Page 1

avril 2019

- la gazette du projet -

rĂŠsidence 2

maisons fait quoi ?

sommaire

page 2 - Lettre aux habitants page 3 - Retour sur ... page 4 - Je me souviens ... page 5 - Histoires des batiments page 6 - Entendu, vu et senti cette semaine - Inspirations d’ailleurs page 7 - Groupes de travail - Les petites annonces page 8 - A venir : calendrier mai

facebook : @maisonsfaitquoi site internet : maisonsfaitquoi.wordpress.com email : maisonsfaitquoi@gmail.com tel : 06 33 12 26 12 / 06 24 60 12 38


Lettre aux habitants A vous tous, lecteurs et habitants de la commune, Une page se tourne sur la semaine écoulée et une autre s’ouvre sur toutes celles à venir. C’est à peine la deuxième permanence, et déjà le sentiment est là que les regards ont bougé, que des choses se lancent et que des idées commencent à vivre. Le plaisir de vous écrire au travers ce mensuel est réel. Et nous espérons que votre plaisir de le lire le sera tout autant.

Retour sur ... Le Tri-Porteur d’Idées Grande nouveauté de la permanence, ce mois-ci nous avons inauguré le Tri-Porteur d’Idées : une charrette à roulettes qui permet de transporter la permanence dans le village pour aller à la rencontre de tous. Déjà adoptée par les enfants comme le signal de notre présence, on lui souhaite bonne route et au plaisir de la voir se balader jusqu’à chez vous!

Pour notre équipe de choc, c’est une nouvelle semaine passée au village, loin de nos quotidiens et de nos habitudes urbaines. Une nouvelle aventure, trop courte pour vivre toutes nos envies et partager tous vos rêves comme nous le souhaiterions, mais suffisamment riche pour apprendre à se connaître et avancer ensemble. A bien y regarder, tout n’est plus si nouveau et des habitudes s’ancrent pour nous aussi : les repères se créent, les têtes et les prénoms prennent du relief, et si, un mois auparavant, nous étions de vrais étrangers, aujourd’hui il nous semble que nous commençons à être intégrer. Pour tout cela, la bienveillance et le bon accueil dont nous faisons l’expérience, les sourires, les petites blagues et l’énergie partagée, nous vous remercions une fois de plus. Le thème de cette semaine était celui des mobilités : il a permis de questionner ensemble la dépendance de tous à la voiture tout en réalisant la prégnance des vélos et trottinettes au sein de la commune. Ainsi, un cinquième membre, le Tri Porteur d’Idées, a rejoint l’équipe, à roulettes cette fois. Vous pourrez le voir dans le village, emportant la permanence avec lui, jusqu’à chez vous. Les projets naissent et les idées mûrissent : un premier projet lancé cette semaine permettra d’associer les enfants du village à la conception et à la construction d’un espace de jeu porté par la commune, durant les mois d’été. Les thématiques lancées le mois dernier se concrétisent et un Escape game est en cours de réalisation pour être testé à la Maison Henner. Enfin, l’idée d’une épicerie communale, associant lieu de rencontre et lieu de vente a émergé…. Des expérimentations concrètes qui questionnent le territoire et les habitudes. Qui font du bien surtout, et permettent à chacun de s’impliquer, à son échelle et selon ses envies, pour le village. L’aventure maisonsfaitquoi est là. Alors ami lecteur, Au plaisir de la prochaine rencontre, Camille, Guillaume, Marie et Rémi. 2

Ce Vendredi, c’était Cinéma #2 à la Maison Henner Avec la projection de La Belle verte, un film de Coline Serreau. Une belle fiction qui amène à porter un regard critique sur nos modes de vie, avec humour et tendresse. Synopsis : Une civilisation extraterrestre idéale, d’apparence humaine, envoie une de leur représentante à Paris. Celle-ci découvre un monde où l’homme du XXeme siècle, “encore sous-développé”, fait face à tous les enjeux de la société : pollution, mauvaise alimentation, dépendance à l’argent… un film drôle et provocateur qui a touché le public et s’est conclu par un débat entre les spectateurs. L’Homme en temps qu’être vivant a t-il réellement besoin de tout ce que la société propose pour vivre heureux ? Quelle place pour les besoins et les plaisirs simples dans le système ? Quelle part de notre quotidien est uniquement issue de besoins créés artificiellement par la société ? Avec 20 ans de décalage, les questions posées sont indéniablement encore d’actualité.

Mardi, un ATELIER-DEBAT sur les mobilités Comment se déplacer à la campagne ? Quelles alternatives à la voiture individuelle ? Ces deux questions, ainsi que plusieurs outils et consignes donnés durant le débat, ont amené les participants à regarder précisément leurs trajets quotidiens : combien de kilomètres parcourt-on en une semaine? Combien de trajets sont communs à d’autres? Quels trajets pourraient être évités? Finalement, la voiture semble être un élément indispensable auquel il est difficile de trouver des alternatives. Car tandis que les seuls inconvénients ressortis sont les coûts écologiques et économiques, les avantages sont nombreux. La voiture est un véritable lieu de vie, où l’on se sent bien, où l’on peut écouter de la musique, où les passagers et les courses sont à l’abri des intempéries, qui est enfin une source de liberté ! Mais c’est peut-être ailleurs que l’on trouve des idées : l’exemple du Reseau de Transport Solidaire du Sundgau qui permet de mettre en réseau bénévoles et usagers à Wittersdorf, les initiatives de covoiturage pour aller au travail, ou la mutualisation des voitures pour faire ses courses à deux... Des idées à inventer, à tester, et à répandre!

Mercredi, c’était après-midi sportif au presbytère d’Ammertzwiller

Mercredi soir, Repas-débat Intergénérationnel Autour du four des SP d’Ammertzwiller, c’était soirée tartes flambées et discussions au presbytère ! Réparti en groupes en fonction des différentes générations (actifs, retraités et enfants), le public a expérimenté le concept du repas-débat : chaque table faisait émerger des projets adaptés aux envies et besoins de la table tout en partageant un repas ensemble. Dans un second temps, les tables ont été mélangées et chaque projet re-discuté avec un nouveau regard. Les trois envies majeures qui sont sorties: une épicerie communale où il est aussi possible de récupérer des colis de la poste (table des aînés), un lieu de rencontre et de détente dans le village type bistrot associatif (table des actifs), un espace extérieur type “city parc” avec des jeux, une boîte à livres, et un skate-parc (table des enfants). Des envies qui seront à retravailler et mettre en résonance les unes avec les autres via des groupes de suivi...

Le temps d’un après midi, le jardin du presbytère fut transformé en terrain de sport pour un relai multisport géant. Pétanque, ping-pong, foot, marelle, trottinette… 4 équipes de 5 à 7 joueurs se sont affrontées sur le plateau dans des épreuves qui se jouaient aux points autant qu’à la montre. L’occasion pour nous d’organiser un premier évènement à Ammertz’ et de renouer avec la folle troupe des enfants du village !

Après-midi Bricolage et détente à la Maison Henner Dernier rendez-vous de la semaine, c’était détente en famille samedi. Un groupe dans la maison a expérimenté le Fusiopoly réalisé le mois précédent, tandis qu’un autre groupe réalisait les premiers éléments de mobilier-palette pour s’approprier le Parc Henner. La preuve qu’il n’y a pas d’âge pour bricoler, et que le travail de chacun peut aussi alimenter le collectif !

7 3


Retour sur ...

la visite aiguisée des trois bâtiments vacants 1796 Avec la Révolution, le presbytère d’Ammertzwiller est vendu aux enchères à M. Duclou, qui le revend peu de temps après

Le fils du nouvel acquéreur en fait un café : «les 2 clefs»

1820 Face à l’échec de l’entreprise, le presbytère est vendu 1822 La commune rachète le presbytère pour en refaire un logement pour le curé

1885 Construction de la maison Henner Résidence d’été de Jean-Jacques Henner

PRESBYTÈRE QUALITÉS SPATIALES

CONTRAINTES DU BÂTIMENT

SITUATION DANS LE VILLAGE ET ACCESSIBILITÉ

MAISON HENNER

MAIRIE DE BERNWILLER

Petites pièces, réparties sur deux étages et facilement appropriables. Propreté et absence de travaux lourds nécéssaires pour rendre le lieu habitable. Vues sur l’église et le territoire, le calme

Grands volumes et hauteurs sous plafond généreuses. Pièces singulières L’escalier central, et sa verrière monumentale. La cave

La proximité des cloches de l’église La taille des pièces, trop petites pour s’adapter à certains usages La cohabitation avec le parc du plateau sportif, en cas d’usage privé.

La difficulté de cohabitation d’usages différents, en raison de l’unique escalier L’importance des travaux à réaliser, après 20 ans à l’abandon L’envergure du bâtiment et l’échelle du bâtiment qui rend toute intervention lourde et complexe

Trés central dans le village Rue à sens unique loin de la route, avec peu de passage

Proche de l’école Au bord de la route Facilité de stationnement

Les grands volumes et la hauteur sous plafond du RdC. L’orientation et la luminosité des espaces traversants La repartition des circulation et la facilité à faire cohabiter plusieurs activités L’absence de stationnements L’absence de végétation

Trés central dans le village Au bord de la route Absence de stationnements

ESPACES EXTERIEURS

Grand terrain bien entretenu et accessible avec plaine herbeuse, plateau sportif et terrain de pétanque

Grand espace du parc Henner avec arbres remarquables Champs en face de la route

IMAGINAIRE ASSOCIÉ

Ancien lieu de foi Fort attachement émotionnel au village Lieu plein de douceur

Maison du peintre Henner, rayonnement à l’échelle nationale Ancienne école, et lieu de foi, très fort attachement émotionnel De bonnes ondes et habité de gentils fantomes

Deux anciennes cours d’écoles goudronnées Un parvis généreux mais aujourd’hui sur la route Ancienne école, appartements et mairie.

2019 Le projet maisonsfaitquoi investit la maison

1938 Don de la maison aux soeurs de la Croix

1905 Décès de JJ Henner Camille et Eugénie Wetzel-Henner occupent la maison jusqu’au décès de d’Eugénie en 1936.

La Congrégation des soeurs de la Croix occupe la maison Henner : infirmerie, école de couture, accueil d’enfants handicapés de l’Institut Saint-André, jardin d’enfants, chapelle d’hiver,.. La maison est entretenue et est un lieu majeur du village, jusqu’au départ des soeurs en 1995.

Du tas de bois à monter au grenier en été pour le chauffage d’hiver, aux livraisons des pommes assaillies d’écoliers au pressoir communal, la cour de la mairie a toujours été un lieu riche en histoires.

1930 Achèvement de la reconstruction du presbytère d’Ammertzwiller, détruit pendant la guerre, sur commande du curé Hein

1975 L’école quitte la bâtiment de la mairie de Bernwiller. L’extension est réalisée

Associations et mairie utilisent une partie des locaux de la maison pour des réunions et pour stocker du matériel.

2015 Etude Dumeige

1998 Rachat de la maison par 2007 la commune Construction chaufferie en sous-sol de la maison


Entendu cette semaine ... ...“quand j’entends les cloches de l’église, je me sens chez moi”

Inspirations d’ailleurs Au travers de références, cette rubrique ouvre des portes, inspire et nous invite à repenser notre quotidien.

Epicerie Escape game Aire de jeux

... L’idée de créer un Conseil des Jeunes au village

- Des tableaux vivants dans la maison Henner. Merci Josiane ! - le Tri Porteur d’Idées parcourant le village.

Rue ouverte à la circulation en centre ville de Strasbourg, cela faisait quelques années que la municipalité et les habitants et commerçants du quartier regroupés en association, réfléchissaient à l’opportunité d’en apaiser les flux pour rendre l’espace public plus vivant. La rencontre avec le collectif d’architectes Akpe a mis en marche le projet de piétonnisation: coordonnant les différents acteurs, ils proposent un projet de mise en couleur du sol goudronné et des façades qui fait rapidement l’objet d’un chantier collectif. En utilisant des méthodes et outils simples, un univers décalé, propice à la réappropriation des lieux et à l’apparition de nouveaux usages se met en place...

- la boîte contenant la “récolte de fonds pour la rénovation de la maison Henner”, initiée par les jeunes du village il y deux ans.

- le fumier de l’épandage - le parfums des glycines - l’odeur des tartes flambées

6

VOUS SOUHAITEZ PARTICIPER, INTEGRER UN GROUPE DE SUIVI, OU TOUT SIMPLEMENT RECEVOIR PLUS D’INFORMATIONS SUR LE(S) PROJET(S), ENVOYEZ UN MAIL A MAISONFAITQUOI! ( maisonsfaitquoi@gmail.com)

Les petites annonces BIERE LOCALE ET BIO A LA MAISON HENNER > Venez boire un verre à la maison Henner ! Partez à la découverte des bières bio et locales de la Brasserie des Quatres pays & et de la S’Humpalor!

REPAIR CAFE* Vous êtes nombreux à nous avoir parlé d’un repair café*, si vous souhaitez réfléchir à l’élaboration de ce projet, contactez-nous via maisonsfaitquoi@gmail.com * Repair Café = atelier de réparation d’objet de toute sorte

- des oeufs à perte de vue dans le parc Henner.

Senti cette semaine ...

Après synthèse des idées récoltées, plusieurs grandes thématiques semblent vouloir prendre place dans le village : épicerie multi-services (pains, produits locaux, relai poste, …), aire de jeux pour enfants, médiathèque, espace de rencontre pour les jeunes, espace pour les aînés, maison associative, lieu culturel et artistique sur JJ Henner et résidence d’artiste, pôle médical, ... Alors pour mieux comprendre la manière dont ces usages pourraient être implantés, des groupes de travail commencent à se former. Réfléchir à la mise en place de certains projets, questionner les critères de viabilité et comprendre ce qu’il va falloir tester sont les premières étapes de ces aventures collectives, vouées à se multiplier et à se diversifier. Pour le moment, des habitants souhaitent approfondir les idées suivantes :

... La chanson «Moumou la reine des mouettes» au presbytère, pour échauffer les sportifs.

Vu cette semaine...

Groupes de travail

“Ce Parlement Populaire Mobile, dit le PaPoMo, a pour vocation d’être un outil au service de ces groupes qui se réunissent, qui débattent, et qui sont animés par le désir de reprendre en mains leurs conditions d’existence. Pour tous ceux qui sont dans des démarches pacifistes, inclusives, généreuses et optimistes. Pour tout ceux qui souhaitent le faire dans l’espace public : sortir des cercles confidentiels de réflexion, dépasser un entre soi parfois rassurant, souvent inquiétant. Pour que la parole, les idées et les expériences, circulent, publiquement, librement.” Voici la définition que donne le collectif d’architectes Etc de son PaPoMo, une construction en bois, temporaire, déplaçable et libre d’accès. Au-delà de la dimension démocratique de cet objet, on peut lire dans ce projet la puissance d’appropriation que peuvent susciter des installations légères dans l’espace public.

COUTURE

MOOC* Gouvernance partagée

Vous êtes intéressée pour faire de la couture en groupe ? Pour apprendre avec les autres, partager vos connaissances et passer du bon temps ?

Un groupe d’habitant se réunit à la maison Henner afin de tester ensemble les outils qu’ils apprennent pendant leur MOOC* sur la gouvernance partagée. Prochaine réunion de test prévue pour le 16 mai.

Contactez Edith qui souhaite mettre en place avec d’autres un atelier couture à la maison Henner ! Voici son mail : edithfairise@orange.fr

Si vous êtes intéressés par le sujet, contactez Benoit pour plus d’infos : cbgaschy@laposte.net

*MOOC = une formation en ligne via vidéos

7


A venir lundi 20 mai 17h-20h Permanence* - à la maison Henner

mardi 21 17h-20h Permanence* - à la maison Henner

20h Projection d’un film - à la maison Henner Surveillez notre site internet: maisonsfaitquoi.wordpress.com ou le panneau d’affichage de la mairie pour connaitre le film !

mercredi 22

jeudi 23

14h30

17h-20h Permanence*

vendredi 24

- à la maison Henner

Atelier village utopique - à la maison Henner A partir de pleins de matériaux, nous modeliserons via une maquette le village idéal en imaginant des nouveaux systémes ! Pour les grands et les petits.

20h Atelier-débat sur «les communs» - à la maison Henner

17h-20h Permanence* - à la maison Henner

samedi 25

14h- 18h

Bricolage public

- à la maison Henner

Atelier signalétique : Investissons le village ! Construisons une signalétique pour révéler toutes ses facettes cachées et aider à imaginer ses potentialités !

En avant marteau, peinture, bricoleur, penseur, enfants, adultes, on vous attend tous !

20h

APEROPIKNIK

- à la maison Henner

Ramenez une salade, un plat ou un gateau, ainsi que vos boissons préférées nous mangerons tous ensemble pour inaugurer la cuisine construite cette semaine !

dimanche 26

17h-20h Permanence*

- à la maison Henner

Venez construire la cuisine de la maison Henner avec nous ! On est aussi disponible pour discuter ! Les groupes de travail thématiques se réuniront aussi à ce moment là.

Permanence*

Avec des invités, nous expliquerons les enjeux «des communs». Comment partager, gérer et maintenir collectivement une ressource (batiment, usage, service, ...) ? Comment y donner l’accès à tous ? Pourquoi les communs sont importants ?

Tous les jours de 17h-20h

Plus d’informations sur le site internet : maisonsfaitquoi.wordpress.com

8

Profile for Maisons Faitquoi

MFQ - Gazette Avril  

La Gazette de la permanence du mois d'Avril!

MFQ - Gazette Avril  

La Gazette de la permanence du mois d'Avril!

Advertisement