Page 1

#

JOURNAL MUNICIPAL BIANNUEL

12

septembre 2018

PATRIMOINE La restauration de l’église Sainte-Christine en projet p.13

VIE SOCIALE Nouveau : un Lieu d’Accueil Parents-Enfants p.18

Près de

2 650 élèves

ont fait leur rentrée p.4


6 Sommaire 4 ÉDUCATION

Près de 2 650 élèves ont fait leur rentrée

6 FINANCES LOCALES

Préserver le service public et les investissements

8 SANTÉ

Deux nouveaux services au Pôle Territorial de Santé

9 ÉCONOMIE

Fleurus : une entreprise en pleine expansion

10 CENTRE-BOURG

Un cœur de ville animé

12 CADRE DE VIE

Les voies piétonnes de demain

13 PATRIMOINE

La restauration de l’église Sainte-Christine en projet

14 GRANDS CHANTIERS

Nouvelle station d’épuration : démarrage des travaux

Un 4ème réseau de chaleur bois à Besserette

16 VIE ASSOCIATIVE

ALSH et OMJS

18 VIE SOCIALE

Un nouveau Lieu d’Accueil Parents-Enfants (LAPE)

Retour en images sur les animations avec le Centre Social

Le Point Information Jeunesse

23 GROUPE CITOYENNETÉ 24 LA VIE DANS NOS VILLAGES

La chapelle de Fraissinet, une petite merveille du patrimoine restaurée

26 CULTURE ET ANIMATIONS 31 TRIBUNES

Retrouvez-nous sur

www.saint-flour.net

et sur Facebook Ville de Saint-Flour Direction : Pierre Jarlier - Directeur de la publication : Pierre Jarlier Photos : Ville de Saint-Flour - Saint-Flour Communauté - Pierre SOISSONS - Jean-François FERRATON - Au coeur du pays d’auvergne - The noun project Freepik - Istock - CCAS Création : Service Communication - Impression : La Dépêche d’Auvergne - Tirage : 4000 ex. sur papier 100% recyclé. Mairie de Saint-Flour : 1 bis place d’Armes 15100 Saint-Flour - Tél : 04 71 60 61 20 - Fax : 04 71 60 68 47 - mairie@saint-flour.fr


Pierre JARLIER Maire de Saint-Flour

Le Journal de Saint-Flour, nouvelle formule

4

Le journal de Saint-Flour évolue. Cette édition d’une nouvelle forme est illustrée d’images et d’infographies inscrites dans une nouvelle charte graphique pour améliorer votre information. Cette année, notre budget est à nouveau impacté par des contraintes budgétaires fortes imposées par une baisse drastique des dotations de l’État depuis 2014 et par la suppression des emplois aidés. Toutefois, nous avons fait le choix de préserver la qualité de nos services au public et nous avons tenu à maintenir le niveau des subventions aux associations qui font un travail remarquable pour assurer la qualité de notre vie quotidienne. Malgré ce contexte, nos investissements indispensables à la remise en état de nos installations se poursuivent. La construction de la nouvelle station d’épuration sur laquelle nous travaillons depuis plusieurs années a débuté. Cet équipement structurant permettra d’améliorer considérablement la qualité de l’eau de l’Ander jusque là fortement impactée. Néanmoins, conscients de la nécessité de mener, en même temps, des travaux du quotidien, nous continuons à rénover les 70 km de voirie que compte notre commune. Ces opérations sont souvent très onéreuses car elles nécessitent, dans la plupart des cas, un changement préalable des réseaux d’eau potable et d’eaux usées dont les coûts sont importants.

14

Avec près de 700 000 € pour la voirie, la commune consacre cette année 25% de ses dépenses d’équipement pour améliorer notre quotidien. Dans ce cadre, les travaux de la rue des Verdures ont permis la création de la liaison piétonne qui facilite et sécurise la mobilité entre la ville basse et la ville haute. De son côté, Saint-Flour Communauté aménage actuellement la rue Henri Fressange pour un coût de 560 000 € TTC après avoir consacré près de 3 millions d’euros à la réhabilitation de la Z.A. de Montplain. La majorité municipale inscrit également son action dans la transition énergétique du territoire en favorisant l’économie circulaire. À Besserette, les travaux du 4e réseau de chaleur bois de Saint-Flour Communauté vont démarrer. Les 2 chaufferies bois déjà réalisées sur la commune ont montré leurs performances techniques avec un bilan économique positif. Cette nouvelle source d’énergie de proximité gérée directement par Saint-Flour Communauté va permettre de diminuer le coût de fonctionnement des équipements publics, notamment du centre hospitalier, du gymnase et de l’école de Besserette dont les nouvelles classes maternelles ouvriront dès le mois de janvier 2019.

24

La récente visite de Jacques Mézard, Ministre de la Cohésion des territoires, est venue conforter notre démarche de longue haleine pour la revitalisation du centre-bourg. La requalification de la place d’Armes dont la qualité du projet a été saluée par tous nos partenaires, participera à recréer un véritable espace de vie au cœur de notre cité, comme la place de la Liberté en son temps. La 1ère phase des travaux commencera en 2019 avec la réfection de la rue Marchande, depuis la place d’Armes jusqu’à la place de la Halle. Cette opération sera réalisée en tranches successives en fonction de nos capacités budgétaires. Enfin, la préservation de notre patrimoine est un des facteurs d’attractivité de notre commune et de ses villages et nous travaillons à sa mise en valeur. La restauration de la chapelle de Fraissinet et de son mobilier qui vient de s’achever en est un bel exemple. C’est maintenant l’église Sainte-Christine qui va faire l’objet d’un plan pluriannuel de restauration.

26

Dans ce journal, vous pourrez prendre connaissance plus en détails de ces nombreux chantiers mais aussi des moments forts qui ont marqué notre cité, ces derniers mois. Tous ces sujets sont le fruit d’un travail collectif des élus, des services et des acteurs locaux que je tiens à remercier particulièrement. Je vous souhaite à toutes et tous une bonne rentrée à Saint-Flour. Avec mon fidèle dévouement, Pierre JARLIER


Près de 2 650 élèves ont fait leur rentrée Les élèves des écoles, des collèges et des lycées publics ou privés restent très nombreux à SaintFlour. Dans nos écoles publiques, près de 500 enfants ont pris le chemin de la rentrée des classes. Ils ont pu découvrir les travaux effectués durant l’été par les agents des services techniques municipaux, mais aussi la mise en place des Classes Mobiles numériques dans nos écoles.

BESSERETTE : L’EXTENSION PREND FORME

Malgré les conditions météorologiques difficiles cet hiver, le chantier avance. L’exécution maîtrisée du projet est le fruit d’une bonne coordination avec les entreprises et de la concertation que nous menons avec le corps enseignant à mesure de l’avancée des travaux. Claudette BRUGEROLLE, Conseillère Municipale, Déléguée au projet de réhabilitation du groupe scolaire de Besserette


ÉDUCATION

Investir pour la jeunesse : une priorité municipale Faciliter l’accès au numérique pour tous, moderniser nos équipements... La Ville poursuit ses investissements dans les trois groupes scolaires publics. Prêts pour la rentrée !

Une Classe Mobile c’est :

24 tablettes PC Hybrides par école dans des valises qui circuleront de classe en classe.

PENDANT L’ÉTÉ Les enfants partis début juillet, les agents de la Ville de Saint-Flour ont mis l’été à profit pour réaliser des travaux dans les écoles publiques : travaux d’entretien (peinture, réparation du mobilier...) et d’amélioration des équipements (acquisition de nouveaux matériels pour le temps scolaire et périscolaire). Saint-Flour Communauté a également réalisé des travaux pour améliorer l’acoustique de la salle de restauration de la cantine de Besserette.

La Ville de SaintFlour accorde une importance capitale à la réussite éducative de vos enfants et cet engagement se traduit par les investissements réalisés tant dans les travaux que dans le renouvellement du matériel avec notamment, le développement des pratiques numériques. Cette année, plus d’ 1 M€ sont inscrits au budget prévisionnel 2018 pour le fonctionnement, l’accueil des enfants et l’amélioration du cadre de vie des écoles. Les agents sont également formés pour une prise en charge de qualité. Sylvie CHADEL, Adjointe au Maire, en charge de l’Éducation.

Peinture d ’u

Louis Thiolero n

ne marelle et installa de jardin tion d’un dans la co abri ur de l’éco le

Besserette

x et

de jeu L.A.E., de tapis foot pour les A. by ba n e d’u ss t ha cla Ac n pour la d’un grand écra

Hugo Vialatt e

Mise en sé

curité de

l’entrée

Le Journal de Saint-Flour #12

5


FINANCES LOCALES

Préserver le service public et les investissements Malgré un contexte national peu favorable, le budget primitif adopté le 9 avril 2018 par le Conseil municipal est marqué par un maintien à hauteur de 2,4 millions d’euros des dépenses d’équipement, soit plus ou moins la moyenne annuelle constatée sur la période 2013-2016.

En chiffres

952 €

de potentiel financier /an/habitant contre 1 008 € pour la moyenne de la strate

UN BUDGET 2018 TRÈS CONTRAINT

Montant de dotations de l’État qu’aurait dû percevoir la Ville chaque année en cumulé :

L’impact des baisses de dotations de l’État est lourd pour l’investissement local, l’emploi et le maintien des services. En effet, sans la baisse cumulée des dotations, la Ville aurait dû percevoir 1 560 855 € entre 2014 et 2018, soit plus de 4 fois notre capacité d’autofinancement nette annuelle.

En 2015 ....................................

En 2014 .................................... En 2016 .................................... En 2017 ..................................... En 2018 .....................................

+ 61 532 € + 212 410 € + 391 930 € + 467 285 € + 427 698 €

Soit un total sur la période 2014-2018 de + 1 560 855 €.

DES INVESTISSEMENTS SOUTENUS Malgré ce contexte, nos efforts de gestion ont permis de mettre en œuvre une politique volontariste d’investissement et de développer les grandes orientations définies par l’équipe municipale : remise aux normes des équipements communaux, poursuite de la rénovation de la voirie, amélioration du cadre de vie, redynamisation du centre ancien, politique culturelle...

7 127

habitants

Attentifs à une saine gestion financière de la commune de Saint-Flour, les élus de la commission des finances ont dû faire des choix pour respecter les orientations budgétaires à savoir diminuer les dépenses de fonctionnement, tout en maintenant un niveau maximum d’ investissements locaux.

219 € / habitant

Montant de la baisse des dotations de l’État de 2014 à 2018

Philippe DELORT, Adjoint au Maire en charge des Finances

UN BUDGET 2018 FORTEMENT IMPACTÉ PAR LA SUPPRESSION DU DISPOSITIF DES EMPLOIS AIDÉS La Ville de Saint-Flour et son CCAS poursuivent leurs actions en faveur de l’insertion par l’emploi. Alors qu’au 1er janvier 2016, la collectivité comptait 36 agents en emplois aidés. Au 31 août 2018, seulement 14 agents sont concernés par ces dispositifs : 6 CAE-CUI et 8 emplois d’avenir. La Ville de Saint-Flour emploie 178 agents dont 42 travaillent au Centre Communal d’Action Sociale et 136 à la Mairie. 34% d’entre eux sont d’anciens emplois aidés. Montant des aides versées par l’État

Sommes perçues en 2017

Sommes prévues en 2018

CAE-CUI

93 524 €

7 800 €

Emplois d’avenir

95 366 €

81 400 €

CDDI-chantiers d’insertion

41 433 €

0€

230 323 €

89 200 €

Total

6

Le Journal de Saint-Flour #12

Ce chiffre témoigne de l’intérêt de ces dispositifs aujoud’hui supprimés par l’État. La politique municipale d’insertion par l’emploi se poursuit néanmoins et s’inscrit désormais dans le cadre des nouveaux parcours emploi compétences. À la rentrée, 3 agents sont recrutés pour travailler dans les écoles et bénéficieront de formations qualifiantes.

Pour générer des économies d’échelle et maintenir des services de qualité, la Ville de Saint-Flour et Saint-Flour Communauté unissent leurs moyens dans de nombreux domaines : entretien de la voirie, urbanisme, informatique, action culturelle...

Michel SEYT, Adjoint au Maire en charge du Personnel


BUDGET 2018 Dépenses d’équipement

2,4 M€ 4%

Équipements sportifs

38%

9%

Amélioration du cadre de vie

Remise aux normes des équipements communaux

10%

Fiscalité : Des taux d’imposition inchangés

-50%

Requalification et redynamisation du centre-bourg

25%

14%

Une dette diminuée de moitié depuis 1993

Rénovation de la voirie

Politique culturelle, éducative et modernisation des services

RÉNOVATION DE LA VOIRIE : DEPUIS 2014 , 25% DES INVESTISSEMENTS Y SONT CONSACRÉS Le budget primitif 2018 s’inscrit dans la continuité des exercices budgétaires précédents : un quart des dépenses annuelles d’équipement est consacré à la voirie. Avec près de 700 000 € de crédits, le Conseil municipal a décidé de poursuivre l’effort. Dès février, la réfection de la rue des Verdures était lancée. Après la foire du 2 juin, le carré des allées Pompidou côté centre-ville a fait l’objet de travaux en lien avec le service voirie de SaintFlour Communauté. Début juillet, la réfection de la rue du Gévaudan a commencé, après les rues du Bel Air (rues du Pré de Pâques et Vercingétorix). Dans les prochaines semaines, un vaste chantier de réparation sera lancé et concernera de nombreux quartiers de la Ville.

SAINT-FLOUR COMMUNAUTÉ INVESTIT POUR LA VILLE

Bel-Air - rue du Pré de Pâques

Rue Henri Fressange - 560 000 € TTC de travaux portés par Saint-Flour Communauté Allées Pompidou côté centre-ville

Le Journal de Saint-Flour #12

7


SANTÉ

Le Pôle Territorial de Santé offre 2 nouveaux services

SAINT-FLOUR COMMUNAUTÉ INVESTIT POUR LA VILLE

Pour améliorer l’accès à une offre de soins adaptée, notamment en matière de prévention et pour lutter contre la désertification médicale sur le bassin de santé intermédiaire de Saint-Flour (soit 37 000 habitants), un Contrat Local de Santé (CLS) a été signé sur les territoires de Saint-Flour Communauté et de Hautes-Terres Communauté. Deux nouveaux services sont issus de cette démarche partenariale.

PRÉVENTION DES CANCERS ET MAMMOGRAPHIE

UNE MAISON MÉDICALE DE GARDE Depuis le 1er juillet 2018, deux bureaux au premier étage du Pôle Territorial de Santé sont occupés par la maison médicale de garde. Regroupés en association, des médecins généralistes assurent un service de garde les samedis de 12h à 20h, les dimanches et jours fériés de 8h à 20h. Durant ces périodes, les consultations se font soit au pôle de santé, soit à domicile. Deux médecins sont mobilisés pour chaque journée de garde.

En partenariat avec Saint-Flour Communauté et le Centre Hospitalier, le Contrat Local de Santé a permis de mettre en place des actions concrètes dont l’unité de prévention et de dépistage des cancers au Pôle Territorial de Santé, depuis le mois de mars 2018 et la reprise de l’activité de mammographie. Les consultations se déroulent les jeudis de 9h00 à 17h00. Renseignements et prises de rendez-vous : tél. 04 71 60 64 18

Composer le numéro de votre médecin traitant qui vous indiquera le numéro de garde.

LE CONTRAT LOCAL DE SANTÉ Piloté par Saint-Flour Communauté, Hautes-Terres Communauté et l’Agence Régionale de Santé(ARS), le Contrat Local de Santé (CLS) permettra de décliner le Projet Régional de Santé Auvergne-Rhône-Alpes à l’échelle des deux Communautés de communes. Il contribuera à réduire les inégalités territoriales et sociales de santé et à mener des actions de prévention.

CINQ OBJECTIFS DU CLS 1.Favoriser l’accès aux services de prévention, de soins et de dépistage pour lutter contre les inégalités sociales et territoriales de santé. 2.Contribuer au maintien de l’offre de soin et au renforcement de l’attractivité du territoire. 3.Favoriser la continuité du parcours de la personne âgée.

Signature du Contrat Local de Santé le 24 avril 2018.

Une feuille de route commune partagée par tous les partenaires pour améliorer l‘offre de soins des habitants du territoire. Martine GUIBERT, Adjointe au Maire, en charge de la Cohésion Sociale Vice-Présidente de Saint-Flour Communauté

8

Le Journal de Saint-Flour #12

4.Développer   une stratégie de prévention « nutrition santé bien-être » autour des initiatives sport-santé et activité physique adaptée sur le territoire. 5.Coordonner les actions de santé à l’échelle du territoire.


ÉCONOMIE

Fleurus, une entreprise en pleine expansion

SAINT-FLOUR COMMUNAUTÉ INVESTIT POUR LA VILLE

Acteur incontournable dans l’univers de la mode et du luxe notamment avec les braceletsmontres en cuir qui ont fait sa renommée, le groupe Fleurus poursuit son développement. Les agrandissements successifs de l’atelier Vulcacuir, filiale du groupe implantée sur la zone d’activités économiques intercommunale du Rozier-Coren depuis 2004, ont permis le recrutement de 220 salariés.

F

ondé en 1942 par Pierre LAVAL à SaintFlour, le groupe Fleurus comprend trois sites de production : un à SaintFlour, un à Bellerive-sur-Allier (Allier) et un atelier partenaire en sous-traitance à Madagascar. Depuis sa création, l’entreprise spécialisée dans la confection d’articles de luxe sur mesure est restée fidèle à son identité : une entreprise où l’on fabrique encore à mi-chemin entre l’artisanat et l’industrie. Animée par une volonté permanente de perfection, elle a su développer un savoir-faire exceptionnel et maintenir une production de grande qualité. Les procédures de fabrication répondent aux exigences de toutes les normes en vigueur, dans le respect d'une éthique de développement durable et d'un engagement sociétal fort.

2,6 M€ D’INVESTISSEMENT Pour répondre à l’accroissement de la demande, Vulcacuir a décidé d’agrandir son atelier. Commencés en début d’année, les travaux d’extension vont permettre de créer un nouveau bâtiment d’une superficie de 2 700m2 pour un coût total de 2,6 M€ avec une aide de la Région de 180 000€ et de Saint-Flour Communauté de 20 000 €. Le nouveau bâtiment sera opérationnel en fin d’année 2018 et permettra l‘accueil de nouveaux emplois à l’avenir.

FLEURUS, CRÉATEUR D’EMPLOIS L’agrandissement du site de production la formation des nouveaux salariés qui s’est accompagné de l’embauche fait l’objet d’un accompagnement par d’une centaine de personnes. Le la CCi et la Région. recrutement s’est réalisé en partenariat En 2004, au moment de son avec Pôle Emploi et les transfert l’entreprise agences d’intérim. Saintemployait 80 personnes. Flour Communauté soutient Depuis, ses effectifs le groupe Fleurus dans son ont considérablement développement. Le Conseil augmenté pour atteindre salariés en 2018 en 2018, 300 salariés. Départemental a mis à disposition des locaux pour

300

SON HISTOIRE

1942

Création de l’entreprise familiale à Saint-Flour

2004

Transfert des locaux à la ZA du Rozier Coren dans un bâtiment de 2 000m2

2015

1ère extension de 1 500m2

2018

2ème extension de 2 700m2 Le Journal de Saint-Flour #12

9


CENTRE BOURG 2016-2022

SAINT-FLOUR COMMUNAUTÉ INVESTIT POUR LA VILLE

Un cœur de ville animé

L’été sanflorain a été marqué par de nombreux évènements, fruit d’un partenariat entre l’État, les collectivités et l’Office de Commerce et de l’Artisanat du Pays de Saint-Flour. Des actions qui s’inscrivent dans le cadre de l’opération centre-bourg qui mobilise tous les acteurs du territoire pour la redynamisation du cœur de ville.

PAS DE FAUSSE NOTE POUR « L’ÉTÉ EN MUSIQUE »

L’Office de Commerce et de l’Artisanat, avec le concours des cafetiers et restaurateurs, a assuré l’organisation de l’Été en musique : concerts gratuits en ville basse et en ville haute durant la saison estivale.

10

Le Journal de Saint-Flour #12

Pour réussir la redynamisation de notre centre ville, nous devons travailler aussi bien sur l’habitat, l’animation, le soutien au commerce traditionnel, la qualité des aménagements urbains, que sur la mise en valeur du patrimoine et la mixité sociale. C’est un travail de longue haleine. Pierre JARLIER, Maire de Saint-Flour.


CENTRE-BOURG

Une exposition itinérante dédiée à la place d’Armes Cet été, une exposition sur la requalification du centre ancien était installée place de la Halle aux Bleds. Composée de 6 panneaux, elle retrace l’historique de la revitalisation du centre-bourg, depuis 1997 jusqu’à nos jours, et présente les esquisses du projet de requalification de la place d’Armes et de la rue Marchande. Les 5 axes de l’opération « Centre-bourg » sont également exposés ainsi que les aides mobilisables pour la rénovation des logements et des commerces en centre-ville. Retrouvez cette exposition dès septembre dans les lieux ci-dessous : Dates

Lieux Cathédrale Maison des Associations A.L.S.H. Halle aux Bleds Conservatoire Cinéma le Delta Médiathèque Centre Aqualudique

du 15 au 28 septembre du 1er au 17 octobre du 22 octobre au 2 novembre le 3 novembre du 5 au 23 novembre du 26 au 30 novembre du 3 au 14 décembre du 17 décembre au 28 décembre

29, RUE MARCHANDE : PREMIÈRE GALERIE D’ART

Depuis le mois de juin, M. Georges BELLET, peintre sanflorain, expose ses tableaux au 29, rue Marchande. Amateurs du courant figuratif, impressionniste et expressionniste, ses œuvres sont à voir jusqu’à la fin du mois d’octobre. Très satisfait, M. Georges BELLET ouvrira à nouveau sa galerie d’art l’année prochaine, toujours au 29, rue Marchande. Renseignements : Tél. 04 71 20 10 64 georges.bellet7@gmail.com

BOUTIQUE PARTAGÉE : 15 ARTISANS D’ART MOBILISÉS

VISITE MINISTÉRIELLE

À l’invitation de Pierre JARLIER, maire de Saint-Flour, Jacques MÉZARD, Ministre de la Cohésion des territoires, était en visite officielle à Saint-Flour le 30 juillet dernier. La municipalité mène des projets pour mettre en valeur son patrimoine, soutenir les commerces de proximité, favoriser l’accueil de nouvelle population et redynamiser son cœur de ville. Plusieurs opérations d’aménagements urbains en faveur de la revitalisation du centre-bourg ont été présentées, notamment le projet d’aménagement de la place d’Armes et de la rue Marchande.

Pour la 3ème année consécutive, le collectif « Créateurs d’Aicí » a ouvert une boutique éphémère durant la saison estivale au 5, place d’Armes. Tout au long de l’été, les créations originales et uniques ont séduit un public toujours aussi nombreux et à la recherche de productions artisanales.

NOUVEAUX COMMERCES EN CENTRE-VILLE

LA VILLE AUX CÔTÉS DES COMMERÇANTS ET ARTISANS L’Office de Commerce et de l’Artisanat du Pays de Saint-Flour bénéficie du soutien de Saint-Flour Communauté à hauteur de 7 200 € et d’une aide exceptionnelle de 8 500 € de la part de la Ville pour le financement des animations portées en 2018. Ces subventions permettent à l’association d’inscrire ses actions dans le cadre du programme FISAC (Fonds d’état). Les crédits viennent compléter le panel d’aides mobilisables pour la modernisation des commerces de proximité au titre du LEADER. Un partenariat gagnant pour tous les acteurs locaux.

Signature de la convention de partenariat 2018. Jean-Luc PERRIN, Président de l’Office de Commerce et de l’Artisanat du Pays de Saint-Flour ; Pierre JARLIER, Président de SaintFlour Communauté et Michel SEYT, 1er Adjoint au Maire.

De nouveaux commerces ont ouvert leurs portes : Je Range et je Décore ; Le P’tit Colporteur ; La Folie des Sens ; Zoly Création ; Éco bazar ; Le Monde des Enfants ; Blot Réseau Immo. Par ailleurs, la commune de Saint-Flour a pris à bail pour une durée de 30 ans, le rez-de-chaussée de l’immeuble situé 3, place de la Halle. Le plateau d’une superficie de 150 m2 sera entièrement rénové pour accueillir un nouveau commerce en cœur de ville. Le Journal de Saint-Flour #12

11


CADRE DE VIE

Les voies piétonnes de demain Avec la réhabilitation de la Montée des Verdures, une nouvelle liaison piétonne sécurisée a été créée entre la ville haute et la ville basse. Pour favoriser les modes dits « doux » de déplacements, la Ville de Saint-Flour poursuit des aménagements en ce sens. Ils s’inscrivent dans un programme pluriannuel de maillage du territoire communal. Ils contribuent ainsi à améliorer le cadre de vie quotidien de notre ville et confortent l’attractivité de la cité sanfloraine. LA MONTÉE DES VERDURES

Cette liaison douce reliant la ville basse à la ville haute était fortement attendue. Une attention particulière a été portée à l’aménagement routier qui est aussi paysagé. La voie est balisée pour assurer une meilleure sécurité la nuit. Cette opération dont le montant des travaux s’élève à 700 000 € TTC a intégré le remplacement de tous Vers Château et les réseaux,Cascade notamment celui de l’alimentation en eau potable de la du Saillant ville basse. La prochaine tranche des travaux permettra d’aménager la rue jusqu’à l’intersection avec l’avenue Léon BELARD.

Déchetterie “les cramades” Centre de tri

R

I ER RE DE LA P UE

Camping International DDE - a75

N BL A

RA

C

HE

Légende : Liaisons douces existantes Liaisons douces en projet

RU

E DE

S

M

I NÉ

ES

G

NY

U I L L AUMME

BO

RUE

LIAISON

G

PROJET

Entrée Nord de Saint-Flour

Roueyre

LIAISON

Le Talweg

PROJET

ES V ÉD

RI N ES

Massalès

J UL

Gendarmerie

RU

PROJET

E

Léon Bélard Stade municipal René Jarlier Stand de tir

AD

LIAISON

Besserette

AT

Rue LA

TRU

YÈRE

l

AV E N U

E ED

Ca nt a

Z.A.C. DE MONTPLAIN

du

Calvaire

ALSH Ecole primaire de Besserette

LIAISON

Pré Chareire

LIAISON

Cimetière

LIAISON

Les Orgues

GRETA

Camping Camp ampin ing “Les Orgues”

” Piste d’Auto-école

PROJET

Crèche CCrèch è he

MJSS PIJJ

EDF - GDF

Le Résonnet

Borne Born or e Camping-Car CCa a ng-Ca amping-Car ng-C Ilot Felgèress Gare SSNCF NCF Tourisme Tourism Tour m me Informations Informatio Info Informa ons on n

LIAISON

Chemin des Chèvres

Monastère Mona M astèr as stèrre re de Visitation La Vi issitatttiioon

Place l’Ander de l’Ande er

Boulodrome Bou oulodro oulodr l ddrome rome Cou Couvert Promenade menade e des bberges e erges de l’Ander ’Ander ’A A

Lycée Professionnel

ALLÉES A GEORGE RGES P POMP PID PI ID DOU OU U

Centre Centre Aqualudique Aqualudi q que Aqualudi que

Marchéé Couvertt

Tennis Couvert

Gymnase de Besserette

PROJET

Le Bel-air

Gymnase de La Fontlong Collège Blaise Pascal

Complexe Sportif

Lycée de Haute Auvergne

Lotissement Bel-air

LIAISON

Berges de Lander

Centre administratif

Maison de retraite J. Meyronneinc

Cimetière

Stade Municipal De l’Ander

Rue des Verdures

Centre Technique Municipal Centre de Secours

DDE

AFPA

NU

Mediathèque

om b

Lotissement Camiols

AV E

Fraissinet du P l

8 MAI 19 4 5 DU UE

Maison familiale De Massales Centre équestre

Z.A.C. DE LA FONTLONG

Lotissement Besserette

R

Place u Dr. Mallet

LOR ME

Z.A. de Montplain

Av . d

PROJET

Z.I. DE MONTPLAIN

E

LIAISON

Place d’Armes

PPlace lace du 24 août a 44

Institution Institut n iiooonn SSaint-Joseph aint-Jo int-Jos Jossseepph Jeux pour JJe eeuxx pou ppo our eenfantss

Église Ég g SainteSSain ainnnteteeChr hris ristinee ristin rist

Place Plac Pl Pla acee O Odilon Odi on Mercœur de Mercœ Me ercœ rcœur cœur

Jardin Jar rdin d Public Pu ublic b

Boulodrome Bo oulodromee

Collège La Vigière

ÉÉcole l Thioleronn L. Thiolero Square Squ quuare aree Pierre Abbbé Pie Abbé erre

Maison GGymnase de retraite LLa Vigière La Vigière

LIAISON

Vers Z.A. du Crozatier

Z.A.C. DE MONTPLAIN

Lycée Louis Mallet / CFPPA

IME Hôpital long séjour Vozac CMP Centre équestre LEPA

LA RUE DU GÉVAUDAN REJOINT MONTPLAIN

Depuis cet été, des travaux de réfection de la voirie sont réalisés dans la rue du Gévaudan pour un montant de 45 000 € TTC. Cette réhabilitation devrait permettre de poursuivre l’aménagement de la liaison piétonne sécurisée et balisée pour relier la rue Saint Jacques jusqu’à l’intersection de l’avenue du Lioran et de la rue de la Croix de Montplain.

12

Le Journal de Saint-Flour #12

200m

LES FUTURES LIAISONS DOUCES De nouveaux projets de liaisons douces vont être mis à l’étude pour rejoindre les villages comme Fraissinet et Roueyre ainsi que les quartiers résidentiels. La liaison du Résonnet reliera les berges de l’Ander, en ville basse, au centre aqualudique, en ville haute.


PATRIMOINE

Restauration de l’église Sainte-Christine en projet L’église Sainte-Christine est à l’image de nombreuses églises d’Auvergne de style néo-gothique, sobre et moderne à la fois. À partir de 2019, d’importants travaux de mise en sécurité et de restauration de l’édifice religieux vont être entrepris. Cette nouvelle opération de remise en valeur de notre patrimoine communal s’étalera sur plusieurs années.

E

n 2017, après un diagnostic complet du bâtiment réalisé avec le soutien du Conseil départemental du Cantal, la Ville de Saint-Flour a missionné l’Agence d’Architecture Trabon pour mener à bien les travaux nécessaires à la pérennité de l’église construite en 1851.

Une souscription publique auprès de la Fondation du Patrimoine a été lancée, le 24 juillet, jour de la Sainte Christine, afin de recueillir des dons. Ce mécénat s’adresse aussi bien aux particuliers qu’aux entreprises. Des panneaux d’information et des bulletins de souscription sont disponibles en mairie ainsi qu’ à l’intérieur de l’église Sainte-Christine, de la cathédrale Saint-Pierre et de l’Office de Tourisme des Pays de Saint-Flour pour présenter le programme de travaux qui fait l’objet d’un phasage financier et pluriannuel.

UNE SOUSCRIPTION PUBLIQUE EST LANCÉE Le diagnostic technique a montré la nécessité de réaliser d’importants travaux de restauration qui s’élèvent à plus d’un million d’euros et qui dépassent la capacité de financement de la Ville. Pour engager l’opération, le Conseil municipal a sollicité l’intervention financière de l’État, de la Région et du Département. La Ville a déjà obtenu une subvention de 176 969 € au titre de la Dotation d’Équipement des Territoires Ruraux (DETR).

1,2 M€

est le coût total de l’opération 1

Localisation des travaux

COMMENT FAIRE VOTRE DON ?

2

Par courrier : Retournez le bon de souscription complété avec votre règlement par chèque à l’ordre de : «Fondation du Patrimoine - Église SainteChristine à Saint-Flour» Fondation du Patrimoine Délégation Auvergne 13 rue Maréchal Foch 63 000 Clermont-Ferrand Par internet : rapide et sécurisé www.fondation-patrimoine.org/59363

HT

1

3 4

1

Phase 1 : Clocher et vitraux urgents Avec le soutien financier de l'État

2

Phase 2 : Toit principal

3

Phase 3 : Toit bas côtés et structure des sacristies

4

Phase 4 : Toit et intérieur des sacristies

Coût total 1ère tranche : 855 942 € T.T.C.

Le Journal de Saint-Flour #12

13


GRANDS CHANTIERS

Nouvelle station d’épuration démarrage des travaux En 2020, avec deux nouveaux bassins, la nouvelle station d’épuration permettra d’améliorer considérablement la qualité de l’eau de l’Ander. La déviation du ruisseau de Soubizergues et sa remise à l’état naturel sont d’ores et déjà terminées. Le terrassement de la future station est en cours. Retour en images sur le début du chantier.

Vue d’ensemble du chantier

Déploiement des câbles électriques qui permettront d‘alimenter le chantier en électricité.

Mesure de résistance du terrain entre la première et la deuxième levée du camion. Le résultat correspond à la différence de tassement.

Lot 2 : CONSTRUCTION D’UNE STATION D’ÉPURATION DES EAUX USÉES

Montant de l’opération H.T. : 5,2 M€ Études, bureaux de contrôle, divers....

237 827 € 5 026 808 €

Travaux

Financeur Agence de l’eau Adour-Garonne Opération réalisée avec le concours financier de l’agence de l’eau Adour-Garonne

2 681 565 €

Assistant Maître d’ouvrage : IE2A Maître d’oeuvre : Sud Infra Environnement Coordonnateur en matière de sécurité et de protection de la santé : APAVE Contrôle technique

Autofinancements

Syndicat des Territoires de l’Est Cantal (SYTEC)

Maître d’ouvrage : Commune de Saint-Flour

GLS

www.eau-adour-garonne.fr

Ville de Saint-Flour

Réalisation des semelles qui supporteront les levées de la grue positionnée entre les deux bassins.

VERITAS

2 142 910 € 440 160 €

Groupement travaux :

des

SAUR (mandataire) NGE Génie Civil TRINH &LAUDAT

14

Le Journal de Saint-Flour #12

entreprises

chargé

des


Un 4ème réseau de chaleur bois à Besserette

SAINT-FLOUR COMMUNAUTÉ INVESTIT POUR LA VILLE

16

Dans quelques semaines, les premiers coups de pelle seront donnés dans le quartier de Besserette pour la création d‘un nouveau réseau de chaleur bois.

En chiffres

C’est le nombre de bâtiments publics et privés qui seront raccordés par ce réseau long de 2,8 km pour une mise en service en 2020.

Coût prévisionnel de l’opération :

4,5 M€ HT

subventionnés à plus de 50% par l’ADEME et TEPCV

D

epuis 2007, trois réseaux de chaleur bois ont été déjà mis en place sur le territoire de Saint-Flour Communauté. Ce nouveau projet porté par la Communauté de communes, répond à la volonté des élus d’agir en faveur de la protection de l’environnement et de la valorisation de la filière bois, dans une logique d’économie circulaire. Les trois réseaux en service ont une consommation annuelle de 3 200 tonnes de bois et ont évité que 1 850 tonnes de CO2 ne soient dégagées dans l’atmosphère. Cela permet de réaliser une économie de 700 000 litres de fioul par an.

3 067 tonnes/an de combustible bois

CHAUFFERIE BOIS DE BESSERETTE

HLM Besserette

Médiathèque Départementale

Énergie distribuée :

Centre de secours des pompiers

6 500 MWh/an

Complexe Sportif

C.C.A.S.

Gymnase de la Fontlong

Avenue de Besserette

Services Techniques

Lycée Haute-Auvergne

A.L.S.H.

Hôpital Maison de quartier

Gymnase de Besserette

Collège Blaise Pascal

A.D.S.E.A.

Établissement scolaire St Vincent

Ecole de Besserette

UN MODE DE CHAUFFAGE RESPECTUEUX DE L’ENVIRONNEMENT Le projet de Besserette développera un mode de chauffage qui préservera l’environnement grâce à l’utilisation d’une énergie renouvelable. Il permettra de réduire la dépendance aux énergies fossiles par le changement de mode de chauffage des bâtiments existants. L’utilisation du bois permettra d’éviter le dégagement de 1 400 tonnes de CO2 dans l’atmosphère et d’économiser l’équivalent de 750 000 litres de fioul par an. Le

mode de traitement des fumées sera très performant, les émissions de particules de la chaufferie seront équivalentes à 22 poêles récents ou inserts.

UN RÉSEAU FAVORABLE POUR L’ÉCONOMIE Le raccordement au réseau de chaleur bois permettra aux futurs abonnés de réaliser des économies financières sur leurs factures de chauffage et également de maîtriser l’évolution des prix à plus long terme. Ce projet permettra aussi de conforter la filière bois locale grâce à l’approvisionnement en combustible bois et à la valorisation des sous-produits.

UN LEVIER POUR L’EMPLOI Ce nouveau réseau de chaleur bois s’inscrira dans la démarche de développement durable du territoire. De plus, il aura une incidence directe sur l’emploi local avec l’approvisionnement en combustible bois, la maintenance et l’exploitation de la chaufferie. À titre d’exemple, selon les ratios transmis par l’Association Bois Énergie 15 et Méthanisation, 3 300 tonnes de bois consommés contribueront à la création de 2 Équivalents Temps Pleins (ETP) pour l’approvisionnement et 0,5 ETP pour l’exploitation.

LES AUTRES RÉSEAUX DE CHALEUR BOIS À SAINT-FLOUR 2007 : CROZATIER

Coût de l’opération : 1,98 M€ HT

Chaudière bois de 1 200 kW

Énergie distribuée : 1 600 mWh/an

2009 : CENTRE AQUALUDIQUE

Coût de Chaudière bois l’opération : de 560 kW 502 000 € HT

Énergie distribuée : 1 900 mWh/an

2013 : VOLZAC

Coût de l’opération : 1,94 M€ HT

1 chaudière bois de 1000 kW et une seconde de 500 kW

Énergie distribuée : 2 719 mWh/an

Le Journal de Saint-Flour #12

15


Du nouveau pour l’Accueil de Loisirs Sans Hébergement à Besserette

SAINT-FLOUR COMMUNAUTÉ INVESTIT POUR LA VILLE

L’OMJS assure la gestion du centre de loisirs qui a été entièrement réhabilité à l’initiative de SaintFlour Communauté. Aujourd’hui, le personnel et les enfants bénéficient d’un bâtiment adapté qui répond aux normes énergétiques. Les animations sont proposées dans un cadre sécurisé.

P

our les vacances estivales, l’ALSH de Saint-Flour a accueilli les enfants dans les meilleures conditions au sein de locaux rénovés. Le projet porté par Saint-Flour Communauté a permis de réaliser des travaux de modernisation énergétique, de redéfinition des surfaces, de performances acoustiques et de mise aux normes d’accessibilité sur le site du centre d’activités Jean-Louis PRAT.

Contacts ALSH de Saint-Flour Tél. 04 71 73 83 66 / 06 79 01 50 72 E-mail : alshsaintflourcommunaute@gmail.com Site web : www.alshsaintflourcommunaute.fr

16

Le Journal de Saint-Flour #12

Les espaces ont aussi fait l’objet d’une nouvelle organisation avec la création d’un accueil et d’un local infirmerie. Près de 645 000 € HT ont été investis par la Communauté de communes. Dans un second temps, les extérieurs seront traités dans un projet d’ensemble avec la maison de quartier et le groupe scolaire de Besserette, qui lui aussi, est en cours de rénovation.


VIE ASSOCIATIVE

L’Office Municipal de la Jeunesse et des Sports, une association au service du territoire L’OMJS est l’interlocuteur privilégié des 32 associations sportives sanfloraines, dans plus de 40 disciplines et pour environ 3 600 licenciés. La structure qui avait à l’origine, une compétence communale a étoffé ses missions et élargi son champ d’action à l’intercommunalité.

L’

OMJS présidé par Marc POUGNET est une association fédératrice du monde sportif et associatif sanflorain. Titulaire depuis 2013 du Label PAVA (Point d’Appui à la Vie Associative), la structure a aussi toutes les compétences pour renseigner les jeunes et les associations dans des domaines variés. Elle développe désormais ses actions dans les communes de Saint-Flour Communauté, grâce à son partenariat avec l’intercommunalité. Dans ce cadre, l’OMJS assure la gestion du dispositif Pass Activ’Jeunes pour les 6/18 ans porté par Saint-Flour Communauté, ce qui leur permet de pratiquer des activités sportives et culturelles à moindre coût (10€ payés par les familles pour 73€ d’avantages).

SUCCÈS POUR LES NOUVELLES ANIMATIONS PROPOSÉES

Sentez-vous sport ! Santé vous bien !

Rallye Handi Selfie

Circuit VTT - Vue depuis le plateau de la Chaumette

LES PRINCIPALES MISSIONS DE L’OMJS :  Élaboration du planning d’utilisation des équipements sportifs ;   Mise en place d’un programme d’animations en période de vacances scolaires ; Gestion des sentiers VTT labellisés FFC avec 12 circuits et 260 km balisés ; Animation du Conseil Intercommunal des Jeunes ;

  Organisation du Sport Corporatif ;  Animations et coordination du «Pass Activ’Jeunes» ;  Soutien aux évènementiels sportifs (Étape sanfloraine, Méridienne, Traversée Blanche, soirée des Trophées, Trail de la cité des vents...) ; Gestion et coordination des A.L.S.H.

PROCHAINEMENT : 23 novembre 2018

12ème édition Soirée des Trophées de l’OMJS

Rendez-vous incontournable de tous les acteurs du monde sportif local, la soirée des Trophées est l’occasion de mettre en lumière les bonnes performances sportives mais aussi, le dévouement des bénévoles et l’investissement des dirigeants.

POINT D’APPUI À LA VIE ASSOCIATIVE Vous êtes une association, vous avez une question ? L’OMJS vous accompagne et vous aide à vous structurer. Le PAVA est un lieu ressource auprès duquel toute personne peut trouver une aide, un soutien et un accompagnement personnalisé pour la mise en oeuvre de projets collectifs, que ces projets soient formalisés par la création d’une association ou non. Dans ce cadre, l’OMJS aide plusieurs associations dans une démarche d’accueil de jeunes volontaires en service civique (aide au montage du dossier de demande d’agrément et suivi). Contacts Tél. 04 71 60 16 00 Mail : omjsstflour@gmail.com

Édition 2016

Un parrain d’exception Cyril MORÉ, escrimeur handisport français médaillé aux Jeux paralympiques.

Le Journal de Saint-Flour #12

17


VIE SOCIALE

LAPE : un nouveau Lieu d’Accueil Parents-Enfants à Saint-Flour Ouvert à tous et en particulier aux familles, aux jeunes et aux enfants, le Centre social municipal de Saint-Flour est à votre écoute pour vous proposer des services de proximité qui répondent au mieux à vos attentes. Le 3 octobre prochain, « LAPE’tite récré en famille » sera le nouveau lieu convivial de rencontres, d’échanges et de paroles pour les parents et les enfants de 0 à 6 ans.

L

a CAF du Cantal, dans le cadre du Schéma départemental de Service aux Familles, œuvre dans trois directions : enfance, jeunesse et parentalité. L’idée est d’équiper l’Est du département d’un lieu d’accueil en direction des parents pour harmoniser l’offre auprès d’un maximum de familles cantaliennes. En complément des actions déjà mises en œuvre, (accompagnement de la future maman par une sage-femme, permanences de puériculture et consultations de prévention pour les enfants de 0 à 6 ans), le CCAS de la ville de Saint-Flour est concerné par l’accompagnement à la fonction parentale et la valorisation de la place des parents afin d’apporter des réponses adaptées aux besoins fondamentaux de leurs enfants. C’est pourquoi le CCAS a créé ce nouveau service en partenariat avec la CAF et le Conseil Départemental.

LES 4 OBJECTIFS DU LAPE :

1.

Favoriser l’éveil et l’autonomie de l’enfant

2. Rassurer les parents dans leur rôle éducatif 3. Permettre une première sociabilisation de l’enfant 4. Rompre l’isolement parental DÉFINITION Le lieu d’Accueil Parents-Enfants est un espace qui permet «une approche de la fonction parentale basée sur l’écoute et l’échange autour du lien familial».

18

Le Journal de Saint-Flour #12

Être parent, c’est en quelque sorte un vrai métier notamment, en matière d’éducation. C’est pourquoi, il est très utile d’offrir ce nouveau service aux familles. Véritable lieu d’écoute et de ressources, il conforte la politique du CCAS en matière de petite enfance. Martine GUIBERT, Adjointe au Maire, en charge de la Cohésion Sociale Vice-Présidente de Saint-Flour Communauté


Découvrez « LAPE’tite récré » en famille !

Ouverture le

3 octobre 2018

Vous êtes jeunes parents, parents ou grands-parents, ou vous attendez un heureux évènement ? Vous avez des questions concernant la parentalité ? Vous voulez jouer, échanger avec votre enfant ? Venez découvrir « LAPE’tite récré en famille » !!!

DE 0 À 6 ANS

LAPE’tite récré en famille est un lieu convivial de rencontres, d’échanges, de paroles pour les parents et les enfants de 0 à 6 ans. Cet espace est ouvert à toutes les familles qui souhaitent y participer. Cet accueil est gratuit, confidentiel et anonyme, dans le respect des personnes.

DU MATERIEL ADAPTÉ

Les accueillants spécialement formés, seront au rendez-vous pour offrir aux parents et aux enfants un espace totalement dédié dans la salle d’animation du Centre social municipal. Jeux, matériel éducatif, parcours de psychomotricité… seront à la disposition des familles.

DES RÉPONSES DE PROS

Les professionnels (puéricultrices, médecin, animatrices…) et/ou bénévoles investis sur l’accueil seront attentifs à toute question des parents et apporteront les réponses aux interrogations.

DES ÉCHANGES

Participer à l’éveil et à la socialisation de l’enfant, apporter un appui aux parents dans l’exercice de leur rôle par un échange avec d’autres parents ou avec des professionnels : tels sont les principaux objectifs de « LAPE’tite récré en famille ».

TOUS LES MERCREDIS DE 9H30 À 11H30 AU CENTRE SOCIAL MUNICIPAL

En partenariat avec :

Contact Julie GUILHEN (coordinatrice) Centre Social Municipal 5 Avenue du Docteur Mallet 15 100 SAINT-FLOUR Tél. 04 71 23 75 98 j.guilhen@saint-flour.net Le Journal de Saint-Flour #12

19


VIE SOCIALE

Retour en images sur les animations estivales avec le Centre social

Séjour à la mer des 14/17 ans

Initiation au BMX et au skate board dans les quartiers avec Session Libre

20

Le Journal de Saint-Flour #12

Excursion intergénérationnelle au parc pédagogique Myocastors et Kangourous


Luge d’été à la station du Lioran

Atelier jardin avec les 8/13 ans sur la parcelle pédagogique à Champ de Baral

Préparation du séjour vacances

Atelier cuisine

Voyage à Carcassonne avec les 11/13 ans

Le Journal de Saint-Flour #12

21


VIE SOCIALE

Le Point Information Jeunesse Lieu gratuit d’écoute et d’information, le Point d’Information Jeunesse est un espace multimédia ouvert à tous. Géré par le Centre social municipal, il est le lieu privilégié où les jeunes et les moins jeunes trouvent des réponses à leurs questions.

UN LIEU OUVERT À TOUS LES PUBLICS

L

e Centre social municipal de SaintFlour, par son rôle et ses fonctions, est la structure la plus adaptée pour développer l’offre d’information jeunesse.

UN POINT INFORMATION JEUNESSE (PIJ) C’EST QUOI ? Les PIJ s’inscrivent dans un réseau national d’information jeunesse et sont labellisés par la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations (DDCSPP) suivant des critères bien définis, pour offrir un vrai service à la population.

Michaël AJALBERT Référent des 14/17 ans Titulaire d’une licence STAPS mention Éducation et Motricité et d’un Brevet d’Entraîneur de Foot (BEF), Michaël Ajalbert a rejoint l’équipe du Centre social municipal le 15 janvier 2018. Référent des 14/17 ans, il a en charge la gestion de l’ensemble des projets à destination de ce public. Il sera aussi le référent du Point Information Jeunesse (PIJ) et de toutes les missions qui s’y réfèrent : • Accueil, orientation et accompagnement du public • Travail en réseau avec les partenaires départementaux, régionaux,… • Mise en place des actions (formation BAFA, jobs d’été,…)

22

Le Journal de Saint-Flour #12

Un Point Information Jeunesse est un lieu d’accueil gratuit accessible sans rendezvous et ouvert aux jeunes (pré-ados, ados) aux jeunes adultes, aux parents …, ainsi qu’aux moins jeunes. Ses domaines de compétences sont divers et variés : • l’orientation, • l’emploi et stages, • la santé, • le social, • les loisirs et la vie sociale locale, • l’engagement bénévole, la mobilité européenne et internationale...

DES ANIMATEURS POUR RÉPONDRENT AUX QUESTIONS ET AIDER LES JEUNES Les animateurs du Centre social vous accompagnent dans votre recherche afin que vous puissiez trouver des réponses à vos questions, qu’il s’agisse de scolarité, de formation, d’emploi, de logement, de loisirs, ou bien pour préparer votre départ vers l’étranger ou encore monter un projet pour lequel vous cherchez des aides (projets humanitaires, de vacances, de création d’entreprise…).

EN DÉTAIL... Au Point Information Jeunesse, des ordinateurs, une imprimante, de la documentation et Internet sont en libre accès.

LES OBJECTIFS DU PIJ

1.Offrir une information objective et neutre. 2.Proposer aux usagers un accompagnement individualisé permettant d’identifier clairement le besoin et de sélectionner les acteurs qui seront le mieux à même d’y répondre. 3.Travailler en réseau avec les autres structures et autres organismes qui interviennent auprès des jeunes (OMJS, CLAJ, Agoras jeunes…).

4.Accompagner

les jeunes dans l’accès aux droits en développant à la fois une offre de services généralistes liée à l’insertion professionnelle et une offre de services thématisés, notamment, dans les champs du logement, de l’emploi, de la santé, de la mobilité et l’engagement.

L’écoute et l’échange sont au cœur de notre relation. Nous sommes attentifs à leurs demandes et leurs besoins afin d’y répondre au mieux en les impliquant et les mobilisant dans les différents projets comme par exemple, dans l’organisation du séjour vacances.

77

C’est le nombre d’adhérents à l’espace jeune. Une centaine d’adolescents le fréquente.

Forum de l’emploi - Jobs d’été, le 5 mai 2018

Contact Centre social municipal 5 Avenue du Docteur Mallet 15 100 SAINT-FLOUR Tél. 04 71 23 75 98 centre.social@saint-flour.fr


GROUPE CITOYENNETÉ

« Jeunes Citoyens » le troisième projet collectif du Groupe Citoyenneté Depuis février 2015, le Groupe Citoyenneté de Saint-Flour propose aux structures sociales, éducatives, culturelles, associatives, à la presse locale et à toutes les bonnes volontés, des rencontres régulières autour de projets ayant pour thème la citoyenneté au sens large.

À

la suite des dramatiques évènements survenus au siège du journal Charlie Hebdo le 7 janvier 2015, sur proposition de Pierre JARLIER, le Conseil municipal de Saint-Flour a pris la décision de mettre en place un groupe de travail sur le thème de la Citoyenneté. Les élus ont ainsi souhaité coordonner la mise en place d’actions pour promouvoir le vivre ensemble, en travaillant de concert avec les partenaires locaux (les établissements scolaires sanflorains, les associations, la presse, l’OMJS, et des structures à vocation médico-sociale ou sociale). L’objectif de ce groupe est de rassembler les différents acteurs qui « font de la citoyenneté » au quotidien afin de se rencontrer, de se connaître, d’échanger sur les problématiques actuelles et de monter ensemble des projets collectifs.

Remise du livret «Jeunes Citoyens»

Il permet ainsi de créer du lien et de sensibiliser la population et plus particulièrement, les plus jeunes, à la citoyenneté. De belles actions ont été menées par les élèves des établissements scolaires de la commune. En effet, après l’exposition de dessins « Voie Citoyenne » et un rallye citoyen dans les rues sanfloraines, cette année, le projet «Jeunes citoyens» autour de l'action citoyenne du quotidien et de la presse a vu le jour sous la forme d’un recueil d’articles. Les élèves ont mené ainsi un travail d'écriture citoyenne sur le vivre ensemble. Avec le soutien de leurs professeurs, ils ont mené des entretiens avec les membres d’un club du 3ème âge, un réserviste de l’armée ou bien encore un comité des fêtes pour échanger autour de ce thème.

FORMATION «VALEURS DE LA RÉPUBLIQUE ET LAÏCITÉ» Cédric CHARDAYRE, directeur du Centre Social Municipal, et Gilles ALBARET, directeur de la Médiathèque et des Archives municipales et coordonnateur du Groupe Citoyenneté, ont obtenu une habilitation de formateurs dans le cadre du plan national « Valeurs de la République et Laïcité ». Souvent mal connu, le principe de laïcité est dans l’esprit comme dans les textes, une notion basée sur la liberté individuelle et le vivre-ensemble. Au dernier trimestre 2018, Cédric CHARDAYRE et Gilles ALBARET animeront deux sessions de formation pour les acteurs institutionnels et associatifs afin de consolider leurs connaissances. Mais aussi, pour qu’ils soient porteurs d’un message clair et aptes à réagir aux situations qu’ils pourraient rencontrer dans le cadre de leurs missions. Une session de sensibilisation d’une demi-journée ouverte au grand public sera organisée au printemps 2019.

Distribution du livret dans Saint-Flour par les jeunes

C’est un devoir pour nous de veiller à la qualité du bien vivre ensemble à Saint-Flour. Avec ce groupe de travail, nous y contribuons tous ensemble. Pierre JARLIER Maire de Saint-Flour

Le Journal de Saint-Flour #12

23


La chapelle de Fraissinet, une petite merveille du patrimoine restaurée La chapelle Saint-Louis de Fraissinet a fait l’objet d’une restauration complète qui a débuté en 2005 et qui vient de se terminer par la livraison du mobilier religieux restauré et la mise en sécurité de l’édifice. Pour préserver ce patrimoine, témoin de la vie locale, la Communauté de communes avait entrepris en 2004, un vaste programme de rénovation du petit patrimoine à l’échelle des 14 communes du territoire. La chapelle Saint-Louis avait été retenue comme élément fort du patrimoine nécessitant une action de réfection et de mise en valeur. La commune de Saint-Flour a pris le relais en assurant la maîtrise d'ouvrage et la conduite de cette opération dont les habitants ont pu apprécier la qualité lors d'une visite inaugurale le 25 août dernier.


LA VIE DANS NOS VILLAGES

Une restauration complète pour préserver le patrimoine rural Après les travaux extérieurs (drainage, charpentes, couverture et maçonnerie) qui ont permis d’assainir l’édifice, les investissements communaux ont concerné les travaux intérieurs à partir de 2012. Cette opération a mis en valeur avec brio le mobilier religieux qui vient de faire l'objet d'une restauration complète.

L

es habitants se souviennent, qu’à l’époque, de l’eau coulait par le toit, des moisissures menaçaient ce patrimoine et les objets en bois polychrome étaient infestés par des insectes xylophages et en mauvais état.

Le mobilier religieux de la chapelle est daté entre les XVIe et XIXe siècles. Provenant essentiellement de donations, il se compose d’un retable, d’un statuaire composé de divers éléments d’art religieux particulièrement représentatifs notamment la Piéta en bois polychrome du XVIe siècle inspirée des vierges de pitié en pierre de Haute Auvergne, diverses statues en bois polychrome (Immaculée conception, anges...) et Saint-Louis, patron du village. Toutes ces pièces remarquables ont fait l’objet d’une rénovation minutieuse entre 2016 et 2018 dans les ateliers de l’entreprise Malbrel Conservation (Lot) représentée, lors de l’inauguration du 25 août dernier,

par Sylvie Malbrel, l’épouse de Mathieu Malbrel, fondateur, tragiquement décédé en mars 2017. Nettoyage (dépoussiérage par microaspiration et décrassage), traitement insecticide et fongicide ont permis de réparer ou consolider les oeuvres avant remise en teinte. Comme pour le retable, les statues ont également fait l’objet d’une étude de la polychromie qui a ensuite été fixée et réintégrée : éléments en dorure et argenture sont particulièrement mis en valeur. Enfin, le grand tableau (Huile sur toile, anonyme) central du retable et son cadre en bois doré (XIXe) étaient dans un état sanitaire qui ne permettait pas de le dater (peut-être du XVIIIe-XIXe siècle). Sa rénovation a permis de révéler une remise du Rosaire avec Saint-Dominique à gauche et Sainte-Catherine de Sienne à droite.

La statue de Saint-Louis (XIXe) et son baldaquin de procession entièrement rénovés.

La chapelle est la merveille du nouveau Fraissinet. Grâce à ce travail remarquable, les habitants peuvent à nouveau profiter de ce patrimoine rural préservé. Daniel BADUEL, Président du comité d’animation de Fraissinet Bénédiction de la chapelle le 25 août en présence de Monseigneur Grua, Évêque de Saint-Flour

PLUS DE 50% DE FINANCEMENT Lors de l’inauguration, Pierre JARLIER, Maire de Saint-Flour, a évoqué les aspects financiers de la restauration et a salué la qualité du travail réalisé par les artisans, notamment les entreprises Besse Rénovation (enduit intérieur à la chaux naturelle, menuiserie et peinture) et Malbrel Conservation. Le montant total des travaux s’élève à 104 000 € TTC, subventionnés à près de 50% par le Conseil Départemental, la Région, la Fondation du Patrimoine, la Communauté de communes, et la réserve parlementaire de Pierre JARLIER en 2005 et 2012 puis de Bernard Delcros en 2016. La commune qui a assuré la maîtrise d'ouvrage a apporté un autofinancement à hauteur de 35 853 €.

LA RESTAURATION DES OBJETS SOUTENUE PAR LA FONDATION DU PATRIMOINE La souscription publique pour la restauration des objets de la chapelle a permis de récolter 700 €. La Ville remercie l’ensemble des généreux donateurs. Le Journal de Saint-Flour #12

25


Retour en images sur les animations de Spectacles, expositions, festival, films, concerts et animations, pour la plupart gratuits, ont rythmé votre été à Saint-Flour et se poursuivront tout au long de l’année 2018. Une offre éclectique pour satisfaire tous les publics avec toujours la même exigence qualitative. Un grand bravo aux agents des services qui avec la contribution des bénévoles des associations ont permis la richesse de cette programmation. Votre participation et la présence de nombreux visiteurs contribuant ainsi à l’attractivité de notre ville, sont un encouragement à poursuivre dans la voie de la découverte, de l’étonnement, du partage, du plaisir tout simplement !

l'été

Du 22 au 24 juin

FESTIVAL DES HAUTES TERRES

Concert de Nadau - 23 juin

Mireille VICARD, Adjointe au Maire en charge de la Culture et du Patrimoine

14 juillet

FÊTE NATIONALE

Retraite aux flambeaux

12 août

L’ÉTAPE SANFLORAINE

Bernard Hinault, parrain fidèle de la manifestation 19 juillet

VISITE DES COURS INTÉRIEURES DE SAINT-FLOUR

26

Le Journal de Saint-Flour #12


22 juillet

Du 27 juillet au 17 août

NUIT DES ÉGLISES, AVEC MAÎTRE GOUDJI

FÊTE DE LA SAINTE CHRISTINE

Défilé de chars fleuris

Du 22 juin au 16 août

PIK ZIK TIME

Les violons des vents

juillet/août

BROCANTES

Place de la Liberté

CONCERT DE BERNARD OUDOUL

4 août

Le Journal de Saint-Flour #12

27


Les expos

à Saint-Flour

À voir jusqu’au 4 novembre

EN QUÊTE DE LA BÊTE

Au musée de la Haute-Auvergne Déjà plus de 2 500 visiteurs se sont glissés dans la peau d’un véritable enquêteur afin de révéler le mystère qui plane autour de la bête.

Rétrospective

À voir jusqu’au 1er décembre

« PAYSAGES MYCOGRAPHIES »

GOUDJI OU L’ART DE L’ORFÈVRERIE

L’artiste André Maigne a exposé du 18 juillet au 19 août à la Maison des Associations, d’étonnantes photographies de jeux de lumière réalisées à partir d’éléments puisés dans la nature et plus particulièrement, dans les champignons. Devant ces images poétiques en nuances de gris, les visiteurs se sont plongés dans des paysages inattendus et profonds.

À la cathédrale Saint-Pierre

À voir jusqu’au 4 novembre

À voir jusqu’au 15 septembre

À voir jusqu’au 4 novembre

ÉCUREUIL, QUI ES-TU ?

LA BESTIA, LA VÉRITABLE HISTOIRE

DES LÉGUMES ET DES HOMMES

Au Musée Alfred-Douët 28

Le Journal de Saint-Flour #12

À la Médiathèque municipale

Sur les grilles de la Présentation


À voir jusqu’au 23 septembre

Biennale Chemin d’Art Organisée par Saint-Flour Communauté, la quatrième édition de la Biennale d’art contemporain Chemin d’Art a rassemblé 8 artistes qui ont produit des créations in situ sur le territoire communautaire.

C

ette année 2018 marque pour la Biennale Chemin d’Art la volonté de partir à la rencontre du territoire à l’échelle de SaintFlour Communauté. Les communes de Andelat, Brezons, Chaliers , Sainte-Marie, Loubaresse, Ruynes-en-Margeride, Valuéjols, Saint-Urcize, Val d’Arcomie et Saint-Flour accueillent les œuvres d’artistes contemporains.

À SAINT-FLOUR, CHEMIN D’ART C’EST...

… L’exposition « Même pas peur ! » à la Halle aux Bleds jusqu’au 16 septembre

.... « Les feuilles volantes » de Vincent Croguennec dans le quartier de Besserette.

Cette exposition reprend le thème développé par le musée de la HauteAuvergne et par l’Écomusée de Margeride autour de la Bête du Gévaudan. Elle présente le travail de quatre artistes qui ont produit des œuvres traitant de la peur, du mystère et plus largement de la relation entre nature et humanité. Entre vidéo, céramiques, gravures et installations, l’écrin de la Halle aux Bleds sert de contexte plus ou moins grave et non sans humour comme pour conjurer le sort.

L’artiste est intervenu autour du chantier du groupe scolaire afin d’engager un travail dans le champ des écritures artistiques urbaines. Une palissade et un mur en béton ont été installés pour l’occasion afin d’accueillir les affiches créées par l’artiste. Il sera présent sur le site de Besserette du 17 septembre au 30 septembre pour poursuivre son travail avec les associations du quartier et l’école primaire. De plus, Vincent Croguennec expose jusqu’au 30 septembre les dessins originaux de son ouvrage « 16 Februarie Romania » à la librairie La Cité du Vent avec le 14 septembre une rencontre dédicace à 18h30.

… « Le nez » de Jean Bonichon sur les remparts de Saint-Flour Jeudi 13 septembre - 19h Art contemporain et cinéma, regards croisés Conférence par Eric VASSAL, plasticien au théâtre le Rex Conférence sur le dialogue intime qui a existé et qui existe toujours entre l’art contemporain et le cinéma, de l’influence de l’un sur l’autre ainsi que du rayonnement des arts plastiques sur le 7ème art. En partenariat avec la SAMHA. Gratuit Renseignements : 04 71 60 22 50

La Biennale Chemin d’Art est un événement dédié à l’art actuel avec pour cette nouvelle édition, une volonté d’être présent sur des sites patrimoniaux du territoire communautaire dont le centre de Saint-Flour constitue le fleuron. Ainsi, pendant trois mois, un vaste parcours permet de découvrir notre patrimoine et l’expression contemporaine. L’ensemble s’articule autour de productions et d’expositions créées pour l’occasion en lien avec l’histoire locale, les paysages et l’architecture des sites. Christan GARCELON, Directeur artistique de la Biennale Chemin d’Art Le Journal de Saint-Flour #12

29


AGENDA CULTUREL

Retrouvez toutes les informations dans l’agenda culturel du second semestre 2018 Consulter l’agenda en ligne : https://bit.ly/2NIXz2A

Centenaire de la Grande Guerre 1918-2018 Expositions et animations

Du 8 au 26 octobre 2018

Du 5 au 30 novembre 2018

L’arme à l’oeil : les monuments aux morts et poilus en Auvergne

La région sanfloraine durant la Grande Guerre

Exposition photos de Pierre Chalvon (photographe et journaliste). Centre social municipal - Gratuit Renseignements : 04 71 23 75 98

Exposition proposée par le Groupe Historique et de Recherches Généalogiques Planèze-AubracMargeride. Médiathèque municipale - Gratuit Renseignements : 04 71 60 25 44

Jeudi 15 novembre - 19h

Mercredi 21 novembre - 20h

Des ambitions pour le Musée de l’Homme

Le cabaret d’la puce qui r’nifle

Conférence par André Delpuech, conservateur général du patrimoine, directeur du Musée de l’Homme à Paris. Théâtre le Rex - Gratuit Renseignements : 04 71 60 22 32

La musique populaire, un moyen de résister aux horreurs de la guerre par Claude Ribouillault, musicien, conteur, auteur de l’ouvrage «La musique au fusil» en compagnie de Philippe Gibaux, musicien et luthier, et des élèves du Conservatoire de Saint-Flour Communauté. Théâtre le Rex - Gratuit Renseignements : 04 71 60 22 50

Musées de Saint-Flour Visites gratuites les 1ers dimanches du mois Dimanche 7 octobre - 14h30 Visite « Les autres Bêtes de par le monde » La Bête du Gévaudan, pour diverses raisons, est un phénomène médiatique hors-norme et une histoire dont tout le monde a entendu parler. Pourtant, cette Bête n’est pas un cas isolé. Sur la même période, ailleurs en France, des Bêtes ont attaqué dans des conditions similaires, faisant même parfois beaucoup plus de victimes. Musée de la Haute-Auvergne Renseignements : 04 71 60 22 32

Dimanche 4 novembre - 14h30 Visite « La dernière enquête » Les expositions temporaires des musées de Saint-Flour sont sur le point de s’achever. Profitez de cette dernière occasion pour traquer les petites bêtes comme les grosses. Musée de la Haute-Auvergne et Musée Alfred-Douët Renseignements : 04 71 60 22 32 04 71 60 44 99

Dimanche 2 décembre - 14h30

Marché de Noël

Visite « Une famille dans la Grande Guerre »

7, 8 et 9 décembre

Les élèves en scène 11, 12 et 14 décembre - 19h En cette fin d’année 2018, les élèves du Conservatoire proposent trois rendez-vous présentant plusieurs programmes musicaux aussi enrichissants que surprenants. Théâtre le Rex - Gratuit Renseignements : 04 71 60 32 02

30

Le Journal de Saint-Flour #12

À l’évocation de la famille Douët, on pense “noble”, “collectionneur”. Comme des millions de familles entre 1914 et 1918, la famille Douët vit au rythme de la guerre. Elle sera heureusement épargnée par la mort d’un enfant, d’un fils, ou d’un père, mais comme les autres, elle a vécu le bouleversement d’un quotidien rassurant et la fin d’un autre monde. Musée Alfred-Douët Renseignements : 04 71 60 44 99


Tribune - OPPOSITION

Tribune - MAJORITÉ

Plusieurs sujets importants pour Saint-Flour sont à l’ordre du jour durant cet été.

À l’heure de la rentrée, la feuille de route de l’équipe municipale est bien pleine.

Saint-FlourCommunauté a acté le démarrage des travaux de la chaufferie bois de Besserette. Elle est d’abord destinée à chauffer des bâtiments publics ce qui peut être positif pour la collectivité bénéficiant de tarifs minorés grâce au subventionnement de la filière bois. Cependant, ce projet remet en cause à court terme la pérennité de la concession publique du gaz qui risque d’être abandonnée à l’échéance en 2022,d’autant que Logisens demande son adhésion à la chaufferie bois pour les HLM de Besserette. D’autre part son implantation au coeur d’une zone résidentielle peut s’avérer problématique : encombrement et bruits des livraisons et surtout fumées. Souhaitons que les précautions prises pour diminuer ces nuisances seront réellement efficaces et que les économies promises seront au rendez-vous malgré l’augmentation constante du prix du bois.

Lors de l’adoption du budget primitif pour 2018, la majorité municipale a dû faire des choix. Une fois de plus, concilier le maintien de services municipaux de qualité et l’équilibre budgétaire relève d’une équation difficile compte tenu de la diminution des montants de dotations versées par l’État à hauteur de 219 € par habitant sur la période 2014-2018, soit un manque de recettes cumulées de 1,5 M€ pour la Ville.

Malgré des annonces répétées, on ne peut que constater la dégradation flagrante de nos voiries communales. Le projet de réfection de la place d’Armes, même s’il est séduisant, n’est pas forcément une priorité et le fait d’y sursoir quelques années permettrait sans doute une vraie remise à niveau des voiries et également une prise en compte plus sérieuse des besoins des piétons, comme cela a été le cas dans la montée des Verdures, appréciée de tous. De même, le projet de parking avec ascenseur en face du collège Blaise Pascal pose plusieurs questions comme celle de la gratuité de ce parking déjà utilisé et de celui des Allées. Enfin, un sursis a été obtenu par la mobilisation de tous pour le maintien du poste du guichet de la gare de SaintFlour mais sa suppression va revenir à l’ordre du jour à la rentrée : maintenir ce service public et la ligne Neussargues Béziers serait un signe concret d’un aménagement durable du territoire. Aux Sanflorains, aux élus de ne pas accepter un abandon de plus. Bonne rentrée à tous ! Pour la liste « Saint Flour Autrement avec la gauche »

Hervé CARTAYRADE, Christiane MEYRONEINC, Guy BRASSAC.

À noter !

Floribus le service de bus urbain gratuit de la Ville de Saint-Flour est à votre disposition :

du lundi au vendredi de 7h à 18h et le samedi de 7h à 12h30

www.saint-flour.fr

La suppression des emplois aidés annoncée en août 2017 nous a imposé une réorganisation des services à l’exemple du service des espaces verts dont la gestion a été confiée à des entreprises privées locales. Alors que la collectivité employait 36 emplois aidés en 2016, ils ne sont aujourd’hui plus que 14 agents concernés par ces dispositifs appelés à s’éteindre. Les nouveaux emplois proposés par l’État, les « parcours emploi compétences » ont heureusement bénéficié en juillet d’un financement porté de 40 à 60% en zone de revitalisation rurale. Notre équipe qui a toujours soutenu l’insertion par l’emploi s’engage en recrutant trois nouveaux bénéficiaires à la rentrée. Face à la baisse des dépenses de fonctionnement, la décision a été prise de suspendre la Festa del Païs. Cette pause contrainte ne signifie pas pour autant la fin de cette grande fête d’été particulièrement appréciée du public. Nos partenaires seront associés dans les prochaines semaines, pour définir ensemble un nouveau moment fort de l’été 2019 à Saint-Flour, à la mesure des moyens financiers de la commune. Le projet de redynamisation de notre centre-ville qui souffre avance. Amélioration de l’habitat, soutien à l’activité économique, développement durable, valorisation du patrimoine et aménagements urbains, autant de sujets que nous menons de front pour relever ce défi difficile auquel sont confrontées de nombreuses petites villes. C’est dans ce cadre que notre projet de requalification de la place d’Armes et de la rue Marchande prend forme. L’équipe de maitrise d’œuvre a pour mission de finaliser, avant la fin de l’année, la 1ere tranche de travaux qui concernera une partie de la rue Marchande dont l’état est actuellement très dégradé. Nos partenaires nous ont d’ores et déjà fait part de leur soutien. L’État a confirmé son engagement financier, la Région et le Département sont sollicités. Cette opération majeure pour l’attractivité du centre ancien sera bien entendu phasée techniquement et financièrement pour permettre la poursuite de nos investissements en faveur de la rénovation de la voirie, de la mise aux normes de nos équipements et de l’amélioration de votre cadre de vie. Vous pouvez compter sur notre mobilisation et notre engagement total pour mener à bien tous ces projets. Nous restons à votre écoute et vous souhaitons une bonne lecture de cette nouvelle édition du journal de Saint-Flour. Pour la liste « Avec vous pour Saint-Flour » Représentant du groupe de la majorité, Michel SEYT, Premier adjoint.

Le Journal de Saint-Flour #12

31


VOTRE PROGRAMME À SAINT-FLOUR Samedi 15 et dimanche 16 Septembre - 16h00 Accompagné d’un(e) guide, parcourez les expositions temporaires des musées de SaintFlour ! Commencez au musée Alfred-Douët pour percer les secrets de l’écureuil dans l’exposition «Écureuil, qui es-tu ?», avant de découvrir l’antre de la Bête avec l’exposition «En quête de la Bête» au Musée de la Haute-Auvergne. Gratuit Contact : 04 71 60 44 99 - 04 71 60 22 32 Musées gratuits ces jours là, ouverture de 10h30 à 18h30 sans interruption. CONTACTS UTILES www.saint-flour.fr Ville de Saint-Flour

• Cinéma Le Delta 04 71 60 34 10

• Appel d’urgence Européen 112

• Médiathèque 04 71 60 25 44

• Pompier 18

• Musée de la Haute-Auvergne 04 71 60 22 32

• SAMU 15 • Police 17

• Mairie 04 71 60 61 20

• Musée d’Art et d’Histoire Alfred-Douët 04 71 60 44 99

• Médecins de garde 04 71 60 23 23

• Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) 04 71 60 66 92

• Office de Tourisme 04 71 60 22 50

• Centre Hospitalier de Saint-Flour 04 71 60 64 64

• Conservatoire de Saint-Flour Communauté 04 71 60 75 00

• Pharmacie de garde 06 83 71 58 90

• Centre social municipal 04 71 23 75 98 Horaires d’accueil : les services sont ouverts au public du lundi au jeudi de 8h à 12h et de 13h30 à 17h30, et le vendredi de 8h à 12h et de 13h30 à 16h30.

• Office Municipal de la Jeunesse et des Sports (OMJS) 04 71 73 83 60 • Centre aqualudique 04 71 60 76 86

• Urgence vétérinaire 04 71 60 12 32 - 04 71 60 05 27

Le journal de Saint-Flour #12 Septembre 2018  

Le journal de Saint-Flour #12 - Septembre 2018 -Nos écoles, budget, nouveaux services de santé, Fleurus, une entreprise en plein expansion,...

Le journal de Saint-Flour #12 Septembre 2018  

Le journal de Saint-Flour #12 - Septembre 2018 -Nos écoles, budget, nouveaux services de santé, Fleurus, une entreprise en plein expansion,...

Advertisement