Page 1

Au cinéma le jeudi 12 juin

l’écho caps] Archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon

des

Ville de Saint-Pierre

≥ Ian Manook : des images fortes Et un inventaire à la Prévert ≥ Vie municipale

≥ Exposition

≥ Football

Service Propreté Urbaine Une nouvelle balayeuse p. 04

Terres de Paix 14-18 L’hommage du Sénat p. 08-09

Ligue de SPM Calendrier officiel 2014 p. 12

00]

écho des caps n° 1300 • vendredi 6 juillet 2012

© Ian Manook

Hebdomadaire municipal gratuit n° 1371 30 mai 2014


Politique ≥ Élections européennes - une participation à 17,21 % dans l’Archipel L’Archipel s’est singularisé des tendances nationales dans ces élections européennes en reléguant à la troisième place la Liste Bleu Marine. À Saint-Pierre et Miquelon, c’est la liste de Gauche « Choisir notre Europe » qui arrive en tête avec 231 voix soit 29,77 % ; suit la liste UMP « Pour la France des outre-mer, agir en Europe avec l’UMP » : 228 voix (29,38 %) ; la liste « Bleu Marine – Non à Bruxelles, oui à la France » obtient 120 voix (15,46%) et se place juste devant la liste UDI-MODEM qui a rassemblé 107 suffrages (13,79 %). « Lutte ouvrière et Combat ouvrier », « L’union pour les outremer » et « Alliance Écologiste Indépendante » recueillent respectivement 37, 28 et 2 voix. Pour ces élections, l’abstention est très importante. Près de 83 % des électeurs ont boudé les urnes. La multiplicité des listes, le manque de propagande des partis candidats en outre-mer, la complexité du fonctionnement de l’Europe pourraient expliquer cette abstention. Sur les 4945 électeurs inscrits sur les listes de Saint-Pierre et Miquelon, seuls 851 d’entre eux ont accompli leur devoir. 55 bulletins blancs et 20 bulletins nuls ont été retrouvés dans les urnes. Les trois sièges de députés européens, qui représentent les trois océans de la circonscription outre-mer et leurs 2,6 millions d'habitants, accueilleront deux sortants, le kanak Maurice Ponga (UMP) et le Réunionnais Younous Omarjee (DVG), et un nouveau venu, le Martiniquais Louis-Joseph Manscour (PS). Réaction du Secrétaire de la section locale du Parti Socialiste, Frédéric Beaumont : « Dans l'Archipel, il est difficile de commenter ces résultats dans la mesure où la participation est très faible. On peut

partiellement l'expliquer par le manque de repère de la population. Les candidats étaient inconnus. C'est la raison pour laquelle nous avions plaidé pour une candidature locale, malheureusement en vain. Les électeurs ne se sentent sans doute pas encore concernés par l'Europe et pourtant, nous avions bien tenté de leur rappeler les bienfaits de l'Europe pour notre Territoire. Un autre constat : très peu de jeunes ont voté. C'est dommage. Finalement, même si la Gauche est en recul, le Parti Socialiste devient malgré tout majoritaire à quelques voix près. Il ne l'était pas en 2009. Il a perdu des voix mais a augmenté son résultat en pourcentage. Le Parti Socialiste, à Saint-Pierre et Miquelon, obtient même le meilleur score de tout l'Outre-Mer. C'est une très maigre consolation après le succès du Front National et la déroute du Parti Socialiste en Métropole. Pourtant, ce Front National dont les idées sont incompatibles avec l'idéal qu'on doit se faire aujourd'hui de l'Europe berne les électeurs avec des propositions incohérentes et rétrogrades (fermeture des frontières, protectionnisme, retour au franc, etc.), le tout “à la sauce“ raciste et antisémite. Ce résultat, de part la faible participation est, malgré tout, lui aussi, à moduler : 25 % des votes pour le Front National pour 45 % des électeurs, “ce ne sont que“ 11 à 12 % du corps électoral français et en cela, il n'y a (malheureusement) rien de nouveau. L'UMP, quant à elle, bien qu’empêtrée dans sa guerre des chefs et ses affaires financières a limité des dégâts en “recyclant“ souvent en tête de ses listes des “battus connus“ de la Sarkozie (Hortefeux, Alliot-Marie, Morano). Le Parti Socialiste, lui, en choisissant de placer en tête de liste des euro-députés sortants, méritants mais souvent méconnus du grand public (sauf Vincent Peillon) et compte tenu du contexte national très compliqué ne s'était pas facilité la tâche ». •

Culture ≥ Exposition - Raphaële Goineau : au Garage Moderne de Bordeaux

© Christophe Audebert

Paysages du Marais Poitevin, de Bretagne ou encore de SaintPierre et Miquelon… le Garage Moderne de Bordeaux accueille l’artiste Raphaële Goineau du 2 au 15 juin 2014. « Je vais exposer en solo pendant deux semaines dans ce lieu étonnant, beau, sympathique, envoûtant qu’est le Garage Moderne », nous a confié l’artiste originaire de l’Archipel, « un immense hangar récemment rénové, de brique et de métal. Moitié salle d’exposition/ évènements, moitié garage associatif ; les DS et autres deux-chevaux côtoient les oeuvres d'art dans un mélange détonnant ». « Si l'on reconnaît dans les œuvres de Raphaële le goût des techniques classiques, le mode de cadrage, le choix du sujet montrent un caractère très contemporain avec un petit quelque chose de Nord-Américain » soulignent ses pairs (voir toiles ci-contre). Peut-être Raphaële sera-t-elle inspirée par le lieu exceptionnel qu’est, à Bordeaux, le Garage Moderne ! Raphaële, rappelons-le, c’est une autre de ses qualités, travaille la plupart du temps sur le motif et « alla prima » c'est-à-dire d'une seule traite, sans retouche en atelier. Pour en savoir plus, Le Garage Moderne, 1 rue des Étrangers, 33300 Bordeaux Ouvert du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 19h. Samedi 7 juin, de 10h à 18h Fermé dimanche et lundi de la Pentecôte. • J.-L.Mahé écho des caps n° 1371 • vendredi 30 mai 2014

[03


vie municipale

© J.-L.Drake / V. S-P

≥ Service Propreté Urbaine - une nouvelle balayeuse plus performante

La propreté de la ville est une priorité pour la Municipalité de Saint-Pierre. Le Service Propreté Urbaine fort de ses 6 titulaires et d’un employé du Centre d’Aide par le Travail redouble d’efforts pour que SaintPierre soit de plus en plus propre. L’équipe de Jean-Marc Disnard vient d’être dotée d’une nouvelle balayeuse aspiratrice. Le marché avait été attribué à Louis Hardy SAS pour un montant de 132 983 euros. Cette somme incluait la fourniture d’une balayeuse aspiratrice, de pièces d’usure et la formation des personnels. Un outil plus performant La balayeuse aspiratrice AZURA MC 200 pour trottoirs et voirie est un produit européen homologué et certifié CE qui satisfait à toutes les exigences légales. Ses qualités techniques : • Une puissance d'aspiration surdimensionnée de 13 000 m3/h permettant notamment le curage des avaloirs des eaux pluviales. « C’est un plus considérable » nous a confié Jean-Marc Disnard. • Une vitesse de déplacement maximale de 50 km/h et une vitesse de travail jusqu’à 15km/h. • Un astucieux système de balayage breveté. • Un puissant moteur diesel en version EURO 5. • Une cuve en acier inoxydable d’une capacité hors tout de 2 m3. • Un système de recyclage de l’eau, l’eau de la cuve étant recyclée vers la buse d’aspiration. • Une pompe à eau haute pression d’une capacité de 20 l/min pour une pression de 150 bars, 5 mètres de tuyau et lance haute pression de nettoyage (ici appelé karcher).

« Avec ses dimensions extra compactes, son porte-à-faux réduit et ses quatre roues directrices en mode balayage, l’AZURA MC 200 contourne aisément les obstacles et manœuvre avec grande agilité dans les rues les plus étroites », explique le Directeur des Services Techniques, Yvon Koelsch. « La cabine étonnement spacieuse garantit confort de travail maximal et sécurité. Le pare-brise extra haut et extra large ainsi que les portières latérales vitrées offrent au conducteur une visibilité totale pour une parfaite maîtrise de la zone de travail et de la situation sur la route ». Conformément au marché conclu, Monsieur Christophe Berson, Conseiller technique et après-vente de chez Mathieu du groupe Fayat, est venu à Saint-Pierre pour dispenser une formation pour les agents du Service de Propreté Urbaine et plus spécifiquement pour les chauffeurs et pour le service mécanique chargé de l’entretien du véhicule. « Cette formation a été très appréciée et a permis aux équipes municipales de bien appréhender leur nouvel outil désormais en fonction pour le bien de tous », souligne le Directeur des Services Techniques. La propreté = un engagement quotidien des équipes municipales Une ville propre, c’est à la fois des moyens techniques et financiers mais aussi des agents qui assurent le nettoyage manuel et mécanisé du domaine public : balayage, lavage, désherbage… Les agents doivent vider régulièrement aussi les 80 poubelles qui sont réparties dans la ville et du côté de Savoyard. Les équipes de Jean-marc Disnard sont sur le terrain dès 7 h 30 le matin et jusqu’à 16 heures du lundi au vendredi. L’été des équipes interviennent par roulement y compris les fins de semaine. Malgré le travail efficace du Service de Propreté Urbaine, force est de constater qu’au quotidien, les déchets de balayage restent volumineux. Mégots, déjections canines, paquets de chips vides, canettes, bouteilles de bière etc sont jetés sur la voie publique impunément par des citoyens peu scrupuleux et peu respectueux du travail accompli. « Si nous n’intervenions pas tous les jours, la ville serait une poubelle » m’a confié le responsable du Service. Quelque 6 grands sacs-poubelles d’une capacité de 35-48 l sont remplis au lendemain d’un week-end ! Alors, un petit effort ! La propreté de la ville, c’est l’affaire de tous. Chaque concitoyen peut évidemment apporter sa contribution à la propreté de la ville pour que Saint-Pierre soit propre avec vous et grâce à vous ! À bon entendeur. • J.-L.Mahé

04]

écho des caps n° 1371 • vendredi 30 mai 2014


Les actions du Sénateur-Maire ≥ Chaînes Premières - question écrite à la Ministre Aurore Filippetti Alerté sur les difficultés que rencontrent les ultramarins vivant en Métropole pour accéder aux programmes en direct des chaînes Premières, le Sénateur-Maire a posé une question écrite au Gouvernement et plus particulièrement à Madame Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication. La question écrite – texte ci-dessous - a été publiée au Journal Officiel du jeudi 15 mai. La ministre dispose en principe d'un délai d'un mois éventuellement prolongé d'un mois supplémentaire pour répondre. Question écrite à Madame Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication Madame Karine Claireaux attire l’attention de Madame la ministre de la Culture et de la Communication sur les difficultés rencontrées par les ultramarins de l’hexagone pour accéder en direct à l’information développée par les chaînes Premières.

La communauté ultramarine en hexagone est de plus en plus importante et diverse. On y trouve des actifs, des retraités, mais également des étudiants ou des citoyens en séjour de courte ou moyenne durée. Nombreux sont nos concitoyens qui aiment se tenir informés de l’actualité de leur territoire d’origine. J’ai été alertée, à l’occasion des élections municipales, de l’impossibilité de visionner les débats en direct sur les sites des différentes chaînes Premières. La raison invoquée est la suivante : « Cette vidéo est inaccessible depuis votre territoire pour des raisons de droits de diffusion concédés à France Télévisions. Retrouvez toutes les vidéos disponibles depuis votre territoire sur francetv pluzz. » Il en va de même pour n’importe quel autre programme, et ce sur les 9 chaînes Premières. Si le site de Francetv pluzz permet bien d’avoir un accès aux émissions locales, cet accès ne se fait qu’a posteriori, et ne

concerne pas tous les programmes. La chaîne France Ô quant à elle diffuse les journaux locaux aux petites heures de la nuit (de 4h45 à 8h15 environ), ce qui est loin d’être pratique pour ceux qui souhaitent les visionner. Il me semble injuste que les ultramarins vivant en métropole ne puissent pas avoir un accès direct aux programmes des chaînes Premières, d’autant que ces chaînes font partie du groupe France Télévisions, et que les programmes des autres chaînes du groupe sont accessibles en « streaming » depuis la métropole, alors pourquoi bloquer l’accès de la 1ère ? Madame Claireaux demande donc à Madame la Ministre sa position sur cette question, et ce qui pourra être fait afin que tous nos concitoyens aient un droit égal à l’information. •

Sur l’agenda du Sénateur-Maire Depuis son retour à Paris le mardi 20 mai, les réunions et rendezvous de travail se succèdent pour Madame Claireaux : •  Réunion en compagnie de Madame Annick Girardin avec les conseillers de la Ministre Marisol Touraine, pour faire un point sur les rapports demandés sur l'organisation de l'Administration Territoriale de Santé et le Centre Hospitalier. • Une longue session de travail sur la Réforme Territoriale. C'est l'un des chantiers du Premier ministre Manuel Valls pour « simplifier le millefeuille territorial français  ». Les objectifs de cette réforme : gagner en simplicité, en efficacité, et moderniser « une carte de France qui n'a plus bougé depuis 30 ans pour les régions et 200 ans pour les départements ». • Auditions à la CNEPEOM, la Commission nationale d’évaluation des politiques de l’État outre-mer. En sa qualité de vice-présidente, Madame Claireaux a participé le 21 mai dernier dans le cadre de la thématique relative à la prise en compte des réalités ultramarines dans les politiques publiques nationales à l’audition de Philippe RANQUET, Directeur des Affaires juridiques des ministères chargés des affaires sociales, et de Jean-François Merle du Ministère de l’Agriculture.

• Débat sur le climat et l’énergie en Europe. Organisé à la demande du Groupe écologiste du Sénat, ce débat a été l'occasion d'entendre Ségolène Royal, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, sur différents points liés à l'intégration européenne de l'énergie, nécessaire pour répondre aux enjeux majeurs qui se posent aujourd'hui. Il a aussi permis de préciser la stratégie française dans ce contexte européen, alors que le projet de loi sur la transition énergétique est en cours de préparation, et que la France accueillera en décembre 2015 la 21ème Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les Changements climatiques (COP21). • Madame Claireaux a eu également un déjeuner de travail avec Patrick Karam, le président du CREFOM, le Conseil Représentatif des Français d'Outre-Mer. Le Sénateur-Maire a rencontré à l’Élysée Monsieur Bernard Poignant, Conseiller du Président Hollande, et Monsieur Marc Vizy, Conseiller outre-mer du Chef de l’État. Au Sénat, Madame Karine Claireaux a eu une réunion de travail avec les Conseillers de la Ministre Pau-Langevin. •

≥ FÊTE DE SAINT-PIERRE - ÉDITION 2014 : LE SAMEDI 28 JUIN DÈS 18 HEURES En raison de l’élection législative partielle annoncée pour le dimanche 29 juin, jour de la Saint-Pierre, la FÊTE DE SAINT-PIERRE 2014 aura lieu exceptionnellement le samedi 28 juin dès 18 heures à la Salle des Fêtes Municipale . • écho des caps n° 1371 • vendredi 30 mai 2014

[05


Propos recueillis par Jean-Louis Mahé

Ian Manook Des images fortes et un inventaire à « J’ai découvert grâce à ce court séjour l’atmosphère d’une île à la fois minuscule et prisonnière au milieu de l’océan libre et violent ».

Ian Manook, le lauréat du Récit de l’Ailleurs est reparti enchanté et profondément ému de son séjour d’une semaine dans notre Archipel. Il garde de son voyage « quelque chose comme un inventaire à la Prévert ». L’auteur de Yeruldelgger nous a confié qu’un certain nombre d’émotions et de sensations qui l’ont habité à l’occasion de ce voyage « rejailliront sous ma plume un jour ou l’autre ». Il espère aussi « pouvoir développer avec les lycéens et leurs professeurs un prolongement durable » de leur rencontre. « À travers un travail d’écriture collective à distance par exemple ». Ian Manook a accepté de répondre à nos questions.

Ian Manook : J’ai été sincèrement ému par l’implication des élèves du jury. Par leur présence à mon arrivée tardive comme à mon départ, à chacune des remises de récompense ou de mes interventions, pendant mes déplacements et mes visites… À leur proximité avec leurs professeurs, avec leur ville, avec leur archipel. Je suis fier d’avoir remporté leurs suffrages et d’avoir obtenu ce prix qui m’a permis de les rencontrer. J’espère pouvoir développer avec eux et leurs professeurs un prolongement durable de cette rencontre. À travers un travail d’écriture collective à distance par exemple.

© J.-L.Drake / V. S-P

Écho : J'ai cru comprendre que vous aviez beaucoup de respect pour les jeunes lycéens du jury du Récit de l'Ailleurs (ils ont défendu leurs arguments sur Yeruldelgger avec force) et que vous leur accordiez une légitimité non feinte ?

« Je suis fier d’avoir remporté leurs suffrages et d’avoir obtenu ce prix qui m’a permis de les rencontrer. ».

Les lycéens et leurs professeurs accueillis à l’Hôtel de Ville en compagnie du Lauréat 2014 du Prix Littéraire « Récit de l’Ailleurs ».

06]

écho des caps n° 1371 • vendredi 30 mai 2014


[ culture ]

à la Prévert

Écho : Ce voyage aux îles près du Canada vous a-t-il permis de changer votre regard sur cet archipel souvent méconnu ? Aura-til stimulé votre processus créatif ? Ian Manook : J’avais une idée assez précise de ce que pouvait être cet archipel au large duquel j’avais navigué dans ma jeunesse. J’ai découvert par contre grâce à ce court séjour l’atmosphère d’une île à la fois minuscule et prisonnière au milieu de l’océan libre et violent. C’est sans aucun doute une source d’inspiration, et un certain nombre d’émotions et de sensations qui m’ont habité à l’occasion de ce voyage rejailliront sous ma plume un jour ou l’autre. J’ai toujours des idées nouvelles qui me hantent, et j’ai déjà quelques scènes très précises dont l’archipel est le cadre obsédant.

La philatélie étant un vecteur de promotion important pour notre Archipel, le SénateurMaire a offert à Ian Manook trois livres sur le sujet réalisés par Jean-Jacques Tillard.

échoués en fortune de mer ; le souffle des baleines et celui du vent ; une lune rousse à vamper le Bon Dieu ; des livres partagés et des mots échangés ; des landes suspendues au-dessus des falaises ; le roulis de la houle et le fracas des écumes ; des oiseaux dans tous les sens ; des lapins blancs…Et de nouveaux amis, soudain si proches et si lointains. •

Écho : Quelles sont les images fortes que vous gardez de votre séjour parmi nous ?

© Ian Manook

Ian Manook : Je garde de mon séjour quelque chose comme un inventaire à la Prévert. Une baleine dans le couchant ; des caillebotis sur une langue de dune ; des chevaux apalooza entre deux mers ; du homard au dernier étage ; un musée solitaire ; des tambours de couleur ; un libanais chantant ; des macareux en pointillés ; des brumes brutales et mystérieuses ; des maisons déventées au Savoyard ; un melon inattendu, juteux et sucré ; un île désirée mais jamais atteinte ; un basque bourru et généreux ; des rues sans nom ; des portes sans numéro sur des maisons accueillantes ; un hôtel avec ou sans concierge ; un foie gras de l’île voisine en nem ; des grey soles sur un coin de bar ; des histoires de juke-box écho des caps n° 1371 • vendredi 30 mai 2014

[07


« Fields of Battle - Te Pour s’approprier une auth Partout en France comme dans de nombreux pays, l’année 2014 sera marquée par la commémoration du Centenaire de la Première Guerre mondiale. « Le Sénat, pleinement dans son rôle, a souhaité s’associer à ce devoir de mémoire nécessaire à la construction de notre avenir commun », explique le Président Jean-Pierre Bel. À travers un ensemble de manifestations destinées au grand public, le Sénat offre à chacun la possibilité de réfléchir à cette terrible période comme à l’empreinte de ce conflit dans notre mémoire collective. indélébiles du passé. Sur telle photo, on distingue encore la terre martyrisée par la violence des explosions. Sur telle autre, un mémorial, une tombe, en pleine nature, que l’on imagine découverte au hasard d’une promenade. Parfois aussi, le cliché nous donne à ressentir l’atmosphère lugubre du petit matin sur les champs de bataille couverts de brumes » précise le Président du Sénat. Jean-Pierre Bel estime qu’avec cette exposition, « le Sénat est pleinement dans sa vocation de permettre au plus large public de s’approprier une authentique réflexion civique, en montrant, par une approche originale, que les traces de ce conflit perdurent au sein même de nos territoires, de manière parfois cachée, mais toujours impressionnante ».

Dans le cadre des commémorations du Centenaire de la Première Guerre Mondiale, le Sénat présente du 4 avril au 4 août 2014 une exposition dédiée aux photographies de Michael St Maur Sheil sur les Grilles du Jardin du Luxembourg. Une carte géante au sol est installée dans le Jardin du Luxembourg, devant la façade Sud du Palais, pour matérialiser non seulement les zones du front de la mer du Nord à la Suisse, mais aussi tous les pays engagés dans le conflit.

« La Première Guerre mondiale, la “Grande Guerre“, dont nous commémorons en 2014 le centenaire de la déclaration, a profondément marqué notre inconscient collectif, avec la figure du “poilu“ ou les images terribles des tranchées », explique Jean-Pierre

08]

Bel, le Président du Sénat, « un siècle plus tard, toute la ligne de front porte encore les stigmates de cette effroyable épreuve, la pire qu’ait traversée notre pays, avec ses paysages dévastés et ses interminables alignements de tombes. En restituer le sens et la dimension poignante : tels sont le mérite et la force de cette exposition “Fields of Battle - Terres de Paix“, qui s’inscrit dans le cadre de ces commémorations ». Réalisée par le photographe Michael St Maur Sheil, les photographies proposent des visions parfois grandioses, parfois intimistes, toujours saisissantes, des principaux lieux du conflit, en France, mais également à l’étranger. « Le photographe réussit à suggérer dans une même image le présent et les marques

écho des caps n° 1371 • vendredi 30 mai 2014

« Alors que cette exposition témoigne des violences de cette guerre qui fit plus de neuf millions de morts et vingt millions de blessés, elle porte également un message d’espoir et s’adresse à notre présent. En effet, si les Français, comme nos voisins, ont terriblement souffert, ils ont su, un siècle plus tard, surmonter leurs divisions et créer les conditions d’un monde et d’une Europe que nous pouvons espérer enfin éloignés de ces conflits ravageurs. Le rappel de cet embrasement d’hier ne peut que contribuer à renforcer encore les liens entre les peuples » de conclure Jean-Pierre Bel. Le périple que suivra cette exposition à travers le monde, entre 2014 et 2018, lui permettra de porter avec force ce message pour une « Terre de paix ».


[ expo Sénat ]

Terres de Paix 14-18 » thentique réflexion civique

Une carte géante du front « Le planisphère permet de visualiser en un coup d'oeil l'internationalisation de la Grande Guerre et de considérer l'ampleur et la complexité du conflit. Comportant un zoom sur une section européenne ainsi qu'une zone élargie illustrant le front occidental, la carte offre au visiteur une opportunité attractive de parcourir le front en maintenant son attention éveillée, et ce, quel que soit son âge. Le jeune public est particulièrement sensible à cette promenade géographique documentée par un riche contenu additionnel présenté sur les cartels entourant le praticable » explique le dossier de presse de l’exposition. « Présentés en français, en anglais et en allemand, les panneaux entourant la carte au sol mettent en lumière des informations de différente nature : des cartes de contrepoint, des citations, des extraits de lettres, de carnets ou de poèmes, des photos d'archives ou d'objets, sans parler d'une infographie explicative et d'une chronologie des événements ».

Pour en savoir plus JOURS DE GUERRE 1914-1918 Depuis le 21 mai et jusqu’au 22 juin 2014, ce sont des clichés, d’un réalisme saisissant, qui dévoilent les images des Français durant la Grande Guerre. Issues du fonds du journal l’Excelsior, ces photographies exposées à l’Orangerie du Jardin du Luxembourg, sont inédites et présentées par la Parisienne de Photographie. Créé en 1910 par Pierre Laffite, Excelsior est un des premiers quotidiens français à utiliser abondamment la photographie dans ses pages. De la mobilisation à l'armistice, des opérations militaires à la vie à l'arrière, son équipe de photoreporters tient le journal de la Grande Guerre, un journal en images d'une extraordinaire vivacité, qui met l'humain au tout premier plan.

L'exposition propose un parcours chronologique en 120 photographies très grand format pour la plupart inédites depuis leur publication initiale. Quinze immenses fac-similés des unes du quotidien rythment le parcours et rappellent les étapes historiques du conflit. L'exposition accueille également un authentique taxi de la Marne, symbole de la mobilisation de l'ensemble de la société française. Les photographies du fonds Excelsior ont fait l'objet d'un livre paru en octobre 2013 et dont s'inspire largement l'exposition : Jours de Guerre 1914-1918, les trésors des archives photographiques du journal Excelsior, textes de Jean-Noël Jeanneney – Editions des Arènes. •

Des panneaux d'introduction ou d'informations de type partenarial sont également apposés autour de la carte, offrant des possibilités d'accéder à un contenu multimédia enrichi en utilisant à bon escient les flash codes imprimés.

écho des caps n° 1371 • vendredi 30 mai 2014

[09


≥ Taekwondo : stage pour Guillaume Kerhoas à l’INSEP Du 22 au 29 avril dans le cadre de l’accès au sport de Haut Niveau, Guillaume KERHOAS, membre du Club Hong Sang Nae, a participé à un stage à l’INSEP (Institut National du sport de l’expertise et de la performance) avec l’Équipe de France Elite de Taekwondo. Ce stage à l’INSEP fut pour Guillaume l’occasion de découvrir les infrastructures de ce lieu mythique qui regroupe l’Elite du sport Français et également de partager leur quotidien durant ces quelques jours. Lors de ce déplacement, il a également participé le 26 avril à la Coupe de L’Ambassadeur de Corée (Coupe de France par équipe) qui a eu lieu au Palais des Sport de Lyon Gerland. Ce Tournoi National a rassemblé près de 400 compétiteurs ; pour ce jeune athlète de Saint Pierre ce fut une journée exceptionnelle, riche en émotions. Inscrit dans l’équipe de Clichy qui comptait parmi les favoris de cette compétition, Guillaume combattait en -68 kg. Après avoir passé les 16ème , l’équipe se retrouve en 1/8ème de finale à égalité avec leur adversaire ; Guillaume marque le point en or pour son équipe. En ¼ de finale Clichy doit s’incliner contre une autre équipe de Paris (Ile de France). Cette expérience a permis à Guillaume de découvrir le Taekwondo de Haut Niveau pour un jour s’il le souhaite suivre les traces des ses ainés qui ont représenté leur Club et la France au plus haut niveau. Après le label 4 étoiles décerné au Club Hong Sang Nae par la Fédération Française de Taekwondo et le Dobok d’Or du meilleur Club en 2008, une nouvelle distinction a été obtenue : Corinne GUIBERT, Présidente du Club de Taekwondo depuis 14 ans, a reçu le dobok d’or dans la catégorie meilleur investissement et implication pour le Taekwondo. •

≥ Boxe - Coupe ADIDAS à Terrebonne - un bilan très positif L’équipe de l’École de Boxe Olympique de Saint-Pierre a pris part les 9, 10 et 11 mai derniers à la Coupe Adidas qui regroupait environ 300 boxeurs à Terrebone, au Québec. Jérôme Cautin, chez les 73 kg, s’est incliné lors de son premier combat par décision des juges. Lors du second, le boxeur SaintPierrais était opposé à un adversaire de l’Ontario ; ce compétiteur aguerri - une vingtaine de combats à son crédit - s’est toutefois fait malmener par Jérôme qui s’est incliné par décision des juges. Bryan Hélène, chez les 72.5 kg, catégorie Élite, s’est imposé face à un adversaire coriace en remportant les trois rounds.

Pour son second combat, face à un boxeur expérimenté, Bryan s’est incliné par décision des juges. Fabien Ennis, chez les 58 kg, classe Novice, a remporté son premier combat par KO au second round puis son second duel par KO technique au début du 2ème round. Fabien remporte la Coupe Adidas dans sa catégorie, celle des 58 kilos. Bilan très positif pour les boxeurs locaux qui ont remporté 50 % des combats auxquels ils ont participé. Le Club de Saint-Pierre a montré que le niveau de boxe local à toujours sa place sur la scène régionale. • D. Admond

≥ Volley - Tournoi à 4 de fin de saison - ce samedi 31 mai La Ligue de Volley organise son traditionnel TOURNOI à 4 de fin de saison le samedi 31 mai, toute la journée. Le tournoi se déroulera au Centre Culturel et Sportif, de 9 h à 19 h. Deux séries seront proposées : Compétition et Loisir. Ce tournoi sera limité à 15 équipes Loisir et 5 équipes Compétition. • D. Admond

≥ Foulée des Îles - Semi-marathon

10]

écho des caps n° 1371 • vendredi 30 mai 2014

Prochain rendez-vous pour la Foulée des Îles : le 5000 m sur piste programmé le samedi 7 juin. • © Chantal Briand / Studio Michel Briand et Fils

Avec 56 coureurs et marcheurs sur la ligne de départ, la course a battu son propre record de participation. Le premier à franchir la ligne d’arrivée fut Christophe Chevet en 1h 23’25“. Yannick Drake termine 2ème en 1 h 7’ 08’’ devant Christian Dianon, 1 h 30’22’’. Chez les dames, Marielle Drake a remporté l’épreuve en 1h 50’05’’. Solo Dianon en 1 h 55’32’’ et Hélène Borderes, 1h 57’12’’, complètent le podium. Benoît Quédinet s’est emparé du record V3 du semi-marathon de Saint-Pierre en parcourant la distance en 1h 31’36’’. Dans le 10 km, Thomas Avril s’est imposé chez les messieurs en 38’41’’ devant Nicolas Oger, 41’53’’, et le duo Marc Menant/Claudio Autin, tous deux ex-aequo en 44’17’’. Côté dames, victoire d’Aline Zanaboni en 50’50’’ devant Patricia Detcheverry, 56’57’’, et Valérie Bertrand, 57’05’’. • D. Admond


Bibliothèque ••• L’équipe de la bibliothèque

Bibliothèque-Médiathèque de Saint-Pierre

Site : http://www.biblispm.com Tél : 05 08 41 31 99 Fax : 05 08 41 71 40 Mél : bibliotheque-mediatheque@cheznoo.net

Petite sœur, mon amour :

Mudwoman

Joyce Carol Oates Philippe Rey Roman

Joyce Carol Oates Philippe Rey Roman

Skyler Rampike, 19 ans, raconte son enfance jusqu’au meurtre de sa jeune sœur Bliss au sein de la maison familiale. Dix ans après, le mystère n’a toujours pas été élucidé. Pour Skyler, la vie depuis ce drame a été une dégringolade entre traitements, internement psychiatrique et drogues. Inspiré d’un fait réel survenu à la fin des années 90, ce roman psychologique démystifie la parfaite famille américaine pour révéler son dysfonctionnement, l’instrumentalisation des enfants, l’intrusion des médias, le christianisme de pacotille et l’inégalité devant la justice. •

Promue première présidente d’une université prestigieuse, Meredith Ruth est une femme dont la réussite professionnelle masque le vide affectif de sa vie privée. Alors que les États-Unis s’engagent dans la guerre en Irak, elle doit composer avec le machisme ambiant au sein de l’université. À l’occasion d’un voyage professionnel, elle retourne sur les lieux de son enfance. Les souvenirs enfouis remontent à la surface. Abandonnée à 3 ans par sa mère dans les marais, elle a été élevée par un couple de Quakers qui ont voulu effacer cette partie de sa vie. Peu à peu, elle sombre dans la folie. Deux livres à l’écriture magnifique ! •

Le livre et la société de consommation Inso lites

Cu rio si té s A n e c d o te s Raretés

Humou

r

Un nouveau livre toutes les 30 secondes ! c’est ce que Gabriel Zaid rajoute en couverture de son livre qu’il a intitulé « Bien trop de livres ? lire et publier à l’heure de l’abondance » On notera le point d’interrogation dans le titre, ponctuation qui donne le ton à ce livre. Son auteur y aurait mis un point d’exclamation, la signification, le contenu en auraient été différents. Pourquoi et comment en sommes-nous arriver à une telle cadence en 136 pages… et un livre de plus ! écho des caps n° 1371 • vendredi 30 mai 2014

[11


12]

écho des caps n° 1371 • vendredi 30 mai 2014


Pharmacies de garde

Agenda des marées

du lundi 26 mai. 9 h au lundi 2 juin. 9 h

Les jours croissent de 1 heure 22 minutes

Pharmacie SPM

55 28 02

du lundi 2 juin. 9 h au lundi 9 juin. 9 h Pharmacie CHFD

41 47 47

Numéros d’appels d’urgence

15

urgence médicale

17

gendarmerie

18

sapeurs-pompiers

mai 2014

BASSES MERS

PLEINES MERS

inéma C

voir la vie en grand prochainement

Samedi 31 - Visitation 05:25 17:20 11:41 00:05

juin 2014 Les jours croissent de 17 minutes Dimanche 1er - Ste Paméla - St Justin 06:00 17:58 12:22 Lundi 2 - Ste Blandine 06:37 18:38 01:45 12:04 Mardi 3 - St Kévin 07:16 19:21 01:27 13:48 Mercredi 4 - Ste Clotilde 07:59 20:11 02:11 14:36 Jeudi 5 - SS Igor et Boniface 08:49 21:08 02:59 15:29 Vendredi 6 - St Norbert 09:45 22:15 03:51 16:26 Samedi 7 - St Gilbert 10:46 23:24 04:48 17:25 Dimanche 8 - PENTECÔTE - St Médard 11:47 05:47 18:23

yen o t i c o e éc

Espac

Le jeudi 5 juin à 20 heures 30 De Melissa Drigeard Avec Alexandra Lamy et Mélanie Doutey

L’histoire :

Le meilleur déchet est celui que l'on ne produit pas. Chaque semaine nous vous donnons quelques astuces pour changer simplement vos habitudes au quotidien et pour contribuer ainsi à limiter vos quantités de déchets à la maison, en faisant vos courses ou encore sur votre lieu de travail…

Julie est une jeune femme pétillante mais continuellement malheureuse en amour. Se faire larguer par coursier à son travail semble donc lui porter le coup de grâce. Mais le livre « Le bonheur, ça s’apprend » devient sa bible. Cette nouvelle lubie de « pensée positive » laisse sceptiques ses deux meilleures amies dont la vie amoureuse n’est pas non plus au beau fixe…

La presse en parle Pour Écran Large : « les 3 actrices ensemble ont une vraie complicité et Julien Boisselier dans un rôle de tête à claques, c'est assez jubilatoire. »

Voir la vie en grand… • Le papier : en utiliser moins ! C’est faisable : - en évitant de tout imprimer : courriels, les documents de travail en intégralité, les présentations numériques… On peut sélectionner seulement ce qu’il est indispensable de conserver, ce qui nécessite d’être lu quand on n’est pas à son poste de travail, etc. ; - en configurant photocopieurs et imprimantes en mode rectoverso ; - en imprimant les documents en 2 pages par feuille ; - en imprimant le nombre d’exemplaire nécessaire, pas plus ; - en réutilisant comme brouillon les versos blancs des documents imprimés ou photocopiés.

La recherche de l’amour est un sujet quasiment inépuisable au cinéma, « Jamais le premier soir » offre son lot de scènes irrésistibles, du rythme et surtout beaucoup de charme. Avec ces trois actrices, vraiment magnifiques, dont la beauté ne doit pas faire oublier l’immense talent, elles se régalent de se retrouver et jouer ensemble. Alexandra Lamy et Mélanie Doutey, amies dans le vie, avait déjà joué ensemble dans « On va s’aimer » et connu des débuts sous le signe de la télé, l’une pour « Un gars, une fille » l’autre pour « Clara Sheller », quant à Julie Ferrier c’est sur les planches dans le one-woman show qu’elle a pu faire ses gammes véritablement après un passage par le cirque et tout de même la télévision comme chroniqueuse dans l’émission « 20h10 pétantes ». Pour la réalisatrice Mélissa Drigeard, c’était l’occasion de passer pour la première fois derrière la caméra, plus habituée à l’écriture pour le théâtre, elle a déjà 4 pièces à son actif, le challenge était de taille, c’est sans doute pour cela qu’elle s’est entourée d’amis comme Julien Boisselier, qui incarne un personnage à mourir de rire, un acteur sans doute sous-exploité dans le cinéma français. Des actrices drôlement belles, des répliques qui font mouche « Jamais le premier soir » est la comédie romantique qui vous fera oublier tous vos soucis quotidiens et voir la vie en grand !• C. Lebailly écho des caps n° 1371 • vendredi 30 mai 2014

[13


Ville de Saint-Pierre

≥ Enquête Cimetière La Municipalité de Saint-Pierre procéde à une enquête visant à récupérer le maximum d’informations sur les héritiers des concessionnaires dont les concessions sont dites à l’abandon. Cette enquête concerne pour le moment les carrés : 11-14-17 Si vous avez des informations à nous transmettre, faites le nous savoir, soit en nous envoyant un mail ou en contactant Patricia Foliot • Portable  : 55 80 76 • Patricia.foliot@mairiestpierre.fr Voici la liste des concessions concernées pour le carré 11 11 A 5 M Coste Marcel 1956 11 C 5 M Marie Victor 1958 11 C 6 M Gaspard Georges 1961 11 E 2 M Heudes Joseph 1958 Voici la liste des concessions concernées pour le carré 14 14 A 2 Héritiers Coudray 1896 14 A 7 Vve Richard Jean 1896 14 A 8 M Plantegenest Alphonse 1896 14 A 15 M Durieux Joseph 1897 14 A 22 M Poirier Eugène 1898 14 A 24 M Hamel Albert 1898 Voici la liste des concessions concernées pour le carré 17 17D8 Gaulard Michel 1993

≥ Annonce Légale Les associés de la société Yves ANDRIEUX société à responsabilité limitée dont le siège est à Saint-Pierre, 42, rue Abbé Pierre Gervain et immatriculée au R.C.S. de Saint-Pierre et Miquelon sous le numéro 412 008 864, réunis en assemblée générale extraordinaire le 15 mai 2014 ont décidé de transformer la société en société par actions simplifiée et ont nommé en qualité de Président, Monsieur Yves ANDRIEUX, demeurant à Saint-Pierre 40bis, rue Abbé Pierre Gervain.

≥ Avis de Changement de régime matrimonial Suivant acte reçu par Me. Claude L’Espagnol, Greffier Notaire à Saint-Pierre et Miquelon le 13 mai 2014, il a été procédé au changement de régime matrimonial ci-après, savoir : Informations concernant les époux Renou Roger, Eugène, William Dutemple Maëlle, Marie, Lucienne Domiciliés à Saint-Pierre (97500) 45, Route du Gabion Mariés à la Mairie de Saint-Pierre (97500) le 15 avril 1967 Régime matrimonial d’origine : régime légal de la communauté de meubles et acquêts Informations concernant la modification de régime matrimonial Modification opérée : adoption du régime conventionnel de la communauté universelle avec stipulation d’une clause attribuant la totalité de la communauté au survivant des époux. Greffier Notaire rédacteur de l’acte : Me. Claude L’Espagnol Informations concernant les oppositions Les oppositions, s’il y a lieu, seront adressées, dans les trois mois de la date de parution du présent avis, par lettre recommandée avec demande d’avis de réception ou par exploit d’huissier de justice auprès de : Me. Claude L’Espagnol, Greffier Notaire à Saint-Pierre et Miquelon, 14, rue Emile Sasco, B.P. 4215 – Saint-Pierre – 97500 Saint-Pierre et Miquelon.

le dessin de la semaine

Numéros utiles

* Outre le numéro du standard à utiliser durant les heures d’ouverture des bureaux, vous pouvez également joindre la Mairie de Saint-Pierre par télécopie. D’autres numéros peuvent aussi vous être utiles, notamment en cas d’urgence.

Mairie standard : 41 10 50 Pôle Voirie : 55 80 77 ou 55 80 65 Pôle bâtiment : 55 80 78 ou 55 57 18 Traitement des eaux : 55 80 61

Fourrière [ Fourrière ] Service Fourrière : 55 19 75 Journal édité par la Ville de Saint-Pierre Fondateur Albert Pen Directeur de la publication et Éditorialiste Karine Claireaux Co-directeur de la publication Claude Arrossaména

Rédacteur en chef Jean-Louis Mahé : 05 08 41 10 91 redaction.echo@mairie-stpierre.fr

Photographe et rédacteur Jean-Christophe L’Espagnol photographe.echo@mairie-stpierre.fr

Infographiste Steve Yon : 05 08 41 10 95 infographie.echo@mairie-stpierre.fr

Responsable de l’imprimerie Yannis Lepape : 05 08 41 10 93 imprimerie.echo@mairie-stpierre.fr

Secrétariat et accueil Clarisse Hacala : 05 08 41 10 90 secretariat.echo@mairie-stpierre.fr

Collaboration Jean-Luc Drake (Photographe) jean-luc.drake@cheznoo.net

Journal en ligne www.mairie-stpierre.fr

Pour nous joindre L’Écho des Caps Hebdo, rue Georges Daguerre • BP 4213 • 97500 SPM • Tél. 05 08 41 10 90 • Fax 05 08 41 49 33

Tirage 2 900 exemplaires

14]

Commission paritaire numéro 68511

écho des caps n° 1371 • vendredi 30 mai 2014


Tableau de Raphaële Goineau - exposition Goineau

[ partenaires de la semaine]

LA MUTUELLE DES ÎLES SAINT-PIERRE ET MIQUELON ET LE GROUPE AREAS LA FORCE DE DEUX MUTUELLES POUR DES CONTRATS EFFICACES

Multirisques : Habitation – Artisans – Commerçants Responsabilité Civile – Vie Privée et Professionnelle Assurance Automobile Accidents de la Vie Multirisques Scolaires, Chasse, etc.

Téléphone : 05 08 41 28 69 - Télécopieur : 05 08 41 51 13 Email : mispm@cheznoo.net

écho des caps n° 1371 • vendredi 30 mai 2014

[15


≥ Arrêt sur images

© Ian Manook

Le regard aiguisé du photographe Ian Manook « Derrière chaque image se cache une histoire de rencontre et d’échange »

Écho des Caps N° 1371  

Écho des Caps N° 1371 du vendredi 30 mai 2014

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you