Issuu on Google+

FÊTE DU VÉLO & DE LA MARCHE Dimanche 19 juin 2O11

Dossier

Petite Enfance


Inauguration de la rue Marie Curie Grain de sel

Le bâtiment se construit dans le respect des normes d’éco-construction, tandis que la clôture du chantier est revisitée par deux graffeurs sinagots, en lien avec le service Jeunesse.

Samedi 19 mars, dans le cadre de la Journée Internationale des Femmes, les conseillers municipaux, adultes et enfants, ont inauguré la rue Marie Curie à Kerfontaine.

Forum social local

Les 29 et 30 janvier, conférence, débat et animations diverses ont ponctué l’édition 2011.

Inauguration de Pôle emploi Vannes-est

Les nouveaux locaux situés route de Nantes à Séné ont été inaugurés le 13 décembre 2010 en présence du Sous-Préfet et du Maire.

"Embarquement différé" pour les CE1 de Dolto

Accueillis par l’artiste, les jeunes élèves de l’école Dolto ont pu découvrir l’exposition-installation itinérante de Dalf, qui a fait étape à Séné en janvier dernier.

2


L’école, cœur de la cité

Ce printemps sera-t-il porteur de bonnes nouvelles ? 

Comme chaque année, nous sommes dans l’attente des décisions de l’Éducation Nationale pour connaître le maintien ou non de toutes les classes et de tous les postes d’enseignants dans les écoles de la commune pour la prochaine rentrée. Compte tenu du léger rebond des naissances au cours des dernières années et donc des effectifs scolaires, nous sommes raisonnablement optimistes.

Si nous sommes soucieux de l’évolution des effectifs, c’est parce que nous jugeons l’école comme occupant une place centrale dans la commune. Elle symbolise le renouvellement des générations, le dynamisme et l’avenir de la cité. Ainsi, créer les conditions d’accueil des familles sur notre territoire est donc loin d’être une préoccupation accessoire : elle est vitale. Appuyée par les élus, nous souhaitons qu’elle soit aussi portée par tous les habitants. Autre préoccupation que nous souhaitons vous faire partager : la remise en question par le gouvernement de la scolarisation des enfants de moins de 3 ans à la prochaine rentrée. Cette décision politique aura de multiples conséquences pour les

SOMMAIRE Page 4 Page 5 Page 6 Page 7 Page 8 Page 9 à 12

Enfance-Jeunesse Réserve Naturelle Initiatives Locales Intercommunalité Urbanisme & Voirie DOSSIER : Petite Enfance

Directeur de la publication : Luc Foucault Service communication : Alexandra Pauly Comité de Rédaction/ont collaboré à ce numéro : J.F. Drain ; I. Dupas ; A. Phelippo-Nicolas ; S. Jousseaume ; B. Tellier ; C. Bernard ; D. Auffret ; G. Moreau ; V. Jeudy ; M. Warin ; C. Le Gall ; R. Kerbiquet (traduction en langue bretonne). Crédits photos : Mairie de Séné - François Berland - Philippe Dewaele Associations - Le Télégramme - Ouest-France.

Luc Foucault, Maire et Anne PhelippoNicolas, 1ère adjointe en charge de la Petite Enfance, de l’Enfance, de la Jeunesse et de la Vie scolaire.

enfants, les familles et les collectivités. Les parents seront privés d’un choix et devront supporter le coût d’un mode d’accueil de substitution. Les collectivités devront réorganiser les structures d’accueil de la Petite Enfance pour répondre aux besoins nouveaux des familles, avec pour conséquence un transfert de charges à la collectivité, non compensées. Quant à la prise en compte des bienfaits pour l’enfant, la question n’a même pas été traitée. Ainsi des choix nationaux ont une portée locale très forte… Avec de nombreux parents et professionnels de la Petite Enfance, vos élus condamnent cette logique de diminution des dépenses publiques au détriment du système éducatif.

Page 13 Page 14 Page 15 Page 16 Page 17 Page 18 Page 19 Page 20

Agenda 21/Jardins familiaux Votre avis nous intéresse Vie Économique Vie Associative Vie Culturelle Le Saviez-vous ? Opinions Agenda 2O11

Photo de couverture : A. Jimenez (sortie pédagogique dans la nature organisée par l’association "A Fleur de Cœur"). Charte graphique, conception et impression : Marot et Cie Publicité Trimestriel - Tirage : 5 200 exemplaires - Imprimeur certifié imprim’vert Imprimé avec des encres végétales sur un papier issu de filière certifiée dans la gestion durable de la forêt. Distribution : commune de Séné - www.sene.com contact@sene.com - Tél. 02 97 66 90 62.

3


DES COULEURS à la cantine !

Un nouveau mobilier aux teintes nectarine et anis.

Nectarine et anis : voilà les teintes du mobilier récemment installé dans le restaurant scolaire du Bourg (montant de l’investissement : 28000 e TTC). De quoi rajeunir nettement l’aspect de la grande salle qui reçoit chaque jour les élèves des écoles élémentaires Françoise Dolto et Saint-Anne, mais également les enfants des accueils de loisirs sur les mercredis et les vacances scolaires. Les jeunes utilisateurs sont ravis : l’alternance de tables rectangulaires et octogonales et l’acquisition de claustras pour découper l’espace changent le moment du repas. "On a l’impression d’être au restaurant !". Et les agents de la vie scolaire plébiscitent également cet investissement qui a pris en compte leurs attentes, notamment sur la solidité et la légèreté des chaises qu’il faut soulever très fréquemment. A table !

UNE CLASSE BILINGUE français/breton à Séné Pratiquer une deuxième langue dès la maternelle est une vraie chance ! En lien étroit avec l'Inspection d'Académie et l’Office Public de la Langue Bretonne, la Mairie de Séné prépare l’ouverture d’une classe enfantine bilingue français/breton à l’école maternelle Albert Guyomard pour la prochaine rentrée scolaire. Cette classe regroupera les différents niveaux de maternelle (de la petite à la grande section).

Les classes bilingues français/breton sont des classes de l’école publique dans lesquelles l’enseignement est assuré 50% en français et 50% en breton. La classe est prise en charge par un enseignant bilingue français/breton de l'éducation nationale, dans le cadre des programmes officiels de l'école. La langue bretonne est acquise dans son utilisation comme véhicule d'enseignement dans les différentes disciplines : mathématiques, histoire, EPS, éducation artistique... Il n’est bien sûr pas indispensable que les parents maîtrisent le breton : les enfants ont souvent à cœur de jouer à leur tour les "enseignants" auprès de leurs familles non bretonnantes. Les parents des élèves de la classe bilingue déjà inscrits se sont constitués en collectif. Ils assureront une permanence à l'école maternelle Guyomard à l'occasion des portes ouvertes, le 15 avril de 16h45 à 18h30.

4

Pour inscrire votre enfant dans cette classe bilingue à la rentrée prochaine ou pour tout renseignement, vous pouvez contacter (le plus rapidement possible) : Le Service Vie Scolaire de la Mairie de Séné Tél. 02 97 66 59 71 ou par mail : warin-m@sene.com ou Ronan Postic, référent de l'Office Public de la Langue Bretonne pour ce dossier - Tél. 06 87 35 84 85 ou par mail : ronan.postic@ofis-bzh.org


DES JEUNES SINAGOTS PRENNENT SOIN DES OISEAUX DU MARAIS Le service enfance-jeunesse organise régulièrement des sorties et des animations pour les jeunes sinagots. Avant leur départ, ils participent à des actions collectives pour mieux se connaître, et pour s'impliquer utilement dans la vie de la commune. Ainsi, au début de l’année 2010, deux groupes s'étaient déjà rendus à la réserve naturelle afin de planter des arbres et arbustes autour du récent observatoire de Michotte. Ces 1er et 2 mars, avant leur voyage au Futuroscope de Poitiers, 12 jeunes courageux encadrés par Nicolas Scourzic, animateur au service Enfance-Jeunesse, ont rempli une mission pour le moins originale : construire un îlot de vase au milieu d'un ancien bassin du marais salant ! L'objectif de ce travail est de mettre à disposition de certains oiseaux nicheurs de la réserve (avocette, échasse blanche, sterne pierregarin) un nouveau lieu susceptible d'accueillir leurs nids, au printemps. Le niveau d'eau du bassin ayant été préalablement abaissé, la petite équipe a procédé en deux étapes, en compagnie de Vincent Jeudy et Yves Le Bail, animateurs de la réserve naturelle :

Un chantier citoyen à la réserve pour 12 jeunes sinagots.

la première matinée, construction de la structure de l'îlot à l'aide de mottes d'argile, la seconde matinée, "remplissage" de cette structure avec de la vase prélevée dans le fond même du bassin. Un travail physique et plutôt salissant mais qui s'est déroulé dans une vraie bonne humeur ! L'équipe de la réserve naturelle observera attentivement l'évolution de ce nouvel îlot et sa colonisation par les végétaux ; et c'est chaque visiteur qui pourra plus tard constater son utilisation par les oiseaux de nos marais...

PRATIQUE

EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE "Prises de becs"

Aigrettes roussâtres. Crédit photo : Jean-Pierre Artel.

Jusqu'au début du mois de juin, le centre nature accueille le travail de Jean-Pierre Artel, photographe du golfe et conservateur des marais du Duer à Sarzeau, mais aussi globe-trotter de la photo d'oiseaux. Grand ami de Rémy Basque, Jean-Pierre Artel a choisi de présenter des clichés pour la plupart réalisés en sa compagnie, à l'occasion de leurs expéditions photographiques communes. Tous les après-midi, entrée libre.

Visitez la réserve naturelle, comme il vous plaît !

... à votre rythme : visite simple Sentiers ouverts du 01/02 au 31/08 (prêt de jumelles). ... avec un animateur nature : visite commentée (1 heure) Vacances de printemps (toutes zones) et d'été : tous les jours. Autres périodes : mercredis et dimanches après-midi. ... en s'amusant : ateliers nature (45 minutes) Tous les jours en été : 2 ateliers pour toute la famille ! ... en passant par le centre nature : accueil, boutique, expositions photo. L'équipe de la réserve naturelle propose également des balades nature sur d'autres sites naturels, dont certaines sont spécifiquement adaptées aux enfants, ainsi que des conférences : programme détaillé consultable et téléchargeable sur le site web www.reservedesene.com, dans la rubrique "Animation nature".

La Réserve Naturelle des Marais de Séné est ouverte du 1er Février au 31 août 2011 . Plein tarif : 5 € / Tarif réduit : 2,50 € / Forfait famille : 12 € Horaires, renseignements, réservations : Tél. 02 97 66 92 76 www.reservedesene.com

5


Dimanche 19 juin à partir de 1Oh

3ème Fête (Faites) du Vélo et de la Marche

La mairie organise cette fête en partenariat avec Vélomotive, les Ateliers de Kercourse, Séné Gym, l'US Séné Vélo et Sine Fêtes. Pour la 3ème année consécutive, en famille ou entre amis, à vélo ou à pied, vous serez invités à sillonner les pistes cyclables et les chemins sinagots, en profitant d’une nature préservée et exceptionnelle.

Rendez-vous dimanche 19 juin pour l'édition 2011.

La "bourse aux vélos" c’est simple, vous amenez votre vélo à vendre le matin et en fixez le prix. S'il est vendu, vous récupérez le prix moins les frais, s’il n’est pas vendu, vous le reprenez. L’idée est de redonner vie à moindre coût à tous les vélos qui dorment dans nos garages et qui peuvent encore faire des heureux !

Le rassemblement est prévu à 10h, place de l’Église, pour un départ à 10h30. Des circuits vélos plus ou moins longs vous seront proposés. Une première pause est prévue à Port-Anna, magnifique cadre où vous pourrez vivre un moment agréable, avec dégustation d’huîtres, boissons, contes. La seconde pause se situera à la chapelle de Kérarden. Les marcheurs eux seront conviés à une balade contée conduite par Séné Gym. Pendant ce temps, au bourg, plusieurs stands accueilleront les visiteurs, dont ceux de la vérification gratuite des vélos et de la fameuse bourse aux vélos. Le retour des circuits se fera entre 12h30 et 13h30, place de l’Église. Là, tout aura été prévu pour vous restaurer : buvette et repas (frites, galettes, saucisses, crêpes)… en musique. L’après midi, l’ambiance sera à la fête avec la traditionnelle vélo-parade suivie de divers jeux dotés de récompenses dont la course de lenteur, le jeu "de la tête et des jambes", le gymkana-vélo pour les plus jeunes…

APPRENDRE À SAUVER

des vies !

"Toute personne peut s’inscrire, surtout celles qui ont dans leur famille des personnes atteintes de problèmes cardiaques". Loïc Le Douarin, médecin-cardiologue, encourage les Sinagots à se former aux gestes qui sauvent, plus particulièrement à la manipulation des défibrillateurs. Lui-même résident de la commune, il anime régulièrement à Séné des réunions de formation, ouvertes à tous (particuliers ou membres d’associations) et qui se décomposent en deux temps : La première partie de réunion est consacrée à une approche globale du geste qui sauve : pourquoi intervenir, face à quels symptômes, comment reconnaître une syncope, pourquoi fautil faire vite… La deuxième partie est ensuite dédiée à la pratique sur mannequins, grâce à la présence à chaque réunion d’un ou deux secouristes diplômés qui encadrent les participants.

6

Des formations pour apprendre à manipuler un défribrillateur.

4 défibrillateurs sont installés sur la commune : à Intermarché au Poulfanc, à la pharmacie du bourg, au gymnase Cousteau et au complexe sportif Le Derf. La formation vous apprendra à les manipuler pour sauver des vies. Les réunions ont généralement lieu en soirée, à partir de 20h30. Si vous souhaitez participer à une formation, vous pouvez contacter à tout moment la mairie de Séné :

Renseignements et inscriptions auprès de Audrey Boyce Tél. 02 97 66 59 64 - boyce-a@sene.com


Le PLAN DE DÉPLACEMENTS URBAINS de Vannes agglo

Le Conseil communautaire de Vannes agglo a approuvé le Plan de Déplacements Urbains (PDU) de l’agglomération lors de la séance du 17 février, en l’absence de 38 élus - dont ceux de Séné - qui avaient au préalable quitté la salle pour protester contre la gestion du dossier de Parc Naturel Régional par le Président de Vannes agglo.

Qu’est ce qu’un Plan de Déplacements Urbains (PDU) ?

Quelles conséquences pour notre commune ?

Le plan de déplacements urbains (PDU) est un document qui fixe les orientations fondamentales en matière de transport de voyageurs et de marchandises, de circulation, de stationnement… A ce titre, il constitue le document de référence pour toutes les actions à mener dans ces domaines.

Pour le transport collectif urbain, le PDU prévoit de renforcer le réseau structurant et d’augmenter les fréquences sur les lignes existantes. Les élus de Séné seront très vigilants à ce que les particularités de notre commune soient mieux prises en compte à savoir : La création d’une nouvelle liaison directe et régulière entre le centre-bourg et le Poulfanc, par la route de l’Hippodrome ; Le renforcement de la ligne 2 jusqu’à Bellevue ; Pour les villages du Sud-est de la commune (Moustérian, Montsarrac…), la création d’une ligne de transport à la demande avec véhicule à petit gabarit, en lien avec le bourg.

Pourquoi un Plan de Déplacements Urbains ? Les transports ont un impact fort sur les émissions de gaz à effet de serre (CO2) : 1700 tonnes par jour pour notre agglomération, soit plus de 4 tonnes/habitant et par an  ! Leur réduction est donc l’un des chantiers prioritaires du Grenelle de l’environnement. Les PDU seront l’un des outils de mise en œuvre de cette politique. Ils constituent un réel investissement d’avenir pour les générations futures qui infléchira l’aménagement de notre territoire pour mieux lutter contre le réchauffement de notre climat.

Concernant le développement des modes doux (essentiellement marche à pied et vélo), la commune pourra s’appuyer sur le PDU pour donner un coup d’accélérateur à la création de nouvelles pistes cyclables, l’installation de bornes-vélos, de zones de rencontre (voir page 8) et de zones 30.

Que contient ce PDU de Vannes Agglomération ? Les principales dispositions du PDU sont rassemblées dans un document autour de 5 thèmes : - Améliorer l’articulation urbanisme et déplacements - Renforcer les transports collectifs urbains - Développer les pôles d’échanges multimodaux (encourager le covoiturage) - Engager une politique en faveur des déplacements doux - Maîtriser la circulation automobile

Le PDU a-t-il des chances d’atteindre son objectif ? Malgré un budget conséquent sur 10 ans de 177 millions d’euros dont 67 à se répartir entre les communes, ce PDU manque cruellement d’ambition, notamment concernant le développement du transport collectif. Alors que de nombreuses agglomérations de la même taille que Vannes investissent dans des projets de transport en commun en site propre, Vannes agglo se contente de renforcer l’existant ; ce qui ne sera pas suffisant pour répondre aux objectifs qu’elle s’est fixée de réduire de 10% la circulation automobile. Très loin des 20% de réduction de gaz à effet de serre exigés par la loi.

La commune pourra s'appuyer sur le PDU pour donner un coup d'accélérateur à la création de nouvelles pistes cyclables, l'installation de bornes-vélos (ici à Barrarac'h)...

7


UNE ZONE DE RENCONTRE au bourg de Séné La rue appartient à tous les usagers. Pourtant, son aménagement a longtemps été conçu à la mesure des seuls automobilistes. Les priorités actuelles en matière de développement de la vie locale nécessitent d’aller vers un partage plus équitable de l’espace public. Ce partage de la voirie qui se concrétisera par la création de zones de rencontre, induit la cohabitation entre les piétons, les deux-roues et les véhicules à faible vitesse. Il s’agit d’un nouveau moyen de créer "du lien social" et de rendre la ville plus civile, plus agréable.

Sur les zones de rencontre, les piétons ont toujours la priorité sur les automobilistes, même en dehors des passages piétons. Sur les zones de rencontre, les cyclistes ont toujours la priorité sur les automobilistes, même en dehors des pistes cyclables. Sur les zones de rencontre les piétons peuvent circuler sur toute la largeur de la chaussée et la traverser en n’importe quel endroit. Sur les zones de rencontre, l’automobiliste adapte sa vitesse (limitée à 20km/h) au flux des piétons.

Qu’est-ce qu’une zone de rencontre ? Selon l’article R 110-2 du Code de la route "une zone de rencontre est une section ou un ensemble de sections de voies en agglomération constituant une zone affectée à la circulation de tous les usagers. Dans cette zone, les piétons sont autorisés à circuler sur la chaussée sans y stationner et bénéficient de la priorité sur les véhicules, dont la vitesse est limitée à 20km/h. Toutes les chaussées sont à double sens pour les cyclistes, sauf dispositions différentes prises par l’autorité investie du pouvoir de police. Les entrées et sorties de cette zone sont annoncées par une signalisation et l’ensemble de la zone est aménagé de façon cohérente avec la limitation de vitesse applicable." En d’autres termes, il s’agit d’une zone où les piétons bénéficient de la priorité sur tous. C’est sans doute à ce titre, une mini révolution dans nos esprits, plutôt habitués à considérer la voiture comme maître de la route.

Le projet de périmètre d’une zone de rencontre au bourg Issu d’une réflexion avec les membres du comité consultatif urbanisme, habitat, déplacements, bâtiments, le périmètre proposé pour la zone de rencontre regroupe les rues suivantes : rue du Golfe, place Coffornic, ruelle du Recteur, rue des Vierges, haut de la rue de la Fontaine, rue des Écoles (haut), place Floresti, rue du 16 mars 1962, rue des Droits de l’enfant.

Qu’en pensez-vous ? Piétons, cyclistes, automobilistes, personnes à mobilité réduite, commerçants qu’en pensez-vous ?

Faites-nous part de vos réactions : Par courrier (Mairie de Séné - Place de la Fraternité 56860 SÉNÉ) ou par mail : contact@sene.com

LES PRINCIPAUX au cours de TRAVAUX PRÉVUS l'année 2011 Voirie : aménagement des rues du Chemin noir et de la Grenouillère / aménagement des rues de Bel-air, Cantizac, Prat-Rohic (suite des travaux engagés en 2010) / aménagement de sécurité : Croix neuve, Michotte, Kérarden / réfection des trottoirs : rue du Bois de Lisa. Habitat : début de construction de 7 logements sociaux ZAC de Kerfontaine / fin des travaux d’aménagement de la 5ème tranche de la ZAC de Kerfontaine. Bâtiments : extension du bâtiment d’accueil de la Réserve Naturelle / extension du court de tennis le Néchet / poursuite des travaux de restauration de l’Église / poursuite des travaux de construction du Centre Culturel.

8


Teuliad : bugaligoù Attentive aux besoins des toutpetits et de leurs parents, notre commune développe des solutions d’accueil pour la Petite Enfance. Elle se positionne aussi comme partenaire des écoles maternelles. Son rôle ne peut cependant pas se limiter à des offres de services en réponse aux attentes des familles. Quotidiennement, des agents de la collectivité mettent en œuvre leur savoir-faire pour accueillir les jeunes enfants, mais leur travail prend toute sa dimension dans un projet éducatif partagé au sein duquel parents, professionnels et élus sont complémentaires. Au cœur de ce projet de coéducation : l’apprentissage du "vivre ensemble" dès le plus jeune âge et la conviction "qu’ il faut tout un village pour élever un enfant". Anne Phelippo-Nicolas 1ére Adjointe en charge de la Petite Enfance, de l'Enfance, de la Jeunesse et de la Vie scolaire

3

S STRUCTURE D'ACCUEIL fant du petit en

Àr ewezh d’ezhommoù ar re vihanañ hag o zud e vez diorret diskoulmoù degemer evit ar vugaligoù get hor c’humun. Ur c’heveler d’ar skolioù-mamm emañ ivez ar gumun. Met ne c’hell bout he roll termenet da ginnig servijoù evit respont d’ezhommoù ar familhoù hepken. Bemdez e vez lakaet e pleustr o chemet get implijidi ar strollegezh lec’hel evit degemer bugale yaouank, met ur ster a zo get al labour-mañ e framm ur gwir raktres pedagogel rannet etre tud dar vugale, tud a vicher ha dilennidi é kenlabourat. E kreiz ar raktres-se emañ deskiñ ar "beviñ asambles" an abretañ posubl hag ar gredenn hon eus afer ag "ur gêriadenn a-bezh evit desav ur c’hrouedur".

Anne Phelippo-Nicolas, eil-maerez 1ñ e karg ag ar vugaligoù, ar vugale, ar yaouankiz hag ar vuhez er skolioù

ulti-Accueil M , e h c è r C Minites Maternelles n ta is s s A is la e R t e La mini-crèche "Les Petits Patapons".

La mini-crèche "Les Petits Patapons" est située rue du Poulfanc à Limur. Elle accueille jusqu’à 15 enfants âgés de 2 mois et demi jusqu’au jour de leurs 4 ans, en accueil régulier. Dirigée par Lucie Riguidel, elle est ouverte de 7h30 à 18h30, du lundi au vendredi.

Le multi-accueil

Le Pôle Enfance comprend également le Relais Assistantes Maternelles (RAM) : lieu d’information pour les assistantes maternelles et les parents à la recherche d’un mode d’accueil ou d’informations sur la contractualisation avec l’assistante maternelle (statut, contrat, salaires…). Caroline Cochou, coordinatrice Petite Enfance, accompagne l’ensemble des structures, Pôle Enfance et mini-crèche.

"La Baie des Lutins" est situé au Pôle enfance, rue des écoles en centre-bourg. Il accueille jusqu’à 20 enfants âgés de 2 mois et demi jusqu’au jour de leurs 4 ans, en accueil régulier ou occasionnel en fonction des besoins des familles. Dirigé par Brigitte Le Palabe, il est ouvert de 7h30 à 18h30, du lundi au vendredi. Les structures Petite Enfance de Séné vivent et se développent avec le soutien de nos partenaires : la Caisse d'Allocations Familiales et le Conseil Général du Morbihan (PMI).

Le Pôle Enfance réunit le Multi-accueil, le Relais Assistantes Maternelles ainsi que le centre de loisirs Ty'Mouss.

Suite p 10

9


Teuliad : bugaligoù > DES

ÉQUIPES PROFESSIONNELLES

La fonction d'accueillant(e) Les professionnel(le)s du secteur petite enfance ont comme objectif d’accueillir le jeune enfant

S E G A N G I O TEM

et sa famille. Le travail en équipe pluridisciplinaire permet à chacun(e) d’assurer son rôle et ses missions dans une démarche de réflexion concertée avec le souci permanent de s’appuyer sur des compétences complémentaires qui favorisent l’accompagnement du jeune enfant dans sa globalité. En tant que partenaires privilégié(e)s du jeune enfant et de ses parents, les professionnel(le)s de la petite enfance occupent une position de tiers, leurs rôles sont complémentaires. A ce titre, ils (elles) accompagnent les parents dans leurs fonctions éducatives. Si leurs formations les amènent à exercer leur métier avec des compétences spécifiques, Ils (elles) ont tou(te)s un but commun : accueillir l’enfant et sa famille.

10

TRAVAILLER auprès des tout-petits Valérie Jouan et Anne Jimenez, éducatrices de jeunes enfants.

˝Développer le potentiel de l'enfant˝ Nous travaillons en lien avec 4 groupes différents mais étroitement liés : les enfants, les parents, l’équipe et les partenaires (bibliothèque, associations, etc.). Nos directrices ont établi un projet pédagogique commun à l’ensemble des structures Petite Enfance de Séné, destiné à répondre à six besoins essentiels de l’enfant dans son développement global : sécurité physique, affective, socialisation, éveil, stimulation des potentialités et prise en charge individuelle. Notre mission est de porter ce projet pédagogique et de le décliner en plusieurs actions.

Des ateliers créatifs variés.

L’accueil du jeune enfant dans nos structures est très ritualisé car l’enfant a besoin de repères pour se sentir sécurisé : les temps de jeux, de repas, de sieste sont reproduits d’un jour à l’autre. Nous proposons des projets qui échappent à ce quotidien, tant sur le plan de la motricité que de l'éveil. Un important travail d’observation nous permet d’adapter les activités et d’individualiser la prise en charge. Notre travail vise à développer le potentiel de chaque enfant, sans le forcer, avec patience, tendresse et bienveillance. Le RAM permet aux enfants de varier les activités et aux assistantes maternelles d'échanger entre professionnelles.


˝La polyvalence, au cœur de notre métier˝ Marie Mansion et Audrey Lopez, diplômées du CAP Petite Enfance.

Notre travail est un exercice permanent d’équilibre entre des tâches très différentes, tantôt auprès des enfants, tantôt en cuisine ou en dehors des heures de présence des petits. A la mini-crèche, notre particularité est de préparer les repas sur place. La cuisine nous prend toute la matinée, de la préparation des repas au service. Au multi-accueil, les repas sont livrés chaque matin. Nous vérifions la température des aliments, les quantités et gérons le stockage des repas jusqu’au service. Point commun aux deux structures, nous assurons une partie de l’entretien des locaux, le ménage courant, la gestion des stocks de produits d’entretien, les désinfections, le pliage du linge… La seconde moitié du temps, nous travaillons aux côtés des auxiliaires de puériculture pour les soins de nursing, participons aux activités proposées aux enfants… Nous devons nous adapter en permanence aux besoins de la structure et des enfants : un va-et-vient continu, mais qui donne de la variété à notre métier.

Des jeux pour travailler la motricité.

˝Au plus près des besoins de l’enfant˝ Sophie Le Port et Marie N'Go, auxiliaires de puériculture.

Notre métier, c’est avant tout de répondre aux besoins de l’enfant. Au quotidien, cela se traduit par les soin de "nursing", c’est-à-dire tout ce qui se passe dans la salle de bain : changes, soins du nez, des yeux… Nous distribuons les repas et les biberons. Pour chaque tâche, il y a un protocole clair à respecter, les règles d’hygiène sont strictes. Nous sommes aussi en charge des périodes d’adaptation : à l’arrivée d’un nouvel enfant, nous assurons le 1er entretien avec les parents et prenons en note les habitudes de vie du petit. Pendant toute une semaine, nous nous occupons entièrement de l’enfant, et transmettons progressivement à l’équipe toutes les informations nécessaires à un accueil réussi. Nous participons également aux activités et ateliers d’éveil avec l’ensemble de l’équipe.

"Notre métier : répondre aux besoins de l'enfant".

Nous accueillons les petits 3 ou 4 ans au cours desquels on les voit évoluer, apprendre à marcher, à parler… et on s’émerveille toujours !

Anita Morel et Monique Le Gallic, assistantes maternelles.

˝Un accueil familial˝ Lorsque nous accueillons un enfant, c’est toute notre famille qui l’accueille. Ils nous appellent "tata" ou "tatie", on les voit grandir, de quelques mois à 3 ans généralement, jusqu’à ce qu’ils entrent à l’école. Pour faire notre métier, l’essentiel est avant tout d’aimer les enfants, mais aussi d’avoir une patience hors-normes ! On ne s’invente pas assistante maternelle. Aujourd’hui encore, beaucoup ne considèrent pas cette activité comme un métier. Pour être agréées, nous avons pourtant été formées par la Protection Maternelle et Infantile

(PMI) qui dépend du Conseil Général et qui peut venir nous contrôler à tout moment. Nous veillons particulièrement à l’épanouissement des enfants, en essayant de multiplier les activités avec eux, en plein air dès que possible. Le Relais Assistantes Maternelles nous permet de faire avec les enfants des activités qu’ils ne pourraient pas faire chez nous (ateliers de peinture, jeux d’éveil…) et de leur apporter une première expérience de la vie en collectivité. Cela nous permet également de rencontrer d’autres assistantes maternelles pour échanger et partager nos expériences.

Suite p 12

11


Teuliad : bugaligoù

Petite n e il e u c c 'a L ernelle Section Mat > LA

COMMUNE...

compte trois écoles maternelles publiques : - L’école Albert Guyomard au Poulfanc - L’école Claude Aveline à Langle - L’école Françoise Dolto en centre-bourg.

L’école privée Sainte-Anne propose également une section maternelle.

Claudine Acar, directrice de l’école maternelle Françoise Dolto, nous parle de l’accueil de l’enfant en petite section. Quelles sont les principales missions de l’école maternelle ? Notre mission est de scolariser les enfants. On les rend "élèves" en les intégrant dans une nouvelle dynamique de groupe, dans un nouveau mode de fonctionnement : celui de l’école. Ce qui différencie l’école des structures d’accueil Petite Enfance, c’est le passage à un apprentissage systématique, guidé par des programmes à respecter. En termes de développement et d’éveil, nous sommes là pour développer la curiosité des enfants, leur apprendre qu’ils ont le droit de se tromper, les pousser à oser. Nous devons faire en sorte qu’ils se sentent heureux, valorisés, en maintenant un lien affectif réel, indispensable à l’apprentissage.

veil É n e e c n fa n E ' L Les structures d’accueil Petite Enfance et les Assistantes Maternelles mettent l'Art et la Culture au service de l'éveil des toutpetits. La création en 2010 d'un spectacle interactif ("De(ux) Bouts"), les sorties nature avec l'association "A Fleur de Cœur", la participation au "Printemps des poètes"... sont autant de projets qui aiguisent la curiosité et la créativité des enfants.

12

A l'école maternelle, on développe la curiosité des enfants, on les pousse à oser.

Quels sont les avantages et les inconvénients de la scolarisation précoce ? Je ne suis pas certaine que le terme "précoce", soit pertinent. Chaque enfant est différent et possède son propre rythme de développement. Entre 2 et 3 ans, certains enfants ne sont effectivement pas prêts à un rythme de vie collectif. Mais certains sont demandeurs : c’est à l’équipe enseignante de mettre en place les conditions pour qu’ils se sentent à leur place. D’après moi, c’est une chance pour les enfants d’être scolarisés tout petits, car à cet âge ils ont besoin de se confronter à un groupe d’enfants de leur âge, pour se positionner, trouver leur place. C’est excellent pour leur développement psychologique. Ils peuvent déjà commencer à construire des savoirs et des compétences. Comment caractérisez-vous la fonction d’ATSEM (Agent Territorial Spécialisé des Écoles Maternelles) ? Il s’agit d’une fonction très compliquée, très délicate. A Séné, nous avons la chance d’avoir une ATSEM par classe, qui passe la journée complète auprès de l’institutrice et des enfants. L’ATSEM doit prendre des initiatives, sans perdre de vue que l’enseignante reste maître du fonctionnement de sa classe et du climat qu’elle y installe. Les ATSEM encadrent les activités, les repas, les siestes… et ont en plus des tâches ménagères en fin de journée. C’est un métier où il faut savoir s’adapter en permanence.

IVE N COLLECT IO T A É R C rrera PROJET DE avec Liz He

"D’avril à juillet 2011, Liz Herrera, artiste peintre originaire d’Argentine, intervient au sein des trois e structures Petite Enfanc de Séné. és Des ateliers sont propos 15 Imagination et créativité aux enfants à partir de en marche. du mois, soit 70 enfants istantes Maternelles èche et du RAM, 17 Ass multi-accueil, de la mini-cr de réaliser une La finalité de ce travail est jet. pro le s dan ées liqu étant imp x de récupération qui lpture à base de matériau oeuvre collective : une scu Cette démarche tion du Centre Culturel. ura aug l’in de s lor e osé sera exp tuel des petits et des met un enrichissement mu de création artistique per locale". à la dynamique culturelle grands et la participation


LE POINT SUR L'AGENDA 21 des services municipaux Le 31 mars 2010, le conseil municipal de Séné a décidé la mise en place d’un Agenda 21 des services municipaux. L’objectif est de promouvoir une culture collective au sein de la mairie et de ses services, en faveur du "développement durable ou soutenable", ceci pour permettre à chacun de proposer des programmes d’actions pour conjuguer le respect de l’environnement, l’économie et la solidarité dans l’exercice de son métier. Force motrice d’un Agenda 21, la participation des agents a débuté en décembre dernier par le partage d’un socle de connaissances communes sur les grands principes du développement durable avec ses enjeux planétaires, mais aussi en fonction d’éléments de diagnostic sur la commune de Séné. Ces temps d’information ont permis d’échanger sur les bonnes pratiques mises en œuvre dans différents services (recours au papier recyclé, analyse en temps réel des consommations d’eau, suppression des produits d’entretien en aérosol, etc.) Ce fut également l’occasion de mettre en avant certains axes de progression : la maîtrise des consommations de chauffage de certaines salles communales

Réunion de lancement de l'Agenda 21 des services municipaux.

(un audit énergétique est en cours), un questionnement sur la circulation de l’information... La méthode a déjà permis la mise à jour par les agents communaux de certains gaspillages auxquels il est possible de remédier. Le printemps 2011 est consacré à l’élaboration des propositions d’actions concrètes, ou « axes de progrès » après consultation des agents par interviews, puis réflexion au sein d'un groupe-projet et d'ateliers de production. La démarche se veut essentiellement participative et transversale. Il sera rendu compte prochainement dans ce bulletin des actions dites «  durables  » envisagées par la Mairie... Car elles concernent tous les habitants de la commune.

EN PHASE DE CONCRÉTISATION Suite à l’appel à candidature lancé dans le bulletin municipal de janvier 2010, une Des cabanons de 3 m2 seront mis trentaine de personnes à disposition des jardiniers. se sont montrées intéressées pour suivre la mise en place de jardins familiaux à Keravelo. Après une présentation du projet et un échange autour des caractéristiques des jardins, un avant-projet a été arrêté. Le site choisi est le lieu-dit "le champ de Keravelo", près du camping du moulin de Cantizac. Sa superficie permet d’installer une cinquantaine de parcelles, la plupart ayant une surface de 100 m2. Un cabanon de 3 m2, à base de sapin douglas non traité, sera mis à disposition de chaque jardinier. Leur réalisation a été confiée au Centre d’Aide par le Travail du Prat, spécialisé dans ce type de constructions. Un règlement des jardins familiaux a également été rédigé.

Il fixe les conditions à réunir pour bénéficier d’une parcelle de jardin : habiter Séné en résidence principale et ne pas être propriétaire d’une parcelle de plus de 300 m2 (habitation comprise). Le 23 février dernier, le Conseil municipal a fixé les tarifs de location, qui s’échelonnent de 40 à 100 e par an pour une parcelle de 100 m2. La transmission des pièces nécessaires au calcul du quotient familial permet d’ajuster le loyer en fonction du revenu du foyer. Profitant des températures plutôt clémentes de février, le service des espaces verts a planté 250 arbustes, formant des haies pour abriter et renforcer l’intimité du site. Charmes, cornouillers, fusains et amélanchiers y côtoieront des noisetiers. Des saules des vanniers ont été ajoutés : les jardiniers pourront trouver de multiples usages à leurs branches souples et dorées. Enfin, quelques arbres fruitiers vont constituer un embryon de verger commun. Il reste des terrains disponibles. Vous pouvez contacter la mairie pour tout renseignement.

13


ulletin

r le b u s s i v a e Votr

Lors de la distribution du bulletin municipal de janvier, un questionnaire de satisfaction a été adressé à l’ensemble des foyers sinagots. Que pensez-vous de la périodicité, de la présentation et du contenu du bulletin ? 38 foyers ont joué le jeu et nous ont fait parvenir leur avis, concordant sur plusieurs aspects. Le rythme de publication trimestriel satisfait la quasi-totalité des lecteurs, tout comme la présentation générale et le graphisme du bulletin. Les commentaires ont tout de même relevé une tendance à souhaiter des photos plus grandes et une lecture plus simple. Nous allons donc veiller à maintenir une densité d’information équilibrée entre textes et images. Beaucoup ont proposé que le bulletin soit imprimé sur papier recyclé : il est imprimé sur papier PEFC, label sur lequel nous reviendrons dans un prochain numéro. Concernant les contenus, les questionnaires reçus montrent un intérêt partagé pour l’ensemble des rubriques régulièrement proposées. Pour chacune, au moins 75 % des avis exprimés oscillent entre "rubrique intéressante" et "rubrique très intéressante". Nous avons retenu quelques pistes parmi les propositions reçues, comme celle de donner ponctuellement la parole au Conseil Municipal des Enfants.

Certaines alertes, dont celle de veiller au risque de publireportage, ont attiré notre attention. Toutes les pistes proposées sont et continueront à être étudiées, en fonction des thématiques des prochains bulletins municipaux. Plusieurs personnes souhaiteraient que le bulletin propose des informations pratiques telles que "mémento des services", "liste des associations", "démarches administratives". Sur ces points, nous réaffirmons nos choix éditoriaux : que le bulletin municipal soit une publication tournée vers la vie de la commune, son actualité et ses projets. Les informations d’ordre pratique sont d’ores et déjà relayées dans l’agenda communal, distribué chaque année à tous les foyers sinagots, et dans le guide pratique disponible en mairie. Le site internet www.sene.com propose également une information complète, détaillée et à jour sur toutes ces questions : démarches d’état civil, demandes en ligne, annuaire des associations, contacts des services… L’accueil de la mairie, sur place ou par téléphone au 02 97 66 90 62, reste par ailleurs à votre disposition pour tous ces renseignements.

RÉUNIONS DE QUARTIERS des temps d'échanges privilégiés entre élus et habitants Les élus de la majorité vous proposent des temps de rencontres et d’échanges, par secteurs, pour discuter des projets communaux et aborder les questions plus particulières relatives à chaque quartier L'avenir du Centre International de Séjour, un exemple de question abordée. ou village. Les premières réunions ont eu lieu en janvier pour les secteurs de Gornevèze et de Moustérian, en février pour les résidents de Limur et de Bézidel, en mars pour le Bourg et le Gouavert. Sécurité des déplacements, rachat du Centre International de Séjours, parc de Limur, salle du temps Libre, Cœur de Poulfanc, restructuration du Bourg… élus et habitants ont décortiqué l’ensemble de ces problématiques. Les projets en cours ou à venir ont été présentés avant de passer à l’épreuve des questions-réponses. Le succès rencontré par ces premiers rendez-vous montre que les habitants se soucient de la vie et de l’avenir de leur quartier. Les réunions se poursuivront régulièrement, à raison d’une par mois, jusqu’à couvrir l’ensemble de la commune.

Rendez-vous jeudi 14 avril, à 20h à la Sall'icorne, pour les secteurs de Bellevue, de Barrarac'h et de Port-Anna.

14


Bienvenue

aux nouveaux commerces et services

Paysagiste Franck Gelgon vous propose ses services en création (plantation, engazonnement, clôture, maçonnerie paysagère), entretien et élagage. Prestations sur mesure, interventions ponctuelles ou contrat à l’année, conseil personnalisé et devis gratuit. Contact : 06 83 33 04 91 - 02 97 66 36 63 mail : franckgelgon@hotmail.fr

Meta conseil, expert en référencement Meta conseil accompagne les entreprises (PME-PMI) dans leur stratégie de visibilité sur le web via les moteurs de recherche (Google, Bing, Yahoo !...). Doté d'une expérience de 15 ans dans la communication/référencement et les nouvelles technologies, meta conseil pratique une veille active afin d’adapter les stratégies de référencement/visibilité aux nouvelles problématiques SEO (Optimisation pour Google images, recherche universelle, réseaux sociaux, Facebook, Twitter, etc...). Contact : Nicolas Guillemot (responsable) - Tél. 06 66 97 54 93 mail : info@metaconseil.com site internet : www.metaconseil.com

Vivaces et compagnie Envie de jardiner, semer, planter, tailler ? Comment choisir, harmoniser, associer et entretenir les plantes pour bien réussir vos scènes végétales ? Vivaces et compagnie répond à toutes vos questions pour un décor unique, esthétique et durable ! Sophie, pépiniériste et jardinière passionnée, vous fait partager ses connaissances en Art du jardin et son expérience de producteur en vous proposant des conseils personnalisés (jardin ou terrasse), une aide à la création et à la conception pour transformer vos souhaits en projets réalisables, des cours de jardinage à domicile en famille ou avec vos amis. Contact : Vivaces et compagnie - Sophie Beauplat - Barrarac’h Tél. 06 86 76 87 61 - www.vivacesetcompagnie.fr

Déco Rénov vous apporte des solutions à vos problèmes d’aménagements. Avec plus de 25 ans d’expérience, Louis Rety est à votre écoute pour vos aménagements de sous-sols, combles, mais aussi rénovation de cuisine, salle de bain ou création pour vos salons, chambres, bureaux, par la conception d’agencements contemporains. Contact : 06 12 76 05 57 mail : louis.rety@decorenov-info.fr. site internet : decorenov-info.fr

Tout se Loue Réception L’agence de Vannes déménage à Séné dans un nouveau bâtiment de 450 m2. Tout se Loue Réception est spécialisé depuis plus de 30 ans dans la location de vaisselle et de mobilier pour réceptions au service des professionnels et des particuliers. La société propose un large choix de matériel de réception : mobilier, art de la table, matériel de cuisine. Contact : 13 rue d’Alsace, ZAC du Poulfanc à Séné. Tél 02 97 63 77 75 – Fax 02 97 63 51 22 mail : pmorin@toutseloue-reception.com

Cabinet infirmier Le cabinet infirmier situé 8, place de l’Eglise en centre-bourg est désormais composé de 4 collaborateurs : Jean-Paul Boulais : Tél. 02 97 66 08 23 Evelyne Durand : Tél. 06 81 27 42 98 Pierre Le Saec : Tél. 06 76 16 41 53 et Alexis Bordier : Tél. 06 28 33 76 31 Permanence de 7h30 à 8h30 et de 11h30 à 12h30 du lundi au vendredi.

15


Vendredi 3 et Samedi 4 juin

LA SEMAINE DU GOLFE à

PORT-ANNA

Depuis sa 1ère édition en 2001, la Semaine du Golfe a fait du chemin ! Elle est devenue un rendez-vous maritime majeur pour les équipages de la plaisance classique et de la voile traditionnelle. D’Arradon à Plougoumelen, de Baden à Locmariaquer, 15 ports adhèrent à la Semaine du Golfe et accueillent chaque jour une flotille différente pour faire la fête. Séné adhère à la Semaine du Golfe depuis ses débuts. Accueil des flotilles, animations, repas… Les associations locales se mobilisent et un grand nombre de bénévoles s’activent à chaque édition pour que la fête prenne place à Port-Anna. Jusqu’en 2009, le Comité des fêtes de Séné se chargeait d’organiser et de coordonner la participation des différentes associations locales. Cette année, c’est la nouvelle association Sine Fêtes qui reprend le flambeau. Elle coordonne l’ensemble des associations sportives, de quartiers et culturelles qui souhaitent participer à cette belle fête.

SINE FÊTES

à la barre en 2O11

La semaine du Golfe : le rendez-vous des amoureux de la plaisance classique et de la voile traditionnelle.

L'ALSACE & L'IRLANDE

au rendez-vous

L’édition 2011 sera marquée par la participation active des deux comités de jumelage, Séné-Geispolsheim et Séné-DonegalBallyshannon. Chaque association profitera de la Semaine du Golfe pour inviter une délégation de sa ville jumelle. Ce sont ainsi une centaine d’alsaciens et une trentaine d’irlandais qui séjourneront à Séné début juin. Ils participeront aux animations à Port-Anna, pour nous faire découvrir les danses et chants traditionnels de leurs régions. Accueillis chez l’habitant, ils partiront également à la découverte de la commune et du Golfe du Morbihan. Une réception d’accueil sera organisée en lien avec la municipalité. Jours de fête à Port-Anna.

Les membres du bureau de Sine Fêtes.

SINE FÊTES Président : Jean-Pierre Fabris Trésorier : Jean-Pierre Journeaux Trésorier-adjoint : Serge Hervé

Secrétaire : Carmen Coinchelin Secrétaire-adjoint : Jean-Noël Le Saec

Créée en 2011, l’association Sine Fêtes a pour objet de coordonner des événements faisant participer plusieurs associations et/ou particuliers, en lien direct avec l’Office Municipal des Sports et l’Office Municipal de la Culture de Séné. D’autres animations jalonneront également ce week-end sinagot de la Semaine du Golfe : initiation tout public aux danses traditionnelles, excursions sur l’île de Boëde… La Semaine du Golfe a lieu tous les deux ans alors ne ratez pas ce rendez-vous 2011 !

16

2 JOURS DE FÊTE ! Les flottilles arriveront chaque jour en fin d’après-midi à PortAnna. Les équipages seront accueillis à terre en fanfare pour partager un pot de l’amitié. Une restauration sera proposée à partir de 19h, avec animations sur scène, avant de passer la soirée en musique. Vendredi 3 juin : accueil de la flotille n°3 "La petite plaisance traditionnelle" : Olonnois, Loctudy, Drascombe, Cornish Shrimper… petits bateaux de construction traditionnelle de 5 à 6 m, mais aussi dériveurs et day-boat populaires. Samedi 4 juin : jour de la Grande Parade avec deux flotilles en escale à Port-Anna. La n°1 "les Yoles" : Yoles de Bantry, Yoles de Ness, Gigs et Yole d’aviron de mer, Chaloupes baleinières ; et la n°6 "Les Voiliers de travail" : les Sinagos et Chaloupes au tiers, les Lougres, les Sloups et Ketchs auriques, les Goëlettes et Trois-mâts.


Un projet pluridisciplinaire avec les habitants.

CIRCULEZ ! Y'A TOUT À VOIR ! Une aventure artistique proposée par "La Réplique et Pic", association de théâtre de Séné.

Pourquoi "Circulez ! Y’a tout à voir !" ? Parce que nous avions l’envie d’inviter des habitants à vivre une aventure singulière, pariant qu’elle les entraînera à s’emparer du destin du nouveau Centre Culturel.

Ça consiste en quoi ? Notre équipe de création professionnelle a proposé à des habitants de Séné de s’engager à ses côtés dans la fabrication d’un événement culturel. L’expérience leur permettra de découvrir des dimensions artistiques aussi variées que l’écriture, le jeu, le graphisme, la vidéo, la rencontre de créateurs… Ce qui nous tient profondément à cœur, c’est de nous rassembler, de prendre le temps, le temps nécessaire pour nous connaître, nous parler, nous entendre afin de produire ensemble un temps artistique exigeant, sans concession. C’est aussi de provoquer le télescopage des singularités avec le collectif, de regarder et d’élever notre réel par le filtre de l’imaginaire. L’aventure s’achèvera sur un événement qui investira les 3 espaces de "Grain de sel" en mars 2012 : un spectacle dont les habitants seront à la fois auteurs et acteurs, des lectures à haute voix et une exposition d’œuvres créées pendant le projet (dessins, films, photos). Le tout orchestré et bousculé par un groupe de comédiens agitateurs !

GRAIN DE SEL

Un auteur en résidence pour encadrer la création Gérard Alle, écrivain douarneniste, a posé ses valises à Séné pour quelques mois. Il rencontre chaque participant et écrit le texte de la pièce à partir de ses collectages. Des interventions publiques (co-organisées par la Réplique, les Amis de la lecture et la bibliothèque de Séné) sont également programmées afin de faire découvrir l’auteur, son œuvre et de créer une véritable relation d’échange avec les habitants. Le prochain rendez-vous est fixé à 20h, jeudi 19 mai à la bibliothèque de Séné, pour "Lectures entre voisins" : lectures collectives de textes de théâtre accompagnées par l’ADEC56. Ça vous parle un peu… beaucoup… pleinement… Contactez-nous ! La Réplique et Pic : Anne Le Joubioux - Tél. 06 22 29 66 00 ou Laurence Pelletier - Tél. 06 86 18 85 90 mail : replique.etpic@gmail.com - yatoutavoir.wordpress.com

C’est donc décidé, le Centre Culturel de Séné, dont l’inauguration est prévue début 2012, s’appellera "Grain de sel".

En réponse à l’appel à idées lancé auprès des habitants, près de 200 propositions de noms sont parvenues à la Direction de la Culture ou à l’Office Municipal de la Culture de Séné (OMCS). Un groupe de 9 personnes (élus, membres de l’OMCS et techniciens) s’est ensuite réuni pour opérer une première sélection. Et c’est l’assemblée des élus municipaux et des membres du Conseil d’Administration de l’OMCS qui a finalement voté pour retenir "GRAIN DE SEL" à une très grande majorité. GRAIN DE SEL : c’est l’évocation de l’histoire et des paysages de Séné, le souvenir de la culture du sel et la promesse d’une vue imprenable depuis la terrasse du Centre Culturel sur les anciens marais salants du Pont Lisse et du Morboul. GRAIN DE SEL : c’est ce qui relève le plat mijoté, qui en souligne les saveurs… GRAIN DE SEL : c’est un clin d’œil au sel de la vie, à ce qui transcende le quotidien… GRAIN DE SEL : c’est aussi un peu d’impertinence et l’invitation faite à toutes et tous de se mêler de ce Centre Culturel, de s’autoriser des avis et des envies, d’y mettre leur… grain de sel. Et pendant ce temps là, le chantier avance à grands pas !

17


VAINQU E DES JA UR LOUX

A la mémoire du "Père" Martin Sinagot, constructeur de sinagos (1846-1939)

Il lui arrivait de construire un bateau (de 8 à 10 m) par mois, sans la technique moderne. Conscient que ses bateaux faisaient tout simplement vivre les familles désargentées des marins de Séné, il pratiquait le "juste prix", gardant pour lui le nécessaire pour subsister. Après la guerre de 14/18 un chantier naval du Bono entreprit la construction de nouveaux sinagos, plus grands et aux voiles pointues : cette concurrence fut l'amorce du déclin du chantier du Père Martin. Son neveu Joseph, qui l'assistait, ne put continuer l'œuvre familiale. Une de ses dernières constructions, une plate du golfe, prit le nom de sa petite fille : "la petite Nicole", ancienne postière à Séné.

Le sinago, notre fier voilier à voiles rouges.

Tout était local dans les matériaux de construction de nos sinagos : membrures taillées dans des chênes du pays de Vannes, pins de Saint-Avé ou d'Arradon pour les mâts, ferrures d'une forge à l'entrée de la presqu'île... Ces constructions se faisaient au lieu-dit V leAGohal, dans la INQUEU R baie de Séné, face au bourg (l'accès depuis de DESlaJfontaine ALOUX Kerdavid en a été récemment dégagé).

Dans le village de Cadouarn la mémoire de ce constructeur est restée vive (la famille Martin y résidait) et le temps des voiliers de travail est encore bien présent : les pêches des années 50 et 60 étaientQencore miraculeuses, les R AIN UEU V morgates étaient dédaignées au profit de la U drague X d'huîtres LO DEetS onJA plates, pétoncles, palourdes... pêchait en quantité du poisson noble : bars, soles, anguilles, rougets et dorades... de grosses crevettes et même des oursins qui, peu prisés, se retrouvaient au menu du restaurant de Conleau.

Après l'ancienne famille Danet, les Martin ont donc assuré 6 générations de charpentiers de marine ! Ils étaient tous capables de fabriquer sans aucun plan sur papier, de rudes mais élégants bateaux pouvant pêcher sans relâche une vingtaine d'années durant, alors même que l'administration des douanes considérait ces charpentiers comme "illettrés !".

La pêche à la voile

préservait la ressource, mais demandait beaucoup aux hommes et aux femmes de Séné, présentes à bord. Au cours de la Semaine du Golfe, l'esplanade de Port-Anna sera baptisée en hommage au "Père Martin", homme talentueux, modeste et bon.

Crédit photo :Les Amis du Sinagot.

VAINQUEU R DES JALO UX

Sur le chantier de "Joli Vent".

18

VAINQUE UR Sources D : remerciements ES JALàOJean Richard, UX ancien marin de Langle-Bellevue

"Sinagots" de Gilles Millot et Claude Maho.

Crédit photo :Les Amis du Sinagot.

A l'occasion de la Semaine du Golfe, nous allons recevoir un rassemblement de nos fiers bateaux aux voiles rouges, les sinagos. Ceux-ci voguaient déjà avant la révolution française et seraient les lointains descendants des bateaux des Vénètes, vaincus par Jules César . Sur les 647 sinagos recensés depuis 1848, on peut considérer qu'environ 500 ont été construits à Séné dont près de 400 par Julien Martin, que les marins sinagots appelaient affectueusement le "Père Martin".

R QUEU VAIN LOUX JA DES


Bilan d’étape dans les quartiers Mars 2008 – Mars 2011. La municipalité que nous soutenons arrive à la moitié de son mandat. Un bilan d’étape s’imposait pour mesurer ce qui a été fait… et ce qui reste à réaliser notamment sur les engagements pris devant les habitants il y a 3 ans.

futures des déplacements dans le quartier avec le projet "Cœur de Poulfanc" : à commencer par la traversée de la route de Nantes et les accès à l’école. Les habitants et les associations de riverains ont un premier aperçu des chantiers programmés pour les années à venir rue du Verger et rue du Poulfanc.

C’est dans un véritable dialogue avec les habitants que ce bilan est en cours. Pas moins d’une dizaine de réunions sont au programme tout au long de cette année 2011. Histoire d’avoir un retour en direct des attentes satisfaites, et aussi de celles qui ne le sont pas.

A Kergrippe et Kerfontaine en mars, une rétrospective des travaux du nouveau quartier est présentée. Des échanges ont lieu sur les aménagements encore à réaliser ; une aire de jeux pour les enfants et un espace-détente pour les familles est attendu….

La réunion de Moustérian/Gornevèze en janvier est l’occasion de revenir sur l’édition sinagote 2010 du Festival Motocultor, mais aussi d’échanger sur les difficultés de circulation dans le village de Moustérian pendant la période estivale. De nouvelles possibilités de stationnement vont être testées cette année.

En avril, les élus ont déjà fixé le prochain rendez-vous : ce sera le jeudi 14 avril à 20h, à la Sall’icorne avec les habitants de Langle et ceux de Port Anna….

A Limur en février, l’accès du parc pour les personnes à mobilité réduite est débattu, ainsi que les améliorations

Parlons PLU (Plan Local d'Urbanisme) Séné Ensemble a refusé de voter le PLU car, pour nous, une révision complète du PLU n'avait aucun sens. Après trois ans de tergiversation, nous voici revenus au point de départ. Beau travail !!! Le nouveau PLU n'apporte aucune modification significative par rapport à 2007, mais se met simplement en conformité avec la nouvelle réglementation. Pour un moindre coût, une révision partielle aurait eu le même effet. Piètre résultat par rapport aux promesses ! Organiser autant de discours, de réunions, de rapports... pour en arriver là, c'est navrant. Les orientations sont sans rapport avec les prétentions environnementales et urbanistiques affichées. Les modifications portent principalement sur des zones agricoles. Le maire a insisté, malgré les remarques du préfet, pour autoriser la construction de sièges d'exploitation, ce qui fragilise juridiquement le PLU et risque d’occasionner des conflits de voisinage. Côté assainissement collectif, c'est le désert. Surprenant pour une équipe qui s'affiche "écologiste" !

Pour soutenir cette dynamique participative, Séné Avenir Solidarité va se "relancer". Une assemblée générale sera organisée avant l’été pour élire un nouveau Conseil d’Administration. La commune bouge, des projets sont lancés : c’est ensemble que nous devons y réfléchir !

Malgré les mises en garde des services de l'État, aucune étude complémentaire depuis 2007, même pas sur la convention avec la Ville de Vannes pour les stations d'épuration [Tohannic & Prat]. Autres points d'incohérence : Le zonage ULc indique un camping municipal. Voudrait-on municipaliser le camping ? Les débits des ruisseaux  : où sont les modifications demandées par la préfecture ? Le logement social : le Maire avait promis 450 nouveaux logements sociaux dans sa mandature. Comme le rappelle le préfet, on est loin du compte et ce ne sont pas les 30% de logements sociaux des nouveaux projets qui permettront à la commune de répondre à ses obligations. D’autant que depuis 2007, aucune acquisition foncière significative n’a été faite. On prétend aussi vouloir densifier, mais rien ne fixe la hauteur des constructions. Pour voir les cartes détaillées de différents PLU : www.seneensemble.org/plu-urbanisme N’hésitez pas à nous contacter : mail :secretariat@seneensemble.org Nos Conseillers élus : Myriam Lecomte - Fulup Le Foll - Michel Mouret Michel Penel - Rémi Vidor.

19


AVRIL MAI JUIN JUILL. 20

Dates

Manifestations

Ven. 15

Portes ouvertes des écoles (C. Aveline, F. Dolto et A. Guyomard) de 16h30 à 18h30

Du sam. 16 au dim. 8 mai

Exposition d’artisanat sinagot sur le thème "Lumières et reflets" - Arts Sinagots - Salle des expositions entrée libre de 15h à 19h du lundi au vendredi, de 10h à 12h et de 15h à 19h les samedis et dimanches.

Sam. 16

Concours de boule bretonne - organisé par La Boule Sinagote - Boulodrome Le Derf à 14h30

Dim. 17

"Paris en Chansons" - concert organisé par l’école de musique - Salle des fêtes à 17h

Mer. 20

Concours de boule bretonne - organisé par La Boule Sinagote - Boulodrome Le Derf à 14h30

Dim. 24 et lun. 25

Les 24 heures de Séné - Championnat de France des 24 heures 2011 - organisé par Courir 24 heures Départ place de l’Eglise le 24 avril à 10h, course au stade Le Derf, arrivée le 25 avril à 10h

Sam. 30

Concours de boule bretonne - organisé par La Boule Sinagote - Boulodrome Le Derf à 14h30

Dim. 1er

TREC (Technique de Randonnée Équestre de Compétition) - organisé par Equisaindo - Poney club "Maestria équitation" à Brouël-Kerstang de 9h à 19h

Dim. 8

Courses hippiques - organisées par la Société des courses - Hippodrome A. Cadoret à Cano

Sam. 14

Fête du nautisme - organisée par La Mouette Sinagote - base nautique de Moustérian

Du ven. 13 au dim. 15

Anniversaire de l’association Ty Tango (conférence - bals argentins - initiations tango) - Partenariat Direction Culture de Séné Marché bio et Théâtre de verdure - + infos : www.sene.com

Du sam. 14 au dim. 5 juin

Exposition de Printemps des peintres amateurs de Séné - organisée par l’Atelier Bleu - Salle des expositions entrée libre du lundi au samedi de 14h30 à 18h30, les dimanches de 10h à 12h30 et de 14h30 à 18h30

Dim 15

17ème Course Nature - organisée par l’US Séné Athlétisme - Départ et arrivée rue des Ecoles

Sam. 21

Concours de belote - organisé par le Club Vermeil - Maison des associations Rencontre d’athlétisme organisée par l’US Séné Athlétisme - Gymnase Cousteau - Théâtre enfants - AFCS - Salle des fêtes Concours de boule bretonne - organisé par La Boule Sinagote - Boulodrome Le Derf à 14h30

Dim. 22

Fête des Courses - organisée par la Société des Courses - Hippodrome A. Cadoret à Cano (www.fetedescourses.fr)

Mer. 25

Collecte de sang - organisée par l’Amicale des donneurs de sang bénévoles - Maison du Temps Libre de 15h à 19h

Ven. 27

Concert "Trio le Net" (accordéon, contrebasse, guitare) - organisé par l'École municipale de musique - Chapelle Saint-Laurent

Sam. 28

Stage d’initiation au tressage et à la vannerie de paille - Association Les Turlupains - Salle Ty Kelou de 14h à 18h

Ven. 3 et sam. 4

Semaine du Golfe - coordonnée par Sine Fêtes, en lien avec les associations locales et la Mairie de Séné - Port-Anna

Mar. 7

Journée festive (seniors) - CCAS de Séné - Complexe Le Derf

Ven.10

Partage littéraire - organisé par les Amis de la Lecture - Salle des expositions

Sam. 11

Concours de boule bretonne - organisé par La Boule Sinagote - Boulodrome Le Derf à 14h30

Dim. 12

Vide-grenier - organisé par l’Association Sinagote des Commerçants et Artisans Dynamiques - Centre-bourg de 9h à 18h

Sam 18

Fête de la musique

Dim. 19

Fête du Vélo et de la Marche - organisée par la mairie, en partenariat avec Vélomotive, les Ateliers de Kercourse, Séné Gym, l’US Séné Vélo et Sine Fêtes - rendez-vous à partir de 10h place de l’Église. L’Art dans les Jardins - exposition organisée par l’association Arts Sinagots, de 10h à 19h dans les jardins publics du presbytère, de la bibliothèque, de la place Coffornic, ainsi que dans 3 jardins privés.

Ven.24

Concert de chants traditionnels irlandais, écossais, anglais, bretons, français - par le groupe de chant du Comité de jumelage Séné-Donegal-Ballyshannon - Théâtre de Verdure à 20h30 - gratuit

Sam.25

Concours de boule bretonne - organisé par La Boule Sinagote - Boulodrome Le Derf à 14h30

Sam.2

1er Festival "Séné s'accorde" - concerts de musiques actuelles pour la promotion des groupes locaux Théâtre de verdure de 15h à minuit

Du dim.3 au dim.28 août

Marché des Arts et de l’Artisanat - organisé par la mairie - tous les dimanches matins - Centre-bourg de 9h30 à 13h

Mar. 12

Balade contée avec les Conteurs de Roz Avel - Départ Pointe du Bill à 20h30

Mer. 13

Bal populaire avec l’élection de Mamm-Gozh Bro Sine 2011 - organisé par le Comité des fêtes - Centre-bourg


Bulletin municipal n°10 - avril 2011