Page 7

Rien qu’un pas vers l ’autre »Cela avait l’air si facile et naturel pour lui! Après quelques minutes, nous échangions tranquillement à propos de notre profession, notre famille, notre métier et nos sports favoris. Finalement, la conversation a glissé vers des sujets en rapport avec la foi. J’ai pris le risque de lui révéler que j’étais musulman, mais j’appréhendais un peu sa réaction, pour être parfaitement honnête. Il m’a répondu qu’il était disciple de Christ et m’a avoué très franchement qu’il ne connaissait pratiquement rien à la religion musulmane. Vous imaginez alors quelle a été ma surprise de l’entendre me demander si j’acceptais de lui faire l’honneur de lui expliquer les bases de l’islam, un jour, autour d’un verre. Vous arrivez à le croire? Il m’a dit que, même si je trouvais cela un peu bizarre, il avait le désir sincère de comprendre ma foi et de savoir pourquoi j’avais décidé d’y consacrer ma vie. Lors des rencontres qui ont suivi, tous les doutes que j’avais pu avoir quant à la sincérité de sa démarche vis-à-vis de mes croyances se sont dissipés. Il désirait vraiment comprendre ma vie et ma foi. Nos rencontres se déroulaient pratiquement toutes les semaines et, chaque fois que j’étais assis en face de lui, j’étais frappé de sa qualité d’écoute, de compassion et d’attention. »Un jour, j’ai saisi une occasion de lui poser, à mon tour, des questions sur sa foi à lui. ‘Je suis né dans un foyer chrétien, mais j’avais abandonné ma foi, surtout parce que l’église que ma famille fréquentait était si marquée par les préjugés racistes que je ne pouvais plus supporter de m’associer à ce christianisme-là’, m’a-t-il dit. Maintenant que les rôles étaient inversés, c’était à moi de l’écouter parler de sa foi. Il m’a patiemment décrit les raisons pour lesquelles il avait donné toute sa vie à la personne appelée Jésus-Christ. Nos conversations se déroulaient dans une atmosphère incroyablement agréable et, dans le plus grand respect de ma foi, il me faisait part de son amour de Dieu avec beaucoup de délicatesse. Malgré nos grandes différences religieuses, notre amitié se développait rapidement.

24

Rien qu’un pas3.indd 24

16.8.2007 14:20:25

Rien qu'un pas vers l'autre (MB3499)  
Rien qu'un pas vers l'autre (MB3499)  

Comment faire connaître le merveilleux message de l’Evangile à ceux qui nous entourent? A quelles difficultés et quels pièges devons-nous êt...