Issuu on Google+

LE JOURNAL

Rénovation du Jardin des Trinitaires

Programme Meaux Habitat éco-quartier

TA L E S

n° 79

NC

E

Meaux

PAPIER

www.ville-meaux.fr

YC R EC LÉ

RES VÉ

L’actualité de la vie meldoise

Rue Général Leclerc

Nouvelle Crèche Albret

Rénovation des parkings Beauval

Place Paul-Émile Victor

Emploi, familles et sécurité au cœur du budget 2013

Institut des Métiers et de l’Artisanat

Esplanade Cathédrale

École Saint-Exupéry

Février/Mars 2013 Police municipale, CSU et école Charles Péguy

Fibre optique


> INSTANTANÉS

ÉDITO

Notre priorité : votre qualité de vie !

Téléthon 2012

Chère Madame, Chère Mademoiselle, Cher Monsieur, Le 8 décembre dernier était organisé à Meaux le Téléthon 2012. Pour la première année, la Ville a souhaité s’impliquer davantage dans cet événement en organisant une journée complète d’animations et de spectacles au gymnase Tauziet. Animations pour enfants, défis sportifs, démonstrations de danse et concerts ont rythmé cette journée conviviale dont les recettes ont intégralement été reversées au Téléthon.

En cette année 2013, dans un contexte qui reste difficile, la Municipalité que je conduis fait le choix de poursuivre son action déterminée en faveur de votre qualité de vie. Nous continuons à investir massivement dans tous les quartiers de Meaux pour sans cesse améliorer votre quotidien et construire une ville moderne et JEAN-FRANÇOIS COPÉ durable. MAIRE DE MEAUX

Festi-Ciné Meaux

Sur votre Agenda

Du 25 au 27 janvier derniers, Jean-Pierre Jeunet était l’invité d’honneur du Festi Ciné-Meaux. Invité à présider la 6e édition de ce festival, le réalisateur du "Fabuleux destin d’Amélie Poulain" ou encore d’"Un long dimanche de fiançailles" s’est prêté avec plaisir aux demandes de dédicaces de nombreux Meldois qui avaient fait le déplacement. Tout au long du weekend, près de 1 500 Meldois se sont pressés au Majestic pour découvrir les coups de cœur du réalisateur et de nombreux autres chefs d’œuvre du 7e art.

• Permanences du Maire Les permanences hebdomadaires sans rendez-vous de Jean-François Copé se tiennent tous les vendredis après-midi dans un quartier différent de la ville.

Foire gourmande de Noël Du 14 au 16 décembre derniers, la Ville de Meaux organisait la 2e édition de la Foire Gourmande de Noël. Elle a rassemblé 22 000 visiteurs sur les 3 jours. Petits et grands ont apprécié les nombreuses animations. Dans les villages gastronomique et artisanal, les exposants étaient présents en nombre. Les animations de sculptures ont été unanimement saluées, avec une mention spéciale pour l’animation de chocolat le dimanche.

Foyer seniors - Dojo Frot Le 12 janvier dernier, après 11 mois de travaux, Jean-François Copé et l’équipe municipale ont inauguré le tout nouveau foyer seniors – dojo dans le quartier Frot. D’un coût de 2,8 millions d’euros, ce nouvel équipement permet d’accueillir plusieurs associations sportives et scolaires, et offre à 90 seniors la possibilité de partager des après-midis récréatifs et conviviaux.

Illuminations de Noël Du 7 décembre au 7 janvier derniers, la Ville s’est parée de ses plus beaux atours avec les traditionnelles illuminations de fin d’année. Plus de 200 motifs ont créé, un mois durant, une ambiance conviviale dans tous les quartiers. 830 sapins avaient également pris place dans les espaces verts et les écoles, pour le plus grand bonheur des enfants.

Meaux le Journal Hôtel de Ville - B.P. 227 77107 Meaux Cedex Tél : 01 60 09 98 44 Fax : 01 60 23 25 78 meauxlejournal@meaux.fr Directeur de la publication : Jean-François Copé Rédacteur en Chef : David Bobin A participé à ce numéro : Charles Jean-Louis Mise en page : Fabienne Bajar Photos : Ville de Meaux Toutenphoto Impression : Imprimerie Vincent à Tours - Dépôt légal Seine-et-Marne n° 98MARC028

Nous nous attachons tout autant à tendre la main à celles et ceux qui en ont le plus besoin et qui veulent se donner les moyens de s’en sortir. Avec mon équipe municipale, nous mettons en œuvre une solidarité concrète sans assistanat. J’ai souhaité faire de 2013 l’année de la jeunesse à Meaux car je pense que nous devons, dès aujourd’hui, former les citoyens de demain.

PAPIER RECYCLÉ ENCRES VÉGÉTALES

Vous pouvez compter sur ma détermination et sur celle de toute l’équipe municipale, à poursuivre dans cette voie pendant de nombreuses années encore. Pour finir, je souhaite vous informer que je me conforme aux règles de communication en période préélectorale en ne signant plus les éditoriaux dans les prochains numéros de Meaux le Journal.

Je veux davantage associer les jeunes aux décisions qui les concernent et tout mettre en œuvre pour leur donner les moyens de réaliser leurs projets. Nous avons la chance à Meaux d’avoir une jeunesse pleine de vie, enthousiaste et prête à relever des défis.

SOMMAIRE MEAUX ACTUALITÉS P. 4-5 > Les permanences du CIDFF 77 > France Parkinson soutient les malades > 6 nouvelles chaînes gratuites sur la TNT

4

MEAUX ENVIRONNEMENT P. 6-7

15 18

11

DOSSIER BUDGET 2013

MEAUX EN MOUVEMENT P. 15-16 > Campagne de ravalement obligatoire > Travaux dans la rue du Général Leclerc

> Une ville propre, c'est l'affaire de tous > Réhabilitation de la déchetterie de Nanteuil MEAUX GÉNÉRATIONS P. 17-19 > Pensez à inscrire vos enfants > Faites des économies d'énergie > 2013, année de la jeunesse à Meaux > Des jeunes talents au rendez-vous ! MEAUX INITIATIVES P. 8-9 > Le Parc d’Activités du Pays de Meaux COUP DE CŒUR P. 20 > Un nouveau service pour les salariés > Entrepreneurs : pensez à la clause d’insertion SPORTS P. 21 sociale

MEAUX EN FÊTE P. 10 3 - Meaux le Journal/Fév.-Mars 2013

En 2013, l’équipe Meaux Pour Tous reste pleinement déterminée à construire l’avenir de notre ville. Nous continuons à faire de Meaux une ville dynamique, innovante, moderne, durable, solidaire, jeune, culturelle, sportive, festive et citoyenne, bref, une ville à vivre, une ville pour tous, une ville comme on les aime !

> Plaisirs d'hiver

CULTURE P. 22 EXPRESSION POLITIQUE P. 23


MEAUX ACTUALITÉS > AIDE AUX VICTIMES

Les permanences du CIDFF 77 changent de locaux Depuis le 1er janvier 2013, la permanence du Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF) du jeudi matin, qui avait lieu à l’Hôtel de Ville de Meaux, se tient désormais à la Maison de la Justice et du Droit du Pays de Meaux (MJD). Le CIDFF est donc présent à la MJD toute la journée du jeudi, de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h. Permanence gratuite, sur rendez-vous. Pour rappel, le CIDFF 77 a pour mission : l d’informer sur les droits, tout public et en particulier les femmes, l de lutter contre les violences sexistes, l de favoriser l’égalité dans la famille et le soutien à la parentalité, l de favoriser l’autonomie sociale, professionnelle et personnelle des femmes, l de promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes. Renseignements : Maison de la Justice et du Droit du Pays de Meaux Allée Jean-Louis Barrault Centre commercial de la Verrière 77100 MEAUX (Beauval) Tél. : 01 60 41 10 80

> SANTÉ

France Parkinson soutient les malades au quotidien L’Association France Parkinson souhaite renforcer le lien entre les personnes atteintes de cette maladie et les différents intervenants médicaux et sociaux. Elle propose ainsi des prestations à destination des victimes de la maladie et de leurs familles : instruction du dossier de demande d’invalidité, conseils sur les aménagements intérieurs, sensibilisation à la pratique d’une activité culturelle ou sportive, etc. Elle organise également des conférences sur la maladie avec l’intervention de médecins spécialistes. La prochaine conférence sera animée par le Professeur Pierre Cesaro, Neurologue à l’Hôpital Henri Mondor de Créteil, le 28 mars prochain. CONFÉRENCE “MALADIE DE PARKINSON” Animée par le Professeur Pierre Cesaro Jeudi 28 mars de 14h à 17h Salle Jacques Rapin - Cité Administrative RENSEIGNEMENTS : Antoine Carretero (délégué du Comité 77) au 01 60 63 14 56 ou Maison Départementale des Personnes Handicapées 16, rue de l’Aluminium - 77176 Savigny-le-Temple Tél. : 01 64 19 11 40 Courriel : contact@mdph77.fr / Site : www.mdph77.fr 5 - Meaux le Journal /Fév.-Mars 2013

> EN BREF

> TÉLÉVISION

> SERVICE PUBLIC

> SOLIDARITÉ

6 NOUVELLES CHAÎNES GRATUITES SUR LA TNT

LA MAIRIE À VOTRE SERVICE !

Donnez de votre temps en prison Le CLIP (Club Informatique Pénitentiaire) forme les détenus à l’informatique afin de faciliter leur réinsertion à l’issue de leur peine. Afin de réaliser cet objectif à la prison de MeauxChauconin, l’association est à la recherche de bénévoles, étudiants, actifs ou retraités. Si vous êtes disponible et intéressé, vous pouvez contacter le 01 45 65 45 31 ou envoyer un courriel à l’adresse suivante : assoclip@club-internet.fr. Plus de renseignements sur le site internet : http://assoclip.sitego.fr.

> SANTÉ ET ADDICTIONS

Permanences de l’A.N.P.A.A.77 L’Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie de Seine-et-Marne (A.N.P.A.A.77) propose une écoute personnalisée et une prise en charge médico-psycho-socioéducative à destination des personnes ayant une addiction à un produit (alcool, tabac, drogues) ou un comportement addictif (jeu, internet, vidéo). Des consultations gratuites et sur rendez-vous ont lieu du lundi au vendredi au Centre d’addictologie de Villeparisis et certains jours de la semaine à Mitry-Mory. Renseignements au 01 60 03 83 21 ou par courriel à l’adresse : csapa.villeparisis@anpa.asso.fr.

des chaînes est nécessaire (par le biais de la touche MENU ou HOME de la télécommande de votre téléviseur, puis en sélectionnant l’option ”CONFIGURATION” ou “REGLAGE” ou “INSTALLATION” et en procédant alors à une “RECHERCHE AUTOMATIQUE”). Depuis l’arrivée de la Télévision Numérique Terrestre (TNT), l’offre télévisuelle ne cesse d’évoluer. Après le passage à la Haute Définition, puis au tout numérique en mars 2011, ce sont six nouvelles chaînes gratuites qui ont fait leur apparition le 12 décembre dernier sur nos écrans. Numérotées de 20 à 25 et nommées HD1, L’Equipe 21, 6ter, Numéro 23, RMC Découverte et Chérie 25, ces six chaînes sont accessibles sans réglages préalables pour les foyers recevant la télévision par le câble, le satellite, l’ADSL ou la fibre optique. En revanche, pour les possesseurs d’antennes-râteau une nouvelle mémorisation

Si vous disposez d’un téléviseur relié à un adaptateur TNT, les étapes sont les mêmes mais s’effectuent par le biais de la télécommande de l’adaptateur.

n HÔTEL DE VILLE

Afin d’aider les téléspectateurs ne parvenant pas à retrouver leurs programmes malgré la recherche et la mémorisation des chaînes, des aides financières sont prévues sous certaines conditions.

n MAIRIE DE QUARTIER BEAUVAL

Les téléspectateurs se trouvant dans ces cas peuvent obtenir des renseignements en contactant l’Agence Nationale des Fréquences (ANFR) au 0 970 818 818 (du lundi au vendredi de 8h à 19h, prix d’un appel local) ou en se connectant sur le site internet www.recevoirlatnt.fr

2, place de l’Hôtel de Ville Tél. : 01 60 09 97 00 Horaires d’ouverture : Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h Le samedi de 9h à 12h

Centre Commercial “La Verrière” Tél. : 01 60 09 12 12 Horaires d’ouverture : Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h

n MAIRIE DE QUARTIER DUNANT-COLLINET 38, avenue Henri Dunant Tél. : 01 60 23 01 23 Horaires d’ouverture : Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h

n SERVICES MUNICIPAUX Police municipale : 01 60 24 35 35 Élections/ État-civil : 01 60 09 97 29 l Cimetière : 01 60 09 97 17 l Enfance/Éducation : 01 60 09 74 30 l Petite Enfance : 01 60 32 32 80 l Accueil seniors : 01 60 09 97 45 l Centre Communal d’Action Sociale : 01 60 09 97 43 l Urbanisme : 01 60 09 98 45 l Services techniques : 01 64 33 80 41 l l

> CITOYENNETÉ

> SÉCURITÉ

La ville accueille ses nouveaux arrivants

La Police Nationale au plus proche de la population

Chaque mois, la Municipalité organise une permanence à destination des nouveaux arrivants dans notre belle cité briarde. Marie-Cécile SCHMIDT, Conseillère Municipale, vous accueille sans rendez-vous de 10h à 12h, dans le bureau 1, situé au rez-de-chaussée de la Mairie, afin de vous donner tous les renseignements administratifs, culturels ou touristiques qui vous permettront d’intégrer Meaux de la meilleure façon possible.

Afin d’être toujours mieux à l’écoute des Meldoises et des Meldois, le commissariat de Meaux met en place une Permanence d’Accueil de la Population (PAP) tous les mardis de 17h à 19h dans ses locaux. Avec ou sans rendez-vous, le Commissaire Central de Meaux et ses proches collaborateurs reçoivent les habitants qui souhaitent s'entretenir sur les problématiques de sécurité locale, faire part de doléances particulières ou obtenir des renseignements sur le suivi d'un dossier en cours ou bien de conseils juridiques. Une boite aux lettres électronique (commissariat.meaux-aideauxvictimes@interieur.gouv.fr) a également été mise en place afin d’améliorer l’aide aux victimes. Cette boite aux lettres, qui ne permet pas de déposer plainte et ne doit pas être utilisée en cas d’urgence, donne à chaque Meldois la possibilité d’adresser directement au commissariat de Meaux, ses interrogations par courriel.

Vous avez également la possibilité de recevoir régulièrement par courriel l’actualité et l’agenda des événements ayant lieu à Meaux. Il suffit de remplir le champ « Newsletter » sur le site Internet de la Ville : www.ville-meaux.fr !

En outre, des psychologues de la Police Nationale sont à la disposition du public. Un entretien gratuit et confidentiel est accessible aux personnes qui ont été confrontées à une situation difficile ou traumatisante, lors d’un dépôt de plainte.

Les prochaines permanences sont fixées les samedis 2 mars, 6 avril, 4 mai et 1er juin 2013.

Enfin, ”Police Secours” est toujours disponible en appelant le 17, les appels étant désormais traités au niveau départemental ce qui permet une réponse encore plus rapide en cas de situation d’urgence.

Renseignements au 01 60 09 97 00

RENSEIGNEMENTS : Commissariat de Police de Meaux - 46, avenue Salvador Allende Tél. : 01 60 23 32 17

n EN CAS D’URGENCE Pompiers : 18 SAMU : 15 l Police nationale : 17 l Pharmacies de garde : 3915 l Urgences Gaz : 0 800 47 33 33 l Astreinte technique (24h/24h) : 01 60 09 97 00 l l

Pour écrire à Jean-François Copé, adressez votre courrier à : M. Jean-François Copé Maire de Meaux Hôtel de Ville – BP227 77107 MEAUX Cedex Ou envoyez-lui un courriel à l’adresse : jean-francois.cope@meaux.fr !

Meaux le Journal /Fév.-Mars 2013 - 6


MEAUX ENVIRONNEMENT > EN BREF

> EN BREF

Chiffres-clés de la propreté urbaine

> DÉCHETS

UN SERVICE ÉQUIPÉ

> CADRE DE VIE

UNE VILLE PROPRE, C’EST L’AFFAIRE DE TOUS ! La propreté est la première image qu’une ville offre à ses habitants et à ses visiteurs. Fidèle à ses objectifs en matière de développement durable, la Ville de Meaux met un point d’honneur à agir concrètement dans ce domaine et a lancé une campagne de sensibilisation auprès de tous les Meldois. e message de cette campagne ? Si à Meaux le cadre de vie est naturellement exceptionnel, chacun doit bien prendre conscience qu’il est nécessaire de le préserver et l’embellir.

L

Faire de Meaux une ville toujours plus agréable à vivre : telle est la mission à laquelle s’attachent quotidiennement Jean-François Copé et toute l’équipe municipale afin d’offrir aux Meldois une qualité de vie à la fois propre et soignée, dans un environnement accueillant. Hors, il n’est pas rare à Meaux de voir des mégots de cigarettes joncher le sol, des déchets agrémenter les pelouses d’un parc, des déjections canines fleurir sur les trottoirs ou encore des tessons de bouteilles garnir dangereusement une aire de jeux pour enfants… Toutes ces incivilités, dues au comportement de quelques-uns, n’ont pas à être supportées par la majorité des Meldois. 7 - Meaux le Journal /Fév.-Mars 2013

Elles gâchent la vie quotidienne et ternissent l’image de la ville. Il suffirait pourtant que chacun respecte les règles de vie commune pour que les Meldois continuent de vivre dans un cadre agréable. La ville de Meaux met en œuvre des moyens importants, humains et matériels, pour que cessent ces manquements aux règles élémentaires de savoir-vivre. Mais elle a besoin du concours de chacun pour que Meaux demeure une ville où il fait bon vivre pour tous. LES GESTES DE CHACUN PARTICIPENT À LA PROPRETÉ GÉNÉRALE

La cinquantaine d’agents du service de la Propreté Urbaine a pour tâche principale le nettoyage, mécanique ou manuel, des rues dans tous les quartiers de Meaux. Les déchets qui sont ramassés par les agents font l’objet d’un tri sélectif et les feuilles mortes sont compostées pour être ensuite

réutilisées comme engrais pour le fleurissement de la ville. Les missions quotidiennes des agents de la "P.U." consistent également à effacer les graffitis et l’affichage sauvage sur le domaine public. Pour le Maire de Meaux : "il est du pouvoir de chacun, habitant, commerçant, acteur de la vie locale, dans le respect de l’autre, du travail des agents municipaux et de l’espace public, d’agir au quotidien pour que Meaux, ville agréable, demeure une ville propre !" Aussi, a-t-il souhaité engager la Ville dans une campagne de sensibilisation auprès des Meldois sur les gestes éco-citoyens. C’est notamment le cas pour les déjections canines ! Elles posent de véritables problèmes de dégradation de notre cadre de vie, d’hygiène et de sécurité. Les propriétaires de chiens doivent assumer la propreté de leurs animaux au cours de leurs promenades. C’est avant tout une question de respect et de vivre-ensemble. n > Direction de la propreté urbaine Rue du Chef de Bataillon René Brevard Tél. : 01 64 33 03 75

• 43 agents sur le terrain 7 j/7 • 30 distributeurs de sacs pour déjections canines installés dans toute la Ville • 3 balayeuses de voirie équipées de balai de déneigement à l’avant ou de lame • 1 laveuse • 1 laveur haute pression pour le nettoyage des tags • 2 camions bennes de 16 m3 pour la plateforme de tri • 20 véhicules PL/VL, dont 6 électriques et 9 véhicules thermiques

Réhabilitation de la déchetterie de Nanteuil Le S.M.I.T.O.M du Nord Seine-et-Marne a été contraint de fermer la déchetterie de Nanteuil-lès-Meaux, victime d’un incendie criminel le 21 septembre dernier. Cette dernière rouvrira au second semestre 2013, après sa nécessaire réhabilitation. Dans l’attente, les usagers peuvent se rendre avec leur carte et leurs justificatifs à la déchetterie de Crégy-lès-Meaux (Le Trou de Chaillouet, route face au Carrefour Market), de Meaux (Z.A de la Bauve, près du magasin Métro) ou dans une des 11 autres déchetteries du S.M.I.T.O.M. Plus d’informations sur le site internet www.smitom-nord77.fr, rubrique “Dechetteries” ou par téléphone au 01 60 24 75 70

> ÉCO-QUARTIER

UNE ACTIVITÉ CROISSANTE

Secteur Saint-Lazare : la Ville récupère ses terrains

• 535,82 tonnes de déchets collectées par les balayeuses en 2012 • 102 tonnes de déchets de cantonnage (nettoyage des rues, des marchés, déchets dans les espaces verts, etc.) • 62 tonnes de carton ramassées • 901 m² de graffitis nettoyés

Dans le cadre de l’aménagement du secteur Saint-Lazare, la Ville vient de lancer une grande opération de récupération des terrains municipaux situés dans cette zone et qui sont aujourd’hui occupés sans convention de mise à disposition.

INFO + LA DURÉE DE VIE DES DÉCHETS DANS LA NATURE • mouchoir en papier • journal • allumette • peau de banane • mégots avec filtre • chewing-gum • papier de bonbon • canette en acier • briquet en plastique • canette en aluminium • sac en plastique • bouteille en plastique • polystyrène expansé • carte téléphonique • verre

3 mois 3 à 12 mois 6 mois 8 à 10 mois 1 à 2 ans 5 ans 5 ans 100 ans 100 ans 200 ans 450 ans 500 ans 1 000 ans 1 000 ans 5 000 ans

Source : www.notre-planete.info

Les occupants sans titre ont jusqu’au 31 mars 2013 pour libérer totalement les parcelles. Le secteur sera alors entièrement clôturé afin que le diagnostic archéologique et les études techniques préalables aux travaux de construction de logements puissent débuter.

Rappelons que dans son objectif de mener une politique de développement responsables, qui respecte l’environnement et les besoins modernes de chacun, à la fin de l’année 2010, la Ville a créée 104 jardins familiaux à proximité du Patis.

> DÉVELOPPEMENT DURABLE

Faites des économies d’énergie Alors que le chauffage représente en moyenne 70% des dépenses d’énergie de votre logement, voici quelques rappels utiles afin de faire des économies d’énergie : 1) Vérifiez bien que vos fenêtres et vos portes extérieures ne laissent pas passer de courant d’air. 2) N’hésitez pas à installer des rideaux épais ainsi qu’à baisser vos volets la nuit afin d’éviter les déperditions de chaleur. 3) Fermez les portes des pièces les moins chauffées.

4) Si vous le pouvez, coupez votre VMC (ventilation mécanique contrôlée) lorsque vous vous absentez plus de 4 jours. 5) Chauffez à une température de 19°C dans les pièces à vivre. N’oubliez pas d’adapter vos radiateurs au plus juste car 1°C de plus chez soi, c’est 7% d’énergie consommée en plus ! 6) Ne couvrez jamais vos radiateurs ! En plus des risques d’incendie, vous réduisez leur rayonnement et les détériorez. Plus d’infos sur : www.ademe.fr Meaux le Journal /Fév.-Mars 2013 - 8


MEAUX INITIATIVES > DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

> MARCHÉS PUBLICS

LE PARC D’ACTIVITÉS DU PAYS DE MEAUX ENTRE DANS LE CONCRET ! Avec le début des travaux du centre commercial des "Saisons de Meaux" au mois de mars, c’est une nouvelle étape importante de l’aménagement du Parc d’Activité du Pays de Meaux (PAPM) qui commence et qui devrait aboutir à terme, à la création de plus de 4 000 emplois à destination des habitants du Pays de Meaux. orté par l’ensemble des élus du Pays de Meaux, le PAPM est une réalisation forte qui permettra à la Communauté d’Agglomération du Pays de Meaux (CAPM), de s’imposer comme un territoire dynamique et performant dans l’est francilien.

P

Les travaux intérieurs du PAPM sont désormais achevés et des aménagements d’envergure ont été réalisés courant 2012, notamment pour limiter l’intrusion des gens du voyage. L’année 2013 marque ainsi le véritable coup d’envoi des grands travaux de construction. Les travaux du centre commercial des "Saisons de Meaux" vont démarrer le 12 mars prochain, avec une ouverture programmée début 2015. Le processus de recrutement va également être lancé au cours du dernier trimestre de cette année. Les îlots commerciaux devraient permettre la création de 1 000 emplois, dont 450 pour Auchan. Le Parc d’Activités du Pays de Meaux offrira également des perspectives d’emplois au sein d’entreprises innovantes. Sur les îlots PME/PMI, une promesse de vente pour 1 hectare a été signée avec 9 - Meaux le Journal /Fév.-Mars 2013

Entrepreneurs : pensez à la clause d’insertion sociale

> EN BREF

Orientation

Vous avez entre 16 et 25 ans ? Vous êtes sorti du système scolaire et habitez le Bassin d'Emploi de Meaux ? Des conseillers de la Mission Locale du Nord-Est 77 vous aident à préparer votre avenir. Leur mission : vous aider à résoudre vos problèmes liés à l'insertion professionnelle et sociale en assurant votre suivi personnalisé.

Perspective du futur Institut des Métiers et de l'Artisanat

la société GEFEC pour la construction de cellules. La commercialisation est en cours. Les travaux de deux bâtiments "clé en main" devraient démarrer d’ici la fin de l’année. La société GEFEC s’est d’ores et déjà positionnée pour l’acquisition d’un deuxième hectare afin de développer des bâtiments d’environ 500m².

Le PAPM est un projet essentiel pour le Pays de Meaux, particulièrement dans une période où la crise est toujours bien présente. Au quotidien, les élus de la CAPM s’efforcent de mettre en œuvre une nouvelle attractivité pour le territoire, seul moyen pour faire venir des entreprises créatrices d’emplois.

En effet, lorsqu’une entreprise cherche à s’implanter ou à se développer, elle n’étudie pas seulement les caractéristiques économiques, politiques et structurelles d’un territoire. Elle considère le dynamisme d’une ville et d’une agglomération dans son Enfin, le PAPM devrait permettre à nos ensemble. jeunes de construire leur avenir grâce à la construction de l’Institut des Métiers et de Le PAPM, le plan de modernisation des Zones d’Activités Économiques – qui va l’Artisanat. injecter près de 8 millions d’euros entre Les travaux doivent débuter durant le 2012 et 2015 pour la rénovation des 1er semestre de 2013 pour une ouverture à espaces publics, ou encore le Musée de la la rentrée scolaire 2015. Ce nouveau centre Grande Guerre et le futur pôle culturel de formation et de recherche accueillera en intercommunal sont des atouts indéniables formation initiale 2 000 stagiaires et pour permettre à notre territoire de se apprentis et 1 500 auditeurs en formation développer. n continue. Concernant les îlots dédiés à l’installation d’entreprises logistiques, des négociations sont en cours et laissent à penser que les premières implantations pourraient voir le jour courant 2014.

La clause d’insertion sociale : kezako ? C’est un outil au service de l’emploi. L’article 14 du Code des marchés publics permet, en effet, d’inclure une clause sociale dans le cahier des charges d’un marché pour promouvoir l’emploi de personnes en difficulté d’insertion professionnelle : les allocataires du RSA, les demandeurs d’emploi de longue durée, les travailleurs handicapés ou encore les jeunes de moins de 26 ans peu ou pas qualifiés. La Maison de l’Emploi et de la Formation du NordEst 77 met en place des facilitateurs chargés d’informer et de conseiller les entreprises attributaires d’un marché sur les modalités

d’application de la clause et de les aider dans leur recherche de candidats. Ils sont également chargés du suivi des marchés en lien avec les directions concernées, pour contrôler et s’assurer que les entreprises respectent bien leurs engagements. n > Renseignements : Si vous êtes entrepreneurs et que vous travaillez avec des acteurs publics, pour tous renseignements sur la clause d’insertion sociale, contactez : Najette Rezeg Tél. : 01 60 32 32 04 Courriel : najette.rezeg@meaux.fr

> PARCOURS PROFESSIONNEL

Un nouveau service pour accompagner les salariés

La Mission Locale vous accueille du lundi au jeudi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h30, et le vendredi de 9h à 12h30. Renseignements : Maison de l’Économie et de l’Emploi 12, boulevard Jean Rose – Meaux Tél. : 01 60 24 77 99

Recrutements Les enseignes présentes dans la zone commerciale de Mareuil-lès-Meaux tendent à se développer, notamment dans le secteur de la restauration. Des postes de Chef cuisinier, cuisinier, commis de cuisine et serveur vont être à pourvoir dans les prochains mois. La Maison de l’Économie et de l’Emploi et ses nombreux partenaires vont collaborer ensemble sur ces recrutements. Informations auprès du Service Relations Entreprises et Emploi au 01 60 09 84 83.

Vous êtes salarié et vous vous interrogez sur votre avenir professionnel ? Pour vous aider à avancer, le Pôle de Sécurisation de la Maison de l’Emploi et de la Formation Nord-Est 77 vous est entièrement dédié.

Restez connectés Retrouvez toutes les actualités de la Maison de l’Economie et de l’Emploi et ses actions de recrutements sur le site www.emploi-nordest77.fr

Il intervient sur toutes les questions que vous pouvez vous poser : formation, questions juridiques, seconde partie de carrière, changement d’orientation, etc. Renseignements : Pour prendre rendez-vous, contactez Sylvie Vallade par téléphone au 01.60.09.84.83 ou par courriel à : s.vallade@emploi-nordest77.fr

www.facebook.com/Mission.Locale.Nordest.77 Meaux le Journal /Fév.-Mars 2013 - 10


DOSSIER

MEAUX EN FÊTE > PLAISIRS D'HIVER Du 22 décembre au 6 janvier derniers, la Patinoire de Noël et les Plaisirs d’Hiver ont pris leurs quartiers sur la place Henri IV, pour le plus grand bonheur des petits…mais aussi des grands ! Côté Plaisirs d’Hiver, les animations réservées aux enfants ont fait le plein. Les tout-petits ont pu se promener en calèche avec le Père Noël, faire des balades en chiens de traineaux ou encore s’exercer au snow-tubing ! De quoi se divertir durant des vacances bien méritées. Sur la patinoire, amateurs ou confirmés, du plus jeune au plus âgé, chacun a pu s’en donner à cœur joie sur les 300 m² de glace dédiés à la glisse et aux prouesses artistiques. En famille ou entre amis, les fous rires étaient au rendez-vous !

> BUDGET

21 MILLIONS D’EUROS

POUR L’AVENIR DE MEAUX Fidèle à leur politique de maintenir des services publics de grande qualité et de construire l’avenir de Meaux par des projets d’envergure dans tous les quartiers, Jean-François Copé et l’équipe municipale vont investir près de 21 millions d’euros en 2013, sans augmenter les impôts des Meldois. 11 - Meaux le Journal /Fév.-Mars 2013

Meaux le Journal /Février 2013 - 12


DOSSIER Chiffres-clés du budget 2013

> FINANCES

106,8 M€ : montant total du budget

n Foyer seniors - Dojo Frot

MEAUX ET LES MELDOIS AU CŒUR DU BUDGET 2013

Centre de Supervision Urbain

n

78,2 M€ : budget de la section de fonctionnement

n

28,6 M€ : budget de la section d’investissement

n

12,57 M€ : montant de l'emprunt au titre de l'année 2013.

n lors que notre ville ne cesse de se développer et de se moderniser, la Municipalité conduite par Jean-François Copé fait cette année encore le choix d’une politique budgétaire à la fois rigoureux et ambitieuse.

A

associations de la ville œuvrant dans le domaine social, culturel, sportif ou environnemental

taille équivalente de Seine-et-Marne. De même, en 2012, Meaux a été l’une des 20 villes de France de plus de 50 000 habitants dont le taux de la taxe d’habitation est le plus faible.

n

0% D’AUGMENTATION D’IMPÔTS Jean-François Copé et son équipe poursuivent toutes ces actions en maintenant une faible pression fiscale. Après avoir baissé les impôts locaux d’un demi-point par an de 1995 à 2008, le budget 2013 consacre l’engagement pris par la Municipalité depuis 2008 de stabiliser la taxe d’habitation à 17%. Ce choix politique assumé est d’autant plus essentiel que de nombreux Meldois subissent, comme beaucoup des Français, les conséquences de la crise économique, ainsi que les hausses d’impôts décidées par le Conseil Général de Seine-et-Marne, la Région Île-de-France et le Gouvernement. La politique menée par l’équipe municipale permet à Meaux de bénéficier d’une imposition locale inférieure à celle des autres communes de

Pour bâtir son budget 2013, la Ville a du tenir compte du désengagement de certains de ses partenaires. Ainsi, ce sont près de 750 000 € d’aides financières que l’Etat, mais aussi la Région et le Département ont décidé de ne pas attribuer à Meaux cette année, et ce sans aucune concertation ni même explication.

1 PRIORITÉ : LE QUOTIDIEN DES MELDOIS

Pour cette année 2013, les dépenses de fonctionnement demeurent stables, notamment grâce à la mise en place d’économies dans tous les services.

Ainsi, ce sont plus de 12 M€ qui sont investis cette année afin notamment de débuter les travaux de construction de la nouvelle école Charles-Péguy et d’achever la crèche Albret, de réhabiliter la façade du groupe scolaire Saint-Exupéry, d'agrandir celui de la Grosse-Pierre et de réaliser différents travaux essentiels dans les autres écoles.

En 2013, pour financer ses investissements, la Ville pourra également compter sur une épargne nette positive, preuve de la bonne gestion de l’argent des Meldoises et des Meldois. La véritable politique de performance mise en place depuis de longues années fonctionne pleinement et permet à Meaux de conserver sa place dans le classement des collectivités les moins endettées tout en maintenant un haut niveau de services rendus à la population. Ces choix courageux permettent de continuer à investir en faveur de la sécurité, du logement, de l’enseignement, de la culture, de la jeunesse ou encore de la solidarité.

13 - Meaux le Journal /Fév.-Mars 2013

Requalification de l'esplanade de la Cathédrale

Face à ces décisions sans précédent, JeanFrançois Copé et son équipe maintiennent néanmoins intact leur objectif d’équilibre des finances locales auquel ils sont tout particulièrement attachés.

La maitrise et l’équilibre du budget permettent également d’éviter toute augmentation incontrôlée de la dette. Celle-ci s’élève aujourd’hui à 980 € par habitant, contre une moyenne nationale pour les villes de taille équivalente de 1 535 € par habitant.

980 € : montant de l’encours de dette moyen par habitant. Ce montant est bien inférieur à la moyenne nationale pour les Villes de 50 000 à 100 000 habitants qui est de 1 535 € par habitant

UN BUDGET EQUILIBRÉ Le budget 2013 repose sur 3 grands principes : une gestion toujours plus rigoureuse de l’argent public qui respecte le contribuable, le soin apporté au maintien de la qualité de vie des Meldois et des investissements importants qui construisent l’avenir de notre ville.

2,4 M€ : montant des subventions allouées aux

L’action en faveur de l’épanouissement et de l’éducation des plus jeunes Meldois est au cœur des préoccupations de la Municipalité pour 2013.

Cette politique, érigée en véritable priorité d’action depuis maintenant de nombreuses années, ne faiblit pas et renforce la prise en compte des attentes des familles et des plus jeunes Meldois.

Perspective de la future crèche Albret

l’acquisition de fonds de commerce et de baux commerciaux. La mise en place d’une nouvelle procédure de délégation de service public pour le stationnement payant permettra d’investir dans la rénovation des parkings existants et dans la construction d’un nouveau parking souterrain en cœur de ville. Les associations, dont l’action est essentielle au dynamisme de la Ville et à la solidarité entre les habitants, bénéficieront de près de 2,4 M€ pour leurs actions. Enfin, 1,2 M€ est consacré au schéma directeur informatique, destiné à offrir de nouveaux services aux familles sur internet. CONSTRUIRE L’AVENIR

La lutte en faveur de la sécurité se poursuit avec l’inscription au budget de l’installation de nouvelles caméras de vidéo-protection, ainsi que le déménagement de la Police municipale et du CSU dans de nouveaux locaux plus vastes et mieux adaptés.

Jean-François Copé et l’équipe municipale maintiennent pour 2013 un haut niveau d’investissement afin continuer à transformer chaque quartier pour en faire une ville moderne et durablement tournée vers l’avenir.

Une ville où il fait bon vivre, c’est également une ville dans laquelle les commerces sont vivants, variés et de qualité. Le FISAC est renforcé par l’octroi de 100 000 € supplémentaires destinés à la rénovation des façades, aux travaux de sécurité et aux aménagements d’accessibilité dans les commerces et de 150 000 € destinés à

Dans le cadre du Plan Marshall, 1,7 M€ sont consacrés à la fin des travaux de l’esplanade de la Cathédrale pour la rendre plus facile d’accès, plus sécurisée et plus agréable, ainsi qu’à la réhabilitation de la rue du Général Leclerc et à la poursuite des aides au ravalement.

L’éco-quartier Foch/Roosevelt, vitrine du développement urbain durable, prend corps avec notamment 100 000 € affectés à une étude sur l’avenir du secteur Saint-Lazare et avec la sortie de terre, dès cette année, des premiers logements parmi les 350 prévus à terme dans ce secteur. De même, le plan pluriannuel pour la rénovation de la voirie se poursuit avec l’inscription au budget d’importants travaux dans tous les quartiers, notamment avenue Salvador Allende et rues de Châage et Fatou, pour plus de 1,6 M€. Une ville tournée vers l’avenir, c’est aussi une ville dans laquelle le développement durable guide chaque action. Dans le cadre de l’agenda 21, 443 000 € seront investis dans les espaces verts. 300 000 € seront également affectés à la rénovation intégrale du Jardin des Trinitaires. Enfin, alors que près de 1,5 M€ ont déjà été investis dans les travaux de déracinement des arbres et de rénovation des parkings des quartiers B et C de Beauval, 300 000 € de travaux sont à nouveau prévus cette année. Au total, ce sont donc près de 20,9 M€ qui sont inscrits dans le budget 2013 en faveur de l’investissement pour construire l’avenir de Meaux. n

n 0% : augmentation des taux d’imposition locale. La taxe d’habitation reste fixée à 17% depuis 2008 après avoir diminué d’un demi-point par an entre 1995 et 2008

> LA PAROLE À Jean-François Parigi 1er Adjoint au Maire délégué aux Finances

"Un budget exprime des choix forts. À Meaux, nous faisons le choix d’offrir aux habitants un service public toujours plus exemplaire tout en continuant de préparer l’avenir de nos enfants. Ce sont des orientations assumées, qui sont difficiles à tenir dans un contexte où les collectivités sont également touchées par les effets de la crise économique. Cela impose une gestion rigoureuse de l’argent public, en faisant attention de ne pas dépenser plus que ce que nous gagnons. De plus, depuis 1995, nous faisons le choix de ne pas augmenter les impôts. Mieux ! Nous les avons même baissés entre 1995 et 2008. De fait, un euro dépensé est dépensé utilement ! A Meaux, avec toute l’équipe municipale, engagée autour de Jean-François Copé, nous montrons que rigueur financière et ambition sont des notions parfaitement conciliables." Meaux le Journal /Fév.-Mars 2013 - 14


DOSSIER

20,8 millions d’euros investis dans tous les quartiers

> FINANCES

l

La composition du budget 2013 RECETTES DÉPENSES FONCTIONNEMENT EN MILLIONS D'EUROS

Structures dédiées à la petite enfance et aux enfants : 12 M € (nouvelle école Charles Péguy pour 5,6 M €, crèche Albret pour 3 M €, réhabilitation des groupes scolaires Saint-Exupéry pour 2,2 M € et Grosse Pierre pour 650 000 €, différents travaux dans les autres écoles pour 500 000 €)

l Déménagement de la Police municipale et du Centre de

Supervision Urbain : 2,7 M € l Plan Marshall/Cœur de Ville : 1,7 M €

(esplanade Cathédrale, rue du Général Leclerc, aides au ravalement)

PERSONNEL> 45,4

FISCALITÉ> 42,7

AUTRES> 26,2 DETTES> 8,4 ÉPARGNE NETTE> 0,3

DOTATION/PARTICIPATION> 28,1

l Travaux de rénovation de la voirie : 1,6 M € l Schéma directeur informatique : 1,2 M € l Traitement des racines d’arbres et travaux de rénovation des

parkings dans les quartiers B et C de Beauval : 300 000 € l Rénovation complète du Jardin des Trinitaires : 300 000 €

ÉPARGNE NETTE> 0,3 EMPRUNT>12,6

INVESTISSEMENT> 20,9

l Aides à la dynamisation du commerce de centre-ville : 250 000 €

l Acquisition de nouvelles caméras de vidéo-protection : 100 000 €

> LÉGENDE DU TABLEAU CI-DESSUS (code couleur)

n

Il s’agit des dépenses courantes de fonctionnement telles que la fourniture des repas dans les écoles et les crèches, le transport scolaire, les subventions aux associations, les fluides, les événements municipaux…

les intérêts des emprunts contractés et en investissement, le remboursement annuel du capital de la dette.

n

La différence entre les recettes et les dépenses de fonctionnement (épargne brute) moins le remboursement du capital de la dette constitue l’épargne nette, ressource propre d’investissement.

LA VILLE LANCE UNE CAMPAGNE DE RAVALEMENT OBLIGATOIRE Le centre historique de Meaux, magnifié par la Cathédrale Saint-Étienne, le Jardin Bossuet et la Cité épiscopale, fait peau neuve.

(FISAC, acquisition de fonds de commerce et de baux commerciaux) l Entretien des espaces verts : 143 000 €

SUBVENTIONS FCTVA> 8

n La dette comprend en fonctionnement

> HABITAT

(création d’un portail familles sur le site Internet de la Ville)

AUTRES> 9,5

INVESTISSEMENT EN MILLIONS D'EUROS

n Il s’agit des salaires des agents travaillant dans les crèches, les écoles, le conservatoire de Musique, les piscines et qui entretiennent les espaces verts, les voiries et les bâtiments.

MEAUX EN MOUVEMENT

n

La fiscalité comprend principalement les recettes des 3 taxes locales : - Taxe d’Habitation ; - Taxe Foncière sur les propriétés bâties ; - Taxe Foncière sur les propriétés non bâties.

n Les dotations proviennent de l’État qui verse également des compensations au titre d’exonérations et de dégrèvements fiscaux. Les participations regroupent les subventions des organismes partenaires et des autres Collectivités.

n Parmi les autres recettes figurent principalement les produits de la tarification des services publics municipaux et les loyers perçus par la Ville. nCe

poste comprend pour sa quasitotalité les subventions d’équipement reçues ainsi que le remboursement de la TVA payée sur les investissements déjà réalisés.

n Cf. tableau des principaux investissements 2013

À travers son Plan Marshall, la Municipalité s’attache à redynamiser le cœur de ville en investissant massivement dans la modernisation des espaces publics.

Ainsi, les propriétaires de 35 immeubles, dont les façades sont considérées comme étant très dégradées, ont 6 mois pour réaliser ces travaux.

Pour embellir encore plus ce secteur, elle lutte contre l’habitat ancien dégradé en instaurant des dispositifs incitatifs et coercitifs d’amélioration des logements. Elle vient ainsi de lancer une grande campagne de ravalement obligatoire dans les quartiers Cathédrale et Saint-Nicolas.

Les 96 propriétaires d’immeubles dont les façades sont considérées comme étant dégradées disposent, quant à eux, d’un délai d'une année pour faire ravaler leurs façades. En cas d’inaction de la part des propriétaires concernés, un arrêté préfectoral autorisera

la Ville à les contraindre à procéder à ces rénovations nécessaires. Consciente du coût que représente de tels travaux et afin d’aider les propriétaires dans leurs démarches, la Ville rappelle qu’elle met en place des dispositifs d’aides financières au ravalement. n > La Direction de l’Urbanisme se tient à disposition des personnes souhaitant connaitre ces dispositifs au 01 60 09 98 45

> PLAN MARSHALL/CŒUR DE VILLE

C’EST AU TOUR DE LA RUE DU GÉNÉRAL LECLERC !

Où va votre argent ?

l’esplanade de la Cathédrale jusqu’à la rue du Grand Cerf. Une seconde phase de travaux, allant de la rue du Grand Cerf jusqu’au cours Raoult, se déroulerait entre avril 2014 et mars 2015.

ROS DÉ SUR 100 EU

PENSÉS

ÉPENSÉ D S O R U E 0 SUR 10

> DÉPENSES DE FONCTIONNEMENT

> DÉPENSES D'INVESTISSEMENT

n n n n n n n n

n n n n n n

Services généraux - 21 € Sécurité - 9 € Enseignement - 17 € Culture - 8 € Sports et Jeunesse - 15 € Action sociale, santé, Familles - 15 € Aménagement urbanistique, Environnement - 15 € Action économique - 1 €

15 - Meaux le Journal /Février 2013

S

Services généraux - 15 € Sécurité - 3 € Enseignement - 39 € Action sociale, Santé, Familles - 14 € Aménagement urbanistique, Environnement - 27 € Action économique - 1 €

Alors que la requalification de l’esplanade de la Cathédrale s’achèvera à la fin du mois d’avril et aura permis de revaloriser l’édifice et de redynamiser les commerces alentours, la Ville entame une nouvelle phase importante de son Plan Marshall avec la requalification de la rue du Général Leclerc, principale artère commerciale du centre-ville. La Municipalité entend ainsi faire le lien avec les travaux réalisés dans la rue du Tan et l’esplanade de la Cathédrale. Les matériaux

utilisés seront identiques afin de créer un véritable parquet de pierre calcaire dans ces rues. Les travaux permettront également de mettre aux normes les réseaux d’eau potable et d’assainissement. Pour que la rue ne soit pas un chantier à ciel ouvert pendant de nombreux mois, la Municipalité a proposé un déroulement des travaux en deux phases en accord avec les commerçants. Un premier tronçon devrait être réalisé d’avril à novembre 2013, entre

Rencontrés le 8 février dernier, riverains et commerçants ont validé ce plan d’action ainsi que les modalités de fonctionnement du chantier qui seront définitivement fixées avec l’entreprise chargée des travaux. Les cheminements et accès piétons aux commerces seront maintenus. Les livraisons, le stationnement et les différentes animations se poursuivront également, mais seront adaptés en fonction des contraintes du chantier. Fidèle à sa méthode, la Municipalité maintiendra la concertation durant les différentes phases. Elle ouvrira d’ailleurs une permanence au sein de l’Office du Commerce et de l’Artisanat pour informer les Meldois et recueillir les problèmes le cas échéant. n Meaux le Journal /Fév.-Mars 2013 - 16


MEAUX EN MOUVEMENT > SANTÉ

L’hôpital de Meaux retrouve la santé

MEAUX GÉNÉRATIONS

> ÉCO-QUARTIER NOUVEAUX LOGEMENTS : LES PREMIERS TRAVAUX VONT COMMENCER

> RENTRÉE SCOLAIRE

Pensez à inscrire vos enfants

> DE JEUNES DÉPUTÉS EN HERBE À

près quelques années d’inquiétude concernant sa situation financière, l’hôpital de Meaux semble enfin sortir du tunnel avec l’annonce, pour l’année 2012, d’une réduction de 50% de son déficit, ce qui lui permet d’envisager sereinement un retour à l’équilibre budgétaire dès la fin de cette année 2013.

A

L’ÉCOLE COMPAYRÉ 1

La commercialisation des programmes de logements a débuté dans le premier secteur d’aménagement de l’éco-quartier Foch Roosevelt, projet de réinvestissement urbain majeur, vitrine du développement durable porté par la Ville sur près de 80 hectares entre les quartiers de Beauval et Dunant et le centre historique.

De plus, tout au long de l’année dernière, des investissements à hauteur de 10 millions d’euros ont permis à l’hôpital de concrétiser de nombreux projets : ouverture d’un hôpital de jour de rééducation et d’un hôpital de jour de médecine polyvalente, création d’une Unité de Surveillance Continue ou encore relocalisation et extension du service de dialyse. En 2013, un plan d’amélioration des urgences sera mis en œuvre. Le service de chirurgie ambulatoire va également voir sa capacité fortement augmenter et un travail sera mené concernant la mutualisation des lits, pour que l’hôpital gagne encore en efficacité.Lors de ses vœux au personnel, le Maire de Meaux a tenu à féliciter "tous les acteurs concernés par

l’avenir du centre hospitalier de Meaux, qui ont su travailler main dans la main durant cette période difficile pour atteindre un même objectif : continuer à faire de l’hôpital de Meaux un établissement moderne, offrant des soins de qualité aux patients et de bonnes conditions de travail pour les personnels." n

> FIBRE OPTIQUE

Le déploiement se poursuit Pour 2013, les schémas de déploiement sont en cours de discussions avec Orange, mais les travaux pourraient concerner la ZAC Mont Thabor II – cité administrative et une partie du quartier Val Fleuri. Pour rappel, ces travaux de déploiement de la fibre optique ne coûteront pas un centime au contribuable, puisqu’une convention signée entre la CAPM et France Télécom Orange fait porter sur l’opérateur de réseau le coût de ces aménagements. a Communauté d’Agglomération du Pays de Meaux est engagée dans un vaste plan de déploiement de la fibre optique sur son territoire, permettant aux familles et aux entreprises de bénéficier du Très Haut débit Internet.

L

Pour les particuliers, les travaux ont débuté à Meaux dès l’année dernière, dans les quartiers Frot, Braille, Clémenceau et Cathédrale. À ce jour, 21% du territoire de la ville est couvert, ce qui représente 5 545 logements potentiels. Dans les faits, 311 logements sont aujourd’hui effectivement raccordables. 17 - Meaux le Journal /Fév.-Mars 2013

> EN BREF

En revanche, l’installation de la fibre dans les pavillons est faite par un Fournisseur d’Accès Internet (FAI), à votre demande et à vos frais. Pour les immeubles, il n’y a pas de frais de raccordement mais votre syndic ou votre propriétaire (pour les cas d'immeuble mono-propriétaire) doit avoir autorisé un FAI à effectuer ces travaux. Dans les deux cas, vous devrez ensuite vous acquitter d’un abonnement mensuel, dont les prix varient selon les opérateurs. n > Plus d’infos sur la fibre sur le site Internet : http://arcep.fr/index.php?id=8650

La Ville de Meaux travaille, en partenariat avec des bailleurs sociaux et des promoteurs privés, à la construction de logements qui favorisent la mixité sociale et respecte les nouvelles normes environnementales. À terme, ce sont 350 logements neufs qui seront construits dans le quartier d’ici 2014. Afin de proposer des solutions concrètes au parcours résidentiel de chacun, la Ville a souhaité encourager l’accession sociale sur la ZAC Mont Thabor II. Un programme alternatif entre le logement social de Meaux Habitat et l’offre privée de Promogim va notamment très prochainement voir le jour. La société coopérative TERRALIA va ainsi lancer l’opération "Carré Foch", un ensemble de 63 logements collectifs allant du studio au 4 pièces, ouverts au dispositif très avantageux du Prêt Social de Location Accession (PSLA) qui permet à des ménages sans apport personnel d’acquérir le logement qu’ils occupent avec un statut de locataires dans les deux premières années. En plus de favoriser le parcours résidentiel, en laissant la chance à des foyers modestes d’accéder à la propriété et de quitter le parc locatif, le PSLA offre de nombreux avantages : une TVA réduite à 7 %, une exonération de Taxe Foncière sur les Propriétés Bâties pendant 15 ans, un accès à la propriété sans apport de fonds, un dispositif cumulable (sous certaines conditions) avec un PTZ + ou encore un prix de vente inférieur à ceux du marché de l’accession classique. Des renseignements directs seront disponibles d’ici fin mars avec l’installation d’une bulle de vente, le long de l’avenue du Maréchal Foch à proximité du futur programme.

L’école élémentaire Compayré 1 vient d’être choisie par l’académie pour participer à la 18e édition du Parlement des enfants.

> Renseignements - Direction de la Petite Enfance, de l’Enfance et de l’Éducation au 01 60 09 74 30 Ouverture des bureaux : du lundi au vendredi de 9h à 17h (sauf les 1er et 3e vendredi du mois, ouverture à 10h)

> ÉDUCATION

Des écoles toujours plus modernes

Jusqu’au 8 juin prochain, date à laquelle un délégué élu se rendra au Palais Bourbon pour siéger en compagnie de ses camarades venus de la France entière, les jeunes élèves meldois vivront en classe leur première expérience concrète de l’institution parlementaire en travaillant notamment sur le rôle du député, sur le déroulement d’une séance à l’Assemblée Nationale et sur la rédaction d’une proposition de loi. Le but de cette expérience est de permettre aux enfants de prendre conscience de l’importance de la loi et de leurs futures responsabilités en tant que citoyens.

> RESTAURANTS SCOLAIRES : DE MOINS EN MOINS DE DÉCHETS

haque année, la Municipalité investit 500 000 € dans des travaux de rénovation des écoles, en dehors des gros chantiers de réhabilitation comme a pu connaitre l’école Guynemer, comme connait actuellement La Grosse Pierre et comme va connaitre Saint-Exupéry.

C

L’été dernier, la Ville a profité des vacances pour réaliser d’importants travaux dans les structures afin de permettre à tous les petits Meldois de faire leur rentrée dans les meilleures conditions qui soient et de leur offrir des conditions d’apprentissage et d’épanouissement optimales, quel que soit le quartier dans lequel ils habitent. Prochainement, elle va engager la 2e phase des travaux d’extension de l’école maternelle et élémentaire Grosse Pierre. Le projet, d’un coût

total de 1,95 million d’euros, vise à une restructuration complète de l’établissement : création de 2 dortoirs de 21 lits, de 3 salles de classe et d’un accueil périscolaire à l’école maternelle ; création de 4 salles de classe, d’une salle de documentation et extension de la salle des maitres dans l’école élémentaire. Au début du mois de mai prochain, la Ville va lancer les travaux de réhabilitation des façades des 3 bâtiments du groupe scolaire SaintExupéry (remplacement des chassis et travaux d’isolation thermique). Représentant un coût total de 2,2 millions d’euros, ces travaux viennent compléter le projet pédagogique d’excellence qui est mené dans cette école depuis plus de 4 ans pour offrir aux élèves d’excellentes conditions de travail et redorer le blason de l’établissement. n

Tous les jours, pas seulement à Meaux, de nombreux déchets sont jetés à la poubelle dans les restaurants scolaires. Dans le cadre de l’Agenda 21 de la Ville, des sessions de formation sont régulièrement menées auprès de l’ensemble des agents de restauration scolaire meldois concernant la réduction de ces déchets et la mise en place du recyclage des barquettes, la réduction de la consommation d’eau et d’énergie, ou encore la prévention de la pollution des eaux par les produits lessiviels utilisés. Durant les 6 premiers mois de l’action, 1 622 kg de barquettes ont pu être recyclées. Les agents de restauration se sentent particulièrement valorisés par cette action menée grâce à leur concours. Meaux le Journal /Fév.-Mars 2013 - 18


’’

MEAUX GÉNÉRATIONS > CITOYENNETÉ

2013, année de la jeunesse à Meaux En cette année 2013, Jean-François Copé a souhaité mettre l’accent sur la jeunesse avec un objectif clair : favoriser le cheminement des jeunes vers l’autonomie et la responsabilité, tout en tenant compte de leurs exigences. Dans ce cadre, depuis le mois de janvier, la Municipalité a instauré des permanences de quartier dédiée aux jeunes, sur le modèle des comités consultatifs de quartier (CCQ) qui se tiennent chaque semaine dans un quartier différent de la Ville. Se tenant chaque mois dans une structure jeunesse de la Ville, ces permanences ouvertes aux jeunes de 18 à 25 ans, sans rendez-vous, permettent d’échanger avec les élus sur tous les sujets : emploi, logement, animations, projets individuels, etc.

MEAUX GÉNÉRATIONS > EN BREF • STAGE DE CIRQUE

Opération : "Tranquillité Seniors"

dia lo gu e o pération 15 15-25 ans permanenc ce e a av vec j je ea an n--fr françois co pé Sans rendez-vous / Ent retiens individuels

sur les attentes des jeunes dans de nombreux domaines mais également de communiquer sur les actions existantes conduites par la Ville et souvent ignorées.

• AFRICAN ÉTAT D’ÂME

Les seniors étant trop souvent encore les victimes de la lâcheté et de la ruse de certains individus malveillants (démarchages à domicile abusifs, ventes forcées, escroqueries, etc.), la Ville a décidé de renforcer ses actions en matière de prévention en lançant l’opération "Tranquillité Seniors".

> CASTING

En partenariat avec la Police Nationale et la Police Municipale, des réunions d’information sont organisées au sein de chaque club de loisirs pour des petits groupes de personnes. Ces réunions sont l’occasion d’aborder différents thèmes relatifs à la sécurité des seniors et à leur tranquillité au quotidien, dans ou hors de leur domicile, ou bien encore sur Internet.

Des jeunes talents au rendez-vous !

> SOLIDARITÉ

La Ville va également plus loin en associant les jeunes aux décisions qui les concernent à travers l’organisation de "forums jeunesse". Ces rencontres permettront de faire le point

En mettant en place de tels dispositifs, la Ville entend créer un environnement propice au développement de la jeunesse, lui apprendre à donner autant qu’à recevoir, la faire devenir à chaque âge plus impliquée dans son quotidien, en un mot plus citoyenne. n

> EN BREF

> SÉCURITÉ

Les seniors peuvent ainsi acquérir des gestes réflexes et connaître les démarches utiles afin de se prémunir au mieux contre les actes de malveillance (cambriolages, vols à la fausse qualité, etc.). À la suite de ces réunions, il leur est possible de prodiguer les conseils qu’ils auront reçus à leur entourage.

Aqua Gym

Un projet de vidéo à visée pédagogique est également en cours de réalisation par les élèves de la section audiovisuelle du lycée Jean Vilar, renforçant ainsi le lien intergénérationnel et permettant aux plus jeunes d’être aussi les acteurs de la sécurité de leurs aînés. n

Gymnastique douce

Comme chaque année, la Ville a procédé aux sélections des Meldois qui participeront au "Festival Jeunes Talents", qui vise à découvrir et à mettre en valeur les talents locaux en danse et en musique. Le 27 janvier dernier, à l’espace Caravelle, le jury, composé de personnalités locales et de professionnels, a du faire un choix difficile entre de nombreux candidats. Le niveau, une fois de plus, était très élevé et la sélection des finalistes qui se départageront le 1er juin prochain sur la place Henri IV, a donné lieu à de longues discussions ! n 19 - Meaux le Journal /Fév.-Mars 2013

LAURÉATS : Catégorie MUSIQUE Joly Marion B.L.M Jarhead Billet d'humeur Catégorie DANSE FA School New Way RV CdyouSquad Aratiss

Le lundi ou le vendredi De 16h15 à 17h15 Piscine Frot Rue Louis Braille Fournir un certificat médical et une photo.

Tous les lundis De 10h à 11h et de 11h à 12h Stade Tauziet Fournir un certificat médical et une photo.

Informatique l PROCHAINES RÉUNIONS :

- Le 19 mars au Foyer-résidence Terfaux, de 14h à 15h30 - Le 28 mars au Club Foch (parc Foch) de 14h à 15h30 - Le 23 avril au Club Notre-Dame (rue Notre-Dame) de 14h à15h30 Renseignements au 01 60 09 97 28

Centre Social Municipal Louis Aragon Le mercredi de 9h à 10h30 pour le Niveau Avancés Le mercredi de 10h30 à 12h pour le Niveau Débutants Centre Social Municipal Louise Michel (Rue Guillaume Briçonnet) Le jeudi de 13h30 à 15h pour les Niveaux Intermédiaires et Avancés Tarif mensuel : 7,55 euros Par trimestre : 22,65 euros Pour l’année : 56,10 euros Règlement au trimestre ou à l’année.

Connaissez-vous le syndrome de Diogène ? • BATTLE JUNIOR

• ACTIVITÉS SENIORS SEPTEMBRE 2012-JUIN 2013

• THÉ DANSANT

Le 28 janvier dernier, Jean-François Copé a présidé le premier Comité de pilotage pour la coordination des politiques sociales à Meaux, mise en œuvre depuis un an afin d’apporter une réponse personnalisée aux Meldois les plus en difficulté. La réunion a été l’occasion de faire le point sur les actions menées par les 6 groupes de travail thématiques qui fonctionnent, et notamment sur le groupe "seniors" qui mène une action sur la sensibilisation et la prévention du syndrome de Diogène. Méconnu, le syndrome de Diogène qualifie le comportement de la personne âgée qui observe une négligence extrême de son habitat et de son hygiène, accumule des monceaux d’objets et détritus, observe un repli sur soi et un refus d’aide. Ce comportement est rare mais pas inexistant. Il concernerait 5 personnes sur 10 000 chez les personnes de plus de 60 ans en milieu urbain, vivant seules.

Le 14 décembre dernier, une réunion d’information a donc été organisée à l’endroit des bailleurs sociaux et de leurs représentants pour leur expliquer ce phénomène difficile à percevoir et à gérer et pour leur proposer des modalités d’interventions appropriées pour venir en aide aux malades. Pour 2013, le groupe de travail poursuit sa recherche de solutions pour lutter plus efficacement contre l’isolement des seniors. n

Jeudis 14 mars et 18 avril 2013 De 14h à 18h Salle des Fêtes de Meaux (avenue de la Marne) Participation : 6,70 euros (une pâtisserie et une boisson seront offertes). Renseignements auprès de l’Accueil Seniors : 01 60 09 97 45 Meaux le Journal /Fév.-Mars 2013 - 20


COUP DE CŒUR

SPORTS > TROPHEES FABERT

> COUPE DE FRANCE DE FOOTBALL

Meaux rend hommage à ses sportifs

> EN BREF • CHAMPIONNAT DE FRANCE FSGT JUDO JU-JITSU

L’épopée fantastique du CS Meaux Le CS Meaux Academy a atteint les 16ème de finale de la Coupe de France de football et a eu l’honneur de défier Saint-Etienne lors d’un match historique, qui a tenu le public en haleine.

C

haque trimestre, la Ville de Meaux rend hommage à ses sportifs lors de la cérémonie de remise des trophées Christian-Fabert. Cet évènement incontournable de la vie sportive meldoise est l’occasion de célébrer ceux qui, petits ou grands, participent à la renommée de la ville par leurs exploits et de rappeler à tous l’importance des valeurs très fortes de respect, de solidarité, d’esprit d’équipe et de dépassement de soi que véhicule le sport.

Mercredi 22 janvier dernier, 27 ans après son dernier 1/16ème de finale de Coupe de France, le CS Meaux a de nouveau fait vibrer la Ville en poussant l’AS SaintEtienne dans ses derniers retranchements et en frôlant l’exploit de sortir de la compétition l'une des 10 premières équipes de Ligue 1. Devant une foule venue nombreuse au stade Duvauchel de Créteil, les joueurs du Président Eric Danty, pensionnaires de Division d’Honneur (DH, soit 6 niveaux en dessous des Stéphanois) ont fait preuve, durant plus de 120 minutes, d’un courage et d’une détermination sans faille malgré un froid glacial. Si le club du Forez n’a plus le lustre d’antan et vit désormais dans l’ombre de son voisin lyonnais, il ne réalise actuellement pas moins l’une des meilleures saisons de son histoire récente, comme en atteste sa finale de Coupe de la ligue récemment obtenue et son bon classement en Championnat de France. Face à lui, une équipe du CS Meaux Academy petit poucet de la compétition qui avait sur les épaules l’honneur d’être 21 - Meaux le Journal /Fév.-Mars 2013

le dernier club d’Île-de-France, avec le PSG, encore qualifié à ce stade de la compétition. C’est donc avec humilité, mais en faisant preuve de détermination et de courage, que l’équipe du CS Meaux Académy, déja vainqueur de Groslay, Ivry, Avion, Chambly et Le Portel dans les tours précédents, s’est présentée sur le terrain cristolien. Soutenus par un formidable public venu en masse grâce à des bus mis à disposition gratuitement par la Ville, les joueurs du CS Meaux entrainés par Samir Salah ont su vaincre la fatigue et les crampes pour arracher une séance de tirs au but historique.

ÈME

MEAUX EN 1/16 DE FINALE DE LA COUPE DE FRANCE : PAS UNE PREMIÈRE ! Deux fois dans son histoire, le CS Meaux a atteint le stade prestigieux des 1/16ème de finale de la Coupe de France. Durant la saison 1975-1976, le club meldois avait chuté face au FC Sète à une époque où la Coupe se jouait encore en matchs aller-retour. Défaits 3-0 à l’aller contre le pensionnaire de seconde division, les joueurs de Meaux faisaient trembler les héraultais en gagnant 2-0 au retour et en échouant à 1 but de la qualification.

Le 25 janvier dernier, devant une foule nombreuse réunie dans les Salons d’Honneur de l’Hôtel de ville, Jean-François Copé et Christian Allard, Maire-adjoint délégué aux Sports, ont remis les trophées aux vainqueurs de chacune des trois catégories : Ville de Meaux espoirs, Pays de Meaux et Ville de Meaux. Un prix spécial d’honneur a été décerné à Ludovic Millet et Mohammed Galaoui, champions de boxe. À l'issue de la remise des prix, la médaille de l'Ordre National du Mérite a également été remise à Patrick Andréani, Président technique à la direction sportive nationale de la Fédération Française de Gymnastique.

LAURÉATS DES TROPHÉES FABERT Catégorie "Ville de Meaux espoirs" : Zoé Choppe, Pauline Demey et Morgane Lavancier (académie de danse de Meaux), qui ont brillamment remporté la Médaille d’or en danse de caractère groupe catégorie préparatoire au concours national disputé à Nice samedi 23 juin 2012. Catégorie "Pays de Meaux" : Clotilde Boulanger (Karaté Nanteuil-lèsMeaux), championne d’Europe individuelle et médaille de bronze par équipes au Championnat du monde de karaté. Catégorie "Ville de Meaux" : L’équipe séniors division d’honneur du CS Meaux Academy football, qui a atteint les 16èmes de finaliste héroïque de la Coupe de France. Bravo à eux et à tous les nominés !

• 17e DUATHLON INTERNATIONAL Le 31 mars 2013, la Ville de Meaux et les Tritons Meldois organisent la 17e édition du duathlon international, compétition sportive de grande intensité à laquelle participent près de 500 athlètes. he Dimanc

31

mars 2013

NUX LDEO H T A U A E M 17e D NAL INTERNATIO E

AIR Sylvain LEM aille - Meaux e Louis Br Chemin Blanc - ru DÉPARTS DÉPARTS :: Catégorie Sprint Catégorie Sprint 5km route vélo dede route km àà vélo 23 km + 23 pieds + 5km àà pieds + pieds 2,5km àà pieds + 2,5km Femme 13h00 Hommes et 13h02 Femmes

> BOXE

Champions les Meldois !

PRÉSENCE D’ATHLÈTES NATIONAUX ET INTERNATIONAUX www.ville-meaux.fr

Si la loterie des penalties a finalement souri à l’AS Saint-Étienne, les joueurs et l’encadrement du CS Meaux Academy ont su, durant tout leur parcours, fédérer autour d’eux les passionnés du ballon rond, comme les non-initiés. La ville est aujourd’hui fière de son équipe, qui a montré un état d’esprit irréprochable et a donné une image positive d’une ville passionnément sportive. n

10 ans plus tard, lors de la saison 1985-1986, le club seine-et-marnais atteint de nouveau les 1/16ème de finale contre un club de première division cette fois-ci, le RC Strasbourg. Battus une nouvelle fois 3-0 à l’aller, les Meldois menèrent rapidement 2-0 au retour avant qu’un but refusé pour hors-jeu et qu’une réduction du score alsacien ne brisent leurs rêves de qualification.

La boxe meldoise confirme sa bonne santé avec les succès récents de Mohamed Galaoui, Ludovic Millet et Karim Ghajji.

www.facebook.com/VilledeMeaux

RENSEIGNEMENTS : Ser Service des Sports au 01 60 23 19 60 - direction.sports@meaux.fr

• 2e SEMI-MARATHON DU PAYS DE MEAUX

Lors du gala de boxe du 19 janvier, Mohamed Galaoui et Ludovic Millet ont conservé leur ceinture de Champion d’Europe de K1 dans la catégorie des moins de 63,5 kg pour le premier et de Champion du Monde de K1 dans la catégorie des moins de 72 kg pour le second.

Forte du succès de sa 1re édition, la CAPM organise le dimanche 20 octobre 2013 la 2e édition du Semi-Marathon du Pays de Meaux.

A noter également la victoire de Karim Ghajji le 3 février dernier lors de la Nuit des Titans 2013. Le boxeur meldois a battu le grand favori thaïlandais Aikpracha d’un KO à la première reprise !

Si vous souhaitez participer à cet événement sportif hors du commun, rendez-vous sur le site : www.semimarathon.paysdemeaux.fr Meaux le Journal /Fév.-Mars 2013 - 22


> THÉÂTRE

CULTURE > HOMMAGE

L’Espace culturel Charles-Beauchart inauguré Vendredi 15 février dernier, en présence de très nombreux Meldois et habitants du Pays de Meaux, Jean-François Copé a procédé à l’inauguration de l’Espace culturel CharlesBeauchart, ancien Espace culturel Luxembourg. L’équipe municipale a, en effet, souhaité rebaptiser ce lieu de culture pour rendre hommage à celui qui a dirigé les Affaires culturelles de la ville durant 33 ans et qui a disparu le 18 février 2012. Charles Beauchart a effectué la majeure partie de son parcours professionnel à la Ville de Meaux. À 22 ans, en 1969, il prend la tête de la Maison des Jeunes et de la Culture et commence, en parallèle, à créer des chorégraphies. Dix ans plus tard, en 1979, il est promu Directeur des Affaires Culturelles, poste qu’il occupera jusqu’à sa mort.

Inépuisablement, il met sur pied de nombreux projets dont bénéficient encore aujourd’hui les Meldois : la construction de l’espace culturel qui, dorénavant, porte son nom, les Journées du Patrimoine, le Festival Éclats d’Arts, le Spectacle Historique, les Muzik’Elles, l’Espace Caravelle ou encore le Musée de la Grande Guerre. Quelques semaines avant sa disparition, il travaillait encore sur le projet de pôle culturel intercommunal qui va s’ouvrir sur le site de l’ancienne prison, place Henri IV. Dans l’hommage qu’il lui a rendu, le Maire de Meaux a tenu à préciser, non sans émotion : "Charles manque à Meaux et aux Meldois. Nous avons eu de la chance de l’avoir. Nous ne l’oublions pas." n

Le "Guetteur de Lumière" veille sur Meaux

La saison 2013 dévoilera un nouveau spectacle : "Le Guetteur de Lumière". Cette grande fresque historique en son et lumière retracera l’histoire de Meaux avec un accent particulier mis sur la période 14-18. À travers le récit d’un soldat nostalgique qui traverse les difficultés de la Grande Guerre et se remémore ses années d’insouciance dans sa 23 - Meaux le Journal /Fév.-Mars 2013

Mardi 19 mars 2013 à 21h LE CAMARADE Pièce de théâtre adaptée de la nouvelle d’Andreas Latzko ESPACE CARAVELLE Mercredi 20 mars 2013 à 15h LES FABULEUSES HISTOIRES DE LILOU, LA PESTOUILLE Spectacle jeune public par la Compagnie Lilou THÉÂTRE LUXEMBOURG Vendredi 22 mars 2013 à 21h LA NUIT WAGNER Musique classique par l’Orchestre National d’Ile-de-France THÉÂTRE LUXEMBOURG Samedi 23 mars 2013 à 21h CHAIR DE POULES Spectacle humour et variétés d’Aude Léger ESPACE CARAVELLE

Jeudi 28 mars 2013 à 21h00 BROKEN TANGO 2.0 Spectacle de danse par la compagnie R.E.A. Danza THÉÂTRE LUXEMBOURG

belle ville de Meaux, le spectacle vous emmènera à la découverte du passé passionnant de la cité de Bossuet, du Moyen Âge au XXe siècle : une immersion totale au cœur d’une histoire mouvementée, entre moments sombres et heures de gloire… Nouveau scénario, nouveaux textes, nouveau metteur en scène, nouvelles musiques, nouveaux décors, nouveaux effets spéciaux mais un spectacle toujours porté par plus de 500 bénévoles de talents, de 3 à 86 ans ! A découvrir lors de 15 représentations, du 14 juin au 14 septembre 2013. n

> TRIBUNE DE L’OPPOSITION MUNICIPALE > A PROPOS DE LA CAPM

Mardi 26 mars 2013 à 21h INCONNU À CETTE ADRESSE Pièce de théâtre adaptée de l’œuvre de Kressmann Taylor THÉÂTRE LUXEMBOURG

> SPECTACLE HISTORIQUE

Chaque été, depuis 1982, la Ville de Meaux propose un grand Spectacle Historique dans l’écrin magique de la cité épiscopale. Le temps d’une saison riche en émotions, l’histoire de la Ville se confond avec l’Histoire lors d’un spectacle original et haut en couleurs ! Au fil des ans, il s’est imposé comme un rendez-vous incontournable de la saison estivale dans la région.

EN MARS, DES SPECTACLES UNIQUES POUR TOUS

EXPRESSION POLITIQUE

Vendredi 29 mars 2013 à 21h00 BABX Musiques ESPACE CARAVELLE > Renseignements : Théâtre Luxembourg 4, rue Cornillon Tél. 01 64 36 40 00 Courriel : contact@theatre-meaux.fr www.theatre-meaux.fr Espace Caravelle 10, rue Winston Churchill Tél. 01 60 09 74 60

> TRIBUNE DE LA MAJORITÉ MUNICIPALE EN 2013, L’ÉQUIPE MEAUX POUR TOUS RESTE MOBILISÉE SUR LES SUJETS QUI VOUS CONCERNENT !

Lors du dernier Conseil Municipal de décembre 2012, il a été évoqué le rapport d’activités de la Communauté d’agglomération du Pays de Meaux… de 2011.

 Un impératif : l’emploi et le développement économique

• En ce début d’année 2013, voilà 10 ans que la CAPM a vu le jour. Nous avons suffisamment dénoncé au cours de toutes ces années la "coquille vide" que constituait la CAPM pour reconnaître aujourd’hui que la coquille se remplit peu à peu. Certes, on ne décèle pas encore de véritable projet de territoire pour l’ensemble du Pays de Meaux mais une amorce de mise en commun de services et de pratiques qui peut être profitable à l’ensemble de la population. Il aura fallu attendre 10 ans…

• Travaux de construction du PAPM qui créera à terme près de 4000 emplois locaux ; • 8 M€ pour la modernisation des Zones d’Activités Economiques entre 2012 et 2015 ; • Renforcement des dispositifs d’accompagnement personnalisé pour chaque demandeur.

• Le rapport d’activités de 2011 fait mention des « avancées concrètes pour le Parc d’activités du Pays de Meaux » (SIC), situé à l’ouest de Meaux face au Lycee Pierre de Coubertin. Monsieur le Maire de Meaux et Président de la CAPM a beau s’évertuer à dire que cette fois c’est parti, toujours est-il que début 2013, soit 2 ans après, il n’y a toujours rien de sorti de la terre (agricole) de Chauconin et Villenoy. Le centre commercial est toujours au point mort. La Société Immochan est-elle vraiment pressée de faire pousser ce grand ensemble commercial à la sortie de Meaux ou a–t-elle simplement gelé un terrain pour éviter de la concurrence au Val d’Europe. L’opposition municipale de Meaux s’est toujours inquiétée du développement commercial de ce secteur. Le retard pris ne nous afflige nullement. On peut même considérer que ce retard, s’il gène Monsieur COPE, Président de la CAPM, peut très largement contenter Monsieur COPE, Maire de Meaux ; car ce retard a au moins l’avantage de masquer pendant toute la période pré-électorale municipale la catastrophe commerciale qui s’annonce pour le reste de la Ville. Les futurs emplois créés au futur centre commercial ne seront que des emplois transférés des commerces du centre-ville, de Beauval ou de la zone commerciale Sud de Mareuil-Nanteuil. De vrais emplois industriels eussent été préférables. Pourquoi Monsieur le Président-Maire n’a-t-il pu convaincre ses amis du MEDEF de venir s’implanter aux portes de "sa bonne ville de Meaux" ? • Le rapport d’activités fait mention également que le Pays de Meaux devrait voir croître sa population de 20 000 habitants d’ici à 2030 - Possible - soit en perspective la construction de 10 000 logements en 18 ans dont 5 000 à 5500 à Meaux. Si l’on rajoute la nécessaire construction préalable des 1500 logements qui doivent être démolis à Beauval, c’est au total 7 000 logements qui doivent être construits en 20 ans. On sait que l’ "éco-quartier Foch-Roosevelt" en accueillera 2200, qu’environ 800 logements pourront être reconstruits en lieu et place des tours démolies. Mais où seront construits les 4 000 autres logements ? • L’institution CAPM n’est réellement pas démocratique. Monsieur le Député-MairePrésident COPE n’a jamais voulu accepter une juste représentation du Conseil Municipal au sein du Conseil Communautaire. Les élus de la Gauche auraient pu y faire entendre leur voix, aussi bien de manière critique que constructive. Ceci sera corrigé obligatoirement de par la loi pour les prochaines élections municipales ; il est regrettable que Monsieur COPE n’ai pas anticipé une mesure qu’il a lui-même voté en qualité de député en 2010 et comme cela se pratique dans bon nombre de Communautés depuis longtemps. D’autre part, avec 200 agents, des compétences maintenant élargies, la CAPM gagnerait certainement en transparence si les services avaient un fonctionnement plus autonome et les élus communautaires un siège distinct de la Mairie de Meaux. Tel n’est pas le choix imposé par le Maire-Président : le Seigneur doit régner en maitre sur son fief et ses vassaux depuis le Château. Le fonctionnement de la CAPM s’apparente à la féodalité.

> A PROPOS DE LA RÉGIE DE L’EAU ET DE L’ASSAINISSEMENT L’opposition municipale a toujours soutenu la Régie Publique de l’eau et de l’assainissement créé, il y a plus de 50 ans à Meaux. En revanche, lors du Conseil de décembre 2012, nous nous sommes farouchement opposés à l’augmentation de près de 5%, votée par la majorité municipale, du prix du m3 d’eau, ceci n’ayant aucune justification économique ou financière. On se rapproche des prix pratiqués dans d’autres villes et avec un prix du m3 à près de 3,50 € on peut commencer sérieusement à intéresser les grands trusts privés comme VEOLIA.

> Patrick MAVRÉ, Président du groupe "La Gauche Unie "

 Faciliter la vie quotidienne des familles

• 12 M€ pour l’épanouissement et l’éducation de nos enfants : nouvelle école au sein de l’éco-quartier, réhabilitation du groupe scolaire SaintExupéry, extension de l’école Grosse Pierre, travaux divers dans les autres écoles ; • Ouverture de la nouvelle crèche Albret en décembre prochain et d’une crèche privée interentreprises en mars ; • Ouverture d’un portail familles sur le site Internet pour de nouveaux services numériques.  Votre sécurité, une priorité de tous les instants

• Déménagement de la Police municipale et du CSU dans de nouveaux locaux • Installation de nouvelles caméras de vidéo-protection • Renforcement de la présence policière sur le terrain, dans tous les quartiers • Opération "Tranquillité seniors"  Faire de Meaux une ville à taille humaine, moderne et durable

• Poursuite du Plan Marshall/Cœur de Ville : fin des travaux de l’esplanade Cathédrale, lancement de la rénovation de la rue du Général Leclerc, campagne de ravalement obligatoire dans les quartiers Cathédrale et Saint-Nicolas ; • Travaux de traitement des racines d’arbres et de rénovation des parkings dans les quartiers B et C de Beauval ; • Vaste plan de rénovation de la voierie dans tous les quartiers.  Une attention particulière portée au logement pour tous

• Construction de 50 logements locatifs sociaux et de 63 logements en PLSA au sein de l’éco-quartier ; • Poursuite du relogement à Meaux des 300 familles des tours Auvergne et Artois ; • Des aides financières pour la rénovation de votre logement.

 Un cadre de vie préservé et amélioré

• Rénovation complète du Jardin des Trinitaires ; • Création d’une trame verte au sein de l’éco-quartier qui reliera le Parc du Pâtis au sud au futur Parc Saint-Faron au nord ; • Une attention portée à la propreté des espaces publics.  Des occasions de se rassembler

• Lancement du nouveau Spectacle historique : "Le Guetteur de Lumière" ; • 2e édition du semi-marathon du Pays de Meaux ; • Festival Muzik’Elles, Festival de l’Eau, Foire Gourmande de Noël, Plage, Plaisirs d’Hiver, etc.

EN 2013, NOTRE PRIORITÉ : VOUS ! > L'équipe municipale Meaux Pour Tous

Conformément à la loi relative à la démocratie de proximité, Meaux le Journal publie, sous la responsabilité de son auteur, une tribune du groupe municipal d’opposition “La Gauche unie”. Meaux le Journal /Fév.-Mars 2013 - 24


Meaux Le Journal N° 79