Issuu on Google+

BOUQUINADE du Club Lions Avenir

samedi 23 novembre 2013

préauduFeu-Rouge

l’écho caps] Archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon

des

Ville de Saint-Pierre

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

Hebdomadaire municipal gratuit n° 1345 8 novembre 2013

≥ Hôtel Jacques Cartier Du haut de gamme ! ≥ Loisirs

≥ Théâtre

≥ Les 50 ans du Judo

Halloween Mirabelle et compagnie

Pause caddie avec la Comédie des Îles p. 06-07

Une invitée de marque Lucie Décosse p. 12

00]

p. 04-05

écho des caps n° 1300 • vendredi 6 juillet 2012


02]

écho des caps n° 1302 2012 1305 • vendredi 28 19 septembre octobre 2012


Téléthon ≥ Le combat des parents, la vie des enfants Les 6 et 7 décembre prochains, nous serons à nouveau appelés à nous mobiliser pour le Téléthon, deux jours de fête qui rassemblent plus de 5 millions de personnes partout en France métropolitaine et outre-mer. Pour notre Archipel, c’est une année avec Manifestations Force T. 5 FAMILLES, 5 HISTOIRES, 5 COMBATS L’AFM-Téléthon a choisi pour ambassadeurs cette année 5 familles. Elles vivent aux quatre coins de la France ; elles viennent de milieux différents ; elles n’ont pas la même histoire familiale… Et, pourtant, ces familles ont l’essentiel en commun : le combat contre la maladie. Nous avons fait le choix à l’Écho des Caps – notre journal soutient l’événement depuis 1994 - de publier chaque semaine le témoignage de ces 5 familles ainsi que l’affiche de chacune d’elle en leur qualité d’ambassadrice du Téléthon 2013.

≥ Géraldine et son fils Lee, 8 ans (Gard) « Le jour du diagnostic, j’étais sonnée, secouée, anéantie. Aujourd’hui, mon combat : tout faire pour guérir mon fils » Géraldine est une maman déterminée. Ne pouvant pas avoir d’enfant, elle a décidé avec son mari d’aller jusqu’en Thaïlande pour adopter leur petit garçon : Lee. La suite aurait dû ressembler à des milliers d’autres histoires : le voyage, la première rencontre, l’amour immédiat, la complicité grandissante. Mais il était dit que rien ne serait tout à fait pareil. À leur retour, la thalassémie, déclarée comme mineure en Thaïlande, s’est avérée être majeure. « Cela nous a fait l’effet d’un tourbillon, face aux médecins et face à des termes que nous ne comprenons pas. Je suis abasourdie, je suis prise en pleine tornade ». Mais un soir de septembre 2010, la vie de Géraldine bascule de nouveau : « Un reportage évoquait une première mondiale où un jeune garçon, lui aussi d’origine thaïlandaise et lui aussi atteint de thalassémie majeure, avait retrouvé une vie normale grâce à la thérapie génique. Ce soir-là, ma vie ≥ Le Pour combat des parents contre les maladies rares : on est a changé. moi, la thérapie génique va guérir mon fils, j’en suis convaincue ». tous concernés ! Lire l’intégralité de l’interview de Géraldine sur www.afm-telethon.fr

≥ Annie Bouchard à Saint-Pierre et Miquelon Pour la Coordination 975, 2013 est une année exceptionnelle puisqu’elle accueillera du 16 au 23 novembre Madame Annie Bouchard, administrateur à l’AFM depuis quelque 8 ans et actuellement responsable des Régions d’outre-mer. Annie Bouchard nous a précisé quelle est précisément sa mission : « Je suis responsable de l’action de l’AFM dans les Régions d’outre-mer … une action qui se conforme à la politique générale de l’AFM mais en tenant compte des spécificités de chaque région ultramarine. Dans le cadre de ces actions, mes fonctions m’amènent à me rendre sur place, pour mieux connaître les besoins des personnes dans chaque région et mieux faire connaître nos actions. Des actions qui s’inscrivent dans le domaine de la recherche contre les maladies génétiques rares voire plus fréquentes, dans le domaine médical pour une meilleure prévention et prise en charge des maladies et dans le domaine médico-social et social pour un meilleur accompagnement des personnes malades et une compensation des inégalités nées des situations de handicap permettant à tous d’être des citoyens à part entière. Toutes ces actions ne sont possibles que grâce aux fonds du Téléthon …et en matière de mobilisation, les habitants de Saint Pierre et de Miquelon ont toujours répondu présents et ont toujours fait preuve d’une grande générosité… aussi j’arrive les bras chargés de remerciements de la part du Conseil d’Administration et de sa Présidente Laurence Tiennot-Herment ! ». Annie Bouchard mettra à profit son voyage dans l’Archipel pour rencontrer notamment les autorités médicales, des représentants des collectivités mais aussi et surtout des malades, les ambassadeurs des précédents Téléthon et les membres de la Coordination 975 ainsi que les organisateurs de Manifestations Force T. Annie Bouchard se rendra à Miquelon le lundi 18 novembre en soirée (si le temps le permet) et rencontrera toutes les personnes qui gravitent autour du Téléthon à l’Auberge de l’Île à partir de 18H00.

écho des caps n° 1345 • vendredi 8 novembre 2013

[03


Halloween Mirabelle et compagnie !

Nombreuses ont été les initiatives associatives et privées pour célébrer Halloween. Le Centre Aéré du Centre Communal d’Action Sociale a accueilli comme il se devait ses pensionnaires des vacances de la Toussaint. Un après-midi récréatif durant lequel la sorcière Mirabelle et ses acolytes ont sorti leurs pouvoirs d’animateurs et d’excellents pâtissiers ! Au Collège Saint-Christophe, il fallait oser s’aventurer dans le tunnel abandonné aux mains des pires revenants et autres personnages sortis tout droit des contes ou des films d’épouvantes. Une animation mise en place par quelques élèves et qui a remporté un vif succès. Peu avant 20 heures 30, l'association Eklectik (organisatrice du DuneFest) a pris le relais à la Salle des Fêtes municipale pour les plus de 18 ans ! • J.-C. L’Espagnol

04]

écho des caps n° 1345 • vendredi 8 novembre 2013

Dossier préparé par Jean-Louis Mahé


© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

[ animation ]

écho des caps n° 1345 • vendredi 8 novembre 2013

[05


« Pause caddie » La Comédie des Îles remonte sur les planches

06]

écho des caps n° 1345 • vendredi 8 novembre 2013


[ théâtre ]

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

Ça y est ! Après 2 années d’absence, la Comédie des Îles remonte sur les planches prochainement avec Pause Caddie, une comédie de Jean-Charles Gaillard. Suzanne Ozon, actrice et metteur en scène promet une pièce drôle, bien ficelée pour laquelle les applaudissements des spectateurs semblent acquis d’avance. Qu’est-ce qui fait courir Suzanne Ozon d’une pièce à l’autre ? « Le plaisir d’entendre les gens rire », raconte-t-elle. Ces premiers pas sur scène, elle les a fait il y a 36 ans ! « La première fois, c’était en 1977 dans Le Grand Zèbre une pièce de Jean-Jacques Bricaire et Maurice Lasaygues et mise en scène par Didier Gil ». Elle savait dès le départ que si elle en faisait une, elle en ferait d’autres ! La passion pour le théâtre était là ! Les 15, 16, 18 et 19 novembre, Suzanne et 9 autres acteurs (Hélène Detcheverry, Léna Paturel, Sylvie Lebouard, Sylvie L’Espagnol, Gaël Arrossaména, Rodney Bouillie, Yvon Cambray, Morgan Detcheverry et Arnaud Revert) seront sur la scène du Centre Culturel et Sportif Territorial pour nous conter l’histoire d'une voyante Sans Domicile Fixe et de son compère amnésique dont l’arrivée dans un hall d'immeuble n’est pas du goût de la concierge plutôt bourrue, ni des résidents (un député et sa femme ainsi qu’un jeune couple découvrant la vie). La rencontre de ces mondes différents va provoquer pas mal de situations des plus cocasses où le conflit social sera mis en avant par de multiples interventions plus ou moins décalées. À vous de trouver dans cet imbroglio le qui, le quoi, le pourquoi, et le comment de l'histoire. Venez nombreux rire avec eux ! • J.-C. L’Espagnol

écho des caps n° 1345 • vendredi 8 novembre 2013

[07


L’Hôtel Jacques Cartier Du haut de gamme !

Le parc hôtelier de l’Archipel s’agrandit. Depuis quelques jours, l’hôtel Jacques Cartier, situé rue Saint-Jean et construit selon le cahier des charges d'un 4 étoiles, accueille ses premiers clients. Pourvu de 12 chambres spacieuses, l’établissement est dédié à la clientèle touristique bien évidemment mais avec une forte option pour les gens d’affaires et les missionnaires qui trouveront tous les outils de communication nécessaires et disposeront également d’une salle de réunion équipée d’un rétroprojecteur. Le bâtiment (situé au centre-ville, rue Saint-Jean) conçu par un architecte local, a mis près de 3 ans à sortir de terre. L’attente est récompensée ! Cette nouvelle structure a permis la création de 4 emplois permanents et d’un cinquième à temps partiel. • J.-C. L’Espagnol

08]

écho des caps n° 1345 • vendredi 8 novembre 2013


© Hôtel Jacques Cartier

[ tourisme ]

écho des caps n° 1345 • vendredi 8 novembre 2013

[09


[ sécurité ]

Détecteurs de fumée

Mode d’emploi En Métropole, un incendie se déclare toutes les deux minutes. C’est pourquoi la loi du 9 mars 2010 a rendu obligatoire l’installation d’un détecteur avertisseur autonome de fumées dans tous les logements. C’est un appareil permettant d’alerter l’occupant d’un début d’incendie dans le logement grâce à l’émission d’un signal sonore. Vous devez vous conformer à cette obligation avant le 8 mars 2015. ≥ Qui est concerné ? Tous les logements sont concernés qu’ils soient nouvellement construits ou existants, qu’ils se situent dans un bâtiment collectif ou dans une maison individuelle. L’installation du détecteur incombe à l’occupant du logement, qu’il soit locataire ou propriétaire.

≥ Où fixer votre détecteur de fumée ? Le positionnement du détecteur dépend de la configuration du logement. Cependant, certaines règles généreuses sont à respecter. Son emplacement • Dans ou près des chambres. • Dans le couloir menant aux chambres. • À distance des sources de vapeur ou de fumée, telles que salle de bains, cuisine ou garage. Sa position • En partie supérieure (ou plafond ou à défaut en partie haute de la paroi verticale). • À distance des autres parois. Si votre logement possède plusieurs niveaux, il est recommandé de fixer un détecteur par niveau.

≥ Quel modèle choisir ? Lorsque vous achetez votre détecteur, vérifiez bien qu’il est conforme à la norme NF EN 14604 (cela doit être inscrit sur le détecteur). Le détecteur doit comporter, inscrit de manière indélébile : le nom et l’adresse du fabricant, la norme de référence, la date de fabrication ou le numéro de lot, la date de remplacement recommandée et des instructions à l’attention de l’utilisateur. Un signal spécifique indique la faiblesse des piles. Le détecteur doit comporter un bouton permettant de vérifier son bon fonctionnement. Le sigle CE doit être visible sur l’emballage du détecteur. Préférez les détecteurs qui possèdent la marque NF qui vous assure un meilleur suivi de la qualité.

10]

≥ Comment entretenir votre détecteur ? Dépoussiérez votre détecteur régulièrement pour éviter qu’il ne s’encrasse. N’oubliez pas de remplacer les piles. Un signal sonore (différent de l’alarme de détection) vous indique que les piles sont usagées.

écho des caps n° 1345 • vendredi 8 novembre 2013


Bibliothèque ••• L’équipe de la bibliothèque

Bibliothèque-Médiathèque de Saint-Pierre

Site : http://www.biblispm.com Tél : 05 08 41 31 99 Fax : 05 08 41 71 40 Mél : bibliotheque-mediatheque@cheznoo.net

El Chino

Wadjda

Sebastian Borensztein Zylo DVD Fiction 1 h 40

Haifaa Al-Mansour SND DVD Fiction 1 h 35

À la suite d’un drame, Jun, un jeune chinois, décide de rejoindre son oncle en Argentine. Perdu et ne parlant pas un mot d’espagnol, son chemin rencontre celui de Roberto, un quincailler maniaque, célibataire endurci. Roberto qui s’est senti obligé de recueillir Jun, a du mal à se débarrasser de cet hôte encombrant qui va bouleverser sa vie. Une histoire inspirée d’un faits divers, très justement interprétée avec entre autres, Ricardo Darin, acteur argentin renommé que l’on a déjà pu admirer dans le film « Dans ses yeux ». •

Wadjda, adolescente de 12 ans aime les jeans, les baskets, le rock et rêve d’un beau vélo vert pour accompagner son ami. Mais dans le royaume d’Arabie Saoudite, les vélos sont réservés aux hommes, et sa mère refuse de le lui acheter. Pour récolter la somme nécessaire, elle décide de participer à un concours de récitation coranique au sein de son école. La gagnante doit recevoir une somme d’argent … Pour la première fois, ce film a été réalisé au sein du royaume saoudien et de plus par une femme, avec dans le rôle principal une jeune actrice remarquable. •

Le livre dans tous ses états ou « Beaucoup, passionnément, à la folivre ! »

Insolites Cur ios ités Anecdot es

Rareté s Humo

ur

Amusant, décalé Inquiétant

Rass

urant

À noter que la Semaine de la langue française et de la Francophonie 2014 qui aura lieu du 15 au 23 mars prochains propose, dans sa liste « Dis-moi dix mots » le mot s’enlivrer, un néologisme créé par un élève de CM2.

écho des caps n° 1345 • vendredi 8 novembre 2013

[11


Par David Admond

50 ans de Judo à Saint-Pierre-et-Miquelon Du 11 au 17 novembre 2013 Invitée de marque du Butokuden-Dojo : Lucie Décosse En douze ans de carrière, Lucie Décosse affiche un joli palmarès : Triple championne du monde (2005, 2010, 2011) et championne olympique (2012) ; 13 médailles internationales dont 8 en or ! C’est la « Teddy Riner au féminin ». Elle a réalisé le ippon le plus rapide des Jeux 2012 en se débarrassant de son adversaire en moins de neuf secondes. Lucie Décosse est devenue la cinquième Française, après Cathy Fleury et Cécile Nowak lors des jeux de 1992, Marie-Claire Restoux en 1996 et Séverine Vandenhende en 2000, à obtenir un titre olympique. Elle est, selon plusieurs spécialistes, la meilleure judoka française de l'histoire et certainement l'une des plus grandes championnes de ce sport. « C'est la plus grande judoka féminine de tous les temps », affirme Céline Géraud, championne d'Europe 1984, devenue présentatrice du magazine Stade 2 sur France 2 le dimanche en fin d’après-midi.

« Il y a Décosse et il y a le reste du monde » , confie Larbi Benboudaoud, entraîneur de l’Équipe de France. « Ce qui est sûr, c'est que Lucie Décosse restera, et pour longtemps, la plus grande technicienne du judo mondial », estime Thierry Rey, Conseiller chargé des sports de François Hollande.

Le 50ème anniversaire du Judo Les temps forts Mercredi 13 novembre : • Séance photos et dédicaces avec Lucie Décosse pour les enfants des sections U5/U7/U9 accompagnés de leurs parents. • Entraînement en commun animé par Lucie Décosse avec la 2e (U11) et la 3e (U13) section. • Séance photos et dédicaces avec Lucie Décosse pour les enfants des sections U11/U13. • Entraînement : Cadets/Juniors/Séniors, animé par Lucie Décosse. Jeudi 14 novembre : • Visites protocolaires de la délégation FFJ aux autorités locales. • Entraînement au Nage No Kata avec Gérard Gautier. • Séance arbitrage avec Gérard Gautier. • Entraînement de masse avec les anciens judokas et le groupe Cadets/Juniors/Séniors, en présence de Lucie Décosse et de Gérard Gautier, Conseiller Technique Fédéral de la FFJ. Vendredi 15 novembre : • Conférence-débat, tout public, sur le thème : « Le Judo de haut niveau : une expérience française et canadienne », avec Lucie Décosse et la judoka québécoise Catherine Roberge. Samedi 16 novembre : • Tournoi International au Centre Culturel et Sportif (avec des équipes Canadiennes) en présence de Lucie Décosse, Catherine Roberge et Gérard Gautier. • Remise officielle des médailles et des distinctions fédérales. • Repas dansant à la Salle des Fêtes municipale. Dimanche 17 novembre : • Si le temps le permet, visite de Langlade et de Miquelon.

NDLR : ces informations sont valables au moment où nous mettons sous presse.

12]

écho des caps n° 1345 • vendredi 8 novembre 2013


Pharmacies de garde

Agenda des marées

du lundi 4 nov. 9 h au lundi 11 nov. 9 h

Les jours croissent de 1 heure 7 minutes

Pharmacie CHFD

41 47 47

du lundi 11 nov. 9 h au lundi 18 nov. 9 h Pharmacie SPM

55 28 02

Numéros d’appels d’urgence

15

urgence médicale

17

gendarmerie

18

novembre 2013

BASSES MERS

PLEINES MERS

Cinéma

voir la vie en grand présente

Samedi 9 - D.Latran St Théodore 06:50 19:48 01:10 13:41 Dimanche 10 - St Léon le Grand 07:59 21:01 02:12 14:45 Lundi 11 - ARMISTICE 1918 - St Martin 09:21 22:16 03:18 15:52 Mardi 12- SS. Christian et Émilien 10:44 23:20 04:25 16:58 Mercredi 13 - SS. Brice et Bryan 11:51 05:28 17:57 Jeudi 14 - St Sidoine et Ste Sidonie 00:12 12:45 06:23 18:50 Vendredi 15 - St Albert et Ste Vickie 00:55 13:31 07:12 19:35 Samedi 16 - Ste Marguerite 01:34 14:11 07:57 20:17 Dimanche 17 - Stes Élisabeth et Lise 02:09 14:48 08:38 20:57

sapeurs-pompiers

Espace

en y o t i c éco

Le jeudi 14 novembre à 20 heures 30 de Zack Snyder Avec Henry Cavill et Amy Adams

L’histoire : Un petit garçon découvre qu'il possède des pouvoirs surnaturels et qu'il n'est pas né sur Terre. Plus tard, il s'engage dans un périple afin de comprendre d'où il vient et pourquoi il a été envoyé sur notre planète. Mais il devra devenir un héros s'il veut sauver le monde de la destruction totale et incarner l'espoir pour toute l'humanité.

La presse en parle Le meilleur déchet est celui que l'on ne produit pas. Chaque semaine nous vous donnons quelques astuces pour changer simplement vos habitudes au quotidien et pour contribuer ainsi à limiter vos quantités de déchets à la maison, en faisant vos courses ou encore sur votre lieu de travail…

REPÈRES ET CHIFFRES • 20 Kg, c’est le nombre de kilos d’aliments jetés chaque année par les Français dont 7 Kg de nourriture encore emballée, 13 Kg de restes de repas, de fruits et légumes abîmés et non consommés. LE SAVIEZ-VOUS ? À consommer avant… Pour éviter de jeter inutilement, commençons par distinguer les différents types d’avertissements sur les emballages alimentaires. « À consommer de préférence avant » signifie que passée cette date, la qualité du produit se détériore (goût, texture, odeur) mais cela ne veut pas dire que le produit est impropre à la consommation. En revanche, l’avertissement « à consommer avant » signifie que le produit ne doit plus être consommé après cette date pour des questions d’hygiène sanitaire. Vous pouvez consommer des produits même si la DLUO (date limite d’utilisation optimale) est dépassée et qu’ils se rapprochent de leur DLC (date limite de consommation). Extrait d’une fiche écofrugale disponible sur www.ecofrugalproject.org. Dépenser moins - Vivre mieux - Agir maintenant

Pour TéléCinéObs : « Un grand film populaire, ample et puissant, nettement supérieur à la moyenne. »

Voir la vie en grand… Quel plus beau cadeau le cinéma pouvait-il offrir pour les 75 ans de Superman, qu’un film qui renoue avec le mythe du superhéros ! S’il s’éloigne un peu de la bande dessinée créée par Jerry Siegel et Joe Shuster, c’est pour lui donner une note plus réaliste. Ayant déjà ressucité la franchise Batman, Christopher Nolan était l’homme providentiel pour s’atteler à une nouvelle adaptation de Superman, il a donc eu en charge l’écriture du scénario. Celui-ci touche par la justesse des sentiments, le mal-être de son héros, des tourments intérieurs qui jalonnent chacun de nous, qui font de Clark Kent un homme parmi les hommes, mais le scénario n’oublie pas ce déploiement d’effets spéciaux à couper le souffle que les fans attendent. Le tout mis en scène par Zack Snyder ; à 47 ans, ce réalisateur a déjà quelques grosses productions et belles réussites à son C.V., citons par exemple « 300 » ou « Watchmen » ; adepte des effets spéciaux, le réalisateur a pourtant souhaité tourner son film de manière intimiste, certaines scènes sont ainsi tournées caméra à l’épaule ajoutant une part de réalisme très convaincant à l’ensemble. Pour le choix de l’acteur, c’est le britannique Henry Calvill, qui a été retenu. Un choix judicieux. L’acteur s’est entraîné pendant plusieurs mois pour pouvoir se rapprocher de l’image du héros musclé voulu par les créateurs originels. Le reste du casting est de haute volée, on retrouve Russel Crowe et Kevin Costner. « Man of steel », un film époustouflant, captivant, aux effets spéciaux extraordinaires, • pour voir la vie en grand ! • Cédric Lebailly écho des caps n° 1345 • vendredi 8 novembre 2013

[13


≥ Enquête Cimetière La Municipalité de Saint-Pierre procéde depuis le mois de juillet et sur une durée d’un an à une enquête visant à récupérer le maximum d’informations sur les héritiers des concessionnaires dont les concessions sont dites à l’abandon. Cette enquête concerne pour le moment les carrés : 1-2-3-5-6-7-8-10-11 et 14. Pour cela une liste des concessionnaires est consultable sur le site de la Mairie  : http://www.mairie-stpierre.fr/. Pour chacune de ces concessions, un dossier contenant l’arrêté et une photo sont téléchargeables. Nota : Certaines concessions ne possèdent pas d’arrêté, l’achat ayant été effectué avant 1875. Elles sont répertoriées sur une liste jointe au dossier ou encore ne possèdent pas de photo car les terrains sont dits nu. Si vous avez des informations à nous transmettre, faites le nous savoir, soit en nous envoyant un mail ou en contactant Patricia Foliot • Portable : 55 80 76 • Patricia.foliot@mairie-stpierre.fr Voici la liste des concessions concernées pour le carré 1 1 A 6 Mme Casemayor 1901 1 A 7 Mme Casemayor 1901 1 A 18 Mme Guibert Joseph 1901 1 A 19 Mme Cecconi 1901 1 A 20 Mme Cecconi 1901 1 B 1 Mme Bizeuil 1900 1 B 7 Mme Fourel Rose 1901 1 B 8 Vve Fourel Firmin 1901 1 B 9 M Robert Francis 1901 1 B 12 Htiers Lefevre1901, Municipalité1939, Vve Couepel Gabriel 1941, Teletchea Roger 1972 1 B 13 M Lafitte Pierre 1901 1 B 18 Mme Labath1901, Labath Joseph 1927 1 B 20 Mme Joret Barthélemy1901, Municipalité, Gournay Emile 1941 1 B 21 Melle Coste 1901 1 C 11 M Haupais Auguste 1902 1 D 5 M Leborgne Louis 1902 1 D 7 Arnau Léonce 1902 1 D 18 Seigneur1903, Mme Campot Martin 1932 1 D 20 Bidel Joseph1902, Municipalité, Chaignon Georges 1942 1 E 7 M Jolivet Charles 1902 1 E 10 M Hacala Eugène 1871 1 E 11 M Etchegaray 1871 1 E 23 M Arnau Michel 1903, Etcheverria Victor 1938 1 F 11 Hacala Jules1902, Municipalité, Mme Roverch Paul1942, M Roverch Alfred 1952 1 F 14 Mme Sullivan Alice 1902 1 F 18 M Letiec Yves 1903 1 F 24 Mme Allain Marie 1901 1 F 25 Vve Norgeot Frederic 1903 1 G 2-3 M Poirier Emile 1902 1 G 8 M Dollo François1903, M Lemaine Léon 1927 1 G 9 M Dollo François1903, Dollo Georges 1 G 11 M Slaney Richard 1903, Mme Pinaguy Marie 1938 1 G 16 Coste Emile 1903, Mme Coste Emile1938, Dagort Raymond1969

Ville de Saint-Pierre

Numéros utiles

* Outre le numéro du standard à utiliser durant les heures d’ouverture des bureaux, vous pouvez également joindre la Mairie de Saint-Pierre par télécopie. D’autres numéros peuvent aussi vous être utiles, notamment en cas d’urgence.

Mairie standard : 41 10 50 Pôle Voirie : 55 80 77 ou 55 80 65 Pôle bâtiment : 55 80 78 ou 55 57 18 Traitement des eaux : 55 80 61

Fourrière [ Fourrière ] Service Fourrière : 55 19 75 Journal édité par la Ville de Saint-Pierre Fondateur Albert Pen Directeur de la publication et Éditorialiste Karine Claireaux Co-directeur de la publication Claude Arrossaména

Rédacteur en chef Jean-Louis Mahé : 05 08 41 10 91 redaction.echo@mairie-stpierre.fr

Photographe et rédacteur Jean-Christophe L’Espagnol photographe.echo@mairie-stpierre.fr

Infographiste Steve Yon : 05 08 41 10 95 infographie.echo@mairie-stpierre.fr

Responsable de l’imprimerie

≥ Avis de consultation

Yannis Lepape : 05 08 41 10 93

Une nouvelle consultation est lancée par la ville de Saint-Pierre pour la fourniture de sel (chlorure de sodium) destiné à la viabilité hivernale. Les fournisseurs intéressés pourront télécharger le dossier de consultation sur le site internet de la Ville de Saint-Pierre : www.mairie-stpierre.fr. Les offres devront être déposées à l’Hôtel de Ville de Saint-Pierre, le mercredi 13 novembre 2013 à 11 heures 45 au plus tard. •

Secrétariat et accueil

imprimerie.echo@mairie-stpierre.fr

Clarisse Hacala : 05 08 41 10 90 secretariat.echo@mairie-stpierre.fr

Collaboration Jean-Luc Drake (Photographe) jean-luc.drake@cheznoo.net

≥ La Préfecture Communique À l’occasion de la commémoration du 95ème anniversaire de la Victoire de 1918, une prise d’armes aura lieu place du Général de Gaulle, le lundi 11 novembre 2013 à 10 heures 30 . À l’issue de cette cérémonie, un cortège se rendra au monument aux morts des deux guerres, où des gerbes seront déposées par les autorités et les associations patriotiques. Outre la présence traditionnelle des anciens combattants, une large participation de la population et notamment celle de la jeunesse est vivement souhaitée. Afin de vous transporter sur les lieux de commémoration, un car sera mis à la disposition depuis la Maison du combattant. •

14]

Journal en ligne www.mairie-stpierre.fr

Pour nous joindre L’Écho des Caps Hebdo, rue Georges Daguerre • BP 4213 • 97500 SPM • Tél. 05 08 41 10 90 • Fax 05 08 41 49 33

Tirage 2 900 exemplaires Commission paritaire numéro 68511

écho des caps n° 1345 • vendredi 8 novembre 2013


≥ Les dernières émissions philatéliques

Club Lions Doyen (Marc Taraskoff - Octobre 2013)

[ partenaires de la semaine]

« Nouvelles Mariannes » (Octobre 2013)

LA MUTUELLE DES ÎLES SAINT-PIERRE ET MIQUELON ET LE GROUPE AREAS LA FORCE DE DEUX MUTUELLES POUR DES CONTRATS EFFICACES

Multirisques : Habitation – Artisans – Commerçants Responsabilité Civile – Vie Privée et Professionnelle Assurance Automobile Accidents de la Vie Multirisques Scolaires, Chasse, etc.

Téléphone : 05 08 41 28 69 - Télécopieur : 05 08 41 51 13 Email : mispm@cheznoo.net

• Timbre Marianne « surchargé SPM », couleur jaune, valeur faciale de 0 .01 euro • Timbre Marianne « surchargé SPM », couleur bleue, pour envoi de plis de 20 g Europe valeur faciale de 1.13 euro • Timbre Marianne « surchargé SPM », couleur mauve, pour envoi de plis de 20 g Monde valeur faciale de 1.13 euro • Timbre Marianne « surchargé SPM », couleur vieux rose, pour envoi de plis de 50 g. Valeur de 1.30 euro à validité permanente pour l’envoi « prioritaire » • écho des caps n° 1345 • vendredi 8 novembre 2013

[15


≥ Commémoration

2 novembre, jour des Défunts Hommage à la mémoire des enfants de la Commune morts pour la France

Au lendemain de la Toussaint, le recueillement du 2 novembre, jour des Défunts, est un moment important pour la population de l’Archipel. Très attachés au respect des personnes disparues, enfants et adultes profitent de ce moment pour fleurir les tombes. Après la cérémonie du culte, c’est une tradition, un hommage (en © J.-C. L’Espagnol / V. S-P

présence des personnalités locales) est rendu « à la mémoire des

enfants de la Commune de Saint-Pierre morts pour la France » au Monument aux Morts des Deux Guerres du cimetière ; un hommage qui est suivi de la bénédiction des tombes. À noter que le 2 novembre était également la Journée Mondiale pour le droit de mourir dans la dignité. • J.-C. L’Espagnol

Éco-Emballages à Saint-Pierre En mission dès le 25 novembre

Carlos de LOS LLANOS, Directeur du Département Tri et Recyclage chez Éco-Emballages, et Johann LECONTE, Directeur des relations avec les élus et les associations, seront en mission dans l’Archipel dès le lundi 25 novembre. Le Sénateur-Maire, Mme Karine Claireaux, les avait rencontrés à Paris en août dernier ; ils avaient alors convenu d’un déplacement cet automne. L’objectif de leur mission : rencontrer tous les acteurs liés au dossier épineux du traitement des déchets ; apporter leur aide, leurs compétences et leur savoir-faire afin de trouver les bonnes solutions pour un Archipel aussi exigu que le nôtre ! En effet, Éco-Emballages est une Entreprise privée, agréée par l’État, qui « assure le pilotage du dispositif national de tri et de recyclage des emballages ménagers ». Son rôle : « prendre en charge la Responsabilité Élargie du Producteur de la filière emballage ». Son objectif est « de garantir l’efficacité environnementale et sociale du dispositif au coût le plus juste, et diminuer encore les erreurs ». Éco-Emballages soutient des actions de proximité. Elle a l’habitude de travailler avec les collectivités locales « pour améliorer l’efficacité et la performance de la prestation de collecte sélective qui leur a été confiée ». Michel Voisin, Député de l’Ain et Président de l’Association des Maires de l’Ain, fera aussi partie de la délégation. • J.-L.Mahé

≥ Hommage

Louis Quédinet, intronisé au « Hall of Fame » de la NLSA

Louis Quédinet (à gauche) avec ses amis Robert et Roger lors de son dernier match de football en août 2004

© Collection Privée

≥ Traitement des déchets

Samedi 9 novembre à 18 h 30 à l’ASIA, les anciens joueurs, les joueurs actuels de 16 ans et plus et les sympatisants vont célébrer l’intronisation au Temple de la Renommée de la Newfoundland and Labrador Soccer Association de Monsieur Louis Quédinet Président de l’ASIA de 1979 à 2010. Messieurs Doug Redmond, Président de la NLSA, et Gordon Dunphy, Vice-Président, seront présents pour rendre hommage à celui qui fut un Président dynamique et qui a beaucoup œuvré pour le développement du football local. Monsieur Louis Quédinet est également reconnu pour avoir scellé des relations durables entre la Ligue de Saint-Pierre et celle de Terre-Neuve. • J.-L.Mahé


Écho des Caps n° 1345