Page 1

Le dimanche 10 mars à 14 h 30

Tarif unique de 3€ au profit des Terminales du Lycée

l’écho caps] Archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon

des

Ville de Saint-Pierre

≥ Après la visite ministérielle Réactions et commentaires ≥ Retraite des fonctionnaires

≥ Scoutisme

≥ Sport

ITR : des informations pour se défendre p. 07

Terre d’Aventure : le choix de la solidarité p. 09

Futsal : Jack Pot l’équipe qui monte p.12

00]

écho des caps n° 1300 • vendredi 6 juillet 2012

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

Hebdomadaire municipal gratuit n° 1321 22 févier 2013


≥ vie municipale

Fête de Saint-Pierre 2013 « Saint-Pierre, berceau des Terre-Neuvas »

Photo de Lucien Girardin-Dagort extraite de : « L’escale de la Charmeuse aux îles Saint-Pierre- et-Miquelon »

À vos archives ! La Commission municipale Fêtes et Loisirs et l’Association Saint-Pierre en Fête lancent un appel à photos pour l’exposition de la 4e édition de la Fête de Saint-Pierre dont le thème est cette année 2013 : « Saint-Pierre, berceau des Terre-Neuvas ». Si vous possédez chez vous des photographies, des diapositives et tous autres documents en relation avec cette thématique, n’hésitez pas à nous les apporter à l’Écho des Caps ! Les organisateurs de l’événement vous remercient par avance.

« Saint-Pierre, berceau des Terre-Neuvas » couvre la période 19501990. Tous les documents nous intéressent  : ceux qui traitent des escales dans notre port de chalutiers français et européens, ou encore des navires de la Marine nationale qui assuraient l’assistance à la grande pêche bien sûr, mais aussi ceux qui « mettent en scène » l’ambiance qui régnait dans les lieux publics de la Ville à l’occasion de ces escales et l’implication des marins dans la vie sociale et sportive du territoire. La Commission municipale Fêtes et Loisirs et l’Association SaintPierre en Fête comptent sur votre concours qui leur est très précieux dans la réussite de la Fête de Saint-Pierre programmée le 29 juin ! • J.-L.Mahé 02] écho des caps n° 1302 2012 1305 • vendredi 28 19 septembre octobre 2012

Ravitaillement assuré par le Commandant Bourdais Photo de Pierre Calloch


Les actions du Sénateur-Maire ≥ Réforme de la biologie médicale : le Sénat adopte l’article 11 Mardi 5 février, les Sénateurs ont adopté la Proposition de Loi portant réforme de la biologie médicale. Dans ce cadre, le Sénateur de Saint-Pierre et Miquelon avait présenté lors de son examen en Commission des Affaires sociales un amendement qui proposait d’exonérer de la procédure d’accréditation le laboratoire de biologie médicale de l’Archipel. Les collègues Sénateurs de Madame Claireaux, ceux de Saint-Barthélémy et de Saint-Martin avaient fait la même démarche pour leurs collectivités respectives. L’objet de l’amendement faisait valoir que « la procédure d’accréditation serait trop lourde pour des laboratoires situés dans des bassins de population étroits et isolés comme ceux des collectivités visées par l’amendement. Il convient donc de les exonérer de ces démarches ». Pour Mme Karine Claireaux, cet amendement était « essentiel » car compte tenu « de son éloignement géographique d’autres laboratoires, des contraintes financières lourdes liées au coût de la pro-

cédure d’accréditation, et de l’impossibilité de remplir les critères d’accréditation à 100 %, que serait devenu le laboratoire de SaintPierre et Miquelon ? On pouvait légitimement penser qu’il était menacé de fermeture ». Lors de l’examen de la loi, le 5 février dernier, la Ministre des Affaires Sociales et de la Santé, Mme Marisol Touraine, a précisé devant les Sénateurs qu’elle avait été également « alertée » sur ce sujet par la Sénatrice de Saint-Pierre-et-Miquelon et que « cet amendement répondait aux spécificités de Saint-Barthélemy, SaintMartin et Saint-Pierre-et-Miquelon, liées à leur insularité ». Au final, les Sénateurs ont adopté l’amendement N°60 et qui a été transformé en article 11 ainsi rédigé : « Art. L. 6213-6-1. - Un décret en Conseil d’État prévoit pour SaintBarthélémy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon des modalités spécifiques d’aménagement de la procédure d’accréditation prévue à l’article L. 6221-1 des laboratoires de biologie médicale, dans le respect de l’exigence de qualité. » •

vie municipale

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

≥ Retour sur le Mardi gras

Beau succès pour l’après-midi récréatif organisé à l’Île aux Enfants. Quelque 220 enfants déguisés ont été pris en charge par les membres de la Commission municipale des Fêtes et des Loisirs et par ceux de l’Association Saint-Pierre en Fête. Tous étaient venus épauler Nathalie, Anne-Françoise, Mehdi et Ulrich du Centre Aéré dont nous pouvons souligner la belle implication dans l’organisation des jeux. En plus du « coin maquillage » tenu par Valérie, cinq stands de jeux étaient réservés aux bambins : le jeu de massacre ; la pêche à la ligne ; le jeu des anneaux ; le jeu de la grenouille et la vague électrique. Rappelons que le Roi 2013, désigné par tirage au sort, est Matéys James ; la Reine 2013 : Léa Delage. Ils ont reçu chacun en cadeau un bon d’achats de 60 euros plus un petit sac à mains pour Léa et une boîte à lunch pour Matéys. Le Dauphin et la Dauphine 2013 sont respectivement Lya Foliot et Lucas Perrin. Les organisateurs ont remis à Lya un sac à mains garni de bonbons et à Lucas une boite à lunch remplie de friandises. La Commission municipale tient à remercier tous ceux qui ont participé à la réussite de l’événement ; elle félicite aussi les parents pour le choix des déguisements de leurs enfants. Bravo à tous et à l’année prochaine ! • Dossier préparé par Jean-Louis Mahé

écho des caps n° 1321 • vendredi 22 février 2013

[03


Visite du Ministre des

Réactions Suite à la première visite ministérielle à Saint-Pierre et Miquelon du Ministre des outre-mer Victorin Lurel, et dont notre journal s’est fait très largement l’écho la semaine dernière, nous avons recueilli quelques réactions. Celles de deux responsables de partis politiques bien ancrés dans l’Archipel, Frédéric Beaumont pour le Parti Socialiste et Yannick Cambray pour le Parti Radical de Gauche. Nous avons sollicité également Mme Andrée Olano, une lectrice assidue de notre journal. Femme au caractère bien trempé et aux convictions fortes, Andrée a accepté de nous livrer son ressenti personnel. Enfin, nous publions l’article d’Alizée Bombardier. En stage au Pôle Parlementaires, Alizée a eu la chance d’être accréditée en qualité de « photographe-reporter » pour suivre la visite ministérielle.

L’effet « Victorin » réchauffe l’Archipel ! Et pourtant, il nous est arrivé par - 10° C, au milieu du poudrin, des averses de neige et autres bourrasques ! Victorin Lurel, Ministre des outre-mer, aura su par sa proximité et son sens du contact se faire apprécier de la population et des élus. Il aura aussi démontré sa maîtrise des dossiers de l’Archipel. Il est vrai que les Parlementaires et le Président du Conseil Territorial l’informent depuis des mois sur toutes nos problématiques. Nous avons donc rencontré un homme affable et qui fait de la « manière Hollande », sa méthode : il écoute, analyse, ne juge pas arbitrairement, tente de concilier les points de vue, de rapprocher les différents acteurs politiques locaux dont les sensibilités, quand il ne s’agit pas parfois d’animosité, sclérosent l’Archipel. Victorin Lurel invite au dialogue, à la compréhension réciproque. Comme il l’a affirmé, il refuse de faire preuve d’esprit partisan, pour l’un ou pour l’autre, pour la Droite ou pour la Gauche : il y a avant tout l’intérêt général de l’Archipel. Et c’est un fait nouveau. Combien de fois, parce que les élus de l’Archipel s’affichaient à Gauche, le pouvoir de Droite faisait la sourde oreille à leurs demandes ? Cette fois-ci, le Président du Conseil Territorial peut être rassuré. Bien que n’étant plus dans le même camp politique, il ne sera pas marginalisé. Si les projets de la Collectivité sont viables, nécessaires et soutenus par tous, le Gouvernement les aidera. Sans état d’âme. À l’occasion d’une rencontre avec toutes les forces de Gauche, la Fédération du Parti Socialiste a interpellé le Ministre sans complaisance. En effet, sans tomber dans la « sinistrose », l’Archipel va mal. Nous avons donc publiquement rappelé : • Un manque de visibilité au niveau du développement économique... • Une filière pêche chaotique... • Un manque de soutien de l’État à long terme...

04]

écho des caps n° 1321 • vendredi 22 février 2013

• Une inquiétude de la population quant au devenir du dossier du « Plateau Continental »... • Un système de santé qui présente des défaillances... • Des personnes qui vivent de vraies difficultés avec des retraites modestes voire indignes... • Des personnes qui se demandent comment elles vont payer leur facture de chauffage... La Fédération du Parti Socialiste lui a remis un courrier relatif au coût devenu exorbitant des liaisons aériennes entre Saint-Pierre et Miquelon et la Métropole. Il devient de plus en plus difficile de voyager et ce n’est pas toujours un luxe (accompagnement d’un malade, d’un étudiant) ! Le Ministre et ses conseillers nous ont, nous l’espérons, entendus. Nous avons bien insisté auprès du Ministre pour qu’il prête attention à notre demande comme à toutes celles qui auront été évoquées au cours de ses échanges avec les camarades de la Gauche, cette Gauche unie qui a offert plus de 65 % de ses suffrages à François Hollande en 2012. Dans sa réponse, le Ministre nous a suggéré de faire intervenir le Parti Socialiste sur cette question. À son sens, le Parti Socialiste demeure l’aiguillon du Gouvernement et il a ce rôle à jouer. Au cours de cette visite, nous avons donc bien ressenti « l’effet Victorin ». Bien sûr, la population, les acteurs économiques et politiques attendent toujours plus. Toutefois... Quand nous avons affaire (enfin) à un Ministre viscéralement militant, à un homme politique de terrain qui n’a pas seulement une approche comptable et politicienne, c’est tout de même de bon augure pour l’Archipel malgré un climat économique et national désastreux. •

Frédéric Beaumont Fédération locale du Parti Socialiste


[ vie locale ]

s outre-mer dans l’Archipel

s et commentaires Être sur le terrain... pour mieux nous comprendre ! Comme il l’avait indiqué au Député Annick Girardin à la tribune de l’Assemblée Nationale, le Ministre des outre-mer, Victorin Lurel, est donc venu nous visiter en plein cœur de l’hiver, manière pour lui de découvrir, partager et comprendre les conditions difficiles auxquelles nous sommes confrontés en cette période de l’année.

Rien de tel qu’une visite sur le terrain et un maximum de rencontres, de discussions et d’échanges avec les Saint-Pierrais et Miquelonnais pour comprendre et mettre une « touche » concrète sur nos dossiers, surtout lorsqu’on les étudie de Paris. C’est cette approche, ce désir d’échanges, cette « soif » de se confronter à la réalité du terrain que j’ai particulièrement appréciés chez Victorin Lurel. Ce qui s’est aussi vu, ce qui s’est aussi ressenti dans ses discours, dans ses interventions et dans ses échanges avec la population, c’est que pour être un « bon » Ministre, et tout particulièrement un « bon » Ministre de l’outre-mer, il faut avoir derrière soi une « bonne » expérience d’élu local ! Et quand en plus, cette expérience s’est déroulée dans une île (c’est le cas de Victorin Lurel en Guadeloupe), nos problématiques sont de ce fait mieux comprises.

La visite du Ministre des outre-mer fut celle d’un homme ouvert à la discussion, à l’écoute de la population et des acteurs de terrain, désireux d’échanger et d’aller de l’avant. Je retiens pour ma part cette affirmation : la Pêche n’est pas « morte » à Saint-Pierre et Miquelon ! Il faut espérer maintenant que ce « vécu » se traduise dans le traitement de nos dossiers ... et c’est là seulement que nous pourrons dire - ou pas - si cette visite « a payé ». Mais n’oublions pas, et le Ministre l’a indiqué lui-même, que le plus difficile pour les différentes collectivités d’outre-mer, c’est de se faire entendre et comprendre des autres ministères et des administrations centrales. Et là, comme on dit ici, c’est « une autre paire de manches », surtout pour nous qui sommes, en outre-mer, une spécificité dans les spécificités ! •

Yannick Cambray Président Fédération locale du PRG écho des caps n° 1321 • vendredi 22 février 2013

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

Et pour son premier déplacement dans l’Archipel moins de 9 mois après sa prise de fonction, on peut dire qu’il a été servi ! Avec des températures avoisinant les - 15° / 20° Celsius tout au long de son séjour et un « poudrin de choquettes » qui a salué son départ, le Ministre Lurel saisit désormais mieux l’importance du poste « chauffage » dans le budget des ménages et « a touché du doigt » quelques-unes des difficultés que rencontre une partie des entreprises locales qui doivent assumer leur Chiffre d’Affaires annuel, non pas sur 12 mois comme en Métropole ou ailleurs outre-mer, mais bien sur 8-9 mois !

[05


Visite du Ministre des outre-mer dans l’Archipel

Réactions et commentaires

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

Victorin Lurel est un humaniste attaché à son territoire, à son pays et à sa mission.

Très récemment, le Ministre des outre-mer est venu dans l’Archipel. Les étapes de cette visite ayant été remarquablement relayées par l’ensemble des média locaux, je me contenterai ici de livrer mon ressenti personnel. Arrivé dans la nuit du jeudi 7 février, Victorin Lurel est reparti le samedi 9 vers 13 h, par le vol de Montréal ; il ne sera donc resté que quelque 36 heures sur place. Et pourtant ! Que de visites, que de rencontres, que de dialogues dans ce bref espace de temps ! Ceux qui auront eu l’occasion d’échanger quelques mots avec lui ou d’écouter ses discours auront été, je crois, frappés par la vitalité, le volontarisme, mais aussi le respect qui émanaient de ses propos. On aura pu remarquer aussi sa connaissance pointue des dossiers et surtout des filières permettant éventuellement de traiter plus efficacement les problèmes. Cela n’a rien d’étonnant lorsque l’on sait que Victorin Lurel a été Député de la 4e circonscription de Guadeloupe de 2002 à 2012. Il connaît donc, pour l’avoir vécu, le parcours du combattant d’un Parlementaire d’outre-mer. Enfin, sans doute parce que nous avons un certain nombre de difficultés en commun avec les autres DOM-TOM, et aussi parce que Victorin Lurel est un humaniste attaché à son territoire, à son pays et à sa mission, il était évident qu’il saisissait immédiatement, de manière quasi intuitive, les tenants et les aboutissants des questions posées. « Esprit de finesse » aurait dit Pascal en son temps. Bref on était très loin d’un certain Jego dont je n’ai jamais pu personnellement « avaler » certains propos. Évidemment avec cette visite en plein hiver, notre florilège d’expressions locales vient de s’amenuiser : désormais quand il fera beau et chaud, nous ne pourrons plus dire : « Il fait un temps de Ministre » ! Si je termine par cette remarque c’est qu’elle est moins superficielle qu’il y paraît. En effet, la volonté du Ministre de venir partager avec nous une petite tranche de notre hiver relève au fond d’un concept trop souvent oublié dans notre belle devise républicaine, la Fraternité. • Andrée Olano

06]

écho des caps n° 1321 • vendredi 22 février 2013

[ vie locale ]

« J’ai compris que derrière le personnage officiel se cachait un homme accessible ». En stage pour quelques semaines au sein du Pôle Parlementaires, on m’a offert la chance de suivre la visite du Ministre des outre-mer en tant que « photographe ». Mon travail de « photo-reporter» a commencé vendredi 8 Janvier à 7H50 au Monument aux Morts de Saint-Pierre. Frigorifiée et pas encore très dynamique à une heure aussi matinale, je devais déjà reconnaître à Monsieur le Ministre des outre mer, avant même de l’avoir rencontré, une indéniable qualité : une formidable énergie ! Après avoir traversé l’Atlantique, voyagé dans des conditions météorologiques difficiles, dormi seulement quelques heures et avec les effets probables du décalage horaire, il était fin prêt et plein d’énergie pour affronter le froid « polaire » et cette journée très chargée qui l’attendait. J’étais quelque peu intimidée, moi, simple stagiaire, face à un homme d’une telle envergure, même si je savais n’être, aux côtés de la presse, que simple spectatrice d’une scène dont je devais tenter de capturer les meilleurs instants. Au cours du second rendez-vous à la Mairie, juste avant de prendre place aux côtés de Madame le Maire, Monsieur le Ministre est venu nous serrer la main, précisant qu’il n’omettait jamais de saluer la presse. Ce geste qui estompait quelque peu la distance hiérarchique séparant nos deux univers, a aussitôt fait tomber mes a priori et j’ai compris que derrière le personnage officiel se cachait un homme accessible.

En observant les différentes rencontres de M. Victorin Lurel à travers l’objectif de mon petit appareil photo, j’étais impressionnée de voir à quel point il avait la faculté d’adapter son discours aux personnes auxquelles il s’adressait. Tout en restant dans son rôle de Ministre, que ce soit lors des entretiens avec les élus et les responsables socioéconomiques qu’il a pu rencontrer, il a su se montrer bienveillant avec les jeunes élèves de CM2 du Feu Rouge et les personnes âgées présentes au repas intergénérationnel. Il a également su faire preuve d’humour avec les Lycéens lors de l’inauguration d’un nouvel atelier au Lycée Professionnel. Un ministre qui aurait gardé un ton solennel en toute circonstance n’aurait pas dégagé cette image d’homme profondément humain. J’ai donc pu voir, durant les nombreux rendez-vous auxquels j’ai eu la chance d’assister, un Ministre s’intéressant sincèrement aux personnes qu’il a eu l’occasion de rencontrer, un homme compréhensif et compatissant face aux nombreuses difficultés auxquelles la population de notre Archipel doit faire face. • Alizée Bombardier, Stagiaire au Pôle Parlementaires


[ témoignage ]

Fonctionnaires retraités

ITR : des informations pour se défendre Les fonctionnaires d’Etat retraités de l’Archipel sont payés par le centre de gestion des retraites de la direction générale des finances publiques de Lille. Ce centre a un rôle de contrôle prévu par la loi. Malheureusement, certains de ses employés en abusent en bafouant la réglementation au détriment des résidents de l’Archipel. Avant de percevoir ma retraite, j’ai reçu en août 2010 un document me demandant si je m’étais absenté de l’Archipel dans les six mois précédant ma retraite. Cette exigence est illégale pour les résidents de l’Archipel. Malgré l’intervention du Préfet, du Trésorier Payeur et des parlementaires, le centre de gestion des retraites continue à envoyer ce document aux futurs retraités. Ces derniers doivent indiquer dans un courrier joint à leur dossier que cette exigence est illégale et qu’ils ne donneront pas l’information en précisant, qu’au cas où l’ITR (1) ne serait pas versé en temps voulu, il y aurait un recours au Tribunal Administratif avec demande d’intérêts moratoires. Ceci suffit à obtenir satisfaction jusque-là. Les futurs retraités ne doivent pas s’abstenir de sortir de l’Archipel 6 mois avant leur retraite comme certains l’ont fait, on ne peut leur retirer l’ITR pour cette raison. Les exigences du décret ne concernent que les absences des résidents à partir de la retraite. Dès le début de la retraite, il faut garder précieusement toutes les cartes d’embarquement et tous les billets de bateau pour pouvoir en fournir des copies au mois de février de l’année suivante. Si vous êtes en évacuation sanitaire (malade ou accompagnateur), les jours pendant lesquels vous bénéficiez des Indemnités Journalières ne peuvent être décomptés dans le temps d’absence. Le service des soins à l’extérieur de la CPS fournit sur demande en janvier un document indiquant la durée de l’évacuation sanitaire de l’année précédente. Si l’on est accompagnateur, ce document indique que l’on DOIT accompagner le malade, le centre de gestion des contrôles a exigé de moi un document précisant que ma présence était INDISPENSABLE. Là encore, il faut refuser cette exigence dans les 2 mois par écrit

avec accusé de réception en notant que, si l’on DOIT accompagner un malade, c’est que notre présence est INDISPENSABLE, et dire qu’en cas de non paiement de l’ITR il y aura un recours au Tribunal Administratif avec demande d’intérêts moratoires. Cela a suffi dans mon cas. Quand tous les justificatifs ont été envoyés dans les délais, le centre de gestion des retraites peut encore se permettre quelques mois plus tard d’écrire, qu’après

vérification, il s’avère qu’on s’est absenté plus de 3 mois de l’Archipel, sans prendre en compte la durée de l’évacuation sanitaire justifiée et qu’on devra rembourser une certaine somme à réception d’un courrier ultérieur. Là encore, il faut répondre dans les deux mois par écrit avec accusé de réception que l’on s’est absenté, si c’est le cas, moins de 3 mois pour convenances personnelles, et que l’alinéa 4 de l’article 9 du décret n° 2009-114 du 30 janvier 2009 relatif à l’ITR indique que « les absences pour raisons médicales donnant lieu à évacuation sanitaire ne sont pas prises en compte dans la computation des périodes d’absence, sous réserve de la production des pièces justificatives » (certificat de la

CPS à donner au Trésor Public en février). Trois exigences injustifiées en 3 ans de la part du centre de gestion des retraites de Lille en ce qui me concerne, c’est beaucoup trop, et je ne suis malheureusement pas le seul sur l’Archipel. Il ne s’agit pas de simples erreurs administratives mais d’un véritable acharnement, d’un désir de nuisance. Ayant rencontré trop de personnes démunies face à ces agressions administratives, je me suis décidé à rédiger cet article afin de les aider.

Dès août 2010, j’avais indiqué aux élus que j’assurerais seul ma défense ; cette fois, je souhaiterais qu’ils interviennent au plus haut niveau pour que le respect des seules exigences de la loi soit contrôlé, pour que ceux qui sont chargés de faire respecter la loi la respectent eux-mêmes. Je crains que des retraités n’aient déjà remboursé à tort des sommes qui leur étaient dues. • Daniel Delaporte Fonctionnaire retraité

••• (1) ITR : Indemnité Temporaire de Retraite.

écho des caps n° 1321 • vendredi 22 février 2013

[07


le dessin de la semaine

≥ art

≥ cérémonie

Sculptures sur neige De l’imagination…

L’abondance de neige donne des idées aux amateurs de sculptures sur glace ! Depuis quelques semaines, sur le bord des rues, dans les jardins, voire sur les flancs des collines de Saint-Pierre, il n’est pas rare de découvrir des personnages et des scènes de vie, taillés dans la glace ou la neige. Animaux, héros de dessins animés… etc, les sculpteurs font travailler leur imagination et leurs mains. Malheureusement certaines œuvres ont vécu quelques heures car la pluie est venue mettre son grain de sel ! Ne vous inquiétez pas, la saison hivernale est loin d’être finie, et l’on devrait voir surgir encore d’autres sculptures notamment tout en haut de la rue René Autin… « Eh m’sieur, tu peux me faire une Tour Eiffel… avec des lumières qui clignotent ? » • J.-C. L’Espagnol

08]

écho des caps n° 1321 • vendredi 22 février 2013

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

Hommage de la Nation Héritage et valeurs

Huit militaires de la gendarmerie sont morts durant leur devoir l’année dernière. Une cérémonie d’hommage de la Nation a été rendue ce lundi 18 février en leur mémoire, à la Caserne Pigeaud de Saint-Pierre en présence des autorités civiles, judiciaires et militaires. Le message du Ministre de l’Intérieur Manuel Valls lu par Jean-Michel Vidus, Secrétaire Général de Préfecture de l’Archipel, fait part de devoir d’héritage et de valeurs : « Voilà le plus bel hommage que vous puissiez rendre à vos camarades : maintenir vivant leur souvenir tout en continuant d’aller de l’avant. La résolution dans l’épreuve et le culte de la mission sont l’héritage qu’ils vous transmettent – ce socle de valeurs qui rend les Français si fiers de leur gendarmerie ».• J.-C. L’Espagnol


≥ scoutisme

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

Terre d’Aventure Le choix de la solidarité

Fraternité, générosité, partage, respect et tolérance font partie de la pédagogie du scoutisme. Dans leur projet Terre d’Aventure (1), 6 scouts (2 filles et 4 garçons) du groupe Saint-Christophe ont choisi celui de la Solidarité. Et pour mener à bien leur action d’ouverture aux autres, ils sont allés dernièrement à la rencontre des pensionnaires du Centre Gorges Gaspard pour partager un après-midi. Autour du thème de l’épiphanie (décoration de couronnes, chants, jeux et réalisation de galettes des rois), les jeunes ont construit et mené ce projet de A à Z afin qu’ils soient acteurs à cent pour cent. Un programme qui leur a permis de confirmer que même si l’autre est différent, il peut apporter beaucoup. • J.-C. L’Espagnol • (1) On appelle Terre d’Aventure les lieux d’intervention. écho des caps n° 1321 • vendredi 22 février 2013

[09


[ information ]

Services Fiscaux

Déclaration d’impôts sur les revenus 2012 La déclaration des revenus 2012 se présente sous un nouveau format avec 2 feuillets, le premier (1) concerne tous les contribuables, le second (2) est destiné, d’une part aux personnes disposant de revenus professionnels relevant des bénéfices commerciaux, non commerciaux, bénéfices agricoles, et d’autre part, aux personnes ayant réalisé des plus-values immobilières.

1

Le formulaire pour la déclaration d’impôt sur les revenus de 2012 sera distribué dans les boîtes postales à partir du mercredi 20 février 2013. La date limite pour le dépôt des déclarations papiers est fixée au 31 mars 2013. Vous pouvez télédéclarer ou télécharger la déclaration sur le site de la Direction des Services Fiscaux : www.services-fiscaux975.fr. Les télédéclarants disposent d’un délai supplémentaire jusqu’au 01/05/2013 et bénéficient d’une réduction d’impôt de 20 €. La télédéclaration sera ouverte à partir du 25 mars, une confirmation de cette date sera effectuée sur le site de la Direction des Services fiscaux et sur Cheznoo.net Pour les nouveaux contribuables ou primo-déclarants, la télédéclaration n’est pas possible, aussi des imprimés sont disponibles à la Direction des Services Fiscaux, auprès de la DFIP, du Conseil Territorial et des mairies de Saint-Pierre et de Miquelon-Langlade À partir de la dernière semaine de février, les contribuables auront accès, sur le site internet, à la calculette permettant de connaître son montant d’impôt (nota : la calculette traite l’ensemble des situations les plus courantes, pour les dossiers plus complexes il est

10]

écho des caps n° 1321 • vendredi 22 février 2013

2

recommandé de prendre contact directement avec la Direction des Services Fiscaux). Également, la foire aux questions a été mise à jour, elle répond aux interrogations les plus fréquentes. Le code local et les nouvelles délibérations sont mis à votre disposition sur le site internet. Il est également possible de poser une question en ligne, une réponse sera adressée dans les plus brefs délais. Les agents de la Direction des Services Fiscaux restent à la disposition des personnes qui souhaiteraient avoir de plus amples informations. Sur la période du jeudi 21 mars au vendredi 29 mars, des horaires d’ouverture élargis seront mis en place : soit de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 18 h. Par ailleurs, des rendez-vous peuvent être pris sur la journée entre 8 h 30 et 18 h. Deux agents assureront une réception sur Miquelon le mardi 26 mars 2013, si les conditions météorologiques le permettent. • Pour contacter la Direction des Services Fiscaux : Tél : 05 08 41 10 80 Mél : dsf.saint-pierre-et-miquelon@dgfip.finances.gouv.fr


athlétisme

« Les Foulées blanches » 2013

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

Nouveaux temps de références…

La Foulée des Îles a proposé aux amateurs d’athlétisme de participer ce samedi 16 février aux « Foulées blanches », une nouvelle épreuve créée en 2012. Il s’agit d’une course de 7,5 Km à faire en duo, voire en trio, les couples étant formés par tirage au sort. Une manifestation également ouverte aux marcheurs et qui a bénéficié d’une météo favorable en ce mois de février 2013. Au total 27 coureurs et 9 marcheurs (contre 19 et 25 l’an passé) ont été classés cette année. Résultats en course, les 3 premiers binômes ont respectivement été : Claudio Autin et Christian Dianon (31’15) ; Jean-Bernard Gautier et Thomas Goget (34’59) ; puis Nicolas Plaza et Manu Kinesgberg (35’40). Le premier duo entièrement féminin s’est classé 10e : Pascale Savourel et Nicole Siegfriedt (42’51). Du côté des marcheurs, on retrouve sur le podium : Laurent Boutault (58’), devant Martine Dodeman (1h02’) et Sandrine Naslot (1h07’). À titre de comparaison, l’an passé Jean-Paul Bouillie et Patrick Ollic s’étaient imposés en binôme en 41’25, alors que le meilleur marcheur avait été Philippe Lebas en 58’38. Il s’agit donc des nouvelles références en temps. Références sans importance puisque c’est avant tout une épreuve conviviale, une sortie collégiale en hiver, et qu’en raison du tirage au sort des binômes, toute velléité de record reste très aléatoire. La preuve, le meilleur marcheur – par ailleurs déjà second l’an passé (en 1h08’48) – n’a perdu que très peu de temps par rapport aux coureurs. Rendez-vous désormais le dimanche 7 avril prochain pour le « Réveil du Coureur », dont ce sera la 19e édition cette année. • D. Gil écho des caps n° 1321 • vendredi 22 février 2013

[11


[ sport]

Futsal Désormais, le championnat de Saint-Pierre de futsal 2012-2013 en est à sa 11e journée qui s’est jouée ce samedi 16 janvier, mais auparavant, et depuis notre dernier point, ont également été disputés les 8e, 9e, et 10e journées. • Match reporté de la 7e journée (15 janvier) – Revenants / Gringos : 2 à 0 • 8e journée des 17 et 19 janvier Le match au sommet opposait les Jack Pot (4e du classement) aux Revenants (6e). – Jack Pot / Revenants : 1 à 0 – Mean Machine / Volatiles : reporté – Weezys / Gringos : 10 à 4 – Olympique / Vagabonds : 0 à 17 • 9e journée du samedi 2 février Match au sommet : la Mean Machine (2e) contre les Vagabonds (1er), la première défaite en championnat pour la Mean Machine. – Weezys / Revenants : 6 à 4 – Gringos / Volatiles : 5 à 3 – Jack Pot / Olympique : 4 à 1 – Mean Machine / Vagabonds : 2 à 5 • 10e journée des 9 et 14 février Match au sommet : les Weezys (2e) contre les Jack Pot (3e), la troisième défaite des premiers. – Weezys / Jack Pot : 4 à 5 – Gringos / Vagabonds : 1 à 6 – Mean Machine / Olympique : 13 à 1 – Volatiles / Revenants : 1 à 3 • 11e journée samedi 16 février Match au sommet : les Weezys (3e) contre la Mean Machine (4e), la seconde défaite en championnat de cette dernière.  – Weezys / Mean Machine : 5 à 3 – Volatiles / Olympique : 2 à 6 – Revenants / Vagabonds : 1 à 8 – Gringos / Jack Pot : 1 à 9 • Le classement – 1er Vagabonds, 41 points (10 victoires – 1 défaite – diff : +63). - 2e Jack Pot, 36 points (8 victoires – 1 nul – 2 défaites – diff : +26). - 3e Weezys, 35 points (8 victoires – 3 défaites – diff : +53). - 4e Mean Machine, 32 points (7 victoires – 1 nul – 2 défaites – diff : +32). - 5e Revenants, 23 points (4 victoires – 7 défaites – diff : -10). - 6e Olympique, 20 points (3 victoires – 8 défaites – diff : -68). - 7e Gringos, 15 points (1 victoire - 1 nul – 9 défaites – diff : -50). - 8e Volatiles , 7 points (1 nul – 9 défaites dont 2 forfaits – diff : -46). • Coupe de l’Archipel Tous les clubs régulièrement inscrits dans les championnats de Saint-Pierre et de Miquelon pouvaient y participer. Les quarts de finales avaient donné les résultats suivants : – Jack Pot / Olympique : 3 à 1 – Mean Machine / Weezys : 3 à 2 – Revenants / Vagabonds : 1 à 6 – Footix / Tiramisu : 13 à 10 Le tirage au sort des demi-finales a eu lieu le mercredi 13 février dans les locaux de la Ligue, et elles seront jouées le samedi 2 mars

12]

écho des caps n° 1321 • vendredi 22 février 2013

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

Jack Pot, l’équipe qui monte…

dans l’ordre suivant : – Footix / Vagabonds à 14 h 30 ; – Mean Machine / Jack Pot à 16 h. La finale sera jouée le lendemain dimanche, l’horaire restant à préciser. • Coupe des Clubs Nouveauté de l’année, elle réunit les 6 clubs officiellement déclarés auprès de la Ligue locale. Le 1er tour a eu lieu les 3 et 13 novembre à Saint-Pierre, à l’issue duquel trois équipes s’étaient qualifiées : le Handball Club de SaintPierre ; les Espadons et les Vagabonds. Les trois autres équipes devaient ensuite se rencontrer pour déterminer qui aurait la place de repêchage : ASM, FC Saint-Pierre et Gringos. La première rencontre a été remportée par l’ASM (3 à 0) suite à un forfait des Gringos le 12 janvier. Deux autres rencontres doivent encore avoir lieu et les équipes ont jusqu’au 28 février pour le faire, faute de quoi la place de repêchage reviendra à l’ASM. Les demi-finales seront disputées par la suite, et après le tirage au sort organisé le 16 janvier dernier par la Commission de futsal de la Ligue, le programme sera le suivant : – Équipe repêchée / Vagabonds – Handball Club / Espadons. • Notre Photo : Les Jack Pot, désormais à la 2e place du championnat. Sur les trois dernières saisons : – 2010, 9e du championnat (sur 11) avec 40 points, (6 victoires – 2 nul – 12 défaites – 77 buts marqués – 108 buts encaissés – diff : -31). – 2011, 7e du championnat (sur 10) avec 35 points, (5 victoires – 2 nuls – 11 défaites – 56 buts marqués – 73 buts encaissés – diff : -17). – 2012, 5e du championnat (sur 9) avec 38 points, (7 victoires – 1 nul – 8 défaites – 87 buts marqués – 91 buts encaissés – diff : -4). • D. Gil


Pharmacies de garde

Agenda des marées

du lundi 18 fév. 9 h au lundi 25 fév. 9 h

Les jours croissent de 1 heure 24 minutes

Février 2013

BASSES MERS

Pharmacie CHFD

PLEINES MERS

du lundi 25 fév. 9 h au lundi 04 mars. 9 h Pharmacie SPM

55 28 02

Numéros d’appels d’urgence

15

urgence médicale

Mars 2013

17

Les jours croissent de 1 heures 40 minutes

gendarmerie

Vendredi 1er - St Jonathan 05:07 17:22 11:36 23:58 Samedi 2 - St Charles le Bon (Carl) 05:51 18:04 12:20 Dimanche 3 - St Guénolé 06:40 18:52 00:46 13:10

18

sapeurs-pompiers

sudoku

Le jeudi 28 février à 20 heures 30 De Carine Tardieu, avec Isabelle Carré et Agnès Jaoui.

L’histoire :

Problème n° 1321 • niveau : expert

3

« Prise en sandwich entre des parents qui la gavent d’amour et de boulettes, Rachel, 9 ans, compte les minutes qui la séparent de la liberté. Jusqu’au jour où son chemin croise celui de l’intrépide Valérie. »

9 1

6

5

6

4 8

2 3

6

2

9 1

5

6

9 6

8 2

7

Solution du n° 1320 1

2

3

4

6

9

5

8

6

8 5

4 2

5

9

7

8

1

3

9

8

6

1

5

1

4

2

7

3

3

9

7

1

6

8

8

6

2

5

4

9

7

3

2

7

9

3

1

5

4

6

8

6

8

1

4

9

7

3

5

2

4

3

5

8

2

6

1

7

9

Règles du jeu : Vous devez remplir toutes les cases vides en placant les chiffres 1 à 9 une seule fois par ligne une seule fois par colonne et une seule fois par zone de neuf cases. Chaque zone de 9 cases est marquée d’un trait plus foncé. Vous avez déjà quelques chiffres par zones pour vous aider.

2 4 5 Niveau difficile

1321 Sudoku solution 1320 Niveau expert

4

1

1321 Sudoku grille 1321 7 3 1 6 2 4 9

La presse en parle Pour Elle : « C’est frais, bien senti et juste [...] une petite sucrerie moins légère qu’il n’y paraît par laquelle vous devriez vous laisser tenter. »

Voir la vie en grand…

4

7

voir la vie en grand présente

Samedi 23 - St Lazare 01:05 13:45 07:36 19:54 Dimanche 24 - St Modeste 01:49 14:22 08:19 20:36 Lundi 25 - St Roméo - Pleine lune 02:30 14:57 08:59 21:16 Mardi 26 - St Nestor 03:08 15:32 09:38 21:55 Mercredi 27 - Ste Honorine - Marée : 99 03:47 16:07 10:16 22:34 Jeudi 28 - St Romain 04:26 16:43 10:56 23:15

41 47 47

9

Cinéma

Carine Tardieu, dès son premier film « La tête de Maman », avec Karin Viard et Kad Merad, nous a montré un vrai talent de conteuse, avec une belle sensibilité et avant tout un humour sans retenue. Et pour son second long-métrage, elle se lâche dans un exercice d’humour acerbe très revigorant. Au départ de l’aventure, il y a une bande dessinée, qu’elle adapte avec l’auteur, Raphaële Moussafir. Les deux femmes se sont très bien et très vite entendues à merveille : « Nous partageons le même humour, un esprit un peu décalé. Nous avons été les mêmes petites filles angoissées, prises en sandwich entre des parents qui, voulant bien faire, faisaient tout de travers… ». Et en quelques mois le scénario est prêt à être envoyé aux acteurs. Et quels acteurs ! Denys Podalydès, Agnès Jaoui, Isabelle Carré forment un trio délicieusement déluré, c’est un plaisir communicatif que de voir de grands comédiens comme eux s’amuser à l’écran à incarner des personnages aussi atypiques. Pour le choix des deux enfants, Carine Tardieu voulait des jeunes comédiens amateurs, encore une fois elle tape dans le mille avec Juliette Gombert et Anna Lemarchand, elles sont épatantes. Pour découvrir une chronique familiale, drôle à en pleurer, « Du vent dans mes mollets » vous fera… voir la vie en grand ! • Cédric Lebailly écho des caps n° 1321 • vendredi 22 février 2013

[13


≥ Ville de Saint-Pierre Le plan 2013 * La Mairie de Saint-Pierre s’est fixée entre autres objectifs, pour 2013, d’éditer un nouveau plan de la ville, qui sera tiré à 12 000 exemplaires. Des encarts publicitaires seront mis à la disposition des professionnels intéressés afin de permettre une localisation rapide sur le plan. Il s’agit d’encarts mesurant 54 mm x 37 mm ou 28 mm x 62 mm et destinés à la promotion des entreprises, plus particulièrement liées au tourisme. • Les tarifs appliqués sont ainsi fixés : - création d’un encart par notre infographiste (première demande) : 60 € - mise en place de l’encart sur le plan (tirage 12 000 exemplaires) : 150 € Votre projet pourra être transmis par courriel à Mme Patricia FOLIOT : patricia.foliot@mairie-stpierre.fr ou par le biais du site internet de la Mairie de Saint-Pierre : www.mairie-stpierre.fr. Votre réponse, accompagnée de votre publicité ou vos coordonnées, devra impérativement nous parvenir avant le 28 février 2013. Le tirage des plans doit avoir lieu au début du mois de mai 2013 mais un important travail de mise à jour devra être effectué entre temps. Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter Mme Patricia FOLIOT, par e-mail ou par téléphone, au 41 10 61.

≥ Ville de Saint-Pierre Appel public à la concurrence * Ville de Saint-Pierre communique : Un appel d’offres ouvert (article 33, 57 à 59 du code des marchés publics) est lancé pour la maintenance du réseau d’Éclairage Public de la Commune - 2013/2016. Les entreprises intéressées pourront télécharger le dossier sur le site Internet de la Mairie de SaintPierre : www.mairie-stpierre.fr. La date limite de remise des offres est fixée au mercredi 10 avril 2013 à 11 h 45. Date d’envoi de l’avis à la publication : le 13 février 2013.

≥ Conseil Territorial Appel public à la concurrence * Le Conseil Territorial communique : Un marché public est lancé en procédure adaptée en application de l’article 28 du code des marchés publics pour la fourniture et l’installation d’un revêtement multisports destiné à la patinoire territoriale sise boulevard Louis Héron de Villefosse à 97500 Saint-Pierre, Saint-Pierre et Miquelon. Les entreprises intéressées pourront se procurer le dossier à l’accueil du Conseil Territorial, 2 place Monseigneur François Maurer à Saint-Pierre, Saint-Pierre et Miquelon tous les jours ouvrables de 9 h à 12 h et de 14 h à 16 h ainsi que sur la plateforme de dématérialisation www.achatpublic.com. Les renseignements peuvent être obtenus à la Collectivité Territoriale. Les offres de candidatures devront parvenir au Conseil Territorial avant le 1er mars 2013 à 11 h 30

≥ DCSTEP Appel à projet * La Direction de la Cohésion Sociale, du Travail, de l’Emploi et de la Population (D.C.S.T.E.P.) communique : La DCSTEP dans le cadre de la politique de soutien à la parentalité projette de financer la réalisation d’une saynète audio et vidéo. Objectif : sentiment de sécurité, sensibiliser les parents aux dangers de l’adolescence à Saint-Pierre et Miquelon. Le thème de la relation adolescents/parents, jusqu’où être tolérant  ? Quels sont les risques à Saint-Pierre et Miquelon ? Le cahier des charges est à solliciter auprès de  : DCSTEP, pôle cohésion sociale, jeunesse, sports, culture, service social au 41 19 40 ou par mail : jeunessesport@dcstep.gouv.fr.

[Fourrière Fourrière ] Service Fourrière : 55 19 75 Journal édité par la Ville de Saint-Pierre Site internet www.mairie-stpierre.fr Fondateur Albert Pen (Février 1982) Directeur de la publication et Éditorialiste Karine Claireaux Codirecteur Claude Arrossaména Rédacteur en chef Didier Gil : 05 08 41 10 91

Journaliste

≥ Aviation Civile Consultations 1 - * Le service de l’Aviation Civile communique : Une consultation est lancée dans l’Archipel pour la fourniture de peinture routière destinée au service de l’Aviation Civile. Les entreprises intéressées pourront se procurer le dossier au secrétariat du service de l’Aviation Civile, aéroport de Saint-Pierre Pointe Blanche, les jours ouvrables aux heures de bureau. Les offres devront parvenir au service de l’Aviation Civile de Saint-Pierre et Miquelon pour le jeudi 7 mars 2013 à 16 heures au plus tard. Tous renseignements complémentaires peuvent être donnés en appelant le 55 18 51 ou le 55 18 41. 2 - * Le service de l’Aviation Civile communique : Une consultation est lancée dans l’Archipel pour la fourniture de pièces de rechange pour les équipements de balisage de l’aéroport de Saint-Pierre Pointe Blanche. Les entreprises intéressées pourront se procurer le dossier au secrétariat du service de l’Aviation Civile, aéroport de Saint-Pierre Pointe Blanche, les jours ouvrables aux heures de bureau. Les offres devront parvenir au service de l’Aviation Civile de Saint-Pierre et Miquelon pour le jeudi 7 mars 2013 à 16 heures au plus tard. Tous renseignements complémentaires peuvent être donnés en appelant le 55 18 51 ou le 55 18 41.

Jean-Louis Mahé : 05 08 41 10 92

Secrétaire de rédaction et accueil Clarisse Hacala : 05 08 41 10 90

Infographistes Steve Yon et Jean-Christophe L’Espagnol 05 08 41 10 95

Impression Yannis Lepape : 05 08 41 10 93 — 05 08 41 10 94

Photographes Jean-Christophe L’Espagnol (J.-C. L’E.) jclespagnol@gmail.com

≥ Préfecture Concours * La Préfecture de Saint-Pierre et Miquelon communique : Un concours externe et un concours interne pour le recrutement de secrétaire d’administration et de contrôle du développement durable de classe supérieure – Contrôle des Transports Terrestres – sont ouverts au titre de 2013 à l’échelon national. Ces concours sont ouverts aux candidats et candidates remplissant les conditions générales exigées pour l’accès aux emplois de la fonction publique et les conditions particulières exigées pour ces concours. • La date limite d’inscription est fixée au vendredi 8 mars 2013. • La date des épreuves écrites est fixée au mardi 14 mai 2013. Les dossiers d’inscription et tout renseignement complémentaire peuvent être obtenus auprès de l’accueil à la Direction des territoires, de l’alimentation et de la mer, boulevard Constant Colmay à SaintPierre et à la subdivision de la DTAM à Miquelon, ainsi que sur le site internet de la DTAM (www.saintpierre-et-miquelon.developpement-durable.gouv.fr).

14]

Jean-Luc Drake (J.-L. D.) jean-luc.drake@cheznoo.net

Dessins d’actualité Benoît Germe

Pour nous joindre L’Écho des Caps Hebdo, rue Georges Daguerre • BP 4213 • 97500 SPM • Tél. 05 08 41 10 90 • Fax 05 08 41 49 33

Courriel echohebd@cheznoo.net Tirage 2 900 exemplaires Commission paritaire numéro 68511

écho des caps n° 1321 • vendredi 22 février 2013


[ partenaires de la semaine]

La comptabilité Laurence Thibault - Le Gallo

AutoCAD 2013 David Byrnes

Le poker Bourgogne SAINT-AUBIN L’Ebaupin 75 cl • 17,58 €

Richard D.Harroch

Pour les nuls Éditions First Documentaires Notre collection « Pour les nuls » vient de s’enrichir de trois nouveaux thèmes : AutoCad 2012, comptabilité et poker. AutoCAD est le logiciel le plus utilisé en architecture et en industrie mécanique pour la conception de dessins techniques en 2 ou 3 D. La comptabilité s’adresse aux entrepreneurs afin de les aider à établir les comptes annuels de l’entreprise. Le dernier volume est rédigé par des joueurs professionnels, champions de poker qui expliquent les règles de ce jeu stratégique et les pièges à éviter. Vous pouvez consulter la liste des ouvrages disponibles à la bibliothèque sur notre site : biblispm@cheznoo.ner •

Remise de 10 % à l’unité du 22 février au 1er mars !

Caractères  : Arômes classiques de petits fruits rouges. Exprime des notes animales de cuir. On dit aussi en Bourgogne que c’est le plus féminin des vins car il est charmeur. Accompagne  : Terrines maison, viandes d’agneau et de boeuf, petits gibiers et fromages… CIA, 7 rue Albert Briand – 41 47 97. L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

Journal ambigu d’un cadre supérieur Étienne Deslaumes Éditions Monsieur Toussaint Louverture Documentaire

Ets Pascal HACALA À la suite d’une restructuration, Étienne Deslaumes devient le responsable juridique d’un grand groupe, Minerve immobilier. Sous forme de journal, il relate pendant cinq ans le fonctionnement de l’entreprise et le parcours professionnel de certains collègues ou supérieurs. Avec un humour féroce, il dénonce les rapports de force, les alliances, les manipulations et humiliations qui caractérisent les relations au sein de l’entreprise, tout cela inspiré de sa propre expérience de cadre. • Rubrique animée par Josée Gautier Bibliothèque-Médiathèque de Saint-Pierre

Tél :(508) 41 32 54 - Fax : (508) 41 59 40 Cel : (508) 55 32 54 - p.hacala@gmail.com

Détaillant SHELL Grossiste Détaillant Distributeur Horticole

6 rue du 11 novembre - B.P :59 - 97500 Saint-Pierre & Miquelon

Fête des Grands-Mères le 3 mars

écho des caps n° 1321 • vendredi 22 février 2013

[15


≥ Politique

≥ Spectacle

Baisse des dotations Le CFL réagit vivement

Ashelin À guichets fermés !

Le Comité des Finances Locales dont le Sénateur-Maire Mme Karine Claireaux est membre en sa qualité de Maire de Saint-Pierre, a vivement réagi à l’annonce de la baisse des dotations aux collectivités territoriales, baisse annoncée de 1,5 milliard en 2014 et de 1,5 milliard en 2015. Le CFL « refuse d’avaliser les annonces du Gouvernement » et réclame « l’ouverture très rapide d’une véritable négociation avec l’Exécutif sur les conditions de ces ponctions, qui risquent de mettre en panne les investissements des collectivités ». Dans son communiqué, le Comité des Finances Locales fait part des « réactions unanimes de déception et de mécontentement » chez les élus du CFL qui dénoncent « un recul exagéré ». En réponse au communiqué du CFL, les ministres de l’Économie et des Finances, du Budget, de la Réforme de l’État, de la Décentralisation et de la Fonction Publique ont annoncé une concertation à venir avec les associations d’élus, « notamment dans le cadre du CFL ». Celle-ci explorera « d’ici à la fin du premier semestre, avec l’objectif de les inclure dans le PLF 2014 », des « orientations permettant d’améliorer les relations financières entre l’État et les collectivités territoriales ». • J.-L.Mahé

Ashelin a conquis le public ! La formation musicale (formée par les cinq sœurs Palmer : Cassy, Joesie, Kaliyan, Shaelin et Thea, âgées de 17 à 25 ans) originaire de la Province de Terre-Neuve-et-Labrador a fait carton plein le week-end dernier. Un seul spectacle était annoncé mais vu le succès remporté la première soirée, une séance supplémentaire a été programmée. Comme quoi la musique traditionnelle (et le folklore en général) a toujours le vent en poupe ! Autre genre mais tout autant apprécié dans l’Archipel, les amateurs de blues ont rendez-vous le 4 mai avec The Carson Downey Band, des musiciens qui nous viennent tout droit des Provinces Atlantiques. Encore une programmation de qualité offerte par le Centre Culturel et Sportif Territorial. • J.-C. L’Espagnol

≥ Philatélie

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

« Bulot, le roi du Carnaval » De Patrick Dérible

Une émission philatélique a eu lieu le mardi 12 février 2013. Il s’agit, dans la série « Commémorations » du timbre « Bulot, le roi du Carnaval », d’après une œuvre originale de Patrick Dérible. Imprimé en Taille Douce, il a été gravé par Marie-Noëlle Goffin. Sa valeur faciale est de 1,13 euros, soit le tarif international jusque 20 grammes. Son tirage est de 85 000 exemplaires, dont 5 000 pour l’Archipel. L’émission 1er jour s’est tenue au Bureau Philatélique, place du Général De Gaulle. Une enveloppe et une carte 1er jour ont été mises en vente à cette occasion, de même que la notice philatélique propre aux timbres gravés. La vente généralisée dans les bureaux de Poste Philatélique de Métropole a eu lieu le samedi 16 février. • D. Gil


Écho des Caps n° 1321  

Écho des Caps n° 1321, journal de la ville de Saint-Pierre

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you