Page 1

catalogue Expo si

ti

s n o

o c l atio a l à n

Maison du canal d’Ille et Rance


UN CANAL DES MOULINS

Histoire et évolution de la meunerie d’Ille et Rance. à la recherche des moulins de notre région.

L

a région Bretagne, fortement tournée vers l’eau et l’océan, possède de nombreux moulins à eau mais également des moulins à marée, patrimoine spécifique aux régions côtières. Malheureusement, l’Ille et Vilaine a vu disparaître bon nombre de ses moulins dont il ne reste pour la plupart que quelques ruines. L’énorme chantier que fût la construction du Canal d’Ille et Rance entre 1804 et 1832 n’est pas étranger à ce phénomène, puisqu’il a privé d’eau, moteur naturel essentiel à la survie des moulins, de nombreux meuniers.

Conception – réalisation : Maison du Canal D’Ille et Rance Date de création : 2000

COMPOSITION • 12 panneaux 70 x 100 cm - Affiches plastifiées Du grain à la farine/ La Meunerie de la Préhistoire à la Révolution / De l’eau et du vent à la vapeur et à l’électricité / Le statut social du meunier / Proverbes et dictons / Meuniers et Canal d’Ille et Rance, une cohabitation difficile/ Le moulin à eau. /Le moulin à marée/ Moulins à marée de Rance / Le moulin à vent / La Vallée de Hédé / Carte des moulins de l’Ille à la Rance • 3 gravures de moulins encadrées, réalisées par Jean ISTIN.


DE LA GRAINE A LA TOILE

Le lin, le chanvre, du semis à la fabrication de la toile.

C

ette exposition aborde une thématique profondément enracinée dans l'histoire de la Bretagne : la culture du lin et du chanvre pour l'industrie toilière. Toutes les étapes du semis à la fabrication de la toile y sont développées.

Conception – réalisation : Maison du Canal d’Ille et Rance Date de création : 2002

COMPOSITION • 11 panneaux de format 70x100 cm - Affiches plastifiées Le Chanvre / Le Lin / Les utilisations diverses du chanvre / Les utilisations diverses du lin / Du semis au rouissage / Du séchage au filage / Le tissage / Du blanchissage à la vente / Teinture naturelle (quelques exemples) / Chez le calendeur / Histoire de la toile en Bretagne / La toile à voile • 5 panneaux A3 plastifiés • 1 panneau d'échantillons de lin teintés.


CHALANDS DE RANCE

Louis, Marie-Louise, Pierre-Eugène et les autres...

D

ès l’ouverture du canal d’Ille et Rance, en 1832, et pendant près de quatre vingt années des chalands en bois vont naviguer paisiblement. Ils transportent leurs frets de Rennes à St Malo et parfois même le long des côtes ou jusqu’à Jersey. Bateau d’eau douce et de mer, cet emblème du canal d’Ille et Rance ouvre la voie d’une navigation fluviale, d’abord commerciale, puis de plaisance. La spécificité de ces chalands de Rance est marquée tant par leur double statut, mer-canal, que par leur forme, plus proche de celle des bateaux de marine.

Conception – réalisation : Maison du Canal D’Ille et Rance Date de création : 2003

COMPOSITION • • • • •

12 panneaux textes illustrés 70 x 100 cm plastifiés panneaux d’illustrations (cartes anciennes, photographies…) 2 maquettes au 1/5ème d’un chaland de Rance 1 panneau de calfatage Outils de charpente de marine


LE BEL OUVRAGE

Il y a 200 ans... Histoire d’un canal des études à nos jours

L

e mardi 12 juin 1804, débutaient officiellement les travaux de construction du canal d’Ille et Rance. L’objectif premier était de creuser, sur plus de 7 Kms, au point haut des landes de Tanouarn afin d’établir le «bief de partage des eaux» du canal. Après un arrêt des travaux de creusement, de 1816 à 1822, pour cause de crise économique, la voie d’eau fût entièrement terminée en février 1832. La navigation du canal d’Ille et Rance sera ouverte le dimanche 28 octobre 1832 au lever du soleil…

Conception – réalisation : Maison du Canal d’Ille et Rance Date de création : 2004

COMPOSITION • 12 panneaux textes illustrés 70 x 100 cm plastifiés Histoire / Eléments techniques de construction / La charpente de marine / La cabine / Le statut / Le halage / Taxes de transport / Marchandises / Le transport des engrais / La pierre / Le transport du charbon et de la houille / Les différents ports de commerce • Un portrait de LUCZOT reconstitué à partir d’un C-V d’époque par A. FAURE.


à l’ombre de ses grands arbres... Le Canal d’Ille et Rance, patrimoine boisé.

P

atrimoine boisé de 220 ha sur 85 kilomètres de canal et 30 kilomètres de rigoles. Ce domaine boisé se compose de chênes, de hêtres, de peupliers, de feuillus précieux comme le merisier, le frêne, le châtaigner, ainsi que de résineux comme les épicéas et les étonnants sapins de Douglas. Dès les études de construction du canal, la question de la plantation des arbres à été soulevée. En effet, les alignements d’arbres répondent à des contraintes techniques du domaine fluvial tant pour la navigation en servant de brise-vent que pour préserver les berges et réduire l’évaporation de l’eau. Du point de vue du paysage, les alignements ont aussi pour fonction de souligner le cours du canal le long des territoires qu’il traverse.

Conception – réalisation : Maison du Canal d’Ille et Rance Date de création : 2006

COMPOSITION • panneaux sur bâche Le chêne / Le châtaignier / L’aulne ou verne /Le platane / L’érable / Les conifères / Le hêtre commun / Les peupliers / Le charme / Le travail du bois sur le canal • ateliers ludiques autour du bois et des bourgeons • diaporama intéractif : Qu’est-ce qu’un arbre ?


Au temps des lavoirs... Les femmes, la lessive, le savon...

D

e tout temps les femmes ont lavé et rincé le linge à la rivière sur de simples pierres ou de modestes planches. Au cours du 19ème siècle, les normes d’hygiène s’imposent progressivement. La loi du 3 février 1851 sur l’hygiène et la salubrité publique impose à chaque commune de construire un lavoir couvert. Sur le ca- nal, à l’origine, la construction est interdite, mais devant les nombreuses demandes des maires des communes riveraines, l’administration délivre des autorisations. Lieux de labeur, lieux de rencontres et d’entraide, les lavoirs ont un rôle social fondamental dans la vie quotidienne des villes et des villages.

Conception – réalisation : Maison du Canal d’Ille et Rance Date de création : 2007

COMPOSITION • 8 panneaux sur bâche sur les thèmes de la lessive, du savon, des bateaux lavoirs, les laveuses et lavandières, le rôle social des lavoirs... • 1 affiche plastifiée sur les différents types de lavoirs du canal d’Ille et Rance • Reproductions d’affiches publicitaires • Série photos d’une laveuse en action au bord d’un étang • Collections de brosses en chiendent, de savons de Marseille, pinces à linge, boites à laver et battoirs, table à laver, linge


De bois, de pierre, de fer…

Ouvrages d'Art des canaux

U

n canal est un cours d’eau artificiel où la principale difficulté, pour les ingénieurs, est de surmonter les contraintes liées au relief. En 1879, la loi Freycinet triple le réseau des voies navigables en France, le faisant passer de 1450 à plus de 4700 kilomètres. La création d’écluses, d’ascenseurs à bateaux, de ponts canaux ou de passages en tunnel, a contribué au développement de la circulation sur voie d’eau. Cette exposition souligne, de manière non exhaustive, l’intérêt pratique, technique et esthétique de ces constructions. De bois, de pierre, de fer, voici un aperçu des qualités techniques, ingénieuses et esthétiques des ouvrages d’art des canaux.

Conception – réalisation : Maison du Canal d’Ille et Rance Date de création : 2008

COMPOSITION • 6 panneaux sur bâche : Les Ponts/ Les barrages/ Chronologie de la canalisation en France / Les Fontinettes, in L'Illustration/ Affiche pédagogique sur le canal / Reproduction d'une carte postale ancienne du pont de Briare • Documents et reproductions d'archives et de photographies. • diaporama interactif sur pupitre multimédia (vidéos et images fixes) • Reproductions de documents (plans anciens, cartes postales, et photographies) présentées sur cartons mousse. • Interactivité : • Atelier de manipulation reprenant le principe de l'ascenseur à bateaux des Fontinettes


Des hommes pour les canaux, la vie aux camps de Glomel et de Tanouarn.

L

a rumeur veut que les canaux bretons aient été creusés par des milliers de bagnards et de prisonniers de guerre. A travers l'histoire de deux lieux représentatifs : le camp de Glomel dans les " Côtes du Nord " et le camp des " Landes de Tanouar " en Ille et Vilaine, l'exposition a illustré la réalité de l'époque. Une collaboration avec Jean Kergrist, auteur de plusieurs ouvrages sur le bagne de Glomel, et de nouvelles recherches aux archives locales et départementales d'Ille et Vilaine et des Côtes d'Armor sont le socle de cette réalisation.

Conception – réalisation : Maison du Canal d’Ille et Rance Date de création : 2009

COMPOSITION • 4 panneaux sur bâche : Le contexte / Le pain de munition / Chronologie des événements politicohistoriques / Les gendarmes du camp de Glomel • Une silhouette d'un prisonnier espagnol au camp de Tanouarn, impression sur support rigide • Indemnités et salaires versés aux condamnés aux travaux et aux ouvriers libres des camps. • Une fresque de 5 mètres de long sur 2 mètres de haut représentant les hommes creusant la tranchée de Glomel, peinture sur bois. • Documents, objets et reproductions d'archives et de photographies • diaporama interactif sur pupitre multimédia / reproductions de documents


L'eau rigole au canal !

L

e canal d'Ille et Rance, creusé entre 1804 et 1832, relie deux bassins hydrographiques : l'Ille et la Rance. Le choix d'un canal à bief de partage apparaît dés la fin du 18ème siècle, pendant les études de faisabilité. En effet, les ingénieurs notent à l'époque que le secteur d'Hédé est idéal pour concevoir le bief de partage et ses réserves car les terres y sont humides donc hydrographiquement exploitables. Un bief de partage (ligne de partage des eaux) sera donc creusé sur 7 km de long entre Bazouges-sous-Hédé et Guipel. Cinq étangs d'alimentation lui serviront de réserves d'eau (Hédé, Bazouges-sous-Hédé, la Bézardière, Chesnaie-Piguelay à Guipel, Boulet à Feins). Pour amener l'eau depuis ces réserves jusqu'au bief de partage, des rigoles jouent le rôle de petits canaux d'alimentation. Tout ce réseau a eu un impact sur nos paysages, nos campagnes, nos villages. Sans oublier l'aspect purement technique de ce réseau, cette exposition souligne l'impact de celui-ci sur les activités humaines hier et aujourd'hui, la gestion de l'eau et l'équilibre du milieu. Conception – réalisation : Maison du Canal d’Ille et Rance Date de création : 2010

COMPOSITION • 4 panneaux sur bâches: - Etang de Hédé/ Etang de Bazouges-sous-Hédé et de la Bézardière/ Etang de Boulet à Feins/ Quelles activités sur les étangs ? • 12 fiches identitaires (Faunes, flores + un diaporama) • Plan du réseau d'alimentation • Décor de fond représentant le profil d'un étang et de ses rives avec les strates végétales (4,50 mètres de long sur 2,50 mètres de haut) • Reconstitution d'une berge en travaux de réfection + diaporama d'explication • Table puzzle: consommation en eau au quotidien dans un foyer moyen par rapport aux besoins en eau du canal. • Tableau magnétique sur la reforestation naturelle du milieu humide.


Une vie d'écluse Malabrie, écluse n°22

L

es maisons éclusières composent une grande part du patrimoine bâti du canal d’Ille et Rance. Lieux de travail et de vie de famille, ces maisons témoignent de la longue lignée d’hommes et de femmes au service du canal. Sur le site des onze écluses, une de ces maisons, nous permet de nous projeter dans un autre temps. Construite dans la première tranche de travaux du canal sur le versant Rance et restée proche de son état d’origine, Malabrie nous offre aujourd’hui, la possibilité de comprendre la vie aux écluses. Les terrains, qui en dépendent, se composaient à l’époque d’un potager, d’un verger et de prés souvent complétés par une petite bassecour, une étable ou une soue et un four à pain.

Conception – réalisation : Maison du Canal d’Ille et Rance Date de création : 2011

COMPOSITION • Photos / Cartes Postales anciennes • 6 panneaux sur forex et cartels : L’architecture et les matériaux / Le quotidien d’une écluse / La vie de famille (un espace de vie restreint malgré de beaux volumes, la nourriture, la cuisine, le chauffage, l’éclairage, la lessive…) / Le terrain de la maison : entretien, basse cour, potager, verger, le four à pain, fabrication du cidre... • Documents et reproductions d'archives. • Objets du quotidien : baratte, caisse à laver, lessiveuse, lampe, vaisselle… • Mobilier d’époque : Lit de coin, table, chaises, banc… • Plaques anciennes de maisons éclusières • Pierre à chèvre, râteau... • Dalles de sol en terre cuite


Traction animale : le cheval au canal

D

ès l’origine des transports par voie d’eau, la traction humaine ou animale a été utilisée. Ce n’est qu’au début du XXème siècle que les moteurs l’ont supplantée. Depuis quelques temps, la traction animale est réapparue dans les travaux agricoles et forestiers. L’ICIRMON s’est intéressé à ces techniques et les utilise sur le canal d’Ille et Rance pour certains travaux d’entretien : débardage dans le bief du Gacet à Betton en 2008 et sur la rigole de Hédé en février 2011, fauchage et débardage sur l’étang de Bazouges-sous-Hédé en 2011. Ces pratiques étant liées à l’environnement actuel du canal, cette exposition réexplore ce thème de ses origines à nos jours.

Conception – réalisation : Maison du Canal d’Ille et Rance Date de création : 2012

COMPOSITION • Grand panneau (3m/3m) en accueil de l’exposition reprenant le visuel de l’affiche. Imprimé sur mesh. • Photos / Cartes Postales anciennes / Livres anciens / journaux anciens • 6 panneaux thématiques imprimés sur canvas toilé, présentés en kakémonos. Le halage à la bricole (x2) / Le halage au cheval / la traction animale aujourd’hui (x2) / Aujourd’hui… sur le canal • Objets du harnachement : palonnier, sangles, colliers… • Silhouette translucide d’un cheval harnaché


Il est des chalands...

L

e public le sait peu, bien que le canal soit passé à l’heure de la plaisance, il existe encore des péniches traditionnelles en activité. Certaines péniches ont été transformées à des fins privées (habitations, chambres d’hôtes). D’autres ont connu un changement d’activité. Pacifique(1910) Condorcet(1910) et Neptune(1930) sont des chalands nantais en acier riveté du début du XXème siècle. Laborieux est le plus ancien. Il date de 1897. L’exposition présente l’histoire de ses bateaux devenus éléments précieux du patrimoine fluvial de notre région.

Conception – réalisation : Maison du Canal d’Ille et Rance Date de création : 2013

COMPOSITION • • • • • • •

Panneaux sur Forex 4 Canvas toilés 180x135 cm Photos d’époques sous cadres Bande son de moteurs Beaudouin Grande carte pédagogique des canaux en France Podium d’exposition et chassis de fixation pour 2 des canvas dont un avec éclairage Film amateur de l’échouage de Laborieux en Vilaine (Musée de la Batellerie de l’Ouest)


Libellules & Demoiselles entre ailes

L

’ordre des odonates (libellules) se divise en deux sous-ordres : les libellules vraies (anisoptères) et les demoiselles (zygoptères). Cette expositiondonne les outils d’identification de ces deux sous-ordres. L’approche ludique et pédagogique aide à la sensibilisation de cette petite faune.

Les photographies de Tony Mougenot et de Pierre Letort ce monde fabuleux des libellules...

illustrent

Conception – réalisation : Maison du Canal d’Ille et Rance Date de création : 2014

COMPOSITION • 4 panneaux (70 x 100 cm) : - Des larves redoutables / Anatomie de précision / L’émergence, tout un art La prédation, sauve qui peut • 2 panneaux (60 x 84 cm) : Le cycle de vie / Des ailes de haut vol • 4 panneaux (60 x 40 cm) : un amour pas si romantique / La ponte, chacune sa méthode / Libellule, pas demoiselles (larve) / Libellule, pas demoiselles (adulte) • • • • • • • •

2 panneaux (25 x 30 cm) : Une adolescence tranquille / De l’oeuf à la protolarve 3 plots d’information 1 panneau (A3) : Une vue perçante 1 panneau (A5) : Un animal à sang froid Maquette en bois d’une libellule Photos : 28 photos (30 x 45 cm) ; 6 photos (30 x 30 cm) Diaporama (vidéos de larve, photos…) Table de présentation (1m de diamètre)


Conditions de location TARIFS TTC le week-end : 150 €* 1 semaine : 380 €* 2ème semaine : 300 €* le mois : 760 €* *30 % de remise accordée aux communes de la Bretagne Romantique et du Val d’Ille. Frais de transport et déplacement à la charge de l’emprunteur Renseignements : Maison du Canal d’Ille et Rance 02 99 45 48 90 maisonducanal@free.fr SIRET 408 782 415 00025 - NAF 741JO

Catalogue des expositions  

Expositions à la location, réalisées par la Maison du Canal d'Ille et Rance

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you