Issuu on Google+

8 oût 200 Juillet-A IPAL L MUNIC JOURNA RIEL N° 74 BIMEST

é t é l a i Spéc ye : a i r u e l F ion t a La m m a r rog p e l l e v u no


4 PORTRAITS

Esat de la Tournière Ciergerie Desfossés

6 ACTUVILLE 12 DOSSIER

Un été à Carquefou

Christophe Bouquin

L’AGENDA (encart central)

18 INFOS TRAVAUX 20 DÉVELOPPEMENT DURABLE 22 CULTURE 24 SPORTS 26 ENFANCE-JEUNESSE 27 HANDICAPS 28 PAROLE AUX ÉLUS 29 SENIORS 30 CLIN D’ŒIL 31 INFO SERVICES DIRECTEUR DE LA PUBLICATION : Claude Guillet RÉDACTEUR EN CHEF : Benoît de Vasson RÉDACTION ET PHOTOS : Service Communication Florence Le Nevé-Brunatti et Patricia Le Sage CONCEPTION MAQUETTE : Maîtres Mots MAQUETTE ET RÉALISATION : Optima Compo Tirage : 7 500 exemplaires Impression : Goubault Imprimeur sur papier blanchi sans chlore avec encres végétales


L’été arrive enfin et avec lui des vacances bien méritées pour la plupart d’entre nous. Pour tous ceux qui resteront, un peu ou beaucoup comme moi, à Carquefou cet été, ils trouveront largement de quoi s’amuser, se détendre ou se dépenser. Nous avons en effet décidé, comme chaque année, de permettre au plus grand nombre de profiter de leurs congés pour faire le plein de découvertes, d’activités sportives, de détentes en famille ou avec des amis à des tarifs étudiés au plus juste : piscine, Multivac’, animations au club de jeunes… L’été c’est aussi l’heure des bilans. A Carquefou, peut-être plus qu’ailleurs, l’année a été riche en événements, de la dernière Fête des Voisins qui connaît un succès grandissant (malheureusement un peu gâchée par la pluie) à l’épopée de nos amis footballeurs en Coupe de France. Ces événements et tant d’autres encore démontrent s’il en était encore besoin de la capacité de mobilisation des Carquefoliens autour de moments fédérateurs. Le bien vivre ensemble prend ici toute sa mesure. L’échange est source de richesses. D’autant qu’en septembre, nous ouvrirons tous ensemble la nouvelle école de musique aux Renaudières. Tenez-vous prêts : nous vous préparons une rentrée en fanfare ! Bon été à tous !

Claude Guillet Maire de Carquefou

3 Carquefou Mag N°74


PORTRAITS

Francis, le sourire d’un artiste peintre offrant une nouvelle vie à sa cabane de chantier.

Dans le cadre du festival Handiclap, Céline, Ludovic, Anthony et leurs complices de l’Esat étaient invités en mai à rejoindre à l’Hôtel de Ville l’exposition des artistes amateurs de l’ADCC (Association pour le Développement Culturel de Carquefou) . Ni vraiment comme les autres, ni vraiment différents, au-delà de leur handicap, des hommes, des femmes, jeunes et moins jeunes qui s’y sont révélés en artistes, tout simplement.

Esat de la Tournière (1) Les arts pour dépasser le handicap J

eudi après-midi, Esat de la Tournière. On s’active au dehors. Les uns désherbent, les autres tracent un chemin. Et contrairement aux apparences, ils ne jardinent pas, ils créent. Leur objectif : réaliser un cadran solaire à partir des outils de leur atelier. “En marge des activités professionnelles l’Esat propose des activités de soutien au développement de la personne” précisent ses responsables. “Une alternative au travail qui se décline (notamment) en deux ateliers : les arts plastiques* qu’encadre le plasticien Arnaud Théval, et le Théâtre animé par le comédien Philippe Le Coq. Deux professionnels qu’assistent les éducateurs.” Des ateliers qui, au-delà de la performance artistique se veulent un outil de sociabilisation au sein du groupe, un support aussi à l’épanouissement personnel. “Qu’ils soient affectés à la blanchisserie ou aux espaces verts, l’atelier arts plastiques est une passerelle entre tous. L’occasion de laisser libre cours à son imagination en acceptant les contraintes, en acceptant aussi de se confronter au regard de l’autre” précise Arnaud Théval (2) qui a conduit le projet Play Mobiles présenté au public durant l’exposition. Un projet qui, s’inspirant du lieu, de ceux qui l’animent et des objets qui l’habitent, proposait de créer autour du mouvement. “Loin du modèle classique, cela nous a conduit à nous promener dans l’Esat, à repérer ce qui bouge, à revoir, audelà du concret, la notion de mouvement. Les uns par exemple ont puisé leur inspiration du timbre, qui malgré l’immobilité apparente n’en est pas moins voyageur. Les autres ont choisi de mettre en scène des objets en mouvement, ou de transformer une cabane de chantier, elle-même appelée à se déplacer. A chacun sa vision, à chacun sa manière de repré-

senter les choses ou d’exprimer son ressenti. A chacun d’user de cette liberté qu’offre l’art.” Surmontant leurs inhibitions, les artistes peu à peu vont donner corps à leur projet, le traduiront d’abord sur le papier, l’imagineront dans l’espace. Naîtront bientôt des dessins, des peintures, des sculptures, et avec eux le débat “Confronté aux observations voire à la critique, il a parfois fallu discuter âprement, accepter de revoir son projet, ou tenter d’y faire adhérer les autres. Pas toujours facile compte-tenu des sensibilités, mais passionnant.” Un véritable travail sur soi qui a eu des répercussions au quotidien. “Au départ, certains ont embrassé le projet un peu comme une énigme. Interrogatifs. Sceptiques. En retrait. Les voir aujourd’hui revendiquer leur œuvre est le signe d’une véritable évolution. Et même si le constat ne vaut pas forcément pour tous, il s’est vraiment passé quelque chose.” Des photos prises à chacune des étapes du projet racontent le chemin parcouru. “Je voulais avoir une trace du processus, pour offrir une lecture plus fine de l’œuvre et témoigner d’une aventure où l’art, s’invitant sur des territoires qui ne sont pas les siens, nous a donné à tous beaucoup de plaisir et d’émotion.” Au public aussi. (1) Établissement et Service d’Aide par le travail : accueille une centaine de personnes souffrant de déficience intellectuelle ou de troubles du psychisme. 13 éducateurs les accompagnent. Leur mission : l’insertion par le travail. 4 métiers sont proposés qui offrent leurs services au public : hygiène des locaux, espaces verts, façonnage et blanchisserie. 2) Arnaud Théval expose jusqu’au 31 juillet aux archives municipales de Nantes. Il publie également La Cloison, le chantier des archives 2005-2008 Éditions Zédélé. * Sur proposition de l’association Educ’Arts à Nantes. 02 40 46 22 08.

Contact : 02 40 50 95 86 Mail : cat.secretariat@etape-nantes.fr

4 Carquefou Mag N°74


C’

est en 1874 que la ciergerie Desfossés voit le jour à Nantes. 134 ans plus tard, la société, installée depuis une trentaine d’années à Carquefou, n’a pas pris une ride. Elle s’est même fortement développée. Elle produit 1 600 tonnes de cierges et bougies par an pour un chiffre d’affaires de 9,5 M€, dont 20% à l’export, avec une centaine de salariés. “Notre déménagement dans la zone industrielle de Carquefou nous a donné de l’air. En trente ans, nous avons multiplié notre chiffre d’affaires par six”, souligne Pierre Peigné, directeur général. Ainsi, la société a pu procéder à plusieurs agrandissements passant en dix ans de 2 000 m2 couverts à 5 000 m2 aujourd’hui. Car la demande est là. Ses clients ? Les paroisses et les communautés religieuses. Ils représentent 80% de son activité. Une clientèle que la ciergerie soigne. Desfossés a ainsi fait le choix de se doter d’une force de vente intégrée. Une vingtaine de commerciaux quadrille pour elle le territoire. “Nous misons

beaucoup sur le service et grâce à cette organisation nos clients ont des ambassadeurs de proximité”, précise Pierre Peigné. Mais cela ne saurait suffire pour rester leader. La PME l’a compris. Elle investit donc régulièrement dans de nouveaux équipements. Aujourd’hui, la production est largement automatisée. “C’est indispensable pour rester compétitifs”, juge Pierre Peigné. Lorsqu’elle étudie un nouveau produit, elle réfléchit ainsi à son automatisation. Enfin sa force, c’est aussi l’innovation. “Nous sommes continuellement en train de nous remettre en question”, affirme Pierre Peigné. On doit ainsi à la PME Carquefolienne les veilleuses que l’on trouve dans la plupart des lieux de culte et qui remplacent peu à peu les cierges. On lui doit également la personnalisation des produits. “Nous avons introduit des marquages propres à chaque lieu.” Et la PME s’intéresse déjà aux nouvelles matières qui pourraient, demain, permettre la fabrication de cierges ou de bougies. Car les matières premières utilisées coûtent de plus en plus cher, que ce soit la paraffine (dérivée d’huiles minérales) ou les graisses neutres (dérivées d’huiles végétales). “Nous sommes pris entre deux feux.” Desfossés s’engage par ailleurs sur le développement durable. Ainsi, les contenants des veilleuses sont faits à partir de produits recyclés et non polluants. Et la filiale du groupe Devineau, autre Carquefolien, prépare l’avenir en se diversifiant. Car le marché est arrivé à maturité. Ces dernières années, ainsi, Desfossés a engagé une opération de croissance externe avec le rachat de plusieurs sociétés comme les Bougies de France ou Candelis.

Pierre Peigné, directeur d’une entreprise leader dans son secteur.

Ciergerie Desfossés Une centenaire en forme Née à Nantes en 1874, la ciergerie Desfossés s’est installée à Carquefou il y a une trentaine d’années. Depuis, elle n’a cessé de se développer alimentant en cierges les paroisses et les communautés religieuses françaises et étrangères. Portrait d’un leader discret qui a su innover pour résister à la concurrence. 5 Carquefou Mag N°74


ACTUVILLE

Rentrée scolaire : tout est prêt ! Les vacances commencent à peine et on parle déjà de la rentrée !… Il est vrai que la Direction de l’Éducation la prépare déjà depuis des mois afin que tout soit prêt fin août.

A

u sein de la Direction de l’Éducation, Véronique Boré coordonne la préparation de la rentrée.

“Une rentrée scolaire se prépare à partir du mois de janvier : dès cette période, nous enregistrons les inscriptions afin de connaître fin février les effectifs en prévision et étudier avec l’Inspection Académique les éventuelles ouvertures ou fermetures de classes. Des changements importants d’effectifs peuvent amener à en revoir l’organisation.” A noter : des inscriptions peuvent encore être enregistrées jusqu’à la veille du jour de la rentrée. Les nouvelles inscriptions et les ré-inscriptions aux services de transport, de restauration scolaire et d’accueil péri-scolaire sont recueillies en avril et mai. “Nous nous réunissons ensuite avec l’Inspection Académique, les Directeurs d’écoles, les représentants de parents d’école et les élus afin d’organiser le fonctionnement de ces différents services, en terme de moyens humains et matériels. Pour le transport scolaire,” précise Véronique, “la Direction de l’Éducation travaille avec Nantes Métropole - qui assure cette compétence depuis 2002 - afin d’étudier les modifications de parcours et la création de nouveaux arrêts à prévoir.” En avril, la Ville concerte les directeurs d’écoles pour connaître leurs besoins en matière de petites fournitures (crayons, cahiers…), livres scolaires ou de bibliothèques, matériel pédagogique (jeux, cartes murales, matériel de bricolage…), gros équipements comme le mobilier (bureaux, chaises…), photocopieurs, ordinateurs, jeux de cour… “Les écoles doivent répondre en mai afin que les livraisons se fassent fin juin ou fin août, selon leurs souhaits. Elles font également des demandes de travaux qui pourront être réalisés par les Services Techniques de la Ville ou par des prestataires

extérieurs, soit au cours de l’année pour les petites interventions, soit pendant l’été pour les travaux plus important” précise Véronique. Dès le mois de mai, les directeurs d’école, la Direction de l’Éducation et les différents services municipaux organisateurs se réunissent afin de définir les actions qui seront menées dans les écoles au cours de la prochaine année scolaire : canoë, piscine (avec l’intervention de la Direction des sports), rencontres chorales (avec l’École de Musique), animations sur le développement durable (avec le service Environnement)… Une réunion en juin avec les élus, les directeurs d’école et l’Inspection Académique permet d’entériner le contenu des actions et l’organisation à mettre en place. Donc aucun souci : comme tous les ans, l’année scolaire de nos enfants se passera dans les meilleures conditions ! Vivement le 2 septembre…

6 Carquefou Mag N°74


En avril, une jeune fille victime d’un malaise après avoir sauté dans le grand bassin a coulé directement au fond de la piscine. Le maîtrenageur, alerté par le déclenchement du système Poséidon, a pu sortir immédiatement la victime de l’eau.

Piscine Daniel Gilard Une vie sauvée grâce à Poséidon ! L

a rapidité d’intervention est la condition sine qua non pour sauver une personne de la noyade. Imaginez alors l’attention et la vigilance que doivent exercer les maîtres nageurs dans l’exercice de leur fonction ! La société Poséidon a mis au point un système de surveillance des bassins de piscine, opérationnel à Carquefou depuis 2001. Un logiciel sur mesure analyse en temps réel les images provenant de quatre caméras subaquatiques et six caméras aériennes. Il peut ainsi repérer les trajectoires suspectes telles qu’une coulée lente ou une immobilisation au fond du bassin et suivre alors précisément le nageur pendant quelques secondes. Si l’immobilité se confirme, un

signal est déclenché avec localisation précise de la personne en difficulté. L’enjeu est de limiter au maximum le temps d’immersion et éviter une issue dramatique. Le sauvetage réalisé à la piscine de Carquefou est à ce titre exemplaire : il a fallu moins de dix secondes pour détecter la victime et vingt secondes pour intervenir et la sauver. Pour avoir démontré son efficacité, le système Poséidon est rassurant pour le personnel de surveillance et tout autant pour les parents qui leur confient leurs enfants. Une fin d’histoire heureuse puisque la jeune fille est revenue se baigner avec le sourire la semaine suivante !

Un petit choc pour éviter la grande claque L

es arrêts cardiaques sont responsables d’environ 50 000 décès par an en France. Le taux de survie des victimes, hors milieu hospitalier, est inférieur à 3%. Or un appel immédiat au SAMU, quelques manœuvres de réanimation et une défibrillation très précoce devaient faire passer ce taux à plus de 30%. Carquefou vient de s’équiper de 4 défibrillateurs automatiques pour la piscine, le stade du Moulin Boisseau, l’Espace Culturel de la Fleuriaye et le véhicule de la Police Municipale. 3 autres seront achetés en 2009. 23 agents municipaux, travaillant dans ces structures, ont été formés à l’utilisation de ces appareils.

7 Carquefou Mag N°74

n, La défibrillatioi mode d’emplo i consiste à faire passer

médical qu ur C’est un geste trique sur le cœ un courant élec e du èv br es re bl iè ou an tr de m rtains présentant ce de d’une victime équipant la ville ils re pa ap s Le e. s qu de par rythme cardia ndu utilisables te en en bi un nt à t Carquefou so tomatiquemen Ils procèdent au défide au ve ni non-médecins. du rdiaque et ca e m th ry du diagnostic ctuer. brillation à effe


ACTUVILLE

2008

marque le 20e anniversaire du jumelage entre Eersel (ville de Hollande située à 15 km d’Eindoven) et notre commune. Une délégation carquefolienne s’est rendue à Eersel les 24 et 25 mai pour fêter cet événement. Claude Guillet était accompagné du 1er adjoint, Véronique Dubettier-Grenier, de Mickaël Cadot, conseiller délégué à l’Agenda 21, des Reines de Carquefou et des membres du Comité de Jumelage. Les carquefofiens ont été reçus dans le nouvel Hôtel de Ville par Anja Thjis, nouveau bourgmestre d’Eersel, avant de participer aux nombreuses festivités organisées en leur honneur : concert de l’École de Musique d’Eersel, défilé de voitures anciennes, portes ouvertes de la caserne des pompiers, Krankjorumfestival (rencontres musicales de 22 fanfares, près de 400 musiciens)… deux jours bien remplis ! Depuis 1988, de nombreux échanges sportifs, culturels et économiques se sont développés entre les deux villes : rencontres des écoles de musique, des clubs de tennis, organisation de tournoi de football, échanges entre les élèves du collège Eersélois et du collège Gérard Philipe…

Une délégation eerséloise sera reçue à Carquefou pour clôturer les festivités de ce 20e anniversaire vendredi 11 juillet.

Carquefou - Eersel 20 ans d’échanges

cordiaux

Projet urbain 2015 Votre avis nous intéresse ! R

épondre aux besoins des habitants en construisant des logements, des équipements publics, en améliorant les déplacements… telles sont les ambitions du projet urbain avec un but unique : bien vivre ensemble !

seront données dans un prochain Carquefou Mag et sur le site www.carquefou.fr. C’est tous ensemble que nous devons dessiner le Carquefou de demain !

La réussite d’un projet urbain ne peut se concevoir qu’avec la participation des habitants, des associations, des acteurs économiques… La Ville de Carquefou vous informe depuis le lancement de son projet par le biais d’articles dans le Carquefou Mag, l’ouverture d’une Boutique de la Ville Durable pendant le mois de juin 2007, l’organisation de rencontres avec les riverains… Fin 2008, une grande phase de concertation sera lancée : ateliers de réflexion, visites sur site, réunions publiques… le projet urbain vous sera expliqué, commenté et vos avis seront recueillis et pris en considération dans le développement des études. Nous vous donnons rendez-vous pour la mise en place de cette grande phase de concertation. Des précisions vous

8 Carquefou Mag N°74


Judo ou football ? Théâtre ou échecs ? Pêche ou camping ? Carquefou compte plusieurs centaines d’associations, qui proposent des activités pour tous les goûts et tous les âges. Comment trouver celle correspondant à ce que l’on souhaite faire ?

Vos associations en ligne sur carquefou.fr L’annuaire des associations

L’actualité des associations

Bien avant la rentrée, les premières inscriptions ont déjà débuté pour plusieurs associations. Pourquoi ne pas en profiter pour consulter l’annuaire des associations sur le site internet de la Ville ? Vous y trouverez leurs coordonnées, les périodes d’inscription, les activités proposées…

Le site internet se fait également le relais des évènements majeurs organisés par les associations à l’attention du public carquefolien, via la rubrique “Toute l’actualité”. Les dates précises des périodes d’inscription y seront également communiquées, suivant les demandes des associations.

Vous pouvez accéder à cet annuaire par le biais du lien “Associations” dans la rubrique “En 1 clic” ou en tapant directement www.carquefou.fr/associations dans votre navigateur internet.

Et pour les indécis… rendez-vous en septembre au Forum des Associations si vous avez du mal à vous décider entre plusieurs activités ! (Lire page 8).

Le mode d’emploi de l’annuaire, qui fonctionne comme un moteur de recherche, est simple. Entrez le nom de la discipline ou de l’activité recherchée dans l’espace réservé à cet effet et cliquez sur le bouton “rechercher”. Utilisez des mots courts, préférez par exemple “rando” plutôt que “randonnée pédestre”. Si vous ne trouvez pas, essayez des synonymes. Pour connaître la liste des associations sur une thématique précise, sélectionnez son domaine parmi ceux proposés (culture, sport, enfance, scolaire, social ou environnement), laissez la zone de texte vide et cliquez sur le bouton “rechercher”.

ciations nne ? Vous Avis aux asso ion carquefolie d’une associat ici-

un onsable les médias m Vous êtes resp sociation dans as e à tr vo er et renc rriger, m tre souhaitez réfé ) ou bien co ue iq at pr e la id r ntacte ternet, gu ésitez pas à co paux (site in ncernant ? N’h co la ns io at 22 23 00. jour les inform ion au 02 28 Communicat la de n io ct Dire

Quel internaute êtes-vous ? Pour découvrir votre profil d’internaute, il vous suffit de remplir le questionnaire en ligne depuis début juin sur www.carquefou.fr. Ce questionnaire, mis en place par la Ville en partenariat avec l’association Villes Internet, a pour but de cartographier les différents usages d’internet chez les habitants de la commune. Remplir ce questionnaire anonyme ne vous prendra qu’une dizaine de minutes et participera à l’amélioration de l’Internet dans la commune. Une fois arrivé au bout, vous découvrirez votre portrait d’internaute, comparé à celui des autres personnes ayant répondu !

9 Carquefou Mag N°74


ACTUVILLE

Vendredi 11 juillet

La Fête Nationale au rythme des musiques du monde C’

est le 11 juillet, à la veille d’un grand pont, que nous célèbrerons ensemble notre Fête Nationale. Les festivités débuteront à partir de 21 heures dans le Vallon du Charbonneau.

Des animations variées et gratuites pour petits et grands seront proposées : ateliers maquillage et tatouage avec les Graines d’Arts, manège de la “Ronde des Lutins” et ses surprises avec la compagnie Baldaboum, et un mur d’escalade encadré par un animateur d’Eole Animations. le tout dans une ambiance musicale en attendant le concert pyromusical… Pour les gourmands, stands de restauration : sandwichs, boissons, confiseries, glaces… A la tombée de la nuit, le ciel de Carquefou s’illuminera. Vers 23 heures, la société Jacques Couturier embrasera le ciel avec un spectacle pyrotechnique exclusif. Le thème du spectacle sera cette année les musiques du monde. Pendant plus de vingt minutes féeriques, artifices et jeux de lumières s’harmoniseront dans un univers musical original pour le plus grand plaisir du public. Embarquement pour la

France, la Chine, l’Inde, le Sénégal, l’Argentine… et tant d’autres lieux magiques à la recherche de l’émotion. Près d’une demi-tonne d’artifices : une gamme exceptionnelle de produits novateurs, comptant parmi les plus beaux du monde ! Une soirée dansante animée par un disc jockey viendra clôturer les festivités jusqu’à 1 h du matin.

E

n 2007, la municipalité a décidé d’organiser le Forum des associations sur le site du Moulin Boisseau afin de palier le manque d’espace limitant le nombre de participants et de démonstrations. Après le succès rencontré auprès des nombreux visiteurs l’année passée, samedi 6 septembre, près de 70 associations carquefoliennes vous attendront pour répondre à vos demandes de renseignements et prendre les dernières inscriptions avant la reprise des activités. Leurs stands seront regroupés dans le gymnase Alella et de nombreuses démonstrations et/ou initiations se dérouleront dans la salle 2 du gymnase Alella ou en extérieur. C’est donc un programme riche et toujours aussi convivial qui attend le public, initié par la formidable mobilisation des associations, désireuses de faire de ce rendez-vous une véritable fête annuelle et qui témoigne ainsi du dynamisme du tissu associatif de la commune.

Samedi 6 septembre de 10 h à 18 h

A la

rencontre des associations 10 Carquefou Mag N°74


La rue F. R. de Chateaubriand va

se refaire une beauté

E

n 2005, la rue François René de Chateaubriand a fait peau neuve dans sa partie haute. La Ville a travaillé avec Nantes Métropole, qui a compétence en matière de voirie, pour que soit lancés dans les mois à venir d’importants travaux d’aménagement sur la seconde partie, de la rue des Gauteries jusqu’au lieu-dit le Clousy. La circulation sera maintenue sur une file, du centre-ville vers le Clouet et une déviation sera mise en place pour les véhicules souhaitant entrer dans Carquefou, exception faite pour les riverains et les commerçants. La durée des travaux est estimée à environ dix mois.

En bref…

Les travaux d’aménagement ont plusieurs objectifs : • intégration des modes de déplacements doux, • réduction de la vitesse, • sécurisation des traversées piétonnes, • organisation du stationnement, • amélioration du caractère paysager de la voie, • mise aux normes de la voirie et de ses équipements, • enfouissement des réseaux.

dépasse atifs sociaux de la Ville loc ts en em log s de on L’effort de constructi soumiurbains, les communes les objectifs et au renouvellement

nnal relative à la solidarité nt établir un bilan trie Dans le cadre de la loi s locatifs sociaux doive ent em log des n tio réalisa compte la livraison ses aux obligations de a été fait en prenant en t éta Un . ion uct str l’effort de con 2006 et 2007. Le de la production et de sur les années 2005, ent leur financement lem éga is strucma x, iau efou que “l’effort de con des logements soc rrier à la Ville de Carqu cou par é firm tait con a pec e iqu nc la commune res Préfet de Loire-Atlant l’objectif triennal et do à eur éri sup it éta ) ement logements et le bilan tion (livraison et financ réalisation était de 99 de al nn trie tif jec effet, l’ob ses engagements”. En %. x de réalisation de 148 tau s’élève à 147, soit un

nts au Souchais Aide aux primo-accéda uelles sur la n de six maisons individ

jet de réalisatio La Ville soutient le pro les primo-accédants ZAC du Souchais pour dernière tranche de la IER®. grâce au PASS-FONC réaliser leur opération es qui ne peuvent pas er en ® Visant à aider les ménag NCIER permet de pay f, le dispositif PASS-FO neu le s dan on sque ssi lor cce n d'a n, ensuite le terrai struction de la maiso con la rd bo d'a ps, deux tem est remboursé. it pour la construction le prêt principal souscr "prêts accession" ® financé sur le budget Le PASS-FONCIER est alloué aux CIL.

En bref…

11 Carquefou Mag N°74

En bref… La zone bleue s’agrandit ! Afin de préserver la convivialité du centre-ville, la rotation des places de stationnement doit s’améliorer. C’est pourquoi, la Ville a agrandi sa zone bleue, place Aristide Briand. Munis d’un disque de stationnement, les véhicules pourront stationner gratuitement au maximum 1 h 30. Vous pouvez vous procurer un disque à l’accueil de l’Hôtel de Ville (dans la limite des stocks disponibles). C’est ainsi que nous continuons, en maintenant la gratuité du stationnement, à encourager le dynamisme commercial du centre-ville.


DOSSIER

Un été à Carquefou ?

12 Carquefou Mag N°74


Découvrir, respirer, bouger ou… se reposer Qui n’a jamais rêvé de se transformer en touriste dans sa ville ? Parce que tout le monde ne part pas en vacances, voici quelques pistes pour profiter de Carquefou cet été. A picorer tranquillement ou à consommer sans modération. Pour les renseignements de dernière minute, connectez-vous sur www.carquefou.fr

13 Carquefou Mag N°74


DOSSIER

Des animations pour les petits et les jeunes Trouver des activités pour les enfants ! Cette préoccupation permanente des parents peut devenir un véritable casse-tête l’été. Voici quelques pistes à explorer pour occuper les deux mois de vacances :

Tir à l’arc, athlétisme, golf, canoë-kayak, jeux d’opposition, course d’orientation... il y en a vraiment pour tous les goûts ! (1) Le Multivac’ propose cinq semaines d’activité sportives pour les jeunes de 8 à 14 ans. Au choix du 7 au 11 juillet, du 15 au 18 juillet, du 21 au 25 juillet du 18 au 22 août ou du 25 au 27 août.

Renseignements auprès de la Direction des Sports au 02 28 22 21 05.

Le plein d’idées avec l’ALAC (Association de Loisirs et d’Animation de Carquefou) L’ALAC offre pour les enfants de 3 à 14 ans qui restent à Carquefou une autre façon de s’épanouir pendant les vacances. Les accueils de loisirs offrent de multiples activités de découverte et d’expression qui se déclinent sous forme de jeux, d’ateliers de création et d’expression, de sorties, de veillées à thème pour les plus grands…

En route vers un été qui bouge avec le Multivac’ ! Ils sont frères : Brieuc 14 ans, Quentin 12 ans et Adrien 9 ans et partagent le même engouement pour le Multivac’(1). Depuis leurs 8 ans, les trois garçons passent tous les étés une semaine ensemble au Multivac’.

13 mini-séjours et 4 séjours découverte sont proposés aux enfants de 5 à 14 ans pour de belles vacances ensoleillées en perspective ! Au programme : équitation, découvertes natures et fermières, escalade, canoë, moto, téléski nautique, le Futuroscope… Et même un baptême en ULM … des offres en liens avec les attentes de tous !

Brieuc : “cela nous occupe pendant les vacances et permet de retrouver les copains. Et les animateurs sont vraiment sympas. C’est dommage, c’est ma dernière année !”.

Sans oublier deux stages organisés pour les 8/11 ans : “Stage de Magie” du 15 au 18 juillet et “Stage Cirque” du 25 au 29 août.

Comme Brieuc, Quentin est très enthousiaste lorsqu’il parle du Multivac’ : “cela permet de découvrir des sports que l’on n’a pas l’occasion de pratiquer, comme le bicross.“ Adrien, lui, aime particulièrement l’accrobranche et les tournois raquettes. “On choisit notre semaine en fonction des activités proposées et on se dépêche de réserver dès que les inscriptions sont ouvertes.”

Les activités de pleine nature sont privilégiées afin d’expérimenter, découvrir et apprendre à respecter son environnement dans la bonne humeur et la détente.

Tous les trois apprécient la bonne ambiance et le fait que les animateurs les encouragent mais ne les forcent pas lorsqu’un sport leur plaît moins (“comme la plongée ou l’escalade”). Le Multivac’ repose sur une très forte relation autour du jeu, tout en respectant certaines règles : celles du sport, bien évidemment, mais aussi celles de la vie en groupe, du fair-play…

14 Carquefou Mag N°74


Espace Culture jeunes de la Jouandière… Au programme, des animations à dominante musicale : stages de musique et de human beat box (pour les non-initiés, se définit comme l’art d’utiliser le corps comme unique instrument de musique), participation au Festirock à Châteaubriant, au festival Pont du Rock en Bretagne, Caf’Conc’ et tous les jeudis soir, Barbuk’ bœuf (bœuf musical autour d’un barbecue)…

…Club de jeunes du Charbonneau… Thomas, 17 ans, est un fidèle du club : “Avoir un endroit en centre-ville pour se retrouver, c’est vraiment bien, cela permet de se faire de nouveaux copains et les animateurs sont vraiment sympas ! En plus, on peut se faire des sorties à des prix super-intéressants, par exemple McDo et ciné pour 5 €, ou karting, laser game… On a l’habitude de se retrouver pour faire un baby-foot, jouer au billard ou aux échecs.” Le Club de jeunes des 14-18 ans propose tout l’été des animations variées. Les animateurs restent à l’écoute des jeunes et de leurs attentes : sont proposés bien sûr les incontournables, toujours très prisés des jeunes : accro branche, parc aquatique, char à voile, poker, fitness, escalade, moto-cross, banane nautique… et pour les plus manuels, création de bijoux, réalisation de boomerang, déco du club…

A

…et Espace multimédia Des activités sont également organisées à l’espace multimédia : nuits de la LAN (jeux en réseau), tournoi de jeux vidéo et ateliers tous les mercredis et vendredis (photo numérique, robotique, design 3D, musique assistée par ordinateur…)

Raid’Erdre Pour les jeunes en recherche de sensations fortes… Les jeunes de 14 à 18 ans doivent constituer des équipes mixtes de quatre personnes et s’engagent sur des épreuves non-stop pendant quatre jours qui se déroulent sous la forme de parcours aventure : BMX, course d’orientation, canoë-kayak, tir aux armes, paint-ball, piscine… Mais le Raid’Erdre, c’est plus qu’une aventure sportive : l’esprit d’équipe et de fairplay en constituent la véritable philosophie.

ALAC

Association de Loisirs et d’Animation de Carquefou Château de Florigny Rue des Argonautes Tél. : 02 40 52 64 68 alac@alac.asso.fr http://www.alac.asso.fr

A Espace culture jeunes à La

Jouandière

Tél. : 02 28 01 55 41 jouandiere@mairie-carquefou.fr Ouvert les mercredis, jeudis et vendredis de 18 h 30 à 22 h 30 du 9 juillet au 1er août. En août, seuls les locaux de répétition fonctionnent.

A Club de jeunes du

Charbonneau

(derrière la piscine)

Tél. : 02 28 22 20 40 clubdejeunes@mairie-carquefou.fr Du 7 juillet au 29 août : du mardi au vendredi de 10 h 30 à 12 h 30, du lundi au vendredi de 14 h à 18 h 30, le mardi et le jeudi de 20 h à 22 h 30. Inscription gratuite ; seules les sorties et les activités sont payantes.

Raid’Erdre 2008 du 19 au 23 août Maximum 12 équipes de 4 personnes (mixité souhaitée). Encadrement par des animateurs et techniciens diplômés.

Sans oublier, pour ceux qui veulent se bouger toujours plus Skate park Skate, roller, BMX…. les jeunes Carquefoliens passionnés de glisse disposent d’une aire de street à la Jouandière pour des figures toujours plus techniques.

Structure multisports Color’Ado Située derrière la piscine, elle est accessible tous les jours de 9 h à 23 h pour pratiquer des sports collectifs en toute liberté. Thomas, un fidèle du club avec Pascal, animateur. 15 Carquefou Mag N°74

A Espace multimédia

du Charbonneau

Tél. : 02 28 22 20 44 espacemultimedia@mairie-carquefou.fr Du mardi au vendredi de 10 h 30 à 12 h 30, du lundi au vendredi de 14 h à 18 h 30 et une soirée par semaine (l’espace multimédia peut également fonctionner à d’autres horaires, en fonction des projets. Renseignez-vous auprès de l’animateur).


DOSSIER Étendus dans l’herbe, bercés par le chant des oiseaux, vos paupières deviennent lourdes. Vous êtes au bord de l’Erdre ou dans le Vallon du Charbonneau. Et vous prenez le temps de découvrir les derniers romans proposés par la Médiathèque avant de vous offrir une sortie culturelle.

Sieste, culture… ou les deux ? Les incontournables pour passer un bel été Sélection pour les adultes : • Linge sale / Guillaume Lecasble - éd. Du Panama En Sicile, un meurtrier court en toute liberté et tue des femmes, seulement des femmes. Alors, c’est toute la gent féminine d’un pays qui se soulève et manifeste, en décidant d’arrêter toute lessive tant que l’assassin est en liberté. La crasse et la puanteur envahissent peu à peu l’Italie. Pendant ce temps, la famille Leonetti éclate sur fond de machines qui ne tournent plus. Un roman fort et très original. • Les Filles de Roz-Kelenn / Hervé Jaouen éd. Presses de la Cité De la fin du XIXe siècle à nos jours. A travers l’histoire singulière d’une famille bretonne, Hervé Jaouen raconte, dans une langue admirable et savoureuse, toute la fierté, la noblesse et la violence d’un monde paysan aux prises avec les bouleversements du siècle dernier. • Un sur deux / Steve Mosby éd. Sonatine L’un va mourir, l’autre survivre… Le choix leur appartient. Un tueur s’en prend aux couples et ne laisse qu’un des deux amants en vie. Dès lors, lorsqu’une jeune femme et son compagnon sont enlevés, nos deux acolytes n’ont plus que quelques heures pour les retrouver… vivants tous deux.

Sélection pour les enfants : • Journal d’un chat assassin Le Chat assassin, le retour (romans) - Anne Fine C’est le journal intime d’un chat bien particulier Tuffy. Ce chat interpelle le lecteur, le provoque et le mène en bateau, ainsi que ses maîtres. A partir de 8 ans. • Le Dernier Orc - Silvana de Mari Le dernier Orc met en scène Rankstrail, fils d’un modeste artisan, un enfant aux dons particuliers. Voué à demeurer un proscrit dans une société qui rejette les siens et les confine dans la misère, il se met au défi et devient mercenaire pour combattre les orcs sanguinaires qui dévastent tout sur leur passage… A partir de 12-13 ans.

• Poncho et semelle. Vol.1, Joyeux western (Bande dessinée) - Hugo Piette Poncho et semelle sont les héros d’un western. Poncho, c’est l’apprenti cow-boy ; Semelle c’est le cheval. Les dialogues sont drôles, les dessins vivants et expressifs. On passe un excellent moment à lire cet album. Pour tous à partir de 8 ans.

FRAC

Fonds Régional d’Art Contemporain des Pays de la Loire - La Fleuriaye S’adressant à tous les publics, le Frac propose une approche vivante de l’art de notre temps. Il privilégie l’accueil personnalisé du public, favorise l’accès aux œuvres en créant des espaces de paroles et de rencontres. • Exposition Tatiana Trouvé du 5 juillet au 12 octobre. • Instantané d’Anne-Lise Coste : Exposition du 5 juillet au 31 août. • Stéphane Calais, Katagami : La pratique des wall drawing et wall painting permet de faire naître des dialogues pertinents entre architecture et arts visuels.

Maison du Tourisme La maison du Tourisme à Thouaré vous informe sur l’offre touristique de la région et du département, vous conseille sur les meilleurs itinéraires de découverte, les lieux insolites à découvrir, les spectacles à ne pas manquer… A noter : un service de billetterie touristique à tarif préférentiel est proposé pour les sites touristiques des environs (par exemple, Océarium du Croisic, Planète Sauvage, Zoo de la Boissière du Doré…).

16 Carquefou Mag N°74


Bouger, s’aérer Vous restez assis de longues heures dans votre canapé ? Vous prenez la voiture plus souvent que vous ne marchez ? Et si vous profitiez de l’été pour bouger : marcher, faire des balades à vélo, ou nager…

La base nautique de Port Jean

Plongez dans l’été

C’est sur le domaine du Château de l’Epinay que le golf de Carquefou a été construit. Sur 67 hectares ont é t é d e s s i n é s un parcours de 18 trous, un parcours compact de 3 trous, un practice couvert, des zones d’entraînement et un club-house. Le parcours, bien que pittoresque n’est pas très difficile à jouer et convient à tous les niveaux de golf.

A la piscine Daniel Gilard : vous y trouverez un bassin de 25 mètres, un bassin d’apprentissage de 12,50 m et un solarium extérieur avec aire de jeux, volley-ball et tennis de table.

Randonnées et balades Avec ses 730 hectares d’espaces protégés et ses 14 hectares d’espaces verts, Carquefou vous invite à vous aérer l’esprit et les poumons le long de ses circuits de randonnée et découvrir les contrastes de ses paysages. Une plaquette disponible en mairie, à l’ALAC ou à la Maison du Tourisme à Thouaré vous guidera pour préparer votre promenade le long des quatre sentiers balisés, en vous donnant des informations sur les sites à ne pas manquer le long du parcours. Les élus du Conseil Municipal Enfants ont d’ailleurs réalisé un formidable travail en mettant en avant la diversité de la faune et de la flore sur des panneaux explicatifs qui jalonnent les sentiers. Un sentier multi-randonnées (cyclable, pédestre et équestre) s’est ouvert sur l’itinéraire de l’ancienne voie ferrée partant de Carquefou jusqu’à SaintMars-la-Jaille, soit environ 35 km. Le souhait était de créer un sentier le plus naturel possible dans l’esprit d’un chemin de grande randonnée. A découvrir donc !

Située Chemin de Port-Jean (route de Sucé-sur-Erdre) : vous y trouverez une base nautique avec parcs à bateaux et un ponton visiteurs (limité à 72 heures) de 12 places. 3 000 m2 disponibles pour pratiquer le canoë-kayak, le catamaran, la planche à voile ou la voile, ou tout simplement se laisser guider par les rives de l’Erdre qui abritent quelques coins de pique-nique des plus agréables.

Golf de l’Epinay

Pendant l’été, des initiations gratuites sont organisées un dimanche sur deux, sur réservation au 02 40 52 73 74.

Et si vous avez la chance de partir en vacances, restez sereins Les vacances d’été débutent, vous allez vous absenter une ou plusieurs semaines ? La Gendarmerie et la Police Municipale de Carquefou renouvellent l’Opération Tranquillité Vacances afin d’assurer une surveillance accrue des habitations durant les vacances. Pour cela il suffit de signaler votre absence en remplissant un formulaire disponible en Mairie ou à la Gendarmerie et de l’adresser à la Ville de Carquefou, Service Police Municipale. Renseignements au 02 28 22 22 00.

17 Carquefou Mag N°74

A Médiathèque Hélène Carrère

d’Encausse

Rue André Maurois Tél. : 02 28 22 24 00 Du 1er juillet au 31 août, ouvertures • Mardi de 15 h à 19 h • Mercredi de 9 h 30 à 18 h 30 • Vendredi de 15 h à 18 h 30.

A FRAC (Fonds Régional d’Art Contemporain des Pays de la Loire) à La Fleuriaye Tél. : 02 28 01 50 00 contact@fracdespaysdelaloire.com www.fracdespaysdelaloire.com Horaires d’ouverture du 1er juillet au 31 août : tous les jours de 14 h à 18 h et sur rendez-vous. Entrée libre.

A Maison du Tourisme 5, rue de Mauves - 44470 Thouaré Tél. : 02 51 13 02 97 ou 7j/7, au 0892 464 044 (0,34 €/min) otsi.thouare@free.fr Ouverture mardi et jeudi de 15 h à 18 h, le mercredi, vendredi et samedi de 10 h à 12 h et de 15 h à 18 h.

A Piscine Daniel Gilard 10, rue Mendès France Tél. : 02 28 01 50 70 Horaires du 4 juillet au 2 septembre inclus : En juillet Lundi : 14 h à 20 h Mardi : 9 h 45 à 12 h et 14 h à 20 h Mercredi : 9 h 45 à 12 h et 14 h à 20 h Jeudi : 9 h 45 à 12 h et 14 h à 20 h Vendredi : 9 h 45 à 12 h et 14 h à 20 h Samedi : 9 h 45 à 12 h et 14 h à 20 h Dimanche : 9 h à 13 h et 14 h 30 à 18 h En août Lundi : 12 h à 20 h Mardi : 9 h 45 à 12 h et 14 h à 20 h Mercredi : 9 h 45 à 12 h et 14 h à 20 h Jeudi : 9 h 45 à 12 h et 14 h à 20 h Vendredi : 9 h 45 à 20 h Samedi : 9 h 45 à 12 h et 14 h à 20 h Dimanche : 9 h à 13 h et 14 h 30 à 18 h

A Golf Boulevard de l’Epinay Tél. : 02 40 52 73 74 Ouverture en juillet et août de 8 h 30 à 19 h 30 sans interruption.

A noter

a e estivale, la mairie ser En raison de la périod au llet jui 12 du tin fermée le samedi ma ébration des mariages 16 août inclus (la cél irie). est maintenue en Ma 20 poser le 06 11 72 20 com ès, déc de En cas (Police Municipale).


INFOS TRAVAUX

L

a nouvelle école de musique, implantée sur le site des Renaudières, est en relation directe avec le cœur de la Ferme des Renaudières.

Insertion dans le site existant L’intégration du bâtiment dans le site se fait par l’utilisation de matériaux que l’on retrouve sur les bâtiments existants : pierre de schiste, ardoise, tuile et bois. Le corps de ferme existant est rénové en conservant ses principaux atouts architecturaux : façade, cheminées et escalier d’ardoise. Le site s’inscrit dans la politique culturelle et environnementale de la Ville avec sa mise en valeur et en favorisant la rencontre des différents publics qui le fréquentent. Le cheminement piétonnier vers l’Erdre vient traverser la cour d’est en ouest, renforçant le dynamisme de ce pôle en constituant une épine dorsale sur laquelle se greffent les accès aux différentes activités.

Environnement Une attention particulière a été portée à la préservation de l’écologie du site par la mise en valeur de l’allée de charmes servant d’accès principal aux piétons se rendant à l’école de musique, utilisation de la mare existante en bassin de rétention des eaux pluviales, orientation étudiée des différentes parties du bâtiment privilégiant l’éclairage naturel. Le système de chauffage basse température comprendra une chaudière à condensation.

Acoustique Les nuisances sonores sont limitées, puisque les studios et les salles de formation musicale sont situés dans une zone tranquille, et les salles de percussions sont éloignées des lieux les plus calmes et du hall d’accueil.

Caractéristiques : • Surface du bâtiment : 1 723 m2. • Trois salles de formation musicale.

L’ancien corps de ferme a été transformé en salle d’exposition.

• Un studio d’enregistrement. • Un auditorium de 251 places. • Un parking de 98 places. Cet équipement permet de proposer un enseignement de haut niveau, de diversifier les disciplines avec une part dédiée aux musiques actuelles. L’école municipale de musique accueille 600 élèves et 19 enseignants. Les disciplines enseignées sont variées : formation et culture musicales pour enfants dès 5 ans et adultes, formations instrumentales (cordes, cuivres, bois et claviers), pratiques collectives : ensembles et ateliers instrumentaux (ateliers jazz, Big Band, musiques de chambres, orchestres) et ensembles vocaux.

Une nouvelle salle d’exposition L’ancien logement du corps de ferme a été rénové et transformé en salle d’exposition d’une centaine de m2. Certains éléments essentiels du patrimoine ont été conservés comme l’escalier composé de marches en granit, en ardoise et en chêne, qui restera visible par des parois vitrées, mais non accessible pour des raisons de sécurité. Les cheminées ont également été conservées. Ces projets à peine terminés, une réflexion est menée sur le reste du patrimoine des Renaudières pour le conserver, le mettre en valeur et l’occuper. Il reste à rénover un four à pain, un puits, la grange, l’étable et l’orangerie. Le site des Renaudières sera ouvert au public à partir de septembre avec un accès piétons et cycles par la grille située au bout de l’allée des Renaudières côté musée. Le site pourra être traversé de part en part pour ressortir par l’autre grille (actuellement en rénovation) donnant sur le 5e sentier menant à Port Jean.

• Une salle de pratique collective. • Une salle de percussion. • Dix studios d’enseignement individuel. • Un studio de musiques actuelles.

La nouvelle école de musique

ouvre à la rentrée

Après un an de travaux, élèves et professeurs prendront possession de la nouvelle école municipale de musique à la rentrée. Les travaux viennent de s’achever, permettant d’emménager pendant l’été. 18 Carquefou Mag N°74


4 fleurs : passage devant le jury cet été D

epuis 2001, le travail du service des espaces verts est récompensé par l’attribution des 4 fleurs. Le jury, composé d’élus et de directeurs de parcs et jardins, note tous les 2 ans depuis 2002 le fleurissement, mais également l’entretien des espaces verts, l’harmonie du cadre de vie et l’aspect environnemental (propreté, publicité, développement durable...). Ces contraintes impliquent l’ensemble des acteurs et partenaires dont Nantes Métropole en charge notamment des compétences de voirie et de propreté publique. Le passage du jury est prévu mardi 29 juillet sur un circuit qui dure entre 1/2 d’heure et 1 heure. Afin que tout soit parfait, un important travail se fait en amont dès le mois d’avril : le service des Espaces Verts prépare l’ensemble des décors prévus dans le cadre du fleurissement estival sur le thème du “pouvoir des fleurs“, fil conducteur de l’édition 2009 des Floralies auxquelles participera la Ville. Les plantations durent cinq à six semaines jusqu’à la mi-juin : pas moins de 30 000 fleurs plantées ! Et après les plantations, l’entretien des massifs commence : arrosage, binage, effleurage…

régional et sélectionnent les villes susceptibles d’obtenir une récompense supérieure ; la 4e fleur et le grand prix sont attribués par le conseil national. En 2007, la Région des Pays de la Loire compte 288 communes labellisées “Villes et Villages Fleuris”, dont 19 communes classées “4 fleurs”, ce qui la place au premier rang national.

Les espaces verts à Carquefou en quelques mots

En savoir plus Créé en 1959, le concours des villes et villages fleuris était organisé à l’origine pour promouvoir le développement des espaces verts dans les villes. National et gratuit, il est ouvert à toutes les communes. De 600 la première année, les participants sont passés à 5 300 en 1972, plus de 12 000 en 2003. Les récompenses vont de 1 à 4 fleurs, plus le Grand Prix. Les panonceaux de 1 à 3 fleurs sont désignés par le comité

• 180 hectares à entretenir. ��� 34 agents pour l’entretien des espaces verts municipaux, mais aussi du cimetière, des terrains sportifs… • Des horaires décalés l’été pour ne pas arroser en pleine chaleur (dès 6 heures du matin).

Plus de places de stationnement en centre-ville L

a salle des Petits Pas construite rue Louis Armand dans les années 70 a été démolie mi juin. Fermée au public depuis septembre 2007, elle ne répondait plus aux normes de sécurité actuelles. Un parking va être construit à son emplacement, afin de répondre à un besoin de places croissant avec la proximité de l’école, le gymnase Jean Gauvrit et la future crèche de la rue des Marquis. La parcelle de terrain va être rétrocédée à Nantes Métropole qui gère la compétence de la voirie et donc est en charge des travaux.

19 Carquefou Mag N°74


DÉVELOPPEMENT DURABLE

L

e territoire carquefolien dispose d’un patrimoine naturel d’une grande richesse, façonné ou non par l’agriculture. Les Décou’vertes proposent pour la troisième année de découvrir ou redécouvrir ce patrimoine, en compagnie d’associations ou d’acteurs du territoire avertis et passionnés. Envie par exemple d’observer les étoiles en compagnie d’un astronome éclairé de la Société d’astronomie de Nantes, de reconnaître les champignons avec l’Association mycologique de l’Ouest, de découvrir avec Bretagne Vivante le site naturel protégé de la tourbière de Logné, où des visiteurs

sont rarement accueillis, d’apprendre à cuisiner les plantes sauvages avec l’association carquefolienne Croque-Jardin... les Décou’vertes sont faites pour vous. Cette année quatre balades “enfant”, mêlant connaissance de la nature, imaginaire et approche artistique, sont également proposées. L’objectif est de prolonger sur le temps périscolaire les animations d’éducation à l’environnement d’ores et déjà réalisées dans les écoles depuis plus de 10 ans.

Les Décou’vertes Envie de découvrir et prendre l’air ? La tête dans les étoiles et les pieds sur terre. Jetez-vous à l’eau ! • Samedi 27 septembre de 14h à 17h : Cuisine de légumes et d’herbes sauvages avec Croque-jardin. Groupe limité à 20 personnes. Rendez-vous à la Ferme de la Couronnerie.

• Dimanche 12 octobre de 15 h à 17 h : Contes et légendes d’automne. Groupe limité à 30 personnes. Rendez-vous sur le parking de Port-Jean.

21 DA

2

• Mercredi 23 octobre de 15 h à 17 h : Découverte des champignons avec l’Association Mycologique de l’Ouest. Groupe limité à 15 personnes. Rendez-vous devant la Mairie.

21 DA

ACTION

GE •A N

AGEN

• Samedi 4 octobre de 9 h 30 à 15 h : Fabrication du pain à la farine biologique avec Croque-Jardin. Groupe limité à 20 personnes. Rendez-vous à la ferme de la Couronnerie.

Programme des Décou’vertes • Vendredi 5 septembre de 20 h à 22 h : Et la nuit les animaux sortent avec la SEPNB Bretagne Vivante. Groupe limité à 20 personnes. Rendez-vous devant l’Hôtel de Ville à 19 h 45 avant déplacement groupé vers le lieu de sortie. • Samedi 6 septembre de 21 h à 22 h 30 : A la recherche des étoiles, lanternes de nos nuits, avec le Club d’Astronomie de Nantes. Groupe limité à 30 personnes. Rendez-vous devant la Mairie. • Jeudi 11 septembre de 18 h 30 à 21 h : A la découverte de la tourbière de Logné avec la SEPNB Bretagne Vivante. Groupe limité à 20 personnes. Rendez-vous sur le parking de la Médiathèque. • Samedi 20 septembre de 15 h à 18 h : Visite à la ferme de la Méneraie chez M. et Mme Minier. Rendez-vous à la Ferme Méneraie. • Dimanche 21 septembre de 14 h à 17 h : Conte à vélo avec Dyna-Mots. Laissez vous envoûter par la lecture de textes en harmonie avec le décor naturel environnant. Apportez votre vélo ! Groupe limité à 30 personnes. Rendez-vous sur le parking de l’Espace Culturel et Loisirs à Carquefou.

• Samedi 8 novembre de 10 h à 12 h : A la rencontre des oiseaux de l’automne, avec la SEPNB Bretagne Vivante. Rendez-vous sur le parking de Port-Jean.

Et pour les petits ? • Mercredi 3 septembre de 15 h à 17 h : Sur les traces des animaux à la Gouachère avec la SEPNB Bretagne Vivante. A partir de 7 ans. Groupe limité à 15 personnes. Rendez-vous sur le parking du Château de Maubreuil. • Mercredi 17 septembre de 15 h à 17 h : Jeu de pistes “Voyage au Pays de l’arbre sacré”. A partir de 9 ans. Groupe limité à 15 personnes. Rendez-vous sur le parking du Château de Maubreuil. • Mercredi 24 septembre de 15 h à 17 h : S’initier à la musique verte. Groupe limité à 15 personnes. A partir de 7 ans. Rendez-vous devant la Mairie. • Mercredi 15 octobre de 15 h à 17 h : Faire de l’art avec la nature. Groupe limité à 15 personnes. A partir de 7 ans. Rendez-vous devant la Mairie. Programme complet disponible à l’Accueil de la mairie et sur le site de la ville. Inscription gratuite obligatoire pour toutes les sorties au 02 28 22 22 58 ou sur www.carquefou.fr.

20 Carquefou Mag N°74


Deux nouveaux itinéraires

balades

de

Enfin, un sentier multi-randonnées (cyclable, pédestre et équestre) vient d’être achevé sur l’itinéraire de l’ancienne voie ferrée partant de Carquefou jusqu’à Saint-Mars-la-Jaille, soit environ 35 km. Pour permettre l’utilisation de cette voie par plusieurs catégories de randonneurs, le Conseil Général, chargé de ces aménagements, a choisi de réaliser un cheminement stabilisé sur la totalité du linéaire. La réutilisation autant que possible des matériaux du site a permis de diminuer par trois les coûts de réalisation. La piste qui conserve un caractère naturel a été réalisée avec le concours de chantiers d’insertion. Ces deux nouveaux itinéraires seront disponibles sous format papier à l’accueil de la Mairie et en version PDF sur le site www.carquefou.fr avant la fin de l’année 2008.

En bref… Tout est vert rue de l’Enfer La rue de l’Enfer devient une zone test pour Nantes Métropole dans l’entretien des espaces publics et la fin des produits phytosanitaires. Des ambitions croisées entre les agendas 21 de la Métropole et de Carquefou. Ainsi dans l’Agenda 21 de Carquefou, le développe-

ACTION

4

nué cette année de 50% la quantité de produits phytosanitaires utilisés dans le désherbage. Un grand pas de plus vers un entretien écologique.

21 DA

D’

devenu une réalité. Les services municipaux ont dimi-

21 DA GE •A N

AGEN

ment de l’entretien écologique des espaces verts est

Les trottoirs et l’éclairage de la rue de l’Enfer seront revus cette année.

ici la fin de l’année 2008, un cinquième sentier pédestre va venir compléter le réseau existant sur la Commune de Carquefou. Celui-ci part de Port-Jean et emprunte, sur une partie plus naturelle, les bords de l’Erdre après la Couronnerie, partie auparavant inaccessible au public. Il longe également le marais de l’Étang Hervé et parcourt les nouveaux aménagements des Renaudières. L’objectif est de se réapproprier ce patrimoine naturel qu’est l’Erdre, site classé en raison de sa grande richesse écologique. Une randonnée d’inauguration sera organisée. La Ville de Carquefou invite d’ailleurs les amoureux de la rando à proposer un nom pour ce nouveau sentier : des propositions ont déjà été faites (“Sentier des pêcheurs”, “Sentier de la Vallée de l’Erdre”….).

En bref…

Votez pour le nom du 5e sentier ou faites vos propositions en vous connectant sur le site de la Ville : www.carquefou.fr/nouveau_sentier.

21 Carquefou Mag N°74


CULTURE

E

n organisant des conférences débats sur des thématiques très variées, la Ville souhaitait proposer “une université permanente” ouverte à tous, permettant d’éveiller sa curiosité et d’acquérir des connaissances approfondies sur des sujets d’actualités, socio-politiques ou artistiques. Une initiative couronnée de succès et un plébiscite qui ne se dément pas, avec près de 300 participants en 2007/2008.

Les abonnés ont vraiment l’impression de s’enrichir grâce à la qualité des intervenants et l’intérêt des débats. Comme en témoigne Henri, abonné au cycle “Connaissance de l’Art” : “Un grand merci et un grand bravo pour le thème de la dernière séance des Rencontres du Savoir. “Les conférences ont Je connaissais vaguement Marcel Duchamp par son nom (…). J’ai été été conçues afin d’en heureux de découvrir cet homme favoriser l’accès extraordinaire et complexe dont à tous.” l’œuvre est difficilement compréhensible si son univers n’est pas décrypté comme l’a fait brillamment Madame Robin. C’est vraiment bien, comme vous l’avez fait, de parfois s’écarter des artistes ultra-connus, des “maîtres de peinture”, pour explorer

les sentiers parcourus par des artistes moins connus ou plus “excentriques”....” Chantal Giteau, Directrice de l’Action Culturelle, rappelle la mission première des Rencontres du Savoir : “Nous avons une mission d’éducation, d’ouverture à tous les savoirs, de découverte socio-citoyenne. Les conférences ont été conçues afin d’en favoriser l’accès à tous. Elles sont fondées sur le principe du dialogue, de la proximité et doivent rester abordables par tous.”

En savoir plus Quatre cycles de conférences sont proposés pour la rentrée 2008/2009 (soit un cycle de plus que lors de l’édition précédente), chacun comprenant 5 conférences d’une durée d’1h30 environ sur une même thématique. Ces rencontres sont, après l’exposé de l’intervenant, des lieux d’échanges et de dialogue. Les premières conférences auront lieu en septembre et octobre sur les thèmes suivants : • Cycle 1 : “Connaissance de l’Art” avec l’intervenante Louise Robin, Conférencière et Historienne d’art. • Cycle 2 : “L’Afrique aujourd’hui” avec Pascal Le Pautremat, Docteur en Histoire contemporaine. • Cycle 3 : “A la découverte du jazz” avec Jean Neveu, Commissaire de l’exposition “Nantes et le jazz, une histoire d’amour”, animateur d’une émission sur le jazz. Ces conférences auront lieu en concomitance avec les spectacles jazz présentés à la Fleuriaye. A noter également, la participation d’ensembles de l’école de musique de Carquefou pour clôturer les soirées “découverte”. • Cycle 4 : “Développement durable” avec 5 intervenants spécialisés dans les différents domaines abordés dans l’Agenda 21 de la Ville.

Modalités et coût d’inscription : Pour un cycle : 15 € la carte valable pour les 5 séances du même cycle. A l’unité : 5 € la conférence. Renseignements : Direction de l’Action Culturelle - Tél. : 02 28 22 24 40 Courriel : culture@mairie-carquefou.fr

Depuis leur lancement en 2004, les Rencontres du Savoir connaissent un succès grandissant auprès du public, avec un nombre important d’inconditionnels, tous les ans fidèles au rendez-vous.

Les Rencontres du Savoir Pour le plaisir d’apprendre 22 Carquefou Mag N°74


Théâtre de la Fleuriaye : une belle saison en perspective ! Les inscriptions pour la nouvelle saison de la Fleuriaye sont lancées ! Au programme, du théâtre, de la danse, des arts du cirque, du jazz vocal… 37 spectacles et plus de 70 représentations !

Nos Abonnements Profitez de tarifs préférentiels et d’une priorité d’accès aux spectacles.

A

l’ouverture des inscriptions, plus d’une centaine de Carquefoliens étaient présents dès six heures du matin. Quelques mordus étaient même là dès trois heures ! Un engouement pour une saison où se côtoient têtes d’affiche et jeunes talents, avec des formules d’abonnements qui se diversifient et s’ouvrent à des publics de plus en plus larges. “Le choix des spectacles est bien équilibré, mais des représentations ont dû être ajoutées pour une dizaine d’entre eux !” explique Michel Nadal, l’heureux directeur de l’espace culturel. Notons par exemple des séances supplémentaires pour “Le Système Ribadier” avec notamment Bruno Solo et Léa Drucker, “Good Canary” - Molière 2008 pour la mise en scène de John Malkovitch, la Java des mémoires, Stacey Kent ou Anne Ducros… L’abonnement Smala, composé de spectacles tout public, marche également très bien. “Cette formule permet de choisir des spectacles adultes à voir avec les enfants, à 30 € pour quatre personnes” rappelle Michel.

• Formule Smala : Les adultes doivent être accompagnés d’un jeune de moins de 18 ans. Il vous suffit de choisir un minimum de 3 spectacles dans la liste proposée (tarif à partir de 5 € la place). • Fou de Théâtre : 4 pièces au prix de 104 €. Chaque spectacle est proposé 4 fois : mardi, mercredi, jeudi, vendredi. Parmi ces 4 jours, vous choisissez celui qui vous convient le mieux (le même jour pour les 4 spectacles). En étant abonné “Fou de théâtre”, vous bénéficierez du tarif abonné “Liberté” sur l’ensemble des autres spectacles de la saison. • Super Fou de Théâtre : 6 pièces au prix de 150 € : la formule "Fou de théâtre" + 2 autres pièces sélectionnées. • Liberté : composez vous-même votre saison. Il vous suffit de sélectionner au minimum 3 spectacles différents par personne pour devenir abonné. • Coup de cœur : 4 spectacles sélectionnés au prix de 40 €. • Musique jazz : 4 spectacles sélectionnés au prix de 79 €.

Des surprises à voir en famille

Tarif dernière heure

14 spectacles sont proposés, parmi lesquels “Dialogues” (danse baroque), “L’ombre orchestre” (théâtre magique), “La flûte enchantée” (opéra), “En voyage de notes” (humour musical)…

Vous avez moins de 18 ans, vous êtes étudiant (- 25 ans) ou bénéficiaire du revenu minimum d’insertion, vous pouvez bénéficier d’un tarif à 7 € sur l’ensemble de la programmation, au guichet du Théâtre une heure avant chaque spectacle (dans la limite des places disponibles), sur présentation d’un justificatif.

Pour “Le rêve de papa Topolino” et “Les animaux de tout le monde”, des représentations ont également dû être ajoutées suite au succès rencontré. Cette réussite justifie le fait de mettre l’accent un peu plus chaque année sur la programmation famille : parce que faciliter l’accès à la culture constitue un des objectifs que s’est fixé la municipalité. Rassurez-vous, il reste encore de la place sur presque tous les spectacles grâce aux représentations supplémentaires.

Vous pourrez découvrir la programmation dans la plaquette mise à votre disposition au Théâtre de la Fleuriaye, à la Mairie ou sur le site de la ville : www.carquefou.fr. Théâtre de la Fleuriaye Rue Léonard de Vinci - 44470 Carquefou Tél. : 02 28 22 24 24 theatre@mairie-carquefou.fr

23 Carquefou Mag N°74


SPORTS

“Un grand moment de

plaisir”

Benoît Dusser, kinésithérapeute à Carquefou, a mis 73 jours pour traverser l’Atlantique à la rame avec son coéquipier Fabien Decourt. Quelques semaines seulement après son retour, il envisage déjà de repartir. Mais cette fois en solitaire. Car malgré la douleur, il y a eu du plaisir.

“J’

ai adoré ce défi.” Benoît Dusser, engagé avec Fabien Decourt dans “l’Atlantic Rowing Race”, est revenu enthousiaste de sa traversée de l’Atlantique à la rame. A peine rentré, il envisage d’ailleurs de repartir. Mais cette fois en solitaire. En 2011. Et pour ne pas perdre de temps, il a repris l’entraînement. Et après avoir avalé du lyophilisé pendant des semaines, il réussit à résister à la tentation de la table et continue à faire attention à son alimentation. Car si le mental joue beaucoup dans la réussite d’un tel défi, il sait aujourd’hui que seule une excellente condition physique peut permettre au rameur de tenir le coup.

“C’était dur physiquement”, reconnaît Benoît Dusser. Dur parce que, levé à 6 heures tous les matins, il a ramé 10 à 12 heures par jour. Dur parce que l’équipage a traversé des conditions difficiles, affrontant des vagues de plusieurs mètres. Dur parce qu’il a fallu faire face à des amplitudes de température importantes entre le jour et la nuit. “Nous avons eu froid la nuit.” Dur parce que, malgré le protocole établi par les nutritionnistes, il a perdu du poids. Dur parce que le sommeil a manqué. “Il était impossible de faire des siestes dans la journée. Il faisait trop chaud dans la cabine pour pouvoir s’allonger.” Dur enfin parce que Benoît et Fabien, qui tablaient sur 50 à 60 jours de mer, ont finalement eu besoin de 73 jours pour rejoindre Antigua.

Partis des Canaries le 2 décembre 2007, les deux hommes n’ont en effet retrouvé la terre ferme que le 13 février 2008 terminant 10e dans leur catégorie. Et si Benoît Dusser reconnaît que c’était dur, c’est qu’il a effectivement souffert. Car l’homme est un habitué des marathons et il s’est astreint à un entraînement drastique dans les 18 mois qui ont précédé le départ. Il était donc bien préparé. Mais pour Benoît Dusser dans la douleur, dans l’effort, il y a eu du plaisir. “C’était une aventure extraordinaire.” D’où cette envie de repartir en tirant partie de l’expérience vécue. Avec une ambition encore plus forte : arriver dans le peloton de tête. “Je repars pour arriver dans les premiers.” Une envie que sa femme comprend. Ce qui est important pour lui. “J’ai beaucoup communiqué par mail avec elle durant la traversée. Et elle m’a beaucoup soutenu.” Benoît Dusser a aussi bénéficié du soutien de ses parents, son père travaillant durant des semaines à la préparation du bateau. Mais pour repartir reste à trouver un bateau et des sponsors. Une tâche qui devrait être plus facile. “Quand vous avez déjà fait une traversée, les portes s’ouvrent beaucoup plus facilement.” Pour en savoir plus : www.rame2007.com

24 Carquefou Mag N°74


Préparez dès maintenant votre

rentrée sportive

L’été est là et avec lui, les bonnes résolutions sont de retour : “à la rentrée, je reprends le sport”… Pour vous y aider, nous vous présentons de nouvelles disciplines ou d’autres, méconnues.

Création d’une section Baby Gym et Gym féminine ados

f Le Jujitsu : pour apprendre

La section gymnastique féminine de l’USJA Carquefou compte 132 gymnastes de 6 à 22 ans, encadrées par une quarantaine de bénévoles et chapeautés par Cécile Floch, responsable technique. Une nouvelle fois, le Club s’est fait remarquer cette année sur différentes compétitions de niveau départemental, régional et en zone Ouest. Pour la prochaine saison, le Club souhaite diversifier ses activités en ouvrant pour les plus petits, de 3 à 6 ans, un créneau “Baby Gym” et pour les jeunes filles à partir de 14 ans, une section loisirs qui leur donnera la possibilité de pratiquer la gym sur agrès. La saison s’est clôturée fin juin par la fête de la gym sur le thème du cirque, spectacle préparé par les gymnastes depuis le mois de mai. Les nouvelles inscriptions auront lieu en septembre (lieu et heure communiqués sur le site Internet du club).

Le Jujitsu est enseigné à Carquefou depuis 1989. Mais cet art martial très complet reste largement méconnu. Il s’adresse pourtant à un large public.

f

à se défendre

Jujitsu : pour beaucoup le terme n’évoque rien, même si on imagine bien que se cache derrière le vocable une discipline venue d’Orient. Effectivement, le Jujitsu est un art martial dont on fait remonter l’origine à largement plus d’une dizaine de siècles, ce qui en ferait l’ancêtre des arts de combat. Reste une certitude : le Jujitsu devait permettre à un homme désarmé de se défendre contre son agresseur. Plusieurs siècles plus tard, la philosophie reste la même. A Carquefou, le Jujitsu s’adresse à un large public, de l’adolescent au retraité. L’idée est de leur donner des clés pour se défendre contre tous types d’agressions. Et le Jujitsu a le grand mérite d’être un sport de défense très complet. Les cours, dirigés par un professeur diplômé d’État, commencent toujours par une phase d’échauffement où l’on travaille la souplesse et la musculation avant d’apprendre les coups, les clés, les projections.

En bref…

Contact : usja.gymfeminine@wanadoo.fr Elodie Cerclier - Tél. : 06 65 16 66 73 Site du club : http://usjagaf.free.fr

Entraînements le mardi et le jeudi de 19 h 45 à 21 h 15 au gymnase Jean Gauvrit.

f Du sport pour tous La section “Sport pour tous” de l’USJA propose aux adultes la pratique de différents sports comme le basket, l’ultimate, la crosse québecoise, le baseball… en cycle de 4 à 6 semaines. La saison commence et se termine par des randonnées vélo. Si toutefois un cycle ne convient pas, il est toujours possible de faire une randonnée à pied. A chacun son rythme, l’esprit étant de pratiquer une activité sportive dans une ambiance décontractée et conviviale.

Renseignements au 06 81 31 19 17 ou 06 68 17 26 44.

Pour un choix complet, retrouvez d’autres disciplines sur le site de la Ville : www.carquefou.fr/associations, domaine sport et la liste des associations sportives dans le Guide Pratique.

Les inscriptions ont lieu en septembre au moment de la reprise des cours qui ont lieu les samedis matin de 9 h 30 à 11 h 30 au gymnase Jean Gauvrit pendant les périodes scolaires.

0 Paris Pékin à vélo en 14

Renseignements : Philippe Petit, responsable de la section Multi Sport adultes Tél. : 02 51 13 99 23 philippe.petit@laposte.net “Un sport peu connu : la crosse québécoise”.

jours

organise une expédiise de Cyclotourisme La Fédération França à vélo : 120 particiur relier Paris à Pékin tion exceptionnelle po efoliens, 21 femmes mars, dont deux Carqu 15 le tis par t son ts pan et 120 jours de vélo s traversés, 12 000 km et 21 étrangers. 12 pay de repos, pour une étape), plus 20 jours (entre 80 et 130 km par la cérémonie d’ouverquelques jours avant arrivée à Pékin prévue es le 8 août. ture des jeux olympiqu r, rendez-vous sur ouristes au jour le jou Pour suivre les cyclot om. www.parispekinavelo.c

25 Carquefou Mag N°74


ENFANCE - JEUNESSE

Crèches : des places supplémentaires en vue Deux nouvelles crèches verront le jour dans les mois à venir à Carquefou. Explications…

L

e projet d’une crèche d’entreprises est en bonne voie. Il répond à des besoins constatés suite à des études auprès des entreprises de Carquefou et plus particulièrement celles situées sur la Fleuriaye. La garde d’enfants est de plus en plus un service supplémentaire accordé par les entreprises contribuant à la fidélisation des salariés et dont les modalités de fonctionnement sont compatibles avec une vie professionnelle. Sachant qu’à Carquefou il existe environ 800 entreprises et 17 000 salariés, notre commune ne pouvait échapper à ce type de réalisation. Elle sera construite à la Fleuriaye entre le bowling et la cafette. Sur une superficie de 2847 m2, deux bâtiments offriront 30 places chacun aux enfants des salariés des entreprises Carquefoliennes.

En bref…

Construite selon les normes de Haute Qualité Environnementale, cette crèche a reçu l’agrément de la Caisse d’Allocations Familiales et pourrait ouvrir ses portes début 2009. Ce projet est porté par la société “Enfantillages” qui a déjà l’expérience de la gestion de crèches sur Nantes. Autre projet, porté cette fois par la ville : le déménagement de la crèche Capucine. Elle sera reconstruite dans l’îlot des Marquis sur une surface de 500 m2 auxquels il faut rajouter un espace vert.

La future crèche “Capucine”.

Cette crèche, déjà ancienne, est située actuellement dans une maison qui n’est plus adaptée à l’accueil de jeunes enfants, surtout dans le cadre d’un projet éducatif local revu et corrigé. Le projet de reconstruction a été étudié en concertation avec l’équipe éducative, les élus, la CAF et les services de PMI du Conseil Général. Comme dans de nombreuses communes, Carquefou accueille chaque année de nouvelles populations et doit faire face à une demande accrue de moyens de garde d’enfants. Aussi la ville profite de cette reconstruction pour augmenter la capacité d’accueil.

Ouverture des structures petite enfance pendant l’été

nic ipa ux Le s Co ns eil ler s Mu Le s va can ces d’é té… is avant de comme nous tous. Ma Enfants les attendent la dernière aux orties, ils mettent jeter leurs cartables pour la rentrée : touche à leurs projets e pour cet automne, • une grande Olympiad les résidents de • un échange avec rentrée, Florilège à partir de la pour la fin de l’été. ts • une Fête des Enfan s pour tous les Bref, des projet Carquefoliens. t enchaînées et les Les réunions se son s. Petit à petit, les idées se sont organisée … projets ont pris forme septembre pour en s ou z-v de Alors ren tions de nos jeunes découvrir les réalisa élus !!!

En juillet Gribouille, Capucine et Les Bout’chous sont ouverts du 1er au 25 avec les horaires habituels. Pirouette est fermée du 7 au 25.

En août • Pirouette est ouverte du 28 juillet au 16 août avec une amplitude horaire plus importante, c’est-à-dire de 7 h à 18 h 45. • Capucine et les Bout’chous sont fermées du 28 juillet au 16 août.

En bref…

• Gribouille est fermée du 28 juillet au 22 août. Le CME à Florilège lors de la fête du jeu. 26 Carquefou Mag N°74


HANDICAPS

Tous différents ! Dans le cadre du 21e Festival Handiclap, conçu et organisé par l’APAJH 44 (Association Pour Adultes et Jeunes Handicapés de Loire-Atlantique), la Ville par le biais de son CCAS (Centre Communal d’Action Sociale), a souhaité sensibiliser les élèves de Carquefou à la notion de différence.

Nathalie Gaté, Adjoint à la Solidarité et au Handicap, rappelle l’importance que revêt ce type d’initiative pour la Ville qui souhaite continuer à s’impliquer dans l’intégration des personnes en situation de handicap sur la commune. Elle l’a souligné en s’adressant aux jeunes présents : “Les sujets abordés au cours de cette journée doivent être pour vous un support de réflexion au sein de vos classes et je vous remercie, ainsi que tous les enseignants, pour votre présence et l’attention que vous avez porté aux courts-métrages et aux messages qu’ils souhaitaient faire passer.”

21 DA

1

21 DA

ACTION

GE •A N

AGEN

Pour le droit à la différence

Annabelle Duval-Le Squère, chargée de mission handicap au sein du CCAS, des enfants du CME et des représentants des classes présentes ont remis le Trophée à L’acteur de “Zcuse-nous” Sando Funtek.

650

écoliers et collégiens de Carquefou et des jeunes des établissements de l’APAJH 44 ont assisté dans le Théâtre de la Fleuriaye à la projection de courts métrages sélectionnés pour l’occasion par l’équipe de Mouviz Festival : un Mouviz Jeunesse sur le thème “Tous différents”.

L’APAJH 44 contribue, depuis sa création en 1988, à aborder et soutenir la cause des personnes en situation de handicap. A travers les 16 établissements et services qu’elle gère, elle s’efforce de proposer une intégration globale aux enfants et adultes qu’elle accueille. “Une manifestation comme Mouviz Jeunesse engendre un travail dans les classes qui permet de changer le regard que les jeunes portent sur l’accueil des gens différents” explique Rémi Turpin, président de l’APAJH 44. Parce que le droit à la différence donne à chacun des individus le droit d’être regardé simplement comme un citoyen, il assure ainsi la liberté et l’égalité de la personne humaine audelà de sa différence.

Six films étaient présentés le matin aux élèves de CM1, CM2, 6e et 5e et six autres films étaient projetés l’après-midi aux enfants de CP, CE1 et CE2 : les sélections étaient adaptées aux tranches d’âge, mais tous abordaient à leur manière les notions de différences et de discriminations. A l’issue des projections, les enfants étaient invités à voter pour leur court-métrage préféré et ainsi décerner leur prix Coup de cœur : “Coming out” d’Olivier Ayache-Vidal et “Un regard” d’Alexis Mallet ont été récompensés et applaudis avec ferveur. A noter le prix spécial du Conseil Municipal Enfants qui avait souhaité participer à la manifestation en visionnant la semaine précédente les courts-métrages des CM1/5e et qui ont attribué leur récompense à “Zcuse-nous” de Chad Chenouga, en présence de l’acteur Sando Funtek qui s’était déplacé pour recevoir le prix.

Les Services Techniques de la Ville ont apporté leur contribution à la réussite de la manifestation en créant et réalisant les Trophées qui ont été remis aux trois lauréats. Contribution très appréciée par Nathalie Gaté (ici en présence de Rémi Turpin) et toute l’équipe du CCAS. 27

Carquefou Mag N°74


PAROLE AUX ÉLUS

Quelques mois ont passé depuis les élections municipales. Le travail a commencé que cela soit avec la mise en place des commissions municipales, la tenue de premiers conseils municipaux, la réunion de groupes de travail thématiques. Les nouveaux élus se sont complètement investis dans leurs différentes missions, encadrés par les plus anciens. Le programme pour lequel nous avons été élus a commencé à être mis en place pour que dans 6 ans nous puissions l’avoir complètement réalisé. C’est un des engagements de notre campagne. Dans les mois à venir d’importantes phases de concertation vont vous permettre de vous exprimer sur le projet urbain. N’hésitez pas à venir donner votre avis. Le partage fait aussi partie de notre programme ! Ce projet urbain largement concerté entend contribuer au développement harmonieux de notre ville tout en respectant ce qui en fait son attractivité, c’est-à-dire un cadre de vie prisé. Ce projet urbain est porteur de sens dans la mesure où il conditionne la vie des Carquefoliens actuels et à venir. Claude Guillet, Véronique Dubettier-Grenier, André Cerclier, Nathalie Gaté, Yvon Vincent-Morgat, Véronique Bouet, Olivier Deschanel, Françoise Pichon-Tuquet, Patrick Rossignol, Bernard Berthelot, Brigitte Corre, Claudine Chopelin-Rappenne, Edwige Brachu, Mickaël Cadot, Catherine Coupaye, Jean-Marie Bidet, Stéphanie Castelin, Benjamin Guerriau, François Vouzellaud, Patrick Barau, Sylvie Bertel, Karine Courtois-Maisonneuve, René Prat, Catherine Nedelec, Dominique Anée, Mireille Galbrun

SOUTIEN ACTIF AUX ÉLUS DE GAUCHE C’est un vrai projet pour tous les habitants de la commune que la liste “un nouveau souffle pour Carquefou” vous avait présenté. Un projet que certains ont jugé insuffisamment concret. Sans doute! Mais nous étions déterminés à associer les Carquefoliens à l’élaboration d’un programme détaillé, correspondant aux attentes et aux besoins de tous. Nous n’avons pas renoncé à mettre en œuvre ce projet porté par une équipe de personnes engagées dans la vie associative… dans la société civile… dans les partis politiques… et non pas en référence à “un dogmatisme politicien et partisan”. Nous avons entendu Monsieur le Maire dans sa déclaration d’investiture, il a affirmé vouloir travailler avec les élus d’opposition, qu’il considère comme de véritables conseillers municipaux, dans un esprit constructif. Nous sommes prêts ! Prêts à mesurer cette volonté, prêts à nous laisser convaincre qu’il n’y a pas moins de “social” à Carquefou et que personne n’a le monopole de la solidarité.

Néanmoins, nous avons besoin de tous ceux qui, comme vous, porteurs des valeurs de gauche et soucieux de l’intérêt général, voudront bien se mobiliser. Vos témoignages, vos réflexions rendront plus pertinentes nos interventions dans les commissions de travail. L’association “Carquefou avec vous” est déjà en ordre de marche pour vous accueillir et vous offrir des moyens d’expression. Cette association a aussi la volonté claire de nous soutenir activement, d’être le relais de nos positionnements dans l’opinion publique. Nous l’en remercions et vous appelons à la rejoindre. Contacts : carquefouavecvous@wanadoo.fr ou elusdegauche@carquefou.info Les Conseillers Municipaux de Gauche

NOUVEAU DÉPART ! L’association Encore Plus Pour Carquefou poursuit son action. Riche de ses échanges avec vous, elle se veut encore plus présente pour Carquefou. Nous sommes au cœur de vos préoccupations, toujours sur le terrain et plus soudés que jamais pour soutenir nos élus Isabelle Bronnec et Jean Trehin au Conseil Municipal. Notre nouveau Président, Hervé Salmon ainsi que les membres de l’association sont à votre disposition pour maintenir le lien créé pendant ces dernières élections. Nous avons eu le plaisir ces derniers jours, de voir les feux de l’actualité nationale portés sur des projets que nous avions proposés, comme par exemple celui du permis de conduire pour les jeunes, financé en partie par la mairie avec des contreparties citoyennes. Ces témoignages de succès nous confortent encore plus dans notre engagement et dans notre idée que bien des pistes de développement restent à explorer pour qui veut éviter l’immobilisme. A très bientôt. Vos élus, Isabelle Bronnec et Jean Trehin

28 Carquefou Mag N°74


SENIORS

Aurélie Barthélémy, au service

des seniors

Les seniors représentent actuellement pas moins de 16% de la population française. A Carquefou, ils sont près de 2 700. Des hommes (46,5%), des femmes (53,5%) qui, à l’heure souvent de la retraite, doivent réinventer leur vie. Un changement de cap pour un nouveau départ que se propose d’accompagner Aurélie Barthélémy, la toute nouvelle animatrice du service des seniors.

T

itulaire d’un Diplôme d’État relatif aux fonctions d’animation, Aurélie Barthélémy vient de rejoindre le service des Seniors du CCAS (Centre Communal d’Action Sociale). Un service regroupant trois pôles (aide à domicile, portage de repas, animation) placés sous la responsabilité de Patricia Le Roux et entièrement dédiés aux personnes âgées de plus de 60 ans, dont elle devient l’animatrice. Là, forte d’une expérience qui l’a conduite à exercer dans des structures médicalisées ou maisons de retraite du secteur privé ou associatif de la région parisienne, elle met aujourd’hui son enthousiasme et sa fraîcheur au service des Seniors.

Un poste à temps partiel pour une mission d’envergure que la jeune femme, originaire de Sainte-Luce-sur-Loire, aborde sereinement. “Dans un premier temps, il s’agit de pérenniser, d’animer et de coordonner les activités déjà en place, à l’image du cyber-senior, particulièrement prisé. Il faut ensuite les développer : consolider l’existant (un perfectionnement en informatique est d’ores et déjà au programme de l’an prochain), élargir l’offre (proposer par exemple des conférences sur la prévention du vieillissement, organiser des cours de gymnastique…). Cela implique d’avoir analysé les attentes, d’être à l’écoute de ceux qui participent déjà aux animations proposées, et d’aller au devant de ceux qui hésitent encore à s’y associer.” Une volonté d’aller à la rencontre dont elle a fait sa priorité. “Nous touchons actuellement près de 2 700 seniors, des personnes inscrites sur les listes électorales ou qui spontanément se sont fait connaître. Or, même si les services d’aide à domicile et de portage des repas nous permet-

Aurélie Barthélémy, la toute nouvelle animatrice du service des seniors. C’est au centre communal d’action sociale qu’elle accueille les aînés, en attendant peut-être de pouvoir disposer d’un lieu spécifique à ses permanences.

tent de faire le lien, bon nombre de seniors restent encore en retrait jusqu’à créer parfois une situation d’isolement.” Pas franchement bon pour le moral, pas top non plus en cas d’urgence. “C’est parfois difficile de faire le premier pas. A chacun son histoire, à chacun son vécu, charge à moi de les mettre en confiance. L’essentiel est de (re)créer le lien social, ne serait-ce que pour pouvoir être réactif, comme en cas d’alerte plan canicule dont je suis également la référente.” Identifier les gens pour mieux les réunir et leur offrir des animations ciblées, par tranche d’âges(1) mais sans s’écarter des autres : Aurélie est prête à relever le défi. “J’aimerais faire en sorte que tous deviennent force de proposition, acteurs de leurs désirs, faire que les générations se rejoignent, à l’image de ce qui s’est déjà fait pour le cyber-seniors installé dans les locaux de la structure jeunes, ou dans l’esprit de ces équipes mixtes (jeunes/seniors) réunies pour la fête du jeu. On peut adorer le rami et s’amuser à la Wii ! A terme, j’aimerais d’ailleurs proposer des animations ponctuelles parallèles au calendrier scolaire pour développer encore les partenariats, avec les écoles, les structures, les associations.” Un programme qui témoigne de son engouement, de son plaisir à évoluer avec et pour les seniors. “J’avoue me sentir dans mon élément. Une question de feeling !” Contact : Animation seniors, CCAS de Carquefou 02 28 22 20 15. (1) 34% des seniors ont entre 60 et 64 ans, 38% entre 65 et 74 ans, 28% ont plus de 75 ans, notamment des femmes.

29 Carquefou Mag N°74


CLIN D’ŒIL

Médailles de la Ville pour les anciens élus du précédent Conseil Municipal : Claude Guillet souhaitait ainsi “mettre l’accent sur leur parcours d’élus et leur engagement au service du public”.

Dîner guinguette à Port Jean : une nouvelle occasion pour près de 400 participants de tous âges de partager un moment de convivialité dans un cadre bucolique, au son de l’accordéon et des musettes.

Les Rencontres Chorales, lancées en 1992 avec quelques classes, regroupent maintenant toutes les classes élémentaires publiques, soit 950 élèves. Les concerts donnés à la Fleuriaye récompensent le travail assidu réalisé tout au long de l’année avec les enseignants, en collaboration avec Chantal Pautrot, Professeur de l’École Municipale de Musique qui apporte ses compétences techniques.

Fête des Voisins : plus de 70 lieux de rassemblements cette année (41 en 2006 et 54 en 2007) : records de convivialité et de chaleur humaine battus malgré la pluie.

Fête du Jeu : le jeu pour tous, sous toutes ses formes, partout et gratuit ! Un programme varié qui a séduit de nombreux joueurs de tous les âges. En photo, les participants au tournoi de Pokémon organisé par les enfants du CME.

30 Carquefou Mag N°74


BIENVENUE LE COMPTOIR DU GOÛT’THÉ

État-Civil MARS NAISSANCES • Mathis COTTINEAU • Victor BURET-ELIE • Sulian VIRFOLET • Simon DURET • Noah CATROUX • Wacil SDIRI • Charline OGER • Lily BRIZAIS • Héloïse BELAUD • Paul SCHMITT • Romain PICOT • Léonie MOULET • Louis BOURE • Mariadja NDORAM • Enzo ROGER-ARZOUMANIAN • Oscar TOLFTS • Lovane NAUD-LARCEBAL MARIAGES • Anthony LÉAUTÉ & Élodie PICHOT • Patrick RAULT& Brigitte ROLLAND DÉCÈS • Henriette LE STANG veuve GOUDY • Madeleine DURAND veuve GOUY • Albertine BROSSAIS veuve MARTIN • Marguerite THÉARD • Madeleine BRETESCHÉ veuve BLANC • Evelyne COUTURIER épouse VENARA

AVRIL NAISSANCES • Noémie BARRÉ • Antoine GASCON • Nila PONNET • Nathaël DAGNAUD • Tania GAMEIRO CASQUINHA • Titouan TROCHE-RENOUX • Clémence CEBRON • Maëlle LAUGIER • Antoine FELISAZ • Robin SCHREIBER • Soen CHAUSSEPIED • Matthieu HIDDEN • Paulin PASSOS • Charlotte HAZARD MARIAGE • Paul GRATAS & Cécile NIZOU DÉCÈS • Antoinette BERNARD veuve MOUSNIER • Michel LE GRAND • Irène LUNEAU veuve MONNOIR • Jean CRESPEL • Gérard FRAGNIER • Mélanie GOUY veuve HUBERT • Guy LANGLAIS • Marcelle MARCHAND veuve RETIERE

Brasserie - salon de thé - épicerie fine

MAI NAISSANCES • Luana GUÉRIN • Sarah CORBET • Jade GASNIER • Maëlle BARREAU • Maïly BERTAUD • Thibault LEBLANC • Louka JINVRESSE • Maéva LELIEVRE • Cléa VISONNEAU • Tito KERDUEL-BIDANGE • Louise COFFIN • Lohan FKAIER • Gabin CHAUVIER • Ethan CHÉRUET • Lorenzo MARETTI • Jullian BARRANGER-DEMANET • Augustin DELANSORNE MARIAGES • Sandy JOLLY & Céline HERVÉ • Grégory BLANCHARD & Julie JOUAN • Julien DEBIEU & Mélanie THOMAS • Bernard MARCHAIS & Jacqueline RENAUD • Thierry DELBOS & Sandrine LEROUX • Pierre MAVOUNGOU MAKAYA & Audrey THIODET • Tony COUTHOUIS & Houria GHEMIT DÉCÈS • Christian CHESNEAU • Léone PÉROCHAUD veuve CHÉNARD • Franck CHOQUET • Madeleine JOLIVET veuve BOURDON • Lucie LEBERT veuve MARCHAND • Marcel DURAND • Jocelyne LABILLE épouse FOULONNEAU • Angèle FANNI veuve BORG • Pascale VINET épouse LACORRE • Joseph DADILLON • Jean CHAILLOU

10, place Saint Pierre Tél. : 02 28 23 24 56 Ouvert du mardi au samedi de 9 h à 18 h 30 Accès wifi

CABINET DE RELAXOLOGIE Moïra bien-être : relaxation, détente, massages, soins anti-stress. 11, boulevard Ampère - Porte 16 Bât. A à La Fleuriaye Tél. : 02 40 50 85 40 moira.bienetre@orange.fr www.moira-bien-etre.fr Sur RDV du lundi au vendredi de 10 h à 19 h

CHRISTINE H Gymnastique adaptée et détente corporelle à domicile, en institut, en entreprise. Tél. : 02 40 68 90 24 - 06 42 05 49 37 contact@christine-h.com www.christine-h.com

SERVICE GRATUIT DE RAMASSAGE DES ESSAIMS D’ABEILLES L’association Sanitaire Apicole de LoireAtlantique, en collaboration avec le S.D.I.S., a mis en place un service gratuit de récupération des essaims d’abeilles. Il suffit d’appeler les pompiers (18) ou le 06 11 15 18 22 et un bénévole se chargera de trouver dans les meilleurs délais un apiculteur qui viendra gratuitement récupérer l’essaim gênant. L’abeille est utile et protégée par la loi. Seules les abeilles seront récupérées par les apiculteurs, à l’exception de tout autre insecte (guêpes, frelons, bourdons…).

EN 2008, CAF ET IMPÔTS, UNE SEULE DÉCLARATION ! En 2008 et pour la première fois, les allocataires bénéficiaires de prestations sous condition de ressources, n’ont plus à déclarer leurs ressources à la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) pour percevoir leurs allocations. Dorénavant, pour simplifier les démarches administratives, les informations relatives aux revenus seront transmises directement par l’administration fiscale. Attention, pour ceux qui ne sont pas imposables et reçoivent des aides de la CAF : il est préférable qu’ils remplissent eux aussi une déclaration de revenus aux impôts pour bénéficier d’une mise à jour automatique de leurs droits. Nouveau calendrier du calcul des droits Cette simplification mise en place cette année modifie le moment où les prestations sont calculées. Jusqu’à présent, le calcul des prestations s’effectuait au 1er juillet. A partir de 2009, c’est l’année civile qui sera prise en compte pour l’examen des droits aux prestations. Une fois établi, le montant des prestations restera identique du 1er janvier au 31 décembre, sauf si un changement de situation est signalé (perte ou reprise d’emploi, naissance, séparation…). 2008 : année de transition En 2008, les allocataires n’ont aucune démarche à faire auprès de la CAF. Pour cette année, leurs droits sont maintenus à l’identique entre juillet et décembre 2008, sauf s’il existe un changement de situation familiale ou professionnelle. La CAF prendra contact, en novembre 2008, uniquement avec les allocataires pour lesquels des compléments d’informations aux renseignements déjà fournis par l’administration fiscale sont nécessaires. En savoir plus… www.caf.fr - www.caf-cplusimple.fr



Carquefou Magazine n°74 (Juillet-Août 2008)