Issuu on Google+

passion Magazine d’informations municipales de Combloux

35

Année 2010

ommune

Reportage

Le grand projet du centre de combloux

la zac de combloux un projet de titan en passe de voir le jour !

PASS’montagne !

le passeport indispensable pour des vacances réussies !

Passion Commune - Bulletin municipal

La MB Race Une course de légende est

née !


12

LE PASSEPORT INDISPENSABLE POUR DES VACANCES RÉUSSIES !

20 le pass montagne

T T V

Course de VTT LA mb race

24

34

les comptes de la commune

environnement, les bons gestes

www.combloux.com

actualités

04 Les faits marquants... 06 Les chiffres clés

REPORTAGES

08 12 18 20 22

La ZAC de Combloux Le grand projet du centre L’école Sainte Marie Le Pass’ Montagne La MB Race

CHRONIQUES 24 28 29 30 33 34

18

E 22 D E S NDE O R M U U O RE A

CLA PLUS DU

LA

sommaire

08

PASS montagne

COMMUNE

Les comptes Liste des associations Etat civil Mimi Grenier raconte... Le Conseil en 1910 Environnement

passion ommune

Edition réalisée par

Crédits photos : O.T. Combloux, Mairie de Combloux, Mairie de Praz-sur-Arly, Willem den Hengst, Fotolia.

Edito Le bulletin nouvelle formule est arrivé !

En quelques semaines vous avez reçu, en retard, le dernier bulletin municipal, la nouvelle lettre semestrielle, et maintenant, en avance me direz vous, le nouveau bulletin, trente cinquième du nom. Ouvrez la fermeture “Eclair” et laissez vous guider par 36 pages de commentaires, de photos et d’explications. C’est un nouveau souffle, une nouvelle façon de communiquer et nous souhaitons vraiment de tout cœur que vous trouverez, au fil des pages de ce magazine, toutes les informations utiles et nécessaires à la vie et à la connaissance de votre village. Je passerai sur les divers travaux engagés, vous les vivez tous les jours avec plus ou moins de bonheur. Un mal est toujours un bien de demain. Vous découvrirez aussi le phasage de construction de notre futur Combloux et je pense que ce rêve, qui peut vite devenir réalité, vous enchantera. Je laisse François faire la visite guidée et détaillée. Vous verrez, il y met tout son cœur. Mais vous savez, il y a plusieurs mois, nous vous avons parlé du souhait de votre équipe municipale de dynamiser l’image de Combloux et de lui donner une dimension beaucoup plus sportive ; et bien imaginez que c’est bien à Combloux que sont venues s’entraîner les équipes de Nîmes, d’Evian-Thonon-Gaillard. C’est bien à Combloux sur notre terrain, que viendront s’affronter Brest et Istres lors d’un match amical organisé par le football club de Combloux. Suivront quelques jours plus tard Nice et Arles, toutes deux en L1 ! Et il n’y a pas que le foot à Combloux me direz vous, bien sûr, il y a le VTT et la mythique MBRace qui se profile les 10 et 11 juillet, il y a le ski avec nos jeunes champions, avec nos pull rouges qui se sont distingués au Grand Bô, il y a le hockey, le tennis et j’en oublie certainement beaucoup d’autres... Mais c’est promis, nous en parlerons dans un prochain bulletin. Maintenant c’est à vous, découvrez et parcourez ce nouveau magazine, faites-nous part de vos remarques, nous comptons sur vous ! Jean Bertoluzzi et son équipe municipale.


coup de projecteur sur les

faits marquants et nouveautés de l’année Naissance d’une nouvelle association l’Union Combloranne des Commerçants et des Artisans (UCCA)

U

ne nouvelle Union vient de voir le jour à Combloux. Officiellement créée le 15 mai 2010 et présidée par Damien Sudreau, l’association s’est donnée pour but de “promouvoir, de rassembler, d’organiser et de fédérer les commerçants et artisans au travers de toutes actions auprès des clients et des organismes publics et para-publics de la commune de Combloux”.

Déjà au travail La dynamique est déjà bien lancée puisque le calendrier de l’association prévoit de nombreuses actions dès cet été. A titre d’exemples, le stand “encouragement” de la course MB Race (il sera situé à hauteur du plan d’eau) ou la semaine des enfants. Organisée fin août, en partenariat avec la Mairie et l’Office de Tourisme, la semaine des enfants proposera de nombreuses activités telles que manège, balades en Poney, un stand maquillage, et des animations sur la thématique des pirates des Caraïbes… L’association organise également le dernier mardi de chaque mois une rencontre convivialité. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues Et pour renforcer l’action de l’association et son impact, tout nouvel adhérent est accueilli à bras ouverts. Pour vous affilier, rien de plus simple. Il suffit d’envoyer un mail à l’une des deux adresses suivantes : damien.sudreau@free.fr ou ladetdom@hotmail.com

04

Les membres composants le bureau sont Damien SUDREAU (Action Marketing - Président), Dominique LADET (Joly Site - Vice Président), François ENCINAS (La musette du bec à Fleu - Trésorier), Emmanuel LAVRY (Boucherie Lavry - Vice Trésorier), Emilie VAILLANT (Salon de Coiffure Boucle d’Or - Secrétaire), Stéphanie GROSSET JANIN (Salon de Coiffure Boucle d’Or - Vice Secrétaire). Toutes les informations seront prochainement disponibles sur le site Internet de la Mairie, dans la page Associations.

Le Conseil des Sages sollicité pour ses conseils Le Conseil des Sages a prodigué de nombreuses recommandations sur les projets de la Municipalité, en cours et à venir. Lors d’une première réunion, nous les avons consulté sur le plan d’aménagement du cœur du village et les actions à envisager pour son financement. Dans un second temps, nous avons bénéficé de leurs conseils sur le déplacement du four à pain, la démolition du chalet “Fleurs des Champs” situé derrière la Mairie, le déplacement du Monument aux Morts ou encore l’aménagement du front de neige de Cuchet. Composition du Conseil des Sages : Mme Brigitte ALLARD, Mme Lucette FEIGE, M. Michel PAGET, M. André PAGET, M. Léon MAILLET-CONTOZ, M. Gérard SOCQUETJUGLARD, M. Paul BRONDEX, M. Paul SOCQUET-JUGLARD, M. François SOCQUET-CLERC, M. Albert CHATELLARD REVENAZ, M. Jean-Claude BOURGOUIN.

Personnels entrant et sortant Certains arrivent… Nicolas POULAIN a rejoint le service urbanisme de la Mairie de Combloux le 17 mai 2010. Employé en tant qu’agent instructeur du droit des sols, il assurera le remplacement de Geneviève LUSIEUX après son départ en retraite, à compter de cet automne. Laurent DELARCHE a intégré le poste de responsable du pôle 3-11 ans : accueil de loisirs “Les Copains”, accueil périscolaire et restauration scolaire. …d’autres partent Christelle ITNAC a rejoint la Mairie de Megève. Elle était en poste en tant qu’agent instructeur du droit des sols à Combloux depuis le 1er juillet 2006. Marie BOURLIERE est arrivée dans le courant de l’année 2007 au sein de l’association les Galopins en tant que responsable du pôle 3-11 ans. Elle a cessé son travail le 10 mai.

Bilan HC COMBLOUX 2009

Amicale des Donneurs De Sang “JUSTE UN PEU DE SOI, ET BEAUCOUP POUR LES AUTRES”

Ce slogan de l’Etablissement Français du Sang reste en permanence notre fil conducteur et la motivation principale de notre association. Des appels au Don sont régulièrement lancés par l’EFS, dans les médias, la presse, et ici à Combloux, notre commune. Les collectes restent de cinq par année. Chaque collecte depuis le début de l’année a été fructueuse, plus de 50 poches à chaque prélèvement, les jeunes toujours présents, les fidèles qui ne manquent jamais et qui en parlent et viennent avec des nouveaux donneurs. L’information sur ce geste est bien sûr capitale, et petit à petit, la prise de conscience sur l’utilité et la nécessité du Don du sang devient pour beaucoup, un geste naturel mais tellement engagé et généreux ... Mais nous pouvons toujours plus en continuant à en parler, à donner, à informer... Restons mobilisés et essayons de maintenir notre engagement. L’occasion nous a été donnée, à la première collecte de janvier, de mettre l’accent sur le bénévolat au cœur de notre Association et de notre village. Sans les bénévoles, rien n’est possible... Nous avons honoré nos huit plus anciens piliers de l’association. Ils ne donnent plus leur sang car ils ont dépassé l’âge limite, mais aucune limite en ce qui concerne leur présence, leur disponibilité au sein de notre Amicale. Pour les remercier de leur fidélité, Blandine Paget leur a remis, au nom de l’EFS et de notre Amicale, un diplôme et un petit présent. Merci à Monique Morel, Solange Socquet, Maurice Socquet, Gérard et Lucien Socquet, Charles Brunelli, Albert Chatellard et Gérard Turri et toute notre reconnaissance à tous les membres de cette Amicale. Pour que les collectes continuent, il nous faut du monde lors des prélèvements pour assurer l’intendance et l’accueil. Je lance un nouvel appel à ceux qui veulent nous rejoindre. Cela prend «  juste un peu de votre temps, mais c’est beaucoup pour les malades ». Cela permet aussi de créer des liens entre Comblorans, d’accueillir les donneurs de l’extérieur, les vacanciers de passage. N’hésitez pas à prendre contact avec nous et venir vous joindre à nous pour défendre cette noble cause. par Jocelyne SOUDAN

CLUB ALPIN français 2010 La saison d’hiver fut à nouveau très active pour le CAF de Combloux. Notre objectif est de faire plaisir à un large public, dans un souci de sécurité et de convivialité.

L’Amicale des Anciens Combattants de l’Afrique du Nord

L’activité de l’Amicale des anciens combattants de l’Afrique du Nord ne s’est pas démentie cette année. Et comme le veut la tradition, nous sommes partis par une journée de juillet 2009 à la découverte des lieux et savoir-faire du Haut Jura. Cependant notre mission prend tout son sens lors des journées dédiées au devoir de mémoire. Le 11 novembre en particulier puisqu’il est devenu le jour de mémoire de tous les morts. C’est également la mémoire d’un jour, celui de l’Armistice de 1918 qui mit fin aux combats de la Première Guerre Mondiale. Pour notre Amicale, cette journée est l’occasion de tous se retrouver autour d’une table chaleureuse et d’un repas partagé avec nos épouses. La section de Combloux commémore également les déportés le 8 mai ; et le 18 juin, nous accompagnons nos anciens d’AFN au cimetière et souvent ceux des communes voisines. Nous assistons à l’assemblée départementale où il est toujours agréable de constater que le gouvernement tient parole pour la valeur de notre point retraite et pour quelques petits avantages fiscaux, à partir de 75 ans, il faut y arriver ! Par Michel PAGET et Gérard SOCQUET

Le musée de la pente présente deux temps forts du programme culturel de cet été Exposition été 2010 du 3 juillet au 19 septembre 2010 “Savoyards par Monts et par Vaux. Quand il fallait partir travailler ailleurs…” Migrations des Savoyards au Haut Faucigny à travers l’histoire. Suite au succès rencontré, en 2009, le Musée de la Pente présente à nouveau cet été l’exposition consacrée aux migrations par le travail des Savoyards du Haut Faucigny. Une rétrospective passionnante de l’histoire des colporteurs du XVIIe aux Cols rouges de l’Hôtel Drouot de nos jours. Spectacle conté De la Savoie à la France... “Le cœur et la raison” (1792 à 1860) Les jeudis 22 juillet et 19 août et le samedi 18 septembre 2010 La Savoie française fête ses 150 ans… Le Musée de la Pente participe à cette commémoration en proposant un spectacle conté dans le cadre de la Ferme à Isidore. De la Savoie à la France, un long et tumultueux parcours… Devenir Français ou rester Piémontais, ou comment les événements historiques ont amené les Savoyards à faire le choix de la France. Nos bénévoles préparent des scénettes qui retracent l’histoire d’une famille combloranne entre 1792 et 1860 dans un spectacle d’une heure trente. Par Jean-Pierre ROUX

Le HC Combloux, une association orientée uniquement sur la pratique du hockey en loisir, compte cette année une trentaine de licenciés. Anciens joueurs ou simples amateurs de ce sport se retrouvent une fois par semaine pour “taquiner la rondelle” sur la patinoire de Megève. Même si le club ne participe pas aux championnats (type D4, D3, etc), il est animé par diverses rencontres avec des équipes locales (Albertville, Morzine, La Clusaz, Genève...). Cette année le HC Combloux progresse et tient tête à des équipes expérimentées ; il se distingue également sur des tournois comme Albertville ou La Clusaz. Une quinzaine de matchs cette année pour l’équipe. Cette association est fière de porter les couleurs de Combloux et commence à se faire respecter dans le monde amateur. Le jeune bureau mis en place trois ans auparavant continue de dynamiser ce club et participe largement à la vie associative de Combloux. Objectifs 2010-2011: permettre à tous ces passionnés de hockey de continuer à progresser et de représenter au mieux le village de Combloux. Par le Bureau du HC Combloux

Groupe Folklorique

Le 23 mai dernier, les groupes folkloriques L’Tropé de Combloux et Lou Bennettons de Cordon accueillaient la Sabaudia de Thonon-les-Bains, Les Rhodos de Chamonix, les Mailles et Béguines de Megève, Lô P’tiouts Jean d’Annecy, Lou Brafaudi du Grand-Bornand, Les Pouvoles des Houches, Lou Folatons de Passy et les Jevalles de Domancy pour le traditionnel rassemblement de printemps. Après avoir entonné l’hymne “Les Allobroges” et rendu un hommage au Monument aux Morts, les groupes ont rejoint en musique le plan d’eau où tous ont pu faire une démonstration de danses et musiques sous un soleil éclatant et le regard intrigué des génisses du pré voisin. Les participants ont pu faire provision de photos avec le Mont-Blanc pour décor avant de rejoindre l’Echo du Jaillet à Cordon pour partager le repas de l’amitié et danser jusque tard dans la soirée. Les membres du Tropé ont eu la grande tristesse de perdre deux des leurs  : Michel PERRIN, le 7 novembre 2009, à l’âge de 65 ans et René SOCQUET-JUGLARD, à quelques jours de ses 70 ans, le 15 juin 2010.

05


Commune

s ge a t Repor mmune o c la de

les

chiffres clés 2009 Superficie de la commune : 1786 ha Population : 2155 habitants, soit une progression de 2,8% depuis 1999 Population DGF (Dotation Globale de Fonctionnement) : 4070 hab.

Population DGF = population totale + résidences secondaires (1 habitant par résidence secondaire) + emplacements prévus pour les gens du voyage. La population DGF est utilisée pour le calcul des dotations de l’Etat aux communes. Pour Combloux, elle permet de tenir compte des besoins supplémentaires en services publics (voirie, réseaux, ordures ménagères, déneigement…) engendrés par la population touristique non permanente.

Nombre de lits touristiques : 12300 Combloux est classée station touristique depuis 1965 Nombre d’hôtels classés : 9 2 Logements résidences secondaires : 2142 soit 69% des logements de Combloux 3 Logements résidences principales : 815 dont 53,7% de maisons 4 Longueur voirie : 40,3 km 6 Longueur chemins ruraux : 33,2 km 7 Stationnements 8 : 1072 places pour les véhicules légers, 3 taxis, 25 GIG – GIC, 10 bus Longueur du réseau d’eaux usées  : 30 km 9 Longueur du réseau d’eaux pluviales : 9,2 km 10

06

Nombre d’entreprises : 254 11

dont : 129 établissements12 ressortissants CCI (dont 80% secteur tertiaire ; 15,5% secondaire et 4,5% secteur primaire). 84 établissements artisanaux13 ressortissants CMA. Principalement des entreprises du bâtiment (15 maçonneries, 14 menuiseries-serrurerie, 9 aménageurs/finisseurs)

Création d’entreprises : 21 14 Effectifs des 3 établissements scolaires : > E cole Publique Beauregard : 113 élèves dont 36 en maternelle et 77 en primaire > E cole Privée Sainte-Marie : 142 élèves dont 54 en maternelle et 88 en primaire > Lycée : 190 élèves Nombre d’employés communaux : 56 agents permanents, 20 agents supplémentaires en hiver (navettes,

gardiens de parking, garderie touristique, voirie), 10 agents supplémentaires en été (piscine, centre de loisirs) 1. Source : INSEE, Enquête annuelle de recensement 2007 2. Source : Chambre de Commerce et d’Industrie de Haute-Savoie, 2008 3,4,5. Source : INSEE, Enquête annuelle de recensement 2007 6,7,8,9,10. Source : Services Techniques Municipaux - 2010 11. Ensemble des établissements du champ marchand non agricole. Cette donnée n’inclus pas les Sociétés de Professionnels Libéraux Source : Chambre de Commerce et d’Industrie de Haute-Savoie 12. Nombre d’établissements actifs inscrits au RCS au 31/12/2007 Source : Chambre de Commerce et d’Industrie de Haute-Savoie 13. Source : Chambre des Métiers et de l’Artisanat ; 07/06/2010 14. Donnée incluant les créations pures, les réactivations et les reprises – Source : INSEE, 2006

passion ommune


artisanat

Reportage Un projet d’envergure

AMÉNAGEMENT De la zac de combloux PAR Jean-Jacques PELLOUX

Véritable cheval de bataille et cœur de notre action économique, la ZAC de Plan Mouillé s’inscrit progressivement dans le paysage. Une fois terminé, cet équipement structurant pour la commune permettra d’assurer un développement de l’économie artisanale locale et offrira une assise importante et durable aux entreprises Comblorannes. Cependant, un projet de cette envergure ne se fait pas du jour au lendemain.

ZAC de plan 08

mouillé

09


Les chiffres clés de la ZAC

R epor t a ge s

90 000 m 2 d’emprise au sol, 22 000 m 2 de terrains pour le BTP, 15 000 m 2 de terrains pour l’artisanat, 3 000 m 2 de terrains destinés à accueillir des activités de prestations de service,

6 000 m 2 de réserve foncière en vue

de construire le futur centre technique municipal,

du rêve a la réalité Des démarches administratives

préalables… à l’arrivée des entreprises Consultation de la population, enquêtes publiques, négociations foncières et déclarations d’utilité publique, demandes de subvention, création d’un budget annexe, autant de procédures administratives qui nous ont permis de faire mûrir le projet et de faire de la commune le propriétaire unique, et temporaire, de l’ensemble de la zone. Sur le terrain, les entreprises en charge du déboisement et du terrassement (1 ère tranche) sont sur le point de terminer leur travail. La seconde partie des travaux commencera fin de l’été et concernera les voiries intérieures, les réseaux humides (eaux potable et pluviale) et les réseaux secs (électricité, télécommunication, gaz). Si l’ensemble des travaux, pour ce qui est de la commune, sera terminé début 2011, les entreprises intéressées pourront consulter le futur règlement intérieur dès cet automne. Une fois les promesses de vente établies, elles pourront déposer leur permis de construire en Mairie.

Une démarche

écologique exemplaire

10

Nous envisagions de prendre en compte des contraintes écologiques fortes, tant dans la conception de la ZAC que dans son fonctionnement. C’est chose faite puisque le cahier des charges intègre les dimensions suivantes :

Tout d’abord, une utilisation rationnelle des matériaux présents sur place, dans le but de limiter les apports extérieurs et le transport routier générateur de nuisances. La ressource en eau sera également préservée et gérée de manière optimale. En premier lieu grâce à l’implantation d’une chaussée drainante. Le stockage tampon qu’elle offre jouera un rôle actif pour freiner l’écoulement des eaux pluviales. Son impact est particulièrement important lors de fortes pluies permettant ainsi de limiter les risques de crue en aval. En second lieu, il est prévu d’utiliser le volume d’eau collecté et décanté pour l’arrosage du terrain de foot. Le sentier du granit est conservé en l’état sur 80% de son tracé. Cependant, sur la partie située à proximité de la ZAC, un effort paysager particulièrement important est réalisé pour l’isoler visuellement. Cet écran est réalisé par l’édification de merlons constitués de souches, de terre et de blocs de granit issus du déboisement de la zone. Cependant le tracé de la route d’accès de la ZAC a engendré un réaménagement du départ et de l’arrivée du sentier. Des places de parking et une signalétique d’information sont prévues dans le projet d’aménagement global. Enfin, l’éclairage de la zone est assuré avec des lampes à très basse consommation de type LED (Diode Electro-Luminescente). Celles-ci permettent de faire des économies d’entretien. Une ampoule LED a une durée de vie théorique d’environ 120  000 heures, contre 20  000 heures pour une ampoule traditionnelle. Leur fonctionnement sera géré grâce à un système de programmation horaire.

L’historique de la ZAC

6 000 m 2 de réserve foncière.

Le reste en voirie, aménagements paysagers, parkings...

De 1988 à 2007

La maturation du projet 1988 Le Conseil Municipal retient 3 secteurs pour l’implantation de la Zone artisanale 1989 Premières études pour l’aménagement d’une zone artisanale 1990 Le Conseil Municipal choisit d’implanter la zone sur le site de Pollet, représentant une surface brute de 45 000 m 2 2003 à 2007 Acquisition de terrains à Plan Mouillé et Plan Perret

Travaux en cours

2007 Lancement puis approbation d’une concertation auprès de la population sur le projet de ZAC

De 2008 à 2011

Le projet se concrétise enfin 2008 Lancement d’une procédure d’enquête publique, approbation en Conseil Municipal de la création de la ZAC au lieu-dit PlanMouillé. 2009 Enquête publique, approbation par le conseil municipal du rapport et des conclusions du commissaire enquêteur 2010 De février à juin Déboisement, réalisation de la tranche conditionnelle 1 (du giratoire au terrain de foot) De juillet à décembre Définition des lots, établissement du cahier des charges et du règlement intérieur de la ZAC, réalisation de la tranche conditionnelle 2 : les voiries intérieures de la ZAC, les réseaux secs (tél, EDF, GDF), les réseaux humides (eau potable, eaux pluviales), la répartition des réseaux en fonction des lots, signature des premiers compromis de vente durant l’automne, dépose des permis de construire par les propriétaires. 2011 De janvier à juin Suite de la tranche 2 (réseaux d’assainissement intérieurs à la ZAC), extension du réseau d’assainissement vers Domancy, début des travaux de construction des bâtiments, aménagement paysager dans le périmètre de la ZAC.

carrière de granit

11


Reportage Grand format de l’année

ARCHITECTURE

AMÉNAGEMENT DU CENTRE de Combloux, L’esprit du PROJET ! PAR françois picot

IL y a 2 ans, Le grand projet du cœur de vILLage de combLoux étaIt un des engagements forts de notre campagne. depuIs, toute L’équIpe munIcIpaLe a travaILLé avec ardeur sur ce grand projet, à La foIs ambItIeux et structurant pour notre vILLage.

12

13


R epor t a ge s

Zoom

sur un projet d’avenir

cœur de village Le projet du cœur de

village de Combloux Dans les mois qui viennent, le pôle scolaire et la place de l’église seront entièrement réaménagés, redonnant un nouveau visage au centre “administratif” de Combloux. Il s’agit là de la première phase d’un projet, s’étalant sur plusieurs années et préfigurant l’image de notre commune pour les 20 ou 30 années à venir. La dimension de cet aménagement se mesure au temps passé en réunions, au

nombre de prestataires consultés et aux contraintes financières, urbanistiques et réglementaires rencontrées. Zoom sur un projet d’avenir.

plusieurs grands principes. Première idée : la création d’un vrai cœur de village à Combloux, vecteur d’identité, de bien-être et d’attractivité touristique. Pour ce faire, nous avons donné une place prioritaire aux piétons sur une zone s’étendant de la Mairie à la place de l’Office de tourisme. Ce cheminement encouragera la mobilité douce tout en permettant une promenade sécurisée et agréable. Les espaces aménagés feront également la part belle au végétal grâce à l’implantation d’une trame verte et d’îlots de verdure. Une accessibilité

Un vrai cœur

renforcée

Les travaux du parking des écoles sont en voie d’achèvement. S’ensuivront l’implantation du Citystade et d’un skatepark. Premières étapes d’un projet beaucoup plus vaste qui répond à

Deuxième idée, une accessibilité renforcée pour tous. Accessibilité pour les personnes à mobilité réduite d’abord qui, pour rappel, deviendra obligatoire à l’ensemble des bâtiments publics à partir de 2015. Une circulation que nous

de village

avons voulu facilitée par la création de nouvelles places de stationnement. Elles seront situées pour une part au milieu du futur pôle scolaire (entre la nouvelle école Sainte-Marie et l’école Beauregard). Par la suite un parking souterrain verra le jour sur le terrain situé au dessus de l’actuelle école Sainte-Marie. Mixité

sociale Troisième idée, que ce projet soit un facteur d’intégration pour l’ensemble de la population Combloranne. Pour cela, 15 nouveaux logements sociaux seront créés ainsi qu’un pôle médical, alors que la Mairie prendra place dans le bâtiment de l’actuelle école Sainte-Marie. Les composantes de ce nouveau centre seront là pour créer une dynamique mais également offrir un lieu de rencontre aéré et agréable pour tous, à tout moment.

Les Conseils d’Architecture d’Urbanisme et d’Environnement Les C.A.U.E. sont des regroupements d’architectes réunis en organismes d’information et de conseil, ouverts à tous. Ils ont été créés en 1977 dans 88 départements pour promouvoir la qualité de l’architecture, de l’urbanisme et de l’environnement. Ils assument des missions de service public dans un cadre et un esprit associatifs. Pour le projet d’aménagement du centre et afin de bénéficier des meilleurs conseils, nous les avons sollicités. Leur participation s’est révélée essentielle dans les choix réalisés, en particulier pour valider l’emplacement des locaux de la future Mairie. Les C.A.U.E. sont également à la disposition des particuliers pour tous renseignements relatifs à un projet de construction, de rénovation ou d’agrandissement. Ils assument une mission de conseil gratuit lors des permanences en Mairie, au sein des Directions Départementales de l’Equipement et de l’Agriculture ou au siège du C.A.U.E. local, à Annecy. Pour plus d’informations

14

www.caue.org 2 T avenue de Brogny 74000 Annecy 04 50 88 21 10

15


R epor t a ge s

-

L ’ a m é n a gemen t

en

gr a nd

f orm a t

A la fois campagne dans le village et village à la campagne

Un nouvel espace de vie et d’animation

Tranche 3

Entre les deux boulangeries Tranche 1 

Cheminement piétonnier Là encore ce cheminement laissera un accès aux riverains.

Le pôle scolaire Parking des écoles Il comprendra 70 places (contre 33 actuellement) ainsi que plusieurs arrêts “dépose minute”. Ce parking de faible pente permettra un accès aux personnes à mobilité réduite. Une liaison piétonne sera assurée avec la cantine du lycée.

Mairie En lieu et place de l’Ecole Sainte-Marie, la future Mairie avec sa petite place lieu de vie, de rencontre et d’animation. Parking souterrain Sur le terrain situé face à la future Mairie, la commune bénéficie d’un emplacement réservé pour la création d’un parking municipal. L’espace supérieur verra l’implantation d’un pôle médical et de commerces.

Citystade Une fois terminée cette zone “de loisirs” sera composée d’un citystade, d’un skatepark et d’un verger pédagogique.

Un lieu de passage attractif En périphérie de l’église, place au végétal et à la mobilité douce Tranche 2

De la place du podium à la boulangerie la Pointe Percée Fleur des Alpes Le bâtiment sera composé de 6 logements sociaux, la bibliothèque municipale et une salle de réunion ; Monument aux Morts Il sera mis en valeur et trouvera une nouvelle place face à l’église, à la place de l’actuel affichage municipal ; Le cheminement Piétonnier uniquement, il sera malgré tout laissé accessible aux riverains.

16

Tranche 4

De la boulangerie le Fournil à l’Office de tourisme Place de l’Office : l’accès des piétons sera sécurisé. L’apport de végétation permettra de redonner au cœur de Combloux un statut de village. Places de parking : les places seront pérennisées. L’organisation du parvis devra permettre de réaliser des animations et d’attirer l’attention des personnes traversant le village.

17


R epor t a ge s

éducation

PAR Blandine PAGET

l’ecole sainte-marie Fin d’une époque ; pour la rentrée 2010, l’école Sainte-Marie de Combloux déménage dans le pôle scolaire entre le lycée et l’école Beauregard. Construite en 1896, l’école libre pour filles accueille ses premières élèves en 1897 sous l’enseignement des Soeurs de Saint-Joseph d’Annecy. Dans le contexte de la séparation de l’Eglise et de l’Etat, les Soeurs quittent l’école qui fermera ses portes en 1903 pour ne réouvrir qu’en 1932. Les petites Comblorannes peuvent entrer à l’école primaire jusqu’au certificat d’études puis suivre pendant plusieurs années les cours de l’école ménagère. En 1948, le bâtiment est trop petit pour accueillir les 65 élèves. L’agrandissement est attenant à l’ancienne école et comprend une salle de classe, une salle de cantine et des locaux pour l’école ménagère qui a lieu deux fois par semaine. Nouvel agrandissement en 1969, une troisième classe d’école est ouverte avec l’arrivée de Marie-Sylvie Paget qui fera toute sa carrière auprès des tout-petits. Des petits garçons sont accueillis pour la première fois à Sainte-Marie dans la seule maternelle de Combloux. En effet son absence à “la Communale” a incité les institutrices à la mixité !

18

Pourtant, il faudra attendre 1977 pour que les garçons entrent en primaire à Sainte-Marie. La tradition veut que les garçons aillent à l’école “du haut” et les filles à l’école “du bas”. Les retrouvailles ont lieu chaque Noël au cinéneige pour, ensemble, voir un film et partager le goûter... La dernière religieuse enseignante, Sœur Véronique, quittera Sainte-Marie en 1982. Dernier agrandissement en 2004 avec un préfabriqué posé dans la cour... Et l’histoire continue, la nouvelle école SainteMarie s’inscrit dans le pôle scolaire, qui offre aux parents de Combloux une chance : celle du choix !

19


Pass montagne

Commune

Le passeport indispensable pour des vacances réussies !

R epor t a ge s

LE PASS’ MONTAGNE

Pass’… de quoi s’ennuyer Un Pass dopé

à l’intercommunalité Créé en 2009 par la Société d’Economie Mixte du Jaillet, le Pass’ Montagne permettait à tous de choisir entre un panel de 6 activités de Combloux. La version 2010 du Pass’ Montagne prend de la hauteur puisqu’il s’inscrit dans une dimension intercommunale. Les vacanciers pourront désormais rayonner aussi sur Cordon, Sallanches et Passy. Dopé mécaniquement par ces nouveaux partenaires, nous proposons cette année 30 activités gratuites, 40 activités à tarif réduit et 60 remises chez les commerçants et restaurateurs du territoire. Cette évolution pouvait laisser envisager un prix à la hausse… Il en est tout autrement puisque le coût du Pass est désormais de 20 euros pour un enfant et 40 euros pour un adulte, valable 7 jours consécutifs ! e d ’activités

Une montagn

Autre atout pour cette année : si la SEM du Jaillet s’occupe toujours de la gestion et de la coordination du Pass, les Offices de tourisme sont de la partie. Ils ont à leur charge la communication de la nouvelle formule, facteur premier de succès. Ils assurent aussi la distribution du Pass. Et pour remplir des journées ensoleillées… ou non, nos estivants pourront choisir entre des sorties au bord de l’eau, des activités culturelles ou des loisirs sportifs. Remontées mécaniques, luges d’été, VTT, lacs, piscines, tennis, bowling, laser game, visites culturelles, jardins, bien-être … une montagne d’activités pour une montagne en action. Le Pass’Montagne est disponible du 3 juillet au 29 août et valable 7 jours consécutifs, pouvant débuter n’importe quel jour de la semaine. Pour plus d’informations, contactez l’Office de tourisme de Combloux : 04 50 58 60 49 ou rendez-vous sur www.combloux.com

!

S S A P ne g a t n mo

été 2010

Combloux Sallanches Cordon Passy

20

21


R epor t a ge s

Questions à François Picot Président du SIVU Espace Jaillet – Domaine skiable et remontées mécaniques sur les 6 communes : Combloux, Megève, Demi-Quartier, La Giettaz, Cordon et Sallanches.

la MB race

www.mb-race.com La Mont-Blanc Race, course VTT la plus difficile au monde va enfin voir le jour après plus de 3 ans d’efforts.

D’où est venue l’idée de cet évènement ? Vincent Hazout (Gérant du magasin Cycl’Evasion à Sallanches) avait proposé au SIVOM du Pays du Mont-Blanc de porter une manifestation d’une semaine autour du VTT. Devant l’ampleur de l’investissement financier, cet évènement n’a pu aboutir. Quelques mois après, lors de l’inauguration de l’Espace VTT en juillet 2009, j’ai rencontré Vincent. Ce jourlà, je lui ai proposé d’organiser un évènement plus modeste qui pourrait être soutenu par le SIVU Espace Jaillet. Nous avons donc réfléchi à une manifestation sur 2 jours dont l’impact financier serait moindre. C’est ainsi qu’est née la MB Race.

Les 10 et 11 juillet prochains, se côtoieront au pied du Mont-Blanc à la fois experts du VTT, amateurs et familles. Au programme : > une course de VTT déclinée en 3 formats : • XXL =140 km et 6200 m de dénivelée positive • XL=90kms • L= 40kms) > une course de descente avec 3 spéciales chronométrées, > une randonnée destinée à tous les pratiquants de VTT de 7 à 77 ans.

M U U A CO US DURE

LA 22

E D E E D S N O R

L P A L

T T V

Quelles sont les retombées estimées pour le territoire ? L’objectif premier de la MB Race est d’affirmer Combloux comme une destination VTT d’importance avec un évènement qui s’inscrive dans la continuité de la création de l’espace VTT. La MB Race doit également nous permettre d’asseoir la notoriété de notre domaine “Les Portes du Mont-Blanc”. A titre d’exemple, 20 spots TV passeront sur Eurosport pour annoncer l’évènement la semaine du 1 er au 10 juillet et un reportage de 26 minutes sera diffusé sur Eurosport 2 après la course. Par ailleurs, les chiffres de fréquentation touristique de notre territoire faisaient état d’une première semaine de juillet peu attractive. Avec l’organisation d’un évènement annuel à cette période, nous espérons progressivement une amélioration du taux de remplissage

des hébergements et assurer une meilleure fréquentation des commerces de nos villages. C’est un des objectifs du travail réalisé avec les Offices de tourisme puisque des séjours packagés particulièrement attractifs sont proposés.

Combien de bénévoles sont impliqués dans cet évènement ? 350 bénévoles participeront à cet évènement. Nous avons démarché toutes les associations locales qui pouvaient être intéressées par une participation qu’elles aient une vocation sportive ou non. Des particuliers, recrutés par le site internet de la MB Race, nous ont également rejoint également. Quels ont été les principaux freins à l’organisation ? Tous les élus du SIVU ont répondu favorablement à cet évènement. On a senti un engouement général sur cette manifestation que ce soit de la part des Offices de tourisme, des commerçants ou des associations locales. Quelle suite allez-vous donner à cet évènement ? Le SIVU s’est engagé à soutenir l’association MB Race pour une durée de 5 ans. Et nous espérons que le succès de cette manifestation ira crescendo. Notre idée est de faire naître une course de légende et de l’ancrer sur le territoire.

23


les comptes de la commune

Chroniques Regards sur la vie de la commune

Comptes, budgets et subventions PAR Jean PERRIN

Nous vous présentons l’état des comptes de la commune pour l’année 2009. Nous espérons cette présentation résolument plus claire et pédagogique.

24

25


C H R O n i que s

C H R O n i que s

Budget Principal 2009 Fonctionnement

Investissement

Recettes

6 674 324 e

4 876 376 e

Dépenses

5 917 376 e

5 137 127 e

Résultat exercice

756 948 e

-260 751 e

Résultat antérieur reporté

291 849 e

22 991 e

1 048 797 e

-237 760 e

Résultat de clôture

Résultat consolidé

s e s n e p e é D 917 376 5

devances 734 e : re de loisirs Dont 566 et es al s soci des activité 9 922 e : Dont 2 06 l personne de s charge

etat de l’endettement

26

Nous avons déjà relaté à plusieurs reprises (lettres et réunions publiques) la fragilité de notre équilibre financier. Depuis la fin de l’année 2009, l’endettement de la commune diminue. Cette embellie est consécutive à l’absence de recours à l’emprunt. Et pour faire face à nos projets actuels, achat de l’ancienne école Sainte-Marie et du parking des écoles, un emprunt a été voté au budget 2010. A la fin de l’année, notre endettement sera donc équivalent à celui de fin 2009. En ce qui concerne la maîtrise des charges de fonctionnement, elle devrait montrer des signes positifs dès la fin d’année. Le tableau relatif aux taux d’imposition assure une visibilité de leur évolution à 10 ans. Soucieux d’assurer une gestion des finances durable et transparente, nous avons décidé une augmentation relative de l’impôt. En parallèle, le Conseil Municipal a décidé de céder une partie des actifs de la Commune (terrains). Ce qui permettra de répondre à plusieurs enjeux financiers à venir : • le désengagement de l’Etat dans la vie des collectivités locales • l’augmentation inéluctable des charges de fonctionnement • notre capacité à faire face à nos engagements

811 037 e

Rece6t t6e7s4 324 e

492 e : ations Dont 663 aux associ ns tio en subv 716 e : ité Dont 485 communal n à l’inter io ut contrib

impôts et 4 293 e :

taxes

en v s ub Les subventions accordées

aux associations Comblorannes en 2009 Social

ADMR

3 200 e

Amicale du Personnel

2 000 e

Anciens Combattants

220 e

APEI

350 e

Association des Paralysés de France CCAS Les loups joyeux

500 e

Mouvement Vie Libre

100 e

Prévention Routière Batterie Fanfare Chorale Montjoie

Budget Eau et Assainissement 2009 Fonctionnement

Investissement

Recettes

848 840 e

731 386 e

Dépenses

836 227 e

392 781 e

12 613 e

338 605 e

-9 352,50 e

-140 372 e

3 260,50 e

198 233 e

Résultat antérieur reporté Résultat de clôture

Résultat consolidé

201 493,50 e

80 e

Etat de la dette au 1er janvier 2008

8 229 085 e

Etat de la dette au 1er janvier 2009

10 991 645 e 9 820 842 e

4 000 150

Groupe Folklorique

2 300

Festival du Baroque

1 500

Musée de la pente

3 500

Scolaire Ecole Privée Ste-Marie Centre Tech du Mt-Blanc

50 490 e 80 e

Lycée HB Saussure

1 550 e

Collège Rochebrune

6 072 e

Collège St-Jean Baptiste

8 081 e

Ecole Beauregard

4 986 e

Lycée du Mt-Blanc

Etat de l’endettement

Etat de la dette au 1er janvier 2010

160 e 29 416 e

Culturel

dont 4 03

Résultat exercice

Montant voté

370 e

Collège St-joseph

50 e

Collège du Verney

97 e

MFR Champ Molliaz

40 e

ECAUT

40 e

MFR Bonne

40 e

Sport Club Alpin Français

Evolution des taux d’imposition (1999-2004) 1999

2000

2001

2002

2003

2004

Taxe d’habitation

12,25

12,25

12,25

12,50

12,50

11,97

Taxe Foncière Bâtie

17,09

17,09

17,09

17,43

17,43

16,69

Taxe Foncière Non Bâtie

85,36

85,36

85,36

87,07

87,07

83,38

Taxe Professionnelle

20,14

20,14

20,14

20,54

20,54

19,67

Taxe Enlèvement Ordures Ménagères

5,30

5,30

6,22

6,85

6,63

6,67

Football club

5 000 e

Hockey club Combloux

1 000 e

Loupaloch’surf

1 600 e

Ski-club Combloux Tennis-club Société Secours en Montagne

30 000 e 1 900 e 100 e

Les

subventions

Le Conseil Général est fortement impliqué dans la vie des communes du département par l’aide qu’il octroie en fonction de la politique décidée par l’assemblée départementale et des demandes qui émanent de chacune des communes. Au titre de l’année 2009, la participation du CG 74 aux travaux réalisés sur Combloux se chiffre à 360 762  e. Cette aide a permis de participer à la réalisation des carrefours du Pelloux et des Chères pour 315 762  e, et à l’aménagement du parking des écoles et de la Mairie, pour un montant de 45 000 e.

La Convention

Stations Durables 2010-2012

Signée officiellement le 3 février dernier à Cordon en présence de Jean-Jack Queyranne, Président du Conseil Régional, la convention Stations Durables est un engagement contractuel pris entre le Conseil Régional Rhône-Alpes et les communes de Combloux, Cordon et Praz-sur-Arly. Ce dispositif vise à apporter un soutien financier pour 3 ans aux communes de moyenne montagne souhaitant développer des projets touristiques durables et visant un tourisme “4 saisons”. Le programme des opérations porte sur un montant de 2 millions d’e, dont 800 000  e d’aide provenant du Conseil Régional répartis équitablement entre les trois communes. Cette somme viendra alimenter des actions thématiques telles que la mise en réseau des produits touristiques, la valorisation des produits du terroir, la réalisation d’équipements pour les activités de loisirs et sportives, ou encore l’amélioration de l’offre de promenade toutes saisons pour n’en citer que quelques unes. A noter que ce dispositif pourra être renforcé par des aides européennes et d’Etat venant diminuer la part communale.

Agriculture Syndicat Agricole Combloux

Evolution des taux d’imposition (2005 - 2010)

600 e

s t i on

6 500 e

Syndicat Elevage Race Abondance

700 e

Syndicat Elevage Hippique

160 e

Syndicat Contrôle laitier

760 e

2005

2006

2007

2008

2009

2010

Taxe d’habitation

11,97

11,97

11,97

11,97

12,67

13,09

Taxe Foncière Bâtie

16,69

16,69

16,69

16,69

17,39

17,95

Relations publiques

Taxe Foncière Non Bâtie

83,38

83,38

83,38

83,38

83,38

83,38

Sapeurs Pompiers de Combloux

Taxe Professionnelle

19,67

19,67

19,67

19,67

19,67

19,67

Sportif de haut niveau

Taxe Enlèvement Ordures Ménagères

6,67

6,67

6,67

6,40

6,40

6,65

Comité de Fêtes Office de Tourisme

2 300 e 10 000 e 2 200 e 475 000 e

Signature de la 1ère Convention Stations Durables à Cordon le 3 février 2010. De gauche à droite : Marie-France Marcos (Conseillère Régionale du Pays du Mont-Blanc), Serge Paget (Maire de Cordon), Yann Jaccaz (Maire de Praz-sur-Arly), Jean Bertoluzzi (Maire de Combloux), Sylvie Gillet de Thorey (Vice-Présidente du Conseil Régional), Jean-Jack Queyranne (Président du Conseil Régional)

27


C H R O n i que s

C H R O n i que s

LISTE des associations A.D.M.R 567 rue Charles Feige, MEGEVE 04 50 58 19 31 - admrcretdumidi@wanadoo.fr AMIS DE COMBLOUX 537 rte de Pierre Blanche, B.P. 3, COMBLOUX 04 50 93 31 50 - lesamisdecombloux@neuf.fr AMIS DE L’ECOLE publique 132, route de la Mairie, Combloux http://les-amis-de-lecole.asso.st ANCIENS COMBATTANTS DE COMBLOUX 75 chemin du Champet, COMBLOUX Batterie-Fanfare ECHO DU MONT-BLANC 142 route de la Savoyarde, COMBLOUX BRIDGE 380 chemin des Mélèzes, COMBLOUX

LOU BECAFLEU CONSCRITS 2007 592 route du Bouchet, COMBLOUX CONSCRITS 2009, LOU BOEURS MALATRUS 397 route du Médonnet, COMBLOUX DONNEURS DE SANG 149 chemin du Baratti, COMBLOUX 04 50 91 11 72 - barratti.neurs@free.fr EDUCATION POPULAIRE Ecole Sainte-Marie 128 route de la Cry-cuchet, COMBLOUX 04 50 58 61 27

MUSEE DE LA PENTE 78 chemin de la Promenade, COMBLOUX 04 50 93 31 05 laurence.breton6@aliceadsl.fr OFFICE DE TOURISME Maison du Tourisme, COMBLOUX laurent.ancenay@combloux.com

06/06/09 06/06/09 20/06/09 20/06/09 04/07/09 13/07/09 08/08/09 19/08/09 05/09/09 12/09/09 26/09/09 17/10/09 14/05/10 22/05/10

REMONTEES MECANIQUES 207 route des Brons, COMBLOUX

SET ET MATCH CONTRE L’ATAXIE DE FREDREICH 531 rte de Sallanches, COMBLOUX

LOUPALOCH’ SURF 2885 rte de Saint-Gervais, COMBLOUX

SKI CLUB DE COMBLOUX B.P. 20, COMBLOUX 04 50 58 60 06

LOUPS JOYEUX 318 route du Bartoud, COMBLOUX

TENNIS CLUB 596 route de Megève, COMBLOUX

LYCEE HB DE SAUSSURE 125 route du Lycée, COMBLOUX

L’TROPE 388 route de l’Epine, COMBLOUX

MA JOYE Chalet La Seve 164 route de la Combe, COMBLOUX 06 81 73 66 23 ou bureau 04 50 58 61 21

UCAC, ENSEMBLE POUR VOUS SERVIR Maison du Tourisme 49 chemin des Passerands, COMBLOUX

CONSCRITS 2004 41 route des Chères, COMBLOUX

MANOIR DES BRONS 2222 route de la Cry, COMBLOUX 04 50 58 60 16 - www.manoirdesbrons.fr

USEP Ecole Beauregard 132 route de la Mairie, COMBLOUX

CONSCRITS 2005 23 route de Megève, COMBLOUX

MOTO CLUB 204 route des Chères, COMBLOUX

COMBLOUX KARATE CLUB 66 route des Viberts, SALLANCHES 04 50 47 97 86 lesmarindeaudouce@orange.fr COMITE DES FETES 251 rue Léon Curral, SALLANCHES

PHILIBERT Clarence Louis JACQUEMET Léo Olivier Eddy MORAND Maïly Karen TROYON Louka Steven CINAUSERO Eva Juliette COSTE Nina NENNA Pierre-Bénédict Daniel ROLLAND Manon Marie JEGU Ambre JEGU Maëlys MORAND Lilou FRARIER Marthe Béatrice Emmanuelle GAUDICHE Loïc Fabien KAPTAN Nilay Aslihan BAILLOT Maël

POIL DE MAROTTE 50 Imm. les Cristaux - B.P. 2, COMBLOUX 06 12 71 91 75 compagniepoildemarotte@gmail.com

HOCKEY CLUB DE COMBLOUX 134 rue du 8 mai 1945, SALLANCHES 04 50 93 86 80 - hccombloux@live.fr

CLASSE 86 COMBLOUX 153 chemin de Chabot, COMBLOUX

15/06/09 22/06/09 01/07/09 03/07/09 26/07/09 26/07/09 26/07/09 09/08/09 11/08/09 11/08/09 25/09/09 22/10/09 22/10/09 22/10/09 03/11/09

Mariages

SAPEURS POMPIERS 35 route de l’Eglise, COMBLOUX

CLUB ALPIN FRANçAIS 56 chemin Alfred le Renard, MEGEVE 04 50 91 90 57 - 06 12 26 12 27 perrin.megeve@free.fr

Naissances

PIERRE DE LUNE 90 chemin du Champet, COMBLOUX

FOOTBALL CLUB DE COMBLOUX 206 route de la Combe, COMBLOUX

CHASSE 830 route de Prairy, COMBLOUX 06 87 72 70 82

28

CONSCRITS 2006 778 route du Médonnet, COMBLOUX

ETAT CIVIL

YOGA UN CHEMIN DE VIE 1777 rte de Saint-Gervais, COMBLOUX

16/11/09 18/11/09 20/11/09 21/11/09 02/12/09 26/12/09 28/12/09

DUCREY Clélia THABUIS Eric Dominique René DELIOT Thaïs Vanessa PORRET Jérémy Jean-Paul MUFFAT-MERIDOL Damien David DUCREY Eva Tess CHÂTRON-MICHAUD Anna Andréa

01/01/10 05/03/10 17/03/10 27/03/10 28/03/10 17/05/10 22/05/10

DESAILLY Charly PERRIN Victor Jean Henri CHÂTRON-MICHAUD Clément DOUMENGEUX-TUCOULET Louis DELBECK Théo-Tim Joël Jean-Louis MORINEAU MARIANI Evan Matthieu MARIN-CUDRAZ Timéo Numa

TABERLET Eric Jean-Marie & LAROUTE Myriène Julie Nadia Anne JANNIN Bruno Patrick Georges & EROSTAN Delphine Jocelyne Lucienne POPLIMONT Yves Jacques & DUBOIS Christine Marthe Irène MARTY Frank Antoine & SZECOWKA Julia GALAVIELLE Sébastien Yves & BRONDEX Lise Marie Evelyne DELCHAMBRE Thibaut Thierry Patrick Gérard Joseph & ROUSSEL Morine Elodie Marie FRARIER Samuel Edouard & DE VERCHERE Emmanuelle Marie Andrée REGNAULT Joseph Georges Albert Alfred & CAUCHARD Jacqueline Marie Françoise FEIGE Anthony Serge Henri-Joël & DUCREY Sientje Marieke ROLET Thomas Georges Adolphe & DUMAS Cindy Sylvie SPANGENBERGER Sylvain Jean Philippe & ATLANI Paule Germaine Léa BEAUDEAU Yannick Emmanuel Eric & MAILLET Géraldine SOCQUET-JUGLARD Henri Michel & NARCY Perrine Marcelle Danièle CHÂTRON-MICHAUD Laurent Camille & MUGNIER Véronique Claude

Décès 07/07/09 22/07/09 01/08/09 21/08/09 17/09/09 07/11/09 11/12/09 01/01/10 05/01/10 02/02/10 28/04/10 15/06/10

DUC Jean-Philippe Marie LIGEON Louise Agnès veuve SCARPEL BRONDEX Maurice Léon KNOERTZER Jozile Théodora Josephe PIRALLA Armand PERRIN Michel François GROSSET-BOURBANGE Andréa Marie Albertine, veuve CHÂTRON-MICHAUD BILLEAU Olivier Pierre Alain BISET Paul Joseph Lucien PELLOUX Armand Romain SOCQUET-JUGLARD Paul Rémy SOCQUET-JUGLARD René Daniel

29


Commune

C H R O n i que s

Il y a 300 ans à Combloux

l’an de grâce 1710

e u q i n o a chr

L

I M I DE MNIER GRE

Après le grand hiver de 1709, hiver terrible dans les Savoies car toutes les réserves avaient été utilisées et la famine menaçait les villages. Chacun vérifiait l’état et la quantité des grains conservés comme un trésor pour les semailles de 1710. Il fallait attendre la prochaine récolte et souhaiter que le printemps de l’année nouvelle soit favorable. Espérant mettre le ciel de leur côté, les habitants du village participaient à toutes les processions annoncées par le Révérend Faure et son vicaire Delacquis. Il fallait prier et supplier le ciel d’accorder “bonne récolte et bon grain”. C’était là, question de survie !

Les registres paroissiaux

30

précisent pour cette année 1710 : 29 naissances, 8 mariages et 42 décès. La période difficile que tous venaient de vivre, justifie en partie que ces décès soient constitués de 35 % d’enfants de moins de 1 an. Les enfants de Jean CLAVANDIER et de Jeanne Nicolarde MILLION, des jumeaux nés le 25 novembre 1710 ne vivront qu’une seule journée. Jean et Jeanne Nicolarde, déjà parents de 7 enfants, n’auront plus d’autres enfants après le décès des jumeaux. Autre drame au “feu” de Claude BERTHIER et de Marie CURTET. En effet, on allait au début du XVIII e siècle quérir le “chirurgien” Joseph MILLION lors des naissances, uniquement lorsque la “femme-sage”, les parentes proches et les voisines de bonne volonté ne proposaient plus aucune solution. Pour comble de malheur, cela se passait le 7 janvier, pensez donc, en plein hiver... ce n’était certes pas la meilleure période pour aller par les chemins chercher ce chirurgien qui demeurait à “Basseville” et le ramener au plus vite. On allait le chercher à pied bien sûr, et avec un peu de chance si les chemins s’y prêtaient, on pouvait faire le chemin du retour avec le chirurgien qui se déplaçait avec son cheval ou sa mule. Après de longues heures d’attente, ce fut cependant trop tard car le révérend Faure précisera dans le registre : “il a été baptisée à la maison une fille sortie de la mère par l’opération du chirurgien, et au mesme tems decedée après le baptême ainsi qu’il conste par Nicolas François Bottollier, Joseph Vard et plusieurs autres qui attestent avoir veus faire le d(it) bapteme avec des signes de vie et at esté inhumée le mesme iour que sa mère”

mimi

raconte... Et en 1810,

Cent ans plus tard ? Depuis 1798, un évènement venait bouleverser la vie des villages : la conscription ! En fonction des besoins militaires du moment un contingent militaire était fixé dans chaque département. Mais le nombre d’appelés avait beaucoup augmenté depuis 1808. Ces levées suscitèrent un mécontentement général et l’angoisse dans les familles. La loi exemptait les hommes mariés ou veufs avec enfants, (certains présentèrent de faux certificats de mariage) ainsi que des critères physiques puisqu’il fallait mesurer au moins 36 onces de Piémont (1,54 m), ne présenter aucune blessure à l’index droit (pour être apte au tir), et avoir une bonne dentition (pour déchirer rapidement d’un coup de dent l’enveloppe contenant la poudre pour le fusil). Il était possible aussi de trouver un remplaçant et les prix montaient devant la prolongation des hostilités. Seuls les riches pouvaient se permettre de se faire remplacer…. et les familles étaient au désespoir de ne pouvoir rien faire devant cette injustice.

Les Conscrits de 1810 : Trois comblorans ont vécu cette terrible aventure. Mettons les une nouvelle fois à l’honneur dans l’histoire de notre village. Sans doute ont-il été fiers en 1860, lors du rattachement de la Savoie à la France, de signer leur lettre de demande de la “Médaille de Sainte Hélène”. Médaille instituée par S.M. L’Empereur Napoléon III, “par une pieuse déférence aux dernières volontés de l’Empereur Napoléon 1 er, en faveur des militaires de toute nation qui ont servi la France sous le Premier Empire.” Ambroise CLAVANDIER : né le 14.09.1790 à Combloux, fils de Joseph Marie et de Marie Josephte CHAMOSSET, enrôlé dans le 18 ème d’infanterie légère, 1 er bataillon, 6 ème compagnie. “Ambroise est blessé au bras gauche

31


Commune

La chronique

DE MIMI GRENIER

C H R O n i que s au combat qui eu lieu à St Julien près de Genève. Il fut conduit à l’hôpital de Rumilly, département du Mont Blanc et renvoyé dans sa famille” Il fit partie en 1814 des troupes sous le commandement du savoyard Général Joseph Marie Dessaix (1764-1834) lors de cette bataille de Saint Julien en Genevois, contre l’armée autrichienne du général Bubna. Son père Joseph Marie, apprenant le 11 avril que son fils Ambroise est blessé et à l’hôpital de Rumilly, sollicite aussitôt le maire de Combloux Jean Marie GERFAUD, lui demandant de lui établir un laissez-passer. Il veut aller chercher son fils et le ramener à la maison. Il part aussitôt pour Rumilly, le fameux document dans la poche dans lequel il était écrit : “…. Certifions que Marie Joseph Clavandier, laboureur, domicilié en cette commune est un homme de probité et de bonnes mœurs ; qu’il nous a déclaré vouloir aller à la recherche d’Ambroise Clavandier son fils qui était voltigeur dans la 18ème légère…. qui a la date du 9 mars dernier était blessé et malade… Nous lui avons délivré le présent pour qu’il plaise à Messieurs Les Commandans en Service de S.M. Impériale Apostolique de lui accorder tous passeports dont il aura besoin…” Ambroise revenu à Combloux se remettra de ses blessures physiques et morales. Nous le retrouvons dans son acte de mariage à Combloux, âgé de 54 ans, où il épouse le 23.07.1844, Marie Françoise MABBOUX, une petite jeunette de 23 ans originaire comme lui de Combloux. Ils auront 8 enfants, 4 garçons et 4 filles et Ambroise décèdera à Combloux les 07.05.1863 à 72 ans.

Jean CHAMBEL “né le 02.05.1790 à Matran (canton de Fribourg, suisse) mais domicilié à Combloux dès son jeune âge, conscrit à la levêe de 1810 a été enrolê dans le 25 e de ligne d’infanterie et passé ensuite au 4ème régiment d’artillerie à pied, 3ème compagnie le 16 janvier 1812 à Portoferrajo (ile d’Elbe) – il a été renvoyé dans sa famille et a habité jusqu’à ce jour dans cette commune où il a vécu et vît du fruit de son travail n’ayant recueilli de ses auteurs qu’un patrimoine d’une valeur presque insignifiante…” Marié à Combloux le 03.09.1822 avec Marie Angélique BESSON, il y décèdera le 15.01.1871 à l’âge de 81 ans. Pierre Simon BRONDEX : né à Combloux au village des “Choseaux” le 25 novembre 1790, fils de Joseph Marie et de Marie Nicolade Chambel, enrôlé dans sa 20ème année, il part

32

laissant au village ses parents et 7 frères et sœurs dont il était l’aîné. Affecté au 9 e régiment de ligne, son régiment est impliqué dans la campagne d’Italie et rejoindra en septembre 1812 les troupes de Napoléon, à marche forcée, à la bataille de la Moscova. 30  000 soldats périrent, et Pierre Simon blessé sur le champ de bataille sera fait prisonnier par les Russes. Libéré et réformé à Landau, il revient dans son village natal blessé, peut-être invalide. Lorsqu’il retrouve son hameau quelques années plus tard, bien des choses ont changées. Sa mère est décédée et son père remarié !

Entre 1820 et 1835 il épousera la veuve de Pierre Marin RAMUS, Josephte Catherine BRONDEX, et vivra au hameau de “Meidon”, dans la maison de la famille RAMUS. C’est dans ce même hameau que Pierre Simon BRONDEX décédera le 28 août 1860 alors qu’il venait tout juste de faire la demande écrite de cette fameuse “Médaille de Sainte Hélène”, et su qu’il allait percevoir la rente attribuée aux soldats de l’Empire. Il obtint cette rente le 20 mai 1860, soit juste 3 mois avant son décès. D’autres Comblorans, soldats de l’Empire, pourraient bien sûr également figurer ici, mais ces trois personnages pour lesquels des documents et des informations ont pu être regroupés, m’ont parut refléter un aperçu différent de cette période à la fois si terrible et si riche en histoire. Histoire de trois soldats Comblorans, si jeunes pour voir et subir une aventure si terrible (pour certains la bataille de Borodino, de la Moscova, le siège de Moscou, la retraite de Russie, puis la campagne d’Allemagne et la campagne de France) mais qui sont revenus à Combloux vivre tout simplement leur vie de famille, après avoir accompli de vrais actes de bravoure. Peut-être puisaient-ils leur courage en se rappelant tout simplement leur village et leur famille. Alors, en 1860, après avoir déposé leur bulletin avec le mot “OUI”, une fois français pour de bon, ils avaient bien mérité leur “Médaille de Sainte Hélène”, sans doute fiers de montrer cette décoration, lourde de souvenirs, à leurs descendants. J’espère que vous aussi, vous trouverez juste que 200 ans après, dans leur village, notre village, nous prenions le temps de rappeler leur nom et de raconter un petit morceau de leur Histoire !

Le Maire est alors M. Alexandre VEILLARD, cultivateur et Meunier en “Pollet”, Maire depuis 1900. Les conseillers municipaux sont Ferdinand MILLION (adjoint au Maire), Joseph MABBOUX, Pierre PAGET , Ambroise VEILLARD, Jean PELLOUX, Joseph MILLION, Auguste MILLION, Séraphin MILLION, Ernest DUCREY, Paul PERINET et Joseph BRONDEX. PAR Christine EMONET

les décisions du conseil

municipal en 1910 En février, le conseil municipal sollicite la création d’un corps de sapeurs pompiers car “la compagnie libre des sapeurs pompiers n’existe plus depuis 1904” rendant inutile le matériel de lutte contre l’incendie existant. Il sollicite l’appui du député pour obtenir des subventions pour cette création et achète une pompe à incendie avec les recettes d’une coupe de bois de châblis (pour 155 francs) Il examine également le projet de chemin vicinal permettant de rejoindre “le village de la Prairie” depuis la nationale 202 en partant du hameau de Pollet et de rejoindre Basseville , puis à nouveau la nationale 202 (routes actuelles de la Barme et de Prairy). Mais c’est la création d’un bureau de facteur-receveur qui sera l’objet des efforts du conseil municipal en cette année 1910. En effet, M. le Ministre des travaux publics, des postes et télégraphes, par une lettre du 28 juillet 1910 autorise cette création à Combloux et demande au conseil municipal de désigner l’emplacement du bâtiment, tout en précisant qu’il devra se trouver en bordure de la route nationale 202. Le conseil municipal avait officiellement demandé en 1907 cette création “considérant que depuis quelques années plusieurs hôtels

et villas se sont construits dans la commune pour les étrangers, que beaucoup d’autres seraient de suite en voie de construction sans le nombre de réclamations pour le manque d’un bureau de poste et vu que nos dépêches restent au bureau de Sallanches pendant 24 heures, car le facteur partant du bureau à 6 heures du matin et qu’une fois par jour, les premières dépêches de la veille ne nous parviennent que le lendemain à dix heures du matin.” Le conseil municipal achète le terrain à Joseph DUVILLARD et son épouse Jeanne Marie née GOUTTRY et désigne M. GROSGORGEAT, architecte géomètre à Sallanches, pour réaliser les plans et devis. Le terrain est acheté au prix de 1 franc le mètre carré, pour 205 m 2 et il est convenu que le facteur-receveur logé dans le bureau de poste “aura le droit de laver son linge dans le bassin de la fontaine sise devant l’immeuble des vendeurs, de même qu’il aura le droit d’y prendre l’eau nécessaire pour son usage personnel”. Le conseil municipal contracte un emprunt de 11  600 francs pour financer la construction du bâtiment (d’abord estimée à 9 750 francs puis à 11 600), auprès du Crédit Foncier de France, remboursable en 30 ans, ce qui oblige à augmenter les “centimes additionnels” c’est-à-dire les impôts locaux de 14,5%.

33


Commune

C H R O n i que s

Quelques rappels

des comportements à adopter pour le bien de tous Chroniques Regards sur la vie de la commune

environnement, une mairie responsable PAR Jean PERRIN

Signataire de la Charte Nationale en faveur du développement durable dans les stations de montagne (en partenariat avec l’Association Nationale des Maires des Stations de Montagne, l’ADEME et l’Association Mountain Riders), la Mairie de Combloux se doit d’adopter un comportement exemplaire dans la gestion de ses biens. Notre politique se construit au quotidien, dans l’esprit d’une amélioration continue. Nous menons en particulier des actions au profit des économies d’énergie sur les éclairages publics (coupure à partir de 23h à l’exception du centre de village qui, pour des raisons de sécurité, reste éclairé toute la nuit) et des bâtiments communaux. Et tant mieux lorsque ces actions se transforment également en économies budgétaires !

34

Les

Déchets Un point positif : en 2010, le tri à Combloux s’est amélioré grâce à la réduction des orifices de remplissage des moloks. Cette bonne nouvelle nous incite à poursuivre nos efforts. Un point négatif : les emplacements de molok ne sont pas des postes de déchetterie “sauvage”. Il est désolant de constater régulièrement que les gens se séparent à ces endroits, de tout ce qui devrait être emmené aux déchetteries de Sallanches et de Megève. Il faut que chacun ait conscience que le non respect de ces choix implique du temps de travail supplémentaire pour les services et donc un coût financier répercuté sur chacun de nous. Pour plus d’informations : Syndicat Intercommunal de Traitement des Ordures Ménagères des Vallées du Mont Blanc Tél. 04 50 78 10 48

règles

d’Urbanisme

Avant d’entreprendre vos travaux, renseignezvous auprès de la Mairie pour obtenir l’autorisation correspondante aux types de travaux envisagés. Ceci concerne : > L es constructions neuves, appentis, garages, auvents, piscines, vérandas, abris de jardins, aménagement de combles... > Les ravalements de façades, la pose d’enseignes > L es modifications d’ouvertures de portes, de fenêtres, de velux... > Les poses de clôtures > Les toitures > Les piscines

Haies

et paysages En période estivale, les haies et buissons des propriétés privées qui bordent les routes prennent toute leur ampleur. Cette abondante végétation peut se révéler dangereuse pour le trafic, notamment en diminuant la visibilité pour les usagers des routes, piétons et automobilistes. Nous rappelons donc à tous les propriétaires qu’il leur incombe de procéder à la taille et l’émondage de leurs haies. Dans le but de préserver la qualité paysagère de notre milieu montagnard, nous conseillons vivement de privilégier des essences locales et variées afin d’éviter un effet de mur végétal.

De plus, veillez à respecter et faire respecter par les entreprises les règles de vie pour la tranquillité de tous et d’effectuer vos travaux bruyants durant les périodes autorisées. Pour plus de renseignements : Contactez le service urbanisme de la Mairie de Combloux : 04 50 58 60 32

35



Passion Commune 2010