Issuu on Google+

Un budget sans augmentation d’impôts

SéCURITé Pour une meilleure prévention des cambriolages Projet Maroc Des jeunes, doublement acteurs de leur projet marocain

N° 89 - avril 2011

www.bretigny91.fr


*avril 2011 * Parole *

Sommaire

Votre mairie

01 69 88 40 40 Mairie de Brétigny-sur-Orge 44 rue de la mairie 91220 Brétigny-sur-Orge

Pour tout renseignement administratif, appelez la mairie du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30 (16h le vendredi) et de 8h30 à 12h le samedi au 01 69 88 40 40.

MAgazine 4

Dossier Un budget sans augmentation d’impôts 6

10

Actualités

« En Mai, fête ce qu’il te plaît» se prépare... Un architecte vous conseille en mairie

«Allo Monsieur le Maire»

0 800 880 483

Retour en images

Portes ouvertes du lycée J. P. Timbaud et du CFA, remise des médailles du travail, cérémonie du cessez-le-feu en Algérie...

11

«Gratuit»

Un numéro vert est mis à votre disposition pour toutes vos préoccupations quotidiennes. La municipalité s’engage à vous répondre dans les 3 jours suivant votre appel.

Les élus viennent à votre rencontre Prochain rendez-vous :

dimanche 3 avril, place du marché, de 10h à 12h. Venez discuter avec eux. Venez leur faire part de vos interrogations, vos suggestions…

Ensemble, nous trouverons des solutions !

Site internet :

Zoom

Sécurité : pour une meilleure prévention des cambriolages 12

Vivre ensemble

Sensibilisation à la lutte contre les discriminations Le Festival des tout-petits 13 Des jeunes, doublement acteurs de leur projet marocain 14

Reportage

Retour sur... le Carnaval

Sortir 16

L’agenda du mois

Semaine jeux vidéos, fête de l’association Portugaise, opération «Jobs d’été»... 19

Rendez-vous culturels

Le Théâtre, le CAC, la Médiathèque, le Rack’am 22

Rendez-vous sportifs

Le CSB Cyclotourisme, karaté, ensemble sur un même terrain... 24

Rendez-vous associatifs

Conférence UTL, ADEMUB, quête nationale de la Croix Rouge, ABSFAO... 25

A noter

Don de sang, recensement 2011, exposition...

expressions 28

Tribunes pratique

27

Les travaux

Notre ville avance : les travaux en cours et à venir 30

Carnet

Etat civil. Concert de Yannick Noah

Retrouver toute l’actualité de la ville sur www.bretigny91.fr 2

31

Brétigny à portée de main

Tous les contacts pratiques des Brétignolais


* Parole * avril 2011 *

Édito

Un budget ambitieux sans augmentation des impots Les toutes récentes élections cantonales traduisent le désarroi des Français : abstention record, vote dans des proportions jamais atteintes pour un parti qui remet en cause les fondements mêmes de notre République. Un désarroi qui prend racine dans le désengagement de l’Etat et la faillite délibérée du Gouvernement vis-à-vis de sa mission essentielle de régulation, notamment dans des domaines tels que l’emploi, le logement, l’éducation ou la santé. Face à ce contexte national pesant et délétère le budget communal 2011 traduit la volonté de la majorité municipale de soulager les difficultés que vivent trop de familles brétignolaises par un haut niveau du service public local, par le développement de la solidarité et par la préoccupation constante de faire en sorte que Brétigny soit aujourd’hui et demain une ville agréable à vivre. Le budget 2011 vise ainsi à développer un service public municipal de qualité tout en maîtrisant le niveau des dépenses de fonctionnement. Comme chaque année cet exercice a nécessité de chercher de nouvelles marges de manoeuvre, de construire le budget effort après effort alors que les financements se resserrent inexorablement et que nous avons fait le choix de ne pas augmenter la part communale des impôts locaux.

C’est pourquoi l’évaluation des politiques publiques, entamée en 2010, se poursuivra cette année parce qu’elle est indispensable au maintien d’un équilibre financier durable. Car le service public doit s’adapter en permanence aux nouvelles contraintes et proposer des prestations et interventions répondant au quotidien à vos besoins. Mais le souci de bien gérer le présent ne doit pas hypothéquer l’avenir. C’est pourquoi, en, matière d’investissements, le budget 2011 prévoit de poursuivre l’entretien du patrimoine existant avec notamment des travaux dans les écoles et les gymases, la première phase de confortement de l’église Saint Pierre et la réfection du square Bourgeron. Des crédits sont également inscrits pour des projets structurants qui s’engagent sur l’avenir : étude de reconstruction du centre de loisirs Saint Pierre, construction du groupe scolaire Aimé Césaire, réhabilitation du pavillon des Sorbiers, étude et démarrage des travaux 52 rue de la Mairie afin d’y regrouper des services aujourd’hui dispersés dans la ville. Ce budget 2011 est donc à l’image de la gestion que nous pratiquons depuis que nous sommes en responsabilité et qui a été saluée par le magazine Challenges classant Brétigny comme la ville la mieux gérée de l’Essonne : respect des engagements, dialogue et concertation avec les habitants, gestion rigoureuse et humaine des finances communales, ambition collective pour préparer l’avenir de notre ville. Votre Maire Bernard DECAUX

Rencontrez vos élus lors de leurs permanences Bernard Decaux - Maire - Tél : 01 69 88 40 01 Education - Enfance Jocelyne Garric Tél : 01 69 88 41 00

Finances - Personnel Christian Romec Tél : 01 69 88 41 40

Actions artistiques et culturelles - Festivités - Jumelage Philippe Camo Tél : 01 69 88 40 80

Seniors - Petite enfance Santé Stéphanie Loiseau Seniors 01 60 85 27 12 Petite Enfance 01 60 85 75 60

Vie associative - Sports Jeanne Lhuillier Tél : 01 69 88 40 70

Citoyenneté - Démocratie - Egalité des chances Steevy Gustave Tél : 01 69 88 40 62 Solidarités Elisabeth Petit Tél : 01 60 85 06 91

Urbanisme - Habitat Robert Chambonnet Tél : 01 69 88 41 60 Jeunesse - Emploi Sylvie Daeninck Tél : 01 69 88 41 80

Agenda 21 - Travaux Commerce - Artisanat Michel Parrot Tél : 01 69 88 41 60

Permanences de...

Geneviève Colot, députée sur RDV au 01 40 63 96 03 Philippe Camo, conseiller régional Ile-de-France sur RDV au 01 53 85 68 50 ou au 01 60 88 48 58 - E-mail : philippe.camo@wanadoo.fr Michel Pouzol, conseiller général de l’Essonne sur rendez-vous au 06 33 88 60 17 Ce magazine est imprimé sur du papier 100% recyclé. Notre imprimeur est engagé dans un processus d’éco-responsabilité certifié ISO 14001, Imprim’vert, FSC et PEFC. Les encres utilisées pour imprimer ce document sont 100 % végétales.

3


magazine

* avril 2011 * Parole *

Retour en images 5 mars

Le lycée Jean-Pierre Timbaud ouvre ses portes

T

  

oute la matinée du 5 mars, les portes du lycée ont été ouvertes aux parents et élèves (futurs ou actuels) de l’établissement. Ce rendez-vous annuel était l’occasion de découvrir ou redécouvrir les installations et l’organisation du lycée brétignolais. Les professeurs et le personnel ont pu répondre à toutes les questions des visiteurs intéressés par l’avenir de leurs enfants. Le proviseur a fait un point sur la réforme actuelle du lycée et présenter la nouvelle organisation des enseignements aux parents des élèves des collèges de Brétigny. La voie professionnelle n’a pas été oubliée avec une présentation personnalisée.

  Ll

 

  

4, rue Henri Douard

 

  



12 mars

Remise des médailles du travail

L

e Maire, accompagné de plusieurs adjoints et conseillers municipaux, a remis le samedi 12 mars dernier les médailles du travail aux travailleurs Brétignolais méritants. Cette remise était l’occasion pour le Maire de féliciter les 21 agents : sept pour une médaille d’argent (pour 20 ans d’activité), six pour une médaille de vermeil (pour 30 ans), trois pour une médaille d’or (pour 35 ans) et cinq pour une médaille grand-or (pour 40 ans). C’était le moment aussi de rappeler l’importance du travail pour ces personnes qui y ont consacré leur vie.

12 mars

Spectacle Carmen au Théâtre Brétigny et mélange des générations

L

a représentation de Carmen au Théâtre Brétigny ce 12 mars dernier a été l’occasion d’entendre un des plus beaux airs d’opéra et de voir des enfants de 7 à 77 ans (et plus) sur la scène. En effet, en ouverture de ce spectacle donné par la compagnie « les concerts de poche », une chorale amateur composée des élèves de CE2-CM2 de l’école Jean Jaurès a pu donner corps à la chanson « l’air des gamins » du célèbre opéra. Les enfants de la classe de Mme Papadimitriou ont également accompagné les voix plus expérimentées des seniors de la chorale sur l’air de « Toreador ». Un bel exemple de collaboration entre différentes structures de Brétigny : le théâtre, le club des seniors et les écoles. 4


magazine / retour en images

* Parole * avril 2011 *

19 mars

Cérémonie du cessez-le-feu en Algérie

L

e 19 mars dernier avait lieu le 49ème anniversaire du cessez-le-feu en Algérie. Cette commémoration a été organisée avec l’association des anciens combattants d’Afrique du Nord au monument aux morts du cimetière Saint-Pierre. Elle a permis de se souvenir du sacrifice des Français mais aussi des Algériens qui ont combattu à leurs côtés durant cette guerre qui a duré huit ans.

20 mars

Portes ouvertes au CFA de Brétigny

D

urant toute la journée du samedi 19 mars, le CFA des métiers du bâtiment de Brétigny a ouvert ses portes aux jeunes et à leurs parents. Une occasion de découvrir les métiers du bâtiment. Le CFA de Brétigny, en pointe sur les questions de construction durable notamment, a ainsi pu présenter ses filières et son palmarès au concours « un des meilleurs apprentis de France » au sein duquel de nombreux jeunes de Brétigny se classent chaque année. Cette journée était également l’une des dernières dans ce bâtiment avant le déménagement du centre dans les futurs locaux qui se trouveront à Maison Neuve.

20 et 27 mars

Concert de la Société Musicale

L

es deux derniers dimanches de mars, la Société Musicale puis les élèves de l’Ecole de Musique ont pris possession du Théâtre Brétigny pour deux concerts. Le 20 mars c’est la Société Musicale qui s’est produite avec la chorale de Marolles dans le cadre du partir en Amérique en partenariat avec de nombreuses structures de la ville. Le 27 mars ce sont les élèves de l’Ecole de Musique qui ont pris leur place pour le concert annuel au profit de l’Association des Paralysés de France (APF). L’occasion une nouvelle fois de rappeler l’engagement de l’Ecole de Musique auprès de cette association et son action au quotidien pour donner accès à la musique pour tous.

5


magazine

* avril 2011 * Parole *

Un budget sans augmentation d’impôts

Acte fondamental de la gestion municipale, l’élaboration et le vote du budget sont des moments essentiels de la vie d’une commune. Et pour cause ! Aucun projet ne peut démarrer, aucun chantier ne peut s’ouvrir, aucune prestation à la population ne peut se réaliser, sans que ce soit prévu au budget. Double objectif pour le budget 2011 : continuer à ne pas augmenter les impôts des Brétignolais et maintenir un haut niveau de service public pour toute la population. 6


magazine / dossier

* Parole * avril 2011 *

L’engagement du mandat respecté Dépenses de fonctionnement

Les contraintes financières dues au désengagement de l’Etat et le contexte économique international ne doivent pas freiner une politique municipale ambitieuse  et remettre en cause les engagements pris par le Maire lors des dernières municipales : c’est sur la base de cette équation que le budget 2011 a été élaboré. Une équation que Parole a tenu à vous présenter.

Quel est le montant du budget 2011 ? Le budget de la commune est de 44  781  539 €. Il a augmenté de 1,2% par rapport à celui de 2010 (44 236 153 €) pour le fonctionnement quotidien des services offerts à la population et pour la mise en œuvre de nouveaux équipements.

Dans quel contexte a-t-il été élaboré ? Le contexte économique est morose : la croissance est quasi nulle, le pouvoir d’achat est en berne. A ce climat économique, on se doit de rajouter le resserrement des contributions de l’Etat avec de nombreuses mesures gouvernementales qui pè-

sent lourdement sur les finances locales : un gel des dotations de l’Etat sur trois ans, un manque à gagner suite à la réforme de la taxe professionnelle… Malgré ce carcan économique, dont une large partie est imputable à l’Etat, la municipalité met tout en œuvre afin que le même niveau de service soit offert aux Brétignolais. Enfin, ce budget a été élaboré en prenant en compte les exigences sociales liées à la crise  qui entraine la hausse du chômage et la perte de pouvoir d’achat.

Quelles sont les grandes orientations budgétaires voulues pour Brétigny en 2011 ?

Cinq grands objectifs ont été le moteur politique de ce budget. Des objectifs qu’il a été nécessaire de mettre en adéquation avec les réalités économiques mentionnées ci-dessus. Il s’agit donc de maintenir la qualité du service public local, de maîtriser les dépenses de fonctionnement, de maintenir des taux constants d’imposition, de poursuivre la réalisation de projets structurants et l’entretien du patrimoine existant et enfin

de conserver un niveau correct de la dette. Au-delà de ces cinq grandes orientations, il s’agit, au travers de ce budget, de renforcer des domaines d’intervention tels que le vivre ensemble solidaire avec des actions ciblant la prise en compte du handicap ou encore de l’accompagnement au maintien au domicile des seniors. C’est aussi la réorganisation des services de la police municipale dans le but d’assurer un service de proximité, de prévention et de sécurisation afin de mieux répondre aux attentes des Brétignolais. Enfin, il s’agit de continuer à accompagner tout ce qui fait l’expression de la vitalité locale (Voir encadré).

Quelles sont les ressources de la Ville ?

L’autonomie financière de Brétigny porte sur 55% des recettes. Pour les 45% restants, il s’agit de contributions indirectes par le biais de l’Etat, du Département, de la CAF ou encore des Fonds Européens. Enfin, la légère reprise de l’immobilier améliore les recettes perçues au titre des droits de mutation, déjà constatées en 2010.

7


magazine / dossier

* avril 2011 * Parole *

Investir, fonctionner, maîtriser la dette : l’équilibre à trouver )

(5€ )

€)

) que16€ generaux ( nnement et o publi rt urbanisme cale o ulture Sp C amenagement adm lo et envir services (3€

€)

(11

jeunesse

on

(64

rmati fo et enseignement

Dépenses d’investissement : la répartition sur 100€

Vous payez 1,62 € d’impôts par jour et par habitant. Cette contribution permet bien des réalisations dont voici quelques exemples : 276 enfants accueillis dans les structures de la petite enfance. 248 478 repas servis en restauration scolaire (en 2010) 2800 élèves Brétignolais accueillis dans les écoles 2000 enfants aux activités extra scolaires le mercredi ou pendant les vacances. 20.000 repas portés à domicile aux seniors, 1000 interventions, petits travaux en particulier, pour nos ainés. L’aide au logement Les subventions, les moyens humains et logistiques mis à la disposition du tissu associatif. Le fleurissement de la Ville Les équipements culturels Près de 10 hectares d’entretien d’équipements sportifs (extérieur et intérieur) L’ensemble des festivités Brétignolaises

8

Quelles sont les dépenses de fonctionnement ?

Il existe deux postes de dépenses de fonctionnement récurrents dans un budget : il s’agit d’une part des fournitures et services (prestations extérieures, amélioration du cadre de vie …) et d’autre part, les rémunérations des hommes et des femmes qui sont quotidiennement au service des Brétignolais. Ce sont les deux dépenses essentielles à la qualité du service public local. Pour les fournitures et services, le budget est de 7 542 084 € en 2011 et pour les rémunérations de 16 700 000 €. Interviennent aussi, dans ces dépenses de fonctionnement, le soutien et la participation active de la municipalité aux nombreuses associations Brétignolaises.

Quel est le programme d’investissement sur l’année 2011 ?

Le programme d’investissement est ambitieux, animé par une volonté permanente de la municipalité d’offrir le meilleur service public à ses usagers. 13,3 millions d’euros sont consacrés à l’investissement. Deux grands projets structurants vont

être les principales opérations que la commune engage en 2011  : la construction du groupe scolaire Aimé Césaire (7  655  656 €) et la réhabilitation de la Maison des Sorbiers (600  000 €). La réalisation de ces deux projets phares n’empêche aucunement la poursuite de l’entretien des bâtiments et du patrimoine, afin de maintenir une qualité de service public que la municipalité veut, chaque année, renforcer pour les Brétignolais. Un million d’euros y sera consacré. Il s’agit du diagnostic thermique à l’école Jean Moulin. Ce premier diagnostic est le début d’une longue démarche de mise en conformité thermique de l’ensemble


magazine / dossier

* Parole * mars 2011 *

des bâtiments publics. C’est aussi la création de sanitaires à l’école Jean Jaurès, la mise aux normes du Centre Technique Municipal, l’étude et les travaux de réfection du square Bourgeron, la première des trois phases des travaux de confortement de l’église SaintPierre, les travaux des gymnases Camille Hébert et Auguste Delaune sans oublier ceux du Pont du cinéma qui vont permettre une meilleure fluidité de la circulation. Dans ce programme d’investissement entre aussi tout ce qui concerne l’environnement et le cadre de vie  : 883  500 € y seront consacrés. Il s’agit là, entre autres, de poursuivre la politique d’accessibilité en mettant aux normes certains accès pour les personnes à mobilité réduite. C’est aussi continuer à faire de Brétigny une ville où il fait bon vivre en mettant l’accent sur l’embellissement environnemental de la Ville.

Le budget s’équilibre comment ?

Le budget 2011 est équilibré. Les taux d’imposition sont contenus afin de ne pas alourdir la facture du «  panier des ménages  ». Avec la crise, la vie est devenue plus chère, les produits de consomation courante augmentent. La priorité de la Ville était donc de ne pas augmenter les impôts. Ensuite, les programmes d’investissement fixés sur le mandat sont à la hauteur des ambitions de la commune. Enfin, les emprunts sont maintenus à un bon niveau : la durée moyenne de remboursement est de 4,8 années en 2011 et elle est donc inférieure à la moyenne des autres communes de même strate à savoir 7,3 en moyenne nationale. L’encours de la dette s’élevait à 19,2 M€ fin 2010. La politique de désendettement menée

depuis plusieurs années a permis de baisser la dette à 17 M€ en 2011. Ces résultats ont d’ailleurs été salués par le magazine « Challenges » qui publiait en fin d’année son classement 2011 des villes les mieux gérées de France. Brétigny arrive 87ème sur 869 communes au niveau national et 1ère à l’échelle essonnienne ! Ce qui vaut à Brétigny ces deux très bonnes places, c’est d’une part sa bonne gestion des dépenses prévues et des investissements réalisés et, d’autre part, sa bonne maîtrise des ressources restantes après règlement des dépenses courantes. Ce classement montre aussi la qualité du rapport entre les ressources et la maîtrise des dépenses, le faible endettement de la commune et un niveau de fiscalité stable. Cette stabilité et cet équilibre sont le fruit d’un effort collectif auquel le personnel de la commune contribue en s’inscrivant dans une démarche ambitieuse malgré un contexte contraignant.

Comment maintenir cet équilibre dans les années à venir ?

La Municipalité est consciente que le resserrement des finances, déjà entamée depuis plusieurs années, va se maintenir. C’est pourquoi elle poursuit son analyse des politiques publiques afin de tout mettre en œuvre pour anticiper l’avenir et non le subir. Car, il est clair que la Ville de Brétigny, comme toutes les collectivités, va devoir faire face plus que jamais à une rigidité croissante de ses ressources. Cependant, la municipalité souhaite mettre tout en œuvre pour que le cadre de vie, les services publics, l’accompagnement social et le bien vivre ensemble restent une réalité pour chaque Brétignolais.

L’avis de...

Christian Romec, adjoint chargé des finances et du personnel, sur le budget 2011 de la Ville

Comment définiriez-vous le budget 2011 de la ville de Brétigny ? Christian Romec : un budget difficile dans un contexte de rupture et de resserrement des finances par rapport à une croissance économique atone, l’augmentation du prix du pétrole et des matières premières au regard de l’actualité. Mais aussi les difficultés rencontrées suite au gel des dotations de l’Etat sur trois ans, la réforme de la taxe professionnelle, la réforme de la carte territoriale. Il est bon de préciser que certaines décisions prises au plan local sont la résultante de décisions dictées par le gouvernement actuel qui une fois de plus impose ses règles. Crise économique, défaillance de l’Etat, moins de recettes mais des impôts qui n’augmentent pas pour les Brétignolais, boucler un budget dans un tel contexte, c’est difficile ?  Christian Romec  : Boucler un budget ne me convient pas, le terme équilibrer me paraît plus approprié. Effectivement, la crise économique qui n’en finit pas, l’Etat qui se désengage chaque jour davantage, il est aujourd’hui plus que difficile d’équilibrer le budget de la commune surtout que nous continuons à vouloir respecter nos engagements du mandat et malgré la difficulté, nous y sommes une fois de plus parvenus. Le maintien de la qualité du service public local sera respecté comme les taux constants de l’imposition. En clair, pas d’augmentation des impôts locaux. 9


magazine

* avril 2011 * Parole *

Actualités

« En Mai, fête ce qu’il te plaît » se prépare…

La Fête de Brétigny se transforme et devient «  En mai, fête ce qu’il te plaît !» Cette métamorphose accompagne la montée en puissance de ce temps fort de la ville. Avec une volonté de toujours mettre en valeur les pratiques artistiques, culturelles

et sportives des Brétignolais, cette semaine festive aura lieu du 16 au 22 mai. Les arts de rue et les Brétignolais prendrons possession de la ville durant cette semaine ! Afin que cette fête soit avant tout la fête des Brétignolais, les services de la mairie, les associations brétignolaises et les structures de la ville se sont réunies pour l’organisation. Ainsi, cette semaine se prépare depuis longtemps grâce à l’implication des services municipaux, du conseil municipal des jeunes, des centres sociaux, des écoles, mais également de nombreuses associations. L’Amicale Laïque, le futsal, le roller ou encore les associations de quartiers comme l’ABSFAO, Rayon de soleil ou l’association Portugaise participent à la fête. Le Centre d’Art Contemporain n’est pas en reste et accueille les écoles et la ludothèque pour le grand tournoi annuel de jeux interécoles et l’organisation d’un tournoi de football un peu spécial… Cette fête permet ainsi à tous de se retrouver pour un projet enthousiasmant. Il s’agit d’un moment où les

Brétignolais sont invités à se retrouver ensemble pour un évènement joyeux, des spectacles impressionnants donnés par des compagnies professionnelles mais également des associations locales. Tous le monde est invité à participer aux activités sportives, à venir applaudir les jeunes (et moins jeunes) artistes (Brétignolais ou non) qui se produisent et à profiter de cette semaine exceptionnelle. La fête se déroulera à la fois sous le chapiteau placé sur l’esplanade de Jules Verne, sur la place du 11 novembre, au complexe Delaune, à la Salle Maison Neuve et viendra audevant de tous en circulant dans les rues. « En mai, fête ce qu’il te plaît » est l’héritier des fêtes de Brétigny, c’est un moment de joie et d’animation où tous les Brétignolais peuvent participer, se rencontrer et s’amuser ensemble.Vous êtes donc tous invités à ce rendez-vous ! Pour plus de renseignements consultez régulièrement brétigny91.fr

Un architecte vous conseille en mairie

Depuis de nombreuses années la Mairie propose gratuitement aux Brétignolais les conseils d’un architecteconseil. C’est Alain Salotti qui effectue cette permanence*. Ces rendez-vous, en général d’une heure, peuvent s’avérer très utiles pour les particuliers qui veulent effectuer des travaux chez eux. Les démarches pour obtenir un per10

mis de construire ou les astuces pour réussir ses travaux sont parfois très complexes pour un citoyen non-spécialiste. Le Plan Local d’Urbanisme (PLU) définit les règles de construction pour permettre à la ville de conserver la qualité de son environnement, de son paysage et une certaine unité dans ses constructions. Toutes ces règles permettent aux Brétignolais de bien vivre dans leur ville. En fonction de ses projets, il faut savoir que l’on doit garder une certaine distance par rapport au voisin, ne pas dépasser une certaine hauteur, une certaine superficie.… De plus, les documents à fournir et les formalités à accomplir diffèrent en fonction de la nature du projet. Les conseils de ce spécialiste sont les bienvenus. « En deux rendez-vous on fait parfois ce que l’on aurait fait en six mois » assure Alain Salotti. Cet architecte est habitué à la gymnastique du

PLU. Le travail mené avec lui permet d’anticiper les éventuels problèmes. On évite ainsi de présenter un projet qui ne serait pas conforme au règlement ou une demande de permis de construire qui sera refusée et qui fera perdre du temps aux particuliers. Les conseils peuvent aller au-delà de la simple lecture du PLU, cela peut concerner la construction elle-même, sa faisabilité, le choix des matériaux… Ce service fourni par la Mairie est très important, il permet d’expliquer et de faire respecter le PLU de façon pédagogique. Pour Alain Salotti « cela devrait être obligatoire ! » En attendant, pour bénéficier de ses conseils n’hésitez pas à contacter le service urbanisme de la mairie pour prendre rendez-vous. * Permanences un mardi sur deux de 13h30 à 17h30. Informations : 01 69 88 41 90.


* Parole * avril 2011 *

Zoom

Sécurité : pour une meilleure prévention des cambriolages Attentif aux questions d’insécurité qui peuvent toucher les Brétignolais, Bernard Decaux recevait le 10 mars à la Mairie de Brétigny le commissaire, Frédéric Frémont, afin de sensibiliser aux mesures de prévention pour réduire les risques de vol. Même pour une course de quelques minutes, ayez le réflexe de fermer les portes d’entrée, de garage, les portails. On peut éventuellement s’équiper d’une alarme mais elle doit être efficace et permettre aux victimes de prévenir la police en temps réel. Enfin, il est essentiel, en cas de cambriolage, de ne toucher à rien en attendant la venue de la police.

L’opération « Tranquillité vacances »

Le dispositif mis en place

Une centaine de Brétignolais a répondu à cette invitation qui s’adressait tout particulièrement aux personnes résidant autour de la ligne C du RER. Face à la recrudescence des cambriolages dans ce secteur, un dispositif a été mis en place par les autorités pour lutter contre les cambriolages. Le commissaire d’Arpajon, dont le commissariat est compétent sur la commune de Brétigny, a présenté ce dispositif. Ce territoire fait donc aujourd’hui l’objet d’un renforcement de la surveillance qui passe par une présence policière discrète avec des agents en civil et des voitures banalisées. La mobilisation des unités locales et départementales est soutenue, et la coopération de la police nationale avec les polices municipales concernées est étroite. Un travail partenarial avec la police de la SNCF (SUGE) a aussi été mis en place.

Etre vigilant et composer le 17 !

Mais cette réunion avait aussi pour but de sensibiliser aux bons réflexes pour prévenir les cambriolages. Il est recommandé d’être vigilants entre voisins et de ne pas hésiter à composer le 17 (numéro gratuit) si l’on a des suspicions de cambriolage chez une personne. La police rappelle qu’il ne faut pas craindre d’éventuellement appeler « pour rien », c’est elle, ensuite, qui priorise les informations qu’elle reçoit. Il est préférable aussi de relever tous les jours son courrier dans sa boîte aux lettres et d’être vigilant sur le démarchage des entreprises pour des travaux. Là aussi, il ne faut pas hésiter à faire une main courante auprès de la police pour tout démarchage considéré comme suspect ou agressif. Prenez le temps de noter les numéros de série des consoles de jeux, téléphones, matériel hi-fi et vidéo et de photographier vos objets précieux (bijoux, tableaux, etc.)

Mise en place lors de certaines vacances scolaires, cette opération permet à la police nationale et municipale d’assurer une vigilance des abords de votre habitation durant votre absence en juillet et août. Pour pouvoir bénéficier de ce service gratuit, il suffit de remplir un imprimé et de le rendre au commissariat ou à la police municipale. De plus, chaque circonscription de police dispose d’un correspondant «  sécurité partenariat prévention » qui peut donner des conseils. Il est joignable au commissariat de Brétigny-sur-Orge. Enfin, vous pouvez déposer toutes vos doléances à l’adresse mail suivante : police91@interieur.gouv.fr. Cette réunion a aussi été l’occasion d’échanges entre les Brétignolais, le commissaire et le Maire, très à l’écoute des interrogations et des inquiétudes que peut susciter ce sujet.

11


magazine

* avril 2011 * Parole *

Vivre ensemble

Sensibilisation à la lutte contre les discriminations

Durant tout le mois de mars, le centre social La Fontaine et l’Espace Mandela ont proposé un cycle d’expositions, de théâtre, de cinéma et de rencontres autour de la lutte contre les discriminations. En association avec le Point Information Jeunesse (PIJ), les collèges Pablo Neruda et Paul Eluard, le Ciné220, les enfants de l’accompagnement scolaire, des Brétignolais bénévoles et le Centre

Prévention, Formation et Insertion (CEPFI), différents évènements ont été organisés. C’est la deuxième année que la Ville organise ce cycle contre les discriminations pour réaffirmer les valeurs de partage, d’intégration et de générosité et lutter contre toutes les formes d’inégalité. «  C’est par une meilleure compréhension que l’on s’accepte mieux et que l’on évite les problèmes » souligne Fathi Benjebria, responsable de l’espace Nelson Mandela. «  Il était important d’impliquer au maximum les citoyens  » ajoute-t-il. C’est ainsi que les enfants de l’accompagnement scolaire ont réalisé une exposition, les collégiens ont participé au théâtre-forum, le Ciné220 a proposé un ciné-débat. Le 11 mars était organisée une rencontre avec un

représentant de la HALDE (Haute Autorité de Lutte Contre les Discriminations et pour l’Egalité) autour de vidéos illustrant des situations de discrimination au quotidien. Cette rencontre a permis aux personnes présentes de comprendre qu’il existe différents types de discriminations fondés sur  : la couleur de peau, les origines, le sexe, le handicap… et de prendre conscience qu’il existe des moyens et des instances pour lutter contre cela. Pour Fathi Benjebria, « il est important que les citoyens sachent qu’il existe des lois pour lutter contre les discriminations  ». Ce travail d’information, de prise de conscience et de sensibilisation est une démarche fondamentale pour vivre en harmonie les uns avec les autres dans les meilleures conditions.

Le Festival des tout-petits Jeudi 7 avril

Spectacle «La Marche des éléphants» à l’Espace Nelson Mandela (lieu d’accueil «Main dans la main») à 10h et en collaboration avec le Relais Assistantes Maternelles. Pour les enfants de moins de 3 ans. Inscription à l’Espace N. Mandela au 01 60 85 53 40 et au Relais Assistantes Maternelles au 01 60 85 75 74. Vendredi 8 avril

Spectacle «Le Rêve d’Amélie», pour les enfants de 6 mois à 3 ans dans la salle Grant de l’Espace J.Verne. - séance à 9h30 - séance à 10h15 Inscription sur place à la Médiathèque. Programme Samedi 2 avril Baby puce organisé par Lutins d’Orge (association d’assistantes maternelles). De 8h à 18h au centre ville de Brétigny (place

du Marché couvert, pendant le vide-grenier).

Exposition photos «Voyage en famille autour du monde» et rencontre avec la famille. (voir détails samedi 9 avril).

Mercredi 6 avril

La Ludo, ses jouets et son parcours motricité s’installent à la Médiathèque, bibliothèque jeunesse de 10h à 12h. Espace réservé aux enfants de moins de 3 ans. Renseignements sur place à la Médiathèque. 12

Samedi 9 avril

Exposition photos «Voyage en famille autour du monde». Rencontre avec la famille qui présentera son tour du monde en 10 mois à travers 14 destinations. De 10h à 18h au rez-de-chaussé de la Médiathèque. Entrée libre. Des expositions…

«Portraits de Mamans»

(photos réalisées par les femmes du Centre Social de Brunoy) Au Centre Social La

Fontaine du lundi 28 mars au vendredi 1er avril. À L’Espace N.Mandela du lundi 5 au vendredi 8 avril.

«Les voyages de bébé autour du Monde» par le dessinateur Chester (peintures sur toile).Du mardi 29 mars au samedi 9 avril à la Médiathèque, bibliothèque jeunesse. «Voyage autour du monde en famille » Venez suivre parents, enfants et doudous en voyage durant un an autour du monde. Du mardi 29 mars au samedi 9 avril à la Médiathèque, bibliothèque adulte. Une malle à histoires de la Médiathèque et des spectacles seront proposés tout au long du festival aux enfants des structures petite enfance de Brétigny. Le Festival vous est proposé par :

Médiathèque, Espace Jules Verne Maison de l’enfance Emilie Mallet

Relais Assistantes Maternelles / Multi-accueil Les Petits-Pas /Crèche familiale Clair de Lune

Espace Nelson Mandela Centre Social la Fontaine Ludothèque du Centre Social La Fontaine Halte garderie La Fontaine Multi-accueil Graine de malice Ciné220 Association d’assistantes maternelles «Lutins d’Orge»


magazine

* Parole * avril 2011 *

vivre ensemble

Des jeunes, doublement acteurs de leur projet marocain Six jeunes Brétignolais ont relevé un double pari : être les acteurs impliqués d’un projet mené avec le Service Jeunesse de la Ville et être les acteurs du film qu’ils sont allés tourner dans le sud-ouest marocain. Explications sur cette double casquette.

Et si on faisait un film au Maroc ? Cette belle histoire a commencé avec cette question. Un jeune propose aux animateurs du Service Jeunesse de travailler sur un projet de film-documentaire au Maroc. La politique éducative du service n’est pas d’apporter systématiquement sorties, voyages sur un plateau aux jeunes de la ville. L’idée est plutôt de les accompagner dans le montage de ce type d’activités, de leur montrer qu’ils sont capables de concrétiser leurs idées, leurs envies, leurs coups de cœur. Ils ne sont plus ainsi consommateurs mais acteurs de ce qu’ils veulent faire. Une pédagogie et un encadrement qui les responsabilisent. Ils vont être six jeunes à travailler pendant un an sur ce projet cinématographique. Un an d’investissement pour élaborer un budget, dessiner une organisation, établir des relations avec les Marocains, écrire un projet de court-métrage. Soutenue par le Ciné220, encadrée par l’équipe du service jeunesse, aidée par Laurent Merlin, réalisateur professionnel qui va les accompagner aux portes du Sahara, notre jeune équipe va finir par

boucler son projet qu’elle présentera devant une commission composée d’élus et de responsables techniques. Le dossier est accepté, des ajustements sont encore faits et ce voyage, voulu et porté par nos six jeunes, va se dérouler du 14 au 19 février dernier. Silence, on tourne… dans le désert Accompagnés par deux animateurs et deux techniciens vidéo, nos jeunes se retrouvent à Arkhfenir, petite ville du sud marocain, à la frontière mauritanienne. Ils découvrent une autre culture, observent sur les pistes l’étrange ballet des 4X4 qui doublent des charrettes tirées par des ânes, s’extasient des jeux de lumière uniques des couchers de soleil entre sable et océan. « Ils se sont tous très bien adaptés» explique Geneviève Herbillon, animatrice du service jeunesse. «Au départ, le projet vidéo était un documentaire sur les jeunes du village mais le maire a refusé que l’on filme ses administrés. Alors, nous sommes partis sur un nouveau scénario qui demandait beaucoup de dialogues. Une difficulté

technique : avec le vent constant, les prises de son n’étaient pas bonnes. Ils ont réussi à rebondir sur une autre idée de film où ils ont tous joué un rôle ». Un synopsis dont on verra le résultat dans quelque temps. Accueillis «  comme des rois  » dans ce village, grâce aux connaissances de Laurent Merlin, le réalisateur, les six jeunes ont apprécié de ne pas jouer les touristes lambda mais d’avoir pu aller à la rencontre des populations du désert et de partager leurs coutumes. Pour Céline, 17 ans, ce fut « génial ». Cette jeune fille du quartier des 80 Arpents explique : « ça a été simple de s’adapter. Je n’oublierai pas les magnifiques paysages qu’offrent le désert et les plages. En revanche, j’ai été surprise de voir très peu de filles de mon âge dans les rues ». De son côté, Arnaud, 16 ans, des Ardrets, a retenu lui aussi la beauté fascinante du désert mais a été choqué de la pollution visuelle des plages. « Ce séjour a été extraordinaire » dit-il. « Ca m’a donné envie d’y retourner pour découvrir d’autres régions. J’ai participé à ce projet pour faire un peu de cinéma, le but est atteint !» Ce projet fédérateur doit être un exemple et un moteur pour d’autres jeunes qui ont envie de se mobiliser autour d’une idée : c’est en tous les cas le souhait du service Jeunesse qui se félicite de l’implication et du sens des responsabilités de ces six jeunes.

13


magazine

* avril 2011 * Parole *

Reportage

Retour sur... Le Carnaval de Brétigny Comme chaque année désormais, les rues de Brétigny se sont animées au passage du carnaval mercredi 16 et dimanche 20 mars dernier. Aux couleurs de l’Amérique du Nord, cette nouvelle édition a réuni l’enthousiasme des petits et grands déguisés, le soleil et l’arrivée du printemps.

Les festivités ont commencé le mercredi avec l’entrée en scène des enfants des centres de loisirs et des centres sociaux. A grand renfort de fanfare, de cotillons et de confettis, les enfants ont arpenté les rues de Brétigny. Nos petits indiens ont aussi pu faire la danse du soleil autour du totem confectionné depuis plusieurs mois dans les centres de loisirs.

Le dimanche, les adultes se sont joints à la fête. Cette fois-ci, les chars étaient également de la partie, escortés par des fanfares, des percussions, des danseurs, des pom-pom girls… Cette journée, arrosée de soleil, a été un grand moment de fête, de convivialité. Un rendez-vous que les Brétignolais sont heureux d’honorer chaque année pour se retrouver.

Retrouvez le reportage vidéo de l’événement sur www.bretigny91.fr

14


sortir

* avril 2011 * Parole *

Agenda / AVRIL 2011 1

VEN

Café littéraire

20h à 22h - Au café le Chiquito Azad présentera son livre «Vous en avez fait quoi ? de votre vie...» Infos : samir.megally@yahoo.fr

2

SAM

Vide Grenier

Place du Marché couvert

Les Arpenteurs p 19

18h30 - Au Théâtre Brétigny

Rencontres Essonne Danse p 19 19h - A la Norville 21h - Au Théâtre Brétigny

3

DIM

Permanence des élus sur le marché Rencontre poétique

4

LUN

Ouverture de la billeterie pour le concert de Yannick Noah p 30

15h - Salle du CSB

Festival des tout-petits

BABY PUCE - 8h à 18h Place du Marché couvert EXPO PHOTO - 10h à 18h A la Médièthèque (détails p. 12)

8

VEN

Festival des tout-petits Spectacle «Le Rêve d’Amélie» p 12

9

SAM

10 DIM

Festival des tout-petits Exposition photo «Voyage autour du monde en famille» et rencontre avec la famille p 12

Animation CCFD Terre Solidaire sur le thème des «droits fondamentaux» p 24

de 10h à 18h - A la Médiathèque

de 14h à 16h - Au centre pastoral Saint-Paul

15 VEN

16 SAM

17 DIM

22 VEN

23 SAM

24 DIM

Semaine jeux vidéo projection du film «La fabuleuse histoire des jeux vidéos» puis débat p 25

Fête de l’association Portugaise p 24

Fête de l’association Portugaise p 24

Concert - Melting live Acte II p 21

JournéeNationale de la Déportation

9h30 et 10h15 - Salle Grant de l’espace Jules Verne (Reservé aux enfants de 6 mois à 3 ans)

Barbecue/vernissage p 20 Exposition «Fragmentée»

11

LUN

17h à 21h - Au CAC

19h30 - Au Ciné220

Au stade A. Delaune

20h30 - Au Rack’am Infos : 01 69 46 52 46

29 VEN

30 SAM Kill the Young p 21

20h30 - Au Rack’am

18 LUN

25 LUN

Au stade A. Delaune

10h - Cérémonie au Monument aux Morts, Cimetière Communal

DIM Permanence des élus sur le marché

LUN

Conférence UTL «de la tremblante du mouton à la vache folle» p 24 14h30 - Au Ciné220

16


sortir

* Parole * avril 2011 *

5

MAR

Spectacle des élèves du lycée J. P. Timbaud A l’espace Jules Verne

Festival des tout-petits Exposition de photo «Portraits de Mamans p 12

Jusqu’au 8 avril - Espace N. Mandela

Musibébé p 20

10h et 10h30 - A la Médiathèque

6

MER

Exposition de peinture p 25 Sur toile, verre et porcelaine, de Martine Eloy de 10h à 12h et de 14h30 à 18 - A l’Office de Tourisme (jusqu’au 9 avril 2011)

Festival des tout-petits Parcours motricité p 12

de 10h à 12h - A la Médiathèque (Reservé aux moins de 3 ans)

Heure du conte p 20

10h30 - A la Médiathèque

12 MAR

19 MAR

13 MER

20 MER

7

JEU

Soirée consacrée à la batterie p 21 par les élèves de Pascal Demailly 20h30 - A l’auditorium de l’Ecole de Musique - Entrée libre

Concert : Clinton Fearon p 21 20h30 - Au Rack’am

Festival des tout-petits Spectacle «La Marche des Eléphants» p 12 10h - Espace N. Mandela (Reservé aux moins de 3 ans)

14 JEU

21 JEU

Opération «Jobs d’été» p 25

À venir ... Le Rack’am

Vendredi 6 mai à 20h30 Soirée Evryone sur scène : The Popopopops - Pop Rock Samedi 7 mai à 20h30 Musique Roots/ Blues Victor Démé (Burkina Faso) Vendredi 13 mai à 20h30 PEP’S - Chanson Vendredi 20 mai à 20h30 Takana Zion (JAM) - Reggae Vendredi 6 mai à 20h

A l’occasion du premier anniversaire du café littéraire, une soirée musicale, chanson et poésie, sera organisée. En présence de la chanteuse Françoise Mingot-Tauran, du poéte Filment de Clairière et du guitariste Nimo Gema. Au programme de cette soirée : lectures, débat avec le public et vente des  livres dédicacés par les auteurs. « Editions Wallâda, www.wallâda.fr » Samedi 7 mai

Au stade Delaune de Brétigny-sur-Orge aura lieu une journée sportive organisée par la Croix-Rouge Française de Brétigny-surOrge, en association avec l’Association des Paralysés de France et le Club Sportif de Brétigny. (Voir page 23).

14h à 16h30 - Au Point Information Jeunesse

Semaine jeux vidéo p 25

du Centre Social la Fontaine (jusqu’au 23 avril 2011)

Dimanche 8 mai

26 MAR

27 MER

28 JEU Projection du film + débat «Plastic Planet» p 24

20h30 - Au Ciné220 par l’Ademub

Cérémonie du 8 mai 10h  : rassemblement à la mairie ; 10h15 : cérémonie à la mairie. Vendredi 27 mai

La fête des voisins aura lieu le 27 mai prochain. Ce sera le moment pour profiter du soleil et retrouver ou faire connaissance avec ses voisins. Du 20 mai au 6 juin

MAR

MER Repas de Printemps des Seniors Salle Maison Neuve

JEU

Le festival Dedans Dehors revient et sera cette année encore l’occasion de rencontrer le théâtre dans des endroits inattendus. Le programme sera disponible très prochainement au théâtre et sur le site internet de la mairie. Prochain numéro du Parole

Le magazine sera distribué le premier week-end du mois : entre le 29 avril et le 1er mai. 17


sortir

* Parole * avril 2011 *

Rendez-vous culturels JEUDI

Théatre Brétigny / CAC Brétigny

Un lieu pour l’art et la culture de l’Espace Jules Verne Rue Henri Douard - 91220 Brétigny-sur-Orge

Théâtre Brétigny

Scène conventionnée du Val d’Orge Renseignements et réservations : 01 60 85 20 85 Accueil billetterie ouvert du mardi au samedi de 14h à 18h - www.theatre-bretigny.fr

SAMEDI 2 AVRIL - 18H30

Les Arpenteurs

Compagnie La revue Eclair- Compagnie en résidence Les Arpenteurs de la compagnie vont faire un inventaire d’impressions et constatations rapportées d’explorations le long du méridien de Paris, de Dunkerque à Barcelone.

ments sud-africains typiques, de chants et de tap-pantsula (claquette et pantsula). Une navette est disponible pour vous amener de Brétigny à La Norville, puis de La Norville à Brétigny, sur réservation. Une collation sera servie au public ayant suivi le Parcours de La Norville à Brétigny. Stage de Djembé et de Pantsula Ce stage est proposé le jeudi 30 mars de 19h à 22h au Théâtre Brétigny. Réservation au 01 60 85 20 92 SAMEDI 7 MAI - 20H30 Théâtre physique et fantastique

Mister Monster

Compagnie Anomalie et Philippe Eustachon

Loïc Julienne (architecte) présentera les questionnaires qu’il a fait remplir du lever au coucher du soleil le jour du solstice d’été 2010 aux passants traversant la place de l’ile de Sein à Paris. SAMEDI 2 AVRIL À PARTIR DE 19H Danse

Rencontres Essonne Danse

Cette soirée de découverte de la jeune danse, débutera à 19h à La Norville avec deux compagnies. La compagnie Sabdag (France - Essonne) présentera Focus, une pièce qui se construit sur le plateau de manière éclatée et cinématographique, sous forme de séquences à durée variables. Ensuite la compagnie nigérienne YK Project présentera My exile is in my head : le chorégraphe Qudus Onikeku est danseur et acrobate, il a travaillé autour du thème de l’exilé. A 21h, au Théâtre Brétigny, sera présenté Woza, une pièce de la compagnie sud-africaine Via Katlehong Dance qui mêle pantsula (danse urbaine des townships), gumboots (danse née dans les mines d’or) et danse contemporaine, le tout accompagné d’une musique live à base d’instru-

Le spectacle est né d’une rencontre entre des artistes de cirque et un metteur en scène. L’histoire de Valentin et Orson, des jumeaux dont l’un a été enlevé par une ourse et élevé dans la forêt et l’autre, sert de cadre narratif. Cette fable théâtrale (première histoire laïque imprimée) inscrite au coeur de la forêt médiévale interroge les failles de nos imaginaires contemporains. On est emmené dans le fantastique par l’acrobatie, la manipulation des corps et des objets, dans un décor mystérieux. Du grand art !

A suivre avec le Théâtre Brétigny !

DU 20 MAI AU 6 JUIN 2011

Le festival Dedans Dehors

Vous pourrez découvrir des spectacles de danse, théâtre, cirque, musique, déambulations, performances… à Brétigny, dans le Val d’Orge, dans l’Arpajonnais et dans le sud-Essonne. Le programme sera disponible fin avril à l’accueil du Théâtre Brétigny et dans toutes les structures municipales de la ville. Pour recevoir le programme complet de la saison 2010/11, ou pour avoir de plus amples informations sur nos différents projets, transmettez-nous vos coordonnées au 01 60 85 20 85 ou sur info@theatre-bretigny.fr 19


sortir

* avril 2011 * Parole *

centre d’art contemporain

Médiathèque

Ouvert du mardi au samedi de 14h à 18h et les soirs de programmation du Théâtre Brétigny. Entrée libre : 01 60 85 20 76 info@cacbretigny.com www.cacbretigny.com

Horaires : mardi : 10h-12h30 / 14h-19h mercredi : 10h-12h30 / 14h-18h vendredi : 10h-12h30 / 14h-19h samedi : 10h-18h Infos : 01 60 85 20 70

D’AVRIL À JUIN

Exposition fragmentée Romain Demongeot et Laurent Lacotte, Studio 21bis, présentent une exposition fragmentée sur le territoire de l’Agglomération du Val d’Orge. L’accès et la médiation de cette exposition sont confiés aux hôtes qui reçoivent ces œuvres dans leurs locaux.Sept tirages photographiques sont accessibles au public en fonction des usages propre à chaque lieu : un commissariat de police, une maison des seniors, un centre social, une halle de sport, un centre d’art et des maisons particulières.

JUSQU’AU 9 AVRIL

FESTIVAL DES TOUT-PETITS

Il est organisé à l’initiative de la médiathèque, avec le service Petite enfance, le RAM, le centre La Fontaine et sa Ludo, la Halte garderie, Graine de malice, l’espace Mandela pour les petits de 0 à 3 ans (et leurs parents  !). Le programme est disponible dans les structures municipales et en page 12 du magazine.

2 EXPOSITIONS :

«Les voyages de bébé autour du monde» par le dessinateur Chester. Peintures sur toiles. «Voyage autour du monde en famille» Photos SAMEDI 2 AVRIL DE 10H À 18H

RENCONTRE

Une famille parcourt le monde avec ses deux enfants pendant 10 mois. Ils nous racontent leur expérience. SAMEDI 2 AVRIL DE 8H À 18H

BABY PUCE

Organisé par Les Lutins d’Orge (Association d’assistantes maternelles). Place du marché couvert, pendant le vide-grenier. MERCREDI 6 AVRIL DE 10H À 12H

PARCOURS MOTRICITÉ

Par la Ludothèque. Pour les enfants de moins de 3 ans. VENDREDI 8 AVRIL À 9H30 ET 10H15

SPECTACLE « Le rêve d’Amélie »

par la compagnie Caravane. De 6 mois à 3 ans. Inscription sur place à la Médiathèque. SAMEDI 9 AVRIL DE 10H À 8H

RENCONTRE

Une famille parcourt le monde avec ses deux enfants pendant 10 mois. Ils nous racontent leur expérience. VENDREDI 8 AVRIL

Vernissage de 17h à 21h

Barbecue-vernissage de l’exposition fragmentée de Studio 21bis au centre d’art contemporain de Brétigny en présence de tous les partenaires. Ouvert à tous. Suivez l’actualité du CAC Brétigny en vous inscrivant à la newsletter : info@cacbretigny.com. Le centre d’art est également présent sur le réseau social facebook : www.facebook.com/CACBretigny 20

MARDI 5 AVRIL À 10H ET 10H30

MUSIBEBE

Initiation aux sons et à la musique. De 3 mois à 3 ans. Inscription le mardi précédent : 01 60 85 20 77. MERCREDI 6 AVRIL À 10H30

HEURE DU CONTE

Grenouilles et crapauds De 3 ans à 6 ans. Inscription sur place le mercredi précédent.


sortir

* Parole * avril 2011 *

SUGGESTIONS

Livre jeunesse Bébés du monde / Milan jeunesse. Les photos d’un enfant qui vient au monde en Guinée, un bébé prend son bain dans une rivière indonésienne, un nourrisson maquillé pour une fête indienne…

SAMEDI 23 AVRIL

Hip hop/ R’n’B/ Jazz - Entrée Libre MELTING LIVE – ACTE II

Une pléiade d’artistes d’univers musicaux différents se réunissent le temps d’un concert afin de vous faire partager l’univers dans lequel ils évoluent. Du son «Roots Reggae» au Rap en passant par un Jazz épuré, les artistes du Studio Melting Sons proposent un voyage musical à ne surtout pas manquer ! Infos : Service jeunesse de Sainte Geneviève des Bois 01 69 46 52 46

Livre adulte

Bébés du monde / Béatrice Fontanel et Claire d’Harcourt. Ed La Martinière. La vie et les aventures des bébés du monde en photos.

CD

Eléments naturels / Collection  : Musiques douces pour les tout-petits. Un voyage au pays des sons et des instruments de musique, tout en douceur. Collection câline, ludique et colorée.

DVD

Soul Kitchen de Fatih Akin (2008) Zinos, jeune restaurateur à Hambourg, traverse une mauvaise passe. Sa copine est partie s’installer à Shanghai, les clients de son restaurant boudent la cuisine gastronomique de son nouveau chef et il a des problèmes de dos… Une comédie sociale décalée et une bonne musique...

le rack ‘am

concerts, festivals, ateliers

concerts • festivals • répétitions

12, rue Louis Armand 91220 Brétigny-sur-Orge Info/résa : 01 60 85 10 37 Salle : 01 60 84 54 47 lerackam@mairie-bretigny91.fr site : www.lerackam.com Ouverture des portes à 20h30

JEUDI 7 AVRIL

Reggae/ Folk - 11€ / 7€ abonnés CLINTON FEARON (JAM/ USA)

L’ex bassiste-chanteur des GLADIATORS revient avec un album extraordinairement fidèle à ce qu’on pouvait faire de mieux en Reggae dans les années 1970  : les différentes compositions sont à la hauteur de sa virtuosité, les rythmiques tournent merveilleusement bien et son chant n’a pas pris une ride. Clinton Fearon est incontestablement l’une des voix les plus riches de la galaxie reggae. 1ère partie : Irma

Guitariste et pianiste émérite, remarquée en première partie de nombreux artistes (M, Micky Green, Tété…), Irma touche au premier coup d’œil par ses compositions, subtils mélanges de soul et de folk.

SAMEDI 30 AVRIL

Pop Rock - 11€ / 7€ abonnés KILL THE YOUNG (UK)

Après deux albums mixés par Dimitri Tikovoi (Placebo, John Cale…) et une tournée de plus de 140 concerts à travers l’Europe, les trois frères de Kill The Young n’ont rien perdu de leur verve insolente et nous reviennent avec un tout nouvel album! Leur musique est une mosaïque d’influences transatlantique et britannique, allant des Smashing Pumpkins aux Sonic Youth en passant par la scène post-punk anglaise. 1ère partie : Eldia Puisant dans la pop anglaise 70’s (Kinks, Beatles,...), les Eldia mélangent des sons hypnotiques aux effets électroniques.

Ecole de musique Jeudi 7 avril à 20h30 Soirée consacrée à la batterie par les élèves de la classe de Pascal Demailly. A l’auditorium de l’Ecole de Musique Entrée libre Infos : Ecole de Musique - Centre Gérard Philipe rue Henri Douard - 01 60 84 25 27.

21


sortir

* avril 2011 * Parole *

Rendez-vous sportifs... Les compétitions du CSB A vos agendas ! WEEK-END DES 2 ET 3 AVRIL

Vendredi 1er Rando-roller - 21h - ouverte à tous - départ décathlon Dimanche 3 Rugby - 15h - seniors - Alfortville Dimanche 3 Football - 15h30 - seniors DSR - Alfortville Dimanche 3 Basket - 15h30 - seniors filles I - Le Chesnay WEEK-END DES 16 ET 17 AVRIL

Dimanche 17 Randonnée cyclotourisme et VTT - départ entre 7h et 9h30 de Maison Neuve (près d’auchan) - organisée par le CSB. Quatre itinéraires par discipline - ouverte à tous, y compris aux enfants. WEEK-END DES 30 AVRIL ET 1ER MAI

Vendredi 29 Rando-roller - 21h - ouverte à tous - départ décathlon Samedi 30 Judo - 14h - coupe Essonne minimes, masculins et feminines, au dojo Samedi 30 Basket - 20h30 - seniors masculins I - Corbeil Dimanche 1er Football - 15h - U17 Nationaux - Boulogne-Billancourt

CSB Cyclotourisme Une activité de loisir pour tous

Les sorties hebdomadaires Chaque dimanche matin, le club organise des sorties d’environ quatre heures. autour de Brétigny. Le départ est donné à 8h devant le CSB, rue Jean-Jacques Rousseau. Le mercredi  matin, à partir du 1er mai et jusqu’en octobre, le club organise également des sorties d’environ quatre heures, rendez-vous à 8h au CSB. Enfin, les licenciés participent en groupe à des randonnées cyclotouristes le dimanche matin, en Essonne, en Ile-de-France et même parfois un peu plus loin. Le Club organise ces déplacements. Les grandes randonnées Le club a de nombreux projets de grandes randonnées pour cette saison 2011 ! Ainsi : Berne - Dubrovnic du 15 au 30 juin. La Pointe du Raz - Le Mont Aigoual début septembre Paris - Brest - Paris pour randonneurs Marmande - Monthléry Les 6 jours de Vars Informations au 01 60 84 75 80, sur thpapillon@wanadoo.fr et sur le site du club : www.cyclotourisme.free.fr

CSB Cyclotourisme et vélo vert francilien CSB Dimanche 17 avril : à Brétigny, grande randonnée cyclotouriste et VTT. Les deux clubs CSB (CSB Cyclotouriste et CSB vélo vert francilien VTT) organisent ensemble, ce dimanche 17 avril, cette double épreuve de randonnée vélo : 1) L’interrégionale cyclotouriste  : 4 parcours sur les routes du Sud Essonne, depuis Brétigny : 35, 70, 100 et 150 km. 2) Les trois vallées VTT : 4 parcours VTT de 17, 32, 50 et 65 km autour de Brétigny.

Le CSB Cyclotourisme invite tous les Brétignolais à pratiquer régulièrement le vélo de loisir avec ses adhérents. Le club anime, en particulier, des sorties hebdomadaires au départ de Brétigny, ainsi que de grandes randonnées de plusieurs jours.

22

Ces parcours cyclo et VTT sont ouverts à tous les Brétignolais, licenciés ou non. Les départs se font entre 7h et 9h30 de la salle Maison Neuve, près du magasin Auchan. les itinéraires sont bien balisés avec la présence de nombreux bénévoles aux principaux points du parcours. Chacun va à son propre rythme. Plus de 1000 personnes sont attendues ! Venez faire du vélo ou du VTT sur des itinéraires adaptés et dans une ambiance très conviviale. Renseignements au 01 60 84 75 80 , sur thpapillon@wanadoo.fr et sur le site du club : http://pages perso-orange.fr/csbcyclo


* Parole * avril 2011 *

CSB Karaté Le club de karaté de Brétigny

Au début des années 30, le Karaté se composait essentiellement de Katas, séquences de mouvements contre un ou plusieurs adversaires imaginaires. Hironori Otsuka pensait que l’essence des Arts Martiaux, n’était pas toujours représentée dans l’exercice des Katas. Il rechercha des techniques plus efficaces en situation réelle de combat et expérimenta des styles plus combatifs, comme le judo, le kendo et l’aïkido. Le résultat de ces expériences fut l’émergence d’un nouveau style de Karaté, fusion de techniques du Karaté d’Okinawa et de techniques issues d’arts martiaux Japonais comme le Ju-Jitsu et le kendo. Hironori Otsuka grand Maître de Ju-Jitsu crée alors son propre style. L’école du Karaté Wado, ou Wado-Ryu était née. Elle se caractérise par des techniques d’esquives et des mouvements plus fluides, l’objectif étant d’accroître l’efficacité en combat réel. Le Wado-Ryu est enseigné à Brétigny par deux professeurs expérimentés, diplômés d’Etat. Pour les enfants, la pratique du karaté amène la confiance en soi, le goût de l’effort physique, la concentration et la sociabilité. Les adultes recherchent la condition physique, le challenge en compétition, l’aspect self-défense, l’esthétique ou tout simplement la pratique d’une activité sportive dans une ambiance agréable et des conditions de sécurité totale. A Brétigny le CSB Karaté vous accueille, mardi et jeudi, de 18h30 à 19h30 pour les enfants et de 19h30 à 21h pour les adultes. Pour tous renseignements : Philippe Rumin - Professeur - Tel : 06 11 45 53 70

Rencontre sportive Ensemble sur un même terrain Le 7 mai prochain aura lieu au stade Delaune de Brétigny-sur-Orge une rencontre sportive organisée par la CroixRouge Française de Brétigny-sur-Orge, en association avec l’Association des Paralysés de France et le Club Sportif de Brétigny. Le but de cette journée « Ensemble sur un même terrain » est double : organiser une compétition amicale et faire découvrir des sports accessibles à tous. Pour ce challenge, des équipes de quatre personnes composées de personnes valides et en situation de handicap s’affronteront dans les épreuves suivantes : - Course de char : une personne en fauteuil guide son pousseur aux yeux bandés sur un parcours, - Course à l’aveugle : parcours semé d’obstacles, parcouru yeux bandés, - Course des 100 pattes : course en 3 relais (à l’aveugle, avec des béquilles et en fauteuil), - Course d’obstacle : parcours fauteuil, - Kim goût : goûter et deviner des aliments les yeux bandés, - Boccia : renverser des quilles à l’aide d’une balle, - Jeux d’enfants : une personne, en aveugle, doit mettre des figures dans les trous correspondants, - Basket. Chaque épreuve sera chronométrée afin de départager les équipes. D’autres activités seront proposées : - Ateliers découverte (atelier gâteaux, les différents langages, M. Bouchon, etc…) - Démonstrations sportives des associations handisports de l’Essonne. Une buvette et une restauration rapide permettront à tous de passer une journée de convivialité et de fraternité autour du sport et de la découverte de l’autre. Les inscriptions des équipes se feront de 13h à 14h, pour un début des épreuves à 14h30. La remise des récompenses aura lieu à 18h. Brétignolais, nous vous donnons rendez-vous à tous le 7 mai au stade Delaune de Brétigny-sur-Orge.

23


sortir

* avril 2011 * Parole *

Rendez-vous associatifs Nettoyage de quartier par l’ABSFAO

ADEMUB Ciné-débat

L’Association pour la défense de l’environnement et la maîtrise de l’urbanisation à Brétigny propose le jeudi 28 avril à 20h30 au Ciné220 (3, rue Anatole France à Brétigny) la projection du film « Plastic Planet » de Werner Boote. Cette projection sera suivie d’un débat avec l’intervention de  Jean-François Poitvin, spécialiste déchets d’Ile-de-France Environnement et Stéphane Kerckhove, de l’association nationale Agir pour l’environnement. Commode et bon marché, le plastique semble être devenu incontournable dans notre vie quotidienne.Tous les secteurs de l’industrie mondiale (emballages, matériaux de construction, électronique, vêtements…) en dépendent aujourd’hui, d’une manière ou d’une autre. Pourtant, le plastique est devenu un danger global, tant pour l’homme que pour la planète, symbole de notre société de surconsommation et de la pollution générale de notre environnement. Nous tenterons, lors de ce débat, de faire le point sur les aspects sanitaires et environnementaux de ce matériau, issu du pétrole et d’examiner les solutions alternatives. Pour toute information, contacter : Dominique Deboise, président, au 09 51 07 49 41 Claude Romec, vice-président, au 01 60 84 19 10 Ciné220 au 01 60 84 11 45

L’association ABSFAO a réalisé le 9 mars dernier leur cinquième nettoyage de quartier depuis 2007. 54 personnes ont participé (dont 35 enfants), 56 kg de déchets ont été récoltés, soit 249 kg depuis 2007. Merci à tous les participants !

50ème anniversaire du CCFD-Terre solidaire

A l’occasion du cinquantième anniversaire du CCFD-Terre solidaire, le groupe local du secteur de Brétigny propose une animation sur le thème « des droits fondamentaux » au centre pastoral Saint-Paul le dimanche 10 avril de 14h à 16h. Des jeux autour du thème seront proposés aux enfants. Pour les adultes, échange à partir d’une vidéo, suivi de témoignages de bénévoles engagés dans des associations locales pour la défense des droits.

Fête annuelle de l’Association Portugaise de Brétigny

L’association Portugaise de Brétigny organise sa grande fête annuelle les 23 et 24 avril 2011 au stade Delaune. Le samedi 23 aura lieu un grand tournoi de football entre plusieurs équipes. Le dimanche se tiendra un grand festival folklorique avec plusieurs groupes de danse à partir de 14h, suivi de la finale du tournoi de football. Un bar avec plusieurs spécialités portugaises à déguster sur place sera à votre disposition toutes les journées du samedi et du dimanche.Venez nombreux ! 24

Croix Rouge Française Quête nationale

La Quête nationale de la Croix Rouge Française aura lieu du samedi 14 mai au samedi 21 mai. Une quête aura lieu dans la commune de Brétigny le 15 mai de 9h à 14h.

Université du Temps Libre Conférence

La prochaine conférence UTL aura lieu le lundi 2 mai à 14h30 au Ciné220 à Brétigny, sur le thème «de la tremblante du mouton à la vache folle » par M. Moudjou.

ERDF Un soutien des Restos du Cœur Le Directeur territorial ERDF Essonne, Carmen Munoz Dormoy, a remis à Catherine Pivet, directrice départementale des Restos du Cœur, en présence de Bernard Decaux, Maire de Brétigny-sur-Orge, un chèque de soutien de 3 000 euros à l’action des Restos du Cœur. Un soutien financier qui complète la mise à disposition, depuis plusieurs années, de locaux aux Restos du Cœur qui permettent l’accueil des bénéficiaires et le stockage important de denrées alimentaires.


sortir

* Parole * avril 2011 *

A noter jobs d’été

Opération « Job d’Eté » à Brétigny

C’est devenu le rendez-vous des jeunes qui cherchent un job d’été. Le PIJ, Point Information Jeunesse, et le Service Action Economique et Emploi se sont fait l’intermédiaire entre les jeunes qu’ils soient lycéens ou étudiants en quête d’une activité estivale rémunérée et les entreprises. Cette année, le Pôle Emploi est aussi associé à cette action afin d’aider les jeunes à préparer leur premier entretien d’embauche. Un atelier « Lettre de motivation / CV/ Entretiens » aura lieu le mardi 19 avril 2011 de 14h à 16h30, au PIJ. N’oubliez pas de vous inscrire au PIJ. Des conseils seront donnés pour rédiger les CV et les lettres de motivation, des simulations d’entretien seront mises en place. Et cette année, nous recevons deux jeunes volontaires pour échanger avec les participants sur les jobs à l’étranger. Pour plus de renseignements, vous pouvez joindre le Service Action Economique et Emploi : 01 69 88 41 80 ou le PIJ : 01 60 84 21 95. cycle jeux vidéos

Semaine du 19 au 23 avril « Génération jeux vidéo » Xbox, Kinect, Wii Music, : Wii Sports, «rétro» L LA et espace inscription) E SOCIA 18h (sur PC pour enfants AU CENTR vidéos de 14h à jeux jeux en réseau, Animation n Soccer, jeux suivi Pro Evolutio M.Tertre des jeux vidéo» e histoire jeux vidéo» avec des «La fabuleus 20 AU CINÉ2 film documentaire ses, vertige et danger du «Promes Projection nce-débat d’une confére

FONTAINE

25 60 84 36 Infos : 01 91.fr www.bretigny

compétition

de

Que vous soyez joueur passionné, parents sceptiques ou effrayés, ou tout simplement curieux, la ludothèque vous invite, au centre social, à découvrir l’univers des jeux vidéo d’hier et d’aujourd’hui. Rejoigneznous, seul ou en famille, pour tester les consoles, obtenir de l’information et débattre sur l’impact des jeux sur nos enfants.

Au Centre Social Du mardi 19 au vendredi 22 avril : Animation jeux vidéo de 14h à 19h (sauf le vendredi, 18 h) : Wii Sports, compétition de Pro Evolution Soccer, jeux en réseau (simulation et automobile), jeux PC pour enfants et espace « rétro ». (Ouvert à tous sur inscription) Au Ciné220 Vendredi 22 avril à 19h30 : Projection du film documentaire « La fabuleuse histoire des jeux vidéo » suivie d’une conférence-débat «  Promesses, vertige et danger des jeux vidéo » animée par Marc Tertre, chercheur et intervenant en éducation des médias. Au Centre Social Samedi 23 Avril : Après-midi portes ouvertes. Animation jeux vidéo de 14h à 19h : Xbox, Kinect, Nintendo Wii sports et Wii music, tournoi de Pro Evolution Soccer sur Playstation 3, espace «  rétro  » avec deux consoles des années 1980 à 2000, jeux en réseau sur PC… (Ouvert à tous sur inscription) abonnements aux parkings

Nouveaux dispositifs tarifaires des parkings de Brétigny

Suite à l’enquête menée par la ville en 2010 sur le stationnement à Brétigny, des dispositions ont été prises pour adapter les solutions afin de répondre au mieux aux besoins des Brétignolais. Ainsi, un abonnement résidant permanent, valide sept jours sur sept, réservé strictement aux Brétignolais a été créé pour le prix de 35€ par mois sur le parc du Marché Couvert. Pour le PSR, un

abonnement nocturne réservé aux résidants Brétignolais valide du lundi au vendredi de 18 heures à 8 heures et les samedis, dimanches et jours fériés sans contraintes horaires existe toujours pour le prix de 20€ par mois. recensement 2011

Recensement 2011

Le recensement s’est déroulé au début du mois de mars avec un taux de réponse des personnes de 98%. C’est un très bon résultat dû au savoir-faire des recenseurs mais aussi à la confiance des personnes interrogées.  Cette enquête est très importante, elle permet notamment de dénombrer la population, de connaître ses principales caractéristiques et celles de son habitat. Le recensement constitue un précieux outil de décision et d’action pour les collectivités. En effet, pour conduire leur politique économique et sociale dans les meilleures conditions, les acteurs locaux doivent disposer d’informations régulières et récentes. Pouvoir disposer de photographies du territoire devient primordial dans un contexte où les mouvements de population s’accélèrent et où les compétences dévolues aux collectivités locales se multiplient. Merci donc aux personnes interrogées pour leur collaboration. exposition

Exposition de Martine Eloy

L’Office de Tourisme vous invite à découvrir l’exposition de peinture sur toile, verre et porcelaine de Martine Eloy. Entrée libre et gratuite au 3 rue du Général Leclerc du mercredi 6 au samedi 9 avril 2011 de 10h à 12h et de 14h30 à 18h en présence de l’artiste. collecte de sang

Don de sang

L’établissement français du sang d’Ile-de-France a le plaisir de vous informer des résultats de la dernière collecte de sang organisée à Brétigny le 14 février dernier. Ce sont 100 volontaires qui se sont proposés dont 85 ont été prélevés. Merci donc à tous les volontaires et les personnes qui ont participé au succès de cette journée. ouverture de commerce

Nouvelle activité

Nouvelle agence CIC Placements, crédits, services bancaires, assurance et téléphonie mobile Ouvert du mardi au samedi. 9, rue du Général Leclerc - 91200 Brétigny-Sur-Orge 0820 08 61 45 (0.12€/mn à partir d’un poste fixe) café littéraire

Soirée musicale

A l’occasion du premier anniversaire du café littéraire, une soirée musicale, chanson et poésie, sera organisée le vendredi 6 mai, de 20h à 22h. En présence de la chanteuse Françoise Mingot-Tauran, du poète Filment de Clairière et du guitariste Nimo Gema. Au programme de cette soirée : lectures, débat avec le public et vente des livres dédicacés par les auteurs «  Editions Wallâda, www.wallâda.fr » 25


pratique

* Parole * avril 2011 *

Travaux Lac de Brétigny

2

3 Château LF

1 Complexe sportif A. Delaune Mairie

Parc naturel

Gare SNCF

Joncs

Marins

1

2 3

Base Aérienne 217

C’est en cours : 1 Chemin de la Tuilerie Les premières constructions de l’opération « TERRALIA » ont commencé. 2 ZAC des Sorbiers et ZAC Clause-Bois Badeau Les travaux de l’école Aimé Césaire continuent, avec notamment la pose de l’ossature bois. La réhabilitation de l’ancien bâtiment des machines de l’usine Clause démarre début avril  : 100 logements et des commerces sont prévus ainsi que 3500m² de surfaces réservées à certains services du Conseil Général (PMI, MDS).

Quartier La Fontaine Les travaux de remplacement des branchements plomb sont finis. 3

Rues de Verdun, Stalingrad et place du 8 Mai 1945 Les deuxième et troisième phases de travaux se dérouleront aux abords des écoles Jean Jaurès et Joliot Curie pendant les congés scolaires de printemps.

4

Création d’une Liaison Douce entre la ZAC « La Croix Blanche » et la gare SNCF de Brétigny Les travaux avancent le long du collège Paul Eluard pour rattraper la liaison douce créée à l’automne dernier sur la rue Henri Douard. Elle rejoindra ensuite l’avenue Normandie-Niemen.

5

CC Maison Neuve

2 Bassin du Carouge Les travaux pour l’ouverture du Blutin se sont terminés par sa mise en eau le 28 mars.

6 Allée des Saules Le remplacement de la canalisation d’eau est achevé.

ZAC Maison Neuve Les travaux de création de l’allée verte (voie réservée aux piétons et aux cycles) derrière Auchan entre le rond-point des Nonains (avenue de la Commune de Paris) et la route départementale n°19 vont commencer la semaine 13. La fin des travaux est prévue autour du 15 mai. 7

C’est fini : 1 City stade au Dojo Les travaux sont finis. Il reste l’engazonnement des abords à terminer par le service des espaces verts de la ville. Une inauguration, en présence des élus locaux et des jeunes ayant participé, est prévue le 6 mai à 18h.

3 Rue Louis Sébastien Lenormand Les travaux sur l’espace vert commencés fin mars se sont terminés dans les premiers jours d’avril.

C’est à venir : 1 Avenue du 19 Mars 1962 Cette chaussée fortement dégradée sera élargie et rénovée durant les congés scolaires d’avril. Une seconde phase de travaux concernant la rénovation de la voie verte, longeant la chaussée, sera réalisée durant des prochains congés scolaires. 2 Ecole Jean Jaurès Des travaux de réfection partielle de la toiture de l’école sont prévus pendant les congés d’été entre les semaines 27 et 34. 3 Rue Louis Armand Renouvellement du réseau gaz jusqu’à l’école Louise Michel. Les travaux sont prévus du 11 avril au 13 mai 2011.

27


expressions

Tribunes

* avril 2011 * Parole *

En vertu de la loi sur la démocratie de une tribune d’expression à l’opposition municipale Les textes émanant de cette tribune n’engagent

Mieux Vivre Ensemble

L

a reconversion de la Base Aérienne et le devenir des terrains après le départ des militaires sont des sujets particulièrement préoccupants pour l’avenir de notre commune, et plus largement de notre territoire, puisque ces terrains dépendent de Leudeville, de Vert-le-Grand, du Plessis-Paté et de Brétigny. Les Maires des villes concernées travaillent ensemble, dans le cadre institutionnel donné par un contrat de redynamisation du site. Après le départ des militaires, Brétigny devrait se voir octroyer environ 100 hectares, et l’important sera de construire un ensemble cohérent entre les communes, avec une diversité d’activités proposées. Dans le dernier numéro de PAROLE, on apprend que M. le Maire soutient un certain nombre de projets, et qu’il a lui-même proposé un projet autour de l’accueil du CEMAGREF sur ces terrains. Nous nous associons à ces réflexions et à ces projets qui prennent en considération les dimensions sociales, écologiques, urbanistiques indispensables pour construire le territoire de demain. Nous avons par ailleurs été saisis d’un projet porté par le Club Sportif de Brétigny

Vivre Brétigny autrement une Ville pour Tous

U

ne fois n’est pas coutume, quittons provisoirement les questions purement brétignolaises. Nous souhaitons attirer votre attention sur un problème qui concerne tous les Essonniens : la mise en service prochaine du nouveau Centre Hospitalier Sud Francilien (situé entre Evry et Corbeil, en bordure de Francilienne et de Nationale 7). Cet établissement regroupera sur un lieu unique des structures et activités actuellement disséminées dans le département sur 27 sites différents, notamment les hôpitaux de Courcouronnes et de Corbeil. Ce nouvel hôpital comprendra 1017 lits, 130 salles de consultation et 20 blocs opératoires. Un gigantisme qui sera très humain, n’en doutons pas ! Mais parlons clair : ce projet, dont le « parrain » est le richissime et influent Serge Dassault, sera un vrai gâchis financier : estimée à 344 millions d’Euros, la construction du futur hôpital coûtera aux financeurs publics

- Roller Skating, qui consiste en la création d’un équipement sportif couvert dédié aux activités de roller skating sur les terrains de la Base Aérienne, équipement unique en France, pour la pratique du roller skating en compétition, et l’entraînement des athlètes. «Essonne, Terre de Roller», c’est le nom donné à ce projet, a reçu un accueil positif de la part de toutes les instances à qui le CSB Roller l’a présenté, et la Fédération Française de Roller Skating soutient ce projet. La construction et le développement d’installations sportives doivent, à nos yeux, entrer dans la réalisation du projet global de reconversion des terrains militaires, et nous soutenons pleinement le projet porté par le C.S.B. Roller, qui ne nécessiterait que 2 hectares sur les 100 octroyés à la commune. Quand des brétignolais s’investissent à ce point dans l’avenir de notre Ville, les soutenir nous semble la moindre des choses ! - Nous invitons tous les brétignolais à découvrir le projet sur le site www.terrederoller.fr Vos élus : Michaël CHRISTOPHE, Suzanne BEAUDET, Laurent PETITBON, Nathalie TAREV Nous contacter : www.nouveausoufflepourbretigny.fr 1,2 milliard d’Euros au bout de 30 ans d’exploitation, dans le cadre d’un « Partenariat Public-Privé » avec Eiffage ! De plus, les deux hôpitaux remplacés ont à peine 40 ans (ce qui est assez peu pour ce type de bâtiments) et celui de Courcouronnes devrait être purement et simplement rasé. D’ores et déjà, il est prévu que le fonctionnement du futur hôpital génèrera un déficit structurel. Or, avec 70 % des charges de fonctionnement, les salaires constituent la seule variable d’ajustement. Autant dire que les emplois du Centre Hospitalier Sud Francilien vont subir une véritable purge dans les années à venir. Aux dernières nouvelles, l’ouverture du nouvel hôpital, prévue le 17 mai 2011, devrait être repoussée à la fin de l’année. Sept cents anomalies auraient été répertoriées, dont des fuites de gaz médicaux dans les blocs opératoires ! Mais après tout, l’essentiel n’est-il pas de trouver un nom à ce nouvel établissement ? Pourquoi pas Hôpital Serge Dassault ? Ce dernier n’attend sûrement que ça. Patrice SIMON, Dominique CREMONA, Manuelle DELATTRE http://aimeblutin.canalblog.com/ - Courriel : aime.blutin@wanadoo.fr

Rassembler pour agir

A

près plus d’une semaine d’informations toujours plus alarmantes sur le Japon, j’ai eu hâte ce matin d’éteindre la radio et d’aller marcher dans les rues de Brétigny. Ce faisant, je pensais à cette Japonaise, pianiste expressive, installée dans notre ville et mère de deux ravissantes jeunes filles. Elle est née dans les années soixante de parents originaires d’Hiroshima, des rescapés. Elle me fait réaliser qu’en deux générations, le Japon aura connu deux feux nucléaires, le premier a mis fin à la guerre, le second condamne une certaine forme de prospérité. Confrontés à cette réalité et face à la guerre en Libye, dont nul ne sait à quoi ressemblera la paix qui suivra, tous nos soucis, nos préoccupations peuvent paraître dérisoires et vains. Je voulais initialement vous parler du nécessaire déménagement de l’école de musique de Brétigny dans des locaux plus adaptés qui pourraient être la Maison des Sorbiers et je n’ai plus le cœur à cela. Cependant, à la réflexion, il faut chasser nos tentations à l’accablement, au fatalisme et reprendre le dessus. Cette catas-

28

trophe naturelle, doublée d’une catastrophe nucléaire, comme cette guerre, ne doit pas nous apprendre que tout est vain, mais, au contraire, que tout est fragile, éphémère et donc que tout mérite attention. Pour se préoccuper des gens, la politique même à l’échelle locale doit s’attacher aux territoires, réfléchir à leur évolution. Il semble que le quartier du Bois Badeau en ce qu’il ne répond qu’à un rêve de « bétonneur », faute d’une vision prospective de notre ville, est une impasse que nous allons payer cher. Pour éviter une autre erreur urbanistique et écologique, il faut que les élus prennent en main l’avenir de l’ancien CEV sans attendre que les projets se dessinent ailleurs ou que les décisions s’arrêtent sans nous. Attendre et exiger sont les deux seules actions interdites. Mme Christiane LECOUSTEY « www.bty220.fr »


* Parole * avril 2011 *

expressions

proximité, la municipalité ouvre dans les publications municipales récurentes. pas la responsabilité de la municipalité. Groupe socialiste et républicain

L

es résultats des cantonales montrent avant tout un certain désenchantement et découragement de la population française. La politique gouvernementale ne donne pas beaucoup de raisons d’espérer aux Français qui voient, jour après jour, les cordons de la bourse se resserrer, le marché de l’emploi se dégrader et les difficultés quotidiennes se multiplier. Face à la crise et à ses conséquences, c’est un sentiment d’abandon qui domine.A Brétigny, l’équipe de la majorité municipale s’applique à restaurer la confiance, à remédier au désarroi social, à offrir chaque jour aux Brétignolais des services publics qui puissent les aider et les accompagner. A Brétigny, l’équipe de la majorité municipale s’applique à réparer le désordre social provoqué par la politique injuste et inefficace de la droite républicaine. Le budget 2011 de la Ville va dans ce sens. Tenant ainsi son

engagement, ce budget, c’est 0% d’augmentation d’impôts pour les Brétignolais. Ne pas peser un peu plus sur le porte monnaie des ménages est la préoccupation et une priorité de la majorité municipale. Ensuite, c’est le maintien de la qualité des services publics afin que chaque Brétignolais, du plus jeune au plus âgé, se sente accompagné et impliqué dans sa ville. C’est un budget qui maitrise ses dépenses tout en s’engageant sur l’avenir avec des projets structurants. En conclusion, ce budget responsable tient compte des réalités d’aujourd’hui tout en préparant demain afin que Brétigny reste une ville solidaire et une ville agréable à vivre. Marion CARRÉ, Sylvie DAENINCK, Mohamed DJAÏD, Maud FOUGEROUZE, Fatoumata KAMARA, Jocelyne GARRIC, Steevy GUSTAVE, Bernard LEMAIRE, Stéphanie LOISEAU, Karima MELHAHI, Michel POUZOL, Christian ROMEC, Rémi REUSS, Serge RICHARD

Elus communistes et partenaires

A

u moment où cet article est rédigé, une catastrophe nucléaire de grande ampleur a eu lieu au Japon, suite au séisme et au tsunami d’une ampleur inégalée. Nous apportons notre solidarité et notre soutien au Peuple Japonais. Dans ce contexte les élus « Communistes et partenaires » de Brétigny, partagent l’inquiétude de nos concitoyens, quant à leur propre sécurité. Nous exigeons un débat public national sur la politique énergétique. Ce débat doit être sérieux, citoyen, transparent et s’engager sans tarder. Réchauffement climatique, raréfaction des ressources fossiles, diversification énergétique…C’est un débat d’ensemble, une mise à plat générale de nos choix énergétiques qui doit s’engager. Plus près de nous c’est une autre catastrophe qui se prépare. Après la fermeture de la maternité, du centre IVG et la chirurgie sur l’hôpital de Juvisy sur Orge, l’Agence Régionale de Santé Ile de France, impose la fusion de services hospitaliers dans notre département et ferme d’autres établissements. L’Essonne est durement touchée ! L’ARS entend fermer les urgences des hôpitaux de proximité de 18h30 à 8 heures pour les concentrer sur un seul site : le futur hôpital

sud Francilien. C’est grave ! La mise en œuvre par le gouvernement de la loi Bachelot-Sarkozy frappe de plein fouet nos hôpitaux, nos maternités, nos centres d’IVG. C’est tout notre système de santé qui se détériore. Les franchises médicales, les déremboursements, les dépassements d’honoraires, les privatisations, le démantèlement de la sécurité sociale, la mise à mal de la psychiatrie publique…..la fermeture programmée du Centre de Santé de Brétigny (ex CEV) remettent en cause l’accès aux soins pour tous. Notre santé est en danger. Pour agir ensemble, nous avons obtenu à la Région Ile de France, la tenue des Assises régionales de la santé, qui seront préparées par département, en avril auxquelles nous vous invitons à participer. Face à ces décisions, sachons tous nous rassembler. Nous vous invitons à participer au rassemblement du 2 avril place de la Bastille pour défendre nos services de santé. Philippe CAMO, Robert CHAMBONNET, Mauricette DIMEUR-VIANA,Yvon LE TUTOUR, Chantal ARDOUIN, Elisabeth PETIT, Monique SALSAC, Jean-Marie BIDOU

Elus de gauche non inscrits

C

omme chaque année Brétigny est en ordre de marche avec un budget clair, efficace et conforme aux engagements politiques pris par la majorité municipale. Quelques opposants ont récemment raillé un article publié il y a quelques semaines dans le magazine Challenges et repris par le journal Le Parisien, article désignant Brétigny comme la ville la mieux gérée du département de l’Essonne. Cette publication présente une analyse basée sur des critères quelque peu technocratiques qui n’engage que ses rédacteurs. Restons modestes, mais tout de même, ne boudons pas notre plaisir, il vaut mieux être reconnu comme la ville la mieux gérée que l’inverse. Depuis dix ans, Brétigny est pilotée de manière apaisée mais politiquement volontariste. Nous avons réveillé notre ville, sans excès, tout en menant les projets pour lesquels nous nous sommes engagés, le tout avec un endettement maitrisé. Ce travail se fait au service de nous tous et ce, malgré la pression régulière et

implacable des restrictions gouvernementales envers les collectivités territoriales. La dernière réforme en la matière est limpide : de moins en moins d’argent pour les communes avec de plus en plus de charges, par exemple l’école, la sécurité, l’aide sociale, alors que les besoins des Brétignolais augmentent dans un contexte de paupérisation accélérée. On a compris, l’Etat grand dépensier s’organise pour faire payer sa dette aux plus modestes, y compris aux collectivités les plus modestes. Rappelons que la loi interdit tout budget communal en déficit. L’Etat ne s’applique pas cette règle de bon sens. Au lieu de répartir les impôts avec justesse et justice entre tous, le gouvernement lui a choisi d’enrichir les plus riches tout en creusant la dette de la France qui finit par devenir abyssale. Michel Parrot, Jeanne Lhuillier et Juliette Vaussourd

29


pratique

* avril 2011 * Parole *

Carnet

Bienvenue à ... Emna GAILLARD (9 février) Baptiste JOUNEAU (11 février) Kenji RANDRIAMAHEFARIVO (11 février) Nathan DOUCARA (11 février) Ayoub SAOUALIF (12 février) Fleur ROCHE (14 février) Kélyss MOUTAMALLE (15 février) Angie LIFAEFI LOFOLI (16 février) Léo LECLERC (16 février) Émeline JOHNSON (16 février)

Anass HANIYA ALI ABDOULKARIM (17 février) Brayan BENNAÏ (17 février) Line TRZON (17 février) Médine BAHTAOUI (17 février) Raghad ACHRIFI (17 février) Anaïs ROBERT (18 février) Antonio LAGANA’ (18 février) Tenessy DAURELLE (18 février) Lisa GALLERON (22 février) Kyria ROZAS (23 février) Benjamin NAUD--DION (24 février) Sloanna ROSEMOND (24 février) Alyssa GEBERT (26 février) Gabin MAZZARDIS SAHEB (27 février) Camille LABRUNE (1er mars) Mélanie NAJI (1er mars) Camille HEBERT (2 mars) Esra OZMEN (2 mars) Kynan SEIDOU (2 mars) Enzo MARIOT (4 mars) Loane FREY (4 mars) Aksil SUMANI (5 mars) Ieremia CONVACIU (5 mars) Lola COGNET (5 mars) Khris CICALA (6 mars) Elya ALAGUIRY (8 mars)

Jade FRESSANGE (9 mars) Vaibhav KUPPUSWAMY (9 mars) Bricine THENGO (10 mars) Thomas DUBREUX (10 mars) Romain LE ROYET (11 mars) Carmen MARINO LLOVANOVICH (12 mars) Yanis BOUKANTAR (12 mars) Noah LARCHER MADRANGE (15 mars)

A l’occasion des 10 ans de l’agglomération du Val d’Orge et en soutien à l’opération « un bateau pour Haïti », Yannick Noah viendra donner un concert le 10 juillet à Sainte Geneviève des Bois. Après le séisme qui a eu lieu à Haïti en janvier 2010, l’agglomération du Val d’Orge a décidé d’apporter son soutien aux Haïtiens et à la reconstruction de leur pays. Pour cela, elle soutient les actions de l’association « solidarité pêche » qui répare et modernise des bateaux de pêche. Ainsi le Val d’Orge a déjà financé un bateau et s’apprête à en financer un second. Pour aider ce financement, soutenir et impliquer encore davantage les Valdorgiens dans cet élan de solidarité,Yannick Noah donnera un concert le 10 juillet 2011 à

17h au stade municipal de Saint Geneviève des Bois. Les bénéfices de l’opération seront utilisés pour l’opération « un bateau pour Haïti ». Les billets seront disponibles à la vente au prix de 20€ à partir du 4 avril dans toutes les mairies de l’agglomération, dans les trois piscines du territoire, à l’espace nautique du Val d’Orge, à l’espace Carné et au Théâtre Brétigny.

Tous nos voeux de bonheur à ... Youssef EL FERHAOUI et Souâd RACHIDI (26 février) Güven ÇEÇEN et Müzeyyen ARAS (5 mars)

Nos condoléances aux familles de ... Mohamed EL HAMDAOUI (12 janvier) Kassa AÏT-SAMADI (19 janvier) Georgette DÉSOMBRE veuve HAZARD (23 février)

Concert

Yanick Noah

30

Ainsi à Brétigny vous pourrez vous procurer ces billets : à la mairie - 44 rue de la Mairie à la piscine - rue Henri Douard au Théâtre Brétigny Espace Jules Verne - rue Henri Douard


pratique

* Parole * avril 2011 *

Brétigny à portée de main Services publics Préfecture d’Evry Boulevard de France Tél : 01 69 91 91 91

Sous-préfecture de Palaiseau Av. du Général de Gaulle Tél : 01 69 31 96 96

Maison des Solidarités Pour rencontrer une assistante sociale, une puéricultrice, une sage-femme, adressez-vous au Centre Départemental d’Action Sociale et de PMI 9, rue du Bois de Châtres Tél : 01 60 84 63 81

Pompiers Av. Guynemer : 18

Urgences médicales Infirmières Mme Laborde et Mme Quirici Tél : 01 60 84 10 60

Mmes Theillout, Futerle et Combescot Tél : 01 60 84 45 32

Mmes Waterblez et Bourdeau Commissariat d’Arpajon Tél : 01 69 26 19 70

Commissariat de Brétigny Avenue Guynemer

Maison de la Justice et du Droit Le Trianon - 72, route de Corbeil 91360 Villemoisson-sur-Orge

Tél : 01 69 88 40 50

Hôtel des Impôts 29, rue du Général de Gaulle Arpajon Tél : 01 69 26 84 00

Perception de Montlhéry 16, rue de la Chapelle Tél : 01 64 49 67 40

Cimetière Ouverture au public Du 1er avril au 30 septembre : 7h - 19h Du 1er octobre au 30 mars : 7h30 - 18h Le jour de la Toussaint : 7h - 19h La Poste 18, rue du Général Leclerc

Union locale CGT/CFDT 14, rue Georges Guillepin

Tél : 01 60 84 08 53

Tél : 01 60 84 03 74

Médecins La nuit ou le week-end, appelez le 15. La journée appelez votre médecin traitant.

Permanences les mardis et jeudis de17h à 19h S.N.C.F. Conseils et informations Ile-de-France de 5h50 à 12h50 et de 13h10 à 20h08 0891 36 20 20 (0,23€ la minute) Ouverture de la gare à Brétigny : lundi au vendredi de 7h à 11h50 et de 16h20 à 20h. (vente de billets et tout titre de transport)

Yann Lemaire Tél : 06 07 69 86 57

Tél : 01 60 85 29 40

Taxis ABC taxi Tél : 01 60 84 28 04

Tél : 06 23 78 35 07

Pôle emploi (ANPE-ASSEDIC) 19, rue des Cochets

Urgences GDF 60, rue Pierre Brossolette Dépannage Gaz

Tél : 01 60 84 21 33

Tél : 01 64 46 13 14

Tél : 0 810 383 383

Tél : 01 60 85 06 91

Centre de consultations médicales de l’Igesa (ex CEV) Base aérienne 217 Tél : 01 69 23 74 83

Services juridiques Avocats du barreau de l’Essonne Consultations gratuites sur RDV au CCAS Tél : 01 60 85 06 91

Lyonnaise des Eaux N° Azur Clients N° Azur Urgence 24h/24h Tél : 0 810 883 883

Centre anti-poison Tél : 01 40 05 48 48

Tél : 01 60 85 06 91 (présence le 3ème lundi de chaque mois au CCAS).

Eau Assainissement Eclairage public

La Communauté d’agglomération met à disposition un numéro vert 24 h/24 et 7 jours/ 7 pour tout problème lié à l’eau potable, la défense incendie, les eaux usées ou pluviales : 0 800 23 12 91 Pour tout problème lié à l’éclairage public, composez le 01 69 72 18 00

Gestion des déchets ménagers Allo l’Agglo 0 800 293 991 (appel gratuit) du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h45 à 18h. PRATIQUE : LA DÉCHETTERIE MOBILE Chaque mois, vous avez la possibilité de déposer des objets ménagers spéciaux le carton, le papier, le verre, les déchets électroniques, les végétaux, le bois, la ferraille, les encombrants et le tout venant à deux pas de chez vous. Prochain rendezvous : 16 avril de 9h à 12h, place du marché couvert. Pour vous rendre à la déchetterie mobile, vous devez avoir une carte d’autorisation.Vous pouvez l’obtenir en mairie avec un simple justificatif de domicile et l’original de votre pièce d’identité. Locations de salles

ABT

Office de Tourisme 3, rue du Général Leclerc

Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) 29, rue Edouard Branly

SOS médecins Essonne L’association répond 24 h sur 24 et 7 jours sur 7 à toute demande de soins en l’absence de votre médecin traitant. Composez le 0826 88 91 91 Pharmacies Le nom de la pharmacie de garde est indiqué sur toutes les vitrines des pharmacies brétignolaises. Vous pouvez aussi téléphoner au

Ouverture : lundi au vendredi 8h-12h/14h-19h et samedi 8h-12h

Horaires : lundi au jeudi : 9h-17h, vendredi : 9h-12h

Tél : 01 60 85 17 64

Sage femme Claudine Eychenne

Tél : 36 31

Tél : 39 49 Fax : 01 60 84 20 39

Mme Bazille

Tél : 01 69 46 81 50

Tél : 01 60 85 29 40

Police municipale 20, rue Danielle Casanova

Tél : 01 69 88 88 76

gratuit et rapide !

Conciliateur de justice Vous avez un litige avec votre voisin, votre propriétaire, votre syndic, un commerçant et vous ne souhaitez pas engager de procès… Le conciliateur de justice, c’est simple,

Kergomard et R. Barran Tél : 01 69 88 40 85 Salle Grant - Tél : 01 60 85 20 84 Maison Neuve - Tél : 01 69 88 40 85 Votre mairie - Tél : 01 69 88 40 40

Vous souhaitez faire paraître une information dans Parole : Mairie de Brétigny-sur-Orge Service communication 46 rue de la mairie 91 220 Brétigny-sur-Orge Pour le Parole du mois de mai envoyez-nous vos demandes avant le 15 avril. Parole - avril 2011 - N°89 Tirage à 11 300 exemplaires. Magazine mensuel d’informations municipales. Directeur de la publication : Bernard Decaux Directeur de la rédaction : Bertrand Moulin Rédaction : Véronique Blocqaux, Raynald Derouet Mise en page et photogravure : Ludivine Anadon Maquette : 4août Impression : Imprimerie Grenier Distribution : personnel communal.

Imprimé sur du papier 100% recyclé

31


... BRÉTIGNY À E S S S LA JEUNE U DElà DE

MOTS

A

1-2.indd 2

10

Ce magazine est imprimé sur du papier 100% recyclé. Notre imprimeur est engagé dans un processus d’éco-responsabilité certifié ISO 14001, Imprim’vert, FSC et PEFC. Les encres utilisées pour imprimer ce document sont 100 % végétales.


Parole Avril