Issuu on Google+

Andy Stanley

Andy Stanley «Ce que j’ai découvert, c’est que des gens qui ont des problèmes se marient avec des gens qui ont des problèmes et que leurs problèmes entrent en conflit. Les difficultés qui étaient gérables quand ils étaient célibataires deviennent ingérables dans le cadre du mariage. (…) Il y a suffisamment de souffrances inévitables dans la vie. J’aimerais vous aider à éviter celles qu’on peut éviter. Je parle des souffrances que vous connaîtrez demain à cause de décisions que vous aurez prises aujourd’hui.» Dans le style direct et teinté d’humour qui lui est propre, Andy Stanley aborde ici un sujet qui a déjà fait couler beaucoup d’encre mais en proposant un regard différent. Très réaliste, sans utiliser de langue de bois, il nous livre des réflexions profondément utiles et extrêmement pratiques. Auteur d’une vingtaine d’ouvrages, dont L’Eglise, une communauté, Andy Stanley a fait des études de journalisme puis un master en théologie. Pasteur, il a fondé en 1995 la fédération d’églises North Point Ministries, basée à Atlanta, aux Etats-Unis. 17.00 CHF / 14.90 € ISBN 978-2-88913-016-0

Amour, sexe et rencontres

Amour, sexe et rencontres

Amour, sexe et rencontres Andy Stanley


Andy Stanley

Amour, sexe et rencontres


Amour, sexe et rencontres Titre original en anglais: New Rules for Love, Sex, and Dating Copyright © 2014 by Andy Stanley Published by arrangement with The Zondervan Corporation L.L.C., a subsidiary of HarperCollins Christian Publishing, Inc. 3900 Sparks Dr. SE US-Grand Rapids, Michigan 49546 Les sites Internet mentionnés dans le présent ouvrage le sont à titre d’information; cela ne signifie pas que l’éditeur et l’auteur en approuvent le contenu en totalité. L’éditeur et l’auteur déclinent en outre toute responsabilité quant aux changements qui pourraient intervenir sur ces sites après la publication du livre. © et édition (française): Ourania, 2016 Case postale 128 1032 Romanel-sur-Lausanne, Suisse Tous droits réservés. E-mail: info@ourania.ch Internet: www.ourania.ch Traduction: Samuel Evans Image de couverture: © Kaspars Grinvalds - Fotolia.com Sauf indication contraire, les textes bibliques sont tirés de la version Segond 21 © 2007 Société Biblique de Genève www.universdelabible.net ISBN édition imprimée 978-2-88913-016-0 ISBN format epub 978-2-88913-598-1 Imprimé en République tchèque sur les presses de Finidr


Table des matières Remerciements ................................................................. 9 Introduction ........................................................................ 11   1. Le mythe de la personne idéale .............................. 25   2. Un engagement idéalisé ............................................ 41   3. Devenir la bonne personne ...................................... 55   4. Les bases d’une relation durable ........................... 67   5. L’amour est… ................................................................ 85   6. Le club des gentlemen .............................................. 119   7. Faire une pause pour avancer ................................. 137   8. La discussion ............................................................... 155   9. La sexualité selon le Créateur.................................. 183 10. Si j’étais vous................................................................ 205 Conclusion .......................................................................... 223 Pour aller plus loin ............................................................. 227 Index des références bibliques...................................... 239


Introduction

J’

ai trois enfants: deux garçons et une fille. Ils sont actuellement à l’université. Et si vous lisez ce livre trois ans ou plus après la parution de la première édition en anglais, j’espère qu’ils en seront sortis. Mais cet aprèsmidi, à l’instant où j’écris, ils sont enfermés dans une bibliothèque en train de travailler tout ce qu’ils peuvent. Enfin, je l’espère… Quand mes fils sont arrivés à l’âge formidable où les pères traditionnels ont avec leurs garçons la discussion traditionnelle, je leur ai dit que nous allions aborder la question de manière un peu différente. Au lieu d’une conversation embarrassante de 15 minutes, nous allions commencer une conversation embarrassante de 15 années. Et c’est ce que nous avons fait. Pourquoi? Eh bien, parce que la plupart du temps, on explique les choses aux garçons avant qu’ils soient intéressés par le sujet. Et quand ils sont réellement intéressés, ils ont oublié tous les conseils passionnants que leur a donnés leur père. Tous les ans, ou tous les deux ans, il faut «réviser» ce qui

11


a été vu et leur apprendre quelque chose de nouveau. Donc j’ai fait de mon mieux pour que la discussion reste vivante et actuelle. Il nous arrive encore d’être mal à l’aise, mais aujour­ d’hui, nous pouvons en parler en nous regardant dans les yeux. Je leur ai assuré dès le début que s’ils étaient honnêtes et vrais au sujet de leur vie sentimentale, de leurs questions sur la sexualité et de leurs relations amoureuses, ils n’en seraient pas sanctionnés. Tout le monde a des combats. Tout le monde fait face à des tentations dans ces domaines. Tout le monde a des regrets. Ainsi, alors que nous nous apprêtons à aborder ce su­jet délicat ensemble, je pense qu’il pourrait être utile de commencer par certaines des questions dont je parle avec mes enfants. Je pense à des choses que nous avons tous constatées; par exemple au fait que nous vivons dans une société très portée sur le sexe. Les images qui nous sont présentées par les publicités d’aujourd’hui vont pour ainsi dire plus loin que ce qu’on pouvait trouver dans les revues pornographiques des générations précédentes. Le sexe «fait vendre» dans presque tous les domaines. En fait, la promesse de relations qui n’engagent à rien avec une personne à la beauté physique supérieure à la moyenne est utilisée pour commercialiser pratiquement tout. Les scandales sexuels chez les politiciens, chez les sportifs ou chez d'autres célébrités nous font bâiller d’ennui. Et l’adultère fait partie intégrante de tout scénario, que ce soit au cinéma, à la télévision ou au théâtre. Mais ce n’est pas un scoop.

12

Amour, sexe et rencontres


Une expérience révélatrice Cela me rappelle une de mes plus intéressantes expériences de père. Quand Andrew, notre aîné, était en dernière année de collège, tout le monde regardait une série intitulée Le Bureau. Je dis bien tout le monde. Aucun ado n’aurait osé débarquer au lycée de mes enfants sans être en mesure de tenir une conversation sur l’épisode de la veille. Vous pensez que j’exagère? Eh bien, très souvent, Andrew s’est levé une heure plus tôt pour regarder le feuilleton avant d’aller en classe parce que, le soir d’avant, ses parents trop exigeants l’avaient obligé à travailler ses cours au lieu de le laisser regarder la télévision. Nous étions si durs. Comme presque tout à la télévision, la série Le Bureau était truffée d’allusions sexuelles. Parfois, c’était même plus que des allusions. Cela nous dérangeait, sa mère et moi. Nous nous débattions avec la question des divertissements, cherchant ce qui était adapté à l’âge de nos enfants. Andrew m’a assuré à plusieurs reprises que Le Bureau était une série «propre» et que je n’avais pas besoin de m’inquiéter. J’ai donc décidé d’utiliser ce moyen pour, si possible, le rendre sensible aux «subtilités sexuelles» contenues dans les programmes télévisés diffusés aux heures de grande écoute. Je lui ai donné un stylo-bille et une petite fiche en carton, puis je lui ai dit que je voulais qu’il regarde un épisode assis à côté de sa maman et qu’il fasse une barre sur sa fiche à chaque fois qu’il y aurait une allusion sexuelle quelconque. Il était d’accord. Qu’ils sont bêtes mes parents! Introduction

13


Je suis entré dans le salon un tout petit peu après le début du feuilleton. Le générique de début était à peine terminé et les noms s’affichaient encore qu’Andrew avait déjà cinq barres sur sa fiche. A cet instant, Sandra m’a lancé un regard qui disait: «Sérieusement, on laisse notre fils regarder ça?» Andrew était horrifié. «Papa, a-t-il dit, c’est jamais comme ça. Je te promets. Est-ce que maman doit vraiment rester assise là tout le temps?»

des tendances opposées Si je prends la peine de parler de cette tendance de notre société à tout axer sur le sexe, c’est parce que cela contraste fortement avec une autre tendance dont nous sommes tous conscients. Elle existe depuis la nuit des temps. Il s’agit de notre profond désir de connaître l’amour qui dure, à la bonne vieille mode d’autrefois. Si la phrase «Et ils vécurent heureux…» n’est plus tellement utilisée, elle pourrait malgré tout être facilement rajoutée à la fin de presque tous les films de filles. N’est-ce pas là justement ce qui fait qu’un film de filles est un film de filles? Il faut ajouter à cela la pléthore de sites de rencontres en ligne ainsi que les émissions de télé­réalité qui visent à aider les gens dans leurs choix en matière de relations amoureuses. Même si nous vivons dans une société profondément axée sur une sexualité sans contraintes ni conséquences, nous ne semblons pas avoir perdu notre engouement pour l’exclusivité relationnelle à long terme. Qu’est-ce qu’une fille doit faire, dans ces conditions?

14

Amour, sexe et rencontres


Vous vous attendez peut-être à ce que je cherche un coupable, que j’explique d’où vient le problème de notre société, que j’accuse par exemple votre actrice préférée, votre chanteur favori ou toute autre célébrité du showbiz, personnes considérées par beaucoup comme responsables de la tendance actuelle à mettre le sexe à toutes les sauces. Mais je ne suis pas de ce genre-là, et tel n’est pas non plus l’objet de ce livre. Ce qui m’intéresse, ce n’est pas tant de savoir pourquoi les choses sont ainsi, mais plutôt de vous aider à gérer la situation. Mon but est de vous conduire à une plus grande satisfaction sur le plan sentimental. Et puisque la sexualité fait normalement partie d’une relation durable, nous allons en parler. Mais nous aborderons la question de manière plus générale et non dans l’optique d’une seule relation ou d’un événement unique, ponctuel. La société a beau tenter de présenter la sexualité comme étant distincte du reste de notre vie, les choses ne fonctionnent pas ainsi. Mais je parie que vous le saviez déjà. Peut-être en avez-vous même déjà fait l’expérience. Nous allons parler d’amour. Nous allons réfléchir à ce que veut dire aimer quelqu’un et découvrir ce qu’il faut pour que ce quelqu’un nous aime en retour. Nous allons découvrir l’amour qui va au-delà de la simple «compatibilité sexuelle» (même s’il la comprend aussi). Et à travers tout cela, j’espère pouvoir vous réconcilier avec la pensée que le mariage peut durer toute une vie. Certaines des choses que j’ai à dire seront douloureuses. Parfois, elles iront à l’encontre de vos convictions. Introduction

15


Et vous serez tenté(e) de refermer le livre (ou de revenir à l’écran d’accueil de votre tablette). Je vais remettre en question des principes que vous teniez pour vrais. Ce que vous lirez vous rappellera des choix peu judicieux et certaines mauvaises décisions. Vous vous sentirez peutêtre jugé(e), voire condamné(e), avant même que nous en ayons terminé, et pourtant, ce n’est aucunement mon intention. Car aussi négatif que tout cela puisse paraître, je crois que, d’ici la fin du premier chapitre, vous serez convaincu(e) que j’ai votre intérêt à cœur. Vous aurez compris que je veux quelque chose pour vous, et non pas de vous. Sur le plan relationnel, je veux pour vous ce que vous voulez pour vous, c’est-à-dire plus. Comme vous l’avez constaté, notre société tellement axée sur le sexe ne tient pas ses promesses. Elle ne le peut pas. En réalité, la «sexualité libérée» qu’elle nous propose n’est pas une libération, au bout du compte. Comment je le sais? Je vais vous l’expliquer.

souffrances et regrets Comme vous le savez peut-être, je suis pasteur. Et comme la plupart des pasteurs, je suis un peu une sorte de «conscience ambulante» pour les gens. Etant donné la taille de notre église, je suis assez connu dans la ville où nous sommes situés. Des gens qui ne m’ont jamais rencontré ont l’impression de me connaître. Ainsi, il arrive souvent que quelqu’un vienne vers moi quand je suis au centre commercial ou dans un café et commence à

16

Amour, sexe et rencontres


discuter. Sérieusement, sans aucune entrée en matière, la personne se met tout simplement à parler. Avant qu’elle ne s’en rende compte, elle m’ouvre son cœur et «m’invite à l’intérieur». En fait, je n’ai pas à «entrer»: elle fait tout sortir, expose tout au grand jour; tout. Généralement, les gens commencent par: «C’est bien vous Andy, n’est-ce pas?» Eh bien, ma femme… mon mari… mon mariage… mon petit copain… ma petite amie... mon passé…» Et ils se lancent dans des histoires très personnelles et détaillées, sans beaucoup de retenue (voire sans aucune). Alors je me dis: Vous ne devriez raconter ça à personne – et encore moins à votre pasteur – dans un lieu public! Mais ils le font. Ils vident leur sac sans rien filtrer. Puis, je rentre à la maison et je raconte leurs histoires à mes enfants. L’expérience est un cruel professeur. Je me dis que mes jeunes devraient apprendre tout ce qu’ils peuvent de l’expérience des autres. Quand je peux, j’arrête les gens et je leur dis: «D’accord, atten­dez une seconde: si on commençait par un nom?» Et je ne parle que des rencontres face à face… Vous devriez lire mon courrier postal et mes e-mails: petits caractères, interligne simple, des pages et des pages de détails sordides, d’incroyables souffrances et de terribles regrets. Dans la majorité des cas, il y a un élément sexuel ou relationnel qui entre en jeu. Quand j’entends ou je lis tout cela, je m’interroge:

Vraiment? Vous n’avez pas vu cela venir? Introduction

17


Vous ne saviez pas que…? Ne vous a-t-on jamais dit que…? Votre maman ne s’est-elle jamais assise avec vous pour vous expliquer que si vous…? Ne comprenez-vous pas comment réfléchissent les hommes? Ne savez-vous pas ce dont les femmes ont besoin? Ne comprenez-vous pas la vie? Après des années, j’en ai conclu que, pour la majorité des gens, la réponse à la plupart de ces questions est non. Personne ne leur a dit. Personne ne les a avertis. Personne ne les a instruits. Pour une raison que j’ignore, maman et papa ont fait l’impasse sur certaines informations vraiment importantes. Ils ont eu la discussion, puis sont retournés à leur émission de téléréalité préférée. Je n’ai pas toutes les réponses, mais j’en ai quelquesunes. Et même si je ne comblerai pas toutes vos attentes, j’ai l’intention de vous dire tout ce que je sais. Je vais faire de mon mieux pour aborder le plus grand nombre de «Ne saviez-vous pas que…» (cf. liste ci-dessus). Et pour être tout à fait honnête, je dois vous dire que je ne suis pas psychologue. Je n’ai pas de doctorat en quoi que ce soit. Non seulement je ne suis pas docteur, mais je ne suis même pas infirmier. Alors, excepté les confessions que peuvent me faire les gens dans un magasin, un café ou le hall de l’église, qu’est-ce qui me qualifie pour fouiller dans votre vie privée? Rien, en fait. Je n’écris pas parce que je suis qualifié. J’écris parce que j’ai cela à cœur. Je ne suis pas un «conseiller agréé». Les conseillers

18

Amour, sexe et rencontres


sont tenus d’écouter. Je ne suis pas assez patient. De toute façon, comme je vois les choses, il n’y a que trois ou quatre «schémas de vie». Une fois que j’ai compris lequel une personne a choisi ou dans lequel elle est tombée, je peux commencer à lui donner des conseils. Les gens n’aiment pas que je les interrompe avant qu’ils aient fini quand ils me racontent leur histoire. Vous savez pourquoi? Ils pensent que leur histoire est originale, unique. Et il y a des chances pour que vous pensiez pareil. Alors permettez-moi de prendre les devants et de réduire à néant vos illusions. S’il est vrai que vous êtes une personne unique, votre histoire ne l’est pas. Elle est originale pour vous, mais elle n’est pas inédite. Et c’est une bonne chose. C’est parce qu’elle ne l’est pas que quelqu’un comme moi peut vous apporter des con­ seils et vous proposer une nouvelle manière de voir les choses. Si vous croyez au mythe selon lequel votre histoire et votre expérience sont uniques et votre vie amoureuse ne ressemble à aucune autre, il vous sera facile de rejeter tout ce que je m’apprête à vous dire. Vous vous considérerez vous-même comme l’exception à chaque règle. Mais s’il est vrai que vous êtes exceptionnel(le), vous n’êtes pas une exception. C’est cette découverte troublante qui pousse les plus de 50 ans de nos églises à m’encourager chaque fois que j’aborde le sujet. Ils ont vécu assez longtemps pour admettre que, finalement, nous nous ressemblons tous. Cela fait 27 ans que je suis marié avec la même personne (ce qui en dit plus sur Sandra que sur moi). Mes propres parents ont divorcé après plus de 30 ans d’un Introduction

19


mariage qui a été loin d’être idéal. La plupart des couples auraient abandonné bien plus tôt. Les parents de Sandra, quant à eux, semblent être aujourd’hui aussi amoureux que le jour où ils se sont rencontrés. Donc j’ai vu beaucoup de choses; des bonnes et des mauvaises. Et j’ai beaucoup appris. J’ai enseigné les principes que je vais partager avec vous durant assez longtemps pour pouvoir voir des résultats. J’ai reçu des centaines, peut-être même des milliers, de lettres et d’e-mails de personnes disant qu’elles auraient aimé avoir entendu ce que je vais vous dire quand elles étaient dans la vingtaine, avant leur premier mariage, avant d’avoir tiré sur la manette «divorce». Chaque fois que je transmets à d’autres le contenu de ce livre, les réactions sont impressionnantes. Ceux qui m’encouragent le plus sont les parents. Ils souhaitent que leurs enfants qui sont à l’âge des premières histoires d’amour évitent les erreurs qu’ils ont eux-mêmes commises. Ils espèrent qu’ils feront directement les choses correctement. Je ne peux pas vous dire combien de parents d’enfants encore petits ont acheté les versions audio et vidéo du livre pour le jour où leur progéniture en aura réellement besoin. Alors, que vous recherchiez toujours ou à nouveau l’amour de votre vie, je pense pouvoir vous aider. Si vous vivez avec quelqu’un pour voir si cette personne est le conjoint idéal, ce livre pourra vous être utile. Il pourra aussi l’être si vous avez abandonné tout espoir quant à l’amour ou si vous n’avez jamais rencontré un couple qui pourrait vous servir d’exemple. Et si vous êtes arrivé(e) à la conclusion que «les hommes sont tous les mêmes» ou que

20

Amour, sexe et rencontres


«les femmes s’intéressent uniquement au salaire que les hommes ramènent à la maison», continuez votre lecture. En revanche, si le flirt est pour vous un passe-temps, une habitude ou même un jeu, si vous êtes divorcé(e) depuis peu et pensez passer les quelques années qui viennent à réaliser vos rêves d’adolescent(e), vous avez peut-être gaspillé votre argent (ou celui de quelqu’un d’autre). Dans ce cas, vous avez toujours eBay. Ou bien remettez tout simplement le livre dans votre bibliothè­que: peut-être aurez-vous envie d’en ôter la poussière plus tard.

pas un cas unique Il y a une chose qui rend ce sujet un peu délicat: le sexe et notre sexualité sont un peu comme un feu. Dans un contexte approprié, le feu est quelque chose de beau. Mais en dehors de ce contexte, il est extrêmement destructeur. Il en va de même pour tout ce qui touche à la sexualité. Si vous n’avez jamais été marié(e) ou si vous avez moins de 30 ans, vous ne vous rendez pas compte que votre sexualité est complexe. Et vous n’avez pas compris que vos comportements dans ce domaine peuvent avoir des conséquences à long terme. Ce n’est pas parce que vous n’êtes pas suffisamment intelligent(e); c’est à cause de votre âge et de votre expérience de la vie (deux choses que vous ne maîtrisez pas beaucoup ou pas du tout). Donc ce n’est pas de votre faute. J’espère avoir pu, dans ces pages, redéfinir la question du sexe, la replacer dans le contexte approprié, afin que Introduction

21


vous puissiez la voir telle qu’elle est réellement. Inutile de dire que c’est une chose à la fois merveilleuse et impressionnante. Son côté merveilleux la rend digne d’être recherchée, et son côté impressionnant la rend digne d’être respectée. C’est à cause d’un manque de respect pour la sexualité que, sans s’en rendre compte, bien des 30 ans et plus se préparent à connaître un jour la confusion et le chaos sur le plan relationnel et sentimental. Nous y reviendrons plus tard.

anticiper l’ avenir J’espère que vous trouverez dans ces pages de quoi éviter ce que, je le sais, vous aimeriez à tout prix éviter. Dans la plupart des contextes, le fait de savoir est une force. L’«arène» de l’amour, du sexe et des rencontres ne fait pas exception. Si vous n’avez jamais été marié(e), vous pourrez bien faire les choses dès la première fois. Si vous êtes à nouveau célibataire, peut-être que ce livre vous permettra d’éviter que les aspects douloureux de votre histoire ne se répètent. Le présent, ce que vous vivez en ce moment, finira par faire partie de votre passé. Et le passé, en particulier votre passé sentimental, a la fichue manie de revenir aux moments les plus inopportuns de votre vie. J’ai rencontré beaucoup de couples mariés en difficulté qui pensent avoir des «problèmes conjugaux». Mais durant toutes mes années de ministère, je n’ai jamais rencontré un couple qui avait un problème véritablement conjugal.

22

Amour, sexe et rencontres


Ce que j’ai découvert, c’est que des gens qui ont des problèmes se marient avec des gens qui ont des problèmes et que leurs problèmes entrent en conflit. Les difficultés qui étaient gérables quand ils étaient célibataires deviennent ingérables dans le cadre du mariage. Les problèmes véritablement conjugaux sont simples. Ils nécessitent rarement de passer par la relation d’aide. Mais lorsque le passé prénuptial refait surface dans un mariage, c’est une autre histoire. Cela fait partie des raisons qui m’ont poussé à écrire ce livre. Il y a suffisamment de souffrances inévitables dans la vie. J’aimerais vous aider à éviter celles qu’on peut éviter. Je parle des souffrances que vous connaîtrez demain à cause de décisions que vous aurez prises aujourd’hui. C’est parti!

Introduction

23


Andy Stanley

Andy Stanley «Ce que j’ai découvert, c’est que des gens qui ont des problèmes se marient avec des gens qui ont des problèmes et que leurs problèmes entrent en conflit. Les difficultés qui étaient gérables quand ils étaient célibataires deviennent ingérables dans le cadre du mariage. (…) Il y a suffisamment de souffrances inévitables dans la vie. J’aimerais vous aider à éviter celles qu’on peut éviter. Je parle des souffrances que vous connaîtrez demain à cause de décisions que vous aurez prises aujourd’hui.» Dans le style direct et teinté d’humour qui lui est propre, Andy Stanley aborde ici un sujet qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, mais en proposant un regard différent. Très réaliste, sans utiliser de langue de bois, il nous livre des réflexions profondément utiles et extrêmement pratiques. Auteur d’une vingtaine d’ouvrages, dont L’Eglise, une communauté, Andy Stanley a fait des études de journalisme puis obtenu un master en théologie. Pasteur, il a fondé en 1995 la fédération d’églises North Point Ministries, basée à Atlanta, aux Etats-Unis. 17.00 CHF / 14.90 € ISBN 978-2-88913-016-0

Amour, sexe et rencontres

Amour, sexe et rencontres

Amour, sexe et rencontres Andy Stanley


Amour sexe et rencontres