencer à chercher un nouveau nom qui aurait l’approbation de 75% des membres du Centre. c. Garder le même nom en créant un logo attractif et en améliorant notre publicité. Le choix C a remporté le plus de voix.

Alanna M. Mc Intyre

Atelier de résolution des conflits, qui couvrira les aspects de la communication, de la négociation et de la résolution. Nous proposons des sessions au public mais également à des groupes ou à des associations de locataires et de résidents. Nos prospectus vous donneront les prochaines dates.

« La paix ne peut être conservée par la force ; elle ne peut être atteinte que par la compréhension Albert Einstein

Si vous pensez que votre groupe pourrait être intéressé par cet atelier ou si vous souhaitez avoir plus d’informations, vous pouvez contacter Alice au 01273 700812 ou lui écrire à communitydevelopment@ bhims.org.uk.

Vive le Père Noël ! 25000£ de donations pour un jour de Mai, c’est pas mal du tout. Vous avez certainement vu ou parlé aux chercheurs d’iwc media, Rebecca et Louisa. Peut-être avez-vous également signé l’autorisation de diffusion de votre image. Sous le titre provisoire « Down but not out », l’équipe a passé plusieurs jours à faire des recherches, dans un premier temps, puis à tourner un documentaire pour Channel 4. A notre plus grande surprise, il s’est avéré que l’un de nos nouveaux bénévoles était en fait une star de ce programme télévisé bien connu. La diffusion a eu lieu en Novembre 2010. La donation a été utilisée de plusieurs manières (un poster affiché dans la zone principale en donne les détails). « The Rough Sleepers Guide » (Guide des sans-abris) qui fait partie du poster gratuit publié par Community Base « Guide des services à Brighton & Hove 2011 » a fait sensation… http://www.chanel4.com/programmes/the-secret-millionare/articles/ interview-with-bradley-reback http://www.bradleyreback.org.uk/index.html

Ellie, Joy et Brad travaillant sur


6

Numéro 1 Oct. 2005 Il était une fois un magazine qui avait cessé d’être publié sur décision du Conseil d’administration parce qu’il était devenu un forum d’attaques personnelles. L’édition 2005 a vu le jour grâce aux contributions des membres du groupe d’écriture créative : on y trouvait des poèmes, de l’humour et des articles écrits par et sur les personnes et les activités du Centre. Numéro 3 Automne 2006 Sanjay Kular est arrivé en Grande Bretagne depuis l’Inde à un très jeune âge. Il ne parlait alors que quelques mots d’anglais. Ici, il écrit avec beaucoup de tendresse sur ses professeurs et ses amis de l’école primaire de Rye.

Numéro 5 Printemps 2007 (film de groupe) Joy Rigby a écrit sur John Mann qui a été un bénévole, un animateur de cours et un membre du Conseil d’administration du Centre pendant de nombreuses années. John est décédé en janvier 2007 et son absence se fait sentir.

Numéro 7 Automne 2010 Caroline Lucas, la première candidate des Verts à remporter une circonscription électorale en Angleterre (Brighton Pavilion) et ses motivations ont marqué ce numéro. Je me suis passionné pour Our Voice et ai aidé à sa réorganisation. J’ai fait publier et distribuer ce numéro à Brighton et Hove. 300 exemplaires ! Malcolm Cook

A history of Our Voice Magazine Numéro 2 Juillet 2006 Ce numéro faisait le compte rendu d’un jour très important pour le Centre, le 19 avril 2006, quand le Centre a voté l’interdiction de fumer à l’intérieur du bâtiment. Je me souviens à quel point nous étions enthousiastes sur notre contribution à Our Voice et comment nous avons commencé à écrire tous en même temps des bouts d’articles. Nous avons commencé à amasser une grande diversité de prose et de poésie. Mais comment alors décider des travaux à publier ? Chacun a choisi son texte le plus intéressant, celui qu’il voulait le plus voir publier. Je suis encore impressionnée par la qualité et la variété du matériel produit. Valérie Mainstone Numéro 4 Noël 2006 Lyn Strong est arrivée au Centre après s’être séparée du père de son fils d’un an et est devenue 5 ans plus tard présidente du Conseil d’administration. Elle décrit comment le Centre l’a inspirée quand elle traversait des périodes stressantes et comment il lui a permis d’intégrer une formation en développement communautaire. Numéro 6 Printemps 2008 « Salt & Vinegar with that? » faisait la couverture de ce numéro. Les usagers et les bénévoles du Centre y ont publié de la prose et de la poésie ou encore des histoires autobiographiques. Ces textes traitaient aussi bien de l’angoisse d’un enfant attendant avec impatience sa crème-dessert à celle d’une grossesse après FIV . Numéro 8 30 ans (1981-2011) Notre 30e année a commencé avec la première ligne de vie du magazine, en présentant l’histoire de Our Voice. Nous avons mis en avant la première manifestation « Rights to roam » (Droits d’accès à la nature) organisée et le démarrage du système des parcs nationaux et des chemins publics. Désormais, des rubriques régulières se dessinent : news, jardin communautaire, numéros utiles, puzzles etc.


Un jour en 1932, des gens se sont réunis et sont allés faire une promenade qui changea à jamais l’Angleterre

7

C’est sur le Kinder Scout que le 24 avril 1932, des promeneurs, soucieux d’établir un droit d’accès à tous les magnifiques endroits sauvages, organisèrent une grande marche. Cinq manifestants furent arrêtés, mais leur marche en faveur du libre passage à travers les terres privées contribua, en fin de compte, à la création des parcs nationaux. Aujourd’hui, les voies ferrées désaffectées sont autant de sentiers de randonnée, les rochers attirent les amateurs d’escalade et les nombreuses grottes permettent aux spéléologues de s’adonner à leur passion.

Le projet de jardin communautaire suit son cours. Ces dernières semaines, nous avons commencé à terrasser une grande zone. Nous avons sarclé autour de notre jeune haie de Elaegnus et nous avons creusé et « déplacé » des tonnes de bon sol du parking au jardin. Que vous le croyiez ou non, nous avons aussi récolté du chou frisé, des herbes fines, de la salade et du fenouil.

Le Peak District est le lieu qui symbolise l’accès libre à la campagne et aux terres sauvages. En 1932, environ 400 travailleurs de Manchester et de Sheffield menés par un jeune mécanicien de Manchester, Benny Rothman, ont pénétré par effraction dans les landes privées du Kinder Scout. A cette époque, de même qu’à la nôtre, certains pensaient que les choses étaient immuables et qu’il n’y avait pas lieu de vouloir les changer. D’autres pensaient en revanche qu’il fallait cesser d’être de simples spectateurs et se battre pour la liberté [de mouvement] en empruntant des voies différentes.

Nous prévoyons aussi de faire de nouveaux chemins et des marches, plus de terrasses et un nouvel abri pour l’hiver. Si n’avez pas le pouce vert mais que vous aimez ce genre d’activité, contactez Emily. Un casse-croûte et des boissons chaudes sont prévues pour les bénévoles. Jetez un coup d’œil sur le panneau d’affichage du projet pour une alimentation biologique dans la salle principale pour les dates des événements. Nous avons une fête pour les solstices aux solstices et aux équinoxes pour tous les bénévoles du projet pour une alimentation biologique, les employés du Centre mais aussi toute personne qui veut en savoir plus sur le projet. Si vous n’êtes pas sûr de venir nous aider mais que vous n’êtes pas sûr, passez nous voir et venez vous asseoir près du feu, partager un repas chaud ou discuter avec les bénévoles. Tous ceux qui ont été au jardin vous diront qu’il vaut vraiment le détour, ne serait-ce que pour la vue, et les jours rallongent… Emily

: John, le jardinier « bio-dynamique » du Centre en pleine « leçon » : « Tout ce que vous avez besoin de faire pousser…

Ils ne se sont pourtant pas vraiment éloignés du chemin public. D’après les souvenirs des garde-chasses, ils ont juste un peu chahuté, fait un tour et sont rentrés chez eux. Cet épisode est devenu l’un des exemples les plus marquants de protestation populaire au XXe siècle en Grande Bretagne et les « intrus » sont considérés comme des héros par une grande partie des randonneurs. Ces « hors-la-loi » étaient préparés à risquer la prison pour qu’aujourd’hui vous puissiez randonner dans le Peak District, sur les chemins publics, à travers les parcs nationaux et réserves naturelles librement. Nos parcs nationaux Par John Muir Gravis les montagnes et prends connaissance de leurs bonnes nouvelles. La paix de la Nature Te pénètrera comme les rayons du soleil à travers les arbres. Les vents souffleront leur fraîcheur particulière en toi et les tempêtes Leur énergie, pendant que les soucis te quitteront comme Les feuilles d’automne.


8

Soduku


Notre Voix Printemps