Issuu on Google+

Des animations tout l'ĂŠtĂŠ

Dossier

Finances communales : tour d'horizon


Album Photos

Sortie au Zoo de Pont-Scorff mercredi 29 mai

avec le Lions Club.

Grain de Sel a été inauguré samedi 13 avril dernier, avec la complicité de nombreux artistes et associations de Séné.

Les festivités de la Semaine du Golfe, coordonnées par l’association Sine Fêtes, se sont déroulées les 9, 10 et 11 mai à Port-Anna.

Ambiance conviviale au Carnaval

Samedi 8 juin, Les Amis de Kerarden ont organisé la 1ère Fête des foins à la Villeneuve. Le cercle Korollerion Bro Sine et les Copains sinagots ont participé bénévolement à cette manifestation au profit de Voiles et Patrimoine du Golfe du Morbihan, pour l’organisation de l’Atlantique Challenge en 2014

de l'école Sainte-Anne le 5 avril 2013. La 19ème Course nature de Séné a eu lieu dimanche 12 mai. Au centre de la photo la gagnante de la course femme, n° 506.

2


Edito Régie des eaux : un enjeu environnemental Il y a 2 ans, le conseil municipal de Séné, à l’issue d’une concertation participative, votait la création d’une régie municipale pour la gestion de l’eau et de l’assainissement sur la commune. Aujourd’hui un premier bilan s’impose. Rappelons tout d’abord le contexte singulier de la commune. Pour l’eau : depuis 1959 la commune est propriétaire de sources sur la commune de Saint-Nolff. Cette eau, captée et acheminée jusqu’à Séné par gravitation, constitue l’essentiel de sa ressource. Pour l’assainissement : l’essentiel de nos eaux "usées" est recueilli dans le réseau collectif puis épuré naturellement dans 2 lagunes (Kerarden et Moustérian) ou traité dans les stations d’épuration de Vannes, avant d’être mêlé aux eaux du Golfe. D’où la très grande responsabilité de la collectivité et la nécessaire rigueur de gestion pour éviter toute pollution impactant notre environnement d’exception. C’est pourquoi l’un des premiers chantiers de la régie a été de s’attaquer à un problème peu connu des usagers : celui de l’infiltration massive d’eaux de pluie qui vient augmenter le volume

des eaux usées à traiter ; ce qui génère des risques écologiques et un surcoût pour la collectivité. Pour y remédier, la collectivité mène actuellement un programme ambitieux de réhabilitation de nos réseaux. Une campagne ciblée a été lancée auprès des 4800 foyers de la commune afin de vérifier la conformité des raccordements. Peut-être avez-vous déjà été contacté à ce sujet ? Donner les moyens aux élus et aux habitants de mieux peser sur le service public des Eaux : c’était le principal enjeu de la création de la régie municipale. Dotée d’une autonomie financière, elle est animée par un Conseil d’exploitation, composé d’élus, de membres de la société civile et de représentants d’associations de consommateurs qui tiennent à la disposition du Conseil Municipal et des habitants leur rapport annuel. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les solliciter !

Mererezh an dour : ur skod ekologel 2 vlez zo, goude ma oa bet é c’houlenn o ali gant an dud, e oa bet kuzul-kêr Sine é votiñ da grouiñ ur mererezh kêr evit an dour hag ar yac’husaat er gumun. Bremañ eo deleet dimp sevel ur bilañs kentañ. Degasomp soñj, da gentañ-penn, a blegenn dibar ar gumun. Evit an dour : a-c’houde 1959 emañ perc’henn àr mammennoù a zo e kumun Sant-Nolf. Avaze e ta ar pep brasañ ag ar pourvez dour a vez tapet ha degaset dre c’hravitadur betek Sine. Evit ar yac’husaat : ar pep brasañ ag an dourioù « lous » a vez dastumet er rouedad stroll kent bout puraet ent naturel e 2 boull (Kerarden ha Mousterian) pe tretet e purlec’hioù Gwened kent bout kejet e doureier ar Mor Bihan. Avaze kiriegezh vras ar strollegezh hag ur mererezh strizh rekis evit parraat ouzh pep saotradur fall en hon endro hep e bar.

da dretiñ ; diàr se e ta riskloù ekologel hag un dreistkoust Luc Foucault, Maire/Maer et Nicolas Le Régent, Conseiller municipal Président evit ar strollegezh. Evit dont de la régie des eaux/Kuzulier-kêr a-benn emañ ar strollegezh Prezidant mererezh an dour é labourat bremañ àr ur programm uhel evit adkempenn hon rouedadoù. Un enklask spis a zo bet roet lañs dezhañ er 4800 tiad ag ar gumun evit gwelet ha jaojabl eo al liammoù. Marse oc’h bet galvet dija ? Roiñ peadra d’an dilennidi ha d’an annezidi da boueziñ muioc’h àr servij publik an Dourioù : setu aze pal pennañ ar mererezh kêr. Emren eo a-fet argant, lusket eo gant ur C’huzul korvoiñ a zo ennañ dilennidi, izili ag ar gevredigezh keodedel ha dileuridi ag ar c’hevredigezhioù bevezerion. Bep blez e vez savet gante un danevell a zo lakaet e-kerz ar C’huzul-kêr hag an annezidi. Ma faot deoc’h gouiet hiroc’h, goulennit gante !

A-gaoz d’an dra-se e oa e-mesk chanterioù kentañ ar mererezh diskoulmiñ ur gudenn n’eo ket anavet mat gant an dud : ensiladur stank an dourioù glav a za da greskiñ kementad an dourioù lous

SOMMAIRE Page 4 Page 5 Page 6 Page 7 Page 8 Page 9 à 13

Enfance-Jeunesse Réserve naturelle Action sociale Solidarités Urbanisme-habitat DOSSIER : Finances communales

Page 14 Page 15 Page 16 Page 17 Page 18 Page 19

Rappels estivaux Vie économique Vie associative Vie culturelle Le Saviez-vous? Opinions

3


Enfance Jeunesse Un été de nocturnes Le service Enfance-Jeunesse propose durant cet été plusieurs évènements ouverts à tous de 15 h à 22 h 30. Dès le 5 juillet, le Conseil municipal des enfants et l’association le Grand Méchant Lude proposent une nocturne "Jeux de Société" au centre culturel Grain de Sel. Le 10 juillet, c’est une nocturne "Beach sport" sur la 1ère plage de Moustérian qui est organisée. On pourra pratiquer du sandball, de la boxe et du badminton avec les associations locales. Place au cinéma en plein air au Théâtre de Verdure le 26 juillet et le 23 août. Avant la projection, des animations seront proposées au public (jeux en bois, jeux de société,..) à partir de 19h. Le er. qu -ni pique s, il sera possible de rne ctu no 4 s ce t film débutera à la tombée de la nuit. ran Du tement. s à disposition gratui mi ra se ue ec rb ba Un

Réforme des rythmes scolaires la mairie lance la concertation Par décret du 26 janvier 2013, le Ministère de l’Education Nationale a validé la refonte des rythmes scolaires des 4,5 jours. La ville de Séné a fait le choix de mettre en œuvre cette réforme en septembre 2014. Si la mise en place de ces nouveaux rythmes revient à l’Education Nationale, il n’en demeure pas moins que les collectivités locales sont fortement sollicitées pour accompagner ce processus. Ainsi, la commune a décidé de lancer une large concertation.

Les services offerts au Point Jeunes Le Point Jeunes, situé ruelle du Recteur, accueille les jeunes de 14 à 25 ans : • le mardi de 15h30 à 18h30, • le mercredi de 13h30 à 18h30, • le vendredi de 15h30 à 18h30.

La ville de Séné souhaite mettre en place les rythmes scolaires dans le respect du bien-être des enfants, en prenant en compte les pratiques des enseignants et des agents de la collectivité, l’organisation des associations partenaires et les souhaits des parents. La commune a mis en place un groupe de suivi composé d’élus, des services municipaux, des représentants d’enseignants et de parents, des représentants d’associations. Une première réunion a eu lieu le 12 mars dernier au cours de laquelle un état des lieux a été proposé ainsi qu’un échéancier. Un questionnaire sera adressé aux parents d’élèves afin de cerner les attentes. Des groupes thématiques seront ouverts aux familles. Une synthèse et un scénario de fonctionnement seront présentés à tous en fin d’année.

L’équipe du service Enfance-Jeunesse, présente sur place, propose d’échanger, de discuter et de travailler à la mise en place de projets. Elle se rend disponible pour toutes les questions liées à la jeunesse. Sur rendez-vous il est possible de recevoir les parents pour un échange. Contact et réservation : 02 97 66 59 74 06 42 09 94 97 latouche-e@sene.com

4


Réserve Naturelle

des Marais de Séné Un site web participatif pour étudier l'avocette élégante

L'avocette élégante est un oiseau caractéristique du Golfe du Morbihan, observable toute l'année sur les rivages de Séné. Son original bec retroussé, cas unique chez les oiseaux, lui permet de "sabrer" dans les vases très molles pour capturer de petits invertébrés : petits crustacés, mollusques, vers, larves d'insectes… Sur le littoral de Séné, nous pouvons observer des avocettes toute l'année. Au printemps et en été, certaines nichent dans les marais salants abandonnés. En hiver, des avocettes se concentrent dans les baies et estuaires où elles se nourrissent sur les vasières découvrant à marée basse. Mais il ne s'agit pas pour autant des mêmes oiseaux ! En effet, certains individus sont sédentaires (ils se reproduisent en Bretagne et y demeurent durant l'hiver), alors que d'autres sont migrateurs et se déplacent, en hiver, jusqu'en péninsule ibérique ou dans le nord-ouest de l'Afrique. Aujourd'hui, de nombreuses études démontrent des changements récents de l'aire de répartition et des migrations de l'avocette, en relation avec des changements climatiques.

Afin de mieux comprendre ces changements et la vie des avocettes, un programme d'étude et de baguage a débuté en 1996 dans la Réserve Naturelle des Marais de Séné, étendu depuis jusqu'en CharenteMaritime. Au total, près de 2 500 avocettes ont été munies de combinaisons individuelles de bagues de couleur : chacune porte une combinaison qui lui est propre et qui permettra de la reconnaître en l'observant à l'aide d'une longue-vue, durant toute sa vie (une vingtaine d'années, au maximum).

Suivre les déplacements des avocettes baguées au cours de leurs déplacements est rendu possible uniquement par la collaboration de nombreux observateurs le long de la voie de migration. A chaque fois qu'une avocette baguée est observée, sa combinaison est notée, ainsi que d'autres renseignements : date, lieu, activité... C'est pourquoi un site web a été créé pour enregistrer les données des informateurs de toute l'Europe, et alimenter une base en données : http://www.bretagne-vivante.org/avocette Chacun peut y faire part de ses observations et participer au programme d'étude, mais aussi découvrir le "curriculum vitae" des oiseaux.

Cet été dans les marais de Séné En juillet et août, des animateurs sont présents chaque jour dans les observatoires afin d'aider les visiteurs à observer et reconnaître les oiseaux. Ils animent également des ateliers pour toute la famille : • Pêche des petites bêtes des marais Les marais de Séné sont pour les oiseaux d'eau un havre de tranquillité propice à leur repos et à leur reproduction, où ils trouvent aussi une grande quantité de nourriture. Notre pêche permettra de découvrir la diversité des petits animaux qui constituent cette nourriture, et pourquoi ils sont si abondants dans les eaux peu profondes des marais. • Papillons et libellules Si le soleil est au rendez-vous, nous partirons observer l'étonnante diversité des papillons et libellules dans différents milieux naturels de la réserve : prairies, haies, mares. Une bonne occasion pour nous émerveiller devant la beauté de ces insectes qui nous semblent familiers, mais que nous connaissons finalement assez peu.

Du 1er juillet au 31 août, la Réserve Naturelle des Marais de Séné est ouverte tous les jours, de 10h à 13h et de 14h à 19h. Tarifs : Adultes 5 € / Enfants (+ 7 ans) Tarif réduit 2,50 € / Forfait famille 12 € Contact : 02 97 66 92 76 / www.reservedesene.com

5


Action Sociale Jardins familiaux création de l'association des Jardiniers Les jardins familiaux créés en mars 2012, sont idéalement situés à deux pas du bourg, sur un terrain communal surplombant un bras de mer. Quarante neuf lots ont été aménagés dans un lieu doté d’un étang et agréablement arboré (rue des Orchidées, à côté du camping de Cantizac). Si vous souhaitez joindre l’utile à l’agréable, cultiver et récolter vos propres fruits et légumes, partager votre savoir-faire avec les membres de l’association des Jardiniers, une dizaine de parcelles sont à ce jour disponibles (sous réserve de répondre à certaines conditions notamment ne pas disposer soi-même d’un terrain de plus de 300 m2). Ces parcelles comprises entre 50 et 100 m2, sont dotées d’un cabanon. Le prix de la location pour une année varie de 40 à 100 €  en fonction du quotient familial.

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter le CCAS, place de la Fraternité ou nous joindre au 02 97 66 59 65

Domicile partagé Le Phare Vous avez un parent, ou vous connaissez une personne de plus de 60 ans, touchée par la maladie d’Alzheimer ou autres pathologies apparentées. Au sein du domicile partagé "Le Phare", les assistantes de vie assurent une présence, une animation et un accompagnement nuit et jour, 24h/24, auprès des personnes.

Les renseignements complémentaires vous seront donnés en contactant le CCAS au 02 97 66 59 65, ou en téléphonant au CLARPA (Comité de Liaison des Associations de Retraités et Personnes Agées) au 02 97 54 12 64

La protection judiciaire de la jeunesse recherche des familles d'accueil La Protection judiciaire de la jeunesse dépend du ministère de la justice. Elle organise et assure le suivi éducatif des mineurs (13-18 ans) qui font l'objet d'une décision judiciaire. Certains de ces jeunes ont besoin d'être accueillis temporairement dans un lieu autre que leur famille ou qu'une structure d'hébergement collectif. Si vous souhaitez aider ces jeunes et les soutenir dans leur développement, vous pouvez devenir famille d'accueil en recevant un adolescent à plein temps ou non. Vous serez accompagnés par une équipe éducative disponible 24h/24 et 7j/7.

6

Les familles d'accueil n'ont pas le statut d'assistant familial, mais sont considérées comme bénévoles indemnisés pendant la durée de l'accueil. Elles reçoivent à ce titre une indemnité journalière forfaitaire. C'est le service qui assume la responsabilité du placement.

Pour plus de renseignements, vous pouvez prendre contact avec l'Unité éducative d'hébergement diversifié 2 ter rue Pasteur - 56000 Vannes - 02 97 63 51 52


Solidarités

Compagnons, bénévoles et responsables réunis

Emmaüs "aider à aider" Nous sommes parés pour de nouvelles aventures sous la bannière de l’Abbé Pierre pour "aider à aider". C’est par ces mots que Pascal Frappier, Président de la communauté Emmaüs du Pays de Vannes, ponctuait son rapport d’activité de l’année 2012 lors de l’assemblée générale de l’association en avril dernier. Loin d’être repliée sur elle-même, la communauté souhaite continuer de mieux faire connaître les valeurs d’Emmaüs et le sens de son action. En brisant au passage quelques idées reçues…

Un peu Le mouvement Emmaüs a été créé en 1949 par l’Abbé Pierre, d’histoire

5 ans avant l’appel hivernal de 1954 lancé sur Radio Luxembourg et qui déclencha une formidable vague de solidarité envers les plus démunis. En 2001, des bénévoles créent une communauté du Pays de Vannes à Séné, au village de Cressignan, dans des bâtiments donnés par la communauté Emmaüs de Rédéné pour qui Emmaüs Séné était jusque-là une antenne. Depuis, la communauté a déménagé à SaintNolff en 2009, mais les espaces de vente des objets récoltés restent installés sur la zone commerciale du Poulfanc (10 rue de Lorraine). Un magasin "textile et jeux" a ouvert en 2010 face au magasin des débuts, aujourd’hui recentré sur l’ameublement.

Des idées fausses

L'espace de vente Emmaüs au Poulfanc

Infos pratiques

Pour acheter à Emmaüs : Les mercredis et samedis de 9h30 à 12h et de 14h30 à 17h30

Un trépied solidaire

Le fonctionnement de la communauté repose sur trois composantes : • Les compagnes et compagnons (ils sont 35 dans la communauté du Pays de Vannes), • Les b��névoles ou "amis" (plus de 120 ici, dont de nombreux habitants de Séné), • Les responsables salariés (3 à ce jour qui partagent leur temps entre Séné et Saint-Nolff, auxquels s’ajoute une travailleuse sociale). Beaucoup de la richesse humaine qui caractérise la communauté d’Emmaüs prend sa source dans ce trépied solidaire et complémentaire.

Combien d’idées reçues sur celles et ceux qu’on appelait les "chiffonniers d’Emmaüs" ?

Non, la communauté ne vit pas de subventions. A l’inverse, elle tient à garder son autonomie financière… et sa liberté de parole et d’action. Non, les ventes ne sont pas réservées aux personnes en difficulté. Acheter à Emmaüs (comme donner), c’est un geste de solidarité. Non, les compagnons ne sont pas "exploités". Leur travail est reconnu et valorisé par une allocation mensuelle et la communauté prend en charge logement, nourriture, certaines dépenses liées à la santé et aux loisirs, et elle cotise pour leur assurance retraite. Non, la communauté ne vit pas en vase clos. Elle est en lien permanent avec des associations partenaires, participe au financement de projets de solidarité locale ou nationale, prête main forte à des initiatives culturelles (notamment en fournissant les troupes de théâtre en éléments de décors), et les compagnes et compagnons s’ouvrent volontiers à la vie sociale et culturelle de communes où ils vivent. Et s’il doit y avoir un message à faire passer aux habitants de Séné ? « Venez nous rencontrer ! » répondent en chœur compagnons, responsables et bénévoles.

Pour donner à Emmaüs : Sur place du mardi au samedi de 8h à 12h et de 14h à 17h pour les apports volontaires Sur rendez-vous pour un ramassage à domicile tél. 02 97 66 01 77

Contacts : Tél. 02 97 66 01 77 emmaus.vannes@wanadoo.fr www.emmausvannes.org

La Grande Vente Dimanche 4 août 2013 de 10h à 18h

7


Urbanisme Habitat Logements sociaux En 2012, la commune de Séné a atteint 11,2% de logements sociaux. C’est quasiment 3 points de plus qu’en 2008. Malgré tout, nous sommes encore loin des 20% obligatoires (loi SRU). Pour la première fois Séné devra s’acquitter d’une pénalité de plus de 50 000 € pour non réalisation. De nouveaux logements vont être livrés à Kerfontaine. Fin mai pour les 4 maisons en accession et fin juillet pour le collectif bois de 21 appartements. D’autres sont en chantier, rue du Gouavert (13), rue du Versa (26), rue de la Fontaine (8). D’autres encore verront le jour rapidement rue des Fougères et à Bézidel. La commune a enregistré une demande en forte progression pour l’année 2012. 1 267 demandes ont été enregistrées dont 110 émanant de Sinagots.

Le CCAS gère un logement d’urgence pour venir en aide à des familles en difficultés. Ce logement est mis à disposition de l’Association Vacances et Familles pendant l’été.

Signalisation bilingue des sentiers de randonnées La commune de Séné compte de très nombreux chemins de promenade et de randonnée qui permettent la découverte des multiples facettes de notre territoire. Cependant, jusqu’en 2012, seul le GR 34 (le "Tour du Golfe") était répertorié au plan départemental des itinéraires de promenade et de randonnée, les autres sentiers sinagots devant se contenter d’une publicité limitée au territoire communal. En collaboration avec le Pays Touristique Vannes-Lanvaux et les randonneurs sinagots, le Conseil municipal de Séné a demandé au Conseil Général l’inscription au plan départemental d’un second circuit de promenade convenant, dans sa quasi-totalité, aux piétons, cavaliers et cyclistes, et complétant le sentier du tour du Golfe. Cet itinéraire de petite randonnée, d’une longueur de 25 km, communique avec la commune de Theix et celle de Saint-Armel (via le Petit Passeur). En effet, la condition obligatoire de l’inscription d’un itinéraire de randonnée au plan départemental est qu’il permette aux randonneurs d’accéder à plusieurs communes. Balisé en jaune, le circuit proposé démarre donc du centre-bourg et relie le passage de Saint-Armel au pont de Saint-Léonard, en passant par tous les hameaux bordant la rivière de Noyalo, jusqu’à Saint-Laurent.

8

Le Conseil Général a accordé son aide financière afin d’équiper cet itinéraire d’une signalisation adaptée aux randonneurs, mais aussi aux promeneurs qui désirent se rendre en un point ou un autre de ce secteur géographique en évitant au maximum les routes et les voitures. Les noms bretons des villages et lieux-dits ont été établis par l’Office de la Langue Bretonne, sur la base d’études toponymiques locales. Ainsi, ce nouvel itinéraire se trouvera dorénavant cartographié dans les brochures et sites internet proposés aux randonneurs par le Conseil Général et la Fédération Départementale de Randonnée.


Dossier Finances communales tour d'horizon La situation générale de l'économie inquiète nombre de nos concitoyens. Une baisse des dotations de l'Etat envers les collectivités est annoncée. Dans un tel contexte, les habitants veulent savoir où en sont les finances communales. Comment se répartissent les dépenses communales ? D’où proviennent les recettes ? Quels investissements ont été réalisés ? Comment ont-ils été financés ? Où en est l'endettement ? Quelles économies sont envisagées ? Y répondre, c'est l'objet de ces pages dans lesquelles vos élus souhaitent vous rendre des comptes au plus près de la réalité. Maintenir une situation financière "saine", reste l'une de nos priorités pour mieux préparer l'avenir !

Dépenses communales 2012

Services aux familles (écoles, cantines, loisirs et petite enfance)

2,3 M€ 14%

CCAS et Foyer-logement

1,7 M€ 10,5%

Sport, culture, patrimoine et vie associative

Administration générale, communication

2,1 M€ 13%

3,2 M€ 20%

SÉNÉ 12 DÉPENSES 20 M€ ,1 TOTAL DE 16

Remboursement des emprunts

0,9 M€ 6%

Eclairage public, travaux de voirie

2,4 M€ 14,5%

Gestion de l’eau potable Environnement, tourisme, aménagements urbains et des assainissements et zones d’activités 1,7 M€ 11%

1,5 M€ 9%

Gestion des mouillages et du port maritime

0,3 M€ 2%

Suite p 10

9


Dossier

Finances communales Les recettes 2O12 Participation des familles aux services 2 M€ 11%

Autofinancement 3,7 M€ 20,2%

Impôts ménages et entreprises 5,5 M€ 30%

Emprunts 0,5 M€ 2,8% Mouillages et ventes de carburants 0,3 M€ 1,8% Eau potable et assainissements 1,1 M€ 6% Subventions

9 011

Dotations de l’Etat 2,5 M€ 13%

1,6 M€ 9%

habitants

Remboursement de la TVA sur travaux 0,9 M€ 5%

Les budgets 2O13 en quelques chiffres FONCTIONNEMENT

INVESTISSEMENT

TOTAL

BUDGET PRINCIPAL

8,8 Me

7,1 Me

15,9 Me

BUDGETS ANNEXES

2,3 Me

2,2 Me

4,5 Me

1,6 Me

0,1 Me

1,7 Me

12,8 Me

9,3 Me

22,1 Me

(eau, assainissement, mouillages, affaires maritimes, réserve naturelle)

CCAS foyer logement BUDGET PRIMITIF GLOBAL

4 013 résidences principales en 2013 (contre 3 370 en 2008)

672 enfants dans les écoles

Les budgets 2013 ont été votés par le conseil municipal et le conseil d’administration du CCAS en mars dernier. Les élus ont décidé de maintenir les objectifs qu’ils se sont donnés en début de mandat : • Pas d’augmentation des taux des impôts locaux (part communale) depuis 8 ans • Limitation du recours à l’emprunt pour ne pas accroître l’endettement de la commune • Maintien d’un niveau soutenu d’autofinancement pour poursuivre les investissements.

Quelques investissements prévus en 2O13 Il s’agit donc de poursuivre l’optimisation des dépenses de fonctionnement pour continuer à offrir des services de qualité aux sinagots. C’est au quotidien, dans la gestion et l’organisation des services que nous faisons des économies. (Cf article suivant). • Participation ZA Coeur du Poulfanc : 0,6 M€ • Piste cyclable rue F. Mitterand et rue Cousteau : 0,2 M€ • La réhabilitation de réseaux eau potable et assainissement sur le secteur du bourg et sur le secteur de Limur : 1,6 M€

10

• Informatisation des écoles : 34 000 €


2OO8 - 2O13 Les investissements de la commune Millions d’€ 7

TS

MEN VESTISSE IN S E D L TOTA 8 ET 2013 ENTRE 200

22,3 M€

6

6,3

Une ville en mouvement pour répondre aux besoins d’une population croissante Grâce à cette bonne gestion, la commune a pu poursuivre ses investissements dans différents secteurs et offrir des nouveaux services à la population.

5,1 5 4

2,9

3

2,9

2,7

2,2 2 1

0

2008

2009

2010

2011

2012

2013

Quelques investissements qui ont marqué la période Centre culturel : 4,8 M€ subvention de 35 %

3 700 cartes

Eglise Saint Patern : 1,5 M€ subvention de 50%

de lecteurs délivrées par Grain de Sel

Court de Tennis le Nechet : 0,5 M€ subvention de 17 %

81 bâtiments

communaux sur 30 806 m2

Rue du Verger : 0,4 M€ subvention de 25 %

147 agents de la

Bâtiment d’accueil de la réserve : 0,4 M€ subvention de 80 %

collectivité ( Ville + CCAS)

Rue de Bel Air-Cantizac : 1,8 M€ subvention de 21 %

11 Suite p 12


Dossier

Finances communales Comment ces investissements ont-ils été financés? Avec l’aide des services dans la recherche d’économie et dans la recherche de subventions, la commune a pu financer ses investissements avec un recours à l’emprunt minimum.

137 km

de réseau d'eau potable

Cession de patrimoine 0,6 M€ 3%

74 km

de réseau d'eaux usées

Nouveaux emprunts 2,8 M€ 13%

1 126 jeunes sinagots inscrits aux services de la Ville (0 à 15 ans) 43,277 km de voirie communale

Autofinancement 10,2 M€ 46% Subventions, remboursement de la TVA, et taxe d’aménagement 8,7 M€ 38%

Ce qu’a dit la Chambre Régionale des Comptes sur la gestion communale La chambre régionale des comptes a contrôlé les comptes de Séné et examiné la gestion de la commune des exercices budgétaires 2009 à 2011. Le rapport a été présenté au conseil municipal du 4 mars.

1 153 bénéficiaires du repas et du colis de fin d'année du CCAS

500 mouillages

12

Extrait : « L’analyse de la situation financière de la collectivité ne révèle pas de signe de tension grâce à des ressources fiscales élevées et un niveau de dépenses maîtrisées, tant en fonctionnement qu’en investissement. Si l’encours de la dette est orienté à la baisse, il reste néanmoins supérieur aux moyennes, mais la capacité d’autofinancement de la commune lui permet d’y faire face aisément. »


Un endettement à la baisse Grâce à une programmation raisonnée de ses investissements et à la consolidation de son épargne, la ville se désendette progressivement - près d'un million d’euros sur le mandat en cours - afin de retrouver un ratio conforme à notre taille de collectivité. Millions d’€ 12

11,2

11 10

10,2

9

9,4

8 7

ÉVOLUTION DE LA DETTE de 2001 à 2013

6 5 4

5 2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2013

Les recherches d’économies, "c’est tout le temps et dans tous les services". Martine Latinier, Adjointe au Maire en charge des Finances et des ressources humaines, est très attentive à la maîtrise des dépenses de fonctionnement, appréciant le parcours réalisé en la matière par la collectivité.

Pourquoi la ville de Séné s’est-elle inscrite dans cette démarche ? Les collectivités fonctionnent comme des ménages. Depuis quelques années, leurs recettes n’évoluent plus aussi rapidement que leurs dépenses. La ville de Séné n’échappe pas à cette situation et doit donc gérer le budget de façon rigoureuse. Ainsi, avec les services nous cherchons à maîtriser nos charges en changeant nos habitudes de consommation. La ville dégage ainsi des marges de manœuvre et donc de l’épargne. Cela lui permet de poursuivre ses investissements, de développer les services, maintenir voire accroître leur qualité, sans que soient trop sollicités les emprunts qui grèvent les finances communales. Quelles formes prennent ces économies ? Les exemples sont nombreux et touchent des domaines variés. Sur les bâtiments existants, nous essayons de mettre en place des dispositifs simples et efficaces de réduction des dépenses tels que l’installation de détecteurs de présence pour gérer les éclairages et le chauffage, l’optimisation des abonnements de consommation énergétique ou la réduction de la durée de l’éclairage public (gain sur 3 ans 25 000€).

Pour les dépenses courantes, les services font évoluer leurs méthodes de travail. Ainsi petit à petit nous mettons en place des marchés publics regroupant les besoins de plusieurs services, pour mettre en concurrence les fournisseurs. L’informatisation des services et l’e-administration permettent de dématérialiser de nombreuses procédures de travail pour gagner du temps et des fournitures. Le passage de la téléphonie analogique à la téléphonie numérique, avec une mise en réseau des sites, nous a permis de faire 28 000€ d’économie en 3 ans ! Comment les agents sont-ils associés à cette démarche ? La commune a mis en place en 2011, un Agenda 21 des services. Cet outil de concertation a pour objectif de donner un autre sens à l’action de recherche d’économie de dépenses. Il s’agit d’inscrire la démarche dans un cadre de développement durable : les économies d’aujourd’hui c’est aussi agir pour la préservation de notre environnement. Les agents sont les principaux acteurs de cette démarche. Grâce à leur connaissance du terrain et leur sens du service public, ils participent de la bonne gestion de la ville. Ainsi les efforts quotidiens de chacun contribuent à réduire notre endettement tout en poursuivant la création ou le développement des services .

13


Rappels

estivaux

Opération Tranquillité Vacances

Prévention canicule Les personnes de 65 ans ou plus et les personnes handicapées, qui s’estiment vulnérables aux risques liés à la canicule, sont invitées à se faire recenser auprès du CCAS pour l’été 2013. Les personnes référencées depuis 2009 n’ont pas besoin de se réinscrire. L’inscription se fait en remplissant un formulaire qui peut être retiré au CCAS ou expédié sur demande. CCAS - Hôtel de Ville - 02 97 66 59 65

Vous partez en vacances ? Quelle que soit la durée, vous pouvez demander une surveillance de votre domicile pendant votre absence, en vous adressant au service police municipale de la commune. Il vous suffira de remplir un simple formulaire de demande. Le service est gratuit, alors n’hésitez pas, partez en vacances l’esprit tranquille ! Renseignements : Mairie de Séné - Police municipale Tél. 02 97 66 90 62

Emploi du feu Bruit (Arrêté préfectoral du 12/12/2003) Concernant les travaux d’entretien, de bricolage et de jardinage dans les propriétés privées, l’utilisation des appareils à moteur n’est autorisée qu’aux horaires suivants : • du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 19h30 • les samedis de 9h à 12h et de 15h à 19h • les dimanches et jours fériés de 10h à 12h

Fourrière animale Notre commune est rattachée à la fourrière animale située à Ploeren : Chenil Service Route de Mériadec Bois des Mûriers, 56880 Ploeren Tél. 02 97 40 03 33 Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h. L’été est malheureusement une période forte en abandons. Si vous apercevez ou trouvez un animal en divagation sur la voie publique, merci de contacter la police municipale au 02 97 66 90 62

14

(Arrêté préfectoral du 10/06/2009) Concernant l’incinération des végétaux coupés, celle-ci est : > interdite du 1er juillet au 30 septembre > autorisée du 1er mars au 30 juin et du 1er au 31 octobre - sauf lorsque l’avis du Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS) est défavorable - sur déclaration en mairie 3 jours ouvrés au moins avant l’opération (imprimé disponible en mairie) > autorisée du 1er novembre au dernier jour de février, sauf si le risque incendie est classé "fort" par le SDIS

Vols sur parkings L’été, les vols sur les parkings très fréquentés des plages et chemins littoraux sont nombreux. Pensez à ne rien laisser dans votre véhicule, ni à vue, ni dans le coffre. Des personnes peuvent surveiller ce que vous emportez et laissez à l’intérieur de votre véhicule pour mieux cibler les effractions.

Tentatives de fraude Des personnes se présentant comme mandataires ou quêteurs font parfois du porte-à-porte ou prospectent par téléphone sur la commune. Cette démarche frauduleuse est condamnée par les élus. Il est rappelé que toute personne sollicitant des dons doit être en possession d’une habilitation officielle. Nous invitons les habitants à être très vigilants sur ce point et à signaler en mairie ou en gendarmerie tout comportement jugé suspect, au moment des faits.


Vieéconomique Marché des arts et de l'artisanat Du dimanche 7 juillet au dimanche 18 août

ne pas manquer : Un rendez-vous à e aux livres !

t > Plac Dimanche 28 juille res, des écrivains ème de ce Place aux liv Pour la 3 édition de l’artisanat : Marché des arts et locaux s’invitent au chapiteau. de dédicaces sous rencontres, stands

Le temps d’une promenade au bord du golfe, faites une pause pour découvrir le talent de différents peintres, sculpteurs, photographes, potiers ou encore créateurs de meubles, de vêtements, de bijoux, de vannerie... Prenez le temps de flâner parmi les œuvres et créations originales exposées à la vente, tout en profitant chaque semaine d’une nouvelle animation : autour du livre, du dessin, de la peinture, mais aussi de la danse, du chant ou de la musique.

Marché des Arts et de l’Artisanat de Séné : du 7 juillet au 18 août tous les dimanches matins de 9h30 à 13h, place de l’Église (centre-bourg) Renseignements : mairie de Séné - 02 97 66 90 62 - contact@sene.com - www.sene.com

Circuit court les producteurs de Séné se regroupent 11 producteurs de Séné se sont associés pour éditer un guide de la vente directe. Leur devise : « pensez global, achetez local ». Les points de vente disséminés sur le territoire sinagot vous proposent différents produits locaux : production maraîchère à la ferme de Balgan et à la ferme d’Ozon, miel d’Api’cador à Moustérian, produits laitiers à la Ferme Penn da Benn à Brouel, produits de la mer chez Cap’tain marée et à la Belle d’Ilur au Badel, fraises à la ferme de Cano, viande aux Volailles sinagotes à Kergrippe, fleurs et plantes au Jardin de Balgan, fleurs coupées aux Fleurs du Temps à Cressignan, viande de salers avec Salers des Marais à Kerstang. Guide avec horaires et coordonnées complètes disponible en mairie.

Bienvenue aux nouveaux commerces « Blanc Bleu Rêve », votre nouvel artisan fleuriste… A l’emplacement du Bouquet Nantais, vous  retrouverez désormais une équipe de fleuristes qui mettent l’accueil, le savoirfaire et la qualité au cœur de leur métier. "Des fleurs pour tous les jours, des fleurs pour les grands jours" telle est la devise du magasin. Des fleurs en bottes à l’extérieur pour vos compositions maison ou avec lesquelles Lauriane et Elodie composeront un bouquet unique. Des fleurs à la tige en magasin, avec une sélection de produits en direct du producteur, des bouquets et des compositions maison. Un espace boudoir accueillera également les familles pour préparer les grands événements. Agence Bretagne Sud - Elodie Lamy 02 97 01 01 13 - 06 21 24 46 78

Le Bouchon Breton Marie-Odile et Michel Boeffard ont repris le restaurant "Le Bouchon Breton" situé route de Nantes, entre le rond-point de Saint Léonard et le rond-point du Poulfanc. En plus d'une formule servie le midi en semaine (sauf jours fériés) ils vous proposent une carte de grill ainsi que des pizzas qui peuvent se déguster sur place ou à emporter. Cuisine traditionnelle et faite maison, jolie terrasse sur jardin et grand parking privé. Ouvert le midi du lundi au samedi et le vendredi soir et le samedi soir. Possibilité d'ouvrir exceptionnellement un soir en semaine pour une soirée privative pour un minimum de 20 personnes. Possibilité de composer un menu sur demande pour un repas de famille, d'anniversaire, d'entreprise ou d'association. Tél. 02 97 47 54 97. Rejoignez-les sur facebook

15


VieAssociative

Danièle Le Cloërec tenant le stand des Turlupains au festival Marais Nonchalants

Les Turlupains ont 2O ans Combien de pains fabriqués en 20 ans ? Impossible pour Richard Marchand et Danièle Le Cloërec, chevilles ouvrières de l’association, de répondre à la question piège… Mais le plaisir de pétrir (à la main), de cuire (au feu de bois) et de transmettre (toujours !) est manifestement intact. Catherine Riaud, heureuse présidente des Turlupains, aime à rappeler que, depuis les débuts, l’association défend un état d’esprit, une éthique, autant qu’un savoir-faire. Avec un sens aigu du collectif, du partage, de la solidarité et la recherche permanente d’harmonie entre l’Homme et la Terre, indispensables complices dans la fabrication du pain.

Si la "boulange" garde une place importante dans l’activité des Turlupains, les animations portées par les deux salariés de l’association ont le vent en poupe. Écoles, collèges, centres de loisirs mais aussi fêtes de villages ou événements patrimoniaux : le four ambulant s’allume tout au long de l’année pour des fournées aussi magiques et instructives que festives. Car musique, chansons et danses se mêlent toujours aux odeurs et saveurs de pain ! Ce sera le cas pour la fête des 20 ans de l’association dont le coup d’envoi sera donné à Grain de Sel les 14 et 15 septembre dans le cadre des Journées du Patrimoine.

Sous le chapiteau d'Équilibres

Où trouver le pain des Turlupains ? A Séné : chez Catherine (rue de la Croix Neuve) les mardis de 16h à 19h A Vannes : au fournil (5 rue de la Fontaine) les mardis et vendredis de 15h à 19h30 Attention  : il faut être adhérent de l’association pour pouvoir acheter le pain des Turlupains (cotisations à partir de 3 e par an) et il est impératif de commander (tél. 02 97 47 56 78). www.netoos.org/turlupains.

Journée des associations Samedi 7 septembre de 1Oh à 18h

Depuis mi-avril, l’équipe d’Équilibres a planté son chapiteau à proximité du Centre International de Séjour. L’association sinagote a pour objectif de faire découvrir et d’enseigner les arts du cirque. L’installation du chapiteau sur une longue période (il restera sur place jusqu’en septembre) permet de travailler avec différents publics : les enfants de l’école maternelle Dolto, de Ty’Mouss ou des Tickets Sport Loisirs se sont déjà initiés au jonglage, au trapèze, à la boule ou aux assiettes chinoises, accompagnés sur la piste par des circassiens professionnels. Pendant l’été, les centres de vacances vont à leur tour goûter aux frissons de la piste et le chapiteau accueillera par ailleurs des stages et des spectacles professionnels.

16

Les associations de Séné nous donnent rendez-vous samedi 7 septembre 2013 de 10h à 18h au Gymnase Cousteau pour la Journée des Associations. C’est bien sûr l’occasion de découvrir et de rencontrer les associations sinagotes, de s’inscrire aux activités proposées durant l’année ou encore de s’engager dans une pratique bénévole. Animations, démonstrations, buvette et restauration rapide sur place. Renseignements : service de la Vie Associative Tél. 02 97 66 59 72


VieCulturelle

Mise à l'eau d'une yole et d'un cotre le 4 mai par l'association Voiles et Patrimoine du Golfe du Morbihan

Les Journées du Patrimoine « Séné, entre terre et mer » : le thème de cette nouvelle édition sinagote des Journées du Patrimoine est aussi vaste que les propositions de découvertes du patrimoine local seront variées les samedi 14 et dimanche 15 septembre 2013. Le programme promet d’être riche et éclectique : demi-finale de la Bogue d’Or (rencontre de chants, contes, musiques de Bretagne) à Kerarden, vingtième anniversaire des Turlupains à Grain de Sel, baptêmes de yoles et balade en sinagos, visites commentées de l’Eglise Saint-Patern restaurée… Des journées proposées par l’Office Municipal de la Culture et les associations patrimoniales de Séné.

Grain de Sel 2ème saison

Après moins d’un an d’activité, c’est comme si Grain de Sel était déjà totalement intégré dans le paysage sinagot. La médiathèque a très rapidement rassemblé les habitants de toute la commune, les spectacles et les expositions amateurs et professionnels ont su piquer les curiosités, l’espace multimédia n’a pas désempli… La programmation pour la période de septembre à décembre 2013 s’inscrit dans la continuité de ces beaux débuts. Avec une large place pour les associations locales (les Turlupains, Korollerion Bro Sine, les Sénaces, l’Atelier Bleu…), des temps forts autour de l’Afrique sous l’impulsion de Dialaya-Séné, autour de la danse en partenariat avec l’Addav 56 et le TAB, autour du théâtre amateur avec des compagnies morbihannaises réunies pour les rencontres "Effervescence".

Également au programme de la musique classique, un concertBD, des spectacles jeune public, le mois du documentaire, des conférences, des expositions, des livres, des DVD, des CD… Tout pour garder les yeux grands ouverts ! Le programme sera disponible début septembre à Grain de Sel, à l’accueil de la Mairie et dans différents points de distribution sur la commune de Séné et l’agglomération vannetaise. Il sera également consultable sur : www.graindesel-sene.com. Fermeture estivale : Grain de Sel ferme ses portes du 27 juillet au soir au 20 août à 15h

Bonnes vacances !

NoZo el Valtifest 6, 7 et 8 septembre au Théâtre de Verdure Comme tous les ans, la rentrée s'accompagne de théâtre à Séné avec trois jours de spectacles amateurs et professionnels. Les 6, 7 et 8 septembre, sur le site du Théâtre de Verdure, oZon Le Théâtre promet de mettre tout à l'envers cette année, puisque c'est le thème de cette 17ème édition ! Une programmation diversifiée et ouverte à tous, du théâtre et de la musique, du boire et du manger, une ambiance de fête… Sout à noZo !

Renseignements sur le site http://www.festival-ozon-le-theatre.com

17


le Saviez-vous? L'île de Boëde, une histoire de Séné en miniature Sur ce seul territoire insulaire peut se résumer toute la vie sinagote depuis le Néolithique jusqu'à nos jours, car sur cette île à l'accès difficile par marée basse, persistent de nombreux témoignages des activités humaines du passé, offerts encore à notre curiosité contemporaine. Cette île sinagote, dite "continentale", en grande partie propriété du Conseil Général, est classée Espace Naturel Sensible (voir définition si dessous). Sa richesse biologique et archéologique est surprenante. De plus, étant peu habitée, elle est devenue un véritable sanctuaire de biodiversité : comme une 2ème petite réserve naturelle à Séné ! Ceci mérite de la part des visiteurs le plus grand respect du site, d'où l'absence de signalétique à destination des touristes. Cependant, un chemin d'accès a été rouvert jusqu' à un site mégalithique remarquable (inventorié par M. Le Cornec) Il s'agit d'une allée couverte orientée est/ouest, vestige d'un ancien tumulus, qui nous offre à 15 m de hauteur une vue magnifique sur le Golfe et sur Séné.

Les activités primaires du passé ont toutes laissé une trace sur l'île : tout d'abord fabrication ancestrale du sel  (des vestiges de fours à sel dits "à augets" de l' époque romaine y ont été découverts par Yves Coppens), attestant de l'activité de cuisson de la saumure. Et ce jusqu'à la transition vers un marais salant, dont un vestige subsiste au nord de l'île et qui a cessé d' être exploité en 1884. L'agriculture et l'élevage y ont été pratiquées jusqu'au XXème siècle, il en reste comme témoins des chemins creux et pâtures, des murets de pierre et des vestiges de verger, et de très beaux bâtis de fermes anciennes .

Enfin, la pêche, activité immémoriale, a laissé sur l'estran ses épaves de bateaux de pêche en bois : c'est le "cimetière marin" qui se situe face au Badel. Ce qui a perduré jusqu’à' à nos jours, ce sont les concessions conchylicoles : parcs de coquillages, bien visibles face à la plage du sud, sous la garde de la tour du Ténéro, qui contrôlait autrefois les trafics de sel et d'huîtres : sachons repérer leurs délimitations et surtout les respecter ! Par contre, les vestiges de l’ancienne chapelle de Saint-Vital ont complètement disparu. Saint-Vital avait pouvoir de faire tourner les vents grâce à son sabre. Sa statue demeure visible à l’église Saint-Patern en centre-bourg. D'autres monuments mégalithiques importants (...) sont devenus inaccessibles sous les landiers, les espaces non cultivés ayant tendance à se refermer sur eux-mêmes, et c'est là le problème de beaucoup d'îles du golfe.

18

Les activités des hommes se sont donc doucement retirées de l'île de Boëde, mais ce qui demeure, sous prétexte d'une banale petite pêche à pied, c'est l'état d'esprit, la poésie de l’île, sa luminosité, le sentiment d'isolement et de méditation personnelle... ce qui mérite bien quelques glissades en bottes en caoutchouc sur les traces de nos anciens !*

* Le département du Morbihan a fixé sa propre définition d’un Espace Naturel Sensible : « un espace qui se caractérise par son intérêt écologique, sa fragilité et sa valeur patrimoniale et paysagère ». * une réflexion sur l'amélioration du gué dans sa partie finale est en cours, mais le cadre juridique est complexe à résoudre.


Opinions Cœur de Poulfanc, Séné construit son avenir Le projet "Cœur de Poulfanc" entre dans sa première phase de construction. Commencés en 2009, les échanges avec les habitants et les commerçants ont permis d’affiner ce projet qui commence à se concrétiser aujourd’hui. L’entrée de Séné, de part et d’autre de la route de Nantes, mérite cette solide rénovation pour édifier un quartier qui développera sa propre identité autour de l’école Guyomard avec ses logements, ses commerces, sa Maison de quartier, ses services publics, ses espaces paysagers. En passe de se voir décerner le récent label éco-quartier, "Cœur de Poulfanc" donnera un nouveau visage à cette partie de la route de Nantes tout en apportant une indéniable qualité de vie à ses habitants. Notre association SAS soutient clairement ce projet qui s’inscrit dans les exigences largement reconnues de la situation présente. Il est nécessaire de privilégier la rénovation urbaine pour préserver les espaces naturels et agricoles de Séné. Sachant que les opérateurs privés n’ont pas pour mission première l’aménagement de l’espace public, il apparait indispensable que la municipalité maitrise totalement cet aménagement majeur de notre commune.

Chers amis Sinagots, chers estivants ! Nous avons tous attendu avec impatience ces mois d'été, synonymes de congés, plage et sorties car cet hiver a été long et pluvieux … Vous êtes nombreux à venir et revenir chaque année partager le Golfe du Morbihan, les 25 kms de côte de Séné, ses 110 kms de sentiers aménagés, ses villages, ses ports et ses plages. Vous découvrirez peut-être cette année quelques changements : l'entrée du Bourg par Vannes ne ressemble plus à celle que vous avez connue, elle est désormais pavée de Granit (Importé de Chine) et ornée la nuit de lumières stroboscopiques qui donnent le tournis. Une vieille ferme à l'entrée du Bourg vient d'être "déconstruite" comme on dit, pour faire place à un bel immeuble à venir, et surtout, à la place de la maison des jeunes et de beaux arbres, il y a Grain de Sel, notre nouveau centre culturel. Les investissements sont importants et nous espérons qu'ils vous plairont. En attendant, les Sinagots paient cher ces ouvrages et paieront longtemps les frais de fonctionnement du centre culturel (près de 10 personnes à temps plein, pour environ 500 K€/an).

Ces critères n’évincent pas la question du financement. Cœur de Poulfanc est une opération importante. Son coût estimé avoisine les 14 millions d’euros dont 7,8 millions représentent l’effort d’investissement municipal. Est-ce trop ? Non, étalée sur plusieurs années, cette somme, certes conséquente, représente le quart des capacités annuelles d’investissement de Séné. L’opération ne "plombera"pas les finances communales et notre ville conservera la majeure partie de ses possibilités d’investissement pour d’autres projets répondant aussi aux besoins des Sinagot(e)s sur l’ensemble du vaste territoire de notre commune. Il faut savoir que l’idée d’un nécessaire réaménagement du quartier du Poulfanc ne date pas d’hier. Depuis 1995 les municipalités successives ont acquis des terrains dans cette perspective. Maintenant que la presque moitié des Sinagotes et des Sinagots habitent dans cette partie de Séné, chacun convient qu’il est grand temps de réaliser cette rénovation qui sera dans quelques années un motif supplémentaire de fierté des habitants pour leur ville.

Groupe Séné Avenir et Solidarité Contact : seneavenirsolidarite@free.fr

En revanche, n'ayez crainte, certaines choses ne changent pas : vous retrouverez nous en sommes persuadés les bouchons dans le nord de la commune, les bagarres pour les places de parking près des plages et dans les villages, le manque d'infrastructure pour stocker vos annexes et je le crains ces mêmes toilettes publiques défraîchies par le temps et les tempêtes d'hiver et aussi mal entretenues. Rassurez-vous, vous ne trouverez pas d'aménagements nouveaux sur la plage de Moustérian et surtout pas une douchette qui serait si utile aux familles l'été ! Enfin, si vous aimez comme nous les produits de la mer, mangez bien les coquilles, carapaces et arrêtes cet été car les poubelles ne sont désormais ramassées qu'une fois par semaine et il n'y a toujours pas de bacs de collecte publics. Ça promet une belle ambiance olfactive pour l'été ! Enfin, ne soyez pas surpris nous allumerons certainement l’éclairage public en début de soirée, mais ne manquerons pas de l’éteindre à la tombée de la nuit. Nous vous souhaitons à tous un excellent été, en attendant que la future équipe municipale qui sera élue en 2014 prenne enfin le tourisme, l'économie et la vie des Sinagots et de leurs invités à cœur.

Vous pouvez contacter les élus de l'opposition par e-mail : contact@seneensemble.fr

19


Agenda 2O13

JUILLET

Dates

de l'Artisanat Marché des Arts et s de 9h30 à 13h tin ma s che tous les diman 18 août inclus. 'au qu place de l'Église, jus

Manifestations

Sam. 13

Bal populaire et feu d’artifice - Sine Fêtes - Place de l’Église à partir de 21h Concours de boule bretonne en doublettes - La Boule Sinagote - Boulodrome Le Derf à 14h30

Mar. 16

Concert de musique classique - Association "Musiques Originales de la Grande Europe"Église de Séné à 21h

Ven. 19

Concert de H. Robert - Les Amis de Kerarden - Chapelle de Kerarden à 21h

Du sam. 20 au lun. 29

Exposition d’artistes locaux - Les Amis de Kerarden - Chapelle de Kerarden de 10h à 18h - Entrée libre

Sam. 20

Régate de la Mouette Sinagote - Base nautique à partir de 14h

Du lun. 22 au lun. 5 août

Exposition Arts Sinagots - Point Informations Tourisme aux horaires habituels d’ouverture

Ven. 26

Cinéma en plein air - "Rasta Rockett" - Théâtre de Verdure à partir de 19h - Gratuit Festival du conte de Baden - Grain de Sel à 20h - A partir de 10 ans, sur réservation

Du ven. 26 au ven. 2 août

Exposition M. Moinon et Vive - Salle Ty Keloù de 10h à 12h et de 15h à 19h

Sam. 27

Concours de boule bretonne en doublettes - La Boule Sinagote - Boulodrome Le Derf à 14h30

Dim. 28

Place aux livres - dans le cadre du Marché des Arts et de l’Artisanat - Place de l’Église de 9h30 à 13h

Du dim. 28 au dim. 4 août

Exposition marine par les artistes de l’association Arts Sinagots - Chapelle Sainte-Anne de 10h à 12h et de 15h à 19h

AOÛT

Du merc. 31 au lun. 5 août Exposition de photographies anciennes sur Séné - Les Amis de Kerarden - Chapelle de Kerarden - Entrée libre Du sam. 3 au ven. 9

Exposition M. Etien et J. Houriez - Salle Ty Keloù de 10h à 12h et de 15h à 19h

Mer. 7

Musicales du Golfe - Concert du Trio Wanderer - Chapelle de Saint-Laurent à 20h30

Ven. 9

La Nuit des Étoiles - Association Mille Soleils - Pointe du Bill de 21h30 à 2h

Du ven. 9 au dim. 11 Sam. 10

Grand Prix Élite Attelage - Mille Sabots - Hippodrome A. Cadoret à Cano - www.mille-sabots.com

Du sam. 10 au ven. 16

Exposition J. Arnaud et C. Veil - Salle Ty Keloù de 10h à 12h et de 15h à 19h

Lun. 12 Du sam. 17 au dim. 25

Concert New Gospel Family - Église Saint-Patern à 20h30

Dim. 18

Pardon de Notre-Dame de Bon Voyage - Les Amis de Kerarden - Village de Kerarden à partir de 10h

Ven. 23

Cinéma en plein air - "Le fils à Jo" - Théâtre de Verdure à partir de 19h - Gratuit

Dim. 1

Vide-greniers des commerçants du bourg - Place Coffornic

Mer. 4

Collecte de sang - l’Amicale des donneurs de sang bénévoles - Salle de Limur de 15h/19h

Ven. 6, sam. 7 et dim. 8

Festival Ozon Le Théâtre - Théâtre de Verdure - programme complet : www.festival-ozon-le-theatre.com

Sam. 7

Journée des associations - Gymnase Cousteau de 10h à 18h - Entrée libre Concours de boule bretonne en triplettes - La Boule Sinagote - Boulodrome Le Derf à 14h30

Sam. 14

Stage découverte pour adultes "le pilate pour tous" - Association Flow Pilates - gratuit contact : Florence Baratay-Méchin - 06 34 24 47 08 - flowpilates56@gmail.com

Sam. 14 et dim. 15

30ème Journée Européenne du Patrimoine - coordonnée par l’Office Municipal de la Culture de Séné programme complet : www.omcsene.org

Dim. 15

Pardon de Saint-Laurent - l’Amicale du quartier de Saint-Laurent - Village de Saint-Laurent à partir de 11h

Sam. 21

Régate de Wind Surf - Base nautique La Mouette Sinagote

Dim. 29 Sam. 5

6 heures de Séné - Sine Fêtes - Kerarden

Dim. 13

Vide-grenier - Séné Football Club - Gymnase Cousteau

OCT.

SEPTEMBRE

er

Régate de la Mouette Sinagote - Base nautique

Exposition C. et J.M. Hameau et D. Mallet - Salle Ty Keloù de 10h à 12h et de 15h à 19h

Concours de boule bretonne - La Boule Sinagote - Boulodrome Le Derf à 14h30

e Point Informations Tourism tre-bourg) Place de la Fraternité (cen i bre du lundi au vendred Ouvert jusqu'au 8 septem 30 à 18h. de 10h30 à 13h et de 14h . 13h30 et de 14h30 à 18h Le samedi de 10h30 à 13h30. Le dimanche de 8h45 à

20

Directeur de la publication : Luc Foucault - Service communication : Alexandra Pauly. Comité de Rédaction/ont collaboré à ce numéro : J.F. Drain - I. Dupas - E. Chevalier M. Latinier - N. Geffroy - C. Messina - N. Le Régent - G. Moreau -S. Bertin - S. Monnier P. Nicolic - M. Warin ;- C. Le Gall - V. Jeudy - G. Gélinaud, N. Richard - Office Public de la Langue bretonne (traduction en langue bretonne). Crédits photos : Mairie de Séné - Associations - Le Télégramme - Ouest-France - Stéphanie Latinier Illustration de couverture par Nono

Charte graphique, conception et impression : Marot et Cie Publicité Trimestriel - Tirage : 5 200 exemplaires sur papier recyclé - Imprimeur certifié imprim’vert - Imprimé avec des encres végétales sur un papier issu de filière certifiée dans la gestion durable de la forêt. Distribution : commune de Séné - www.sene.com contact@sene.com - Tél. 02 97 66 90 62


Séné - bulletin municipal juillet 2013