Page 1

> Juillet 2016 - N°59

L’ACTUALITÉ TRIMESTRIELLE DE LOUVIGNY

Plan Local d'Urbanisme et Règlement Local de Publicité

Louvigny rend sa copie Pages 4-5 Le Journal trimestriel de la commune de Louvigny - 17, Grande Rue - 14 111 Louvigny - Directeur de la publication : Patrick Ledoux Comité de rédaction : Jacques Chapelière et Didier Auxépaules - Conception et mise en page : aprim-caen.fr - Photos : Jacques Chapelière, François Decaëns - Didier Auxépaules - Imprimeur : Le Brun - Dépôt légal : à parution - Tirage : 1 400 exemplaires.


La ville à la campagne

La dernière étape

L

­­­­­ Bureau de Poste > de Louvigny Du mardi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h Le samedi de 9h à 12h Départ du courrier : 15h30 Samedi : 12h > Bibliobus à Louvigny Place François Mitterrand de 9h30 à 11h30, un vendredi sur deux.

­­­­­ Bus d'information > Twisto Devant la salle Brassaï, centre commercial, vendredi 2 septembre de 16h à 19h

> La Mission Locale

Les missions locales ont été crées en 1981, sous statut d’association loi de 1901. Elles sont indépendantes. Elles sont financées par l’Etat, les Régions, les Départements et certaines collectivités. Elles accueillent les jeunes de 16 à 25 ans ne dépendant plus du système scolaire. La venue du jeune vers la mission locale est volontaire. Celle-ci l’accompagnera dans ses démarches pour se former, travailler, se loger, se soigner et demander les aides financières dont il peut bénéficier. Ces trois dernières années, la mission locale a accompagné en moyenne 25 jeunes de Louvigny. Elle tient une permanence le 1er lundi aprèsmidi de chaque mois à l’annexe de la mairie.

e projet de Plan Local d’Urbanisme a été arrêté en conseil municipal le 17 avril 2016. L’enquête publique d’un mois se tiendra à la rentrée. Vous pourrez consulter les documents sur le site internet de la commune et en mairie, rencontrer le commissaire enquêteur, faire part de vos observations. Le conseil municipal du 12 décembre prochain devrait approuver le PLU qui sera mis en application le 1er janvier prochain remplaçant ainsi le Plan d’Occupation des Sols. Ce document est un outil précieux car il trace les perspectives qui feront notre Louvigny de demain en terme d’urbanisation et de cadre de vie. Je remercie Pascal Jouin, tous les collègues du conseil municipal et les services qui ont mené depuis 2011 un travail de fond et ont su faire preuve d’une pédagogie exemplaire que chacun

a pu apprécier lors des cinq réunions publiques, des permanences à la mairie ou en consultant attentivement les panneaux illustrant la démarche de notre futur PLU. Je tiens également à saluer la mobilisation, le professionnalisme et la sagesse du cabinet VEA qui nous accompagne pour quelques mois encore, l’attention des partenaires, des personnes publiques associées et de chacun d’entre vous qui avez souhaité, avec nous, imaginer le Louvigny de demain et d’après-demain. Notre responsabilité est immense et nous devons veiller chaque jour à concilier au mieux la vie des uns et les intérêts des autres. Sur ces nouveaux éléments de réflexion nous continuerons à construire un village qui favorise le bien-être et la solidarité pour chacun d’entre vous. Je vous souhaite un bel été. Votre maire, Patrick Ledoux

­­­­­Horaires du secrétariat de mairie : Tél. : 02 31 75 10 61, Fax : 02 31 75 80 90, du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h30, sauf le mardi matin : 9h30 au lieu de 9h00 Site Internet : www.ville-louvigny.fr - Courriel : mairie@ville-louvigny.fr

>Conseils municipaux

> 22 février : débat sur la fusion des écoles maternelle et élémentaire, règlement anticipé de facture d'investissement, délégation générale au maire pour agir en justice. > 29 mars : fusion des deux écoles, gestion du personnel municipal, compte administratif 2015, subventions, budget primitif 2016. > 2 mai : signature de la convention avec Eau Vive Normandie pour la coopération décentralisée avec le canton de Kornaka (Niger), tarifs des services périscolaires. > 17 mai : bilan de la concertaion et arrêt des projets de Plan Local d'Urbanisme et du Réglement Local de Publicité. > 6 juin : bilan et clôture de la convention de concession à la SHEMA pour l'aménagement de la ZAC du Long Cours.

>Agenda

> 4 et 5 septembre : fête communale St Côme, concerts, animations, cinéma en plein air... > 5 septembre : courses pédestres "La Loupy" 10km et 5 km > 2 octobre : spectacle folkorique roumain > 15 et 16 octobre : exposition des artistes amateurs > 4 novembre : loto de Loupy- Cyclo > 12 et 13 novembre : bourses aux jouets et aux vêtements

Prochains conseils, 19h à la salle polyvalente de l’école élémentaire Hubert Reeves

(entrée place François Mitterrand) 12 septembre, 11 octobre, 7 novembre, 12 décembre.

Les plaintes pour nuisances sonores de l’aéroport de Caen-Carpiquet ne sont plus reçues par téléphone mais directement par internet à cette adresse : http//caen.aeroport.fr/formulaire-dereclamation-pour-nuisance-sonore. A défaut, des formulaires sont à votre disposition à l’accueil de la mairie.

Naissances Emma LEFEBVRE, 05.02.16 Salomé DECAËNS, 05.02.16 Théodore DECAËNS, 05.02.16 Luna GASNIER BIN, 06.02.16 Lubin ROBERT, 09.02.16 Sacha DUJARDIN, 19.02.16 Eva GUÉRET, 23.02.16 Elsa MAUDOUIT, 08.03.16

Anaya KOUAMÉ, 11.03.16 Léa LE BRIS, 17.03.16 Candice JÉGOT, 01.04.16 Lena PENOT, 03.04.16 Milo MORIN, 13.04.16 Ruben LAPORAL, 21.05.16 Swann GEUFFRARD, 23.05.16 Jules GRIPON, 28.05.16

Le 28 mai dernier, une deuxième édition du FULL, festival de musique acoustique, avec du public, une programmation musicale de qualité, le soleil et le cadre magnifique des bords de l'Orne.

Décès Simonne VOIDYE épouse DESPLAT, 19.02.16 Raoul REQUIER, 22.02.2016 Yvon BOUGERIE, 25.02.2016 Denise MARIE épouse DARY, 09.03.2016

Gilbert HUE, 05.04.2016

Abonnez-vous à la newsletter de la commune, vous serez plus régulièrement et plus rapidement informés. Inscription sur le site de la commune ville-louvigny.fr

2


Actualités

En septembre la fête communale Saint Côme aura les couleurs de l’Angleterre

Vendredi 2 septembre à partir de 19h30, nous accueillerons joyeusement nos amis anglais venus fêter les 40 ans du jumelage avec Feniton, en écoutant des chansons à boire franco-anglaises interprétées par la CDD, Chorale à Durée Déterminée, suivie par le répertoire humoristique de la Fugue et Compagnie. Au cours du week-end vous retrouverez les activités de pétanque, randonnée pédestre, pédalos, jeux pour enfants, courses cycliste et pédestre, forum des associations...

Le samedi 3 septembre au soir vous pourrez pique-niquer en écoutant les reprises de chansons anglaises interprétées par le groupe Rustin’s puis assister au film  «  Shawn le mouton » suivi du feu d’artifice. Le dimanche 4, le restaurant Dolly’s proposera une restauration « very british » et le groupe « Passe Colline » vous fera danser. Pour ceux à la course pédestre « la Loupy » une nouveauté : l’inscription en ligne est possible dès maintenant sur www.klikego.com

Budget, les dotations de l’Etat toujours en baisse

L

e Budget Primitif 2016 de Louvigny a été voté en mars dernier à l’équilibre à 2 155 821 e en fonctionnement et à 500 039 e en investissement. Il s’inscrit dans la continuité des budgets précédents. Les dotations de l’Etat n’étaient pas connues, nous les avons prévues avec une baisse équivalente à celle subie en 2015 (– 11,25 % pour la dotation globale de fonctionnement et – 24 % pour la dotation de péréquation). Depuis le vote du budget, le montant des dotations nous été notifié. Il correspond à notre prévision à environ 2500 e près. Toutes les lignes budgétaires ont été examinées avec minutie. Les subventions aux associations ont été reconduites après un examen de leurs éléments financiers. Connaissant nos

restrictions, certaines associations ont d’elle-même réduit leur demande. Nous les en remercions. Nous avons voté une augmentation des taux d’impositions de 3 % bien que cela soit très insuffisant pour pouvoir investir. Le budget de la section d’investissement est toujours très serré. Les dépenses inscrites sont notamment : le remboursement du capital emprunté, des dépenses de sécurité à la salle des fêtes, l’installation de vidéo projecteurs à l’école élémentaire pour lesquels nous avons obtenu une réserve parlementaire de notre député et divers travaux de voirie.

> Chantal Blanchetière, maire adjointe au personnel et aux finances

Dossier

Associations

Agglo

Environnement

Les deux écoles fusionnent Le 29 mars dernier, à la demande de l’inspection académique, le conseil municipal a voté la fusion administrative des écoles maternelle et élémentaire de la commune. A la rentrée 2016, ces deux pôles séparés géographiquement formeront l'école primaire de Louvigny. Un seul directeur en assurera le poste de direction et il écrira, avec l'équipe pédagogique, le nouveau projet d'école. Il pourra ainsi impulser de nouvelles actions pour les élèves de la petite section jusqu'au CM2 et assurer un meilleur suivi de ceux ci tout au long de leur scolarité au premier degré.Cette fusion administrative n'entraîne aucune modification sur la tarification périscolaire, les lieux ou horaires des écoles ni sur l'organisation des temps d’activité périscolaires. En attendant cette rentrée, l'équipe municipale souhaite de très bonnes vacances à tous ses écoliers ! > Magalie Ruault, maire adjointe

chargée des affaires scolaires,périscolaires, enfance et jeunesse

Le 9 juin, le député de Kornaka et les maires de Louvigny, Mondeville, Ifs, Colombelles, Castillon en Auge et Mézidon-Canon signent la convention de coopération décentralisée portée par l'association Eau Vive.

Concours photos Ci-dessus la photo lauréate du concours 2016 prise sur les bords de l’Orne par Valéry Pestel. Pour le concours photos 2017, aucun thème n'est imposé mais les photos devront être en noir et blanc avec un format maximum A4 (21 cm x29,7 cm).

3


Actualités

Dossier

Associations

Agglo

Environnement

Plan Local d'Urbanisme et Règlement Local de Publicité

Louvigny rend sa copie

Lors de sa séance du 17 mai dernier, le Conseil Municipal, après avoir tiré le bilan de la concertation, a décidé à l’unanimité de « l’arrêt » de ses projets de Plan Local d’Urbanisme (PLU) et de Règlement Local de Publicité (RLP). Cette décision marque l’aboutissement d’une démarche indispensable au développement de Louvigny entamée en mai 2011. Elle vient finaliser un important travail de réflexion mené avec le bureau d’études VEA, ainsi que de concertation avec les Loupiaciens et les diverses personnes publiques associées à l’élaboration de ces documents. Nous avons en quelque sorte posé les crayons et rendu notre copie. En quoi a consisté cette dernière étape d’élaboration ?

• la qualité urbaine, architecturale, environnementale et paysagère, • les équipements, réseaux et emplacements réservés.

Concernant le PLU, après avoir défini les grandes orientations du développement de Louvigny pour les 15 prochaines années dans le Projet d’Aménagement et de Développement Durables (PADD), au regard des enjeux du territoire identifiés dans la partie diagnostic et état initial de l’environnement, il convenait de les traduire d’un point de vue réglementaire.

Il est constitué d’une partie écrite et d’une partie graphique, laquelle comporte un ou plusieurs documents. Le règlement et ses documents graphiques constituent des pièces essentielles du dossier de PLU, car ce sont celles directement consultées par les pétitionnaires souhaitant avoir accès de façon rapide aux informations principales concernant les droits à construire attachés à leur parcelle.

Le règlement du PLU fixe en cohérence avec le PADD, les règles générales et les servitudes d’utilisation des sols. Il se décompose obligatoirement en 3 thématiques : • l’affectation des sols et la destination des constructions,

4

Les règlements écrit et graphique sont opposables aux autorisations d’urbanisme selon un rapport de conformité. La notion de conformité implique un respect de la règle à la lettre.

Y sont délimitées quatre types de zones : urbaines (U), à urbaniser (AU), agricoles (A) et naturelles (N). Ces zones peuvent être subdivisées en sous-zones couramment appelées « secteurs » comportant des prescriptions spécifiques pour chacune. Pour chacun de ces secteurs, le règlement précise l’affectation des sols ou la nature des activités qui peuvent y être exercées et également prévoir l’interdiction de construire. Il peut définir également selon les secteurs considérés, les règles concernant la destination et la nature des constructions autorisées. La constructibilité des zones A et N est restrictive, des exceptions sont envisageables sous certaines conditions : bâtiments agricoles en zone A, aménagements sportifs et de loisirs en secteur Na,


constructions liées à l’activité de jardinage ou à l’agriculture de proximité en secteurs Nj... A noter également que le PLU ne peut s’opposer à l’utilisation de matériaux renouvelables ou de matériaux ou procédés de construction permettant d’éviter l’émission de gaz à effet de serre, à l’installation de dispositifs domestiques favorisant la retenue des eaux pluviales ou la production d’énergie renouvelable. Le PLU peut uniquement fixer les prescriptions à respecter pour assurer la bonne intégration du projet dans le bâti existant et dans le milieu environnant. Globalement, par rapport au POS, notre règlement de PLU vise à réduire la consommation des espaces agricoles et naturels et à permettre davantage de densité de construction notamment dans les secteurs bâtis en supprimant par exemple le minimum parcellaire et en autorisant un pourcentage de construction plus important sur la parcelle. Ces dispositions offrent la possibilité à ceux qui le souhaiteraient de créer des extensions pour s’adapter à leurs besoins, voire de détacher une partie accessible de leur parcelle pour y permettre la réalisation d’une construction. Les évolutions apportées à notre règlement, concernant notamment les hauteurs de constructions, leurs aspects ou encore leurs implantations par rapport aux voies, visent également à une meilleur prise en compte de la spécificité du tissu urbain de la commune qui peut varier selon que l’on se trouve au Mesnil, dans le vieux Bourg ou dans les nouveaux quartiers. Enfin un important travail d’identification des éléments remarquables de notre environnement et notre paysage : arbres et haies, vergers, vieux murs et constructions, a été mené et traduit dans le rè-

glement graphique afin de permettre d’y apporter une attention particulière lors d’éventuels travaux ou projets d’aménagement. Les annexes constituent des pièces obligatoires du dossier de PLU. Elles regroupent les différents documents susceptibles d’avoir des incidences directes sur le droit des sols pouvant aller jusqu’à l’interdiction de construire, comme par exemple le Plan de prévention des risques inondation.

Et maintenant que va-t-il se passer ? Quand devrons-nous ranger notre « vieux POS » et nous référer à ce PLU ? Il nous faut maintenant soumettre notre copie pour avis aux services de l’État qui en examineront la légalité et le bien fondé par rapport aux diverses politiques qu’il nous appartient de mettre en œuvre, ainsi qu'aux diverses collectivités locales et instances susceptibles d’être concernées par le devenir de notre territoire (Communauté d’agglomération Caen la Mer, Syndicat du ScoT Caen métropole, Conseil départemental, communes riveraines, Chambre d’Agriculture...). Notre projet de PLU arrêté sera également soumis pour avis à l’autorité administrative de l’État compétente en matière d’environnement, qui s’attachera à vérifier que les choix de développement que nous avons faits s’avèrent être les moins impactants au regard des divers enjeux qui nous concernent nous et les générations futures : la protection des espaces agricoles et naturels, le maintien de la biodiversité, la gestion de l’eau, l’air et le climat, les paysages, les risques, la santé... Ces partenaires disposent d’un

délai maximum de 3 mois pour nous faire part de leurs observations. À la suite de quoi ces projets de PLU et de RLP tels que nous les avons arrêtés, accompagnés des divers avis émis par les personnes publiques associées, seront mis à votre disposition dans le cadre d’une enquête publique d’une durée d’un mois qui devrait avoir lieu à la rentrée. A cette occasion vous pourrez les consulter librement sur le site internet de la commune et en mairie, et rencontrer si vous le souhaitez le commissaire enquêteur lors de permanences qu’il tiendra en mairie, afin de lui faire part de vos éventuelles observations. A l’issue de l’enquête il disposera d’un mois pour nous remettre son rapport. Outre les corrections et compléments demandés par l’État, ainsi que les éventuelles demandes de modifications émanant des autres personnes publiques associées, les observations qui seront formulées lors de l’enquête publique seront examinées et pourront dans la mesure du possible être prises en considération. Elles devront néanmoins relever de l’intérêt général, et les modifications apportées aux documents arrêtés ne devront pas contribuer à les faire évoluer de façon substantielle. Ce point sera examiné lors du contrôle de légalité exercé par le préfet, qui veillera à ce que soit conservé l’équilibre général des documents. Nous prévoyons d’approuver le PLU et le RLP lors du conseil municipal programmé le 12 décembre 2016. Une fois approuvés et transmis à la préfecture, ils deviendront opposables. Le PLU remplacera alors notre POS actuel et les autorisations d’urbanisme que vous déposerez seront instruites en s’y référant. > Pascal Jouin, maire adjoint chargé de l’aménagement et de l’urbanisme

5


Actualités

Dossier

Associations

Agglo

Environnement

Santé et convivialité avec la Loupy Gym La Loupy Gym est une association historique sur la commune de Louvigny, elle a été créée en 1977 et propose aujourd’hui 5 séances de sport par semaine.

L

a Loupy Gym est affiliée à la FFEPGV (Fédération Française d’Education Physique et de Gymnastique Volontaire) qui a pour objectif de développer la pratique du sport, lutter contre la sédentarité et développer les valeurs du monde associatif. Pour la section Loupy Gym, le sport doit rester un loisir mais aussi être acteur de lien social. Elle propose des activités qui différent selon l’âge, la condition physique, les attentes et les besoins des pratiquants. Aussi, vous pouvez trouver les séances suivantes : • Le lundi de 10H45 à 11H45 : Gym douce, cours est basé sur l’assouplissement, la coordination et le renforcement musculaire. • Le mercredi de 19H15 à 20H15 : Cardio – Etirement musculaire. • Le mercredi de 20H30 à 21H30 : Zumba Fitness • Le jeudi de 17H00 à 18H00 : Pilates • Le jeudi de 20H00 à 21H00 : Gym dynamique Toutes les séances sont assurées par les animateurs agréés et prennent fin avec des mouvements de relaxation pour soulager les muscles qui ont travaillé. L’esprit de l’Association est la pratique du sport en dehors d’un esprit compétitif et de créer des moments de convivialité intercours. Si un tel programme vous intéresse, n’hésitez à pousser les portes du gymnase Yannick Noah ! contact : claraquentin14@gmail.com

Actualités

EN BREF DANS LES ASSOCIATIONS > Tennis de table

Une nouvelle saison sportive se profile à l'horizon. Vous qui souhaitez pratiquer le tennis de table en compétition ou en loisir, venez vous inscrire ou vous renseigner lors du forum des Associations le dimanche 4 septembre prochain à la salle de sports Yannick Noah, dès le 5 septembre les lundis à partir de 18 h 00 et les mercredis à partir de 17 h 00. Toutefois, il est possible de s'inscrire tout au long de l'année sans obligation de participer aux compétitions. La pratique du tennis de table peut se concevoir tout simplement comme un loisir. Les entraînements se déroulent le lundi à partir de 18 h ; le mardi à partir de 20 h 30 ; le mercredi de 16 h 45 à 19 h pour les enfants et ados. Contact : 06 31 44 89 44 / 06 08 43 83 72 ou francismonsallier@orange.fr

6

> Un souffle d’Air libre... Un petit chœur vient de naitre à Louvigny. Une vingtaine de personnes se réunissent chaque lundi soir dans la commune pour chanter ensemble. « L’air libre », tout jeune chœur loupiacien, a commencé à battre au mois d’avril. Sous la baguette souple mais exigeante de Christian Dufour, les choristes se baladent de Mozart à Tryo, du baroque à la nouvelle scène française. Seul impératif le plaisir, de la musique et du partage... Sans complexe, ni pression... À l’air libre en quelque sorte. Infos pratiques : répétitions les lundis de 20h15 à 22h15 à la salle des fêtes de Louvigny. Nous recrutons, en priorité, des hommes : ténors et basses.

Le temps d’une saison, » L’air libre » s’associe au c(h)œur du Plateau de Mondeville pour une série de concerts en fusion. Presque une dizaine de dates dans la région dont le 18 juin à la Renaissance de Mondeville et le 26 novembre à Louvigny.

Dossier

les 35 communes membres de caen la mer Authie Bénouville Biéville-Beuville Blainville-sur-Orne Bretteville-sur-Odon Caen Cambes-en-Plaine Carpiquet Colombelles Colleville-Montgomery Cormelles-le-Royal Cuverville Démouville Épron Éterville Fleury-sur-Orne Giberville Hermanville-sur-Mer Hérouville Saint-Clair Ifs Lion-sur-Mer Louvigny Mathieu Mondeville Mouen Ouistreham Périers-sur-le-Dan Saint-André-sur-Orne Saint-Aubin-d’Arquenay Saint-Contest Saint-Germain-la-Blanche-Herbe Sannerville Tourville-sur-Odon Verson Villons-les-Buissons


Le Collectif Citoyen et Solidaire de Louvigny

L

e Collectif Citoyen et Solidaire de Louvigny, CoCiSoL, est né en 2012 de la volonté d'un groupe d'habitants de s'organiser pour proposer des activités éco-citoyennes et solidaires à Louvigny. Organisée en association, ses missions sont de favoriser le partage et l'entraide entre habitants ; de proposer des services de proximité mais aussi d'animer le territoire local. Depuis sa création, CoCiSoL n'a pas manqué d'imagination pour proposer de nombreuses actions, ponctuelles ou pérennes, toujours dans un esprit convivial : Se ravitailler responsable : promotion d'initiatives locales d'agriculture biologique et organisation d'un groupement d'achat du producteur au consommateur : une plaquette de présentation a été distribuée dans le Bleu Trèfle de juin. Faire pot-bouille : organisation de rencontres festives et/ou culturelles.

Partager plutôt que consommer : mise en relation des adhérents et organisation d'ateliers partagés pour échanger des objets, des services et des savoir-faire. Réver et faire : le jardin partagé fonctionne depuis deux ans maintenant! D'autres projets sont dans les cartons (Boucl'ivre,…) et n'attendent qu'à se concrétiser…. Enfin, dans le cadre du PLU, CoCiSoL se mobilise pour la création d'un lieu mutualisé destiné aux habitants et aux associations de la commune. CoCiSol compte autour de 80 adhérents dont une trentaine d'actifs chaque année. L'ensemble de ses manifestations sont ouvertes à tous, sur le principe de la participation libre. Plus d'infos sur cocisol.fr et facebook.com/cocisol

Associations

Agglo

Environnement

Caen la mer

De nouvelles compétences pour la future communauté urbaine Une communauté urbaine est un Etablissement Public de Coopération Intercommunale (EPCI) regroupant plusieurs communes d’un seul tenant et sans enclave qui forment, à la date de sa création, un ensemble de plus de 250 000 habitants. La loi NOTRe du 7 août 2015 offre la possibilité aux anciennes agglomérations régionales de se transformer en communauté urbaine même si ce seuil de population n’est pas atteint. C’est le cas de la communauté d’agglomération Caen la mer à laquelle nous appartenons, qui compte aujourd’hui 35 communes et 242 000 habitants. Notre intercommuna-

lité devrait donc devenir une Communauté Urbaine au 1er janvier 2017. Elle va également s’étendre et comptera 55 communes et 257 840 habitants, résultat de la fusion de Caen la mer, des communautés de communes Plaine Sud de Caen et d’Entre Thue et Mue, et de l’intégration de la commune de Thaon. Parmi les conséquences de la création de ce nouvel EPCI, certaines compétences exercées aujourd’hui par les communes seront assumées par la communauté urbaine : entretien et travaux de voirie et d’espaces verts,

animation économique, promotion touristique, production et distribution de l’eau potable notamment. Elles viendront s’ajouter à des compétences importantes déjà exercées par Caen la mer : le transport collectif, la collecte et le traitement des déchets, l’assainissement, l’aménagement, la politique de la ville... Cela nous oblige dès maintenant à être plus exigeants et encore plus attentifs pour que les intérêts de notre commune soient bien défendus dans cette future intercommunalité. Patrick Ledoux, Maire de Louvigny

7


Actualités

Dossier

Associations

Agglo

Environnement

Les déchets, des rebuts ou des ressources pour une économie circulaire ?

L

es meilleurs déchets, qui ne coûtent rien et ne polluent pas sont bien sûr ceux qu'on ne produit pas. Réduire la quantité de déchets est un objectif qui nous concerne tous. Le Syndicat de Valorisation et d'Elimination des Déchets de l'Agglomération Caennaise (SYVEDAC) a mis en place en 2010 un plan local de prévention des déchets. L'objectif était en 5 ans de réduire de 7% la quantité de déchets soit une diminution de 26 kg par habitant et par an (de 372 kg à 346 kg). Le résultat obtenu en 2015 marque une baisse effective de 22,2 kg soit une diminution de 6%, inférieure donc à l'objectif. La diminution a été forte (-19%) dans la communauté de communes Evrecy-Orne-Odon qui a mis en place un dispositif incitant financièrement les ménages à présenter le moins fréqemment possible le bac à la collecte. On a fouillé dans nos poubelles ? C'est vrai, au début de cette année, le SYVEDAC a étudié le contenu des bennes d'ordures ménagères arrivant à l'incinérateur. Les résultats sont instructifs ! Il a été trouvé encore dans nos poubelles grises, pour une année et par habitant, 14,5 kg de verre, 57 kg d'emballage reyclable, 33 kg de déchets compostables, 20 kg de déchets alimentaires non consommés. Plus d'un tiers de déchets qui n'ont rien à faire dans les bacs gris ni à l'incinération ! Des ressources à valoriser, recycler ou réemployer Les déchets participent de ce que l'on appelle aujourd'hui « l'économie circulaire ». C'est ainsi que s'est développé le

8

recyclage du verre, du papier et du plastique. La collecte du textile s'est organisée et alimente une activité de tri, de réemploi et de recyclage qui fonctionne bien localementmontalivet avec Cobanor Tritex. Toutes ces activités contribuent à la fois à la protection de l'environnement et à la création d'emplois. Même si les gestes de tri se généralisent, il reste bien des progrès à faire. L'économie circulaire on peut aussi la réaliser dans son jardin, et pour cela garder comme ressources sur place le maximum de déchets végétaux pour les broyer, pailler et composter. Même ce qui est brûlé peut devenir une ressource. Le SYVEDAC vient de conclure un nouveau contrat d'exploitation de son usine située à Colombelles. La chaleur dégagée par l'incinération alimente déjà le réseau de chauffage urbain d'Hérouville St Clair. Bientôt elle produira aussi l'électricité nécessaire au fonctionnement de l'installation et contribuera au chauffage de serres maraîchères qui s'installeront près de l'usine. Les trois quarts de la chaleur dégagée par les fours seront ainsi utilisés.

Bientôt une ressourcerie coopérative Comme celles de « Tri-tout solidaire » à St Lô et Coutances, il existe déjà plus d'une centaine de ressourceries en France. A l'automne il s'en ouvrira une à Caen, cours Montalivet. Elle collectera tous les objets dont vous n’avez plus besoin ou que vous n’avez pas pu réparer pour leur donner une deuxième vie. Dans les ateliers les objets collectés seront ensuite triés, nettoyés, réparés, relookés et même détournés de leur usage principal. On pourra y apprendre à réparer, un magasin et un café-cantine complèteront l’installation et feront de cette ressourcerie un lieu de rencontre et de partage. Cette initiative est portée par la société coopérative d'intérêt collectif « Coop 5 pour cent ». Elle est soutenue par Caen la mer et le SYVEDAC. Pour plus d'informations consulter le site coop5pour100.com > Jacques Chapelière, maire adjoint chargé de l'environnement et du cadre de vie

Informations utiles Si vous souhaitez vous équiper d'un composteur contactez la mairie ou le n° vert 02 31 304 304. Certains composteurs en bois distribués en 2007 à Louvigny commencent à vieillir, il est possible d'en demander le renouvellement, prenez une photo de l'ancien composteur. Loupiaciens, essayez la déchèterie de Mouen, accessible et pratique, elle est située rue Verte dans le parc d'activité des Rives de l'Odon (sortie 48 sur l'A84). Horaires du 1er mai au 31 octobre : Lundi : 10h - 12 h / 13h30 - 17h30. Mercredi : 13h30 - 17h30. Vendredi : 13h30 - 18h. Samedi : 9h - 12h / 13h30 - 18h.

2706 loupy59 bat2  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you