Issuu on Google+

Bibliothèque de Toulouse | sélection Rio Loco Caribe 2014

Terres Caraïbes Sélection de la Bibliothèque de Toulouse dans le cadre du festival Rio Loco Caribe 2014.


Sommaire

Découvrez cette sélection concoctée par la Bibliothèque de Toulouse

p.3

Rio Loco Caribe par Hervé Bordier

p.5

Invitation aux Terres Caraïbes par Caroline Bourgine

p.7

Rio Loco Caribe, Terres Caraïbes : la carte

p.8

Introduction à la culture Caribe ! Art, histoire et société Art de vivre et loisirs

p.10 p.20

Pour le plaisir des oreilles : sélection musique

p.24

Pour le plaisir des yeux : sélection cinéma

p.56

Pour le plaisir des mots : sélection littérature

p.62

Pour le plaisir des plus petits (et des grands !) : sélection jeunesse

p.72

Et pour le monde enseignant ou pédagogue… une proposition de valise thématique (service aux écoles) p.78 Ceux qui ont participé à cette sélection…

2

p.84

3


Découvrez cette sélection concoctée par la Bibliothèque de toulouse !

Les bibliothécaires de la Bibliothèque de Toulouse concoctent régulièrement des sélections d’ouvrages pour tous les publics : une sélection jeunesse, ado (intitulée Du 9 sous la couv’), estivale, une sélection régulière dans le Manifesta (programme culturel) et bien évidemment, puisque c’est le propos de ce document… une sélection Rio Loco. Ces sélections visent à faire découvrir ou redécouvrir de nouvelles lectures, écoutes ou visionnages, à faire rêver, à faire étudier, à proposer, conseiller, détendre… Que vous soyez curieux, studieux, aventureux, vous y trouverez de précieuses références !

Cette sixième sélection Rio Loco de la Bibliothèque de Toulouse, en écho et dans la continuité de la sélection 2013 sur les îles caraïbes, vous permettra de découvrir la richesse de la culture, historique, sociétale, musicale, littéraire, scientifique, ou jeunesse… et bien plus encore des Caraïbes continentales. Durant le festival, des sélections seront proposées sur des tables de présentation dans certaines bibliothèques, comportant des ouvrages de référence, des incontournables ou des nouveautés récemment achetées spécifiquement pour l’édition 2014 de Rio Loco.

Sur notre catalogue en ligne, accessible depuis notre site, vous trouverez également quelques sélections conseillées par les bibliothécaires. Tous les ouvrages cités dans les pages qui suivent sont empruntables dans notre réseau de bibliothèques : vous verrez leur localisation à la fin de chaque présentation. Vous avez à présent les clés en main : il ne vous reste plus qu’une chose à faire, partir à la découverte du Rio Loco Caribe ! Bon voyage…

www.bibliotheque.toulouse.fr Et pour découvrir l’ensemble de nos sélections, dont la sélection 2013 Rio Loco, rendez-vous dans la rubrique « nos ressources » puis dans « nos publications ».

2

3


Autres Terres Caraïbes : une volonté et un prolongement naturels de faire vivre et de partager encore une nouvelle aventure captivante.

Licences 2e catégorie 1052938, 3e catégorie Conception graphique 1052939 - Illustration : Ogham - Imprimerie Zoveck Estudio Toulouse Métropole - Papier FSC

RIO LOCO CARIBE

Terres Caraïbes

Prairie des Filtre s • Toulouse 11•15 juin 2014 www.rio-loco.org

Après l’édition exceptionnelle et le succès public du Rio Loco Antillas, îles qui ont servi malgré leur beauté, richesse et diversité culturelle à cacher les plus grands secrets d’injustice de ce monde, voici Rio Loco Caribe, voyage en Caraïbe continentale située autour de cette façade atlantique. Golfe du Mexique et détroit de Floride, Guyanes (Guyane Française, Guyana et le Suriname), Venezuela, Colombie, Costa Rica, Panama, Nicaragua, Honduras, Belize, Mexique, Floride… Autre mosaïque héritière d’une histoire née de la découverte de la future Amérique en 1492, mais surtout commune par l’originalité physique de la région en présence des trois plus grands

Ce prochain rendez-vous à Toulouse du 11 au 15 Juin 2014 sur la Prairie des Filtres est résolument inscrit dans son temps et sera nourri par des passerelles entre musiciens, plasticiens, artistes, poètes, cinéastes que nous découvrirons au fil du premier semestre. Il est aussi précédé de nombreux événements dont la diffusion de cette publication de référence passionnément réalisée par les Autre kaleïdoscope géogra- bibliothécaires de la Ville de phique des langues qui tra- Toulouse pour la Valise pédaduit l’histoire mouvementée gogique du festival. de cet espace Caraïbe fait de rencontres de cultures diffé- La réussite du festival Rio Loco rentes, d’identités plurielles prend tout son sens dans amérindiennes et afro-cari- cette multiplicité de regards béennes. La créolisation sym- et de voyages que bolise l’ouverture et c’est en nous vous invitons à cela qu’elle est appelée aussi vivre avec nous. la Méditerranée du Nouveau Monde. fleuves qui viennent alimenter les eaux marines. L’Amazone qui longe les Guyanes et qui se perd au large de Trinidad. L’Orénoque qui apporte ses propres alluvions, les mangroves qui s’étalent longuement sur le littoral du continent sud américain. Et enfin, à l’opposé au nord, c’est le delta du Mississipi qui provoque aujourd’hui cette importante avancée des terres sur la mer.

Hervé Bordier

Directeur du festival Rio Loco

4

5


invitation aux terres caraïbes

Passer des îles aux terres Caraïbes, c'est aborder la façade continentale de l'Amérique centrale, toucher un littoral qui part de la pointe de la Floride et qui nous mène jusqu'au Venezuela. C'est aussi quitter le trait d'union des îles, pour approcher une cambrure continue, où s'étale le bassin caribéen nous plongeant dans les profondes échancrures des golfes du Mexique, du Honduras ou du Darien... Les terres Caraïbes nous conduisent aux pays des isthmes, cette étroite bande de terre et de cordillère en forme de points de suture, constituée de sept États nations (Guatemala, Belize, Salvador, Honduras, Nicaragua, Costa Rica, Panama) reliant le nord et le sud de l'Amérique, la mer des Caraïbes et l'immensité des deux océans  : atlantique et pacifique. En contact avec un monde par excellence cosmopolite, qui suit les vagues d'une immigration permanente, nous sommes face à un gigantesque brassage social économique et culturel. 6

Les terres Caraïbes évoquent dans leur énonciation les civilisations amérindiennes, celles qui ont subsisté malgré les sociétés esclavagistes, les différentes colonisations occidentales et leurs histoires inachevées. Les terres Caraïbes, dans leurs turbulences naturelles et historiques proposent un creuset d'humanité où s'élabore la créolisation du monde : diversité des langues et des altérités, expressions des minorités non sans provoquer quelques confusions. Face à un tel paradoxe, les cultures se transforment sous l'indice d'une sphère musicale où s’expriment des identités locales bâties par conservations et appropriations. À l'exemple des communautés Garifuna, métisses afroamérindiennes descendantes des Mayas, parlant la langue caraïbe et yoruba des ancêtres, entremêlées des apports français, anglais et espagnols. Les Garifunas actent leur culture de résistance au nord du Honduras, au sud du Belize, au sud-est du Guatemala et dans les centres urbains du Nicaragua et des États-Unis.

Les terres Caraïbes,confluences des trois Amériques, portent aussi un éclairage sur le Plateau des Guyanes qui concerne la Colombie, le Venezuela, le Guyana, le Suriname, la Guyane française et le nord du Brésil. Terres de biodiversité, d'eau douce et de forêts, c'est sur ce Plateau que s'élaborent aujourd'hui de nouveaux espaces transfrontaliers. C'est là que la France possède son plus grand département, avec une base spatiale européenne : la Guyane, où vivent 200 000 habitants, amérindiens, créoles, noirs marrons, européens, asiatiques, chinois hakka, réfugiés laotiens, populations andines, brésiliennes, hindoustanis. Une mosaïque linguistique et musicale irriguée par les deux puissants fleuves Orénoque et Maroni sur lesquels le festival Rio Loco aura à cœur de nous faire embarquer !

Caroline Bourgine

Ex-conseillère du Commissariat « 2011, Année des Outre-mer »

7


RIO LOCO CARIBE Terres caraïbes : la carte FLORIDE

Golfe du Mexique

Océan Atlantique Nord

MEXIQUE

BELIZE GUATEMALA

Mer des Caraïbes

HONDURAS

NICARAGUA

COSTA RICA

VENEZUELA PANAMA COLOMBIE

GUYANA SURINAME

8

GUYANE FRANÇAISE 9


Des civilisations d’hier à aujourd’hui

Introduction à la culture Caribe ! Art, histoire et société Art, histoire , société, culture… cette rubrique vous permet de découvrir toute la richesse des Caraïbes continentales !

qui ont des Et pour ceux couverte, envies de dé , sur le terrain de voyages, se u que de Toulo è th o li ib B la ides onne les gu vous sélecti s à retenir. touristique 10

˘ Généralités

˘ Les Mayas

Petit dictionnaire insolite des cultures et des langues créoles : Guadeloupe, Guyane, Martinique Suzy Palatin

Les Mayas Éric Taladoire, photographies de Jean-Pierre Courau

Larousse | collection Petit dictionnaire insolite | 2013 Documentaire

Éditions du Chêne | 2010 Documentaire

Éternelle route maya : au cœur du Yucatán Marie-Sophie Chabres, Chak kochon ganyen yé Jean-Paul Naddeo sanmdi. Tanbou lwen gen bon son. Menm si chyen vandé so zouti, li pa bliyé so métyé. Quelques difficultés à comprendre le créole guyanais ? Pas de panique, ce dictionnaire est fait pour vous ! Au-delà des explications sur les expressions créoles, ce petit ouvrage permet également de faire un point sur l’histoire et les grands personnages, le tout agrémenté d’anecdotes guyanaises, martiniquaises et guadeloupéennes. Laissezvous donc guider par Suzy Palatin, guadeloupéenne et écrivaine culinaire. Pas de recettes de cuisine dans ce dernier ouvrage, mais vous pourrez savoir ce qu’est un touloulou, le bouillon d’awara ou encore le dorlis. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Gründ | 2012 Documentaire

Deux ouvrages,deux approches du monde maya. L’archéologue, Éric Taladoire, fait revivre grâce à la richesse de l’iconographie, cette civilisation ancienne encore méconnue : sa société très hiérarchisée, son écriture hiéroglyphique, son architecture ostentatoire, son panthéon complexe, ses vastes connaissances comme l’astronomie et les mathématiques, ses rites… Passionnés de voyages, les auteurs de Éternelle route maya emmènent le voyageur au cœur du Yucatán sur les sites archéologiques et lui proposent un itinéraire détaillé, pour découvrir cette région et les Mayas d’aujourd’hui. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Les masques de jade mayas

Pinacothèque de Paris | exposition du 26 janvier au 10 juin 2012 | 2012 Documentaire

S’ils sont célèbres pour leur architecture, les Mayas se sont illustrés aussi dans la sculpture. Le jade était pour eux le matériau le plus précieux et était associé au sacré. Retrouvés dans les sépultures des élites mayas, une partie des masques funéraires représente des visages individualisés. Une autre partie des masques portés par l’élite maya durant les cérémonies rituelles représente les divinités du panthéon maya. À travers la riche iconographie de ce catalogue d’exposition, découvrez ces œuvres remarquables qui allient prestige politique et manifestation du sacré. Disponible à la Médiathèque José Cabanis, à la Bibliothèque d’Étude et du Patrimoine et à la Bibliothèque Serveyrolles

11


˘ L'Amazonie

Bivouacs en pays maya : Voyage sur l’Amazone carnet de voyage Charles-Marie Daniel Thouvenot de la Condamine Les Presses du Midi | 2011 Documentaire

L’auteur, journaliste, écrivain, membre de la Société des explorateurs français, a exploré de nombreux pays comme l’Amazonie guyanaise. C’est dans la péninsule du Yucatán au Mexique qu’il ouvre son carnet de voyage et nous invite à le suivre en pays maya. Que reste-t-il aujourd’hui de l’Empire maya en dehors des hauts lieux de cette civilisation ? Au gré de ses visites, Daniel Thouvenot découvre des endroits remarquables comme Palenque, Teotihuacan, Chichen Iza et nous livre ses impressions. Son regard sur la population amérindienne apporte un éclairage sur la continuité d’une culture traditionnelle. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

12

La découverte | collection Littérature et voyage | 2004 Documentaire

Depuis la découverte du Nouveau Monde, l’Amazonie suscite des sentiments de fascination ou de peur, comme la quête de l’Eldorado et la hantise de l’Enfer vert qui font partie de l’imaginaire collectif. Charles-Marie de la Condamine entreprend la première descente scientifique de l’Amazone en 1743 et 1744. À l’issue de ce voyage, il va découvrir le caoutchouc, la quinine et de nombreuses observations sur la flore et la faune amazoniennes. Ce texte est un document ethnographique intéressant, tant par les informations qu’il donne sur les indiens d’Amazonie, que par la vision du bon ou mauvais « sauvage » de l’auteur. Disponible à la Médiathèque José Cabanis et à la Bibliothèque d’Étude et du Patrimoine

D’amour et d’Amazone : l’épopée d’Isabel Godin (1728-1792) Anthony Smith Traduit de l’anglais par Françoise Clamens Intervalles | 2006 Documentaire

Simple porteur de chaîne, Jean Godin des Odanais arrive au Pérou en 1736 à bord du Portefaix, navire de la Condamine. Il tombe alors sous le charme d’Isabel de Grandmaison, fille d’un administrateur de Riobamba et d’une Péruvienne fortunée. Il l’épouse en 1741. D’amour et d’Amazone nous retrace leur histoire sur fond d’Amazone. En 1749, Jean remonte le fleuve jusqu’à Cayenne. Vingt ans plus tard, Isabel entreprend de le rejoindre, empruntant le même chemin. De tous les membres de l’expédition, elle sera l’une des seules survivantes ! Au-delà de l’histoire du couple, Antony Smith nous raconte un pays dur et violent, au travers de ces explorateurs qui persistèrent à l’arpenter. Disponible à la Médiathèque José Cabanis et sur réservation

Transamazonienne : l’Amazone de Belem à Tabatinga Patrick Profit Échappées belles | collection Les routes mythiques | 2007 DVD documentaire

Entre Eldorado et Enfer vert, le fleuve Amazone fascine les aventuriers. Patrick Profit, l’auteur de ce film, nous invite à remonter l’Amazone, long de 6 400  km, et nous fait découvrir toute une civilisation vivant au bord de ce fleuve. À bord d’une pirogue, la remontée du fleuve nous mène des fazendas de Marajo aux rives du Rio javari et nous conduit dans un village indien isolé à plus de 400  km des grandes villes. Patrick Profit est un passionné de voyages, il s’est beaucoup déplacé à travers le monde et a réalisé de nombreux documentaires. Dans ce film, il nous fait part de toutes ses observations qui nous permettent de mieux comprendre la société amazonienne pendant ce voyage riche en émotions. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Rêves d’Amazonie Abbaye Daoulas Hoëbecke | 2005 Documentaire

L’Amazonie est une terre d’utopie pour les explorateurs, les savants, les naturalistes, les hommes d’église, les colons… Ce livre aborde l’Amazonie sous différents aspects. Tout d’abord, l’histoire de la découverte, les explorations d’Alexander Von Humboldt ou de Charles de la Condamine. Ensuite, un chapitre est consacré à la richesse écologique de la forêt. Vous pourrez découvrir l’histoire de la cannelle, du caoutchouc et du curare, mais aussi trouver des informations sur le piranha, l’anaconda ou le perroquet. Enfin, l’ouvrage aborde la question de la civilisation indienne d’hier et d’aujourd’hui, le travail de recherche des anthropologues, comme Claude Lévi-Strauss, qui ont étudié les sociétés indiennes localisées en Amazonie. Disponible à la Médiathèque José Cabanis, via la Bibliothèque Nomade pour le prêt aux collectivités et à la Bibliothèque des Pradettes

Mon cœur s’appelle Amazonie Anne-Sophie Tiberghien

Éditions Pages du Monde | 2010 Documentaire

L’auteure est une aventurière, écrivaine, reporter-photographe, cinéaste. En rupture avec la société, pendant dix ans elle voyage à travers le monde, accompagnée de sa fille Samantha alors en basâge. Pendant dix ans, elles vont parcourir le monde entier. Ici, l’auteure nous donne le récit d’une année vécue dans la forêt amazonienne au contact des Indiens Yanomami. À force de patience, elles seront enfin acceptées au sein de la tribu mais un jour, Anne-Sophie Tiberghien tombe dans une embuscade. Elle sera sauvée par les Chamans. De ce vécu, il restera entre la mère et la fille une grande émotion. Et ce récit qui permet de fixer à jamais ce moment inoubliable. Disponible à la Médiathèque José Cabanis et à la Bibliothèque d’Étude et du Patrimoine

13


˘ Les Amérindiens / les Indiens

Les Indiens : À la découverte de la Floride D’après l’ouvrage de Charles de La Roncière, présenté par Dominique Spiess Éditions de Conti | collection Petite Bibliothèque Thalassa | Explorateurs et découvertes | 2006 Documentaire

Après l’évocation de la découverte de la Floride et la colonisation française au 16e siècle, Dominique Spiess présente l’ouvrage La Floride française de Charles de La Roncière, un historien de la marine française en 1564. Cet ouvrage fut illustré par les gravures du peintre de marine français, Jacques Le Moyne de Morgues. Ce dernier retraça en autant de petits tableaux coloriés les scènes suggestives de l’exploration de la Floride et de la vie des Indiens. C’est un document remarquable pour l’ethnographie indienne de l’époque que nous découvrons, reproduit ici en pleines pages. Disponible à la Médiathèque José Cabanis, via la Bibliothèque Nomade pour le prêt aux collectivités 14

Des civilisations contemporaines

˘ Suriname & Belize

Madre Tierra : pour une renaissance amérindienne Daniel Wermus Albin Michel | collection Guides Clés | 2002 Documentaire

Dans cet ouvrage intitulé Madre tierra, Daniel Wermus nous offre un travail de reportage qui redonne vit à la Terre ! Il nous guide à travers l’Amérique centrale et nous invite à connaître les initiatives locales et solidaires dans sept pays du continent (Mexique, Guatemala, Honduras, Salvador, Nicaragua, Costa Rica et Panama). Par la rencontre de ces Amérindiens, le journaliste s’est plongé dans leurs conditions de vie, leurs traditions (culturelles, spirituelles…) et surtout dans leur combat qui oppose l’Homme à la Nature. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Balades au Suriname : le guide de Paramaribo et de l’éco-tourisme au Suriname Philippe Boré Éditions Philippe Boré | 2009 Documentaire

Le Suriname est situé en Amérique du Sud, entre le delta de l’Orénoque et celui de l’Amazone. Proche de la Guyane et du Brésil, le pays présente une grande diversité de populations et de langues. Si vous voulez tout savoir sur Paramaribo, capitale du Suriname, utilisez ce guide pour découvrir ce pays ou bien pour l’organisation d’un voyage… Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Belize Alain Dugrand

Éditions Payot | collection Voyageurs Payot | 1993 Documentaire

Au sud du Mexique et à l’est du Guatemala, le long de la mer des Caraïbes, niche un petit pays tranquille : le Belize. 22 700  km 2, 170 000  habitants... Et le record de la plus faible densité : à peine cinq âmes au mètre carré ! Parce qu’on lui avait déconseillé d’y aller sous peine de s’y ennuyer, Alain Dugrand (l’un des membres fondateurs de Libération) y passe deux mois et demi. De ce séjour, il nous livre le récit pittoresque et doux-amer d’un rêve éveillé. Dépaysement assuré ! Disponible à la Médiathèque José Cabanis

ChÁvez, Uribe : deux voies pour l’Amérique latine ? Stephen Launay Buchet Chastel | 2010 Documentaire

Le Venezuela d’Hugo Chávez et la Colombie d’Alvaro Uribe sont comme deux engins fonçant l’un vers l’autre sur une route à une voie. Lequel des deux cèdera s’il veut éviter le pire ? Stephen Launay, spécialiste des affaires politiques et de débats d’idées colombiens et vénézuéliens depuis 2003, analyse les raisons de l’animosité entre les deux hommes. Chávez, proche de Cuba, s’adosse au passé historique bolivarien dans son projet de réunification de la GrandeColombie ; tandis qu’Uribe se tourne vers les États-Unis pour l’aider à pacifier son pays. Le Brésil arbitre avec diplomatie mais aussi pour son propre compte, ce jeu complexe et dangereux pour toute l’Amérique latine. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Jungle blues Roméo Langlois

Don Quichotte Éditions | 2013 Documentaire

Pour mieux saisir et apprécier le récit que Roméo Langlois fait de son enlèvement le 12 avril 2012 par les FARC (Front Armé Révolutionnaire de Colombie), il est utile de lire en fin d’ouvrage la courte mais éclairante chronologie de l’histoire politique de la Colombie. Le journaliste, originaire de Villefranche-deRouergue, couvre le conflit colombien depuis plus de dix ans en tant que reporter. C’est avec ce regard professionnel qu’il relate ses trente-trois jours de détention, tout en menant une réflexion pour comprendre ce pays ravagé par la corruption et l’économie de la drogue. Son reportage vidéo À balles réelles tourné au moment de son enlèvement a obtenu le 80e prix Albert Londres en 2013. Disponible à la Médiathèque José Cabanis et à la Bibliothèque Fabre

15


Focus : la Guyane

La stratégie du grain de sable : communauté de paix, San José de Apartadó, Colombie

Carlitos Medellin Jena-Stephane Sauvaire Blaq Out | 2003 Documentaire

(La estrategia del granito de arena : comunidad de paz, San Attention, ce film n’est pas José de Apartadó, Colombia) une partie de plaisir !! Traba Mais avoir treize ans dans L'Atinoir | collection L’atineur | le quartier de Medellin en 2012 Colombie n’est vraiment pas Documentaire une partie de plaisir… Dans ce documentaire, le jeune CarAu nord-ouest de la Colombie, litos nous emmène dans sa la région d’Apartadó est à la réalité, la réalité pure et dure fois une riche zone agricole de la jeunesse d’un des quarmais aussi une terre de res- tiers les plus durs de son pays. sources naturelles (pétrole, Comme on s’y attend, la charbon) qui aiguise la pauvreté se conjugue avec convoitise du gouvernement. la violence et la mort. Les En 1997, les habitants (indiens, familles vivent dans la peur, afro-descendants, paisas) la souffrance et l’espoir qu’ils fondent la communauté de tournent vers la religion, en paix de San José de Apartadó particulier en s’adressant à pour se protéger des attaques la sainte Vierge. Car, dans ce meurtrières menées, soit paysage, les enfants sont en par l’armée appuyée par des première ligne. groupes paramilitaires d’ex- Disponible à la Médiathèque trême droite, soit par les FARC José Cabanis (Front Armé Révolutionnaire de Colombie). Ce livre bilingue témoigne de cette résistance non-violente, ce petit grain de sable chargé de vie, obstinément tournée vers l’avenir, soutenue, entre autres associations, par Amnesty International. Disponible à la Médiathèque José Cabanis 16

La grande révolte indienne Yvon Le Bot

Robert Laffont | collection Le monde comme il va | 2009 Documentaire

Depuis une cinquantaine d’années, les communautés indiennes d’Amérique latine sortent peu à peu de leur isolement. Les mouvements pacifistes de reconnaissance identitaire permettent aux autochtones, scolarisés, éduqués et émancipés, de s’inscrire peu à peu dans la vie politique et sociale. De ces transformations majeures émergent quelques figures, comme Rigoberta Menchú au Guatemala (prix Nobel de la paix en 1992) et Evo Morales (Indien Aymara, président de la Bolivie). Cette étude est agrémentée par le regard du sociologue et sa connaissance du terrain. Disponible à la Médiathèque José Cabanis et à la Bibliothèque Serveyrolles

L’Amérique latine face à son avenir (América latina en el siglo XXI)

Matilde Alonso Pérez Ellipses | 2009 Documentaire

Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Amérique latine 2011 : l’Amérique latine est bien partie Documentation française | collection Mondes émergents | 2011

Disponible à la Médiathèque José Cabanis et à la Bibliothèque d’Étude et du Patrimoine Pour tout savoir sur le dynamisme de l’Amérique latine contemporaine, ces deux ouvrages sont indispensables. On y trouvera des données chiffrées, des textes où sont analysés la géographie, la démographie, la démocratie, les réformes économiques et sociales, des fiches récapitulatives par pays, des sites Internet, qui permettent de prolonger cette connaissance complète des sociétés latinoaméricaines du 21e siècle.

La Guyane est située dans le nord-est de l’Amérique du Sud, entre le Suriname et le Brésil. Avant d’être un département, la Guyane fut une colonie, avant encore le territoire de nombreuses tribus amérindiennes vivant, soit en bordure de fleuve, soit à l’intérieur de la forêt amazonienne. Elle a connu les invasions, les explorations, les migrations, la colonisation, l’esclavage et son abolition, le bagne et le centre spatial. Son histoire fut mouvementée et participe aujourd’hui à sa diversité culturelle. Sa population est caractérisée par sa grande diversité  : les Créoles guyanais, les Amérindiens répartis en six ethnies, les Noirs-Marrons, les H’mongs (population asiatique présente depuis 1977) et une population diverse en provenance des pays limitrophes, à savoir le Suriname et le Brésil. L’originalité et la richesse de la Guyane proviennent de la cohabitation de toutes ces populations où chacune maintient ses cultures et ses traditions. La Guyane présente aussi un attrait pour sa nature  : les fleuves permettant des trajets en pirogue et des rencontres avec des populations riveraines. De même, la forêt amazonienne, immense tapis vert qui couvre 80% du pays, permet l’observation d’une faune et d’une flore très riches.

˘ Généralités

Guide encyclopédique Guyane Orphie | 2013 Documentaire

À la fois encyclopédie et guide de la Guyane, ce document détaille l’histoire, les coutumes, les gens, le climat, mais aussi des randonnées, la faune et la flore rencontrées, les adresses utiles… Un conseil pour préparer son voyage et découvrir les attraits touristiques : le Petit Futé Guyane. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

17


˘ Une plongée dans l’histoire des bagnes de Guyane

˘ Histoire et civilisation

Nouvelle histoire de la Guyane : Des souverainetés amérindiennes aux mutations de la société contemporaine Serge Mam Lam Fouck, Apollinaire Anakesa

Ibis rouge Éditions | Espace outre-mer | 2009 Documentaire

Serge Mam Lam Fouck propose une nouvelle histoire de la Guyane, très documentée, à la lumière des travaux les plus récents. Spécialiste des 19e et 20e siècles, il met plus particulièrement en relief les traits de la nouvelle société guyanaise, née de la départementalisation de la colonie (1946) et la question du statut politique qui en découle, toujours vive. Dans un court essai complémentaire, illustré de photographies, l’ethnomusicologue, Apollinaire Anakesa, analyse les éléments représentatifs de la remarquable diversité du patrimoine matériel et immatériel de la Guyane. Disponible à la Médiathèque José Cabanis et à la Bibliothèque d’Étude et du Patrimoine

18

Les Indiens de la Sinnamary : journal du Père Jean de la Mousse en Guyane (1684-1691) Introduction, édition & notes de Gérard Collomb Chandeigne | collection Magellane | 2006 Documentaire

Jean de la Mousse, père jésuite, arrive à Cayenne en 1684 comme missionnaire, quelques décennies après l’installation des Français en Guyane. Jusqu’en 1691, il parcourt les villages indiens entre Cayenne et la rivière Sinnamary, dans l’espoir d’évangéliser les « sauvages ». Fin observateur d’un monde amérindien, il apporte un éclairage passionnant, quasi ethnographique, sur la culture indigène Galibi, déjà marquée par la pression coloniale. Cherchant à expliquer, non à juger, il livre le témoignage d’un humaniste. Les reproductions de cartes et de gravures ajoutent à l’intérêt de la découverte. Disponible à la Médiathèque José Cabanis et à la Bibliothèque d’Étude et du Patrimoine

Le monde des marrons du Maroni en Guyane (1772-1860) : La naissance d’un peuple : les Boni Jean Moomou Ibis rouge Éditions | Espace outre-mer | 2004 Documentaire

Dans cet ouvrage ethno-historique, l’auteur s’attache à recueillir les traditions historiques pour étudier l’histoire méconnue de son peuple, les Boni, descendants d’esclaves Marrons du Suriname. Ceux-ci, après avoir fui cette colonie, se sont installés le long des grands fleuves du Suriname et de la Guyane française et notamment le Maroni. En 1860, un traité signé avec les gouverneurs des deux colonies leur donne l’indépendance : c’est l’acte de naissance de ce peuple, issu de descendants africains d’ethnies différentes, et leur insertion dans l’histoire. Disponible à la Médiathèque José Cabanis, à la Bibliothèque d’Étude et du Patrimoine et à la Bibliothèque Fabre

La boudeuse autour du monde : À la découverte des « peuples de l’eau » Patrice Franceschi 2007 DVD documentaire

Guillotine sèche, les bagnes de Guyane René Belbenoit

Disponible à la Médiathèque José Cabanis

La boudeuse en Amazonie française Tout d’abord dénoncés par C’est à l’occasion de la réé- Sophie Mousset La manufacture de livres | 2012 Documentaire

Albert Londres dans Le Petit Parisien (« Au bagne », Arléa, 1997), les mauvaises conditions de vie des bagnards ont laissé des traces inoubliables dans l’histoire de la Guyane française. Par la suite, d’anciens détenus eux-mêmes ont voulu partager cette difficile expérience de leur vie. Certains en écrivant d’incroyables récits de leur séjour aux travaux forcés. Parmi ces textes autobiographiques, celui de René Belbenoit a particulièrement marqué les esprits pendant l’entre-deux-guerres. Son récit est publié aux États-Unis en 1938, sous le titre de Dry Guillotine. L’homme y raconte ses quinze années passées au bagne de Cayenne, ses tentatives d’évasion et la dernière qui durera deux ans pour qu’il parvienne enfin en Amérique. Deux ans de fuite pendant lesquels il gardera précieusement treize kilos de feuillets : le récit de ses exploits et la description de la vie des forçats.

dition de Guillotine sèche que nous vous proposons de redécouvrir son histoire. Et pour aller plus loin dans les annales des bagnes de Guyane : le texte d’Eugène Dieudonné La vie des forçats ou encore Bagnards de Marion Godfroy. Et pour compléter le tout en illustrations, l’album Les bagnes de Guyane de JeanPierre Fournier. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Gallimard Loisirs | 2010

Disponible dans les médiathèques Empalot, José Cabanis et à la Bibliothèque Rangueil

Aux Confins de l’Eldorado Gérard Chaliand Seuil | 2006

Disponible à la Médiathèque José Cabanis et à la Bibliothèque des Pradettes Patrice Franceschi, explorateur, a entrepris un tour du monde à la voile à la rencontre des peuples de l’eau. Des marins, des scientifiques, des écrivains, des cinéastes, des illustrateurs ou scaphandriers ont embarqué avec lui à bord de la Boudeuse, un trois-mâts goélette de 1916, en direction du Brésil et de l’Amazonie, à la découverte de la civilisation indienne. Nous vous présentons ici un film et deux livres qui illustrent cette aventure. Pour en savoir plus et suivre les aventures de la Boudeuse encore aujourd’hui : www.laboudeuse.org. 19


Amazonie : une aventure scientifique et humaine du CNRS Alain Pavé, Gaëlle Fornet Galaade | 2010

Art de vivre et loisirs Des côtes de Floride à la Guyane, les pays qui bordent le golfe du Mexique et la mer des Caraïbes ont des écosystèmes d’une diversité et d’une richesse exceptionnelles. Les institutions scientifiques françaises se sont particulièrement investies dans l’exploration et l’étude de la forêt amazonienne. Mais cette biodiversité fragile est menacée par les bouleversements économiques et sociaux qui traversent cette région du monde. La diversité des peuples et de leurs modes de vie est presque aussi grande. Chaque culture s’est adaptée à son environnement. Métissages et rencontres ont fait évoluer des traditions aujourd’hui ébranlées par la mondialisation.

20

Ce livre est à l’origine un rapport sur l’activité du programme Amazonie du CNRS, dirigé par Alain Pavé. Grâce à la contribution de Gaëlle Fornet, médiatrice scientifique, il est accessible à un large public et richement illustré. Cette aventure scientifique et humaine débute en 2002 par l’implantation et le développement du CNRS en Guyane et s’appuie sur l’expérience de chercheurs renommés. Que savons-nous aujourd’hui de l’Amazonie, de son histoire naturelle et humaine, de sa biodiversité  ? Quelles seront les voies alternatives de développement  ? Comment la recherche scientifique est-elle décidée, conçue et organisée ? Quels en sont les acteurs, les résultats  ? Autant de clés posées pour réfléchir sur les concepts d’environnement, de biodiversité. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Guyane : milieux, faune et flore Pierre Charles-Dominique CNRS | 2011

Voici un livre érudit, multidisciplinaire et accessible, écrit par Pierre Charles-Dominique, directeur de recherche au CNRS et spécialiste des forêts tropicales de Guyane et de l’interaction entre la faune et la flore. Truffé d’exemples, de photos de terrain et d’étonnantes curiosités, cet ouvrage offre un panorama très détaillé de l’écologie de cette région, fondé sur les dernières découvertes scientifiques. L’auteur explique comment ces multiples écosystèmes se sont mis en place, se maintiennent ou évoluent et comment les milliers d’espèces animales et végétales qui les composent, cohabitent et interagissent. Un livre passionnant sur un milieu naturel d’une extrême richesse et d’une surprenante beauté. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Salto Angel Stéphanie Bodet Guérin | 2008

Devenu un emblème du Vénézuela, le Salto Angel est la plus haute chute d’eau du monde (979 m). Surplombant la forêt amazonienne, cette cascade spectaculaire est un mythe dans le milieu de l’escalade. Une expédition internationale composée de cinq grimpeurs et d’un caméraman a relevé le défi. Stéphanie Bodet fait le récit de cette ascension éprouvante  : quinze jours d’escalade, dont douze nuits, accrochés à la paroi au-dessus du vide... Une aventure sportive et humaine dans un lieu exceptionnel. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

21


Textiles mayas : la trame d’un peuple Unesco Mémoire des peuples | 1999

Chez les Mayas, le textile est une tradition ancestrale toujours vivace. Lien entre l’époque précolombienne et notre époque, la technique des tisserands a peu évolué. Le textile pour les Mayas possède à la fois une fonction vestimentaire, mais aussi sociale et religieuse. Les motifs tissés représentent un univers à trois niveaux, où l’être humain est au centre et est relié au ciel et à la nature qui l’entoure. Cet ouvrage édité par l’Unesco nous fait découvrir la richesse de cet art ancestral, qui est cependant menacé par la modernité. Disponible à la Médiathèque José Cabanis et à la Bibliothèque d’Étude et du Patrimoine

22

Les routes du chocolat : le Mexique Valentine Tibère

Éditions du Palais | 2012

L’histoire du chocolat commence il y a près de 4 000 ans, le long des rivages du golfe du Mexique. C’était la boisson des dieux et des rois. Après la conquête du Mexique par Cortès, le cacao s’est enrichi de sucre de canne, de lait et de cannelle. Valentine Tibère part à la découverte de cette histoire et des légendes qui l’entourent. Le livre suit la route du chocolat à travers le Mexique, une route qui serpente entre plantations et pyramides, couvents, chocolateries et marchés. Un très bel ouvrage complété par des recettes mexicaines traditionnelles ou contemporaines. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Panama, Mexico, voyage culinaire Lola Oberson

Les rhums Saint-Maurice

Pyramid | 2012

Lelivredart | 2013 Patrimoines de Guyane

Dans cet ouvrage atypique, l’auteur nous fait découvrir la cuisine d’Amérique, à travers son périple par la route reliant le Mexique au Panama. Le résultat est surprenant ! Plus qu’un carnet de voyage, il s’agit d’un véritable carnet de recettes. Partez à la découverte des recettes et des traditions culinaires qui on été collectées par l’auteur au fil de ses rencontres, ayant eu lieu la plupart du temps sur les marchés riches et colorés d’Amérique centrale. Au final, vous découvrirez un document original illustré avec goût par l’auteur, qui est graphiste de formation et cuisine pour le plaisir. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

La distillerie Saint-Maurice, située à Saint-Laurent du Maroni, est la dernière rhumerie de Guyane. Dans cet ouvrage, vous retrouverez un pan entier de l’histoire de la Guyane française, dont le terroir est propice à la culture de la canne à sucre, l’ingrédient indispensable à la boisson caraïbe par excellence qu’est le rhum. Vous découvrirez également l’histoire de l’industrie rhumière en Guyane et pourrez suivre l’ensemble du processus de fabrication, de la canne à sucre au rhum. Ce n’est finalement pas un hasard si le rhum Saint-Maurice a été de nombreuses fois primé lors des concours agricoles ! Disponible à la Médiathèque José Cabanis

23


Pour le plaisir des oreilles : sélection musique Rio Loco 2014 clôt le tour d’horizon de la Bibliothèque de Toulouse sur les Caraïbes, en fêtant les régions continentales : Belize, Colombie du Nord, Costa Rica, Guatemala, Guyana, Guyane, Honduras, Yucatán (Mexique), Nicaragua, Panama, Suriname, Venezuela, Anguilla (île). Il y a des états souverains, des pays sous domination occidentale, de grands espaces et de micro territoires. Dans cet espace, les First Nations n’ont pu évoluer librement, le Maître de la danse venant toujours d’ailleurs. Mais ce métissage culturel a finalement donné une identité musicale à ces pays. Une richesse à découvrir dans les pages qui suivent !

Tour d’horizon par pays ˘ Belize Ce petit état d’Amérique centrale, balayé par les cyclones et dont la capitale actuelle est Belmopan, a été le théâtre de nombreuses colonisations. Vers la fin du 16e siècle, les Anglais et leur langue s’installent durablement. En 1981, le Belize (ex-Honduras britannique) devient indépendant. Dans ce pays de seulement 300 000 habitants, le métissage culturel est impressionnant car les descendants sont Britanniques, Espagnols, Africains, Créoles, Garifunas (ou Garinagu), Indiens (d’Inde), Mayas. La musique béliztèque chante la douceur de vivre, la nostalgie des proches disparus en mer, ou partis vers d’autres pays. Les Créoles, descendants des colons britanniques et des esclaves africains, accompagnent leurs chants avec un banjo, un tambour et un accordéon.

Belize caribbean continental music Compilation Charles Gillett | 2008

Les Garinagu ou Garifunas, c’est l’histoire d’un métissage exclusif entre des Africains rescapés de naufrages de bateaux négriers et des femmes Arawak (population indigène des Caraïbes). La découverte de ce patrimoine musical est une excellente nouvelle, pour tous les amateurs de sons roots…

The black caribs of Belize Compilation Soul Jazz Records | 2011

La punta est une musique et une danse assez frénétique, où un homme et une femme se poursuivent et se provoquent, sur accompagnement de battement de mains, de percussions diverses et des chants de femmes. Elle se joue aussi en fanfare. Dans les années 1980, le style évolue vers le punta rock, avec guitares électriques, reggae, soca ou calypso. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Le brukdon (de broken down), est la musique des Créoles. Apparenté au mento jamaïcain et Watina au calypso trinidadien, il est une évolution du Andy Palacio (1960-2008) style buru (chant satirique) et se joue sur guiCumbancha | 2007 tare et basse électrique, banjo, accordéon, percussions, dont la mâchoire d’âne et le dingadin. C’est le regretté Andy Palacio et le créateur Disponible à la Médiathèque José Cabanis du label Stonetree, Ivan Duran, qui feront des musiques garifunas la bannière commune de la société bélizéenne, qu’elle soit amérinWeh me lova deh dienne, africaine, européenne ou asiatique. Disponible dans les médiathèques Empalot, Wilfred Peters José Cabanis et Saint-Cyprien Cubola | 1997 Sir Wilfred Peters était un accordéoniste et chef d’orchestre connu pour être le roi du brukdon, avec son groupe le Boom & Chime Band. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

24

25


˘ Colombie du Nord Umalali : the Garifuna women’s project

Les media la surnomment « Locombia » (pays de fous). Depuis 2010, le pays se pacifie. La Colombie se Compilation situe à l’extrémité nord-ouest de l’Amérique du Cumbancha | 2008 Sud. Sa population descend des amérindiens, Collectage et enregistrement des chants des esclaves africains et des colons espagnols. de femmes garifunas, dans leurs vies quoti- La sélection qui suit privilégie les musiques des côtes caribéennes, leur ville principale, diennes. Disponible dans les médiathèques Empalot, Carthagène et les traditions amérindiennes. José Cabanis et Saint-Cyprien Le bambuco, une musique et une danse urbaine typique des andes colombiennes, peut être inventé par les Canoeros (indigènes quechuas), mais très influencé par les traditions Belize Music World | 2012 espagnoles. Il se danse et se chante en duo sur Le roi du kungo muzik, une autre variante de accompagnement de guitare, tiple, bandola. la punta. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Day di dawn Bredda David Obi

Colombia : cumbia, bambucos & pasillos Compilation Air Mail Music | 2009

Les bailes cantaos sont des manifestations qui célèbrent la vie quotidienne, la liberté, la fécondité… Les tambours, les gaitas et les maracas accompagnent les chants responsoriels et les danses. Il y a, entre autres, le bullerengue, avec les formes santao, puya, chalupa, typiquement féminin, qui se chante et se danse lors des fêtes religieuses. Ces danses et ces chants sont liés à la culture des palenques (villages des anciens esclaves qui prirent le maquis). Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Jende pi Palenge : people of Palenque Compilation Soul Jazz Records | 2012

Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Colombie Sixto Silgado Paito & Los Gaiteros de Punta Brava Ocora | 2009

Disponible à la Médiathèque José Cabanis La cumbia qu’elle soit née sur les côtes caraïbes ou de l’Atlantique, est la musique la plus importante de Colombie. Elle se joue et se danse sur flûtes indiennes et maracas. Dans les années 1940, elle devient orchestrale (percussions, basse, cuivres, claviers, accordéon…) et va ingurgiter tous les styles des Caraïbes et la salsa. C’est une musique de danse au tempo modéré, avec chant à répons. Les textes parlent d’amour, de sexe. Chaque région crée sa cumbia, elle est merecumbé dans la région Magdalena, porro dans les plaines de Cordoba, mapalé venu de Guinée à Carthagène, currulao sur les côtes du Pacifique…

Cartagena ! : Cumbia and descarga sound of Colombia 1962-72 Curro Fuentes Compilation Soundway | 2011

Compilation incontournable, mêlant des styles différents, mais cohérents : cumbia, bien sûr, et ses dérivés comme le merecumbé et la patacumbia (respectivement mélanges de cumbia et merengue et cumbia, plus le pata pata de Miriam Makeba), porro et aussi salsa, guaguancó, gaita et descarga (bœuf improvisé). Une sélection qui s’écoute en boucle ; la plupart des morceaux, où excellent de grands musiciens, sont instrumentaux. On craque pour le piano de Lalo Rozco sur Salsa sabrosa ou de Curro lui-même sur la Cumbia del pescador. Disponible dans les médiathèques Empalot et José Cabanis

Pelao Chiva Gantiva

Strictky Confidential | 2011

Il y a trois colombiens, trois européens, un vietnamien. Cette fanfare déjantée loge à Bruxelles et jongle avec les rythmes afro-caribéens (cumbia, mapale, champeta…), le punk, le funk ; elle chante en espagnol, en français et en belge. Disponible dans les médiathèques Grand M et José Cabanis

Colombie : le bullerengue Petrono Martinez Ocora | 1999

Disponible à la Médiathèque José Cabanis 26

27


La champeta, ou champeta criolla, naît dans les années 1980. C’est la rencontre des musiques africaines (soukous, highlife, mbaqanga) et des rythmes caribéens (soca, calypso, compás et reggae), diffusés par des sounds systems aussi puissants qu’en Jamaïque. Aujourd’hui, le rap et le raggamuffin en font partie. On y chante en dialecte palenquero, l’amour et le sexe.

Voodoo love inna champeta lanD Colombiafrica

World Music Network | 2007

˘ Costa Rica

˘ Floride

Depuis 1959, le Costa Rica est un pays neutre. Il est devenu la première nation du monde à avoir supprimé son armée. C’est aussi un pays attaché à une réelle protection de la nature. Sa musique est à la croisée des cultures afrocaribéennes et latines, tout en étant aussi très influencée par les musiques mexicaines.

La capitale du deuxième état des USA n’est pas Miami, mais Tallahassee, qui signifie en séminole « vieille ville », une des rares villes de cet état à voter démocrate. La Floride a vu naître Jim Morrison, Marilyn Manson et… Ted Bundy. Elle est baignée par le golfe du Mexique et l’océan atlantique. De nombreux groupes de rock sudiste, de metal, de hip hop, sont issus de cet état. Les nations séminoles et creeks émergent au 18e siècle ; elles s’implantent dans diverses régions des États-Unis, dont la Floride. Au même moment, des esclaves noirs échappés rejoignent ces tribus. Les Séminoles n’ont jamais signé de traité de paix et ne se sont jamais rendus au gouvernement américain.

Mr. Gavitt : calypsos of Costa Rica Walter Ferguson

Smithsonian / Folkways Records | 2012 (réédition 1982)

Disponible dans les médiathèques Empalot et Walter Fergusson est l’un des derniers maîtres José Cabanis du calypso, un genre musical afro-américain autrefois très répandu sur la côte caraïbe du Costa Rica, qui se jouait au banjo et à la guitare Le vallenato, littéralement « chant de la vallée », sur les pas de portes des villages de pêcheurs. puise ses origines amérindiennes, africaines Disponible dans les médiathèques Empalot et et espagnoles à la fin du 19e siècle. L’accompa- José Cabanis gnement traditionnel de ces chants de griots sont le caja vallenata, le guacharaca et l’accorPa’ curubande yo voi déon diatonique. La mafia nord-colombienne va s’approprier ces rythmes improvisés et faire Los Brillanticos Kubaney Records | 1996 des trafiquants, des héros populaires. C’est dans la ville de Vaddedupar, que se déroule chaque La musique moderne est aussi représenannée le festival de la Leyanda vallenata. tée notamment avec les Brillanticos, grand groupe de salsa. Il existe une scène reggae The roots of vallenato assez importante. Mekatelyu est un groupe de reggae roots aux sonorités latines. music Alejo Duran Disponible dans les médiathèques Empalot et Sony US Latin | 2011 José Cabanis Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Costa Rica reggae night Compilation Pulperia | 2006

Disponible à la Médiathèque Empalot

28

Lynyrd Skynyrd

MCA | 1993 (réedition 1973)

Molly Hatchet Sony | 1998

Molly Hatchet est un groupe de rock sudiste fondé en 1970 à Jacksonville. Une musique qui sent le bayou et les marécages, menée par un trio de guitaristes portant haut l’étendard d’un rock fier de ses racines. À écouter : The rambler, Flirtin’ with disaster et The fall of the peacemakers. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Greatest hitz Limp Bizkit Geffen | 2005

Limp Bizkit, toujours de Jacksonville mais dans un style différent, c’est un peu de metal et beaucoup de hip hop. Ils sont considérés comme les créateurs du neo metal, apparu en 1994. À écouter : Take a look around my way et surtout Rollin. Le groupe se sépare en 2006 pour se reformer en 2009, avec toujours autant de succès. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Lynyrd Skynyrd, un des groupes fondateurs importants du rock sudiste, mélange de rock et de country, est créé en 1964 à Jacksonville. En 1977, le chanteur et le guitariste font partie des victimes d’un crash d’avion. Le groupe repart sur les routes en 1987 avec les survivants. Leur premier album, sorti en 1973, comporte l’un des Disambiguation morceaux les plus connus Free Bird, largement exploité au cinéma, dans les séries télévisées Underoath et les jeux vidéo. Roadrunner | 2010 Disponible dans les médiathèques Empalot et Les Underoath viennent d’Ocala. Ils mélangent José Cabanis le metal, le hardcore et le post rock. À noter que les membres du groupe d’origine sont tous Songs of the Seminole partis vers d’autres horizons, mais le nom est Indians Florida resté. Le groupe a reçu de nombreuses récomCompilation penses, plusieurs disques d’or et est coutumier Smithsonian /Folkways Records | de tournées énormes aux États-Unis, avec le 2012 (réedition 1972) Vans Warped Tour. Disponible à la Médiathèque José Cabanis Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Super hits

29


˘ Guatemala Le Guatemala est un pays d’Amérique centrale, bordé par l’océan pacifique à l’ouest et la mer des Caraïbes à l’est. Le Guatemala fait partie de l’Amérique latine. Sa langue officielle est l’espagnol. La musique et la danse occupent une place importante dans la culture et le quotidien des Guatémaltèques. Elles accompagnent le plus souvent des fêtes d’origine catholique, mais paradoxalement, largement inspirées de la culture maya. Et pour cause ! Près de la moitié de la population est d’ascendance maya. Les chants s’accompagnent sur chirimia et tun. À ces fortes empreintes mayas, se sont mêlées des influences de musiques africaines et religieuse importées à la fin du 18e siècle par les esclaves noirs, les Garifunas. Ces derniers ont introduit le marimba, l’instrument national du pays. Traditionnellement, un garaon (groupe de deux, trois ou quatre tambours) accompagne un chanteur soliste et un chœur. Le groupe de danseur dialogue alors avec le garaon.

World music Guatemala, danzas mayas Compilation Vypro | 2011

Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Garifuna traditional music from Guatemala Ibimeni

˘ Guyana La région de Livingstone, uniquement accessible par voie d’air ou d’eau, se situe sur la côte, à l’estuaire du Rio Dulce. Cet isolement naturel profita à la perpétuation d’une culture ancestrale. « Ibimeni », terme associé aux douceurs de l’enfance, est le nom d’un ensemble de percussionnistes (garaon), de chanteurs et de danseurs qui interprètent des berceuses, des chants de travail ainsi que des musiques de processions.

Con una cancion Carlos Peña

Adrenaline Records | 2008

Luna de Xelajú (du nom de la ville de Quetzaltenango encore appelée Xela) est une valse guatémaltèque très populaire, composée par Paco Pérez, jouée principalement sur marimba. Voici une version interprétée par Carlos Peña. C’est un auteur-compositeur et chanteur, qui a remporté la deuxième édition de l’émission de téléréalité Latin American Idol, diffusée par la chaîne de télé d’Amérique latine Sony Entertainment Television. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

La scène musicale actuelle au Guatemala compte majoritairement des artistes aux influences pop rock, souvent reconnus pour leurs textes engagés et leur revendication identitaire de rock latin. Certains groupes ont également développé un répertoire plus hard rock, influencés par le heavy metal des années 1980-1990.

Independiente Ricardo Arjona

Warner Music Latina | 2011

Dans la langue arawak, « Guyana » veut dire « Terre d’eaux abondantes ». Ces Amérindiens pratiquaient l’agriculture, la pêche et la cueillette, la vie devait y être paisible. Puis, le Guyana passa aux mains de différents pays occidentaux. De nos jours, il fait partie du Commonwealth. Ce pays reste notamment tristement célèbre par le « suicide collectif » des membres de la secte du Temple du Peuple.

Guyana Wakambo

Weton Wesgram | 2012

Edgar Ricardo Arjona Morales est né en 1964, à Antigua, ancienne capitale du Guatemala. Disponible à la Médiathèque José Cabanis Respecté pour son intégrité et sa conscience sociale exprimée à travers ses chansons, Arjona est un chanteur de ballades pop, de renommée Traditional african internationale. ritual music of Guyana Disponible à la Médiathèque José Cabanis Compilation Smithsonian | 2012

Voici quelques groupes de rock se revendiquant Disponible à la Médiathèque José Cabanis de la scène rock latin : Alux Nahual, Bohemia Suburbana, Viernes Verde, Malacates Trebol Shop. À écouter en MP3.

Marimba music of Guatemala Chapinlandia

Smithsonian / Folkways Records | 2006

Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Sub rosa | 2008

Disponible à la Médiathèque José Cabanis

30

31


˘ Guyane La Guyane est une Région et un Département d’Outre-Mer français d’Amérique du Sud. La quasi totalité du territoire est recouvert de forêts. Dès 1786 et jusqu’en 1946, elle « accueillera » les déportés politiques et les droits communs. Les musiques traditionnelles sont la musique du fleuve ou bushikondesama, la musique créole héritée de l’Europe (menuet, branle, ronde…) et de l’Afrique (danses accompagnées au tambour). Les rythmes, les danses et les chants des populations créoles sont le grajé, le lerol, le grajevals, le beliya, le kanmougwé, le debot et le kaseko. Chez les Busi-Nengue (nègres marron), les rythmes sont l’awasa, le songhé, l’aléké. Et l’on y danse aussi la mazurka, le zouk et la biguine. Les musiciens secouent les chacha sur le lerol, les tibwa frappent en cadence sur les kaseko.

Serotte, Gisèle & Buisson Ardent Guyane : Man’ Serotte & Buisson Ardent Buda | 1995

Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Chant des Amérindiens Kalina Compilation Bum | 2000

Chez les Indiens wayapi de Guyane, le mot tulé désigne la clarinette, la musique. Cette musique rituelle est jouée en polyphonie, chaque instrument n’émettant qu’une seule note.

Wayapi de Guyane : un visage sonore d’Amazonie Compilation Chant du Monde | 1997

Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Musique instrumentale des Wayana du Litani Compilation Buda | 2011

Disponible à la Médiathèque Empalot

Zoom sur Henri Salvador

Né à Cayenne, Henri Salvador est une figure incontournable de la Guyane. Deux bibliographies sont empruntables à la Bibliothèque de Toulouse.

Tant de temps Henri Salvador V2 Music | 2012

Disponible dans les médiathèques Grand M et José Cabanis Cet album présente onze chansons : huit chansons inédites enregistré en 1999, une de 1991 et deux enregistrements de 1962 réarrangés. Disponible dans les médiathèques Empalot, Grand M et José Cabanis

32

Révérence Henri Salvador

I and I Little Guerrier

C’est à Rio que la majorité des titres de cet album a été enregistrée, en toute simplicité et avec des pointures de la bossa nova brésilienne. Disponible dans les médiathèques Empalot, Grand M, José Cabanis et Saint-Cyprien

Little Guerrier parle presque toutes les langues du fleuve : l’anglais, le français et le hollandais. Chacune de ces langues représente une culture qu’il s’est appropriée, pétrie des tambours du fleuve, de ceux de ses frères nyabinghi, de ceux du Suriname ou encore de Cayenne. Disponible dans les médiathèques Grand M et José Cabanis

V2 Music | 2006

La Guyane est-elle une terre de reggae ? Oui et non… En prenant comme exemple Prince Koloni ou encore Little Guerrier, ils sont avant tout des Bushinengués, les descendants des esclaves qui ont fui les plantations au 18e siècle et qui ont créé le long du fleuve Maroni des communautés créoles. On n’est pas loin du Brésil, on n’est pas loin du Suriname, d’où un mélange formidable. Cette musique est originale parce que les timbres de voix, la façon de phraser, ne sont pas les mêmes que ceux des musiciens de la Jamaïque.

Jah is the way Prince Koloni

Transportation | 2011

Fils du fleuve Maroni, Prince Koloni porte en lui une double culture : celle de l’aleke, musique traditionnelle basée sur les tambours avec laquelle il s’est fait connaître dans ce bout d’Amazonie, et celle du reggae qu’il a adoptée plus tardivement. Album conçu en partie dans les studios de Kingston. Disponible dans les médiathèques Grand M et José Cabanis

Transportation | 2011

Les Enfants de Gorée Chris Combette Transportation | 2011

Chris Combette fait la part belle aux musiques brésiliennes. Au final, il y a de la guitare, des percussions, de la basse, un saxophone, de la flûte, un violoncelle et la voix bien sûr ! Il commence une chanson en zouk, fait un détour vers la bossa nova, la samba, le reggae pour revenir dans le zouk. La structure est un peu figée mais il y a les parties où il improvise des scats jazzy… Intéressant ! Disponible dans les médiathèques Grand M et José Cabanis

No more war Energy Crew

Transportation | 2005

Né à Saint-Laurent du Maroni au milieu des années 1990 sur les cendres du groupe New Stars, Energy Crew est composé de quatre chanteurs (Daddy Happy, Ramon, Buju et Genese) et d’un backing band énergique. Le groupe pratique un mélange original de rap, de soul et de ragga à la sauce bushinengué. Disponible à la Médiathèque Grand M 33


˘ Honduras

˘ Nicaragua

Pays d’Amérique centrale ayant une large ouverture sur la mer des Antilles, le Honduras n’est pas non plus un havre de paix pour ses habitants. Ses musiques viennent notamment de la culture maya et précolombienne, des Garifunas et des colons espagnols. Des esclaves hommes d’origine nigérienne ont eu la possibilité de s’échapper des bateaux négriers et de rejoindre Saint-Vincent (île des Petites Antilles), déjà habité par les Arawaks. Des femmes indigènes et de ces révoltés naîtront les Garifunas. En 1795, les Anglais les transfèrent de force au Honduras. Les survivants s’installent sur les côtes. Leurs musiques, leurs danses et leur langue sont depuis 2001, au Patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Les tambours et les chants à répons sont Africains, les maracas, la conque marine (coquillage utilisé comme instrument à vent) et les chants féminins a cappella sont Amérindiens. Le mascaro est une danse guerrière. La punta est dansée lors des veillées funéraires. Elle célèbre la vie aux rythmes des hanches des femmes. La paranda était liée aux cérémonies funéraires indissociables du dügü (rituel sous la conduite d’un chaman) ; depuis le 19e siècle, elle devient un chant social et populaire.

Music of the Miskito indians of Honduras…

Compilation Smithsonian/Folkways Records | 2012 (réédition 1981)

Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Songs and dances of Honduras

Compilation Smithsonian / Folkways Records | 2012 (réédition 1955)

Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Laru beya Aurelio

Real World | 2011

Chanteur et premier député noir du Honduras, il se bat pour sa langue, sa culture ; celle des Garifunas, dont la musique, la danse et les récits des conteurs rythment les innombrables veillées et rassemblements. L’histoire poignante de ce peuple résonne en filigrane tout au long des chansons. Disponible dans les médiathèques Grand M, José Cabanis et Saint-Cyprien

Ancienne colonie espagnole, le Nicaragua a été le théâtre de la lutte violente entre les sandinistes, mouvement socialiste et militaire, et la dictature Somoza, soutenue par les États-Unis. Une lutte qui a marqué un des moments les plus tendus de la guerre froide. Ce contexte a inspiré les artistes et notamment Carlos Mejia Godoy, un des plus importants représentants de la nouvelle chanson. Son frère, Luis Enrique Mejia Godoy, également impliqué dans la révolution sandiniste, est aussi très populaire. Le Duo Guardabarranco s’est fait connaître en Amérique grâce à ses mélodies folk et ses textes empreints d’humanisme.

Music from the Caribbean coast of Nicaragua Dimension Costeña Mantica Waid & Co

La côte caribéenne du Nicaragua est réputée pour sa danse animée et très sensuelle le palo de mayo (« arbre de mai »). L’un des groupes les plus représentatifs de ce style est Dimension Costeña. Cette musique peut se comparer au mento jamaïcain, l’ancêtre du reggae. Disponible à la Médiathèque Empalot

Sus mejores albumes Carlos Mejia Godoy RYQZ | 2004

Disponible à la Médiathèque Empalot

Un son para mi pueblo Luis Enrique Mejia Godoy y Mancotal Pentagrama | 1981

Disponible dans les médiathèques Empalot et José Cabanis

Dale una luz, canciones compartidas Duo Guardabarranco

Boyoy Music/Ascap/Moka Discos | 2007

Disponible dans les médiathèques Empalot et José Cabanis

34

35


˘ Panama

˘ Suriname

Le canal du même nom, autrefois Américain, est aujourd’hui une source majeure de financement pour l’État. Situé à l’extrême sud de l’Amérique centrale, le Panama est métis, sa culture est plus en relation avec les Caraïbes et l’Amérique du Sud. À l’instar de la Colombie, la cumbia est aussi très populaire dans ce pays. À l’ouest, les Caraïbes ont amené la rumba, le calypso. Au nord, les influences viennent du Mexique et des États-Unis. Il y a aussi le pasillo, dérivé de la valse autrichienne ; le style est romantique, les amours malheureux, il est chanté par les hommes et par les femmes. Le tamborito est la danse nationale, mais aussi un chant à répons exécuté par une soliste femme et un chœur de femmes. La saloma, comparable au yodel (technique de chant constitué de passages constants de la voix de poitrine à la voix de tête). La mejorana désigne une guitare et un chant qui cause d’amour, de la vie quotidienne. C’est une tradition exclusivement masculine, laissant la part belle à l’improvisation.

Los de azuero : traditional music from Panama Juan Andrès Castillo

Ay que rico ! Benny Velarde Fantasy | 1993

Benny Velarde, joueur de timbales, est fan de Cuba et de Tito Puente. Il a su mettre à l’honneur le latin jazz panaméen. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Eba say aja Ruben Blades

Ariel Rivas Music | 2013

Ruben Blades, chanteur, acteur, mais aussi homme politique, a collaboré avec des nombreux artistes de la Fania aux États-Unis. Il a ensuite développé son style en donnant un son plus rock à la salsa. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Panama ! Latin, calypso and funk on the isthmus 1965-75 Compilation Soundway | 2006

Une série de trois compilations présentant les diverses influences au Panama, que ce soit Nimbus Records | 1999 le calypso, la cumbia, le jazz ou le rhythm and blues. Une excellente compilation par Juan Andrès Disponible dans les médiathèques Empalot et Castillo, virtuose de la mejoranera. José Cabanis Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Antecedente Ruben Blades

Elektra/WEA | 1990

Disponible à la Médiathèque Empalot

36

Le Suriname, anciennement Guyane néerlanThe king of Surinam daise, est un état situé au nord-est de l’AméKaseko rique du Sud. C’était une des nombreuses coloLieve Hugo nies de la « Côte Sauvage », entre les deltas EMI | 2006 de l’Orénoque et de l’Amazone. Depuis 1980, un dictateur, le sergent Desiré Bouterse, est au Disponible dans les médiathèques Grand M et pouvoir. On y parle un créole anglais, l’hindi, le José Cabanis javanais et le néerlandais.

Songs from Surinam, vol. 1 Compilation Durec | 2003

Surinam ! 1976 – 1983 : boogie & funk from the Surinamse dancefloors Compilation Kindred Spirit | 2012

Disponible dans les médiathèques Grand M et José Cabanis Sur cette compilation, éditée en Hollande, dix titres rares de la scène boogie et disco-funk, sont enregistrés par des artistes entre 1976 et Le kaseko (de « casser le corps ») est la musique 1983. moderne du Suriname. C’est une fusion Disponible dans les médiathèques Grand M et actuelle de divers styles propres aux Caraïbes et José Cabanis à l’Amérique centrale, avec des éléments venus du rock et du jazz. Les rythmes de base sont le calypso, le kawina (musique afro-surinamienne, plus ancienne, proche du calypso) et les danses jouées par les « nègres marrons ». À ces rythmes et chants populaires sont venus s’ajouter les cuivres du jazz Nouvelle-Orléans et les instruments électriques de la musique pop (basse, guitare…). Certaines rythmiques et percussions, ainsi que les chants à répons, rappellent l’Afrique noire. De nos jours, le kaseko fusionne de plus en plus avec le jazz et les musiques actuelles caribéennes.

Carlo Jones & the Surinam Kaseko Troubadours Zimbraz | 1995

Disponible à la Médiathèque Grand M 37


˘ Venezuela

˘ Yucatán (Mexique)

De la haute montagne à la jungle profonde, Harpa llanera le Venezuela est pourvu d’une nature et d’un Mario Guaracan sous-sol riches. Peuplé par une majorité de Playa Sound | 1993 métis et de minorités indiennes et noires, sa musique en est influencée. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

La péninsule du Yucatán est une région située Typicas canciones au sud-est du Mexique. Mérida en est la capide Yucatán tale. Les Mayas occupèrent cette région. Los Troveros Au Mexique, la jarana est un type de « son » de Warner Music Latina | 2002 la péninsule du Yucatán. La guitare jarana sert souvent à accompagner ce type de chant, dont Disponible à la Médiathèque José Cabanis elle a tiré son nom.

Venezuela Lilia Vera, Fredy Rena Network Germany | 1998

Lilia Vera, voix du folk vénézuelien, interprète le répertoire latino-américain (Yupanqui, Parra, Neruda). Fredy Reyna, maître du cuatro, accompagne Lilia Vera sur cet album. Disponible dans les médiathèques Empalot et José Cabanis

Paloma negra Soledad Bravo

Last call records | 2000

Arpa Rafael Ochoa

Sunset France | 1991

Disponible à la Médiathèque José Cabanis Il existe une double tradition de harpe au Venezuela : celle des Llanos, du nom des grandes plaines du sud du pays, celle d’Arpa Tuyera, du nom de la rivière Tuy, région centrale. Cette pratique provient de l’héritage espagnol et s’est métissée au contact des populations.

El cruzao : new acoustic music from Venezuela Ensemble Gurrufio

Née en Espagne mais émigrée au Venezuela dès l’âge de sept ans, Soledad Bravo est considérée comme l’une des grandes voix d’AméDorian Recording | 1995 rique latine. Elle a interprété Hasta siempre et les grands poètes latino-américains. L’Ensemble Gurrufio, ce sont quatre musiDisponible dans les médiathèques Empalot, ciens brillants, qui revisitent avec modernité Grand M et José Cabanis et humour les musiques traditionnelles du Venezuela. Disponible dans les médiathèques Empalot et Fuzionando José Cabanis

Oscar D’Leon

Sony BMG | 2006

Le merengue, la cumbia et la salsa font danser et vibrer tout le pays. Oscar D’Leon est sans conteste le plus connu des salseros dans le monde. Disponible dans les médiathèques Empalot, Grand M et José Cabanis 38

Canta trova y algo mas Yucatán Amparo Ochoa & hermanos Magana Megaphon | 1983

Disponible à la Médiathèque Grand M

From Yucatán to Rio Gabriel Espinoza Zoho Music | 2009

Disponible dans les médiathèques Grand M et José Cabanis

Ecos de Yucatán Hermanos Michel Balboa | 1995

Disponible à la Médiathèque Grand M

En vivo desde Merida Yucatán Junior Klan Musart | 2010

Disponible dans les médiathèques Grand M et José Cabanis

39


Le jazz dans les Caraïbes Continentales ˘ Belize

˘ Guatemala Omolewa osain powerful mind Carlos Perrote

CD Baby.Co / Indys | 2010

Originaire de Cuba, Carlos Perrote vit depuis de nombreuses années au Belize. Il sort en 2009 cet album Omolewa Osain, teinté de musique yoruda (Afrique de l’Ouest) et de musique garifuna (musique des Caraïbes). Conciliant toutes ces influences, le pianiste nous expose un jazz très inspiré. Il dédie cet album à Andy Palacio, autre musicien bélizien qui a marqué l’histoire musicale de son pays. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Huracan Daniel Correa

Ataraxa Estudio | 2011

Pianiste, batteur, guitariste et également spécialiste du cuatro, Daniel Correa a un parcours musical à son image : déroutant ! Après avoir exploré le punk-rock, le ska-punk et le reggae, l’artiste définit aujourd’hui son style comme gypsy-pop : un harmonieux mélange de jazz bohémien, de pop colombienne et autres rythmes latins. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

˘ Costa Rica Ahora Taboga band

Hemisphono Records | 1997

Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Tocando puertas René Constantino DeLeon

Sony International | 2001

Editus, groupe costaricain, mêle jazz, new-age, classique et bien sûr, musique caribéenne. Ils se sont produits dans plus de trente pays, que ce soit dans les Amériques, en Europe, donnant des concerts au Carnegie Hall de New York, à l’Olympia de Paris ou encore au festival de jazz de Montreux. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

˘ Floride Impulse ! | 1965

On ne présente plus le saxophoniste, chanteur et compositeur américain Archie Shepp. Originaire de Floride, il collabora avec les plus grands jazzmen : John Coltrane, Cecil Taylor, Max Roach, Chet Baker, Ron Carter… Il est notamment connu pour être l’un des fondateurs du free jazz. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Woman child Cécile McLorin Salvant

Emarcy mark avenue/Universal | 2013

Cécile McLorin Salvant est l’une des révélations de l’année 2013. Le grand public l’a découverte en 2010 où elle fut lauréate du premier prix du concours international de jazz vocal Thelonious Monk. Née à Miami, elle poursuit ses études de jazz à Aix-en-Provence. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Spiritual nature Donald Vega

Resonance Records | 2012

Orchard | 1997

Disponible à la Médiathèque José Cabanis

˘ Guyane The artistry of Frank Holder Frank Holder Mainstem | 2005

Fire music Archie Shepp

˘ Colombie

40

Decada Uno Editus

˘ Nicaragua

Frank Holder est né en 1925 à Bridgetown. En 1944, il se porte volontaire dans la Royal Air Force, ce qui va lui permettre d’aller en Grande-Bretagne et de s’y installer. Il devient le percussionniste et chanteur du groupe de John Dankworth. Il doit son succès notamment au timbre chaud de sa voix et à la fluidité de ses improvisations. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

˘ Honduras

Donald Vega est un pianiste et compositeur nicaraguayen. Il fuit son pays à l’âge de quinze ans pour aller s’installer aux États-Unis. Malgré cela, il reste très influencé par la culture musicale de son pays. Il a notamment étudié à la prestigieuse école Juilliard à New-York. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

˘ Panama Motherland Danilo Perez

Polygram Records | 2000

Danilo Perez est certainement l’un des compositeurs de jazz les plus importants de son pays. Également pianiste, il collabore avec de nombreux jazzmen : Dizzy Gillespie, Jack DeJohnette, Charlie Haden ou encore Wynton Marsalis avec lequel il fera une tournée en Europe. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Ecos de sirenas Julio Zelaya

Juzel Productions | 2002

Julio Zelaya est un compositeur hondurien. Ayant passé une partie de sa vie aux ÉtatsUnis et au Canada, il a assimilé différents éléments musicaux d’Amérique du Nord, notamment pop et jazz, qu’il a incorporés à sa propre culture musicale. Il est ainsi l’un des symboles du métissage culturel propre aux régions caribéennes. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

41


Les musiques afro, hip hop, reggae, techno dans les Caraïbes continentales ˘ Venezuela Luis Russell Story 1929-1934 Luis Russell Challenge | 2006

Luis Carl Russell est né en 1902 à Careening Cay, près de Bocas del Toro au Panama. Pianiste, il commence sa carrière en accompagnant la projection de films muets. En 1919, il gagne 3 000 $ à une loterie et décide alors de s’installer à la Nouvelle Orléans. Il jouera avec les plus grands jazzmen de cette époque : King Oliver, Luis Armstrong... dans des lieux emblématiques comme le Savoy Ballroom de Chicago. Il est le père de Catherine Russell, chanteuse de jazz. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Faces Carlos Ward 2013

Ce saxophoniste et flûtiste est né à Ancon au Panama, en 1940. Comme beaucoup de musiciens de cette génération, il émigre aux ÉtatsUnis. Dès 1965, il travaille avec John Coltrane. S’ensuivront des collaborations prestigieuses avec Dave Holland, Don Cherry, Cecil Taylor et Abdullah Ibrahim. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

˘ Suriname No kiddin Surinam Music Ensemble Timeless Holland | 2000

Disponible à la Médiathèque José Cabanis

42

˘ Belize Dreaming in Caracas Maruja Muci Sony BMG | 2005

Maruja Muci compose et chante. Elle sort Dreaming in Caracas en 2005 (à l’âge de 42 ans) qui la révèle au grand public. Dans ce premier album, elle réunit des œuvres personnelles ainsi que des thèmes traditionnels de son pays, qu’elle réarrange pour un résultat d’une grande qualité. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Trio live in New York at Jazz Standard Edward Simon

Sunnyside Communicat | 2013

Edward Simon est pianiste et compositeur. À quinze ans, il part aux États-Unis pour étudier le piano classique. Il s’oriente alors peu à peu vers le jazz et va ainsi jouer avec Herbie Mann, Paquito D’Rivera, Arturo Sandoval ou encore Don Byron. Edward Simon dirige plusieurs formations : le Sexteto Venezuela, Afinidad Quartet et le Trio Simon, Simon & Simon. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Cafe negrito Maria Rivas

Ashe / DCC | 2000

María Rivas est de la même génération que Maruja Muci. Née au Venezuela en 1960, elle construit progressivement son style en assimilant des influences de musiciens vénézuéliens et latinos contemporains. Maria Rivas a enregistré dix albums en tant que soliste et donné des concerts dans le monde entier. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Le Belize ne vous dit rien ? Musicalement Just like that… encore moins ? Heureusement, le label ChicaLeroy the Grandmaster goan Numero Group est parti à la recherche young des musiques afro-caribéennes produites Stonetree Records | 2005 dans ce petit pays : disco, reggae, soul. Les liens développés entre les musiciens du Belize et Disponible à la Médiathèque José Cabanis ceux de la Jamaïque ou des États-Unis sont indiscutables.

Godfather burried alive Shyne

Cult cargo : Belize city boil up

Def Jam | 2004

Au niveau de la scène hip hop, on peut citer le médiatique Shyne, fils du premier ministre du Belize, ex de Jennifer Lopez et responsable Dans cette compilation se trouve un titre inter- d’une fusillade en 1999 qui lui vaudra quelques prété par le groupe The Web qui n’a rien a envié années de prison. Repéré par Puff Daddy, il à Otis Redding et également un morceau des signe en 2004 un album en collaboration avec Harmonettes aux sonorités Motown. de grands noms du rap, tels que Kanye West Disponible à la Médiathèque José Cabanis ou Nate Dogg. Disponible à la Médiathèque José Cabanis Compilation Numero group | 2005

La scène reggae est très présente au Belize. Le Belize c’est un peu la Jamaïque de l’Amérique centrale, dreadlocks compris !

Jah bless us Ras Indio

Indigenous productions | 2009

Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Injustice Mighty Iceberg TP Records | 2000

Disponible à la Médiathèque José Cabanis

˘ Colombie La musique électronique est bien représentée en Colombie. Elle prend le nom de cumbia digital ou nu-cumbia, et se caractérise par un mix de rythmes traditionnels caribéens et de samples électro. Le groupe Bomba Estereo est représentatif de cette scène émergente. Ils ont été invités en 2010 aux Eurockéennes de Belfort.

Elegancia tropical Bomba Estereo Soundway | 2013

Disponible à la Médiathèque José Cabanis

43


˘ Costa Rica Quantic presenta Flowering Inferno : death of the revolution Quantic Tru Thoughts | 2008

Le choc des cultures est la spécificité du groupe Quantic, actif sur la scène internationale, piloté par le musicien anglais Will Holland, installé depuis 2007 en Colombie. Plusieurs projets gravitent autour du noyau Quantic, soul avec Le Combo Barbaro, reggae avec Flowering Inferno. Tous ayant pour point commun de toujours revisiter les sonorités traditionnelles de la cumbia. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Tropidelico Quantic Soul Orchestra Tru Thoughts | 2007

Disponible dans les médiathèques José Cabanis et Saint-Cyprien

Mariamulatas Callejeras La culture hip hop, elle est bien représentée à Carthagène par le collectif Mariamulatas Callejeras, qui réunit une douzaine de rappeurs, danseurs et graffeurs de la ville. Ils revendiquent une musique de protestation, qui veut faire bouger les esprits en dénonçant le manque d’éducation scolaire et la violence des groupes armés. Pour eux, le chant et la danse hip hop sont des moyens de prévenir des dangers de la rue, mais ils ne sont pas diffusés à la radio, trop dérangeants… Pas d’album mais deux pages consultables sur la toile.

facebook.com/mariamulatascallejeras soundcloud.com/maramulatas 44

Sale el sol Shakira Sony | 2010

Comment passer à côté ! La chanteuse Shakira est certainement la Colombienne la plus connue sur la scène variété internationale. Née sur la côte caraïbe à Baranquilla, elle s’impose très rapidement en Amérique latine à partir du début des années 1990 avec des titres pop et R’n’B. L’album Laundry Service la fait connaître mondialement en 2001 et le single Whenever, wherever sera le titre le plus vendu en 2002. En 2005, elle revient avec un titre reggaeton, la Tortura, puis un titre plus hip hop en 2006 enregistré avec Wyclef Jean. Elle poursuit ensuite sa collaboration avec les grands du rap US, s’entourant de Pharell Williams ou Timbaland. En 2010, elle interprète l’hymne officiel de la Coupe du Monde de Football en Afrique du Sud, avec le single Waka, waka. Son dernier album Sale el sol s’est vendu à plus de 5,5 millions d’exemplaires dans le monde. Le rappeur et producteur anglais Dizze Rascal est l’un des principaux collaborateurs de cet album, les rappeurs Calle 13 et Pitbull ont également participé à l’élaboration de cet album. Disponible dans les médiathèques Empalot, Grand M, José Cabanis et Saint-Cyprien

Tout comme le Panama et le Nicaragua, le Costa Rica a également subi cette double influence des musiques afro-américaines et caribéennes. Le hip hop et le reggaeton se partagent la scène actuelle.

Costa Rica reggae night Compilation 2006

Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Natural Michael Livingstone CD Baby | 2008

Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Sacudete Tapon

Cd Baby | 2013

Disponible à la Médiathèque José Cabanis

˘ Floride

grâce au succès d’un groupe à dimension internationale KC and the Sunshine Band. TK Records est le label emblématique de cette période disco en Floride.

The TK years KC and the Sunshine Band Compilation (1974-1979) Stateside | 2009

Disponible à la Médiathèque José Cabanis Plus intéressant encore, la ville génère ellemême ses propres courants musicaux, le plus emblématique étant le miami bass. Le son miami bass, encore dénommé booty music, booty bass, ou dirty rap, est un courant du hip hop principalement influencé par la période électro-funk des années 1980. Basses lourdes, utilisation intensive de la boîte à rythme Roland TR808 et textes explicites sont les marques de fabrique de ce courant. Deux singles incontournables vont asseoir ce nouveau genre sur la scène internationale : Bass Rock Express par MC Ade et surtout Throw the dick par les 2 Live Crew. La scène hip hop actuelle de Floride, avec des artistes tels que Florida, Rick Ross, Pitbull, Trick Daddy ou T-Pain, est toujours très marquée par cet héritage.

La mouvance des musiques actuelles est partiGreatest hits culièrement bien représentée en Floride. Tou2 Live Crew jours teintés de rythmes latino et caribéens, Luke Records | 1996 de nombreux courants se sont épanouis dans cette place forte de la création musicale qu’est Disponible dans les médiathèques Empalot et Miami. José Cabanis Dès le début des années 1970, avec l’avènement de la musique disco, Miami se distingue

45


˘ Guyane Too hot Flo Rida DRC | 2012

Scream Markus Schulz

Armada Music | 2012

Disponible dans les médiathèques José Cabanis Disponible à la Médiathèque José Cabanis et Saint-Cyprien

Port of Miami Rick Ross Def Jam | 2006

Disponible dans les médiathèques Empalot et José Cabanis

Global warming Pitbull RCA | 2012

Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Dance or die Robbie Rivera Black Hole | 2012

Disponible à la Médiathèque José Cabanis

46

Outsiders | 2009

Illustrated songs Gaby Moreno World Connection | 2011

All things 2 all people Lingo Noya Groovesounds records | 2011

Disponible à la Médiathèque José Cabanis Originaire de Guyane, le chanteur Tedjee évolue en France depuis une quinzaine d’années. Sa musique est nourrie d’influences sud-améAfrica ricaines, caribéennes et afro-américaines. Une Philip Montalban musique soul qui sonne comme un pari auda2009 cieux, jetant les ponts entre les cultures, les langues (créole, français, anglais) et les styles Disponible à la Médiathèque José Cabanis musicaux. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Escuche Familia ! Carlos de Nicaragua

˘ Guatemala

En continuité avec les sons de blues, de la soul et du jazz qui la captivent, l’album de la Guatémaltèque Gaby Moreno relie les musiques Nappy boy | 2012 afro-américaines aux musiques caribéennes. Et c’est ce qui rend son style tellement comDisponible dans les médiathèques Grand M et plexe à définir, puisque d’un titre à l’autre, elle José Cabanis nous transporte au cœur du delta blues, pour nous ramener en une joyeuse pirouette à un air latin, puisant ses racines dans la bossa nova Miami est enfin une importante scène de ou la salsa traditionnelles. musique techno : la Winter Music Conference Disponible à la Médiathèque José Cabanis est la plus grande manifestation de dance music du monde. Le quartier de Miami Beach regroupe de nombreuses discothèques comme le Space, Mansion, Parkwest, Ink, le Cameo et Opium Garden. Elle est avec Myconos, Ibiza et Ayia Napa l’une des destinations préférées des DJ internationaux.

Stoic T-Pain

Rayon de lumière Tedjee

MP3 music | 2008

˘ Nicaragua De nombreux artistes hip hop et reggaeton évoluent au Nicaragua, tels que Torombolo, J. Smooth, Mr Meli, Nello Style, Ninca et Lingo Noya. La côte caribéenne du Nicaragua héberge également des chanteurs et groupes de reggae roots qui ont une certaine notoriété jusqu’en Jamaïque, berceau du genre. On peut citer Philip Montalban, Carlos de Nicaragua, Kali Boom, Sabu ou Osberto Jerez y los Gregory’s.

Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Calibre Torombolo SMIX | 2007

Disponible à la Médiathèque José Cabanis

47


˘ Panama

˘ Venezuela

Très apprécié dans les Caraïbes et en Amérique latine, en particulier à Panama, le reggaeton est un genre musical né au début des années 1990. Chanté en espagnol, il dérive du ragga, avec des influences hip hop et des rythmes de musique d’Amérique centrale et des Caraïbes. Son origine reste incertaine, certains défendent qu’il vient de Porto Rico, tandis que d’autres soutiennent qu’il est né au Panama. Quoi qu’il en soit, les premiers enregistrements de reggae en Amérique latine ont été réalisés au Panama, au milieu des années 1970. Un grand nombre d’immigrés jamaïcains sont arrivés pendant la construction du canal et ont apporté avec eux la musique reggae. Ceci semble toutefois invraisemblable, le canal de Panama ayant été construit bien avant l’apparition du reggae et plus particulièrement du ragga, en Jamaïque. Un des premiers succès internationaux du reggaeton : Papi Chulo (te traigo el mmm), par Lorna, fut le tube de l’été 2003. Les paroles traitent, comme pour la plupart des musiques populaires, de la classe ouvrière et sont souvent liées à la réalité de la rue, les malentendus, les situations injustes, l’amour, le sexe, la corruption politique et la passion, les drogues, ainsi que le racisme dans les villes. Néanmoins, la femme est le thème principal du reggaeton et est présentée souvent d’un point de vue machiste. La qualité des paroles peut laisser à désirer, les reggaetóneros ayant pour objectif principal le rythme.

Papito ven a mi Lorna Zyx | 2005

Disponible à la Médiathèque José Cabanis

48

Nuevas metas La Factoria

Te amo Makano

Universal latino | 2007

Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Kaboom Kafu Banton MP3 Music

Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Flow Con Case Joey Montana EMI Latin | 2010

Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Parrandero Aldo Ranks

Universal latino | 2012

Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Perdoname Eddy Lover

Machete music | 2008

Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Plan calle Latin Fresh

Machete music | 2006

Machete music | 2008

Disponible à la Médiathèque José Cabanis

˘ Suriname Tuintje in Mijn Hart Damaru Topnotch | 2011

Damaru est un artiste de rap, dancehall originaire du Suriname, l’ancienne Guyane néerlandaise. Vous n’avez jamais écouté de reggae dancehall en néerlandais ? C’est le moment de combler cette lacune ! Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Au Venezuela, la musique est partout : salsa, merengue, reggaeton et depuis une dizaine d’année le changa tuki, parfois appelé raptor house, ou hard fusion. Ces sons nés dans les barrios (l’équivalent vénézuélien des favelas au Brésil) marquent la naissance au Venezuela du premier courant musical ghetto autre que le hip hop. Au Venezuela, le terme « changa » désigne toutes les musiques électroniques produites pour danser qui ont envahi le pays dans les années 1990. Dix ans plus tard, la changa a été digérée, remixée : le changa tuki est né dans les nuits des quartiers populaires de Caracas, dont Petare (un des plus grands barrios au monde), Propatria, ou Sabana Grande, une artère commerciale populaire de la ville. Le tuki reprend les codes de la changa mixé à des genres déjà bien installés comme le reggaeton, le hip hop ou la salsa.

Changa tuki classics Jess & Crabe Mental groove | 2012

Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Mind over matter Fur coat Crosstown rebels | 2012

Le duo électro vénézuélien Fur Coat se distingue par une musique plus travaillée, plus sombre, proche de la deep house mais qui ne reniera pas ses influences caribéennes. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Disponible à la Médiathèque José Cabanis

49


Lexique Follow me Yerba Buena Zoom | 2007

Encore plus éclectique, le groupe Yerba Buena, dont l’un des fondateurs Andres Lavin est Vénézuelien, produit un joyeux mélange d’afrobeat, de cumbia et de boogaloo. Le boogaloo puise sa source d’inspiration dans le latin jazz, le tropicalisme rythmique afro-cubain et l’énergie soul noire du début des années 1960. Ce fut un genre éphémère rapidement détrôné par la salsa. Disponible dans les médiathèques José Cabanis et Saint-Cyprien

Bigbadboogaloo : latin boogaloo from the big apple Compilation 1966-1969 Harmless | 2002

Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Bandola : sorte de luth proche de la mandoline. Marimba : sorte de xylophone haut sur pied, qui tire ses sonorités particulières des tecoCaja vallenata : petit tambour au son aigu, mates, fruits suspendus qui servent de caisse de résonance. Le marimba se joue seul ou en d’origine africaine, qui se joue à main nue. orchestre. Chacha : grosse calebasse remplie de petits cailloux ou de graines très dures, qui donnent Mejoranera : guitare à cinq cordes, généralement taillée dans un seul bloc de bois, dont le un son sec. Percussion proche des maracas. manche est raccourci. Au 16e siècle, les marins Chirimia : famille des hautbois à hanche simple espagnols apportent le zapateo (danse à claou double. quettes) et cette guitare. Cuatro ou quatro : petite guitare à quatre Tambours de bullerengue : le ilamador le plus cordes, semblable au ukulélé, utilisée dans petit, «  celui qui appelle  » et le alegre, «  le toute l’Amérique latine. joyeux  », tous deux d’origine africaine et la tambora, tambour à deux peaux percutées Dingadin : jante de roue d’automobile percu- avec des baguettes (utilisée depuis les années tée. 1960). Gaita ou kuizi : flûte de 80 cm environ, fabriquée à partir d’une tige de cactus à deux (pour la flûte mâle) ou cinq trous (pour la flûte femelle). Les joueurs utilisent de la cire d’abeille pour en modifier les tonalités.

Tibwa ou ti-bois : rondin en bambou installé sur deux chevalets, ou petit banc percuté avec deux bâtons. Tiple : instrument proche de la guitare à douze cordes.

Guacharaca : percussion amérindienne, formée de deux éléments, un bâton en partie Tulé : clarinette faite d’une anche en roseau et évidé sur lequel vient racler une petite four- d’un bambou. chette. Tun : tambour d’origine mésoaméricaine, utiKaséko : ensemble de trois tambours de tailles lisé par les Aztèques et les Mayas. Il est fabridifférentes, le plombé au son grave, le foulé au qué à partir d’un morceau de tronc d’arbre son médium et le coupé au son aigu. évidé, servant de caisse de résonance. Sa partie supérieure est agrémentée d’une fente Mâchoire d’âne : littéralement, percussion d’un en forme de H, laissant apparaître deux languettes vibrantes. racloir sur une mâchoire d’âne.

50

51


Livres musique : à travers les pays ˘ Généralités Musiques et sociétés en Amérique latine

Presses universitaires de Rennes | étude sur les mondes hispanophones | n°25  | 2000

Les musiques d’Amérique latine et des communautés hispaniques des États-Unis constituent un univers multiforme, divers, vivant et qui occupe une place certaine dans la vie quotidienne. Par l’analyse de cas concrets, les auteurs mettent en évidence les usages, les idées et les fonctions des musiques dans les sociétés latino-américaines d’hier et d’aujourd’hui. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Du tango au reggae : musiques noires d’Amérique latine et des Caraïbes Isabelle Leymarie Flammarion | 1996

Ce livre examine l’évolution des populations noires dans les divers pays d’Amérique latine et des Caraïbes, les différentes musiques, les danses, les chansons, les instruments issus de ces groupements. Un panorama d’une culture à la fois diverse et unifiée à découvrir. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

52

˘ Guatemala Musiques caraïbes : la trace noire Luigi Elongui

L’Harmattan | Africultures | n°8 | 1998

C’est par sa force de résistance que l’Afrique est présente dans les musiques caribéennes. Sans doute est-ce cela qui leur permet de faire danser le monde entier. Vous découvrirez la force des musiques caribéennes grâce à la discographie sélective ainsi que des entretiens avec Dédé Saint-Prix et Ralph Boncy. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

La musique sud-américaine : rythmes et danses d’un continent Isabelle Leymarie Gallimard | 1997

Tango, samba, calypso, biguine, salsa, reggae, bossa nova : toutes ces musiques latines et caraïbes ont profondément marqué notre époque et notre inconscient collectif d’Européens, apportant une nouvelle conception du rythme et une nouvelle sensualité. Disponible dans les médiathèques Empalot, José Cabanis, Saint-Cyprien et dans les bibliothèques des Minimes et des Pradettes

Musiques caraïbes Isabelle Leymarie

Actes Sud | Musiques du monde | 1996

Ce livre guide le lecteur dans l’apparente cacophonie des musiques populaires des Caraïbes : reggae, zouk, calypso, salsa, merengue, compás, biguine et latin jazz. Il explore leurs racines anglaises, françaises, espagnoles, africaines ainsi que leurs sources traditionnelles, et décrit aussi des musiques encore peu connues en Europe mais en pleine expansion, comme la punta et le kaseko. Le CD se veut un itinéraire musical dans les îles caraïbes et propose tant les rythmes vaudous du Suriname ou d’Haïti, le calypso de Trinidad, le merengue de SaintDomingue que le zouk et la biguine des petites Antilles. Disponible dans les médiathèques José Cabanis, Saint-Cyprien et à la Bibliothèque d’Étude et du Patrimoine

Indiens chanteurs : l’oreille de l’ethnologue Bernard Lortat-Jacob Hermann | 2010

L’ethnomusicologue se souvient de l’enquête qu’il a menée pour sa thèse, à la fin des années 1960, dans les montagnes du Guatemala auprès des Moutaléros, Indiens de la Sierra Madre. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

˘ Guyane Musiques et danses créoles au tambour Monique Blérald Ibis rouge | 2011

Cet ouvrage a pour vocation de sauvegarder et de faire découvrir un aspect essentiel de la culture créole : les rythmes et musiques au tambour (comme le kasékò, le léròl, le grajé ou encore le labasyou), les chansons traditionnelles les plus connues ainsi que les danses et costumes créoles. Ce livre s’adresse à tous ceux qui désirent découvrir l’âme de la culture antillo-guyanaise, à ceux qui souhaitent préserver les traditions de leurs aïeux et à ceux qui veulent enseigner les musiques et danses créoles au tambour. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

53


Livres musique : à travers le jazz

˘ Panama La musique traditionnelle créole : le grajé de Guyane Marie-Françoise Pindard Ibis rouge | 2006

L’auteure traite de la musique traditionnelle créole de la Guyane et se penche plus précisément sur le rythme le plus lent : le grajé. En transcrivant huit chants de grajé, elle passe de la tradition orale à la tradition écrite. À travers son analyse, elle met en lumière trois types de structures de textes propres à ce répertoire. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Henri-Salvador : l’élégance du funambule Serge Le Vaillant Textuel / France Inter | 2009

Le premier rasta Hélène Lee, Michel Lebris Flammarion | 2010

Le premier rasta relate, comme son nom l’indique, l’histoire des premiers rastas : de la Caraïbe des années 1920, sur les chantiers de Panama, puis en Jamaïque avec les débuts du mouvement et de Leonard Percival Howell, jusqu’à la première communauté rasta et sa fin dans les années 1950. Bob Marley a repris ce mouvement mystique en créant le reggae. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

˘ Venezuela Une expérience musicale et sociale au Venezuela : Vue de l’Ancien Monde Joseph-François Kremer

La vie et l’œuvre de cet artiste tour à tour jazzman, crooner, rock n’ roller sont présentées. Sa L’Harmattan | 2003 personnalité aux mille facettes est illustrée par plus de deux cents documents. Vous découvrirez le récit de la mission de Disponible à la Médiathèque José Cabanis l’auteur au Venezuela, pour comprendre le système musical et social mis en place actuellement. Les comparaisons sur l’évolution ˘ Mexique culturelle de l’Ancien et du Nouveau Monde sont mises en avant. Disponible à la Médiathèque José Cabanis Lhasa

Lhasa de Sela Textuel | 2008

La chanteuse mexicano-américaine Lhasa de Sela (1972-2010), également passionnée par la peinture, le dessin, la photographie et l’écriture, retrace son parcours et dévoile les lectures, les artistes et les pensées qui la nourrissent (Jung, Hugo, Géricault, Cat Stevens…). En 1998, la chanson la Llorona la fait connaître en Europe et au Québec. Disponible dans les médiathèques Empalot, José Cabanis et Saint-Cyprien 54

Venezuela : de l'art populaire à l'art contemporain Sépia – 1995

Caliente : une histoire du latin jazz Luc Delannoy Denoël | 2000

À New York, au début des années 1940, le trompettiste Mario Bauza compose le fameux Tanga. Au même moment, à La Havane, des musiciens de jazz intoxiqués de be-bop improvisent sur des rythmes cubains au cours de jam-sessions... Ainsi naît au grand jour cette musique qu’on appelle le latin jazz et qui plonge ses racines dans les rythmes afroantillais. Cet ouvrage est un fabuleux voyage musical de la deuxième moitié du 19e siècle à nos jours. Caliente est aujourd’hui l’ouvrage de référence sur le latin jazz. Disponible à la Médiathèque José Cabanis et à la Bibliothèque Serveyrolles

Jazz et biguine : les musiques noires du Nouveau Monde Jacqueline Rosemain L’Harmattan | 1996

Pourquoi les mêmes hommes, venus des mêmes régions d’Afrique et soumis au même statut d’esclaves, ont-ils produit des rythmes si différents, suivant qu’ils sont arrivés dans les îles ou sur le continent américain ? C’est ce que tente de nous faire découvrir Jacqueline Rosemain, professeur de musique, retraçant l’histoire des colonisations française et anglaise. Disponible à la Médiathèque José Cabanis et à la Bibliothèque Fabre

Un florilège de la création contemporaine au Venezuela ! L’ouvrage comporte par ailleurs un encart consacré aux instruments de musique. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

55


Pour le plaisir des yeux : sélection cinéma

C’est essentiellement en Europe, à l’occasion de Rencontres internationales annuelles (Muestra itinerante de Cine del Caribe : présentation itinérante du cinéma de la Caraïbe) que le cinéma des pays des Caraïbes continentales sort de son isolement géographique et culturel. Si la musique, la danse et les traditions des arts plastiques sont intrinsèquement ancrés dans leurs cultures, le cinéma reste un art marginal, essentiellement par manque de moyens et de structures capables de générer une production stable. Pour certains de ces pays, après des décennies de dictature (Nicaragua, Colombie), à partir des années 1980, des réalisateurs écrivent des scenarii originaux, totalement impliqués dans leur histoire contemporaine où les sociétés des différents pays se reconnaissent. Difficile de présenter une filmographie conséquente pays par pays (la plupart des films sont peu diffusés dans les circuits commerciaux internationaux). La distinction entre le cinéma documentaire et le cinéma de fiction est plus pertinente.

56

Fiction

Maria pleine de grâce Joshua Marston

Colombie / USA | 2006 | 1h45 | VOST

C’est une histoire qui arrive tous les jours. Maria veut quitter son pays, la Colombie. Elle ne trouve qu’un seul moyen : accepter d’être « une mule » ; en réalité, faire passer, en les avalant, des capsules de drogue pour le compte de trafiquants. Disponible dans les médiathèques Empalot, Grand M, José Cabanis et à la Bibliothèque Côte Pavée

Les condors ne meurent pas tous les jours Francisco Norden

Colombie | 2003 | 1h30 | VOST

1948. La Colombie a été ravagée par une série de guerres civiles où s’affrontaient libéraux et conservateurs. La dernière de ces guerres surnommée « la Violencia » commença avec l’assassinat du leader libéral Jorge Eliécer Gaitan. Pendant dix ans, Los pajaros (les oiseaux) organisèrent de véritables épurations. Disponible dans les médiathèques Empalot et José Cabanis

Cartes postales de Léningrad Mariana Rondon

Venezuela | 2007 | 1h30 | VOST

Pendant la rébellion armée de gauche, dans les années 1960, une jeune guérilla doit accoucher clandestinement. À sa surprise, comme sa fille est la première à naître le « Jour des mères », leur photo paraît dans les journaux. Elles doivent donc fuir. Déguisements, cachettes, faux noms font partie de leur quotidien. Elles réinventent l’histoire de leurs parents guérilleros, construisant un schéma de super-héros et de stratégies qui mélange réalité, mensonges et folie. Disponible à la Médiathèque José Cabanis et dans les bibliothèques Fabre, des Minimes et Serveyrolles

57


Documentaires ˘ Guatemala

Agua fria Paz Fabrega

Costa Rica | 2009 | 1h23 | VOST

Pendant les vacances du nouvel an, Rodrigo et Mariana se rendent en voiture sur la côte pacifique du Costa Rica. Au milieu de la nuit, ils découvrent la petite Karina, seule et perdue. Elle raconte son destin d’orpheline et sa fugue pour échapper aux abus de son oncle. Ils décident de passer la nuit avec elle. Mais, le matin, à l’aube, la petite fille a disparu. Disponible à la Médiathèque José Cabanis et dans les bibliothèques des Pradettes et Rangueil

58

La Yuma Florence Jaugey

Nicaragua / France | 2012 | 1h30 | VOST

Yuma, jeune fille pauvre de Managua, veut être boxeuse. Dans son quartier, des gangs luttent pour le contrôle de la rue. Le ring, la boxe sont ses rêves et sa seule option pour une vie meilleure. Elle rencontre Ernesto, étudiant en journalisme : deux mondes les séparent. Pourtant, ils s’aiment. Mais, rapidement, les inégalités qui les séparent les transforment rapidement en adversaires. Disponible dans les médiathèques José Cabanis et SaintCyprien

Rosario Emilio Maillé

Colombie / Mexique | 2007 | 2h | VOST

Depuis que Rosario est petite, elle n’a cessé de se battre. Quand on naît à Medellin, ville de la drogue et de la prostitution, on n’a guère de chance de vivre. Mais Rosario est une fille qui ne ressemble à personne : belle, tenace, fatale. Quand Antonio et Emilio croisent sa route, ils en tombent amoureux et se retrouvent plongés dans un monde de plaisir, de violence et de mort. Disponible dans les médiathèques Grand M, José Cabanis et dans les bibliothèques Croix-Daurade et des Minimes

après Lucia (Después de LucÍa) Michel Franco

Mexique | 2012 | 1h35 | VOST

Roberto a perdu sa femme, Lucia, dans un accident de voiture. Veuf, il tente avec sa fille, Alejandra, de surmonter son deuil en partant s’installer à Mexico. Alejandra se retrouve seule dans un nouveau lycée. Elle va rapidement devenir la cible des pires humiliations de sa classe, qui va la plonger lentement dans un mutisme et l’éloigner peu à peu de son père. Disponible dans les médiathèques Empalot, Grand M, José Cabanis et dans les bibliothèques Croix-Daurade, Duranti, des Izards, des Pradettes et Serveyrolles

Investigations (crÓnicas) Sebastian Cordero

Mexique / Équateur | 2008 | 1h35 | VOST

Manolo Bonilla est le présentateur vedette de Une heure de vérité, magazine d’actualité diffusé tous les soirs depuis Miami sur toute l’Amérique latine. Chaque émission réserve son lot d’histoires terribles à des spectateurs avides de sensationnel. Manolo se rend en Équateur pour enquêter sur celui que l’on surnomme «  le Babahoyo  », assassin et violeur d’enfants. Disponible dans les médiathèques Grand M et José Cabanis

Guatemala, les ombres de l’exil : le dur retour des exilés mayas Eduardo Lamora France | 2012 | 1h | VF

Après l’arrêt des hostilités au Guatemala dans les années 1990, les Mayas reçoivent le soutien des organisations internationales pour reconstruire leur pays. Dix ans après, les témoignages des populations indigènes montrent l’ampleur des divisions internes et leur désespoir face à la discrimination raciale dont ils sont l’objet. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

59


Lecciones para una guerra

(Leçon pour une guerre)

Juan Manuel Sepulveda

Guatemala | 2011 | 1h50 | VOST

Victimes des exactions de l’armée guatémaltèque, les peuples Ixil et Quiché trouvent refuge dans les montagnes dans les années 1980. Aujourd’hui, ces communautés semblent absorbées par des activités pacifiques. Pourtant, les anciens assurent que le péril reviendra. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

60

˘ Nicaragua

˘ Colombie

Bananas ! Fredrik Gertten

En lo escondido

Suède | 2009 | 1h30 | VOST

Bananas ! porte sur un conflit entre la Dole Food Company et les paysans qui travaillent leurs plantations de bananes. La Dole Food utilise un pesticide pourtant interdit appelé Nemagon. Injecté directement dans le sol, dispersé par les travailleurs ou directement depuis des avions, le Nemagon a détruit la région : les sols, les rivières, la faune et la nourriture sont pollués. Le lait maternel contiendrait des taux de pesticides 700 fois supérieurs au taux accepté. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

(Ceux qui attendent dans l’obscurité)

Nicolas Gille Rincon

Belgique | 2008 | 1h18 | VOST

La nuit dans la jungle colombienne rôdent les esprits malfaisants. Dona Carmen, la cinquantaine, les a maintes fois rencontrés, depuis que, à treize ans, une sorcière lui a retiré ses pouvoirs de divination pour avoir refusé de s’accoupler avec le diable. Mais elle sait interpréter les bruits de la forêt et raconter les histoires qui conjurent la puissance de ce qui rôde dans le noir. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

La frontera infinita (La Frontière infinie)

Jean Manuel Sepulveda

France / Mexique | 2000 | 1h30 | VOST

Chaque année, ce sont 500  000 candidats à l’exil, hommes, femmes et enfants du Salvador, du Honduras ou du Guatemala, qui transitent par les territoires immenses du Mexique vers la frontière des États-Unis. La plupart seront arrêtés, détenus dans divers centres de rétention, avant d’être renvoyés chez eux. Beaucoup auront été mutilés, leurs corps amputés par les trains de marchandises, sous lesquels ils glissent en cherchant à y grimper. Juan Manuel Sepulveda les a filmés pendant leurs haltes forcées. Disponible à la Médiathèque José Cabanis et à la Bibliothèque Fabre

61


Pour le plaisir des mots : sélection littérature La richesse littéraire des Caraïbes continentales a du mal à nous parvenir ; leur histoire, souvent tragique, ayant entraîné leur dépendance économique, politique et culturelle et le sous-développement de ces pays meurtris mais vaillants. C’est grâce à la poésie, plus importante que dans d’autres pays du monde, qu’une façon de survivre s’exprime. Elle joue un rôle social de premier plan qui lui donne un souffle singulier. Les écrivains, qui ont pu faire entendre leurs voix et témoigner des conditions subies, ont connu pour la plupart l’exil, après avoir vécu la guerre civile et l’intolérable. Nous leur rendons hommage dans cette sélection, ainsi qu’aux traducteurs, souvent découvreurs et aux éditeurs qui s’engagent. « Pour que vive la littérature… ».

62

Introduction

Poésie

Les Belles Étrangères Amérique centrale : vivre et écrire en Amérique centrale Dominique Rabourdin

Poésie guatémaltèque du XXe siècle Olver Gilberto de Leon

Poésie costaricienne du XXe siècle Carlos Cortés

Dans un Guatemala en éruption où la splendeur de la nature contraste avec les horreurs de l’histoire (dictatures, guerre civile, séquestrations, disparitions, douleur de l’exil...), les poètes surprennent par la diversité et la qualité de leur production tout au long du 20e siècle. Anthologie bilingue. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Un kaléidoscope de trentedeux poètes où se détachent les Azofeifa, Duverran, Debravo, Alban... et des figures féminines comme Eunice Odio, Virginia Grütter, Ana Istaru... dans une tradition qui passe en douceur du modernisme aux courants de l’avantgarde et de la poésie contemporaine. Anthologie bilingue. Disponible sur réservation

Bibliothèque Publique d’Information | 1997

Es s e nt i e l l e m e nt p e rç u e comme terre de dictatures, de guérillas et de coups d’état, l’Amérique centrale est pourtant riche en expressions artistiques et littéraires. Sa littérature semble encore ignorée du reste du monde et même méconnue au-delà des frontières de chacun des pays, qui forment cette partie du continent américain. Le film de Dominique Rabourdin, produit à l’occasion de leur venue en France dans le cadre des Belles Étrangères (du 18 au 30 novembre 1997), présente quatorze écrivains. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Patiño | 1999

Patiño | 1997

Poésie hondurienne du XXe siècle Claude Couffon Patiño | 1997

Trente-six poètes et une lyrique profondément humaine sur les grands thèmes universels : la mémoire, l’amour, le combat, la solitude, le rêve, Dieu, la mort... Anthologie bilingue. Disponible sur réservation

63


Romans ˘ Venezuela

Poésie panaméenne du XXe siècle Olver Gilberto de Leon Patiño | 2005

Les thèmes majeurs de ces poèmes sont la nature, la mer, l’amour, la pauvreté, la protestation sociale, la nostalgie d’une patrie perdue ou à inventer, ou encore l’ouverture sur le monde. Anthologie bilingue. Disponible sur réservation

Bolivariennes voix de femmes Nouvelles Philippe Dessommes Flórez La Passe du vent | 2000

Découvrez un recueil de nouvelles de femmes d’Amérique latine : Ana Becciu (Argentine), Helio Vera Viveros (Paraguay), Gloria Stolk (Venezuela), Carmen Naranjo Coto (Costa Rica), Francisco Proano Arandi (Équateur), Kintto Lucas (Uruguay)... On peut y lire que l’émancipation féminine ne peut se réduire ni au militantisme, ni à la judiciarisation des conflits, ni à la satanisaColombes équilibristes  tion du mâle. Palomas equilibristas Disponible sur réservation

Recueil de poésie Marta Leonor González

Meet | 2013

Poétesse, romancière et journaliste, Marta Leonor González, qui met en scène la condition féminine, est aussi chargée d’édition du journal La Prensa au Nicaragua et correspondante pour de nombreux journaux en Amérique latine. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

64

La maladie Alberto Barrera Tyszka

Gallimard | Du Monde Entier | 2010

Le docteur Andrés Miranda est un cancérologue vénézuélien, qui soutient qu’il ne faut pas cacher la vérité aux patients. Mais quand il découvre que son père est atteint d’un cancer du foie incurable, il n’arrive pas à lui faire part de son pronostic. Enfant, son père avait choisi de l’emmener en vacances dans les Caraïbes pour lui annoncer la mort de sa mère. Andrés décide de faire de même. Disponible à la Médiathèque José Cabanis Alberto Barrera Tyszka, né en 1960 à Caracas, est professeur à l’Université Centrale du Venezuela. Il a publié romans, nouvelles et poèmes et une biographie d’Hugo Chávez. La Maladie (La Enfermedad) a obtenu en 2006 le prestigieux prix Herralde décerné en Espagne.

˘ Costa Rica

˘ Guatemala

Les lances rouges Arturo Uslar Pietri

Maria la nuit Anacristina Rossi

La pirouette Eduardo Halfon

À travers l’itinéraire de quelques héros (le propriétaire terrien Don Fernando, son régisseur Don Presentacion Campos, l’esclave Esprit Saint), c’est toute l’histoire de l’indépendance du Venezuela et des déchirures qui suivirent, qui est abordée dans ce roman. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

La belle Mariastella fascine Antonio par sa liberté absolue, par son monde de tendresse et de désirs assouvis. Incapable de la comprendre, il dérive dans cette relation dévastatrice. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Eduardo et Lia, jeune couple guatémaltèque, font la connaissance de Milan Raki, pianiste serbe. Cette rencontre va provoquer chez Eduardo de douloureux bouleversements. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Serpent à plumes | 1999

Né en 1906 à Caracas, Arturo Uslar Pietri a connu, en raison de ses positions politiques, la prison et l’exil. Cofondateur, avec Miguel Angel Asturias et Alejo Carpentier, du « réalisme magique », Uslar Pietri est l’un des plus grands écrivains d’Amérique latine. Universitaire, journaliste, homme de télévision, il a reçu en 1990, le très prestigieux prix Principe de Asturias en Espagne, pour l’ensemble de son œuvre.

Actes Sud | 1997

Anacristina Rossi a étudié en Angleterre, en France et au Pays-Bas, où elle s’est spécialisée en études du développement, sur les femmes, les langues et la traduction. Elle a obtenu un doctorat en Sciences de la traduction. Elle est également une écologiste très engagée.

Quai Voltaire | 2013

Eduardo Halfon est né au Guatemala en 1971 et a passé une partie de sa jeunesse aux États-Unis. Il a publié neuf romans, dont La Pirouette, qui a reçu en Espagne le prestigieux prix José María de Pereda, qui récompense des romans courts.

65


Manège Rodrigo Rey Rosa Gallimard | 2012

Lors de la fête pour les quatrevingt-huit ans de don Guido Carrion, un supposé incendie tue Douro II, un étalon cher à Guido. Un avocat et un écrivain, qui ont assisté à la découverte du cadavre carbonisé du cheval, mènent l’enquête. Celle-ci révèle la face cachée d’une famille et d’un pays rongé par la violence et le mal. Disponible à la Médiathèque José Cabanis et à la Bibliothèque des Pradettes Rodrigo Rey Rosa est né en 1958 à Ciudad de Guatemala. Après ses études au Guatemala, il a vécu à New York puis au Maroc où il a participé aux ateliers d’écriture de Paul Bowles, qui a traduit plusieurs de ses romans en anglais. Cinéaste et romancier, Rey Rosa, le narrateur « sans patrie ni tradition » est l’un des plus originaux parmi la littérature guatémaltèque et latinoaméricaine. Son œuvre a été reconnue en 2004 par le prix national de Littérature Miguel Angel Asturias.

66

˘ Panama

˘ Nicaragua

˘ Salvador

La mansarde Ramon Heberto Jurado

Il pleut sur Managua Sergio Ramírez

La servante et le catcheur Horacio Castellanos Moya

Chambon | 2004

Un homme passe son temps à écrire des lettres qu’il croit réconfortantes à des gens qu’il ne connaît pas. Il finit par atterrir dans une pension de famille où peu à peu, de manière insidieuse et mystérieuse, il se laisse séquestrer par la bonne dans une mansarde occupée par des rats. Un roman sur la peur et l’inconnu. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Métailié | 2011

À Managua, l’inspecteur Morales est chargé d’enquêter sur un yacht abandonné à Laguna de Perlas. Un lieutenant cynique et une exguerillera devenue femme de ménage l’accompagnent. Un roman noir sur fond de chaos social et politique. Disponible dans les médiathèques José Cabanis et SaintCyprien Disponible en langue originale (El cielo llora por mi) à la Écrivain panaméen, égale- Médiathèque José Cabanis ment économiste et diplomate, Ramon Heberto Jurado Journaliste, essayiste et proest considéré dans le monde fesseur d’université, Sergio hispanique comme un jalon de Ramirez a fait partie de la la littérature contemporaine, résistance en intégrant le voire comme un précurseur du Front Sandiniste de Libération boom latino-américain. Nationale, pour lutter contre la dictature Somoza au Nicaragua. Reconnu internationalement, il a à son actif de nombreux prix littéraires ainsi que plusieurs titres de Docteur Honoris Causa (Argentine, France, Panama, Équateur).

Métailié | 2013

« Le Viking », un ancien catcheur qui a intégré la police politique, part en opération pour enlever un couple de jeunes subversifs. Il est aussi sollicité par Maria Elena, une femme de ménage qu’il avait jadis courtisée, pour l’aider à retrouver les petits-enfants de son ancien patron. Disponible à la Médiathèque José Cabanis Horacio Castellanos Moya est né au Honduras en 1957, mais a vécu la majeure partie de sa vie au Salvador. Il est l’auteur d’une quinzaine de romans et a travaillé de nombreuses années en tant que journaliste. Après la publication en 1997 de son roman Le dégoût, il a reçu de nombreuses menaces qui l’ont contraint à s’exiler. Il a bénéficié, entre 2004 et 2006, d’un programme soutenu par la Foire internationale de Francfort, qui lui a permis de mener ses projets littéraires à plein temps.

˘ Floride

Les années flétries Rafael Menjívar Ochoa

Queue de poisson Carl Hiaasen

Un acteur de théâtre est approché par des services secrets qui, contre une somme importante, lui demandent de reconstituer la voix d’un prisonnier politique mort sous la torture, afin de jouer son rôle dans une fausse conférence de presse qui justifie un meurtre politique. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Chaz Perrone, docteur en biologie marine en Floride, décide d’éliminer sa femme, riche héritière, car il est persuadé qu’elle soupçonne son business illégal avec un groupe agroalimentaire. Mais elle survit et tombe amoureuse d’un ex-flic, converti en justicier, avec l’aide duquel elle fera de la vie de son mari un enfer. Surveillé, harcelé de toutes parts, il lutte avec sa seule arme : le bluff. Disponible à la Médiathèque José Cabanis et dans les bibliothèques Ancely, Croix-Daurade, des Izards, des Pradettes, Rangueil et Serveyrolles

Cénomane | 2013

Né en 1959, Rafael Menjívar Ochoa a vécu en exil pendant la guerre civile au Salvador. Après avoir exercé des fonctions de journaliste, notamment au Mexique, il rentre à San Salvador, en 1999, où il crée la Maison de l’écrivain. Il est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages et est également compositeur, traducteur et éditeur. Il est considéré comme l’un des grands écrivains de l’Amérique centrale. Son découvreur et traducteur français est Thierry Davo.

Denoël | 2006

Né en 1953, Carl Hiaasen a été reporter avant de se consacrer à l’écriture. L'écologie et la corruption sont les thèmes récurrents de ses romans à l’humour grinçant.

67


Bandes dessinées

Bloody Miami Tom Wolfe

Virus tropical Powerpaola

L’homme qui s’évada Laurent Maffre

Une fresque de la vie à Miami dans les années 2010 où les Cubains règnent en maîtres. Tout le spectre social est représenté : un policier cubain exilé pour avoir sauvé un immigrant clandestin venu de la Havane, une jeune femme usant de ses charmes pour faire partie des classes privilégiées, un professeur haïtien, le rédacteur en chef d’un quotidien… Disponible dans les médiathèques Empalot, Grand M, José Cabanis, Saint-Cyprien et dans les bibliothèques Bonnefoy, Côte Pavée, Croix-Daurade, Fabre, des Izards, des Minimes, Pavillon de Prêt, Pinel, Rangueil, Roseraie et Saint-Exupéry

Paola arrive au monde mystérieusement alors que sa mère, à qui le médecin a diagnostiqué une maladie tropicale, est censée ne plus pouvoir avoir d’enfant. Son enfance, son adolescence, ses amitiés et ses premières amours sont relatées de façon drôle et décalée dans de courts chapitres thématiques. Écrit dans un style rythmé et très dialogué, servi par un trait fin et foisonnant, Virus tropical sait émouvoir et amuser en associant le mélodrame et l’humour. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

En 1911, Camille-Eugène Dieudonné, ébéniste anarchiste, est condamné à tort de complicité avec la bande à Bonnot. Poincaré le gracie et Dieudonné est envoyé au bagne. Lors de son enquête à Cayenne, le grand reporter Albert Londres rencontre Dieudonné. En 1927, Dieudonné parvient à s’évader... Disponible dans les médiathèques Empalot, Grand M, José Cabanis et à la Bibliothèque Croix-Daurade

Robert Laffont | Pavillons | 2013

Né en 1931, à Richmond en Virginie (Etats-Unis), journaliste et essayiste, Tom Wolfe ne vient que tard à la littérature. À travers ses textes, il nous donne à voir une radiographie sociale des États-Unis.

68

L’Agrume | 2013

Powerpaola est née en 1977 en Équateur où elle a vécu jusqu’à ses treize ans, avant de retourner vivre sur la terre de ses ancêtres : la Colombie. D’abord publiées dans des fanzines et sur des blogs, ses bandes dessinées rencontrent un succès immédiat et sont aujourd’hui publiées chez différents éditeurs en Amérique latine.

Actes Sud | Actes Sud BD | 2006

Journal de Oaxaca Mexique Peter Kuper

Les quatre John Difool Final Incal t.1 Louz de Garra Rackham | 2011 Final Incal t.2 Alexandro Jodorowsky, En juillet 2006, Peter Kuper José Ladronn se retrouve au cœur de la révolte d’Oaxaca, au Mexique. Il restitue dans ce journal, à travers un reportage dessiné, le visage d’une ville divisée par les affrontements entre la police et l’assemblée populaire des peuples d’Oaxaca. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Les Humanoïdes associés | 2008/2011

Fresque cosmique où se côtoient technologie et quête spirituelle. John Difool se multiplie grâce à un don d’ubiquité, il devient quatre faces différentes de lui-même. Disponible à la Médiathèque José Cabanis et à la Bibliothèque Croix-Daurade José Ladronn naît en 1967 au Mexique. Outre la bande dessinée, il peint des œuvres gigantesques, terribles, surnaturelles. Il commence à travailler pour Marvel en 1996 mais rompt bientôt avec le rythme imposé par le système de production nord-américain pour un comics indépendant, Hip Flask. La rencontre avec Jodorowsky en 2000 permet la réalisation d’un rêve : reprendre le personnage de John Difool pour un nouveau cycle d’aventures.

Nocturno Tony Sandoval

Paquet | Discover | 2008

Seck est hanté par le corps de son père mort et Karen voit des monstres marins en rêve. Quand Rojo, un de ses amis, est battu à mort par ses concurrents lors d’un concours de musique, Seck s’effondre. Alors que l’esprit de Seck est retenu dans Nocturno, Karen garde encore un peu d’espoir. Disponible à la Médiathèque José Cabanis et à la Bibliothèque Saint-Exupéry Né au Mexique en 1973, Tony Sandoval vit entre Barcelone, Paris et Berlin. Après un passage dans le milieu de la publicité et de la communication, il se consacre depuis quelques années à la bande dessinée et à l’illustration. On peut aussi l’entendre gratter quelques accords dans des groupes de doom metal. Il a publié plusieurs albums de bandes dessinées et un sketchbook. Du même auteur : Le cadavre et le sofa, Vieille Amérique, Doomboy, Les échos invisibles.

69


Muchacho Emmanuel Lepage

Dupuis | Aire libre | 2004

1976, le Nicaragua vit sous la dictature Somoza. Gabriel est un séminariste, fils d’une grande famille de Managua. Peintre, il est envoyé parfaire son art auprès de Ruben, prêtre de la paroisse de San Juan, village de montagne. Gabriel devra se faire aimer et reconnaître, en peignant les villageois tels qu’ils sont vraiment. Disponible dans les médiathèques José Cabanis, SaintCyprien, à la Bibliothèque Nomade et dans les bibliothèques Croix-Daurade, Fabre, des Izards, des Pradettes, Rangueil, Saint-Exupéry et Serveyrolles

Ometepe Javier de Isusi, Luciano Saracino Rackham | 2013

Ometepe est la plus grande île lacustre au monde et se trouve sur le lac Cocibolca, au Nicaragua. Ometepe est un de ces endroits dont la beauté a inspiré poètes et écrivains et où la frontière entre le réel et l’imaginaire ne semble plus exister. Cet album réunit six contes inspirés de légendes indiennes et de vieilles histoires qui vivent encore dans la mémoire des habitants de l’île. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Noël au paradis Clandestino t.1 Richard Marazano, Ennio Bufi

Bamboo | Grand angle | 2013

Gabriel et Maria sont des clandestins vénézuéliens. Maria, la petite sœur de Gabriel, a été blessée en tentant d’échapper aux agents de l’immigration. C’est alors que le jeune garçon est approché par William, un policier las de sa vie sans envergure. Il lui propose, en échange de papiers pour Maria, de prendre part à son trafic d’armes en Amérique latine. Disponible à la Médiathèque José Cabanis, à la Bibliothèque Nomade et à la Bibliothèque Javier de Isusi a troqué, cette Rangueil fois, l’encre de chine pour une boîte d’aquarelles, nous livrant Voir aussi le documentaire des pages à la poésie délicate Volvera : retour à Managua et à la beauté sensuelle. Du même auteur : Les voyages de Jean-sans-Terre.

70

Shelena Jéromine Pasteur, Réné Follet

Casterman | Un monde | 2005

Haïti, 1880. José, fils de bonne famille, décide de découvrir le monde, au grand dam de son père qui le maudit. Il embarque sur un cargo en partance pour Panama, où il compte trouver du travail. À Colon, il se lie d’amitié avec un homme qui est exécuté pour avoir conduit les ouvriers à la révolte. La femme de ce dernier vient de donner naissance à Rose... Au cœur de l’Amérique latine et au fil de générations successives, aura lieu la rencontre entre le jeune Tonio (petit-fils de José) et Shelena, une petite Indienne. Une belle histoire au travers de laquelle l’auteur mène son combat pour la défense des forêts tropicales et de leurs habitants, contre l’exploitation de cette terre et de son appauvrissement. Disponible dans les médiathèques José Cabanis, Grand M et dans les bibliothèques des Pradettes et Rangueil

71


Pour le plaisir des plus petits (et des grands !) : sélection jeunesse La littérature jeunesse des pays des Caraïbes continentales, trop peu développée, rarement traduite, est peu présente dans l’édition française. On note cependant une évolution encourageante de la production mexicaine, grâce notamment, à une politique d’aide de l’État, initiée en 2002. Le genre le plus représenté dans nos collections nous vient de la tradition orale et nous vous proposons en majorité des recueils de contes, dont certains présentent une coloration politique intéressante. Nous avons également pu sélectionner quelques albums, films documentaires et musiques pour enfants. Nous espérons qu’un jour, nous pourrons découvrir, en France, des livres d’auteurs et d’illustrateurs de cette région d’Amérique latine ! Vous trouverez d’autres sélections d’ouvrages dans la rubrique suivante, présentés dans le cadre des parcours culturels de la ville.

72

Contes ˘ Mexique

Le singe et l’épi d’or : un conte du Mexique Claire Laurens

Le récit du vieil Antonio : ou comment les Indiens du Mexique Rue du Monde | 2012 racontent la belle et indispensable À peine le singe a-t-il décou- diversité du monde vert un bel épi doré qu’un Marcos Subcomandante vieux palmier le lui vole ! L’habile animal parviendra-t-il à récupérer ses grains d’or ? Un conte trépidant qui explique comment le maïs est devenu, ce jour-là et pour toujours, le trésor le plus précieux des Indiens du Mexique. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Oskar | 2011

Cette fable du leader de l’armée zapatiste de libération nationale (EZLN) explique la création des couleurs, leur variété constituant la richesse de l’humanité. Disponible à la Médiathèque José Cabanis et à la Bibliothèque Bonnefoy

Contes des Indiens du Chiapas, un peuple du Mexique Baptiste Condominas Actes sud | 2009

Au sud du Mexique, dans la région du Chiapas, vivent les descendants des Mayas. Une grande partie de cette civilisation brillante a disparu avec la conquête espagnole du 16e siècle. Mais ses mythes et légendes se sont transmis de génération en génération chez les Indiens tzotzils. Le soleil en est une figure centrale et les animaux y reproduisent les comportements humains. Les hommes, quant à eux, se sortent des situations difficiles par la ruse. D’où vient le maïs, aliment sacré pour les Tzotzils ? Pourquoi les singes ressemblentils autant aux hommes ? Pourquoi les lapins et les chevreuils ont-ils une petite queue et de grandes oreilles ? Peut-être le démon Pukuj a-t-il la réponse... Disponible dans les médiathèques Empalot, José Cabanis, Saint-Cyprien, à la Bibliothèque Nomade et dans les bibliothèques Ancely, des Izards, des Pradettes et Serveyrolles

73


Albums ˘ Guatemala

˘ Mexique

˘ Guatemala

Au pays de mon ballon rouge José Manuel Mateo Calderon

Mon cochon Amarillo Satomi Ichikawa

˘ Guyane

Au pays de la prison d’or Claude Clément | Daniela Cytryn

Le Tigre, le Singe et l’Homme

Au temps des conquistadores, deux peuples mayas cohabitaient en paix au pied de deux puissants volcans. L’un cultivait les richesses de la terre, l’autre confectionnait des bijoux ornés de pierres précieuses. Un amour interdit fit tout basculer. Cette légende maya évoque la conquête d’un empire et la naissance d’un pays avec l’arrivée des Espagnols vers 1520 au Guatemala. Disponible dans les médiathèques Empalot, Grand M, José Cabanis, à la Bibliothèque Nomade et dans les bibliothèques Ancely, Bonnefoy, Côte Pavée, Croix-Daurade, Duranti, Fabre, des Minimes, des Pradettes, Rangueil et Saint-Exupéry

ne peut le battre. Le singe va le mettre sur la route de l’Homme pour lui prouver le contraire... Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Sorbier | 2007

74

Pourquoi la carapace de la tortue n’est-elle L’Harmattan | 2010 plus lisse du tout du tout du tout ? Le tigre se déclare le maître Mimi Barthélémy, des animaux car aucun d’eux Benjamin Lacombe

Commère Waiwai et commère Sisi : conte amérindien de Guyane Marie-Hélène Appolinaire

Seuil Jeunesse | Les petits contes du tapis | 2006

Pourquoi la carapace de la tortue n’est-elle plus lisse du tout, du tout, du tout ? Moi, ce que je peux vous dire, c’est que si Titotu n’avait pas été si gourmande, elle serait encore lisse, lisse, lisse... Disponible dans les médiathèques Grand M, José Cabanis et à la Bibliothèque Saint-Exupéry

L’Harmattan | 2012

Waiwai, une jeune tortue très courageuse, part de bon matin travailler dans son abattis, jardin véritable paradis de fruits et de légumes. Sisi, paresseuse et gourmande, décide de venir l’aider. Très vite, elle se retrouve prisonnière d’un filet mis au point par Waiwai pour contrer les voleurs. Que va-t-il arriver à la pauvre Sisi ? Que va-t-elle faire pour réparer son erreur ? Disponible à la Médiathèque José Cabanis

L’Araignée, le Roi et le Tigre Miefi Moese L’Harmattan | 2013

Ce conte met en scène une araignée assez rusée pour convaincre le tigre de rencontrer le roi. Il comprend une rubrique qui nous fait découvrir l’origine et la langue du peuple Ndyuka. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

12 contes de Guyane Yves-Marie Clément Flammarion | 1999

Contes créoles, contes des esclaves fugitifs, légendes des Wayanas ou des Galibis : voici douze histoires qu’on se raconte encore autour du feu dans les villages guyanais. En un véritable ballet fantastique, ici se côtoient revenants, esprits des bois et animaux sauvages... Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Rue du Monde | 2011

À travers l’histoire d’un enfant mexicain qui doit rejoindre son père aux États-Unis, cet album tout en images met en avant l’art traditionnel mexicain, des peintures naïves monochromes. Disponible dans les médiathèques Grand M et José Cabanis

Petite Vodji : conte de la Guyane Odile Armande-Lapierre

Frida et Diego au pays des squelettes Fabian Negrin

L’histoire d’une petite fille, Vodji, à qui, un jour, la bonne fée offre une baguette magique. À l’aide de cette baguette, la petite fille fait pousser un arbre dont elle mange les fruits. Ainsi elle ne connaîtra plus la faim. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Cet album met en scène les préparatifs de la fête des morts au Mexique, en compagnie de deux artistes mexicains de réputation internationale représentés enfants : Frida Khalo et Diego Ribera. Disponible à la Médiathèque José Cabanis, à la Bibliothèque Nomade et à la Bibliothèque Bonnefoy

L’Harmattan | 2010

Seuil Jeunesse | 2011

École des loisirs | 2002

Pablito vit une belle amitié avec Amarillo, le petit cochon que son grand-père lui a offert. Mais, un jour, le cochon disparaît. Pensant qu’il est peut-être mort, Pablito lui envoie un cerf-volant, selon les traditions du Guatemala, pour pouvoir communiquer avec lui. Une histoire sur les relations entre les animaux et les hommes et pour découvrir d’autres cultures. Disponible dans les médiathèques Empalot, José Cabanis, Saint-Cyprien, à la Bibliothèque Nomade et dans les bibliothèques Ancely, Côte Pavée, Croix-Daurade, Duranti, Rangueil, Saint-Exupéry et Serveyrolles

75


Dvd ˘ Costa Rica

˘ Colombie

˘ Mexique

˘ Colombie

˘ Colombie, Mexique, Venezuela

Une musique magique Lara Ríos

La bibli des deux ânes Monica Brown

Les petits matins du monde : le Mexique

Carlito, l’enfant roi et son accordéon Philippe Molins

48 berceuses du monde Colombie : rondes, Arb Music | 2005 comptines et berceuses Disponible dans les Média Consuelo Uribe

Rodrigo, jeune garçon de huit ans, vit avec sa grand-mère et ses deux sœurs dans un village de pêcheurs du Costa Rica. Il a deux compagnons : un chien et une tortue, sur le dos de laquelle il s’envole chaque soir en rêve. Un jour, sur la plage, il trouve une boîte à musique qui va changer sa vie. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

À travers le personnage d’Ana, cet album raconte l’histoire vraie d’un instituteur et bibliothécaire bénévole qui se rend, depuis vingt ans, tous les samedis dans une quinzaine de villages isolés dans les montagnes de Colombie, avec deux ânes chargés de livres pour lire des histoires aux enfants, leur prêter des livres et ainsi favoriser l’alphabétisation et la culture. Disponible dans les médiathèques Grand M, José Cabanis, Saint-Cyprien, à la Bibliothèque Nomade et dans les bibliothèques Ancely, Côte Pavée, Croix-Daurade, Duranti, Rangueil et Serveyrolles

Le quotidien d’enfants du monde entier : du réveil à leur arrivée à l’école. La finalité́ étant d’observer les différences culturelles et de découvrir la diversité des cellules familiales et les règles de vie qui la régissent. Ici, Tlayacapan, petite ville dans l’état de Morelos à 80 km au sud de Mexico. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Gallimard Jeunesse | 2004

76

Musique

Rue du monde | 2011

DVD | 2007

thèques José Cabanis, SaintCyprien, à la Bibliothèque Ce conte, traité à mi-chemin Nomade et dans les biblioentre le documentaire et la thèques Duranti, des Izards et fiction, est une promenade des Minimes poétique au cœur de la tradition musicale colombienne. Carlito a onze ans et joue de l’accordéon comme son père. Accompagné de deux amis, il se rend à Valledupar. Un chemin initiatique pour prouver qu’il est le digne héritier de son père. Disponible dans les médiathèques Grand M et José Cabanis Terranoa | 2012

˘ Colombie

Arb music | 2002

L’univers chaleureux et espiègle de l’enfance dans un pays où l’on oublie qu’il y a aussi des gens heureux. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Yemaya, voyage musical en Amérique latine Zaf Zapha Rue des enfants | 2010

Un voyage à travers l’Amérique latine où chaque chanson invite à découvrir un instrument de musique typique et un aspect de la civilisation. Avec les chansons en langue originale traduites en français. Disponible dans les médiathèques José Cabanis et SaintCyprien

77


Commençons par un voyage à travers les Amériques en compagnie de… pirates (des Caraïbes !)

78

Et pour le monde enseignant ou pédagogue… une proposition de valise thématique (service aux écoles)

L’Amérique : du Canada au Paraguay France Bourboulon, Flore Geffroy-Kearley, Carole Saturno

La Direction du développement culturel de la ville de Toulouse propose aux écoles toulousaines des parcours artistiques et culturels. La Bibliothèque de Toulouse participe à ce dispositif dénommé « Passeport pour l’art ». Vous trouverez ci-dessous quelques sélections de documents qui font partie du parcours culturel présenté par la bibliothèque. Tous ces ouvrages ainsi que ceux présentés dans les pages « jeunesse » précédentes, sont à la disposition des écoles de Toulouse et ce, pour une durée d’un mois (enseignants et CLAE) à partir de janvier 2014, sur réservation auprès de : isabelle.lebrun@mairietoulouse.fr.

Un ouvrage très complet qui aborde le continent américain autant du point de vue géographique, qu’historique, politique ou culturel. Du Canada au Paraguay, chaque pays est présenté de façon simple mais exhaustive grâce à une carte, des photos et différents paragraphes explicatifs. La mise en page est claire et lumineuse malgré l’abondance d’informations. Un documentaire attractif et très bien fait qui permet de découvrir toutes les richesses des pays du continent américain. Disponible dans les médiathèques Grand M, José Cabanis, à la Bibliothèque Nomade et dans les bibliothèques Bonnefoy, des Izards, des Minimes, Rangueil et Saint-Exupéry

Pour cette année 2014, ce sont les Caraïbes continentales qui sont à l’honneur. Afin de rendre hommage à la conteuse haïtienne Mimi Barthélémy invitée du festival 2013 et malheureusement décédée en avril 2013, nous allons présenter cette grande région du monde d’Amérique centrale sous la forme d’une balade (contée !), en remontant de la Guyane jusqu’au Mexique. Nous irons ainsi à la rencontre des pirates puis des Mayas, peuple ancien qui retrouve de nos jours sa culture, son langage et surtout son écriture. Des récits d’enfants indiens d’hier et d’aujourd’hui vous feront découvrir la richesse culturelle de leur pays !

Gallimard Jeunesse | 2010

Enfants des Caraïbes, de la Guyane à Panama Raphaëlle Bergeret

Gallimard Jeunesse | 1999

Dix jeunes venus de tous les pays embarquent à bord de Fleur de Lampaul et nous amènent naviguer sur la mer des Caraïbes, pour y partager la vie des enfants de Guyane, des îles coralliennes des Turks et Caïcos, de Cuba et enfin de Panama. Ce livre est le carnet de bord de leurs aventures et le récit de leurs nombreuses découvertes. Il nous offre un très beau voyage à travers différentes cultures et nous permet de partager leurs rencontres riches en émotions. Un ouvrage intéressant qui nous donne la possibilité de connaître et de comprendre la vie des enfants des Caraïbes. Disponible dans les médiathèques Grand M, José Cabanis, à la Bibliothèque Nomade et dans les bibliothèques Ancely, des Minimes, des Pradettes et Saint-Exupéry

Sur les traces des… Pirates Thierry Aprile, ill. de François Place Gallimard Jeunesse | 2003

Mai 1666, le roi vient d’interdire l’exercice de nombreuses professions aux protestants. Alexandre-Olivier Exmelin se voit contraint d’embarquer pour les Antilles afin de pouvoir exercer son métier de chirurgien. Mais le voyage coûte cher. Pour s’acquitter du billet, le jeune garçon est enrôlé de force dans une plantation. Il parvient tant bien que mal à s’enfuir pour se retrouver en pleine jungle en compagnie de boucaniers. Après avoir vécu un temps avec eux, le jeune garçon a soif d’aventures et rêve d’écumer les mers à bord d’un bateau pirate, cela tombe bien car une expédition se prépare… Voguez sur la mer des Caraïbes et partez à la découverte des Antilles à travers ce documentaire, qui mêle à la fois récit captivant et pages encyclopédiques, pour découvrir le monde fascinant des pirates ! Disponible dans les médiathèques Empalot, José Cabanis, Saint-Cyprien et dans les bibliothèques Bonnefoy, Côte Pavée, Duranti, des Minimes, des Pradettes, Roseraie et Serveyrolles 79


Remontons depuis la Guyane avec un livre de la collection Les Terres des Hommes des Éditions Grandir (que nous retrouverons sur plusieurs pays) jusqu’au Mexique, en passant par le Costa Rica, le Venezuela, le Guatemala, territoires des Mayas… des Indiens…

Mayas, Aztèques et Incas Tomas Tuma

Quatre Fleuves | Livres en forme de… | 2012

Une histoire des civilisations anciennes : celle des Mayas pour l’Amérique centrale et des Aztèques pour l'Amérique du Sud est ici présentée dans un livre en forme de pyramide aztèque. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

80

Mayas, Aztèques et Incas Sandrine Mirza

Milan Jeunesse | Les encyclopes | 2011

Panorama des civilisations méso-américaines (Mexique et Guatemala principalement) et des civilisations andines (Pérou et Bolivie notamment). Ce livre présente en détails les trois grandes civilisations pré-colombiennes : les Mayas, bâtisseurs, maîtres des arts et des sciences ; les Aztèques, guerriers et adeptes de sacrifices ; les Incas, agriculteurs et conquérants. Disponible à la Médiathèque José Cabanis, à la Bibliothèque Nomade et à la Bibliothèque Rangueil

Les voyages d’Alix ; les Mayas Jacques Martin, Jean Torton Casterman | 2012

Alix quitte Rome dans cette bande dessinée historique de Jacques Martin et part à la découverte des Mayas et de leur civilisation, s'étendant du Mexique, en passant par le Guatemala et le Honduras : leur calendrier solaire, l’écriture sous forme de glyphes, les célèbres cités de Copan, de Tikal, de Palenque et leurs pyramides. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

˘ Guyane

˘ Venezuela

˘ Costa Rica

Guyane Marie-Hélène Loubatié

Waniku, indienne warao du Vénézuela Marie-Hélène Loubatié

Costa Rica Rachel Fregosi

Grandir | Les Terres des hommes | 2007

Cet album documentaire, illustré de dessins et de photographies, nous offre un panorama assez complet de la Guyane. À travers une quinzaine de courts chapitres, nous parcourons ce Département d’Outre-Mer couvert à plus de 80% par la forêt équatoriale. Des Indiens, premiers habitants, à l’implantation du centre spatial en passant par la recherche de l’or, nous découvrons, à travers différents paragraphes, un vaste territoire. Un ouvrage simple et clair pour une première approche de la Guyane. Disponible dans les médiathèques José Cabanis, SaintCyprien, à la Bibliothèque Nomade et dans les bibliothèques Côte Pavée, CroixDaurade, Fabre, des Izards, des Minimes, des Pradettes et Serveyrolles

Grandir | 2009

Cet agréable album nous conte la journée de Waniku, petite fille vénézuélienne qui vit dans une maison sur pilotis au bord du fleuve, non loin de la forêt où singes hurleurs et perroquets se répondent. Elle veille sur ses frères et sœurs, avant de rejoindre en pirogue l’école. Elle y apprend le warao, langue de sa tribu, et l'espagnol. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Grandir | 2011

Toujours dans la même collection aux Éditions Grandir, le plus petit pays d'Amérique centrale est présenté ici sous ses aspects économiques, historiques, ainsi que ses coutumes, sa culture… Disponible dans les médiathèques Empalot, Grand M, José Cabanis et dans les bibliothèques Côte Pavée, des Izards et Saint-Exupéry

Venezuela Marie-Hélène Loubatié Grandir | 2010

Présentation de ce pays, son histoire, sa population, ses mœurs et coutumes, son artisanat, ses richesses naturelles, sa religion, sa cuisine… Disponible dans les médiathèques Empalot, José Cabanis, à la Bibliothèque Nomade et dans les bibliothèques Côte Pavée, Fabre, des Izards et Pinel 81


˘ Guatemala

Au pays de la prison d'or : une légende maya Claude Clément | Daniela Cytryn Sorbier | 2007

Au temps des conquistadores, deux peuples mayas cohabitaient en paix au pied de deux puissants volcans. L'un cultivait les richesses de la terre, l'autre confectionnait des bijoux ornés de pierres précieuses. Un amour interdit fit tout basculer. Cette légende maya évoque la conquête d'un empire et la naissance d'un pays avec l'arrivée des Espagnols vers 1520 au Guatemala. Disponible à la Médiathèque José Cabanis

82

˘ Mexique

Rigoberta, Juan et Marta vivent au Guatemala Philippe Godard De la Martinière | 2008

Trois enfants font découvrir leur pays et leur culture. Rigoberta est une jeune Amérindienne qui vit dans le pays Ixil, peuple qui se soigne par des moyens inhabituels et cultive des méthodes ancestrales. Juan est un métis pauvre, qui rêve de partir aux États-Unis. Marta habite la capitale, Guatemala Ciudad, et appartient à l'aristocratie créole, petite minorité blanche. Disponible dans les médiathèques Grand M, José Cabanis, à la Bibliothèque Nomade et dans les bibliothèques Ancely, Bonnefoy, Duranti, des Izards, des Minimes, Roseraie, SaintExupéry et Serveyrolles

Et pour finir, l’histoire extraordinaire de ce papillon qui va traverser toute l’Amérique du Nord pour aller se réchauffer au soleil du Mexique et échapper ainsi aux frimas hivernaux du Canada.

Mexique Dominique Ruiz

Le papillon voyageur Susumu Shingu

Cet ouvrage vous permet de découvrir le Mexique sous divers aspects, historique, géographique, économique, ainsi que la population, sa vie quotidienne, la religion, les fêtes et traditions, l’art… Disponible à la Médiathèque José Cabanis

Un album illustré qui nous conte l’histoire de ce papillon voyageur : le monarque qui migre chaque année de septembre à mars, quittant le Canada pour passer l'hiver au Mexique, parcourant ainsi 4 000 km. Disponible dans les médiathèques Grand M, José Cabanis, à la Bibliothèque Nomade et dans les bibliothèques Ancely, Bonnefoy, Croix-Daurade, Fabre, des Minimes, Saint-Exupéry et Serveyrolles

Grandir | 2012

Made in Mexico Dada | 2011

Ce numéro dresse un panorama de l'art mexicain : les pyramides mayas et aztèques, l'art de la fresque murale, les artistes contemporains, Frida Kahlo, Diego Rivera… Disponible à la Médiathèque José Cabanis, à la Bibliothèque Nomade et à la Bibliothèque des Izards

Gallimard Jeunesse | 2012

Une brochure de présentation sur les différents parcours est éditée tous les ans. Le Passeport pour l'art (parcours culturel gratuit pour les enfants) est un dispositif d'éducation artistique et culturelle mis à la disposition des enseignants et des élèves des écoles maternelles et élémentaires. Plus d’infos sur : http://www. cultures.toulouse.fr/thematique/ jeune-public/parcours-culturelgratuit.

83


Ceux qui ont participé à cette sélection… Brigitte Aipar Marine Alonzo Nadège Barreaud Éric Born Lydie Bottier Typhaine Bourez Chantal Cadoré Chantal Carol-Ballester Émilie Charrier Eléonore Dumas Valérie Dupouy Hélène Dupuy Claire Fauché Stéphanie Fauché Danièle Fumat Boris Galonnier Lucie Grelard Charlotte Henard Élodie Lavielle Isabelle Lebrun Loïc Margot Amandine Minnard Mouna Nasser Renaud Soreda Karine Temblador Cathie Thuriès Nathalie Zekry

Graphisme : Bibliothèque de Toulouse Illustrations issues de l'affiche : Zoveck Estudio Suivi de rédaction / coordination : Marie Mortier Impression : Imprimerie Ménard

10-31-2690 / Certifié PEFC / Ce produit est issu de forêts gérées durablement et de sources contrôlées. / pefc-france.org

86

87


Bibliothèque de Toulouse | sélection Rio Loco Caribe 2014

Terres Caraïbes Sélection de la Bibliothèque de Toulouse dans le cadre du festival Rio Loco Caribe 2014.


Bibliothèque de Toulouse - Rio Loco 2014