Page 1

Les vœux du maire : le rendez-vous avec les Brétignolais

Site internet de la ville Créez votre espace personnel Festival de la diversité Pourquoi et comment

N° 98 - février 2012


* février 2012 * Parole *

Sommaire

Votre mairie

01 69 88 40 40 Mairie de Brétigny-sur-Orge 44 rue de la mairie 91220 Brétigny-sur-Orge

Pour tout renseignement administratif, appelez la mairie du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30 (16h le vendredi) et de 8h30 à 12h le samedi au 01 69 88 40 40. «Allo Monsieur le Maire»

0 800 880 483

«Gratuit»

Un numéro vert est mis à votre disposition pour toutes vos préoccupations quotidiennes. La municipalité s’engage à vous répondre dans les 3 jours suivant votre appel.

Les élus viennent à votre rencontre Prochain rendez-vous :

dimanche 5 février, place du marché, de 10h à 12h. Venez discuter avec eux. Venez leur faire part de vos interrogations, vos suggestions…

MAgazine 4

Retour en images

Les bons chiffres du Ciné220, le City’Bus à la Fontaine, tournois de badminton...

Dossier Les voeux du maire : le rendez-vous avec les Brétignolais 6

10

Reportage

Retour sur... la hotte du Service Jeunesse : des animations à foison pendant les vacances de Noël 11

Actualités

Classes de découverte : mieux comprendre, mieux apprendre Recensement : 23 142 Brétignolais en 2012 ! Coeur de nature, un nouveau magasin bio Diversité et solidarité, des notions intouchables L’église Saint-Pierre : inclinée, mais solide Le gymnase Camille Hébert reprend des couleurs

Sortir

Ensemble, nous trouverons des solutions !

16

Concours

« Maisons et balcons fleuris 2012 » Embellissons notre ville ensemble, fleurissons nos jardins et balcons...

Vous souhaitez participer ? Bulletin d’inscription

L’agenda du mois

Musibébé, atelier cinéma, atelier d’Art culinaire... 19

Rendez-vous culturels

Le Théâtre, le CAC, la Médiathèque, le Rack’am... 22

Rendez-vous sportifs

Le CSB Roller, Athlétisme, l’Amicale Laïque Handball...

Nom : Prénom : Adresse :

L’UTL, l’AINVO, l’Association Lire et Faire Lire, le Café Littéraire...

Numéro de rue : Etage :

Vide-grenier, préparation du Carnaval, Papilles d’Or 2013...

23

24

Escalier :

Concours des jardins fleuris 1ère participation Concours des balcons fleuris 1ère participation Ecoles et accueils de loisirs Commerces Résidences

Récupération des eaux de pluies compostage paillage

Bulletin à retourner avant le 15 mars 2012. Délai de rigueur. Service Environnement 46 rue de la mairie - 91220 Brétigny-sur-Orge

Avec la participation de

25

Rendez-vous associatifs A noter

Vivre ensemble

www.bretigny91.fr : votre site web Dites que vous l’aimez...en grand !

expressions 28

Tribunes pratique

27

Les travaux

Notre ville avance : les travaux en cours et à venir 30

Carnet

Etat civil 31

Brétigny à portée de main

Tous les contacts pratiques des Brétignolais

2


* Parole * février 2012 *

Les rendez-vous démocratiques de 2012 Le 22 avril, le 6 mai, le 10 et le 17 juin, n’oubliez pas de vous mobiliser. Votez pour élire le prochain Président de la République (élections présidentielles du 22 avril et du 6 mai 2012) et les députés à l’Assemblée Nationale (élections législatives des 10 et 17 juin 2012).

Rencontrez vos élus lors de leurs permanences Bernard Decaux - Maire - Tél : 01 69 88 40 01 Agenda 21 - Travaux Commerce - Artisanat Michel Parrot Tél : 01 69 88 41 60 Actions artistiques et culturelles - Festivités Jumelage Philippe Camo Tél : 01 69 88 40 80

Finances - Personnel Christian Romec Tél : 01 69 88 41 40 Seniors - Petite enfance Santé Stéphanie Perron Seniors 01 60 85 27 12 Petite Enfance 01 60 85 75 60

Citoyenneté - Démocratie - Egalité des chances Steevy Gustave Tél : 01 69 88 40 62 Solidarités Elisabeth Petit Tél : 01 60 85 06 91 Education - Enfance Jocelyne Garric Tél : 01 69 88 41 00

Urbanisme - Habitat Robert Chambonnet Tél : 01 69 88 41 60 Jeunesse - Emploi Sylvie Daeninck Tél : 01 69 88 41 80 Vie associative - Sports Jeanne Lhuillier Tél : 01 69 88 40 70

Permanences de...

Geneviève Colot, députée sur RDV au 01 40 63 96 03 Philippe Camo, conseiller régional Ile-de-France sur RDV au 01 53 85 68 50 ou au 01 60 88 48 58 - E-mail : philippe.camo@wanadoo.fr Michel Pouzol, vice président du conseil général de l’Essonne sur rendez-vous au 06 33 88 60 17 Ce magazine est imprimé sur du papier 100% recyclé. Notre imprimeur est engagé dans un processus d’éco-responsabilité certifié ISO 14001, Imprim’vert, FSC et PEFC. Les encres utilisées pour imprimer ce document sont 100 % végétales.

3


magazine

* février 2012 * Parole *

Retour en images année 2011

Les bons chiffres du Ciné220

L

e cinéma français se porte bien et le Ciné220 aussi. Les salles Brétignolaises ont totalisé 69 001 spectateurs en 2011 contre 67 749 en 2010 et 65 164 en 2009. Un succès dû, sans doute, à son originalité : une programmation de qualité mêlant films d’auteurs exigeants et grosses productions populaires. L’autre plus de ce lieu réside dans la relation particulière qu’il entretient avec ses spectateurs qui peuvent participer à des débats après une projection ou à des cinés-concerts.

13 janvier

Une petite forme théâtrale… en grande forme !

I

ls sont tous assis autour d’une table et regardent une immense carte. A les voir ainsi suivre le chemin tracé sur cette immense feuille, on pourrait croire qu’il s’agit de l’exposé d’un carnet de voyage. C’est un peu ça, mais ce n’est pas tout à fait ça. Il s’agit d’un spectacle particulier, proposé par la Revue éclair, en résidence au théâtre de Brétigny : « Les arpenteurs ». Sept arpenteurs ont marché sur les traces des deux astronomes envoyés en 1792 mesurer le méridien de Paris (entre Dunkerque et Barcelone) afin d’en déduire la dimension du mètre universel. Leur journal retraçant leurs aventures a été mis en mis en scène pour une représentation intime autour d’une table.

18 janvier

Âge tendre et tête couronnée

«

Paso doble, tango, valse, rumba, madison, cha-cha-cha, etc. Pendant plus de trois heures, je vais enchaîner tous les styles ». Pascal, l’accordéoniste, assurait la partie musicale de «  la galette des rois des Seniors  ». Elle se déroulait le 18 janvier dernier, à la salle Maison Neuve. Organisé par le pôle Seniors, ce rendez-vous est toujours très prisé. « C’est agréable de se retrouver entre nous, témoigne Gérard, et puis cela me permet de danser un peu dans une ambiance chaleureuse ». Les 160 convives ont dégusté les délices à la frangipane et ont tiré les rois avec gourmandise… A la fin de l’après-midi, il ne restait que des miettes des trente galettes.

4


magazine / retour en images

* Parole * février 2012 *

17 janvier

Le City’Bus s’arrête à la Fontaine

L

e City’Bus, ce sont les services publics qui viennent à la rencontre des habitants de Brétigny. Et ceux du quartier La Fontaine reconnaissent ce City’Bus. Ils viennent y chercher tout type de renseignements : comment obtenir une aide au logement, à qui s’adresser pour obtenir un soutien scolaire pour les enfants, quelles démarches effectuer auprès du syndic pour améliorer la propreté de la cage d’escalier, etc. Le City’Bus parcourt ainsi le territoire du Val d’Orge et s’arrête tous les quinze jours dans le quartier La Fontaine.

21 janvier

Joueurs au volant, spectacle au tournant

L

’objet peut atteindre des vitesses folles, plus de 300 km/h, et il est parfois difficile de le voir et même de le filmer. Cette petite chose rapide s’appelle un volant. Il fait office de « balle » dans un sport de raquette très spectaculaire : le badminton. L’Amicale Laïque de Brétigny organisait son traditionnel tournoi national au gymnase Camille Hébert. 150 joueurs venus de toute la France (Dom Tom compris) se sont affrontés sur deux jours (samedi 21 et dimanche 22 janvier). Le club de Brétigny a fait une excellente impression. Sur dix finales, deux sociétaires terminent à la première place et trois autres à la seconde place.

21 janvier

Etoiles sur toile

L

’association « Au bout des étoiles  » a proposé, le 21 janvier, dernier une contemplation astronomique à cinq classes de la ville et aussi à un public curieux d’images de l’espace. Ils devaient utiliser, au Ciné220, deux télescopes professionnels situés à l’autre bout de la planète (Australie et Polynésie) grâce à une connexion Internet. Malheureusement des problèmes techniques et météorologiques ont empêché cette observation. Roger Ferlet, directeur de recherche à l’Institut d’Astrophysique de Paris a proposé un diaporama du système solaire et des autres galaxies. Les spectateurs ont pu suivre sur écran géant une passionnante conférence et ont promis de revenir pour voir de plus près les étoiles…

5


magazine

* février 2012 * Parole *

Les vœux du maire : le rendez-vous avec les Brétignolais C’est chaque année un rendez-vous important : pour Bernard Decaux, pour l’équipe municipale, pour les personnalités locales et pour les Brétignolais. Plus de 800 personnes avaient répondu à l’invitation du maire de Brétigny dimanche 15 janvier, pour partager à la fois une cérémonie républicaine et un moment convivial. Tout au long de son discours, le Maire a évoqué cette année 2011, tant sur le plan international, que national et local. Mais il a voulu aussi se projeter dans l’avenir de Brétigny en annonçant aux Brétignolais les grandes étapes de cette année 2012. 6


magazine / dossier

* Parole * février 2012 *

En présence des élus du Conseil Municipal de Brétigny, Jean-Vincent Placé, Sénateur, Geneviève Colot, députée, Olivier Léonhardt, Président de la Communauté d’agglomération, des vice-présidents et des Maires du Val d’Orge, de Conseillers régionaux et généraux, Bernard Decaux a pris la parole devant « celles et ceux qui partagent comme patrimoine essentiel les belles valeurs de notre République ». Le Maire a débuté sa prise de parole en souhaitant : « des vœux de bonheur personnel, tant il n’est de vie réussie que dans son propre accomplissement et celui de sa famille, des vœux de réussite dans vos fonctions, vos engagements, votre implication au sein de votre entreprise, de votre institution ou de votre association... ».

Un tour du monde indispensable « Cependant, il faut bien le constater, cette année 2012 est très largement placée sous le signe du doute et de l’inquiétude dans un monde en plein chamboulement. Un monde marqué par les guerres, les tueries, les ressentiments, les atteintes à la dignité humaine. En Afghanistan, en Irak, la guerre civile et les attentats redoublent d’intensité. Au Maghreb et au Proche-Orient l’année 2011 fut l’année des révolutions démocratiques. Les contestations ont touché tous les pays de cette région et ont vu tomber quelques dictateurs. Certes, avec les gouvernements provisoires ou lors des élections qui ont suivi, les partis religieux ont pris très souvent le dessus. Certes, les valeurs défendues sont loin de ce que nous pouvions espérer au regard de la laïcité et du droit des femmes. Mais le chemin de la démocratie est désormais tracé, il est partagé par tous sans exception. En Syrie, le peuple est lui aussi déterminé à mettre à mal des décennies d’opposition et de répression du régime de Bachar Al Assad. Notre pensée va naturellement et plus particulièrement, parce que cela nous touche de très près, au journaliste de France

Prise de parole du Maire pour évoquer 2011 et se projeter sur 2012

2, Gilles Jacquier, abattu dans le digne exercice de sa mission de reporter de guerre. Citons Nelson Mandela dont le prix, payé pour sa liberté et celle de son peuple, fait désormais partie de l’histoire universelle des droits de l’homme. « Nous ne sommes pas encore libres  », disait-il, «  nous avons seulement atteint la liberté, le droit de ne pas être opprimés. Nous n’avons pas encore fait le dernier pas de notre voyage, nous n’avons fait que le premier pas sur une route plus longue et plus difficile  ». En ce début d’année 2012, formulons un vœu pour que la liberté s’impose plus largement dans le monde.

Une Europe en crise Si l’Europe et l’occident vivent dans un monde de paix et de liberté, la guerre économique fait rage et touche de plein fouet des populations depuis longtemps fragilisées. De 2008 à 2010, nous avons vu le capitalisme international secoué sur ses bases avec l’éclatement de la bulle financière, gonflée par des irresponsables obsédés par les gains faciles et l’argent roi. Nous vivons depuis le printemps dernier une crise de la dette et de la gouvernance européenne. Une crise qui a une incidence sur l’ensemble de la planète financière, une crise qui met en péril des Etats, sous la pression des marchés, de la spéculation et des agences de notation qui viennent de retirer à la France son triple A. Une crise qui, dans tous les

cas, se vit au quotidien par de la souffrance d’hommes et de femmes, des fermetures d’entreprises, des faillites, des pertes d’emplois, sans parler des baisses importantes de pouvoir d’achat, de précarité et de peur de la misère. Aucun signe ne nous laisse entrevoir l’espoir d’une société nouvelle. Il est cependant grand temps de réformer cette logique des marchés rois, de réguler l’économie libérale, de mieux répartir les richesses de notre planète, de conjuguer l’économie avec l’écologie, de consommer sans outrance, de partager et de préserver. En ce début d’année 2012, je formule le vœu pour un nouvel ordre économique mondial, pour une Europe politique, solidaire et écologique, une croissance plus vertueuse, plus économe, une croissance axée sur des valeurs autres que le seul profit, égoïste et sans scrupule... ».

Bernard Decaux accueille les Brétignolais

7


magazine / dossier

De l’Europe à la France « Dans notre pays, la crise a creusé plus encore les inégalités. Des situations sociales qui apparaissent comme un film en trois dimensions. Avec d’un côté une société issue de la rente, des privilèges, une société de toutes les protections. De l’autre, une société qui vous prédestine et vous conforte dans une vie modeste, de l’acceptable aux portes de la précarité extrême. Comment maintenir, dans ces conditions, un minimum de cohésion sociale  ? Comment être fort et uni face aux attaques de la crise, quand la politique menée conduit à opposer les Français entre eux, à construire des amalgames hâtifs et inacceptables, quand le politique provoque les valeurs collectives par une répartition injuste de l’effort  ? Face au défi de cette crise, de cette impasse politique, face aux difficultés financières des collectivités publiques, la mobilisation citoyenne est plus que jamais indispensable. La construction européenne doit aussi se consolider, autour de nations fortes et solidaires, ne plus douter ni d’elle-même ni de sa monnaie. Il n’est en effet de fatalité inexorable ni au déclin de l’Europe ni à la décomposition sociale de notre pays. Que la démocratie fasse son œuvre en 2012 pour la France, en 2013 pour l’Allemagne...! » Brétigny, une gestion responsable… « Ici chez nous, à Brétigny, nous prenons modestement notre part dans ce nécessaire volontarisme politique, dans une gestion pleinement déterminée à mettre notre ville dans un

Les jeunes du CMJ

8

* février 2012 * Parole *

Une cérémonie conviviale qui permet les échanges et les rencontres

mouvement positif tout en veillant à ne laisser personne en dehors des couleurs de la vie. Un respect et une responsabilité qui engagent, en particulier sur un élément de préoccupation majeure des Français et des Brétignolais : les impôts et la fiscalité locale. Cela fait plusieurs années que le taux de fiscalité n’a pas bougé à Brétigny. En 2012, une fois de plus, nous n’augmenterons pas les impôts de la commune. Il est vrai que les impôts sont une ressource utile pour développer la ville et les services publics mais ils pèsent dans les budgets familiaux. Ce choix de gestion maîtrisée et rigoureuse, l’investissement de nos services municipaux et des ratios financiers tout à fait rassurants nous permettent de répondre, en bonne partie, à vos demandes d’interventions publiques tout en préparant l’avenir de notre commune et celui de nos enfants... ».

Brétigny, un cadre de vie… «En 2011 près de 10 M€ ont été consacrés à l’amélioration de notre cadre de vie. Plus de 2,8 M€ pour les seuls travaux de voirie engagés en partenariat avec la Communauté d’agglomération du Val d’Orge. Plus de 500 000 € sont consacrés à la propreté de la ville avec ses 65 kilomètres de voirie et la lutte contre les déjections canines qui n’est malheureusement pas une action facile à traiter. Enfin, comme vous le savez, la commune s’est engagée pleinement dans le développement durable et la protection de son environnement.

Brétigny a obtenu successivement en 2011 le trophée départemental « Fleur verte » et le trophée « 4ème pétale du trèfle » décerné par le Syndicat des Eaux d’Ile-de-France. Enfin, l’ouverture à ciel ouvert sur plus de 300 mètres du Blutin par le SIVOA, outre l’aspect esthétique pour les promeneurs, a permis d’engager une action écologique efficace de lutte contre la pollution des eaux. Mais 2011 fut aussi pour les Brétignolais l’année où le doublement du pont-rail devint une réalité. Un événement après plus de 60 ans d’attente et de périodes de résignation. Un événement technique, un événement administratif et financier mais surtout un événement d’émotion collective et identitaire que les Brétignolais ont vécu au petit matin du 30 octobre, avec l’opération de jonction des deux éléments du pont. La gestion et l’entretien de notre patrimoine sont une responsabilité trans-générationnelle que nous devons assumer avec respect et détermination. Ce sera le cas pour notre église Saint-Pierre, propriété de la ville, dont les travaux démarreront en tout début d’année 2013 et se termineront courant 2014. Il en est de même de la maison des Sorbiers que nous avons voulu garder comme un élément d’histoire de notre commune malgré son état délabré. Enfin, 3ème élément de patrimoine sur lequel nous avons engagé des crédits importants, le centre de loisirs SaintPierre... ».


magazine / dossier

* Parole * février 2012 *

Brétigny, le défi de l’intégration… « Le premier défi de l’année 2012 concerne l’intégration et la prévention. Dans ce domaine, l’éducation est pour nous une priorité. Brétigny consacre 25% de son budget à l’éducation. Donner les moyens de l’éducation à nos enfants, en particulier à ceux qui rencontrent des difficultés, est un outil formidable d’insertion et d’épanouissement. La construction de la 15ème école de Brétigny, Aimé Césaire, doit répondre naturellement aux exigences des habitants du quartier Clause Bois-Badeau mais elle doit également fortement améliorer les conditions d’accueil et de mixité des écoles de notre centre ville. Intégration citoyenne, intégration sociale, intégration culturelle seront, parce que les temps sont complexes et difficiles, au cœur de notre action en 2012. L’intégration citoyenne est essentielle pour faire face à la montée de l’individualisme. L’intégration sociale est vitale pour un nombre de plus en plus grand de nos concitoyens. Enfin l’intégration culturelle : un élément fondamental de notre vivre-ensemble pour maintenir un lien social entre tous les Brétignolais. Au travers du travail fantastique de notre tissu associatif et du nombre considérable de manifestations sur la ville, de l’action des sportifs, des différentes fêtes organisées, je pense en particulier aux fêtes de Brétigny, la mobilisation doit redoubler de force afin que chacun trouve sa place et que les barrières sociales ou culturelles soient progressivement levées. En cela, 2012 verra le jour du 1er Festival de la diversité. Une manifestation qui se déroulera sur presque tout le 1er semestre 2012 et

verra la mobilisation de nombreux partenaires, de nombreux services de la commune et de la communauté d’agglo... ».

Brétigny, le défi d’une ville durable… « Le 2ème défi que nous nous fixons pour 2012 est la concrétisation de notre programme de travaux et l’aménagement d’une ville durable et respectueuse de l’environnement. Et c’est, tout d’abord, un programme extrêmement significatif d’enfouissement des réseaux (électricité, téléphonie et éclairage public) porté par la commune et la Communauté d’agglomération. Ce sont plus de 15 rues ou avenues de notre commune qui seront concernées par ce plan d’embellissement et de sécurisation. Par ailleurs, un important programme de travaux sera réalisé en 2012 dans nos équipements publics, établissements scolaires et sportifs. Enfin, en 2012 nous poursuivrons à un rythme régulier notre plan pluriannuel de réinstallation de notre service public municipal. Avec l’éco-quartier Clause Bois-Badeau, notre ville s’est engagée dans une opération d’aménagement urbain de référence, très largement reconnue aux plans régional et national. En 2012, la plupart des programmes de logements commencera à sortir de terre avec trois livraisons, soit 237 logements. En matière d’espaces publics, les travaux de quatre lieux de vie de très grande qualité démarreront tout au long de 2012 : les espaces publics du Mesnil, le jardin des Sorbiers, le parvis de la gare devant lequel sera installée à terme une 2ème médiathèque et enfin, le grand parc de 7 hectares ouvert à tous les Brétignolais. Nous

...au film retraçant une année à Brétigny

Une foule attentive...

le savons, un des éléments qualifiant du projet Clause Bois-Badeau est sa proximité directe avec la gare de Brétigny. Les usagers de la ligne C du RER en connaissent les avantages mais aussi tous les dysfonctionnements. Mais un espoir pointe à l’horizon avec la décision prise dans le cadre du Plan Etat/Région et du Schéma Directeur de la Ligne C du RER. 200 M€ seront investis, à échéance 2017... ».

Brétigny, le défi de la base aérienne… « Enfin, 3ème et dernier défi de l’année 2012 et pas des moindres puisqu’il s’agit de l’avenir de la Base Aérienne 217. Une Base aérienne qui doit fermer ses portes en juin prochain, et dont la requalification est un enjeu déterminant pour l’avenir de notre territoire. La reconversion de la BA 217 est en effet fondamentale pour Brétigny. La présence de l’INRA et de l’IRBA sur place est créatrice de synergies en matière d’innovation, de recherche et de formation autour des nouvelles ruralités. En développant les filières scientifiques et technologiques, notamment les biotechnologies et les éco-activités, cela répond sans aucun doute à un impératif en matière de diversification d’emplois qualifiés, un impératif en matière d’équilibre économique et de ressources fiscales, un impératif en matière sociale et pour le maintien d’un haut niveau de service public pour les générations futures.» Retrouvez l’intégralité du discours de Bernard Decaux sur www.bretigny91.fr

9


magazine

* février 2012 * Parole *

Reportage

Retour sur...

la hotte du Service Jeunesse : des animations à foison pendant les vacances de Noël Du lundi 19 décembre au vendredi 30 décembre, le Service Jeunesse de la ville de Brétigny a permis à plus de 150 jeunes âgés de 12 à 17 ans de participer à de nombreuses activités. Enchantés, ils ont repris le chemin du collège, le sac plein d’excellents souvenirs.

Comme chaque année, les animations, entre 4 et 5 par jour, proposées par le Service Jeunesse de la mairie ont été un franc succès. « Cela fait deux ans que je participe à ces animations et je ne le regrette pas, raconte Marty. Cette année, j’ai fait pas mal de choses. Du basket, le ciné-pizza mais aussi du patin à glace. C’est la première fois que je patinais et j’ai adoré ».

Les goûts des uns et la curiosité des autres ont été assouvis : quad, foot nocturne, vtt, tennis, équitation, basket, bowling, laser game, ateliers cuisine, initiation au slam et à la musique, visite du musée Grévin, voyage à Disneyland…. Grâce à une politique de tarification volontairement basse, ces animations rencontrent chaque année un succès qui ne se dément pas. 10


magazine

* Parole * février 2012 *

Actualités

Classes de découverte : mieux comprendre, mieux apprendre Brétigny-sur-Orge propose chaque année l’accueil d’écoliers dans des structures extérieures (classes de neige, classes de mer…). Le tableau noir se transforme alors en un espace de découverte ludique et pédagogique très apprécié des enfants. un cadre différent. De leur montrer que la curiosité n’est pas un vilain défaut. « Nous allons organiser au mois de mars une classe transplantée sur les pas des hommes préhistoriques dans le Périgord près de la fameuse grotte de Lascaux » explique Michel Mazet, directeur de l’école élémentaire Langevin Wallon. Tout un programme à apprendre dans le grand livre de la nature. Un ouvrage, que certains ne consulteront qu’une seule fois, sur place, mais qui les transformera durablement.

Les classes de découverte 2011/2012

Ecole élémentaire Louise Michel Apprendre en s’amusant c’est possible !

La valise est prête, elle a été préparée la veille dans une excitation mêlant inquiétude et empressement. La nuit a été courte et les rêves éveillés longs. Le rassemblement devant le car a déjà été une grande aventure car il fallait contrôler ses émotions. Puis, c’était la route qui se déroulait comme un long ruban d’asphalte. Quand il a blanchi, c’était le signe qu’il arrivait à sa fin. La neige était déjà là. Une histoire sans fin pour tous les chanceux qui sont partis en classe de neige l’année dernière, cette année et qui partiront l’année prochaine ! Convaincue de l’indéniable intérêt pédagogique des classes transplantées, la Ville de Brétigny-sur-Orge développe chaque année l’accueil des enfants dans différentes structures extérieures. Durant l’année scolaire 2010/2011, 341 enfants ont bénéficié d’un séjour classe de découverte. En 2011/2012, ce sont 381 enfants qui profiteront de ce dispositif. Les centres d’accueil sont tous agréés par l’Education Nationale. Ces derniers rivalisent d’ori-

ginalité dans les activités proposées. Si le ski reste la pratique majeure des structures basées en montagne, les enfants peuvent aussi s’initier aux longues balades en raquettes ou aux randonnées en chiens de traîneaux… en plus des traditionnelles batailles de boule de neige. Afin que le maximum d’enfants profite de ces classes transplantées, la Mairie s’engage en prenant en charge la totalité des frais de transport. Seule une participation financière, variant selon le lieu, la durée du séjour et en fonction du quotient familial, est demandée aux parents.

Des enfants épanouis Les classes de découverte contribuent à nouer des relations différentes entre les élèves et leurs enseignants. Elles recouvrent une grande variété d’actions éducatives et ludiques. Les enfants s’ouvrent à d’autres horizons. La montagne, bien sûr, mais aussi la mer ou les grandes forêts françaises. Il s’agit de stimuler leur imagination en leur proposant

Château de Chamarande (Essonne) Ecole élémentaire Langevin Wallon

Centre Les Chamois à Arâches (Haute Savoie) du 02/01/2012 au 07/01/2012 Centre à Montignac (Dordogne) du 12/03/2012 au 16/03/2012 Ecole élémentaire Gabriel Chevrier

Centre PEP Le Hedraou à Perros Guirec (Côtes-d’Armor) du 26/03/2012 au 30/03/2012 Ecole élémentaire Jean Jaurès

Centre à Sarzeau (Morbihan)du 01/04/2012 au 06/04/2012 Ecole élémentaire Jean Moulin

Centre de Côte Découvertes au Grand Bornand (Haute Savoie) du 23/01/2012 au 27/01/2012 Centre PEP Saint-Pierre Quiberon (Morbihan)du 02/04/2012 au 06/04/2012 Ecole élémentaire Joliot Curie

Centre PEP à Quiberon (Morbihan) du 02/04/2012 au 06/04/2012 11


magazine

* février 2012 * Parole *

actualités

Recensement : 23 142 Brétignolais en 2012 les créations actuelles de logements profitent plus directement aux Brétignolais.

Un regard lucide sur sa clientèle et donc sur la population de Brétigny

Brétigny-sur-Orge a accueilli 300 habitants supplémentaires entre 2011 et 2012. Une augmentation normale en lien avec celle du département : entre ces deux années, l’Essonne a gagné 3 995 habitants. C’est le résultat de la dernière enquête de recensement menée par l’INSEE (l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques).

Les derniers chiffres de l’INSEE (basés sur des enquêtes de recensement de 2007 à 2011) sont maintenant connus. Ils indiquent que Brétignysur-Orge compte aujourd’hui 23 142 habitants. En janvier 2011, la population totale (sur les recensements de 2006 à 2010) s’élevait à 22  842 habitants. De 1999 à 2012 Brétigny a connu une évolution de population de 4,65 %. Cela démontre que

Le témoignage d’Aziz Une augmentation douce (+1,31 %) mais inexorable comme l’explique Aziz. Cet épicier, bien connu des Brétignolais étourdis (ceux qui ont commencé à faire un gâteau le dimanche à 16h et qui se sont aperçus qu’ils n’avaient plus d’œufs) tient une supérette dans le centre-ville : « Brétigny est une ville dynamique, attractive mais qui garde son identité. C’est normal qu’elle attire des personnes en quête d’un cadre de vie agréable. Je suis ici depuis 15 ans et mes clients sont plus nombreux qu’avant, c’est indéniable. Les nouveaux arrivants sont venus s’installer dans la ville petit à petit et je m’en réjouis ». Les Essonniens, quant à eux, sont maintenant 1  225  717. La ville la plus peuplée de ce département reste Evry avec 53  268 habitants. Chatignonville clôt ce classement. Le petit village essonnien a perdu 2 habitants. Ils sont maintenant 62 !

Cœur de nature, un nouveau magasin bio

La future enseigne

Le groupe Auchan lance son premier magasin 100% bio au centre commercial Maison Neuve. Le supermarché baptisé « Cœur de nature » recrute, d’ici fin février, une vingtaine de personnes. L’ouverture au public est prévue au printemps 2012.

12

Un nouveau magasin « bio » va ouvrir ses portes au printemps 2012. L’établissement « Cœur de nature » va s’implanter au centre commercial Maison Neuve. L’enseigne recrute une vingtaine de personnes de tous les corps de métiers  : bouchers, poissonniers, primeurs, vendeurs en stands, naturopathes, employés polyvalents et hôtesses de caisse. La sélection se termine fin février. Plusieurs rencontres ont déjà été organisées entre les candidats et les recruteurs grâce à la mairie de Brétigny et la Communauté d’Agglomération qui ont mis en place des sessions d’information et des cellules de recrutement. La filiale du groupe Auchan veut démocratiser le marché du bio pour mieux le développer grâce à plusieurs partenariats avec de nombreux producteurs français et plus particulièrement franciliens.

Des spécialistes du bio Les amateurs devraient trouver leur bonheur dans ce supermarché de 1 000 m2. L’accent sera particulièrement mis sur les produits frais, locaux et en libre-service (le consommateur contrôle lui-même la quantité désirée). Le responsable de cette grande surface recherche avant tout des passionnés de bio. Nul doute que la ville n’en manque pas.

Recrutement : Envoyez votre CV par mail à Loïc Nedellec, responsable du magasin  : recrutement.socobio@auchan.fr


magazine

* Parole * février 2012 *

Actualités

Diversité et solidarité, des notions intouchables

© Peet Simart

Brétigny lance le Festival de la diversité et de la solidarité du lundi 13 février au dimanche 20 mai. Un événement qui complète les nombreuses actions municipales visant à lutter contre toute forme de discrimination. Le programme du Festival Du lundi 13 au vendredi 17 février Sensibilisation dans les collèges par des intervenants de SOS Racisme et exposition itinérante. Le lundi 13 et mardi 14 février Sensibilisation dans le lycée en direction des classes de seconde par les animateurs des centres sociaux Nelson Mandela et la Fontaine et par le Point Information Jeunesse. Du vendredi 17 fév. au lundi 12 mars Concours de dessins illustrant le Festival de la diversité et de la solidarité. Mercredi 14 mars Intervention de l’association SOS Racisme au PIJ. Du lundi 19 au vendredi 23 mars Théâtre-forum (spectacle interactif) à l’Espace Nelson Mandela par NAJE (Nous n’abandonnerons jamais l’esEtre différent et ensemble poir). Cette compagnie a l’ambition de développer une culture populaire « Intouchables », deuxième plus gros combat qui mérite, plus que jamais, pour donner à tous les capacités d’exercer leur citoyenneté. succès de l’histoire du cinéma fran- d’être mené. Du 13 au 17 février, les Vendredi 23 mars çais, raconte l’histoire d’amitié entre élèves des collèges Pablo Neruda et Soirée rencontre débat à l’Espace un caïd des cités et un riche aristo- Paul Eluard vont recevoir la visite de Nelson Mandela. (Intervenants  : crate paralysé. Ce film a su toucher deux intervenants de SOS Racisme. François Durpaire et Juan Massena). Mercredi 21 mars le cœur de plus de 18 millions de Ils présenteront un jeu de rôle auChoix des gagnants du concours de Français, car il est une ode à la lutte tour de la lutte contre la discrimi- dessins par un jury dédié. contre les discriminations et à l’éga- nation. A l’issue de ces échanges, un Mardi 27 mars lité des chances. Une préoccupation concours d’affiches sera organisé. Remise de prix du concours de desfondamentale à Brétigny qui ne cesse Les meilleures seront sélectionnées sins (par Christiane Taubira, écrivain de développer des actions en faveur pour être les supports officiels des et femme politique française), exposition de l’ensemble des œuvres de l’intégration de tous ses citoyens. grands temps forts (ciné-débat et réalisées, présentation des actions Chaque année, les centres sociaux spectacle de stand-up) qui clôture- réalisées, à l’Espace Nelson Mandela. Nelson Mandela et la Fontaine or- ront ce festival. Durant cette même Du lundi 2 avril au lundi 21 mai ganisent en partenariat avec le Ser- période, une exposition consacrée Exposition des dessins à l’Espace vice Jeunesse, le PIJ et le Cepfi, « la à Martin Luther King, militant non Nelson Mandela, au centre social La Fontaine, dans le hall de la banque lutte contre les discriminations  ». violent pour les droits civiques de la CIC, du PIJ et de la Mairie. Il s’agit d’un événement qui, sur un communauté noire américaine, sera Du lundi 2 avril au lundi 30 avril mois, propose des temps d’anima- installée dans différents lieux  : mé- Exposition et sélection de livres, bition destinés à informer les jeunes diathèque et CDI (Centre de Do- bliographie, CD, disques sur le thème sur les moyens de lutter contre ce cumentation et d’Information) des de la lutte contre les discriminations phénomène. Forte de cette expé- deux collèges... Elle rappellera que à la Médiathèque. Samedi 19 mai rience et convaincue de ces bien- seule la mobilisation générale a per- Spectacle de stand-up  « Rire contre faits, la municipalité va organiser du mis et permettra de réaliser le rêve le racisme » à l’espace Jules Verne. Dimanche 20 mai 13 février au 20 mai le Festival de la du pasteur humaniste. C’est préciséFilm au Ciné220. diversité et de la solidarité. L’objectif ment le sens de ce Festival. Chaque mois le magazine Parole est de donner plus d’ampleur à ce précisera les événements annoncés ci-dessus. 13


magazine

* février 2012 * Parole *

actualités

L’église Saint-Pierre : inclinée, mais solide de France et du corps cultuel, il a été décidé de laisser l’édifice en l’état, c’est-à-dire légèrement penché, et d’effectuer des travaux dits de « confortement ».

Une vieille dame de pierre fatiguée

Erigée au XII siècle, agrandie, dégradée, ruinée, restaurée, l’église SaintPierre a subi de multiples changements qui l’ont fragilisée. La mairie a donc décidé d’intervenir. L’église Saint-Pierre s’incline lentement, mais inexorablement, autant que la tour de Pise. Comme le cé-

lèbre monument italien, il fallait se pencher sur ce cas. Une tâche ardue car ce lieu de culte est inscrit aux monuments historiques depuis 1977. Cette classification implique des autorisations spéciales et… des délais d’interventions importants. Après un diagnostic en 2010, et avec l’accord des architectes des Bâtiments

Entretenir une longue histoire Ils vont permettre à la structure de supporter un bâtiment alourdi et alangui par le poids des siècles. Au tout début, il s’agissait d’une simple chapelle construite au XIIème siècle. Elle s’est agrandie au XIIIème avant d’être saccagée pendant la guerre de Cent Ans. Restaurée au XVème, de gros travaux ont été entrepris au XIXème afin de lui redonner son lustre d’antan. Fatigué par toutes ces opérations, l’édifice s’est lentement courbé, comme une ultime prière faite au temps. Afin de respecter au mieux les singularités du bâtiment, d’importants travaux vont être engagés. Ils devraient être terminés en 2014. Des dispositions seront prises pour que le chantier ne perturbe pas les habitudes des fidèles.

Le gymnase Camille Hébert reprend des couleurs

Les nouvelles peintures

Les infrastructures sportives, comme l’ensemble des bâtiments appartenant à la Ville, font l’objet d’une vraie politique d’entretien, de rénovation et de mise aux normes. Les sportifs adeptes du gymnase Camille Hébert ne diront pas le contraire ! 14

En 2011 près de 10 M€ ont été consacrés à l’amélioration du cadre de vie de la commune : voiries, enfouissements de réseaux, mais aussi entretien des bâtiments publics comme ceux qui constituent le patrimoine Brétignolais (voir article cidessus). Le gymnase Camille Hébert avait donc besoin de se refaire une petite santé. Durant quatre semaines, les services municipaux sont intervenus pour des travaux de peinture. Des peintures que l’on a voulues plus originales, moins classiques et le résultat est tout à l’honneur des agents qui ont joué du pinceau !

Rénover rime parfois avec économiser Parallèlement à ces travaux de peinture, des détecteurs de présence et des minuteries pour les éclairages

ont été installés dans toutes les parties communes (vestiaires, douches, sanitaires) permettant ainsi des économies d’électricité non négligeables.De plus, une entreprise extérieure est intervenue, quant à elle, pour l’isolation de la salle de gymnastique et effectuer des travaux de remplacement de revêtement au sol. Une intervention essentielle pour permettre des économies d’énergie. Si, au fur et à mesure des années, les bâtiments peuvent se dégrader, leur entretien et leur rénovation auxquels la Ville porte une attention toute particulière, est toujours l’occasion d’une mise aux normes et d’améliorations techniques qui contribuent … au confort de tous et au respect de la planète ! Légende


sortir

* février 2012 * Parole *

Agenda / FEVRIER 2012 1

MER

Heure du conte «Loups» p 20 10h30 - A la Médiathèque

2

JEU

UTL «Le familistère : de Guise à Dallas» p 23

3

VEN

Café littéraire p 23

20h à 22h - Au café Le Chiquito

17h - à Arpajon Infos : 06 88 57 36 00

4

SAM

«Quadrille» p 19

20h30 - au Théâtre Brétigny Infos : 01 60 85 20 85

Rock Indé p 21

20h30 au Rack’am Infos : 01 60 85 10 37

8

MER

Atelier Cinéma «Drôles d’animations» p 20 14h à 17h - à la Médiathèque

9

JEU

Concours de Scrabble avec la Ludo 14h - au Club des Seniors Inscription obligatoire

10 VEN

11

«Le chagrin des Ogres» p 19

Café Philo «Etre ou ne pas Etre» p 20

20h30 - au Théâtre Brétigny Infos : 01 60 85 20 85

Reggae/hip Hop/ Dub p 21

20h30 - au Rack’am Infos : 01 60 85 10 37

SAM

10h - à la Médiathèque

Soirée jeux (adolescents de plus de 16 ans et adultes) 19h30 - à la Ludo des Noyers Concert Métal p 21

20h30 - au Rack’am Infos : 01 60 85 10 37

15 MER

16 JEU

17 VEN

Mardi Gras et après-midi dansant

Atelier créatif du Club des seniors : de fils en aiguilles

Biblibébé «les Doudous» p 20

14h - à la Salle Maison Neuve Inscription obligatoire au Club des Seniors

Jeux «A fond la caisse» par la Ludo 14h30 - à la Médiathèque

18 SAM

10h - à la Médiathèque.

14h - au Club des Seniors Inscription obligatoire

UTL «La pomme de terre, une histoire pleine de saveurs» p 23 17h - à Arpajon Infos : 06 88 57 36 00

22 DIM

23 JEU

24 VEN

25 SAM Conférence autour de «The Tiger’s Mind» de Cornelius Cardew p 20 10h30 - au CAC Brétigny Infos : 01 60 85 20 76

Projection de films de Béatrice Gibson p 20 11h30 - au CAC de Brétigny Réservation obligatoire au 01 60 85 20 76

29 MER

16

JEU

VEN

SAM


sortir

* Parole * février 2012 *

5

DIM

Permanence des élus sur le marché

6

LUN

UTL «Cocteau, poète aux cent visages» p 23 14h30 - à Brétigny Infos : 06 88 57 36 00

7

MAR

Atelier d’Art culinaire

9h30 - au Club des Seniors Inscription obligatoire

Musibébé p 20

10h et 10h30 - à la Médiathèque.

À venir ... Rack’am : Samedi 10 mars à 14h et 16h30 OLDELAF «Bête et Méchant»

Chansons effrontées pour enfant

12 DIM

13 LUN

14 MAR «Hamlet» p 19

Horaire exceptionnel : 19h30 au Théâtre Brétigny Infos : 01 60 85 20 85

Samedi 17 mars à 20h30 SIDILARSEN

Rock / Métal / Electro Samedi 24 mars à 20h30 MIKO (ex NZH) + Harold et Guests

Reggae Dancehall Théâtre Brétigny :

19 DIM

20 LUN

21 MAR Atelier d’Art culinaire

9h30 - au Club des Seniors Inscription obligatoire

26 DIM

DIM

27 LUN

LUN

Vendredi 9 mars à 20h30 Opéra moderne « The second Woman »

28 MAR

MAR

Permanence des élus sur le marché

Prochain numéro du Parole

Le magazine sera distribué du vendredi 2 au lundi 5 mars 2012. 17


sortir

* Parole * février 2012 *

Rendez-vous culturels JEUDI

Théatre Brétigny / CAC Brétigny

Un lieu pour l’art et la culture de l’Espace Jules Verne Rue Henri Douard - 91220 Brétigny-sur-Orge MARDI 14 FÉVRIER À 19H30 Horaire exceptionnel !

Théâtre Brétigny

Scène conventionnée du Val d’Orge Renseignements et réservations : 01 60 85 20 85 www.theatre-bretigny.fr Horaires d’accueil- billetterie mardi et vendredi de 16h-19h mercredi et samedi de 15h-18h

SAMEDI 4 FÉVRIER À 20H30

Musique

Quadrille : Des salons parisiens au bal créole

16ème Rencontres de violon traditionnel en Ile-de-France. Toujours pratiqué en région parisienne par des danseurs passionnés, le quadrille, ou « balakôdéon », est aujourd’hui encore, en Guadeloupe, une composante vivante du patrimoine culturel local. Des artistes parisiens et guadeloupéens, référents dans ce registre si particulier, vous proposent d’en découvrir la richesse, le dynamisme et la convivialité. VENDREDI 10 FÉVRIER À 20H30 Théâtre

Le chagrin des ogres

Texte et mise en scène de Fabrice Murgia

Théâtre

Hamlet

David Bobee avait présenté sur la scène du Théâtre Brétigny le retentissant Nos enfants nous font peur quand on les croise dans la rue et l’émouvant Gilles. Il revient avec ce Hamlet pour lequel il renouvelle sa collaboration avec le chorégraphe DeLaVallet Bidiefono (Nos enfants...) et les comédiens de L’Oiseau-Mouche (Gilles). David Bobee construit son théâtre sur la diversité des genres : danse, musique post-rock, cirque, vidéo. Il nous embarque dans une expérience visuelle et sensorielle où l’engagement total des acteurs tout comme l’intelligence avec laquelle sont utilisées les nouvelles technologies impressionnent. David Bobee nous livre un Hamlet résolument moderne, et dépoussière le mythe pour le faire entrer définitivement dans le XXIe siècle. VENDREDI 9 MARS À 20H30

Opéra moderne

The second woman

Librement inspiré du film de John Cassavetes Opening Night. Avec Jeanne Cherhal

Le Chagrin des ogres a été construit à partir du blog réel d’un lycéen allemand de 18 ans qui avait ouvert le feu dans son établissement avant de se donner la mort. Dépassant largement les clichés sur la crise adolescente et les explications toutes faites, le spectacle nous met face au désarroi absolu de jeunes gens que personne ne voit ni n’entend. « Le Chagrin des ogres se joue devant des salles pleines. C’est à peine si l’on peut encore trouver des places pour y assister… Le Chagrin des ogres appartient à cette catégorie de projet coup de poing qu’on reçoit avec une certaine stupéfaction et dont on ressort en sachant qu’il va rester dans nos mémoires…  » Joëlle Gayot, France Culture – 17 juillet 2010.

Reprise du spectacle créé au Théâtre des Bouffes du Nord : « The second woman » est une pièce mêlant opéra, théâtre et chansons, avec Jeanne Cherhal. Spectacle débridé, téméraire et jubilatoire ! Pour recevoir le programme complet de la saison 2011/2012 du Théâtre Brétigny au 01 60 85 20 85 ou sur ontact@theatre-bretigny.fr 19


sortir

* février 2012 * Parole *

centre d’art contemporain

Médiathèque

Ouvert du mardi au samedi de 14h à 18h et les soirs de programmation du Théâtre Brétigny. Entrée libre : 01 60 85 20 76 info@cacbretigny.com www.cacbretigny.com

Horaires : mardi : 10h-12h30 / 14h-19h mercredi : 10h-12h30 / 14h-18h vendredi : 10h-12h30 / 14h-19h samedi : 10h-18h Infos : 01 60 85 20 70 www.lireenvaldorge.fr

SAMEDI 25 FÉVRIER

Beatrice Gibson - « The Tiger’s Mind »

THE TIGER’S MIND

«The Tiger’s Mind» est une partition initialement écrite par le compositeur britanique Cornelius Cardew. A l’image de l’œuvre de Cardew écrite et déstinée à la fois à des musiciens expérimentés comme à des non praticiens, « The Tiger’s BEATRICE GIBSON Mind  » se décline sous la forme d’instructions verbales mettant en scène 6 personnages  : l’Esprit, le Vent, le Cercle, l’Arbre, le Tigre et Amy. Béatrice Gibson, accompagnée de six autres intervenants, artistes, musiciens ou commissaires d’exposition se saisissent de la partition de Cardew comme point de départ à la production d’une publication filmique évolutive. Durant une semaine d’atelier, les six intervenants investissent l’espace d’exposition du centre d’art, comme espace de travail. SAMEDI 25 FÉVRIER À 10h30

MERCREDI 1ER FEVRIER À 10H30

Heure du conte «Loups»

De 3 à 6 ans. Réservation sur place.

MARDI 7 FEVRIER À 10H ET 10H30

Musibébé

De 3 mois à 3 ans. Réservation : 01 60 85 20 77 MERCREDI 8 FEVRIER DE 14H À 17H

Atelier cinéma « Drôles d’animations »

Par Eric Renard. A partir de 8 ans. Inscription sur place au 01 60 85 20 77 SAMEDI 11 FEVRIER À 10H

Café philo « Etre ou ne pas être » Hamlet de Shakespeare. Public adulte. Entrée libre. En lien avec le spectacle au Théâtre-Brétigny mardi 14 février.

Conférence

Rencontre avec Mathieu Saladin et conférence autour de «The Tiger’s Mind» de Cornelius Cardew SAMEDI 25 FÉVRIER À 11h30

Projection de Films de Béatrice Gibson

Déjeuner (réservation obligatoire)

SAMEDI 25 FÉVRIER À 14H À 16H

Discussion et présentation du projet avec les intervenants (en anglais) Informations et réservation : resa@cacbretigny.com 01 60 85 20 7 Retrouver le programme complet sur notre site internet : www.cacbretigny.com Suivez l’actualité du CAC Brétigny en vous inscrivant à la newsletter : info@cacbretigny.com. Le centre d’art est également présent sur le réseau social facebook : www.facebook.com/CACBretigny

20

SAMEDI 11 FEVRIER À 19H

Concours Slam - Remise des prix

Suite au concours lancé par le Festival Chemins de lecture organisé par les médiathèques du Val d’Orge. Deux lauréats brétignolais. Spectacle hip-hop « Le petit chaperon en sweat rouge ». A Morsang, au théâtre de l’Arlequin. Entrée gratuite sur réservation : 01 69 25 49 15. DU 14 FEVRIER AU 3 MARS

Exposition BD «Pirates des e.mails»

Planches des lauréats au concours de BD organisé par le lycée Timbaud et les collèges de Brétigny MERCREDI 15 FEVRIER À PARTIR DE 14H30

JEUX «A fond la caisse»

par La Ludo. A partir de 6 ans.


sortir

* Parole * février 2012 *

VENDREDI 17 FEVRIER À 10H

Biblibébé «Les Doudous»

De 3 mois à 3 ans. Réservation sur place. SUGGESTIONS

Roman ado-adulte

et ses failles. Entre PJ Harvey et Arcade Fire, Maud-Elisa chante et enchante un rock profond chargé en émotion. Album «Fill The Blank With Your Own Emptiness» (3ème Bureau) 1ère partie : Christine and The Queens

VENDREDI 10 FÉVRIER À 20H30

Reggae/ Hip Hop/ Dub

L’Ami de toujours

de Xavier Mauméjean / Flammarion 2011 David, jeune geek talentueux, se rend à N.Y. pour un entretien d’embauche dans une célèbre société de jeux vidéo. Alors qu’il attend son avion, surgit Richard, son ami imaginaire, qui ne le lâchera plus… Livre original et inclassable sur le thème du double.

Album jeunesse Pleine lune et Plein soleil

Antoine Guilloppé - Gautié Languereau Une paix intense doublée d’un mystère ouaté se dégage de ces 2 superbes albums aux pages mates, épaisses, découpées en dentelles, blanches d’un côté, noires de l’autre. Ballet de créatures somptueuses, fruit d’un découpage de maître.

DVD Documentaire adulte Ce n’est qu’un début

de Jean-Pierre Pozzi et Pierre Barougier (2010) Des enfants de 3 et 4 ans discutent librement et tous ensemble de l’amour, la liberté, l’autorité, la différence, l’intelligence.

BIGA* RANX

MC français influencé par la culture Jamaïcaine dès l’âge de 13 ans, Biga*Ranx puise son inspiration auprès d’artistes tels que Super Cat, Alton Ellis et Vybz Kartel. Il découvre ensuite l’univers des «grosses productions américaines» et développe son propre style mêlant Reggae et Hip‐hop. Après avoir écumé plus de 200 scènes (notamment aux côtés de Gentleman, Horace Andy, General Levy, …), Biga*Ranx jouit aujourd’hui d’une renommée qui n’est plus à faire. Avec son premier album sorti à l’automne dernier, ce jeune prodige nous offre un opus résolument moderne et éclectique. A découvrir d’urgence ! Album « On Time » (X Ray Production) SAMEDI 11 FÉVRIER À 20H30

Métal

L’ESPRIT DU CLAN

CD Le prince Miiaou «Fill the blank with your own emptiness » ou « J’ai deux yeux »

En concert au Rack’am samedi 11 février 20h30.

le rack ‘am

Concerts, Répétitions, Ateliers

CONCERTS • RÉPÉTITIONS • RÉSIDENCES

12, rue Louis Armand 91220 Brétigny-sur-Orge Info/résa : 01 60 85 10 37 Salle : 01 60 84 54 47 lerackam@mairie-bretigny91.fr site : www.lerackam.com

SAMEDI 4 FÉVRIER À 20H30

Rock Indé

LE PRINCE MIIAOU

Autodidacte, un peu gauche, naïvement adroite, joliment dégingandée, le Prince Miiaou, alias Maud-Elisa Mandeau, brindille punk, sort avec son troisième album une œuvre orchestrale et postrock dans laquelle elle délivre toute sa force, sa luminosité

Après dix ans de compositions, d’enregistrements et de tournées sans relâche, le sextuor de L’Esprit du Clan nous offre une nouvelle réalisation choquante, politique, émotionnelle et engagée du nom de « Chapitre V : DRAMA ». Véritable retour aux sources et fruit d’une vibration commune et essentielle, cet opus est un incroyable brûlot, de loin l’album le plus sombre du groupe. Chargé en sentiments complexes et sincères, le groupe frappe fort, dur et précis. Un véritable tournant dans leur discographie et dans leur carrière. Album « Chapitre V : DRAMA » (XIII Bis) 1ère partie : Mescaline

DU 27 FÉVRIER AU 1ER MARS

Stage MUZIK-PRO-STUDIO

Stage d’initiation aux techniques musicales et aux prises de son studio organisé par le Service Jeunesse de Brétigny. 21


sortir

* février 2012 * Parole *

Rendez-vous sportifs Les compétitions du CSB A vos agendas ! WEEK-END DES 5 ET 6 FÉVRIER

Dimanche 6 Rugby - 15h - Seniors - Fresnes Dimanche 6 Basket - 15h30 - Seniors Filles - P.U.C.

WEEK-END DES 11 ET 12 FÉVRIER

Dimanche 12 Football - 15h - Seniors DSR - Val D’Yerres-Crosne Dimanche 12 Football - 15h - U17 Nationaux - Dunkerque WEEK-END DES 18 ET 19 FÉVRIER

Dimanche 19 Basket - 15h30 - Seniors Filles - Paris Jean Bouin 

Amicale Laïque - Handball

Durant le mois de janvier, la section Handball joue à domicile au gymnase Auguste Delaune : WEEK-END DES 4 ET 5 FÉVRIER

Samedi 4 : Seniors Masculin à 19h Samedi 4 : Seniors Féminine à 21h

WEEK-END des 11 et 12 Février

Samedi 11 : -19 ans Masculin à 18h30 Dimanche 12 : -13 ans Mixte à 9h Dimanche 12 : -11 ans Mixte à 10h30 Dimanche 12 : -17 ans Masculin à 14h Dimanche 12 : -17 ans Féminine à 16h

CSB Athlétisme

Le CSB Athletisme s’engage dans le «sport adapté»

Dimanche 20 novembre, deux des athlètes de la section « Sport Adapté  » de notre club ont participé au crosscountry Léo-Lagrange sur la base de loisirs du Port aux Cerises à Vigneux sur Seine / Draveil. Ils étaient accompagnés, sur le parcours, par un de leurs éducateurs. Les dirigeants et athlètes présents n’ont pas manqué de les encourager pour cette première participation à une rencontre ordinaire. Cette participation a été rendue possible grâce à la politique volontariste de la F. S. G. T. dans le domaine des pratiques partagées. Gageons que cette première sera suivie de nombreuses autres. Notre section « Sport Adapté » accueille des personnes en situation de handicap mental et/ou de troubles psychiques, 22

chaque samedi matin de 9h à 11h au complexe A. Delaune. Certains de ces athlètes sont intégrés aux autres sections du club (« Sport Maternelle » et « Athlétisme ») pour les entraînements et les rencontres. Pour les autres athlètes du C. S. B. - Athlétisme, notons la victoire de Godefroy Roger (Minime) ainsi que les très belles places de Quentin Hernandez (5ème Cadet), Nicolas Seguy et Maxime Pesty (3ème et 4ème Seniors), Jean-Sébastien Bétrancourt (2ème Junior) et Astrid Germain (2ème Minime).

CSB Roller

Roller de vitesse : l’actualité de la Team Junior

La team Junior a vu son classement général en Championnat Île-deFrance évoluer très favorablement en passant de la 18ème place il y a tout juste deux ans à la 3ème sur 20 clubs en 2010/2011. Après avoir réussi à qualifier 7 patineurs aux championnats de France Indoor et Piste et compter 77 podiums et 2 athlètes « Championne Régionale Indoor et Piste» en 2011, la nouvelle saison est repartie sur les chapeaux de roues avec déjà 35 podiums en 5 journées et l’équipe occupe actuellement la 2ème place au classement général de notre championnat (Île-de-France, Haute Normandie, Nord Pas de Calais et Picardie). Les 10 et 11 décembre 2011, la première manche qualificative au Championnat de France Indoor s’est déroulée à Longjumeau et quelques patineurs sont en passe d’être qualifiés au Championnat de France Indoor. La deuxième manche qualificative aura lieu les 14 et 15 janvier à Beauvais. Finales du Championnat de Fance donc à Saint Herblain les 25 et 26 février. Les cadets, seniors seront eux à Agen pour disputer leur Championnat de France Indoor les 11 et 12 février. Deux athlètes sont qualifiés. Le 4 décembre dernier, une manche de notre championnat a eu lieu au gymnase Camille Hébert, et en présence de Bernard Decaux et de son adjointe aux sports Jeanne Lhuillier, la Team Junior a brillé de mille feux, pour la plus grande joie du public. Ce fut une belle fête autour des podiums en fin de journée. La Team Junior a pour but de maintenir les résultats de la dernière saison, mais le travail effectué par Carine, l’entraîneur, et l’engouement des supporters à chaque compétition donnent envie de réévaluer les objectifs. Avec la Team Junior, les couleurs de Brétigny-sur-Orge vibrent à chaque rencontre sportive.


* Parole * février 2012 *

Rendez-vous associatifs Université du Temps Libre

Le Café Littéraire

Le café littéraire vous souhaite une bonne et heureuse année 2012. Organisé par l’A.I.R.P1, chaque premier vendredi du mois, il vous propose ce vendredi 3 février 2012 de 20h à 22h, la rencontre du poète arpajonnais Pierre Bouvier qui présentera Le lundi 6 février à Brétigny      « Cocteau, poète aux cent visages » par Jean TOUZOT deux ouvrages : Poèmes et Pensées. Voici quelques extraits de ses ouvrages : Le jeudi 16 février à Arpajon   «A l’enfant inconnu, Il souriait à la vie, En « La pomme de terre, une histoire pleine de saveur »       cachant les soucis, De toutes ses cassures, par Robert HAICOURT  Et tant d’autres blessures, Que le sable l’emporte ! C’est aujourd’hui demain, Et demain on n’sait pas, Car Informations 06 88 57 36 00. hier a pris fin, Et la fin nous aura». Le jeudi 2 février à Arpajon    « Le familistère : de Guise à Dallas » par Marie-Hélène DUPONT

AINVO

Jeudi 9 février Soirée « Roches et minéraux à la loupe binoculaire ».

Dimanche 12 février Randonnée à Fontainebleau (la Canche). RDV 9h30 La Norville + pique-nique. 14 km. Jeudi 16 février Exposé et projet « Hirondelles ». Le jeudi soir, les réunions ont lieu à 20h 30 à la Maison des Associations de La Norville. Renseignements complémentaires : Daniel Prugne au 01 60 84 87 48 ou 06 20 77 55 15. Adresse mail de l’association : prugne.daniel@wanadoo. fr ou helclo@free.fr Site : http://ainvo.free.fr

Association Lire et Faire lire

Urgent, ceci est un avis de recherche. Vous êtes Senior et vous avez un petit peu de temps libre ! Nous avons besoin de vous pour animer bénévolement des ateliers lecture dans les écoles de Brétigny entre 11h30 et 13h30 (hors vacances scolaires). Nous sommes là pour accompagner et guider vos prochains retours à l’école maternelle ou primaire. Pour l’association : «Lire et Faire Lire» à Brétigny, vous pouvez contacter : Françoise Potier au 06 83 09 55 02 - françoise.potier@yahoo.fr

Au programme de cette soirée : lectures, débat avec le public et vente de ses livres qu’il se fera un plaisir de dédicacer. 39, rue du Général Leclerc - près de La Poste Brétigny Entrée gratuite Paiement d’une consommation. Infos : samir.megally@yahoo.fr 1- Association Internationale pour le Rapprochement entre les Peuples.

Le groupe Evasion recherche des bénévoles L’association « Groupe Evasion Brétigny –Plessis Pâté » continue ses activités : transports réguliers de personnes handicapées, aides diverses aux personnes âgées (transports de courses, rendez-vous médicaux etc.). Pour que l’association puisse maintenir ses activités dans de bonnes conditions, de nouveaux bénévoles seraient les bienvenus. Si vous disposez de quelques heures par mois, n’hésitez pas à contacter Lucette Dufour au 01 60 84 02 14 ou Christiane Decergy au 06 84 23 33 30. Groupe Evasion : 57 rue Léon Blum à Brétigny-sur-Orge

23


sortir

* février 2012 * Parole *

A noter Premier vide-grenier de 2012 ! Ce premier vide-grenier le samedi 31 mars de 9h à 18h, place du Marché Couvert. Aucune inscription sur place le jour même. Les inscriptions se feront le samedi 11 février 2012 de 8h30 à 13h à l’espace Nelson Mandela, 4 rue de la Croix Louis à Brétigny. Tarifs: 10 euros l’emplacement (2 mètres) pour les Brétignolais.

L’aide aux devoirs a besoin de vous ! L’espace Nelson Mandela et le Centre social La Fontaine recherchent des personnes pour les temps d’aide aux devoirs et activités éducatives. Ces personnes sont employées. Ces temps se déroulent quatre soirs par semaine de 16h30 à 19h30 et le mercredi après midi.

Papilles d’Or 2013 A partir de janvier 2012, les candidatures sont ouvertes ! Les commerçants et restaurateurs essonniens sont invités à déposer leurs candidatures auprès de la CCI Essonne pour la 13ème  édition des Papilles d’Or. Attention : clôture des inscriptions le 29 février 2012 ! Créé en 2000 et organisé par la CCI Essonne, en partenariat avec le Conseil général de l’Essonne, le challenge des Papilles d’Or propose cette année douze catégories  : boulangerie, boucherie, pâtisserie, primeur, caviste, fromagerie, charcuterie/traiteur, poissonnerie, restauration traditionnelle, restauration gastronomique, restauration cuisine du monde, restauration cuisine familiale et autres (torréfacteur, crêperie…). Pour plus d’informations : www.lespapillesdor.fr ou par téléphone au 01 60 79 90 13.

Coup de pouce aux associations Le tissu associatif de Brétigny est riche et dynamique. Mais les tracasseries administratives peuvent parfois peser. Vous êtes responsable d’une association et vous souhaitez simplifier vos démarches administratives ? L’association IFCPA peut vous aider dans votre gestion salariale. Point d’appui à la vie associative depuis 12 ans, tiers de confiance de l’Urssaf, l’IFCPA (information, formation, coup de pouce à l’action), bénéficie du dispositif« Impact emploi  », outil qui permet une prise en charge globale des formalités liées à l’emploi d’un salarié d’une association telles que la déclaration préalable à l’embauche, les déclarations mensuelles, trimestrielles et annuelles ou encore la réalisation des fiches de paies. Pour tous renseignements supplémentaires, n’hésitez pas à contacter l’IFCPA au 01 64 46 49 25 - 06 63 83 58 10 - Chantal Châtelain Présidente - Dominique Wertheimer Directrice. IFCPA- Tour Février, 2 Av de Normandie 91 940 les Ulis E. mail contact@ifcpa.org – Site : http://www.ifcpa.org

Préparation du Carnaval 2012 ! Le carnaval aux « Couleurs du monde »  se déroulera le mercredi 14 mars pour les enfants et le dimanche 18 mars pour tous les Brétignolais. Pensez à vos costumes et vos objets roulants fleuris pour défiler ! Dans ce contexte de préparatifs, le centre La Fontaine et l’Espace Nelson Mandela vous proposent des ateliers de préparation avec fabrication des costumes et du totem géant. Et ce du mardi 21 février au jeudi 1er mars de 14h à 17h, sur inscription auprès des deux structures. Infos au 01 60 85 53 40. Autrement, pour tous renseignements sur le carnaval, n’hésitez pas à écrire au com.culture@mairie-bretigny91.fr ou à contacter le 01 69 88 40 80.

Dispositif « permis de conduire » du PIJ Dans le cadre du dispositif Bourse au Permis de Conduire, les dossiers de candidature sont à retirer au PIJ jusqu’au vendredi 09 mars 2012. Les commissions d’attribution auront lieu la semaine du 19 mars 2012. Aucun dossier ne sera étudié après cette date pour l’année 2012. Ce dispositif est une aide partielle d’un montant de 750€ maximum par jeune pour le financement d’un permis de conduire après acceptation du dossier. 24

Ouverture de la Ludo des Noyers et de la Marinière pendant les vacances de février : Ludo des Noyers Tous les jours de 9h30 à 12 et de 14h à 18h. La Marinière : Les 21, 22, 23 et 28, 29, 1er de 9h à 12h.


* Parole * février 2012 *

vivre ensemble

www.bretigny91.fr : votre site web Brétigny veut proposer le meilleur service numérique aux Brétignolais. En créant un espace personnalisé sur le site de la ville (www.bretigny91.fr), les internautes pourront accéder à de nouveaux services (covoiturage, réception de SMS…) et participer à l’évolution et à l’animation de cet outil interactif. Pour cela, il faut se rendre sur le site, cliquer en haut à droite de la page d’accueil et remplir les champs du formulaire affiché (nom d’utilisateur et mot de passe). Une fois cette tâche accomplie… Laissez-vous guider. En trois clics, vous aurez créé un espace personnalisé. 1- Connectez-vous

Facile et rapide Il vous permettra de vous abonner à la newsletter qui propose des informations sur la ville réactualisées deux fois par mois. Il donne aussi la possibilité d’être informé des derniers temps forts (expositions, spectacles…) de la ville, par des SMS envoyés directement sur votre télé-

phone portable. Vous pouvez également animer vous-même le site en proposant des contributions sous la forme de photos, de vidéos ou de textes. De nouveaux services sont également proposés comme le covoiturage ou les formulaires en ligne pré-remplis pour vos démarches administratives. Il est également possible de partager les contenus de différentes plateformes Internet telles que Facebook, Dailymotion ou Twitter. Un guide de l’espace personnel, qui explicite ces démarches, est à votre disposition sur le site de la ville, dans le menu de la page d’accueille icône «document à télécharger». Alors, n’hésitez pas à entrer, vous avez déjà la clé.

2- Inscrivez-vous

A Brétigny, le site Internet appartient à ses habitants. Il ne s’agit pas d’une formule mais d’une réalité. Résident, futur ou ancien habitant, www.bretigny91.fr s’adresse à tous. Patrice fait régulièrement la route Brétigny/Courtaboeuf. Véronique, qui fait également ce trajet mais qui n’aime pas prendre sa voiture, est entrée en contact avec lui grâce à la rubrique co-voiturage. Lionel, grand cinéphile, a été informé du lancement de Cinessonne grâce à un SMS envoyé directement sur son téléphone portable. Artiste en herbe, Ludivine a photographié un superbe coucher de soleil au parc du Carouge qu’elle a voulu partager avec tous les internautes. Ces trois personnes profitent pleinement de toutes les possibilités du site car elles ont créé un espace personnel (voir infographie).

3- Remplissez le formulaire

25


sortir

* février 2012 * Parole *

Vivre ensemble

Dites que vous l’aimez...en grand ! Vous êtes amoureux et vous voulez le faire savoir : le site de la ville se fait le relais de votre déclaration. En attendant voici l’histoire de Trémeur, le Breton et d’Andrée, la méditerranéenne. Mariés depuis 51 ans, leurs noces d’or (50 ans) ont été célébrées l’année dernière à la mairie de Brétigny. Le couple continue de fêter la Saint-Valentin pour se rappeler qu’ils ont eu de la chance de se rencontrer. tu es perdu ! », lance malicieusement Andrée. «  C’est toujours le cas  », lui rétorque-t-il avec un sourire taquin. Au bout de 51 ans passés côte à côte leur complicité est éclatante. « Je pense que pour durer, affirme Andrée, il faut savoir faire des concessions. Aujourd’hui, les couples se séparent trop vite. Au moindre accident, c’est la rupture. Il faut au contraire profiter de la force de son union pour affronter les difficultés de la vie ». Leurs Noces d’Or prouvent la véracité de cette phrase, leur enthousiasme montre qu’un amour véritable ne prend jamais une ride… 51 ans de mariage et une complicité qui ne se dément pas

« Les Bretons c’est comme les Corses ou tout bon ou tout mauvais, j’ai eu de la chance, je suis tombé sur un tout bon ». Andrée Perez a épousé Trémeur Guillerm il y a 51 ans. Leur histoire a débuté en 1958 en Algérie Française. Les parents de la jeune fille tenaient un bar près d’une base aérienne.Trémeur était militaire et il venait sou-

vent se rafraîchir après son service. Puis, il revenait… pour étancher sa soif de beauté devant celle qui allait devenir sa future femme. Mais, autres temps, autres mœurs, il a d’abord dû demander l’autorisation aux parents de la belle. Une fois la permission accordée au bout de quelques mois, il a pu sortir avec elle, seulement en étant accompagné. « La première fois que je l’ai vue seul, c’était le jour de notre mariage », sourit le retraité.

Un amour sans rides Ils célèbrent leur union en avril 1961, après le putsch des généraux (NDLR : tentative de coup d’Etat fomentée par des généraux Français voulant conserver l’Algérie Française). Pas d’avions, pas de fleurs, le pont aérien étant coupé entre la France et l’Algérie. Sur la photo de mariage, elles sont factices. Pas leur amour. Ils s’installent en France et donnent naissance à deux filles. Militaire de carrière, Trémeur est souvent en mission et laisse sa moitié s’occuper du foyer. «  J’ai toujours eu une grande confiance en elle s’enthousiasme l’aviateur, je partais tranquillement et c’est très important de pouvoir s’absenter sereinement  ». «  Sans moi, 26

Quelques mots d’amour...

A l’occasion de la fête de la SaintValentin, la municipalité propose aux poètes en herbe ou simplement aux galants (es) de crier leur amour sur les toits… ou plutôt de l’écrire sur les panneaux lumineux de la ville ! Il suffit d’écrire un message de 140 caractères (signes de ponctuation et espace compris) et de l’envoyer au service communication* de la ville. Le jour J vous pourrez admirer, ou faire admirer, votre déclaration qui s’affichera sur les quatre panneaux de la commune situés avenue de Commune de Paris, boulevard de la République, allée du château de La Fontaine et sur le parvis de la gare. Ne soyez pas timides ! *Profitez de votre espace personnalisé, ou créez-le (voir page 25) pour envoyer votre message grâce au site internet de la ville.


pratique

* Parole * février 2012 *

Travaux 2 Lac de Brétigny

Château LF

4

Mairie Complexe sportif A. Delaune

1

Parc naturel

Joncs

Gare SNCF

Marins

3

C’est en cours en février :

Base Aérienne 217

C’est à venir :

1 Le doublement du pont-rail des 5 Arpents

Les travaux pour la création des deux giratoires ainsi que les aménagements de voirie autour du pont rail se poursuivent. Les liaisons entre les parties est et ouest seront ainsi beaucoup plus fluides et l’accès au centre-ville, ainsi qu’aux abords de la gare, sera facilité. 2

Square René Bourgeron

Les travaux ont repris suite à une interruption due aux mauvaises conditions météorologiques. A cause de ces pluies, le bel érable negundo restant a dû être abattu, la mauvaise stabilité au sol risquant de le faire tomber. Ces intempéries ont également décalé la date des nouvelles plantations prévues en janvier. 3

Le pavillon des Sorbiers

Les travaux de gros œuvre (démolition des murs et planchers intérieurs et leur reconstruction à neuf ainsi que le démontage et le remplacement des portes et fenêtres) sont actuellement en cours d’achèvement. Les intérieurs ont commencé et se termineront pour l’été prochain. Rue de la Mairie Ouverture du chantier au 52 rue de la Mairie, pour le regroupement de différents services de la Ville de Brétigny-Sur-Orge, le bâtiment sera construit en bâtiment modulaire, sur 3 niveaux. Les travaux vont commen-

1 Le DOJO Cet équipement construit en 1993, va être rénové, le bardage de la façade sud, donnant sur la rue Albert Camus, sera refait courant 2012. CC Maison Neuve

cer par les terrassements, qui vont permettre d’excaver la terre puis d’implanter le futur bâtiment sur la parcelle. L’ouverture du bâtiment au public est programmée pour le second semestre. 5 L’entretien des marquages au sol

Attention des travaux sont prévus sur l’ensemble de la commune, la durée des travaux sera en fonction des conditions météorologiques. S’agissant de chantiers mobiles, des perturbations sont momentanément possibles sur certaines voies. Avenue Lucien Clause L’enfouissement des réseaux (EDF et éclairage public) commence fin février. Les travaux se poursuivront jusqu’à la fin du mois d’avril. 6

4

Quartier La Moinerie (partie ouest) 7

Les travaux du renouvellement des réseaux E.D.F., ont démarré au début du mois de janvier, la durée du chantier est de 4 mois.

Retrouvez tous les travaux en images sur le site : www.bretigny91.fr

2 Ecole Louise Michel Toutes les menuiseries extérieures vont être remplacées par des fenêtres et des portes en aluminium de couleur blanche. Il est également prévu le remplacement des clôtures, portails et portillons et la construction d’un abri à vélos ainsi que la réfection et l’isolation des toitures terrasses. Ces travaux vont se dérouler sur une période de deux ans car ils peuvent être réalisés seulement durant les vacances scolaires. 3 Ecole Jean Moulin Toutes les menuiseries extérieures vont être remplacées par des fenêtres et des portes en aluminium de couleur blanche. La réfection et l’isolation des toitures terrasses vont être refaites. Ces travaux vont se dérouler sur une période de deux ans, car ils peuvent être réalisés seulement durant les vacances scolaires. 4 Carrefour Halliers-Ducrot Aménagement du carrefour par le Conseil Général, les travaux débuteront pendant les congés scolaires de février, la durée des travaux est estimée à 3 mois suivant les conditions météorologiques.

27


expressions

Tribunes

* février 2012 * Parole *

En vertu de la loi sur la démocratie de une tribune d’expression à l’opposition municipale Les textes émanant de cette tribune n’engagent

Mieux Vivre Ensemble

Alors que nous venions de délivrer notre tribune pour le mois de

janvier au service chargé de la communication de la mairie fin décembre, nous avons appris le décès de notre amie Françoise BOUCHARD (née COUPRY), survenu le 22 décembre après une longue maladie. Outre l’hommage qui lui a été rendu dans Parole le mois dernier et la minute de silence que nous observerons lors de la prochaine séance du conseil municipal, nous tenions à lui consacrer notre tribune. C’est bien peu de choses, surtout pour une élue qui s’est dévouée aux affaires de la commune pendant plus de vingt ans. Françoise, après avoir été élue aux côtés de Jean De BOISHUE en 1989, avait quitté le conseil municipal le 24 juin 2010. A cette occa-

Vivre Brétigny autrement une Ville pour Tous

La désertification médicale ne concerne pas que la province : les nouveaux arrivants à Brétigny constatent qu’elle touche aussi désormais notre ville. Pour eux, une prise de rendez-vous avec un généraliste à Brétigny est un parcours du combattant car les médecins refusent désormais tout nouveau patient. Pourtant, le pire reste à venir : d’ici un à deux ans, au moins 4 médecins généralistes sur les 14 que compte Brétigny vont prendre leur retraite et ne seront pas remplacés. En effet, depuis plusieurs années, les jeunes médecins, dont le nombre n’a cessé de diminuer, refusent de s’installer comme médecins de ville et 90 % d’entre eux choisissent un exercice salarié (en hôpital, PMI, sécurité sociale, centre de santé ou labo pharmaceutique…). Ce phénomène se fait particulièrement sentir à Brétigny où la dernière installation d’un généraliste date de près de 15 ans. Dans le même temps, la population s’est accrue de quelques milliers d’habitants. Résultat, alors qu’une ville de taille plus modeste comme St-Michel-sur-Orge est dotée de 19 généralistes, notre ville n’en comptera bientôt plus que 10 (homéopathes et acupuncteurs compris).Alors que la densité moyenne des généralistes en Essonne Rassembler pour agir

Les mystères d’élaboration de Parole, m’obligent à écrire au milieu du mois de janvier ce que vous lirez vers la Chandeleur. Ce matin, avant ma promenade, j’ai rangé les abondantes cartes de vœux que reçoivent, je présume, tous les conseillers municipaux. Elles parlent obligatoirement de solidarité, d’écologie ou de démocratie, quant il ne s’agit pas d’une subtile combinaison de ces vertus. Je suis cette fois encore frappée de l’écart entre ces vertus de plus en plus célébrées dans le discours des hommes politiques professionnels et la réalité. On évoque la solidarité et, à n’en pas douter, elle trouve une concrétisation certaine dans maintes associations ou dans l’action des collectivités publiques qui y consacrent des sommes toujours croissantes. Mais si associations et services publics donnent toujours plus c’est que les solidarités de la vie courante se délitent de décennie en décennie, en effet comment expliquer l’abandon progressif de nos anciens, notre sens de la solidarité pour ceux qui sont le plus éloignés de chez nous ou encore les troubles de voisinage en raison du bruit qui induisent des tensions très fortes entre voisins

sion, tous les collègues présents, tous groupes politiques confondus, ont salué son parcours de 21 années consacrées à Brétigny. En particulier, elle a œuvré dans les affaires sociales auprès du C.C.A.S. et en cela était une personne reconnue et appréciée par nombre d’habitants de Brétigny. Son engagement et son expérience faisaient d’elle, au sein de notre groupe, une collègue exemplaire et une figure qui continuera de nous inspirer. Françoise va beaucoup nous manquer. Nous pensons à son époux, Christian, notre ami, et à sa famille. Michaël CHRISTOPHE, Suzanne BEAUDET, Nathalie TAREV U.M.P., Laurent PETITBON CAP 21 www.nouveausoufflepourbretigny.fr

est de 1 médecin pour 810 habitants, elle plafonnera à Brétigny à 1 pour 2500 habitants ! Cela sans compter les 6000 habitants supplémentaires attendus dans les 10 ans quartier Clause-Bois Badeau. En province, des maires mènent une politique volontariste contre la désertification médicale, par exemple en créant des Maisons médicales, associant médecin généraliste, infirmières, kiné… qui sont salariés de la commune. Le coût de ce type de projet est faible, la sécurité sociale remboursant l’établissement au tarif de la consultation libérale. Quant aux candidats, ils ne manquent pas : un maire a récemment reçu plus de 100 réponses à une offre d’emploi de médecin salarié. Pourtant, les responsables politiques locaux réagissent mollement à la fermeture prochaine du Centre de Santé de l’ex-CEV. Le Président de l’Agglo et le Maire de Brétigny ont même affirmé qu’il n’était pas question de dépenser un centime pour le sauver ! Lorsqu’il a évoqué l’avenir de la Base Aérienne au cours de ses vœux à la population, le Maire n’a même pas évoqué le Centre de santé ! Sur cette question fondamentale de la santé des Brétignolais, nous attendons du Maire des propositions concrètes, pas les bonnes paroles habituelles. Patrice SIMON, Dominique CREMONA, Manuelle DELATTRE http://aimeblutin.canalblog.com/Courriel : aime.blutin@wanadoo.fr

et que nul ne sait plus apaiser. Ce matin, les employés défaisaient les guirlandes au croisement de l’avenue Maryse Bastié et de la rue Cossigny où je me demande bien ce qu’ont fait les trois ou quatre maisons encore solides pour mériter le bulldozer. Il paraît qu’un immeuble s’impose à l’entrée de la rue de Cossigny. Cette nécessité ne m’avait pas frappée. En 2012 commencera le peuplement du quartier du Bois Badeau, il a été appelé écoquartier pour essayer de vous faire croire qu’il n’entraînera pas un engorgement de la ville, une régression terrible des conditions de vie et de transport. C’est une folie écologique. Avait-on besoin d’une telle densification ? La démocratie n’est pas mieux traitée. Demandez en mairie les comptes rendus des réunions de quartier, vous y constaterez le sort qui lui est réservée. Au cours de ces réunions, ne sont jamais évoqués les problèmes qui vont déterminer l’avenir de la commune.“L’écofolie” du Bois Badeau, la dette ou l’avenir des terrains du CEV… Je me demande s’il ne faut pas écrire dans le manuel de survie du citoyen : « Méfiez-vous des élus qui parlent de solidarité, d’écologie et de démocratie. » Bonne journée quand même. Mme Christiane Lecoustey « www.bty220.fr »

28


expressions

* Parole * février 2012 *

proximité, la municipalité ouvre dans les publications municipales récurrentes. pas la responsabilité de la municipalité. Groupe socialiste et républicain

La TVA sociale annoncée par Nicolas Sarkozy à l’occasion de la présentation des vœux est un impôt qui va concerner tous les Français et qui n’a de social que le nom. On peut même dire qu’elle est anti-sociale. Son principe est simple : il consiste à baisser les cotisations sociales payées par les entreprises pour assurer le financement d’une partie de la protection sociale et à augmenter la TVA dont s’acquittent les consommateurs lors d’un achat. L’objectif du gouvernement est d’alléger le coût du travail pour les entreprises produisant en France. Les entreprises sont censées répercuter cet allégement en baissant leurs prix. Ce qui compenserait la hausse de la taxe pour le consommateur. En conséquence, les prix ne devraient augmenter que pour les produits importés, les fabricants étrangers ne bénéficiant pas de cet allègement de charges. Plus compétitives, les entreprises implantées en France y gagneraient. En théorie. A qui profite ce dispositif ? Aux entreprises et aux actionnaires, c’est d’ailleurs pour cette raison que le Medef le défend avec ferveur. Le risque est bien sûr qu’elles ne répercutent pas totalement la baisse des cotisations sociales sur leurs prix. Cette TVA sociale n’est certainement pas une mesure anti-délocalisation. La hausse de 2 points de la TVA pour l’ensemble des produits ne suffira pas à rendre plus chères les importations de Chine, où le coût de production est par-

fois 30 fois inférieur. Enfin, il n’y a plus de production française dans de nombreux secteurs. Faute d’alternative, le consommateur sera, de toute façon, obligé de consommer le produit importé et le paiera plus cher. Bien que la TVA touche l’ensemble des consommateurs de la même manière, les plus bas revenus seront les plus touchés par cette mesure. En effet, 10% des revenus les plus bas acquittent 11,5% de la TVA, et les 10% les plus élevés n’en supportent que 5,2%. La stratégie qui consiste à baisser le coût du travail pour être plus compétitif n’a jamais conduit à des augmentations de salaires. Cette fois encore aucun espoir de ce côté-là. La seule conséquence c’est une perte du pouvoir d’achat des salariés qui vont payer leurs produits de consommation plus chers et assurer seuls ce financement de la protection sociale, protection sociale qui par ailleurs diminue chaque jour. C’est encore la double peine pour les ménages aux revenus les plus modestes ! Souhaitons que 2012 ne soit pas qu’une année bissextile ! Marion CARRÉ, Sylvie DAENINCK, Mohamed DJAÏD, Maud FOUGEROUZE, Fatoumata KAMARA, Jocelyne GARRIC, Steevy GUSTAVE, Bernard LEMAIRE, Karima MELLAHI, Stéphanie PERRON, Michel POUZOL, Christian ROMEC, Rémi REUSS, Serge RICHARD

Elus communistes et partenaires

La TVA «sociale», nouvelle arnaque de la droite a tout d’une TVA mais rien de social! Elle est le contraire de la solidarité. Elle va impacté les collectivités, les populations, comme à Brétigny à tous niveaux ! Il faut à gauche des mesures fortes : l’interdiction des licenciements boursiers, droit de reprise des salariés en cas de délocalisation, visas sociaux et écologiques ou encore obligation de rembourser les aides publiques pour les entreprises qui délocalisent, et bien sur la création d’emplois pérennes. Justement, concernant l’emploi et le développement. La base aérienne de Brétigny va hélas, fermer ses portes, des emplois ont été supprimés. Cette surface de près de 800 hectares doit être « re-qualifiée » avec des « projets en matière d’innovation, de recherche et de formation autour des nouvelles ruralités ». En développant les filières scientifiques et technologiques, notamment les biotechnologies et les éco-activités » liés à l’INRA et l’IRBA existants. Si nous partageons cette articulation avec ces centres de recherche, nous appelons à ce que cela débouche sur de réelles créations d’emplois, dans une vraie diversification d’acti-

vités, qui puisse bénéficier notamment aux brétignolais. Et il est fort dommage qu’aucun projet industriel lié au site, dans les propositions avancées, ne soit envisagé alors que des pistes sont à examiner à cet effet… Alors que notre tissu industriel a été bradé et que sans pôle industriel fort notre pays peinera en matière d’emplois et de croissance. Aussi nous poursuivrons nos propositions en ce sens, pour l’emploi, la formation, pour l’avenir Philippe CAMO, Robert CHAMBONNET, Mauricette DIMEUR-VIANA, Chantal ARDOUIN, Elisabeth PETIT, Monique SALSAC, Jean-Marie BIDOU

Elus de gauche non inscrits Michel Parrot, Jeanne Lhuillier et Juliette Vaussourd

Non c

omm

uniq

29


pratique

* février 2012 * Parole *

Carnet

Bienvenue à ... Keryan LE LABOUSSE (8 décembre) Robin LAMETH--ARRIBART (9 décembre) Alwena HULIN (10 décembre) Giulia NOCERINO (10 décembre) Kenley EYUMU LIYANA (10 décembre) Kahil BEBBOUCHA (11 décembre) Elim ZEMICAEL BERAKI (12 décembre) Ines EL OUARDI (13 décembre) Mélina MANISCALCO (13 décembre) Lisandro DA ROCHA (14 décembre) Mathéo PEREIRA-TEIXEIRA (15 décembre) Charlie MILLOT (17 décembre) Kamronn BUNEL (17 décembre) Lugan DELAFOREST (17 décembre) Giulia SCHOENHENZEL (18 décembre)

30

Yassine ZERDOUM (19 décembre) Ismaël CHATELAIN (21 décembre) Alexandre JACQUENOD (22 décembre) Rayan YENBOU (22 décembre) Camille MOUSSIEGT (24 décembre) Raphaël MOUSSIEGT (24 décembre) Assia EL-ATTAR (25 décembre) Kelyann JAMET (25 décembre) Aymeric PINÇON (26 décembre) Ridge SOPPO SAM (26 décembre) Mélina NEGREDA--DA COSTA (27 décembre) Valentin PINCHAUD (27 décembre) Neven LE CAM (28 décembre) Thomas COIGNARD (28 décembre) Ethan LEGROS (29 décembre) Nina LECLAIR (1er janvier) Irianah RAKOTOTAHIANA (2 janvier) Evine GÜNES (3 janvier) Léa MARTINS (4 janvier) Rotsiniaina RAKOTOZANDRINY (4 janvier) Théo LARUE (4 janvier) Constance TALON (6 janvier) Kaylia ROMAIN (6 janvier) Wassil HAMDANE (6 janvier) Téo DOS SANTOS--DE ALMEIDA (7 janvier) Nathanaël GARETIER (9 janvier) James ROBLET (11 janvier)

Voeux de bonheur à... Veli DEMIR et Zehra ISTEKLI (17 décembre)

Condoléances aux familles de... Louka GILLES (15 novembre) Georgette VIGNAUD divorcée VINCENT (7 décembre) Paulette BERSON veuve CHÊNE (9 décembre) Ernestine PITON veuve BOULAY (12 décembre) Rémi LE ROUX (12 décembre) Jean GOERGER (13 décembre) Jeanne GRONDARD veuve COUILLARD (13 décembre) André YONNET (20 décembre) Françoise COUPRY épouse BOUCHARD (22 décembre) Jean-Marie CAPENDU (28 décembre) Serge VIGNOLLE (29 décembre) Simonne COLLIN veuve DUHAMEL (31 décembre) Jeanne ISSARTE veuve DUCASSE (2 janvier) Marie, Joseph RASSOU (7 janvier)


pratique

* Parole * février 2012 *

Brétigny à portée de main Services publics Préfecture d’Evry Boulevard de France Tél : 01 69 91 91 91

Sous-préfecture de Palaiseau Av. du Général de Gaulle Tél : 01 69 31 96 96

Maison des Solidarités Pour rencontrer une assistante sociale, une puéricultrice, une sage-femme, adressez-vous au Centre Départemental d’Action Sociale et de PMI 9, rue du Bois de Châtres Tél : 01 60 84 63 81

Pompiers Av. Guynemer : 18

Urgences médicales Infirmières Mme Laborde et Mme Quirici Tél : 01 60 84 10 60

Mmes Theillout, Futerle et Combescot Tél : 01 60 84 45 32

Mmes Waterblez et Bourdeau Commissariat d’Arpajon Tél : 01 69 26 19 70

Commissariat de Brétigny Avenue Guynemer

Maison de la Justice et du Droit Le Trianon - 72, route de Corbeil 91360 Villemoisson-sur-Orge Tél : 01 69 46 81 50

Tél : 01 60 85 29 40

Police municipale 20, rue Danielle Casanova Tél : 01 69 88 40 50

Hôtel des Impôts 29, rue du Général de Gaulle Arpajon Tél : 01 69 26 84 00

Perception de Montlhéry 16, rue de la Chapelle Tél : 01 64 49 67 40

Cimetière Ouverture au public Du 1er avril au 30 septembre : 7h - 19h Du 1er octobre au 31 mars : 7h30 - 17h30 Le jour de la Toussaint : 7h - 19h

Union locale CGT/CFDT 14, rue Georges Guillepin Permanences les mardis et jeudis de17h à 19h S.N.C.F. Conseils et informations Ile-de-France de 5h50 à 12h50 et de 13h10 à 20h08 0891 36 20 20 (0,23€ la minute) Ouverture de la gare à Brétigny : lundi au vendredi de 7h à 11h50 et de 16h20 à 20h. (vente de billets et tout titre de transport) Taxis ABC taxi Tél : 01 60 84 28 04

Yann Lemaire ABT Tél : 06 23 78 35 07

Tél : 36 31

Ouverture : lundi au vendredi 8h-12h/14h-19h et samedi 8h-12h

Office de Tourisme 3, rue du Général Leclerc

Pôle emploi (ANPE-ASSEDIC) 19, rue des Cochets

Urgences GDF 60, rue Pierre Brossolette Dépannage Gaz

Tél : 39 49 Fax : 01 60 84 20 39

Horaires : lundi au jeudi : 9h-17h, vendredi : 9h-12h

Tél : 01 60 84 21 33

Tél : 01 64 46 13 14

Lyonnaise des Eaux N° Azur Clients Tél : 0 810 383 383

Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) 29, rue Edouard Branly Tél : 01 60 85 06 91

Mme Bazille Tél : 01 60 85 17 64

N° Azur Urgence 24h/24h Tél : 0 810 883 883

Centre anti-poison Tél : 01 40 05 48 48

La Communauté d’agglomération met à disposition un numéro vert 24 h/24 et 7 jours/ 7 pour tout problème lié à l’eau potable, la défense incendie, les eaux usées ou pluviales : 0 800 23 12 91 Pour tout problème lié à l’éclairage public, composez le 01 69 72 18 00

Médecins La nuit ou le week-end, appelez le 15. La journée appelez votre médecin traitant.

Tél : 01 60 84 03 74

Tél : 06 07 69 86 57

La Poste 18, rue du Général Leclerc

Tél : 01 69 88 88 76

Eau Assainissement Eclairage public

SOS médecins Essonne L’association répond 24 h sur 24 et 7 jours sur 7 à toute demande de soins en l’absence de votre médecin traitant, composez le 0826 88 91 91

Pharmacies Le nom de la pharmacie de garde est indiqué sur toutes les vitrines des pharmacies brétignolaises. Vous pouvez aussi téléphoner au Tél : 01 60 85 29 40

Centre de consultations médicales de l’Igesa (ex CEV) Base aérienne 217 Tél : 01 69 23 74 83

Services juridiques Avocats du barreau de l’Essonne Consultations gratuites sur RDV au CCAS Tél : 01 60 85 06 91

Conciliateur de justice Vous avez un litige avec votre voisin, votre propriétaire, votre syndic, un commerçant et vous ne souhaitez pas engager de procès… Le conciliateur de justice, c’est simple, gratuit et rapide ! Tél : 01 60 85 06 91 (présence le 3ème lundi de chaque mois au CCAS).

Gestion des déchets ménagers Allo l’Agglo 0 800 293 991 (appel gratuit) du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h45 à 18h. PRATIQUE : LA DÉCHETTERIE MOBILE Chaque mois, vous avez la possibilité de déposer des objets ménagers spéciaux le carton, le papier, le verre, les déchets électroniques, les végétaux, le bois, la ferraille, les encombrants et le tout venant à deux pas de chez vous. Prochain rendez-vous : 6 et 18 février de 9h à 12h, place du Marché couvert. Pour vous rendre à la déchetterie mobile, vous devez avoir une carte d’autorisation.Vous pouvez l’obtenir en mairie avec un simple justificatif de domicile et l’original de votre pièce d’identité. Locations de salles Kergomard et Robert Barran Tél : 01 69 88 40 85 Salle Grant - Tél : 01 60 85 20 84 Maison Neuve - Tél : 01 69 88 40 85 Votre mairie - Tél : 01 69 88 40 40

Vous souhaitez faire paraître une information dans Parole : Mairie de Brétigny-sur-Orge Service Communication 46 rue de la mairie 91 220 Brétigny-sur-Orge Pour le Parole du mois de mars envoyez-nous vos demandes avant le 15 février. Parole - février 2012 - N°98 Tirage à 11 300 exemplaires Magazine mensuel d’informations municipales Directeur de la publication : Bernard Decaux Directrice de la rédaction : Véronique Blocquaux Rédaction : Gilles Martinati Mise en page : Ludivine Anadon Photographie : Thibault d’Argent Maquette : 4août Impression : Imprimerie Grenier Distribution : Personnel communal

Imprimé sur du papier 100% recyclé

31


age r u it o v o c u d e t Devenez adep éos id v t e s e t x e t , s to Déposez vos pho S M S r a p s t n e m e évèn s e d é m r o f in z e y So er t t le s w e N la c e v tu a Suivez toute l’ac es ll e n n o s r e p s e h c r ma Simplifiez vos dé

Ce magazine est imprimé sur du papier 100% recyclé. Notre imprimeur est engagé dans un processus d’éco-responsabilité certifié ISO 14001, Imprim’vert, FSC et PEFC. Les encres utilisées pour imprimer ce document sont 100 % végétales.

Parole - février 2012  

Parole - février 2012