Page 1

« Encore plus touchant qu’INTOUCHABLES » - Paris Match

CS au C

HASTA LA VISTA

MARDI 30 octobre

l’écho caps] Un film de GEOFFREY ENTHOVEN

Archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon

des

Ville de Saint-Pierre

≥ XXIIe Cross de l’Écho Des scolaires en nombre ≥ Envie de lire

≥ Adoption d’animaux

≥Semaine Bleue

« Des îles et d’elle » Chroniques d’un médecin voyageur p. 06

Le Beagle Un véritable chien de compagnie p. 08

Reportage photographique p.10 - 11

00]

écho des caps n° 1300 • vendredi 6 juillet 2012

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

Hebdomadaire municipal gratuit n° 1306 26 octobre 2012


≥ tourisme

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

Brilliance of the Seas Dernière escale 2012

La saison des croisiéristes s’est achevée vendredi dernier avec la deuxième visite en moins d’un mois du Brilliance of the Seas. D’une capacité de 2 500 passagers et de 860 membres d’équipage, le navire a fait escale pendant 7 heures à Saint-Pierre. Les moyens humains et techniques ont été déployés (chapiteau, animation musicale, mise à disposition de bus vers le centre ville, guides, tours historiques de la ville et de l’Île-aux-Marins… etc). Ce sont 9 paquebots au total qui ont fréquenté l’Archipel durant la saison touristique transportant environ 10 000 passagers et membres d’équipage. À cela s’ajoutent le Wanderbird Expedition (qui vient régulièrement en autonomie dans nos îles), le Moncton et le Summerside qui ont échodurant des caps n° 1302 • vendredi 28 2012 02] escalé 1305 19 septembre octobre• 2012 Halifax / Saint-Pierre. J.-C. L’Espagnol la Route


vie municipale ≥ Coopération régionale • Le Sénateur-Maire, Mme Karine Claireaux, a participé en début de semaine à Halifax, en Nouvelle-Écosse, à la 14e Commission mixte de coopération régionale France-Canada entre les Provinces Atlantiques Canadiennes et Saint-Pierre et Miquelon.

Le Préfet Patrice Latron conduisait la délégation française composée notamment de Vincent Hommeril, Consul Général de France à Moncton, de Carine Parra, Chef de la mission droit européen et

international à la Délégation Générale à l’outre-mer (DEGEOM). Michel Têtu, Directeur Général Commerce et Investissement de l’Agence de Promotion Économique du Canada Atlantique, dirigeait la délégation canadienne composée par Bernard Valcourt, le Ministre résponsable de l’APCA, de David Wilson, Ministre des Affaires acadiennes, de représentants des ministères de l’Environnement, de l’Éducation, des Affaires intergouvernementales, de Jacqueline Park, Consul honoraire du Canada à Saint-Pierre et Miquelon et de Sharon Dominic, co-présidente du comité de la Santé. Au menu de ces rencontres qui se sont tenues au World Trade and Convention Center de la rue Argyle d’Halifax : • Les échanges économiques et commerciaux entre le Canada et l’Archipel. • Le statut sanitaire de l’Archipel et ses implications économiques directes. • La coopération technique en matière d’aquaculture et d’agriculture. • La coopération en matière de culture et d’éducation. • La coopération dans le domaine de la promotion touristique. • Les coopérations institutionnelles en matière de sécurité. • La coopération en matière de santé sur le Canada.

≥ 65e Congrès de l’UNCCAS à Marseille L’Union Nationale des Centres Communaux d’Action Sociale (UNCCAS) a réuni son 65e Congrès, les 10 et 11 octobre derniers à Marseille. Pendant deux jours, élus et responsables de Centres Communaux et intercommunaux d’Action Sociale - Gisèle Letournel, Adjoint au Maire, membre du Conseil d’Administration du CCAS, et Mariannick Lafitte, Conseillère sociale, représentaient le CCAS de Saint-Pierre - ont planché sur le thème du vieillissement : « Vieillir demain, décider notre avenir aujourd’hui ». « Le vieillissement de la population ne doit pas être réduit à la dépendance » ; « on valorise trop peu les richesses des personnes âgées, comme leur implication dans le bénévolat par exemple », ont estimé les participants. Autre constat, la situation s’avère de plus en plus difficile pour une partie des retraités, ceux avec des petites pensions. « Nous sommes sur une poudrière sociale », a alerté Patrick Kanner, président de l’UNCCAS, d’autant plus virulent en raison de la remise à l’ordre du jour de la proposition de loi Doligé et celle du Sénateur Jean-Louis Masson visant toutes deux à supprimer l’obligation des communes de moins de 3 500 habitants de se doter d’un CCAS. « Ce serait considérer que 33 700 communes, un tiers de la population n’auraient pas droit à un service public social ! Nous ne pouvons faire des économies sur le champ du social », a déclaré Patrick Kanner. La ministre Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion, a participé au Congrès à Marseille pour solliciter l’implication des CCAS dans la préparation du plan quinquennal de lutte contre les exclusions, pour laquelle sept ateliers ont été mis en place sur le logement, l’emploi, l’accès aux soins, l’accès aux droits, le surendettement, l’enfance et la gouvernance. Nous reviendrons sur ce Congrès et la participation du CCAS de Saint-Pierre dans une prochaine édition. • J-.L.Mahé écho des caps n° 1306 • vendredi 26 octobre 2012

[03


[ outre-mer ]

Projet de loi contre la vie chère

L’intervention du Député Les députés ont adopté début octobre le projet de loi contre la vie chère en outremer, le texte ayant été voté à main levée, Partis de Gauche et Centristes de l’UDI votant « pour », l’UMP s’abstenant. Le projet de loi traduit la promesse du candidat François Hollande de mettre en place un « bouclier qualité-prix ». Il renforce les pouvoirs de l’État, des collectivités territoriales et de l’Autorité de la concurrence afin de faciliter le jeu de la concurrence au bénéfice des consommateurs. Les députés ont aussi adopté un amendement visant à « aligner les tarifs des services bancaires de base pratiqués par les établissements de crédit dans les DOM et à Saint-Pierre et Miquelon sur ceux qu’ils pratiquent en France hexagonale ».

rement pour les collectivités d’outre-mer ». « Pour Saint-Pierre-et-Miquelon, il est clair que ce texte, pour nécessaire qu’il soit, ne constitue qu’une première étape d’un travail que nous avons 5 ans pour mener à bien », a déclaré Madame Girardin précisant « pour Saint-Pierre-et-Miquelon, il s’agit, d’une part, du développement des équipements structurants de l’Archipel, avec notamment l’inévitable remise à niveau des ports et, d’autre part, de l’accompagnement des entreprises et des porteurs de projets, particulièrement dans le secteur de l’économie maritime ». « C’est à nous aujourd’hui de trouver ensemble les modalités d’une véritable action de fond de l’État pour accompagner efficacement les acteurs locaux et créer les conditions structurelles qui assureront l’avenir de l’Archipel et de nos jeunes » a martelé le Député. Comme sa collègue Sénateur, Annick Girardin est, à son tour, revenue sur les sources de la vie chère dans l’Archipel, sources qui sont « bien identifiées », a précisé le Député : le fret et les faibles volumes d’importation  ; les fluctuations du taux de change ; le régime douanier et le système de taxation, compétences du Conseil Territorial, qui pèsent sur le coût de la vie et qui méritent une refonte en profondeur.

Dans son intervention à la tribune de l’Assemblée Nationale, Annick Girardin, Député de l’Archipel, n’a pas manqué de saluer « le grand mérite et le courage » du Gouvernement à s’attaquer à ce qui constitue « un frein majeur au développement économique des outremers ». Le Député a toutefois fait valoir, comme l’avait fait le Sénateur devant la Chambre Haute, que « cette réponse urgente, adaptée pour s’attaquer à la problématique de la vie chère dans les DOM, ne l’est pas obligatoi-

04]

Annick Girardin estime qu’il faut « mener une action en amont pour s’attaquer aux causes de l’inflation, afin de réduire le coût de la vie à Saint-Pierre-et-Miquelon ; ceci passe par la régulation des prix de certains produits essentiels, ce qui est déjà le cas, par exemple, pour le carburant  ; […] une intervention directe de l’État, étendant aux échanges avec le Canada l’aide aux intrants et aux extrants mise en place par la LODEOM, serait hautement bénéfique  ; à cette action structurelle en amont, il est aussi nécessaire d’ajouter une action en aval pour remédier aux conséquences de la vie chère. C’est tout le sens de notre combat, et pour cela il nous faut rattraper les retards pris par l’Archipel. Je pense ici notamment au pouvoir d’achat des retraités de la Caisse de Prévoyance Sociale et de l’ENIM, qui attendent que l’État respecte enfin ses engagements politiques, pris lors

écho des caps n° 1306 • vendredi 26 octobre 2012

du vote de la LODEOM. Et je compte sur votre soutien, monsieur le ministre, pour que ce soit chose faite avant la fin de l’année ». Le Député de l’Archipel a souligné la volonté du Gouvernement de voir aboutir dans le projet de loi contre la vie chère « certaines mesures comme l’extension à l’Archipel des aides au logement et des modalités de financement de l’action sociale ». Annick Girardin a également demandé au Ministre d’envisager « une pérennisation à Saint-Pierre et Miquelon du dispositif de prime à la cuve ». En conclusion, le Député a appuyé la demande faite par sa collègue Sénateur devant la Chambre Haute d’une « révision impérative du calcul du PIB ou encore des indicateurs fournis dans le cadre des travaux budgétaires annuels, qui laissent apparaître une situation en totale déconnexion avec les réalités économiques du terrain et qui ne correspondent en rien au pouvoir d’achat réel des Saint-Pierrais et Miquelonnais ». • La réponse du Ministre des outre-mer Victorin Lurel : « Madame Annick Girardin, je vous remercie pour votre soutien et pour celui du groupe RRDP. Je suis très sensible à la situation particulière de Saint-Pierre-etMiquelon, et j’ai décidé de m’y rendre en février, lorsque la température est de -30°C. Je montrerai ainsi que je veux participer au vécu de nos compatriotes !

Vous contribuez beaucoup à nous faire mieux comprendre – en tout cas pour ce qui me concerne – les spécificités de votre territoire. Nous avons engagé ensemble un travail sur la plupart des sujets que vous avez soulevés dans votre intervention. Ce travail a d’ores et déjà porté ses fruits pour les aides au logement et pour l’action sociale à destination des familles. Comme vous l’avez dit, nous nous inscrivons dans la durée et nous agirons très vite en faveur des Saint-Pierrais et des Miquelonnais. Nous reviendrons plus tard sur le nouveau mode de calcul du PIB, les primes aux cuves, le fret et l’aide aux intrants ». • J.-L.Mahé.


le dessin de la semaine

≥ politique

≥ emploi

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

Premier Secrétaire du PS Août 2012 Harlem Désir succède à Martine Aubry Les chiffres

Harlem Désir qui assumait l’intérim du PS depuis le mois de septembre, a été élu jeudi dernier nouveau Premier Secrétaire du Parti Socialiste. « C'est un immense honneur que j'accueille avec humilité, mais c'est surtout une victoire collective ; c’est la victoire de l’unité des Socialistes », a déclaré Harlem Désir. Soulignant que sa légitimité procédait de la confiance des militants, il a assuré : « je veillerai à ce que leur voix soit entendue et respectée parce qu'ils sont le moteur du changement ». Garantissant « la pleine solidarité avec le Gouvernement et la totale liberté dans le débat », le Premier Secrétaire se dit « fier d'être à la tête d'un Parti qui est au travail, qui rassemble la Gauche, et qui est au service de la France ». • J.-L.M

Au 31 août, le chômage a crû de 8,77 % pour atteindre 241 inscrits (cat. A), « mettant un terme à la longue série de 8 mois consécutifs de baisse ». L’indicateur de chômage a gagné 0,09 point (+ 0,1 point pour la France entière) pour atteindre 7,54 % (10,6 % au plan national). On observe une légère baisse du chômage des hommes mais une augmentation soutenue du chômage féminin. « Fin août, les femmes représentent 64,3 % du total des demandeurs d’emploi soit 10 points de plus qu’en 2011. » Le chômage de longue durée « compte pour 20 % du total des inscrits et il est constitué au deux tiers de demandeurs d’emploi inscrits entre 12 et 24 mois ». Le chômage des jeunes est équivalant « au même mois de 2011 ». • Source DCSTEP écho des caps n° 1306 • vendredi 26 octobre 2012

[05


Par Jean Louis Mahé

« Des îles e

Un roman de Jon Quelques mois après la parution de « Ce n’est pas à une brasse ! Saint-Pierre et Miquelon » publié chez Mon Petit Éditeur par le docteur Sandrine Pautard-Le Dimet, un autre médecin a choisi l’écriture pour retracer son expérience de deux mois en tant que médecin généraliste exerçant dans l’Archipel. Ce docteur, c’est Jonathan Hammel qui vient de signer « Des îles et d’elle » aux éditions Coëtquen. C’est son second roman. Il est disponible chez votre libraire habituel.

L’auteur y raconte l’histoire de Zack, jeune médecin généraliste qui, suite à une épreuve personnelle, décide de voyager. Engagé comme médecin dans notre Archipel, il y découvrira « l’isolement, le froid et les défis de la vie insulaire ». « Au milieu des mouettes rieuses, de femmes qui réchauffent et de patients exotiques », Jonathan Hammel relate ce voyage qui va changer sa vie. L’auteur a un très joli brin de plume, le sens de la formule, une impertinence qui fait mouche ; ses descriptions sont minutieuses et plutôt fidèles à la réalité ; elles sont teintées d’humour parfois grinçant… à ne prendre qu’au second degré, bien évidemment ! On aura bien compris que le médecin-écrivain ne reviendra pas de sitôt parmi nous

06]

- les aléas d’une carrière professionnelle qui lui font découvrir d’autres contrées mais Jonathan Hammel aura tout de même été séduit par notre Archipel : « […] sous nos yeux se dessine la carte de Saint-Pierre et Miquelon, preuve minuscule que là où l’homme s’installe, il y a forcément de l’amour, des jalousies, du sexe, des drames ; de la vie : telle une mangrove arctique, il aura suffi d’un sol plus ou moins accueillant pour qu’une civilisation s’y développe. J’y aurai passé deux mois, un des chantiers de ma vie en voie de reconstruction. Une île belle, magique en quelque sorte, un condensé de plusieurs influences, “la France aux portes de l’Amérique“, comme dit l’annonce sur le site Internet. C’est bien plus que cela. Une nature généreuse, une population amicale, très accueillante sous certains aspects, parfois un peu méfiante à l’égard des “métros“ en visite. Un cœur énorme dans un récipient trop court. Des sautes d’humeur, une sensibilité à fleur de peau, ils veulent être compris, admirés, intégrés à la France tout en restant fiers de leur différence. Les avantages, et les travers propres à une vie insulaire. Merci, SaintPierre. Et, probablement, adieu. » L’auteur a accepté de répondre à nos questions. Écho : Votre roman est-il le récit d’instants de vie dans l’Archipel ? Jonathan Hammel : Oui, il s’agit bien d’éléments de vie de mon remplacement à SaintPierre et Miquelon ; certains sont romancés, embellis, déformés, d’autres non... J’ai, bien entendu, tenu à respecter la vie privée de mes patients ! Écho : Avec le recul, quels souvenirs forts gardez-vous de votre mission chez nous ? Jonathan Hammel : Ce fut une expérience très intense, une de celles qui m’ont marqué le plus ces dernières années ; c’était

écho des caps n° 1306 • vendredi 26 octobre 2012

une période difficile personnellement, et me retrouver livré à moi-même, à remettre en cause tous mes acquis et à me réadapter à un nouvel environnement, furent des expériences inoubliables. Écho : Donnez-nous trois bonnes raisons de lire « Des îles et d’elle ». Jonathan Hammel : D’abord, j’y décris les îles avec la force de mon souvenir, et ce sont forcément les aspects les plus extrêmes et donc éblouissants qui en ressortent. Ensuite, il n’est pas impossible que de nombreux personnages se retrouvent dans le livre, qui, même s’il est romancé, est basé sur une large part de réalité ! Enfin, les dessous de la vie d’un médecin, ses doutes, ses joies, ses rapports avec la population locale : c’est une vision, je pense, inédite. • ≥ Pour en savoir plus www.coetquen.com www.desilesetdelle.jonathanhammel.com Pour saluer cette nouvelle actualité du Dr Hammel, egora.fr, un site d’actualité santé dédié aux professionnels de santé et notamment aux médecins généralistes, a réalisé un entretien avec le médecin écrivain. Nous le publions avec l’accord du Dr Jonathan Hammel qui avait été récompensé par le prix Hippocrate pour son premier roman, « Stéthos & Cie », en 2007.


[ envie de lire ]

s et d’elle »

onathan Hammel

de demander l‘évacuation de quelqu’un sur Saint-Pierre, appeler soit l’avion soit le bateau, en cas de brouillard. Je devais me débrouiller tout seul au maximum. En métropole, comme on a tout sous la main, il est plus facile de mettre les patients dans une ambulance en cas de problème. À Miquelon, il n’y a qu’une ambulance et un avion ! Egora.fr : Les pathologies étaient-elles différentes ? Egora.fr : Pourquoi avoir intitulé votre livre « Des îles et d’elle » ? Jonathan Hammel : Tout simplement parce que je suis parti sur les îles de Saint-Pierre et Miquelon suite à une rupture avec elle. Le jeu de mot s’est imposé ! Egora.fr : Pourquoi avoir choisi les îles de Saint-Pierre et Miquelon ? Jonathan Hammel : Cela devait être l’attrait de l’inconnu. J’avais envie de découvrir un endroit où je ne serais jamais allé ! Et puis j’ai eu l’opportunité d’y faire des remplacements. J’avais envie de me lancer un défi. Voir si j’étais capable d’être le seul médecin sur une île isolée. J’étais curieux de connaître mes limites, tant sur le plan personnel que médical. Egora.fr : Est-ce que l’exercice de la médecine générale à Saint-Pierre et Miquelon est différent de celui en métropole ? Jonathan Hammel : Oui, il faut s’adapter en permanence. Par exemple sur Miquelon, pour les prises de sang, on est limité car on doit prendre en compte les rotations des avions qui viennent de Saint-Pierre deux fois par semaine. Il faut alors piquer tout le monde en même temps et les résultats mettent un peu plus de temps à arriver, il faut donc faire plus attention à ce que l’on demande. On doit aussi bien réfléchir avant

Jonathan Hammel : Il s’agissait de pathologies que l’on retrouve sur beaucoup d’îles. Il y avait beaucoup de diabète et d’hypertension. Je pense que c’était dû à l’alimentation qui est proche de celle consommée en Amérique du Nord. Il y avait beaucoup de difficultés d’approvisionnement, notamment en fruits et légumes. Egora.fr : Qu’est-ce qui vous a marqué de votre expérience à Miquelon ? Jonathan Hammel : Tout d’abord, le fait que sur cette île d’environ 600 habitants, il n’y ait qu’un généraliste, une infirmière et une aide-soignante. Du coup, nous étions de garde tout le temps, 24 heures sur 24. Sur l’île, tout le monde se connaît, ils étaient nombreux à être des cousins plus ou moins éloignés, ce qui rendait les choses un peu particulières. Je me rappelle avoir été réveillé en pleine nuit par le mari d’une femme qui avait tenté de se suicider. J’avais dû trouver la maison en plein milieu du village. Sur place, j’ai appelé l’aide-soignante qui était avec l’infirmière. Elles sont arrivées ensemble. Puis j’ai essayé de joindre le réanimateur à Saint-Pierre qui dormait. Il m’a demandé de lui envoyer la patiente. Mais, du fait de la tempête et des mauvaises conditions météo, l’avion ne pouvait pas voler. J’ai alors emmené la patiente au centre médical. Finalement, les gardes-côtes sont arrivés deux ou trois heures plus tard. C’est ainsi que je me suis retrouvé au milieu de la

nuit avec une température glaciale, dans le brouillard, à essayer de transférer la patiente de l’ambulance au bateau. Heureusement, elle s’en est sortie. Tout cela a été très formateur ! Egora.fr : Et à Saint-Pierre ? Jonathan Hammel : L’organisation du travail y était beaucoup plus classique. Nous étions cinq ou six généralistes dans un centre de santé. Il y avait un petit hôpital, des ambulanciers, un petit service de réanimation… donc j’étais plus à l’aise. Sur SaintPierre, il y a environ 5 000 habitants. Un fait m’a pourtant marqué bien qu’il ne soit pas très joyeux, l’incroyable nombre de suicides. L’isolement, le froid rendent la vie sur l’île assez rude. Je n’aurais pas pu rester y vivre. Egora.fr : Partir remplacer à Saint-Pierre et Miquelon, est-ce une expérience que vous conseilleriez à d’autres médecins ? Jonathan Hammel : Oui pour Saint-Pierre. En revanche, je conseillerai Miquelon à des médecins qui ont un peu d’expérience et qui s’y connaissent en médecine d’urgence. À Miquelon, on est quand même très isolé, il ne faut pas avoir peur de la solitude. Egora.fr  : C’est votre deuxième roman, avez-vous d’autres projets de livre ? Jonathan Hammel : J’espère. La prochaine fois, je ferais peut-être un peu plus de fiction. En revanche, cela tournera sûrement et encore autour du monde médical. Egora.fr : Être médecin et écrivain, est-ce facilement conciliable ? Jonathan Hammel : Tant que je suis remplaçant, oui. Si j’étais installé, je pense que cela serait plus difficile. Après une journée de consultation, je ne sais si je pourrais me concentrer pour écrire ! •

écho des caps n° 1306 • vendredi 26 octobre 2012

[07


Propos recueillis par Clarisse Hacala Photos : refuge SPM3A

Le Beagle

Un véritable chien de compagnie (2) Un animal est un être vivant et sensible qui a besoin d’attentions et de soins. Ce n’est ni un jouet, ni un objet que l’on abandonne lorsqu’il a cessé de plaire, d’amuser, lorsqu’il devient encombrant ou lorsqu’il devient « inutile ». Adopter un animal, c’est un geste qui engage votre responsabilité.

Doneo

Gypsy Nous avons rencontré deux personnes qui ont adopté un Beagle du refuge SPM3A. Elles ont accepté de répondre à nos questions, comme l’avaient déjà fait trois autres familles adoptives en juin dernier (cf. Écho 1296 du 8 juin 2012). Témoignages croisés. Écho : Pourquoi avez-vous adopté un Beagle ? Danielle : J’ai adopté un Beagle car j’ai toujours eu un faible pour cette race de chien. Leur regard captivant m’a toujours fait craquer. Depuis mon enfance, je m’arrête souvent pour les caresser. Ce sont des chiens affectueux, joueurs. Pascale : C’est notre deuxième Beagle que nous accueillons à la maison. Nous avons pris la décision en famille d’adopter Nash. On a craqué sur sa jolie petite bouille et son énergie.

08]

Écho : Le Beagle a-t-il eu des difficultés à s’adapter à son nouvel environnement ? Danielle  : Pataud est un chien qui a été trouvé errant. Après un séjour en fourrière, il a intégré le refuge. Après y être resté quelques mois, je l’ai adopté. Il s’est vite adapté à son nouvel environnement et à ses nouveaux compagnons de jeux, mes trois chats. Cependant, il était craintif, reculant devant certains mouvements brusques. Mais après quatre mois à la maison, il a pris de l’assurance et a compris que c’était désormais là qu’il vivrait. Pascale : Le Beagle s’installe facilement et rapidement à sa nouvelle maison et à ses nouveaux compagnons que ce soit ses maîtres, un chat ou un autre chien. Il a un bon caractère et est très gentil, seulement un peu têtu.

écho des caps n° 1306 • vendredi 26 octobre 2012

Il faut prendre un peu de temps pour arriver à le rendre propre et l’empêcher de se sauver. Quand il s’échappe, il revient toujours à la maison mais après plusieurs heures. Écho : Quels conseils donneriez-vous à une personne qui voudrait adopter un Beagle ? Danielle : Le Beagle est un chien robuste qui ne nécessite que peu d’entretien. Il peut vivre à l’intérieur et est un agréable compagnon. Il a cependant besoin d’exercices, appréciera de longues balades et il est un compagnon de jeux apprécié des enfants. Intelligent, il apprendra vite les ordres de base tels que « assis », « donne la patte »… mais a besoin d’une éducation ferme car il sait jouer de son regard très doux. Pascale : Ce chien est très agréable à vivre, gentil, doux, câlin, très affectueux. On s’attache très vite à ce petit chien. •


[ adoption d’animaux ]

Candy

Clover

Gibson

T’chico

Zeb

Brunette

Beagle • Espèce : chien (Canis lupus familiaris). • Région : Royaume-Uni. • Taille : 33 à 40 cm. • Poids : 8 à 16 kg. • Poil : Ras, résistant aux intempéries. • Robe : Uni (blanc), bicolore (blanc et sable) ou tricolore (blanc, noir et marron). • Tête : Fine, carrée. • Yeux : Marron cerclés de noir. • Oreilles : Tombantes, longues avec l’extrémité arrondie. • Queue : Longue avec fouet blanc. • Caractère : Amical et attachant.

écho des caps n° 1306 • vendredi 26 octobre 2012

[09


La semaine bleue 2012 Vieillir et agir ensemble dans la communauté...

≥ Atelier informatique

≥ Lecture à la Bibliothèque

10]

Tournoi de belote

écho des caps n° 1306 • vendredi 26 octobre 2012

≥ Tricot - Thé ≥

≥ Atelier cuisine

Atelier sophrologie


en images

≥ Récital de chants

© J.-C. L’Espagnol • J.-L. Drake / V. S-P

≥ Atelier esthétique

Thé dansant

≥ Atelier peinture ≥

≥ Atelier « la mémoire par le jeu »

Bal du samedi

écho des caps n° 1306 • vendredi 26 octobre 2012

[11


≥ vie associative

≥ info

Opération brioches Aide aux handicapés

Grâce à Denis Durand, Président de la Commission régionale de Futsal, nous en savons plus sur le championnat de Saint-Pierre de futsal 2012-2013 qui va démarrer ce samedi 27 octobre. • Le championnat. C’est la première information, de ce 27 octobre et jusqu’au 30 mars 2013, huit équipes vont disputer le championnat, Acti + (6e l’an passé) s’étant désistée faute de joueurs disponibles. Elles étaient neuf l’an passé et 10 l’année précédente. À part cela, les autres équipes restent les mêmes : Mean Machine, Vagabonds, Revenants, Gringos, Volatiles, Olympique Saint-Pierrais, Weezys et Jack Pot. • La Coupe des Clubs. C’est une nouveauté cette année et elle réunira six équipes dès le week-end prochain : les Espadons, les Vagabonds, les Gringos, le FC Saint-Pierre, le Handball Club et l’ASM. La coupe se jouera ainsi : 1er tour les 3 et 4 novembre avec 3 matchs dont les 3 vainqueurs seront qualifiés. Second tour le samedi 24 novembre : un tour de repêchage entre les 3 perdants du 1er tour, seul le premier classé se qualifiant. Les demi-finales se joueront le samedi 22 décembre, et la finale le dimanche 23 décembre. Ce sera un beau cadeau de Noël pour le vainqueur puisque, si l’Archipel est de nouveau invité à la Coupe nationale de Futsal, c’est lui qui fera le voyage. • La Coupe de l’Archipel. Elle se jouera entre les équipes de SaintPierre et de Miquelon, selon le même schéma, avec un premier tour le 5 janvier 2013, le second le 26 janvier, les demi-finales le 2 mars et la finale le 30 mars. Rappelons que l’an passé, la Mean Machine avait remporté le championnat de Saint-Pierre avec 61 points (15 victoires – 1 défaite), et que les Vagabonds, seconds du championnat, avec 55 points (33 victoires – 3 défaites), s’étaient adjugé la Coupe de l’Archipel en remportant la finale 6 buts à 2 face aux Weezy’s, euxmêmes troisièmes du championnat avec 55 points (13 victoires – 3 défaites). • D. Gil

12]

écho des caps n° 1306 • vendredi 26 octobre 2012

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

Championnat de futsal de Saint-Pierre Lancement ce samedi 27 octobre

« L’abus de brioche est fortement recommandé pour la solidarité… », tel était le slogan national lancé par l’Unapei (*) pour l’opération brioches. Samedi dernier, près de 110 bénévoles (enfants venant en majorité du Collège Saint-Christophe et du Butokuden Dojo) aidés par les membres de l’Association d’Aide aux Handicapés et du Centre d’Action par le Travail ont pris part à cette action de solidarité. Mille brioches ont été distribuées au prix minimum de 5 euros dont la somme récoltée servira à améliorer le quotidien des handicapés de Saint-Pierre et de Miquelon. Pour prolonger ce soutien, vous pouvez donner de votre temps. • (*) : Fédération d’associations française de représentation et de défense des intérêts des personnes handicapées mentales et de leurs familles. • J.-C. L’Espagnol


[ athlétisme] Par Didier Gil

XXIIe Cross de l’Écho

Des scolaires en nombre ! Comme l’an passé, c’est par une température fort agréable que s’est déroulée le XXIIe Cross de l’Écho, ce samedi 20 octobre, l’épreuve d’athlétisme parrainée par la Ville de Saint-Pierre depuis 1991.

≥ Le Challenge Inter-Classes Cette année encore, la participation a été très bonne et quel plaisir de voir toute cette jeunesse réunie autour de l’étang du Pain de Sucre le temps d’un après-midi. Nous avons comptabilisé 135 classés sur 161 inscrits dans le « Challenge Inter-Classes », contre 127 en 2011, 121 en 2010, 90 en 2009, mais 148 en 2008 ; 153 en 2007 ; 192 en 2003 et 156 en 2002. Dans ce challenge 2012, 14 équipes ont été classées, contre15 en 2011, 17 en 2010, 5 en 2009, 18 en 2008 ; 21 en 2007 ; 11 en 2006 ; 12 en 2005 ; 14 en 2004 et 19 en 2003. Elles sont 7 chez les poussins, 4 chez les benja-

mins, 3 chez les minimes. Contrairement à l’an passé, il n’y avait pas d ‘équipe de cadets cette année, mais 6 d’entre eux, 3 filles et 3 garçons étaient bien au départ à titre individuel. Voilà pour les statistiques à retenir d’une année sur l’autre quant à la participation des scolaires, et passons aux différents résultats. • Poussins : victoire des « Mini-Bolts », avec Bastien Arozaména, Fabien Derrible, Arthis Sigal, Axel Lapaix et Marie Detcheverry. • Benjamins : victoire des « Yamakasis », avec Mathias Cuza, Grégoire Salomon, Marie Cormier, Audrey Hacala et Julien Fouchard. • Minimes : victoire de la « Dream Team », avec Damien Coste, Grégory Portais, Evan Urdanabia, Célia Vigneau et Dina Victorri.

≥ Les jeunes en indviduel Les jeunes font l’objet d’un double classement, celui par équipe dont nous rendons compte ci-contre, mais aussi à titre individuel et par catégorie. Comme d’habitude, vous découvrirez les principaux podiums dans notre traditionnel tableau récapitulatif. Nous en retiendrons néanmoins que les coureurs qui ont déjà goûté au Cross y reviennent très facilement. Chez les cadets par exemple, le vainqueur Arnaud Revert était déjà 1er minime en 2011. Chez les cadettes, la gagnante Lucie Goraguer était déjà 1re dans la catégorie des minimes en 2011 et 2010. Nous retiendrons d’ailleurs qu’avec son temps de 5’34“30, elle s’est bien approchée

écho des caps n° 1306 • vendredi 26 octobre 2012

[13


XXIIe Cross de l’Écho Des scolaires en nombre !

du record de la catégorie qui appartient à Isabelle Quédinet : 5’29“ depuis 1992, l’un des plus vieux records. ≥ L’open féminin Les dames parcourent quatre des sept tours du grand circuit (une distance totale de 4.700 m), et le record est détenu, depuis 1999, par Virginie Ranucci (25’25”34). Si les temps de chacune sont bien enregistrés dans les catégories respectives des unes et des autres pour les records, le classement général les rassemble toutes – sous la forme d’un « Open » – au vu de leur petit nombre sur la ligne de départ. Elles étaient 4 pour cette édition 2012 (7 en 2011, 7 en 2010, 4 en 2009, 3 en 2008 et 4 en 2007). Solo Dianon (28’45” – V1) s’est imposée devant deux seniors : Hélène Borderes (30’15”) et Claire Arrossaména (32’51”). Là aussi, nous relevons que la gagnante n’était pas loin du record de la catégorie qui appartient cette fois à Carine Kerhoas : 26’53“79 en 2010. ≥ Les messieurs Ils ont été 15 à prendre le départ cette année, contre 14 en 2011 et 2010, 12 en 2009, 16 en 2008 et 22 en 2007. Rappelons que Claudio Arthur – huit fois vainqueur de l’épreuve (7 tours pour 8.225 m) de-

14]

puis sa création en 1991 – mais absent du territoire cette année encore, reste le détenteur du record : 31’59” en 1998. Déjà vainqueur l’an passé, Christophe Chevet (S) s’est adjugé la victoire en 35’22“, faisant mieux que ses 38’46” de 2011. Sur la seconde marche du podium, nous trouvons David Bresson, en 37’13” et senior aussi, mais qui n’a pas eu de chance puisqu’il a chuté dès le premier tour alors que l’on annonçait un véritable duel avec le futur vainqueur. Enfin, nous retrouvons une connaissance à la troisième place, Bruno Kerhoas (V1), en 38’59”, déjà vainqueur de l’épreuve en 2009 et 2008. Signalons au passage que le départ de la course des adultes a été donné par Gaston Lafitte qui détient le record des V2 avec un temps de 37’38”49 réalisé en 1991, année de la création de la course. Et pour être complet, observons une absence, celle de Jacques Palanchier qui l’an passé, en 1h04’41” était le seul V3 de la course, participant ainsi à son 18e Cross de l’Écho. Cette année, le seul V3 était Jean-Paul Bouillie, en 1h05’54”, un temps sans signification puisqu’il s’est dévoué au long du premier tour à aider une invitée du Centre Georges Gaspard, tout comme Stéphane Autin d’ailleurs (4e V1 en 50’34“). Effectivement, et pour la seconde fois, des membres de l’Association d’Aide aux Handicapés ont été invités à découvrir l’épreuve et à parcourir au moins un tour du circuit des

écho des caps n° 1306 • vendredi 26 octobre 2012

adultes. Deux y ont donc participé : Laetitia Renaudin et Valérie Jugan (2e fois pour elle). Elles ont reçu leurs médailles comme tous les autres vainqueurs de catégories. ≥ La remise des prix Pour la quatrième fois depuis la création de l’épreuve, tout le monde s’est retrouvé en fin de journée dans la salle des délibérations de la Mairie pour la proclamation des résultats, avec les médailles, les trophées et autres cadeaux offerts par notre partenaire Allianz – Cabinet Paturel Assurances. C’est M. Yvon Hebditch, Conseiller municipal et représentant le Sénateur-Maire Madame Karine Claireaux, qui a présidé cette cérémonie pour la troisième fois consécutive. Nos remerciements vont à tous les bénévoles de la Foulée des Îles ainsi qu’aux membres de la section locale de la Croix-Rouge qui ont apporté la sécurité indispensable à cette épreuve connue pour sa difficulté. La preuve en est : il y a bien eu deux chutes, celle évoquée plus haut et une autre chez les poussines, mais heureusement sans gravité. Je ne sais pas, mais mon petit doigt me dit que l’année prochaine des records risqueraient bien d’être mis à mal, notamment chez les féminines. À suivre… •


[ athlétisme]

XXIIe Cross de l’Écho Tous les podiums de l’épreuve

≥Solo Dianon, s’inscrit pour la première fois au palmarès.

≥Cristophe Chevet, vainqueur pour la deuxième année consécutive.

XXIIe Cross de l’Écho des Caps Samedi 20 octobre 2012 Classement Général Messieurs Top 10 (Distance 8.225 m) Class Nom et Prénom 1er Chevet Christophe 2e Bresson David 3e Kerhoas Bruno 4e Drake Yannick 5e Dianon Christian 6e Arrossamena Rémy 7e Lalloyeau Marc 8e Venot Philippe 9e Autin Stéphane 10e Olano Benoît Seniors Messieurs (5) 1er Chevet Christophe 2e Bresson David 3e Lalloyeau Marc Vétérans I Messieurs (5) 1er Kerhoas Bruno 2e Drake Yannick 3e Venot Philippe Vétérans II Messieurs (4) 1er Dianon Christian 2e Arrossamena Rémy 3e Cuza Jean Vétérans III Messieurs (1) 1er Bouillie Jean-Paul

Les courses des plus jeunes... Temps 35’22”00 37’13”00 38’59”00 40’00”00 40’06”00 43’46”00 46’02”00 46’55”00 50’34”00 52’06”00 35’22”00 37’13’’00 46’02’’00 38’59”00 40’00”00 46’55”00 40’06”00 43’46”00 56’50”00

1h 05’54“

Open féminin (4) S+V1+V2 (4.700 m) Class 1re 2e 3e 4e

Nom et Prénom Dianon Solo V1 Borderes Hélène S Arrossamena Claire S Lelorieux Rachel S

Temps 28’45”00 30’15”00 32’51”00 43’57”00

Cadets 1.175 m (3) Class Nom et Prénom 1er Revert Arnaud 2e Gautier Raphaël 3e Quédinet Bastien Cadettes 1.175 m (3) 1re Goraguer Lucie 2e Raffin Marine 3e Heudes Maéva Minimes garçons (13) 1er Briand Hyacinthe 2e Roulet Arnaud 3e Leroux Iban Minimes filles (15) 1er Vigneau Célia 2e Tillard Fiona 3e Victorri Dina Benjamins 725m (23) 1er Briand Luc 2e Mahé Aldric 3e Moulin Marc Benjamines (13) 1re Miller Neila 2e Cormier Marie 3e Poirier Hannah Poussins (41) 1er Venot Corentin 2e Alvarez Miguel 3e Cormier Hugo Poussines (24) 1re Detcheverry Marie 2e De Arburn Elea 3e Heudes Isaya

écho des caps n° 1306 • vendredi 26 octobre 2012

Temps 5’18”27 5’33”18 7’30’’85 5’34”30 6’42”26 6’55”33 4’44”17 4’58”44 5’08”13 6’47”38 6’48”67 6’59”49 3’02”53 3’14”60 3’19”64 3’36”68 3’38”18 3’41”89 3’32”40 3’36”17 3’36”71 3’58“21 4’13“43 4’20“60

[15


RÉPUBLIQUE FRANÇAISE RÉVISION DES LISTES ÉLECTORALES Avis aux électeurs Le Sénateur-Maire fait savoir aux électeurs que la révision annuelle de la liste électorale prévue par le code électoral a lieu depuis le 1er septembre dans la Commune de Saint-Pierre. L’inscription sur les listes électorales n’est pas seulement un devoir civique, mais résulte également d’une obligation légale en vertu de l’article L. 9 du code électoral. Elle est indispensable pour pouvoir voter. En conséquence, les demandes d’inscription sur ladite liste seront reçues jusqu’au 31 décembre 2012, dernier délai, EN MAIRIE, où les personnes intéressées devront se présenter à cet effet, munies de toutes pièces justificatives utiles. Toute personne qui, pour une cause indépendante de sa volonté, ne peut se présenter elle-même à la mairie peut adresser sa demande, par correspondance, sous pli recommandé, ou la faire présenter par un tiers dûment mandaté. Tous les français et françaises majeurs jouissant de leurs droits civils et politiques et qui ne sont pas déjà inscrits sur une liste électorale ou qui ont changé de commune de résidence doivent solliciter leur inscription. Les jeunes français et françaises qui auront 18 ans au plus tard le 28 février 2013 doivent prendre contact avec leur mairie, au plus tard le 31 décembre 2012, s’ils n’ont pas été informés par celle-ci de leur inscription d’office. Les ressortissants des autres États membres de l’Union européenne peuvent demander à être inscrits sur les listes électorales complémentaires en vue d’éventuelles élections municipales partielles à venir, au plus tard à cette même date. Les électeurs ayant changé de domicile à l’intérieur de la commune sont invités à indiquer leur nouvelle adresse à la mairie pour permettre leur inscription sur la liste du bureau de vote auquel ils doivent désormais être rattachés, au plus tard à cette même date. Chaque électeur devant justifier d’une attache avec le bureau de vote sur la liste duquel il est inscrit doit régulariser sa

16]

situation électorale à la suite de tout changement de domicile ou de résidence.

- livret de famille régulièrement tenu à jour ; - carte nationale d’identité ;

À défaut, l’électeur s’expose à être radié de la liste électorale en question. Les électeurs déjà inscrits sur une liste électorale n’ont aucune formalité à accomplir s’ils n’ont pas changé de domicile ou de résidence au sein de la commune. INFRACTIONS EN MATIÈRE D’INSCRIPTION SUR LES LISTES ÉLECTORALES : Toute personne qui aura réclamé et obtenu une inscription irrégulière s’expose aux sanctions pénales prévues par les articles L. 86 et L. 88 du code électoral.

- passeport même périmé,

délivré ou renouvelé postérieurement au 1er octobre 1944 ; - décret de naturalisation ; - carte de naturalisation ; - carte d’immatriculation et d’affiliation à la Sécurité sociale ; - carte du combattant avec photographie - permis de conduire ;

CONDITIONS À REMPLIR POUR ÊTRE ÉLECTEUR :

- titre de réduction de la S.N.C.F, non périmé ;

Être de nationalité française ; Être majeur (il suffit d’avoir 18 ans révolus le dernier jour de février) ; N’être frappé d’aucune incapacité électorale définie par les articles L5 à L8 du Code électoral. En outre, pour être inscrit dans une commune, il faut, soit : - Y posséder son domicile tel qu’il est déterminé par le Code civil ; - Y avoir une résidence réelle et effective de 6 mois au dernier jour de février ;

- carte d’identité de fonctionnaire avec photographie délivrée postérieurement au 1er octobre 1944 par le directeur du personnel d’une administration centrale, par les préfets ou par les maires, au nom d’une administration de l’État, des départements ou des communes ; - carte d’identité ou carte de circulation délivrée par les autorités militaires des armées de terre, de mer ou de l’air ; - titre de pension (carnets à coupons ou brevet d’inscription avec photographie justifiant de l’identité du titulaire) ; - permis de chasser avec photographie.

- Y être inscrit pour la 5e fois sans interruption au rôle d’une des contributions directes communales et déclarer vouloir exercer ses droits électoraux dans la commune ; - ou y exercer en qualité de fonctionnaire public assujetti à résidence obligatoire (aucun délai de résidence n’est exigé). Pièces à fournir à l’appui des demandes d’inscriptions Soit : - livret militaire ou carte du service national ;

écho des caps n° 1306 • vendredi 26 octobre 2012

En outre, les électeurs devront se munir de toutes les pièces justifiant soit du domicile, soit des 6 mois de résidence exigés par la loi, soit de la qualité de contribuable de la commune, soit de leur qualité de fonctionnaire public dans la commune. Le droit à inscription au titre de contribuable de la commune ne peut s’établir que par la production d’un certificat des Services Fiscaux ou, à défaut, des avis d’imposition des cinq années en cause. Saint-Pierre, le 1er septembre 2012 Le Sénateur-Maire, Karine Claireaux


Pharmacies de garde

Agenda des marées

du lundi 22 oct. 9 h au lundi 29 oct. 9 h

Les jours décroissent de 1 heure 33 minutes

Pharmacie SPM

Samedi 27 - St Émeline 01:59 14:26 08:09 20:32 Dimanche 28 - St Simon - St Jude 02:33 15:03 08:51 21:12 Lundi 29 - St Narcisse - Pleine Lune - Marée : 84 03:05 15:38 09:30 21:49 Mardi 30 - Ste Bienvenue 03:37 16:11 10:08 22:25 Mercredi 31 - St Quentin 04:09 16:44 10:45 23:01

octobre 2012

BASSES MERS

55 28 02

du lundi 29 oct. 9 h au lundi 05 nov. 9 h Pharmacie CHFD

41 47 47

Numéros d’appels d’urgence

PLEINES MERS

Les jours décroissent de 1 heure 7 minutes Jeudi 1er TOUSSAINT 04:41 17:17 11:22 23:37 Vendredi 2 - Fidèles défunts 05:15 17:52 12:00 Samedi 3 - St Hubert 05:51 18:29 00:15 12:39 Dimanche 4 - St Charles - Ste Karline Heure d’hiver 05:30 18:10 12:21

17

gendarmerie

18

sapeurs-pompiers

sudoku

Le MARDI 30 octobre à 20 heures 30 De Geoffrey Enthoven, avec Robrecht Vanden Thoren et Johan Heldenbergh.

Problème n° 1306 • niveau : expert

7

3

5

L’histoire :

1

6

8

7

9

2 8 2

5

6

3

7

3

7

1

6

4 6

Régles du jeu : Vous devez remplir toutes les cases vides en placant les chiffres 1 à 9 une seule fois par ligne une seule fois par colonne et une seule fois par zone de neuf cases. Chaque zone de 9 cases est marquée d’un trait plus foncé. Vous avez déjà quelques chiffres par zones pour vous aider.

1306 Sudoku grille 1306 2 4 8

9

7

8 5

2

7

5

2

Niveau expert

1

3

7

1

2 3

7

4 6

« Trois jeunes d’une vingtaine d’années aiment le vin et les femmes, mais ils sont encore vierges. Sous prétexte d’une route des vins, ils embarquent pour un voyage en Espagne dans l’espoir d’avoir leur première expérience sexuelle. Rien ne les arrêtera… Pas même leurs handicaps : l’un est aveugle, l’autre est confiné sur une chaise roulante et le troisième est complètement paralysé. »

La presse en parle Pour Paris Match : « Ce film, drôle et touchant, est solidement scénarisé, pertinemment dialogué et magnifiquement interprété. »

2

Solution du n° 1305

2

2

7

2

8

5

4

1

1

6

7

3

5

voir la vie en grand présente

novembre 2012

15 urgence médicale

8

inéma C

Voir la vie en grand… Pour son réalisateur, « Hasta la vista » est avant tout un film sur l’amitié : « Nous vivons tous dans un corps, qui autant que notre esprit, a besoin de tendresse, d’affection, de détente et de passion. Pour nous c’est évident, mais pour ceux qui en raison d’un handicap physique n’ont aucun contrôle sur leur propre corps, il est une cause de profonde frustration ». Geoffrey Enthoven s’est inspiré d’une histoire vraie, son film, tout comme « Intouchables », aborde le thème du handicap. Sans tomber dans la caricature, c’est sans concession et doté d’un humour dévastateur qui ne laissera personne indifférent. De festival en festival, « Hasta la vista » récolte une pluie de récompenses. L’ensemble de la critique se montre dithyrambique, une bien belle satisfaction pour un film ambitieux par son sujet et tellement frais. Pour savourer un petit bijou d’humour et de tendresse, pour voir le handicap comme rarement le cinéma a pu le montrer, c’est juste, c’est poignant et c’est à ne pas rater pour… voir la vie en grand ! • Cédric Lebailly NB : Ce film vous est proposé en version originale sous titrée.

1306 Sudoku grille 1306 Niveau expert

écho des caps n° 1306 • vendredi 26 octobre 2012

[17


≥ Les bébés d’août 2012 Depuis janvier 2006, avec l’accord des parents, bien évidemment, nous accordons une place dans notre journal aux nouveau-nés du mois. Pour le mois d’août 2012, iln’y en a qu’un : un fille.

Notre rédaction lui souhaite la bienvenue et adresse toutes ses félicitations aux heureux parents. Côté statistiques, nous retiendrons qu’il y avait eu 3 naissances (1 fille et 2 garçons) en aouût 2011. Rappelons que les naissances au Canada ne comptent pas dans les statistiques de l’Archipel. • D. Gil – Photos : Jean-Luc Drake Adèle DIEUDONNÉ Le 12 août à 11 h 10. Fille d’Anne-Sophie LANDREAU et de Cédric DIEUDONNÉ.

≥ IEDOM Avis de marché * L’Institut d’Emission des Départements d’Outre-Mer lance un avis de marché de services relatif aux missions de coordonnateur de sécurité et de protection de la santé, dans le cadre du projet de construction de la nouvelle agence de l’IEDOM de Saint-Pierre-et-Miquelon. La description de cet avis de marché a fait l’objet d’une publication dans le supplément au journal officiel de l’Union européenne consacré aux marchés européens et celle-ci est disponible sur le site internet TED (Tenders Electronic Daily) sous la référence 2012/S 198-325958. http://ted.europa.eu/udl?uri=TED:NOTICE:325958-2012:TEXT:FR:HTML

≥ À louer à Paris * À louer à Paris, au coeur de Montmartre, métro Abbesses, 39 rue Durantin, un studio meublé, entièrement équipé : cuisine américaine, salle d’eau, lave linge séchant, téléphone, télévision, freewifi, literie haut de gamme. Linge de maison fourni. Plus de détails sur le site : www.studiomontmartre.fr Tarifs dégressifs, exemples : 490 euros la semaine -1 500 euros le mois. Contacter Claire Foliot-Guichard : claire.guichard@yahoo.fr • Portable : 06 61 91 56 79 • Fixe : 01 46 44 77 07.

Ville de Saint-Pierre

Numéros utiles

* Outre le numéro du standard à utiliser durant les heures d’ouverture des bureaux, vous pouvez également joindre la Mairie de Saint-Pierre par télécopie. D’autres numéros peuvent aussi vous être utiles, notamment en cas d’urgence.

Mairie standard : 41 10 50 Pôle Voirie : 55 80 77 ou 55 80 65 Pôle bâtiment : 55 80 78 ou 55 57 18 Traitement des eaux : 55 80 61

[Fourrière Fourrière ]

Service Fourrière : 55 19 75 Journal édité par la Ville de Saint-Pierre Site internet www.mairie-stpierre.fr Fondateur Albert Pen (Février 1982) Directeur de la publication et Éditorialiste Karine Claireaux Codirecteur Claude Arrossaména Rédacteur en chef Didier Gil : 05 08 41 10 91

Journaliste Jean-Louis Mahé : 05 08 41 10 92

Secrétaire de rédaction et accueil Clarisse Hacala : 05 08 41 10 90

≥ Moncton Export S.P.M. Ltée Communiqué * La Direction de Moncton Export S.P.M. Ltée est heureuse de vous annoncer qu’après avoir servi l’Archipel depuis de nombreuses années en marchandise générale, avec en spécialité le domaine automobile (voitures et pièces détachées), elle peut également maintenant vous offrir ses services en pièces d’élévateurs de toutes marques. Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter Robert Allain, par téléphone au (506) 384-6353, par télécopieur au (506) 384-6396 ou par courriel : mctnexp@gmail.com

Infographistes Steve Yon et Jean-Christophe L’Espagnol 05 08 41 10 95

Impression Yannis Lepape : 05 08 41 10 93 — 05 08 41 10 94

Photographes

≥ Heure d’hiver dans l’Archipel Dimanche 4 novembre * Dans la nuit su samedi 3 au dimanche 4 novembre, l’Archipel passera à l’heure d’hiver, en même temps que l’ensemble de l’Amérique du Nord, soit une semaine après la Métropole qui passera, elle, à l’heure d’hiver dès ce dimanche 28 octobre (décalage horaire sera de 3 heures pendant une semaine). Le 4 novembre, il vous faudra retarder vos montres d’une heure (à 3 h il sera 2 h), et le décalage horaire avec l’Hexagone sera de nouveau de 4 heures. Rappelons qu’il en est ainsi depuis 2007, lorsque les autorités nordaméricaines ont décidé de modifier leurs dates de changement d’heures d’été et d’hiver : 2e dimanche de mars pour le passage à l’horaire d’été, et 1er dimanche de novembre pour le passage à l’horaire d’hiver. • D. Gil

18]

Jean-Christophe L’Espagnol (J.-C. L’E.) jclespagnol@gmail.com Jean-Luc Drake (J.-L. D.) jean-luc.drake@cheznoo.net

Dessins d’actualité Benoît Germe

Pour nous joindre L’Écho des Caps Hebdo, rue Georges Daguerre • BP 4213 • 97500 SPM • Tél. 05 08 41 10 90 • Fax 05 08 41 49 33

Courriel echohebd@cheznoo.net Tirage 3 300 exemplaires Commission paritaire numéro 68511

écho des caps n° 1306 • vendredi 26 octobre 2012


[ partenaires de la semaine] Ce n t re C omme rcial Marce l DAGORT Monstres et sorcières ! Rendez-vous pour faire le plein de bonbons et de chips pour fêter HALLOWEEN

Mandarine Napoléon 24,53 € - 700 ml.

L’enfant et le temps Bernadette Guéritte-Hess Éditions Le pommier Documentaire Orthophoniste et psychomotricienne, l’auteur explique comment la notion de temps se construit progressivement chez l’enfant grâce aux raisonnements et aux apprentissages. Si cette acquisition ne se fait pas normalement, il est alors impossible pour l’enfant ou l’adulte de se situer dans le temps, d’ordonner des faits, ou de maîtriser les mathématiques. Ce livre qui s’adresse aux parents, enseignants et professionnels, recèle de nombreuses idées pour apprendre à l’enfant à posséder cet outil indispensable à son évolution. •

Laissez-vous séduire par une liqueur distillée selon une recette plus que centenaire. Elle est le fruit du mariage harmonieux des meilleures mandarines et d’un alcool soigneusement choisi. Consommée seule ou en cocktail, elle sert aussi de base à des préparations culinaires. CIA, 7 rue Albert Briand – 41 47 97. L’abus d’alcool est dangereux pour la santé

Dessine-toi Gilles Porte France télévision distribution DVD - Documentaire - 1h Gilles Porte a demandé à 4 000 enfants, ne sachant ni lire ni écrire, de se dessiner sur une vitre afin de saisir par transparence l’expression de leur visage lorsqu’ils sont absorbés par la création. Concentré, triste, joyeux ou intimidé, chaque enfant vit cette expérience différemment. Sous nos yeux, les petits personnages qu’ils ont dessinés prennent vie et sortent de la vitre sur une musique de jazz. Pour réaliser cette œuvre pleine de poésie, le cinéaste a voyagé dans 33 pays sur les cinq continents. Les 80 courtsmétrages qui ont inspiré ce film, sont également contenus dans ce DVD. •

Yves Lucas - Gérant Tél : (508) 41.16.20 Fax : (508) 41.16.22

www.cheznoo.net/autochromespm

••• Rubrique animée par Josée Gautier Bibliothèque-Médiathèque de Saint-Pierre Site : http://www.biblispm.com Tél : 05 08 41 31 99 • Fax : 0508 41 71 40 E-mail : bibliothèque-mediatheque@cheznoo.net

écho des caps n° 1306 • vendredi 26 octobre 2012

[19


≥ Athlétisme

≥ Concert

XXIIe Cross de l’Écho Pas de gros « bobos » !

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

Offenbach La semaine bleue du rock !

≥ Vie locale

« La fille à Carpentier » L’auteur rencontre ses lecteurs

Lise Detcheverry, l’auteur de « La fille à Carpentier », son premier ouvrage autobiographique, rencontrera ses lecteurs pour une séance de dédicaces chez LECTURAMA ce samedi 27 octobre de 10 heures à midi. Lise se rendra plus tard à Miquelon pour retrouver ses amis et lecteurs afin d’échanger avec eux autour de son livre. • J.-L.Mahé

© J.-C. L’Espagnol / V. S-P

Samedi dernier 20 octobre, la Foulée des Îles a parfaitement organisé la 22e édition du Cross de l’Écho des Caps, l’épreuve d’athlétisme créée en 1991. Un temps clément était de la partie ce qui a permis aux quelque 160 scolaires réunis pour l’occasion de s’en donner à cœur joie, s’élançant sans aucune réserve à l’assaut des sentiers rocailleux. Il n’en reste pas moins que l’épreuve présente néanmoins des dangers et les organisateurs prennent bien soin, à chaque édition, d’avoir l’assistance de la section locale de la Croix Rouge. Bien leur en a pris cette année encore puisque deux chutes ont été à déplorer mais sans gravité heureusement, les bénévoles étant immédiatement intervenus avec le savoir-faire qu’on leur connaît. Lire notre article en page 13 de ce numéro. • D. Gil

Presque 30 ans après son dernier passage à Saint-Pierre, le groupe Offenbach s’est produit le week-end dernier sur la scène du Centre Culturel et Sportif. John McGale, Johnny Gravel et Breen Lebœuf, les papis du rock québécois, accompagnés par Bernard Quessy (clavier) et Michel Landry (batterie et chant) ont propulsé le public dans les années 1980. De nombreux souvenirs pour la majorité des 700 spectateurs et des refrains repris en chœur avec nostalgie tout au long du concert. Un spectacle rendu possible grâce à un partenariat entre l’association Arts’chipel et le Centre Culturel et Sportif. Le prochain rendez-vous aura lieu le samedi 24 novembre avec Alter Ego et sa revue musicale des années 70, 80 et 90 parsemée des plus grands succès pop, rock et disco ! • J.-C. L’Espagnol

Echo des Caps n° 1306  

Echo des Caps, nouvelles, ville de Saint-Pierre

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you