Issuu on Google+

ÉVRON AU VERT Les jardins à l’heure du développement durable


édito

Au coeur d’Evron Magazine d’information municipale édité par la Ville d’Evron 4, Rue de Hertford 53600 EVRON 02.43.01.78.03 02.43.01.70.28 E-mail : mairie@evron.fr Retrouvez la ville d’Evron sur son site : http://www.evron.fr Directeur de publication : Joël BEDOUET Rédaction : Stéphanie JACQ, Conception et mise en page : Stéphanie JACQ, service communication. Impression : Imprimerie des Hauts de Vilaine (Chateaubourg) ; Papier recyclé Crédits photos : mairie d’Evron, AACSEN53, CCPE, Yannick Perrin, Mariane Pachoud. 3700 exemplaires Distribution dans les foyers évronnais par Médiaposte N°ISSN : en cours Dépôt Légal : juillet 2008

Sommaire 3 : Rétro : en images 4 : Le conseil en bref 5 : Le budget 2009 6 : 3 questions à Les brèves des CMJ et du conseil des sages 7 : Libre expression 8 : Les chantiers en bref 9 : Le CSC ouvre 10-11 : Dossier : Au jardin 12 : Vie quotidienne 13 : Les 24h de l’eau 14 : Vie quotidienne 15 : Marcelle a vendu son magasin 16 : Tournoi handisport 17 : Les subventions 18 : C’est quoi ce cirque ! 19 : Un sacré festival 20 : A vous Agenda

2

Au coeur d’Evron - printemps 2009

Joël BEDOUET Maire d’Evron

Lorsque vous recevrez ce numéro de notre magazine, j’aurai soufflé ma première bougie à la tête de votre conseil municipal. Je veux d’abord remercier les conseillers municipaux qui ont été élus sur notre liste, pour la confiance qu’ils ont placée en moi, pour leur implication quotidienne et je ne saluerai jamais assez la cohésion de notre équipe. Je salue également les conseillers élus sur les deux autres listes pour leur collaboration dans un esprit constructif et pour la courtoisie de nos relations. Chacun des conseillers municipaux est d’abord, et avant tout, au service des Evronnais. Après un an de mandat, c’est le temps de faire un premier bilan. La plupart des actions sur lesquelles nous nous étions engagés sont déjà sur les rails. L’étude sur la redynamisation du centre-ville est déjà bien avancée. Au fur et à mesure de son évolution nous associons les Evronnais à la réflexion, un des moments importants de celle-ci a été la rencontre avec les commerçants de la ville qui est relatée dans les pages intérieures. Dans les prochaines semaines, de nouvelles propositions seront présentées en réunion publique. Nous adopterons la même démarche dans l’élaboration de notre futur Plan Local d’Urbanisme qui va définir les principes d’aménagement de notre territoire communal pour les années à venir. Le 7 mars dernier, l’ouverture du nouveau centre socio culturel a été officia-

lisée par sa première journée «portes ouvertes». C’est un outil magnifique, initié par les municipalités précédentes, qui va participer au rayonnement de notre ville. Nous nous sommes beaucoup impliqués pour qu’il soit un lieu de vie, le lieu de rendez-vous de plusieurs associations. En hébergeant de nombreuses activités, il doit devenir le point de rencontre de tous les Evronnais. Ce magazine fait une large place au développement durable, notamment dans la gestion des espaces verts. Dans le même esprit, la Municipalité va lancer une étude sur la rénovation du chauffage de la cité administrative avec pour objectif de privilégier une source d’énergie renouvelable. Rassurez- vous, nous avons préparé et fait voter un budget 2009 empreint de prudence, ne faisant appel à aucune augmentation d’impôts, ni à de nouveaux emprunts, étant donné les engagements pris antérieurement. L’excédent du budget n’est pas réel, il est essentiellement dû au fait que la précédente municipalité a emprunté plus que nécessaire. Je ne pourrais terminer sans une pensée pour ceux qui souffrent des conséquences de la grave crise économique mondiale que nous vivons actuellement. Notre territoire est apparemment épargné mais des répercussions seront néanmoins ressenties, que ce soit en terme d’emplois ou de niveau d’activités. Nous serons vigilants !


En images seil janvier, le Con Vendredi 16 s Services de la municipal et lent les nouveaux Ville recevaie nsés par l’Etat des habitants rece , à l’occasion civil en 2008 . voeux du maire

La première réunion de la toute nouvelle commission d’accessibilité s’est déroulée en mairie le jeudi 22 janvier. Elle est présidée par le maire d’Evron et composée d’élus, d’usagers et de membres d’associations représentant les handicapés. Ses objectifs ? Dresser un constat de l’état d’accessibilité de la ville, recenser les offres de logements accessibles, et bien sûr, être force de propositions.

DE CES DERNIERS MOIS

rétrospective

Lundi 23 février après-midi à la salle des 4 Vents, Joël Bedouet, maire d’Evron, avait invité les commerçants évronnais à participer à la réflexion menée dans le cadre de la redynamisation du centreville. Encadrés par le cabinet 8 et demi, ils ont planché, par groupe de 10 avant de restituer leurs idées sous le regard attentif des élus.

Jeudi 26 février, le maire aux côtés de JeanFrançois Poinot, conseiller municipal délégué au cadre de vie, récompensait les plus belles maisons fleuries de 2008. Au coeur d’Evron - printemps 2009

3


En bref, compte-rendu

rétrospective

Conseil municipal du 18 décembre

DE CES DERNIERS MOIS

> Contribution au SIAEP pour l’année 2008 dans le cadre de la participation aux charges de fonctionnement du service assainissement du syndicat, du fait de son réseau unitaire. > Révision des tarifs 2009 pour les différents services municipaux proposés à Evron.

Liste des tarifs disponible en téléchargement sur www.evron.fr ou à l’accueil de la mairie.

> Répartition des lots récompensant les maisons fleuries sous forme de plantes et de bons d’achat en jardineries, horticulteur et fleuristes locaux pour un montant de 3138 €. > Le Conseil Municipal autorise le Maire à signer la convention enfance-jeunesse avec la CAF et la MSA. Ce contrat d’objectifs et de cofinancement contribue au développement et au maintien d’une offre d’accueil destinée aux enfants et aux jeunes de 2008 à 2011. > Règlement établi par le SVET des Coëvrons pour la collecte des déchets ménagers et assimilés. Il définit les règles de fonctionnement et rappelle les obligations de chacun. > Modification du règlement intérieur et des tarifs de la médiathèque Michel-Nicolas. > Création de 2 postes pour des besoins occasionnels ; création d’un poste d’adjoint administratif pour 3 mois, d’un poste d’agent technique à temps non complet, d’un poste d’agent contractuel et d’un poste en Contrat d’Accompagnement vers l’Emploi.

4

Au coeur d’Evron - printemps 2009

Conseil municipal du 29 janvier > Evolution de la législation concernant les opérations de surveillance funéraire. Le montant des vacations funéraires est fixé à 20 €. Désormais, les opérations de soins de conservation ne font plus l’objet de surveillance. > Adoption de la convention de concession et du cahier des charges entre la ville d’Evron et l’association «MJC Centre social la Boule d’Or», pour la gestion et l’exploitation du nouveau centre socio-culturel. > Convention entre la Préfecture de la Mayenne et la Ville d’Evron relative à la télétransmission des actes soumis au contrôle de légalité. > Avenant à la convention d’utilisation des équipements sportifs communaux entre la Ville d’Evron, la Région des Pays de la Loire et le Lycée Raoul-Vadepied. Il fixe une réévaluation des tarifs horaires.

> La Ville d’Evron accorde sa garantie à l’hôpital local pour le remboursement d’un emprunt destiné à financer l’opération de mise en sécurité incendie, désenfumage dans les bâtiments Frênes et Tilleuls. > Vente de l’atelier relais à la société Énergie Service. > Vente de la maison communale située 2 rue du Rochard pour la somme de 75 000 € > Modification du Plan d’Occupation des Sols. Modification du classement de parcelles route de Neau de «zone Urbaine destinée aux activités Economiques» en zone d’habitation. Elle permettra la réalisation d’une opération de 16 nouveaux logements. > Débat d’Orientation Budgétaire Première phase avant le vote du budget (voir conseil municipal de mars) obligatoire pour toute commune de plus de 3500 habitants. Il permet d’instaurer une discussion au sein du conseil sur les priorités et les évolutions de la situation financière.


agenda

Jeudi 23 avril Jeudi 28 mai Jeudi 25 juin

Conseil municipal du 5 mars

> Vote des taux d’imposition sans augmentation.

Budget

> Vote des subventions aux associations (voir p 6 et p17)

Prévisionnel

2009

> Fin des travaux boulevard Foch > Le Conseil Municipal fixe les tarifs Zone du Bray

Le Conseil Municipal a voté le budget prévisionnel pour l’année 2009. Premier budget de la nouvelle équipe en place. Les marges de manoeuvres sont réduites.

> Vote du compte administratif 2008 et du budget prévisionnel 2009

Quelles opérations d’investissement ? Aménagement du centre-ville 1 000 000 €

Ateliers municipaux 800 000 €

Réaménagement du multi-accueil 300 000 €

Les emprunts importants réalisés lors des précédents mandats laissent peu de place à la multiplication de nouveaux équipements. C’est pourquoi, la Municipalité a souhaité concentrer ses efforts d’investissement sur la redynamisation du centre-ville. Et dégage une enveloppe de 1 000 000 € pour mener le projet. Au total 5 252 500 € sur 6 845 709,46 € de dépenses d’investissement seront dédiés à des opérations d’équipement. Dans son élan de rédynamisation, la Ville s’engage également dans la réalisation d’un nouveau Plan Local d’Urbanisme (50 000 €) et encourage l’installation de nouveaux habitants avec les subventions de «la maison à 15 €» (35 000 €). Sécurité et salubrité publique 1%

Signalisation 300 000 €

Voirie 300 000 €

Aménagement de la cité administrative 200 000 €

Charges financières 5% Actions économiques 9% Environnement 13%

180 000 €

Action sociale Santé /Famille 7%

Achat de matériels 150 000 €

Aménagement d’un terrain de tir à l’arc 110 000 €

Environnement durable 50 000 €

Fin de travaux

Photocopieur / informatique/téléphonie

- Centre socio-culturel : 380 000 € - Viabilisation impasse St Jacques : 90 000 € - Ravalement extérieur Chapelle St Joseph : 60 000 €

Etude vestiaire Zone Verte 50 000 €

Divers

Divers 7%

Services généraux 31% Enseignement 12%

Aménagement service urbain

Bâtiments communaux

50 000 €

DE CES DERNIERS MOIS

Prochaines séances plénières :

32 500 €

Jeunesse 4%

Sport 4%

Culture 7%

Dépenses réelles de fonctionnement

Avec 7 785 163,23 € de dépenses de fonctionnement, ce poste n’augmente que de 8% par rapport à l’an passé malgré des évolutions importantes. L’arrêt de la location des jeux, Parc du Boulay, ajouté aux faibles augmentations des dépenses courantes (+0,6%) et des dépenses de personnel (+3,5% sans les assurances) compensent à la fois l’augmentation de la subvention à la Boule d’Or, la poursuite de l’enfouissement des réseaux boulevard Foch ou encore le remboursement des emprunts.

Réserves : 1 200 000 € Au coeur d’Evron - printemps 2009

5


Zoom sur le travail d’une commission

vie municipale

3 questions à la commission

«Sport, vie associative et démocratie locale»

DU CONSEIL MUNICIPAL

Composée de Christophe Noullez, J-Claude Couroussé, M-Dominique Créton, M-Claude Meslet et dirigée par Michel Soto, la commission en charge à la fois du sport, des associations et de la démocratie locale, est au coeur de la vie quotidienne des Evronnais. Rencontre avec Michel Soto Quel a été le gros dossier de ces dernières semaines ? M.S. Actualité oblige, avec le vote des subventions aux associations, nous nous sommes plongés dans le sujet. Et nous avons décidé de revoir en profondeur son mode d’attribution. «Le contrôle des associations subventionnées est

non seulement un droit mais une obligation. Toute association qui perçoit une aide publique, si minime soit-elle, peut faire l’objet d’un contrôle de la collectivité, voire de la Chambre Régionale des Comptes.»* Comment la commission a-t-elle revu son mode d’attribution des subventions ? M.S. D’abord nous nous sommes dit qu’il fallait faire mieux que l’attribution ou l’augmentation systématique. Changer les habitudes pour être plus logiques et si possible plus équitables. L’argent public ne doit pas être utilisé n’importe comment mais de manière réfléchie, là où sont les vrais besoins. Nous avonc donc étudié chaque dossier, posé des questions complémentaires. Chaque adjoint a

aussi regardé et analysé les projets des associations liées à son domaine de compétence. Quels seront dorénavant les critères qui décideront d’une subvention et de son montant ? M.S. La question est de savoir, à quoi sert la subvention. L’association a-t-elle un projet ? Nous voulons pouvoir trouver les raisons d’en donner et celles de ne pas en donner. Une association peut avoir de l’argent mais souhaiter pérenniser un emploi. A l’inverse, une autre peut vouloir monter un projet sur le seul apport de la subvention. Il faudra encourager cette dernière à diversifier ses sources de financements. De notre côté, nous allons revoir le dossier de demande pour mieux l’expliquer. *Article L.1611-4, CGCT)

En direct des conseils d’Evron Le Président des Sages Le 20 janvier dernier, Roger Avannier a été désigné Président du Conseil des Sages. Cette instance municipale consultative réfléchit actuellement à des propositions de réaménagement des sens de circulation dans Evron.

Des projets plein la tête Depuis leur élection en novembre, les 28 jeunes conseillers issus des classes de CM2, 6èmes et 5èmes des écoles et collèges évronnais, n’ont pas chômé. D’abord, l’achat d’un nouveau Sanican, installé dans la foulée rue Alain Vadepied.

6

Au coeur d’Evron - printemps 2009

Et ce n’est qu’un début : de nombreuses actions sont attendues dans les mois à venir. Le point d’orgue de leur mandature sera sans aucun doute leur participation inédite au festival «C’est quoi ce cirque» (voir article p18). Ils prêteront main forte pour la construction de l’homme éléphant ! Pour autant, pas question pour les enfants de négliger le désormais traditionnel après-midi récréatif. Le mercredi 3 juin, les membres du CMJ seront au rendez-vous derrière leurs stands. Petits et grands pourront venir y jouer et remporter de nombreux lots.

Des lots obtenus grâce à la générosité des commerçants évronnais.

Le Conseil Municipal d’Ados cherche à mobiliser les jeunes Conseil des Sages, CMJ, conseil «d’Ados». Si les deux premiers ont trouvé leur place dans la vie municipale, le groupe des jeunes peine à se former. De nouvelles réunions vont être organisées et restent ouvertes à tous. Un bon moyen de faire entendre sa voix sur les projets évronnais quand on est «ado».


Evron autrement

Ensemble pour Evron

«Evron, c’est vous !»

Sur fond de crise mondiale…

Réjouissons-nous de l’ouverture du nouveau centre socioculturel Souhaitons que ce bel outil, en gestation depuis des années, remplisse pleinement sa mission au bénéfice de tous et que sa gestion soit optimisée dans un souci de rigueur et de transparence pour ne pas peser sur la fiscalité locale. Tous nos vœux de réussite à l’équipe en charge de l’exploitation. Ce mois de mars est celui du premier budget de la nouvelle municipalité. Les choix retenus ne conviennent pas au contexte de crise. Notre équipe avait prévu de réduire la fiscalité. Au contraire vous constaterez que vos impôts locaux augmenteront de l’ordre de 4% alors que l’avenir s’est assombri et que vos revenus stagneront en 2009. Mais sans complexe le budget fait ressortir un résultat non affecté de près de 500 000 euros représentant 6 % du total. Cette somme pouvait être utilisée pour réduire la pression fiscale, au moins cette année, au bénéfice du pouvoir d’achat, soutenant ainsi l’économie locale et contribuant au maintien de l’emploi. C’était une priorité pour relancer la vie du centre ville, car la concrétisation du projet cinéma, lancé au cours du précédent mandat, restera l’évènement essentiel (pour l’avenir) et non certains gadgets en prévision.

Le 30 janvier dernier, un débat sur la mise en place d’une Grande communauté de commune s’est déroulé au Conseil Communautaire. A cette occasion, un vrai clivage s’est instauré : ceux qui pensent que notre communauté de communes du Pays d’Evron (CCPE) doit être le fer de lance de cette intercommunalité et ceux qui, finalement, souhaitent maintenir un statu quo néfaste pour l’avenir. Durant la campagne nous avons affirmé que le maire d’Evron devait être président de la Communauté de Communes. Non pas par intérêt personnel mais tout simplement dans une logique d’actions et d’initiatives. La majorité actuelle n’a pas souhaitée aller dans cette direction. Mais le débat ne se situe plus à ce niveau aujourd’hui. Lors de cette réunion, j’ai soutenu l’initiative puis affirmé qu’il fallait que la CCPE aille plus loin dans ses relations avec le SVET. Nous pensons qu’Evron doit être la locomotive de cette intercommunalité, pour toujours mieux soutenir l’ensemble des communes. Dans un contexte national difficile, faisons preuve de solidarité, d’imagination et d’innovation pour notre territoire. Nous regrettons dés lors que le Président, ainsi que le Conseiller général, n’aient pas pris immédiatement cette direction. Nous sommes malheureusement dans une gestion d’intérêts particuliers, bien loin des attentes des habitants et des réalités. Les décisions prises en catimini ne sont pas positives. Une fois encore, c’est un mauvais coup porté à Evron et aux communes voisines. Beaucoup se plaignent déjà de l’éloignement entre les structures intercommunales et les habitants. Ils ont malheureusement raison et ce qui est en train d’arriver était prévisible. La mandature 2008–2014 devait être celle de l’affirmation de notre territoire. Nous craignons qu’elle soit celle de l’attentisme.

Comme on nous l’explique depuis quelques mois, la crise financière (qui n’est que l’expression de ce système économique) est aussi une crise sociale qui affaiblira les familles les plus démunies. A notre niveau et en fonction de nos possibilités financières, nous apporterons une réponse à ce phénomène durable pour nos concitoyens les plus défavorisés. Pour cela nous avons décidé en bureau municipal de septembre 2008, de tenir compte du quotient familial pour déterminer les tarifs de cantine. En effet, les enquêtes démontrent aujourd’hui une augmentation de la précarité. La baisse du pouvoir d’achat et le poids des dépenses alimentaires dans les budgets des ménages constituent un danger pour les équilibres nutritionnels des enfants. Il est important de pouvoir s’assurer que les jeunes rationnaires aient un repas équilibré par jour. Cette mesure répond à un objectif d’équité sociale et va permettre de proposer des tarifs plus adaptés à chaque famille. La solidarité et la justice sociale restent pour nous des priorités et doivent s’inscrire dans une véritable volonté politique de faire progresser la qualité de vie de chacun. C’ est pourquoi nous sommes impliqués auprès de nos concitoyens. L’application du quotient familial est une avancée qui démontre l’intérêt porté aux Evronnais. Ces tarifs entreront en vigueur dès le 2 septembre 2009. Il est important de tenir compte des attentes et des moyens de chacun, dans un souci d’équité et de solidarité. Nous tenons à respecter nos engagements et nos responsabilités.

Jean-Yves MORINEAU

Enfin nous regrettons la confusion des genres et l’agitation de certains élus qui semblent oublier que leur fonction leur impose un devoir de réserve. La crise que nous vivons impose sérieux, réalisme, créativité. L’OPPOSITION «Ensemble pour Evron» (municipalité précédente)

DU CONSEIL MUNICIPAL

Libre expression

Benoît PERNIN/Myriam ANGOT Au coeur d’Evron - printemps 2009

7


travaux

Les chantiers en bref Eclairage public

DES TRAVAUX

1445 points lumineux et 52 armoires ; jusqu’à présent l’entretien et la maintenance de l’éclairage public évronnais étaient gérés par le SDEGM, le Syndicat D’Electrification et du Gaz de la Mayenne. Depuis le 1er janvier, la Ville peut librement choisir son mode de gestion. C’est pourquoi, les services techniques ont lancé une consultation et recruté, après audition de plusieurs candidats, la société SPIE (agence de Laval). Plusieurs avantages ont motivé ce choix : une meilleure connaissance mais aussi une meilleure maîtrise de son patrimoine. Le contrat de maintenance court sur 4 ans et intègre aussi bien le remplacement des lampes, le dépannage, la mise en sécurité des armoires, un relevé photométrique ou encore un audit des performances énergétiques. Montant de la prestation : 40 900 € HT par an

Maubuard 3

Depuis fin février, les travaux ont débuté afin de viabiliser la future Zone Artisanale de Maubuard 3 : un extension de 6 lots de la zone actuelle. Le chantier a été réparti suite à un appel d’offre : le lot terrassement, voirie bordure a été

8

Au coeur d’Evron - printemps 2009

attribué à l’entreprise Eurovia ; le lot assainissement, eaux pluviales, eaux usées à Chapron, les réseaux souples seront gérés par Santerne, les espaces verts par l’Epinette et enfin les contrôles d’assainissement seront effectués par la société A3SN. Les travaux devraient durer environ 5 mois. Montant total : 168 993,30 € HT

Le PLU : le Plan Local d’Urbanisme L’appel d’offre pour la réalisation d’un nouveau Plan Local d’Urbanisme était lancé en juin dernier. 7 dossiers et 4 auditions plus tard, c’est l’équipe du bureau d’étude Art de Ville Laval qui a été retenue. Elle sera accompagnée de l’Atelier Paul Arene, paysagistes également présents sur le dossier pour la redynamisation du centre-ville. Enfin, un 3ème collaborateur : Théma Environnement, spécialiste des études environnementales. Plusieurs étapes sont au programme de la démarche qui devrait durer environ 26 mois : - une phase de diagnostic de 3 mois avec l’analyse de la population, du fonctionnement urbain, des sites naturels.... - des propositions de scénario pour l’évolution de la ville, - la production d’un Plan d’Aménagement et de Développement Durable (PADD), - la constitution du dossier, - les étapes administratives.

La déconstruction allée du Camp Mayenne Habitat procède actuellement aux travaux de déconstruction des bâtiments

collectifs situés allée du Camp. Depuis février, l’entreprise Séché, qui avait assuré la déconstruction des hébergements de l’ancienne école de la Perrière, s’active sur ce chantier En février, ils ont commencé par une phase de démontage intérieur. Ils ont également procédé au tri sélectif des matériaux retirés afin qu’ils soient recyclés. Depuis la mi-mars c’est la déconstruction de la structure en elle-même qui a débuté. La fin du chantier est prévue pour début mai.

Déconstruction intérieure allée du Camp.

Le nouveau pôle culturel Avec une extension de près de 500 m2, le nouveau Conservatoire des Coëvrons abritera dès septembre 2009, le pôle culturel des Coëvrons. Un hall plus grand et plus accueillant permettra aux spectateurs de discuter avant et après les spectacles. L’achat des billets sur place grâce au rapatriement des bureaux des services culturels du SVET, un accès à l’Auditorium par la partie supérieure des gradins (plutôt que sur la scène), une salle pour les associations, sont autant de nouveautés qui seront à découvrir à la rentrée prochaine.


Le nouveau centre socio-culturel

DES TRAVAUX

Toutes portes ouvertes

M. Guillaume Garot, M. Joël Bedouet et M. Jean-Pierre Jolif lors de la journée «portes ouvertes».

Il y a 17 mois, la première pierre du nouveau centre socio-cuturel était posée. Le 7 mars dernier, ce nouvel équipement de la ville d’Evron ouvrait ses portes au public. Une histoire faite de nombreux chapitres : construction, gestion, organisation... Suite et fin

Les missions

En janvier, comme prévu, le chantier était achevé en face du complexe sportif. Nettoyage, ameublement et quelques équipements plus tard, la commission sécurité approuvait l’ouverture de l’établissement. Le centre socio-culturel (CSC) d’Evron prenait vie.

La délégation de service public est encadrée par un cahier des charges très strict. Document rédigé par la Municipalité au regard des attentes et des besoins des Evronnais. Les ambitions et les missions du centre socio-culturel y sont clairement exprimées. Renforcer son caractère social mais aussi ses missions de proximité. Les élus souhaitent que l’équipe en place crée du lien social en allant à la rencontre des habitants, en s’invitant dans leur quartier par le biais d’animations ou d’activités.

Un nouvel habitant Le 23 février, l’association la «MJC - Centre social La Boule d’Or» investissait les lieux, déménageant activités et services de ses locaux de la ruelle des Ruettes. Car si le bâtiment est municipal, l’équipement n’est pas directement géré par la Ville. En effet, c’est suite à une procédure d’appel d’offre lancée à l’automne 2008 que l’Association la Boule d’Or s’est vu confier les clés du tout nouveau CSC. Une convention de délégation de service public a été signée entre les 2 parties.

Nathalie Cordouzy, directrice de l’association La Boule d’Or, désormais gérante de l’équipement, explique «Nous devons travailler sur de nouveaux pôles : l’action dans les quartiers à destination des familles évronnaises. Et développer les partenariats associatifs.

C’est pourquoi, nous allons embaucher du personnel supplémentaire : entre autre, une conseillère en économie et sociale et familiale, une chargée d’accueil et de communication... Notre mot d’ordre restera « la convivialité.»»

Le financement Le financement de la Ville est de 280 000 € pour faire face aux dépenses (eau, électricité, ménage...) Le Centre Socio-Culturel d’Evron part sur de nouvelles bases avec davantage d’autonomie mais également davantage de responsabilités.

+ d’infos : 02.43.01.63.22 32 bis rue du Montaigu Parc des Expositions

Au coeur d’Evron - printemps 2009

9


Dossier

Evron se met au vert Un adjoint, une commission : Evron se donne les moyens de

Dossier

réfléchir à son environnement et au développement durable. Pour qui, pourquoi ? Le champ d’intervention est vaste ; Le développement durable est partout... Et avec le printemps, plus que jamais au jardin...

DE LA SÉCURITÉ

Une expertise en route Herbes folles, plantes vivaces, les aménagements paysagers des villes ont changé. Evron rejoint le mouvement en faveur d’une gestion des espaces verts plus proche de la nature et repense fleurissement et entretien sur son territoire. «2009 est une année transitoire» explique Thierry Robin l’adjoint au développement durable. «Nous avons lancé une consultation pour la réalisation d’un plan de gestion différenciée». L’objectif de cet appel d’offre : définir de nouveaux modes d’aménagement et d’entretien des espaces verts d’Evron. Puis informer et former les services de la ville ainsi que les équipes soustraitantes.

Des économies d’énergie Dans l’attente de cette expertise, la ville n’est pas inactive. D’abord en diminuant la surface des pelouses. Autour des terrains de sport de la Valaisière, par exemple, seuls des cheminements seront tondus. «On va ainsi créer une sorte de labyrinthe parmi les herbes folles» explique Thierry Robin, qui sait joindre l’utile à l’agréable. «Nous allons ainsi économiser sur la tonte mais aussi sur l’arrosage» poursuit l’élu. Sur la même thématique, et sur les conseils de Mayenne Nature Environnement, la Commission a proposé un nouveau mode de fleurissement. Concentrer les jardinières en centre-ville pour limiter les déplacements pour l’arrosage. A l’inverse en périphérie, multiplier les vivaces et autres arbres décoratifs pour un fleurissement annuel homogène.

Vers le 0 produit phytosanitaire Sur le terrain des produits phytosanitaires, les élus ont aussi brandi le panneau «stop». Halte à l’usage abusif des désherbants et place au désherbage thermique, à la vapeur d’eau et au paillage avec des bâches ou des copeaux. «Nous souhaitons donner l’exemple : chacun est responsable de notre terre» explique l’adjoint au maire. «À chacun de prendre sa binette ou d’arracher à la main la mauvaise herbe devant chez lui». Et de poser la question : le terrain propre, est-ce celui sans mauvaises herbes ou celui sans désherbant ?

Qu’est ce qu’un produit phytosanitaire ?* Produit phytosanitaire, pesticide, ou produit de traitement, quel que soit son nom, ce produit est utilisé pour lutter contre les mauvaises herbes, les indésirables, les insectes parasites ou les maladies : champignons, bactéries, virus. Les risques liés aux produits phytosanitaires sont nombreux : pour l’utilisateur, pour la faune et la flore mais également pour l’eau potable. C’est pourquoi, il est interdit de traiter directement dans les caniveaux, avaloirs et bouches d’égout ; sur les ruisseaux, fossés, collecteurs d’eau pluviale, mares ou étangs même à sec. Et enfin, interdiction d’appliquer des produits phytosanitaires à moins de 5 m des sources, puits ou forages...

*Source : le guide pratique du jardinier édité par le Conseil Général dans le cadre de Phyt’eau propre 53. Des guides sont disponibles à l’accueil de votre mairie sur simple demande.

10

Au coeur d’Evron - printemps 2009


Les bons gestes au jardin*

Désherbage : pensez aux remèdes de nos grandsmères. Pour de petites surfaces, l’eau bouillante de cuisson des légumes ! Le paillage : placé sous les plantations, le paillage qu’il soit textile, minéral ou organique permet d’éviter la pousse des herbes indésirables et en plus garde l’humidité du sol. La cendre de bois, la sciure de bois, le marc de café, les coquilles d’oeuf... installés autour des salades, choux, sont des matières redoutées des mollusques. Coupelles de bières ou pot de fleur renversé dans le jardin sont d’excellents pièges à mollusques.

La famille du jardinage Haut lieu du jardinage évronnais, sur le boulevard Rochemado et derrière l’usine Socopa, s’étendent les jardins familaux. 80 parcelles de 100 ou de 200 m2, c’est autant de jardiniers qui se retrouvent pour le plaisir de la binette et de la culture. Comment s’organise cette pratique en société ? Rencontre avec Jean-Marie Balidas, Président de l’association 80 parcelles, ce sont 80 jardiniers, y a-t-il autant d’amateurs de jardinage à Evron ? J.M.B. : Chaque année, tous les terrains sont occupés. Certains sont parfois libres en hiver mais dès le printemps, les demandes affluent. Outre le plaisir de la terre, la convivialité a fait la réputation de notre petite organisation. La plupart des bénévoles sont vraiment très investis dans le fonc«On échange les tionnement de nos jardins. C’est un lieu de rencontres : conseils et on échange les conseils et les légumes» les légumes. Les jardiniers de votre association sont-ils sensibles ou sensibilisés aux nouvelles pratiques «développement durable» ? J.M.B. : Formellement, rien n’est inscrit dans notre règlement. Il stipule juste que chaque parcelle doit être entretenue. Maintenant, si vous regardez autour de vous, de plus en plus de parcelles cultivées sont paillées. Le paillage a le double avantage de conserver l’humidité et d’éviter de traiter. D’autre part, en ce moment, avec plusieurs bénévoles, nous refaisons les allées : nous les bordurons et les sablons pour limiter les débordements de mauvaises herbes. Et puis, nous souhaiterions investir dans un récupérateur d’eau de pluie. Bref, chez nous aussi, le développement durable fait son chemin

Ne pas surdoser les produits de traitement. Calculer la juste dose en mesurant votre surface à traiter et la quantité d’eau nécessaire pour ne pas polluer.

Quel avenir pour les jardins familiaux ? Ces jardins existent depuis les années 30. Ils ont été créés pour les ouvriers pour qu’ils puissent nourrir leur famille - but premier. Aujourd’hui, ils ont été renommés jardins familiaux. Et même si la donne a un peu changé, les Evronnais continuent de s’épanouir dans leur jardin. Avec la Municipalité, nous avons donc prévu une extension de 22 nouvelles parcelles de 100 m2 pour le printemps 2010. En outre, dans le futur Plan Local d’Urbanisme, la Municipalité envisage de réserver en périphérie 3 autres terrains pour de nouveaux jardins. Au coeur d’Evron - printemps 2009

11


vie quotidienne

Vie économique

AACSEN53 à Evron

AACSEN 53, une entreprise pas tout à fait comme les autres, emménage à Evron. Implantée depuis 2007 à Jublains, le développement de ses activités l’ont contrainte à trouver un atelier plus grand.

DE LA VIE QUOTIDIENNE

A partir de début avril, la zone des Maltières comptera une nouvelle société. AACSEN 53 est, ce qu’on appelle, une entreprise adaptée. Elle a, parmi ses objectifs, celui d’insérer et de promouvoir professionnellement des hommes et des femmes ayant une reconnaissance «handicapé». Un tremplin vers des emplois dans des entreprises traditionnelles. Face aux contraintes économiques du marché, ses dirigeants ont fait le choix de s’orienter vers des métiers dits «en tension», c’est à dire, en besoin de main d’oeuvre. AACSEN 53, c’est aujourd’hui 22 salariés qui travaillent dans les domaines de la soudure, du sablage, du microbillage, de la peinture, du perçage, du taraudage..

+ d’infos : 02.43.04.33.73 info@aacsen53.fr

Quoi de neuf en ville ? La fameuse enseigne Gougeon Cauty d’Évron se réorganise avec un nouveau magasin place de la Basilique.

Depuis mi-mars, les collections homme ont pris leur quartier dans le nouveau magasin. La boutique rue de Ste Gemmes dédiée à la lingerie et au prêt-à-porter féminin a été réaménagée. Tandis que celle rue de Hertford est désormais consacrée aux cérémonies : robes et costumes de mariés et robes de cocktail. + d’infos : 02.43.01.28.97 (cérémonie) 02.43.68.95.04 (prêt-à-porter homme) 02.43.01.28.98 (prêt-à-porter femme)

Depuis le 1er janvier 2009, Evron compte un nouveau lieu de restauration. Le restaurant «Istanbul 2», c’est le petit frère du kébab de la place du Jet d’eau à Laval. Hasan Milli et Dogan Gozuken, les deux associés, y proposent un large choix de spécialités turques. A l’assiette, en sandwich ou à emporter : kébab, agneau, boulettes... Les adeptes de fast-food trouveront également leur bonheur avec des hambur-

12

Au coeur d’Evron - printemps 2009

gers, cheeseburgers, paninis et frites. La salle du restaurant peut accueillir jusqu’à 40 personnes. «Istanbul 2» est ouvert du lundi au samedi de 11h à 15h et de 17h à 23h ainsi que le dimanche de 16h à 23h

+ d’infos : 02.43.66.90.34 10 rue de Saulgé


Marcelle a vendu son magasin Ne parlez ni «d’Harmonie», le nom de l’enseigne, ni de Mme Favril, le nom de Marcelle, la plupart des Evronnais répondrait par un haussement d’épaule. Par contre, prononcez son prénom ; là, vous êtes certains d’entendre parler de son accueil, de son sourire, de sa bonne humeur. Un personnage !

Marcelle Favril 43 ans au service des Evronnais

Harmonie Depuis le 3 mars, l’enseigne de maroquinerie parfumerie «Harmonie», 14 rue de la Fontaine, a changé de look. Valérie Kerizoret, 36 ans, tout droit arrivée de Tahiti, prend le relais de Marcelle Favril mais apporte sa touche personnelle. Avant d’ouvrir en solo, Valérie Kerizoret a passé 3 mois aux cotés de sa «prédécessrice». Une bonne façon d’apprendre pour la nouvelle entrepreneuse. Et pour le client, une transition en douceur. «Elle est déjà très appréciée» nous confie Marcelle Favril. Dès son arrivée à Evron, Valérie Kérizoret s’est mise en quête d’une activité commerciale à y développer. «J’aime le commerce. Et vendre des accessoires féminins, c’est un métier de femme» nous confie-t-elle. Outre la maroquinerie et la parfumerie, la jeune femme a souhaité se diversifier : bijoux fantaisie, écharpes, foulards mais également chapeaux et bérets... La boutique est ouverte du mardi au samedi

+ d’infos : 02.43.01.61.46

DE LA VIE QUOTIDIENNE

Portrait

L’article commence par un portail ouvert, une porte ouverte, et une voix qui nous confirme «c’est bien ici». Pour l’interview, c’est chez elle que Marcelle Favril a souhaité nous recevoir. Et l’accueil, c’est tout le talent de la toute nouvelle commerçante à la retraite. 43 ans de carrière ! «Pendant 19 ans j’ai travaillé dans un bar avec mes parents. Je me levais à 5h30 et je me couchais vers 2h30 du matin» C’était au bas de la rue de la Fontaine, à quelques mètres seulement de sa future boutique.

«Commerçante ! Je n’aurais pas su faire autre chose» Quand sa mère part en retraite en 1984, Marcelle Favril décide de s’investir dans un nouveau commerce. «Un bar-tabac-presse, c’est très fatigant». «Mais commerçante, poursuit-elle, je n’aurais pas su faire autre chose». Un local est justement en vente rue de la Fontaine. Le compromis est signé. Elle souhaite ouvrir un Yves Rocher, mais Evron n’a pas assez d’habitants. Le Franchise lui est refusée. Tant pis, elle ouvrira une parfumerie-maroquinerie. L’histoire durera 24 ans. 24 ans de conseils, 24 ans de clients fidèles, 24 ans de connivence... «J’ai été la commerçante de plusieurs générations. Mes clientes sont venues avec leur fille qui sont, à leur tour, devenues mes clientes.» Marcelle et les Evronnais, c’est une histoire de complicité.

Au coeur d’Evron - printemps 2009

13


vie quotidienne

Jobs d’été

Du 30 mars au 10 avril, le Point Information Jeunesse (PIJ) d’Evron organise une quinzaine de l’info sur les Jobs d’été.

Point Information Jeunesse

DE LA VIE QUOTIDIENNE

Quelques mois avant la période estivale, c’est le moment d’entreprendre ses premières démarches pour décrocher un emploi d’été. Pour aider les jeunes, le PIJ propose expo et info sur le BAFA (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur). Par ailleurs, des offres locales ainsi que des offres agricoles du Maine et Loire et de Loire Atlantique seront à disposition de tous. Travailler ou alors profiter des vacances pour voyager et se perfectionner dans les langues étrangères. Cette quinzaine de l’info fournit aussi tous les bons conseils pour préparer un chantier de jeunes ou partir en séjours linguistiques.

+ d’infos : 02.43.01.36.79 FJT le Nymphéa, rue Alain vadepied www.infos-jeunes.fr

En direct des services municipaux Un nouveau policier municipal dans la ville. Christophe Fouillard est le nouveau responsable du service à Évron. Malgré une longue expérience dans la gendarmerie, il suit actuellement une formation pour se familiariser avec les pratiques des collectivités territoriales. Départ. M. Houillet était policier municipal à Evron depuis 2004. Il a quitté les services de la ville pour profiter d’une mutation dans sa région d’origine : la Bretagne. Le 7 juin prochain : Elections européennes. L’objectif ? Permettre aux citoyens de l’Union résidant en France de choisir les 72 députés représentant la France au Parlement européen jusqu’en 2014.

14

Au coeur d’Evron - printemps 2009

La Communauté de Communes du Pays d’Evron (CCPE) et la compétence Enfance Jeunesse. Depuis le 1er janvier, l’accueil de loisirs de la Valaisière est organisé par la CCPE. Ce transfert ne change en rien le fonctionnement quotidien de l’accueil. Ça bouge dans les activités sportives et loisirs pendant les vacances. «Je Bouge Sport avec ma ville» est devenu «J’me bouge au Pays d’Evron». Dorénavant, les inscriptions se feront quinze jours avant le début des activités. Elles se dérouleront au centre socio-culturel à des créneaux horaires bien précis : le samedi de 9h à 11h30, le lundi de 16h30 à 18h30 le mercredi de 9h00 à 11h30 Tarifs des activités : 1€/4€ (activités extérieures)

Prévention : les intoxications par monoxyde de carbone. Première cause de mortalité toxique en France. En Mayenne, depuis cet hiver 24 personnes ont déjà été transportées dans les services hospitaliers pour une intoxication au monoxyde de carbone, contre 14 l’an passé. Ces accidents peuvent être évités : > Faire entretenir sa chaudière et ses appareils de combustion par un professionnel > Ramoner obligatoirement votre conduit de cheminée 2 fois/an > Ne pas installer de groupe électrogène dans un lieu clos > Ne pas utiliser les appareils de chauffage d’appoint en continu. ne les utiliser que dans des lieux ventilés Les 1ers gestes > Aérer et évacuer les lieux > Appeler les secours (18 pompiers, 15 SAMU ou 112)


Les 24 heures de l’eau : 6-7 juin Les 30 ans du jardin aquatique

En 1979, Evron était le théâtre d’une construction et de l’ouverture d’un équipement avant-gardiste : le jardin aquatique ou la piscine comme aire de jeux. 30 ans et quelques rénovations plus tard, le lieu est toujours un symbole fort de la ville et de sa modernité.

24 heures à 100 à l’heure Comment fêter 30 ans d’existence ? Qui inviter à cet anniversaire ? «24h non stop d’une fête ouverte à tous» : ont répondu élus et agents de la Communauté de Communes du Pays d’Evron. «On veut marquer le coup» explique Thierry Guégan, responsable du Jardin aquatique. Et pour le coup, pas de demiemesure. 24h à cent à l’heure : Concert, spectacle, animations, démonstrations... «A vrai dire, la fête a même déjà commencé. Et se continuera toute l’année » poursuit-il. Le week-end du 6-7 juin n’est que le point d’orgue d’une année de festivités.

2009 : Une année de fête Premier indice de la fête en février dernier. Une opération a été menée pour l’épiphanie. 200 fèves «Le Jardin aquatique : 30 ans de plaisir» ont été distribuées aux boulangers et patissiers des Coëvrons.

À chaque fève présentée, était offerte une entrée. Début juin, le Jardin aquatique souhaite créer l’Evénement. Du samedi midi au dimanche midi, les portes seront ouvertes en continu et l’entrée sera gratuite.

Entrée libre au Jardin aquatique pendant 24 h Sur place, bassin intérieur, bassin et plage extérieurs seront le lieu de festivités : 3 espaces : 3 ambiances. D’abord les zones de sable qui seront mises à disposition des associations locales pour y réaliser des animations. Ensuite, dans le bassin extérieur : un challenge. Chacun pourra venir nager le nombre de longueurs qu’il souhaite. Elles seront comptabilisées pour établir un record collectif En parallèle, des baptèmes de plongée seront proposés par l’association la Palanquée des Coëvrons.

DE LA VIE QUOTIDIENNE

Anniversaire

Du côté du bassin intérieur, l’équipe du jardin aquatique n’a pas manqué d’idée : des aménagements ludiques bien sûr, mais aussi des animations plus insolites. Envie d’une glissade en toboggan pendant un concert ? Ou d’un dos crawlé au son des platines du DJ ? De 17h à 4h : > Concert de Catkar (le célèbre groupe manouche reggaegroovy des Coëvrons), > Spectacle de natation synchronisée (Chateau-Gontier), > Discothèque avec DJ. Le dimanche, pour les couchestard ou les lèves-tôt, un petit déjeuner sera servi à 8h. Les 24 heures s’achèveront ensuite en douceur, avec un programme spécialement dédié aux futures mamans, aux bébés et aux séniors.

+ d’infos : 02.43.01.91.23 rue Alain Vadepied

Au coeur d’Evron - printemps 2009

15


vie associative

Handisport

Un tournoi national de tennis Les vendredi 3, samedi 4 et dimanche 5 avril se déroulera, pour la 3ème édition à Evron, un tournoi de tennis handisport.

DE LA VIE ASSOCIATIVE

Après une première rencontre amicale en 2006, un tournoi interégional du grand Ouest en 2007, l’année 2009 marque une nouvelle étape avec l’organisation d’un tournoi national.

Durant le tournoi, des rencontres en simple et des rencontres en double se disputeront à la fois sur les courts couverts de tennis de la Zone Verte, et sur ceux du hall du parc des expositions.

Environ 25 joueurs, parmi les meilleurs du tennis français handisport se sont donnés rendez-vous à Evron

Si la mairie met à disposition ses équipements pour cette compétition officielle, c’est le CAE Tennis qui se charge de toute l’organisation. «Un tournoi national impose de nombreuses contraintes. Le cahier des charges est rigoureux. Il faut, par exemple, un kiné en permanence sur les lieux » explique Michel Moullière, le président de l’association. Une trentaine de bénévoles est d’ores et déjà sur le coup. Hébergement, repas, accueil des publics. Rien n’est laissé au hasard. Même si ce n’est pas sans poser problèmes : «Trouver 25 chambres pour personnes à mobilité réduite dans les Coëvrons, c’est impossible.» poursuit le Président du CAE Tennis.

pour des épreuves comptant pour le championnat de France. On remarquera notamment Arlette Racineux, 4ème joueuse française et pas moins de quatre participations aux Jeux paralympiques à son actif.

+ d’infos : 02.43.01.31.15

La compétition promet d’être une belle démonstration de perfomances sportives de haut niveau.

Musique

Les concerts du Printemps Comme chaque année, le changement de saison est marqué par le concert de l’Harmonie Municipale. Samedi 25 avril à 20H45 et dimanche 26 Avril à 15H30, rendez-vous à l’Auditorium Jacques Lanoë. L’orchestre de l’Harmonie placé sous la direction de François-Marie Foucault (directeur du Conservatoire des Coëvrons) interprètera des morceaux dans un vaste répertoire musical.

16

Au coeur d’Evron - printemps 2009

Au programme aussi bien des musiques comme celle de la comédie musicale «Tea for Two», ou d’un film d’animation comme Chicken Run. Mais aussi du jazz avec des titres de Chick Coréa ou encore de la variété et des standards du rock des années 70’. En 1ère partie : l’Orchestre à Vent du Conservatoire des Coëvrons, dirigé par Philippe Mercier.

Entrée libre + d’infos : 02.43.01.94.76


Les subventions aux associations A l’ordre du jour du conseil municipal du 5 mars (voir p4), le vote des subventions aux associations pour l’année 2009. En amont un long travail d’analyse de chaque demande a été réalisé par la commission «Sport et vie associative» (voir p6) pour obtenir le tableau ci-dessous. La répartition des subventions aux associations sportives sera, quant à elle, soumise à l’OMS (Office Municipal des Sports) avant son vote en conseil.

Associations ACAE (Association des Commerçants et Artisans Évronnais) ADIL (Agence Départementale d’Information sur le Logement) ADLJ (association départementale pour le logement des jeunes en Mayenne) AJEIE (Association de Jumelages et d’Echanges Internationaux d’Évron)

Association des Parents d’élèves des écoles Publiques APEL St Joseph (Association des Parents d’ELèves) Association Accueil Amitié Association des chiens guides d’aveugle Associations sportives Attelages percherons mayennais Batterie Fanfare municipale CNS Promo des marchés Comité de jumelage Évron-Lakota Comité des Cheveux Blancs Croix d’Or de la Mayenne Fantasmagorie Flash dance La chance aux talents La gaule voutréenne Les mini-Pouces Les petits géants Les Majorettes d’Évron Orchestre d’harmonie Prévention routière Société Protectrice des Animaux (SPA) SOS Amitié région Maine Union Nationale des Anciens Combattants Volubilis Vie Libre Centre Socio Culturel (CSC) - la Boule d’Or (voir p 9) Cinéma Ciné-Patine (participation aux frais de fonctionnement) FONJEP (participation au poste de directeur du CSC) OGEC / AEP St Joseph et Sacré Coeur (Parents d’élèves) Point Information Jeunesse

Subventions versées en 2008

Subventions votées en 2009

4 600 320 400 4 300 2 040 1 496 1 400

4 600 320 450 3 800 2 108 1 734 1 500 100 48 800 500 6 000 440 2 000 1 400 280 650 600 600 150 250 4 000 650 4 000 320 2 211,90 200 122 4 500 150 230 000 24 000 50 000 142 000 25 500

44 000 750 6 000 440 4 000 1 400 250 500 500 150 250 8 000 600 4 000 200 2 272,50 122 4 500 100 68 000 24 000 47 801 141 793,14 25 000

DELA LAVIE VIEASSOCIATIVE ASSOCIATIVE DE

Finances

+ d’infos : 02.43.01.78.03 Au coeur d’Evron - printemps 2009

17


Chapiteau

vie culturelle

C’est quoi ce cirque ? Un chapiteau, des musiciens, quatre clowns acrobates, un homme éléphant et des centaines d’Evronnais !

DE LA CULTURE

Le service culturel du SVET des Coëvrons et le Centre socioculturel la Boule d’Or concoctent en ce moment même la 5ème édition de «C’est quoi ce cirque». Le festival investira le Foirail les 15, 16 et 17 mai prochain…

La mascotte du festival : un géant articulé de 5 à 8m L’invité d’honneur : l’homme éléphant, un géant articulé auquel chaque Evronnais est invité à contribuer. Il verra le jour au Foirail, dans un atelier de construction ouvert à tous et sous la direction de Benoît Mousserion, plasticien L’atelier sera ouvert du 20 au 25 avril et du 4 au 14 mai. Les lundis, mercredis, jeudis, vendredis et samedis de 15h à 20h ainsi que les mardis de 15h à 19h et de 20h à 22h.

Magie

La Basilique 2m plus haut Mardi 7 juillet à 18h02, événement extraordinaire à Evron : le soulèvement de la Basilique. Jean-Claude Fisher accompagné de Slide Bwain à la musique, et de Bashmati aux artifices, déplacera la Basilique d’Evron à une hauteur de 2 mètres de haut. Il la fera pivoter d’un quart de tour vers la gauche puis d’un quart de tour vers la droite. Il la reposera ensuite sans avoir porté préjudice au bâtiment et à son environnement (notamment au réseau EDF). Si cela ne marche pas… il vous remboursera. + d’infos : 02 43 66 32 16 Service culturel du SVET des Coëvrons

18

Au coeur d’Evron - printemps 2009

Au programme du festival : une première soirée vendredi 15 mai à 20h30 avec Mango Gadzi. Un spectacle incandescent qui mêle poésie musicale, danse flamenco, gestuelle théâtrale à la virtuosité des guitares, d’une mandole, d’une contrebasse, d’une flûte, ou de percussions... Avec son chanteur charismatique au langage imaginaire, et son sens de l’improvisation, Mango Gadzi possède toutes les qualités de ce qu’on appelle un «groupe de scène». Rendez-vous après le concert pour une Parade pleine de suprises ! Et emboîtez le pas géant de l’homme éléphant. Dans les rues d’Evron : du foirail à la place de la basilique. Samedi 16 mai à 20h30 et dimanche à 17h, autre rendez-vous sous le chapiteau : «Entre deux siestes» par la Compagnie Bibendum Tremens. Un gardien, un homme des hauteurs, un malin, un étourdi : 4 personnages tour à tour clowns, funambules, acrobates, danseurs, jongleurs, vivent dans un monde où chacun est chez lui. Tarif plein : 8€ / Tarif réduit : 6€ / spectacle Infos/résas : 02.43.66.32.16 www.culture.lescoevrons.com


Evénement

Chaque année, la ville fait vibrer sa basilique aux sons de quelques unes des plus belles interprétations de musique sacrée. Pour sa 7ème édition, le festival d’Evron accueillera une star mondiale de la musique baroque : Jordi Savall. Un événement exceptionnel pour la capitale des Coëvrons Plus que le nom de ce chef d’orchestre, chef de coeur et concertiste chevronné, c’est sa musique, révélée au grand public grâce au film d’Alain Corneau «Tous les matins du monde », qui est connue de tous.

César de la meilleure bande-son Un succès extraordinaire, César de la meilleure bande-son, pour une composition de musique baroque. Un concert de Jordi Savall, c’est la beauté d’une musique mais pas seulement. La dextérité avec laquelle il manie la viole de gambe, superbe instrument médiéval, est tout simplement époustouflante.

> Vendredi 3 ju illet, 21h : le meilleur du gospel féminin avec Gos pel Young Sister > Samedi 4 juill et, 17h30 : l’Académie du Festival ou la rencontr e entre les élèves du co nservatoire des Coëvrons avec une oeuvre original e > Samedi 4 juill et, 21h, les 50 choristes de l’ensemble évronnais V olubilis > Dimanche 5 juillet, 17h30 : la diva byzantine Divna > Lundi 6 ju illet, 21h : Myrdhin et Zil : un voyage celtique > Mardi 7 ju illet, 21h : concert de cl ôture par Jordi Savall

Avec plus d’une centaine de concerts par an dans le monde entier, avec plus de 170 CD enregistrés et des dizaines de distinctions dont le fameux «Midem Classical awards», Jordi Savall veut prouver que la musique ancienne peut intéresser un public chaque fois plus jeune et plus nombreux. Le programme du Festival est à l’image de sa tête d’affiche : internationale, éclectique et ouvert à tous... Sur le thème Orient Occident, c’est une rencontre privilégiée avec la scène internationale mais qui n’oublie pas les artistes locaux. Grande nouveauté pour 2009 : des rendez-vous inédits pour favoriser les échanges

D’abord, «les voix off» : des temps de rencontre informels avec les artistes. Mais également, un dîner oriental. L’orient s’invite à dîner dans le magnifique jardin de l’ancienne abbaye bénédictine. Enfin pour un «séjour au festival» : une nouvelle formule qui inclut outre les concerts, l’hébergement, la restauration et des visites aux 4 coins des Coëvrons, qui rappelons-le est labellisé «Pays d’Art et d’Histoire».

DE LA CULTURE

Festival 2009 : une sacrée édition

Infos / résas : Office du Tou risme du Pays d’Evron : 02.43. www.festival-a rts-sacres.com culture@evron .fr

Au coeur d’Evron - printemps 2009

19


Une info, une date ou un événement à faire paraître : Contactez le service communication 02.43.01.78.03 communication@evron.fr

Un nouveau magazine sort à chaque saison.

Forum de discussion

Une idée, une suggestion, une question, un projet ou une initiative, faites parvenir votre réflexion au service communication.

N’hésitez pas à intervenir sur le sujet du prochain numéro : «C’est l’été : montrez vos talents» : vous avez un talent artistique, faites-le nous savoir et ensemble faisons connaître la richesse de la créativité des Evronnais. Mes coordonnées :

communication@evron.fr ou au 4, rue de Hertford

Avril

Nom : .............................. Prénom :.......................................... Adresse :.......................................................................................... .............................................................................................................

Mai

Juin

Quinzaine de l’info Jobs d’été

Vendredi 1er mai Course

Samedi 6 et dimanche 7 juin Fête

La montée des Coëvrons

Les 24h de l’eau

Du 1er au 30 avril

Du 4 au 7 mai Les infos métier

Dimanche 7 juin,

Du 30 mars au 10 avril Point Information Jeunesse

Exposition La peinture de Nathalie Denis

La semaine de l’enfance Point Information Jeunesse

Médiathèque Michel-Nicolas

Dimanche 10 mai,

Jeudi 2 avril 1ers romans

Comité des Cheveux blancs

Café littéraire

Médiathèque Michel-Nicolas

Vendredi 3 avril

Défilé de mode ACAE

Salle des fêtes

Du 3 au 5 avril Compétition

Championnat national Handisport CAE Tennis

Courts couvert et Hall

samedi 18 avril

Concours de pétanque CAE Pétanque Zone Verte

Dimanche 19 avril

Bal Comité des Cheveux blancs Du 20 au 30 avril

Animation L’Europe

FJT le Nymphéa

Bal

Mardi 12 mai, 20h30 Rencontre avec

la romancière Jeanne Benameur

Médiathèque Michel-Nicolas

SVET des Coëvrons et CSC la Boule d’Or Vendredi 15 mai, 20h30 Musique tsigane, orientale à l’énergie rock

CAE Pétanque Zone Verte

Vendredi 12 juin

Spectacle de l’école Jean Monnet Randonnée Rando Roller

Samedi 13 juin,

Gala de judo CAE Judo Salle des fêtes

Dimanche 14 juin

Mango Gadzi

Bal Comité des Cheveux blancs

Vendredi 15 mai, après le concert Parade Nocturne

Samedi 20 juin

Benoît Mousserion

Mercredi 24 juin, de 10h30 à 11h15 L’Heure du conte «Les kamishibaï»

Chapiteau «C’est quoi ce cirque»

L’homme éléphant Rues d’Evron

Samedi 16 mai, 20h30 Cirque

Entre deux siestes Bibendum Tremens

Chapiteau «C’est quoi ce cirque»

FCSAD : rencontres de football Du 25 au 29 mai

Vivre ensemble FJT le Nymphéa

Mercredi 27 mai, de 10h30 à 11h15

L’Heure du conte

Médiathèque Michel-Nicolas

20

Concours de pétanque

Centre-ville

C’est quoi ce cirque

Stade Henri Breux

«Les contes traditionnels»

Mardi 9 juin

Les 15, 16 et 17 mai Festival

SVET des Coëvrons

Mercredi 29 avril, de 10h30 à 11h15 L’Heure du conte

Salle des fêtes

Samedi 13 juin, de 20h à 23h

Jeudi 21 mai, Rencontres sportives militaires

Auditorium J Lanoë

Elections européennes

Médiathèque Michel-Nicolas

Vendredi 24 avril, Théâtre

L’Habitant de l’escalier

Jardin aquatique

Fête de la musique

Centre Socio Culturel Rues d’Evron

Médiathèque Michel-Nicolas

Mercredi 24 juin Soirée des Sportifs Ville d’Evron Salle des fêtes

Juillet Du 2 au 5 juillet Festival

Festival d’Arts Sacrés Basilique d’Evron

Mardi 7 juillet Spectacle La Foirce / Fred Tousch Basilique d’Evron

Au coeur d’Evron - printemps 2009

DE MOIS A VENIR

agenda

A vous


Au coeur d'Evron #4