Issuu on Google+

FESTIVAL Les Marais Nonchalants Jeudi 17 mai

Imaginer Dossier

d'autres de

Habitudes

DĂŠplacement


La digue du chemin du Bilhic, muret de 48 m situé au fond de l’anse de Mancel, a été reconstruite par une équipe du SIAGM (Syndicat Intercommunal d’Aménagement du Golfe du Morbihan) dans le cadre d’un chantier nature d’insertion.

Allées de l’Hippodrome

Une remise de clés aux nouveaux locataires des 35 logements sociaux a eu lieu jeudi 5 janvier en présence des représentants de Vannes Golfe Habitat et de la municipalité.

"Circulez, y’a tout à voir !"

Répétition publique dimanche 15 janvier au Carré d’arts à Elven, avant la grande première à Grain de Sel.

Le Prix "Zéro Phyto" a été remis par la région Bretagne à la commune

jeudi 26 janvier à Rennes. Il souligne l’engagement de Séné dans une réelle démarche de développement durable.

Gill Keogh et Roisin Cassidy, professeurs de Taiji Quan style Chen à Donegal,

ont été accueillies vendredi 17 février par le comité de jumelage Séné-Donegal et M. Le Maire. A l’invitation de Christine Ripart, professeur à Tao Chinagot et Rouge Cèdre, elles ont animé un stage en préparation de la venue du Maître Chen Yin Jun (20ème génération) en juin 2012.

2

Le Forum social local 56

s’est déroulé samedi 28 et dimanche 29 janvier.


Rendez-vous citoyens

Luc Foucault, Maire

Maer

Notre avenir est lié à notre capacité de nous projeter tous ensemble dans un futur commun. Face à une actualité plutôt "morose", c’est ensemble que nous devons ouvrir des fenêtres sur l’avenir en inventant des alternatives à nos modes de vie actuels.

Profitons des élections présidentielles et législatives pour débattre entre nous du projet de société que nous souhaitons. Face au risque du fatalisme, de la désillusion, du populisme avec son lot de boucs émissaires, faisons le pari que 2012 nous entraîne dans un sursaut humaniste. Emparons-nous des thèmes qui seront développés pendant les campagnes et avançons avec la conviction que l’avenir n’est surtout pas dans l’exclusion mais bien dans la solidarité de l’autre. Comme des milliers de jeunes Français, 230 jeunes Sinagots vont voter pour la première fois dans quelques jours. Lors d’une cérémonie en mairie, les élus municipaux ont souhaité leur remettre leur carte d’électeur. C’était comme si nous leur transmettions les clés de notre société, en les invitant à pousser les portes et à s’y installer ! La participation des jeunes, tant à la vie démocratique qu’à la vie associative dans la cité, est une garantie pour faire vivre et perdurer les mots justice, liberté et solidarité.

Emgav ar geodederion Ouzh hor barregezh da sevel raktresoù boutin holl asambles emañ stag hon amzer-da-zont. Er mare-mañ ma vez start a-walc’h an traoù, e rankomp holl asambles digoriñ fenestroù hag ijiniñ modoù buhez arall. Tennomp hor mad ag an dilennadegoù prezidant ha kannaded evit divizout etrezomp a-ziàr ar raktresoù a faot dimp lakaat e pleustr evit hor c’hevredigezh da zont. A-dal da gleñved an donkelourezh, an dic’hoanag, ar boblelouriezh hag he yoc’had bouc’hoù ar pec’hedoù, hetomp ma vo trec’h an denelouriezh en-dro e 2012. Klaskomp mestroniiñ an temoù a vo pledet gante gant ar skipailhoù kabaliñ ha deomp àr-raok gant ar soñj ne vo ket savet an amzer-da-zont dre ziforc’hiñ an dud, dre vagiñ kengred an eil gant egile ne lâromp ket. Just evel miliadoù a dud yaouank arall e Frañs e vo 230 Sinead yaouank o vont da votiñ evit ar wezh kentañ a-benn un nebeud deizioù. Faotiñ a rae d’an dilennidi-kêr aoziñ ul lid en ti-kêr evit roiñ o c’hartenn votiñ dezhe. An dra-se a oa evel roiñ alc’hwezioù hor stal dezhe hag o pediñ da zont tre d’em staliiñ enni ! Ar re yaouank a rank kemer perzh er vuhez demokratel koulz hag e buhez kevredigezhel ar gumun, evit ma chomo bev ha gwir ar gerioù-mañ : justis, frankiz ha kengred.

SOMMAIRE Page 4 Page 5 Page 6 Page 7 Page 8 Page 9 à 13

Enfance-Jeunesse Réserve Naturelle Intercommunalité Action Sociale Élections 2O12 DOSSIER : Imaginez d'autres Habitudes de Déplacement

Page 14 Page 15 Page 16 Page 17 Page 18 Page 19 Page 20

Régie des eaux Vie Économique Vie Associative Vie Culturelle Le Saviez-vous ? Opinions Agenda 2O12

3


Du futsal à Séné grâce à l'association des Jeunes Sinagots.

JEUNESSE, on s'implique ! De nombreux jeunes Sinagots se prennent en main et participent à la vie de la cité. Des formes d’engagement multiples que la collectivité souhaite encourager... Des salles fermées lorsque les jeunes sont justement disponibles pour pratiquer leur sport favori ? Un groupe de jeunes férus de futsal s’est organisé pour trouver une solution. Accompagnés par le Service Enfance-Jeunesse, ils ont relancé l’Association des Jeunes Sinagots pour pouvoir accéder au gymnase Le Derf. Ils proposent aujourd’hui des entraînements deux fois par semaine et des rencontres le week-end.

Ils sont pour la plupart étudiants... et passionnés de musique. En 2010, ils créent l’association "Séné s’accorde" et lancent l’année suivante le festival du même nom. Une vraie réussite ! Bien décidés à mettre leur “grain de sel” dans la vie culturelle locale, les jeunes de "Séné s’accorde" concoctent aujourd’hui la programmation de leur deuxième festival qui se déroulera le 30 juin au Théâtre de Verdure, avec le soutien de la Mairie et de l’Office Municipal de la Culture.

ÊTRE ACTEURS de ses vacances ? C’est le choix de Tanguy, Valentin ou Yona qui

Les jeunes ont suivi toutes les étapes du projet de skate-park

partiront cet été pour le Pays Basque avec le Service Enfance-Jeunesse. La particularité de ce séjour ? Ce sont les jeunes eux-mêmes qui réfléchissent au programme des journées, aux animations, aux visites... et aux menus. Il y a également James, Joséphine, Léo et les autres qui, du haut de leurs 13 ans, se sont mobilisés pour demander l’amélioration du skate-park. “Chiche, mais avec vous !” ont répondu en substance les élus. Les jeunes suivent désormais les différentes étapes du dossier : visites de terrain, échanges avec le fabricant, croquis des modules... Pour accompagner les jeunes dans la réalisation de leurs projets, il faut avant tout les inviter à s’exprimer, les entendre. C’est ce que fait le Service Enfance-Jeunesse. C’est également l’une des facettes du travail de Séverine et Arnaud, deux éducateurs de la “Mission Jeunesse” qui se déplacent dans la commune pour "aller vers" les jeunes et échanger avec eux.

Vous avez une idée, une envie... ou peut-être un souci ? Ils sont joignables au 06 31 91 52 60.

L’ÉCOLE SAINTE-ANNE a 1OO ans ! Cet anniversaire sera célébré le 5 mai 2012, en présence de Monseigneur Centene.  Au programme de la journée : messe, discours des officiels, apéritif, cocktail "déjeunatoire", expositions et animations diverses dans l’aprèsmidi… Vous pouvez dès à présent faire vos réservations de repas auprès de la direction de l’école. Si vous disposez de documents ou de témoignages sur la vie de l’école Sainte-Anne :

Vous pouvez prendre contact par téléphone au 02 97 66 90 71 ou par mail : ecole.ste.anne@gmail.com

4

Réunion d’information et d’inscription

aux camps et séjours d’été

à 12h00 Samedi 12 mai 2012 en mairie de 9h30 Camp de Guidel, Camp du Pouliguen, , Sologne, Festival de Périgueux. Séjours à Berder, Cancale, Ile de Groix

Portes ouvertes des écoles

ouvrent leurs portes Les 3 écoles publiques de Séné vous à 18h30. 0 16h3 vendredi 27 avril de Langle, Françoise Dolto au bourg Rendez-vous à l’école Claude Aveline à au Poulfanc pour découvrir les et au groupe scolaire Albert Guyomard pour la prochaine rentrée. établissements et inscrire vos enfants


HOMMAGE

INAUGURATION du Centre Nature Le nouveau bâtiment de la réserve naturelle (regroupant accueil et boutique, salles de réunion et d’exposition, salle pédagogique, bureaux et locaux techniques) est entré en service en ce début d’année. Inauguré le 20 mars dernier, il a été baptisé "centre nature Rémy Basque" en mémoire du co-fondateur de la Réserve Naturelle des Marais de Séné qui nous a quittés le 4 mai 2010.

NOUVELLE SALLE PÉDAGOGIQUE Au sein du centre nature réaménagé, la nouvelle salle pédagogique a été équipée d’un ensemble d’outils d’observation (microscope, loupe, caméra vidéo), permettant de jeter un regard différent sur la En atelier dans la nouvelle biodiversité. Les vacances de février salle pédagogique ont été l’occasion d’inaugurer les premiers ateliers "Nature à la loupe", conçus pour les enfants dès 8 ans, en partenariat avec Vannes Agglo dans le cadre de son programme de rencontres culturelles "Déclic". L’atelier "du plancton au héron" a ainsi rassemblé une vingtaine d’enfants dans les marais de Séné. Sur le terrain, une courte balade a permis de découvrir les oiseaux et leurs comportements alimentaires, une pêche à l’épuisette des petits animaux du marais (nourriture des oiseaux) et des prélèvements d’eau. En salle, l’observation des invertébrés pêchés à l’aide de la loupe binoculaire et l’observation de plancton au microscope nous ont amenés à parler de chaîne alimentaire, de photosynthèse, du fonctionnement des marais...

Jeudi 17 mai

FESTIVAL LES MARAIS NONCHALANTS 2O12 la Réserve Naturelle des Marais de Séné organise la deuxième édition du festival Les Marais Nonchalants : un moment pour partager la nature, pour s’amuser, pour faire des rencontres. Aux Marais Nonchalants, il y en a pour tous les goûts : musique et théâtre, animations, rencontres avec des agriculteurs et des artisans ou, tout simplement,

Rémy Basque "En Islande en 2009" Crédit photo : Jean-Pierre Artel

Personnage haut en couleurs, il avait su porter avec humour et passion des projets ambitieux sur les anciennes salines de Falguérec pour en faire une réserve importante et reconnue, dont il fut le conservateur pendant plus de 25 ans. Naturaliste accompli, Rémy était également passionné de photographie et nous a laissé un riche témoignage photographique. Homme de convictions dans un monde où les compromis sont nombreux, il a toujours su mettre en avant, même dans les débats les plus animés, notre volonté commune de protéger l’environnement. Cette nouvelle salle sera également destinée à l’animation auprès du public des visiteurs individuels. A l’occasion des vacances de Pâques, un nouvel atelier proposera, au travers de travaux pratiques, de s’initier à l’étude du régime alimentaire de quelques espèces d’oiseaux. Samedi 14 et mercredi 18 avril à 9h30 (durée 2h30 à 3h00)

contemplation et sieste... Tout ça au cœur des paysages magnifiques des marais de Séné, où nous n’avons pas à choisir entre bien-être humain et protection de l’environnement, parce que les deux vont de pair ! Cette année, le festival vous invite également à la découverte d’autres zones humides du littoral à l’occasion de deux balades nature, au bord de la rivière du Vincin (18 mai) et de la rivière de Penerf (19 mai).

Programme détaillé disponible fin avril sur : www.reservedesene.com

5


OPÉRATION RÉNOV'ÉE Pour améliorer la consommation énergétique de son logement Dans le cadre de son Programme Local de l’Habitat, Vannes agglo lance l’opération Rénov’ÉE et s’engage, en lien avec l’Agenda 21 et le Plan Climat énergie Territorial, dans une politique globale de réduction des gaz à effet de serre.

L’opération Rénov’ÉE Son objectif est de sensibiliser et d’accompagner les personnes intéressées dans une démarche d’amélioration thermique de leur logement. Des permanences seront organisées en mairie pour répondre aux questions des particuliers et professionnels du bâtiment. Une plateforme web a également été mise en place : www.operation-renovee.fr Tous les propriétaires occupants de Vannes agglo peuvent être concernés par ce dispositif et prétendre à des conseils (notamment sur le montage financier de l’opération : demandes d’aides publiques, prêts, crédits d’impôts…) et à une aide aux travaux d’économie d’énergie plus ou moins importante selon le niveau de ressources du ménage.

Deux types d’aides financières de Vannes agglo Une aide directe aux travaux d’économie d’énergie Vannes agglo aide les propriétaires occupants en versant une aide de 1 000 € à 4 000 € en fonction du gain énergétique attendu par les travaux, selon les seuils suivants : • gain énergétique de 25 % à 30 % = 1 000 € maxi • gain énergétique de 30 % à 40 % = 2 000 € maxi • gain énergétique de plus de 40 % = 4 000 € maxi

La redistribution des Certificats d’Économie d’Énergie (CEE) Vannes agglo servira d’intermédiaire entre les particuliers ayant fait des travaux et les vendeurs d’énergie dans le cadre du système de rachat de CEE. Une information complète sur le sujet vous sera apportée sur demande à Vannes agglo.

6

Critères d'attribution : • • • •

Condition de ressources (maximum 2 fois les plafonds ANAH - Agence Nationale de l’Habitat) Réaliser au minimum 25 % d’économie d’énergie après travaux Résidence principale construite avant 1990 Travaux réalisés par des professionnels du bâtiment

A noter que le démarrage des travaux doit intervenir impérativement après le dépôt du dossier de demande de subvention.

Pour tout renseignement sur l'opération Rénov'ÉE, rendez-vous sur : www.operation-renovee.fr

Tél. 02 97 60 42 55 Opération Rénov'ÉE Parc Pompidou - Entrée 3 Avenue Pompidou - CP 3409 56034 Vannes


LE CENTRE COMMUNAL D'ACTION SOCIALE un lieu à l'écoute de tous

L'équipe du CCAS

Le CCAS est ouvert de 9h à 12h et de 14h à 17h les mardis, mercredis et vendredis. Ouverture l’après-midi uniquement le lundi de 14h à 17h ; le matin uniquement le jeudi de 9h à 12h. Vous pouvez également joindre le CCAS par téléphone au 02 97 66 59 65 ou par mail : accueil.ccas@sene.com

NOS PARTENAIRES DE L'ACTION SOCIALE

Le CCAS de Séné peut proposer une aide financière ponctuelle aux personnes en difficulté. Mais ses missions vont bien au-delà de l’aide sociale. Véritable lieu d’écoute, de prévention et d’information ouvert à tous, le CCAS vous accueille et vous oriente sur différentes thématiques locales : logement, emploi, accueil en établissement pour personnes âgées, aide au maintien à domicile, vie sociale locale (repas des aînés, semaine bleue, journée de la femme, jardins familiaux…). Suite à de récents travaux, les locaux du CCAS ont été adaptés pour l’accueil de personnes à mobilité réduite. Une entrée directe a également été réaménagée depuis la place de la Fraternité.

Zoom sur le Centre d'Information sur les Droits des Femmes et des Familles

Le CIDFF du Morbihan a pour mission de valoriser la place des femmes dans la société, d’accompagner leur autonomie et la reconnaissance de leurs droits dans le domaine économique, professionnel, social, juridique et familial.

Ses activités sont les suivantes : • •

Informations juridiques (droit de la famille, du travail, des étrangers…). Accompagnement socio-juridique de femmes victimes de violences (conjugales, intra familiales, au travail…) : premier niveau d’écoute, information et accompagnement administratif et juridique au niveau du droit civil, orientation. Concernant ces deux actions, des permanences sur rendez-vous sont mises en place : A Vannes : tous les mardis dans les locaux de l’association et un mercredi après-midi sur deux au Centre social de Ménimur. Permanence téléphonique tous les vendredis.

Information et accompagnement vers l’emploi et la formation Pour cela, des permanences individuelles sur rendez-vous sont organisées : A Vannes : tous les vendredis dans les locaux de l’association.

Pour tout renseignement et prise de rendez-vous, vous pouvez contacter : Céline Benoit - Directrice - cidff.morbihan@gmail.com Orlane Duval - Juriste - juriste.cidff56@gmail.com Marie Lebrun - Conseillère en insertion professionnelle emploi.cidff56@gmail.com CIDFF - 9, avenue Jean Marie Bécel - 56000 Vannes Tél. 02 97 63 52 36

7


Face à l’accroissement de la population de Séné et du nombre de ses électeurs, la mairie a restructuré la carte électorale. 2 nouveaux bureaux de vote ont ainsi été créés : • Le bureau n°8 à la salle des expositions qui est désormais composé d’une partie des électeurs de l’ancien bureau n°1 • Le bureau n°9 au restaurant municipal du Poulfanc qui comprend une partie des électeurs de l’ancien bureau n°5. Le bureau n°2 a été transféré à la Sall’icorne à Langle.

Nouvelle répartition des électeurs dans les bureaux de vote, par secteur géographique

Le jour du vote, pensez à apporter : Votre nouvelle carte électorale Une pièce d'identité (obligatoire)

9 6

De nouvelles cartes électorales ont été éditées et adressées à chaque électeur de la commune. Si vous ne l’avez pas encore reçue, nous vous conseillons de contacter au plus vite le service "élections" de la mairie.

5

5

7

Restaurant municipal du Poulfanc

9

6

Maison du Temps Libre à Limur

1 Hôtel de Ville 8 Salle des expositions

8

3 Maison des associations

7

4 Restaurant municipal du bourg

Nous vous invitons à vérifier avec attention l’adresse du bureau de vote auquel vous êtes désormais rattaché.

1 2 2 Sall’icorne à Langle 4

3

Rappel Élections présidentielles : 22 avril et 6 mai 2012 Élections législatives : 10 et 17 juin 2012 Ouverture des bureaux de vote : de 8h à 18h

Secteur d’habitation

Bureaux de vote

Comment voter par procuration L’électeur absent ou dans l’impossibilité de se déplacer le jour de l’élection peut voter par procuration. Les démarches sont à effectuer le plus tôt possible auprès de la gendarmerie de Theix ou du Tribunal d’Instance de Vannes. L’électeur qui donne procuration doit se munir de sa pièce d’identité et des coordonnées personnelles de l’électeur qui reçoit procuration :

8

nom patronymique, date et lieu de naissance, adresse. Les deux électeurs doivent voter dans la même commune, mais pas nécessairement dans le même bureau de vote. Attention : un électeur ne peut recevoir qu’une seule procuration.

Pour tout renseignement, s’adresser au service "élections" de la mairie (02 97 66 90 62).


Se déplacer au quotidien (travail, courses, loisirs) fait partie de notre mode de vie contemporain. Cela amène en contrepartie les pouvoirs publics à bien en mesurer les enjeux : notamment la sécurité et la préservation de l’environnement. Les déplacements viennent également impacter lourdement le budget de nos concitoyens, les prix des carburants ne cessant d’augmenter. La municipalité de Séné et plus largement la

communauté d’agglomération se sont donc décidées à élaborer des diagnostics, suivis de plans d’action qui vous sont restitués dans ce dossier. Une question majeure est l’utilisation encore très importante de la voiture individuelle : ce "libre" choix peut aussi avoir l’aspect en milieu urbain de fortes contraintes aux conséquences néfastes... Il faudra donc imaginer collectivement d’autres solutions porteuses d’avenir.

de Vannes n o ti ra é m lo g g a l' L a m o b il it é d a n s ce m e n ts u x li é s a u x d é p la e t le s e n je

> BON

À SAVOIR

1,7 millions de km parcourus quotidiennement en auto au sein de Vannes agglo. 1 700 tonnes de CO2 émis par jour soit 13 kg par habitant.

La mobilité est dominée par l'usage de la voiture.

LE

S

MO

D

DE ES

TRANSPORT

Marche

22 %

Voiture

69 %

Vélo

2% Divers

2% Bus

5%

La mobilité à Séné et de manière générale sur l’ensemble de l’agglomération de Vannes est dominée par l’usage de la voiture. Ainsi, plus de 5,4 millions de km sont parcourus quotidiennement en automobile. Chaque habitant se déplace en moyenne 4 fois par jour et émet environ 13 kg de CO2. Or le CO2 est le principal Gaz à Effet de Serre (GES), gaz responsable du réchauffement climatique. Ainsi, les transports représentent aujourd’hui 66 % de la consommation pétrolière du pays et ils produisent 26 % des émissions de GES. Les déplacements constituent donc le deuxième grand domaine d’action (après l’habitat) pour réduire les émissions de CO2. En accord avec le Protocole de Kyoto, la France devra avoir divisé les émissions de GES par 4 d’ici 2050. Dans un premier temps, le Grenelle de l’Environnement s’est fixé pour objectif de réduire les émissions de GES de 20 % d’ici 2020 dans le domaine des transports.

Suite p 10

9


> BON

Suite de la page p 10

À SAVOIR

Le PDU de Vannes agglo prévoit des

Par ailleurs, l'augmentation du prix des carburants conduira à aides financières pour l’acquisition une mise en difficulté des populations aux revenus modestes de vélos électriques. A vélo, un quart d’heure suffit pour parcourir 3 km. à se déplacer. Pourtant, le droit à la mobilité pour tous doit Or un trajet sur deux est inférieur à être préservé dans son équité. Imaginons d’autres habitudes cette distance. de déplacement : partager l’espace public, permettre à chacun La moitié des déplacements pour d’avoir toute liberté de se déplacer, de vraiment choisir son se rendre au travail font moins de 2,5 km. Cette distance correspond mode : bus, vélo, train, marche à pied, covoiturage, autopartage, parfaitement au domaine de pertinence bateau. La voiture a aussi sa place dans cette palette, une du vélo. voiture sobre en termes de consommation de carburant et de rejets de gaz à effet de serre. Pour faire face à ces enjeux, Vannes agglo aboration d’un agée depuis 3 ans dans l’él eng st s’e é Sén de ne mu La com ainsi que la commune de Séné ont élaboré ent affichées : s, avec 2 priorités clairem ent em lac dép de nal mu plan com é pour tous. des plans qui visent à : lacements et l’accessibilit ration de la sécurité des dép élio l’am • limiter la dépendance à l’automobile personnelle • diminuer les consommations d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre liées à la circulation automobile. Vannes agglo a adopté son Plan de Déplacements Urbains (PDU) en février 2011. Ce plan prévoit plusieurs actions visant à renforcer le transport collectif urbain, à développer les modes doux, maîtriser la circulation automobile. Ce programme a été évalué à 177 millions d’euros sur 10 ans, à la charge des communes et de l’intercommunalité. Développement des pistes cyclables sur la commune.

Plusieurs bornes vélos ont été installées depuis 2008, notamment à Port-Anna.

Les enquêtes menées auprès des habitants de Séné ont fait ressortir de fortes attentes en matière de développement des liaisons cyclables, jugées insuffisantes et pas toujours bien entretenues, ainsi que le manque de stationnements vélos. Le schéma directeur des pistes cyclables élaboré dans le cadre du plan communal de déplacements répond à cette double préoccupation. Il s’appuie sur une cartographie

10

fs à la v o it u re ti a rn e lt a s e d o m Les d lo , m a rc h e à p ie b u s, vé

des liaisons cyclables à développer et prévoit : • une très forte amélioration du réseau cyclable sur l’ensemble de la commune pour les déplacements utilitaires articulés avec les zones 30 des secteurs de centralité, avec notamment des liaisons de qualité entre le bourg et le Poulfanc et le bourg et les villages, • le développement de dispositifs de stationnement, de type appuis vélos ou abris vélos. La mise en œuvre de ce schéma a débuté dès 2010 et se poursuivra en 2012 avec la création d’une bande cyclable bidirectionnelle au niveau de la rue du Verger et la création d’une liaison cyclable de desserte du collège Cousteau. Outre ces deux aspects, la commune de Séné participe activement à l’organisation de la fête du vélo dont la 4ème édition se déroulera le dimanche 1er juillet.


ri té ro u ti è re cu é s & n o ti n e v ré P

Le radar pédagogique : un outil de prévention routière.

PHOTO CHICANES

La sécurité routière est une autre préoccupation majeure exprimée par les Sinagots. Cette sécurité concerne tous les usagers, même si nous avons tendance à considérer davantage les piétons, cyclistes et utilisateurs de deux-roues motorisés, que l’absence de protection rend beaucoup plus vulnérables. La vitesse est souvent mise en cause : les risques de décès d’un piéton varient de 10 % en cas de vitesse inférieure à 30 km/h à 80 % lors d’un choc à 50 km/h (100 % au-delà de 70 km/h).

Le sentiment d’insécurité est très souvent lié à la vitesse des véhicules motorisés. Pour bien appréhender ce phénomène, la municipalité a fait l’acquisition d’un radar pédagogique. Ce radar, outre ses fonctions d’information et de sensibilisation des automobilistes, enregistre les flux et les vitesses qui constituent de précieux renseignements avant d’entreprendre ou pas des travaux. Des moyens plus coercitifs sont également déployés sur le territoire communal comme le radar verbalisateur route de Nantes, les coussins berlinois et les chicanes route de Kernipitur. Cette politique de généralisation de modération des vitesses sera poursuivie au cours des prochaines années.

Des chicanes pour limiter la vitesse route de Kernipitur.

22 % des déplacements sont effectués à pied. Les piétons et notamment les personnes à mobilité réduite doivent pouvoir se déplacer en toute sécurité pour accéder à l’ensemble des services et équipements de la commune. Des liaisons piétonnes ont été récemment créées et le PLU en prévoit d’autres de façon à favoriser ce mode de déplacement. Par ailleurs, deux lignes de pédibus (accompagnement des enfants à pied à l’école) ont été mises en service depuis 2008, grâce à la mobilisation de parents et de bénévoles qu'il convient ici de remercier. En ce qui concerne le transport collectif urbain, il faut souligner que cette compétence incombe à Vannes agglo. Toutefois, les élus de Séné se mobilisent sans relâche pour qu’enfin une ligne directe régulière soit créée entre le bourg et le Poulfanc. Ils n’oublient pas les villages en soutenant la généralisation de Créabus (système de transport à la demande que préconise Vannes agglo pour les zones peu denses). "Nous aimerions que 100 % de la population ait accès à un service de transport collectif pertinent".

Suite p 12

Liaison piétonne Impasse du Taillevent.

11


Suite de la page p 11 Ponctuellement, la police municipale intervient auprès des jeunes en termes de prévention routière. Des actions ont par exemple été menées au collège Cousteau pour aborder la question du comportement piéton, ainsi que dans le cadre des Tickets Sport Loisirs (en lien avec le service jeunesse) sur la thématique du comportement cycliste.

Un radar verbalisateur route de Nantes.

TEMOIGNAGE Geneviève et Michel Potier des Sinagots engagés depuis 17 ans dans la lutte contre la violence routière

Geneviève Potier tenant un stand sur la prévention routière.

Association nationale créée en 1983, la Ligue contre la violence routière se donne pour mission d’interpeller les pouvoirs publics, tant à l’échelle locale que nationale, sur les questions de sécurité et de prévention routière. Elle agit et œuvre "pour que la plus grande des délinquances meurtrières en France soit traitée avec la gravité qu’elle mérite". Présidente de la ligue "Morbihan - centre Bretagne", Geneviève Potier coordonne les actions de la fédération locale. Avec d’autres bénévoles, dont son mari, elle sillonne le territoire pour délivrer un message clé : "la route n’est pas un privilège, elle est un droit pour tous, elle se partage". Les accidents ne sont pas une fatalité, à chacun de se responsabiliser et de s’interdire toute conduite à risques sur la route : fatigue, vitesse, alcool, stupéfiants ou tout simplement manque de vigilance, notamment avec l’utilisation du téléphone au volant.

Les membres de l’association participent à des actions de sensibilisation et de prévention dans toutes les structures qui les sollicitent : établissements scolaires, centres d’apprentissage, clubs de seniors, entreprises, forums... Une permanence est tenue à l’UDAF "Maison de la famille" (47, rue Ferdinand Le Dressay - Vannes) le 4ème vendredi de chaque mois pour apporter soutien et informations aux victimes d’accidents et à leur famille. Des victimes encore trop invisibles dans notre société d’après Geneviève Potier.

12

"Les accidents de la route sont relégués en rubrique faits divers du journal local. La violence routière est banalisée. Alors que c’est tout une vie qui s’effondre pour ceux qui resteront grands traumatisés ou paralysés, lorsque la mort ne les aura pas emportés. Il faut également avoir conscience des conséquences sur les familles des victimes". Discrète sur le sujet qui la ramène à sa propre histoire, Geneviève Potier sait effectivement que la blessure ne se referme jamais lorsqu’un accident emporte un être cher.


E Z icapées PENS n e s ha n d

PENSEZ

au x po us se tte s !

n a u x p e rs o

!

s p a ce p u b li c L e p a rt a g e d e l' e La prise en compte de la notion d’égalité d’accès citoyenne amène à concevoir une ville accessible à tous. Au-delà des personnes handicapées, c’est bien l’usager et l’ensemble de la population qui doit en bénéficier. Il s’agit de faciliter l’insertion dans la vie sociale et de permettre à chacun d’être un citoyen à part entière, de vivre pleinement la ville. Cette vision globale doit permettre des améliorations pour tous : qualité de vie urbaine, meilleure sécurité en ville...

EZ P E NuxSenfants a

!

Ainsi, les espaces publics sont aménagés de façon à garantir son accès à tous les citoyens avec un meilleur partage entre les usagers (automobilistes, cyclistes, piétons) tout en donnant une priorité aux usagers les plus vulnérables. Les opérations en cours ou à venir sont réalisées dans cet état d’esprit : abords de la mairie, abords du centre culturel… Concrètement, cela se traduira par la création soit de zones de rencontre (cf. bulletin municipal n°10 – avril 2011) au niveau du centre bourg ou par la création de "zones 30" pour toutes les zones résidentielles. Depuis l’approbation du PAVE (Plan d’Accessibilité à la Voirie et aux Espaces publics) en juin 2011, la commune a lancé

Aménagement d'une place de stationnement pour personnes handicapées, route de Nantes.

une véritable politique de mise en accessibilité de l’espace public aux personnes à mobilité réduite. C’est ainsi que de nombreux dispositifs d’aménagement et de sécurisation ont été mis en place tels que la pose de bandes podotactiles, le déplacement de mobilier mal situé, le traitement des trottoirs, la création de places de stationnement réservées aux personnes à mobilité réduite. D’autres travaux sont prévus comme l’accessibilité à la plage de la pointe du Bill ou l’aménagement de la route de Nantes. La programmation et le suivi des opérations sont assurés par la commission accessibilité.

EZ P E NuxSpiétons a

!

Les objectifs de la municipalité visent à : •

Reconquérir l’espace public en faveur des mobilités douces

Améliorer la sécurité et le renforcement du caractère résidentiel et convivial des quartiers en dissuadant la circulation de transit.

> BON

À SAVOIR

Le stationnement des véhicules est strictement interdit sur les trottoirs sous peine d’amende, au tarif de 35 € prévu par l’article R. 417-10 du code de la route.

L'incivisme de certains ne doit pas contrarier notre politique d'accessibilité.

13


SUPPRESSION DE MAUVAIS BRANCHEMENTS un enjeu pour Séné ! Le service public de l’assainissement collectif de Séné assure la collecte des eaux usées pour 8 400 habitants. Cela représente, en infrastructures, 75 km de canalisations et 28 postes de relevage. Le traitement annuel des 398 000 m3 d’eaux usées est assuré par les stations d’épuration par lagunage de Moustérian et Kerarden, ainsi que, pour une grande part, par les stations d’épuration vannetaises du Prat et de Tohannic.

La commune de Séné est confrontée à des phénomènes d’intrusions d’eaux parasites qui se déversent dans le réseau d’assainissement collectif. Suivant les années, les volumes d’eaux parasites représentent de 28 à 49 % des volumes déversés dans les stations d’épuration de Vannes. Le coût de traitement de ces eaux est répercuté sur la participation financière que Séné verse à la ville de Vannes pour l’utilisation de ses stations d’épuration : en fonction de la pluviométrie, ce coût peut représenter 45 000 € à 75 000 € chaque année. Les arrivées brutales d’eaux de pluie dans le réseau peuvent provoquer : Le débordement des postes de refoulement ou des stations d’épuration Le départ en mer d’eaux usées non traitées, chargées en bactéries, et leurs conséquences possibles sur la qualité des eaux conchylicoles ou sur les eaux de baignade Des branchements d’eaux usées sur les réseaux d’eaux pluviales peuvent provoquer : La contamination des eaux douces Une dégradation de la qualité des eaux conchylicoles Le déclassement ou la fermeture des eaux de baignade Afin de remédier à ce problème, la commune a décidé de mener, pour chaque maison ou immeuble, un diagnostic de l’état des raccordements des eaux usées et des eaux pluviales sur l’ensemble du territoire sinagot pendant les 4 prochaines années.

14

L'exutoire de la STEP de Tohannic, au fond de l'anse de Cantizac

Le principe du diagnostic Dans le cadre du service public de l’assainissement collectif, la commune a confié la réalisation des diagnostics à son prestataire Veolia. Un rendez-vous est donc convenu avec chaque propriétaire ou locataire afin de tester chaque point d’eau intérieur (toilettes, éviers, évacuations de lave-linge, etc.) et extérieur (gouttières, etc.). Les tests sont faits au moyen d’un colorant qui permet de vérifier la bonne séparation des eaux usées et des eaux claires (pluie, source, etc.). A l’issue du contrôle, une fiche de diagnostic est établie et remise au propriétaire, ainsi qu’à la mairie. Elle fait état de la conformité ou de la non-conformité des branchements de l’immeuble au réseau d’assainissement. C’est au propriétaire qu’il incombera de réaliser les travaux de mise en conformité. Afin d’attester de l’accomplissement de cette obligation, il devra fournir à la mairie, dans les deux mois suivant la notification de la non-conformité, la copie de la facture ou du devis signé, attestant de la réalisation ou de l’engagement des travaux. Aux fins de vérification, une contrevisite sera réalisée dans un délai de 6 mois suivant la première notification de non-conformité.

Le diagnostic de conformité lors des ventes ou mutations Suivant l’exemple de nombreuses collectivités morbihannaises, le conseil municipal de Séné a décidé, le 1er février 2012, de rendre obligatoire le diagnostic des installations d’assainissement collectif en cas de vente ou de mutation des immeubles. Ce diagnostic, qui peut être réalisé par le prestataire de la commune ou par un bureau de contrôle agréé, est identique à celui décrit ci-dessus. Il est joint aux autres diagnostics fournis au dossier de vente. Quelques notaires avaient déjà anticipé cette mesure et faisaient réaliser ce diagnostic lors de ventes à Séné. La durée de validité d’un diagnostic de conformité de l’assainissement collectif est d'un an.


Bienvenue

aux nouveaux commerces et services

Les Menus Services, la force d’un réseau national Eric vous livre votre repas à domicile. Audrey Hardy, la diététicienne, est à votre écoute afin de vous proposer des menus adaptés à votre régime, des formules personnalisées, grâce à une cuisine traditionnelle à base de produits frais et naturels. Contactez-nous vite pour déguster votre premier repas offert. Contact : 6 ter route de Nantes. Audrey Hardy, du lundi au vendredi de 9h à 18h. Tél : 02 90 76 80 62 – www.les-menus-services.com

M COIFFURE Muriel Dréau a repris l’ancien salon Exclusif, qui s’appelle aujourd’hui M COIFFURE. Elle connaît bien le centre du Poulfanc pour y avoir travaillé. Elle vous accueille du lundi au vendredi de 9h à 18h30 et le samedi de 9h à 16h, avec ou sans rendez-vous. Contact : 8, place d’Irlande (derrière la Huche à Pain). Tél. 02 97 42 45 91

Salon de coiffure CARPY Après avoir procédé au changement de propriétaire et du décor des lieux, le salon de coiffure Carpy ouvre ses portes du lundi au samedi non-stop de 9h à 19h. Anne-Cécile MoisanJoly arrive à la barre de ce salon après avoir été une dizaine d’années responsable de deux salons d’une grande enseigne, à Vannes et Auray. Son équipe se compose de Delphine, Charlotte et Maxime. Coupes hommes, femmes, enfants. Forfait étudiant. Contact : galerie commerciale d’Intermarché au Poulfanc. Tél. 02 97 42 69 83

Nouvelle agence Groupama Groupama assure vos biens, finance vos projets et bien plus encore. Assurances et banques tous publics, notre équipe de conseillers et de chargés de clientèles spécialisés est à votre disposition pour toute demande d’informations. Venez découvrir votre nouvelle agence ! Ouverture : mardi, mercredi, vendredi de 8h30 à 12h15 et de 14h à 17h45 - jeudi de 9h30 à 12h15 et de 14h00 à 17h45 - samedi de 8h30 à 12h15. Contact : 32 rue des Vosges - Centre du Poulfanc. Tél. 02 97 61 61 10 ou www.groupama.fr

Dimanche 1er juillet de 8h3O à 18h

Fête du vélo Les nouveautés du millésime 2012 seront nombreuses : "La Sinagote-cyclo", une randonnée de 80 km (ou 60 km) proposée aux cyclotouristes, des puces spéciales vélo, un trial vélo de haut niveau, deux conférences "aventure vélo" et "santé & vélo" et un stand "plan de déplacement doux". Ces nouveautés viendront compléter un programme déjà très riche. Les circuits traditionnels à vélo (20 et 10 km) emprunteront nos magnifiques chemins, passant cette

année par les chapelles de Saint-Laurent, de Kerarden, les villages… avec à Montsarrac-Passage Saint-Armel, une pause dégustation d’huîtres. Toujours très suivie, la balade contée à pied conduite par Séné-Gym longera le Golfe. Les stands de vérification vélos, bourse aux vélos, seront ouverts dès le matin. Bien sûr, sont prévues sur place au bourg : buvette, huîtres, restauration variée à prix modique. L’ambiance sera à la fête avec musique et chants, jeux et vélos improbables pour la parade. Réservez d’ores et déjà le dimanche 1er juillet sur vos agendas !

15


Samedi 23 juin - 15h à 19h L’amicale des parents d’élèves de l’école Claude Aveline fête ses 40 ans. L’association vous invite à partager cet anniversaire au bord du golfe et en photos, à l’occasion de sa fête de fin d’année, à Port Anna. Le temps a passé de la 1ère école de Langle-Bellevue à l’actuel site Claude Aveline. Les bâtiments ont déménagé, se sont modernisés, plusieurs générations se sont succédées sur les bancs d’école, fini les craies et bienvenue aux feutres et souris informatiques ! Mais quelle que soit l’époque, l’école garde toujours ce petit brin de magie, qui fait de l’enfance un moment si particulier : les camarades de classe, les jeux

EXPOSITION PHOTOS Écoliers à Séné hier & aujourd'hui Port-Anna - GRATUIT dans la cour de récréation, les sorties, les découvertes… Elle reste invariablement inscrite au cœur de la vie de quartier. Anciens écoliers, jeunes élèves et enseignants de générations différentes témoigneront ainsi de leurs souvenirs d’école. Grâce à ce travail de collecte et de mémoire, chacun pourra découvrir ou redécouvrir ce qu’était la vie de la presqu’île "d’autrefois" et dérouler le fil de l’histoire de Langle au gré des photos. Un pot convivial et de retrouvailles sera proposé en fin de journée. L’amicale collecte photos et témoignages, toutes les contributions sont les bienvenues ! Si vous souhaitez participer à l’aventure ou simplement partager des documents et souvenirs :

Contactez Elisabeth Stambach au 06 12 22 44 72 elisabeth.stambach@wanadoo.fr

LE KAYAK DE MER

un acteur de l'environnement Photo : Anne Dalmais

En partenariat avec Bretagne Vivante et l’association CK-Mer, Interactions a publié la plaquette "Explorer en kayak de mer, des connaissances pour aller plus loin". Ce document rédigé par des kayakistes s’adresse à tous pour permettre de faire le lien entre le pratiquant et l’environnement naturel. En complément de la réglementation, cette approche pédagogique est un moyen d’impliquer les kayakistes qui n’ont pas toujours conscience que le manque de connaissances peut entraîner certaines mauvaises pratiques. Une vigilance toute particulière s’impose en période de nidification où il est indispensable de respecter les zones de protection pour certaines îles. Sur 16 pages, y sont détaillés les différents milieux littoraux, la richesse de la faune et la flore, un guide de bonnes pratiques ou des contacts utiles.

Les navigations trop proches ou les débarquements peuvent semer la panique chez les oiseaux marins, comme ces goélands, qui veillent sur leurs œufs ou leurs poussins

Depuis environ 10 ans, le Canoë-Kayak club de Vannes s’engage pour la protection de l’environnement. Au ras de l’eau, le kayakiste est sensibilisé à la fragilité du milieu. De plus en plus de pratiquants souhaitent ainsi connaître et comprendre la richesse du Golfe du Morbihan. Par sa discrétion, le kayak de mer surprend les animaux qui ne nous ont pas entendus ou vus arriver si proche d’eux. Le cumul des impacts minimes individuels sur des sites sensibles peut entraîner de véritables nuisances sur le long terme.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur : www.interactions-pleinenature.org /index.php?rub=explorer_en_kayak_de_mer

nnes observations !

Bonne navigation à tous et bo 16


PATRIMOINE MARITIME toutes voiles dehors !

La mairie de Séné et les associations locales du patrimoine maritime ont souhaité porter la candidature de Port-Anna au concours "Mémoire des ports d’Europe", dont les résultats seront rendus publics lors du rassemblement de Brest-2012. Gros plan sur cette candidature.

Les sinagots, emblèmes de notre patrimoine maritime

La presqu’île de Langle est un haut lieu de l’histoire maritime de la commune. Bien avant la construction des cales de Port-Anna en 1955, les Sinagots venaient mouiller leurs embarcations dans ces havres naturels en face de Conleau et Moréac (Arradon), à Cadouarn ou au Badel... Aujourd’hui dernier port de pêche du Golfe du Morbihan, Port-Anna semble en passe de devenir l’emblème d’une prise de conscience sur la valorisation du patrimoine maritime. Preuve en est l’inauguration de la zone de mouillage d’intérêt patrimonial lors de la Semaine du Golfe 2011, qui permet de rassembler 4 des 5 derniers sinagos du Golfe : le Jean et Jeanne, le Joli vent, Les Trois frères et le Mab er Guip. Mais Port-Anna, c’est également la fête, notamment celle

Vendredi 22 juin

Fêtons la musique !

des Voiles Rouges qui rassemble une flottille importante de bateaux européens autour d’animations conviviales et de son fameux repas de morgates. Si ce patrimoine est si présent et si vivant à Séné, c’est bien grâce à la présence d’un tissu associatif dense et très actif. Les Amis du sinagot et Un sinago pour Séné œuvrent à la sauvegarde des bateaux BIP (Bateaux d’Intérêt Patrimonial), les Amis de Port-Anna participent à la préservation et à la valorisation du site. Plus largement, du travail de restauration de Voiles et Patrimoine, aux collectages orchestrés par Sénémoignages ou aux animations proposées par la réserve naturelle, les Amis de Kerarden ou l’Office Municipal de la Culture, c’est toute la commune qui participe à cette valorisation de l’histoire maritime.

L’Office Municipal de la Culture prend les baguettes de chef d’orchestre pour coordonner la prochaine Fête de la musique à Séné, vendredi 22 juin. Une idée forte : la musique par tous et pour tous ! Avec des parcours musicaux tout au long de la journée dans les écoles, au collège, au foyer-logement, dans les structures petite enfance, à l’IME, à la Clinique du Golfe… suivis d’un rendezvous de fin d’après-midi au bourg, avec le marché bio et les commerçants. Et le soir ? C’est encore une surprise, mais réservez votre soirée !

Vous êtes musicien(ne) et vous voulez participer ? Envoyez un mail à contact@omcsene.org

Un annuaire de musiciens A l’occasion de cette Fête de la musique et de l’ouverture prochaine de Grain de Sel, l’Office Municipal de la Culture de Séné souhaite constituer un petit annuaire des musiciens amateurs et professionnels de Séné et des alentours immédiats. Une belle occasion pour mieux se connaître… et inventer ensemble des aventures mélodiques.

nible sur le site de l’OMCS Un questionnaire est dispo rès d’Hélène (www.omcsene.org) ou aup 02 34 31 au 02 97 66 90 50 / 06 87

17


LA FERME DE LA VILLENEUVE une histoire agricole qui date du 18ème siècle !

Ceinte par un haut mur, la ferme de la Villeneuve se compose de deux bâtiments rectangulaires, disposant chacun d’un étage sous comble. Son architecture à cour carrée est typique des fermes du nord de la France. Elle apparaît pour la première fois sur une carte en 1912, mais son histoire, intimement liée à celle de l’anse de Mancel, trouve ses origines dès la deuxième moitié du 18ème siècle.

L'anse de Mancel : un ancien polder Vers la fin du règne de Louis XV, les finances de la France ne sont guère brillantes. Des économistes suggèrent d’assécher des marais afin de gagner des terres agricoles et l’État propose une exemption de dîmes et d’impôts pendant 20 ans à ceux qui réaliseraient ces asséchements. C’est ainsi qu’un Nantais, Pierre Joseph Couillaud de la Pironnière, entreprend La ferme de la Villeneuve en 1770 d’assécher une bande de 1 300 hectares sur le pourtour du golfe du Morbihan, dont l’anse de Mancel. Mais face à l’opposition des construite. L’ouvrage est dénommé le "Pont Bras"et constitue riverains, ce projet ne verra jamais le jour de son vivant. Il faut un nouvel accès à Montsarrac. attendre 1821 pour que le projet de poldérisation de l’anse de Le polder changera de propriétaires à plusieurs reprises. Selon Mancel renaisse de ses cendres. Le Nantais Edouard Lorois les époques on y cultivera du blé, de l’avoine, des pommes de obtient une concession. Une digue de 200 mètres de long, terre, du chou, du jonc utilisé pour ligaturer les germes de blé, de 15 à 20 mètres d’épaisseur et de 5 à 6 mètres de haut est mais aussi des herbages et pâturages pour les ovins et bovins.

La digue détruite par la tempête Une tempête ouvre une brèche de 20 mètres dans la digue. Le propriétaire de l’époque, M. Rohling, refuse de prendre en charge les frais de colmatage. S’ensuit alors un contentieux qui aboutit à la vente aux enchères de la propriété en 1934. La ferme est rachetée par M. Fleury, qui y élève des moutons de "prés-salés" et des chevaux de boucherie. En 1937 une violente tempête - coïncidant avec une marée d’équinoxe - provoque un mini raz-de-marée et creuse une énorme brèche dans la digue. Les exploitants agricoles n’obtiennent aucun dédommagement et cessent leurs activités. L’anse de Mancel redevient alors "domaine public maritime"

L’après polder

Digue de l'anse de Mancel

18

Rachetée par M. Guyomard, patron de l’entreprise agroalimentaire bien connue, la ferme de la Villeneuve accueille pendant plusieurs années des colonies de vacances, dont de nombreux Morbihannais gardent un excellent souvenir. Aujourd’hui devenue totalement inhabitable en l’état et située sur une zone classée "Espaces Naturels Sensibles", la ferme de la Villeneuve a été l’objet d’une acquisition à caractère public en 1996 par le Conseil général du Morbihan. Plusieurs associations s’activent désormais pour faire revivre la ferme de la Villeneuve dans le respect des contraintes du lieu.


Séné : portrait de groupe Doucement mais sûrement la population sinagote augmente. Nous sommes désormais 8527 à partager le plaisir de vivre ici (INSEE 31/12/2009). Sans être bouleversée, la structure sociale connaît quelques évolutions notables entre le recensement de 1999 et celui de 2009 : les artisans, les employés, les inactifs voient leur part reculer quand les agriculteurs, pêcheurs et les professions de cadre intermédiaire et supérieur restent stables. La catégorie enregistrant la plus forte hausse étant celle des retraités qui représentent aujourd’hui le tiers de la population. La population sinagote est enracinée, trois quarts d’entre nous vivaient déjà à Séné cinq ans avant le recensement. Sans surprise notre structure par âge traduit le vieillissement d’une population stable au sein de laquelle les 0-14 ans sont la catégorie à enregistrer le plus fort recul entre 1999 et 2009. Le couple avec enfants était le modèle dominant en 1999 (41,7 % des ménages). Ce sont désormais les couples sans enfant (34,3 %) suivis des personnes vivant seules (28,8 %) qui sont majoritaires, les couples avec enfants ne représentant plus que 28,1 % des ménages. Nous nous réjouissons d’apprendre que toutefois le nombre de naissances croît : 77 en 2010, 88 en 2011.

Construire un avenir solidaire pour Séné ne peut négliger cette nouvelle donne démographique : il faut adapter les services et l’habitat à une population sinagote dont les besoins évoluent avec l’âge et poursuivre l’accueil de populations qui renouvellent les générations. Ces populations jeunes ont souvent vécu leur enfance à Séné, elles souhaitent y rester mais peinent à y trouver un logement. Puisqu’on dénombre actuellement 1 131 demandes de logements à la mairie de Séné dont près du quart émanent de personnes qui résident ou ont résidé à Séné, il est socialement juste que la municipalité exige 30 % de logements sociaux dans chaque nouveau programme de construction ! Là sont les enjeux d’une politique de l’habitat et de d’urbanisme à Séné, inscrite dans la forte attractivité de l’ensemble du pays de Vannes : créations de logements sociaux, diversification de l’offre immobilière et des services, opération de rénovation urbaine de grande ampleur comme celle de Cœur de Poulfanc. Autant de projets qui concernent chacun et sur lesquels nous reviendrons souvent.

Pour l'opposition municipale et son groupe Séné Ensemble sonne aussi l'heure du mi mandat. Les élections présidentielles échauffent les esprits et les prochaines élections municipales se profilent à l’horizon avec l’enjeu qu’elles représentent. Il est donc normal et sain qu’au cœur du groupe d'opposition les débats aient lieu et que la préparation de l'avenir se fasse. Nous sommes plusieurs dans le groupe Séné Ensemble à affirmer que l’intérêt des citoyens sinagots doit primer sur toute ambition personnelle. Nous avons besoin plus que jamais d'union pour que Séné puisse relever les défis que sont la modernisation du Poulfanc, la conservation de son patrimoine, le développement économique, l'accompagnement des jeunes et des personnes plus fragiles. C'est ici l’enjeu majeur et le pourquoi de l’existence de notre association. Nous rejetons fermement cette image, droite gauche trop sectaire et qui ne représente en rien ce que veut être notre équipe, ce combat est bien loin des préoccupations communales. Lorsque nous regardons le budget de la commune (Débat d'orientation Budgétaire 2012 et approbation des comptes 2011 lors des deux derniers Conseils Municipaux) on s’interroge légitimement sur certains chiffres :

Quand on voit que 1 % de la répartition des dépenses d’équipement est dédié à l'enfance et la jeunesse, 2% à l’économie, 6 % à l’urbanisme, on s'interroge... La jeunesse et l’économie sont pourtant l’avenir de Séné. Que penser des 36 % du budget d'équipement alloués à la construction de Grain de Sel ? N’y aurait-il pas justement un grain de sel dans les rouages de notre économie municipale ? Nous partageons ce besoin de culture, mais il existe déjà sur Séné un théâtre de verdure, une magnifique salle des fêtes et de nombreuses autres salles associatives. Etait-il judicieux de construire un tel ouvrage, avec des équipements restrictifs et non adaptés aux réels besoins des Sinagots ? Enfin que dire des dotations aux associations qui pourraient s'envoler pour un très petit nombre d'entre elles, clientes de Grain de Sel, et régresser ou stagner pour les autres ? Les contribuables sinagots paieront les équipements culturels et leur fonctionnement par l'impôt (environ 500 000 € / an) en plus des spectacles alors que les visiteurs ne paieront, s'ils se déplacent, que les spectacles, quelle justice ?

Sylvie Sculo & Marc Rousset - Séné Avenir Solidarité seneavenirsolidarite@free.fr

Les conseillers de Séné Ensemble contact@seneensemble.fr  

19


AVRIL

Dates

Manifestations

Sam. 14

Repas dansant de la FNACA - salle de Limur Concours de boule bretonne - La Boule sinagote - Boulodrome Le Derf à 14h30

Jeu. 19

Concours de boule bretonne - La Boule sinagote - Boulodrome Le Derf à 14h30

Dim.22

1er tour des élections présidentielles

Ven.27

Portes ouvertes des écoles (C. Aveline - F. Dolto - A. Guyomard) de 16h30 à 18h30

Sam. 28

Concours de boule bretonne - La Boule sinagote - Boulodrome Le Derf à 14h30 Rencontre d’athlétisme poussins - organisée par l’US Séné athlétisme - Gymnase Cousteau Stage vannerie et tressage de paille - Les Turlupains - Salle Ty Kelou de 14h à 18h

Dim. 29

Courses hippiques - organisées par la Société des courses - Hippodrome A. Cadoret à Cano

Mar. 1er

TREC (Technique de Randonnée Équestre de Compétition) - organisée par Equisaindo - Poney club "Maestria équitation" à Brouël-Kerstang de 9h à 19h

Sam. 5

Centenaire de l’école Sainte-Anne

Dim. 6

2ème tour des élections présidentielles

Du sam. 12 au dim. 3 juin Exposition de printemps des peintres amateurs de Séné - organisée par l’Atelier Bleu -

JUILL.

JUIN

MAI

Salle des expositions, entrée libre du lundi au samedi de 14h30 à 18h30, les dimanches de 10h à 12h30 et de 14h30 à 18h30.

Dim. 13

Courses hippiques - organisées par la Société des courses - Hippodrome A. Cadoret à Cano 18ème Course Nature - organisée par l’US Séné Athlétisme - Départs à 9h30 rue des écoles : 3 ème "Sinagote" de 7 km réservée aux féminines - 4 ème randonnée pédestre solidaire (recette reversée à l’association "Dialaya-Séné") - courses jeunes à partir de 9h

Jeu. 17

Festival "Les Marais Nonchalants" - Réserve Naturelle des Marais de Séné

Sam. 19

Concours de belote organisé par le Club vermeil - Maison des associations Concours de boule bretonne - La Boule sinagote - Boulodrome Le Derf à 14h30

Du mer. 23 au dim. 27

Circuit Effet Mer (installations artistiques nomades et/ou éphémères) au départ de la chapelle de Kerarden

Sam.26

Fête des 2 cales organisée par les Amis de Kerarden - Cale du passage à Montsarrac Gala de boxe - Séné Team Boxing - Gymnase Cousteau

Mer. 30

Collecte de sang organisée par l’Amicale des donneurs de sang bénévoles - Salle de Limur de 15h à 19h

Sam. 2

Spectacle de fin d’année - Art Y Danse - Salle des fêtes

Dim. 3

Tournoi de football sur herbe - organisé par le Séné Football Club

Du ven. 8 au dim. 10

Festiv' Golfe Tango - organisé par l'association Ty Tango - Animations variées au Théatre de Verdure Programme complet sur http://tytango56.free.fr

Sam. 9

Concours de boule bretonne - La Boule sinagote - Boulodrome Le Derf à 14h30

Dim. 10

1er tour des élections législatives

Sam. 16 et dim. 17

Exposition d’arts manuels - organisée par l’AFCS - Centre Ty’Mouss

Dim. 17

2ème tour des élections législatives

Mar. 19

Journée festive des aînés sur le thème de la mer - CCAS de Séné - Complexe Le Derf

Ven. 22

Fête de la musique - organisée par l’Office Municipal de la Culture en partenariat avec la Mairie

Sam. 23

Kermesses du groupe scolaire A. Guyomard et de l’école C. Aveline

Dim. 24

Kermesse de l’école Saint-Anne

Sam. 30

Festival Séné s’accorde au Théâtre de verdure Kermesse de l’école F. Dolto

Dim. 1er

Fête du vélo et de la marche - organisée par la mairie en partenariat avec les Ateliers de Kercourse, Séné Gym, l’US Séné vélo et Sine Fêtes - rendez-vous à partir de 8h30 place de l’Église

Du dim. 1er juillet au dim. 26 août

Marché des arts et de l’artisanat - organisé par la mairie - tous les dimanches matins de 9h30 à 13h

Directeur de la publication : Luc Foucault Service communication : Alexandra Pauly Comité de Rédaction / ont collaboré à ce numéro : A. Phélippo-Nicolas ; I. Dupas ; D. Auffret ; G. Moreau ; P. Rolland ; M. Warin ; C. Le Gall ; V. Jeudy ; N. Richard ; J.M Flageul ; Office Public de la Langue Bretonne (traduction en langue bretonne) - Crédits photos : Mairie de Séné - Associations - Le Télégramme - Ouest-France - Fotolia - M. Raoul P. Pelladeau - Photo "Goélands" p16 : A. Dalmais.

20

Photo de couverture : Pédibus® - École F. Dolto. Charte graphique, conception et impression : Marot et Cie Publicité Trimestriel - Tirage : 5200 exemplaires - Imprimeur certifié imprim’vert. Imprimé avec des encres végétales sur un papier issu de filière certifiée dans la gestion durable de la forêt. Distribution : commune de Séné - www.sene.com PEFC/10-31-1302 PEFC/10-31-1302 contact@sene.com - Tél. 02 97 66 90 62.


Bulletin municipal Séné