Page 1

URRUÑAN BIZI VIVRE À URRUGNE PRINTEMPS/ÉTÉ 2009 - N° 30

budget 2009 services techniques ligne à grande vitesse

Urrugne et la Communauté de Communes Sud Pays Basque p. 13

M AG A Z I N E

Questions à...

WiMAX et révision du PLU p. 8-9 Comités de quartier

à quoi servons-nous ?

D ’ I N FO R M AT I O N S

p. 16

Saison culturelle

agenda des festivités printemps & été 2009

M U N I C I PA L ES

D E

L A

www.ville-urrugne.fr

p. 20

V I L L E

D ’ U R R U G N E


Éditorial

4

Les dossiers

8

Action municipale

13 14

Budget 2009 Services techniques : la proximité avant tout Questions à ... Ligne à Grande Vitesse Enfants de Lettonie Orgues d’Urrugne

La Communauté de Communes Vie municipale

Aide familiale et sociale : crèches, centre de loisirs, bénévolat Seniors : prévention vol & cambriolage Comités de quartier L’opposition ne s’exprime pas dans ce numéro

17

Bloc notes

22

Carnet

Brèves Agenda printemps/été 2009 Carnet et Urrugne Pratique

Chers Urruñars, Un an déjà qu’une majorité d’entre vous a souhaité nous donner les moyens d’agir pour le bien d’Urrugne et de ses habitants, un an déjà que mon équipe et moi-même, faisons le maximum pour répondre à vos attentes. Le budget 2009 a été voté, prenant en compte les différents facteurs marquant notre économie mais restant ambitieux pour notre ville. Les équipes municipales s’activent, elles aussi, pour améliorer chaque jour un peu plus votre qualité de vie. Nous insistons dans ce numéro sur de nombreux dossiers vous concernant tous, comme l’accès à internet, la révision du PLU et restons vigilants quant à l’avancement du projet LGV que nous refusons sur notre territoire. Nous portons un grand intérêt aux enfants et aux jeunes que nous aidons à s’épanouir et à se construire, ils sont notre avenir.

www.ville-urrugne.frr URRUÑAN BIZI / VIVRE À URRUGNE PRINTEMPS/ÉTÉ 2009 - N° 30 MAGAZINE D’INFORMATIONS MUNICIPALES Directeur de la publication : Odile de Coral Service communication : 05 59 47 44 47 courriel : mairie@mairie-urrugne.fr Photo de couverture : «La corniche» Responsable de la rédaction et photos : Isabelle Ragozin Rédaction des dossiers : Éric Soreau Traduction en basque : Germaine Hacala Maquette et mise en page : Foliographie - Sophie Alaguillaume Régie publicitaire : Supports Promotion Impression : IJL Hendaye Certifié Imprim’vert 2009 - Print Environnement

Et même si le début du printemps reste un peut terne et froid, nous préparons activement l’été au côté des associations, été que nous espérons chaud et chaleureux pour vous tous et ceux qui nous rendrons visite.

Odile de Coral, Maire d’Urrugne

3 URRUÑAN BIZI / VIVRE À URRUGNE - PRINTEMPS/ÉTÉ 2009 - N° 30


dossier

budget 2009 / 2009ko aurrekontua

budget 2009 / 2009ko aurrekontua

Tribunes du stade municipal Financement commune 2009..........................................603 731 € (coût total TTC de l’opération........803 731 €) Travaux d’extension de l’école d’Olhette Financement commune 2009.........................................300 000 € (coût total TTC de l’opération........ 725 555 €) Travaux de voirie : VC4 à Socoa Financement commune 2009..........................................110 942 € (coût total TTC de l’opération........625 446 €)

budget 2009

Le conseil municipal s’est réuni le lundi 30 mars dernier pour le vote du budget 2009. Malgré des recettes en baisse, d’importants investissements sont programmés cette année pour répondre aux attentes de tous les urruñars.

Rencontre avec Francis Gavilan, maire adjoint délégué aux finances, au personnel et au règlement intérieur Comment se présente le budget 2009 de la commune ? Tout d’abord, malgré cette période économique difficile, nous confirmons nos engagements et nos investissements. Nous proposons donc un budget de fonctionnement rigoureux, avec un contrôle des dépenses mais des investissements ambitieux en hausse, pour répondre aux attentes des urruñars : agrandissement de l’école d’Olhette, programme de travaux de voirie, aménagement du VC4 à Socoa, installation de feux tricolores et bien sûr la fin des programmes des travaux des tribunes du stade municipal et des orgues. Nous soutenons également l’action des associations locales avec plus de 180 000 € d’aides et l’action sociale à hauteur de 141 000 €, sur un budget total du CCAS de 238 000 € en hausse. Les recettes sont en baisse ? Au total, la baisse des recettes est estimée à près de 400 000 € suite à la diminution des droits de mutation et la réduction de la dotation de l’État (DGF) qui nous pénalisent puisque le calcul, qui dépend de la population, prend comme référence le recensement de 2006 ! Après 4 ans de stabilité, nous augmentons raisonnablement les taux des impôts de 2,5% et nous aurons recours à l’emprunt. Augmenter l’impôt, c’est avant tout permettre un recours à l’emprunt plus important, donc permettre de maintenir l’investissement. Mais dans un souci de budget cohérent et réaliste, certaines recettes n’ont pas été comptabilisées : Dotation Globale de l’État, subventions diverses, ventes de terrains ou encore réduction des coûts de fonctionnement… Vous restez optimiste pour 2009 ? L’économie, en général, traverse une période difficile. Notre rôle est également d’investir pour participer à la relance. Les dépenses de fonctionnement restent stables, malgré de nouvelles charges liées à des services en faveur de la population. Pour l’année 2009, il est prévu un suivi strict du budget et je profite de l’occasion qui m’est donnée pour remercier les services comptables de leur coopération et pour la qualité de leur travail.

TAUX MOYEN (MÊME STRATE) URRUGNE

DÉPARTEMENTAL

NATIONAL

Taxe d’habitation

10,40%

10,66%

14,80%

14,57%

Taxe foncière bâti

9,16%

9,39%

14,79%

18,74%

Taxe foncière non bâti

26,71%

27,38%

35,14%

44,81%

ANNÉE DE RÉFÉRENCE

4 URRUÑAN BIZI / VIVRE À URRUGNE - PRINTEMPS/ÉTÉ 2009 - N° 30

2008

2009

L’augmentation des impôts représente 2,5% pour 2009.

Travaux de construction des orgues de l’église d’Urrugne Financement commune 2009......................................... 121 600 € (304 000 € au total) Aides financières : Ministère de l’intérieur ..................................................... 70 000 € Conseil général................................................................ 100 000 € Participation : Les Amis des Orgues, particuliers et entreprises..............126 000 € (coût total TTC de l’opération ...... 600 000 €) Une partie des travaux suivants est prise en charge par le Conseil Général :

Aménagement Béhobie, rond-point Financement commune 2009........................................... 50 000 €

dossier

principaux investissements pour 2009

Le budget 2009 prévoit de nombreux investissements pour répondre aux attentes des Urruñars et certains financements seront réalisés sur plusieurs exercices. En complément, des dossiers de demandes de subventions ont été déposés pour certains travaux.

Le budget complet 2009 de la commune d’Urrugne, ainsi que les statistiques et les ratios, sont disponibles sur le site internet www.ville-urrugne.fr

Feux tricolores RD 810, carrefour Total-Osassuna Financement commune 2009......................................... 130 000 € Aménagement Kichoenia, maison des associations Financement commune 2009..........................................143 445 € (les travaux sont totalement financés par la commune)

pourquoi les chiffres du recensement de la population pénalisent la commune d’Urrugne ? En 1999, Urrugne comptait 7 171 habitants. Après un certain nombre d’enquêtes complémentaires (qui reprenaient notamment les habitations en construction ou en projet), nous sommes passés à 8 722 habitants en 2007 (population retenue pour les élections de mars 2008). En début d’année 2009, l’INSEE a communiqué le nouveau chiffre officiel de la population : nous ne sommes plus que 7 873 habitants ! Ce chiffre ne reflète évidemment pas la réalité : mais où sont donc passés les 849 habitants manquants ? Cette hémorragie statistique est due au nouveau système de calcul de l’INSEE,

qui dit viser une plus grande égalité entre les communes, avec un calcul de la population en France à une même date. À la place d’un recensement général de la population, l’INSEE publie désormais trois chiffres : - sa population municipale ; - sa population comptée à part (personnes dont la résidence habituelle est ailleurs mais qui gardent une attache familiale dans la commune : étudiants, pensionnaires des maisons de retraite par exemple) ; - sa population totale (somme de la population municipale et de la population comptée à part). L’année 2006 sert d’année de référence

et nous pénalise car nous perdons 3 ans de croissance de population. C’est la population totale qui est retenue pour le calcul des différentes aides financières de l’État aux communes. À titre d’exemple, la Dotation Globale de Fonctionnement sera revue à la baisse de 100 000 € cette année. Ces nouveaux calculs nous ont contraints à de nouvelles dispositions fiscales, conduisant à une augmentation de 2,5% de nos impôts, ce qui représente un montant légèrement supérieur à 60 000 €. Cette augmentation modérée de la fiscalité nous permettra de mener à bien notre politique d’investissement. 5 URRUÑAN BIZI / VIVRE À URRUGNE - PRINTEMPS/ÉTÉ 2009 - N° 30


dossier

services techniques / zerbitzu teknikoak

services techniques / zerbitzu teknikoak

dossier

services techniques : la proximité avant tout ! voierie Souvent sollicités et toujours disponibles, 40 agents techniques sont à votre service. De l’entretien des routes et des bâtiments communaux, à l’embellissement floral de la commune, les services techniques regroupent différents secteurs : maçonnerie, voirie, bâtiment, mécanique, équipements sportifs, espaces verts et propreté. Rattachés au centre technique municipal totalement modernisé, quartier Lissaritz, et sous la direction de Pierre Aramburu, ces agents sont quotidiennement sur le terrain. Pour Thierry Patouille, directeur des services techniques : « Nous sommes véritablement satisfaits de l’efficacité, de la rapidité et du savoir-faire des services techniques qui répondent au mieux aux demandes. Nous allons d’ailleurs faciliter la communication des requêtes.» En effet, pour mieux répondre à la population, un secrétariat encore plus réactif, permet de gérer les travaux urgents (trous, changement d’ampoules…) en contactant directement le centre technique municipal.

5 agents, sous la responsabilité de Joseph Ibarburu et équipés d’engins de goudronnage, sont responsables de la rénovation, de l’entretien (et même de la création) de 180 km de voiries municipales. Le budget 2009 prévoit 150 000 € pour les enrobés et un travail de rénovation des routes est lancé.

espaces verts Forêts, espaces verts naturels, terrains de sports ou aires de jeux, la commune d’Urrugne entretient une très vaste étendue. Les travaux concernent la plantation, l’élagage, la tonte, l’arrosage ou encore le désherbage. Ce secteur polyvalent regroupe 8 agents. En ce qui concerne l’entretien et l’embellissement floral de la commune, la notion de développement durable est totalement respectée. Bertrand Goicoechea souligne : « Nous gardons l’aspect rural de la commune avec un aménagement spécifique des espaces verts : nous préférons des végétaux persistants aux petites fleurs, nous travaillons en grande partie avec des produits naturels et il n’y a pas de traitement préventif ». Différents aménagements sont programmés pour 2009 : plantation de lauriers et rosiers sur le rond-point d’Olhette, de 2 500 m² de fleurs des champs à Socoa, de 16 000 narcisses à Sokorri et inscription du mot « Larrouleta » en buis…

propreté centre technique municipal 05 59 54 36 44

Le service propreté est composé de 7 personnes. Il est équipé d’une balayeuse. Le travail s’effectue aux balais par équipes. Un planning détermine le nettoyage du Bourg, de Béhobie, d’Olhette, de Kechiloa et de Socoa. Un travail spécifique est également réalisé sur les aires de jeux et les aires de recyclage.

maçonnerie et bâtiments 12 agents répartis en deux secteurs sont responsables des bâtiments communaux (menuiserie, électricité, peinture et plomberie) et des travaux de maçonnerie.

6 URRUÑAN BIZI / VIVRE À URRUGNE - PRINTEMPS/ÉTÉ 2009 - N° 30

Rencontre avec Beñat Irastorza, adjoint aux Travaux et Marchés publics La municipalité lance cette année de nombreux travaux. L’entretien de la voirie est l’une des principales priorités. De plus, l’hiver pluvieux et la tempête ont produit de nombreux dommages (nids-de-poule, effondrements, accotements déstabilisés…) sur les routes. Qu’en est-il ? Effectivement, le mauvais temps de cet hiver a provoqué d’importants dégâts sur nos routes et nos chemins. Nos équipes ont été confrontées à de nombreux travaux d’urgence, comme des éboulements, des affaissements, des buses bouchées. Ces travaux ont retardé notre programme de remise en état de l’ensemble de la voirie communale. Quelles sont les priorités pour 2009 ? Nous avons prévu 214 000 € TTC de travaux de voirie. Cela représente 28 500 m² d’enrobé. D’ailleurs, nous avons changé de procédé pour être encore plus efficace. Nous utilisons un enrobé à froid, sorte de tapis de béton bitumeux. Ce procédé est moins cher et offre une meilleure résistance. D’ici la fin de l’année, les chemins d’Elbarren, de Tomasenea, de Kixoenekoborda, d’Axarrittipi et de Landatxoa seront rénovés. En parallèle, d’autres investissements sont programmés pour des nouveaux aménagements ? Il est important de rappeler que nous avons entrepris des aménagements prioritaires sur l’ensemble de la commune. Ainsi, les travaux de la VC4 à Socoa commenceront avant l’été. Ils seront arrêtés pendant la saison et terminés à la fin de l’année. À Béhobie, le Conseil général des Pyrénées-Atlantiques débute les travaux du rond-point. La commune a, à sa charge, les aménagements autour du chantier. Du côté du cimetière, toujours à Béhobie, l’agrandissement a été confié à la société Eurovia. Nous sécurisons le carrefour Osasuna, avec l’installation des feux tricolores. Autant de projets qui amélioreront notre vie quotidienne à Urrugne.

appel au civisme

Entretien des fossés : les habitants propriétaires de terrains traversés par un ruisseau ou un fossé ont l’obligation de leur entretien (articles 640 et 641 du Code civil).

services techniques en chiffres 40 agents répartis en 7 secteurs d’activités dont 4 agents responsables

des équipements sportifs 1,5 hectare de superficie du centre technique municipal 180 km de voiries 10 hectares à tondre 700 arbres 6000 plantations 800 hectares de forêts 2 km de haies 350 tonnes de déchets collectés manuellement par an

Écobuage : cette pratique de débroussaillement par le feu est règlementée : il est obligatoire de faire une demande préalable à la mairie qui se rapproche ensuite des services du SDIS (pompiers) pour l’autorisation finale.

7 URRUÑAN BIZI / VIVRE À URRUGNE - PRINTEMPS/ÉTÉ 2009 - N° 30


action municipale

questions à ... / galderak...

questions à... / galderak...

action municipale

questions à ... WIMAX

Nous sommes bien évidemment très sensibles à cette question. Le quartier d’Olhette ne reçoit pas le Haut Débit Internet. Dans l’intérêt général pour que chacun dispose de cet accès, le Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques a pris la décision de supprimer ces zones dites « blanches », grâce à un équipement par antennes WiMAX. Ces antennes sont parfois perçues comme un « gros Wi-Fi », à cette différence près qu’il faut une antenne sur le toit de l’habitation puis un réseau filaire jusqu’à l’ordinateur, un peu comme la réception de la télévision, car ces ondes ne traversent pas les obstacles comme les murs. La législation française exige que ces ondes ne dépassent pas 61 volts de diffusion. La science ne permet pas actuellement d’affirmer que les ondes génèrent des troubles particuliers pour la santé, ni qu’elles n’en génèrent pas. Par conséquence, les associations de défense des usagers comme « les Robins des Toits » ou « la Rhune en Colère » ont comme exigence que le plafond de 0,6 volts ne soit pas dépassé. Afin de ne pas se voir contraindre par ces associations, les différents opérateurs se sont mis d’accord pour respecter de fait cette norme. Nous avons pris acte de l’engagement du Conseil Général pour faire pratiquer des études, par des bureaux indépendants, sur le voltage réel. Signalons au passage que les mesures effectuées dans les départements ayant des antennes Wimax ne dépassent jamais 0,2 volts. Nous resterons vigilants sur cette question, tout en nous réjouissant que Olhette puisse enfin disposer d’un accès au Haut Débit Internet moderne.

8 URRUÑAN BIZI / VIVRE À URRUGNE - PRINTEMPS/ÉTÉ 2009 - N° 30

Photo J. Pavlovski

Claire d’Elbée, vous venez d’annoncer l’installation d’une nouvelle antenne sur la Rhune qui permettra à Olhette de recevoir correctement le Haut Débit Internet. Or dans de nombreuses municipalités, l’installation du WiMAX a levé un vent de fronde et une inquiétude bien compréhensible. Sur quels critères vous basez-vous, pour nous assurer qu’il n’y a aucun danger pour notre santé ni pour celle de nos enfants ?

RÉVISION DU PLU Pascal Martin, pouvez-vous aujourd’hui faire le point sur l’avancée de vos travaux avec le bureau d’étude VanelDuluc ?

INFO DE DERNIÈRE MINUTE

Il semblerait que la société privée Orange boosterait certaines lignes existantes qui auraient ainsi accès au Haut Débit Internet ! Nous vous recommandons de vous renseigner auprès d’Orange.

Nous avons eu 3 réunions avec le cabinet Vanel-Duluc. La première, en janvier 2009 : nous avons fait un point sur le recueil des données d’informations statistiques pour notre commune, en vue de la révision du PLU : développement durable, activité agricole, remblais, déplacements avec les éléments émanant du SCOT, à l’échelle de la Communauté des Communes Sud pays Basque. À la deuxième réunion du 20 février, le cabinet VanelDuluc nous a remis l’inventaire et le diagnostic de l’activité agricole : Le recensement a porté sur 880 ha. Les exploitants agricoles ayant été reçus, l’inventaire a recensé 49 exploitations à temps plein sur 650 ha et environ 24 exploitations en double activité. Le territoire se partage en zones à vocations spécifiques : A, Ncu, Ner, UD.

La troisième réunion du 20 mars 2009 a porté sur les aspects agricoles et l’analyse des zones UD (surface 390 ha). Priorité à l’assainissement collectif qui est à mettre à jour et à actualiser pour les projets d’extension en 2009, car il constitue un critère d’appréciation, de constructibilité et de densification, notamment en zone UD. Les zones UD relèvent à l’origine de l’assainissement autonome mais la DASS impose maintenant de nouvelles normes. Il y a des problématiques qu’il faut vérifier pour ce type d’assainissement comme la pente et la surface des terrains. Il s’agit aussi de vérifier que la perméabilité des sols soit conforme aux normes. Lors de cette réunion, les contraintes de la loi littorale ont été précisées : La DDE indique que l’application stricte de la loi littorale impose que l’extension de l’urbanisation doit se réaliser en continuité des bourgs et hameaux existants. L’identification des hameaux ou quartiers devra être réalisée en concertation avec les services de l’État et à ce titre une justification en terme de configuration, ou en terme historique, sera nécessaire. PLU : Plan Local d’Urbanisme Zone A : Agricole Zone Ncu : Naturelle et coupure d’urbanisation Zone Ner : Naturelle espace remarquable Zone UD : Zone dans laquelle les capacités des équipements publics existants (ou en cours) permettent d’admettre des constructions (sous réserves de l’article L 421-5).

9 URRUÑAN BIZI / VIVRE À URRUGNE - PRINTEMPS/ÉTÉ 2009 - N° 30


action municipale

ligne à grande vitesse / abiadura handiko linea

ligne à grande vitesse / abiadura handiko linea

pourquoi une nouvelle ligne LGV?

la tribune de la ligne à grande vitesse Didier Picot Beaucoup d’informations, souvent contradictoires, existent sur la Ligne à Grande Vitesse (LGV). Dans cette Tribune de la LGV, que nous continuerons dans les prochains numéros d’Urruñan Bizi et sur le site internet www.urrugne.fr, nous souhaitons partager avec tous les Urruñars, les informations dont nous disposons et expliquer notre démarche sur ce sujet tellement important pour l’avenir de notre Pays Basque.

L’une des toutes premières actions de la nouvelle équipe municipale fut, et continue d’être, la recherche d’informations fiables sur un sujet qui fait l’objet de tant de non-dits, de rumeurs et de désinformation. Dès le printemps 2008, constatant qu’aucune information n’avait été reçue par la mairie sur le dossier LGV depuis plusieurs années, Odile de Coral et son équipe ont demandé rendezvous au Réseau Ferré de France (RFF), entreprise publique responsable de la construction et de l’entretien du réseau de chemins de fers en France. Après que le rendez-vous eut été reporté, nous avons rencontré Christian Maudet, Chef de Mission Grand Projets Sud-Ouest au RFF, à Bordeaux le 14 octobre 2008. Par ailleurs, en équipe avec les autres municipalités de Bayonne à Hendaye, la Communauté de Communes Sud Pays Basque et ses voisines et avec d’autres acteurs clés du dossier, nous avons pris de nombreux contacts, directement ou indirectement, avec le maximum de parties concernées, que ce soit le Cabinet de Madame Alliot-Marie, celui de François Fillon, la Cour des Comptes, la SNCF, les organisations et associations anti-LGV, la mairie d’Irun, le ministère des Transports du Gouvernement Autonome Basque et beaucoup d’autres encore. Aujourd’hui qu’en est-il de la ligne LGV et quelle est la démarche de vos élus ?

quelques faits • Le projet de LGV Sud Europe Atlantique relie Paris à Bordeaux puis se divise en deux après Bordeaux, une voie allant vers Toulouse, l’autre vers Bayonne et la frontière et se connectant à l’Y Basque et au réseau Espagnol. • La nouvelle voie n’est pas une Ligne à Grande Vitesse, mais une nouvelle ligne classique moderne, permettant des vitesses de 220km/h maximum (à peu près comme la voie actuelle), ouverte au trafic mixte, c’est-à-dire trafic passagers et fret. • Le coût du tronçon Bayonne-Frontière est de 1 milliard d’euros (150 ans de budget de la commune d’Urrugne !), soit environ 30 millions d’euros par km. • Le planning du RFF est le suivant : 4e trimestre 2009 : décision finale sur le projet - définition des fonctionnalités de la ligne (type de ligne, type de trafic,...) - définition des gares desservies (nouvelles ou existantes) - décision sur le tracé définitif fin 2010 : décision ministérielle confirmant le tracé avant 2020 : mise en service de la ligne • C’est la gare existante de Bayonne qui devrait être utilisée. Côté espagnol, il semblerait qu’Irun souhaite utiliser la gare existante et créer un grand complexe Irun-Hendaye sur tout l’espace disponible (ces deux informations sont à confirmer). • Vous trouverez de nombreuses informations supplémentaires, notamment le tracé, sur les sites suivants : www.voiesnouvellestgv.webounet http://lecercledeburrunz.hautetfort.com 10 URRUÑAN BIZI / VIVRE À URRUGNE - PRINTEMPS/ÉTÉ 2009 - N° 30

action municipale

Toute nouvelle ligne LGV, dans le principe, ne peut se justifier que par la diminution du temps de trajet due à la grande vitesse. Examinons chaque tronçon : pour le tronçon Paris-Bayonne, il semble clair qu’une nouvelle voie qui mettrait Paris

à 3 heures de Bayonne se justifie par le gain de temps et apporte un avantage compétitif au Pays Basque. Pour le tronçon Madrid-Irun, c’est également le cas. Par contre, la LGV ne se justifie en aucun cas pour relier Paris à Madrid (temps de voyage non compétitif par rapport à l’avion, trafic insuffisant). En outre, « l’effet frontière » fait que le trafic

baisse sensiblement au moment de passer une frontière : notre région n’échappe pas à cette règle. Pour le tronçon Bayonne–frontière, la vitesse ne justifie pas une nouvelle ligne. En effet, les trains passagers s’arrêtant à Bayonne et Hendaye, une nouvelle ligne limitée à 220km/h n’apporte aucun gain de temps. Serait-ce donc que nos voies sont saturées et ne permettraient pas d’accueillir le trafic de fret ferroviaire croissant ? C’est ce qu’affirme RFF et c’est bien là tout le débat. Les trois Communautés de Communes locales, souhaitant une réponse objective, ont décidé de faire réaliser une nouvelle étude, confiée à un cabinet spécialisé : les résultats seront connus fin juillet 2009. D’ores et déjà voici les éléments dont nous disposons, notamment sur la question du fret : • En 2009, entre Bayonne et Hendaye, il circule 52 trains chaque jour, dont 10 TGV (5 dans chaque sens). La ligne existante peut accommoder plus de 264 trains par jour. • Pour justifier la nouvelle ligne, il semble que RFF prévoie que le trafic de trains

de marchandises passera à 130 trains par jour dans chaque sens, soit une multiplication du trafic par plus de 10 d’ici 2020 ! • Or, il est de notoriété publique que le tonnage du fret ferroviaire ne cesse de diminuer. Par ailleurs l’expérience d’autoroute ferroviaire PerpignanBettembourg est loin d’être convaincante : le taux de remplissage n’a pas dépassé les 50% soit 40 semi-remorques/jour ! Pour mémoire, il passe 8 300 camions par jour sur l’A63. • Notons que de l’aveu même de RFF en réunion le 14 octobre dernier, la nouvelle voie utilisée par le fret ferroviaire ne permettrait pas de réduire le trafic de camions sur l’A63 : au mieux, si les hypothèses de trafic fret ferroviaire les plus optimistes étaient atteintes, le trafic camion n’augmenterait plus sur l’autoroute A63. Si nos informations sont correctes, il semblerait donc que RFF veuille construire cette nouvelle voie pour y mettre quelques dizaines de camions par jour, soit quelques minutes de trafic sur l’A63!

les méthodes de RFF

La raison d’être de RFF est de construire des voies de chemin de fer. Bien que chaque page de leur communication sur ce projet parle de concertation avec le public et les collectivités locales, le fait est que RFF n’écoute aucun argument : les avis divergents qui se sont fait entendre lors du récent débat public ont été totalement occultés. Pour faire bonne mesure, ils travaillent dans l’opacité : les Maires ont reçu la première communication officielle du projet le 10 février 2009. Pourtant, le projet est sérieusement contestable : les rapports récents de la Cour des Comptes et du Conseil d’Analyse Économique estiment « que la surestimation moyenne des prévisions de trafic des projets ferroviaires [de RFF] va de à 37 à 51% » et que les coûts prévisionnels sont sous-estimés d’autant. Ils épinglent aussi le fait que RFF est à la fois juge et partie : ce sont leurs prévisions qui servent à justifier le projet, ce qui est en totale contradiction avec les règles les plus élémentaires de gestion. Plus grave, RFF, dans un moment de lucidité, a indiqué dans un de ses rapports que « les perspectives d’évolution du trafic résultaient autant d’un pari et d’un engagement politique en faveur des chemins de fer que d’une analyse raisonnée, en particulier en matière de fret ». Dit autrement, si nos informations sont correctes, la construction d’une nouvelle voie pour le tronçon Bayonne-frontière repose sur le pari que le trafic sera multiplié par 10 en 10 ans, ce qui nous le savons tous, est totalement inconcevable. Le fait est que le trafic fret a plutôt tendance à baisser actuellement. C’est parce que cette situation est intolérable que toutes les Communes du Sud Pays Basque ont voté à l’unanimité le 18 décembre 2008 contre le financement de ce nouveau tronçon et pour le lancement d’une étude objective. Les résultats seront connus cet été.

la démarche de vos élus Vous l’avez compris, vos élus, à l’unanimité, exigent que la nécessité du projet de LGV soit réellement validée par des données objectives et c’est pourquoi un organisme indépendant a été mandaté pour rendre un verdict objectif. S’il s’avère qu’une nouvelle ligne ne se justifie pas ou ne se justifie hypothétiquement que dans plusieurs décennies, nous saurons faire entendre notre voix et refuser que notre Pays Basque soit définitivement défiguré pour assouvir des rêves d’ingénieur et des paris politiques déconnectés de la réalité. Nous sommes en train d’organiser, avec toutes les Communes du Pays Basque, un plan d’action qui tournera autour d’interventions politiques au plus haut niveau de l’État, de campagne de presse et de pressions à tous les niveaux et enfin sur une réaction organisée de la population du Pays Basque. Nous sommes convaincus que la construction de la ligne LGV n’est pas inéluctable et, nous sommes déterminés, avec votre soutien, à mettre tout en œuvre pour que notre Pays Basque conserve son identité.

11 URRUÑAN BIZI / VIVRE À URRUGNE - PRINTEMPS/ÉTÉ 2009 - N° 30


action municipale

enfants de Lettonie & orgues d’Urrugne / Letoniako haurrak eta Urruñako organoak

herrien arteko eHerrien arteko elkargoa

enfants de Lettonie C’est une idée qui vient du précédent Conseil Municipal des Enfants : organiser la visite au Pays Basque d’un groupe d’orphelins lettons. Magnifique projet, que la toute nouvelle municipalité n’avait pas pu mettre en œuvre, l’année dernière, car le temps était trop court. Depuis, un nouveau Conseil Municipal des Enfants a été élu, une année s’est écoulée et le projet est en train de voir le jour.

Créée fin 2005, la Communauté de Communes Sud Pays Basque est une jeune collectivité qui rassemble 12 communes et 58 000 habitants. Elle doit permettre de mutualiser les moyens, de favoriser un développement économique solidaire avec une Taxe Professionnelle Unique, de renforcer les liens entre l’intérieur et le littoral et de penser à l’avenir du territoire et à ses habitants.

(concours de chistera, pelote et danse basques) suivie d’un goûter. Ils espèrent ainsi récolter quelques fonds Trente et un enfants donc, entre dix et douze ans, accompagnés de six adultes et venant de onze orphelinats de Lettonie arriveront à Urrugne le 1er juin prochain, pour deux semaines, logés au Centre de vacances des PTT à Sokorri. Le programme mis en place leur donnera un aperçu très riche et

la communauté de communes

Ses compétences sont nombreuses : aménagement de l’espace, habitat, déplacements, développement économique, eau potable, assainissement, animation du territoire. En ce qui concerne l’organisation, 37 délégués (élus des communes) siègent au conseil communautaire et travaillent en différentes commissions thématiques. Des services administratifs et techniques mettent en

pratique les décisions votées. Le siège de la Communauté de Communes Sud Pays Basque est installé à Urrugne. La commune est représentée par 4 élus titulaires : Odile de Coral, Léon Marin, Didier Picot, Germaine Hacala et 4 élus suppléants : Claire d’Elbée, Michel Bercetche, Jean Tellechea, Renaud Lassalle (opposition). Odile de Coral est présidente de la commission culture.

Photo DR

Urrugne et la Communauté de Communes Sud Pays Basque

Ce voyage s’inscrit dans une action pédagogique et préventive. Il faut être conscient que ces orphelins grandissent et qu’ils quitteront prochainement l’orphelinat avant d’être livrés à euxmêmes. Dans ces pays, beaucoup de jeunes sombrent très rapidement dans la délinquance et la drogue, dès qu’ils ne sont plus encadrés. Le CME espère que la jeunesse d’Urrugne sensibilisera leurs amis lettons à des comportements qui favorisent santé et bien-être moral. Le projet est financé par la Municipalité, diverses associations caritatives et l’action des enfants du CME. Ceux-ci préparent en effet pour tous les enfants d’Urrugne une journée festive

varié de la vie de notre pays : la Rhune, Bayonne, Biarritz, SaintSébastien, école, plage, sports et cuisine basque... Ils pourront également participer aux Urrugnades, qui seront organisées cette année le 4 juin... en espérant que le soleil sera au rendez-vous ! Reste la question du langage : afin de communiquer sans trop de difficultés, le CME prépare un lexique Français/Basque/Letton. Tous les mots et expressions les plus courants sont consignés dans un petit guide et enregistrés oralement par les enfants sur un CD. Tout cela nécessite beaucoup d’énergie, d’imagination et de temps que Christelle Daguerre, Thomas Hennis et Germaine Hacala donnent sans compter. Qu’ils soient ici remerciés.

orgues d’Urrugne Il y a quelques semaines, les enfants de CM1 et CM2 des écoles d’Urrugne ont été invités par la municipalité à découvrir et écouter le vieil orgue de l’église du bourg. Répartis en 7 groupes, ils sont venus avec leurs directeurs et professeurs. Après une rapide introduction sur l’histoire de l’église par Isabelle Ragozin, les enfants ont écouté, avec un vif intérêt, les explications de Françoise Martin-Moro, organiste co-titulaire des orgues de SaintJean-de-Luz. Elle leur a raconté l’histoire et le fonctionnement des orgues : ils ont ainsi appris l’origine égyptienne de l’instrument, au 3e siècle av. J-C, la complexité du mécanisme, l’arrivée par le train, en gare d’Urrugne, au XIXe siècle, des caissons contenant l’orgue de Joseph Merklin... Les enfants sont ensuite montés 12 URRUÑAN BIZI / VIVRE À URRUGNE - PRINTEMPS/ÉTÉ 2009 - N° 30

Selon les compétences attribuées à la Communauté de Communes, de nombreux dossiers sont en cours pour la commune d’Urrugne. Assainissement ■ nouvelle station d’épuration construite sur la Corniche (ouverture 1er septembre 2009) ■ traitement des eaux usées de Béhobie à travers une convention signée avec Fontarrabie (les eaux sont évacuées et traitées en Espagne) Déplacements ■ réflexion sur le projet de gratuité de l’autoroute entre Saint-Jean-de-Luz nord et sud qui pourrait supprimer l’actuel péage d’Urrugne Développement économique ■ extension des zones de Bittola et Berroueta

aux galeries du deuxième étage pour apprivoiser le vieil instrument. Sébastien Ostiz, organiste à Urrugne, leur a fait écouter la finesse et la puissance des sons, ainsi que les différentes sonorités qui se mélangent. Certains ont même pu s’asseoir devant le clavier et improviser quelques morceaux, sous l’œil épaté de leurs camarades. Avant de se quitter, Germaine Hacala a remis à chacun un petit questionnaire permettant aux enfants de garder en mémoire ce premier contact avec l’orgue. En juin, les enfants seront conviés à la visite du chantier des nouvelles orgues, avec Jean Daldosso, facteur d’orgues à Gimont. En septembre, la jeune classe reviendra à l’église entendre un concert, avant l’inauguration officielle prévue en octobre.

Tourisme ■ actions communes de communication et de réservations à travers l’association « Terre et côte basques »

habitat

La Communauté de Communes Sud Pays Basque a lancé le Programme Local de l’Habitat dit «PLH». C’est un document d’observation, de définition de programmation et de définitions des actions, en matière de politique du logement, à l’échelle de la Communauté de Communes. La volonté est de renforcer l’offre locative sociale, de favoriser l’accession sociale à la propriété, de mettre en œuvre une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (OPAH), de développer une offre locative très sociale et une offre adaptée aux personnes âgées et/ou handicapées, de répondre enfin à la demande spécifique des jeunes. En ce qui concerne la commune d’Urrugne, 141 logements locatifs sociaux doivent être construits d’ici 2014 : 66 sont déjà réalisés. 13 URRUÑAN BIZI / VIVRE À URRUGNE - PRINTEMPS/ÉTÉ 2009 - N° 30


vie municipale

aide familiale et sociale / familien eta sozial mailako laguntza

aide familiale et sociale / familien eta sozial mailako laguntza

aide familiale

vie municipale

et sociale

accueil des tout-petits Ces deux services -crèche familiale et relais assistantes maternelles- proposés par l’Association d’Aide Familiale et Sociale (AAFS), sont financés par : - les Municipalités adhérentes (dont Urrugne), - les Conseils Généraux des Pyrénées-Atlantiques et des Landes, - la Caisse d’Allocations Familiales de Bayonne, - les familles pour le service de la Crèche Familiale.

Pour faciliter le quotidien des parents, la commune d’Urrugne met à la disposition de ses administrés trois services :

centre de loisirs

relais assistantes maternelles C’est un service gratuit d’information et d’aide qui s’adresse : - aux familles à la recherche d’un mode de garde pour leur enfant de moins de 6 ans ; - aux assistantes maternelles agréées employées par des particuliers, pour les accompagner et les soutenir dans l’exercice de leur profession.

Valérie Lassallette animatrice du Relais Assistantes Maternelles

06 84 96 65 10 valerie.lassallette@aafs.fr

crèche familiale service d’accueil familial «au clair de lune» Les enfants de 6 semaines à 4 ans sont accueillis au domicile des Assistantes Maternelles agréées par la PMI et salariées de l’Association. Ces assistantes maternelles sont encadrées dans leur travail par une puéricultrice–directrice, une éducatrice de jeunes enfants, un psychomotricien, un médecin pédiatre.

- un contrat annualisé de temps de présence à l’heure est établi. - chaque famille règle un montant mensuel, après calcul du besoin exact de garde. - les tarifs sont calculés en fonction des revenus. - les remplacements sont assurés lors de l’absence de l’assistante maternelle habituelle. - une assurance responsabilité civile couvre l’enfant et l’assistante maternelle.

Cette année 2009 a marqué la vie du centre de loisirs : un déménagement et des nouveaux locaux mis à sa disposition. L’équipe pédagogique a souhaité accompagner ce changement d’un nouvel élan éducatif qui réunit les familles, les enfants et eux-mêmes autour d’un projet commun d’envergure. Ce projet s’est orienté vers les droits de l’enfant (thème qui leur tient à cœur) et sera illustré par une comédie musicale. L’association « Silence et Vibrations » de Bayonne, les aide à monter le spectacle. Chants, danses, théâtre et musique sont inscrits au programme depuis le début de l’année, avec des répétitions générales une fois par mois. L’histoire est celle d’une fête de village (Urrugne) qui dégénère en bataille de victuailles. Un aitatxi intervient

et invoque un dragon imaginaire qui entraînera deux enfants aux quatre coins de monde : ils découvriront l’Afrique, l’Inde et l’Amérique du Sud, d’autres cultures et d’autres conditions de vie, d’autres enfants confrontés à la dure réalité de la vie, en opposition avec les droits énoncés dans la convention des droits de l’enfant. C’est une démarche importante de sensibilisation et d’ouverture vers le monde extérieur, à transmettre aux plus jeunes. Les familles accompagnent leurs enfants par des temps de réflexion ou de partage de compétences (bricoleurs, couturières, cuisiniers(ères) ou bonnes volontés…) et par l’engagement de mener le projet à son terme. La comédie musicale sera présentée le 21 juin prochain à Itsas Mendi.

05 59 54 61 33 creche.ohantzea@wanadoo.fr 14 URRUÑAN BIZI / VIVRE À URRUGNE - PRINTEMPS/ÉTÉ 2009 - N° 30

À deux pas de chez vous « Donner du temps, c’est un temps fort. » Quatorze millions de Français exercent une activité volontaire non rétribuée appelée aussi bénévolat. France Bénévolat est une association agréée Jeunesse et Éducation Populaire. Cette association a pour but de promouvoir le bénévolat au profit des associations locales, qu’elles soient à but humanitaire, social, culturel ou sportif et d’être également à leur service.

Martine Irazoqui

Pour en savoir plus : www.francebenevolat.org France Bénévolat, Villa Sion, 79bis rue d’Espagne, 64200 Biarritz tél/fax 05 59 23 99 46 ou 06 64 47 81 30 francebenevolat64@hotmail.fr Permanence à Ciboure le vendredi de 14h à 16h, 13 rue François Turnaco (au-dessus de la crèche).

puéricultrice

martine.irazoqui@aafs.fr Isabelle Lourtet

éducatrice de jeunes enfants

isabelle.lourtet@aafs.fr 06 84 96 64 81

Photo DR

crèche halte-garderie ohantzea «le nid» L’Association Ohantzea assure pendant la journée un accueil des enfants, collectif, régulier ou occasionnel, dès l’âge de 2 mois et demi jusqu’à 4 ans. Lieu d’accueil agréé pour 50 enfants et affilié à la CNAF, la structure est ouverte de 7h30 à 19h du lundi au vendredi inclus, excepté les jours fériés. Autour de la directrice, le personnel se compose de 7 auxiliaires de puériculture, de 2 éducatrices de jeunes enfants et de 5 CAP petite enfance.

France bénévolat pays basque

seniors prévention vol et cambriolage

- accueil régulier : établi en fonction des besoins des parents ; - accueil occasionnel : les horaires proposés seront en fonction des places disponibles ; - accueil d’urgence : une place est réservée aux familles en situation d’urgence.

Dans le cadre du programme « Seniors 64 – Agir Autrement », le Centre Communal d’Action Sociale et la Police Municipale d’Urrugne proposent deux sessions de sensibilisation, animées par des intervenants de la Police Nationale en charge de la prévention et de la communication.

Cette initiative a pour but, d’informer, de rassurer et de prévenir les personnes retraitées des risques liés aux vols et aux cambriolages. Ces sessions se dérouleront sous forme de séquences vidéo et seront suivies d’un débat. Une collation sera offerte à tous les participants à l’issue du débat.

SESSIONS PRÉVENTION VOL & CAMBRIOLAGE jeudis 4 et 18 juin 2009 de 14h à 16h salle du conseil de la Mairie information ou inscription, avant le 31 mai 2009 Centre Communal d’Action Sociale d’Urrugne 05 59 47 95 08 du lundi au vendredi 8h30-12h30 et 13h30-17h30

15 URRUÑAN BIZI / VIVRE À URRUGNE - PRINTEMPS/ÉTÉ 2009 - N° 30


vie municipale

comités de quartier / auzo batzordeak

brèves / berri laburrak

bloc-notes

IGN : arrêté préfectoral du 23 mars 2009 COMITCÉS OM

DE QUARTIER

ITÉS

DE QUARTIER

L’opposition, qui dispose d’une page dans l’Urruñan bizi, n’a pas souhaité s’exprimer dans ce numéro.

« ICE »

= In Case of Emergency = En Cas d’Urgence

comités de quartier à quoi servonsnous ? Il est dans l’intérêt des municipalités conscientes de leur devoir, de mettre en place une organisation qui puisse déceler en amont, préventivement, les problèmes des citoyens. La Mairie d’Urrugne, pour répondre à cette attente, a souhaité que les citoyens se rassemblent en « Comités de Quartier ». C’est une décision clairvoyante. Contrairement à l’organisation municipale issue d’un choix politique, le Comité de Quartier, peut, seul, réunir TOUS les citoyens.

16 URRUÑAN BIZI / VIVRE À URRUGNE - PRINTEMPS/ÉTÉ 2009 - N° 30

En corollaire, le Comité de Quartier se doit d’une certaine éthique : lieu de passage des interrogations posées à la Mairie et des informations renvoyées aux citoyens, son rôle n’est pas de servir de tremplin à tel parti, à telle tendance, ou telle personne. Si tel était le cas, il serait vain d’attendre de la Mairie un échange sincère, s’il y a crainte que les informations fournies soient utilisées à des fins sectaires. En ce sens, nous ne pouvons que déplorer l’échange, par presse interposée, entre un représentant de l’ancienne municipalité et Odile de Coral, concernant les problèmes, réels ou supposés, causés par les antennes-relais de Béhobie (articles SudOuest du 12 février 2009). Si problème il y a, le signaler est un devoir ; en faire une passe d’armes spectaculaire est une déception. Nous y subodorons tout ce que les Comités de Quartier refusent : les sousentendus, les réactions épidermiques ou personnelles, les non-dits. In fine, quel est l’intérêt citoyen ? Ce genre d’échange a-t-il éclairci le problème ou, au contraire, ajouté plus de confusion? Croiser ainsi le fer peut plaire aux citoyens de « Clochemerle ». Ceux d’Urrugne préfèrent que leur Maire les écoute plutôt

que mobiliser son temps et son équipe à exhumer des dossiers obsolètes pour répondre à des articles mal renseignés qui accusent tous et n’importe qui. Il est vrai que les Comités de Quartier demandent à la municipalité de consacrer du temps et du travail pour répondre à leurs questions. En échange, ils peuvent et doivent soulager sa tâche. Comment ? Par une formalisation claire et objective des problèmes plutôt que par la polémique ; en exposant les problèmes sans sousentendus, sans position conflictuelle, et en veillant à ce qu’aucun intérêt particulier ne se cache sous une revendication apparemment commune. En résumé, les Comités de Quartier et leur Mairie fonctionnent en « équilibre d’intérêt ». Chacun a besoin de travailler en confiance et transparence pour être crédible devant les citoyens qu’ils représentent ou dont ils gèrent les intérêts. Que l’un d’eux rompe ce contrat, qu’un Comité succombe à des intérêts particuliers, il s’éloignera des citoyens dont il prétendait être l’écho ! Qu’une municipalité choisisse la poudre aux yeux plutôt que la sincérité, et le Comité de Quartier sera son plus grand opposant. Pour le comité de quartier de Béhobie, le Président, Gérard DUPUY

Voilà un pseudonyme à inscrire dans les répertoires de votre téléphone portable, avec le numéro de la personne ou des personnes à contacter en cas d’urgence (ICE 1, ICE 2, etc...). C’est un pseudonyme international qui permet aux ambulanciers (inventeurs du système), à la police, aux pompiers ou premiers secours d’entrer rapidement en contact avec la personne que vous souhaitez prévenir, sans rester perplexe devant la liste interminable de votre répertoire.

la poste à Béhobie Sur l’intervention de Pierre Têtevuide, les horaires d’ouverture du bureau de poste de Béhobie ont changé. Afin de répondre aux attentes des habitants de Béhobie, La Poste a décidé de revoir l’organisation de ses guichets. Cette nouvelle organisation, mise en place depuis le 6 avril, permettra une meilleure accessibilité aux services postaux, notamment en matière de retrait d’instances.

Ouverture tous les matins, du lundi au vendredi de 8h45 à 13h30 (sans interruption) et le samedi matin de 9h à 12h.

À la demande de la préfecture des Pyrénées-Atlantiques, nous vous communiquons les articles 1 et 5 de l’arrêté préfectoral concernant les travaux de l’Institut Géographique National : Article 1 : Mesdames, Messieurs les ingénieurs des ponts et chaussées, ingénieurs des travaux géographiques de l’État et géomètres chargés des opérations de géodésie, de nivellement, de stéréopréparation, de levé ou de révision des cartes et de l’installation de repères, signaux et bornes, les géomètres privés opérant pour le compte de l’Institut Géographique National et le personnel qui les aide dans ces travaux, sont autorisés à circuler librement sur le territoire de l’ensemble des communes du département, à pénétrer dans les propriétés publiques ou privées, closes ou non closes. Article 5 : La présente autorisation est valable pour cinq ans à compter de la date du présent arrêté. Vous pouvez consulter la totalité de l’arrêté sur le site internet d’Urrugne : http://www.ville-urrugne.fr

règles de voisinage Les beaux jours arrivent et c’est l’occasion de rappeler en trois points quelques réflexes de bon voisinage : Œ les bruits éviter de faire hurler la radio, même en plein jour ; bricolage et jardinage sont indispensables mais il y a des horaires à respecter : - les jours ouvrables de 8h à 20h - les samedis entre 8h et 13h et de 15h à 20 h - les dimanches et jours fériés de 9h à 12h ;  les animaux - ramasser les déjections de son chien ; - le tenir en laisse, lorsqu’on le promène dans la rue ; - déclarer son chien à la mairie de sa commune de résidence, s’il appartient à la 1re ou 2e catégorie (dit dangereux) ; Ž la propreté les dépôts sauvages d’ordures sont interdits par la loi, depuis le 15 juillet 1975 - brûler à l’air libre des déchets ménagers et assimilés (y compris les déchets verts) est interdit depuis une loi de 1975 ; - respecter le tri sélectif : les containers ne sont pas des décharges publiques ; La déchetterie Laburrenia est à votre disposition vers la corniche : du lundi au samedi de 8h30 à 17h30, le dimanche de 8h30 à 12h30, numéro indigo : 0 825 825 706 ; - les barbecues ! la fréquence des barbecues peut générer des nuisances olfactives ; celles-ci peuvent être tolérées à condition que cela reste du domaine de l’occasionnel : la fumée et les cendres ne doivent pas envahir le voisin ; - l’huile de vidange, la peinture, la colle (…) ne doivent pas être déversées dans les égouts : ces produits doivent être déposés à la déchetterie ; - ne pas réparer son véhicule sur le trottoir. 17 URRUÑAN BIZI / VIVRE À URRUGNE - PRINTEMPS/ÉTÉ 2009 - N° 30


brèves / berri laburrak

aupa Urruñako musikariak

brèves

une partie de la batterie-fanfare en répétition

le quatuor «Brass Attack»

Photo DR

musique dans les quartiers

18 URRUÑAN BIZI / VIVRE À URRUGNE - PRINTEMPS/ÉTÉ 2009 - N° 30

courage Pascal !

(GPN), avec les BF d’Urt et de Vasles (79, Deux-Sèvres). Elle se prépare depuis le mois de janvier à raison de deux répétitions par semaine, pour mettre au point ses trois nouveaux morceaux. Souhaitons-lui bonne chance et allons nombreux encourager et supporter nos « jeunes musiciens » le 31 mai à partir de 9 heures.

Béhobie, Olhette et le Bourg ouvriront leurs églises et chapelle pour accueillir une série de concerts un week-end de mai. ■ Église du bourg, vendredi 22 mai à 21 h « Brass Attack » Ce quatuor de cuivres, originaire de Lannemezan, allie humour et virtuosité, autour de compositeurs tels que Bach, Schubert, Bizet, Ennio Morricone… ■ Église de Béhobie, samedi 23 mai à 21h « Duo a tempo » Maitane Sebastian et Philippe de Ezcurra (accordéon de concert et violoncelle) vous feront voyager entre la musique contemporaine, le jazz, la musique traditionnelle et la musique classique avec Bach, Piazzola, Brubeck, Rachmaninov. La première partie sera assurée par les élèves de Philippe de Ezcurra. ■ Chapelle d’Olhette, dimanche 24 mai à 18h « Arte Ederrak » Musique de chambre pour quatuor à cordes. Aleksandra Gryp et Anne Marie Harmat ont pour vocation de faire découvrir à un large public un répertoire varié et parfois injustement oublié. Tarifs : 6 € pour les adultes, 3 € pour les 12-16 ans, gratuit pour les moins de 12 ans Réservation sur place ou auprès de l’Office de Tourisme 05 59 54 60 80

Notre champion a été blessé…. nous sommes tous consternés. C’était à l’occasion du championnat de France de pelote basque Élite pro main nue en tête-à-tête, qui s’est déroulé à Bayonne le 14 mars dernier. Une rencontre difficile, face à Agusti Waltari. Et puis il a eu ce geste de trop qui a failli lui coûter la vie. « Au nom de tous les pilotazale, sache Pascal, que tous les Urruñars t’attendent et qu’ils sont tous avec toi. Tu es un exemple dans le monde de la pelote : un sportif de classe, simple, attachant, généreux.... Nous tenons à t’exprimer nos plus vifs encouragements et nos vœux de prompt rétablissement, à toi qui nous as tant fait vibrer au rythme de tes victoires, depuis de nombreuses années. Garde un moral d’acier pour franchir rapidement toutes les étapes pesantes de la rééducation et reviens-nous au plus vite sur les canchas ! Laster arte eta etorri leheno bezala azkar eta bortitz. Bihotzetik agur. »

du nouveau à Socoa Tous les lundis, à partir de la Pentecôte, de 8h à 13h, un marché s’installera avec une trentaine d’exposants sur le parking de l’Untxin.

Les places de parking doivent être impérativement libérées avant 5h30 du matin dernier délai, sous peine d’enlèvement de véhicule.

CALENDRIER SPORTIF

rencontres HANDBALL 2 mai, 18h30 demi-finale aller - de 18 filles 3 mai, 11h30 demi-finale aller – de 15 filles contre Bordes 16 mai, 17h00 demi-finale retour - de 11 garçons contre Madiran 16 mai, 18h 30 demi-finale retour seniors filles 2 contre Madiran 20h30 dernier match de poule senior filles contre Tyrosse 17 mai rencontres des écoles de hand à Cambo 30/31 mai finales jeunes et seniors à Oloron

PELOTE Tous les mardis de juillet et août, à 21 heures au fronton municipal, parties de main nue et joko garbi.

VTT Grande randonnée le 12 septembre. Vous avez tout l’été pour vous entraîner ! Départ le matin vers Ibardin et le lac Choldokogaina. Documents indispensables pour l’inscription : certificat médical et licence sportive. Des précisions seront communiquées ultérieurement.

inscriptions scolaires 2009/2010 félicitations à Élise Exposito qui fait honneur à Urrugne : après avoir été médaille d’or au concours des Meilleurs Apprentis d’Aquitaine, elle a reçu en février la médaille d’or des Meilleurs Apprentis de France, métier de la coiffure.

Photo DR

Cette année, le concours régional de la Fédération Sportive et Culturelle de France aura lieu à Ascain le dimanche 31 mai 2009. Organisé par l’Union Basque et la BF Larrundarrak, il accueillera une quinzaine de sociétés. La Batterie Fanfare Urruñarrak se présentera, comme depuis plusieurs années, en division Grand Prix National

Photo DR

Aurten, Frantziako Kirol eta Kultura Federazioaren lurraldeko lehiaketa Azkainen iraganen da 2009-ko maiatzaren 31an, igandearekin, 9etatik lekora. Suerte on desira diezogun Urruñarrak gure herriko musika taldeari.

bloc-notes

Photo DR

brèves / berri laburrak

Photo DR

bloc-notes

Il est rappelé que les dossiers d’inscriptions scolaires sont disponibles au Service Affaires Scolaires (1er étage de la Mairie). Afin que toutes les inscriptions soient prises en compte avant les grandes vacances, les parents doivent impérativement venir retirer les dossiers avant le lundi 15 juin 2009. Pour tout renseignement, contacter Marie-Hélène Lamarque, responsable du Service des Affaires Scolaires au 05 59 47 95 16. 19 URRUÑAN BIZI / VIVRE À URRUGNE - PRINTEMPS/ÉTÉ 2009 - N° 30


agenda printemps-été 2009 / 2009ko uda : udaberriko agenda

MAI

EXPOSITIONS À POSTA

EVAH (peinture) du 5 au 17 mai Marie-Claude Filastre (peinture) du 18 mai au 1er juin Adixkideak (peinture adultes et enfants) du 15 au 29 juin Ciboure, cité d’artistes du 30 juin au 6 juillet Selarua (vernissage le 10 juillet) du 7 juillet au 10 août André Icher (peinture) du 11 au 19 août EVAH, CG Exposition transfrontalière de photos du 20 août au 4 septembre Journée des peintres du 20 au 27 septembre Terre d’Ombres du 28 septembre au 12 octobre Semaine culturelle basque (commission culture) du 19 au 25 octobre

agenda printemps été 2009 20 URRUÑAN BIZI / VIVRE À URRUGNE - PRINTEMPS/ÉTÉ 2009 - N° 30

agenda printemps-été 2009 / 2009ko uda : udaberriko agenda

JUILLET

jeudi 14

Sortie des seniors promenade à Ibardin et déjeuner à Ilharregui baita, rendez-vous place René Soubelet, à 9h30 samedi 16 Braderie organisée par Elkartasuna au fronton, à 9h Repas champêtre organisé par l’APEL école Immaculée-Conception, à 19h jeudi 21 Fête du Hand salle Iturbidea, à 9h Tournoi de Mus, Berttoli (8€) à 16h vendredi 22 Randonnée « Entre Mer et Montagne » Office de Tourisme, à 9h (10€-5€) dimanche 24 Course de moto cross comptant pour le championnat d’Aquitaine UFOLEP, Bittola, à 10h dimanche 31 Master de Mus, trinquet Dongaïtz, à 10h

Photo J. Pavlovski

bloc-notes

PROMENADE TOURISTIQUE dans Urrugne, de juin à septembre, Office de Tourisme, tous les mercredis et vendredis à 9h (5€)

MARCHÉ DE SOCOA toute l’année, le lundi de 8h à 13h

MARCHÉ ESTIVAL Juillet et août, place René Soubelet, tous les jeudis de 8h à 13h

JUIN

vendredi 5 Fête des 10 ans du collège Piarres Larzabal et des 40 ans de Seaska salle Iturbidea, à 20h Fête de Socoa, tournoi de Mus, bal, à 18h samedi 6 Concours international de pêche à la truite de la Bidassoa, à 9h Fête de Socoa, jeux nautiques, casetas, bal, à 15h dimanche 7 Élections européennes Fête de Socoa, partie de pelote, repas sous chapiteau, à 10h Mutxiko, place de la Mairie, à 11h30 (gratuit) vendredi 12 Randonnée « Entre mer et montagne » Office de Tourisme, à 9h (10€-5€) samedi 13 Braderie au local Elkartasuna, à 9h Fête de l’Amicale Laïque Adixkideak, section enfant, salle Itsas Mendi, à 20h dimanche 14 Fête de l’Amicale Laïque Adixkideak, théâtre, salle Itsas Mendi, à 20h vendredi 19 Fête de l’Amicale Laïque Adixkideak, musique, danse, salle Itsas Mendi, à 20h samedi 20 Rencontre inter-clubs école de moto terrain de cross, à 14h

LES MARDIS D’URRUGNE Juillet et août, concert gratuit avant la partie de pelote, tous les mardis à 19h, sur la place René Soubelet

CINÉMA Juillet et août, salle Itsas Mendi, tous les soirs à 21h (6€)

NOUVELLES ORGUES De juin à août, à l’église Saint-Vincent, visite gratuite du chantier d’installation des orgues, commentée par Jean Daldosso, le facteur d’orgues (ou un membre de l’association des Orgues d’Urrugne), tous les jeudis à 18h

inscription préalable à l’Office de Tourisme

vendredi 3 Randonnée « Entre mer et montagne » Office de Tourisme, à 9h (10€-5€) mardi 7 Randonnée « Entre mer et montagne » Office de Tourisme, à 9h (10€-5€) Les mardis d’Urrugne, concert place René Soubelet, à 19h (gratuit) Pelote, partie de main nue, joko garbi fronton, à 21h (5€) mercredi 8 Spectacle de sports de tradition basque qualification pour les championnats de France, au fronton , à 21h (7€-5€) jeudi 9 Concert de Chœurs d’Hommes église, 21h15 (10€) mardi 14 Randonnée « Entre mer et montagne » Office de Tourisme, à 9h (10€-5€) Festival de Force Basque fronton, à 20h30 (8-4€) Les mardis d’Urrugne, concert place René Soubelet, à 19h (gratuit) Partie de pelote main nue et joko garbi fronton municipal, à 21h (5€) jeudi 16 Spectacle de danse folklorique basque fronton, à 21h30 (5,50€-2,50€) samedi 18 Ahate Besta, Fête du Canard place René Soubelet, à 20h lundi 20 Spectacle de sports de tradition basque fronton, à 21h (7€-5€) mardi 21 Randonnée « Entre mer et montagne » Office de Tourisme, à 9h (10€-5€) Les mardis d’Urrugne, concert place René Soubelet, à 19h (gratuit) Pelote, partie de main nue, joko garbi fronton, à 21h (5€) mercredi 22 Concert du Choeur de Crimée église, à 21h (10€) du vendredi 24 au dimanche 26 Fêtes du quartier de Béhobie mardi 28 Randonnée « Entre mer et montagne » Office de Tourisme, à 9h (10€-5€) Les mardis d’Urrugne, concert place René Soubelet, à 19h (gratuit) Pelote, partie de main nue, joko garbi fronton, à 21h (5€)

AÔUT Nuit du thon, fronton, à 20h

samedi 1er

dimanche 2 Kermesse paroissiale école Saint-François-Xavier, à 10h lundi 3 Festival de Force Basque fronton, à 20h30 (8-4€) mardi 4 Randonnée « Entre mer et montagne » Office de Tourisme, à 9h (10€-5€) Les mardis d’Urrugne, concert place René Soubelet, à 19h (gratuit) Pelote, partie de main nue, joko garbi, fronton, à 21h (5€) jeudi 7 Spectacle de danse folklorique basque fronton, à 21h30 (5,50€-2,50€) lundi 10 Spectacle de sports de tradition basque fronton, à 21h (7€-5€) mardi 11 Randonnée « Entre mer et montagne » Office de Tourisme, à 9h (10€-5€) Les mardis d’Urrugne, concert place René Soubelet, à 19h (gratuit) Pelote, partie de main nue, joko garbi fronton, à 21h (5€)

samedi 15 Festival de Force Basque fronton, à 20h30 (8-4€) Kermesse du 3e âge, Maison Posta, à 10h Concours de Pêche estival, ouvert à tous, Onchista, Béhobie, à 8h (gratuit) lundi 17 Spectacle de sports de tradition basque fronton, à 21h (7€-5€) mardi 18 Randonnée « Entre mer et montagne » Office de Tourisme, à 9h (10€-5€) Les mardis d’Urrugne, concert place René Soubelet, à 19h (gratuit) Pelote, partie de main nue, joko garbi fronton, à 21h (5€)

bloc-notes

jeudi 20 Spectacle de danse folklorique basque, fronton, à 21h30 (5,50€-2,50€) dimanche 23 Vide-grenier et braderie, fronton, à 9h mardi 25 Randonnée « Entre mer et montagne » Office de Tourisme, à 9h (10€-5€) Les mardis d’Urrugne, concert place René Soubelet, à 19h (gratuit) Pelote, partie de main nue, joko garbi fronton, à 21h (5€) dimanche 30 Marmitako, place René Soubelet, à 10h

SEPTEMBRE

mardi 1er Randonnée « Entre mer et montagne » Office de Tourisme, à 9h (10€-5€) Concert « Musique en Côte Basque » église, à 21h du samedi 5 au mercredi 9 Fêtes patronales de la Bixintxo samedi 12 Grande randonnée VTT départ le matin vers Ibardin et le lac Choldokogaina Concert « Académie Maurice Ravel » église, à 21h (13€) vendredi 18 Randonnée « Entre mer et montagne » Office de Tourisme, à 9h (10€-5€) samedi 19 Forum des Associations Complexe de Socoa, à 14h (gratuit) samedi 19 et dimanche 20 Journées du Patrimoine dimanche 20 Journée des Peintres, à 8h dimanche 27 Fête de la Corniche

21 URRUÑAN BIZI / VIVRE À URRUGNE - PRINTEMPS/ÉTÉ 2009 - N° 30


carnet

carnet & Urrugne pratique / karneta & Urruñako baliabideak

naissances janvier 2009

Andoni GARBISU - 1/01 Lilou Sandra ASPESBERRO - 5/01 Diego ARAMBURU--DA ROCHA - 14/01 Mélina Anwenn AROCENA--GAVROIS - 19/01 Ximun LISSARDY - 19/01 Tao FAURE--DZIEZYC - 21/01 Julene ARRIJURIA--PERURENA - 30/01

février 2009

Kiera GUERIN - 1/02 Anton GRABET - 8/02 Thibaut TELLECHEA - 10/02 Adrien ORDOQUI - 15/02 Lola PLANQUE - 22/02 Laura HAMELA - 24/02

mars 2009

Maé FELIPE--MARIN - 8/03 Pettan IRAZOQUI - 10/03

avril 2009

Uhaina TESTEMALE - 2/04 Maxime Pierre AIGNAN - 5/04 Elyes ITXASSA - 7/04 Hugo OSCINA - 7/04

mariages mars 2009

Lionel André PÉRÉTOU et Carine Sylvie GORGIEN - 7/03

avril 2009

Jean-Louis GALZIN et Marie-Claude Jacqueline DALCANT - 1/04 Florent Pierre-Marie COUVREUR et Anne Claire CLOAREC - 11/04

décès janvier 2009

José Maria ZUGASTI (époux EIZAGUIRRE) - 1/01 Jean Albert Raoul DAUPHIN - 9/01 Joseph Marie ALZOLA - 10/01 Martin PASSICOT (époux MONDRAGON) - 24/01 Jean Charles Marie MAISONOBE (époux GAILLARD) - 25/01 Anna ANGLADE (épouse LARRETCHE) - 29/01 Hamid René BELBOUCHI - 30/01

MAIRIE www.ville-urrugne.fr ou www.urrugne.fr du lundi au vendredi, 8h30-12h30 ; 13h30-17h30 standard.........................05 59 47 44 44 état civil..........................05 59 47 44 45 urbanisme .....................05 59 47 44 46 secrétariat .....................05 59 47 44 47 communication.............05 59 47 44 47 comptabilité...................05 59 47 44 48 police municipale..........05 59 47 44 49 ress. humaines .............05 59 47 44 50 serv. techniques ...........05 59 47 44 52 OFFICE DU TOURISME www.urrugne.com horaires d’été (juillet et août) du lundi au vendredi, 9h-19h samedi, 9h-12h30 et 14h-19h dimanche et jours fériés, 10h-13h accueil............................05 59 54 60 80

février 2009

Jamila LECHHEB (épouse FREYSS) - 6/02 Jean Pierre CHERBERO (époux GOMIS) - 9/02 Pierre Auguste Paul PICHON (époux CALDERON) - 12/02 Joseph DAGUERRE (époux ORGOGOZO) - 14/02 Vincent Marie Christian Daniel BOULIN - 23/02 Antoine OLAIZOLA (époux IBARBURU) - 23/02 José Félix ARBELAIZ (époux LARRETCHE) - 24/02 Pedro ELIZALDE (époux ARAMBURU) - 28/02 José MARQUES PIRES (époux HAUSSÉGUY) - 11/03 Marie Madeleine IRASTORZA (épouse AGUIRRE) - 19/03 Marie Jeanne OLAIZOLA (épouse UGARTEMENDIA) - 21/03 Jean-Baptiste IBARBURU (époux HALZUET) - 29/03

22 URRUÑAN BIZI / VIVRE À URRUGNE - PRINTEMPS/ÉTÉ 2009 - N° 30

Photos DR

mars 2009


Urruñan Bizi - Bulletin Municipal Urrugne - Printemps/été 2009  

Pays Basque p. 13 Saison culturelle Comités de quartier Questions à... www.ville-urrugne.fr à quoi servons-nous ? p. 16 agenda des festivité...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you