Page 1

Juillet-Ao没t Septembre 2010 Magazine Municipal Bimestriel N掳 84


14 ACTUVILLE 9 LES QUARTIERS 10 DOSSIER

La Vie Associative à Carquefou

16 VIVRE A CARQUEFOU CULTURE DÉVELOPPEMENT DURABLE SOLIDARITÉ ENFANCE - JEUNESSE

28 LA VILLE EN ACTION 30 PAROLE AUX ÉLUS 29-31 INFO SERVICES DIRECTEUR DE LA PUBLICATION : Claude Guillet RÉDACTEUR EN CHEF : Pierre de Rivoire RÉDACTION ET PHOTOS : Service Communication Florence Le Nevé-Brunatti et Patricia Le Sage CONCEPTION MAQUETTE & EXÉCUTION : Optima Compo IMPRESSION : LNG Tirage : 7 800 exemplaires sur papier blanchi sans chlore avec encres végétales


L’été, un temps pour soi… un temps pour les autres ! Voilà ! L’été est enfin arrivé et avec lui les beaux jours et la saison des vacances. Beaucoup d'entre nous vont s'absenter pour goûter aux joies d'un repos bien mérité. Bien sûr l'été, c'est le temps des est dense et varié. Sa vitalité repose sur l’engage-

famille. J’irai presque à dire le temps de la légèreté,

ment des bénévoles qui s’investissent, qui don-

de l'insouciance. Mais c’est aussi une période pro-

nent le meilleur d’eux-mêmes au service des

pice pour sortir du quotidien et penser à soi et aux

autres. Je profite de ce magazine pour les remer-

autres...

cier de leur dévouement.

L'été, c'est le temps de la convivialité. Je vous

Mais l’été doit également être le temps de la

invite à venir nombreux à profiter des animations

solidarité, un moment où chacun peut consacrer

concoctées par la ville de Carquefou. Le pro-

du temps pour les autres. Car tout le monde n’a

gramme est varié et adapté à chaque âge, des

pas la chance de partir en vacances. Je veux parler

plus petits aux plus grands ! Mini-golf sur la

des personnes seules, des personnes en difficul-

place Saint-Pierre, spectacle pyrotechnique sur

tés ou bien encore de nos Aînés. Que ce moment estival soit l’occasion pour

le thème de la biodiversité le

nous de réfléchir à ce que nous

13 juillet, les animations jeunesse dont le Raid’Erdre, les Rendez-vous de l’Erdre le 27 août avec, pour la première fois, l’accueil de bateaux à Port Jean le 29 août. Au-delà

Mais l’été doit également être le temps de la solidarité, un moment où chacun peut consacrer du temps pour les autres.

pouvons faire pour favoriser le lien qui nous unit et qui nous permet d’inventer un avenir commun. Au niveau de la commune,

des événements eux-

l’été sera un temps d’action.

mêmes, je veux surtout

Les grandes vacances sont

retenir qu'ils sont l'occasion de se

l’occasion de réaliser des travaux dans les équipe-

retrouver, de partager ensemble des

ments recevant du public toute l’année, comme les

moments de convivialité, de créer des

bâtiments scolaires ou sportifs. Cet été sera aussi

liens entre Carquefoliens.

marqué par la réfection totale du terrain d’hon-

L’été, c’est aussi le temps de la

neur du Moulin Boisseau.

sérénité. Prendre du recul pour

En espérant pouvoir vous rencontrer bientôt et

réfléchir à l’année qui s’annonce,

discuter avec vous lors de ces manifestations, je

aux activités auxquelles on veut

vous souhaite un magnifique été en famille. Un

participer ; le temps aussi de pen-

été ensoleillé et plein de bonheur !

ser aux engagements que nous pouvons prendre au sein des associations. Le tissu associatif

Claude Guillet Maire de Carquefou

3 Carquefou Mag’ N° 84

loisirs, des baignades, des soirées entre amis et en


Actuville

Nouvelle composition du Conseil Municipal En savoir +

René Prat et Bernard Scorvidère

L

Lors du Conseil Municipal du 29 avril dernier, quelques changements ont fait suite à la démission de Patrick Rossignol, Adjoint à la Vie Sportive (celui-ci ayant quitté Carquefou pour des raisons personnelles). Bernard Scorvidère, inscrit sur la liste “Actions & Passion pour Carquefou” immédiatement après le dernier élu, est

Stéphanie Castelin

devenu nouveau Conseiller Municipal. René Prat qui était Conseiller Municipal, succède à Patrick Rossignol et devient Adjoint à la Vie Sportive. Par ailleurs, la Commission “Proximité et vie des quartiers” devient “Proximité, quartiers et vie commerciale” avec toujours Stéphanie Castelin pour Vice-Présidente. Ce changement traduit la

Ligne Express’ CarquefouLa Beaujoire-Carquefou La ligne Express’ qui relie Carquefou à la Beaujoire et au tram ligne 1, est empruntée par 600 à 700 voyageurs chaque jour. Cette importante fréquentation incite à modifier l’amplitude de service de la ligne, à savoir :

volonté de la municipalité d’intégrer le commerce local à la vie des quartiers et de développer une offre commerciale de proximité, “élément essentiel à la vie de la cité” comme l’a déclaré Claude Guillet lors du Conseil. Cette nouvelle commission pourrait d’ailleurs à terme être élargie à des commerçants désireux de s’impliquer.

Le Conseil Municipal a décidé d’instaurer un périmètre de sauvegarde du commerce et de l’artisanat de proximité sur le secteur de la place Saint Pierre. La Ville dispose ainsi d’un droit de préemption à l’intérieur de ce périmètre sur les cessions de fonds artisanaux, de fonds de commerce ou baux commerciaux. Cette décision fait suite à la piétonisation de la place et au souhait de favoriser son animation, notamment par la diversification des commerces de proximité. En effet, un tiers des emplacements commerciaux de ce secteur est actuellement occupé par des activités tertiaires (banques, agence immobilière).

Un jeune Carquefolien à l’honneur

• Le matin, de 6 h 40 à 9 h (au lieu de 7 h à 8 h 30). • Le soir, de 15 h 30 à 19 h (au lieu de 16 h à 19 h).

Carquefou Mag’ N° 84

4

Ces nouveaux horaires seront mis en place dès le lundi 23 août, en jour jaune (période vacances scolaires) et en jour rose à partir du lundi 30 août. L’augmentation moyenne de ces tarifs est de 2,7% à compter du 1er juillet. Le ticket 1 heure reste à 1,50 €. Le carnet de 10 tickets = 12,30 € et le carnet de 10 tickets tarif = 7,20 €. Pour plus d’infos : Allo TAN au 02 40 444 444 ou www.tan.fr

Jérôme Gosselin, en dernière année de BEP au CIFAM de Sainte-Luce-sur-Loire, a reçu la médaille d’argent des meilleurs apprentis de LoireAtlantique et la médaille d’argent des Pays de la Loire en carrosserie - réparation automobile.


Illustration Arka Studio.

Reconstruction de l’îlot de la Poste : c’est parti !

9 août 1944. Des travaux d’aménagement ont été nécessaires afin de rendre ce terrain accessible : démolition du mur, aménagement d’un

accès, terrassement du terrain communal, installation de bungalows pour accueillir le bureau de poste temporaire. Suite à ce déménagement, la démolition de l’ancien bureau de poste a pu être entreprise.

Pour rappel, le nouvel îlot comprendra un bureau de Poste d’une surface d’environ 300 m², 4 locaux commerciaux au rez-de-chaussée et 37 logements. La construction s’achèvera en décembre 2011.

A NOTER poste provisoire sont Les horaires d’ouverture du bureau de inchangés : sauf mercredi : 8 h 45 à 12 8 h 45 à 12 h 15 et 13 h 45 à 18 h h et 14 h à 18 h samedi : 8 h 45 à 12 h 15. financiers. Sur rendez-vous pour les conseillers Tél. 02 40 68 85 35.

Ouverture de la Maison Funéraire Construite sur un terrain communal à proximité du cimetière paysager, la Maison Funéraire ouvrira au cours de l’été. La Sarl Pompes Funèbres Debray a été chargée, suite à une consultation, de la construction du bâtiment et de l’exploitation de la Maison Funéraire. A noter : le prestataire pour l’organisation des funérailles reste au libre choix de la famille.

5 Carquefou Mag’ N° 84

D

Début juin, la Poste a pris possession de ses bureaux provisoires sur une parcelle communale située au fond du parking des Dames, rue du


Actuville Collecte des ordures ménagères :

Un seul ramassage par semaine à partir du 13 septembre Une réflexion a été engagée par Nantes Métropole avec l’ensemble des communes pour réduire les fréquences de collecte, dans le cadre de l’application du plan climat voté en 2007 par le conseil communautaire. Une nouvelle organisation du ramassage des ordures ménagères résiduelles va se mettre en place à partir du 13 septembre avec un passage hebdomadaire unique.

T

Tous les déchets ne sont pas concernés par cette baisse de fréquence : il s’agit uniquement des Ordures Ménagères résiduelles (OMr) qui sont collectées en bacs (déchets ménagers non recyclables). Cette nouvelle organisation repose d’abord sur deux constats. • Depuis une dizaine d’années sur Nantes Métropole, la production des déchets évolue : - la production d’OMr destinée à l’incinération est passée de 310 kg/hab/an en 1999 à 260 kg en 2009, - la production des déchets recyclables s’est fortement développée : 35 kg/hab/an en 2001 pour 53 kg en 2009,

bennes : jusqu’à moins 30 % de km sur certains secteurs. Cela permet de réduire les nuisances liées aux opérations de collecte avec : - une diminution du nombre de véhicules de collecte sur les axes routiers et une réduction des ralentissements de la circulation, - une réduction des nuisances sonores, - des trottoirs moins souvent encombrés par les bacs. Il s’agit également d’inciter à produire moins de déchets : en pratiquant des écogestes, par exemple réduire les déchets à la source ou composter ses déchets.

Cette nouvelle organisation de la collecte des OMr assurera une maîtrise des coûts : les économies réalisées par la réduction de fréquence permettront à Nantes Métropole de réaliser des travaux nécessaires à la gestion des déchets comme la réhabilitation de certaines déchetteries et des investissements nécessaires au développement du tri. Un courrier sera adressé par Nantes Métropole aux Carquefoliens début septembre afin de préciser les modalités pratiques du ramassage. Pour tous renseignements, contacter le Pôle Erdre Fleuriaye au 02 51 13 93 00.

- la collecte en déchetteries a progressé : 125 kg/hab/an en 1999 et 183 kg en 2009.

Carquefou Mag’ N° 84

Dans le bac vert ou à couvercle jaune, je mets les bouteilles en plastiques, les boîtes métalliques, les briques alimentaires, les emballages en carton et le papier. Tout emballage en polystyrène ou emballages de jambons et lardons, sacs plastiques divers, sachets de bonbons, soupe, café… emballages de viennoiseries, pots de yaourts ou de crème fraîche, boîtes en plastiques de fruits et légumes… ne sont pas recyclables et sont à jeter dans la poubelle d’ordures ménagères.

Dépôts sauvages interdits

S’inscrire dans une démarche environnementale Il s’agit de répondre aux objectifs du Plan Climat de Nantes Métropole avec une diminution des rejets de CO2, notamment en réduisant les distances parcourues par les

Bien trier ses déchets plastiques

Si le jour de collecte correspond à un jour férié, la collecte sera effectuée la veille aux mêmes horaires (si le jour férié est un lundi, la collecte se fera le samedi).

• Les pratiques ont évolué : suivant les communes, 70 à 80% des foyers ne présentent déjà leurs bacs qu’une fois par semaine et ceux-ci, lors de la seconde collecte, ne sont remplis qu’entre 20 et 35%. 6

En savoir +

Jours de collecte par secteur sur la commune.

Pour rappel, toute manifestation est à déclarer en mairie. Nantes Métropole mettra à votre disposition des bacs pour la collecte des déchets. Si vous ne formulez pas de demande, les déchets sont à votre charge. Tout dépôt sauvage est passible d'amende.


Mon carquefou.fr Votre espace personnel sur le site internet de la Ville Disponible depuis fin avril sur www.carquefou.fr, Mon carquefou.fr est un service gratuit et ludique destiné à simplifier l’accès à l’information en proposant aux internautes des contenus personnalisés. Il leur permet en effet de bénéficier d’un espace privé sur le site internet

Créer un compte L’inscription se fait en quelques clics. Rendez-vous dans l’encart Mon carquefou.fr situé dans la colonne de gauche dès la page d’accueil du site internet et cliquez sur “S’identifier” pour créer un compte.

L’identifiant que vous choisissez lors de l’inscription vous servira également à cela. Vous pouvez demander à tout moment la résiliation de votre compte auprès de la collectivité.

Les différentes fonctionnalités à la loupe • Ma page d'accueil

Un mot de passe unique est généré lorsque vous vous inscrivez et vous est envoyé à l’adresse e-mail fournie pour vous permettre de vous reconnecter ultérieurement au site.

Pour composer votre page d'accueil personnalisée, commencez par gérer vos centres d'intérêt dans la rubrique du même nom. Sélectionnez-les ensuite dans le menu déroulant et cliquez sur "+" pour faire apparaître les rubriques choisies sur cette page. Personnalisez ensuite la page en déplaçant les blocs par cliquer-déposer et en choisissant un thème dans une couleur originale.

• Gérer mes centres d'intérêt Pour suivre l'actualité de votre choix, cliquez sur le bouton "Ajouter un centre d'intérêt" puis parcourez la liste des contenus du site. Lorsqu'une rubrique vous intéresse, cochez la case en face et cliquez sur le bouton "sélectionner" pour la faire apparaître

dans la liste de vos centres d'intérêt. Vous composez ainsi un véritable carnet de route de votre navigation sur le site internet de la Ville. C’est également sur cette page que vous pouvez choisir de recevoir des notifications par e-mail lorsque des mises à jour sont publiées dans les rubriques que vous avez sélectionnées. • Modifier mon compte Accédez à vos informations d’inscription et modifiez-les si besoin. • Changer mon mot de passe Si le mot de passe qui vous a été fourni initialement ne vous convient pas, vous pouvez en changer ici.

Carquefou Mag’ N° 84

7

de la Ville.


Actuville

Rencontre avec le Capitaine Robin de la Gendarmerie de Carquefou En bref Après plus de 5 ans

La Brigade de Gendarmerie

passés à la tête de la

Rue Louis Armand Tél. : 02 40 50 87 17 ou le 17 après 19 h.

Brigade de Carquefou, le Capitaine Robin

Effectifs : 23 personnes.

quitte son poste pour prendre sa retraite.

5 patrouilles par jour (2 ou 3 personnes par véhicule).

32 ans de gendarmerie,

Accueil de 8 h à 19 h tous les jours même le dimanche.

32 ans au service de la

Après 19 h, appels déviés vers le centre opérationnel de gendarmerie de SaintHerblain.

population et la chance d’avoir exercé un métier passion où jamais l’ennui n’a été au rendez-vous.

J

“Je me suis toujours engagé pour que la brigade de Carquefou offre un service public de qualité, dans deux communes où il fait bon vivre (le domaine de compétence de la brigade couvre Carquefou et Mauves-surLoire). Pour prévenir tant la délinquance judiciaire que routière, nous devons être vus et j’ai donc opté pour une gendarmerie visible : “bleuir le paysage et être au plus proche de la population.”

Carquefou Mag’ N° 84

8

Stratégie qui a manifestement payée car pour 2009, la délinquance judiciaire sur la circonscription a baissé de 20% et les accidents constatés restent peu nombreux, aidés en cela par une concertation constructive avec les différents acteurs de la sécurité (les lieux accidentogènes ont été quasiment tous neutralisés, comme par exemple le lieu-dit Tournebride sur la RD 178). “La Gendarmerie est un service public qui dépasse largement l’action du gendarme verbalisateur sur le bord de la route. Les missions sont nombreuses, variées et souvent imprévues, mais toujours au service de la population... Je me plais à dire que nous

sommes des assistantes sociales, notamment la nuit, mission trop méconnue de ceux qui ne connaissent pas notre institution. Carquefou et Mauves sont des villes calmes où la délinquance est contenue, mais je reste persuadé qu’il y a encore moyen de mieux faire si la population nous signale des jeunes qui commettent des dégradations ou des individus suspects qui traînent dans les quartiers résidentiels... Je veux remercier tous ceux qui m’ont fait confiance et donc confiance à la brigade. Je souhaite autant de chance et de plaisir à vivre à Carquefou à mon successeur.”

La Police Municipale en quelques chiffres Effectifs : 6 agents de police, deux agents de surveillance des voies publiques et 1 secrétaire. Contacts : rez-de-chaussée de l’Hôtel de Ville Tél. : 02 28 22 22 00 police@mairie-carquefou.fr Lundi, mardi, mercredi et vendredi : de 7 h à 21 h ; jeudi de 6 h 30 à 20 h 30 et samedi de 9 h à 17 h.

Le Capitaine Robin sera remp l a c é l e 1 er a o û t p a r l e Lieutenant Guérin, en provenance de la région bordelaise.

Pour des vacances sereines

Le Centre de secours de Carquefou en quelques chiffres

La Gendarmerie et la Ville de Carquefou renouvellent l’Opération Tranquillité Vacances ayant pour but d’assurer une surveillance accrue des habitations durant les vacances. Pour cela il suffit de signaler votre absence en remplissant un formulaire disponible en Mairie et l’adresser à la Ville de Carquefou - Service Police Municipale. Renseignements auprès de la Police Municipale au 02 28 22 22 00.

• En 2009, les pompiers ont effectué 589 sorties (soit une baisse de 10% par rapport à 2008). • Types d’interventions : - secours à personnes : 67% - secours routiers : 12% - divers : 12% - feux : 9%


Les Quartiers

Les mardis de la convivialité Prochain rendez-vous des mardis de la convivialité Mardi 31 août : nouvelle balade carquefolienne en rollers ! Après le succès de la 1re édition, la Ville reconduit, avec la précieuse collaboration des sportifs de l’USJA Roller, ce moment de loisir gratuit et ouvert à tous, pour peu que les participants maîtrisent les rudiments du roller avec un niveau minimum de patinage : maîtriser sa vitesse et savoir freiner.

Alors que les 90 sapeurs pompiers de Carquefou ont intégré leurs nouveaux locaux fin 2009, une visite de la caserne était proposée aux Carquefoliens dans le cadre des Mardis de la Convivialité. Revêtu de l’habit de pompier, chacun a pu découvrir le matériel et essayer la lance à incendie, faire un tour en camion ou monter dans la tour de manœuvres. Pour la plus grande joie des enfants… et de leurs parents...

les mineurs et prise de connaissance du règlement. Possibilité d’inscriptions en ligne via www.carquefou.fr/roller Rendez-vous le mardi 31 août à 19 h 30 sur le parking devant la salle Alella (secteur Picaudière), avec un top départ à 20 h précises ! Carquefoliens, à vos rollers !

Nouveau circuit : varié, facile sur la première partie et proposition d’un circuit optionnel plus physique. Le plan du parcours est à découvrir sur www.carquefou.fr Durée moyenne prévue : 1 h 15/1 h 30. 1er circuit : 7 km - Circuit supplémentaire (optionnel) : 4,7 km. Plusieurs pauses seront prévues ! 9

Pour assurer le bon déroulement de la manifestation, les inscriptions sont obligatoires avec autorisation parentale pour

Carquefou Mag’ N° 84

La caserne des pompiers sous le feu… des projecteurs !

Fête des Voisins Succès confirmé pour la cinquième participation de la Ville à la Fête des Voisins ! L’édition 2010 a marqué le 10e anniversaire de cette manifestation nationale et a eu lieu pour la première fois un vendredi afin de répondre à la demande croissante des habitants et permettre ainsi de nouvelles rencontres de voisinage dans une ambiance simple et conviviale. Près de 2 200 personnes se sont rassemblées sur 66 lieux différents, représentant 25 quartiers. Il faut souligner la forte mobilisation des habitants avec 17 nouveaux organisateurs, reflet d’une solidarité de proximité toujours plus forte !

Fête des Voisins place Saint-Pierre.

Dates des prochaines rencontres de quartier : • Mardi 21 septembre à 20 h, salle de l’ICAM pour les habitants du Housseau, du Chêne Vert, de la Pépinière et de la Bréchetière. • Mardi 19 octobre à 20 h, à l’Hôtel de Ville pour les habitants du centre-ville. • Mardi 7 décembre à 20 h, à l’Institut de la Charmelière pour les habitants du secteur sud-est : La Salle, La Vincendière, La Haute Forêt…


Dossier

La vie associative à Ca

Carquefou Mag’ N° 84

10


rquefou

Par leur dynamisme et la variété des activités qu’elles proposent, les associations carquefoliennes sont de véritables acteurs du territoire et contribuent

Désireuse de soutenir leur action, la Municipalité a décidé en 2008 de créer une Délégation à la vie associative afin de les représenter au sein de la ville, de mettre à leur disposition un interlocuteur privilégié et de les impliquer pleinement dans les différentes manifestations locales. Ce dossier est l’occasion de découvrir la vie associative locale et de mettre en lumière les nombreux bénévoles qui par leur engagement rendent la vie de notre commune plus agréable.

Inauguration du Forum des Associations en 2009.

11 Carquefou Mag’ N° 84

pleinement à la qualité de vie de notre commune.


Dossier

La vie associative à Carquefou Le tissu associatif carquefolien est très actif et diversifié. En octobre 2008, une nouvelle Délégation s’est mise en place, avec à sa tête Véronique Bouët, Adjoint à la Vie Associative et Proximité. Dans le même temps, Gwénaëlle Boucard, Chargée d’événementiel au sein de la Direction de la Communication est devenue l’interlocutrice privilégiée des associations, en charge de la Vie Associative. variés (seniors, sports, loisirs…). Cette diversité permet de répondre au mieux aux attentes qui peuvent être très différentes selon l’activité de l’association.

Véronique Bouët et Gwenaëlle Boucard présentent l’affiche du Forum 2010.

Carquefou Mag’ N° 84

12

Délégation à la vie associative

création par exemple : elles savent vers qui se tourner.

Carquefou Mag’ : Pouvezvous nous rappeler quels sont les objectifs de la Délégation à la vie associative ?

C. M. : Quel bilan pouvezvous dresser depuis la mise en place de cette Délégation ?

Véronique Bouët : Le but premier est de proposer aux associations un interlocuteur unique. Cela correspond vraiment à leurs attentes et permet d’avoir une communication plus efficace. Gwénaëlle travaille en lien avec les services municipaux afin d’apporter encore plus de cohérence dans les réponses apportées. Cette Délégation contribue à donner une vraie visibilité au monde associatif auprès des Carquefoliens. Gwénaëlle Boucard : Nous sommes ainsi davantage à l’écoute des associations, nous pouvons répondre à des questions générales liées à leur fonctionnement ou des questions plus particulières comme dans le cas d’une

G. B. : La mise en place de la délégation a permis aussi de développer des animations en partenariat avec les associations dans le cadre des Mardis de la Convivialité. Elles ont accepté avec enthousiasme d’y participer et ont ainsi contribué à leur succès : la rando roller avec l’USJA Roller, la soirée œnologique avec le comité de jumelage Alella qui nous a fait découvrir des vins catalans et l’ensemble choral du Val d’Erdre et ses chansons à boire, la visite de la brasserie du Bouffay avec Kerc’Hfaou,

V. B. : Je pense que les associations sont satisfaites de notre disponibilité et c’est plaisant pour elles de savoir vers qui se tourner pour avoir des réponses. De plus, nous sommes très réactives en terme d’information et de communication : le site de la Ville où les associations sont bien représentées est mis à jour très régulièrement. Et le fait d’être représentées par un élu est une marque de reconnaissance pour les associations et donne plus d’efficacité aux actions engagées. Ainsi, le travail en commission est de plus en plus constructif car il débouche sur des réalisations concrètes. La commission est constituée d’élus et de non élus et de présidents d’association de domaines Initiation au golf.

la soirée leçon d’autrefois avec Le Temps qui Passe… les associations sont reconnaissantes que l’on s’attache à les écouter. Nous sommes toujours attentives à leurs suggestions. C. M. : Quels sont vos grands axes de travail pour les mois à venir ? V. B. : Nous souhaitons continuer à dynamiser le réseau a s s o c i a t i f c a rq u e f o l i e n , notamment par la Conférence annuelle des Présidents. Ce rendez-vous nous permet de faire part aux associations des projets de la Ville et d’avoir ainsi leur ressenti, d’écouter leurs propositions. Cela permet d’avoir un véritable consensus.


pour les Carquefoliens qui souhaitent trouver un maximum d’informations sur les nombreuses associations de la ville et pouvoir s’inscrire aux activités proposées. Tous les secteurs de la vie associative sont représentés : sport, culture, jumelages, activités manuelles, histoire locale, chant, scolaire, solidarité… C’est donc un programme riche et toujours aussi convivial qui est proposé au public, initié par la formidable mobilisation des associations, désireuses de faire de ce rendezvous une véritable fête annuelle.

Ainsi le projet de la future Maison des Associations qui devrait s’installer au Château de la Fleuriaye en 2012 a été

conscience que l’on veille à leur bien-être et à la reconnaissance de leur implication dans la vie carquefolienne.

monde associatif, avec la parution début septembre d’un Guide et par le site internet qui apporte de plus en plus d’informations sans cesse actualisées. Nous souhaitons également dynamiser le Forum des Associations et favoriser la découverte de nouvelles activités.

Afin de donner encore plus d’ampleur à cet événement majeur pour le monde associatif, le Forum aura lieu cette année samedi 4 septembre, d a n s u n n o u v e a u c a d re p u i s q u ’ i l s e d é ro u l e r a à l’Espace sportif Le Souchais. Celui-ci dispose de trois salles permettant de proposer des démonstrations et des animations variées tout au long de la journée. Le plateau sportif, beaucoup plus proche de

Atelier photos de l’Amicale Laïque.

très bien accueilli car le site est fonctionnel, animé, bien situé. Les associations ont ainsi

Nous allons également développer notre communication auprès des habitants sur le

QUELQUES CHIFFRES LA VIE ASSOCIATIVE EN u s recensées sur Carquefo Plus de 130 association 19 000 adhérents ées par la des subventions allou 1 385 000 € = montant de l’ALAC) pour les centres aérés Ville (dont 388 000 €

Forum : à la rencontre des Carquefoliens.

Forum des Associations : une nouvelle organisation Le Forum des Associations constitue le rendez-vous incontournable de la rentrée

l’Espace du Souchais que sur le site du Moulin Boisseau, et donc plus accessible au public, pourra servir pour le triathlon, le hockey, le golf… L’accès au site et le stationnement seront également plus aisés. La proximité de Port Jean permettra d’organiser

13 Carquefou Mag’ N° 84

Comment sauver des vies avec la Protection Civile.


Dossier tif : présenter la multitude d’activités proposées par les associations et saluer l’engagement des bénévoles qui contribuent au dynamisme de la commune. Ce Guide intitulé “Carquefou, vie associative” sera distribué dans toutes les boîtes aux lettres début septembre et sera également disponible sur le Forum des associations. Les associations seront répertoriées de deux manières afin de faciliter les recherches et leur donner plus de visibilité : un premier index alphabétique recensera les associations par nom et un deuxième les classera par activité. Les arts du cirque de l’Alac.

des initiations à la voile, au canoë… Mais le Forum doit également être un lieu de découvertes. De nouvelles animations seront proposées par le Conseil Municipal Enfants qui souhaite faire passer le message “Faire du Sport, c’est bon pour ton corps”. Le but est d’amener les visiteurs via un parcours ludique à aller audevant d’associations vers lesquelles ils n’iraient pas spontanément et ainsi à découvrir de nouvelles activités. Les enfants seront invités à réaliser quelques défis sportifs : tir aux armes et tir à l’arc, triath-

Les renseignements fournis seront le plus complet possible, à savoir : activités proposées, public visé, coordonnées, dates et lieux de permanences, montant de la cotisation annuelle et accès possible aux personnes handicapées. Ce Guide sera remis à jour chaque année pour une ré édition début septembre.

En savoir +

BMX (ex. bicross) pour des sensations fortes.

lon (un “pédaler courir”), golf, hockey sur gazon… ne sont que quelques exemples. Rendez-vous le 4 septembre : près de 70 associations seront présentes ! 14 Carquefou Mag’ N° 84

Un Guide des Associations pour la rentrée : “Carquefou, vie associative”

Roller skating ou patinage artistique.

Plus qu’un simple annuaire, le Guide des associations est conçu avec un double objec-

Définition : une association est un regroupement d'au moins deux personnes qui décident de mettre en commun des moyens afin d'exercer une activité dont le but n'est pas leur enrichissement personnel ; c’est pourquoi on parle aussi d'association à but non lucratif ou association loi 1901. Le caractère désintéressé interdit la distribution d'un bénéfice aux associés mais il n'implique pas que l'activité soit déficitaire ; un bénéfice peut servir à développer l'activité.


Site internet : un outil au service des associations Le site internet de la Ville offre une large place aux associations puisqu’il est possible dès la page d’accueil d’accéder “en 1 clic” (rubrique en haut à gauche) à l’annuaire des asso-

rer par exemple ”rando” plutôt que “randonnée pédestre”). Pour connaître la liste des associations sur une thématique précise, sélectionner son domaine parmi ceux proposés (culture, sport, enfance, scolaire, social, environnement ou divers).

Canoë-kayak : rame, rame…

ciations. Celui-ci permet de trouver les coordonnées, les périodes d'inscription, les activités proposées... Il constitue le pendant du Guide avec l’avantage d’être actualisé très régulièrement. Il fonctionne comme un moteur de recherche : il suffit d’entrer le nom de la discipline recherchée dans l'espace réservé à cet effet et cliquer sur le bouton “rechercher”. Utiliser des mots courts (préfé-

Tissage au Vieux Pressoir avec l’Amicale Laïque.

tifs… (démonstrations, portes ouvertes, championnats, assemblées générales…). Cet agenda regroupera ainsi les manifestations organisées par la Ville et par les associations. L’investissement des associations dans la vie des Carquefoliens est reconnu de tous. Et parce qu’elles sont un relais majeur pour sensibiliser sur les thèmes du développement durable, une action de l’Agenda 21 de la Ville leur est consacrée (N° 23). Cette action marque la volonté de la municipalité de maintenir un dialogue avec les associations et le rendre encore plus constructif.

ociation, Responsable d’une ass r un événement ? vous souhaitez organise ation. plir un dossier de manifest Pour cela, vous devez rem de la Ville et r ce dossier sur le site Vous pouvez télécharge et les pièces u a à savoir sur son conten découvrir tout ce qu'il y /Dossier-deent uefou.fr/Telechargem à joindre sur : www.carq rger. cha rique Documents à télé manifestation dans la rub Contact :

et Vie Associative : Chargée d'événementiel Gwénaëlle Boucard Tél. : 02 28 22 23 03 rquefou.fr vie.associative@mairie-ca

Taekwondo, art martial coréen, où pieds et poings sont sollicités.

15 Carquefou Mag’ N° 84

L’association Atlantique Rugby Fauteuil en compétition.

Les associations vont pouvoir d’ici le début de l’année 2011 accéder à l’Agenda d’événements (situé à droite dans la page d’accueil du site) afin d’annoncer sur le site de la Ville leurs animations, leurs événements culturels, spor-


Vivre à Carquefou Culture

Saison 2010-2011 de la Fleuriaye : il y en a pour tous les goûts ! Les inscriptions pour la nouvelle saison de la Fleuriaye sont lancées ! Au programme, théâtre, danse, arts du cirque, musique, jazz vocal… Pas moins de 35 spectacles à l’affiche pour 63 représentations !

L’

L’engouement pour la nouvelle saison du Théâtre de la Fleuriaye a été très fort dès les premiers jours d’abonnement. Preuve que les spectacles proposés répondent vraiment aux attentes du public qui apprécie une programmation où se côtoient têtes d’affiche et jeunes talents, avec des formules d’abonnements qui se diversifient et s’ouvrent à des publics de plus en plus larges.

• Le premier “Fou de Théâtre” de la saison propose une pièce d’Eric Assous qui a reçu

influences éclectiques confèrent à cette chanteuse canadienne une personnalité musi-

cale authentique, riche et d’une grande maturité. Elle a reçu le Prix de la meilleure

• Le premier “Coup de cœur de la saison” est un spectacle de chanson - humour regroupant deux artistes à découvrir : Eric Toulis et Carmen Maria Vega : jeudi 30 septembre à 20 h 45. En duo avec son complice contrebassiste, Eric Toulis nous offre plus qu’un simple concert : entre sketches musicaux, chansons à textes et improvisations, ce chanteur multi-instrumentiste entraîne son public dans un spectacle à la palette musicale riche et colorée.

Carquefou Mag’ N° 84

16

Carmen Maria Vega, c’est du swing épatant, de la gouaille endiablée où les portraits sont croqués avec une impertinence sans appel. Elle bouscule les codes de la chanson et embarque tout le monde dans sa galerie de personnages farfelus et irrésistiblement drôles.

© Eric Devert

Quelques idées de spectacles

“L’illusion conjugale” avec Isabelle Gélinas, Jean-Luc Moreau.

5 nominations aux Molières 2010 : “L’illusion conjug a l e ” : d u m a rd i 1 2 a u samedi 16 octobre à 20 h 45. Un vaudeville aux dialogues incisifs et grinçants sur les chassés-croisés des sent i m e n t s a m o u re u x , a v e c Isabelle Gélinas, Jean-Luc Moreau et José Paul. • En musique jazz, une magnifique soirée vous est proposée avec Molly Johnson : mercredi 20 octobre à 20 h 45. Un jazz empreint de sonorités pop, rock et soul : ses

Moly Johnson.


chanteuse jazz aux National Jazz Awards (équivalent des Victoires du Jazz au Canada). • 32 bouillonnants artistes des ghettos sud-africains vous offrent une comédie musicale, véritable concentré de joie, de couleurs et de rythmes ! Africa Umoja : dimanche 21 novembre à 15 h 30 et 20 h 45. Umoja en zulu signi-

• Un spectacle de chansons à découvrir en famille : Enfantillages : mardi 14 d é c e m b re à 1 8 h 3 0 . Enfants, parents et grandsparents pourront se retrouver dans la famille singulière et loufoque imaginée par Aldebert pour son dernier album Enfantillages. Sur scène, cet auteur-compositeur-

ment intéressants. Nous voudrions vraiment qu’ils soient connus de tous. Avec l’abonnement “Smala”, les moins de 18 ans peuvent voir les spectacles “famille et jeune public” pour 5,50 € ou 8,50 € seulement ! Les mineurs Carquefoliens peuvent depuis l’année der-

En savoir + La saison passée, les Carquefoliens se sont montrés toujours plus fidèles puisque 94,3% d’entre eux se sont réabonnés. Le taux moyen de remplissage était de 88,6% (il était de 74,9% en 2008/2009) avec des formules “Fous de Théâtre” et “Coup de cœur” en forte progression.

Africa Umoja.

fie Vivre Ensemble. Et c’est ensemble que ces artistes racontent l’incroyable destin de leur pays, marqué par les traditions, l’Apartheid et l’extraordinaire énergie de la musique et de la danse. Créé en 2000 et plébiscité dans le monde entier, c’est LE spectacle musical sud-africain de référence.

interprète et ses musiciens nous interrogent sur l’enfance e t s o n q u o t i d i e n . Av e c humour et entrain, Aldebert prend le contre-pied des chansons pour enfants et propose des compositions au goût de bonbons acidulés radicalement différentes. Le public se régale !

• L’écossage des petits pois, les croissants du matin, un tour en bicyclette… Ces plaisirs discrets et autres détails infimes qui ponctuent nos vies, décrits avec minutie par Philippe Delerm dans La première gorgée de bière se donnent à voir et à savourer le temps d’un spectacle : mercredi 1 er décembre à 20 h 45. La virtuosité de Maëva Le Berre au violoncelle et l’humanité de Jean-Louis Foulquier donnent vie à ce texte universel qui nous invite à profiter de l’insignifiance des petits bonheurs quotidiens.

“Aller au spectacle en famille à partir de 5,50 € par personne, c’est possible” Interview d’Olivier Deschanel, Adjoint à la Vie culturelle “Depuis plusieurs années, nous avons voulu élargir la programmation à de multiples formes d’expression artistique, comme les arts du cirque par exemple, mais aussi rendre accessible le spectacle vivant au plus grand nombre. Dans cet esprit, nous avons créé des tarifs particulière-

L’abonnement “coup de cœur” permet de découvrir les nouveaux talents. La comédienne Alice Belaïdi a été accueillie dans ce cadre il y a quelques mois avant d’obtenir le Molière de la révélation théâtrale féminine. Les quatre spectacles de cet abonnement coûtent à peine 42 € soit 10,50 € la représentation. Enfin, les jeunes et étudiants (moins de 25 ans) qui se décident tardivement n’ont pas été oubliés. Le tarif dernière heure à 7,50 € en fonction des places disponibles a été créé pour eux.

nière avoir accès à tous les spectacles, même les plus prestigieux, pour 15,50 € la place. Près de deux cents jeunes en ont profité la saison

Si nous respectons scrupuleusement le cadre financier imparti, nous jouons aussi notre rôle en tant que collectivité pour démocratiser l’accès à la culture.”

Vous pouvez découvrir la programmation dans la plaquette mise à votre disposition au Théâtre de La Fleuriaye, à la Mairie ou sur le site de la ville : www.carquefou.fr. La billetterie est ouverte pour tous du mardi au vendredi de 14 h 30 à 18 h, jusqu’au vendredi 2 juillet puis à partir du 31 août. Théâtre de La Fleuriaye - Rue Léonard de Vinci Tél. : 02 28 22 24 24 theatre@mairie-carquefou.fr

17 Carquefou Mag’ N° 84

© Eric Simon

dernière et nous espérons que ce chiffre augmentera tant il s’agit d’une vraie opportunité pour conforter son éducation artistique.


Vivre à Carquefou Culture

Musée des Renaudières : L’Erdre Vivante en un roman photos Inauguré en novembre dernier, totalement dédié à l’Erdre, le Musée des Renaudières propose cet été de nouvelles animations à destination notamment des enfants. Ils sont invités à s’imprégner de l’exposition, à découvrir les bords de l’Erdre, et à puiser des deux pour en faire un roman photos. Une aventure conduite par Guillaume Carreau, plasticien, qui donne les grandes lignes du projet.

Guillaume Carreau, plasticien initiateur du projet.

I

Carquefou Mag’ N° 84

18

“Il s’agit d’inventer une histoire en lien avec l’Erdre et avec la macre pour fil conducteur. Une animation qui se dessine en trois temps : une visite du musée pour identifier avec les enfants ce qui les aura séduits et ce qu’ils voudraient insérer dans l’histoire ; une balade sur les rives de l’Erdre à la découverte de l’espace naturel et pour la prise de photos ; un atelier créatif où, partant des éléments recueillis, des collages, découpages ou des dessins à naître, il s’agira de construire l’histoire façon roman photos.” Un voyage entre documentaire et fiction ou partant d’éléments concrets, les enfants pourront laisser libre cours à leur imagination. “Libre à eux d’inventer une histoire où ils se mettront eux-mêmes en scène. C’est un travail de recherche et de création.” Un projet à tiroirs qui a séduit les responsables du musée. “Notre objectif était de faire

découvrir l’exposition aux enfants, de leur faire apprécier aussi le milieu naturel de l’Erdre, et d’engager avec eux une démarche créative sur ce thème” expliquent Mathilde Gauchet et Mathilde Morgand, chargées de développement du musée. “Nous souhaitions aussi mettre l’accent sur la macre. Emblème du musée, elle a aujourd’hui quasiment disparu. Or, elle reste très présente dans la mémoire collective. Autrefois consommée, elle fait partie des souvenirs d’enfance de nos aînés. Le traitement proposé par Guillaume, choisi pour ses compétences artistiques et son expérience pédagogique, nous a paru original. C’est l’occasion de redonner vie à la macre à travers ce roman photos qui sera présenté au sein du musée.” Guillaume Carreau ne cache pas son enthousiasme. “Le thème offre plein d’opportunités, on peut croiser histoire,

géographie, sciences naturelles, écriture et arts plastiques… C’est très riche, très ouvert, tout se conjugue, tout est important ! Et puis j’aime

travailler avec les enfants, j’aime l’énergie et la fraîcheur qu’ils dégagent. Sans compter que le lieu est un super bel endroit !”

Les animations : Sur deux jours, ouvertes aux enfants de 8 à 12 ans par groupes de 15 maximum. Deux sessions sont programmées en juillet : les 7 et 8, les 21 et 22. Gratuit. Sur réservation au 02 28 22 24 45. A noter qu’en juillet le musée sera ouvert du mercredi au dimanche de 14 h à 18 h avec le dimanche à 15 h une visite guidée de l’exposition L’Erdre Vivante. Tarifs : 4 € adulte, gratuit pour les moins de 18 ans, demandeurs d’emploi, bénéficiaires du RSA. Le musée sera fermé du 1er au 26 août.

Zoom sur la macre : Autrement appelée châtaigne d’eau, truffe d’eau ou cornes du diable, il s’agit d’une plante aquatique de la famille des Trapacées. Autrefois très répandue dans la région (mais pas seulement), elle était consommée à la façon des châtaignes aujourd’hui. Elle a peu à peu quasiment disparu de l’Erdre… Et donc aussi de nos assiettes !

Guillaume Carreau : 29 ans, artiste plasticien. Il a fait des études d’arts appliqués puis des études de design qui le conduiront à créer son agence créative GRRR (www.grrr-design.com). Il collabore également avec Sarah Debove et Catherine Jourdan, plasticiennes et créatrices de l’association La Glacière dont l’objectif est de concevoir et coordonner des projets autour de la création plastique et littéraire. Il intervient régulièrement dans les écoles, collèges et centres de loisirs.


Rencontres chorales : succès confirmé Lancées avec seulement quelques classes en 1992, les rencontres chorales regroupent maintenant la quasi-totalité des classes élémentaires des écoles publiques, soit près de 900 élèves.

Chantal Pautrot prodigue ses précieux conseils.

< ZOOM SUR… …Une soirée d’exception Trois classes de cours moyens des écoles Georges Brassens et Anne Frank et l’orchestre d’Harmonie de l’École Municipale de Musique se sont réunis pour nous offrir la magie d’un conte du désert, “La grotte de Daïa et le joueur de luth”. Ce spectacle, composé spécialement pour les Écoles de Musique de Carquefou et de Saint Julien de Concelles, est conté et mis en scène par Luisella Rimola (danseuse et metteur en scène qui avait orchestré le spectacle inaugural de l’École Municipale de Musique). Les textes sont écrits par Julien Costa, ex-musicien de Zebda (groupe rock alternatif à qui nous devons notamment “Tomber la chemise”) et aujourd’hui membre du groupe Origines Contrôlées. “Cette création sur mesure s’appuie sur deux contes maghrébins et sort du registre habituel d’un orchestre d’harmonie” explique Martine Rossero qui orchestre les 50 musiciens. “Un projet de haut niveau artistique tant pour la musique que pour le chant” ajoute Chantal Pautrot qui guide les 75 jeunes chanteurs.“Au-delà du travail vocal, il permet aux enfants de découvrir les instruments, de chanter accompagnés de la musique et de voir comment l’ensemble s’harmonise. C’est un projet humainement très intéressant.”

“C’est un moment de partage très agréable mais très rigoureux” explique Chantal Pautrot. “Un gros travail personnel est demandé aux enfants, toujours dans le respect de l’autre mais le résultat final, c’est un travail de groupe.” Un projet d’envergure qui trouve son aboutissement au mois de mai lors des représentations publiques au sein des établissements scolaires, au Théâtre de la Fleuriaye ou à l’Auditorium de l’École de Musique.

Séance photos à l’École de Musique La section Photo de l’Amicale Laïque a décidé de mettre en lumière l’École Municipale de Musique. Les membres de l’atelier, individuellement ou en groupe, ont réalisé de nombreuses prises de vue lors des cours, des répétitions, des concerts ou dans les couloirs, puis la sélection, le tirage et la présentation des photos ont fait l’objet d’un travail collectif. Les images sont exposées sur les murs de l’école et retracent une année riche en événements et en instantanés de vie qui font le quotidien. Une grande aventure artistique et d’éveil culturel. L’exposition sans cesse renouvelée est accessible aux horaires d’ouverture de l’école jusqu’en décembre 2010. Retrouvez l’atelier photo sur http://atelierphotoduvieux pressoir.weebly.com

19 Carquefou Mag’ N° 84

D

Dès le mois de septembre, les enseignants sont pleinement impliqués dans ce projet culturel mené en collaboration avec Chantal Pautrot, professeur de l’École Municipale de Musique qui apporte ses compétences techniques (soit 180 heures au cours de l’année scolaire). Les thèmes des concerts sont choisis dès la rentrée afin de débuter les répétitions au plus tôt : “Chanter, danser”, ”Du bonheur”, ”La gourmandise”, ”Le conte et son imaginaire”, ”Échanges et culture”... les sujets sont variés.


Vivre à Carquefou Culture

Rendez-vous de l’Erdre le 27 août Voyage du Brésil à la Nouvelle Orléans Associée aux communes de La Chapelle-sur-Erdre, Sucé-sur-Erdre et Nort-sur-Erdre et à l’Association Culturelle de l’été, la Ville de Carquefou participe pour la 4e année aux “Scènes au fil de l’Erdre”, grand événement qui attire chaque année près de 150 000 spectateurs. Après un périple au Japon en 2007, en pays manouche en 2008, au cœur du blues en 2009, cette édition 2010 des Rendez-Vous de l’Erdre à Carquefou nous amène vers un nouveau voyage, sur le continent américain du Brésil à la Nouvelle Orléans ! Rentrée en musique à Port Jean !

cher la complicité la plus directe avec le public.

A 20 h, Bossaka

Vocal : Karine Jarry - Guitare : Florent Valéry - Trompette, bugle : Mickaël Gasche Piano/claviers Nicolas Greory Batterie : Alexandre Berton.

Emmené par Karine Jarry, jeune chanteuse très douée issue de la classe de jazz du conservatoire du Mans et révélation de la dernière édition de l’Europajazz, Bossaka est un groupe qui propose un répertoire essentiellement tourné vers toutes les musiques brésiliennes : Bossa standards, Samba Cançao, C h o ro c a n ç a o , F o r ro ! Beaucoup de finesse d’interprétation et d’aisance (sa mère est portugaise !) dans des morceaux superbes et classiques : Garota de Ipanema, Samba do Oviao, samba da Minha terra… Mais aussi une grande générosité musicale pour toujours recher-

A 21 h 30, Slurp Brass Band Presque entièrement composé de transfuges du fameux groupe de rue Zephyrologie (création mémorable sur la grande scène des RDVE en 2008 !), Slurp Brass Band est un ensemble de six musiciens, sévèrement cuivré (5 cuivres et une batterie !) qui a choisi d’illustrer avec une grande énergie et une folle bonne humeur le répertoire des ensembles traditionnels de la NouvelleOrléans, un peu à l’image des fameux ensembles américains comme le Rebirth Brass Band

ou le Dirty Dozen Brass Band ! Le résultat ? Une relecture vitaminée et festive de morceaux historiques, propre à enchanter tous les publics, même ceux qui n’aimeraient pas le jazz !

Gelebart, Batterie : Laurent Cosnard.

Tr o m p e t t e : G u i l l a u m e Rouillard, Trombone : Marc Brossier, Saxophones : Cédric Thimon, Xavier Thibaud, Soubassophones : Paul

Renseignements auprès de la Direction de l’Action Culturelle au 02 28 22 24 40 ou culture@mairiecarquefou.fr

Renseignements pratiques : 19 h : Accueil du public (possibilité de restauration sur place). Accès gratuit.

La Belle Plaisance à Carquefou, le dimanche 29 août ! Les rencontres de la Belle Plaisance, organisées dans le cadre du festival de Jazz Les Rendez-Vous de l’Erdre, constituent l’un des plus importants rassemblements de vieux gréements maritimes et fluviaux. Pendant 4 jours, une centaine d’embarcations venues de France et d’Europe se donnent rendez-vous. Convivial et ouvert, le parcours nautique long de 28 km offre à chacun le plaisir de la balade ou de la régate, de la rencontre humaine et de la découverte du plan d’eau. Pour l’édition 2010, l’accent sera mis sur la pratique de la voile aviron et en particulier sur les grandes yoles à 6 et 12 rameurs avec la présence d’une quinzaine de grandes yoles, soit 200 équipiers. L’ensemble de toute cette flottille se regroupera et fera une halte pause-café à Port Jean au SNO, le dimanche 29 août vers 14 h 30. Une occasion à ne pas rater d’admirer tous ces bateaux ! Accès libre.

Carquefou Mag’ N° 84

20

Slurp Brass Band.


N

IO ACT

22

ion

AGEN

Franck Chesneau se lance dans la vente directe

21 DA

rs

Développement Durable

2 e Ve

Habitué des centrales d’achat, le maraîcher, installé aux 5 chemins route de la Couronnerie, a choisi de se diversifier et de s’adresser directement aux consommateurs. Il propose depuis la mi-juin, deux fois par semaine, une large palette de produits de saison.

Et Franck Chesneau vient encore d’élargir la gamme

des produits cultivés sur ses terres. Mais là, avec un autre objectif. Afin de répondre aux attentes de consommateurs de plus en plus désireux de consommer local, le maraîcher vient en effet de se lancer dans la vente directe. Depuis la mi-juin, il ouvre son exploitation aux Carquefoliens qui, deux fois par semaine, le mardi et le vendredi en soirée, peuvent s’approvisionner d i re c t e m e n t e n l é g u m e s auprès du producteur qu’il est. Un moyen pour lui de partager la passion de son métier. “J'ai envie de redorer l'image de ma profession, d'en p r o f i t e r p o u r échanger, en toute transparence avec le consommateur sur nos pratiques, nos méthodes de culture” détaille Franck Chesneau. Cette diversification a nécessité quelques investissements mais elle a surtout obligé Franck Chesneau à réfléchir à une offre plus

liers de venir récolter directement sur les parcelles, il pourrait l’envisager si la demande était là. En attendant, cette nouvelle activité devrait permettre d'occuper de manière plus uniforme dans l'année les 7 salariés (en équivalents temps plein) qui travaillent sur l’exploitation. Horaires : de 17 h à 19 h le mardi et le vendredi. Accès : Direction Port Jean, puis route de la Couronnerie. Les produits du terroir tout près de chez vous ! La vente directe, c'est acheter des produits de qualité, bénéficier des conseils du producteur, participer à l'économie locale. Découvrez les produits du terroir carquefolien : vins, viande, fleurs, fruits et légumes, volailles, poissons... Consultez la liste des producteurs locaux sur le site de la Ville : www.carquefou.fr/terroir

Découvrez ou redécouvrez la voie verte en toute sérénité La voie verte multirandonnée (cyclable, pédestre et équestre) a été inaugurée en juin 2008 sur le tracé de l’ancienne voie de chemin de fer qui relie Carquefou à Saint-Mars-La-Jaille. Longue de 36 km, elle a fait l’objet ces dernières semaines de travaux de sécurité et de repérage : totems de signalisations à chaque intersection, plaques kilométriques au sol, sécurisation des carrefours par des barrières complémentaires en chicanes, pose de panneaux d’information sur les aires de stationnement. Départ du parking de la Croix Verte.

21 Carquefou Mag’ N° 84

D

Depuis son installation en 1991 sur 2 hectares, Franck Chesneau a fait du chemin. Le maraîcher, qui réalise l'essentiel de son activité avec la grande distribution, est aujourd’hui à la tête d’une exploitation de 30 hectares, dont 4,5 hectares de grands tunnels, sur laquelle il produit essentiellement de la salade, mais aussi des épinards, des côtes de bettes, des choux, de la mâche, des radis, de la rhubarbe. En effet, à la différence de nombre de ses confrères carquefoliens, qui ont opté pour de la mono-culture, limitant ainsi les investissements, Franck Chesneau a, lui, fait le choix de la diversité. Histoire de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. “C’est plus contraignant sans doute, mais c’est aussi plus de plaisir” assure ce passionné qui aime le travail en pleine nature malgré ses contraintes.

étoffée. “Nous ne pouvions pas nous contenter des quelques variétés de légumes que nous produisions jusqu'alors. Il fallait que le consommateur qui vient jusqu’à nous puisse trouver l’essentiel des produits qu’il consomme.” Tomates, concombres, courgettes, aubergines, poivrons, pommes de terre mais aussi fenouil, persil, betteraves, oignons, cressons… sont ainsi venus élargir la gamme. Et d'autres pourraient suivre. Franck Chesn e a u a s s u re q u ’ i l s a u r a s’adapter à la demande. “Je pars un peu dans l’inconnu. J’aurai un peu plus de recul dans quelques mois.” S’il va commencer par de la vente en vrac, il n’exclut pas ainsi de fonctionner sur le principe des paniers, un peu à l’image de ce qui se fait dans les Amaps qui proposent chaque semaine des paniers de légumes bios différents en fonction des productions du moment. De la même façon s’il n’envisage pas pour l’instant de proposer aux particu-


Vivre à Carquefou Solidarité

Collecte des Bouchons d’Amour

L’

21 DA

ion

rs

A

N

IO ACT

1

AGEN

L’association Les Bouchons d’amour récupère vos bouchons et leur vente permet d'acheter du matériel pour handicapés, d'améliorer les conditions de vie des personnes souffrant d'un handicap et d'aider des opérations humanitaires de façon ponctuelle. Budget de fonctionnement = 0 €. 15 € collectés = 15 € redistribués. 300 000 € sont récupérés tous les ans sur le plan national depuis 5 ans. Exemples d’aides concrètes sur la région depuis le début de l’année : à Angers, 2 000 € donnés à Handisport afin d'acheter 6 fauteuils ; à Ancenis, 2 000 € donnés pour l'achat d'un vélo monopousseur ; à Nantes, 1 260 € à la Maison de la Haute Mitrie pour un groupe de 9 personnes participant à des cours d’équithérapie pendant 9 mois… Sont acceptés tous les bouchons en plastique (eau, lait, huile…, liquide vaisselle, lessive, déodorants, dentifrice, shampoing…) sauf les bou-

2 Ve e

Carquefou Mag’ N° 84

Attention : ils ne doivent pas contenir de fer, de carton

ou de papier. Cependant, ils peuvent être mis après enlèvement de l’élément interdit. Un geste simple qui ne coûte rien et qui permet d'apporter un peu de confort à ceux qui en ont besoin.

Sensibilisation aux handicaps en milieu scolaire

Au cours de l’année scolaire 2009/2010, 23 classes soit 73 élèves de maternelles, 320 élèves de primaires et

22

chons de sécurité, les bouchons de produits toxiques et les bouchons de médicaments.

172 élèves de collèges, ont été sensibilisées aux handicaps. Ces actions organisées par Annabelle Duval, chargée

de mission Handicap à l’Espace des Solidarités, portent sur toutes les formes de handicaps : handicap auditif, moteur, visuel… Le collège Gérard Philipe a souhaité consacrer toute une journée à cette thématique : les élèves de 7 classes de 5e ont eu l’occasion d’être mis en situation de handicap lors d’ateliers sur le braille, la langue des signes français (LSF), les objets du quotidien pour mal voyants, les techniques de guidage pour les personnes mal et non voyantes, le rugby fauteuil, le Torball (jeu collectif de balle

pour mal et non voyants), les chiens guides d'aveugles, … Ces ateliers ont été animés par des membres des associations locales : OREA - Un pas vers nos différences, CLISSAA Voir et Agir, Association des Chiens Guides d’Aveugles de l’Ouest, Sign & Mouv, DICO LSF, Atlantique Rugby Fauteuil et l’Association des Paralysés de France. Ces animations permettent dès le plus jeune âge de modifier le regard porté sur les personnes en situation de handicap et sensibilisent à leur accueil sans a priori dans notre société.


17

ion

N

IO ACT

rs

AGEN

Rencontres “bien-être et estime de soi”

21 DA

2 e Ve

Dans le cadre de l’action 17 de l’Agenda 21 qui vise à agir sur l’insertion sociale et professionnelle, l’Espace des Solidarités et la Caisse d’Allocations Familiales se sont associés pour proposer des ateliers autour de thématiques liées à l’estime de soi.

Carquefou Mag’ N° 84

23

Des conseils en image pour retrouver l’estime de soi avec debout à gauche, Karine Magré, conseillère en image, derrière la chaise Myriam et assise Caroline.

P

Permettre à chacun de vivre et de s’insérer dans notre société dans les meilleures conditions possibles, vivre dans un environnement familial et social de qualité… constitue une dimension importante du développement durable. L’action 17 de l’Agenda 21 vise à favoriser l’insertion de tous en agissant sur le logement, la santé, les contraintes familiales, la formation… L’Espace des Solidarités et la Caisse d’Allocations Familiales ont organisé six séances autour de thématiques liées à l’estime de soi. Ces séances animées par Catherine Chéné et Laurence

L o u ë r, c o n s e i l l è r e s e n Économie Sociale et Familiale de la CAF et Karen Cardon, médiatrice sociale de l’Espace des Solidarités, ont permis à neuf femmes d’horizons divers d’échanger sur leurs savoir-faire, leur savoir-être. Elles ont appris à se mettre en valeur et à dégager leurs atouts, à prendre du temps pour elles… “Dès les premières séances, il y a eu une bonne synergie entre les participantes, une bonne entente, une grande qualité d’écoute et de confiance mutuelle” explique Karen Cardon. “Un travail a été effectué sur l’image de soi

en testant différentes couleurs et formes en tenant compte de la morphologie de chacune et des conseils avisés des professionnelles ; une autre action avait pour but de découvrir ses atouts et les compétences mises en place pour atteindre un objectif.” Deux intervenantes sont venues compléter les séances : • Jane Laplanche, réflexologue, par la découverte de techniques de massages mains a permis aux participantes d’agir sur la maîtrise de leur stress et leur a apporté un bien-être personnel.

• Karine Magré, conseillère en image, a proposé une séance de maquillage de base pour la mise en valeur de chaque visage (conseils sur les couleurs, sur les types de peau...). Cette séance a connu un vif intérêt et une deuxième journée est programmée sur les soins de la peau et des conseils en coiffure. Les participantes ont apprécié la convivialité et la sincérité de chacune. Des liens ont pu être tissés durant des moments informels (autour d’un café ou d’un repas partagé). Ces ateliers terminés laissent place à de nouvelles relations et le souhait de se revoir.


Vivre à Carquefou Enfance Jeunesse

Accueil périscolaire : nouvelle tarification à la rentrée La prochaine rentrée des classes donnera lieu à un changement de mode de tarification de l’accueil périscolaire: elle ne sera plus trimestrielle mais mensuelle, s’effectuera en fonction du temps de présence de l’enfant et sera calculée en tenant compte de la composition et du revenu des familles.

L Carquefou Mag’ N° 84

24

Le système en place jusqu’à présent s’avérait très rigide : chaque famille s’acquittait d’un même forfait trimestriel (57,76 € par enfant carquefolien et 78,54 € par enfant non carquefolien), quelle que soit l’utilisation du service. “Ce changement de tarification répond à une demande forte et récurrente des parents d’élèves qui souhaitent que le service soit facturé en fonction du temps de présence de l’enfant” explique Véronique Dubettier-Grenier, Premier Adjoint délégué à la Famille & Éducation. “De plus, cela permet d’appliquer une politique

familiale identique à la Restauration scolaire et à la Petite Enfance, en modulant les tarifs des services municipaux en fonction de la composition et du revenu des familles.”

En moyenne, une heure de présence par élève par jour Un état des lieux s’avérait nécessaire afin de mesurer le temps de présence réel des enfants : un comptage a été effectué durant deux semaines en octobre 2009 (soit 8 jours scolaires) dans quatre services d’accueil, avec

relevé des heures d’arrivée et de départ de tous les élèves. Il e n re s s o r t q u e l e t e m p s moyen de présence est d’1 heure par jour. Cette donnée, mise en parallèle avec le coût actuel facturé (57,76 € par trimestre soit 173,28 € par an) pour 138 jours d’école par an, aboutit à un coût horaire de 1,26 €.

Tarification au quart d’heure et au taux d’effort “Nous avons décidé d’appliquer une tarification au 1/4 d’heure consommé, qui sera dégressive en fonction

des ressources des familles et du nombre d’enfants, ce qui détermine un tarif mini et un tarif maxi.” Le coût actuel de 1,26 € à l ’ h e u re s o i t 0 , 3 2 € p a r 1/4 d’heure est donc appliqué au tarif maximum (pas de hausse à prévoir à service identique, soit pour une moyenne d’1 heure par jour) et 0,16 € pour le tarif minimum. A noter : la gratuité pour le troisième enfant est maintenue. Pour les enfants non carquefoliens, le tarif maxi de 0,32 € sera appliqué, quels que soient les revenus et la composition de la famille.


Exemples de tarification mensuelle Pour une famille avec un enfant, dont les revenus s’élèvent à 1 500 € par mois Temps de présence à l’accueil périscolaire (en moyenne par jour)

0 h 30

1h

1 h 30

Coût mensuel

7,10 €

14,30 €

21,50 €

- 10,20 €

- 3,00 €

+ 4,20 €

Différence avec le tarif actuel

Pour une famille avec deux enfants, dont les revenus s’élèvent à 1 500 € par mois Temps de présence à l’accueil périscolaire (en moyenne par jour)

0 h 30

1h

1 h 30

Coût mensuel

6,00 €

12,10 €

18,20 €

- 11,30 €

- 5,20 €

+ 1,10 €

Différence avec le tarif actuel

Pour une famille avec un enfant et plus, dont les revenus s’élèvent à 3 000 € par mois Temps de présence à l’accueil périscolaire (en moyenne par jour)

0 h 30

1h

1 h 30

Coût mensuel

8,80 €

17,70 €

26,50 €

Différence avec le tarif actuel

- 8,50 €

- 0,40 €

+ 9,20 €

Une facture mensuelle unique “Dans la pratique, afin de gérer au mieux les temps de présence, un badge sera remis à l’enfant qui le passera dans une borne installée dans chaque service d’accueil. Ce système mis en place cette année dans les structures petite enfance a prouvé toute son efficacité.” Une facture unique mensuelle sera dorénavant adressée aux familles pour l’accueil, la restauration scolaire et la petite enfance.

Carquefou Mag’ N° 84

25

En savoir + En 2009, en moyenne 805 élèves sont inscrits à l’accueil périscolaire dont 350 élèves fréquentent le service le matin et 486 le soir.

Et dans les autres communes ? Le tarif moyen en 2009 appliqué sur plusieurs communes de l’agglomération nantaise est de 0,57 € le 1/4 d’heure :

Organisation générale des accueils • Les horaires : de 7 h 45 à 8 h 50 avant la classe,

- Vertou : de 0,16 à 0,70 € le 1/4 d’heure.

de 16 h 45 à 19 h après la classe.

- Sainte-Luce-sur-Loire : de 0,57 à 0,61 € le 1/4 d’heure.

• Les lieux : l’accueil est organisé en 4 lieux

- Couëron : de 0,41 à 0,51 € le 1/4 d’heure.

- accueil Georges Brassens (regroupant les élèves des écoles Jacques Prévert et Georges Brassens),

- La Chapelle-sur-Erdre : de 0,28 à 1,31 € le 1/4 d’heure.

- accueil Louis Armand,

- accueil Anne Frank, - accueil Pierre Stalder.

Conditions d’accès au service Le nombre d’élèves inscrits au service n’est pas limité. L’accès au service d’accueil est réservé aux familles dont les deux parents exercent une activité professionnelle, ainsi qu’aux familles monoparentales travaillant.


Vivre à Carquefou Enfance Jeunesse

Le Contrat Éducatif Local en action

Rédaction de la Charte des valeurs éducatives Présentée le 25 mars dernier à la réunion du Groupe de Pilotage du Contrat Éducatif Local, la Charte des valeurs éducatives constitue le socle commun d'une politique éducative qui réunit les adultes autour de l'enfant pour l'accompagner dans son développement et favoriser sa réussite scolaire et sociale.

Réunion des membres du groupe de pilotage.

Un groupe de travail motivé avec des résolutions bien ciblées

Carquefou Mag’ N° 84

26

tenir pour atteindre l'objectif souhaité.” La Charte ne devait pas fixer de règles, celles-ci étant propres à chaque structure. De plus, il était important qu'un contenu éducatif et pédagogique puisse se rattacher à chacune des valeurs retenues. Porter ces valeurs auprès de l'enfant et du jeune, c'est lui permettre de s'épanouir tout en favorisant son cheminement vers sa vie d'adulte et de citoyen.

Faisant écho à une réflexion engagée par les associations de parents d'élèves, cette Charte est née de la volonté des partenaires du Contrat Éducatif Local, qui ont souhaité la mise en place d'un fonds éducatif commun, afin que tous les adultes, intervenant auprès des jeunes, reconnaissent et partagent les mêmes valeurs éducatives (cf. Carquefou Mag’ de MarsAvril 2010).

Une Charte déclinée en deux parties

Pour Véronique DubettierG re n i e r, P re m i e r A d j o i n t Délégué à la Famille & Éducation et Jean-Marie H e n r y, D i r e c t e u r d e l'Éducation, les travaux du groupe de travail sur la Charte ont été fructueux : “la réflexion qui s'est engagée entre les membres du groupe est partie de plusieurs résolutions auxquelles il a fallu se

Les échanges entre les membres du groupe de travail ont rapidement fait ressortir la nécessité de prévoir un préambule à cette Charte, pour réaffirmer l'importance du rôle de l'adulte dans sa mise en œuvre. Véronique Dubettier-Grenier rappelle les notions d'éducation partagée et de cohérence éducative. “La rédaction du

préambule s'est appuyée sur ces notions, qui constituent par ailleurs le fondement de tout projet éducatif local. Les valeurs constituent la deuxième partie de la Charte. Elles doivent pouvoir être explorées librement par les partenaires quel que soit leur champ de compétence et la relation éducative qu'ils ont à l'enfant et au jeune.” Le Groupe de Pilotage du Contrat Éducatif s'est accordé sur l'intérêt de cette charte, qui permet de poser les bases d'une réflexion commune pour mieux engager les actions partenariales en direction des jeunes carquefoliens.

Un nouvel enjeu : l'appropriation de la Charte Véronique Dubettier-Grenier se félicite du travail accompli jusqu'à présent “fruit d'une dynamique partenariale et de l'investissement des membres du groupe de travail.

Cependant il reste encore beaucoup à faire avec un nouvel enjeu : l'appropriation de la Charte par le plus grand nombre.” En effet, pour que la Charte puisse vivre sur le territoire communal, il est important que chacun puisse porter ces valeurs au travers des actions m e n é e s e n d i re c t i o n d e s jeunes carquefoliens. Au-delà, la Charte doit aussi permettre de penser la relation éducative. Son appropriation passe aussi par les échanges entre les partenaires, nourris par les compétences et les spécificités de chacun (associations de parents d'élèves, équipes enseignantes, associations sportives et de loisirs, services municipaux…) Un groupe de travail s'est constitué pour envisager les moyens à mettre en œuvre pour atteindre ces nouveaux objectifs.


Présentation de la Charte PRÉAMBULE Dans le cadre du Contrat Éducatif Local, les acteurs du champ éducatif intervenant auprès des jeunes carquefoliens ont souhaité la mise en œuvre d’un fonds éducatif commun, plaçant l’enfant, le jeune et l’adolescent au cœur de leurs préoccupations. • Considérant la nécessité de favoriser entre les partenaires du Contrat Éducatif Local une cohérence éducative.

• En favorisant l’acceptation de sa personne tout en lui permettant, à son rythme, de développer ses aptitudes physiques et intellectuelles. • En l'accompagnant dans la gestion de ses émotions. • En facilitant son accès à la connaissance et son désir de découverte. • En le sensibilisant au respect du milieu naturel et en favorisant son éveil au sens esthétique. • En lui permettant de s'exprimer en développant ses capacités d'ouverture et d'échange. • En développant sa capacité de raisonnement, et l'expression objective de son sens critique. • En lui permettant de s'engager avec lucidité dans des actions qu'il croit utiles et justes.

A la construction de sa relation aux autres

• En lui apprenant la tolérance et en favorisant l'acceptation des autres dans leurs différences. • Considérant qu’au-delà de la spécificité des projets et règlements propres à chaque structure, il convient d’élaborer un socle commun. • Gardant à l’esprit qu’il importe de concourir au développement harmonieux de l’enfant, adulte en devenir. • Conscients du rôle d’exemplarité que les adultes ont à tenir. • Conscients de la nécessité de faire comprendre et admettre les règles. • En référence aux valeurs de citoyenneté “Liberté - Égalité - Fraternité”, et à la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. Les partenaires partagent les valeurs ci-après déclinées et s’engagent à les porter au travers de leurs missions éducatives. Les partenaires conviennent que l’éducation de l’enfant doit aider :

A la construction de sa personne • En facilitant une meilleure connaissance et le respect de luimême.

• En lui permettant de développer ses capacités d'empathie. • En l'amenant à créer avec les autres des liens basés sur la richesse des relations et l'égalité. • En lui permettant de développer sa capacité à trouver un équilibre entre ses droits et ceux des autres. • En l'aidant à développer sa capacité à évaluer puis à assumer les conséquences de ses décisions.

A le placer dans une attitude positive, respectueuse des autres, qui facilite son cheminement vers sa vie d'adulte et de citoyen • En développant sa capacité à utiliser avec maîtrise les moyens les plus appropriés à la réalisation d'une action. • En l'amenant à résoudre ses conflits dans le respect de la dignité des autres. • En lui permettant de se dépasser en mobilisant l'ensemble de ses capacités pour la construction et la réalisation de ses projets de vie.

27 Carquefou Mag’ N° 84

• En promouvant le respect des autres et le refus du recours à la violence.


La Ville en Action

Stade du Moulin Boisseau Les travaux de réhabilitation du terrain d’honneur sont lancés ! Le stade du Moulin Boisseau accueille tout au long de l’année de nombreuses manifestations sportives d’importance : matchs de football de CFA avec l’équipe de l’USJA Carquefou, meeting d’athlétisme organisé par le Carquefou Athlétique Club... La Ville doit donc se doter d’un stade à la hauteur de ces événements !

U

Un programme de modernisation et d’extension de la capacité d’accueil du stade a été engagé depuis 2009.

Carquefou Mag’ N° 84

28

La première tranche a permis de porter la capacité d’accueil de l’enceinte du terrain d’honneur à 7 000 personnes, mettre en sécurité contre les risques d’incendie et de panique, rendre accessible les vestiaires et la tribune aux personnes atteintes de handicaps, rénover les vestiaires et les sanitaires, installer de nouvelles assises pour les spectateurs, diminuer l’impact du bâtiment sur l’environnement… La seconde tranche qui vient de débuter, porte sur la rénovation complète du terrain d’honneur qui a plus de 30 ans (la piste d’athlétisme sera rénovée l’année prochaine). Un diagnostic de la pelouse réalisé par une société

spécialisée en mai 2009 a fait ressortir les points suivants : • Le tapis végétal ou première couche, est dense mais spongieux et saturé en eau avec un enracinement peu profond. • La vétusté de la pelouse nécessite un lourd travail de préparation de la part du service des Espaces Verts, avec des apports en engrais fractionnés. • Au niveau de la deuxième couche, il a été remarqué de l’humidité et une forte compacité, ne permettant pas à l’eau de s’évacuer rapidement vers le réseau de drainage. • Le réseau de drainage ne remplit plus son rôle du fait de ruptures de continuité hydraulique entre réseau de drainage profond et superficiel. Les raccordements des drains aux collecteurs d’eau ne sont pas conformes et trop encrassés.

Les travaux de rénovation du terrain se dérouleront du 14 juin au 7 août et porteront sur les mises aux normes en vigueur : dimensions du terrain (105 m x 68 m), renivellement de l’aire de jeux, travaux de drainage, d’arrosage, d’engazonnements…

• Décapage de la terre végétale : évacuation de 3 784 m3 de terre soit l’équivalent de 210 camions.

Prise en compte de l’environnement

• Drains : 1 400 m² linéaires.

La rénovation du terrain se fait dans le cadre d’une gestion raisonnée avec la mise en place de systèmes d’arrosages économes en eau, l’utilisation de matériaux écologiques (avec notamment un substrat de culture à base de terre végétale)… Une approche environnementale et paysagère est exigée pour l’ensemble du projet de la part de la maîtrise d’œuvre : gestion des déplacements, gestion de l’eau et des déchets, environnement sonore…

• Canalisations pour arrosage : 620 m linéaires.

Les travaux en quelques chiffres

• 1 760 m3 d’apport de terre végétale : 100 camions (chiffre inférieur au tonnage de terre évacuée car au fur et à mesure des années et des remises en état, le terrain a pris 8 cm de hauteur). • 10 420 m² de gazon.


Infos Pratiques BIENVENUE 41 avenue de la Cadranière 02 40 68 81 95 06 22 64 65 47 http://www.aloesattitude.fr Agence Immobilière Capifrance Frédéric Beaumer (mandataire indépendant) 06 63 60 37 68 2 rue des Carrières frederic.beaumer@capifrance.fr www.capifrance.fr Agence de voyage Jet Tours La Voyagerie (SARL) Franchisé indépendant Centre commercial Super U Le Souchais 02 40 71 00 44 jettourscarquefou@orange.fr www.jettours.com/ Services à domicile Aladin 11 bd Ampère Technopolis - Bât. A 09 81 63 18 50 06 66 81 07 07 aladin.services44@gmail.com www.aladin-services.fr Au Fil des Lots Jardinerie, végétaux, articles de jardin 4 bis rue Antarès 02 40 52 70 89 Cabinet Acttif Recrutement Frédéric Rosant 2 bis rue du Prof Jean Rouxel 02 51 85 20 71 www.acttif-recrutement.fr

Cinen (Installateur énergies renouvelables) 45 allée Sapins 02 40 46 01 02 www.cinen.fr Création de sites Internet Hébergement – maintenance référencement Yohann Guiné 06 84 73 47 69 postmaster@yogweb.fr www.yogweb.fr

Orthophonistes Nathalie Fedide et Danielle Cochard 57 rue F. René de Chateaubriand 02 51 13 17 29 Picadelle Activités de services pour animaux, de soutien scolaire en langues étrangères et d’assistance administrative à domicile. Fabienne Le Puil 40 rue Georges Clemenceau 06 01 73 06 13 02 40 54 15 80 picadelle@laposte.net

2M Coaching Accompagnement Parents / Enfants à domicile - Coach parental Monique Mora 06 72 47 68 31 www.2m-coaching-parental.fr Décoration florale bouquets, réceptions, fêtes de famille Rachel Marchand Lieu-dit Vieille Ville 02 40 93 76 98 06 98 22 92 62 Hôtel Kyriad 4 rue de l’hôtellerie 02 40 30 33 36 www.kyriad.com Hypno thérapeute Coach personnel de vie Edith Robin - 8 hameau des Cèdres 06 61 20 27 00 r.relook@edith-robin.com www.hypnose-reussite.com Lancry Sécurité Espace Fleuriaye - Porte 41 Rue Volta 02 40 93 57 17 Courriel : p.charlatte@lancry.fr Site Web : www.atalian.com

29

Pizza Sprint 22-24 rue FR Chateaubriand 02 40 12 22 22 www.pizzasprint.com CHANGEMENT D’ENSEIGNE : “Marzin Services 2 roues” devient Becycl 9 rue Harrouys 02 40 50 93 11 www.becycl.fr Toutou Chic est devenu Le Sens du Poil 10 rue des Halles 02 40 52 67 15 lesensdupoil@orange.fr

Recherche de familles d’hébergement pour stage L’Institut Médico Éducatif Alexis Ricordeau sollicite de nombreux E.S.A.T. (Entreprises et Services d’Aide par le Travail) pour les jeunes avec une déficience intellectuelle qu’il accompagne dans leur insertion sociale et professionnelle. Ces lieux de stage sont souvent éloignés de l’I.M.E. ou du domicile des personnes. Dans ce cadre, l’Institut recherche des familles d’hébergement susceptibles de les accueillir du lundi soir ou vendredi matin pendant la durée du stage, de 2 à 4 semaines. Cet accueil ouvre droit à une indemnité. Si vous êtes intéressés, contacter l’I.M.E. Alexis Ricordeau - BP 80017 - 44370 Varades. Tél. 02 40 09 33 33 - imevarades.marsolier@free.fr

Carquefou Mag’ N° 84

Mieux vivre avec l’Aloe Vera, cosmétiques, compléments alimentaires


Parole aux Élus Accès aux rives de l’Erdre : le pari de la concertation Depuis plusieurs mois, le Collectif “Erdre pour tous” a organisé des randonnées sur les communes de Sucé-sur-Erdre et de la Chapelle-sur-Erdre. Or, ces rendez-vous ont vite dégénéré en conflit opposant les membres du Collectif et les propriétaires de terrains situés le long des rives de l’Erdre, la municipalité de la Chapelle-sur-Erdre ayant même délivré des procès-verbaux à l’encontre de certains propriétaires. A Carquefou, une douzaine de propriétaires sont concernés par la loi sur l’eau et les milieux aquatiques du 30 décembre 2006 qui étend aux piétons le bénéfice de la servitude de 3,25 mètres le long des rivières domaniales. Nous avons souhaité avoir une autre approche sur ce dossier, privilégiant la concertation à l’affrontement et la mise en œuvre d’un plan d’action partagé entre tous les acteurs. Ainsi, nous avons organisé une réunion à l’attention des propriétaires avec un avocat afin de bien leur expliquer les dispositions législatives et les obligations qui en découlent. Nous les avons aussi rencontrés à diverses reprises pour faire le point sur la mise en œuvre de la servitude. En parallèle, nous avons été en contact avec certains membres du Collectif pour préparer la promenade le long des rives carquefoliennes de l’Erdre, du 13 juin dernier et déterminer l’itinéraire le plus adéquat possible.

Carquefou Mag’ N° 84

30

D’un autre côté, les rives de l’Erdre sont un site classé, qu’il faut aussi savoir protéger. La défense de la biodiversité est une obligation réglementaire européenne. Aussi, nous avons décidé de conduire une étude d’incidences visant à définir la compatibilité de la servitude avec la protection des milieux (faune et flore). Un courrier a également été adressé aux services de l’État afin qu’ils apportent un éclairage particulier sur la mise en œuvre de la servitude de marchepied au sein de sites classés, faisant l’objet de protections environnementales. Dans l’attente de ces différentes réponses, qui doivent nous permettre d’avoir une analyse objective de la situation, nous avons aussi pris un arrêté interdisant la cueillette, l’élagage, le débroussaillage, les coupes et les abattages d’arbres sur les bords de l’Erdre. C’est aussi cela mener une politique éco-responsable, loin de tout dogmatisme, de tout parti pris ou de toute polémique politicienne. Dans ce projet, comme dans tout autre, nous croyons aux vertus de la concertation et du pragmatisme pour faire respecter l’intérêt général. Les élus de la Majorité

Pour tendre vers une ville durable… C’est l’intitulé de l’action N° 13 de notre Agenda 21 communal, qui décline ensuite les engagements concrets retenus ; Arrêtonsnous sur une des actions prochainement à l’ordre du jour, dans le cadre du projet urbain 2015 : “La réalisation de deux éco-quartiers de tailles différentiées par l’intermédiaire de l’aménagement des ZAC de la Fleuriaye 2 et du Verger.” Voilà un projet innovant, et en accord avec la volonté de promouvoir le développement durable ! Un éco-quartier est une réalisation ambitieuse qui doit concilier les différents enjeux environnementaux dans le but de réduire l’impact du bâti sur la nature. Fidèles aux principes de développement durable qui place la concertation au cœur du processus, la conception de tels quartiers attache une importance particulière à la mixité socio-économique, culturelle et générationnelle. Pour ce faire, Il est possible d’imposer à des accédants potentiels un cahier des charges pour une construction aux normes de l’éco-quartier. Mais il faut aussi prévoir des logements sociaux ! L’enjeu est d’assurer un logement accessible et de qualité à une population dont les revenus sont modérés voire faibles . Dans le contexte actuel d’évolution du prix des énergies, le coût ”d’usage” d’un logement est très difficile à prévoir et peut mettre

rapidement en difficulté des locataires modestes .Leur permettre d’accéder à des logements sociaux “basse énergie” ou ”à énergie passive” a donc une double conséquence : on diminue les dépenses quotidiennes de ces ménages et on réalise la mixité sociale de ces éco-quartiers.

Transport

Malheureusement, il ne concernera pas notre ville car il s’arrêtera à la Chantrerie. Pas facile d’avoir le comportement “durable” dans ces conditions. Pourquoi ne pas prolonger cette ligne jusqu‘à La Fleuriaye en empruntant le Boulevard des Européens ?

Pour se déplacer dans l’agglomération nantaise, prendre les transports en commun pour un Carquefolien tient du parcours du combattant. Et au final, il passe plus de temps que s’il prenait sa propre voiture. Résultat : des ralentissements de plus en plus importants dans notre commune. Les lignes de transports en site propre sont les plus fréquentées (accès exclusivement réservé). Mais aucun projet de ce genre (Busway, Tramway, Tram-Train) n’est prévu à Carquefou. Il y avait un petit espoir avec un nouveau type de Chronobus (aucun nom officiel aujourd’hui) qui circulerait également en site propre.

Il nous paraît donc essentiel de mettre en œuvre, dès leur conception, des constructions imposant le minimum de dépenses énergétiques pour l’usager. Le partenariat entre les élus, les concepteurs, les constructeurs et les promoteurs de logements sociaux doit aboutir à ce que l’éco-quartier ne soit pas simplement une vitrine d’action politique mais une réalité. Un éco-quartier a pour mission d’être reproductible. C’est un savoir faire qu’il faut acquérir pour le propager et l’étendre à l’ensemble de la ville, pour qu’à terme, l’éco-quartier devienne un quartier ordinaire. Un éco-quartier n’est pas un îlot écologique au sein de la ville, il doit être le fruit d’une politique d’aménagement global de notre ville. Les élus de gauche, Marie-Christine Bierling - Gilles Cavé - Claude Frotté Véronique Hervé-Gagneul - Cédric Talbourdet

L’actualité fait des transports en commun une solution d’avenir pour les agglomérations. Les Carquefoliens ne veulent pas manquer le dernier bus . Bonnes vacances et “bonne route sans embouteillage”. Jean-Jacques Tréhin, Hervé Salmon


Infos Pratiques

Numéros utiles

Limiter le bruit pour préserver la tranquillité de tous Pour profiter d'un environnement agréable, il est indispensable que les activités dites bruyantes telles que travaux de jardinage, soirées à l'extérieur... soient limitées. Ainsi tous les travaux de bricolage et de jardinage sont autorisés du lundi au vendredi de 8 h 30 à 12 h et de 14 h 30 à 19 h 30, le samedi de 9 h à 12 h et de 15 h à 19 h et sont interdits les dimanches et jours fériés. Toutes les activités musicales, ménagères ou ludiques ne doivent pas troubler la tranquillité du voisinage. Merci de respecter la tranquillité de vos voisins !

Standard de l’Hôtel de Ville : 02 28 222 222 Nantes Métropole - Pôle Erdre Fleuriaye : 02 51 13 93 00 EDF-GDF Services : 0 810 44 45 46 (N° Azur) Gare SNCF : 08 92 35 35 35 Réseau bus et tramway TAN : 0 810 444 444 (N° Azur) Aéroport de Nantes-Atlantique : 02 40 84 80 00

MARS Naissances • Alice LEPOIVRE • Charlotte PIQUET • Milan LE GALIARD • Louise RICCI • Typhaine COTTINEAU • Evann DENIAUD • Hugo PLAIRE • Julian LE VOT • Ilan ETRILLARD • Anatole BARBE • Corentin CORRIOU • Anton FLAMENT • Zoé DANIEL • Alexis SEJON • Valentin CHAILLANT • Romane GAILLY • Eva TECHER • Jérémy AMIABLE • Menzo FOUCHÉ GUILLET

Décès • Corinne DEMEULE • Gille SIONNEAU • Louis LEMAREC • Lucie BORSA • Donatienne PASQUIER • René GRIMAUD • Hervé GUIHARD

AVRIL Naissances • Lenny PÉNEL • Alice LE STRADIC • Elise COULON • Clément LOUICHE • Hannah HAUSLER • Gladys CHOIMET-COLSON • Lylou MELLERIN • Gabriel GIOVANI • Valentine HUET

Mariages • Laurent GUILLO & Katia TANGUY • Romain CEBRON de LISLE & Emilie BIDET • David TROCHU & Eva ARNAUD • Christophe BRACHU & Emilie BLANDIN

AVRIL Décès • Maryse BESNARD Veuve MARZELIÈRE • Lydie LERAY usage MARCHE • Claude CROINIER • Daniel CASSARD • Josette LÉQUERET • Benedetto PEDROTTI • Marcel MARCHAIS • Denise BAUDE usage BLANC • Germaine GUILLET Veuve LAINÉ • Benjamine PRIOURET Veuve SEURAT • Yvette BONHOMME

La Poste : 02 40 68 85 35 C.A.F. : 0 820 25 44 10 Agence retraite : 0821 100 110 S.O.S. Urgences Mamans (garde temporaire d’urgence en période scolaire) : 02 28 23 26 92

Numéros d’urgence Gendarmerie : 17 ou 02 40 50 87 17 Pompiers : 18

MAI Naissances • Ethan DUCOIN • Alicia BAUD • Léane MOREAU • Antoine ROSSIGNOL • Maëlys JINVRESSE • Clément ROGUET • Eva GAILLARD • Kerim BARLAK • Alice HAUVILLE

Mariages • David ETOURNEAU & Anne CHIRON • Mickaël PITON & Cécile FROTTÉ • François BOUVIER & Amandine MACQUART • Kong Mong Daniel THO & Nyai XIONG • Hervé DONVAL & Audrey COSTENOBLE • Yann BAEY & Maya HANDI • Joël LE NUÉ & Cécile EZAN • Christophe GUÉRIF & Sylvie RONVEL

Décès • Jean-Paul HUCLEUX • Yvonne BRIAND Épouse QUERAT • Jeanne POIGNANT Veuve BERTOUMIEUX • Yvonne BRIAND Épouse QUÉRAT • Marie RETIÈRE Veuve BORÉ • Renée CHARRON Veuve TESSIER

SAMU : 15 C.H.U. : 02 40 08 33 33 SOS Médecins : 02 40 50 30 30 Centre anti-poison Angers : 02 41 48 21 21 Rennes : 02 99 59 22 22 Hébergement d’urgence : 115 Allo Enfance maltraitée : 119

Association pour l’Entretien Cardiaque en Pays Ligérien Vous avez besoin d’aide au quotidien après un accident cardiovasculaire. Vous êtes porteur ou porteuse de risque (s) de maladie (s) cardiovasculaire (s). Vous êtes suivi (e) par un médecin cardiologue. Notre association peut vous aider. Activités proposées : marches en groupe, gymnastique douce, relaxation, suivi de votre alimentation, conférences… Renseignements au 02 40 77 30 77 ou 06 987 89 63 99.

31 Carquefou Mag’ N° 84

>> ÉTAT-CIVIL >>


Carquefou Magazine n°84 (Juillet-Août-Septembre 2010)  

Magazine municipal de la Ville de Carquefou. Actualité : Carquefou : vie associative

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you