Issuu on Google+

2013 •

-GUIDE DES parcs- e t j a r di n s •

La nature, BIARRITZ ET VOUS •


- S O MMA I RE Biarritz, CÔ TE ET NATURE Biarritz Ville fleu rie Promenades li ttorales Promenades au x jardi n s Promenades au x lacs Aires de jeu x La gestio n di ffé ren cié e La natu re en scè n e Carte des parcs & jardi n s

Direction de la Communication Ville de Biarritz - 2013. www.biarritz.fr Conception graphique : Arcil Design – La colorimétrie des photos a été revue pour les besoins de la maquette. © Laurent Garcia, Pascal Le Doaré, Laurent Masurel, Kevin Métallier

2

3

04-05 06-07 08-09 10-15 16-23 24-25 26-27 28-29 30-31


Biarritz, côte et nature

Biarritz, coast and nature The history of Biarritz’s gardens is linked to the adventures of the great 18th century explorers and botanists, whose exotic discoveries in Asia and the Americas naturally found their place in the gardens of eccentric and opulent villas. The town has a steep coastline, lush wooded areas, wide alleys, and impressive sea and mountain views. From hortensia covered hills to wooded areas with tamarix, from the magnificent Domaine de Françon to natural lakeside areas, Biarritz manages to respectfully combine the improbable of urbanity and nature.

Biarritz, mar y naturaleza

Biarritze, itsasbazterra eta izadia

La historia de los jardines de Biarritz está ligada a los exploradores y botanistas del siglo XVIII cuyos exóticos descubrimientos en Asía o América vinieron a embellecer los parques de las opulentas y excéntricas villas de nuestra ciudad. Su litoral escarpado, cuenta con una fuerte cubierta boscosa y amplios paseos desde donde se aprecia el mar y las montañas vascas. De la colina con hortensias a los bosques de tamarindos, de la magnífica finca de Françon a los espacios naturales que rodean sus lagos, Biarritz logra mezclar de forma respetuosa urbanidad y naturaleza.

Biarritzeko baratzeen historia XVIII. mendeko esploratzaile eta botanista handien balentriei lotua da, hauen aurkikuntza exotikoek Asia edo Ameriketan toki bat atzeman dute naturalki villa oparotsu eta xelebreetako parkeetan. Itsasoaren aldetik, hiriak itsasbazter patartsua, euskal mendi eta itsasora ematen duten kontenplazio ihesladiak eskaintzen dituzten pasabide zabal eta paisaia oparotsua agertzen du. Hortensia muinotik ehun urteko milazka zuhaiztietara, Françon eremu zoragarritik honen lakuak mugatzen dituzten natura guneetara, Biarritzek lortzen du, errespetu osoz, batzutan sinesgaitza dirudien hiria eta izadiaren arteko ezkontza.

L’histoire des jardins de Biarritz est liée à l’aventure des grands explorateurs et botanistes du XVIIIe siècle, dont les découvertes exotiques en Asie ou aux Amériques ont naturellement trouvé leur place dans les parcs des villas excentriques et opulentes du gotha mondain. Certaines essences deviendront ainsi emblématiques de la cité balnéaire basque, comme le pin maritime, introduit par Napoléon III, le platane et le pin parasol, originaires de Méditerranée, sans oublier l’omniprésent tamaris d’Afrique. Au début du XXe siècle, c’est un style moins ostentatoire qui s’impose avec la mise en place de massifs de fleurs où dominent roses, glycines et hortensias, à l’abri de haies brise-vent de tamaris et de pittospores. Aujourd’hui, Biarritz se nourrit de ses contrastes, et cultive un patrimoine naturel authentique, fragile et exceptionnel.

Côté mer, la cité révèle une côte escarpée, paysage luxuriant de bosquets et de larges allées offrant des échappées contemplatives sur l’océan et les montagnes basques. Véritable ville-musée embellie par une mise en lumière théâtrale, Biarritz métisse les références d’hier et les influences de demain pour des espaces naturels réinventés, à vivre au présent. Côté jardin, elle surprend par la richesse de son patrimoine forestier et floral. De la colline aux hortensias aux bosquets de tamaris centenaires, du magnifique domaine de Françon aux espaces naturels qui bordent ses lacs, Biarritz réussit, avec respect, le mariage parfois improbable de l’urbanité et de la nature.


B i a rri t z V ille f l e u r i e •

L e s j a r di n s e n c h i f f r e s

145 hectares gérés par le Service des Jardins 250 lieux entretenus 80 espaces fleuris 9 425 arbres dont 1 800 arbres d’alignement Labellisée 3 fleurs et candidate à une quatrième fleur en 2013, la ville compte 145 hectares de parcs et de massifs arborés et fleuris. Un patrimoine végétal savamment composé et entretenu par le Service municipal des Jardins qui travaille au quotidien à embellir le cadre de vie de la station, dans une démarche de développement durable. Choix des essences, plantations, tailles... Chaque massif décline sa palette de couleurs, qui change deux fois par an, en hiver puis au cours d’une campagne de fleurissement estivale. Au printemps, les portes ouvertes des serres municipales initiées par le comité des maisons fleuries sont l’occasion pour le Service des Jardins de présenter au public ses créations uniques.

19 000 plantes annuelles pour l’été 2013 en 115 variétés différentes 21 000 plantes bisannuelles pour l’hiver 2012-2013 en 38 variétés différentes 6 276 m2 de surface pour le centre horticole qui comprend 2 serres et une ombrière 1 860 arbres plantés depuis 2007 en 100 variétés différentes 26 300 arbustes plantés depuis 2007 en 450 variétés

Biarritz, a town in blossom

Biarritz ciudad florida

Biarritze hiri loratua

A designated 3-flower (and soon perhaps a 4-flower) ‘‘ville fleurie’’, the town has 145 hectares of parks, wooden and flowered areas. This heritage is skilfully arranged and maintained by the local parks department, which constantly works to make the resort’s surroundings ever more beautiful as part of a sustainable development programme. Choosing varieties, planting, pruning... Each flowerbed has its own pallet of colours, which changes twice a year, in winter, then blossoming in the summer months. In the spring, the open days at the municipal greenhouses are the occasion for the parks department to show its unique creations to the public.

Titular de 3 flores y candidata a la cuarta en 2013, la ciudad cuenta con 145 hectáreas de parques y macizos arbolados y floridos. Un patrimonio vegetal sabiamente constituido y mantenido por el Servicio Municipal de Jardines que trabaja para ornamentar el marco de vida de la estación balnearia siguiendo una estrategia de derecho sostenible. Elección de especies, plantaciones, podas... Cada macizo, con una explosión de colores, se renueva dos veces al año, en invierno y en verano. En primavera, las sesiones de puertas abiertas de los invernaderos municipales brindan al Servicio de Jardines la oportunidad de presentar sus creaciones únicas.

3 lore labelizaturik eta laugarren baten lortzeko hautagai 2013an, hiriak 145 hektarea parke eta zuhaitz eta lore multzo dauzka. Garapen iraunkorra zainduz, hiriko bizi ingurunea edertzeko egunero jardun duten Herriko Baratze Zerbitzuek jakinduriaz antolatu eta mantendu landare ondarea. Esentzien hautua, landaketak, mozteak... Multzo bakoitzak, urtean bi aldiz, neguan eta udako loretze kanpaina baten kari, aldatzen den bere kolore sorta erakusten du. Udaberrian, etxe loratuen batzordeak abian ezarri herriko berotegien ate irekitzeek, Herriko Baratze Zerbitzuei publikoari sorkuntza bakunak erakusteko parada eskaintzen diete.

7


P ro m e na d e s li t t o ra l e s •

De la pointe Saint-Martin aux plages d’Ilbarritz, le littoral biarrot est une invitation permanente à la flânerie océane, alternant falaises boisées et jardins structurés, composés pour l’essentiel d’arbres emblématiques -à l’image des tamaris centenaires, rares arbustes résistants aux tempêtes et aux embruns- de pittospores (Pittosporum,) d’hortensias, de plantes vivaces et d’herbacées. Cette continuité paysagère, caractéristique de Biarritz, sublime les perspectives sur l’océan, dans une mise en scène soignée et respectueuse de l’environnement.

Coastal walks

Paseos por la costa

Itsasbazterreko ibilaldiak

Biarritz’s coastline is a permanent invitation to take a stroll by the ocean, alternating wooded cliffs with structured gardens, mostly consisting of emblematic trees: hundred-year old tamarixes, rare storm and seaspray resistant bushes, and perennial plants. This continuity of landscape provides sublime sea views in an immaculate and environmentallyfriendly setting.

El litoral de Biarritz es una permanente invitación al paseo al alternar acantilados arbolados con jardines ornamentados con especies emblemáticas: centenarios tamarindos, uno de los pocos arbustos capaz de soportar tormentas o de desarrollarse en el aire salado de nuestras costas y plantas vivaces. Esta continuidad de paisaje crea vistas sublimes del mar en una puesta en escena cuidada y respetuosa con el medioambiente.

Biarriztar itsasbazterrak etengabeko gomita luzatzen digu goxoan ibiltzeko, labar oihantsuak eta gehien bat zuhaitz enblematikoz – ehun urteko milazken gisara, ekaitzei eta itsas langarrei aurre egiten dieten zuhaixka bakanak, landare bizikor eta belarkiez osatu baratze egituratuak aldizkatuz. Adierazgarri den paisaia jarraipen honek, itsasoari buruzko perspektibak sublimatzen ditu, ingurumena errespetatuz.

L e s J a r di n s d u bo r d d e m e r

L e s j a r di n s du Musée de la Mer

Les jardins de la Grande plage s’ouvrent sur l’Atlantique en plein cœur de la ville. Bordées par de magnifiques tamaris, des mûriers et des massifs ornementaux d’arbustes et de plantes vivaces, ses allées occupent une place prépondérante dans la composition urbaine et la distribution des vues sur l’Hôtel du Palais, le Casino Art Déco et la rotonde du Bellevue.

Le bâtiment au toit et aux murs végétalisés se fond dans un ensemble paysager qui couvre le promontoire de l’Atalaye, prolongeant ainsi l’ancien cheminement du bord de mer. De superbes tamaris centenaires y côtoient pittospores et fusains du Japon (Pittosporum tobira, Euvonymus japonicus) œillets marins (Arméria maritima), et criste marine (Crithmum maritima). Depuis le plateau de l’Atalaye, un point de vue exceptionnel offre un panorama à 360° du Phare de Biarritz jusqu’à l’Espagne.

La Colline aux hortensias enrichie entre 2008 et 2012 de plus d’un millier de plants d’Hydrangea de 13 variétés différentes, met en vedette cette espèce résistante, emblématique de Biarritz, qui offre en été un fleurissement somptueux. Le Rocher du Basta îlot de roche végétalisé, accessible à pied par un pont de pierre, relance la promenade du bord de mer vers le sud, via le Port des Pêcheurs, le Rocher de la Vierge, et le Plateau de l’Atalaye. Profusion de massifs d’hortensias et de bosquets de tamaris. Le Port-Vieux marque la rupture entre un environnement urbain et un paysage de falaise. Passée la Villa Belza, on découvre la perspective de la Côte des Basques. Un projet d’aménagement du site entend réintroduire une nature disparue avec le confortement des falaises. Il prévoit des accès et des promenades réservés aux piétons qui permettront de cheminer le long de l’océan. Les promenades océanes permettent ensuite de poursuivre l’errance côtière vers les plages du sud, depuis la Milady jusqu’à Ilbarritz, en limite de Bidart.

L e s j a r di n s de l’Océan L’architecte de la Cité de l’Océan a souhaité un ensemble paysager sur 4 hectares, face à l’océan, avec une recherche permanente d’intégration au site. Les principes mis en œuvre sont ici l’utilisation de groupes de plantes avec de grands aplats monochromes, aux contours modernes. La vague végétale qui prolonge le bâtiment vers l’océan est ainsi créée avec une dominante de graminées : roseaux de Chine (Miscanthus sinensis « Graziella »), herbe aux écouvillons (Pennisetum villosum) et Ophiopogon Noir (Ophiopogon planiscapus « Nigrescens »). Au sud du bâtiment, de vastes massifs arbustifs -pittospores et tamaris- marquent la limite visuelle avec le golf. Pour compléter l’ensemble, une « prairie océane » accompagne cet aménagement d’une étonnante biodiversité.


P ro m e na d e s au x ja rdi n s •

Derrière le Biarritz balnéaire des grandes propriétés construites face à l’océan, des parcs et des domaines opulents séparés par des champs agricoles, des pâturages, des forêts ou des lacs, il existe une « ville à la campagne » dont les jardins contribuent à tisser la trame d’une vie sociale très forte. Abrités à l’intérieur de la cité, protégés des vents violents et des embruns, des végétaux délicats -érables du japon, camélias, rhododendrons, azalées, fougères arborescentes- composent leur propre décor. Les mutations successives du centre-ville, du quartier Jules Ferry ou la réhabilitation d’espaces naturels comme le Lac Mouriscot ou le Lac Marion participent de ce mouvement paysager de reconquête du riche patrimoine végétal biarrot.

Garden walks

Paseo por los jardines

Ibilaldia baratzeetan

Behind the large estates built facing the ocean, parks and opulent homes separated by fields, grazing land, forests and lakes, there is a ‘‘town in the country’’ whose gardens contributed to creating closely knit communities. Nestling inside the town and protected from the strong winds and sea-spray are delicate plants: Japanese maple, camellia, rhododendron, azalea, ferns. The successive transformations of the town-centre, the Jules Ferry district and the rehabilitation of natural spaces, like Lake Mouriscot or Lake Marion contribute to recovering the town’s rich plant heritage

Tras las esplendidas mansiones de línea de costa separadas por campos, pastizales, bosques o lagos, existe un «pueblo» donde los jardines han contribuido a tejer la trama de una rica vida social. Protegidos dentro de la ciudad, y al abrigo de violentos vientos y del aire del mar, existen delicadas especies: - arce de Japón, camelias, rododendros, azaleas, helechos arborescentes. Las sucesivas mutaciones que afectan al centro, y más concretamente al barrio Jules Ferry, o la rehabilitación de espacios naturales como es el caso del Lac Mouriscot o el Lac Marion contribuyen a reconquistar el rico patrimonio vegetal de la ciudad.

Itsasoari begira eraikiak diren etxe handi, laborantza soroek, alhagiek, oihanek edo lakuek bereizten dituzten parke eta eremu oparotsuen gibelean, « hiri bat baserrian » badago, eta honen baratzeei esker bizi sozial oso azkar baten bilbe bat ehuntzen da. Hiriaren barnealdean aterbeturik, haize bortitz eta langarrez babesturik, landare delikatu batzuk – aztigar japoniarrak, kameliak, errorizak, azaleak, iratze zuhaizkarak - haien dekoratu propioa osatzen dute. Hiri barneko, Jules Ferry auzotegiko aldaketak edo Mouriscot Lakua edo Marion Lakua bezalako natura eremuen berritzea, biarriztar landare ondare aberatsaren birkonkista paisaia mugimendu horren parte dira.

Le jardin public

11


Le jardin public (Square Pierre Forsans)

Le parc Notre Maison

Aménagé en 1903 en face de l’ancienne Gare du Midi, ce jardin accueillait autrefois les nouveaux arrivants à Biarritz. Il a conservé le charme des squares anciens et beaucoup de ses arbres ont atteint leur limite d’âge. La plupart des tilleuls ayant été balayés par la tempête de 2009, le jardin public sera entièrement réhabilité dans un avenir proche.

Pour embellir l’agrandissement de la maison de retraite, une collection de 20 cerisiers à fleurs, une mini-colline aux hortensias (80 pieds de 11 variétés) et une roseraie de 300 rosiers ont été plantés, tandis que les cèdres, érables, magnolias et tulipiers étaient repositionnés. Au cœur du pavillon Alzheimer, un jardin thérapeutique a été réalisé avec une fonction d’aide aux soins : stimulation de la mémoire affective, accès aux mémoires sensorielles. En complément, un jardin des 5 sens est en cours de réalisation pour l’accueil des visiteurs ou des résidents qui ne peuvent accéder au parc pour des raisons de motricité.

Le parc Mazon Le jardin Lahouze

Le jardin des Rocailles

Créé par la Ville en 2000 sur les ruines d’un ancien réservoir en pierre qui alimentait les thermes salins au début du XXe siècle, cette zone humide alimentée par une source s’est métamorphosée en un jardin de plantes hygrophiles. Sur l’ancien réservoir se dresse un château russe de conte de fées conçu pour les jeux d’enfants. Une collection d’arbustes à fleurs (glycines, photinias, millepertuis, agapanthes) égaye le décor de pierre.

8 000 m2 d’espaces verts cheminent en cascade depuis la Villa des Rocailles jusqu’au conservatoire, autour d’un vaste jardin reliant l’ensemble des équipements (médiathèque, écoles, conservatoire). Dans la continuité de la placette plantée de pins parasols, une série de larges gradins de pierre permet de rejoindre le niveau inférieur où dominent les chênes-liège, les massifs de fleurs, de cistes et de sauges.

12

Un parc de « cœur de ville », très apprécié des habitants du quartier, et notamment des enfants de 2 à 12 ans qui bénéficient de deux aires de jeux (voir aussi page 17). Totalement rénové en 2006, ses allées sont désormais entièrement accessibles aux handicapés, aux personnes à mobilité réduite et aux poussettes. Un bosquet de tilleuls offre un espace ombragé tandis qu’azalées, rhododendrons, roses et plantes vivaces habillent le jardin. Le fronton, également rénové, est le théâtre d’épiques parties de pelote basque.

La Villa Natacha La Villa Natacha et son parc public dévoilent une superbe collection d’hortensias, un jardin parfumé avec sa collection de magnolias et d’hedychium.

13


L e s j a r di n s d e q u a r t i e r s

La place Jules Labat

Le square Bon Air

Le square Jean-Baptiste Lassalle

Placette située derrière les commerces du quartier Saint-Martin et point de convergence entre quatre rues, où des bancs bordés de tilleuls sont implantés.

Ce square a été créé en 1997 pour agrémenter le quartier Bon Air, attenant au centre-ville. Il propose des jeux pour enfants et une zone de repos ombragée avec des bancs. Situé sur une placette au croisement de plusieurs ruelles, il constitue un lieu de vie pour ce quartier peu végétalisé.

Ce square nommé en hommage à un illustre sauveteur biarrot domine les falaises Beaurivage, sur le littoral sud de la ville. Lieu traditionnel de rendez-vous des boulistes biarrots et des amateurs de couchers de soleil, il offre une vue exceptionnelle sur la côte basque.

Le square Ferdinand Hirigoyen

Le square Lavache

Au cœur du quartier Saint-Charles, au nord de la ville, ce parc qui porte le nom d’un ancien maire de Biarritz (1929-1941) vient d’être réhabilité en 2012. L’objectif a été de compléter la partie végétale existante, de rénover et de moderniser l’aire de jeux. À noter la plantation récente d’une collection de cerisiers, avec 25 nouveaux arbres.

Le square jouxte l’école maternelle Larochefoucauld, dans le quartier nord de la ville, avec une aire de jeux et quelques bancs à l’ombre. Il porte le nom des frères Lavache, résistants biarrots tués en juillet 1944.

Le jardin Labordotte Jardin créé pour le quartier Labordotte, construit en 2002. En plus des parcelles engazonnées aux pieds des bâtiments, il offre quelques zones de repos ombragées et des floraisons éparses de massifs d’arbustes et de plantes vivaces.

Le lavoir Foch « vallon des fougères » Cet espace d’environ 1000 m², planté de platanes et d’érables, a été recomposé autour de l’ancien lavoir avec l’idée de créer un espace vert de quartier aux pieds des différentes copropriétés. Le site dispose de vastes citernes enterrées, alimentées par plusieurs sources, qui fournissent un volume d’eau naturel et gratuit aux services de la ville. Un jardin d’ombre, vallonné et planté d’une collection de fougères arborescentes originaires d’Australie et du Chili. Ces plantes préhistoriques, d’une incroyable beauté, semblent créer une architecture végétale en constante évolution.

Le jardin de la Négresse Ce jardin se situe en contrebas du quartier la Négresse et dispose d’une aire de jeux étalée sur quatre niveaux. Bordé par de magnifiques chênes, il offre une ombre très appréciée par les usagers en période estivale.

Le square Pétricot Ce square représente un lieu de rencontre et d’échanges pour les résidents du quartier Pétricot depuis 2001, suite à la construction de la maison des associations, attenante au square. Terrain de jeux et fronton.

Le square André Lafaille Situé contre l’école primaire des Thermes Salins, dans le quartier nord de la ville, cet espace vert d’agrément a été réhabilité en 2011.

Le jardin de la Négresse

14

15


P ro m e na d e s au x l ac s •

His t oi r e s d ’ a r b r e s P r o m e n a d e a u l a c M a r io n Avant de sombrer dans l’oubli, le lac Marion était au XIXe siècle l’un des lieux de promenade les plus courus de Biarritz. Lorsque la Ville lance sa réhabilitation (1996), elle découvre une richesse végétale exceptionnelle avec plus de 250 espèces de végétaux, de la flore aquatique aux espèces forestières, avec notamment 36 variétés d’arbres. L’architecte paysagiste Gilbert Samel y réalise des espaces attractifs et respectueux de l’environnement : pontons, sous-bois, clairières, verger et jardin de curiosités végétales. Aujourd’hui, le lac Marion a retrouvé sa vocation de halte champêtre à quelques pas de l’océan et du centre-ville.

Lake Marion walk

Paseo por el Lago Marion

Ibilaldia Marion lakuan

Before its decline, Lake Marion was in the early 19th century one of Biarritz’s most visited places. When the town restored it in 1996, it discovered an exceptional wealth of plants there. Today Lake Marion has rediscovered its vocation as a country stopover just a stone’s throw away from the sea and town-centre.

Antes de caer en el olvido, el lago Marion fue, en el siglo XIX, uno de los espacios de paseo más concurrido de Biarritz. Cuando el consistorio lo restaura (1996) descubre una riqueza vegetal de excepción. Hoy en día, el lago Marion ha recuperado su vocación de espacio campestre a pocos pasos del océano y del centro de la ciudad.

Arrunt ahantzia izan aitzin, Marion lakua XIX. mendean, Biarritzeko ibilaldi leku ospetsuenetakoa zen. Hiriak honen berritzea abian ezartzean (1996), izugarriko landare aberastasuna aurkitu zuen. Gaur egun, Marion lakuak berriz hartu du bere baserri geldigune xedea itsasotik eta hiri barnetik zonbait urratsetara.


À voi r

Les pépinières et lavandières

en plantes ornementales les somptueux jardins créés autour des nombreuses villas. L’activité déclina à partir de 1950, mais les pépinières Roumagnac et Labaste laissèrent en terre des alignements de jeunes plants qui poursuivirent leur croissance. De la nature livrée à elle–même est né un écosystème complexe, foisonnant, mêlant les plantes indigènes aux végétaux exotiques.

Le lac Marion occupe la cuvette d’un effondrement géologique. Sa profondeur atteint 20 mètres, mais son point le plus bas culmine encore 30 mètres audessus du niveau de la mer. Mystère géologique, ce lac fermé de 5 hectares n’est alimenté par aucune source visible et n’a pas d’exutoire. Les très basses eaux découvrent de nombreuses souches d’arbres encore enracinées, habituellement immergées à deux mètres de profondeur. Ces arbres n’ont pas poussé dans l’eau. Ils vécurent à une époque où le lac était encore beaucoup plus bas. C’est à ce niveau que l’on trouve également des vestiges d’aménagements pour les lavandières d’autrefois. Protégés des vents marins, ces sols fertiles et irrigués naturellement étaient jadis exploités par des fermes qui pratiquaient le maraîchage, la culture de céréales et l’élevage. Au début du XXe siècle, quand Biarritz devint une station balnéaire renommée, certaines parcelles furent aménagées en pépinières pour fournir

Le Verger

La Gloriette du parc Génin

Près de l’ancienne voie ferrée, un verger a été créé à l’emplacement d’anciens potagers. Il est planté de variétés anciennes de pommiers (Reine des Reinettes, Museau de Lièvre, Apez Sagarra, Gordin Xuria, Usta Goria) et de cerisiers (Bigarreau Burlat, Bigarreau Napoléon, Cœur de Pigeon, Peloa, Xapata).

Joli petit monument de pierre, dans une clairière entourée de vieux chênes, à l’est du lac. En 1998, cette gloriette se trouvait entre deux petites maisons du quartier Saint-Charles. Donnée à la Ville de Biarritz par la famille Larregneste, elle a été démontée et reconstruite à son emplacement actuel. C’est le dernier vestige d’une des plus folles villas de Biarritz, la célèbre Tour de l’ingénieur Auguste Génin.

La mise en valeur des biotopes En 1993, la Ville de Biarritz a engagé les premières études pour mettre en valeur ce patrimoine naturel et l’ouvrir au public. Les anciens chemins ont été intégrés dans un réseau d’allées confortables pour le promeneur, et dont les matériaux ont été choisis pour être en harmonie avec le site. Des points d’eau potable et des sanitaires ont été répartis, ainsi que des bancs et des bornes de propreté. Pour les enfants, une vaste aire de jeux a été aménagée à l’entrée ouest du site.

18

Les curiosités végétales Lors de la réalisation du parc du lac Marion, les végétaux des pépinières abandonnées ont été mis en valeur et leur diversité a été augmentée de nouvelles plantations pour former un jardin de curiosités végétales : érables cannelle et à peau de serpent, arbre à mouchoir... Si trois espèces autochtones dominent (le chêne, le pin, et le saule), on note aussi la présence d’arbres adaptés au manque d’espace et développés sur le rang : hêtres, sapins, peupliers du Yunnan. Certains plants isolés ont profité de la place offerte pour atteindre un développement remarquable comme cet osmanthe (ci-dessous).

Plus de 50 espèces d’oiseaux Des espèces à fort intérêt patrimonial ont leur habitat sur le lac Marion : Martin-pêcheur, Grand Cormoran, Aigrette garzette, Chevalier guignette, Bruant des roseaux... En tout une cinquantaine d’espèces, dont une quinzaine sont aquatiques. Pour favoriser le développement de l’avifaune, une cinquantaine de nichoirs ont été installés dans les arbres du parc.

19


P ro m e na d e s au x l ac s •

L a m é m oi r e d e s p a y s a g e s a n c i e n s P r o m e n a d e a u L a c Mo u r is c o t Le site naturel « Ilbarritz-Mouriscot » (110 ha), à cheval sur les communes de Biarritz et Bidart, est d’une qualité environnementale exceptionnelle. Le programme de valorisation réalisé a pour objet de protéger les zones sensibles tout en ouvrant les autres parties à la promenade. Des études scientifiques ont été entreprises sur la nature des espaces, leur faune et leur flore et sur les précautions à prendre pour préserver les équilibres écologiques. Un accès aux magnifiques jardins de Françon est à l’étude avec les propriétaires tandis qu’une recomposition de l’espace autour du club Hippique a permis des liaisons piétonnes avec les espaces boisés voisins. Fermé depuis 2008 à la circulation automobile, le lac Mouriscot devient un espace naturel protégé, partiellement classé « Natura 2000 ».

Lake Mouriscot walk

Paseo por el lago Mouriscot

Ibilaldia Mouriscot lakuan

This natural site (110 ha), straddling the municipalities of Biarritz and Bidart, is of exceptional environmental quality. The rehabilitation programme aims to protect sensitive areas whilst opening up other parts to walkers. Scientific studies have been carried out on the nature of spaces, their wildlife and plant life, and precautions for preserving ecological balances. Closed to traffic since 2008, Lake Mouriscot is now a protected natural area, partially classed ‘‘Natura 2000’’.

El espacio natural IlbarritzMouriscot» (110 ha), a caballo entre Biarritz y Bidart, cuenta con una calidad medioambiental excepcional. Un programa de rehabilitación ha permitido proteger las zonas sensibles abriendo nuevos espacios al paseo. Se han realizado una serie de estudios científicos tanto sobre la fauna y flora como sobre las normas destinadas a preservar sus equilibrios ecológicos. Cerrado al tráfico rodado en 2008, el lago Mouriscot es un espacio natural protegido y parcialmente declarado «Natura 2000».

Gune naturala (110 ha), Biarritze eta Bidarte herrien artean, ingurumen kalitate apartekoa da. Burutu balorizatze programaren xedea, gune hauskorrak zaintzea da beste zatiak ibilaldiei irekiz. Zientzia ikerketak abian ezarriak izan dira eremuen naturaz, haien fauna eta landarediaz eta oreka ekologikoak begiratzeko hartu beharreko neurriez. 2008an, automobilen joan etorriei hetsia izan denetik, Mouriscot lakua partzialki « Natura 2000 » sailkatu natura gune zaindua bilakatzen da.


À voi r

Un site sauvage et préservé du site, à partir de l’Auberge de jeunesse puis remonte vers le centre équestre (7 km de sentiers forestiers aménagés).

Des traces d’activités préhistoriques et d’exploitations agricoles très anciennes témoignent d’un usage séculaire du site. Zone de pêche importante au XIXe siècle, avec de nombreux élevages (truites, perches, carpes), le lac devient à la fin du XIXe siècle un lieu de promenade huppé, où plusieurs familles fortunées construisent de grandes demeures : Domaine de Françon, Villa Mouriscot, Villa Barbarenia... Utilisé dès 1910 puis pendant la première guerre mondiale pour faire amerrir les hydravions, il a ensuite échappé à des projets immobiliers et de port de plaisance.

Le projet d’aménagement du lac et de préservation de ses écosystèmes n’est pas intrusif -certains milieux restent impénétrables- et permet de traverser des séquences paysagères variées : aulnaies marécageuses devant l’Auberge de jeunesse, cheminement abrité dans les sous-bois, vue panoramique sur le lac grâce aux pontons. Les zones tourbeuses, « enregistrements » des paysages anciens, contiennent des pollens dont l’analyse permet de retracer la couverture végétale et les climats depuis la glaciation, et donc de retracer l’histoire de la vie sur le site. Les 15 ha du lac et une partie du marais ont été cédés en 1997 au Conservatoire du littoral et des rivages lacustres.

Le lac Mouriscot est relié à l’océan par le ruisseau Lamoulie, qui se jette dans la mer au niveau de la plage d’Ilbarritz. Ce site d’un grand intérêt écologique en milieu urbain confronte l’homme à des milieux rares et fragiles : marais, tourbières, bois humides... La promenade se concentre sur la partie aménagée

22

Une faune remarquable

La Villa Mouriscot

Le lac Mouriscot présente les caractères d’un lac eutrophe (à nourriture abondante) qui favorise le développement de la végétation aquatique et d’une importante population de poissons (carpes, brochets, tanches, goujons, anguilles, perches). Plus de 80 espèces d’oiseaux fréquentent ce vaste espace naturel, dont 25% sont de passage, en halte migratoire ou en stationnement hivernal. Ce rôle d’abri concerne aussi les oiseaux marins, ce qui est une originalité propre à ce site proche du littoral. Les différents inventaires menés successivement sur le site depuis 1998 ont également permis de recenser 18 espèces de mammifères, dont 7 sont protégées.

Très belle demeure de style néo-régionaliste, cette villa a accueilli des souverains célèbres (Victoria d’Angleterre, Alphonse XIII d’Espagne...). Propriétaire, la Ville de Biarritz y a installé le Centre de Loisirs et la Maison de la Petite Enfance, parfaitement intégrés dans le site, pour les enfants de Biarritz et Bidart.

Le Domaine de Françon En 1877, Lord Pennington fit l’acquisition de 25 hectares à proximité du lac. Il créa le parc en important les végétaux d’Angleterre et confia à un architecte britannique la réalisation de son manoir. Aujourd’hui, la CAF de Gironde, propriétaire depuis 1985, a aménagé des gîtes de vacances et préserve ce patrimoine exceptionnel dont la Villa et les deux entrées sont classées aux monuments historiques (ci-dessous).

Le Bois de Boulogne Napoléon Ill fit aménager une promenade longeant le lac jusqu’à la mer qu’il baptisa « Bois de Boulogne », en référence au bois parisien.

23


Ai re s d e j e u x •

Le Service des Jardins de la mairie de Biarritz gère un patrimoine important de 21 aires de jeux qui proposent 189 modules ludiques adaptés à différents âges et répartis dans toutes les cours d’école, les squares, les jardins publics, les crèches, et même sur les plages du sud.

Le jardin public

Le square Bon Air

L’aire de jeux du jardin public, dédiée aux enfants de 3 à 8 ans, complète harmonieusement le square depuis 1986 et permet aux piétons de faire une pause à l’ombre avec leurs enfants en plein centre-ville.

Le square Bon Air et un petit parc en centre-ville amenant un peu de verdure, des activités ludiques et un espace de vie pour les riverains d’un quartier essentiellement bâti.

Le square Hirigoyen

Le jardin Lahouze

Cette aire de jeux d’une superficie de 170 m2, dédiée aux enfants de 3 à 8 ans sur la partie basse et aux enfants de 2 à 6 ans sur la partie haute, est située au cœur du quartier Saint-Charles. Elle a été entièrement réhabilitée en 2012.

Créé par la Ville en 2000 sur les ruines d’un ancien réservoir en pierre qui alimentait les thermes salins, où se dresse un château russe à l’architecture d’un conte de fées, un lieu ludique pour les jeux d’enfants de 1 à 8 ans.

Le square Lavache

L’aire de jeux de Ranquine

Dans le quartier Larochefoucauld, limitrophe de la commune d’Anglet, cette aire créée en 1989 pour les enfants de 3 à 8 ans jouxte une école maternelle et un square agréablement ombragé.

Aire de jeux située en plein cœur d’un lotissement HLM, dans le quartier est de la ville, non loin de l’aéroport. Elle a été créée en 2000 pour apporter au site une zone de détente pour la jeunesse du quartier.

L’aire de jeux de la Négresse

Le parc Mazon

Cette aire de jeux, créée en 1993, a été aménagée sur le site d’un ancien camping dans le quartier populaire de la Négresse. Elle se compose de 4 niveaux, dont 3 agrémentés de jeux et un espace central de piquenique. Un lieu exceptionnel de détente et de repos aux abords du site naturel du lac Mouriscot.

Ce parc fut construit au début du XXe siècle sur un terrain légué par le capitaine François Mazon pour les enfants de Biarritz. Totalement rénovée, l’aire de jeux de 1000 m² se compose d’un bateau multi-activités, en hommage au donateur, et de deux catégories de modules, pour les enfants de 2 à 4 ans (380 m²) et pour ceux de 5 à 12 ans.

L’aire de jeux du lac Marion

Playgrounds

Las zonas de juego

Joko guneak

The parks department manages 21 playgrounds with 189 fun modules suited to different ages in schools, squares, public gardens, nurseries and the town’s southern beaches.

21 zonas de juego con más de 189 módulos lúdicos adaptados a distintas edades y repartidos por los patios de los centros escolares, los jardines públicos, las guarderías y hasta en las plazas, bajo la responsabilidad del Servicio de Jardines del municipio.

Biarritzeko Herriko Etxeko Baratze Zerbitzuak; eskoletan, plazetan, baratze publiko, haurtzaindegi, bai eta hegoaldeko hondartzetan banatu eta adin desberdinei egokitu 189 joko moduloz osatua den 21 joko eremuko ondare garrantzitsu bat kudeatzen du.

Les aires de jeux de la Milady et d’Ilbarritz

Le site du lac Marion représente un espace de loisirs exceptionnel en zone péri-urbaine. L’aire de jeux, créée en 1998, se situe sur la partie haute du site. Elle propose de nombreuses activités ludiques pour les enfants de 2 à 12 ans, qui vont de la simple balançoire à des murs d’escalade et une tyrolienne.

Aires de jeux implantées directement sur le sable des plages. Elles permettent aux enfants, en plus des loisirs que propose la plage, de s’évader grâce à des agrès où ils peuvent grimper, sauter, glisser tout en restant sur un sol ensablé (ci-contre).

25


La g e s t io n di f f ére n ci é e •

Biarritz engagée d a n s l a g e s t io n di f f é r e n c i é e La gestion différenciée, parfois qualifiée de « gestion harmonique », se veut une organisation réfléchie des espaces verts urbains visant à améliorer les performances environnementales. Cette approche s’inspire de techniques agricoles traditionnelles, ou de gestions douces, qui consistent à ne pas appliquer à tous les espaces la même intensité, ni la même nature de soins. Par exemple, tondre systématiquement et souvent toutes les surfaces enherbées, conduit à n’obtenir qu’un même milieu (pelouse rase), banal et appauvri en biodiversité, donc peu utile pour la faune. La gestion différenciée propose que certains espaces, moins fréquentés et aux sols plus fragiles, ou plus précieux écologiquement, soient laissés à eux-mêmes et fauchés une fois l’an seulement, alors que d’autres seront tondus plus régulièrement en raison de leurs fonctions. La diversité des milieux à Biarritz a permis au Service des Jardins d’établir ce type de gestion pour les espaces naturels, le front de mer, et le centre-ville. Sur les quelque 200 000 m2 de surfaces engazonnées de la ville, seulement 15% sont irriguées et fertilisées. Il s’agit d’entrées de ville ou de zones stratégiques de passage où les jardins se doivent d’être remarquables. Les 85% restants représentent les prairies des espaces naturels, quelques îlots engazonnés et certains sites comme l’esplanade du phare.

26

ces mesures. Résultat : entre 2008 et 2009, les économies d’eau ont atteint une baisse de 18% et + de 6% entre 2009 et 2011, alors même que de nouveaux espaces verts étaient aménagés.

Une gestion raisonnée de l’eau Maîtriser au plus près les consommations d’arrosage, en apportant la juste dose d’eau nécessaire aux végétaux suivant leurs besoins, est au cœur de cette problématique. La recherche systématique d’alternatives à l’usage d’eau potable (sources, ruissellements, lacs), la récupération des eaux de pluie (bassins de la Cité de l’Océan, réservoir du Vallon des fougères...) et bien sûr le choix de végétaux moins gourmands en arrosage participent de cet objectif, qui vise une réduction de la consommation en eau de l’ordre de 10% par an. Biarritz a donc mis en place plusieurs outils de suivi et de traçabilité en équipant les sites de compteurs et de sondes tensiométriques dans le sol. Les réseaux d’arrosage ont été rénovés et étalonnés. Le paillage du fleurissement, le « mulching » des massifs d’arbustes (utilisation de déchets végétaux), l’amélioration des sols par l’apport de matières organiques et le choix d’une palette végétale adaptée au climat complètent

Differentiated management Differentiated management aims to provide a well thought out organisation of urban green spaces with improved environmental results. This approach is inspired by traditional farming and soft management techniques, which consist of not applying the same type of care to all plant varieties. Biarritz’s diversity of environments has enabled the parks department to implement this type of management for natural areas, the sea front and the towncentre.

La suppression des produits phytopharmaceutiques A ce jour, le service des jardins n’utilise plus d’insecticides ni de fongicides sur le domaine public. La consommation d’herbicides a été fortement diminuée puisque sur les 145 hectares d’espaces gérés, seul 1% de ces surfaces sont traitées en 2013. L’utilisation de ces produits phytosanitaires est donc peu à peu abandonnée au profit de méthodes alternatives, qui renforcent les équilibres naturels et favorisent la présence des insectes auxiliaires (coccinelles, abeilles domestiques, grandes sauterelles...) indispensables aux bien-être des végétaux et à l’enrichissement des sols. Ces méthodes alternatives permettent également de réduire les coûts d’entretien et donc de poursuivre le développement de techniques plus écologiques.

Biarritz y la gestión diferenciada de sus espacios La gestión diferenciada tiene por objeto mejorar los resultados medioambientales mediante la organización de los espacios verdes urbanos. Este enfoque inspirado en las técnicas agrícolas tradicionales lleva a tratar diferentemente los espacios. La diversidad de los medios existentes en Biarritz ha llevado al Servicio de Jardines a establecer este tipo de gestión para los espacios naturales, la zona de litoral y el centro de la urbe.

27

Kudeaketa desberdindua Kudeaketa desberdinduak ingurumen emaitzak hobetzea helburu duen gune berdeen antolaketa gogoetatu bat izan nahi du. Hurbiltze hau, ohidurazko laborantzako tekniketaz edo kudeaketa eztietaz dator, esparru guziei arta intentsitate berdina, eta natura berdina ez aplikatzean datzate. Biarritzeko inguruneen aniztasunari esker, Baratze Zerbitzuek kudeaketa mota hau natura gune, itsaso aitzina eta hiri barnerako ezarri ahal izan da.


La nat u re e n s c èn e • Le concours des maisons fleuries Chaque année, un comité de 10 bénévoles se charge de l’organisation du concours des maisons fleuries, pour encourager les Biarrots à présenter un bel extérieur fleuri. Ils se présentent dans une des quatre catégories : maisons et jardins, façades et cours, balcons et fenêtres ou hôtels, restaurants et commerces. Mais aussi... - Création d’un parcours botanique avec le Centre de Loisirs. - Mise en place de potagers dans les écoles avec composteurs individuels et récupérateurs d’eau de pluie. - Semaine du développement durable avec visite des espaces naturels de la ville, sensibilisation sur l’océan et le tri sélectif, expositions, débats... - La Journée Mondiale de l’Océan avec de nombreux ateliers et animations pour les écoles du BAB, organisée par l’association du Flocon à la Vague. - Les RV aux Jardins : installations de jardins éphémères sur des sites remarquables. - Initiatives Océanes : nettoyage des plages initié par Surfrider Foundation avec les écoles de Biarritz.

Au travers d’actions pour embellir la ville et protéger son patrimoine, Biarritz, seule ville en France à avoir créé un plan lumière de son ensemble côtier, organise des événements qui mettent directement en scène le cadre naturel. Des rendez-vous qui se veulent de plus en plus « verts », et qui souhaitent impliquer les participants par des actions concrètes : nettoyage des sites par le public, utilisation de

gobelets consignés et non jetables, mise en place de navettes gratuites, expérimentation de toilettes sèches sans produits chimiques... Un programme ambitieux qui se double d’actions de sensibilisation, de projection de films, d’expositions et de débats sur les dégâts de la pollution et d’ateliers découverte pour les petits. Et si tous les grands rendez-vous de Biarritz devenaient des éco-événements ?

Showcasing nature

Exposición de naturaleza

Gertakariak: izadia eszenan

Biarritz, the only town in France to have created a lighting plan for its entire coastline, organises events which directly showcase nature. These increasingly ‘‘green’’ events aim to involve participants in specific activities. This ambitious programme is consolidated by awareness campaigns, films, exhibitions and debates, as well as children’s workshops.

Biarritz, la única ciudad francesa con un plan de iluminación que abarca la totalidad de su litoral, organiza eventos «verdes» destinados a implicar a los participantes a través de acciones concretas. Este ambicioso programa se consolida con campañas de sensibilización, películas, exposiciones y debates así como con talleres para niños.

Biarritze, bere itsasbazter osoaren argi plan bat sortu duen Frantziako hiri bakarrak, natura ingurunea zuzenki antzezten dituzten gertakizunak antolatzen ditu. Gero eta « berdeagoak » izan eta parte hartzaileak ekintza konkretuen bitartez sarrarazi nahi dituzte hitzorduak dira hauek. Sentsibilizazio ekintzez, film emanaldiez, erakusketa eta eztabaidez eta ttipientzako ezagutza atelierez osatu programa anbiziotsua.

29


L’ATALAYE

CARTE PARCS ET JAR D I N S

AIRE DE JEUX DE LA MILADY

JARDINS DE LA CITÉ DE L’OCÉAN

GOLF D’ILBARRITZ

JARDINS DE HÔTEL DU PALAIS JARDINS DE LA GRANDE PLAGE

SQUARE BON AIR

CHAPELLE IMPÉRIALE

SQUARE D’IXELLES JARDIN DES ROCAILLES

LAVOIR FOCH

SQUARE LAFAILLE

GOLF DE BIARRITZ

LAC MARION

KLÉBER

JARDIN LAHOUZE

NOTRE MAISON

SQUARE HIRIGOYEN

AIRE DE JEUX DE LA NÉGRESSE

HIPPODROME DES FLEURS

SAINT-MARTIN

SAINT-MARTIN

VILLA NATACHA

DOMAINE DE FRANÇON

SQUARE PÉTRICOT

VILLA SION

PARC MAZON

JARDIN PUBLIC PIERRE FORSANS

SAINTE-EUGÉNIE

SQUARE J.B. LASSALLE

JARDIN LABORDOTTE

CENTRE ÉQUESTRE

VILLA MOURISCOT

LAC MOURISCOT

GOLF DE BIARRITZ

SQUARE LAVACHE

AIRE DE JEUX DE RANQUINE



Guide des parcs & jardins