Page 1

La justice enquête sur un viol collectif La Seineet-Marne manque de pompiers MARDI 21 AVRIL 2009

www.leparisien.fr

Cahier central

N° 20099

Crédits : comment éviter les pièges Selon un sondage CSA-Crésus, 79 % des surendettés affirment l’être devenus pour faire face à leurs dépenses de la vie courante. Voici nos dix conseils pour éviter l’engrenage des crédits trompeurs et à répétition. Pages 2 et 3 FAITS DIVERS

Ségolène Royal se justifie (LP/DELPHINE GOLDSZTEJN.)

77 N

Page 12

Le professeur Viguier croit qu’il sera acquitté Page 13

(AFP/R. GABALDA.)

LOGEMENT

Les mamies se mettent à la colocation Page 8 MUSIQUE

Polémique au Printemps de Bourges Page 30

FOOTBALL

Rennes et Grenoble rêvent de la finale au Stade de France Page 20

Dans son bureau à Paris (VIe).

Dans une interview exclusive accordée à notre journal, Ségolène Royal revient sur la controverse suscitée par ses « excuses ». Elle recommencera, dit-elle, à chaque « dérapage » de Nicolas Sarkozy. Pages 10 et 11


LE FAIT DU JOUR

Nos conseils pour éviter Plus de 700 000 Français sont en situation de surendettement, la plupart pour faire face aux dépenses courantes. Demain, un projet de loi sera présenté pour mieux encadrer le crédit.

D

EMAIN, le projet de réforme du crédit sera présenté en Conseil des ministres. Commercialisation parfois sauvage, crédits renouvelables ruineux, emprunteurs étranglés : la situation est critique. Le gouvernement veut « responsabiliser » les prêteurs, selon le terme employé le mois dernier par la ministre de l’Economie, Christine Lagarde, qui va agir dans plusieurs directions : mieux encadrer les publicités, orienter les particuliers vers des prêts plus faciles à rembourser que les crédits renouvelables, éviter que les ménages puissent souscrire des emprunts à la légère et mieux contrôler l’activité de rachat de crédit. L’urgence est réelle, comme le révèle un sondage commandé par la Fédération des chambres régionales du surendettement social (Crésus) dont nous publions les principaux résultats (voir ci-dessous). Car 79 % des surendettés interrogés estiment que leur endettement est lié à des dépenses de la vie courante ! Et pour les deux tiers, le recours au crédit est l’une des principales raisons de leur surendettement.

REPERES ᔢ Le crédit revolving, également appelé crédit permanent, est un crédit à la consommation dont le montant disponible se renouvelle chaque mois au fur et à mesure des remboursements.

D’où la nécessité de suivre des règles de base pour ne pas subir cet écueil (voir ci-contre). D’autant que les banquiers ont multiplié les innovations périlleuses. Au Crédit agricole, par exemple, la MasterCard Double Action, qui existe en version de base ou en version haut de gamme, propose au porteur « le choix du paiement au comptant ou à crédit à chaque achat ». Un véritable piège pour certains clients, qui s’y perdent entre débit immédiat, débit différé (en fin de mois sans intérêt) et paiement à crédit (crédit revolving)…

« Une réformette » Dès qu’elles ont eu connaissance du projet gouvernemental le mois dernier, les associations de consommateurs ont fait grise mine. L’UFC-Que choisir évoque une « réformette », la CLCV demande que le gouvernement aille « plus loin ». Les uns et les autres ont mobilisé leurs relais au Parlement pour tenter de faire entendre leur voix au travers des innombrables amendements qui seront déposés. La bataille du crédit promet d’être rude. Olivier Aubry

Le projet de loi qui sera présenté demain en Conseil des ministres comporte un volet sur l’encadrement plus strict de la publicité pour les prêts, jugée parfois agressive. (LP/GUY GIOS.)

Sondage : les regrets des surendettés Diriez-vous que votre endettement est plutôt dû à… Ensemble des Français surendettés

Parmi les raisons suivantes, lesquelles peuvent expliquer le fait que vous soyez en situation de surendettement ? * Ensemble des Français surendettés

ᔢ Le crédit amortissable, est un crédit classique dont les mensualités couvrent à la fois les intérêts du crédit et la somme initialement prêtée, à taux fixe sur une durée déterminée.

La nécessité de faire face aux dépenses de la vie courante (loyers, charges, etc.)

79 %

Vous avez contracté trop de crédits

65 %

Une mauvaise gestion des dépenses (vous avez effectué trop de dépenses qui n’étaient pas nécessaires)

19 %

Vous avez subi une baisse du niveau de vos ressources

34 %

ᔢ Le découvert bancaire, qui doit avoir fait l’objet d’une autorisation du banquier, est un crédit revolving dans la mesure où son montant disponible se reconstitue au fur et à mesure des remboursements.

La différence avec 100 % correspond aux sans-opinion.

ᔢ La réserve de trésorerie, souvent présentée comme une facilité de caisse, est un crédit revolving dans la mesure où son montant disponible se renouvelle au fur et à mesure des remboursements. ᔢ La carte bancaire de paiement comptant ou à crédit donne le choix au client de payer ses achats ou de faire ses retraits d’argent soit normalement, soit à crédit ; dans ce dernier cas, il s’agit d’un crédit revolving. Une carte de paiement universelle qui offre pour la première fois au porteur le choix de payer ses achats chez les commerçants ou retirer de l’argent au comptant ou à crédit.

Sondage exclusif de l’institut CSA réalisé pour les chambres régionales du surendettement social (Crésus) du 23 au 28 mars 2009. Échantillon national représentatif de 1 002 personnes en situation de surendettement âgées de 18 ans et plus, interrogées à partir d’un fichier transmis à CSA par Crésus.

Avant d’être surendetté, avez-vous le sentiment que l’on vous a proposé de recourir à des crédits trop souvent ? Ensemble des Français surendettés

Ni trop ni pas assez souvent

76 % 14 %

Pas assez souvent

8%

Trop souvent

La différence avec 100 % correspond aux sans-opinion.

I

nterrogés par l’institut CSA, les surendettés admettent leurs erreurs, mais déplorent d’avoir été soumis, sans conseils, à trop de tentations. I Les deux tiers des personnes

interrogées (65 %) estiment que le fait d’avoir contracté trop de crédits est l’une des principales causes de leur surendettement, loin devant la baisse des revenus (34 %) ou le divorce (26 %). Les hommes (69 %) sont plus nombreux que les femmes (62 %) a faire ce constat, ces dernières étant plus vulnérables face au divorce ou au veuvage : 32 % d’entre elles y ont vu un facteur majeur de surendettement, contre 18 % des hommes. Par ailleurs, 70 % des personnes âgées de moins de 35 ans et de plus de 65 sont également d’avis que c’est un trop grand recours au crédit qui les a plongées dans le surendettement.

Vous vous êtes séparé de votre conjoint, vous avez divorcé, vous vous êtes retrouvé veuf ou veuve Vous aviez à régler des charges élevées

26 % 26 %

* Ne sont citées ici que les quatre principales raisons évoquées par les interviewés I Une majorité (79 %) de per-

sonnes surendettées interrogées estiment que leur situation est plutôt due à la nécessité de faire face aux dépenses de la vie courante, seules 19 % jugeant que leur surendettement a été causé par une mauvaise gestion de leurs dépenses. Les femmes (82 %) sont plus nombreuses que les hommes (74 %) à mettre en avant le poids des dépenses courantes, de même que les habitants du Bassin parisien et de la région méditerranéenne. I Les trois quarts des personnes interrogées (76 %) estiment par ailleurs qu’on leur a proposé de recourir trop souvent à des crédits, seuls 8 % jugeant qu’on ne leur en a au contraire pas assez souvent proposé. « Les personnes interrogées estiment n’avoir qu’une part de responsabilité limitée dans leur situation de surendettement », résument les auteurs de l’étude.

I Quatre personnes surendet-

tées sur dix (43 %) affirment avoir eu recours à un crédit revolving car elles avaient déjà contracté un ou plusieurs autres crédits dans leur banque. Dans près d’un tiers des cas (31 %), le recours au crédit revolving s’explique par le refus des banques d’octroyer un crédit amortissable. I Une majorité (80 %) des personnes interrogées estime que la mise en place d’un fichier retraçant l’ensemble des crédits de chacun, aussi appelé « fichier positif », serait efficace pour lutter contre le surendettement. Pour plus de 88 % des sondés, un tel fichier permettrait de « responsabiliser les organismes de crédit ». Plus d’une personne sur deux (56 %) y voit toutefois « une atteinte à la vie privée ». Olivier Aubry

ACTUALITES pages 2 à 16. SPORTS pages 18 à 21. SPORT HIPPIQUE pages 22 à 25. ANNONCES ET CARNET pages 26 à 28. SPECTACLES pages 30 et 31. TELEVISION pages 32 à 34. JEUX page 35. METEO page 36. LOTO page 14. INFORMATIONS DEPARTEMENTALES cahier central. 2

MARDI 21 AVRIL 2009


LE FAIT DU JOUR

le surendettement Comment ne pas tomber dans le piège Faire un budget et s’y tenir. Loyer, téléphonie, frais d’éducation et de santé : il est indispensable de faire un budget pour gérer les charges incompressibles et les autres dépenses de la vie courante. Cela évite d’être pris au dépourvu et d’être obligé d’emprunter au moindre coup dur ou coup de cœur. Ne pas dépasser 30 % d’endettement. La part des remboursements d’emprunt ne doit pas dépasser 30 % des revenus. Et cela qu’il s’agisse de crédits immobiliers ou à la consommation, ou des deux à la fois. A titre d’exemple, pour un revenu net mensuel de 2 100 ", les remboursements ne doivent pas dépasser 700 ". N’acheter à crédit que l’indispensable. Emprunter est un acte qui engage sur la durée. Il faut donc toujours essayer de se limiter aux dépenses permises par son budget. Et ne se résoudre à emprunter que dans les cas de force majeure, comme de remplacer la voiture nécessaire au trajet domicile-bureau. Se constituer une épargne de précaution. C’est un petit matelas, comme la tirelire des enfants, patiemment constitué à chaque fois que possible en fonction des revenus de chacun. Quand la tirelire est pleine, elle permet de s’offrir ces petits plaisirs qu’on se faisait avant à crédit. Limiter les cartes de magasin. On est parfois tenté d’emprunter pour partir en voyage en amoureux ou offrir une console de jeu au petit dernier. Les cartes de magasin y incitent allégrement, au moment de passer à la caisse. Mieux vaut s’en tenir éloigné. Et réfléchir quelques jours entre l’envie d’achat et le passage à l’acte. Ne jamais multiplier les crédits. Trop de crédits conduisent souvent à la catastrophe. Il faut donc

1

2

3

4 5

6

toujours essayer de finir le remboursement d’un emprunt avant d’en contracter un autre. Et éviter absolument d’avoir plus de trois ou quatre crédits en même temps sur les bras. Bien examiner le coût total. Ce ne sont pas les mensualités de remboursement qui importent, mais le coût total du crédit, frais de dossiers et assurances comprises. C’est ce total qui indique combien le bien acheté coûtera finalement, intérêts compris. Afin d’éviter les mauvaises surprises, la nouvelle loi oblige d’ailleurs prêteurs et emprunteurs à remplir une fiche détaillée lors de la souscription d’un crédit. Se méfier de la formule revolving. Facile d’accès, le crédit revolving présente deux inconvénients majeurs pour l’emprunteur. Son premier inconvénient est d’être extrêmement coûteux, jusqu’à cinq fois plus qu’un crédit classique. Son deuxième inconvénient est d’être difficile à rembourser car il se renouvelle automatiquement au fur et à mesure des remboursements. A éviter autant que possible. Attention au découvert bancaire. En dépit de ce que croient beaucoup de gens, le découvert bancaire n’est rien d’autre qu’un crédit renouvelable. Avec une différence de taille : le banquier peut exiger son remboursement du jour au lendemain. Il est donc plus raisonnable d’en limiter l’utilisation autant que possible. Eviter le rachat de crédits. Le regroupement de tous les crédits en un seul est parfois présenté comme une solution aux emprunteurs étranglés par leurs remboursements. En allongeant la durée du prêt, on baisse en effet le montant des mensualités à verser. Mais l’allongement de la durée entraîne presque toujours une explosion du coût total.

7

8

9

10

O.A.

Eviter de multiplier les crédits et les cartes de paiement, notamment celles des magasins, sont quelques-uns des conseils pour limiter les risques de surendettement. (LP/GUILLAUME ROUJAS.)

« Impossible de vivre et de rembourser ma dette »

JEAN-LOUIS KIEHL, président de la

ANTOINE, 30 ans, célibataire surendetté

Fédération des Crésus*

A

ntoine* vient de retourner vivre chez son oncle et sa tante en Bourgogne. « Sinon je crois que je me serais suicidé », lâche-t-il dans un éclat de rire de façade. Acculé par sa banque et le fisc, cet ouvrier de 30 ans, célibataire sans enfant, doit rembourser 10 667 "… Dix fois ce qu’il gagne par mois. « J’enrage, car la majorité de ma dette, je ne l’ai pas dépensée. Ce sont des frais d’agios accumulés, des pénalités de retard. Tout ça à cause de mon banquier… » Tout commence en 2007. Antoine est alors salarié d’une entreprise de matériaux de construction à Strasbourg et touche 1 060 " net mensuels. Pour se rendre au travail, il avait acheté auparavant un vieux modèle Rover après avoir contracté un premier crédit de 9 000 ". « Je remboursais 175 " par mois sans problème. Il restait 2 200 " à rembourser sur l’emprunt. Mais la voiture a commencé à me lâcher. Je voulais un autre modèle en bon état. » Antoine prend rendez-vous avec son banquier qu’il connaît depuis cinq ans. « C’était prévu qu’il me délivre un nouveau crédit englobant les MARDI 21 AVRIL 2009

2 200 " restant à payer. Mais il m’a dit de revenir dans quatre mois car je n’avais pas encore une année d’ancienneté dans ma société. »

« Avec les pénalités, le fisc m’a réclamé 1 200 " au lieu de 400 " » En attendant, pour réparer sa vieille guimbarde, son conseiller lui propose un découvert de 700 " et un crédit revolving de 1 500 ". « Je n’en avais jamais entendu parler. Je lui faisais confiance, j’ai signé. » Ses réparations lui coûtent cher : près de 1 000 ", sans compter les frais d’un accrochage survenu juste après. Le délai de quatre mois écoulé, Antoine retourne voir son banquier. « Mais il refuse alors de changer mon crédit, car je n’avais plus les conditions de ressources nécessaires. Je devais déjà trop d’argent à cause des intérêts du revolving et de mon découvert. » Les dettes commencent à grossir et avalent tout son salaire. Très vite, il ne peut plus payer son loyer, les fac-

tures et… les impôts. « Avec les pénalités, le fisc m’a réclamé 1 200 " au lieu de 400 " », assure-t-il. Entretemps, il quitte son travail et contracte des missions d’intérim régulières dans une société de métallurgie pendant près d’un an. Les bons mois, Antoine touche 2 200 ". Pas suffisant pour rembourser le crédit et toutes les pénalités. Il décide de déposer un dossier à la commission de surendettement mais son employeur le remercie en octobre dernier. Après six mois de galère à chercher en vain un emploi et à vivre dans un foyer d’accueil à Colmar, Antoine vient de trouver un contrat de formation dans la mécanique en Bourgogne. Il perçoit désormais 1 100 " net grâce aux Assedic. Pour éviter les huissiers, il a ouvert un compte dans un autre établissement et retire son argent en liquide. Mais Antoine ne compte pas en rester là. « Impossible de vivre et de rembourser la dette. J’attaque mon banquier en justice, entre autres pour non-respect des conditions de taux d’endettement. Il n’avait pas le droit de me proposer un tel découvert. » Sébastien Lernould

* le prénom a été modifié.

« Un fichier est indispensable » L

E NOUVEAU président de la Fédération des chambres régionales du surendettement social, Jean-Louis Kiehl, pointe l’insuffisance de la réforme du crédit. En quoi les chiffres sur le surendettement rendus publics aujourd’hui sont-ils nouveaux ? I Jean-Louis Kiehl. Le surendettement était jusqu’à présent présenté comme la conséquence d’un accident de la vie : chômage, divorce, maladie… En réalité, le principal facteur de surendettement est le recours à trop de crédits et à une prise de conscience trop tardive de l’insolvabilité de l’emprunteur. Le profil des personnes surendettées a beaucoup évolué ces dernières années ? Avant, nous rencontrions surtout des chômeurs et des bénéficiaires de minima sociaux. Désormais, ce sont avant tout des travailleurs pauvres, car la classe moyenne plonge. On voit exploser le nombre de retraités qui s’endettent pour aider financièrement enfants et petits-enfants. Vous n’êtes pas satisfait

(PHOTOPQR/« L’ALSACE »/J.-M. LOOS.)

de la réforme du crédit que le gouvernement doit présenter demain ? Le problème est que la nouvelle loi n’assurera pas de réel partage de responsabilités entre le prêteur et l’emprunteur. Le texte ne prévoit pas, en effet, la mise en place d’un fichier retraçant les crédits octroyés aux particuliers, également appelé « fichier positif ». Un fichier de ce type est pourtant indispensable. Il permettrait d’engager la responsabilité des prêteurs, selon 88 % des Français surendettés interrogés. Et 80 % d’entre eux souhaitent sa mise en place. Propos recueillis par O.A.

* Chambres régionales du surendettement social.

3


www.leparisien.fr www.aujourdhui.fr

L’ECONOMIE

6 millions de Français auront une réduction d’impôt Bonne nouvelle pour les contribuables assujettis aux deux premières tranches : ils bénéficieront pour leur déclaration 2008 d’une réduction fiscale équivalant à deux tiers de leur impôt.

V

ENDREDI prochain, quelque 6 millions de c o n t r i b u ab l e s d evraient avoir le cœur léger en recevant leur déclaration d’impôt sur le revenu (IR) 2008 dans leur boîte aux lettres. En effet, pour la première fois, les Français relevant de la première tranche de l’impôt sur le revenu (5,5 %) et ceux en début de deuxième tranche (14 %) — dont les revenus n’excèdent pas pour un célibataire 12 475 " — vont bénéficier d’une réduction de deux tiers de leur impôt cette année. Eric Woerth, le ministre du Budget, a confirmé hier cette bonne nouvelle lors de la présentation de la campagne de l’IR qui se déroulera entre le 24 avril et le 6 mai. Cette mesure avait été l’annonce phare de Nicolas Sarkozy, le 18 février, à l’issue du sommet social.

« 1,1 milliard restera dans la poche du contribuable » Objectif : donner un coup de pouce aux foyers les plus modestes pour les aider à affronter la crise économique. Pour l’Etat, le coût se chiffre à « 1,1 milliard d’euros qui restera dans la poche du contribuable », explique Eric Woerth. De leur côté, les personnes concernées réaliseront des économies substantielles (voir infographie) : en moyenne 200 " pour ceux qui sont imposés à 5,5 % et 130 "

Quatre exemples de l’incidence des nouvelles mesures fiscales Cas n° 1

Cas n° 2

Cas n° 3

Cas n° 4

Mariés ou pacsés et salariés : ils déclarent 23 650 € de revenus soit environ 1,1 smic + 1 smic à temps partiel à 80 %.

Mère célibataire avec un enfant à charge (2 parts). Elle déclare 25 000 € (+ 1 200 € d'heures supplémentaires défiscalisées).

Couple marié avec deux enfants (3 parts). Il déclare 40 000 € soit 36 000 € de revenus.

Mariés, 2 enfants (3 parts). Ils déclarent 36 000 € de salaires.

Leur tranche d’imposition :

5,5 %

Sa tranche d’imposition :

5,5 %

Sa tranche d’imposition :

Montant de leur impôt avant imputations :

359 €

Montant de l’impôt avant imputations :

460 €

Montant de son impôt avant imputations :

Allégement d’impôt

– 240 €

Allégement d’impôt

– 306 €

Allégement d’impôt

14 % 1 098 € – 379 €

Leur tranche d’imposition :

5,5 %

Montant de leur impôt avant imputations.

793 €

Allégement d’impôt

– 528 €

Source : ministère de l'Économie

pour ceux à 14 % selon les estimations du ministère des Finances. Le président de la République tenait à ce que les effets de ce dispositif se fassent sentir le plus rapidement possible. L’administration fiscale s’est donc dépêchée d’être prête dès le mois de mai, s’appuyant sur la base des revenus de 2007. Un « ajustement » sera ensuite réalisé en fonction des revenus qui seront déclarés pour 2008. Dans le détail, les contribuables concernés n’auront pas de démarches particulières à effectuer. Un

courrier leur sera adressé par les services fiscaux. « Les personnes qui sont mensualisées ou qui payent par tiers recevront un courrier pour leur indiquer qu’on ne prélèvera pas les mensualités entre le mois de mai et le mois d’août ou septembre, et les personnes qui payent le tiers provisionnel seront exonérées de ce tiers », précise Eric Woerth. Par ailleurs, il n’est pas prévu que les tranches supérieures soient augmentées pour compenser la perte de revenus fiscaux. Valérie Hacot

Déclarer sur Internet sera plus facile ÉLÉDÉCLARER ses revenus devrait être plus simple cette année. Exit le fameux « certificat électronique » jusque-là obligatoire pour envoyer sa déclaration en ligne. Avec à la clé une répercussion très concrète : plus besoin d’utiliser le même ordinateur que l’année précédente, les e-contribuables pourront se connecter à

T

partir de n’importe quel poste. Il faudra toutefois fournir trois identifiants : le numéro fiscal (qui figure sur la déclaration papier), le revenu fiscal de référence, ainsi qu’un numéro de télédéclarant (envoyé par lettre par l’administration). Les internautes continueront de bénéficier d’un délai supplémentaire, puisqu’ils pourront déclarer

leurs revenus jusqu’au 11 juin pour la zone A, 18 juin pour la zone C et les Dom et 25 juin pour la zone B et la Corse (contre le 29 mai pour la déclaration papier). Et ceux qui déclarent pour la première fois en choisissant un moyen de paiement moderne (en ligne) se verront accorder une ristourne de 20 ". V.H.

BERCY (PARIS XIIe), HIER. Eric Woerth, le ministre du Budget, présente un exemplaire de la déclaration des revenus 2008. (AFP/STEPHANE DE SAKUTIN.)

Délais de paiement

L’Etat se montre mauvais payeur… E

N MATIERE de paiement, l’Etat et les collectivités locales ne montrent pas l’exemple. Alors que le secrétaire d’Etat chargé des Petites et Moyennes Entreprises, Hervé Novelli, indiquait hier soir que 80 % des entreprises allaient respecter les nouvelles règles réduisant les délais de paiement entre clients et fournisseurs (quarante-cinq jours fin de mois ou soixante jours à compter de la date d’émission de la facture), le comité Richelieu — quelque 3 000 PME innovantes à travers le pays — dénonce justement les re-

4*

tards de l’administration publique. Pour les sociétés titulaires d’un marché public, ce délai a aussi été réduit de quarante à trente jours. Mais il n’est pas toujours appliqué.

« Des retards très pénalisants » Ainsi, pour l’une des entreprises membre du comité Richelieu, le début de l’année 2009 a été particulièrement délicat. Travaillant dans le domaine ultrasensible de la défense, cette PME, qui ne veut pas donner

son nom pour ne pas avoir de problème avec l’Etat, avait remporté un contrat de 100 000 ". Mais si la commande a bien été honorée en temps et en heure de la part de la société, tel n’a pas été le cas pour le client, le ministère de la Défense. « Je devais être payé fin janvier », raconte sous couvert d’anonymat ce dirigeant, qui a dû relancer à plusieurs reprises l’administration des armées pour obtenir son dû… fin mars ! « A chaque fois que j’appelais, on me fournissait une explication différente, poursuit-il. Nos dépenses mensuelles variant de 50 000 à

60 000 ", cette commande représentait tout de même deux mois d’activité sans filet », fait-il remarquer. Conséquences : le personnel de cette PME a dû attendre huit jours son salaire au lieu d’être payé à la fin du mois précédent. « Ces retards sont très pénalisants, surtout pour les finances d’une entreprise qui démarre. Car nous avons besoin d’avoir une certaine visibilité », insiste encore ce patron. Et son cas n’est pas isolé. Selon le comité Richelieu, les trois quarts des PME souffrent de ces retards. Seule-

ment un quart d’entre elles ont reçu une avance de 20 % attribuée aux titulaires des marchés publics, comme le prévoit la loi depuis le 1er janvier 2009. Enfin, selon une dernière enquête du comité, les ministères de l’Economie, de l’Intérieur et de la Défense figuraient parmi les plus mauvais payeurs. Mais aussi les services du Premier ministre et l’administration de l’Equipement. Tout comme les départements du Val-d’Oise et des Pyrénées-Atlantiques ! B.M. MARDI 21 AVRIL 2009


L’ECONOMIE Social

Réunion houleuse chez Caterpillar Grenoble (Isère) DE NOTRE CORRESPONDANT

L

GRENOBLE (ISERE), HIER. 200 ouvriers tentent d’empêcher une rencontre entre direction et représentants syndicaux. (LP/SERGE PUEYO.)

A FIN du conflit semblait proche à Caterpillar, après la signature d’un protocole d’accord entre syndicats et direction, dimanche, à Paris. Mais 200 irréductibles ont rejeté hier ces propositions, s’estimant même trahis par leurs représentants syndicaux à qui ils s’en sont pris physiquement. Dans la matinée, en face du site de Grenoble, la tension est vite montée à la maison du comité d’entreprise de Caterpillar où 200 salariés (sur les 2 500 que compte l’entreprise) s’étaient réunis en assemblée générale. Alors que Pierre Picaretta, délégué CGT, finit de lire le protocole d’accord, des cris de colère fusent dans la salle : « On s’est fait avoir. On n’a rien obtenu. C’est nul. » Yann, un ouvrier en colère, explose : « Après cinq semaines de mouvement, on revient à la case dé-

part. La direction envisage 600 licenciements. C’est ce chiffre qui avait déjà été annoncé en janvier, avant qu’il ne monte à 733 en février. On espérait descendre à 450 licenciements. C’est la déception totale. »

Des œufs et des pétards A 14 h 30, la tension monte encore. Les 200 irréductibles de « Cater » interrompent leur AG et se dirigent vers la Direction départementaledutravail et de l’emploi pour empêcher les élus syndicaux qui avaient négocié à Paris de rencontrer à nouveau la direction. « Vous n’êtes plus nos élus. Rentrez à la maison », hurlent des ouvriers. Des œufs et des pétards sont lancés. La police arrive. « Je n’en mène pas large. Je comprends la colère et l’amertume des gens, mais on pourrait éviter d’en arriver à l’affrontement », confie Patrick Cohen, délégué CGT. Retour vers la maison du comité d’entreprise. Bombardé d’œufs, Robert Gamez (FO), le secrétaire du CE,

Crise Les Européens souhaitent une réponse commune

bat en retraite. Un ouvrier assume : « C’est le résultat du désespoir de certains salariés. Si on en est là, c’est à cause des délégués. Ils se sont fait avoir à Paris. » Denis, un solide gaillard, reste déterminé : « On est 200, mais on ne lâchera pas. On n’a jamais employé la violence jusqu’à présent, mais certains de mes collègues sont à bout. Il y a des risques de dérapages. » Les 200 irréductibles rejettent aussi le référendum prévu dans le protocole d’accord. En cas de vote, ils seront minoritaires face aux non-grévistes qui ont repris le travail hier après du chômage partiel. « S’il y a référendum, c’est uniquement avec ceux qui participent au mouvement depuis le début », déclare un gréviste. Luc Chatel, secrétaire d’Etat chargé de l’Industrie, s’est félicité hier de l’engagement de la direction de pérenniser les sites de Grenoble et d’Echirolles. « C’était une promesse de Nicolas Sarkozy et elle a été tenue. » Serge Pueyo

Les parents de Rose sont clients depuis 2004

VANT les élections européennes du 7 juin, le Parlement a sondé le cœur des citoyens européens face à la crise. Ils ont à la fois de fortes attentes et une certaine déception vis-à-vis de l’Europe, selon une étude réalisée entre mi-janvier et mifévrier auprès de 27 218 personnes dans les 27 pays de l’Union. Très clairement, les Européens estiment qu’ils seraient « mieux protégés » si les Etats membres adoptaient une politique économique coordonnée (61 %). Mais ils sont aussi lucides : 44 % des sondés pensent que, face à la crise, les Etats membres ont réagi de manière individuelle. Seuls 39 % jugent la coordination suffisante entre les pays. Quant à la monnaie unique, elle n’a pas encore fait le plein de confiance. 44 % des Européens pensent que l’euro n’a pas eu d’effet pour atténuer la crise, contre seulement 39 % qui le considèrent comme un rempart face à la récession.

A

Rose, petite princesse de 6 ans, vit dans un royaume infesté d’envahisseurs barbares, en l’occurrence ses trois frères. Son père essaie en vain de repousser l’ennemi mais il risque de plier s’il ne trouve pas rapidement un financement pour une nouvelle forteresse.

EN BREF

쐍 Industrie Les commandes reçues par l’industrie française ont continué à reculer en février. Mais la baisse est bien moins élevée qu’en janvier, laissant espérer un « recul de l’activité industrielle française » moins fort au deuxième trimestre, a indiqué hier l’Insee. Hors matériels de transport autres qu’automobile, elles ont ainsi fléchi de 1,9 % sur un mois, après avoir diminué de 4,2 % en janvier, en données corrigées des variations saisonnières. Les commandes reçues par les industriels français demeurent toutefois orientées à la baisse, notamment sur les trois derniers mois.

쐍 Irlande Dublin a lancé hier un plan visant à inciter la population à retrouver l’usage du vélo et à faire des économies par rapport à la voiture. Dévoilé par le ministre des Transports, Noël Dempsey, ce programme a pour but de multiplier par cinq le nombre de cyclistes en un an. MARDI 21 AVRIL 2009

Société Générale, SA au capital de 725 909 055 € - Siège social : 29, bd Haussmann 75009 Paris - 552 120 222 RCS Paris - Saatchi & Saatchi.

Séverine Cazes

MAIS QUI AIDE ROSE ? A la Société Générale, ses parents ont bénéficié d’un prêt immobilier pour trouver leur maison avec une chambre supplémentaire en guise de palais. C’est ainsi que nous aidons chaque semaine 1 500 personnes à devenir propriétaire.

On est là pour vous aider www.societegenerale.fr 5


L’ECONOMIE * Licenciements

Automobile

Les salariés de Molex séquestrent deux cadres

Des sous-traitants bloquent le péage

Villemur-sur-Tarn (Haute-Garonne) DE NOTRE CORRESPONDANTE

«P

REVENEZ vos familles : vous risquez de passer la nuit ici ! » Il était 21 heures, hier, lorsque Denis Parise, secrétaire du comité d’entreprise de Molex, a annoncé aux deux dirigeants, retenus depuis 17 h 30 dans un bureau, qu’ils ne quitte-

raient pas le site de Villemur-surTarn (Haute-Garonne) sans avoir répondu aux revendications des salariés. Marcus Kerriou, 52 ans, cogérant et directeur des ressources humaines Europe de l’équipementier automobile, refuse de négocier dans de telles conditions. C’est à l’issue d’un comité d’entreprise destiné à aborder le plan de sauvegarde de l’emploi que les salariés ont décidé de ne pas laisser partir le cogérant et

VILLEMUR-SUR-TARN (HAUTE-GARONNE), HIER SOIR. Les salariés entendaient retenir leur gérant (à droite) et leur DRH toute la nuit. (AFP/REMY GABALDA.)

la directrice des ressources humaines, Coline Colboc, 59 ans. Annoncée en octobre 2008 et prévue en juin, la fermeture du site entraînera 280 suppressions d’emplois.

« Fermeture préméditée » Les salariés de Molex ont durci le ton après avoir découvert que le groupe avait réalisé des doubles des moules pour fabriquer des pièces aux Etats-Unis afin de les livrer en Allemagne. « La fermeture de l’usine était préméditée. On va pas se laisser dépouiller comme ça ! » tempête un salarié. « Nous demandons le rapatriement à Villemur d’un stock de pièces qui se trouve en Hollande, ainsi que 100 millions d’euros pour préjudice. C’est la moitié de ce qui a été versé aux actionnaires, explique Denis Parise. D’ici là, on va garder les deux dirigeants au chaud. » « Depuis trois ou quatre semaines, nous ne pouvons plus servir nos clients parce que la production n’est pas assurée et que les salariés ne font pas ce qu’il faut, rétorque le cogérant. Nous piochons donc dans le stock de Hollande pour servir nos clients. » Vers 23 heures, les séquestrés avaient pu se restaurer, et ils s’apprêtaient à passer la nuit sur place. Comme le personnel, qui allait se relayer. Lysiane Beaumel

쐍 Banque

쐍 Transports

Le CAC 40 a reculé hier de - 3,96 %, après un début de séance retardé d’une heure pour cause de panne informatique. La plupart des marchés était orientés à la baisse (- 2,50 % pour Londres, - 4 % pour Francfort…), accentuée en cours de journée par le fort recul de Wall Street (plus de 3 %) dans l’aprèsmidi. L’indice vedette de Paris est repassé sous la barre symbolique de 3 000 points, à 2 969 points.

L’ex-patron de la banque franco-belge Dexia, Axel Miller, a finalement reçu une indemnité de départ de 825 000 ", équivalente à une année de salaire fixe. Il avait pourtant indiqué fin septembre, sous la pression du gouvernement français, qu’il ne demanderait aucun dédommagement à la suite de sa démission. Axel Miller a en outre perçu 636 500 " en 2008 au titre de son salaire fixe sur neuf mois.

Les travaux de la deuxième phase du TGV Est attendent un plan de financement de 2 milliards d’euros pour démarrer, vraisemblablement en 2010. Une fois ce tronçon terminé, le trajet Paris-Strasbourg sera effectué en une heure cinquante. D’ordinaire, les collectivités locales entrent à hauteur de 50 % dans le financement de lignes TGV. Pour le TGV Est, la part de ces collectivités n’est que de 25 %.

CAC 40

2969,4 points

- 3,96 % CAC 40 sur un mois



+ 6,39 %

DANS LE MONDE New-York Dow Jones 7908,71 points Londres Footsie 3990,86 points Francfort Dax 4486,3 points Tokyo Nikkei 8924,75 points

   

- 2,74 % - 2,49 % - 4,07 % + 0,19 %

CHANGES Libellé

dern.€

préc.€

Etats Unis EUR/USD

1,2966

1,3058

OR Once

Lingot 1kg

Napoléon

889 $

21990,00

135,00

PETROLE Le baril de Brent (163,66 l)

50,05 $

6

-6,19 %

Des salariés de deux entreprises du groupe Trèves, Lear Corporation et Sodimatex, se sont retrouvés hier après-midi à 16 h 30 au péage de Chamant, près de Senlis (Oise), sur l’autoroute A 1 (la plus fréquentée de France), pour manifester ensemble contre la fermeture de leurs sites respectifs. Le site de Lagny-le-Sec de Lear Corporation fabrique les sièges des Citroën C2 et C3 qui sortent des usines d’Aulnay-sous-Bois (Seine-

OULAGEMENT chez les buralistes. La Française des jeux (FDJ) a annoncé hier qu’elle renonçait à vendre ses jeux dans les grandes et moyennes surfaces. Une perspective qui faisait enrager les 37 600 détaillants de la FDJ. Echaudés par la perspective de la libéralisation des jeux sur Internet, à partir du 1er janvier 2010, plus de cinq cents buralistes avaient bruyamment manifesté leur colère, la semaine

S

LE SBF 120 Accor ......................... ADP............................ Air France-KLM ........ Air Liquide ................ Alcatel-Lucent .......... Alstom....................... Alten .......................... Altran Techno. ......... April Group ............... ArcelorMittal ............ Areva CIP .................. Arkema ..................... Atos Origin ............... Axa ............................ Beneteau .................. Bic.............................. BNP Paribas Act.A ... Bonduelle.................. Bourbon .................... Bouygues .................. Bureau Veritas ......... Cap Gemini ............... Carbone-Lorraine .... Carrefour .................. Casino Guichard ...... CGG Veritas .............. Ciments Francais ..... Club Mediterranee .. CNP Assurances....... Credit Agricole ......... Danone ...................... Dassault Systemes .. Derichebourg ........... Dexia ......................... EADS.......................... EDF ............................ Edf Energies Nouv. .. Eiffage ....................... Eramet ...................... Essilor Intl.................

dernière, devant le siège de la FDJ. « Dans le contexte économique actuel, les joueurs occasionnels ne sont pas au rendez-vous et nous souhaitons tenir compte de l’inquiétude légitime de nos détaillants », a expliqué hier Patrick Germain, responsable de la communication de la FDJ. Il a également promis la création de 1 200 nouveaux points de vente dans un délai d’un an. Séverine Cazes

Retrouvez tous les cours de la Bourse sur www.leparisien.fr

Séance du lundi 20 avril 2009

Libellé

Saint-Denis). La direction souhaite transférer l’activité à Cergy-Pontoise (Val-d’Oise), pénalisant les 314 employés du site, qui sont en grève depuis le 6 avril. De son côté, la Sodimatex a annoncé la fermeture prochaine du site de Crépy-en-Valois (Oise), et donc la suppression de 98 emplois. Sur place, les manifestants ont laissé passer les voyageurs tout en organisant une collecte, pour payer la nourriture du piquet de grève et les frais d’avocat.

Française des jeux Fini le Loto dans les supermarchés

EN BREF

쐍 Bourse

LA BOURSE

CHAMANT (OISE), HIER. Les manifestants ont organisé une collecte pour financer leur mouvement. (LP/ARNAUD DUMONTIER.)

LES VALEURS A SUIVRE ... dern.

29,06 43,94 8,66 63,95 1,707 45,15 12,73 2,43 21,08 19,66 346,56 15,895 22,9 11,085 7,197 38,49 37,8 53,22 27,955 29,825 29,3 25,1 18,99 28,43 44,81 10,495 66,7 11 52,8 9,95 36,195 28,53 1,7 3,661 9,511 32,09 25,91 37,42 179,56 30,48

% Var.

- 4,72 - 4,40 - 5,42 - 3,31 - 6,82 - 7,04 - 5,56 - 6,90 - 4,44 - 11,08 - 6,29 - 1,64 - 4,12 - 8,39 - 4,04 + 1,66 - 6,57 - 0,99 - 5,91 - 6,21 - 3,27 - 5,71 - 8,04 - 2,62 - 2,16 - 7,94 - 3,32 + 0,46 - 1,71 - 9,17 - 1,59 - 2,81 - 11,60 - 11,78 - 7,44 - 2,08 + 0,31 - 4,05 - 6,60 - 1,39

% an

- 17,23 - 9,20 - 5,56 - 2,29 + 11,35 + 7,55 - 16,19 - 10,66 + 16,46 + 15,65 - 0,98 + 29,76 + 27,83 - 30,04 + 6,62 - 6,51 + 24,96 - 9,34 + 54,96 - 1,24 + 1,95 - 8,73 + 6,66 + 3,31 - 17,48 - 0,99 + 10,58 - 8,18 + 1,81 + 24,38 - 16,18 - 11,74 + 5,39 + 14,41 - 20,94 - 22,67 + 2,61 + 0,13 + 30,12 - 9,20

Libellé

dern.

% Var.

Euler Hermes............ Eurazeo ..................... Eutelsat Communic. Fimalac ..................... Fonc.Regions. ........... France Telecom ....... Gdf Suez.................... Gecina ....................... Gemalto .................... Groupe Eurotunnel .. Haulotte Group ........ Havas ........................ Hermes intl ............... Icade ......................... Iliad ........................... Imerys ....................... IMS(Int.MetalSer) .... Ingenico .................... IPSEN......................... Ipsos .......................... JC Decaux ................. Klepierre ................... Lafarge...................... Lagardere ................. Legrand..................... L'Oreal ...................... LVMH Moet Hen. ...... M6-Metropole TV ..... Maurel et Prom ........ Michelin .................... Natixis ....................... Neopost .................... Nexans ...................... Nexity ........................ Nicox ......................... Orpea ........................ PagesJaunes............. Pernod Ricard .......... Peugeot..................... PPR ............................

34,25 - 6,79 26 - 1,38 15,18 - 1,52 27,33 + 1,56 44,32 - 7,34 16,98 - 0,38 23,99 - 4,57 42,63 - 12,63 24 - 3,81 3,84 - 6,34 5,04 + 13,51 2,17 - 1,36 90,8 - 2,05 63,5 - 3,05 73,86 - 2,12 29,63 - 7,87 11,08 + 0,73 13,65 - 3,64 25,06 - 1,03 17,61 - 2,17 10,015 - 3,05 16 - 8,47 37,38 - 4,85 23,355 - 5,29 13,99 - 5,41 51,76 - 1,47 52,45 - 1,69 13,155 - 5,56 11,27 - 5,21 34,795 - 8,55 1,693 - 10,80 62,56 - 3,20 34,245 - 7,30 21,02 - 4,02 8,84 - 5,35 30,95 - 1,96 7,276 - 2,73 40,795 - 0,50 17,355 - 10,24 56,99 - 4,14

% an

- 2,34 - 22,50 - 10,18 + 22,01 - 9,55 - 14,93 - 32,09 - 14,12 + 34,08 - 0,26 + 13,26 + 47,82 - 9,20 + 6,72 + 19,13 - 8,82 + 19,78 + 23,08 - 10,47 - 8,64 - 18,54 - 8,57 - 0,77 - 19,47 + 2,42 - 16,92 + 9,80 - 4,98 + 37,78 - 7,39 + 35,44 - 3,50 - 19,52 + 89,37 + 13,92 + 19,82 + 3,50 - 22,98 + 42,84 + 22,30

Libellé

Publicis Groupe........ Remy Cointreau ....... Renault...................... Rexel ......................... Rhodia ....................... Safran ....................... SAFT .......................... Saint-Gobain ............ Sanofi-Aventis.......... Schneider Electric ... Scor Se ...................... Seb ............................ Seche Environnem. .. Sechilienne Sidec .... SES ............................ Silic............................ Societe Generale ..... Sodexo ...................... Soitec ........................ Sperian Protection .. Stallergenes ............. Steria Groupe ........... STMicroelectronics . Suez Env. .................. Technip ..................... Teleperformance ..... TF1 ............................. Thales ....................... Theolia ...................... Thomson ................... Total .......................... Ubisoft Entertain ..... Unibail-Rodamco ..... Valeo ......................... Vallourec .................. Veolia Environ. ......... Vinci .......................... Vivendi ...................... Wendel ...................... Zodiac Aerospace ....

dern.

21,18 20,12 21,61 5,4 3,978 8,263 23,51 25,83 42,68 50,65 14,98 25,88 45 22 13,38 64 37,97 35,18 3,722 27,065 43,3 11,85 4,689 11,955 28,15 21,945 7,314 29,525 2,86 1,038 35,14 15,62 115,48 14,19 80,45 19,5 30,765 19,52 24,865 21,62

% Var.

- 0,56 - 0,84 - 10,33 - 6,57 - 9,57 - 8,10 - 5,96 - 4,67 + 0,87 - 7,04 - 8,41 - 4,09 - 2,07 - 2,53 - 1,62 - 3,03 - 3,87 - 1,79 - 7,99 - 2,19 - 2,04 - 6,69 - 8,95 - 0,79 - 5,96 - 2,62 - 6,71 - 2,75 - 5,92 - 7,73 - 3,14 - 2,77 - 3,97 - 6,86 - 6,13 - 3,47 - 5,31 - 2,40 - 11,48 - 2,96

% an

+ 15,14 - 32,10 + 16,50 + 13,47 - 11,68 - 14,23 + 21,81 - 15,32 - 5,99 - 4,43 - 8,46 + 20,60 + 1,59 - 31,25 - 3,18 - 3,82 + 5,47 - 11,11 + 17,04 - 39,49 + 13,65 + 48,68 - 1,90 - 0,79 + 29,07 + 10,17 - 29,94 - 1,02 - 5,92 + 8,12 - 9,69 + 11,97 + 8,43 + 33,68 - 0,68 - 12,16 + 2,55 - 16,10 - 29,76 - 16,85

ArcelorMittal

(- 11,08% à 19,66 €)

L’action du 1er sidérurgiste mondial avait gagné 10 % lors des deux précédentes journées de cotation. ArcelorMittal a subi lundi des dégagements appuyés alors que son concurrent allemand ThyssenKrup pourrait supprimer 4.000 postes. La chute de la demande d’acier continue à ravager le secteur de la sidérurgie.

Manitou

(+ 9,13% à 9,385 €)

Le fabricant de matériel de manutention a enregistré sa 3e très forte hausse consécutive. Sa filiale américaine Gehl qui, suite à la rupture de ses covenants était aux abois, voit le spectre de la faillite s’éloigner : après tractations avec ses banques créancières, elle a 75 jours pour renégocier ses lignes de crédit. Une nouvelle qui a dopé Manitou.

Bureau Veritas

(- 3,27% à 29,30 €)

Oddo Securities renouvelle son conseil d’achat du spécialiste de la certification et assigne au titre un objectif de cours de 39,5 euros. Le bureau d’étude relève que le ralentissement de l’activité de Bureau Veritas devrait demeurer limité, le groupe étant selon lui en mesure d’assurer une croissance organique de 5 % en 2009.

MARDI 21 AVRIL 2009


VIVRE MIEUX

www.leparisien.fr www.aujourdhui.fr

Une résidence entière se ligue contre les antennes-relais Fait rarissime, une plainte collective contre Orange a été déposée hier par 26 habitants d’une résidence de Saint-Cloud. Ils exigent le démontage de trois antennes-relais. Saint-Cloud (Hauts-de-Seine)

L

ES BANDEROLES ont disparu des balcons mais la colère ne s’est pas dissipée. Hier, 26 habitants de la résidence les Bouclesde-la-Seine, à Saint-Cloud (Hautsde-Seine) ont déposé une plainte collective — une procédure rarissime — contre l’opérateur Orange pour « trouble anormal du voisinage ». Leur objectif : obtenir le démontage des trois antennes-relais installées sur la façade d’un des bâtiments. Un coup de semonce alors que le Grenelle des ondes doit être lancé jeudi par la secrétaire d’Etat à l’Environnement, Chantal Jouanno. « Tous les habitants subissent les mêmes nuisances. Il est logique d’agir ensemble », commente Richard Forget, l’avocat du collectif d’habitants de Saint-Cloud. C’est ce juriste qui avait déjà fait plier un autre opérateur (Bouygues Télécom)

le 4 février dernier. Ce jour-là, la cour d’appel de Versailles (Yvelines) avait définitivement ordonné le démantèlement d’antennes près de Lyon. Les locataires de 94 des 98 appartements que compte la résidence de Saint-Cloud ont signé la pétition demandant le retrait des antennes. « Le propriétaire (NDLR : le bailleur le Logement francilien) nous les a impo-

sées, fulmine Geneviève Chery, membre du collectif des riverains. Ces équipements sont beaucoup trop proches. Et comme on ne sait pas s’ils sont inoffensifs, appliquons le principe de précaution! » D’autant que plusieurs riverains assurent souffrir de maux de tête, de saignements de nez et de sensations curieuses. Olivier Bureau

« Je ne veux pas servir de cobaye » MUSTAPHA HEZZAB, signataire de la plainte 40 ANS, Mustapha Hezzab se retrouve en première ligne sans l’avoir voulu. A Saint-Cloud, les trois antennes de la colère ont été installées à dix mètres, à la verticale de ses fenêtres. « L’une donne sur la chambre de la petite, l’autre sur la cuisine… On est cernés ! » tempête ce père de trois enfants qui a signé la plainte déposée hier. « J’ignore si ces antennes sont vraiment branchées, mais je ne

A

veux pas servir de cobaye ! On verra les dégâts sur la santé dans le futur… comme pour l’amiante », prédit-il. Furieux de vivre avec ces trois « épées de Damoclès au-dessus de la tête », Mustapha envisage l’avenir sombrement : « Si l’on perd en justice et qu’elles restent, je suis prêt à déménager. Hors de question que ma fille de 2 ans et demi grandisse sous cette menace. » O.B.

SAINT-CLOUD (HAUTS-DE-SEINE), HIER. Mustapha Hezzab se dit prêt à déménager en cas d’échec de la plainte collective. (LP/GUY GIOS.)

Réseau tramway c’est toujours mieux d’avoir le choix !

5

nouvelles lignes de tramway seront mises en service d’ici 4 ans !

Crédit photo : DR • Avril 2009

Et bientôt 3 nouveaux prolongements de ligne.

On accélère le changement Participent également au financement : la Ville de Paris, les Conseils Généraux de Seine-et-Marne, des Yvelines, de l’Essonne, des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis, du Val-de-Marne, du Val d’Oise ainsi que l’État. Le service est assuré par la RATP et la SNCF.

MARDI 21 AVRIL 2009

7


VIVRE MIEUX Logement

Vive la retraite en colocation Soustons LANDES Mont-deMarsan

N

Soustons (Landes) DE NOTRE CORRESPONDANT

Q

UAND L’HEURE de la retraite a sonné, Odile, Paulette et Nicole étaient déjà de bonnes copines. Mais leurs appartements respectifs coûtaient cher et, secrètement, elles brûlaient d’envie de tourner la page. « Alors un jour, nous nous sommes dit : Et si nous vivions ensemble ? » racontentelles en chœur. C’était il y a dix-huit mois et depuis ces trois jeunes retraitées originaires de l’Aveyron vivent ensemble à Soustons, dans la campagne landaise, non loin de l’océan. En faisant, comme de plus en plus de seniors français (lire ci-dessous) le pari de la colocation, ces trois amies y ont visiblement beaucoup gagné. En termes de cadre de vie, mais surtout d’économies réalisées. « Pour 1 000 " par mois à nous trois, nous avons une grande maison, avec des chambres de 20 m2, un bureau, un vaste séjour, une grande véranda de 50 m2, un garage, 3 000 m2 de terrain et un potager où nous cultivons nos légumes bio », résume Odile, 56 ans, la plus jeune du trio. « Seules, avec 330 " par mois, nous aurions eu à peine un studio », remarque Odile, exinstitutrice. Autre avantage : elles n’ont plus besoin que de deux voitures, au lieu d’une chacune.

Un gain financier Elles ont aussi ouvert un compte commun qu’elles alimentent à parts égales pour payer leurs charges. « La banque a tiqué pour le chéquier. Il n’y avait pas assez de place pour mettre nos trois noms », sourit Paulette, 58 ans, une ancienne comptable, divorcée et grand-mère, comme Nicole. Depuis qu’elles ont emménagé dans leur petit coin de paradis, les trois amies n’arrêtent pas de la journée. Elles peignent, vont à la chorale, lisent beaucoup, passent leurs soirées sans télé et participent à la vie associative du village. L’une donne des cours de sophrologie, l’autre enseigne

8

SOUSTONS (LANDES), SAMEDI. Odile, Paulette et Nicole, ces trois jeunes retraitées vivent en colocation avec bonheur depuis déjà 18 mois. (LP/PIERRE SAUVEY.)

le français à des immigrés pour les aider à s’insérer… Et chacune a été adoptée par les familles des autres. « Le fait d’être trois permet de faire face plus facilement. Nous ne disons plus je, mais nous, remarque Nicole, 62 ans, ex-infirmière psychiatrique. Il y en a toujours une pour pousser les autres. Lorsque la tempête Klaus a tout balayé en janvier, elle a fait exploser la véranda et nous sommes restées neuf jours sans électricité, ni chauffage, ni téléphone. On a senti beaucoup de solidarité entre nous et avec tout le village », confie-t-elle. Mais, tout n’est pas toujours rose. « Il y a des moments où c’est plus dur, mais on a appris à remettre les choses à plat entre nous et c’est humainement très riche. Avec le recul, la retraite en colocation, c’est vraiment le bonheur », assurent-elles.

Une formule qui séduit les seniors LORS QUE dans trente ans, un Français sur trois aura plus de 60 ans, les nouvelles formes de vie en partage pour les seniors émergent dans l’Hexagone. Un peu partout, ceux que les maisons de retraite ou le quotidien aux crochets de leurs enfants font fuir, se lancent dans l’aventure de la colocation, à l’image de ce qui se pratique déjà en Allemagne, en Belgique ou en Angleterre. « Quand on s’est lancés en 2007 on était perçus comme des zombies. Aujourd’hui, on compte 600 personnes intéressées pour créer leur espace de vie commun », explique Christiane Baumelle, l’une des pionnières de ces nouvelles communautés. « Ce

A

système, c’est la solution pour les petites retraites qui n’ont pas envie d’être assistées. Pour 300 " par mois, on peut avoir une grande chambre et un chez-soi commun. Le dispositif permet de rompre avec la solitude », poursuit cette expsychosociologue de 68 ans.

Nombreux projets Son idée s’est matérialisée après la canicule meurtrière de 2003 avec la création de l’association Trame. Pour atténuer les effets de l’isolement, elle a alors promu des structures baptisées Cocon où les seniors se cooptent pour vivre ensemble. « Depuis, nous avons dans toutes les régions des coor-

donnateurs qui montent des projets pour eux-mêmes et pour d’autres seniors. Si la majorité ont entre 65 et 70 ans, leur âge est compris entre 53 et 90 ans. Souvent des femmes aux revenus modestes », poursuit la responsable. Deux « cocons » où vivent trois personnes fonctionnent déjà dans le Gard et en Dordogne. D’autres sont en gestation à Lyon, dans la Drôme, et se préparent tous les jours sur le site www.cocon3scom. Sur la même voie, l’association Lo Paratge ou Rien sans elles, voire certains offices HLM se lancent également dans ce nouveau type de cohabitation. Claire Chantry

Pierre Sauvey

MARDI 21 AVRIL 2009


VIVRE MIEUX Consommation

QU’EST-IL DEVENU ?

As du Rubik’s cube, Emilien reste un enfant RAPPEL DES FAITS. L’an dernier, Emilien, 6 ans, était le plus jeune participant aux Championnats de France de Rubik’s cube, le casse-tête cubique multicolore qui a connu un incroyable succès lors de sa commercialisation au début des années 1980. Il avait fait, pour l’occasion, la une de notre journal. Cette année encore, Emilien s’est mesuré aux meilleurs joueurs français lors de la compétition qui a eu lieu début avril à Paris. ELLE BOUILLE et cheveux blonds, Emilien n’a pas la grosse tête. Le jeune garçon scolarisé en grande section de maternelle a pourtant le chic pour résoudre le casse-tête du Rubik’s cube en deux temps, trois mouvements. Lors du 7e Championnat de France du célèbre jeu venu de Hongrie, il s’est positionné honorablement parmi des candidats issus, pour la plupart, de classes prépas ou de grandes écoles de mathématiques. « Il n’a pas amélioré son score, commente son papa. Parce qu’il ne s’entraîne pratiquement pas. » Emilien n’a en effet remis de l’ordre dans les faces colorées de son jouet que très rarement dans les mois qui ont précédé la compétition. « Je veux faire le championnat », a-t-il annoncé à ses parents deux semaines avant l’épreuve. « Je lui ai alors répondu qu’il fallait qu’il résolve au moins un cube par jour, s’il voulait être compétitif », raconte son papa. Mais le petit débrouillard préfère consacrer ses loisirs à faire de la balançoire ou du toboggan avec ses copains. « C’est un garçon ordinaire, dans une famille

B

VERNOUILLET (YVELINES), LE 9 AVRIL 2008. Emilien et son père. (LP/ALAIN AUBOIROUX.) ordinaire. Il n’a rien d’exceptionnel, fait remarquer son père. Nos enfants aiment seulement bien jouer avec nous. » Le blondinet, en vacances aux sports d’hiver, a d’ailleurs passé sa soirée à jouer au Memory avec sa sœur, Adèle, âgée de 4 ans… Anthony Armando

Les Français pas assez vaccinés N MATIERE de vaccination, les Français auraient bien besoin d’une piqûre de rappel. C’est la mise en garde lancée hier à l’occasion de l’ouverture de la 3e Semaine européenne de la vaccination. Cette année, les spécialistes alertent particulièrement les parents sur l’importance de la vaccination contre la rougeole. Fin 2008, les autorités sanitaires ont en effet observé l’explosion de foyers infectieux en France. Une fillette de 12 ans est

C

agit comme un antidépresseur », le savon noir breton se dit inscrit dans les préoccupations budgétaires et environnementales des Français. « C’est un produit malin. Avec lui, plus besoin de multiplier les détergents dans la maison, un seul suffit. Il est aussi écologique, il ne contient ni solvants ni conservateurs ni parabènes et il est biodégradable, poursuit le responsable. Pour le fabriquer, on a dû remettre en fonction une Cocotte-Minute spéciale et faire des essais multiples. Les ingrédients étaient connus mais le savoir-faire avait disparu. » Savon végétal réalisé avec plus de 45 % d’huile de lin, le Briochin a ressuscité dans sa boîte d’origine chez Carrefour, Monoprix, Auchan ou Leclerc. Derrière ce spécimen d’antan, tous les savons noirs vendus pour « vivre vert, vivre mieux », signés de Marius Fabre, la Corvette ou la Grange aux herbes, sont peut-être amenés à se répandre partout, des sols aux cheveux.

ONNU de nos aïeux pour ses vertus nettoyantes, le savon noir, ce produit ménager à tout faire, vient d’effectuer un come-back remarqué en grandes surfaces. « Les 10 000 boîtes que l’on avait prévues pour ce lancement anniversaire sont presque toutes écoulées. On réfléchit à relancer la production », explique Florent Coeffec, chef de produit de la société Harris. Située à Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor), elle commercialise Le Briochin, un savon noir créé en 1919 et dont la production a cessé dans les années 1950.

« Un produit malin »

Santé

E

Le savon noir revient dans les rayons

« Les clients sont friands de ce produit économe et simple. Avec une seule boîte à 6,95 ", ils peuvent reconstituer dix bidons de nettoyant multi-usage, qui sert pour les sols, les vitres, mais aussi à enlever les graisses sur le linge ou les outils. » Présenté comme une arme domestique « anticrise qui

La production du savon noir breton avait été interrompue dans les années 1950. (DR.)

Claire Chantry

EN BREF

쐍 Hôpital

쐍 Obésité

Des syndicats d’infirmières, de psychiatres et de médecins hospitaliers ont appelé à participer à la journée de manifestation du 28 avril, réclamant des amendements,voire le retrait du projet de loi Bachelot. Celui-ci prévoit une réorganisation globale du système de santé. Il incite notamment les hôpitaux à se regrouper et renforce le pouvoir des directeurs.

Le premier médicament amaigrissant vendu sans ordonnance sera disponible dans les pharmacies de France dès le 6 mai. Sa commercialisation dans toute l’Europe, sous la marque Alli, a été lancée hier par le groupe pharmaceutique GSK. Déjà en vente aux EtatsUnis, la molécule, à faible dosage dans cette version, limite l’absorption des graisses dans le système digestif.

même décédée de cette maladie en février en Haute-Savoie. L’OMS préconise 95 % de taux de vaccinations chez les nourrissons et les enfants en bas âge afin d’éliminer la maladie. Il culmine à 87 % en France depuis deux ans. Mais la rougeole n’est pas la seule concernée. DTPCa (Diphtérie-tétanos-polio-coqueluche) ou ROR (rougeole-oreillons-rubéole) ne sont guère suivis non plus, tout comme la coqueluche ou le tétanos chez les adultes.

Vos droits

A.P.D

MARIE-HELENE VOUS REPOND

Régler un conflit familial La séparation d’avec mon concubin ne se passe pas bien et mes deux enfants en subissent les conséquences. Comment trouver une solution ? PATRICIA (MONTAUBAN) I Comme dans tous les conflits,

l’intervention d’une personne neutre peut améliorer les choses. Dans votre cas, vous pouvez faire appel à la médiation familiale, à condition que votre concubin en accepte le principe. Choisi pour ses qualités psychologiques et ses compétences juridiques, le médiateur a pour rôle de rapprocher des points de vue conflictuels. Respectant une stricte confidentialité, impartial et indépendant, il a pour

objectif d’aider les antagonistes à trouver une solution en rétablissant une communication objective et raisonnable. Professionnel diplômé d’Etat, il s’emploie à analyser les situations et à faire prendre conscience aux parties en présence que leur intérêt est de s’entendre. Les entretiens se déroulent sur une période comprise entre trois et six mois.

(STANSTED)

1

e

Vos euros ont plus de valeur. Profitez-en et visitez Londres maintenant!

Bénéficiez des excellentes offres Ryanair, de la faible valeur de la livre et de plus de 250 attractions gratuites; fêtez le printemps à Londres! Le printemps est la meilleure saison pour visiter la capitale anglaise. Admirez les monuments les plus emblématiques tout en flânant le long de la Tamise, et rendez-vous à Westfield, la plus grande galerie marchande d’Europe. Découvrez la scène culturelle avec Picasso: Challenging the Past à la National Gallery, et faites la fête toute la nuit à travers la ville dans les bars et clubs les plus sélects. Profitez des bonnes affaires à Londres.

www.mediation-familiale.org ou www.caf.fr.

Vous pouvez me joindre du lundi au vendredi en direct de 10 heures à 13 heures au 0.810.810.075 (prix d’appel local). Ou par mail : marie-helene@leparisien.fr; marie-helene@aujourdhuienfrance.com MARDI 21 AVRIL 2009

LONDRES

Réservez jusqu’au 22.04.09 minuit. Offre soumise à termes & conditions et selon disponibilité, détails de l’offre disponibles sur ryanair.com. Vols à partir des aéroports France.

9


LA POLITIQUE

www.leparisien.fr www.aujourdhui.fr

Ségolène Royal persiste Devant le tollé provoqué par sa réaction aux propos prêtés à Nicolas Sarkozy sur le Premier ministre espagnol, l’ex-candidate à la présidentielle ne recule pas. Et appelle à la « résistance ».

I

L A DIT « monstrueux ». Muet sur le sujet depuis trois jours, Nicolas Sarkozy est entré dans la danse hier pour contrer sévèrement Ségolène Royal : « C’est monstrueux de se comporter de cette façon-là, de mentir », a lâché le chef de l’Etat devant des responsables de l’UMP. Les « excuses » de Ségolène Royal n’en finissent donc pas de faire des vagues. L’initiative de la présidente de la région Poitou-Charentes, qui a demandé pardon à José Luis Zapatero pour des propos imputés à Nicolas Sarkozy, a continué hier d’alimenter la polémique entre l’UMP et le PS… alors que le quotidien « Libération », qui avait rapporté les paroles du chef de l’Etat, a estimé que Sarkozy n’avait pas insulté le Premier ministre espagnol, « même si le ton est assez peu respectueux ».

Les excuses de Ségolène Royal pour des propos qu’aurait tenus le président de la République n’en finissent pas d’alimenter la polémique.

Le soutien de Jospin

(LP/ FRED ERIC

DUG

IT.)

Si Royal persiste et signe (lire l’interview page 11), certains socialistes, à l’image de Vincent Peillon qui fut pourtant l’un de ses proches il n’y a pas si longtemps, ont regretté son initiative. Toutefois, beaucoup se sont rangés derrière elle pour dénoncer l’attitude de Sarkozy vis-à-vis de ses homologues internationaux. Royal a même reçu le soutien inattendu de… Lionel Jospin, qui ne la porte pourtant pas dans son cœur. Interrogé sur Radio Canada, l’ancien Premier ministre a

conseillé au chef de l’Etat de faire « très attention » à ces paroles, même en « off » (destinées à ne pas être reproduites). Pierre Moscovici, loin d’être un proche de Royal, a jugé que les propos de Sarkozy sur Zapatero étaient « très graves pour la politique étrangère de la France ». Sur son blog, le député du Doubs fustige « le sexisme, la brutalité, la vulgarité que se sont autorisés les pitbulls du parti majoritaire — à commencer par Frédéric Lefebvre — pour effacer l’impact désastreux » de ces propos. Alors que Lefebvre était en revanche « félicité » par Sarkozy, l’UMP a choisi hier un nouvel angle d’attaque face à celle que l’on surnommait Zapatera lors de la dernière campagne présidentielle. Rappelant une affaire qui oppose depuis douze ans Royal à deux de ses anciennes collaboratrices, la droite lui a demandé « de leur dire pardon ». En 1997, ses deux attachées parlementaires réclamaient le versement de salaires non payés qui ont valu à Royal une condamnation en 2008. Condamnation confirmée le 8 avril par la Cour de cassation. « C’est une erreur du directeur financier de la campagne que j’assume », a expliqué Royal hier soir.

Nicolas Sarkozy a hier sévèrement critiqué l’attitude de son ancienne adversaire à l’élection présidentielle.

(LP

/O L IV

IER

CO R

SA

N.)

Rosalie Lucas avec Azzeddine Ahmed-Chaouch

A écouter sur notre site : Sarkozy défendu par un député de gauche

VOIX EXPRESS/ Approuvez-vous la façon dont Royal s’oppose à Sarkozy ?

Des propos tenus devant le « G 24 »

(LP/GUILLAUME ROUJAS.)

C

Djamila Addour

Marc Pondruel

Philippe Fischbach

Charles de Resseguier

Adélaïde Golis

37 ANS EMPLOYÉE COMMERCIALE BRAY-SUR-SEINE (77)

22 ANS ETUDIANT À SCIENCES-PO LILLE (59)

53 ANS AGENT D’ÉDUCATION THIONVILLE (57)

31 ANS DIRECTEUR MARSEILLE (13)

23 ANS ETUDIANTE STRASBOURG (67)

« Oui. C’est bien ce qu’elle a fait. Mais il est un peu tard quand même. Je ne pense pas que ce qu’a dit Sarkozy était utile. Ce n’était pas très intelligent. Tout ce que les politiques disent, c’est du bla-bla. Ils se disputent tous pour leur place. Ils ne tiennent pas leurs promesses. Et ce sont les salariés qui en pâtissent. Mais les excuses de Ségolène, je me demande ce que ça va changer. »

« Non. Elle m’énerve quand elle se met en avant pour se donner une certaine légitimité. Elle se met en porte à faux vis-à-vis des autres dirigeants du PS, en parlant comme ça au nom de la France. Elle se présente comme une grande prêtresse. Je trouve ça lamentable. Elle m’énerve avec son côté christique. C’est de la politique spectacle. Ce n’est pas très intéressant. »

« Non. Elle m’agace un peu. C’est sa façon de faire de la politique people. Elle manque de légitimité en faisant ça, car pour l’instant elle n’a pas l’aval du PS. Ce ne sont que des initiatives personnelles. C’était hors contexte, hors de propos. Je pense que ce n’est que de la politique spectacle. Sarkozy a fait pareil. Elle ne rentre pas dans le vif des problèmes des Français. »

« Non. Elle nous fatigue. Franchement, on se croirait dans un sketch des Guignols. C’est ridicule. Elle devrait s’excuser aussi pour elle-même, pour sa manière de vouloir exister à tout prix, alors qu’elle n’est rien au niveau national. C’est pathétique. A la limite, si elle voulait s’exprimer en tant que citoyenne française, pourquoi pas ? Mais pas au nom de la France. »

« Oui. Je soutiens ce qu’elle fait. J’ai une pensée profonde pour Ségolène Royal, malgré les erreurs qu’elle a pu faire. Et je regrette les propos de Nicolas Sarkozy. Les excuses de Royal sont celles d’une personne politique qui a une influence sur les gens. Ce n’est pas forcément dans ses fonctions de s’excuser. Mais je la considère comme porte-parole de la France. »

’EST devant un groupe de 24 parlementaires que Nicolas Sarkozy aurait prononcé mercredi dernier des propos incriminés sur Jose Luis Zapatero mais aussi sur Angela Merkel et Barack Obama. Ce groupe, qui se qualifie parfois de « G 24 », constitue une aventure inédite sous la Ve République : 12 députés et 12 sénateurs (9 UMP, 6 PS, 4 Nouveau Centre, 2 PC, 2 Verts et… Jean-Pierre Chevènement) se retrouvent régulièrement pour réfléchir sur la crise financière et ses conséquences. Entre le communiste JeanPierre Brard et le libéral Hervé Mariton, le président socialiste de la commission des Finances Didier Migaud et le centriste Nicolas Perruchot, l’écologiste Jean Dessessard et l’UMP Albéric de Montgolfier, le courant passe et les travaux sont sérieux. Le G 24 remettra, à l’issue de ses travaux, des propositions sur les paradis fiscaux et la régulation du système financier international. Nicolas Sarkozy a déjà reçu les 24 parlementaires trois fois à déjeuner : les 13 novembre 2008, 30 mars et 22 avril 2009.

Propos recueillis par Alexandra Patard

10

MARDI 21 AVRIL 2009


LA POLITIQUE

www.leparisien.fr www.aujourdhui.fr

et signe

Nations unies

Le président iranien accuse Israël de « racisme » L

« Nous devons résister »

E SCÉNARIO était écrit d’avance : tout le monde s’attendait à ce que le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, se laisse aller à un nouveau dérapage verbal contre Israël à l’occasion de l’ouverture, hier à Genève, de la Conférence des Nations unies dite Durban 2 contre le racisme. C’est pour cette raison que les Etats-Unis et Israël — entre autres — avaient décidé de boycotter la conférence. Le président iranien n’a pas hésité à qualifier Israël de « gouvernement raciste », provoquant le départ des délégations européennes dont celle de la France. « Dès lors qu’Israël était stigmatisé à la tribune par le président iranien, nous en avons tiré les conséquences en nous retirant de la salle pour bien marquer notre rejet absolu de tels propos », a expliqué l’ambassadeur de France en poste auprès des Nations unies à Genève, Jean-Baptiste Mattei, appliquant ainsi à la lettre les consignes de Bernard Kouchner qui estimait hier qu’« aucun compromis n’est possible » avec le président iranien. La France continuera néanmoins à participer à Durban 2.

SEGOLENE ROYAL, présidente de la région Poitou-Charentes

DAKAR (SENEGAL), LE 6 AVRIL. Royal s’était alors excusée « au nom de la France » pour le discours que Nicolas Sarkozy avait prononcé dans cette même ville le 26 juillet 2007. (LP/OLIVIER CORSAN.)

Poitiers (Vienne) DE NOTRE ENVOYEE SPECIALE

L

A PRÉSIDENTE de la région Poitou-Charentes maintient ses critiques vis-à-vis de Sarkozy. Selon elle, le chef de l’Etat dirige une « République affaiblie ». Pourquoi avoir présenté des « excuses » à José Luis Zapatero ? I Ségolène Royal. C’était naturel pour moi, c’est ma vision de la politique. D’abord parce que José Luis Zapatero est un ami. Et j’ai senti la nécessité de mettre un coup d’arrêt aux dérapages verbaux permanents qui s’exercent non seulement à l’égard des personnalités étrangères (Barack Obama et Angela Merkel sont également ciblés par Nicolas Sarkozy), mais aussi à l’égard des Français. C’est la même arrogance, la même impolitesse. Il faut que cela s’arrête. Le jour où Nicolas Sarkozy changera de mode d’expression, apprendra à respecter les autres, je n’aurai plus l’occasion de m’excuser, de demander pardon. Mais tant qu’il continuera, je continuerai à défendre la république du respect ! On vous reproche d’avoir réagi à des propos qui ont été rapportés et déformés... Nicolas Sarkozy, qui reçoit les journaux étrangers j’imagine, aurait dû dire tout de suite que si ces propos avaient été mal interprétés, il s’en excusait. C’était simple. Ce qui est en jeu, c’est l’image de la France. Entre les insultes au Salon de l’agriculture, les insultes aux autres chefs d’Etat... C’est une atteinte portée à nos intérêts, car dans la crise économique, on a besoin d’un pays pris au sérieux. Vous avez provoqué un tollé à droite... Mais dans quels régimes dit-on d’une opposante qu’elle est folle, pour la faire taire quand elle dérange ? Dans un régime démocratique ? Pour déconsidérer une pensée, on déconsidère la personne qui la porte. Les politiques doivent donner l’exemple. Que se passerait-il si un jeune s’adressait à un policier dans les mêmes termes que M. Lefebvre ? Il serait puni pour injure publique. Est-ce qu’un responsable poMARDI 21 AVRIL 2009

litique peut se comporter comme un voyou ? Il n’y a aucune attaque personnelle contre le chef de l’Etat. Si cela fait tant de bruit, c’est parce que c’est une autre façon de faire de la politique. Quoi de plus pacifique que les excuses ou le pardon ?

« Je suis l’une des voix politiques qui portent » Nicolas Sarkozy va fêter ses deux ans à l’Elysée. Comment qualifieriez-vous sa présidence ? Comme une République affaiblie. Affaiblie dans chacun de ses principes, dans ses libertés d’abord. Les institutions fonctionnent mal, les juges se disent déconsidérés, il y a une tutelle sur l’audiovisuel public. L’égalité a aussi beaucoup reculé. On assiste à une grande paupérisation des services publics, dans l’Education, la Recherche, la Santé... Enfin, il y a un affaiblissement de la fraternité. Nicolas Sarkozy ne veut pas revenir sur le bouclier fiscal, et cette injustice fait que les Français ne peuvent plus accepter les sacrifices, quand tant d’autres brassent des milliards en toute impunité. On est en état de prérévolte, comme l’a dit à juste titre Dominique de Villepin. Je ne suis là pour souhaiter ni la révolution ni des émeutes sociales. Mais ce que je veux dire aux Français c’est que nous devons résister. C’est-à-dire ? La résistance aux injustices est un combat qui doit rassembler même ceux qui ne se sentent pas aujourd’hui menacés. Tous ceux qui se sentent piétinés, bafoués, humiliés ne doivent pas se laisser faire. Si les ouvriers d’Heuliez n’étaient pas descendus dans la rue, le gouvernement n’aurait pas bougé. Quand les gens font du bruit et exigent d’avoir des informations, des solutions sont à ce moment-là parfois trouvées. Mais tous les autres ? Et les entreprises qui disparaissent dans le silence ? Nous devrions être nombreux à être la voix des sans-voix, broyés par un système qui ne se réforme pas.

Appelez-vous à un vote sanction contre Nicolas Sarkozy le 7 juin aux Européennes ? Oui, comme l’a très bien expliqué Benoît Hamon, porte-parole du PS ! Vous voyez-vous comme la première opposante à Nicolas Sarkozy ? J’ai été candidate à la présidentielle, je n’en fais pas une profession et je ne suis pas obnubilée par la suivante contrairement à ce que pensent mes détracteurs. Je n’ai pas besoin de me donner d’étiquette ou de rôle. Je suis l’une des voix politiques qui portent. Mon obsession ce n’est pas Nicolas Sarkozy ! Ma préoccupation c’est de voir que la France décline et que les Français souffrent de plus en plus. Cela, ça me fait mal car je sais qu’il pourrait en être autrement, avec une autre politique. Je parle et j’agis pour que la France se redresse.

« Un festival de haine » « Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, ils (NDLR : les Alliés) ont eu recours à l’agression militaire pour priver de terres une nation entière sous le prétexte de la souffrance juive. Ils ont envoyé des migrants d’Europe, des Etats-Unis et du monde de l’Holocauste pour établir un gouvernement raciste en Palestine occupée », a lancé Ahmadinejad, devant lequel trois manifestants déguisés en clowns avaient crié « raciste, raciste ! » avant d’être expulsés par des agents de sécurité. Ce qui n’a pas empêché le président iranien de conclure : « Des efforts doivent être faits pour mettre un terme aux abus des sionistes et de leurs partisans. » Avant d’accueillir « positivement » la

A écouter sur notre site : Mahmoud Ahmadinejad provoque le scandale

GENEVE (SUISSE), HIER. Ahmadinejad a une nouvelle fois lancé une diatribe contre Israël. (AFP/FABRICE COFFRINI.)

nouvelle politique américaine envers la République islamique qui attend des « changements concrets » du président Obama. A Paris, Nicolas Sarkozy a réagi en qualifiant ce discours d’« appel intolérable à la haine raciste » et en invitant l’Union européenne à une « réaction d’une extrême fermeté » à l’encontre de Téhéran. A Jérusalem, le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, Yigal Palmor, s’est dit « déçu » par l’attitude de certains Européens car « Israël espérait que la France et la Grande-Bretagne ne participeraient pas à cette Conférence burlesque. » « Je félicite les pays qui ont décidé de boycotter ce festival de haine », avait déclaré le matin même le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou. B.F.

Ce soir à 18 h 45 Patrick Devedjian, ministre de la relance, est l’invité de « Face à nous » présentée par Michel GROSSIORD, en partenariat avec le Parisien et Aujourd’hui en France

Propos recueillis par Rosalie Lucas

(PUBLICITE) Publicité

11


LES FAITS DIVERS

www.leparisien.fr www.aujourdhui.fr

Enquête sur un viol collectif dans un train de banlieue A la suite d’une plainte d’une lycéenne, la police des Yvelines enquête sur un viol collectif. La jeune fille déclare avoir été agressée samedi matin entre Poissy et Les Mureaux. Les Mureaux YVELINES Versailles

N

Les Mureaux (Yvelines)

L

ES POLICIERS de la sûreté départementale des Yvelines mènent, depuis hier matin, une délicate enquête sur une affaire de viol collectif. Une lycéenne de 18 ans a déclaré avoir été violée, samedi matin, dans un train entre les gares de Poissy et des Mureaux (Yvelines) par deux ou trois jeunes hommes. Traumatisée, la victime a déposé plainte, quelques heures après l’agression, au commissariat de Poissy. Devant la gravité des faits décrits, le parquet de Versailles a saisi, hier, la sûreté départementale des Yvelines. La jeune fille doit être à nouveau entendue aujourd’hui.

Plusieurs ecchymoses Samedi à l’aube, de retour d’une soirée parisienne, la lycéenne prend le RER A à la station Châtelet, à Paris, et s’arrête en gare de Poissy pour rejoindre un train de banlieue et regagner le domicile de ses parents. Selon son témoignage, vers 7 heures du matin, elle monte dans la dernière rame où se trouvent six ou sept jeunes âgés d’une vingtaine d’années. Elle s’assied sur une banquette et branche son lecteur MP3. L’un des jeunes se serait alors approché d’elle avant d’essayer de lui arracher les oreillettes de son baladeur. Après cet incident, la jeune fille veut des-

LES MUREAUX (YVELINES), HIER. Installée dans la dernière rame d’un de ces trains de banlieue, la lycéenne aurait tenté, en vain, de changer de wagon pour échapper à ses agresseurs. (LP/MARC MENOU.) cendre à l’arrêt suivant pour changer de compartiment. Mais, toujours selon ses déclarations, un membre du groupe se serait interposé puis l’aurait attrapée par le col. « Il m’a dit : Tu fais quoi ? Et on

Une précédente victime à bord d’un Transilien E 16 FÉVRIER, vers 5 h 30, une jeune femme de 26 ans monte dans un Transilien en gare de Saint-Cyr-l’Ecole (Yvelines). La passagère s’endort alors qu’elle rejoint la gare Montparnasse pour aller travailler. Mais elle est brusquement sortie de son sommeil lorsque deux hommes s’asseyent à ses côtés avant de lui bloquer le passage. Un des inconnus lui caresse la jambe. Elle le repousse mais celui-ci exhibe un couteau avant de faire chauffer la lame avec un briquet. L’agresseur, menaçant, lui intime l’ordre de se laisser faire. Son complice abuse alors de la victime. « Il s’arrêtait dès que le train arrivait dans une gare, confie une source proche de l’affaire. Les deux hommes ont pris la fuite à l’arrivée en gare Montparnasse. » Choquée, la jeune femme a déposé plainte. « Des suspects ont été interpellés mais il s’agissait de fausses pistes, rapporte un proche de l’affaire. Les agresseurs, âgés d’une trentaine d’années, n’ont pas été retrouvés. » St.S. et M.S.

L

12

s’est embrouillés. Il m’a saisie à la gorge », déclare-t-elle sur procès-verbal aux policiers. La victime aurait alors porté des coups de pied à son agresseur pour lui faire lâcher prise. En vain. C’est à ce moment que ses

complices l’auraient rejoint avant de donner des gifles à la jeune fille immobilisée au sol. « Toujours selon ses propos, ses agresseurs lui ont arraché ses vêtements, précise une source proche de l’affaire. Deux ou

trois hommes l’auraient ensuite violée. » Lorsque le train arrive aux Mureaux, la petite bande descend, en prenant soin d’emporter le lecteur MP3, le téléphone portable et les papiers de leur victime. « C’est une affaire gravissime », souligne le parquet de Versailles qui prend très au sérieux les déclarations de la victime présumée. Trois préservatifs ont été retrouvés dans la rame dans laquelle l’agression aurait eu lieu. La jeune femme, qui se serait beaucoup débattue, porte des ecchymoses sur plusieurs parties du corps. L’expertise médicale, pratiquée le jour des faits, établit qu’elle a subi des rapports sexuels très récents. Les bandes de vidéosurveillance de la gare des Mureaux ont déjà été étudiées mais elles ne permettraient pas d’identifier les agresseurs. Les enquêteurs de la sûreté, qui gardent à l’esprit l’agression antisémite inventée de toutes pièces, en juillet 2004, par une jeune femme dans le RER D, devaient aller récupérer, hier, d’autres vidéos à la gare Saint-Lazare à Paris. Par ailleurs, la police recherche tout témoin qui se trouvait dans le train au moment de l’agression ou qui aurait aperçu un groupe d’individus à la gare des Mureaux aux alentours de 7 heures du matin. « Il nous arrive d’être abusés par des femmes déclarant avoir été violées alors que ce n’est pas le cas, confie un enquêteur. Dans cette affaire, le témoignage est plus que crédible et il est étayé par des éléments matériels. » Jointe hier, la mère de la jeune fille a sobrement confié que « son enfant voulait se reconstruire ». « C’est une épreuve très difficile. On la protège énormément, précise la maman. Elle essaie de positiver en se disant qu’elle est encore en vie… » Matthieu Suc et Stéphane Sellami

« Une femme qui voyage seule est une proie facile » PHILIPPE SCHMITT, le père d’Anne-Lorraine tuée dans le RER D

U

N HOMME DÉTERMINÉ et en colère. Philippe Schmitt se bat pour faire évoluer la législation et les mentalités depuis qu’il a perdu sa fille, Anne-Lorraine, 23 ans, sauvagement poignardée un dimanche de novembre 2007, dans un wagon vide du RER D, entre les gares de Louvres et Fosses (Val-d’Oise). Le meurtrier présumé de l’étudiante en journalisme originaire d’Orry-la-Ville (Oise) avait déjà été condamné en 1996 pour viol, également dans le RER D. Il y a deux mois, la SNCF a annoncé un plan d’action de sûreté, qui prévoit l’installation de boutons d’urgence dans les rames, reliés à un centre d’appel. Philippe Schmitt réclame d’autres mesures. Comment réagissez-vous après ce viol collectif présumé dans un train ? I Philippe Schmitt. Ma première pensée va vers cette jeune femme. Depuis que je milite dans une association, j’ai rencontré beaucoup de femmes violées et agressées. Il y a une période de compassion qui entoure la victime. Ensuite, les proches essaient de faire en sorte que la vie continue. Moi, je reste en colère. Il y a encore à faire pour faire évoluer les choses.

Quelles sont justement vos propositions pour améliorer la sécurité dans les trains vides ? Dans les semaines qui ont suivi la mort de ma fille, j’avais rencontré les dirigeants de la SNCF pour leur soumettre des suggestions. La première solution serait d’inciter les voyageurs qui prennent les trains en heures creuses à se rassembler en tête du train, près du conducteur. On pourrait même les obliger à aller se regrouper dans ce wagon en condamnant les autres autres portes. A ma connaissance, cela n’a pas été mis en place, ni expérimenté. Que pensez-vous des caméras ? J’avais émis l’idée d’en équiper les wagons. Cela n’empêchera pas les agressions mais facilitera l’identification des auteurs. A mes yeux, le vrai problème est qu’il n’y a aucune personne dans ces trains. On pourrait commencer par remettre plus des contrôleurs. Le conducteur luimême ne sait pas ce qui se passe. Il faudrait des retours sonores entre l’intérieur des wagons et le cheminot, pour lui permettre d’évaluer la situation et de donner l’alerte. Une femme qui voyage seule et isolée dans un wagon est une proie facile. Si elle est attaquée entre deux sta-

Philippe Schmitt.

(LP/CLAIRE GUEDON.)

tions, elle a peu de chance d’en réchapper. Aujourd’hui, les nouveaux trains mis en service permettent de remonter la totalité de la rame. Mais pas les anciens. Pour ma fille, le wagon s’est transformé en une cage dans laquelle elle s’est retrouvée enfermée avec son prédateur. Propos recueillis par Claire Guédon MARDI 21 AVRIL 2009


LES FAITS DIVERS * Assises

Autopsie

Le professeur de droit réaffirme son innocence Toulouse (Haute-Garonne) DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL

L

E VISAGE fermé et grave, Jacques Viguier se montre résolument optimiste. « Je suis fatigué, mais en même temps ce sera une délivrance dans quinze jours, quand je serai acquitté », lâche ce brillant professeur de droit en s’approchant de la cour d’assises de Haute-Garonne. Eprouvé par neuf années passées dans la peau d’un meurtrier présumé, l’enseignant de 51 ans aborde son procès sans laisser paraître une ombre de fébrilité. En apparence confiant face à l’enjeu écrasant. Accusé d’avoir tué le 27 février 2000 à Toulouse son épouse, Suzanne, dont le corps n’a jamais été retrouvé, il risque trente ans de réclusion criminelle.

쐍 Plainte Une enquête préliminaire a été ouverte sur les conditions financières de la rémunération et du départ de l’ancien président du groupe Vinci, Antoine Zacharias, pour abus de biens sociaux et abus de pouvoir. Une plainte contre X, visant le groupe de BTP et son ancien président, avait été déposée le 13 février par un actionnaire du groupe Vinci, dénonçant le montant important des émoluments d’Antoine Zacharias, près de 13 millions d’euros.

쐍 Accident TOULOUSE (HAUTE-GARONNE), HIER. Eprouvé par neuf années passées dans la peau d’un meurtrier présumé, Jacques Viguier ne laisse pourtant pas transparaître une ombre de fébrilité. (AFP/REMY GABALDA.) « Elle est, avec ses frères, la première victime du meurtre, de la disparition, de l’absence. Clémence vit dans cette histoire depuis neuf ans, elle veut donner son point de vue, interroger, comprendre. » Après la lecture de l’acte d’accusation, dont il a — fait rare — remis une copie à chaque juré, le président se tourne vers l’accusé. « Vous avez toujours contesté (NDLR : les faits). Vous avez constaté la disparition de

votre épouse, c’est tout ? » s’enquiertt-il. « Oui », confirme dans un murmure Jacques Viguier. Hier, la cour a commencé l’examen de sa personnalité. « Une petite note de psychorigidité, mais aucune pathologie mentale. Ce n’est ni un déséquilibré ni un jaloux pathologique », estime l’expert psychiatre Daniel Zagury en relevant que les époux Viguier, avant de se déchirer, ont formé un couple complémentaire. Lui, introverti,

conformiste, réservé. Elle, extravertie, originale, expressive. Si les faits étaient avérés, l’expert écarte l’hypothèse d’un assassinat de sang froid, d’un acte guidé par la jalousie ou la vengeance. Reste un « brutal effondrement de ses défenses » face à l’échec de son couple. Mais, bon point pour la défense, aucune expertise ne relève chez l’accusé les traits d’un meurtrier en puissance. Geoffroy Tomasovitch

Affaires

Derichebourg nie tout délit d’initiés L ES REACTIONS se sont succédé, après les révélations samedi dans « le Parisien » et « Aujourd’hui en France », d’une procédure pour « délit d’initiés » visant Daniel Derichebourg, le patron d’un empire réalisant plus de 4 milliards de chiffre d’affaires. L’Autorité des marchés financiers (AMF) a en effet transmis début mars au parquet de Paris une dénonciation officielle pour « fausses informations transmises au marché avec suspicion de délit d’initiés, présentation de faux bilans et majoration de résultats ». Le gendarme de la Bourse soupçonne l’existence de manœuvres financières troubles lors du rachat, entre 2005 et 2007, par Derichebourg du groupe Penauille, spécialiste du service aux entreprises et de l’aéroportuaire.

MARDI 21 AVRIL 2009

A PISTE accidentelle est privilégiée après le décès d’un petit garçon de 6 ans, samedi soir au domicile de ses parents à Lagny-surMarne (Seine-et-Marne). L’enfant est mort des suites d’une blessure par balle au thorax alors qu’il était sous la surveillance de son père, aussitôt placé en garde à vue. Selon les premiers éléments de l’enquête, la victime aurait déclenché le tir en manipulant une arme de type 22 long rifle, que son père conservait illégalement à son domicile. Même si des zones d’ombres persistent selon le parquet, les résultats de l’autopsie ont été jugés compatibles avec les déclarations du père. Il a été mis en examen pour « homicide involontaire par manquement délibéré à l’obligation de prudence et de sécurité » et « détention illicite d’une arme de quatrième catégorie » et laissé libre.

L

EN BREF

« Ce n’est ni un déséquilibré ni un jaloux pathologique » Une serviette en cuir sous le bras, Jacques Viguier, élégant en costume sombre sur chemise bleu clair, s’installe dans le box. La salle est déjà comble. Toulouse se passionne pour l’affaire de ce couple qui se déchirait sur fond d’infidélités réciproques. Le public fait la queue malgré la pluie. Bel homme aux cheveux courts légèrement grisonnants, l’accusé assiste à une première passe d’armes. L’avocat général remet en cause le statut de parties civiles des enfants de Jacques Viguier et de sa belle-mère. Absente, la mère de Suzanne Viguier n’est franchement pas convaincue de la culpabilité de son gendre. Assis, serrés côte à côte, Clémence Viguier, 19 ans, et ses frères Guillaume et Nicolas, 16 ans, ont, eux, toujours vécu avec leur père depuis le drame, sauf pendant ses neuf mois de détention provisoire, faisant bloc autour de lui. « Ils lui font confiance, ce qu’on peut comprendre. Il ne s’agit pas de nier leur douleur », indique l’avocat général, malgré tout gêné par ces parties civiles qui, contrairement à lui, n’accusent pas. L’avocate de Clémence réplique :

La mort par balle du garçon de 6 ans serait accidentelle

La décision de l’AMF de communiquer ce dossier à la justice a-t-elle eu un impact direct sur la Bourse ? Toujours est-il que l’action Derichebourg a chuté, hier, de 11,56 %. Dans ce climat tendu, le groupe Derichebourg est sorti de son silence. Son directeur général adjoint, Bernard Régis, a affirmé que « les faits reprochés dont nous avons connaissance sont de nature administrative et ne relèvent pas, pour nous, de la qualification de délit d’initiés ».

« C’est lui qui a conduit à la cessation de paiement » Selon lui, « les éléments qui pourraient avoir une qualification pénale seraient largement antérieurs à notre

arrivée dans la société ». Une analyse que ne semble apparemment pas partager l’AMF. Par ailleurs, interrogé sur la récente cession de deux filiales en difficulté du groupe (Derichebourg sûreté et Derichebourg sécurité) à la société Vigimark, Bernard Régis a simplement rappelé que « Daniel Derichebourg a permis de sauvegarder 55 000 emplois en investissant dans le groupe Penauille. Aujourd’hui, les métiers de service ont à nos yeux autant de raison d’être que la filière recyclage, même si stratégiquement une ou deux activités avaient peut-être moins de raison d’être au sein du groupe… d’où la recherche de professionnels pour les mener à bien ». Les syndicats ne l’entendent évidemment pas de cette oreille et exigent que Derichebourg

« participe au financement d’un plan de sauvegarde de l’emploi », car « c’est lui, en laissant perdre des marchés, qui a conduit à la cessation de paiement ». Du côté du club de rugby, après une cuisante défaite samedi à Clermont-Ferrand, on estime que cette affaire n’aura pas de conséquence sur le plan sportif. Simon Gillham, directeur général du CA Brive : « Brive, c’est un club de rugby qui est focalisé sur son objectif : être en Coupe d’Europe l’année prochaine. Les trois matchs qui lui restent sont sa seule préoccupation. » Il appartient désormais au procureur de la République de Paris de décider des suites à donner à la plainte de l’Autorité des marchés financiers. Emeline Cazi et Mathieu Le Chevallier

Un homme de 29 ans, père de deux enfants, est mort hier dans un accident d’ULM à quelques pas de sa maison, à Vert-le-Petit (Essonne). Le pilote, originaire d’Eureet-Loir, a lui été grièvement blessé. L’avion, qui emportait les deux hommes avait décollé de Houvillela-Branche (Eure-et-Loir). Le passager voulait survoler sa nouvelle maison. Selon les premiers témoignages, l’appareil aurait raté un virage serré et plongé vers le sol avant de s’écraser dans un champ.

Naturalisations Besson désamorce la polémique ’INTENTION cachée de cette réforme serait qu’il y ait moins de naturalisations, c’est un non-sens ! » martèle le ministre de l’Immigration, Eric Besson, qui présentait hier à Rezé (Loire-Atlantique), sur fond de polémique, les modalités de la nouvelle procédure. Cette réforme, qui prévoit notamment de confier principalement l’examen des dossiers aux préfectures, permettra, plaide-t-il, « de réduire les délais pour les étrangers ». Outre « l’économie pour l’Etat », il balaye l’argument d’un risque de « rupture d’équité » mis en avant par ses détracteurs puisqu’il appartiendra à la sous-direction de la nationalité de Rézé d’assurer « le contrôle et l’harmonisation des décisions » au plan national. Eric Besson a par ailleurs proposé aux syndicats du site d’être associé à l’évaluation de l’expérimentation de la réforme, qui doit d’abord être testée dans vingt préfectures. P.E.

«L

13


Violences Incidents en marge d’une manifestation tamoule N QUARTIER complètement bouclé, un scooter incendié, les vitres de trois bus et de trois autres véhicules brisées : la manifestation de plusieurs centaines de Tamouls originaires du Sri Lanka a dégénéré hier soir à Paris aux abords de la gare du Nord. Le défilé s’était d’abord effectué dans le calme. Des tracts ont été distribués annonçant que « 1 496 civils tamouls, dont 476 enfants » ont été tués dans la journée par l’armée du Sri Lanka, qui a intensifié son offensive contre les rebelles séparatistes tamouls. Depuis le 20 janvier, au moins 3 000 civils ont péri, alors que le conflit, qui dure depuis trente-sept ans, a déjà fait près de 70 000 morts. Le quartier a retrouvé son calme vers 22 heures. Cent soixante-quatre manifestants ont été placés en garde à vue sur les 210 interpellés.

U

LES FAITS DIVERS * Malversations

Enrico Macias victime de la crise financière L

EN BREF

쐍 Tribunal Un juge d’instruction de Créteil a demandé hier le renvoi devant la cour d’assises du Val-de-Marne de six jeunes hommes âgés de 20 à 26 ans, soupçonnés de trois agressions d’homosexuels en 2006 à Vitry-sur-Seine et Paris.

쐍 Meurtre Un quadragénaire a été mis en examen et écroué hier pour le meurtre à coups de sabre de son épouse et de leur fille, âgée de 8 ans, samedi dans le village des Ayvelles (Ardennes). Le couple était en train de divorcer. Le mari, qui prétend avoir voulu se suicider après le drame, a déjà été condamné à de la prison pour des violences sur sa femme.

Enrico Macias a porté plainte pour « abus de confiance » contre sa banque. (LP/F.DUGIT.)

A CRISE financière n’épargne pas les people. Dernière victime en date du cataclysme économique : Enrico Macias. Embarqué dans un complexe montage financier qui passe par l’Islande et le Luxembourg, le chanteur risque de perdre sa villa du sud de la France. « Je suis victime d’une malversation énorme de la banque et c’est pourquoi j’ai porté plainte, nous confiait-il hier, joint par téléphone. Les gens qui m’apprécient s’affolent pour moi mais, personnellement, je ne suis pas inquiet. » Concrètement, Enrico Macias a sollicité il y a environ un an un prêt auprès de la banque Landsbanki Luxembourg, dont la maison mère est en Islande. « J’ai demandé ce prêt pour faire des travaux dans ma villa », précise-t-il. Ce prêt, dont la valeur se monte à « plusieurs dizaines de millions d’euros », est garanti par cette même luxueuse propriété qui fait donc office d’hypothèque. Le crédit octroyé par la banque n’a toutefois rien de conventionnel. Selon le schéma décrit par e M Patrick Georgen, l’avocat luxembourgeois du chanteur, une partie du prêt, entre 30 et 40 %, a été versée en argent liquide et le reste investi dans un contrat d’assurance vie composé d’obligations souscrites auprès de deux banques islandaises. Sauf que, entre-temps, la crise financière est passée par là et que la tempête a particulièrement frappé l’Islande où le secteur bancaire s’est effondré. « La banque m’a donné beaucoup plus d’ar-

gent que je demandais. Le reste, elle l’a gardé et l’a perdu dans des malversations », traduit le chanteur, très remonté contre une banque qui a fait d’autres victimes, beaucoup moins connues celles-là, en France et en Espagne.

« Je veux qu’ils lèvent l’hypothèque » La crise bancaire a donc fragilisé les avoirs des clients. La Landsbanki Luxembourg a été mise en liquidation judiciaire le 12 décembre. Dans le cadre de la procédure de faillite, les liquidateurs entendaient saisir la villa hypothéquée. Un « abus de confiance » dénoncé par Enrico Macias et son avocat qui ont porté plainte en ce sens devant la justice luxembourgeoise. « Je veux qu’ils lèvent l’hypothèque », résume le chanteur. L’affaire devait être plaidée hier à Luxembourg mais l’audience a été reportée faute d’avocat pour les six responsables islandais appelés à comparaître. L’avocat censé les représenter s’est retiré du dossier il y a deux semaines, ce qui va donc obliger les défenseurs du chanteur à relancer la procédure. « On va redéposer la plainte, grommelle l’interprète des Filles de mon pays. En attendant, c’est une nouvelle malversation de la banque. » Sollicités hier par l’AFP, les liquidateurs de l’établissement n’étaient pas joignables. Timothée Boutry

Drame

Mort suspecte d’une famille française en Russie Mer de Barents SUÈDE

RUSSIE FINLANDE ESTONIE LETTONIE LITUANIE BIÉLORUSSIE

Saint-Pétersbourg (Leningrad)

UKRAINE

Moscou KAZAKHSTAN

U

N HOMME d’affaires français et sa famille ont été retrouvés morts hier à leur domicile de Moscou (Russie). Selon les médias russes, les victimes ont été identifiées comme étant Thierry Spinelli, son épouse Olga et leur fillette de 2 ans, Elisa. Installé en Russie depuis plusieurs années, l’entrepreneur français travaillait dans la filière viticole et s’occupait notamment de la promotion des vins français. Confronté à une série d’éléments suspects, le parquet de Moscou a ouvert une enquête pour meurtre. A l’origine, les pompiers moscovites avaient été appelés hier à 6 heures du matin pour un incendie dans un appartement du centre de la capitale. Sur place, les secours ne pouvaient que constater le décès de Thierry Spinelli et de son épouse. Selon l’agence Itar-Tass, la fillette est morte dans les bras des pompiers. Les enquêteurs semblent pour l’heure exclure la piste accidentelle. Selon l’expert qui a examiné sa dépouille, Olga Spinelli a en effet été étranglée. Hier, il était toutefois impossible de savoir si elle était morte ou non avant le déclenchement de l’incendie. Le corps de Thierry Spinelli a quant à lui été découvert en-

14

MOSCOU (RUSSIE), HIER. Les pompiers ont immédiatement constaté la mort de Thierry Spinelli (photo ci-dessus) et de sa femme. ((AFP/ODEVI et RIA NOVOSTI.) tièrement carbonisé, ce qui complique les investigations. Hier soir, par précaution, le quai d’Orsay se refusait à confirmer son identité.

« C’est sans doute un crime crapuleux » Autre élément troublant : la découverte de deux foyers distincts d’incendie. Selon le chef du comité d’enquête auprès du parquet de Moscou, « la porte de l’appartement était ouverte au moment de l’incendie, ce qui appuie également la version d’un incendie criminel ». Par ailleurs, selon une source interne à la police, le 4 x 4 familial, d’ordinaire garé au pied de l’immeuble, avait hier dis-

paru. Autant d’éléments troublants qui ont poussé le parquet de Moscou a ouvrir une enquête pour meurtre pour tenter d’éclaircir le déroulement de cette funeste matinée. Installé en Russie depuis cinq ans, Thierry Spinelli s’était spécialisé dans la filière vinicole. Diplômé de l’école de management de Marseille, il était devenu directeur commercial de la marque Château du Grand Vostock, un vignoble installé dans le sud du pays, créé avec le concours de viticulteurs français. Hier, la direction de l’entreprise se refusait à tout commentaire sur le décès de leur ancien collaborateur. Depuis 2006, Thierry Spinelli travaillait pour le compte de l’entreprise France Direct Vignobles, un groupe-

ment d’intérêt économique de Gironde. « Il habitait déjà en Russie quand nous l’avons embauché, se souvient Pedro Rojo, un des administrateurs du groupement, attristé par la nouvelle. Il était chargé du développement de la commercialisation de nos produits en Russie. » « Ce n’est absolument pas une activité sensible, embraye un de ses contacts girondins. Je ne peux pas expliquer un tel drame. C’est sans doute un crime crapuleux comme il peut y en avoir dans ce pays. » Hier, le Quai d’Orsay se montrait très prudent quant aux circonstances de ces décès, préférant s’en remettre aux conclusions à venir de la police moscovite. T.B. MARDI 21 AVRIL 2009


MARDI 21 AVRIL 2009

15


LES FAITS DIVERS * Polémique

L’héroïne de « Slumdog Millionaire » n’est pas à vendre cières, la famille ayant refusé l’offre de 226 000 " faite par « News of the World ». Dans la foulée, la mère de Rubina, séparée de Rafiq, a déposé plainte et demandé que la garde de l’actrice en herbe lui soit retirée. Face au tollé, Rafiq Qureshi a nié hier, dans les colonnes du quotidien « Times of India », avoir tenté de vendre sa fille. La vidéo de la rencontre avec le journaliste ? « Ma voix a été trafiquée et mes propos modifiés », s’est-il défendu, assurant avoir été harcelé par le faux cheikh. Regard noir pétillant, sourire radieux, la fillette s’est exclamée dans la presse indienne : « Mon papa m’aime et il ne veut pas me vendre. » « News of the World », lui, n’en démord pas. Spécialiste des manipulations, l’enquêteur vedette du journal, qui tire à 3,5 millions d’exemplaires, avait déjà piégé la famille royale d’Angleterre et toute une kyrielle de stars diverses. Au final, « Slumdog Millionaire » a fait plus de 150 millions d’euros de recettes. Et déjà de nombreuses voix s’élèvent pour fustiger les trop faibles retombées financières en faveur de ses acteurs. Pour couper court à la polémique, Danny Boyle a annoncé avoir débloqué 560 000 " au profit d’une fondation, chargée notamment d’assurer un avenir décent aux enfants stars du long-métrage. Une démarche qui laisse sceptique le père de Rubina. « Pour l’instant, nous n’avons rien obtenu de ce film. » Environ 2 300 " ont tout de même été versés à la fillette, mais qui auraient déjà été dépensés par Rafiq Qureshi en soins médicaux et pour l’achat d’un téléphone portable.

«S

LUMDOG STAR for sale ! » Le titre, annonçant que la star du film « Slumdog Millionaire » est à vendre, s’affichait dimanche en grosses lettres à la une de « News of the World ». Selon ce tabloïd anglais à la réputation sulfureuse, le père de Rubina, l’une des jeunes actrices indiennes du chef-d’œuvre réalisé par Danny Boyle, ne serait pas resté insensible aux 20 millions de roupies offerts en échange de son adoption. Récompensé par huit Oscars à Hollywood, « Slumdog Millionaire » met en scène l’histoire d’un jeune garçon issu des bidonvilles de Bombay, en Inde, qui parvient en finale de la version locale du jeu « Qui veut gagner des millions ? ». Et des millions, ce sont justement les proches de Rubina, 9 ans, l’une des actrices du film, qui voudraient en engranger. Rafiq Qureshi, le père de celle qui joue l’héroïne, Latika, durant son enfance, aurait accepté de négocier une éventuelle adoption de la fillette, moyennant finances.

Piégé par un journaliste C’est, en tout cas, ce qu’affirme, vidéos et photos à l’appui, « News of the World », dont l’un des journalistes s’est fait passer pour un cheikh censé représenter les intérêts d’une riche famille de Dubaï. « Ma fille n’est pas une enfant ordinaire. C’est une enfant oscarisée ! » aurait justifié Rafiq Qureshi lors d’une rencontre qui a eu lieu la semaine dernière dans un palace de Bombay, en présence de son beaufrère. Le deal aurait finalement avorté pour des questions finan-

MUMBAI (INDE), DIMANCHE. Rafiq Qureshi s’est rendu avec sa fille Rubina au poste de police afin d’être entendu sur cette affaire d’adoption moyennant finances. (REUTERS/STRINGER.)

Nicolas Jacquard

EN BREF

101.1 Paris - Fréquences nationales sur www.radioclassique.fr

+d’1million d’auditeurs par jour *

meilleure progression d’audience radio sur 1 an** Radio Classique

Europe 1 +4,4%

RTL2 +4,5%

France Inter +5,1%

France Bleu +6,4%

Le Mouv’ +7,8%

RMC +13,0%

+24,9%

쐍 Justice

쐍 Insolite

Le violeur en série présumé, interpellé vendredi soir à Paris a été mis en examen et écroué hier après avoir avoué un nouveau fait durant sa garde à vue. Victor B., 37 ans, surnommé le violeur au lacet, avait déjà reconnu six viols et sept tentatives de viols commis depuis 2004. Il a été confondu grâce à son ADN.

Un taureau, qui s’était échappé hier matin d’un abattoir de SaintEtienne (Loire) a été retrouvé dans la soirée près d’une maison de retraite, à La Talaudière. L’unité animalière des sapeurs-pompiers a fait cesser la balade de la bête de 400 kg, qui avait été recherchée par les forces de l’ordre, aidées par un hélicoptère. Endormi à l’aide d’un fusil hypodermique, le fuyard a été remis, vers 22 heures, à son propriétaire. Malgré sa cavale de plusieurs kilomètres en zone urbaine, le taureau n’a pas fait de blessé.

쐍 Terrorisme La CIA a soumis 183 fois le « cerveau » pakistanais des attentats du 11-Septembre, Khalid Cheikh Mohammed, à la simulation de noyade. Ces techniques d’interrogatoire figurent dans une note interne de 2005 du département de la Justice, dont « le New York Times » a révélé hier l’existence. Le président Barack Obama avait évoqué ces interrogatoires musclés. Il avait ajouté que les agents ne seraient pas poursuivis.

쐍 Délinquance Le nombre de vols à main armée avec armes à feu, entre avril 2008 et mars 2009, a augmenté de 23 % par rapport à la même période des douze mois précédents, selon le bilan mensuel de l’Observatoire national de la délinquance.

ASSAINISSEMENT MAISON INDIVIDUELLE Fosse Septique + Filtre Compact EPARCO

ECO-PRÊT 0 % Appelez le

* Médiamétrie 126 000 Radio jan-mars 2009, LàV 5h-24h, AC en milliers, 13+. AC Radio Classique : 1042000 auditeurs/jour. ** Médiamétrie 126 000 Radio jan-mars 2009 vs jan-mars 2008, évolution en % de l’AC en milliers, LàV 5h-24h, 13+. Contact régie publicitaire : Les Echos Médias - Tél. 01 44 88 42 32 - jmorel@lesechosmedias.fr

16

www.eparco.info MARDI 21 AVRIL 2009


MARDI 21 AVRIL 2009

17


LES SPORTS

www.leparisien.fr www.aujourdhui.fr

Lyon s’en relèvera-t-il ? Relégués à la 3e place du classement à 4 points de Marseille, les Lyonnais ne ressemblent plus à l’équipe sept fois championne de France. Football LIGUE 1

C

’ETAIT le 24 février dernier et ce soir-là, il fallait être devant sa télévision ou au stade de Gerland pour assister au seul vrai match de football de Lyon en 2009, un magnifique 1-1 face à Barcelone en 8e de finale aller de la Ligue des champions. Avant et surtout depuis, l’OL ne ressemble plus à grand-chose et notamment pas à une équipe de football, avec 9 rencontres toutes compétitions confondues pour 5 défaites, 12 buts marqués et 16 encaissés. I Aucun fond de jeu. Arrêts de Lloris, coups de pied arrêtés de Juninho, buts de Benzema : Lyon avançait dans ce championnat sur ce triptyque depuis le début de saison. Si le premier pilier est toujours solide, les deux autres s’effritent. Du coup, Lyon ralentit, doublé par les dynamiques marseillaises et bordelaises (5 victoires consécutives pour ces deux clubs). Mais si Benzema marque moins, l’attaquant n’y peut pas grand-chose. C’est que dans le jeu lyonnais il n’y a plus rien ou presque. Les côtés ressemblent à un désert où Keita et Ederson cherchent la lumière et Benzema du soutien. Orphelin de Fred, le prodige de 21 ans doit désormais miser sur un exploit personnel pour marquer. Les centres, les passes n’arrivent pas, mais Lyon sait-il exactement ce que jouer vers l’avant veut dire ? Gerland s’ennuie — Aulas l’a même admis — et gronde, comme face à Monaco. En cause : Claude Puel et une tactique inflexible du replacement. Toulalan et Makoun n’ont pas le droit de monter, Juninho n’a plus vraiment les jambes, les latéraux restent derrière. Puel se risque même à des expérimentations, comme Ederson attaquant. Aucune folie ni inspiration n’agrémentent sa tactique. Comme

STADE CHABAN-DELMAS (BORDEAUX), DIMANCHE. Karim Benzema (au centre) marque moins. Mais c’est l’ensemble du jeu lyonnais qui s’est appauvri. (LP/MATTHIEU DE MARTIGNAC.) le dit Jean-Pierre Papin, « si Lyon doit mourir, autant mourir avec le panache ». Ce n’est pas vraiment le chemin pris. I Une équipe en fin de cycle ?

« Nous avons certainement perdu un peu du talent qui était le nôtre depuis un certain nombre d’années », a reconnu hier, sur RTL, Bernard La-

« Je ne les vois pas champions » DIDIER DESCHAMPS, ex-entraîneur de Monaco et de la Juventus Turin ELON le capitaine des champions du monde 1998, le calendrier et la dynamique de jeu plaident en faveur de l’OM et de Bordeaux. Lyon peut-il conserver son titre ?

S

I Didier Deschamps. Ce sera très compliqué. Je ne les vois pas champions cette année. Lyon a quatre points de retard sur l’OM et même cinq si on tient compte de la différence de buts (+ 26 contre + 18). A six journées de la fin, c’est vraiment beaucoup. La dynamique de jeu et le calendrier plaident clairement en faveur de l’OM et de Bordeaux. L’OL est-il une équipe sur le déclin ? Le mot est fort, mais ce qui est sûr, c’est que Lyon est moins fort que les années précédentes. Etre champion sept fois d’affilée, c’est

18

exceptionnel. Mais cela signifie aussi que, chaque année, il est toujours plus compliqué de se motiver pour le même objectif. Que change cette possible fin de règne ? Cela donne surtout un intérêt supplémentaire à la Ligue 1. Le plus important, c’est que, d’un coup, le titre de champion n’est plus banalisé comme c’était le cas ces dernières saisons. Etre champion, c’est quelque chose de très difficile et on s’en rendait moins compte. Lyon paye-t-il déjà le fait de ne pas avoir recruté de joueurs lors du mercato hivernal ? C’est un peu compliqué de l’affirmer maintenant. Une équipe se construit surtout en début de saison. Mais lors du bilan, cela pourrait être une des explications. Propos recueillis par Christophe Bérard

combe, le conseiller du président Aulas, qui juge la situation inquiétante. Vendredi soir, après la réception du PSG, l’OL peut être éjecté du podium. A 5 matchs du terme du championnat, l’événement serait considérable. Si malgré la crise, le club de Jean-Michel Aulas peut se passer financièrement de la Ligue des champions une saison, il n’échappera pas au grand ménage estival. Au-delà de la 3e place, Puel, malgré encore trois ans de contrat, pourrait être remercié, Benzema choisir quand même de partir (à quoi bon jouer la Coupe de l’UEFA ?) et les cadres priés de passer la main. Cris et Juninho sont moins décisifs, Govou souvent blessé. La relève est-elle là avec Mensah, Pjanic, Ederson ? Ces

joueurs semblent encore tendres et leur adaptation incertaine. I Aulas, un patron devenu si

discret. Empêché par les pouvoirs publics de mener à bien l’un de ses projets phare, le grand stade à Lyon, le boss est en retrait cette saison. C’est principalement le résultat du fonctionnement voulu par Claude Puel, qui aime que la parole sportive les soirs de match demeure dans le camp des hommes de terrain. Après match, Jean-Michel Aulas reste désormais muet. Il n’a pas dérogé à cette habitude après la défaite à Bordeaux. « Le président ne nous a pas dit grand-chose », a confirmé hier Jérémy Toulalan. On préférait quand il parlait. Adepte d’une communication de protection de son groupe,

quitte à passer pour le méchant de l’histoire, il savait comme personne calmer, recadrer ou distiller les piques et les bonnes phrases, accaparant pour lui seul toute la pression. Aujourd’hui, Lyon est un club ordinaire, à tous les niveaux. Il rate parfois son recrutement, s’enferme dans les banalités les soirs de défaite, joue mal et fait même, à l’image du léger entraînement d’hier, comme si de rien n’était. Lyon est devenu si ordinaire qu’il pourrait, comme 17 clubs de Ligue 1 chaque saison, ne pas disputer la Ligue des champions l’année prochaine. « Ce ne serait pas une catastrophe, mais pas loin… », a tout de même admis Toulalan. Dominique Sévérac (avec Y.L. à Lyon)

Le calendrier des quatre premiers Journées

1

MARSEILLE

2

BORDEAUX

3

LYON

4

PSG

64 points 62 pts 60 pts 59 pts

33e 34e 35e 36e 37e 38e Va à Lille

Reçoit Toulouse

Va à Nice

Reçoit Lyon

Va à Nancy

Reçoit Rennes

Va à Rennes

Reçoit Sochaux

Va à Valenciennes

Reçoit Le Mans

Reçoit Monaco

Va à Caen

Reçoit PSG

Va à Valenciennes

Reçoit Nantes

Va à Marseille

Reçoit Caen

Va à Toulouse

Va à Lyon

Reçoit Rennes

Va au Mans

Reçoit Auxerre

Va à Valenciennes

Reçoit Monaco R. S.

MARDI 21 AVRIL 2009


LES SPORTS Football, Ligue 1

Makelele à la Bastille

(LP/MARC MENOU.)

Pourquoi Bordeaux peut croire au titre

PLACE DE LA BASTILLE (PARIS XIIe), HIER. Les fans du PSG ne pourront qu’apprécier. Claude Makelele a désormais son portrait placardé sur les murs de Paris. A Bastille, à l’angle des rues de Charenton et du Faubourg-Saint-Antoine, une immense affiche (haute de plus de 6 m) a été accrochée sur la façade de l’immeuble qui abrite le magasin Nike. On y voit ainsi le capitaine parisien faisant le signe de la victoire, comme un message envoyé à tous les supporteurs en cette fin de saison. Il s’agit en fait d’une campagne de publicité mondiale organisée par l’équipementier américain pour promouvoir l’une de ses vestes. Plusieurs sportifs, comme Rafael Nadal ou encore le Marseillais Ben Harfa, y ont participé.

STADE CHABAN-DELMAS (BORDEAUX), DIMANCHE. Deuxièmes à seulement deux points de l’OM, les Bordelais, sur une bonne dynamique, sont toujours bien placés. Ils gardent l’espoir de décrocher la couronne de champion de France. (LP/MATTHIEU DE MARTIGNAC.)

Bordeaux (Gironde) DE NOTRE CORRESPONDANT

C

ONVAINCANTS vainqueurs de Lyon dimanche (1-0), les Girondins peuvent rêver d’un printemps doré. Dix ans après leur dernier titre de champion de France, ils ne cachent plus leurs ambitions. La finale de la Coupe de la Ligue, samedi face à Vannes, risque pourtant de casser cet élan. « On aurait préféré enchaîner en championnat mais on se doit de gagner ce match », reconnaît Laurent Blanc. I La dynamique. Pour la deuxième fois de la saison, Bordeaux vient d’aligner cinq victoires consécutives en Ligue 1. Et ce n’est pas un hasard. Les jours qui ont suivi le naufrage à Toulouse le 7 mars (3-0) ont été déterminants. Dans l’intimité des vestiaires, Laurent Blanc a prononcé

un discours très musclé pour placer ses joueurs devant leurs responsabilités. « C’était normal que le coach nous bouge. On a pris conscience qu’on ne pouvait pas continuer comme ça », confie Marouane Chamakh. Message reçu. Avec quinze points pris sur quinze possibles, les Girondins ont parfaitement réagi. « Même si la pression va devenir de plus en plus forte, nous avons la ferme intention de continuer sur cette lancée », estime Ulrich Ramé. I La défense. Si Bordeaux n’a que la cinquième défense de Ligue 1 (29 buts), il n’a plus encaissé le moindre but depuis le 14 mars face à Nice, sur un penalty de Bamogo, soit quatre journées de L 1. Face à Lyon, la présence de Fernando aux côtés de Diarra a facilité les choses. « On a su résister aux offensives lyonnaises. Avant on prenait trop de buts, maintenant ce n’est plus le cas et cela fait toute la différence puisqu’on

continue à en marquer », explique l’ancien Lyonnais. I Le physique. Une grosse intensité physique, des cadres, Diawara, Diarra, Wendel, Fernando performants, Bordeaux a tenu son rang dans un match où il était attendu au tournant. « Je pense qu’on a battu Lyon parce qu’on était meilleur physiquement. On a su mettre beaucoup d’intensité dans les duels. Ce fut une prestation de qualité », analyse Laurent Blanc. I Le déclic. Bordeaux, qui n’avait plus dominé l’OL à domicile en L 1 depuis dix ans, a vaincu le signe indien. Il porte au passage sa série d’invincibilité sur son terrain à trente rencontres. « C’était capital de les battre. Cela va nous donner encore plus confiance. On peut être champions de France. J’y crois de plus en plus », assure Wendel. Simon Rodier

Coupe de la Ligue, finale J - 4

Vannes se met au vert Depuis hier et jusqu’à samedi, jour de la finale de la Coupe de la Ligue entre Bordeaux et Vannes (Ligue 2), Christophe Revel, le gardien vannetais, nous dévoile son carnet de bord. OTRE MISE au vert a démarré hier avec un rendezvous à 10 heures. On est ensuite parti dans un endroit secret qui se trouve à 25 km de Vannes. L’hôtel est sympa, mais c’est le genre d’établissement qu’on a l’habitude de fréquenter durant la saison. Cette première journée a été cool avec un footing d’une vingtaine de minutes sur la plage et repos l’après-midi. On a fait une partie de pétanque, mais ce n’est pas trop mon truc. Je suis plutôt

«N

MARDI 21 AVRIL 2009

un joueur de palet. C’est un jeu breton et vendéen proche de la pétanque et composé d’une planche en bois et de palets en plomb. Mais on a oublié d’emporter la planche. On n’a pas été bon sur ce coup-là ! « On a joué aussi au poker. J’aime beaucoup. Avant, j’étais tarot, mais l’avantage du poker, c’est qu’on peut y jouer à dix. Je n’ai pas regardé Montpellier - Lens. Je ne suis pas très fan des matchs de foot à la télé, surtout à l’hôtel. Chez moi, je n’ai ni Canal + ni le câble. Je ne suis pas très favorable à ces mises au vert, car ma famille me permet de ne pas penser au foot. Je peux cependant comprendre que certains aient besoin de prendre leurs distances. Mais à grand événement, grande préparation. » Propos recueillis par Farid Zouaoui

PSG EXPRESS I Hier. Repos. I Aujourd’hui. Entraînement à 17 heures au camp des Loges. I Infirmerie. Traoré (adducteurs droits), Chantôme (béquille cuisse droite) et Kez-

man (tendon d’Achille gauche). I Rendez-vous. Lyon - PSG, 33e journée de L 1, vendredi 24 avril au stade de Gerland à 20 h 30 (en direct sur Orange Sport).

Les vidéos du PSG sur notre site

Real Madrid

Faubert paie son « oubli » ULIEN FAUBERT, le milieu de terrain français de 25 ans du Real Madrid, a été sanctionné hier par son club. Il devra s’acquitter d’une amende, dont le montant n’a pas été dévoilé, pour avoir manqué dimanche l’entraînement. « Il s’est embrouillé, rien de plus. Il pensait que dimanche était un jour libre, comme c’est normalement le cas », a déclaré hier l’entraîneur Juande Ramos qui assure qu’il « n’y a aucun problème ». Un « oubli » explicable : en temps

J

normal, lorsqu’il n’y a pas de match intercalé en semaine, le club laisse souffler les joueurs le lendemain de la rencontre de championnat du week-end. Mais cette fois-ci, les Madrilènes devaient préparer le match de ce soir contre Getafe. Depuis son arrivée en février, en provenance du club anglais de West Ham qui l’a prêté pour 1,5 million d’euros avec option d’achat, le Français vit une situation difficile. Il n’a joué qu’une vingtaine de minutes sous les couleurs madrilènes.

EN BREF

쐍 Football

Christophe Revel, le gardien de Vannes. (PHOTOPQR/« OUEST FRANCE »/THOMAS BREGARDIS.)

Le choc entre Bordeaux et Lyon dimanche soir a réalisé une audience de 2,54 millions de téléspectateurs, soit autant que lors du dernier PSG - OM (2,57 millions). Le record cette année (et de toute l’histoire de la L 1) est toujours détenu par Lyon - Marseille qui a attiré plus de 2,9 millions de Français en décembre dernier. Le match entre le Stade rennais et Bordeaux (33e journée) ne pouvant se dérouler ce week-end

(les Girondins disputent la finale de la Coupe de la Ligue face à Vannes samedi) se jouera soit le mercredi 29 avril, si les Rennais se qualifient ce soir face à Grenoble pour la finale de la Coupe de France, soit le 8 mai en cas d’élimination. Michel Seydoux, qui avait pris la présidence de Lille en avril 2002 indiquant à l’époque son ambition de rester seulement dix ans, envisage désormais de rester quelques années supplémentaires afin de profiter du Grand Stade dont les travaux débutent cet été.

19


LES SPORTS Football/Coupe de France (demi-finale)/Grenoble (L 1) - Rennes (L 1)

LIGUE 2

Lens a un pied en Ligue 1 N S’IMPOSANT à Montpellier E (0-1) hier soir, les Lensois font un pas vers la Ligue 1. A six journées de la fin, ils comptent sept points d’avance sur le quatrième. Rien n’est joué, en revanche, pour les deux autres billets puisque Metz et Strasbourg, tous deux battus vendredi, voient Boulogne et Tours recoller à respectivement un et trois points du podium. La situation se complique également pour Montpellier et surtout pour son entraîneur, Rolland Courbis, qui pourrait faire les frais du revers d’hier. Hier (32e journée) Montpellier - Lens ................................. 0-1. ! But : Jemaa (73e). Ce soir Reims - Brest, match en retard (11e journée). CLASSEMENT Pts J. G. N. P. p. c. Diff. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20

Lens Metz Strasbourg Boulogne Tours Montpellier Angers Dijon Vannes Sedan Guingamp Bastia Amiens Clermont Foot Ajaccio Brest Châteauroux Reims Troyes Nimes

61 56 55 54 52 50 47 45 44 43 42 40 37 37 37 35 34 33 33 30

32 32 32 32 32 32 32 32 32 32 32 32 32 32 32 31 32 31 32 32

18 16 15 16 15 14 12 12 12 11 9 11 8 9 9 10 8 7 8 7

7 8 10 6 7 8 11 9 8 10 15 7 13 10 10 5 10 12 9 9

7 8 7 10 10 10 9 11 12 11 8 14 11 13 13 16 14 12 15 16

42 44 49 39 46 53 41 37 26 35 31 32 28 39 39 34 31 38 32 26

28 32 38 31 38 33 34 39 35 37 26 41 30 46 49 38 39 45 39 44

14 12 11 8 8 20 7 -2 -9 -2 5 -9 -2 -7 -10 -4 -8 -7 -7 -18

I La prochaine journée (33e). 24 avril : Ajaccio - Amiens ; Brest - Sedan ; Clermont - Reims ; Nîmes - Dijon ; Angers - Boulogne ; Lens - Bastia ; Troyes - Montpellier. 25 avril : Tours - Guingamp. 27 avril : Strasbourg - Metz. 5 mai : Vannes - Châteaureaux.

EN BREF

쐍 Football Fabio Cannavaro, le défenseur italien de 35 ans, en fin de contrat avec le Real Madrid (L 1 espagnole), discute avec la Juventus Turin (L 1 italienne) d’un potentiel retour, trois ans après son départ. « La Juve a fait une offre intéressante, exactement ce que nous cherchions », a reconnu son agent. Le joueur a également reçu des propositions d’Angleterre, de Russie et du Bayern Munich. Sören Larsen, l’attaquant danois de 27 ans de Toulouse touché au genou gauche dimanche avec l’équipe réserve, sera indisponible au moins jusqu’à la fin la saison. La Juventus Turin (L 1 italienne) a écopé d’un match à huis clos (qui se déroulera le 3 mai lors de la réception de Lecce) après les cris et autres chants racistes proférés par les supporteurs du club à l’encontre de l’attaquant de l’Inter Mario Balotelli, dimanche lors du choc opposant les deux équipes. Mohamed al-Fayed, le propriétaire de Fulham, juge que le football anglais est « dirigé par des ânes qui ne comprennent rien aux affaires » car ils refusent d’introduire des règles de limitation des salaires des joueurs.

20

Le Crom retournerait bien au Stade de France 20 h 45

R

ONAN LE CROM n’est plus qu’à une marche d’un retour au Stade de France. Doublure de Vedran Runje la saison dernière à Lens, l’actuel gardien remplaçant de Grenoble garde un souvenir amer de la finale de la Coupe de la Ligue perdue (2-1) face au PSG. « Ce match devait constituer l’apothéose de ma carrière mais il m’en restera toujours un goût d’inachevé malgré l’ambiance magnifique », soupire ce garçon de 34 ans. Le penalty transformé par Bernard Mendy à l’ultime minute l’a longtemps hanté. « J’ai dit à M. Duhamel qu’il manquait de sensibilité et qu’il n’avait pas le droit de priver les joueurs et les supporteurs lensois de trente minutes supplémentaires, se souvient-il. Revenir à Saint-Denis un an après constituerait une petite revanche personnelle. »

« Humainement, jouer cette finale serait fabuleux » Grâce aux coupes, Le Crom retrouve une petite part de lumière. Comme à Auxerre, Saint-Etienne et Lens par le passé, il est resté cette saison à Grenoble dans l’ombre du titulaire Grégory Wimbée. « Sans sa blessure lors de la préparation, les choses auraient pu être différentes, considère l’entraîneur grenoblois, Mecha Badzarevic. Dans un groupe, c’est vraiment le mec idéal. Il est équilibré, posé et sait toujours avoir le bon mot pour ses coéquipiers. » Même s’il lui préférait à l’époque Fabien Cool, Guy Roux, son ancien entraîneur à Auxerre, est tout aussi élogieux. « Ronan est souvent meilleur que le titulaire, lance-t-il. A Lens, je voulais le faire jouer mais je ne suis pas resté assez longtemps… Il ne lui a manqué qu’un peu de chance, car avec Troyes (NDLR : 2005-2007) il avait réussi deux grosses saisons, mais le club était descendu en L 2. » De son côté, Ronan Le Crom, qui

avait décliné à l’intersaison une offre de l’OM pour être doublure de Mandanda, ne se satisfait pas vraiment de son statut d’intermittent du spectacle. « Je suis toujours avide de jouer, avoue-t-il. Mais comme je suis un garçon pas embêtant et bien éduqué, je place le collectif avant mon petit cas personnel. Dans ma situation, il faut savoir rester philosophe, ne pas se rendre malade et surtout avoir des hobbys en dehors du foot. » Dans les Alpes, le Breton amoureux de la nature a ainsi trouvé un environnement propice à l’évasion avec sa famille. Côté terrain, il a découvert un vestiaire soudé. « J’aime bien vanner et on est nombreux à partager ce sens de l’humour, sourit-il. On est beaucoup d’anciens à avoir pas mal roulé notre bosse, on va donc à l’essentiel. Humainement, jouer cette finale serait fabuleux. » Laurent Pruneta

I Guy Lacombe, l’entraîneur de

Rennes en fin de contrat en juin et à qui ses dirigeants avaient proposé en début d’année une prolongation de contrat de deux ans, a déclaré qu’il n’y avait aucune réunion prévue avec la direction du club dans les prochains jours pour évoquer son avenir au sein du club breton.

LES EQUIPES GRENOBLE - RENNES Ce soir 20 h 45, au stade des Alpes. Arbitre : M. Piccirillo. Grenoble : Le Crom - Regragui, Paillot, Cesar, Robin (ou Vitakic) - Touré, Batlles (cap.), Romao, Courtois Boya, Moreira. Rennes : Douchez - Fanni, Hansson (cap), Mbia, Bocanegra - Lemoine, Br. Cheyrou - Danzé, Leroy, Sow Thomert.

LES DEMI-FINALES Ce soir, 20 h 45 Grenoble (L 1) - Rennes (L 1)/France 2 Demain, 20 h 45 Toulouse (L 1) - Guingamp (L 2)/Eurosport

STADE DES ALPES (GRENOBLE), LE 18 MARS. Malgré son statut de gardien remplaçant, Ronan Le Crom, âgé de 34 ans, se sent bien à Grenoble. (PRESSE SPORT/FEL.)

Natation, Championnats de France J - 1

La guerre psychologique a commencé

J

AKED. Un nom barbare qui risque de faire des vagues à partir de demain, et jusqu’à dimanche, dans le bassin de Montpellier où ont lieu les Championnats de France, point de passage obligé pour les Mondiaux de Rome cet été. Jaked, comme le nom d’une combinaison de fabrication italienne intégralement recouverte de polyuréthane (et non pas des plaques comme pour les autres marques). Ce procédé assure une flottabilité unique à son propriétaire et un gain de temps précieux (« un ou deux dixièmes sur 50 m », selon Romain Barnier, l’entraîneur des Marseillais). Homologuée le 3 juin 2008 par la Fédération internationale, la Jaked pourrait ne pas survivre à de nouveaux tests effectués actuellement à l’Ecole polytechnique de Lausanne. Mais les résultats ne seront pas connus avant fin avril, donc après les France. En attendant le verdict, son utilisation divise la natation française. Pour les uns, on dénature ce sport, pour les autres « cela fait partie du jeu ». L’ambiance, déjà tendue dans le monde du sprint

tricolore, risque fort de devenir explosive lorsque les stars du moment entreront en action. Ainsi parmi les relayeurs du 4 x 100 m, vice-champions olympiques à Pékin et candidats à un ticket pour Rome sur 50 et/ou 100 m, il y a ceux qui la porteront… et les autres.

« La stratégie sera de savoir quand utiliser la combinaison » A Marseille, où évoluent les internationaux Fabien Gilot et Frédérick Bousquet, on ne fait pas mystère que la Jaked fera partie de la stratégie adoptée. On appelle ça la guerre psychologique. « On s’oriente effectivement vers la Jaked, confirmait hier soir Maxime Corniller, coentraîneur de Bousquet. Sur le marché, c’est actuellement la plus performante. Ça va être drôle de voir les réactions en chambre d’appel entre ceux qui l’auront et ceux qui ne l’auront pas… » Le club phocéen a prévu une réunion technique aujourd’hui mais le choix semble fait. D’autant

plus facilement que Bousquet, qui s’engagera dans les prochains jours avec un nouvel équipementier, est libre d’enfiler la combinaison qu’il veut, et que Gilot ne dispose pas d’un assez gros contrat pour s’encombrer d’états d’âme. Tout le contraire d’Alain Bernard, champion olympique en titre du 100 m, et nouvel ambassadeur de la marque Arena. Même chose pour son dauphin Amaury Leveaux, le cador de l’écurie Tyr. La révolution est telle que toute la natation française s’y colle. Exemple avec le Lagardère Paris Racing : « J’étais contre mais puisque tout le monde s’y est mis, on s’est équipés aussi, confirme Frédéric Vergnoux, l’entraîneur parisien. Désormais la stratégie sera de savoir quand l’utiliser. Le matin pour nager facile en séries ou le soir pour être performant en finale. » Philippe Lucas, exmentor de Laure Manaudou, annonce que « près de la moitié des nageurs » utiliseront la Jaked à Montpellier. Si c’est le cas, il ne faudra plus alors parler d’une vague mais bien d’une déferlante. F.M. et S.L. MARDI 21 AVRIL 2009


LES SPORTS Tennis/Tournoi de Barcelone

Judo, Championnats d’Europe

Gasquet reprend du service

Teddy Riner au tapis

Barcelone (Espagne) DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL

S

OUS les courts ocre entourés de cyprès du très sélect club de polo de Barcelone, Richard Gasquet, avec Arnaud Clément en sparring-partner, met la dernière main à son retour sur terre. Cet après-midi en fin de journée, l’ex-no 1 français affronte le Tchèque Hernych (no 62) au premier tour du tournoi catalan. Avec, en ligne de mire, un possible 8e contre l’ogre Nadal. Un retour à la compétition cinq semaines après son ultime match officiel perdu face à Verdasco au 2e tour d’Indian Wells et un forfait à Miami pour cause d’inflammation récurrente à l’épaule droite. Avec dans l’intervalle du repos, du travail musculaire… et une sévère remise en question.

« Il a fallu du temps pour que Richard comprenne et qu’il accepte de faire un vrai travail de renforcement du haut du corps, confie Guillaume Peyre, l’entraîneur du no 21 mondial. Il en doutait un peu, la musculation l’a toujours effrayé car il avait peur de perdre en vitesse de bras. Aujourd’hui, il n’a plus le choix s’il veut être fort et régulier toute l’année. Il est dos au mur. Il doit mettre de la viande autour de l’épaule. S’il ne fait rien, la douleur reviendra. »

ver une solution avant la saison sur terre battue », explique Gasquet. Jugé trop juste pour Monte-Carlo, l’Héraultais a été déclaré bon pour le service en Espagne. Et devrait enchaîner Rome, Estoril et Madrid. « Nous doserons au fil des matchs et s’il faut faire des impasses nous en ferons, prévient Peyre. Notre seul objectif, c’est qu’il soit à 100 % à Roland-Garros. Il doit régler son jeu et se reconstruire un capital confiance sur terre, où il n’a pas joué l’an passé

Objectif Roland-Garros

(NDLR : deux tours à Monte-Carlo, un à Rome et Hambourg). »

Depuis deux semaines, Gasquet a changé sa garde rapprochée et suit un nouveau programme mis en place par Christophe Gaillard et Michel Franco, les deux ostéopathes qui se relaient auprès des joueurs du Team Lagardère. « Je n’ai jamais eu aussi mal que depuis le début de l’année et je voulais à tout prix trou-

Pas question de tirer des plans sur la comète. « On a démonté toutes les pièces de la mécanique, on les remonte et quand tout sera stabilisé on fera en sorte qu’il n’y ait plus de rouage qui se grippe », résume Franco, qui a suivi pendant quatre ans Mauresmo. « Tous les signaux sont au vert, mais il n’y a que les matchs qui pourront me rassurer », conclut Gasquet. Eric Bruna I 1er tour : Rochus (Bel) b. DEVILDER 6-4, 6-4 ; Martin (Esp) b. GICQUEL 6-3, 6-4 ; Kunitsyn (Rus) b. Ferrero (Esp) 7-5, 7-6 (7/3).

Le coup de sang de Gicquel UR UN COURT, Marc Gicquel, 32 ans (no 53), est un sanguin. Hier, chauffé par deux supporteurs provocateurs de son adversaire espagnol Alberto Martin, vainqueur 6-3, 6-4, le Breton est passé très près de la mise aux poings. Raquette en main, le Français a filé dans la tribune des spectateurs pour corriger des malotrus qui n’en menaient pas large. Ce qu’il aurait sûrement fait sans l’intervention sur le fil de Guillaume Peyre, le coach de Gasquet, qui a eu toutes les peines du monde à calmer l’ire de son compatriote.

S

INDIAN-WELLS (CALIFORNIE), LE 22 MARS. Cela fait un mois que Richard Gasquet a disputé son dernier tournoi. (DPPI/TENNIS MAG/VIRGINIE BOUYER.)

Olympisme/Elections N MOIS avant l’assemblée générale élective du Comité national olympique et sportif français (CNOSF), le 19 mai prochain, les quatre candidats à la présidence passent leur grand oral. Chacun des prétendants à la succession de Henri Sérandour, en poste depuis 1993, disposera de quarante-cinq minutes pour convaincre les représentants des fédérations affiliées au CNOSF, ce soir, dès 18 heures, à la maison du sport français (Paris XIIIe).

MARDI 21 AVRIL 2009

même si Riner aurait pu s’offrir, à tout juste 20 ans, un deuxième titre continental senior, son vrai objectif reste le Championnat du monde qui se déroulera fin août à Rotterdam. Le judoka du LP Racing s’est blessé vendredi en « luttant avec ses collègues » avant l’entraînement. « Sa jeunesse est la force de Teddy, mais c’est aussi sa faiblesse, glisse Rosso. Ça va lui mettre un peu de plomb dans la tête. Ces Europe lui faisaient plaisir car il est dans le défi d’obtenir le plus de titres possibles, mais ce qui nous intéresse c’est qu’il ait le plus de titres mondiaux ou olympiques… » Vincent Melosci

EN BREF

쐍 Athlétisme Usain Bolt participera à la réunion de Crystal Palace à Londres, les 24 et 25 juillet. Le triple champion olympique devrait s’aligner sur 100 m et 200 m. Il sera aussi au Stade de France le 17 juillet.

쐍 Cyclisme Le grimpeur néerlandais Robert Gesink (Rabobank) a déclaré forfait pour le départ de la Flèche wallone en raison d’une douleur au genou droit. Troisième dimanche de l’Amstel Gold Race, le coureur doit observer deux jours complets de repos. Sa participation à Liège-Bastogne-Liège, qui aura lieu dimanche, reste incertaine. Le Dauphiné libéré s’élancera de Nancy le 7 juin, avec l’Espagnol Alberto Contador (Astana) en tête de liste. Le Critérium fait office de répétition du Tour de France pour la plupart de ses favoris.

쐍 Rugby Bourgoin, en difficulté dans le Top 14 et qui doit également trouver 2 millions d’euros d’ici à la fin de la saison pour équilibrer son

En direct à la télé

CNOSF : Le grand oral des candidats U

ES CHAMPIONNATS d’Europe à Tbilissi (Géorgie), de vendredi à dimanche, se disputeront sans Teddy Riner. Le forfait du médaillé de bronze à Pékin et champion du monde des lourds était dans l’air depuis vendredi dernier, il a été officialisé hier. A la lumière de l’IRM passée samedi, qui a révélé une petite lésion au biceps droit, le staff tricolore a préféré jouer la sécurité. « C’est uniquement préventif, explique Patrick Rosso, le patron du secteur masculin. S’il s’agissait des JO ou des Monde, on n’hésiterait pas une seconde. Mais là, on ne veut prendre aucun risque inutile. » Car

L

budget, ne pourra pas participer à la Coupe d’Europe la saison prochaine en cas de descente en Pro D 2, même s’il remporte le Challenge européen. Le club isérois affrontera les Anglais de Worcester en demi-finale le 2 mai. Le capitaine du Stade toulousain, Jean Bouilhou, a prolongé son contrat de quatre ans avec les Rouge et Noir. Le troisième ligne (30 ans) souhaite terminer sa carrière sportive avec le club dans lequel il l’a débutée. Le calendrier du Top 14 pour la saison 2009-2010 prévoit deux journées concomitantes avec des matchs du XV de France, selon le projet provisoire de la Ligue nationale de rugby. La finale devrait avoir lieu le 5 juin 2010.

쐍 Tennis Rafael Nadal, vainqueur dimanche de son cinquième titre à Monte-Carlo, accroît son avance au classement ATP. Le numéro un mondial relègue désormais son d a up h in R o ge r F ed er er à 4 630 points, contre 3 450 la semaine dernière. Le premier représentant tricolore, Gilles Simon, perd deux places et se retrouve neuvième, devant Gaël Monfils et JoWilfried Tsonga.

Football

Par ordre de passage, les quatre candidats sont : Denis Masseglia (ancien président de la Fédération française d’aviron), Jean-Luc Rougé (président de la Fédération française de judo, champion du monde en 1975), Guy Drut (ancien ministre des Sports, champion olympique du 110 m haies en 1976) et Jean-Louis Boujon (président de l’Union nationale du sport scolaire et vice-président de la Fédération française de rugby). M.L.C.

Coupe de France, demi-finales, Grenoble - Rennes Championnat d'Angleterre, Liverpool - Arsenal Coupe d'Allemagne, demi-finale, Bayer Leverkusen FSV Mayence 05

20 h 30

France 2

ET AUSSI AU PROGRAMME I FOOTBALL. Ligue 2, 11e journée, Reims -

20 h 50 Canal + Sport

20 h 30

Sport +

Brest. Championnat d’Espagne. 32e journée. Numancia - Athletic Bilbao, Real Madrid - Getafe. I TENNIS. Tournois ATP de Barcelone et Rome.

21


LE SPORT HIPPIQUE

www.leparisien.fr www.aujourdhui.fr

Un air de victoire pour Pinson Déjà vainqueur de la deuxième étape de ce GNT sur l’hippodrome de Marseille-Borély, PINSON semble bien placé pour doubler la mise. Nos spécialistes l’ont d’ailleurs tous placé en tête de leurs pronostics. Mercredi à Toulouse

NOS PRONOSTICS

I PINSON veut garder la tête.

Le Gentleman sur les pistes

Troisième de l’étape d’ouverture du GNT à La Capelle, puis vainqueur à Marseille, PINSON est l’actuel leader de ce tournoi. Et quelque chose nous dit qu’il pourrait bien conforter sa position à l’issue de cette course. Bien engagé, il retrouve Jean-Michel Bazire et l’opposition semble dans ses cordes. Il a aussi fait ses preuves sur des hippodromes corde à droite comme celui de Toulouse puisqu’il s’est imposé l’an passé à Châteaubriant et à Cabourg. I OCEANE DRIVE n’a pas de limites. Titulaire de 22 victoires en 67 courses, OCEANE DRIVE l’emporte presque une fois sur trois. Mais surtout, après des débuts poussifs dans sa jeunesse, elle enchaîne actuellement les succès. Elle en compte déjà cinq cette année. Et on a du mal à cerner ses limites. En outre, elle adore cet hippodrome où elle compte trois succès et deux deuxième place en seulement cinq sorties. I Les Q en embuscade. Barrées par les meilleurs de leur génération, QUICK NEVELE et QUELLE AVENTURE se rabattent sur ce GNT pour faire fortune. Elles auraient tort de se gêner. Bien engagées dans ces courses, elles possèdent aussi l’avantage d’y affronter leurs aînés. Dans l’étape de La Capelle de ce GNT, QUICK NEVELE a d’ailleurs devancé un certain PINSON. Elle peut donc appeler de son récent échec. Quant à QUELLE AVENTURE, elle fait preuve d’une louable régularité même sur les hippodromes à main droite où elle a tou-

7 PINSON 13 OASIS GEDE 11 OCEANE DRIVE 3 QUICK NEVELE 5 QUELLE AVENTURE 6 ODIEUX DANELY 12 ORAGE DU NOYER 8 OSLON DE GUEZ

Les préférés de S. Flourent 7 PINSON 8 OSLON DE GUEZ 5 QUELLE AVENTURE 3 QUICK NEVELE 11 OCEANE DRIVE 13 OASIS GEDE 1 PHANONE DU METLAN 12 ORAGE DU NOYER

L’opinion de G. Maarek

MARSEILLE-BORELY, LE 25 MARS. PINSON vient de remporter la deuxième étape du Grand National du Trot. (SCOOP/DYGA.) jours fini dans les trois premiers en six apparitions. I OASIS GEDE retrouve le GNT. Lauréate du GNT 2008, OASIS effectue son retour dans ce tournoi. Même si elle ne doit y effectuer qu’une incursion, et non pas défendre son titre, elle peut tirer profit de son bon engagement. D’ailleurs, elle se présente cette fois déferrée des quatre pieds, contrairement à sa récente rentrée. I ORAGE DU NOYER dans son jardin. Très régulier, ORAGE

DU NOYER va cette fois courir pieds nus. Voilà au moins deux bonnes raisons de lui faire confiance. Mais il y en a une troisième et non des moindres. Ce pensionnaire de Dominik Cordeau est en effet un grand spécialiste de l’hippodrome de la Cépière. En huit apparitions, il a obtenu… sept succès pour un seul échec. On tient peutêtre là un outsider séduisant. I Et ensuite. Bon finisseur à Cavaillon et excellent corde à droite, ODIEUX DANELY a sa place dans

une combinaison élargie. En forme, OSLON DE GUEZ peut accrocher un lot même s’il monte de catégorie. Bien placée et déferrée des quatre pieds, PEPITE BOCAIN fait face à des conditions de course favorables. On ne peut pas non plus faire l’impasse sur deux concurrents entraînés en Normandie, PHANONE DU METLAN et MIKACHU, qui effectuaient sans doute le trajet avec une idée derrière la tête.

Résultats et rapports en direct sur le 08 92 68 36 75

Jean-Baptiste Pigalle

REUNION I - 1re COURSE - Prix Geny.com 4e étape du GNT - Attelé - 80 000 " - 2 950 m - Départ vers 13 h 50 CHEVAUX

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14

PHANONE DU ME.## MIGHTY QUICK NEVELE MIKACHU ## QUELLE AVENTURE ODIEUX DANELY PINSON OSLON DE GUEZ ## PEPITE BOCAIN ## PUNCH DE CHENU OCEANE DRIVE ## ORAGE DU NOYER ## OASIS GEDE ## LE BIJOU DE BO.##

S.R.

AGE

Fb. 6 Hal. 9 Fb. 5 Hb. 9 Fb. 5 Mb. 7 Mal. 6 Hal. 7 Fal. 6 Hb. 6 Fb. 7 Mb. 7 Fb. 7 Hb. 10

DIST.

DRIVERS

ENTRAINEURS

PROPRIETAIRES

2950 2950 2950 2950 2950 2950 2950 2950 2950 2975 2975 2975 2975 2975

S. Meunier J.-S. Cormy J. Chavatte S. Hardy R.-W. Denéchère A. Marasco J.-M. Bazire Y. Cabaret R. Lacroix J.-M. Baudouin E. Audebert D. Cordeau T. Le Beller M. Criado

S. Meunier S. Alus P. Bengala S. Hardy R.W. Denéchè. A. Marasco J.-M. Bazire J.-M. Bazire J.-F. Yver J.-M. Baudouin B.-F. Rivière D. Cordeau J.-M. Baudouin I.-P. Blanchon

Ecurie Aurmath M. Cormy P. Ladreyt S. Hardy M. de Moratalla D. Chardon J.-Michel Bazire R. Guezille J.-F. Yver C. Ouzzan B.-F. Rivière E. Saint-Hilaire J.-Y. Rozé T. Fouassier

Pour 5 à 10 ans. Recul de 25 m à 247 000 ", de 50 m à 431 000 ".

L’ARGUS 1. Phanone du Metlan, 188 ; 2. Mighty, 190 ; 3. Quick Nevele, 198 ; 4. Mikachu, 203 ; 5. Quelle Aventure, 195 ; 6. Odieux Danely, 192 ; 7. Pinson, 198 ; 8. Oslon de Guez, 205 ; 9. Pépite Bocain, 200 ; 10. Punch de Chenu, 220 ; 11. Océane Drive, 205 ; 12. Orage du Noyer, 213 ; 13. Oasis Gédé, 228 ; 14. Le Bijou de Bootz, 218 Son classement interprété : 7 Pinson - 3 Quick Nevele - 11 Océane Drive - 5 Quelle Aventure - 8 Oslon de Guez - 12 Orage du Noyer - 9 Pépite Bocain - 6 Odieux Danely

22

GAINS

193 430 214 700 215 360 217 630 219 560 235 110 236 650 240 420 245 430 343 920 349 700 409 490 422 480 428 310

ORIGINES

Illico Presto - Fanone des Minimes Casino des Sp. - Génoise du Soucis Love You - Just a Nevele Abercrombie - Emma Pellois Défi d'Aunou - Bahama Gogo - Déesse Vendéenne Baccarat du Pont - Angelica du Pont Ganymède - Gitana Bellouet Défi d'Aunou - Bauxite Bocain Corot - Déesse d'Isques Illico Presto - Griotte du Plantis In Love With You - Beauté d'Atout Buvetier d'Aunou - Favorite Gédé Bijou du Bignon - Star la Chaise

TEMPS RECORDS

Cotes

2.100 16/1

VI

1'13"1

VI

1'14"9 2.850 20/1

6/1

VI

1'12"3

2.100

VI

1'12"4

2.100 15/1

VI

1'12"8

7/1

2.175

PR 1'14"7

2.650 12/1

VI

1'14"5

2.700

VI

1'14"1

2.875 12/1

PR 1'13"8

2.550 14/1

VI

2.100 20/1

1'11"7

Le papier de L. Stieven

Le ticket de J. Sellier 7 PINSON 3 QUICK NEVELE 11 OCEANE DRIVE 6 ODIEUX DANELY 8 OSLON DE GUEZ 5 QUELLE AVENTURE 13 OASIS GEDE 9 PEPITE BOCAIN

LEUR SYNTHÈ SE 7 PINSON 11 OCEANE DRIVE 3 QUICK NEVELE 5 QUELLE AVENTURE 13 OASIS GEDE 12 ORAGE DU NOYER 6 ODIEUX DANELY 8 OSLON DE GUEZ

4/1 8/1 VI 1'12"7 2.100 11/1 VI 1'12"4 2.100 25/1 VI

1'13"6

2.875

VI

1'13"1

2.100

Les pronostics de la presse Bilto .............................................................. 3

7

13

11

9

8

Week-End Antilles (M. Del Vecchio)...... 7

3

13

5

9

11

Tiercé Magazine (H. Benhaïm) .............. 11

13

7

3

5

6

12 Week-End.................................................... 3

13

7

11

8

5

12

Europe 1 (J. Covès).................................... 7

3

5

8

11

13

2

Le Courrier Picard ..................................... 11

7

13

3

8

12

5

Ouest-France (F. Fougeray)..................... 13

7

11

3

5

2

6

Lyon Première (J.-M. Roffat)................... 7

5

3

8

10

11

12

Radio Net.com (R. Tombarel).................. 3

7

8

13

11

5

6

L’Indépendant de Perpignan ................... 7

11

5

3

9

13

6

Tropiques F.M. (A. Yrius) ........................... 7

13

12

11

8

5

3

France Soir ................................................... 3

7

13

5

9

11

8

4

Geny.com (la synthèse).............................. 5

7

8

13

3

11

6

Paris-Course (F. Cardillot).......................... 7

11

13

3

8

6

5

Le Télégramme (G. Pinguet) ..................... 7

5

11

3

8

10

9

Le Dauphiné Libéré (J. Gilles) .................... 11

7

3

13

5

12

9

Paris-Turf (P. Laporte-C. Bloquet) ............ 11

7

3

13

5

8

6

Matin Courses ............................................. 3

7

11

13

5

9

12

LES PRIORITÉS 18 fois : Quick Nevele (3), Quelle Aventure (5), Pinson (7), Océane Drive (11) ; 16 fois : Oasis Gédé (13) ; 12 fois : Oslon de Guez (8) ; 7 fois : Odieux Danely (6), Pépite Bocain (9),

7 PINSON 11 OCEANE DRIVE 6 ODIEUX DANELY 13 OASIS GEDE 9 PEPITE BOCAIN 5 QUELLE AVENTURE 3 QUICK NEVELE 12 ORAGE DU NOYER

2/1

## : déferré antérieurs et postérieurs ; #$ : déferré des antérieurs ; $# : déferré des postérieurs.

5

L’analyse de J.-B. Pigalle

7 PINSON 13 OASIS GEDE 11 OCEANE DRIVE 3 QUICK NEVELE 5 QUELLE AVENTURE 12 ORAGE DU NOYER 2 MIGHTY 4 MIKACHU

(EPA-0,34€/mn)

Quinté plus - Quarté plus - Tiercé - 2sur4 - Couplés

7 PINSON 5 QUELLE AVENTURE 9 PEPITE BOCAIN 11 OCEANE DRIVE 3 QUICK NEVELE 10 PUNCH DE CHENU 12 ORAGE DU NOYER 1 PHANONE DU METLAN

Orage du Noyer (12) ; 2 fois : Mighty (2), Punch de Chenu (10) ; 1 fois : Mikachu (4). ABANDONNÉS : Phanone du Metlan (1), Le Bijou de Bootz (14).

L’entraîneur à suivre Jean-François Yver NSTALLÉ depuis 1999 à Beaumont-de-Lomagne (Tarn-et-Garonne), Jean-François Yver s’occupe d’une quarantaine de chevaux qui lui appartiennent tous. Dans cette étape du GNT, il présente PEPITE BOCAIN : « Sa dernière tentative à Beaumont est très correcte. Elle est restée en bonne condition depuis cette sortie. Elle trouve un bon engagement à la limite du recul, mais affronte un lot plus relevé que la dernière fois. Dans ces conditions, une petite place me satisferait. » J.S.

I

Son choix : 7 - 11 - 8 - 5 - 9 - 3 - 13 - 6 MARDI 21 AVRIL 2009


LE SPORT HIPPIQUE Comment lire les performances OUR chaque concurrent on trouve son numéro, son nom, celui de son driver et la distance à parcourir. En dessous, un résumé de ses derniers résultats. La course la plus récente est à gauche, avec le classement obtenu et la discipline (a pour attelé, m pour monté). Les trois lignes suivantes, écrites par un de nos journalistes, situent la chance du cheval dans la course. Puis viennent les performances détaillées : les deux plus récentes ainsi que la meilleure de sa carrière.

P

4

Mikachu

Phanone du Metlan

2 950

Mighty

2 950

BRUITS DE SABOTS

6a (08) 3a 2a 2a 1a 8a Auteur d’une rentrée correcte à Lyon, il n’a pas de marge à ce niveau mais est un trouble-fête en puissance.

7a 4a 2a 1a (08) 1a 1a Il ne faut condamner cette jument de qualité sur sa dernière course à un échelon supérieur. Sa place est à l’arrivée.

I MIGHTY. S. Alus : « Il est

Le Mans, 9 avril 2009. Prix d'Eté. Bon terrain. Attelé. 32 000 ". 2 950 m. 1. Piombino 2975. 2. Pistol Winner 2950. 3. Prologue Gédé 2950. 4. Ouf Boy 2950. 5. Pretty Angot 2975. 6. PHANONE DU METLAN 2975 1'17"1 (S. Meunier 14/1). 18 part. Laval, 28 mars 2009. Prix Ouest France. Bon terrain. Attelé. 35 000 ". 2 875 m. 1. PHANONE DU METLAN 2875 1'14"7 (S. Meunier 27/1). 2. Orion d'Ostal 2875. 3. Orage Speed 2875. 4. Nikita Haufor 2875. 5. Quaker Jet 2900. 6. Malix de la Mérité 2900. 18 part.

Lyon-Parilly, 8 avril 2009. Grand National du Trot 3e étape. Bon terrain. Attelé. 80 000 ". 2 825 m. Quinté + 1. Natan des Jacquots 2825. 2. Quelle Aventure 2825. 3. Oh Clair de Lune 2825. 4. Pia Saint Latuin 2825. 5. Pavot de la Frette 2825. 6. MIGHTY 2825 1'15"2 (J.S. Cormy 57/1). 15 part. Vincennes, 20 décembre 2008. Prix de Strasbourg. Bon terrain. Attelé. 70 000 ". 2 850 m. Quinté + 1. Nigerita 2850. 2. Normand d'Oger 2850. 3. MIGHTY 2850 1'14"9 (J.-S. Cormy 18/1). 4. Noon de Guez 2850. 5. Neness Fleuri 2850. 6. Nice Gold du Lys 2875. 19 part.

Vincennes, 11 avril 2009. Prix Henri Levesque. Bon terrain. Attelé. 110 000 ". 2 175 m. 1. Quaker Jet 2175. 2. Quitus du Mexique 2175. 3. Quamelara 2175. 4. Quarla 2175. 5. Quilano du Choquel 2175. 6. Quilea Jiel 2175. 7. QUICK NEVELE 2175 1'12"4 (J. Chavatte 17/2). 9 part. Vincennes, 21 mars 2009. Prix Robert Auvray. Bon terrain. Attelé. 110 000 ". 2 850 m. 1. Quitus du Mexique 2850. 2. Quopeck 2850. 3. Quamelara 2850. 4. QUICK NEVELE 2850 1'14"2 (J. Chavatte 12/1). 5. Québir de l'Aube 2850. 6. Quel Amour Dudel 2850. 9 part.

S. Meunier

! SA MEILLEURE PERFORMANCE Vincennes, 22 janvier 2008. Prix de Mirande Bon terrain. Attelé. 78 000 ". 2 700 m. 1. Pagalor 2700. 2. Podium 2700. 3. Polenska 2700. 4. PHANONE DU METLAN 2700 1'14"9 (S. Meunier 79/1). 5. Paris Haufor 2700. 6. Genarelay Like 2700. 11 part.

2 950

2

3

J.-S. Cormy

J. Chavatte

! SA MEILLEURE PERFORMANCE

! SA MEILLEURE PERFORMANCE

Salon-de-Provence, 26 octobre 2008. Prix Roger Carcassonne-Geny Courses Bon terrain. Attelé. 45 000 ". 2 950 m. 1. MIGHTY 2950 1'16"5 (J.-S. Cormy 10/1). 2. Kebby du Bocage 2975. 3. Négresco Turgot 2975. 4. Loustic de l'Ain 2950. 5. Lalie d'Amberville 2975. 6. Lucky Marceaux 2975. 16 part.

Vincennes, 27 août 2008. Prix Guy le Gonidec Bon terrain. Attelé. 110 000 ". 2 700 m. 1. Qualita Bourbon 2700. 2. Quarla 2700. 3. Quilea Jiel 2700. 4. QUICK NEVELE 2700 1'13"6 (J. Chavatte 65/1). 5. Queen Flore 2700. 6. Quechua de Charue 2700. 15 part.

5

S. Hardy

2 950

Quick Nevele

6a 1a 5a 6a 7a 5a Elle monte de catégorie mais se plaît piste plate et est performante déferrée des quatre pieds. Notre coup de folie.

1

Quelle Aventure

2 950

6

R.-W. Denéchère

Odieux Danely

2 950

A. Marasco

7a 5a 6a (08) Da 10a 9a Il retrouve progressivement la forme, mais n’aura pas la partie facile dans ce lot. Pour les amateurs de surprises.

2a 1a 2a 1a 1a 3a Irréprochable depuis le début de l’année, elle est moins à l’aise corde à droite. Candidate aux places.

6a 2a 2Da Da 7a Da Ce pur droitier avait très bien tenu sa partie le mois dernier à Agen face à OCEANE DRIVE. Placé potentiel.

Cholet, 13 avril 2009. Grand Prix de Pâques. Bon terrain. Attelé. 32 000 ". 2 825 m. 1. First Wise As 2850. 2. Pianiste du Lys 2850. 3. Olympe Mabon 2850. 4. Quorieux du Bois 2825. 5. Port Stanley 2825. 6. Podium 2850. 7. MIKACHU 2850 1'15"9 (S. Hardy 35/4). 17 part. Caen, 10 mars 2009. Prix de Bellengreville. Bon terrain. Attelé. 32 000 ". 2 450 m. 1. Ostine de Crennes 2450. 2. Nickel du Guivon 2450. 3. Nino de Saintho 2475. 4. Night Augenaies 2475. 5. MIKACHU 2475 1'14"9 (S. Hardy 23/1). 6. Nymphe des Racques 2475. 18 part.

Lyon-Parilly, 8 avril 2009. Grand National du Trot 3e étape. Bon terrain. Attelé. 80 000 ". 2 825 m. Quinté + 1. Natan des Jacquots 2825. 2. QUELLE AVENTURE 2825 1'14"9 (R.W. Denéchère 10/1). 3. Oh Clair de Lune 2825. 4. Pia Saint Latuin 2825. 5. Pavot de la Frette 2825. 6. Mighty 2825. 15 part. Agen, 18 mars 2009. Prix de la Communauté d'Agglomération d'Agen. Bon terrain. Attelé. 26 000 ". 2 650 m. 1. QUELLE AVENTURE 2675 1'15"8 (R.-W. Denéchère 21/10). 2. Qualisman 2650. 3. Onelia Star 2675. 4. Magico Bello 2650. 5. Onello 2650. 6. Nuit Irisée 2675. 17 part.

Cavaillon, 14 avril 2009. Prix Somair. Bon terrain. Attelé. 32 000 ". 2 625 m. 1. Mah Jong du Vivier 2650. 2. Lovely Mab 2650. 3. Mystère de Brévol 2625. 4. Leader des Lices 2625. 5. Olympien Major 2625. 6. ODIEUX DANELY 2650 1'14"9 (A. Marasco 11/2). 13 part. Lyon-La Soie, 4 avril 2009. Prix du Carré de Soie. Bon terrain. Attelé. 32 000 ". 2 700 m. 1. Rick des Sales 2700. 2. ODIEUX DANELY 2725 1'15"2 (A. Marasco ). 3. Osaka Berry 2725. 4. Oring 2700. 5. Olga du Maine 2700. 6. Quany de Génétine 2725. 12 part.

! SA MEILLEURE PERFORMANCE

! SA MEILLEURE PERFORMANCE

Vincennes, 5 janvier 2008. Prix de Breteuil Bon terrain. Attelé. 55 000 ". 2 100 m. Quinté + 1. MIKACHU 2100 1'12"4 (S. Hardy 86/10). 2. Nuit Torride 2100. 3. Nil 2100. 4. Magicien du Tija 2100. 5. Nina Volo 2100. 6. Negotians d'Ortige 2100. 17 part.

Vincennes, 3 mai 2008. Critérium des 4 Ans Bon terrain. Attelé. 240 000 ". 2 850 m. 1. Quaro 2850. 2. Quel Amour Dudel 2850. 3. Qualita Bourbon 2850. 4. Quaker Jet 2850. 5. Quilea Jiel 2850. 6. QUELLE AVENTURE 2850 1'13"8 (R.-W. Denéchère 73/1). 13 part.

7

Pinson

2 950

J.-M. Bazire

1a 3a Da Da 2a 3a En pleine possession de ses moyens, notre favori va tenter de consolider sa position de leader dans le GNT.

Sébastien Hardy.

8

(SCOOP/DYGA.)

Oslon de Guez

2 950

Y. Cabaret

! SA MEILLEURE PERFORMANCE Cordemais, 15 avril 2009. Grand Prix de la Ville de Cordemais Bon terrain. Attelé. 40 000 ". 2 825 m. Quinté + 1. OSLON DE GUEZ 2850 1'15"6 (J.-M. Bazire 67/10). 2. Magic de Assigny 2850. 3. Ours d'Argent 2825. 4. Néo de Ligny 2825. 5. Must de Bannes 2825. 6. Nounours d'Amour 2825. 17 part.

La Capelle, 4 mars 2009. Grand National du Trot 1re étape. Bon terrain. Attelé. 80 000 ". 2 750 m. Quinté + 1. Palmyre 2750. 2. Quick Nevele 2750. 3. PINSON 2750 1'14"8 (J.-M. Bazire 15/1). 4. Pia Saint Latuin 2750. 5. Power Jet 2750. 6. Matador de Vrie 2775. 15 part. Enghien, 25 février 2009. Prix de Lure. Bon terrain. Attelé. 74 000 ". 2 875 m. 1. Golden Tilly 2875. 2. Power of Love 2875. 3. Pomerol de Laumac 2875. 4. Pétillant 2875. 5. Podium du Rib 2875. 6. Petit Colonel 2875. 0. PINSON 2875 (J.-M. Bazire 5/4). 15 part.

Vincennes, 11 avril 2009. Prix de Langres. Bon. Monté. 55 000 ". 2 875 m. 1. Omer de Godisson 2850. 2. Olita de Kefrauso 2850. 3. Le Major 2850. 4. Origan de Godrel 2850. 5. New Fun 2850. 6. Madis Boy 2850. 8. OSLON DE GUEZ 2850 1'16" (J. Fontaine 3/1). 14 part. Angers, 1er avril 2009. Grand Prix de la Ville d'Angers. Bon terrain. Attelé. 45 000 ". 3 100 m. Quinté + 1. Orée du Marais 3100. 2. Nil 3125. 3. Lönshults Danne 3125. 4. Nédéo 3100. 5. Jodas Julia 3125. 10. OSLON DE GUEZ 3100 1'17"3 (Y. Cabaret 57/1). 18 part.

2 975

E. Audebert

2 950

R. Lacroix

Beaumont-de-Lomagne, 5 avril 2009. Gd Px Président D. de Bellaigue. Bon terrain. Attelé. 24 000 ". 2 550 m. 1. New Dream Danover 2550. 2. Quid du Jaunais 2550. 3. Nao Magic du Lupin 2550. 4. PEPITE BOCAIN 2575 1'16"4 (R. Lacroix 16/1). 5. Okida d'Occagnes 2550. 6. Perrine du Boscail 2550. 15 part. Toulouse, 2 mars 2009. Prix du Tarn. Bon terrain. Attelé. 30 000 ". 2 950 m. 1. N'Est Ce Pas 2975. 2. PEPITE BOCAIN 2975 1'17"3 (R. Lacroix ). 3. Okida d'Occagnes 2950. 4. Mage de Clerlande 2950. 5. Nouba de Clerlande 2950. 6. Moon Extrême 2950. 15 part.

! SA MEILLEURE PERFORMANCE

Océane Drive

Pépite Bocain

4a 2a (08) Aa Da 1a 2a D’une louable régularité, elle tentera de profiter de son bon engagement pour intégrer la bonne combinaison.

Marseille-Borély, 25 mars 2009. Grand National du Trot 2ème étape Bon terrain. Attelé. 80 000 ". 3 000 m. Quinté + 1. PINSON 3000 1'15"2 (R. Mourice 35/4). 2. New des Landes 3025. 3. Night Turgot 3000. 4. Lovely Mab 3025. 5. Orage du Noyer 3025. 6. Neness Fleuri 3000. 16 part.

11

9

1a 8m 10a (08) 5a 1a 1a Il vient de montrer qu’il avait recouvré son meilleur niveau. Montant de catégorie, il peut s’emparer d’une place.

12

Orage du Noyer

2 975

D. Cordeau

1a 1a 1a 3a 1a 7a C’est la nouvelle star du Sud-Ouest. Malgré son handicap initial, elle peut poursuivre sa série victorieuse.

5a 2a 2a 1a 4a 8a Donnant toujours le meilleur de luimême, il se plaît sur cette piste et est annoncé pieds nus. Méfiance.

Castillonnès, 13 avril 2009. Grand Prix ParisTurf Grand Prix des Quatre Cantons. Bon terrain. Attelé. 32 000 ". 2 925 m. 1. OCEANE DRIVE 2950 1'17"9 (E. Audebert 2/10). 2. Nitry 2925. 3. Maître de la Piste 2925. 4. Nick de Touchyvon 2925. 5. Lise du Las Vegas 2925. 6. Mystère du Lahme 2950. 13 part. Agen, 18 mars 2009. Gd Px Paris-Turf. Bon. Attelé. 45 000 ". 2 650 m. Quinté + 1. OCEANE DRIVE 2675 1'14"3 (E. Audebert 8/10). 2. Orage du Noyer 2675. 3. Mec de Freigne 2650. 4. Lucky d'Angis 2650. 5. Odyssée des Bordes 2650. 6. Nyssia Volo 2675. 15 part.

! SA MEILLEURE PERFORMANCE

Marseille-Borély, 25 mars 2009. Grand National du Trot 2e étape. Bon terrain. Attelé. 80 000 ". 3 000 m. Quinté + 1. Pinson 3000. 2. New des Landes 3025. 3. Night Turgot 3000. 4. Lovely Mab 3025. 5. ORAGE DU NOYER 3025 1'14"8 (D. Cordeau 16/1). 6. Neness Fleuri 3000. 16 part. Agen, 18 mars 2009. Grand Prix «Paris-Turf¤. Bon terrain. Attelé. 45 000 ". 2 650 m. Quinté + 1. Océane Drive 2675. 2. ORAGE DU NOYER 2675 1'14"4 (D. Cordeau 35/4). 3. Mec de Freigne 2650. 4. Lucky d'Angis 2650. 5. Odyssée des Bordes 2650. 6. Nyssia Volo 2675. 15 part.

Vincennes, 23 décembre 2008. Prix de Salvanhac Bon terrain. Attelé. 60 000 ". 2 700 m. Quinté + 1. OCEANE DRIVE 2700 1'14"9 (E. Audebert 19/10). 2. Orléans Spring 2700. 3. Ode de Chantereine 2700. 4. Nymphe des Racques 2700. 5. Fitzgerald Bigi 2700. 6. Gill Star 2700. 15 part.

Vichy, 4 juin 2007. Prix Vichy Célestins Bon terrain. Attelé. 55 000 ". 2 850 m. Quinté + 1. Nana du Las Vegas 2850. 2. ORAGE DU NOYER 2850 1'14"6 (D. Cordeau 17/4). 3. Lord de la Noé 2850. 4. Tygo Idzarda 2850. 5. Lutin de la Besvre 2850. 6. Nice Love 2875. 15 part.

! SA MEILLEURE PERFORMANCE

! SA MEILLEURE PERFORMANCE Beaumont-de-Lomagne, 22 juin 2008. Grand Prix du Bicentenaire Bon terrain. Attelé. 60 000 ". 2 525 m. 1. PEPITE BOCAIN 2550 1'13"8 (R. Lacroix 30/1). 2. Oasis Gédé 2550. 3. Mystère du Lahme 2575. 4. Ma Sissi James 2575. 5. New King Vea 2550. 6. Madam Victory 2575. 12 part.

13

Oasis Gédé

2 975

T. Le Beller

! SA MEILLEURE PERFORMANCE Enghien, 27 février 2008. Prix de Lure Bon terrain. Attelé. 70 000 ". 2 875 m. 1. Fabrice Axe 2875. 2. Objectif Royal 2875. 3. O'Donnell 2875. 4. Finett Pride 2875. 5. Garantido 2875. 6. ODIEUX DANELY 2875 1'15"3 (A. Marasco 24/1). 14 part.

10

Punch de Chenu

2 975

J.-M. Baudouin

2a 2a 2a 3a (08) 1a 1a Sa qualité ne fait aucun doute, mais il effectue sa rentrée en étant ferré. On le regardera courir.

! SA MEILLEURE PERFORMANCE Vincennes, 26 février 2009. Prix Emile Allix Courboy. Bon. Attelé. 80 000 ". 2 100 m. 1. Unico Limburgia 2100. 2. PUNCH DE CHENU 2100 1'11"7 (J.-M. Bazire 9/1). 3. Passion du Loisir 2100. 4. New King Vea 2100. 5. Pole Position 2100. 6. Finett Pride 2100. 11 part. Cagnes-sur-Mer, 13 février 2009. Prix Jules Roucayrol. Bon terrain. Attelé. 80 000 ". 2 800 m. 1. Old du Hautvent 2800. 2. PUNCH DE CHENU 2800 1'13"6 (J.-M. Bazire 4/10). 3. Noé de Saint Prest 2825. 4. Marine du Hauzey 2800. 5. Spring Ray 2825. 12 part. Cagnes-sur-Mer, 9 janvier 2009. Prix de la Côte d'Azur. Bon terrain. Attelé. 150 000 ". 2 775 m. Quinté + 1. Fitzgerald Bigi 2775. 2. PUNCH DE CHENU 2775 1'13"7 (J.-M. Bazire 6/4). 3. Finett Pride 2775. 4. Marine du Hauzey 2775. 5. Monte Georgio 2800. 6. Napoléon de Bussy 2775. 14 part.

14

Le Bijou de Bootz

2 975

M. Criado

8a 7m 0a (08) 1a 1a 1a Lauréate de ce circuit l’an passé, elle vient de faire une rentrée prometteuse. Elle peut renouer avec les bons résultats.

Da 5a 7a (08) 4a 2a 3a A 10 ans, il est confronté à des tâches difficiles, mais n’est pas incapable de finir cinquième avec un parcours favorable.

Vincennes, 10 avril 2009. Prix Jamin. Bon terrain. Attelé. 100 000 ". 3 525 m. 1. Oyonnax 3550. 2. Nimrod Boréalis 3550. 3. My Winner 3525. 4. Oyola 3525. 5. Nucléar 3525. 8. OASIS GEDE 3525 1'16"2 (T. Le Beller 34/1). 11 part. Vincennes, 18 janvier 2009. Prix de Cornulier. Bon terrain. Monté. 700 000 ". 2 700 m. Quinté + 1. Malakite 2700. 2. Paola de Lou 2700. 3. Oyonnax 2700. 4. Magnificent Rodney 2700. 5. Norma de la Frette 2700. 6. Prince de Montfort 2700. 7. OASIS GEDE 2700 1'14"5 (P. Masschaele 10/1). 16 part.

Agen, 18 mars 2009. Gd Px Paris-Turf. Bon. Attelé. 45 000 ". 2 650 m. Quinté + 1. Océane Drive 2675. 2. Orage du Noyer 2675. 3. Mec de Freigne 2650. 4. Lucky d'Angis 2650. 5. Odyssée des Bordes 2650. 0. LE BIJOU DE BOOTZ 2675 (M. Criado 23/1). 15 part. Bordeaux-Bousc., 7 mars 2009. Gd Px ParisTurf-Gd Px des Trotteurs. Bon terrain. Attelé. 32 000 ". 2 600 m. 1. Océane Drive 2625. 2. Orage du Noyer 2625. 3. Macbeth du Corta 2625. 4. Nyssia Volo 2625. 5. LE BIJOU DE BOOTZ 2625 1'15" (I.-P. Blanchon). 11 part.

! SA MEILLEURE PERFORMANCE

! SA MEILLEURE PERFORMANCE

Vincennes, 14 décembre 2008. Clôture du Grand National du Trot Bon terrain. Attelé. 150 000 ". 2 850 m. Quinté + 1. OASIS GEDE 2850 1'13"9 (T. Le Beller 14/1). 2. Perlando 2850. 3. Nelumbo 2850. 4. Lord de la Noé 2850. 5. Neutron du Cébé 2850. 6. Orage du Noyer 2850. 16 part.

Vincennes, 11 septembre 2006. Prix d'Aurillac Bon terrain. Attelé. 60 000 ". 2 700 m. Quinté + 1. LE BIJOU DE BOOTZ 2700 1'13"6 (J.-M. Bazire 9/10). 2. Lou de Fontaine 2700. 3. Intrepid Rodney 2700. 4. Birbodelaquercia 2700. 5. Jacquemarde 2700. 6. Joss Bonnetière 2700. 15 part.

La sélection des drivers

Le choix des entraîneurs

monté en condition sur sa bonne rentrée, tout en sachant qu’il est meilleur corde à droite. Dans une course avec du rythme, il peut compléter la bonne combinaison. » I QUICK NEVELE. P. Bengala : « La jument est bien, puisqu’elle a battu son record en dernier lieu. Elle aura des ambitions légitimes. » I MIKACHU. S. Hardy : « A Cholet, il a bien fini après avoir été gêné. Il est resté très bien depuis cette sortie. Même s’il est barré par quelques cadets, il peut compléter la combinaison gagnante. » I QUELLE AVENTURE. R.-W. Denéchère : « Elle retrouve les mêmes conditions qu’à Lyon, où elle a terminé deuxième. Ma seule réserve concerne le fait qu’elle est moins à l’aise corde à droite. En tout cas, ça permettra de la maintenir en condition pour la prochaine étape au Croisé. » I ODIEUX DANELY. A. Marasco : « Depuis sa sévère disqualification à Agen, il est resté au mieux. Il est bien engagé et se plaît corde à droite. Il aura des ambitions pour figurer dans le quinté. » I PUNCH DE CHENU. J.-M. Baudouin : « Il fait sa rentrée et aura besoin de courir. » I OCEANE DRIVE. B.-F. Rivière : « Elle est toujours au mieux. Elle a bien gagné récemment, mais monte un peu de catégorie. Elle va faire sa course et devrait terminer dans les trois premiers. » I OASIS GEDE. J.-M. Baudouin : « Elle a effectué une rentrée satisfaisante. Même si elle n’est pas encore à 100 %, elle me paraît compétitive pour terminer dans le quinté. » I LE BIJOU DE BOOTZ. I.-P. Blanchon : « Il s’attaque à forte partie, mais n’a pas trop le choix des engagements. S’il peut bénéficier d’un parcours caché dans une course sélective, il peut s’emparer de la cinquième place. » Propos recueillis par J.S.

Le coup de folie ONNE lauréate à Laval, PHANONE DU METLAN ne s’est pas si mal comportée en dernier lieu dans un lot bien composé. Avec ses grandes allures, elle est plus performante sur les pistes plates et est annoncée déferrée des quatre pieds. Si son entraîneur vient de l’Orne uniquement pour elle, ce n’est sûrement pas pour faire de la figuration. Bien que l’opposition soit sérieuse, elle a les moyens de pimenter les rapports.

B

1 PHANONE DU METLAN

A SAVOIR DERNIERS TUYAUX

PINSON : incontournable. OCEANE DRIVE : irréprochable. DES OUTSIDERS

OASIS GEDE : bonne ORAGE DU NOYER :

rentrée. une place.

DERNIÈRE MINUTE

J.-Y. Rayon

S. Baude

E. Raffin

L. Groussard

N. Roussel

Ph. Békaert

S. Peltier

B. Marie

M. Triguel

F. Leblanc

1 465 points

1 735 points

1 710 points

1 620 points

1 175 points

1 180 points

1 015 points

1 310 points

1 290 points

1 675 points

7 PINSON 11 OCEANE DRIVE 12 ORAGE DU NOYER 5 QUELLE AVENTURE 3 QUICK NEVELE 13 OASIS GEDE 8 OSLON DE GUEZ 1 PHANONE DU MET.

7 PINSON 5 QUELLE AVENTURE 3 QUICK NEVELE 11 OCEANE DRIVE 13 OASIS GEDE 12 ORAGE DU NOYER 8 OSLON DE GUEZ 9 PEPITE BOCAIN

11 OCEANE DRIVE 6 ODIEUX DANELY 13 OASIS GEDE 5 QUELLE AVENTURE 7 PINSON 3 QUICK NEVELE 12 ORAGE DU NOYER 8 OSLON DE GUEZ

7 PINSON 5 QUELLE AVENTURE 3 QUICK NEVELE 12 ORAGE DU NOYER 13 OASIS GEDE 11 OCEANE DRIVE 9 PEPITE BOCAIN 14 LE BIJOU DE BOOTZ

7 PINSON 5 QUELLE AVENTURE 11 OCEANE DRIVE 6 ODIEUX DANELY 8 OSLON DE GUEZ 3 QUICK NEVELE 9 PEPITE BOCAIN 13 OASIS GEDE

7 PINSON 11 OCEANE DRIVE 5 QUELLE AVENTURE 6 ODIEUX DANELY 13 OASIS GEDE 3 QUICK NEVELE 8 OSLON DE GUEZ 12 ORAGE DU NOYER

7 PINSON 5 QUELLE AVENTURE 6 ODIEUX DANELY 3 QUICK NEVELE 8 OSLON DE GUEZ 11 OCEANE DRIVE 9 PEPITE BOCAIN 13 OASIS GEDE

7 PINSON 13 OASIS GEDE 3 QUICK NEVELE 11 OCEANE DRIVE 5 QUELLE AVENTURE 8 OSLON DE GUEZ 12 ORAGE DU NOYER 1 PHANONE DU MET.

7 PINSON 3 QUICK NEVELE 11 OCEANE DRIVE 13 OASIS GEDE 5 QUELLE AVENTURE 8 OSLON DE GUEZ 12 ORAGE DU NOYER 9 PEPITE BOCAIN

7 PINSON 8 OSLON DE GUEZ 5 QUELLE AVENTURE 11 OCEANE DRIVE 3 QUICK NEVELE 12 ORAGE DU NOYER 9 PEPITE BOCAIN 1 PHANONE DU MET.

Le classement MARDI 21 AVRIL 2009

3 QUICK NEVELE ..................................... 10 5 QUELLE AVENTURE ............................. 10 7 PINSON ................................................ 10 11 OCEANE DRIVE ..................................... 10 8 OSLON DE GUEZ.................................... 9

FOIS 13 OASIS GEDE........................................... 9 FOIS 14 LE BIJOU DE BOOTZ .................................. 1 FOIS ABANDONNÉS : FOIS 12 ORAGE DU NOYER ..................................... 8 FOIS 2 MIGHTY FOIS 9 PEPITE BOCAIN .......................................... 6 FOIS 4 MIKACHU FOIS 6 ODIEUX DANELY ........................................ 4 FOIS 10 PUNCH DE CHENU FOIS 1 PHANONE DU METLAN .............................. 3 FOIS

QUICK NEVELE : à reprendre. QUELLE AVENTURE : à l’arrivée. ᔢ NUMÉROS EN FORME 4 - 14 - 3 - 1 - 6 ᔢ NUMÉROS À L’ÉCART 13 - 12 - 9 - 10 - 8 ᔢ ENTRAÎNEURS EN FORME D. Cordeau - R.-W. Denéchère ᔢ DRIVERS EN FORME J.-M. Bazire - T. Le Beller ᔢ ENTRAÎNEURS À L’ÉCART S. Alus - S. Meunier ᔢ DRIVERS À L’ÉCART A. Marasco - R. Lacroix

23


LE SPORT HIPPIQUE Réunion I (13 h 15)/Aujourd’hui à Saint-Cloud (quinté)

R II (13 h 35)/A Lyon-la Soie Cornely Street veut son succès

Melisos se lance dans la mêlée nant dans le sillage du bon VESUVE qui a confirmé ensuite. Notre favori DRIVE AWAY a quant à lui gagné un handicap récemment en s’imposant de deux longueurs. Malgré sept livres de pénalisation, sa marge de manœuvre reste confortable. Attention à ANTICENTER qui vient de se dégourdir les jambes lors de sa rentrée dans une catégorie supérieure. Lionel Stieven

De 13 h 35 à 17 h 25

IEN difficile d’y voir clair dans le quinté (1re course) où beaucoup de chevaux, tous âgés de 3 ans, vont découvrir les joies des gros handicaps. La régularité et la forme peuvent être privilégiées, à l’image de MELISOS qui vient de s’imposer facilement. Il a aussi l’avantage d’avoir déjà bien couru à Saint-Cloud, termi-

B

1

A

re

Handicap divisé - 1 épreuve 58 000 " - 2 100 m

CHEVAUX

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16

OVERLOGO PATAGONIAN DREAM ANTICENTER SPAHI MELISOS ARAKAWA SARSIA MY SUMMER DRIVE AWAY ZAGZIG PERSE L'IMPETUEUX I'M OFF SEE YOU BEAUMONT BLADESIDE GENEREUSE GOLD

S.R. AGE Mb. 3 Fb. 3 Mal. 3 Mb. 3 Mb. 3 Fb. 3 Mb. 3 Hb.f. 3 Hb. 3 Fb. 3 Fal. 3 Hal.br 3 Fb. Hb. Fb.f.

3 3 3

Gentleman : 15 - 5 - 9 - 1 - 3 - 14 - 2 S. Flourent : 5 - 7 - 2 - 14 - 9 - 3 - 1 G. Maarek : 9 - 14 - 12 - 7 - 3 - 15 - 5 J.-B. Pigalle : 9 - 15 - 1 - 3 - 5 - 10 - 2 L. Stieven : 3 - 2 - 5 - 14 - 1 - 9 - 7 J. Sellier : 9 - 12 - 14 - 15 - 5 - 1 - 2 Synthèse : 9 - 5 - 14 - 3 - 2 - 1 - 15

SAINT-CLOUD, LE 14 MARS. Derrière VESUVE (no 3) et SANTO THOMAS (no 2), MELISOS (no 5) prend la troisième place du Prix Avenger (2 100 m). (SCOOP/DYGA.)

POIDS 59 58 58 57,5 57 56,5 56 55 54,5 54,5 54,5 54,5

JOCKEYS D. Michaux C. Soumillon C.-P. Lemaire Alxi Badel Gér. Mossé T. Huet J. Victoire O. Plaçais M. Sautjeau O. Peslier S. Ruis M. Guyon NON PARTANT 53,5 D. Boeuf 53,5 D. Bonilla 52,5 A. Crastus

Cde 13 9 3 6 5 11 12 4 16 15 14 1 10 2 8

Cotes 21/1 12/1 13/1 25/1 10/1 36/1 19/1 31/1 6/1 14/1 28/1 30/1 9/1 22/1 41/1

EN CLAIR

TIRELIRE : 1 450 000 "

Prix Tourbillon..................................................... 14 h 20 Mâles - Course D 29 000 " - 2 000 m - 3 ans

Ch. M. Al Makto J. Seror Co. H. de T.-Ro H Al Maktoum W. et Frère Ch. M. Al Makto Mme M. Bryant J. Goelet H. d'Ecouves D.-W. Hill

A. Fabre E. Libaud J.-M. Béguigné F. Head C. L.-Parias A. Fabre E. Lellouche J.-E. Pease F. Doumen MC V. & D.Sicau

1 RUSHWORTH (E1) M3 2 CHICHI ROYALE H3 3 RANTHAMBORE M3 4 SAYAAB M3 5 COUNTERBID M3 6 PEDROLINO (E1) M3 7 VIE D'ARTISTE H3 8 POOL OF KNOWLEDGE M3 9 GOOD LORD H3 10 COLLINGWOOD M3

58 2 J. Victoire 58 8 Gér. Mossé 55,5 6 T. Messina 56,5 9 D. Bonilla 56,5 10 O. Peslier 55 1 M. Guyon 55 5 A. Crastus 55 7 T. Huet 52,5 3 F. Leroy 55 4 J. Augé

PR DE PR PR LO SC SC LO PR PR

B B C C B C L B C C

4 1 1 3 2 8 5 6 6 3

58 58 58 58 58 58 58 58 53,5 55

0,4/1 5,9/1 3,5/1 3,5/1 10/1 10/1 37/1 32/1 58/1

J.-B. Pigalle : 2 - 1 - 5 - 4 - 7 L. Stieven : 5 - 2 - 4 - 1 - 3 J. Sellier : 4 - 2 - 5 - 1 - 3

Px de l'Hippodrome de Mt-de-Marsan ... 14 h 50 Femelles - Course D 29 000 " - 2 000 m - 3 ans

TRIO - COUPLÉS G. Heald P. E. S.A.R.L. Mme J.L. Giral Lady O'Reilly E. d. Monceaux E. Wildenstein J. Köllmann C. Lambert L. Roveda

H.-A. Pantall E. Libaud F. Head N. Clément Y. de Nicolay E. Lellouche J.-E. Hammond M. Delzangles Mme N. Rossio

1 DUBAI ROSE 2 VELLANE 3 MISS FANTASTICA 4 LAKE PALACE 5 PROPHECIE 6 VILLE D'AVRAY 7 FAIT ACCOMPLI 8 PROVIDANZA 9 CHIRIPA

5

Prix Le Haar ........................................................... 15 h 50 Course E - 24 000 " 1 600 m - 3 ans

TRIO - COUPLÉS S.A. Aga Khan H Al Maktoum M. de Watrigant G. S.A.R.L. B. R. S.A.R.L Ecurie Dam's Darpat S.L. J.-J. Fournier

F3 F3 F3 F3 F3 F3 F3 F3 F3

58 58 56,5 56,5 52,5 55 55 55 55

4 J. Victoire 3 O. Peslier 5 D. Bonilla 7 T. Thulliez 6 J. Bensimon 1 A. Crastus 2 C. Soumillon 8 Gér. Mossé 9 C.-P. Lemaire

J.-B. Pigalle : 7 - 2 - 1 - 6

PR SC SC PR PR LO SC PR LO

B C B B B B B B B

1 1 7 1 3 4 3 2 8

58 57 57 56,5 53 57 57 57 57

2,5/1 6,4/1 4,5/1 7,9/1 22/1 5/1 7/1 20/1 25/1

L. Stieven : 2 - 6 - 7 - 5

Prix d'Artiguelouve .......................................... 15 h 20 A réclamer - Course F 18 000 " - 1 600 m - 3 ans

TRIO - COUPLÉS G. A.-Normand G. A.-Normand S. Brooms Mme M. Boutin Mme M. Boutin P. Fellous D. Knobloch T. de La Héronn A. Morice J. Albert A.-P. Cazaux J. Gonzalez M.B. Rougier Mme C. Séror Mme P. Charleuf R. D. Sila Srl

Ph. Van de Poël N. Clément Dioscuri Srl M. Boutin M. Boutin C. Boutin J.-L. Gay Ph. Van de Poël J.-M. Béguigné C. Lerner A. Bonin C. L.-Parias Alex. Fracas Ron. Caget C. Boutin S. Wattel

1 CALAFATE (E1) M3 2 ZENIT (E1) H3 3 FLAVISPIN M3 4 ALLEE CENTRALE (E2) F3 5 DIANEVA (E2) F3 6 BELLEPLACE (E3) F3 7 MARFI M3 8 PERKY F3 9 PRETTY PLAY H3 10 VITASSANA F3 11 CELANSIDE F3 12 MAGALLANES M3 13 GENTLE MAJ H3 14 DEEP ROSE H3 15 SEVEN SHAMROC. (E3) F3 16 SONORA F3

59 15 J. Crocquevieil 57,5 5 Y. Letondeur 59 8 C. Soumillon 57,5 13 C.-P. Lemaire 57,5 2 D. Boeuf 55 10 M. Forest 56 6 M. Martinez 57,5 12 M. Guyon 57,5 9 O. Peslier 53,5 11 F. Prat 56 3 R. Marchelli 52,5 4 J. Claudic 56 14 A. Crastus 56 7 Y. Lerner 54,5 1 J. Augé 54,5 16 T. Thulliez

PR PR SC PR PR SC PR PR SC PR ML PR ML PR ML DE

C L B C C L C C L C B C B B B B

9 9 9 3 2 0 6 2 6 8 9 0 0 0 0 6

56 56 56 57 55 55,5 57,5 59 57,5 56 54,5 55,5 51 56,5 52 55

8,2/1 7,2/1 7,5/1 2,7/1 21/1 7,7/1 5,7/1 10/1 4,7/1 35/1 21/1 41/1 54/1 83/1 5,7/1

J.-B. Pigalle : 4 - 5 - 3 - 8 - 10 - 1 L. Stieven : 5 - 4 - 10 - 7 - 3 - 16 J. Sellier : 4 - 5 - 10 - 8 - 3 - 16

24

M3 M3 M3 F3 M3 M3 F3 F3

59 58 57 56,5 56 56 55,5 52

3 C. Soumillon 8 D. Bonilla 5 C. Nora 6 T. Jarnet 1 O. Peslier 2 T. Huet 4 Gér. Mossé 7 J. Bensimon

J.-B. Pigalle : 1 - 2 - 7 - 5

LO PR PR DE PR ML PR DE

B C C B B L B B

5 2 3 4 5 7 1 7

57 55 54,5 57 56 58 54 55

27/1 10/1 16/1 5,7/1 6,2/1 7,5/1 7,5/1

L. Stieven : 1 - 3 - 4 - 2 J. Sellier : 1 - 2 - 4 - 3

6

Prix d'Orthez ........................................................ 16 h 20

A réclamer - 18 000 " 2 100 m - 4 ans

Mme P. Demercas H. Josse J.-P. Boin G. A.-Normand Mme Fern. Gay M. Meyrat Dioscuri Srl E. du C. Galop E. O. Racing A. Gaudu Mme Cl. Norton F. Pereira F. Pereira F. Pereira J. Phelippon S. T.-Mondancin D.-S. Collier

P. Demercastel Ron. Caget P. Monfort M. Nigge J.-L. Gay Mme Ch. H.-Maar Dioscuri Srl T. Clout Y. Fertillet Ml. H. V. Zuyle D. Sepulchre P. Rago P. Rago P. Rago Mme C. B.-Barbe A. Lyon Rod. Collet

1 SHALAMARA F4 2 LORD RUN H4 3 SAUGERE F4 4 ALHAURIN M4 5 CORNEILLE M4 6 LA BOUDEUSE F4 7 PARFAITE M4 8 SIMPLE STYLE F4 9 RADIEUSE F4 10 LA PIERRE GRISE F4 11 POLISH HERO H4 12 DOUKANANE (E1) F4 13 GUEWN DU RHEU (E1) H4 14 PISTOL PANN (E1) H4 15 FESTIVALIERE F4 16 PABLO QUERCUS M4 17 CRITIC'S CHOICE F4

57 3 F. Leroy 58 14 J. Bensimon 58 2 C. Soumillon 57,5 12 D. Boeuf 55 11 Mlle C. Launay 57,5 1 S. Ruis 56 13 O. Peslier 56 17 T. Jarnet 56 8 M. Sautjeau 56 5 M. Guyon 53,5 16 M. Foulon 56 15 T. Huet 56 10 A. Cardine 56 6 D. Breux 56 9 Y. Lerner 53,5 7 F. Prat 54,5 4 J. Victoire

SC PR SC LO ML LO PR SC PR

C B B B B B C B B

2 0 0 0 8 6 0 3 8

57 56,5 57 54 51 56 57,5 56 59,5

5/1 9/1 10/1 32/1 18/1 33/1 3,5/1 13/1 3,2/1

PR LO DE PR PR PR PR

C B B B B C C

0 0 0 0 2 1 2

55,5 16/1 56 58/1 56,5 122/1 55,5 67/1 60 8/1 53,5 3,9/1 54 10/1

J.-B. Pigalle : 3 - 2 - 16 - 6 - 1 - 4 - 7 L. Stieven : 3 - 7 - 1 - 17 - 16 - 15 - 6 J. Sellier : 3 - 15 - 7 - 16 - 4 - 8 - 1

7

Prix Marcel Delzons ......................................... 16 h 50

A réclamer - Cavalières 18 000 " - 2 100 m - 5 ans et plus

TRIO - COUPLÉS E. du Trieux Ant. Caro M. Espanol Mme C. B.-Barbe M. Denisot P.-L. Guerin Mme C. Lopez L.H.

P. Monfort X. T.-Demeaulte F. Seguin Mme C. B.-Barbe N. B. de Baland P.-L. Guerin F. Seguin J. Rossi

1 SHAM RISK 2 PALOSANTO 3 LETTORI 4 PETIT GLAIVE 5 BERNANDO 6 ZAMIC 7 DHARKAN 8 VAHAYNA

H5 M5 H8 H8 M5 H8 H9 F5

62,5 62 61 60,5 60,5 59 59 57,5

7 Ml. C. Monfort 3 Ml. AS Pacault 2 C. R.-Menar 5 S. Hagenbac 1 Ml. H. Corcoral 8 Mlle B. Guenet 6 Mlle A. Artero 4 Mlle S. Husser

J.-B. Pigalle : 1 - 2 - 4 - 5

LO PR SC PR PR PR PR DE

B B B B B B B B

1 4 6 2 7 0 0 0

56 56 66 57 58,5 55,5 53 56,5

6/1 6,2/1 10/1 13/1 5/1 40/1

8

Prix de Pau ............................................................. 17 h 20

TRIO - COUPLÉS Ph. Vidotto Mme N. Rossio M. Boutin Rod. Collet S. Wattel J. V. Handenhov R. Avial-Lopez C. Lerner FX de Chevigny F. Doumen C. Boutin M. Boutin Rob. Collet

1 SALSARIDES 2 AMERICAN MAIL 3 LIDDAL (E1) 4 VOLSORA 5 QUEEN AT LAST 6 GIGOLO 7 ERAQUERY 8 FARHAN 9 MARCELLIN 10 GOLD EXCHANGE 11 SIFFLE VENT 12 SABELOTODO (E1) 13 POT DE COLLE

F3 M3 M3 F3 F3 M3 M3 M3 M3 H3 M3 H3 M3

59 2 J. Victoire 58,5 12 Gér. Mossé 58 10 C.-P. Lemaire 57,5 3 V. Vion 55 7 W. Saraiva 57,5 13 C. Soumillon 57,5 11 D. Bonilla 56,5 8 Y. Lerner 55,5 9 M. Guyon 54 6 T. Thulliez 52,5 4 M. Forest 53 1 A. Crastus 50 5 M. Martinez

PR PR SC PR ML PR LO PR ML PR PR ML ML

B C B C B C B C B C B B B

4 7 2 9 5 5 8 3 2 8 2 6 8

55,5 54 57,5 55 57,5 51,5 56 52 58 50 53 55,5 51,5

6,5/1 10/1 4,7/1 2,5/1 8,7/1 4/1 8,7/1 16/1 3,5/1 101/1 5/1 8,7/1 38/1

J.-B. Pigalle : 6 - 5 - 7 - 9 - 12 - 8 L. Stieven : 11 - 6 - 9 - 8 - 5 - 3 J. Sellier : 9 - 5 - 11 - 1 - 8 - 6

Etat probable du terrain Bon, souple Dernière heure Beaumont - Chichi Royale - Ville d’Avray - Allée Centrale - Ebony Rose - Parfaite - Palosanto - Gigolo

Entraîneurs à suivre C. Laffon-Parias - M. Boutin Jockeys à suivre C. Soumillon - J. Victoire Nos sélections Gagnante : (205) Counterbid Placée : (405) Dianeva

Mâles - Course G - 14 000 " 1 800 m - PSF

TRIO ORDRE - COUPLÉ ORDRE 1 ASHAAQ 2 WIWURGH 3 KISS AND CRY 4 LIGHT SILVER 5 SLAM WARRIOR 6 DILUTION 7 BARUNNER

M3 M3 M3 M3 M3 M3 M3

54,5 58 58 58 58 58 56

7 2 1 3 5 6 4

A. Lemaitre N. Coutreau Ronan Thomas N. Perret I. Mendizabal F. Blondel G. Benoist

J.-B. Pigalle : 5 - 4 - 1 L. Stieven : 2 - 5 - 1 J. Sellier : 4 - 5 - 2

2

Px des Chocol. Voisin. 14 h 35 Femelles - Course G - 14 000 " 1 800 m - PSF TRIO - COUPLÉS

1 PANAMERA 2 ZACA 3 SPACE TUNE 4 CELESTINA AGOSTINO 5 KENTUCKY MIX 6 LEPE LEPE 7 IRISH BEAUTY 8 ASTRONOMICAL 9 ZANGRA 10 HILL OU ELLE 11 AHLAHOM

F3 F3 F3 F3 F3 F3 F3 F3 F3 F3 F3

58 58 58 58 55,5 58 58 58 56 56 56

8 10 11 3 4 1 6 5 7 2 9

M. Lopez A. Sanglard F. Blondel I. Mendizabal G. Masure F. Lefebvre D. Porcu F. Spanu J. Lermyte R. Campos G. Benoist

J.-B. Pigalle : 5 - 4 - 11 - 3 - 2 L. Stieven : 6 - 5 - 3 - 2 - 4 J. Sellier : 5 - 2 - 3 - 6 - 11

3

Px du Carré de Soie..... 15 h 05 A réclamer - Course G 14 000 " - 2 150 m - PSF TRIO - COUPLÉS

1 BAKEL M3 2 TANAOS M3 3 TRIDANCE F3 4 DOUCE BAINAI F3 5 DEPARTMENT OF WAR M3 6 L'EOLIA F3 7 ARAXIOS H3 8 PRIME ARRIVAL M3 9 DINADAY F3 10 FLYMA F3 11 MISS GOSSE 12 RIVERWOMAN F3 13 NOVALESA F3

58,5 59 56,5 58 57,5 57,5 57,5 57,5 55 54,5

13 5 10 9 12 6 3 2 1 8

A. Lemaitre F. Blondel B. Raballand M. Nobili I. Mendizabal N. Perret F. Veron G. Benoist G. Masure T. Piccone NON PARTANT 54,5 7 Ronan Thomas 54,5 11 L. Proietti

J.-B. Pigalle : 9 - 5 - 10 - 7 - 3 - 4 L. Stieven : 3 - 9 - 4 - 2 - 1 - 5 J. Sellier : 9 - 3 - 4 - 8 - 1 - 12

4

Px Er. Favre Wellness. 15 h 35 H. de c. div. - 1re ép. - 18 000 " 1 800 m - PSF

TRIO - COUPLÉS - 2SUR4

Handicap divisé - 2e épreuve Course D - 28 000 " - 2 100 m - 3 ans

P. Drioton Mme C. T.-Dassa Mme M. Boutin M. Offenstadt L.H. J.-F. Verdonck R. Avial-Lopez M. Savvides Mme G. Sandor W. Jeffcock Mlle V. Ferrat M. Boutin Rob. Collet

1

Px de l'Inauguration... 14 h 05

21/1

L. Stieven : 2 - 4 - 1 - 5 J. Sellier : 4 - 1 - 5 - 2

J. Sellier : 2 - 6 - 1 - 5

4

1 ZARKAMAR 2 MUTASADDI 3 BERINGSON 4 EBONY ROSE 5 SMOKING ALLOWED 6 BOTTLE GREEN 7 CASABERMEJA 8 SURPRESSA

A. de R. Dupré F. Head D. de Watrigant Ml. SV Tarrou Rob. Collet J.-E. Pease C. L.-Parias Y. de Nicolay

TRIO - COUPLÉS - 2SUR4

13 h 40

TRIO - COUPLÉS

3

LORS qu’il partait vers le s u c cè s , C O R N E L Y STREET n’a rien pu faire récemment face à la belle fin de course de SZERELEM. Il s’est donc contenté de la deuxième place mais semble capable d’améliorer ce classement dans la quatrième course

Prix du Béarn ...................................................... 13 h 50

QUINTE PLUS - QUARTE PLUS - TIERCE - 2SUR4 - TRIO - COUPLES

2

De 13 h 50 à 17 h 40

1 CORNELY STREET 2 PACHA DE RETZ 3 RIKITIKITAWI 4 SONNEVILLE 5 THE GLORY 6 SING SILENCE 7 LA CORUNA 8 STAR GODESS 9 SHEWBISCUIT (E1) 10 WAL D'ARCY 11 UNIROSSA 12 LOCH DANCER (E1) 13 SAN LUIS 14 FAMILY STORY 15 FABULEUX CONCEPT 16 SHATOUNE

M4 M7 F6 F6 M7 H5 F4 F5 M4 H5 F5 H5 H6 F4 H6 F4

60 59,5 59 58,5 56,5 56,5 58 57,5 57 57 57 57 56,5 55,5 55 54,5

5 2 16 14 8 3 6 7 15 11 9 4 13 10 1 12

I. Mendizabal G. Benoist F. Blondel G. Masure E. Bureller Mlle A. Papin F. Veron A. Bonnefoy R. Campos S. Richardot B. Raballand F. Spanu T. Piccone J.-M. Sanchez N. Perret Ronan Thomas

J.-B. Pigalle : 2 - 1 - 14 - 16 - 15 - 9 - 4 L. Stieven : 1 - 15 - 4 - 2 - 14 - 9 - 3 J. Sellier : 1 - 9 - 15 - 2 - 5 - 4 - 8

Etat probable du terrain Bon Dernière heure Slam Warrior - Lepe Lepe - Dinaday - Fabuleux Concept - Skywell - Round Stone - Kergonnec Coryfee Jockeys à suivre I. Mendizabal - F. Blondel Nos sélections Gagnante : (504) Kyrnos Placée : (303) Tridance

(Multi), même s’il va devoir supporter le top-weight. FABULEUX CONCEPT, qui vient de bien courir sur ce parcours, tentera de lui apporter la réplique en compagnie de SONNEVILLE, malgré sa récente pénalisation. PACHA DE RETZ, qui retrouve la forme, a les moyens de surprendre à belle cote. L.S.

5

Px Tribal Emotion........ 16 h 05 A récl. - Jeunes jock. et App. 13 000 " - 2 150 m - PSF TRIO - COUPLÉS

1 MARNHAC 2 SKYWELL 3 SHAHDAWAR 4 KYRNOS 5 CANT WAIT 6 INDIANSKI 7 LANABABLUE 8 CAPTAIN BEEFHEART 9 PRETTY HEART

H8 H8 H6 H4 H6 M6 F5 H8 F7

58 57,5 56,5 56,5 55 54 54 53,5 52

1 7 4 6 5 2 3 8 9

B. Raballand Y. Bourgois A. Teissieux G. Masure Mlle A. Hirel A. Larue A. Lemaitre Ml. M. Flahault L. Oxisoglou

J.-B. Pigalle : 1 - 2 - 7 - 4 L. Stieven : 4 - 2 - 1 - 7 J. Sellier : 4 - 7 - 2 - 1

6

Px Guess ........................ 16 h 35 Hand. de cat. div. - 2e épr. 15 000 " - 1 800 m - PSF TRIO - COUPLÉS

1 ROUND STONE 2 LA SAINT ANNAISE 3 FOUNDOUK (E1) 4 COMTE RYAL 5 XARINE 6 THEORIQUE (E2) 7 LIZARD DREAM 8 DOMANI 9 LACCATO (E1) 10 TAKEISO 11 ECLIPSE MARIE 12 LUCKY NAME (E2) 13 ALPIDIVO (E3) 14 NEARQUE 15 LOUP BIRD 16 QUARIKAL (E3)

H9 F6 H5 H5 F4 H6 F5 H7 H8 H7 F5 M6 H7 H8 H8 H5

60 60 60 59,5 59,5 59 58,5 55,5 56,5 56,5 56 56 53,5 53,5 53,5 53,5

12 5 4 11 6 1 15 10 9 7 2 16 3 13 8 14

F. Blondel L. Proietti F. Spanu F. Forési T. Piccone I. Mendizabal A. Sanglard E. Bureller G. Benoist R. Juteau S. Barbier N. Perret G. Masure J. Lermyte B. Raballand S. Fargeat

J.-B. Pigalle : 1 - 6 - 10 - 5 - 3 - 4 L. Stieven : 1 - 6 - 2 - 4 - 10 - 5 J. Sellier : 1 - 6 - 2 - 4 - 5 - 13

7

Px « de la Reine Ast. ». 17 h 05 H. de c. div. - 1re épr. - 18 000 " 2 400 m - PSF

TRIO - COUPLÉS - 2SUR4 1 MARQUIS YI M4 2 TINTAGLIA F7 3 COLD F4 4 LE DUANIER H8 5 WAVE GOODBYE (E1) F4 6 DE BUT EN BLANC (E2) H8 7 KERGONNEC (E2) H7 8 GREAT ESTEEM H6 9 KALOS KAGATHOS H6 10 KENACKY H9 11 CONSTANZA F4 12 PORT ST ANDRE H6 13 KAYSADOUN (E2) H6 14 MINNALOUSHE F5 15 HENRY MORGANN (E1) H5 16 SKIPPER BLEU H5

60 59,5 59,5 58,5 58 57,5 57 55 56 56 56 55,5 54 54 53,5 53,5

6 9 15 8 13 16 12 3 7 14 2 1 4 10 5 11

F. Spanu N. Perret S. Richardot A. Sanglard J. Lermyte Mlle A. Harlot Y. Fournand S. Proietti F. Blondel I. Mendizabal L. Proietti F. Forési Ronan Thomas G. Masure S. Maillot G. Benoist

J.-B. Pigalle : 2 - 4 - 8 - 13 - 10 - 6 - 7 L. Stieven : 7 - 2 - 9 - 13 - 6 - 3 - 16 J. Sellier : 8 - 13 - 2 - 9 - 4 - 7 - 3

8

Px Hits and Sports....... 17 h 35 Hand. de cat. div. - 2e épr. 15 000 " - 2 400 m - PSF TRIO - COUPLÉS

1 RISKY ARGENTIN H6 2 KATANOUM (E1) M4 3 SISTERON (E2) H12 4 DREAM STAR MER. (E2) H7 5 CHIFFONARD (E3) H6 6 LAST SAMURAI H5 7 EVER ROYALE (E2) F5 8 SEARAY H5 9 CORYFEE F5 10 L'AN DEUX H7 11 QUIRIMUS (E3) H5 12 LUNAR AGAIN H9 13 MARSCHALL FIRST M8 14 LAURIER H9 15 SHINING FLAME (E1) H5 16 POMEROL H9

59 59,5 59,5 56,5 59 58 57,5 56,5 56 55 54,5 52,5 54 53,5 53,5 52

2 9 10 8 16 6 11 14 4 1 5 15 13 7 3 12

A. Teissieux L. Proietti Mlle A. Harlot A. Larue S. Barbier G. Mandel Y. Fournand F. Forési B. Flandrin J. Lermyte F. Champagne L. Oxisoglou F. Lefebvre G. Benoist S. Maillot Ml. M. Flahault

J.-B. Pigalle : 1 - 4 - 7 - 9 - 6 - 10 L. Stieven : 9 - 4 - 1 - 15 - 7 - 6 J. Sellier : 1 - 4 - 9 - 10 - 8 - 15 MARDI 21 AVRIL 2009


LE SPORT HIPPIQUE Réunion III (19 h 35)/Ce soir à Vincennes

HIER A LONGCHAMP...

Deux Groupes à l’affiche

Hekatompylos décroche la palme I

De 19 h 40 à 22 h 45

L SUFFISAIT de se pencher sur la course référence du 17 mars à Saint-Cloud pour trouver l’arrivée du tiercé d’hier (1re course). HEKATOMPYLOS, qui était arrivé troisième lors de sa rentrée, a confirmé en s’imposant assez facilement, comme le confirme Pia Brandt, son entraîneur : « Le cheval était déjà prêt l’autre jour, donc je ne craignais pas le syndrome de la deuxième course. Le cheval a bien progressé et je suis très contente de sa performance. » MONT JOUX réédite sa deuxième place tout en étant monté moins loin du groupe de tête : « Il confirme sa bonne condi-

L

ES 3 ANS sont à l’honneur lors de cette nocturne. D’un niveau convenable au trot monté, le Prix Havnia (6e course) est en effet réservé à cette génération. Mais il y a surtout les Prix Masina (2e, multi) et Paul Karle (5e, Multi). Réservés respectivement aux femelles et aux mâles, ces deux Groupes II opposent les meilleurs de cette génération. Chez les pouliches, SANAWA va tenter de confirmer sa position de leader acquise lors de son succès dans le Critérium des Jeunes. Mais la pensionnaire de Philippe Allaire effectue sa rentrée, ce dont SAMARA, qui vient de faire belle impression, peut profiter. Chez les poulains, SAM BOURBON et SO LOVELY GIRL semblent avoir une longueur d’avance sur leurs rivaux. Confié à Tony Le Beller, SAGE DE BRESLES VINCENNES, LE 22 FEVRIER. Bernard Piton est heureux de la victoire de peut jouer le rôle d’arbitre. J.-B. P. SANAWA dans le Critérium des Jeunes (2 700 m, grande piste). (SCOOP/DYGA.)

1

Prix HévéIius ........................................................ 19 h 55

Attelé - Femelles 36 000 " - 2 850 m - Petite piste

4

Prix Baucis............................................................. 21 h 16 Attelé - Femelles 45 000 " - 2 850 m - Petite piste

TRIO - COUPLÉS E. M. A.P.Bezie M. Bézier 1 ROLGA DORMA F4 2850 Ecurie La Loge L.-C. Abrivard 2 REINE DE LA LOGE F4 2850 A. De Sousa R. Derieux 3 ROSE DU TREMBLAY F4 2850 M. Potiez Ph. Verva 4 RAIDA DES VALOIS F4 2850 P. Desprez C. Nicole 5 REINE D'AWAGNE## F4 2850 E. Ulf Nordin U. Nordin 6 RAISON ORANGE F4 2850 Mme M. MandralMme M. Mandral 7 RIKITA BELLA F4 2850 D. Haon D. Haon 8 RIVE DE DOMPIERRE (E1) F4 2850 R. Guezille J.-M. Bazire 9 ROZELLE DE GUEZ$# F4 2850 Mlle V. Moquet Mlle V. Moquet 10 ROMY DE CHAUMIERE F4 2850 K. Egli Ph. Verva 11 RUMBA DE CORDAY F4 2850 J. Arslan Y. Hallais 12 RHEA DU CAP VERT$# F4 2850 J-Et. Dubois J-Et. Dubois 13 REBECCA JET F4 2850 D. Haon D. Haon 14 REBELLE D'ACANTHE (E1) F4 2850 F. Jung F. Jung 15 ROSEE DE BOMO F4 2850

TRIO - COUPLÉS

A.-P. Bézier L.-C. Abrivard R. Derieux L. Verva J. Verbeeck U. Nordin V. Rézé F. Nivard J.-M. Bazire M. Abrivard M. Verva B. Piton P. Vercruysse D. Haon T. Le Beller

VI EN VI VI VI VI EN PR VI PR VI VI VI PR VI

B B B B B B B B B B B B B B B

A 1'17"4 A A 1'16" A A 1'16"4 A A 1'16"6 A 1'15"8 A 1'15"7 A 1'18"6 A A 1'16"2 A 1'16"2 A 1'16"4 A

2 2850 0 2150 5 2850 0 2850 9 2850 0 2850 0 2150 3 2375 4 2850 6 2825 0 2850 7 2850 8 2850 4 2850 0 2850

14/1 50/1 91/1 103/1 52/1 17/1 148/1 3,7/1 3,7/1 39/1 95/1 24/1 15/1 22/1 21/1

J.-B. Pigalle : 13 - 10 - 14 - 9 - 8 - 12 L. Stieven : 9 - 13 - 10 - 5 - 14 - 8 J. Sellier : 13 - 10 - 15 - 9 - 12 - 8

2

Prix Masina ........................................................... 20 h 20

Attelé - Femelles - Groupe II - 110 000 " 2 100 m - Départ à l'autostart Grande et petite piste

M. Bouhours H. Sionneau P. Viel E. des Charmes D. Mottier Mme J. Rondy Ecurie Danover E. Y. Bernard D. Lemarchand R. Guezille Mme V. L.-Ulein E. Franck Anne S. Baude E. J.-M. Bazire E. H. d. 4 Vent E. des Charmes

Ph. Allaire J. Baudron F. Souloy T. Duvaldestin A. Kristofferss J.-P. Ducher J.-M. Bazire F. Souloy M.-J. Ruault S. Lelièvre D. Delaroche G. Delacour J. Rosenzweig J. Baudron J. Baudron

1 SANAWA$# 2 SHERRY LOVE (E1)$# 3 SAMARA 4 SITUTUNGA$# 5 SAVE THE QUICK 6 SOIF DE LIMONADE 7 SILIA PIERJI## 8 SALSA BEJI 9 SALAMMBO DU VIVIER 10 STAR DETE 11 SAIGA DE GINAI 12 STAR DE GAUTIERS$# 13 SIERRA D'ERPE## 14 SHIRLEY (E1)$# 15 SHUCCA$#

F3 2100 F3 2100 F3 2100 F3 2100 F3 2100 F3 2100 F3 2100 F3 2100 F3 2100 F3 2100 F3 2100 F3 2100 F3 2100 F3 2100 F3 2100

B. Piton VI J. Baudron VI C. Martens VI T. Duvaldestin VI Pier. Levesque VI P. Vercruysse VI J.-M. Bazire VI M. Abrivard VI D. Locqueneux VI S. Lelièvre VI E. Raffin VI G. Delacour VI JMA Roussel VI F. Nivard VI J. Verbeeck VI

B B B B B B B B B B B B B B B

A 1'15"1 A 1'16"2 A 1'15"9 A A 1'16" A 1'16"8 A 1'15"8 A 1'16"3 A 1'15"6 A 1'16" A 1'16"7 A A A 1'19"1 A 1'16"6

1 2700 3 2100 1 2100 0 2700 2 2100 2 2700 1 2100 4 2100 5 2700 1 2850 2 2850 0 2100 0 2100 1 2850 1 2850

14/1 6/1 3,9/1 16/1 3,5/1 14/1 5,5/1 2/1 65/1 15/1 7/1 43/1 41/1 1,5/1 5,4/1

Prix Athor ............................................................... 20 h 48 Monté - Femelles 44 000 " - 2 850 m Petite piste

5

1 REINE DE BA$# 2 RIVA BELLA## 3 ROUTE DE BLANGY 4 ROSINA DE ROSA 5 RIME JOYEUSE 6 RUN FOR JET$# 7 ROSIRIS 8 RAFALE DU PLESSIS 9 RUSEE D'ARBAZ

F4 2850 F4 2850 F4 2850 F4 2850 F4 2850 F4 2850 F4 2850 F4 2850 F4 2850

F. Nivard VI P.-Y. Verva PR G. Auvray VI C. Dreux VI P. Masschaele EN R. Derieux VI K. Niclair VI E. Raffin VI M. Abrivard VI

J.-B. Pigalle : 8 - 5 - 6 - 4

B B B B B B B B B

M 1'17"7 A 1'20"2 M 1'17"7 M 1'16"7 A A 1'16" M 1'21"2 M 1'17"3 A

3 2850 0 2825 3 2700 7 2700 0 2150 6 2850 7 2700 2 2700 0 2850

14/1 45/1 18/1 28/1 22/1 70/1 16/1 4,2/1 55/1

L. Stieven : 8 - 5 - 1 - 6 J. Sellier : 5 - 8 - 4 - 6

Dernière heure Romy de Chaumière Sanawa - Rime Joyeuse Quérinière Talai - Sage de Bresles - Sonate de Bruyère - Nicomède Entraîneurs à suivre

## : déferré des antérieurs et postérieurs. #$ : déferré des antérieurs. $# : déferré des postérieurs. MARDI 21 AVRIL 2009

B B B B B B B B B B B B B B B B

A 1'17"1 A 1'16"5 A A 1'17"3 A 1'14"8 A 1'16"9 A A 1'14"7 A 1'14"7 A 1'17"5 A 1'17"2 M 1'17"4 A 1'15"9 A A A

4 2975 8 2975 0 2850 8 2825 4 2850 3 2600 0 2800 2 2850 3 2850 4 2850 3 2850 1 2750 1 2850 0 2875 0 2450 0 2100

13/1 13/1 20/1 34/1 13/1

1 SO LOVELY GIRL 2 SAGE DE BRESLES## 3 SAM BOURBON$# 4 SURCOUF DE LAUBOIS 5 SANCHO DU GLAY 6 SHOWTIME BOURBON 7 SON ALEZAN 8 SAXO DE VANDEL## 9 SIGNE D'AMOUR$# 10 SMETANA$# 11 SCOOP D'YVEL 12 SANCHO TURGOT## 13 SKIPPY DUNGY$# 14 SEVEN D'OLIVERIE

M3 2100 M3 2100 M3 2100 M3 2100 M3 2100 M3 2100 M3 2100 M3 2100 M3 2100 M3 2100 M3 2100 M3 2100 M3 2100 M3 2100

C. Martens VI T. Le Beller VI J. Verbeeck VI F. Nivard VI S. Guarato VI D. Locqueneux VI P. Vercruysse VI T. Duvaldestin VI A. Laurent VI JP Borodajko VI M. Fribault VI F. Anne VI S. Ernault VI M. Lenoir VI

B B B B B B B B B B B B B B

A 1'15"4 A 1'15"9 A 1'15"2 A M 1'15"3 M 1'15"2 A 1'13"7 A 1'15"5 A A 1'14"6 A 1'13"6 A 1'17"1 A 1'16"8 A 1'14"9

7,6/1 8,9/1

3 2700 6 2700 2 2700 0 2700 2 2175 1 2175 2 2100 4 2700 0 2700 8 2100 1 2100 3 2700 1 2850 2 2175

4,2/1 16/1 2,2/1 14/1 5/1 5,2/1 3/1 16/1 37/1 13/1 10/1 6/1 7/1 5,5/1

F. Souloy - B. Marie Drivers à suivre C. Martens - J.-M. Bazire Nos sélections Gagnante : (705) Nuroscova Placée : (113) Rebecca Jet

M3 2850 F3 2850 H3 2850 M3 2850 F3 2850 F3 2850 F3 2850 F3 2850 F3 2850

6e COURSE

G. 11,60

J. Markarian P. 4,60 2. Spectral 6 M. H. Merienne P. 6,90 3. Lester Quercus 14 M. Y. Mergirie P. 5,40 Coup. gag. 166,50. Coup. pl. (9-6) 44,50 (9-14) 39,90 (6-14) 63,40. Trio (9-6-14) : 1.526,80 7e COURSE

1. Gemo Magusta 14 M. Guyon

G. 9,20 P. 2,90 P. 3,20 P. 2

T. Wilhelmsson 2. Galma 13 R. Briard 3. Maggiore 10 Gér. Mossé Coup. gag. 69,80. Coup. pl. (14-13) 27,50 (14-10) 9

1re COURSE

P.-Y. Verva R. Derieux F. Nivard T. Viet A. Wiels M. Abrivard R. Lecreps R.-C. Larue E. Raffin

VI VI VI VI VI VI VI VI VI

B B B B B B B B B

M 1'18"8 M M 1'18"6 M 1'17"5 M 1'18"6 M 1'18"7 M M A 1'17"3

2 2850 0 2700 1 2850 5 2175 3 2200 1 2850 0 2175 0 2175 8 2100

2/1 14/1 6,1/1 40/1 8/1 1,4/1 10/1 14/1 48/1

L. Stieven : 3 - 6 - 9 - 8 J. Sellier : 7 - 9 - 8 - 1

Prix Asporina ....................................................... 22 h 40 Attelé - Amateurs - 14 000 " 2 100 m - Départ à l'autostart Grande et petite piste

1. Régalia 4 L.-C. Abrivard

2e COURSE

1. Silvester 12 J. Verbeeck

Ml. S. Blanchet PR M. P. Garreau PR M. S. Deshaies PR M. J. Dutertre PR M. R. Porée VI M. PN Delamarre VI M. PM Allais PR M. F. Jean PR Mlle V. Grelin VI M. P.-E. Mary VI M. D. Morisseau VI M. M. S.-Gil VI

B B B B B B B B B B B B

A A A A A 1'15"4 A A A A 1'15"9 A A 1'15"8 A 1'17"

G. 3,20

N. Janssens P. 1,60 2. Sancy 8 P.-Y. Verva P. 1,60 3. Steve Wood 4 K. Hawas P. 2,40 Coup. gag. 5,10. Coup. pl. (12-8) 3,30 (12-4) 6,90 (8-4) 8,50. Trio (12-8-4) : 18,80

1. Quartino 11 J. Verbeeck C. Roussel 1 ORSEL H7 2100 P. Guarnieri 2 ON MY HARMONY## F7 2100 B. Marie 3 NATACHA DE CORA#$ F8 2100 M. Bézier 4 ODUBAI## H7 2100 M. Gyre 5 NUROSCOVA F8 2100 P. Danet 6 POETESSE F6 2100 JC Lehouelleur 7 OURAGAN D'ANY H7 2100 D. Thorel 8 NICOMEDE H8 2100 J.-P. Piton 9 NANA DU CAIEU F8 2100 D. Brohier 10 ORKANA DU GUESCLIN F7 2100 S. Serpin 11 NEW MAN DU GITE M8 2100 F. Criado 12 NORTON DES CHARMS M8 2100

G. 9,30

Ma. de Moratalla P. 3,30 2. Raptor Jiel 12 A. Garandeau P. 2 3. Roxane des Lucas 15 R. Lecreps P. 2,50 Coup. gag. 26,60. Coup. pl. (4-12) 9,60 (4-15) 11,10 (12-15) 7. Trio (4-12-15) : 74. NP 7 Rocky de Survie.

3e COURSE

TRIO - COUPLÉS C. Roussel Jean Grima J.Pier. Mary G. Cougé Jacky Attia C. R. Duchemin J. Allais D. Thorel P. Le Touze A. Maarek G. Lelièvre S. Altchoukian

G. 20

K. Abdullah P. 1,20 2. Bon Grain 3 T. Jarnet P. 2,20 3. Staraco 7 M. Nobili P. 2 Coup. gag. 10,50. Coup. pl. (9-3) 4,50 (9-7) 4,20 (3-7) 8,80. Trio (9-3-7) : 25,30 Non partant 10 La Galerna 1'42"74, 6, 2, 1 1/2, cte encol., 2, cte encol., 1 1/2, 15.

1. Bartholdi 9 M. D. Bellocq

8e COURSE

1. Pateese 4 E. Bureller

G. 19,10

Z. Hakam P. 5,60 2. Toni Blue 1 Ronan Thomas P. 4,30 3. Lamborgino 14 T. Thulliez P. 6,90 Coup. gag. 118,90. Coup. pl. (4-1) 36,80 (4-14) 50,00 (1-14) 64,60. Trio (4-1-14) : 757,70

TIERCE 12 - 6 - 2 Rapporte pour 1 " Ordre : 63,50 " Désordre : 12,70 "

QUARTE + 12 - 6 - 2 - 16 Rapporte pour 1,30 " Ordre : 1 777,36 " Désordre : 222,17 " Bonus : 4,03 " Désordre : 456

QUINTE + 12 - 6 - 2 - 16 - 8 Rapporte pour 2 " Ordre : 24 405,20 " Désordre : 436,40 " Bonus 4 : 57,60 " Bonus 4/5 : 9 " Bonus 3 : 3 " Numéro plus : 1165

QUADRIO Course A : 12 - 6 Course B : 7 - 1 Rapporte pour 1,50 " 4 ordre : 730,50 " 4 désordre : 53,85 " 3 chevaux : 5,10 "

MULTI 12 - 6 - 2 - 16 Rapporte pour 1 " En 4 : 1 008 " En 5 : 201,60 " En 6 : 67,20 " En 7 : 28,80 " 2SUR4 : 3,60 "

... ET AU CROISE-LAROCHE

J.-B. Pigalle : 7 - 8 - 3 - 1

7

G. 17,30

J.-M. Vaux P. 4,40 2. So Gold 1 G.-A. Anselin P. 5,40 3. Liberty Chery 5 C. Soumillon P. 2,10 Coup. gag. 130,90. Coup. pl. (10-1) 61,10 (10-5) 9,10 (1-5) 21,80. Trio (10-1-5) : 180,30 5e COURSE

Prix Havnia ............................................................ 22 h 12

1 SIR JIFI 2 SURICATE$# 3 STYLE DU VIVIER$# 4 SELESTIN$# 5 SARAH DU DERBY 6 STORIA WEST 7 SONATE DE BRUY.## 8 SAGA BESP$# 9 SAGACITE

1. Dear Maria 10 T. Thulliez

1. Proviso 9 J. Victoire

Monté - 38 000 " 2 850 m - Petite piste

M. Maige P. Bengala Ph. Allaire Ph. Allaire X. Durand P. Bengala D. Ganne D. Ganne E. N. Lelièvre S. Lelièvre T. Berthelot J. Bruneau C. Pavone B. Marie Ecurie BKM B. Marie Mme A. Gambart P. Bengala

G. 5,50 P. 3,10 P. 3,40

4e COURSE

107/1 12/1

J.-B. Pigalle : 3 - 1 - 2 - 8 - 6 - 4 - 12 L. Stieven : 3 - 1 - 7 - 8 - 6 - 12 - 13 J. Sellier : 3 - 7 - 1 - 2 - 6 - 11 - 8

6

3e COURSE

Mme C. Guitton 2. Cirrus des Aigles 1 T. Thulliez 3. Massicotier 3 C. Soumillon Coup. ord. 21,30. Trio. ord. 71,80.

(13-10) 10. Trio (14-13-10) : 93 NP 2 Torronto, 8 Atilano.

G. 17,10

J. Romel P. 2,20 2. Dreamt 1 M. Guyon P. 1,10 3. Jakonda 8 Gér. Mossé P. 1,70 4. Slap Shade 4 C.-P. Lemaire Coup. gag. 10,80. Coup. pl. (7-1) 4,20 (7-8) 7,80 (1-8) 2,10. Trio (7-1-8) : 15,70

1. Polarix 4 M. Guyon

Attelé - Mâles - Groupe II - 110 000 " 2 100 m - Départ à l'autostart Grande et petite piste

F. Souloy G Martens J. Baudron O. Chêne S. Guarato Ph. Allaire J-Et. Dubois T. Duvaldestin A. Laurent JP Borodajko D. Béthouart F. Anne C. Ecalard L.-C. Abrivard

1. Mary's Precedent 7 O. Peslier

12/1 27/1

Prix Paul Karle ..................................................... 21 h 44

V.-J.-Racing C. Ouzzan E. Monastic R. Chouchane E. Hs de la Coq E. du Hs de StF. Amar E. La T. de Van J. De Sousa JP Borodajko D. Béthouart Mme T. Hoste Ecurie Brindor J. Cottel

G. 6

I. AB Rustningen P. 2 2. Mont Joux 6 G. Benoist P. 2,30 3. Smart One 2 D. Bœuf P. 3,30 4. Diana Vertica 16 D. Bonilla Coup. gag. 13,10. Coup. pl. (12-6) 5,40 (12-2) 9 (6-2) 9,80. Trio (12-6-2) : 25,10 2e COURSE

Y. Abrivard PR H. Sionneau PR S. Levoy VI T. Le Beller PR Y. Dreux VI J. Boillereau PR R. Lecreps PR E. Raffin VI F. Nivard VI Y. Cabaret PR B. Marie PR F. Anne PR S. Baude VI J.-M. Bazire PR S. Hardy PR D. Locqueneux VI

TRIO - COUPLÉS

TRIO - COUPLÉS F. Jung F. Jung Mme C BlossevilG. Delacour G. Auvray G. Auvray Y. Ledoyen Y. Ledoyen P. Viel P. Viel A. De Sousa R. Derieux L. Swita L. Swita J.-Y. Rozé T. Raffegeau J. Rothen F. Terry

1 QUELLY SAINT BAR F5 2850 2 QUARTIA$# F5 2850 3 QIRYAT LA NUIT## F5 2850 4 QUIETUDE MESLOI.(E1) F5 2850 5 QUITIDA$# F5 2850 6 QUEA D'ALGOT F5 2850 7 QUALITY DANOVER## F5 2850 8 QUENA JOSSELYN## F5 2850 9 QUETE DES RACQUES F5 2850 10 QUASULIE$# F5 2850 11 QUERINIERE TALAI## F5 2850 12 QUELEA MADRIK## F5 2850 13 QUEEN LUCKY## F5 2850 14 QUAIZIE DE VONNAS$# F5 2850 15 QUARINA F5 2850 16 QUEEN LEGEND (E1) F5 2850

TRIO - COUPLÉS - CLASSIC TIERCE - 2SUR4

J.-B. Pigalle : 3 - 1 - 4 - 7 - 15 - 14 - 3 L. Stieven : 1 - 4 - 3 - 5 - 14 - 15 - 7 J. Sellier : 3 - 1 - 5 - 14 - 4 - 2 - 7

3

M. Bouhours H. Sionneau P. Viel M.-J. Ruault D. Mottier N. Busset B. Marie H. Le Bec D. Lemarchand J.-M. Bazire B. Marie F. Anne S. Baude J.-M. Bazire J. Theisen M.-J. Ruault

J.-B. Pigalle : 14 - 8 - 11 - 7 - 13 - 9 L. Stieven : 8 - 13 - 14 - 12 - 11 - 6 J. Sellier : 13 - 14 - 8 - 9 - 12 - 3

TRIO - COUPLÉS - CLASSIC TIERCE - 2SUR4 Ph. Allaire J. Baudron E. Olmenhof E. Th.Duvaldest E. Quick Star J.-P. Barjon P. Julienne JL Leverrier E. des Charmes E. N. Lelièvre C. Pavone E. G. Delacour G. Drouillet J. Baudron J.Pier. Dubois

1re COURSE

1. Hekatompylos 12 M. Guyon

tion actuelle et on va le revoir bientôt », commente Hervé Billot. SMART ONE, l’heureuse lauréate de Saint-Cloud, se classe ensuite malgré sa pénalisation. La surprise vient de DIANA VERTICA, délaissée à près de 60/1, qui effectuait sa rentrée et se classe quatrième. Toujours pointé aux avantpostes, FROSTED ACLAIM parvient à conserver la cinquième place juste devant EXCENTRIQUE, parti cofavori avec HEKATOMPYLOS. SO LONG a longtemps fait illusion pour un meilleur classement mais ne démérite pas. Mieux vaut le suivre dès sa prochaine sortie. L.S.

0 2800 6 2675 0 2900 0 3125 1 2100 0 2100 0 2800 4 2400 5 2100 0 2875 6 2100 3 2875

123/1 16/1 4,9/1 12/1

19/1 15/1 111/1 15/1

J.-B. Pigalle : 5 - 8 - 1 - 2 - 9 - 12 L. Stieven : 5 - 8 - 10 - 4 - 12 - 2 J. Sellier : 5 - 12 - 10 - 2 - 8 - 4

G. 3,90

Mme M. Stihl P. 2,10 2. Quidam des Sarts 1 G. Vergaerde P. 8,30 3. Quattro des Hêtres 3 D. Brohier P. 2,90 Coup. gag. 88,70. Coup. pl. (11-1) 26,30 (11-3) 6,90 (1-3) 59,80. Trio (11-1-3) : 253,90. NP 10 Quenavo Téjy. 4e COURSE

1. Rose de Normand. 13 D. Locqueneux G. 24,30 J.-M. Saguin P. 5,20 2. Razzia Volo 10 L.-C. Abrivard P. 4,30 3. Romantica d'Aljean 5 M. Messager P. 4,00 Coup. gag. 122,10. Coup. pl. (13-10) 41,90 (13-5) 34,50 (10-5) 18,80. Trio (13-10-5) : 275,40 5e COURSE

1. Pétunia du Pont 11 J.-Y. Rayon Ecurie Albert Rayon

G. 13,70 P. 2,90

2. Petit Poucet 3 C. Martens P. 1,70 3. Please Darling 15 J. Verbeeck P. 2 Coup. gag. 24,50. Coup. pl. (11-3) 9,00 (11-15) 13,10 (3-15) 4,90. Trio (11-3-15) : 38,80. NP 2 Ophélia d'Arc. 6e COURSE

1. Pacha de Carjac 16 Mlle M. Norberg

G. 8,70

O. Hurpoil P. 3,20 2. Permanot 9 V. Coligny P. 4,90 3. Pin Up du Chanot 8 Guil. Porée P. 3,00 Coup. gag. 56,10. Coup. pl. (16-9) 17,40 (16-8) 19,40 (9-8) 22. Trio (16-9-8) : 195,60 7e COURSE

1. Rémy la Lande 3 T. Roussel

G. 4,50

P. Viel P. 3,10 2. Rivoli Jet 15 L. Roelens P. 4,60 3. Rouge Vif 8 N. Roussel P. 4,50 Coup. gag. 51,50. Coup. pl. (3-15) 17,20 (3-8) 14,10 (15-8) 22,90. Trio (3-15-8) : 168,80 8e COURSE

1. Rhum Coca 2 J. Verbeeck

G. 1,90

A. Cayron P. 1,40 2. Ramses de Bailly 1 B. Piton P. 2,30 3. Robin de la Besvre 5 P.-Y. Verva P. 1,80 Coup. gag. 8,70. Coup. pl. (2-1) 4,40 (2-5) 3,30 (1-5) 5. Trio (2-1-5) : 12,50 9e COURSE

1. Nymphe du Châtelet 8 Mlle P. Gaulier G. 4,30 Mme J. Prigent P. 1,90 2. Oh Pocket Blue 2 M. A. Neirinck P. 2,80 3. Oscar de Juigné 10 M. G.-M. Renault P. 2,10 Coup. gag. 24,10. Coup. pl. (8-2) 9,70 (8-10) 6,30 (2-10) 15. Trio (8-2-10) : 46,90

25


Annonces classées I M M O B I L I E R

CREDIT 100 % PRIX + FRAIS DE NOTAIRE Mer POSSIBILITE POSSIBILITE PAIEMENT A TERME PAIEMENT A TERME

MAISON DE CARACTÈRE INDÉPENDANTE

JOLIE MAISONNETTE TOUT CONFORT SUR ENV 12 000 M²

A SAISIR

BELLE MAISON AVEC CONFORT

Prix : 35.000 € Prix : 42.000 € Prix : 60.000 € DOCUMENTATION COULEUR GRATUITE www.immobilier-petits-prix.com

TRANSAXIA 121, rue d’Auron 18000 BOURGES Tél. 02.48.23.09.33 HABITATION VENTE

Appartements Paris 75 PARIS Boulevard Magenta,haussmannien, digicode, gardien. Au 3e, ascenseur. 120 m2: 6 pièces 3 chambres, 2 salles de bains, wc séparés. 745.000 Euros. 0609664423

Appartements banlieue 78. TRAPPES Résidence récente de 2004, 2 pièces 46 m2 : entrée, séjour, cuisine, 1 chambre avec placard, sdb, wc séparé Place de parking en sous sol. Proximité : Gare, écoles, commerces.

Prix : 160 000€ Tél : 06 15 55 50 05

Appartements province

Maisons banlieue Proche FONTAINEBLEAU, 45mn Gare de Lyon. Au calme, pavillon récent, 140 m2 - 7 pces : séjour, salon 45m2 avec cheminée Cuisine équipée 15m2 4 ch dont 1 avec SDE, gde SDB à l'étage. Garage. Terrain 1025 m2. Portail électrique + visiophone. 335 000€ 06.10.55.58.85 ou 01.64.28.02.79 - A vendre à Limeil Brévannes Maison de 170 m2 habitable comprenant 5 chambres, une laverie et un grd garage avec cave, sur terrain de 663m2. Secteur calme, proche écoles, Commerces et transports. 399 000 € Tél : 06.19.64.33.41

Maisons province 33 ANDERNOS LES BAINS andernos côté bassin maison ent.rénovée 155m2 4ch sej/cuis. 70m2.Terrain clos 480m2 exp.sud. Px.490000Euros 06 08 64 38 85 45 VIGLAIN village tous commerces, proche Sully s/Loire, pav. 1985 type solognot, T3 de 90 m2 sur jardin clos-arboré 509 m2. 2 chambres dont une au RC. 0238372219

35 SAINT MALO Quartier ancien classé ST SERVAN, grand T2, 56 m2, 2ème étage d'une petite copropriété sans charges d'entretien mensuel. Petite vue mer, Tour Solidor et Dinard. Exposition sudsud/ouest pour salon/séjour et cuisine. Bureau/dressing, chambre, salle de douche et wc. Cellier 10 m2 dans cour commune avec jardin. Chauffage individuel gaz et doubles vitrages. A 100m de la mer et transports; tous commerces à proximité. 150. 000 euros 0673376566

Immeubles

Terrains 97 STE-ROSE GUADELOUPE A vendre terrain constr. plat viab. 1240 m2 bien situé (école). Environ. calme, campagne. 98 000 euros. gimicem1225@orange.fr

0467401046

Offres meublés banlieue Chambre meublée. Immeuble calme. Cuisine + bain. Caution reduite. Ideal etudiant(e). 220€ HC. Office des locataires: 01.61.08.62.64 R24386 frais 190€

Offres vides banlieue 560€ HC. F2m2 45hab. vide avec cuisine américaine + salle de bain. Cave. Cour. Parking. Office des locataires: 01.61.02.62.62 R24003 frais 190€

Maison en duplex. Cuisine americaine semi équipée + salle de bain. Double vitrage. Poutre apparente. Parking. 675€HC. Office des locataires: 01.61.08.62.63 R24763frais 190€

PUBLICITE FERRARI 7, RUE SAINTE-ANNE 75001 PARIS

Pour toute information sur la pratique des ventes, téléphonez au 01 42 96 05 50, sur INTERNET www.ferrari.fr - Email : agence@ferrari.fr

Prix : 160 000 € ■ 30, rue de Villers sur Thère, un pavillon 2 pièces

77 Près CDG, Bar, Brass, Tabac, FDJ, Logt F3, Px : 350.592 € 01 64 33 03 03 www.ftcimmo.com

Prix : 99 000 € ■ 25, place de l’Hôtel Dieu, 2 appartements 3 pièces

Prix : 150 000 € et 155 000 €

A SAINT JUST EN CHAUSSÉE ■ 44, rue du Comte Dauchy, un pavillon 3 pièces

Prix : 130 000 €

Festival de Cannes, villa à louer à la Gaude, 30 min de Cannes, 8 personnes, 5 chambres, 1200 Euros/sem

0663630865

Achat-Vente

A CHAMBLY ■ 15, rue Pasteur, un pavillon 3 pièces

limousin loue chalet eco de standing avec SPA privat.au milieu nature et chevaux Possibilité emmener ces propres chevaux renseignements au 06.17.69.53.61 ou www.closdeschenaies.com

IMMO ENTREPRISE

GRIGNY (91) TABAC PRESSE LOTO... Magasin 234 m2 + s/sol. 136 m2 + F4. Loyer 788 Euros. Horaires 8H45-12H30/14H30-17H : fermé 4 après midi. Remise tabac garantie à 32 000 euros par le contrat d'avenir des buralistes jusqu'en 2011. Prix 75 000Euros Répondeur 09 51 80 38 46 01 69 45 02 75

Paris 9ème Bat plat du jour 36 Places (idéal 1ère affaire) Prix 137 000 € avec 50 000 € Cabinet TTC Paris 01 53 17 00 08 www.ttcparis.fr

Visites & renseignements au 03 44 06 30 04 75017 RESTAURANT 90pl+30 terr Prix : 700K€ Réf : RDP001375 01 43 12 33 30 www.michelsimond.com

75 BRASSERIE PMU BAR Ctre Montparnasse 150 m2 80 pl Px 260 000 € Réf : RGP001031 01 43 12 33 30 www.michelsimond.com

Restauration rapide

A CREPY EN VALOIS ■ 2, rue de Verdun, un appartement 4 pièces

Prix : 135 000 €

A SENLIS ■ 29, rue de l’Hôtel Dieu des Marais, un appartement 2 pièces

Prix : 116 000 €

A JAUX ■ 378, rue des Vignes, un pavillon 5 pièces

Prix : 185 000 € Visites & renseignements au 03 44 92 55 15 Offre réservée exclusivement aux locataires de l’O.P.A.C. de l’OISE pendant un délai de deux mois à compter du présent avis conformément aux dispositions de la loi du 23 décembre 1986 relative aux ventes de logements H.L.M.

M° Palais Royal idéal restaurat° rapide loy. 1000 € gros passage + burx appt 90 000 €

Fonds de commerce Café / Bar Brasserie

Prix : 137 000 €

60/Bar tabac pmu. Cvillage. F4+cour.Cabar 68k€ Com 44k€ rés 43k€ 03 44 40 68 68 www.ftcimmo.com

87 DOMPIERRE LES EGLISES

95 Face gde Gare Tabac FDJ petite brass. belle aff. 100pl., terrasse log. F2 poss PMU appt 350 000 €

94 limite Nogent, brass 130pl gde terrasse hôtel 11 n° + F4 Bail 5, loy. 2700 €, Appt 300 000 € MONTREUIL (93) à ceder fonds de commerce : CAFE REST LIC IV. APPART 4 PIECES IDEAL PR COUPLE. 2 SALLES + TERRASSE : 130 PLACES. Prix : 180 000 € Tél : 06 20 35 57 64

Hôtels

75010 HOTEL BUREAU 707m2 R+6, 40N° Prix :1650K€ Possib murs 1650K€ Réf :RDP001682 01 43 12 33 30 www.michelsimond.com

Locaux commerciaux

ANNONCES IMMOBILIERES - PARTICULIERS

Achetez en ligne votre annonce dans Le Parisien

24h/24 et 7j/7

Province

Restauration traditionnelle

sur notre site

80 ROSIERES EN SANTERRE

Locations / Echanges 40 MIMIZAN Caravane camping 3* 4km ocean.Tout confort, tennis,piscine,animations. Semaines 23/29 et 36/40 Tarif à partir de 150Euros 06 18 66 59 01

A BEAUVAIS ■ 44, rue Victoria Mxenge, un pavillon 4 pièces

06 LA GAUDE

F4 70m2 hab. Cuisine equipée + sdb. Chauff. collectif. Asc Cave. Balcon. Garage. Pkg. 600€ HC. Office des locataires: 01.61.08.62.65 R24794frais 190€

VENTES AUX ENCHÈRES PUBLIQUES

26

14 COURSEULLES/MER STUDIOS AVEC LOGGIA 2/3pers MO TV 300m mer,com,minigolf, aquarium,musées,cinéma. 215 à 330Euros/semCC 0231444039

0555608156

HABITATION LOCATION

VACANCES / VILLÉGIATURES

37 TOURS 1h de Paris en TGV, Ensemble immobilier sur cour fermée comprenant; maison T 4/5, et 3 appartements loués meublés. 415 000 Euros 0613891482

APPARTEMENTS - PAVILLONS A VENDRE

85 ST JEAN-DE-MONTS Vendée. Loue villa tt confort,6p/pinède calme, mer 800m, juill-août, 380 à 450e/sem T:02 51 42 50 56 06 81 50 01 81

75 RESTAURANT CRÊPERIE BAR 6éme,60 pls Odéon PX 430.000 € Réf : RGP000904 75010 BAR BRASS BISTROT top empl 30 pl+8 terr Prix : 430K€ Réf : RDP001686 01 43 12 33 30 www.michelsimond.com

95

75 RESTAURANT LICENCE IV Affaire d'angle, 70 pl, 20 pl terr. PX 700000 € Réf : RGP000754 01 43 12 33 30 www.michelsimond.com

Loue bâtiment de 700m2 comprenant Bureau, Magasin et espace de Production. A 15 minutes des autoroutes A1 et A29 et de la gare TGV. Sur un terrain de 3600 M2. Prix : 24EurosHT/m2/An. Implanté au sein d'une ZAC conviendrai à une TPE ou a une suface de vente.

0322839377

Vente aux enchères publiques le jeudi 28 mai 2009 à 14h au TGI de PONTOISE, Cité Judiciaire , 3,rue Victor Hugo

Un TERRAIN sis à MARINES (95) Lotissement du Grand Pré - 4, allée du Grand Pré Sur lequel est édifié un ensemble immobilier à usage commercial et artisanal, divisé en 6 lots (dont 5 occupés par locataires et un inoccupé). Cadastré section AA numéro 73 pour 40a 34ca. Mise à Prix : 225 000 € (outre les charges) Consignation pour enchérir : 22 500 € et 20 000 € (Chèques de banque à l’ordre de la CARPA) S’adr. à Me Paul BUISSON, BUISSON & ASSOCIES, Avocat à Pontoise (95), 29, rue Pierre-Butin - T. : 01.34.20.15.62 www.buissonavocats.com. Au Greffe du Juge de l’Exécution du TGI de Pontoise où le cahier des conditions de vente peut être consulté

www.leparisien.fr Rubrique “Publier votre annonce dans Le Parisien”

ou http://petites-annonces.leparisien.fr Contactez-nous au 01-40-10-51-50 Par e-mail : Annonces-Immo@manchettepub.fr

78

Vente aux enchères publiques au TGI de VERSAILLES (78) 5, place A. Mignot - le mercredi 27 mai 2009 à 9h - ENUN SEUL LOT

Un PAVILLON à PLAISIR (78)

29, rue Claude Debussy - Lieudit” La BATAILLE” Au rez-de-chaussée : entrée, salon et salle à manger, cuisine, bureau, wc. A l’étage : 4 chambres, salle de bains, salle de douche. Suface habitable de 179,96 m2. GARAGE - JARDIN

Mise à Prix : 400 000 € - Occupé Consignation pour enchérir : chèque de banque à l’ordre du Bâtonnier séquestre d’un montant de 40 000 € outre une somme pour les frais et émoluments dont le montant sera indiqué par l’Avocat chargé de porter les enchères. VISITES SUR PLACE les 19 et 20 mai 2009 de 14h à 16h S’adresser pour tous renseignements : à la SCP SILLARD & ASSOCIES, Avocats, 73bis, rue du Maréchal Foch à VERSAILLES (78) - T. : 01.39.20.15.97 - E-mail : cabinet@avocats-sillard.com Le cahier des conditions de vente peut être consulté au Greffe du Juge de l’Exécution du TGI de VERSAILLES.

MARDI 21 AVRIL 2009


Annonces classées A U T O M O B I L E

E M P L O I Nous rappelons à nos lecteurs que tous ces postes sont accessibles sans discrimination de sexe ou d'âge.

Venez découvrir la nouvelle M.GO et son programme de personnalisation

www.sans-permis.fr

www.sl-car.com

Venez essayer en exclusivité le nouveau moteur DCI common rail réduisant bruit et vibrations

Location de voiture ir sans permis à part s de 790 € TTC/ moi

Votre M.GO à partir de 9 500 €

Tél : 01 49 85 92 52

Tél : 01 46 55 42 20

COMPTANT

Renault

Volkswagen

RENAULT EXPRESS

VOLKSWAGEN GOLF 1.9 TDI 100, 6cv, dies., 138.220km, 2001, très bon état, 3.000€. Tél.06.42.46.08.24 ou fabien.crepet8@orange.fr

1 200€ 1.6D, Gris métal, Moteur, 13 000 Km, Distribution neuve, + CT OK, Galerie

Tous véhicules à partir de 2000 BORGESE AUTO - 13, bd Garibaldi Paris 15 - 01 45 67 07 21 e

01.48.95.99.99

ACHAT AUTOMOBILE

VENTE AUTOMOBILE

ACHAT

Fiat

COMPTANT et IMMEDIAT

Peugeot PEUGEOT 407 2.0 I HDI Executive FAP 136ch Couleur Grise 2007, 76 000 Km, boîte 6, Ordinateur de bord, Clim auto bi-directionnelle, Régulateur de vitesse, Jantes alliage, Pack électrique (vitres + rétroviseurs), Allumage auto des feux, Détecteur de pluie, Pneus neufs, Carnet d'entretien, Excellent état 12 900€ 06.64.73.79.69

CAMPING CAR PILOTE

VEHICULES de 2002 à 2008

"PACIFIC 690"

쏼 06 07 65 34 40

sur FIAT DUCATO 2.8 i-DTD 86 555 km, Diesel, 2 000

PAIE PLUS CHER

Porte-vélo,Antenne satel. Télé, Panneau solaire, frigo,

TOUS VEHICULES DE 1999 A 2008

Grill, store,

132, av. Gambetta Paris 20 e

28 000€ (à débattre)

01 43 64 30 40

06.20.08.20.32

RENAULT SCENIC II EXPRESSION 1.5 dci 85cv, Gris eclypse 13 200€ Abs, Clim Auto, Allumage Auto feux essui-glaces, Régulateur... 39 000 Km kevin.luba@orange.fr Pour + infos

06.59.38.48.17

Utilitaires

- Part. vd pour pièce VW Vento 1993, 90ch Prix : 700 € Tél : 06 74 52 83 97

Mercedes C 220 CDI ELEGANCE 8CV 03/04, gris mét., bte auto, clim. auto, alarme, entr.MERCEDES, CT OK, 75.000km, 17.500€. Tél.06.62.67.07.40

Monospaces

A

Vds camion frigorifique Boxer an 02 exp. 11/2011 280.000 km dis. nve, CT OK 6 étagères Px : 14.000 € 06 23 38 29 08

Traiteur Villeparisis (77) proche RER B rech. h/f PATISSIER Congés hebdomadaires Dimanche après-midi, lundi et mardi TEL : 01.64.27.18.08

*30 CoffreursBancheurs. Expérimentés Génie Civil.

*20 CoffreursBancheurs. *5 MineursBoiseurs *25 Maçons VRD.

Sté d'expertise ciale rech.

CIAL SEDENTAIRE H/F. Expérience high-tech CV par mail : cedric. buisson@horizontal-paris.fr

Télémarketing

(voirie, assainissement, égouts). 76 Route de la Reine - 92100 Boulogne. Métro ligne 10 Boulogne Jean-Jaurès Ett : 01.41.31.60.50 recrute.r2t@orange.fr

SOCIETE EN ENERGIE RENOUVELABLE rech. h/f pour son magasin parisien :

LOUE CARAVANE 3PL tt équipé, gaz, frigo, auvent etc, petit px. Tél.06.68.09.41.76

- 1 Responsable - 4 Télé-Enquêtrices

Sté 93 recrute h/f

MOTOS / CYCLOS

Bonne élocution exigée. Débutant accepté. Salaire fixe + primes importantes. Tél. pour rendez-vous :

01 42 50 03 03

Manutention

Plus de 750 cm3

Magasiniers Préparateur de commandes TEL : 01.49.63.76.34

Bâtiment/T.P.

exclusive, 5cv, 181.000km,

ABS, bulle, etc... Tel

an.2002, 5.900€, to, ja, couleur

06.79.38.29.58

06.21.39.95.85 ZAFIRA 1.9 CDTI 120 FAP edition

CONDUCTEURS CAR h/f pour liaisons aéroports Lignes régulières Ag. Aulnay 01 48 56 93 47

Divers Gens de maison Offre très bonne place pour grande maison de campagne très raffinée (TARN - 81) à un

COUPLE EXPÉRIMENTE FEMME : Entretien maison + cuisine. HOMME : Aide maison + jardin Excellentes références. Envoyer C.V. et lettre de motivation au journal en précisant sur l'enveloppe la réf. 7322 au PARISIEN 25 Avenue Michelet 93405 ST-OUEN Cédex

DEMANDES

BMW 1200CM3, 2005, 38.254km, 4 tps., 12ch, 5.000€, options,

JH. ch. place SERVEUR Service du SOIR Tél : 06 22 80 90 78

Scooters

recherche :

YAMAHA, 500CM3, 2007,

CACES 1B/3B et formation

ELECTRIC. P2-P3-OHQ

23.000km, 4 tps., 5ch, 2.800€;

C 18510 souhaitables.

7 cv, dies., 66.637km, 2006,

didierdepuis2008@gmail.com.

3 sente des Dorées

4.022€ Tel 01.22.20.03.69

Tel. 06.76.76.29.94.

75019 Paris-M° Pte Pantin

V O T R E

RECHERCHE des H/F URGENT !!!

Caravaning

XSARA PICASSO 2.0 HDI 90

sable, velour, ct ok. Tel - Vds RENAULT SCENIC 1.6 16v RXE Pack Clim. Ess., 2000, 120 MKm. Entretien réseau. Bleue marine métall. Bon état 3 500 € (Px à débattre) Tél. 06 21 60 38 09

Commerce

Commerciaux

VOITURES SANS PERMIS - 80 rue Pierre Semard - 92320 CHATILLON

ACHETE

Transport

OFFRES

H/f pour longues missions Le Bourget (93) : PREPARATEURS CDESCACES 1. CARISTES CACES 3-5 Expérience 2 ans minimum. Tél. 01 44 65 24 01

H. av. exp. ch. poste enduit peinture, papier peint - pose band kaliko T06 22 28 42 12 F. serieuse ch. emploi garde d'enfants, ménage - repassage 06 12 75 67 56

S E R V I C E

Médical

Bijoux

LES COMPTOIRS D’ACHAT D’OR

ACHAT OR

Achat / Vente : Or - Débris, Pièces, Lingots, - Bijoux, Montres, Numismatie…

55 ANNEES D’EXPÉRIENCE

CENTRALE D'ACHAT D’OR

COMPTOIR PASSY OR

PAIEMENT COMPTANT AU MEILLEUR COURS

tél : 01 53 34 64 54

tél : 01 45 25 94 28

27 rue du fbg Montmartre 75009 PARIS Métro Grands Boulevards

15 rue de la Tour 75016 PARIS Métro Passy

L’EMERAUDE

PIECES OR - LINGOTS - MONTRES CARTIER - ROLEX BREITLING - JAEGER - DIAMANTS, DÉBRIS OR 25, RUE LOUIS LE GRAND

ACHAT OR

01.47.42.40.82 - METRO OPERA Internet : www.emeraude.fr

2, BD BESSIERES 75017 PARIS 01.46.27.56.39 M° PTE ST OUEN

47, R. DAMREMONT 75018 PARIS 01.42.52.25.45 M° L.CAULAINCOURT

Lingots Or

le gramme

B O N N E S

01 44 71 05 72

MARDI 21 AVRIL 2009

Jean-Marc 61, RUE DE DUNKERQUE - PARIS 9

E

BOTTAZZI Expert

Ne Vendez rien

DIRECT BOURSE - Particuliers - Professionnels

Montres

Paiement comptant au meilleur prix du marché 11, RUE DE CAUMARTIN - PARIS 9 M° Madeleine // Havre Caumartin Mardi au samedi >> 10h à 19h

sans nous consulter

BIJOUX - DIAMANTS - MONTRES

Diamants

Pièces d’Argent E

COMPTOIR DE L’OR DU MARAIS 42 rue Pastourelle 75003 (M° Temple) Tél. 01 42 78 40 28

ACHAT OR au meilleur cours LINGOTS - PIECES sans commission

les débris d’Or 24 Carats

Or dentaire

ACHAT LINGOTS - PIÈCES D’OR DEBRIS - BIJOUX - DIAMANTS MONTRES

VENDEZ AU MEILLEUR PRIX !

Débris d’Argent

18€

L’or Monte Nos prix aussi !

66, rue de Lévis 75017 PARIS M° Villiers Tél : 01 42 67 20 63

Achète jusqu’à

Pièces Or

19 Bd des Batignolles 75008 (M° Place Clichy) Tél. 01 40 08 09 03

COMPTOIR EUROPEEN DE L’OR

ACHAT OR Débris d’Or

COMPTOIR CLICHY OR

LINGOTS - PIÈCES D’OR - BIJOUX DIAMANTS - MONTRES

M° Gare du Nord // Anvers Mardi au samedi >> 14h à 19h

01 45 26 59 44

A VOTRE SERVICE Collections Achète et expertise tableaux anciens et modernes, école de Barbizon, orientaliste, animalier, vue de Venise, marine, scènes de genre ... Peintres Français et étrangers atelier d'artistes décédés. V.MARILLIER@WANADOO.FR 06 07 03 23 16

Chasse-pêche Pêche à la truite. Association de pêche agréee recherche actionnaires. Située dans le Vexin à Lavilletertre. Parcours sur la Viosnes de 3.5 km et deux étangs de 3.4 ha. Prix 95 Euros/an. réempoissonnements réguliers. 0344492775 recherche actionnaire de chasse (dimanche) Dépts 60 et limite 95 700 hectares petits et grands gibiers. Tél.: 06 25 54 16 28

A votre service Loue,dans village tous commerces entre Béziers et plages,maison de vacances. 5,6 personnes,confort, linge fourni. Prix selon période et durée. TEL 04 67 37 24 87

Divers ORGANISME recherche FAMILLES D'ACCUEIL (Paris intra muros) pour ETUDIANTS ETRANGERS. Jusqu'a 900 euros/mois http://www.homestayin-paris.com

A D R E S S E S

Achetez en ligne votre annonce dans Le Parisien sur notre site www.leparisien.fr Rubrique “Publier votre annonce dans Le Parisien” ou http://petites-annonces.leparisien.fr

24h/24 et 7j/7

Contactez-nous au 01-40-10-52-15 - Par e-mail : samelie@manchettepub.fr

27


LE CARNET DU JOUR IDF Avis de Décès 77 - THORIGNY SUR MARNE Mme Jeanne BRODIER, son épouse, Patrick BRODIER et Joëlle BERCHE, ses enfants, Sandie, Ariane, Benjamin, Céline, ses petits enfants, Lou son arrière petite fille, ainsi que toute la famille ont la douleur de vous faire part du décès de

M. GUSTAVE BRODIER survenu le 17 Avril 2009 à l'âge de 91 ans. Les obsèques auront lieu le jeudi 23 Avril 2009 à 10 heures en l'Eglise Saint Martin de Thorigny sur Marne. Un registre tiendra lieu de condoléances à l'Eglise.

77 - NANGIS 77 - VILLENEUVE LES BORDES Mme Marie RUE, sa soeur, M. Bernard DELECOLLE, son beau-fils ont la douleur de vous faire part du décès de

MME SOLANGE DELECOLLE NÉE PIRON survenu à PROVINS, le 18 avril 2009, dans sa 82è année. Priez pour elle. La cérémonie religieuse sera célébrée le vendredi 24 avril 2009 à 10h30, en l'église Saint Martin de NANGIS, suivie de l'inhumation au cimetière de VILLENEUVE LES BORDES, dans le caveau de famille. Un registre à signatures tiendra lieu de condoléances. Selon les volontés de SOLANGE il n'y aura ni plaques, ni fleurs. P.F.G. MARBRERIE PROVINS 01 64 00 00 40

93 - VILLEMOMBLE Michèle et Hugues JURION, ses enfants, Véronique et Christophe DALLEAU, Stéphane JURION, ses petits-enfants, ses arrière petits-enfants, Colette HUSSON, sa soeur et toute la famille ont la tristesse de vous faire part du décès de

MME OLGA DESHAYES NÉE MARTINEZ RETRAITÉE SNCF survenu le 17 avril 2009 à l'âge de 89 ans. Les obsèques religieuses auront lieu le jeudi 23 avril 2009 à 14 heures, en l'église Notre-Dame-d'Espérance à VILLEMOMBLE, suivies de l'inhumation au cimetière de VILLEMOMBLE. Cet avis tient lieu de faire-part et de remerciements. PF CATON - 02 38 54 44 11

77 - NEMOURS M. et Mme Gérard et Claudine VERDONCK, M. Jacky RABOISSON, ses enfants, Géraldine et Maëva, ses petits-enfants, ainsi que toute la famille, ses voisins et amis ont la douleur de vous faire part du décès de

MME DENISE RABOISSON NÉE FRAISEAU survenu le 18 avril 2009, à FONTAINEBLEAU, dans sa 82è année. La cérémonie religieuse sera célébrée le mercredi 22 avril 2009 à 16 heures, en l'église de NEMOURS, suivie de l'inhumation au cimetière de NEMOURS, où l'on se réunira. Un registre à signatures tiendra lieu de condoléances. P.F. LOMBRAGE "LE CHOIX FUNÉRAIRE" 77140 NEMOURS. 01 64 28 02 23

28

78 - MAURECOURT -

- TONNERRE -

60 - TROUSSURES -

60 - BRESLES

M. Marcel CARLIER, son mari, Michel et Rolande CARLIER, Alain CARLIER et Rita LEYS, Martine et Michel VAN CEUNEBROECKE, ses enfants, Catherine, Patricia, Emmanuel, Louis-Marin, Aurélia, Thomas, ses petits-enfants, Augustin, Aliette, Séraphine, Samuel, ses arrière-petits-enfants, Laurence PONCELET, Jacqueline FRANCONNET, Julie SIMONET, Alia FARAH, Joseph BAIXAULI, Jean-Marc SIMONET, Corinne CLAYETTE, ses proches ont la tristesse de faire part du décès de

Bernard et Elisabeth LENAERT, Nicole et Daniel LENAERT-CHAVANNE, Jean-Jacques et Maryse LENAERT, ses enfants, Philippe et Natalia MONCHY, Chantal et Gilles MAINGUENE, Didier (†) CHAVANNE, Jean-Christian et Mélanie LENAERT, Stéphane LENAERT, Anne-Cécile LENAERT, Didier HENRY, ses petits enfants, Florent, Xavier, Axel, Lucas et Maëlys ses arrières petits enfants son frère, ses belles-sœurs, beaux-frères, neveux et nièces et toute la famille ainsi que ses amis,

M. et Mme Jacques CARMINATTI, Mme Madeleine CRAPOULET, ses soeurs et son beau-frère, ses neveux nièces, cousins et cousines toute la famille et ses amis profondément touchés des marques de sympathie qui leur ont été témoignées lors des obsèques de leur cher défunt

60 - BRENOUILLE

YVONNE CARLIER NÉE JULIENNE

M. ALBERT LENAERT

survenu le 17 avril 2009, à MAISONS-LAFFITTE, dans sa 87è année. Une bénédiction sera célébrée le mercredi 22 avril en l'église Notre Dame de la Nativité à MAURECOURT à 16 heures. L'inhumation aura lieu dans la plus stricte intimité. Cet avis tient lieu de faire-part. 7, rue de La Gare 78780 MAURECOURT. P.F.G. MARBRERIE 78600 MAISONS LAFFITTE 01 39 62 01 67

91 - EPINAY-SUR-ORGE Mme Paulette DUCHER, son épouse, M. et Mme Philippe DUCHER, M. et Mme Stéphane DUCHER-RADUX, ses fils et belles filles, Marine, Léa et Marie, ses petites filles, M. et Mme Gaston DUCHER, M. et Mme Guy DUCHER, Madame Simone PENICAUD, Ses frères, sa sœur, ses belles sœurs et ses beaux frères, neveux et nièces, ainsi que les familles GUIGUENO, GACON, FORTIER, JOBBINS, TONDRE, GIRARD et RADUX Ont l'immense douleur de vous faire part du décès de

M. ANDRÉ DUCHER survenu le 17 avril 2009, à l'âge de 77 ans. La cérémonie religieuse sera célébrée le mercredi 22 avril 2009, à 14h30, en l'Eglise Saint-Leu-Saint-Gilles d'EPINAY-SUR-ORGE, suivie de l'inhumation au cimetière d'EPINAY-SUR-ORGE. Mme Paulette DUCHER 10 rue de la Gare 91360 EPINAY-SUR-ORGE

77 - CROUY-SUR-OURCQ M. et Mme Guy JAULGEY, M. et Mme Jean-Jacques JAULGEY, ses enfants, Magalie, Sandrine, Nicolas, Florence, Christophe et Aurélie, ses petits-enfants, ses arrière petits-enfants, et toute la famille ont la triste douleur de vous faire part du décès de

MME VINCENTE RUFFING NÉE TUDIANO survenu à CROUY-SUR-OURCQ le 18 avril 2009 dans sa 89ème année. La cérémonie religieuse sera célébrée le mercredi 22 avril courant, à 9 heures à la chapelle des Tamarys à CROUY-SUROURCQ, suivie de l'inhumation à 11 heures au cimetière Parisien d'IVRY-SUR-SEINE. Un registre à signatures tiendra lieu de condoléances. M. Guy JAULGEY 6 rue du Dr Schweitzer 77840 CROUY-SUR-OURCQ. PF DE LIZY 77440 LIZY-SUR-OURCQ 01 60 01 15 10

Ont la douleur de vous faire part du décès de

M. MICHEL DEMEY remercient toutes les personnes qui se sont associées à leur deuil, par leur présence, envois de fleurs, plaques et messages de condoléances.

Cet avis tient lieu de faire-part.

remercient toutes les personnes qui se sont associées à leur deuil, par leur présence et messages de condoléances.

Mme Jacqueline LE BIHAN, Patrick, Eric et Isabelle, Enora, Erwan, Erine, Mme Monique LE BIHAN, M. Jean-Claude LE BIHAN, ses neveux et nièces, Mme Irène BOUTARIC, ses cousins et cousines, ainsi que toute la famille, très touchés des marques de sympathie et d'amitié que vous leur avez témoignées par votre pprésence, vos pensées, messages et envois de fleurs, lors des obsèques de

M. GÉRARD GUILGUÉ

P.F. HEURTEVENT 60650 ST PAUL, BEAUVAIS MÉRU 03 44 82 20 57

PF MARBRERIE GRIGAUT/DIGNITÉ FUNÉRAIRE 60140 LIANCOURT 03 44 73 03 66

60 - NOGENT-SUR-OISE 60 - SENLIS Mme Véronique GRIVOT, Mme Georgette GRÉBERT, Alexandre, Aurélie et Jérôme, Benjamin, Mme et M. Renée CORSINI, profondément touchés des marques de sympathie qui leur ont été témoignées lors des obsèques de leur cher défunt,

M. DIDIER GRÉBERT remercient toutes les personnes qui se sont associées à leur peine par leur présence, leur pensée, leur envoi de fleurs, plaques et messages de condoléances. PF MARBRERIE BOURSON-PAUCHET 60300 SENLIS 03 44 63 12 15

02 - RETHEUIL M. Jean-Louis PICORE, son époux, Ses enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants, toute la famille profondément touchés des marques de sympathie qui leur ont été témoignées lors des obsèques de

MME GHISLAINE PICORE NÉE LEMOINE Remercient toutes les personnes qui se sont associées à leur deuil, et celles qui ont apporté des fleurs, des plaques et des messages de condoléances. PF DES 4 VALLÉES 02600 VILLERS-COTTERÊTS 03 23 96 02 98

belle-soeur, ainsi que toute la famille Profondément touchés des marques de sympathie qui leur ont été témoignées lors des obsèques de

MME GEFFROY MADELEINE NÉE GUERLIN Remercient toutes les personnes qui se Par leur présence, leurs envois de fleurs, messages de condoléances. POMPES FUNÈBRES MARBRERIE CRUEL BERTHECOURT 03 44 07 96 59

60 - AUTEUIL 80 - AMIENS Ses enfants et petits-enfants, remercient les personnes qui ont assisté aux obsèques de

MME GABRIELLE BISIAUX NÉE DRIEUX et celles qui leur ont témoigné des marques de sympathie par leur présence, leurs envois de fleurs et messages de condoléances.

60 - TILLE Mme Claudine MORDA, sa compagne, Bruno et Nelly, Nathalie, Patrice et Sylvia, David et Isabelle, ses enfants, ses petits-enfants, toute la famille, profondément touchés des marques de sympathie qui leur ont été témoignées lors des obsèques de leur cher défunt

P.F. DENIS 80080 AMIENS 03 22 44 71 66

60 - CHAMANT Gaëtane GUIGNARD, Annick GUILLOT, très touchés par les marques de sympathie reçues lors du décès de

M. GUY BARBIER remercient toutes les personnes qui se sont associées à leur deuil, et celles qui ont apportés des fleurs, et des messages de condoléances.

M. CHRISTIAN LE BIHAN vous expriment leur profonde gratitude et leurs sincères remerciements.

M. et Mme GUERLIN Roger, son frère, sa

60 - SAINT LÉGER EN BRAY Mme Marcelle GUILGUE, son épouse, Sylvie, Nathalie, Eddie, Gérald, ses enfants et leur conjoint, ses petits-enfants, ses frères, soeurs, beaux-frères et belles-soeurs, toute la famille et ses amis profondément touchés des marques de sympathie qui leur ont été témoignées lors des obsèques de leur cher défunt

60 - CREIL

Pascal, son petits-fils,

sont associées à leur deuil, P.F. HEURTEVENT 60650 ST PAUL 03 44 82 20 57

Pieusement décédé à TONNERRE le 16 Avril 2009, à l'age de 93 ans La cérémonie religieuse sera célébrée le Mercredi 22 Avril 2009 à 15 heures, en l'église St Aignan de Poilly sur Serein, sa paroisse où l'on se réunira. Selon la volonté du défunt, ni fleurs, ni couronnes Un registre à signatures recevra vos témoignages de sympathie. La famille remercie d'avance les personnes présentes en ce jour.

Remerciements

M. et Mme GEFFROY Daniel, ses enfants,

PF HEURTEVENT BEAUVAIS - ST PAUL - MERU 03 44 02 71 79

60 - BONGENOULT - ALLONNE M. et Mme Jean-Claude GAUPIN, M. et Mme Marc MERCIER, ses enfants, Jannick, Jocelyne, Julien, Florent, ses petits-enfants, et toute la famille, profondément touchés par les marques de sympathie qui leur ont été témoignées lors des obsèques de

MME PAULETTE LUPART NÉE BELLEZ remercient toutes les personnes qui se sont associées à leur peine. PF JOUVIN 60000 BEAUVAIS 03 44 45 01 13

60 - FOULANGUES Les soeurs, frères, belles-soeurs, neveux et nièces de

M. ANDRÉ PAGE remercient du fond du coeur toutes les personnes qui se sont associées à leur peine, en particulier ses amis ainsi que le personnel de la Résidence de La fontaine Médicis de GOUVIEUX. POMPES FUNÈBRE GÉNÉRALES SENLIS 03 44 53 00 51

60 - MOUY - BALAGNY SUR THERAIN Mme Colette FOURNIVAL, sa fille M. et Mme Frédéric LADAME, M. et Mme François FOURNIVAL, Mlle Valérie FOURNIVAL, et leurs enfants très touchés des marques de sympathie et d'amitié qui leur ont été témoignées par vos messages ou votre présence lors des obsèques de leur chère défunte

MME FLORENCE DESMEDT NÉE DUPOTHUI remercient vivement toutes les personnes qui se sont associées à leur peine et les prient d'accepter l'expression de leur profonde gratitude.

ALAIN FASSI décédé le 24 février 2009 en son domicile de FOULANGUES, ont été touchés par la présence et les manifestations d'affection de tous ses amis, voisins et anciens collègues de travail. Ils leur expriment ici leurs sincères remerciements.

60 - SENLIS

PF MARBRERIE - CHAMBRE FUNERAIRE AUGUET-FILS - MOUY - 03.44.26.64.92

60 - BERNEUIL SUR AISNE Ses enfants, Ses petits-enfants et arrière-petits-enfants, et toute la famille profondément touchés des marques de sympathie qui leur ont été témoignées lors des obsèques de

Toute la famille de

MARIE-CLAIRE BARBARA NÉE LÉPINAY très touchée et émue par les nombreux témoignages de sympathie reçus lors de ses obsèques, remercie du fond du coeur toutes les personnes qui ont pris part à leur peine. PFG SENLIS - 03 44 53 00 51

MME LUCETTE RENARD remercient toutes les personnes qui se sont associés à leur peine, par leur présence, leurs envois de fleurs, plaques et messages de condoléances. PF LANGLOIS TRACY LE MONT 03 44 75 28 59 CUISE LA MOTTE 03 44 85 71 46

MARDI 21 AVRIL 2009


www.peugeotwebstore.com

Peugeot 308 Confort Pack HDi 90 5 portes

15490 €

*

Soit 5 060 € d’avantage client 3 360 e de remise + 700 e de bonus écologique + 1000 e de prime à la casse Peugeot

* Avantage client composé d’une remise de 3 360 € sur le tarif conseillé de 20 550 €, du bonus écologique de 700 € et de la prime à la casse Peugeot de 1 000 € pour la reprise d’un véhicule de 8 à 10 ans destiné à la casse. Offre réservée aux particuliers, valable du 1er au 30 avril dans le réseau Peugeot participant pour toute commande d’une 308 Confort Pack 1,6L HDi 90ch 5 portes neuve, hors option, dont la livraison est prévue au plus tard le 30 juin 2009. Consommation mixte (en l/100 km) : 4,5**. Émissions de CO2 (en g/km) : 120**. ** Avec pneumatiques à économie d’énergie.

Tous les jours une nouvelle offre.

MARDI 21 AVRIL 2009

29


LES SPECTACLES

www.leparisien.fr www.aujourdhui.fr

La polémique Orelsan s’invite Malgré les pressions, le Printemps de Bourges, qui s’ouvre aujourd’hui, a maintenu le concert du rappeur. Bourges CHER

N

I

L FERA peut-être chaud à Bourges cette semaine. Notamment samedi soir, où le Printemps, qui commence aujourd’hui avec Ben Harper, accueillera le rappeur Orelsan, devenu en quelques jours l’artiste à abattre. Une prestation maintenue envers et contre tout, au milieu d’une pression sans précédent. « En trentetrois ans on n’avait jamais vécu cela », confirme Daniel Colling, le patron du festival, qui a tenu bon face aux réactions de politiques outrés et d’associations révoltées. L’objet du scandale : « Sale Pute », une chanson ou plutôt une vidéo vieille de deux ans de ce jeune Caennais dont le premier album « Perdu d’avance » a été ovationné par les critiques en février dernier et s’est vendu pour l’instant à près de 10 000 exemplaires.

« Près de 800 mails demandant d’annuler »

METZ (MOSELLE), SAMEDI. Avec son ancienne chanson « Sale Pute » jugée « sexiste », « misogyne », « incitant au viol, au meurtre », Orelsan est devenu le mouton noir du rap français. (LP/DELPHINE GOLDSZTEJN.)

120 artistes en six jours

O

RELSAN ne devait pas être la star de Bourges. Il jouera même dans une petite salle ce samedi soir à 22 heures. Avant lui, les grosses têtes d’affiche auront défilé, dès aujourd’hui. Ben Harper ouvre le bal ce soir avant Bénabar, demain soir, Anaïs jeudi, les sensations du moment Charlie Winston et Sliimy vendredi ou Tryo en clôture dimanche. Au milieu de ces grosses machines assurant la bonne santé financière du festival, qui a déjà vendu près de 48 000 billets, il faudra suivre les promesses de la saison : les jeunes Français Stuck in the Sound, Kap Bambino ou Sammy Decoster, les espoirs québécois Cœur de Pirate et Melissa Laveaux, les créations d’Emily Loizeau ou l’électronique décapante de Yuksek et Birdy Nam Nam. E.M. Le Printemps de Bourges à partir de ce soir et jusqu’à dimanche à Bourges (Cher). Places de 14 " à 28 ". Tél. 0.892.68.36.22. Le concert de Ben Harper sera diffusé ce soir en direct sur France Inter à 21 heures. France 4 sera également en direct du festival samedi soir avec sa nouvelle émission « Louise attaque… » dès 20 h 35.

30

De quoi s’agit-il ? De l’illustration outrancière, ultraviolente, de la jalousie maladive d’un jeune homme qui vient de découvrir sa femme dans les bras d’un autre. C’est en tout cas ainsi que l’artiste justifie sa démarche. Devant son écran, imbibé d’alcool, il lui promet par mail les pires horreurs. Le titre incriminé ne figure pas sur son disque, la chanson n’est plus jouée sur scène depuis décembre dernier, la vidéo a été retirée de son site officiel.

Il n’empêche. Des blogueuses l’ont découverte sur Dailymotion ou YouTube, au moment où Bourges dévoilait son programme. Le nouvel espoir du rap français devenait soudain un pestiféré « sexiste », « misogyne », « incitant au viol, au meurtre », que le festival devait bannir. « Nous avons reçu près de 800 mails nous demandant d’annuler son concert, raconte Daniel Colling. Nous sommes tous d’accord pour dire que cette chanson est odieuse. Mais nos programmateurs ont été séduits par son disque il y a déjà plusieurs mois. A partir du moment où nous avions l’assurance qu’il n’allait pas la jouer, il n’y avait pas à punir l’artiste. » Mais ses détracteurs ne cèdent pas. Après une première vague de protestations réunissant ministres et associations, Bourges et son rappeur ont dû faire face à François Bonneau, président de la région Centre, menaçant de ne plus soutenir le festival. « La région devrait retirer 1 500 " sur sa subvention (NDLR : près de 400 000 "), soit le cachet de l’artiste », précise le Printemps. Bourges sera donc une date clé pour l’avenir d’Orelsan, embourbé dans une affaire politico-médiatique. Valérie Létard, secrétaire d’Etat à la Solidarité, envisage une loi contre les injures sexistes. A Rennes, ce soir, le rappeur a accepté de débattre avec le Planning familial. A Vitry-le-François aussi, mais le maire menace de prendre un arrêté interdisant sa venue le 30 mai. Les Francofolies de La Rochelle attendent son passage à Bourges pour se prononcer. Certains ont déjà annulé : Cluses, Bruxelles ou Poitiers. Emmanuel Marolle

Orelsan s’explique sur notre site

Anaïs : « Si on n’a plus le droit d’ironiser » E

LLE EST l’une des rares à le soutenir publiquement. Anaïs a pris la plume sur son site Internet pour dire tout le bien qu’elle pensait d’Orelsan. En concert après-demain au Printemps de Bourges avec Arthur H, Amadou et Mariam et Ayo, la chanteuse s’explique sur sa position. Vous n’avez vraiment pas été choquée par « Sale Pute »? I Anaïs. Non. J’ai vu Orelsan en concert l’an passé avant la sortie de son disque. J’avais même failli le prendre en première partie de ma tournée. A l’époque, il jouait encore cette chanson sur scène et cela m’avait fait quelque chose. J’avais trouvé cela très fort émotionnellement, cet amour qui se transformait en haine.

« Il n’y a pas de message de haine envers les femmes » Mais le message est extrêmement violent… Oui, parce qu’il pousse la démarche très loin. Mais ce n’est pas chanté par un rappeur désinvolte. C’est un personnage désespéré, bourré. Il n’y a pas de message de haine envers les femmes. Orelsan ne dit pas qu’il faut taper sur sa meuf ! Et je vous assure que je me considère comme féministe et que je suis consciente qu’il

y a des problèmes de violence envers les femmes. Mais il suffit d’écouter son disque ou d’observer sa pochette, où il marche sous la pluie, pour voir que c’est quelqu’un de très désabusé, qui ne s’enfonce pas dans l’agressivité. Il montre aussi une certaine jeunesse qui souffre, qui ne croit plus en rien. Vous aviez aussi fait une chanson sur la jalousie… Oui, « Christina», où je disais « Je verrais bien une ablation. Sans tes couilles, tu seras peutêtre moins con. » Cela n’a posé aucun problème à personne. Mais je sortais d’un gros succès avec mon « Mon cœur mon amour ». A une autre époque, le « Lemon Incest » de Gainsbourg chanté avec sa fille me paraissait beaucoup plus choquant. Et la chanson était diffusée partout. Avez-vous été surprise par la polémique ? Cela m’a soufflée. Le gouvernement se pose en moraliste alors qu’il ferait mieux de réguler les choses atroces qui circulent sur Internet et qui sont visibles par tous. Et puis cela veut dire aussi que l’on n’a plus le droit d’ironiser. On arrive dans une ère où les artistes vont avoir des procès, à moins de faire des chansons toutes belles, alors que la vie ne l’est pas. Propos recueillis par E.M.

Anaïs trouve « très fort émotionnellement » le texte controversé d’Orelsan. (LP/O. CORSAN.) MARDI 21 AVRIL 2009


LES SPECTACLES

www.leparisien.fr www.aujourdhui.fr

à Bourges

Le dernier adieu à Maurice Druon

« On se reconnaît dans ce qu’il dit » MELODY ET AUDREY, 17 et 19 ans, fans d’Orelsan

EGLISE SAINT-LOUIS DES INVALIDES (PARIS VIIe), HIER. Un grand nombre de personnalités, dont le président de la République, Nicolas Sarkozy, le Premier ministre, François Fillon, et la garde des Sceaux, Rachida Dati, ont assisté aux obsèques de l’académicien et ancien ministre des Affaires culturelles Maurice Druon, décédé mardi à Paris à l’âge de 90 ans. La dimension d’homme libre et de résistant de l’auteur, avec son oncle, Joseph Kessel, des paroles du « Chant des partisans », a dominé la cérémonie. L’hymne a été interprété par l’orchestre de la garde républicaine après que le défunt eut reçu les honneurs militaires. « Toute ta vie, tu n’as cessé de proclamer une seule chose : la grandeur de la volonté humaine opposée à la fatalité », a déclaré Nicolas Sarkozy. (LP/PHILIPPE LAVIEILLE.)

Cinéma/Fréquentation

METZ (MOSELLE), SAMEDI. Anaïs, une autre fan, offre son décolleté à Orelsan pour un autographe. (LP/DELPHINE GOLDSZTEJN.)

Metz (Moselle) DE NOTRE ENVOYE SPECIAL

U

N DIABLE dans l’église. C’est dans une chapelle devenue salle de spectacle que la tournée du sulfureux Orelsan s’est arrêtée samedi à Metz, aux Trinitaires. Pas d’exorciste en vue, encore moins de manifestations ou de cordons de police. « C’est un concert comme un autre, confirme Johann D’Antuono, directeur de production chez Notice France, organisateur de la soirée. La ville nous a demandé de reporter le concert. On a dit non. La polémique n’a rien changé. Les 200 places étaient déjà vendues. » A l’extérieur, les premiers fans attendent déjà, notamment quelques jeunes filles. « C’est un rappeur pas comme les autres, expliquent Melody et Audrey, 17 et 19 ans. Il ne répète pas en boucle des trucs sur les flics, les cités. Il parle de nous, de nos inquiétudes, de notre peur de l’avenir. On se reconnaît dans ce qu’il dit.

La polémique sur Sale Pute est débile, on voit bien qu’il n’est ni misogyne ni violent dans la vraie vie. » Certains vont plus loin. « On a tous pensé ce qu’il raconte dans sa chanson sans pour autant passer à l’acte », commente Nicolas, 25 ans. Anaïs, 20 ans, surenchérit. « Ce qu’il dit sur les filles, c’est ce que l’on vit. Les mecs qui nous prennent et qui nous jettent… » Et la demoiselle s’en va de ce pas faire signer… son décolleté à Orelsan, juste sorti de scène.

« Un malentendu entre générations » Le rappeur vient de dresser pendant une heure et demie un autoportrait peu flatteur, comme sur son album où ne figure pas la maudite chanson. « Si je suis cruel avec moi-même, je peux l’être avec les autres, explique-til. Dans une chanson, je dis Les vieux rêvent d’être morts, et je n’ai pas été attaqué par un lobby de personnes

âgées. Et j’ajoute Les jeunes sont cons, sont bons qu’à faire des blogs.

Et j’ai moi-même cinq blogs. » La chanson s’appelle « Changement » et se laisse porter par un refrain quasi prémonitoire : « Les vieux comprennent pas ce qui se passe dans la tête des jeunes. » « Pour moi, conclut l’artiste, cette polémique est surtout un malentendu entre générations. » Sur scène, Orelsan n’est pas le sale type attendu. Il accueille un rappeur déguisé en lapin, un autre en Superman, se déguise en Batman, organise une partie de jeux vidéo avec des spectateurs. Rien de grave si ce n’est qu’il prend quelques précautions avant d’entonner « Saint-Valentin », autre vieille chanson qui commence à faire grincer des dents et que certains organisateurs lui demandent de ne plus jouer. Le public, lui, réclame « Sale Pute ». « Une façon de lui apporter notre soutien, conclut Julien, 22 ans. Et puis elle est bien cette chanson. »

Déjà un million d’entrées pour « OSS 117 »

E.M.

L’agent OSS 117 (Jean Dujardin) plaît énormément.

LES SPÉCIALISTES DIVISÉS

« Aucune influence »

« Un clip dangereux »

ETIENNE LIEBIG, éducateur

MICHEL FIZE, sociologue

E DÉTESTE le rap et je trouve cette chanson atterrante. Mais ce genre de choses n’a aucune influence sur les gamins. Comme les textes qui disent aux jeunes de faire de belles études pour s’en sortir. Si la pédagogie consistait à balancer des messages aussi simplistes, on n’aurait plus de problèmes. De plus, les 14-17 ans sont nés avec le deuxième degré, les Guignols, Groland. Ils différencient le réel et la fiction. Ils ne peuvent pas s’identifier au personnage du clip en costume et attaché-case. Un modèle repoussoir pour eux qui rêvent de bling-bling ou de mauvais garçon. »

«J

«L

« Les ados sont insupportables, lourds, menteurs… mais ce sont nos enfants », Ed. Michalon, 17 ".

« Les Bandes », Ed. Desclée de Brouwer, 25,65 ".

MARDI 21 AVRIL 2009

E PROPOS de cette chanson consacre la force comme moyen de se venger. Il place la question de la jalousie sur le terrain de l’honneur au sens de la vendetta. Il renvoie à une représentation de la femme peu flatteuse, comme objet, propriété dont on aurait un droit de possession. C’est le mâle qui se fait victimiser par la femelle. Ce clip est dangereux car il intervient à un moment où il y a des comportements de virilisation exacerbée, une dérive machiste chez certains jeunes. Et même si Orelsan s’explique sur sa démarche, rapporter des propos aussi vifs, c’est être suspecté de les approuver. » Propos recueillis par E.M.

ISSION (presque) accomplie pour Jean Dujardin. « OSS 117 : Rio ne répond plus », sorti mercredi dernier, a séduit 911 131 spectateurs en France lors de ses cinq premiers jours d’exploitation. Soit 1 550 entrées par salle ! C’est plus que le premier volet des aventures de l’agent secret Hubert Bonisseur de la Bath : en avril 2006, « OSS 117 : Le Caire, nid d’espions » avait été vu par 669 000 spectateurs pour ses cinq premiers jours en salles. Mieux encore, la comédie réalisée par Michel Hazanavicius a franchi hier le cap du million d’entrées. Ce nouveau « OSS 117 » peut donc facilement caresser l’espoir de battre au final le score du premier film, qui avait totalisé 2,3 millions d’entrées. Compte-tenu de son bud-

«M

(EMILIE DE LA HOSSERAYE.)

get — 22 millions d’euros —, « Rio ne répond plus » doit atteindre les 3,5 millions d’entrées pour que ses producteurs entrent dans leurs frais. Autre belle performance pour le cinéma français, celle de « Dans la brume électrique », le thriller de Bertrand Tavernier avec Tommy Lee Jones également sorti mercredi, qui a déjà séduit 260 694 spectateurs en seulement 219 salles. De son côté, « Safari » avec Kad Merad continue sa marche en avant avec désormais 1 468 160 entrées (en près de trois semaines), tout comme « la Première Etoile » qui engrange 1 217 950 entrées. Enfin, la comédie « Erreur de la banque en votre faveur » cumule 447 755 entrées en près de deux semaines. Alain Grasset

31


LE QUOTID IEN DE LA TELEVISION

www.leparisien.fr www.aujourdhui.fr

Quand le doublage était un art Inédit en clair, « Toy Story 2 » est l’un des derniers dessins animés à avoir fait appel à de « vrais » comédiens doubleurs. Souvenirs de l’un d’eux, Jacques Balutin. synchrone, même pour un non-professionnel, tant que vous avez du temps devant vous. En plus, actuellement, avec le numérique, on peut couper à l’intérieur d’une phrase ou même d’un mot ! A notre époque, si on se plantait sur un Bonjour mademoiselle, il fallait reprendre toute la scène tous ensemble en intégralité. »

« A notre époque, on était des noms aussi ! »

PARIS (Ier), LE 1er MARS. Jacques Balutin. (ELIOT PRESS.)

P

ROUESSE technique à sa sortie en salles il y a dix ans, « Toy Story 2 » (ce soir à 20 h 45 sur TF 1) exhale déjà le charme des vieux Disney. Parce qu’à son générique ne figurent nul Julien Doré, Lorie ou Sébastien Chabal. Mais une brochette de « vrais » doubleurs, ces grandes voix de théâtre qui ont également accompagné l’essor de la télévision. De Patrick Préjean (Grosminet et Pacman) à Dominique Paturel (JR dans « Dallas » ou David Vincent dans « les Envahisseurs ») en passant par le plus célèbre d’entre eux, l’inénarrable Jacques Balutin. Dans la peau du chien Zig-Zag, celui qui fut également la voix de Starsky, toujours à l’affiche des « Grosses Têtes » sur RTL, effectuait là son dernier longmétrage d’animation. Souvenirs. I Payés à la ligne. « Aujourd’hui, l’agent d’un Jamel Debbouze doit imposer tel cachet. Nous, on était payés à la ligne. Et personne n’avait l’idée de faire monter les enchères. D’autant que le doublage, c’est de la rigolade. Ce n’est pas dur d’être

I Une bande de copains. « Quand on se retrouvait le matin à 9 heures avec Micheline Dax, Pierre Tornade, Pierre Trabaud ou Roger Carel, pour décider qui faisait le petit pois, la poule ou le ver de terre, on se disait :Si nos enfants nous voyaient ! A notre époque, on était des noms aussi ! Aujourd’hui, quand je regarde des vieux films, je sais qui double qui. Dimanche dernier, j’ai même reconnu Gérard Depardieu sur un vieux Travolta, « Blow Out » de Brian De Palma… En revanche, en ce qui me concerne, il faut que ce soit ma femme ou ma fille qui m’alerte. Et là je me dis : Ah tiens, oui, c’était moi dans « Lawrence d’Arabie » ! J’oublie au fur et à mesure… » I Pas de regrets. « Cette Lorie

dont vous me parlez, je ne sais pas qui c’est, mais je suis sûre qu’elle est très capable ! Moi, on ne me propose plus de dessins animés, mais ça ne me manque pas. Les Dubbing Brothers (no 1 du doublage, NDLR) m’ont fait travailler pendant plus de vingt ans, alors ce n’est pas moi, à 73 ans, qui vais aller les chercher. J’ai assez donné… et assez refusé parce que j’étais pris au théâtre. Mais ce sont de très beaux souvenirs. Mon rôle préféré, c’était dans le superbe Brisby et le secret de Nimh, où je doublais un corbeau complètement con ! » Propos recueillis par Charlotte Moreau

Dans « Toy Story 2 », ce soir sur TF 1, Jacques Balutin double la voix du chien Zig-Zag (à gauche).

(PROD.)

TF 1 renonce à son contrat avec Disney F IN DE RÈGNE pour la Une au royaume magique de Mickey. Diffuseur officiel de toutes les productions Disney, des films aux séries en passant par les dessins animés, TF 1 a renoncé à reconduire son contrat avec la firme américaine en 2010. Samedi sur TPS Star, dans « Telle est ma télé », le directeur des programmes, Laurent

Storch, a déclaré ne pas avoir voulu « surenchérir » sur l’offre de M 6. Mais que les fans de « Lost » ou « Grey’s Anatomy » se rassurent : la Une en conserve l’exclusivité puisqu’elles sont en cours de diffusion. De même qu’elle aura encore le premier choix aux Screenings organisés le mois prochain à Los Angeles, où les télévisions mondiales

viennent faire leur marché de séries avant même leur lancement aux Etats-Unis. A compter de 2010 et pour quatre ans, Disney rejoindra donc les autres fournisseurs de M 6 : la Fox, Paramount et Columbia. Pendant que TF 1 honorera des contrats avec Warner, Universal et Dreamworks. C.M.

Canal +, 20 h 45/« Il y a longtemps que je t’aime »

Ce film a fait le tour du monde I

L EST RARE qu’un premier film remporte deux Césars. Encore plus exceptionnel qu’il séduise le grand public et s’impose en France autant qu’à l’étranger. Pour ses débuts derrière la caméra, l’écrivain Philippe Claudel (« les Ames grises ») a réussi ce challenge avec « Il y a longtemps que je t’aime », une comédie dramatique inédite à la télévision que Canal + diffuse ce soir (20 h 45). L’histoire de Juliette (Kristin Scott Thomas), une femme qui vient de purger quinze ans de prison et revient s’installer chez sa sœur cadette, Léa (Elsa Zylberstein), avec qui les rapports se révèlent difficiles, d’autant que Juliette dissimule un lourd secret familial. Sorti l’an dernier, nommé six fois aux Césars 2009, « Il y a longtemps que je t’aime » s’était vu attribuer le trophée du meilleur premier film et celui de la meilleure actrice dans un second rôle pour Elsa Zylberstein. Il a totalisé près d’1 million d’entrées en France et plus d’1 million dans les

32

pays européens et aux Etats-Unis. Ce qui lui vaut la 11e place au classement Unifrance des exportations françaises.

« L’émotion est une valeur assez universelle » « Pour un film en français, doté d’un budget moyen, c’est un vrai joli succès », commente son producteur, Yves Marmion. C’est en Angleterre (300 000 entrées), aux Pays-Bas (150 000), aux Etats-Unis (près de 500 000), ainsi qu’en Espagne, en Italie et en Israël que ce long-métrage a réalisé ses meilleurs scores. « Difficile d’expliquer un tel engouement ! poursuit Yves Marmion. Je pense que l’émotion est une valeur assez universelle. Le scénario traitait de l’univers familial sur une trame qui allait au-delà d’une chronique banale du quotidien. L’histoire était émotionnellement très forte. » En lisant le scénario original de Philippe Claudel, qui connaît bien

La notoriété d’Elsa Zylberstein et de Kristin Scott Thomas a fortement contribué au succès du film à l’étranger. (THIERRY VALLETOUX/UGC.)

l’univers carcéral pour avoir longtemps enseigné en prison, son producteur savait qu’il y avait, dans cette intrigue basée sur la rédemption, la matière d’un beau long-métrage. « Lui confier la réalisation, c’était un pari, mais c’était aussi rassurant, indépendamment du fait qu’il est un spécialiste de l’histoire du cinéma. Il avait bien préparé son affaire. Il a réussi une direction d’actrices extraordinaire. » La notoriété internationale de Kristin Scott Thomas, nominée aux derniers Golden Globes pour ce film, a évidemment contribué à sa carrière, de même que le Bafta du meilleur film étranger décerné à Londres. Une aventure qui se poursuit : « Il y a longtemps que je t’aime » sortira prochainement dans les salles japonaises. Quant à Yves Marmion, qui a produit « Lucky Luke », le prochain film de James Huth avec Jean Dujardin, il espère travailler à nouveau sur un projet de Philippe Claudel. « Un cinéaste est né », dit-il. Hubert Lizé MARDI 21 AVRIL 2009


LE QUOTIDIEN DE LA TELEVISION M 6, 20 h 40/« Nouvelle Star »

Amandine dévoile son disque

Polémique Le DVD « Sarkoland » privé de pub

E

P

LLE AVANCE à grand pas. Pendant que ses successeurs de la promo 2009 peinent à convaincre (lire ci-dessous), Amandine Bourgeois, gagnante de la « Nouvelle Star » 2008, a presque terminé son premier album, « 20 m2 », qui sortira le 1er juin. Il sera porté par un single ultra efficace, « l’Homme de la situation », écrit par la Québécoise Ariane Moffatt. Elle y chantera beaucoup ses propres chansons, et un peu celle des autres : Rose, Jeanne Cherhal, Joseph d’Anvers… Rencontre en avant-première. Comment avez-vous préparé ce disque ? I Amandine Bourgeois. Après ma victoire à la « Nouvelle Star », je n’ai pas voulu changer de vie. Je suis retournée chez moi à Toulouse, dans mon petit appartement, pour continuer à composer. J’avais besoin de retrouver mes proches. J’étais un peu perdue, sonnée, après l’émission. C’est-à-dire ? J’étais heureuse de ce qui s’est passé. Mais je n’ai pas vraiment l’esprit de compétition, le côté jeux romains dans l’arène avec un participant qui disparaît chaque semaine, ce n’est pas mon truc.

« Tout a été fait dans mon petit appart » Alors pourquoi avoir fait l’émission ? La vraie raison, c’est qu’ils m’ont contactée via ma page Web MySpace. A l’époque, je chantais à Toulouse dans des bars. J’avais mes compositions, je vivais de la musique mais pas très bien. C’était donc pour moi un moyen de me faire connaître. Comment cela s’est-il passé avec votre label ? On ne s’est pas vus avant septembre. Je suis venue à Paris avec mes chansons. Je ne voulais pas être réduite à une grosse voix soul à la Janis Joplin telle que l’émission l’avait montrée. Je ne suis pas que cela. Il y aura des chansons de Jeanne Cherhal, de Rose, l’album est produit par Edith Fambuena, qui a travaillé avec Bashung ou Daho. Ce sont des artistes que j’ai beaucoup écoutés.

AS DE PUB pour le « Sarkoland » de Gérald Dahan sur les chaînes de France Télévisions. Suite à un avis négatif de l’Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP), France Télévisions Publicité a renoncé à diffuser un spot publicitaire sur le DVD du spectacle de l’humoriste. Celle-ci montrait la jaquette du DVD, sur laquelle figure une caricature de Nicolas Sarkozy signée Cabu. L’ARPP se fonde sur un décret de 1992 interdisant à toute publicité de « heurter les convictions philosophiques, politiques et religieuses du téléspectateur », selon le directeur général de l’autorité, Joseph Besnaïnou. Il ajoute : « On ne peut pas montrer M. Sarkozy dans une publicité. On a déjà eu le cas avec le chanteur Cali disant que Chirac était un menteur. » « Je ne suis qu’un humoriste et pas un politique, a réagi Gérald Dahan. Je n’ai pas l’ambition de porter atteinte au crédit de l’Etat. » M. PE avec AFP

EN BREF

쐍 Festival de Cannes e

PARIS (XX ), LE 15 AVRIL. Amandine Bourgeois, lauréate de la « Nouvelle Star » 2008, a dû se battre pour imposer à sa maison de disques les chansons qu’elle avait écrites. (LP/MATTHIEU DE MARTIGNAC.) A-t-il été dur d’imposer vos chansons ? Oui, cela a été un combat. Je suis passée pas loin de l’album de reprises. Seal vendait énormément le sien, et ma maison de disques a essayé de m’y pousser. Je pleurais, je n’avais pas fait tout ce chemin pour ça. Trois jours après, je suis revenue à Paris avec six nouvelles chansons. Ma réponse fut artistique. Pourquoi ce titre, « 20 m2 » ? Parce que tout a été fait dans mon petit appart avec mon copain Guillaume Soulan, avec qui je compose, puis dans le petit studio d’Edith Fambuena. J’étais un peu chez moi, j’ai enregistré en chaussons. Et la « Nouvelle Star » 2009 ? J’ai raté pas mal d’émissions mais j’ai vu la toute première chez Philippe Manœuvre avec André Manoukian

et Thomas, un ancien candidat de l’an passé. C’était super rigolo et émouvant. Je me suis revue lors du premier casting à Toulouse. Je devrais chanter mon single le 2 juin en direct sur le plateau.

Retrouvez la vidéo sur notre site

Propos recueillis par Emmanuel Marolle

Canal + et Orange, partenaires officiels du Festival international de Cannes, coproduiront et codiffuseront TV Festival, la chaîne du festival. Les émissions (notamment les images exclusives des montées des marches du Palais des festivals) auront lieu du 13 au 24 mai sur CanalSat et Orange TV. Cette association entre Canal + et Orange, qui se disputent le marché de la télévision payante, est une première.

Les candidats repris en main ’EST ENTENDU : cette année, les candidats de « Nouvelle Star » n’ont pas le pied funky. Devant leurs difficultés à se mouvoir comme des Rolls du disco sur la scène de Baltard, Lio a poussé un grand cri, mardi dernier, lors du dernier prime du télé-crochet de M 6 : « Rendez-nous Stéphane ! » Son vœu a été exaucé. Le danseurchorégraphe Stéphane Jarny a re-

C

pris le chemin du Pavillon. A son actif : un poste d’assistant avec Kamel Ouali sur le « Roi Soleil », cinq années de « Nouvelle Star », quittée l’an dernier, et sa mise en scène de « Dothy et le magicien d’Oz », actuellement à l’affiche. Depuis une poignée de jours, Soan, Camelia, Mahdi et consorts boivent ses conseils. Premiers effets visibles ce soir. R.S.-C.

Dimanche soir

Audiences (en millions de téléspectateurs)

• « Lara Croft Tomb Raider »

6,2 2,6 • « Inspecteur Lewis »

Le reporter le plus rock’n’roll de la télé

• « Zone interdite »

«M

* Part d'audience

(NDLR : dont le marquant « Pays-Bas, supermarché de la défonce »), je me suis aperçu que cela ne me

gênait pas d’être devant la caméra mais aussi que mon look rock intriguait. »

Spécialiste des milieux marginaux Le CV de ce réalisateur-reporter de 44 ans, qui a intégré il y a quatre ans la société de production de Thomas Hugues, ne passe pas non plus inaperçu. Et rappelle qu’on peut aimer passionnément le football — il était chroniqueur l’an dernier dans « Fabulous Sport » sur Canal + — et le rock’n’roll. Il MARDI 21 AVRIL 2009

BOULOGNE (HAUTS-DE-SEINE), LE 15 AVRIL. Olivier Delacroix, réalisateur de « Planète muscle ». (LP/MATTHIEU DE MARTIGNAC.)

a chanté pendant dix ans dans un groupe, Black Maria, qui a sorti quatre albums et fait plus de 500 concerts en Europe, et a tenu aussi longtemps un café-concert dans sa ville d’origine, Evreux. On peut aussi être « journaliste de terrain dans l’âme », passionné par l’investigation, et débuter à la télévision comme régisseur dans « le Juste Prix ». Dans les années 1990, Olivier Delacroix a fait ses classes auprès de Christophe Dechavanne. Avant de lui confier la direction artistique de ses émissions, l’animateur-producteur le chargeait de « recruter » les invités de « Ciel mon mardi ! ». « Il cherchait quelqu’un capable de se frotter à des milieux un peu corrosifs, de l’ultradroite aux sadomasos », se souvient-il. Olivier Delacroix reconnaît être attiré par les passions extrêmes et les comportements marginaux. Et cette quasi-fascination devrait être comblée lors de ses prochaines enquêtes pour France 4 sur les gothiques et les fans de tuning. « Le culturisme, je n’y connaissais rien et j’ai appris beaucoup au contact de ces gens, pour qui c’est une véritable thérapie, reconnaît-il. Me sentant moi-même différent, je suis peut-être plus enclin à entrer dans ces milieux et à les comprendre. » Eric Bureau

26 %

• « Permis de tuer »

France 4, 20 h 35/« Planète muscle » ONSTRES » ou « icônes », c’est selon, les bodybuildés sont à l’honneur ce soir sur France 4. Comme Maryse, Madame Univers et secrétaire au courrier du conseil régional du Nord-Pas-de-Calais. Ou le couple Nataf, qui s’entraîne dans son salon et mange de la viande en poudre. Mais la vraie révélation du documentaire « Planète muscle », c’est Olivier Delacroix. Non seulement il est l’un des rares réalisateurs à apparaître dans ses films, mais son style d’interview et son look décontracté crèvent l’écran : dreadlocks, veste de treillis, barbe… « Je suis comme dans la vie, dit-il. En faisant des reportages en immersion pour Canal +

PDA*

2,8 3,9

10,8 % 11,5 % 16,3 %

Source : Médiamat-Médiamétrie. Tous droits réservés Médiamétrie

James Bond se fait vieux. Dimanche soir, son « Permis de tuer » a juste rassemblé 10 % du public. Du coup, l’espion de Sa Majesté a pris deux sérieuses raclées. Dégommé par Lara Croft et sa troupe de 6,2 millions de fidèles sur TF 1, 007 a été aussi aplati par l’inspecteur Lewis, le nouveau venu de France 3. Mais surtout, avec son spécial « Comment faire face à la crise ? », « Zone interdite » permet à M 6 de décrocher la deuxième place du classement.

RÉAGISSEZ TOUS LES MATINS ENTRE 6 H ET 10 H AVEC STEFAN CAZA

33


A LA TELEVISION 6.30 TFou mag. 8.30 Téléshopping mag. 9.18 Sacré Charlie série. 10.05 10H le mag mag. 11.10 7 à la maison série. Invitations croisées. 11.55 Attention à la marche ! 12.55 Petits plats en équilibre 13.00 Journal 13.55 Les feux de l’amour 14.55 Confessions d’une star 2 téléfilm avec Joanna «JoJo» Levesque. 16.40 Las Vegas série. Coup de poker. 17.30 Grey’s Anatomy série. Epreuve de force. 18.25 A prendre ou à laisser 19.10 La roue de la fortune 20.00 Journal

6.30 Télématin mag. 8.55 Des jours et des vies 9.15 Amour, gloire et beauté 9.45 KD2A mag. 10.50 Motus jeu. 11.25 Les Z’amours jeu. 12.00 Tout le monde veut prendre sa place jeu. 12.50 Rapports du Loto 13.00 Journal 14.05 Toute une histoire mag. Accouchements insolites : elles ne sont pas arrivées à la maternité à temps. 15.10 Un cas pour deux série. 17.15 Washington Police 18.05 Incroyables expériences 19.05 N’oubliez pas les paroles jeu. 20.00 Journal

6.45 Toowam mag. 8.30 Toowam vacances mag. 10.40 Plus belle la vie 11.05 Côté cuisine mag. 11.40 Le 12-13 13.00 30 millions d’amis collector mag. 13.40 Inspecteur Derrick 14.45 Keno 14.55 Le secret de la pyramide film avec Nicholas Rowe. 16.45 Faut rigoler ! div. 17.00 Zorro série. 17.30 Des chiffres et des lettres jeu. 18.05 Questions pour un champion jeu. 18.40 Le 19-20 20.00 Tout le sport 20.10 Plus belle la vie

6.55 La matinale (C) mag. Invité : Jean-Louis Borloo. 8.30 Waitress film avec Keri Russell. 10.20 Pénélope film avec Christina Ricci. 12.00 Cécile de France, la rencontre doc. 12.20 L’édition spéciale (C) 13.45 La grande course (C) 14.00 Desperate Housewives 15.20 + clair mag. 16.15 J’ai toujours rêvé d’être un gangster film. 18.15 Les Simpson (C) série. 18.40 Le JT (C) 19.05 Le grand journal/Best of «Les Guignols» (C) Invités : Ségolène Royal, Olivia Ruiz, Sandrine Kiberlain, Pascal Elbé.

9.10 Au royaume des femmes doc. 9.55 Le chemin de fer de Bagdad doc. 11.40 Le dessous des cartes mag. 12.00 Chic mag. 12.30 Arte culture mag. 12.45 Arte info 13.00 Chapeau melon et bottes de cuir série. 14.00 Sarah et les marmitons doc. 14.45 Le chat film. 16.10 360°, GEO mag. 16.55 X:enius mag. 17.25 Chapeau melon et bottes de cuir série. 18.15 Les animaux ont une histoire doc. 19.00 Vienne, le zoo impérial doc. 19.30 Arte culture mag. 19.45 Arte info 20.00 Un billet de train pour... doc. 20.44 Thema : Ces droits de l’homme qu’on assassine

6.30 M6 boutique mag. 7.05 M6 Kid mag. 7.45 Drôle de réveil ! div. 9.05 M6 boutique mag. 10.00 Star6 music mag. 11.25 Docteur Quinn, femme médecin série. La mine. 12.20 Une nounou d’enfer 12.50 Le 12.50 - Météo 13.10 Une nounou d’enfer 13.35 Un été avec mon père téléfilm avec Kristen Bell. 15.20 Beautiful People série. 17.15 Hit machine mag. 17.20 Paris 16e feuilleton. 17.50 Un dîner presque parfait 18.50 100% Mag mag. 19.45 Six’ 20.00 Malcolm série. 20.30 Tongs et paréo série.

20.45 Film

20.35 Football

20.35 Film

20.45 Film

20.45 Documentaire

20.40 Divertissement

Toy Story 2 Film d’animation américain de John Lasseter, Ash Brannon, Lee Unkrich, 1999. 100 min. Histoire : Laissé seul par son petit propriétaire, un jouet de grande valeur en profite pour prendre la poudre d’escampette. Mais il est kidnappé par un collectionneur. 22.25 Confessions intimes Magazine présenté par I. Brès. Ces «Confessions intimes», ce sont celles d’individus qui, face à la caméra du magazine, donc face à des millions de téléspectateurs, racontent les bouleversements existentiels qu’ils ont connus. 2.20 Auto Tour Auto 2009. 2.30 50mn Inside mag. 3.25 Reportages mag. Pour l’amour du cirque. 3.55 Histoires naturelles doc.

14.25 Hercule Poirot série. 15.20 Les aventures de Sherlock Holmes série. 16.15 Dawson série. 17.55 Alerte Cobra série. 18.45 Angel série. Raisons et sentiments. Le retour de Cordelia. 20.25 TMC infos/Météo

Grenoble (L1) / Rennes (L1)

Danse avec les loups

Nouvelle star

Il y a longtemps que je t’aime

La bataille des droits de l’homme

Grenoble s’est qualifié pour le dernier carré de la Coupe de France en dominant l’AS Monaco 2-0 lors des quarts de finale du 18 mars dernier. Quant à Rennes, le club breton s’est qualifié en battant Rodez, une équipe de Nationale. 22.35 Plein 2 ciné mag. 22.45 Faites entrer l’accusé Magazine présenté par C. Hondelatte. Denis Waxin, le prédateur. Le 29 juillet 1992, le corps de Nadjia, 4 ans, est retrouvé dans un terrain vague. En 1985 et en 1990, deux petites filles ont été violées et tuées dans des circonstances similaires. Retour sur l’affaire. 0.10 Journal de la nuit

Film américain de Kevin Costner, 1990. 180 min. Avec : Kevin Costner (John Dunbar) et Mary McDonnell (Dressée avec le poing). Histoire : Pendant la guerre de Sécession, un officier nordiste héroïque et solitaire est adopté par une tribu indienne, au point d’en partager le cruel destin. 23.35 Météo 23.40 Soir 3 0.05 Tout le sport 0.15 Vie privée, vie publique Magazine présenté par M. Dumas. Invité vedette : Richard Bohringer. Invités : Nicolas Martin, Guillaume Barclay, Lydia et Warren Zavatta, Fanny et Sylvie Gamelin, Catherine Martin. 2.05 Soir 3

Film franco-allemand de Philippe Claudel, 2008. 115 min. Avec : Kristin Scott Thomas (Juliette Fontaine) et Elsa Zylberstein (Léa). Histoire : Une femme qui n’avait plus aucun contact avec le reste de sa famille retrouve sa sœur. Celle-ci l’accueille chez elle. Mais le passé les oppose. 22.40 Délivrez-nous du mal 3 Film documentaire américain d’Amy Berg, 2006. Inédit. Histoire : Un retour sur le parcours du père Oliver O’Grady, pédophile, longtemps protégé par sa hiérarchie, qui a sévi de longues années aux Etats-Unis. 0.20 Crimes à Oxford 2 film avec Elijah Wood. 2.05 Battle for Haditha 3 film avec Elliot Ruiz.

Documentaire français de Caroline Fourest, Fiammetta Venner. 2009. Retour sur la première édition de la conférence contre le racisme, à Durban en 2001, où certaines interventions ont suscité une polémique internationale. 21.35 Ces droits de l’homme qu’on assassine Invités : Rama Yade, Daniel Cohn-Bendit, Saïd Saadi. 22.40 Le dessous des cartes 22.55 Le commando Téléfilm allemand de Thomas Bohn, 2004. Avec : Robert Atzorn. Histoire : Un général allemand doute du bien-fondé de l’opération antiterroriste qu’il dirige. 0.25 Zepp film avec Klaus Manchen.

Présenté en direct par Virginie Guilhaume. Le répit aura été de courte durée pour Yoann, éliminé dès la deuxième émission. Le couperet n’est pas passé loin pour Leïla, sanctionnée par quatre «rouges» pour sa reprise de Nina Simone. Pas d’inquiétude en revanche pour CaméliaJordana, Mahdi, Soan et Dalé. 23.00 Stars et Fortunes Magazine présenté par Virginie Guilhaume. Les coulisses de leurs anniversaires. Ivan Wilzig, 55 ans, ne peut pas s’empêcher de tromper sa compagne, Nina. Denise Rich organise des galas de charité en faveur de la recherche contre le cancer. 0.15 Zone interdite mag. 2.05 Les nuits de M6

14.40 New York 911 série. 15.35 JAG série. 17.15 Nos années pension 18.05 Newport Beach série. 18.50 Consomag mag. 18.55 Plus belle la vie 19.50 La porte ouverte à toutes les fenêtres jeu. 20.30 Un gars, une fille série.

15.05 Le clan des suricates, la relève doc. 15.30 Les grandes cités disparues doc. 16.30 Mayotte, l’île sous la lune doc. 17.30 C à dire mag. 17.45 C dans l’air mag. 19.00 Le magazine de la santé mag. 19.50 Allô, docteurs ! mag. 20.20 C à dire mag.

14.35 La kiné téléfilm avec Charlotte Kady. Retour au sommet (6/10). 16.15 Medicopter série. Le train. Un adieu de trop. 18.00 Pacific Blue série. La perle noire. Le tireur fou. 19.35 J’ai survécu ! doc. 20.05 Cops Uncut téléréalité.

14.00 Chut, chut, chut div. 14.45 High School Musical, premiers pas sur scène téléfilm avec Zac Efron. 16.40 Un, dos, tres série. 18.30 Buffy contre les vampires série. Acathla. 19.25 Les Simpson série. 20.15 AZAP div.

15.15 Victoire de l’amour téléfilm avec M. Sägebrecht. 17.00 Starsky et Hutch série. 18.40 Flash Info 18.45 Morandini ! mag. Invité : Sliimy. 19.45 Mission impossible série. Le jugement de la violence.

20.35 Documentaire

20.35 Documentaire

20.35 Film

« Coupe de France. 1re demi-finale ». En direct.

20.40 Magazine

20.35 Magazine

20.40 Film

90’ Enquêtes

Planète muscle

Les faucheurs de palu

Le coup de sirocco

Enquête d’action

Le silencieux

Présenté par Carole Rousseau.

Documentaire français d’Olivier Delacroix. 2009. 22.05 [MI-5] série. Révélations. Ecran de fumée. Infiltration. 0.40 Dirt série. Prise d’otages. Numéro spécial sexe.

Documentaire français de Patrice Desenne. 2009. 21.40 Verdict doc. 22.35 C dans l’air mag. 23.45 Avis de sorties mag. 23.55 On n’est pas que des parents mag.

Film français d’Alexandre Arcady, 1979. 110 min. Avec : Roger Hanin et Marthe Villalonga. 22.25 No Way Back 2 téléfilm avec Russell Crowe. 0.00 Journal

Présenté par François Pécheux.

Film français de Claude Pinoteau, 1972. 125 min. Avec : Lino Ventura. 22.45 Politiquement parlant mag. Invité vedette : Eric Woerth. Invités : Didier Migaud, Thomas Piketty.

Les gendarmes de la route.

22.20 New York police judiciaire série. Trois episodes. 0.55 Cold Squad, brigade spéciale série.

14.45 Les Zinzins de l’espace 15.00 Corneil et Bernie 15.25 Pokémon 15.45 Galactik Football 16.10 Transformers 16.35 Oggy et les cafards 17.25 La Panthère rose 17.35 Woody Woodpecker 17.50 Inspecteur Gadget 18.15 Foot 2 rue 18.40 Zombie Hôtel 19.10 Sabrina, l’apprentie sorcière 19.35 De tout mon cœur 20.00 In ze boîte div. 20.30 Gulli Mag mag.

20.35 La fille de d’Artagnan

Film français de Bertrand Tavernier, 1994. 125 min. Avec : Sophie Marceau et Philippe Noiret. 22.40 Gulli Mag mag. 22.50 Sabrina

12.35 Goldorama clips. 13.05 Next téléréalité. 13.35 Alias série. 14.30 Puissance tubes clips. 16.20 R’n’B 15 mag. 17.25 One Piece dessin animé. 17.55 Supercopter série. 18.40 Alias série. 19.30 Janice Dickinson Modeling Agency série. 20.00 Le prince de Bel-Air série. 20.30 Zap’17 div.

20.35 La Maison Blanche ne répond plus 2

Téléfilm américain de Mark Sobel, 1998. 95 min. Avec : Nick Mancuso et Lloyd Bochner. 22.10 Dark Memories téléfilm. 23.50 Métal Nation clips. 0.55 Cliporama clips.

Chaque vendredi tous lesprogrammes dans votre hebdo TV 34

Pompiers : dans le feu de l’action.

22.05 W9 Mag mag. Etats-Unis : les coulisses des nouveaux ghettos. 23.00 «Nouvelle Star», ça continue div.

9.20 Hélène et les garçons série. 9.50 Mes beaux-parents et moi téléréalité. 11.20 Shannen Doherty téléréalité. 12.20 Friends série. 13.15 Airspeed téléfilm. 14.55 Nanny 911 : S.O.S. Nounou téléréalité. 16.35 Friends série. 17.50 Ça passe ou ça trappe jeu 18.35 Futurama série. 19.50 Xena série.

20.35 Xena

« La mort de Xena » (21/22). Avec : Lucy Lawless et Michelle Ang. 21.20 « La mort de Xena » (22/22).

22.30 Sharkman téléfilm. 23.55 Masters of Horror 2 téléfilm. Deux épisodes.

20.30 Pleine lucarne mag. 21.00 Une grande école, pourquoi pas moi ? doc. 22.00 Bouge la France ! mag. 22.45 Face à nous mag. 23.30 Dossier Urgent mag. 0.00 Tombé du ciel mag. 18.00 QG 19.00 19h Marschall Truchot mag. 20.00 20h Le quartier général de l’info 21.00 Info 360 22.00 Karl Zéro sur BFM TV talk show. 23.00 Info 360 0.00 Le tout images journal. 20.06 20h Foot. 20.30 Journal 20.45 Echos de l’éco mag. 21.00 Journal 21.15 Un jour sur i mag. 21.30 Journal 21.45 Un jour dans le monde mag. 22.00 Le 22-minuit Dugeon Beaufort mag.

Tous les programmes de toutes les chaînesexistantes sur www.leparisien.fr MARDI 21 AVRIL 2009


LES JEUX MOYEN

SUDOKU En partant des chiffres déjà inscrits, remplissez la grille de manière que chaque ligne, chaque colonne, et chaque carré de 3 x 3 contienne une seule fois tous les chiffres de 1 à 9.

3 8 2 6 5 4 7 9 1

Ci-contre un exemple de grille correctement complétée.

2

1 9 3 8 4 7 6 2 5

8 2 4 5 1 6 3 7 9

5 6 7 2 3 9 1 8 4

2 3 6 7 9 5 4 1 8

9 4 8 1 6 3 2 5 7

7 1 5 4 2 8 9 3 6

5

9

6

2

1

1

6

À MOITIÉ MAMAN

ÉMANCIPATEUR

BIENHEUREUX

7

7 9

9 4

7

6

QUI PRODUIT UN REDRESSEMENT

4

7

5

BISTOURI

ENLEVÉE DU CORPS

8

LES PREMIÈRES VENUES

DIFFUSÉE MUSÉE VOUÉ À LA CULTURE ARABE

EN-CAS

AGENCER ON Y FORME DES TECHNOCRATES

ANCIEN JAMAIS BIEN ATTRAPÉE MESURE POUR LES CHINOIS

4 CHEMIN DE CANAL RÉCIPIENT SOUS PRESSION

CLIGNAS DES YEUX ARBRE VERT

3

COMPTE RENDU

2

CÉLÈBRE BLONDE DE PUB

....................

....................

....................

....................

....................

....................

....................

....................

COLIN SEREIN

INDICATION D’ORIGINE

E

1 2 3 4

F

SOLUTIONS G

H

I

HORIZONTALEMENT 1. Femme de caractères. - 2. Comme

J

les embruns du bord de mer. Désinence verbale. - 3. Qui s’y frotte s’y pique. Thallium au labo. 4. Loups de mer. La petite nouvelle. - 5. Proches des plages. 6. Elles évoluent entre l’Erdre et la Loire. - 7. Neuf au début. Avant les autres. Indien au Canada. - 8. Reflètent la joie de vivre. Abréviation musicale. - 9. D’une couleur brillante. Boîte à idées. - 10. Elles font impression. Quasiment plus portable.

5

7 8 9 10

S.N.C. « le Parisien libéré » Capital : 4 020 000 € Durée : 99 ans du 23 juin 1985 25, avenue Michelet 93408 Saint-Ouen Cedex Tél. 01.40.10.30.30 Site web : www.leparisien.fr Audiotel le Parisien (info, sport, loisirs) 0 892 350 700 (EPA 0,34 €/min)

MARDI 21 AVRIL 2009

A. Précieuse, et parfois ridicule. - B. Il était adoré à Memphis. Opposé au cation. - C. Une espèce de lime. Permet la soudure. - D. Figures de jeu. Élément d’une chaîne. - E. Moins peuplée aux Pays-Bas qu’au Nigeria. Protégée, pour une main. - F. Pilote de lignes. Elle glace parfois le corps. - G. Corps beaux dans le ciel. Appris par cœur. - H. Pli à la belote. Filet mignon. - I. À notre portée grâce au pont. Parties de complets. - J. Allures de voiliers. Dans l’eau, son coup est inefficace. VERTICALEMENT

Marie-Odile AMAURY, Directeur de la publication, responsable de la rédaction, Jean HORNAIN, cogérant, Directeur général, Richard METZGER, cogérant. Eric HERTELOUP, DGA. Dominique de MONTVALON, Directeur de la rédaction. Principaux associés : S.A. « Les Editions Philippe AMAURY ». S.A.S. « Intra-Presse » Commission paritaire n° 0110 C 85979

Rédaction : Médiateur Rédaction : 01 40 10 54 54 mediateur@leparisien.fr « Vos droits » : Marie-Hélène vous répond au : 0 810 810 075 marie-helene@leparisien.fr Pour commander un ancien numéro du Parisien, renseignements au : 01 40 10 30 68

PUBLICITÉ : Amaury Médias : 738, rue Yves Kermen 92658 Boulogne Billancourt Publicité commerciale : 01.41.04.97.00 Petites Annonces : 01.40.10.56.56 Annonces légales : 01.40.10.51.51 Emploi : 01.40.10.52.70

SUDOKU

6

GADOUE

ELLES COMPOSENT UN ACTE

CONFER

MOTS CROISÉS

D

7

6

MOTS CROISÉS C

SIFFLÉE PARASITE DE L’INTESTIN NOTRE SAUVEUR

3

FOUE RALG RAGE MUNI TINE BRES

CANAUX POUR DES MOULINS

FIT REPOSER SUR DIEU ÉGYPTIEN

ALLURE SUR LE CHAMP OUTIL DE GRAPHISTE

AURORE

EX : AN + ON = ANON.

B

PETIT COURS CÔTIER

OISEAUX

MÂLE BÊLANT

Associez le yin et le yang pour former 3 mots de 4, 6 et 8 lettres. Le début de chaque mot est toujours dans le yang (à gauche).

A

1

PETIT VOL

YIN & YANG

UD NA GA

PARFUM AGRÉABLE

HARCELER ATTIRÉE

FIBRE VÉGÉTALE

EUG TEF VON CIE NAM REP

ÉLÉMENT D’ÉPI

7

DOCUMENT

2 1

2

6

EXISTE

SAUVEUSE DE MARINS

MONNAIE DU CHILI

NO EP GN

5

CLAMA (S’)

SYMBOLE DU TITANE RÉCOMPENSE SPORTIVE

1

4

BARRE DE FERMETURE

AGRANDIR

9

3

A CACHÉ LA VÉRITÉ

6

8

ÉLIMÉ

2

DEUX LETTRES SUR UN FRONTON IMPLORE

2

1

BATTU TANT QU’IL EST CHAUD SEMBLABLES

CELUI DU CHEF EST PARFUMÉ

1

rci-jeux.com

DISCOURTOIS

1 5

CONJONCTURE

6

5 8

Reportez les sept lettres numérotées pour reconstituer un mot répondant à la définition : Se mange ou se noue.

EXPOSER LES FAITS

3 9

4

4 7 9 3 8 1 5 6 2

JEUX PROPOSÉS PAR

M A L O D O R A N T

U B A C

S E C R E P T E S T E R R I

8 5 2 6 7 9 1 4 3

4 7 3 2 8 1 6 9 5

6 9 1 3 5 4 2 7 8

E L I T I S T A E R T U D E S T E E A E R I N F E

2 3 9 1 4 7 8 5 6

DISCO

1 8 7 5 6 3 9 2 4

E S S A I E

R A S S E R E A N I E S S

5 6 4 9 2 8 7 3 1

3 2 5 7 1 6 4 8 9

DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

E N E E

S T E R E S E U S T R A A I

9 1 8 4 3 2 5 6 7

7 4 6 8 9 5 3 1 2

P S U A E N T L E U C R

MOTS FLÉCHÉS

1

6 5 1 9 7 2 8 4 3

MOTS FLÉCHÉS N° 1897

C T O B Le

O T P E U R S A N T I A E R T R E R A A E N I A S E N U A S P E T R E A I O C E N T E S A S E R N E D S E C O U O P S O R T P A P D E T T O M A N E T U I E P R E F O E I mot à trouver est :

D N E R N N E E T A I L P T I I P I O R T G N E V S C A A I P I E M D U I L A S E P I N E L L E T S CONTRAT. M I R A

N E E R L A N D A I S E S

1 : MINUIT - JASMIN - ÉMINCÉ - DOMINO. 2 : HANGAR - CIGARE - GARDON - GARNIR. 3 : SKETCH - LITCHI - DATCHA - SCOTCH.

Abonnements - Service Clients - 0825 003 002 (0.15 € ttc/mn) Pour tout renseignement du lundi au vendredi : 7 h 30 - 19 h. Samedi : 8 h - 12 h Abonnement Portage à domicile : Livraison dans votre boîte aux lettres avant 7 h du lundi au samedi et avant 8 heures le dimanche. Du lundi au dimanche - 7 jours sur 7. Tarif : 1 an, 7 jrs/7 364 numéros : 386,40 €. Prélèvement mensuel (7 jrs/7 - 28 n° ) : 29,72 €

Abonnement par la poste (hors tv hebdo) : 1 an : 7 jrs/7, 364 numéros : 350 € Prélèvement mensuel (7jrs/7 - 28 n°) : 26,92 € « Le Parisien » Service abonnements B 730 60732 Sainte Geneviève cedex

Ventes et Portage à domicile : SDVP (Société de distribution et de vente du Parisien), 69-73, boulevard Victor-Hugo 93585 Saint-Ouen Cedex. Tél. 01.58.61.01.00 Ventes diffuseurs : 0800 940 940 (appel gratuit depuis un poste fixe)

Tirage du « Parisien » du lundi 20 avril 2009 : 387 672 exemplaires

Imprimerie Sicavic ISSN 0767-3558

35


JOUR DE L’ANNÉE

AUJOURD’HUI Saint Anselme

111 e

DEMAIN Saint Alexandre

Horaires à Paris Pour tout autre lieu www.imcce.fr

LEVER : 5 h 3 COUCHER : 16 h 49

LEVER : 6 h 50 COUCHER : 20 h 50

Soleil au nord-ouest, nuages et pluies sur le Sud-Est C’est une journée plutôt mitigée, à l’image de celle d’hier, qui nous attend aujourd’hui. Si le soleil parvient à s’imposer sur une grande moitié nord-ouest, de Dunkerque à Bordeaux, en passant par Brest et Paris, ses rayons n’atteindront pas le Sud-Est. Les habitants de la région ne risquent pas d’apercevoir le soleil à travers les gros nuages noirs qui planeront au-dessus de leurs têtes. Les malheureux du jour ne seront pas non plus épargnés par la pluie, qui s’abattra sur les Alpes ainsi que du côté de Marseille. Même le vent se déchaînera, avec 90 km/h vers Narbonne, et 70 km/h à Avignon, sans oublier la Corse, qui connaîtra des rafales à 50 km/h. Comme si ce n’était pas assez, les flocons tomberont également sur les reliefs, à partir de 2 000 m pour les Alpes et 1 700 m pour les Pyrénées. Bref, pas de quoi se réjouir de ce côté-là. Heureusement, les températures se maintiendront et pourraient même augmenter à certains endroits : 21 oC à Marseille, 19 oC à Angers et au Mans, 17 oC à Rouen et 22 oC à Strasbourg, pour les maximales. Ça aurait pu être pire.

Aujourd'hui, mardi 21 avril

En Ile-de-France

5 16

Le Havre

Brest

Nuageux

Brouillard

Vent

Neige

Verglas

6 18 Nantes

6

Lyon

ClermontFerrand 9

appelez le 0 892 350 700 et dites "METEO" (0,34 €/minute)

18

Il fait beau !

10 20 Grenoble

9 20

Bonne nouvelle, le temps a décidé de poursuivre sur sa lancée ! Si quelques nuages seront au rendez-vous ce matin, le soleil n’oubliera pas de se montrer. Et il réussira même à s’imposer au cours de la journée. Quant aux températures, une petite brise venue du nord ne les empêchera pas d’atteindre un niveau de saison : 18 oC à Beauvais, Versailles ou Cergy, 20 oC à Paris. De quoi donner une raison d’être de bonne humeur à ceux qui vont travailler.

> 2 000 m

70 km/h

11 15

12 19

10 18

Marseille

Nice

9 21

Toulouse

Bastia

Perpignan

11 19

> 1 700 m

Melun

50 km/h

Jeudi 23 avril

La météo c'est toutes les demi-heures de 6 heures à 9 heures sur

Ajaccio

90 km/h

Températures

8 19

Vendredi 24 avril

Samedi 25 avril

18

9 20

17

7 20

7 20 Dijon

Tours

La Rochelle

Toute la météo par téléphone :

Mercredi 22 avril 7

30 km/h Evry

6 20 Orléans

mini maxi

Orages

10 22

Nancy

Meaux

9 20

Rennes

Averses Bruines ou pluies

Couvert

6 18 Versailles

Strasbourg

9 20 Paris

5 15

Biarritz

Eclaircies

7 18 Pontoise

Cherbourg

Bordeaux

Soleil

8 18

Lille

8 22

8 21

7 22

7 20

10 23

9 21

7 23

8

10 18

17

8 23

10 22 8 21

8 23

10 24

13 21 9

17

12 24

13 21

70 km/h

60 km/h

80 km/h

10 17 12 23

10 21

60 km/h

J’y crois encore

Miracle

C’est la fête

Ou pas…

Dans la série petit à petit, il fait moins moche sur le sud-est de la France, voici la troisième tentative. Il pleut encore un peu du côté de Marseille et sur la Corse et le vent persiste tout autour de la Méditerranée. Mais les nuages s’en vont progressivement…

Comme quoi tout arrive à qui sait attendre. Les nuages sont partis. Restent tout de même les rafales de vent et quelques averses très localisées. De son côté, le mercure monte encore un peu pour nous amener à 23 oC à Bordeaux, et 24 oC sur la Méditerranée.

Voilà, là c’est vraiment parfait. Il fait beau et chaud partout. Une belle journée donc, dont il faudra absolument profiter pour prendre quelques couleurs. Et ce ne sont pas les petits nuages côtés breton et bordelais qui réussiront à gâcher la fête du printemps.

Alors bon. C’est souvent ce qui arrive quand on commence un peu à s’emballer, on est déçu. Ici, la nostalgie du beau temps concernera la moitié ouest du pays, engloutie par les averses et les nuages. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, les températures baissent un peu.

Votre horoscope Alexandra Marty ■ Le baromètre de l’amour par

Gémeaux : Votre partenaire est distant en ce moment. Cette situation ne durera pas, ne vous inquiétez pas ! Vierge : Partir loin pour oublier pourrait être une bonne solution. Sagittaire : Tout va bien dans le meilleur des mondes. Poissons : Votre partenaire risque de ne pas tout accepter. Vous devrez faire un choix.

■ Bon anniversaire Elisabeth II, 83 ans. (reine du Royaume-Uni). Andie MacDowell, 51 ans. (actrice).

BELIER

TAUREAU

Votre horoscope par téléphone:

21 avril - 20 mai

Cœur. Vous vous poserez trop de questions. Réussite. Vous ne parviendrez pas à vous pencher sur ce que vous avez à faire. Forme. Buvez de l’eau pour éliminer les toxines.

GEMEAUX

21 mai - 21 juin

Cœur. Votre partenaire vous boude. Cela ne durera pas. Réussite. Une bonne action de temps à autre, ça apaise l’âme. Forme. Gare aux faux mouvements.

CANCER appelez le 0 892 350 700 et dites "ASTRO " (0,34 /minute)

21 mars - 20 avril

Cœur. Les célibataires peuvent s’attendre à un bouleversement heureux de leur vie sentimentale. Réussite. Vous recevrez des propositions alléchantes. Forme. Tonus.

22 juin - 22 juillet

Cœur. Vous ferez tout pour que votre partenaire se sente bien auprès de vous. Réussite. Vous tenez à vous imposer dans votre milieu professionnel. Forme. Tonus.

LION

23 juillet - 22 août Cœur. La situation évolue lentement vers certaines déceptions. Réussite. Prenez la ferme résolution de régler vos problèmes. Forme. Tout va bien.

VIERGE

23 août - 22 septembre

Cœur. Si vous partez loin, l’amour peut vous surprendre sur place ! Réussite. Votre vie professionnelle sera quelque peu conflictuelle. Forme. Rechargez vos batteries.

BALANCE

23 septembre - 22 octobre

Cœur. Pourquoi aller chercher ailleurs ce que vous avez à côté de vous ? Réussite. Vous reviendrez sur un problème que vous n’aviez pas pu résoudre. Forme. Bonne.

SCORPION

23 octobre - 21 novembre

Cœur. Vous saurez prouver votre attachement à votre partenaire. Réussite. Vos compétences et votre ténacité seront récompensées. Forme. Tonus.

SAGITTAIRE

22 novembre - 20 décembre Cœur. Votre vie affective est plutôt paisible en ce moment. Réussite. Il vous faudra prendre position. Forme. Vous devriez vous reposer.

CAPRICORNE

21 décembre - 19 janvier

Cœur. Soyez plus tolérant envers vos proches. Réussite. Les relations avec vos collègues s’amélioreront. Forme. Votre peau sera fragilisée.

VERSEAU

20 janvier - 18 février

Cœur. Certains retrouvent un être aimé et vivent une idylle plus raisonnée. Réussite. Vous vous imposerez une discipline rigoureuse. Forme. Gardez votre calme.

POISSONS

19 février - 20 mars

Cœur. Vous sentez confusément que vous devrez rompre avec certaines traditions. Réussite. Il faut trancher une situation pour retrouver votre efficacité. Forme. Vitalité.

21 04 09 national  

Rennes et Grenoble rêvent de la fi nale au Stade de France Selon un sondage CSA-Crésus, 79 % des surendettés affi rment l’être devenus pour fa...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you