Issuu on Google+

URRUÑAN BIZI VIVRE À URRUGNE PRINTEMPS 2013 - N° 45

n l at io u c r i c rg s de b ou p l a n c e nt r e a c h a b l e du i e r d ét ah en c

Dossiers

Budget 2013 Nouveaux commerces

M AG A Z I N E

p.4-5 p.6-7

Action municipale

Jeunesse

Vie municipale

Nouvelles randonnées Sécurité en montagne

D ’ I N FO R M AT I O N S

p.12-13 p.16 p.17

Histoire et Culture

Bataille de la Nivelle

p.18

Agenda printemps

p.19

M U N I C I PA L ES

D E

L A

www.ville-urrugne.fr

V I L L E

D ’ U R R U G N E


brèves

Berriak

Deux nouveaux abribus ▼

Pour le confort des usagers de transport en commun, 2 nouveaux abribus ont été implantés sur la commune : l’un à Béhobie, à l’arrêt de la navette Uribil et l’autre à l’arrêt de Larrouleta au bord de la RD 810.

Médailles jeunesse et sport ▲ Trois médailles de bronze ont été remises par Michel Hiriart, responsable local de la fédération française des médaillés de la jeunesse et des sports, à Émile Aramendi pour la pelote, Martin Tellechea pour le rugby et Patrick De Labaca pour son investissement dans la batterie-fanfare. Une médaille de bronze ministérielle a été décernée à Sylvie Desmazières pour le handball.

Deux nouveaux parkings ▲ et une nouvelle voie en centre bourg Le centre bourg s’est doté de 2 nouveaux parkings pour les besoins de réaménagement du nouveau centre : rue Posta sur le terrain du futur projet Dourritzague et rue Mendi Bistan. Une nouvelle voie a également été créée dans le prolongement de la rue Socoenborda le long du cimetière. Elle vient faire la jonction avec la rue Mendi Bistan.

Carte ville de stationnement d’Hendaye À la demande du maire d’Urrugne et par décision du conseil municipal d’Hendaye, les résidants du quartier de Béhobie peuvent dorénavant bénéficier de la carte de stationnement de la ville d’Hendaye. Pour obtenir cette carte, il suffit de se présenter à la mairie d’Hendaye, muni de la carte grise de son véhicule et de sa taxe d’habitation. La carte coûte 25 euros et donne droit à la gratuité du stationnement, sur certaines zones, au même titre que les hendayais.

URRUÑAN BIZI /VIVRE À URRUGNE - PRINTEMPS 2013 - N° 45

Salle seniors ▼

La salle réservée aux seniors de la maison Posta a été inaugurée fin janvier par Odile de Coral, Kotte Ecenarro, vice-président du Conseil général et Jeanine Etcheverry, présidente de Tink Atchik entourés des membres de l’association et d’élus de la commune. Cette salle lumineuse de 40 m² va permettre aux anciens de la commune de profiter pleinement de beaux moments de convivialité.

Lotissement Herboure ▼

Les travaux de réseaux et voiries du nouveau lotissement d’Herboure se sont achevés fin mars. Un trottoir a été créé le long de la route montant au col d’Ibardin ainsi que 4 places de stationnement devant la boulangerie « Aux Délices d’Amatxi ».


Éditorial

4 Budget 2013 Nouveaux commerces à Urrugne Les dossiers

10 LGV,Aménagement une plaie biblique du bourg (cahier détachable) Action municipale

PLU, mulching, frelons, peuplier Jeunesse

s'exprime 14 L’opposition Brèves

Chers Urrugnards,

Vie municipale

Nouvelles randonnées Sécurité en montagne, agenda 21

18 Bataille de la Nivelle 19 Agenda Carnet Urrugne Pratique

Histoire et culture

Le mois de mars est celui du vote du budget. Cette année encore nous devions tenir compte de la crise et gérer ce budget en « bon père » ou en « bonne mère de famille ! ». Réduire autant que possible les dépenses de fonctionnement et maintenir celles de l’investissement, pour permettre le développement de la ville et la relance de l’économie locale. C’est ainsi que nous pourrons financer sans emprunter, les travaux du centre bourg qui avancent à grands pas. Nous savons les désagréments que cela procure au quotidien à nombre d’entre vous, nous savons que les commerçants en pâtissent mais ils savent que nous les accompagnerons dans une demande d’indemnisation si nécessaire. Nous en profitons pour vous remercier de votre compréhension et vous demandons quelques semaines de patience. Déjà la restructuration commerciale est en marche et chaque quartier voit de nouveaux commerces ouvrir en attendant le bourg et Béhobie très prochainement Ils permettent de développer des lieux de vie et du lien social sur tout le territoire de la commune. Plus que jamais nous voulons aider et accompagner les jeunes de la commune à s’épanouir et à trouver leur voie. Le service animation et l’espace jeunes y travaillent sans relâche et leur succès est grandissant.

www.ville-urrugne.fr URRUÑAN BIZI / VIVRE À URRUGNE PRINTEMPS 2013 - N° 45 MAGAZINE D’INFORMATIONS MUNICIPALES Directeur de la publication : Odile de Coral Couverture : aménagement centre bourg Rédaction et photos : Isabelle Ragozin - Damien Boyer Traduction en basque : Germaine Hacala Service communication - 05 59 47 44 47 courriel : mairie@mairie-urrugne.fr Maquette et mise en page : Foliographie - Sophie Alaguillaume Impression : IBL Hendaye Certifié PEFC - Imprim’vert - Print Environnement

Dans l’attente comme vous de la fin des travaux au centre bourg, nous vous prions de croire à nos sentiments dévoués.

Odile de Coral et son équipe

3 URRUÑAN BIZI /VIVRE À URRUGNE - PRINTEMPS 2013 - N° 45




2013ko aurrekontua

Les grandes lignes du budget 2013

Le conseil municipal a adopté le budget 2013 le 4 mars dernier.

Une situation financière communale saine Depuis plusieurs années, Urrugne a la particularité d’avoir un endettement faible par rapport aux communes voisines, avec un taux de fiscalité très bas. Cette gestion au cordeau permet de constituer une épargne qui sert à l’autofinancement d’une grande partie des investissements de la ville. Si l’on prend l’exemple de l’investissement pour la restructuration du centre bourg, grâce à des subventions de l'État et des collectivités territoriales ainsi qu'à la participation de l'Agglomération Sud Pays basque pour les réseaux, la commune ne s'endettera pas pour ces travaux.

Dépenses réelles de fonctionnement 7 802 536 € Charges à caractère général............................... 1 927 419 € Charges de personnel.........................................3 900 910 € Charges de gestion courante ............................. 1 772 516 € Charges financières (intérêts des emprunts)..........239 425 € Atténuation de produits...........................................11 500 € Charges exceptionnelles..........................................36 697 €

4 URRUÑAN BIZI /VIVRE À URRUGNE - PRINTEMPS 2013 - N° 45

Recettes réelles de fonctionnement 8 903 696 € Produits des services..............................................885 263 € Impôts et taxes.................................................... 6 017 257 € dont contributions...................................................3 277 209 € attribution de compensation de l'Agglomération..........................................1 850 000 €

Dotations............................................................. 1 453 325 € Autres produits de gestion courante......................394 258 € Atténuation de charges..........................................118 500 € Produits exceptionnels.............................................35 093 €


2013ko aurrekontua



En investissement La municipalité poursuit son effort en matière d’investissement : ainsi en 2013, les dépenses totales (restant à réaliser et nouvelles dépenses) s’élèvent à 7 207 920 € (voir détail ci-dessous des nouvelles dépenses).

dépenses d'investissement 7 207 920 € Remboursement de la dette en capital................... 270 757 € Autres opérations (études, subventions à des opérations diverses)......................................455 972 € Bâtiments (Kixoenea / complexe Socoa / logement d’urgence)...............................................66 128 € Acquisitions de véhicules.........................................22 500 € Écoles....................................................................... 13 919 € Mairie et bâtiments administratifs........................203 132 € Équipements service animation.................................2 683 € Centre technique municipal (extension)................. 392 131 € Stade........................................................................10 768 € Églises, cimetières..................................................156 664 € Crèche Ohantzea Ttiki.............................................11 000 € Équipements sportifs................................................93 206 € Aménagement du centre bourg........................... 3 317 833 € Voirie et réseaux.................................................1 458 954 € dont études.................................................................... 24 556 €

Mobilier urbain....................................................13 290 € Défense incendie.................................................. 31 842 € Programme d’enrobés........................................680 764 € Travaux de pluvial . ...............................................7 500 € Travaux espaces verts sur voirie.......................... 14 222 € Pont Larrouleta et voirie Handia baita............. 652 678 € Autres études (Anxoenia).....................................34 098 €

Travaux de lutte contre les inondations ...............225 863 € Aménagements de quartier.................................... 192 353 € Éclairage public . .................................................. 101 015 € Centre d’enfouissement technique........................... 23 135 € Travaux forestiers.................................................. 134 676 € Aménagement de Camieta / études (solde de l’opération)......................................5 023 €

Fiscalité à Urrugne

comparée aux taux moyens communaux au niveau départemental et national

► Pas d'augmentation d'impôts en 2013. 1 janvier 2013, la dette en capital par habitant à ► AuUrrugne est de 374,02 € (moyenne de 1015 € au niveau er

national).

Taux moyens 2012 Taux à Urrugne 2013 2012

Taux

Taux

départementaux

nationaux

Taxe d'habitation

10,98%

10,98%

24,02%

23,83%

Taxe foncier bâti

9,67%

9,67%

15,46%

20,04%

Taxe foncier non bâti 28,20% 28,20%

39,10%

48,79%

recettes d’investissement 7 208 435 € Des subventions d’équipement............................... 154 327 € Des dotations dont : Fonds de compensation TVA..................... 330 000 € Taxe d’aménagement..................................125 000 € Des participations............................................... 1 485 314 € dont réaménagement du centre bourg pont Larrouleta et voirie Handia baita

Autofinancement.................................................4 420 374 € Dotation aux amortissements............................... 520 000 € Résultat d’investissement de l’exercice antérieur............................................ 173 420 €

Une étude a été commandée auprès du cabinet SRC solution afin d’évaluer et rationaliser les besoins « réseaux et télécommunications » de l’ensemble des services de la mairie. De cette démarche découlera un marché public de téléphonie mobile, fixe et internet.

Feuille d'impôt : quelques précisions Le montant de l’impôt peut évoluer du seul fait de l’augmentation des bases fiscales, même si les taux ne bougent pas. En effet la croissance du produit des impôts résulte de la conjugaison d’un effet taux et d’un effet base : ▪▪ l’effet taux : depuis la loi du 10 janvier 1980, les collectivités territoriales sont libres de fixer leur taux d’imposition, selon le principe de l’autonomie financière, mais de manière encadrée par le législateur ▪▪ l’effet base, défini par deux éléments : un effet prix et un effet volume. L’évolution de la base taxable : ▪▪ est en fonction de l’évolution de la valeur locative du bien : la revalorisation des valeurs locatives repose sur des coefficients forfaitaires fixés chaque année par la loi de finances ▪▪ intègre ensuite les changements de consistance physique du bien (nouvelle construction, extension, etc.).

5 URRUÑAN BIZI /VIVRE À URRUGNE - PRINTEMPS 2013 - N° 45




Aktibitate berriak

La restructuration commerciale a commencé Merkataritzaren berregituratzea hasia da. Pausutik Zokoara, Herri barnetik Oletara eta ere Ibardinera, merkataritza dinamika bere lekua hartzen ari da Urruñan. Urruñan Bizi ale berri honetan , proposatzen dizuegu saltegi eta saltzaile berrien itzuliñoa egitea.

De Béhobie à Socoa, du Centre Bourg jusqu'à Olhette et même jusqu'à Ibardin, la dynamique commerciale voulue prend sa place à Urrugne. Nous vous proposons dans ce nouveau numéro d'Urruñan Bizi, de faire un tour d'horizon des nouveaux commerces et des nouveaux commerçants qui s'installent.

Espace commercial Agorretan Bizi (anciennement Saka) Un nouvel espace commercial va ouvrir ses portes sur la départementale 810 en lieu et place de l’ancien garage SAKA. Il s'appelle Agorretan Bizi et fait référence au lieu-dit où il est installé. Cette nouvelle surface de vente de 1985 m² sera composée de 10 magasins, dont un Joué-Club d’environ 300 m², un magasin Picard, un opticien Afflelou, le caviste de Kechiloa La Tour des Vins, une boulangerie, une boutique de décoration… L’ouverture est prévue dans le courant du mois de l'été 2013. Une vingtaine d'emplois va être créée. Vous pouvez d’ores et déjà envoyer vos candidatures et vos CV à la mairie qui s'est entendue avec son promoteur pour les centraliser et les lui soumettre.

◄ Le garage Saka s’est installé quant à lui dans des tout nouveaux locaux, au bord de la RD 913, en direction de Socoa.

6 URRUÑAN BIZI /VIVRE À URRUGNE - PRINTEMPS 2013 - N° 45


Aktibitate berriak



Aux Délices d’Amatxi dans les anciennes douanes d’Herboure En janvier 2013, Aux Délices d’Amatxi a ouvert une nouvelle boutique dans les anciennes douanes françaises d’Herboure. Celles-ci ont été vendues par la commune d’Urrugne afin de réhabiliter le lieu et de proposer aux futurs habitants du lotissement en cours d’aménagement un commerce de proximité. L’office de tourisme d’Urrugne a rencontré JeanFrançois Palomes, le dynamique gérant des enseignes Aux Délices d’Amatxi. Nous publions ici quelques extraits du blog :

— Pourquoi cette installation dans les anciennes douanes ? Tout simplement parce que nous avons eu l’opportunité de le faire. À la base, nous n’avions pas de projet de développement en tête, mais lorsque nous avons eu vent que les anciennes douanes allaient être mises en vente par la commune, nous nous sommes positionnés pour les acquérir et développer notre affaire. — Comment était la bâtisse à votre arrivée ? Ce bâtiment est fabuleux, il était resté fermé pendant plusieurs années mais l’extérieur comme l’intérieur étaient plutôt sains et en bon état. Le sous-bassement de la maison est tout en pierre. Évidemment, il nous a fallu tout refaire à l’intérieur pour pouvoir être aux normes administratives et y installer des fours à pains. — La clientèle commence à affluer ? En semaine nous avons surtout une clientèle de proximité, venant du quartier d’Olhette et du village d’Ascain. Mais le week-end, nous avons davantage de passage avec les personnes qui montent au col d’Ibardin. Le quartier est en train de se développer grâce au tout nouveau lotissement d’Herboure qui voit le jour.

— Des nouveautés par rapport au magasin de Socoa ? À côté des pains, viennoiseries et pâtisseries habituelles, nous proposons pour le déjeuner un snacking (produits salés) avec la possibilité de s’installer dans de confortables fauteuils pour prendre un café ou un chocolat chaud… — D’autres projets à venir ? Dès ce printemps, nous allons installer une rôtisserie et proposer à la vente des produits régionaux. Après, dans un futur plus lointain, j’aimerais étoffer l’offre sur ce secteur… Mais ça, c’est pour plus tard ! Pour vous abonner à la newsletter de l’office de tourisme, rendez-vous sur : www.urrugne.blogspot.fr

Un brocanteur route de Kanpo Baita Le lieu est propice à la chine. Une fois franchi le pas de porte, les amateurs de mobilier ancien et d’objets atypiques ont du mal à ne pas se laisser tenter. Patrick Souquet et sa femme sont des habitués du commerce depuis de nombreuses années et c’est avec un réel enthousiasme qu’ils ont ouvert en février un magasindépôt à Urrugne.

« C’est une passion à la base, mais il m’a fallu des années avant d’avoir les connaissances nécessaires pour devenir brocanteur. Il faut savoir identifier et estimer les objets et les meubles, mais surtout avoir un œil averti. J’ai attrapé le virus en fréquentant des passionnés depuis mon plus jeune âge. J’ai toujours acheté par plaisir et j’aime participer à des brocantes le week-end. La vie a fait que nous avons trouvé ce dépôt à Urrugne pour y exercer notre passion. C’est un plus incontestable : nous sommes en bord de route, alors les gens s’arrêtent, discutent et regardent ce que nous proposons. Un climat de confiance s’installe. Nous achetons souvent notre marchandise à des particuliers, mais toujours dans l’ancien. Ce magasin-dépôt me permet d’ordonner mes trouvailles et de les mettre en valeur » confie Patrick. La « brocante basque » est ouverte du mercredi au vendredi de 15h à 18h. tél. : 06 83 10 15 56 / 05 59 85 91 77

7 URRUÑAN BIZI /VIVRE À URRUGNE - PRINTEMPS 2013 - N° 45




Aktibitate berriak

Un centre bourg adapté aux marchés et aux commerces non sédentaires Cela ne se décrète pas, et par chance c'est une caractéristique d'Urrugne, nous avons un cadre de vie, un patrimoine bâti et une histoire du village de grande qualité. Ce cœur historique est particulièrement adapté au développement des activités et des animations de rue qui favorisent la convivialité. Les aménagements en cours sont destinés à le valoriser. Le marché de plein vent s’inscrit dans cette démarche. L'expérience de 20 ans de notre marché estival du jeudi (juillet-août) fonctionne très bien et répond à une demande des gens. Il faut donc encourager une évolution de marché sur les autres périodes de l’année pour répondre aux actifs qui ne peuvent se libérer les jeudis matins, pendant les horaires de travail. Il faut également diversifier l’offre et en particulier donner une opportunité aux producteurs et agriculteurs locaux, de présenter le produit de leur travail. Dans cette optique, la mairie réfléchit aujourd’hui à la création d'un marché un autre jour avec la mise à disposition d'emplacements à l'année pour des poissonniers, des fromagers ou des cuisiniers... Un comité de pilotage est en cours de

constitution pour mettre en commun toutes les idées. Une réunion avec tous les commerçants et producteurs locaux intéressés, est programmée avant l’été. Il est important de créer une synergie entre les commerces du bourg et les commerces non sédentaires (marchés de plein vent) qui permette d’élargir l’offre d’achat et de créer une animation dans un cadre entièrement dédié au piéton, au promeneur ou au consommateur.

Le projet Dourritzague au centre bourg L'année 2013 est celui des grands travaux. Entre le chantier important du bourg, qui va permettre de moderniser notre centre ville, et celui de l'école SaintFrançois-Xavier qui va offrir de nouvelles conditions

8 URRUÑAN BIZI /VIVRE À URRUGNE - PRINTEMPS 2013 - N° 45

de travail à ses élèves, il est difficile de distinguer les artisans d'un autre chantier majeur qui va enrichir l'offre commerciale des riverains et des urruñars. Une nouvelle surface de vente verra le jour dès 2014 en aval de la maison Comet, face à la boulangerie Zugasti. Le long de la rue Bernard de Coral, le bâtiment proposera 45 logements, des parkings privés souterrains et au rez-de-chaussée, environ trois magasins, avec des surfaces de vente allant de 60 à 180 m². Ces locaux commerciaux seront accessibles à l’achat ou à la location. Ils contribueront à renforcer un pôle existant de commerces et à développer l'ambiance d'achat. À proximité immédiate, un nouveau parking public d’une vingtaine de places sera créé ; il facilitera l’accès des clients aux commerces existants et futurs de notre bourg.


Aktibitate berriak



Une activité sport et nature au col d’Ibardin La délibération du conseil municipal du 4 mars 2013 a accordé à la société SL 64 l’occupation temporaire d’une partie de la forêt communale, en-dessous du col d’Ibardin, pour y développer des activités sport–nature : c’est un virage important que la mairie veut donner à l'activité commerciale du col. Le moteur alcool-tabac ne fait plus recette et c'est le moment de se diriger vers un tourisme vert, écologique et sportif. Rappelons que ce lieu attire chaque année près de 2 millions de visiteurs. L'image d'Urrugne, associée à celle du col d'Ibardin, bénéficiera de cette réorientation. Ibardin Aventure est une structure multiactivités, sport et nature, qui fait suite au parc Oihana, implanté en 2007 au chemin des crêtes. Elle mettra en place des parcours, VTT et randonnées, des courses d’orientation, avec l’envie de valoriser le site mais aussi d’attirer une nouvelle population touristique en quête de nature. Un point positif pour les commerçants transfrontaliers qui veulent s’orienter vers un tourisme durable, plus en accord avec ce lieu d’exception. Créée en 2009, l’association des commerçants français du col d’Ibardin compte aujourd’hui treize membres, représente cinq SARL et emploie plus de 25 personnes en saison pleine. Gilles Poinçot, trésorier et lui-même exploitant d’un commerce, nous apporte sa vision : « Le développement d’un tourisme tourné vers le

sport et la nature à Ibardin est une bonne opportunité. Sans chercher à rivaliser avec les ventas espagnoles (nous sommes d’ailleurs leurs premiers clients), notre activité tourne principalement autour de la restauration, du prêt à porter et de la vente d’objets souvenirs. Le consommateur évolue et ses aspirations changent : si on lui propose d’autres activités que le shopping, il pourra rester la journée entière. »

Parfois à court de personnel pendant la saison pleine, les commerçants d’Ibardin font appel aux jeunes d’Urrugne pour les épauler :

« J’engage principalement ces jeunes par le biais du réseau Job express, mis en place par l’Espace jeunes de la mairie. C’est souvent un premier travail pour eux, mais ils sont volontaires et ne rechignent pas à la tâche. Contre un petit salaire, ils découvrent le monde du travail » précise Gilles Poinçot. La commune d’Urrugne étudie actuellement un projet d’aménagement des commerces, sur la partie française.

9 URRUÑAN BIZI /VIVRE À URRUGNE - PRINTEMPS 2013 - N° 45


action municipale

AHT

LGV, une plaie biblique ■ par Didier Picot Le Schéma National des Infrastructures de Transport (SNIT en langue administrative) est constitué de 72 projets d'infrastructures (une trentaine de lignes ferroviaires (dont la « LGV » Bordeaux-Espagne), autant de connexions autoroutières, quelques canaux et quelques ports) et son coût prévisionnel est de 260 milliards d'euros (pour mémoire le budget total de l'État en 2011 était de 330 milliards). Comme l'État est bien sûr incapable de financer ce SNIT (le budget qui peut y être alloué est inférieur à un milliard par an nous a-t-on expliqué !), le gouvernement a mandaté la commission Mobilité 21 pour établir une priorisation des projets. Cette commission est composée de six parlementaires et de quatre personnalités qualifiées (trois « hauts » fonctionnaires et un économiste) et doit rendre son rapport au mois de juin 2013. La commission a refusé de nous donner audience pour que nous présentions notre projet alternatif, la modernisation et l'insonorisation des voies existantes. Le président, Philippe Duron, député-maire de Caen n'a pas non plus voulu nous voir, mais nous avons néanmoins pu présenter notre dossier personnellement à quatre membres (trois parlementaires et l'économiste) et nous savons, pour leur avoir parlé, qu'au moins trois des autres membres de la commission et le très influent secrétaire, Dominique Ritz, directeur des investissements au ministère des transports, l'ont lu attentivement. Le fil conducteur des rencontres avec les membres de la commission a été le résumé de notre dossier. Les membres de la commission nous ont complimentés sur sa qualité, sa clarté et son aspect convaincant. D'une manière générale, ils ont été impressionnés par les dossiers des groupes d'opposants aux divers projets, et déçus par ceux des promoteurs de ces projets, et en particulier RFF. Loin d'être des projets « NIMBY » (pas dans mon jardin) ou des oppositions de principe au développement économique, il s'agit d'oppositions argumentant professionnellement pour un autre projet plus efficace. Ils ont été d'autant plus convaincus par notre dossier que leurs prises de positions, en cohérence avec les assises du ferroviaire auxquels ils participaient, sont clairement en faveur de la modernisation des voies existantes. Outre différentes questions de compréhension, notamment sur les gains de vitesse et sur la progression du trafic transfrontalier, leur principale interrogation a été de comprendre pourquoi la modernisation des voies existantes au sud de Bordeaux n'avait pas été étudiée. À ce stade, nous leur avons demandé non seulement de classer la voie Bordeaux-Espagne dans la catégorie la moins prioritaire, mais surtout d'exiger une remise à plat complète du projet. Cependant, même si nous progressons dans la communication de notre position, et si une nouvelle politique des infrastructures ferroviaires semble se décider qui mettrait fin aux constructions de LGV (voir rapport Bianco paru en mars 2013), même si objectivement le tronçon Bordeaux-Espagne est tout en bas de la liste des priorités ferroviaires en France, nos ennuis sont loin d'être terminés. D'abord parce que les tractations «politiques», sous la houlette du président de la région Aquitaine, peuvent subvertir l'adoption d'un projet intelligent et maintenir en vie le projet de LGV Bordeaux-Espagne, comme les événements des années passées nous l'ont appris. Mais surtout parce que, telle une plaie biblique, telles les sauterelles qui s'abattent sur une oasis, les ingénieurs et « hauts » fonctionnaires ont décidé que notre territoire était le lieu idéal pour la création d'une nouvelle voie ferroviaire vers l'Espagne. Dès lors, même s'il n'y a aucun besoin de cette voie dans les cinquante prochaines années, le préfet d'Aquitaine, rencontré ce 15 mars, nous a confirmé que l'enquête publique et la déclaration d'utilité publique auraient lieu dès l'automne 2013. Pourquoi changer une stratégie d'infrastructures ferroviaires qui a si bien échoué ? 10 URRUÑAN BIZI /VIVRE À URRUGNE - PRINTEMPS 2013 - N° 45


action municipale

Initiative mulching

Des nouvelles du PLU L’enquête publique sur le projet de PLU d’Urrugne s’est achevée le 18 mars. Pierre Buis a été désigné commissaire enquêteur par le tribunal administratif de Pau pour procéder à l’enquête publique sur le projet de révision du PLU. Les pièces du dossier, avec en annexes les avis des personnes publiques associées (État, région, conseil général, chambres consulaires…), ainsi que le registre d’enquête publique à feuillets non mobiles, coté et paraphé par le commissaire enquêteur, ont pu être consultés dans les locaux de la mairie pendant toute la durée de l’enquête, du 15 février au 18 mars. 210 personnes sont venues en prendre connaissance et ont consigné leurs observations sur ce registre. Le dossier, bientôt soumis au vote du conseil municipal, tiendra compte de l’ensemble de l’avis des personnes publiques et de l’enquête.

Depuis 2011, la ville d’Urrugne utilise la technique de tonte dite mulching pour les pelouses des espaces verts de la ville. Le mulching, qui signifie paillage en anglais, est une fertilisation naturelle. La tondeuse mulcheuse coupe le gazon en fines particules ensuite soufflées dans la zone de hachage. Plus besoin de sac à herbe ou de bac. Les brins d’herbes vont se décomposer sur le sol en formant un humus naturel pouvant produire le quart des besoins annuels en engrais d’une pelouse. Pour Jean-Bernard Goyetche, employé des espaces verts et conducteur de mulcheuse : «  C’est une machine

agréable, maniable et écologique, qui nous fait gagner beaucoup de temps. Avec ce type de tondeuse, plus besoin de faire les va et vient incessants jusqu’à la remorque avec les bacs de tonte ..»

En pleine démarche Agenda 21, cette tondeuse a permis à la mairie de faire une économie sur les déchets verts de 316 tonnes sur l’année 2011 - 2012.

Les points forts du mulching : ▪▪ il régule la température du sol en limitant les chocs thermiques selon les saisons ou les heures de la journée, ▪▪ il ralentit l'évaporation de l'eau en maintenant l'humidité dans le sol ▪▪ il garde le sol meuble et améliore sa structure pédologique (ce qui diminue le besoin de sarclage et binage), ▪▪ il enrichit le sol en matière organique et en nutriments grâce à la dégradation du matériau de paillage (s'il est biodégradable et non pollué), ▪▪ il repousse certains insectes et abrite une faune utile, ▪▪ il permet d’éloigner des arbres les engins de fauche, ce qui limite les blessures au collet des arbres.

Les frelons asiatiques déclarés nuisibles

Le peuplier de Socoa Après concertation avec l’association Altxa Socoa autour de la future essence de l’arbre qui bordera la rive gauche de l’Untxin, le choix s’est porté à nouveau sur un peuplier. L’arbre sera replanté dans le courant du printemps, après l’extraction de l’ancienne souche et le reprofilage du sol. Ce Populus Robusta sera suivi avec une attention très particulière et élagué chaque année par les espaces verts de la municipalité.

Le ministre de l’agriculture, de l'agro-alimentaire et de la forêt a déclaré, par arrêté du 26 décembre 2012, le frelon asiatique (vespa velutina) danger sanitaire de deuxième catégorie pour l’abeille domestique, sur tout le territoire français. Ce gros frelon affectionne tout particulièrement les abeilles domestiques. Sa taille plus importante et ses grandes pattes lui permettent de saisir sa proie. Il n’en gardera que le thorax dont il fera une boulette qu'il emportera pour nourrir les larves de sa colonie. Le frelon adulte se nourrit de fruits mûrs et de nectar. Il arrive très fréquemment qu'une attaque de frelons décime toute une ruche d'abeilles. Vous pouvez vous-même réguler et participer à la capture des reines en posant des pièges de type bouteilles coupées remplies d’un verre de bière brune ou de vin blanc (répulsif pour les abeilles) et d’un trait de sirop. L'Agglomération Sud Pays basque prend en charge la destruction des nids. Pour cela contactez la police municipale Urrugne-Ciboure au 05 59 47 64 53

11 URRUÑAN BIZI /VIVRE À URRUGNE - PRINTEMPS 2013 - N° 45


action municipale

Jeunesse Application de la réforme des rythmes scolaires Fin janvier 2013, l’inspectrice de l'Éducation nationale est venue à la mairie d'Urrugne présenter aux élus de la commission des affaires scolaires et aux directeurs des écoles, les principales dispositions de la réforme des rythmes scolaires, à savoir : ▪▪ la mise en œuvre de la réforme dès la rentrée 2013, avec la possibilité d’obtenir une dérogation pour débuter en 2014 (demande à adresser au directeur d’académie de l’éducation nationale, avant le 31 mars 2013) ▪▪ l'allégement de la journée de classe (45 mn en moyenne) ▪▪ l’introduction d’une neuvième demi-journée d’enseignement, le mercredi matin ▪��� l’organisation d’activités pédagogiques complémentaires, avec la mise en place d’activités périscolaires ; la mairie doit pour cela proposer un projet éducatif territorial afin de rassembler l’ensemble des acteurs intervenant dans le domaine de l’éducation nationale. À la fin de la réunion, il a été convenu avec les partenaires concernés d’attendre la rentrée 2014.

En parallèle, une enquête a été menée auprès des parents d’élèves afin de connaître leurs positions sur les questions suivantes : le choix de l’année pour l’application de la réforme

→ la majorité s’est prononcée pour 2014

le choix du mercredi matin ou du samedi matin pour la demi-journée supplémentaire

→ la préférence va au mercredi

le choix du rallongement de la pause méridienne

→ les parents sont favorables au rallongement du temps de repas le choix des horaires des activités périscolaires

→ la majorité des parents a répondu : en fin d’après-midi, après 15h45.

Lors de la réunion des maires du 7 février à l'Agglomération Sud Pays basque, Odile de Coral a confirmé la décision de la commune d’Urrugne (validée par le conseil municipal du 4 mars) de mettre en place la réforme à la rentrée 2014. Un comité de pilotage ainsi que des commissions techniques réunissant élus, enseignants, parents, associations, professionnels de la jeunesse, représentants de l'État sont actuellement mis en place pour initier, organiser, et prévoir le suivi de ce Projet Éducatif de Territoire.

Inscriptions scolaires rentrée 2013/2014

Relais assistantes maternelles

Garderie périscolaire

Avant de se présenter dans les écoles, les parents doivent retirer les dossiers d’inscription de leur enfant au bureau des affaires scolaires de la mairie (1er étage). Marie-Hélène Lamarque, responsable du service, les dirigera dans leur démarche. Marie-Hélène Lamarque ▼ 05 59 47 95 16

Les relais assistantes maternelles (RAM) sont des lieux d’information, de rencontre et d’échange, au service des parents et des assistantes maternelles. Ils apportent à chacun un soutien et un accompagnement dans leur pratique quotidienne auprès des enfants. La caisse d’allocations familiales (CAF) et les services de la protection maternelle et infantile (PMI) viennent de travailler sur un projet d’extension et de redécoupage de ce service, tout en respectant les besoins recensés localement. La commune d’Urrugne est rattachée au relais d’assistantes maternelles Hegoa, association d’aide familiale et sociale. Sandrine Save, professionnelle de la petite enfance, et animatrice référente, est l’interlocutrice privilégiée des familles en recherche de mode de garde pour leur enfant. Sandrine Save 06 84 96 65 10 sandrine.save@aafs.fr www.urrugne.fr

Pendant le temps périscolaire, la ville d'Urrugne propose dans chaque école publique de la commune (maternelle et élémentaire) un service de garderie, avec des activités sportives, ludiques et culturelles. Les enfants peuvent ainsi suivre des cycles d'initiation à la capoeira, au cirque et à la percussion… Les inscriptions se font auprès du service périscolaire, au début de chaque année scolaire. Un dossier devra être rempli par le parent ou la personne responsable. Ce service peut être utilisé également de façon occasionnelle (inscription obligatoire). Horaires : les lundis, mardis, jeudis, vendredis de 7h30 - 8h50 et de 16h30 - 18h (uniquement en période scolaire). Pour l'école d'Olhette : Marianne Larzabal Zugasti 05 59 47 48 11 Pour l'école du Bourg : Sylvie Halsouet 05 59 85 94 26 06 18 77 72 54

12 URRUÑAN BIZI /VIVRE À URRUGNE - PRINTEMPS 2013 - N° 45


Gazteria

action municipale

Service des sports pour les 6 / 13 ans

► Partant du principe que, sur le plan physique, les enfants peuvent aborder très jeunes certaines activités sportives, avec un encadrement professionnel et adapté, le service sports propose des activités nombreuses et variées dès l’âge de 6 ans. Encore faut-il trouver l’activité qui leur correspond le mieux. Parents, discutez avec votre enfant des activités organisées ! Après un séjour de ski à Barèges en mars, c'est un tout autre programme, entre terre et mer, qui sera proposé aux enfants pour les vacances de printemps : voile, kayak, trottinette de montagne, escalade...et pêche à pied. Le détail des activités (avec les tarifs) est distribué dans toutes les écoles d’Urrugne et se retrouve avant chaque période de vacances sur www.urrugne.fr Renseignements et inscriptions : Marielle Labarry Lecuona Trinquet Iturbidea 05 59 85 94 26 / 06 14 59 44 60 sport-animation-urrugne@orange.fr

Espace jeunes pour les 13 / 17 ans Les bons plans du mercredi ▪▪ les 10 et 17 avril 2013 : atelier cuisine pour les ados, avec l'association l'Ateliers des Toqués. ▪▪ mai/juin 2013 : cours de surf avec l'association Surf insertion

Chantiers jeunes

Les chantiers jeunes reprennent du service à l’approche des beaux jours  : un bon moyen d’impliquer les jeunes dans des projets d’intérêt public, qui leur donnent en échange la possibilité d’effectuer, l’après-midi, des activités ludiques offertes par la commune. 29 et 30 avril, jeudi 2 mai : réparation des vélos du Centre de loisirs (CLSH) et quelques petits travaux de peinture du 15 au 19 juillet : préservation des zones humides sur le site classé

natura 2000

du 6 juillet au 13 juillet : l’association des jeunes Urrugne, voyages, ado (UVA) organise cette année un séjour à Barcelone. Plusieurs actions d'autofinancement sont prévues, dont des ventes de gâteaux et des encadrements de manifestations sportives. Renseignements et inscriptions : Agnès Carricaburu Espace jeunes - trinquet Iturbidea 05 59 85 94 26 / 06 98 27 81 83 espacejeunes8@wanadoo.fr mardi et jeudi de 14h à 17h30 - mercredi de 13h30 à 18h sur rendez-vous le matin de 9h à 12h

Accueil de loisirs sans hébergement pour les 3/13 ans L'ALSH accueille les enfants de 3 à 13 ans tous les mercredis et vacances scolaires (excepté vacances de Noël) de 7h30 à 18h30. Il peut y avoir jusqu'à 150 enfants dans la journée l'été, et 85 les mercredis et les petites vacances. Ils sont répartis en groupes par classe, avec leurs animateurs de référence. Les activités sont variées : sportives, éducatives, manuelles, artistiques, sorties... Des thèmes différents sont proposés à chaque période de vacances. Les programmes sont disponibles sur place. Renseignements et inscriptions : Thomas Heinis et Marianne Larzabal Zugasti Centre de loisirs - complexe sportif de Socoa 05 59 54 62 23 / 06 24 01 61 92 clsh-cssocoa@orange.fr hors vacances : lundi, mardi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30 mercredi de 7h30 à 18h30 jeudi et vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 16h

Point Information Jeunesse (PIJ) Le PIJ a pour objectif d'accompagner les jeunes de 12 à 25 ans dans toutes leurs recherches d'informations sur la vie quotidienne, les loisirs et vacances, la formation, l'emploi, Internet... ▪▪ orientation professionnelle, voyages … ▪▪ dispositif sac ado, pour les premiers départs sans adultes ▪▪ service Job express, pour une mise en relation employeurs / candidats ▪▪ bourse au permis de conduire, accessible aux jeunes suivis par la Mission locale (sous conditions de revenus ▪▪ pendant les vacances de printemps : opération Jobs d'été Renseignements : Marlène Abdennouri Espace jeunes - Point Information Jeunesse Trinquet Iturbidea 05 59 85 94 26 / 06 59 97 67 09 espacejeunes8@wanadoo.fr du mardi au vendredi de 14h à 18h et sur rendez-vous le samedi 13 URRUÑAN BIZI /VIVRE À URRUGNE - PRINTEMPS 2013 - N° 45


vie municipale

Oposizioa mintzo

L'opposition s'exprime

Nos réactions suite au Conseil du 4 Mars 2013 !! Le 4 Mars 2013 a eu lieu un Conseil municipal dont un des sujets principaux a été le vote du budget.2013. Il va sans dire que nous nous sommes prononcés contre ce budget, pour les raisons que nous allons évoquer. La principale étant que les choix politiques faits par la majorité municipale ne sont pas les nôtres. Point positif néanmoins: le budget est équilibré ( heureusement). Quelques remarques pour n'en citer que quelques unes: SECTION DE FONCTIONNEMENT: Dépenses :10 637 215 € Nous notons environ 316 450 € de dépenses énergétiques avec une augmentation au niveau de la dépense en carburant, cela pourrait se comprendre en extrapolant sur la hausse de tarif mais aussi une augmentation au niveau de l'électricité??? Nous avons établi un formidable Agenda 21 qui a été reconnu "Agenda 21 local France" par le Ministère du développement durable, mais qu'en est il des efforts au niveau des dépenses énergétiques , les mesures mises en place au sein de la Mairie sont-elles efficaces ??. Qu en disent les indicateurs si il y en a ? Sur quoi faut il accentuer les efforts? Pas de réponses de la majorité municipale, si ce n' est de grands yeux étonnés !! Nous avons également relevé 30 110 € de frais de télécommunications (11 700 € pour les mobiles, 11 800 € pour les fixes, 6 600 € pour internet) Ne pouvons nous pas faire des économies avec des fournisseurs d'accès mieux choisis ? Les subvention aux Associations sont vitales pour ces dernières, mais leur répartition ne prend pas en compte les projets de celles ci pour l'année à venir, leurs implications réelles au service des urruñar. On ne connait toujours pas les critères de répartition que nous réclamons chaque année !! Attribution selon la politique "des petits copains" ! Enfin, nous avons noté une baisse de 18% au niveau des fournitures scolaires alors que c'est un des domaines sur lequel les efforts devraient porter?? ….... SECTION INVESTISSEMENT : Dépenses : 7 024 767 € La dépense la plus importante est celle de 3 317 833 € prévue pour l'aménagement du Centre Bourg. Cet investissement est-il vraiment nécessaire ? Nous parlons d'aménagement, l'investissement amènera-t-il une revitalisation du Centre? Nous n'en sommes pas certain !! Nous sommes persuadés qu'il y avait d'autres mesures plus urgentes et plus efficaces pour revitaliser le centre (favoriser l'implantation de services : banques, poste, professions libérales,...) Par ailleurs, qu'en est il du développement des transports en commun? Encore une fois on nous répond que c'est de la compétence de la Communauté d'Agglomération. Mais comment ont fait donc les communes de Ciboure,Saint jean de luz, et Hendaye pour avoir leur navette ? Un point encore , nous avons dû nous exprimer sur une délibération au sujet de la création d'une structure multi activités sport et nature au Col d'Ibardin (Projet Parc Aventure). La Commission des biens communaux s'était réunie deux fois à ce sujet et n'avait pas émis d'avis favorable le dossier étant trop flou. Par ailleurs, l'annexe (convention d'occupation)jointe à la délibération n'était pas la bonne !! Notre demande de retirer cette délibération compte tenu de ces conditions a été rejetée, Mme le Maire ne comprenant pas que nous en fassions "une affaire d'Etat" ! Mais à quoi servent les Commissions si la majorité ne tient pas compte par la suite de leur avis ? Conclusion: A priori il n'est pas besoin d'être 29 élus pour diriger une Commune ni même 10 , 3 ou 4 suffisent !! Les 7 élus de l'opposition

14 URRUÑAN BIZI /VIVRE À URRUGNE - PRINTEMPS 2013 - N° 45


Berriak

Aidez Thomas Fin décembre 2012, à la suite d’un accident lors d’un entraînement de son sport favori, le triathlon, où il excellait, Thomas a perdu l’usage de ses jambes et de ses bras et se retrouve à 16 ans tétraplégique. Une formidable chaîne de solidarité se met en place autour de lui pour organiser sa vie à Olhette, aménager sa maison, acheter un fauteuil électrique, changer la voiture, etc… Si vous souhaitez lui apporter votre soutien, vous pouvez envoyer vos dons à l’association Zurekin. Par avance, soyez remerciés pour votre geste, qui permettra de soulager les parents de Thomas et les aidera tous à mieux vivre ce terrible bouleversement. Zurekin - 17 allée Ximista 64500 Saint-Jean-de-Luz www.zurekin.fr et la page Facebook de l’association

 municipale

Le site internet de la ville évolue Depuis sa dernière version, il y a bientôt cinq ans, le site internet d’Urrugne avait besoin d’un coup de jeune, car le web va vite et les pratiques évoluent. Aujourd’hui, c’est chose faite, il est relooké et devient compatible avec les systèmes Androïd et iOS sur tablette. Une version smartphone du site est également en cours de réalisation. Avec une ergonomie simple composée des rubriques les plus consultées par les internautes, elle permettra de suivre l’actualité municipale, et d’accéder aux e-services à tout instant.

Jeunes citoyens

!

C’était une tradition à Urrugne, les jeunes qui venaient d’avoir 18 ans étaient inscrits d’office sur les listes électorales et recevaient officiellement leur carte d’électeur, lors d’une cérémonie citoyenne à la mairie. Or, à la suite d’une erreur de l’INSEE, les listes n’ont pas pu être mises à jour cette année. Les jeunes futurs électeurs d’Urrugne ne figurent pas sur les fichiers. Il est faut donc que chaque jeune ayant eu 18 ans en 2012 vienne se faire inscrire auprès du service de l’état civil de la mairie. Leurs cartes d’électeurs seront adressées directement à leur domicile. Ceux qui auront 18 ans cette année n'auront pas de démarche à effectuer, ils seront inscrits par l'INSEE et recevront leur carte par la poste. Il n'y aura pas non plus de cérémonie citoyenne en 2014, en raison des élections municipales.

Appel aux dons pour l’épicerie sociale

Parrainez un enfant ▲ avec l’association Pour les yeux du monde Créée en 2004, l’association Pour les yeux du monde envoie chaque année au Cambodge, des équipes bénévoles d’ophtalmologistes, anesthésistes, infirmiers et traducteurs. À l'aide d’un bateau clinique ophtalmologique qui se déplace sur le Mékong, ils peuvent atteindre des zones très retranchées et dépourvues de tout, pour soigner, former et équiper la population, car dans ce pays de treize millions d’habitants, on ne compte que dix ophtalmologistes. Depuis la première expédition du navire, on a dénombré plus de 25 000 consultations, des milliers de lunettes neuves fabriquées sur place, 1 500 interventions chirurgicales. L’association a étendu son action avec la construction d’un orphelinat à Phnom Penh et d’une école à 120 km de là, tenue par des enseignants bénévoles pour les enfants des familles pauvres de paysans sans terre. Un repas chaud est servi 6 jours/7 aux 60 enfants accueillis à l’école. Pour parrainer un enfant, l’association lance un appel aux dons (déductible des impôts) : 300€ permettent de financer une scolarité annuelle. Pour les Yeux du Monde Résidence Primadera - Avenue Kattalina Aguirre - 64500 Ciboure téléphone : 06 82 63 12 48

Une fois encore le CCAS fait appel à votre générosité pour venir en aide aux familles de plus en plus nombreuses qui subissent la crise de plein fouet. Le CCAS est un établissement public, à caractère social, habilité à percevoir des dons et à délivrer des attestations de réduction fiscale. CCAS – mairie d’Urrugne – 64122 Urrugne 05 59 47 95 08 ou ccas@mairie-urrugne.fr

Les dossiers PAC Comme les autres années, les agriculteurs d’Urrugne pourront bénéficier de l’aide de la mairie pour remplir de façon rapide et sans risque d’erreur les dossiers de PAC (Politique Agricole Commune) qui doivent être rendus en mai. Ce service, qui a été mis en place en 2008, offre des avantages multiples : ▪▪ gain de temps : car il n’y a plus besoin de se déplacer jusqu’à Sare ou Saint-Palais ▪▪ plus économique : puisque la mairie y participe financièrement à hauteur de 20€ par déclaration ▪▪ plus sûr et sans risque d’erreur, puisque les dossiers sont remplis par des professionnels Les deux chambres d’agriculture, celle de Bayonne et l’Euskal Herriko Laborantza Ganbara tiendront leur permanence en mairie prochainement. Les dates seront communiquées dans la presse et sur les panneaux lumineux d’Urrugne. La permanence aura lieu le vendredi 3 mai de 9h à 17h en mairie, salle du conseil municipal 15 URRUÑAN BIZI /VIVRE À URRUGNE - PRINTEMPS 2013 - N° 45


vie municipale

turismo bulegoa

Nouvelles randonnées Le guide des randonnées 64 propose 2 nouveaux tracés sur Urrugne Fruit de la collaboration entre l'Agglomération Sud Pays basque et de la Communauté de communes Errobi, le guide des randonnées 64 présente deux nouvelles balades passant sur le territoire d’Urrugne : Le chemin de Compostelle par la voie de la côte propose aux randonneurs de s’engager sur l’une des portions les plus septentrionales des sentiers de Compostelle. La voie de la côte est un cheminement alternatif utilisé de longue date par les pèlerins, mais qui a nécessité certaines adaptations de tracé, dues aux contraintes du développement urbain. L’itinéraire Comète reprend quant à lui le parcours qu’utilisaient les passeurs du réseau « Comète » en Pays basque, pendant la seconde guerre mondiale, pour l’évasion des aviateurs alliés vers l’Espagne.

Renseignements et réservations 05 59 54 60 80 ou directement en ligne www.urrugne.com

Randonnées inédites accompagnées par l’office de tourisme À partir du mois de juillet, les offices de tourismes membres de Terre & Côte Basques organisent en moyenne montagne des randonnées inédites sur des sentiers non balisés, à Urrugne, Ascain, Sare, Biriatou et Saint-Pée-sur-Nivelle. Ces randonnées sont guidées et commentées par un moniteur diplômé d’état.

16 URRUÑAN BIZI /VIVRE À URRUGNE - PRINTEMPS 2013 - N° 45

Jour & nuit 

Depuis quelques années la randonnée nocturne connaît un franc succès. Le départ se fait depuis Ascain en fin d’aprèsmidi en direction de la Rhune. Au cours de la balade, le guide accompagnateur explique la faune, la flore et l’histoire des montagnes du Pays basque. Près de la petite bergerie Arano Xola, pose casse-croûte, avec des spécialités locales. C’est alors le moment d’admirer le coucher du soleil et l’illumination des villes et villages environnants. Puis, munis de lampes frontales, les randonneurs redescendent au milieu de la nuit et des pottocks. Durée totale environ 6h, avec un dénivelé de 450 m.

Réservations obligatoires Tarifs : adultes 25 € - enfants 8-12 ans : 20 € (le cassecroûte est compris dans le tarif)

Un nouvel itinéraire montagne & océan pour Urrugne Le col d'Ibardin est plus connu des touristes pour ses ventas que pour ses balades. Et pourtant, les montagnes qui l’entourent sont splendides et elles offrent un point de vue original sur toute la Côte basque. La découverte du lac de Xoldokogaina est un atout supplémentaire pour cette belle randonnée panoramique. Avec les vestiges de cromlechs et d’une redoute napoléonienne, quelques pages d'histoire sont abordées. Idéale à faire en famille, cette randonnée de 6 km dure environ 3 h, avec un dénivelé d’environ 300 m.

Réservations obligatoires Tarifs : adultes 10 € - enfants 6-12 ans : 5 € - familles (2 adultes + 2 enfants) : 25 €


Mendiko gida eta Agenda 21

vie municipale

La divagation des chiens non tenus en laisse : un conflit d’usage de la montagne entre éleveurs et promeneurs ! Le guide Bonnes pratiques de la montagne basque préconise une

cohabitation harmonieuse entre les activités traditionnelles de la montagne (pastoralisme, activités forestière et cynégétique) et les nouvelles activités de loisirs. En partenariat avec Etcharry Formation Développement, les élus de l'Agglomération Sud Pays basque ont travaillé à partir de la question suivante : Comment sensibiliser et informer les promeneurs et randonneurs qui parcourent la montagne sur l’importance et la nécessité de tenir son chien en laisse ?

Dans une montagne facile d’accès qui attire promeneurs et randonneurs quasiment toute l’année, les gestionnaires essaient de maintenir une activité pastorale. Or on constate une méconnaissance voire une incompréhension entre le monde des éleveurs et les visiteurs issus d’une culture urbaine. Plusieurs actions et projets ont vu le jour dans cette réflexion, parmi lesquelles la réalisation d’un petit film présentant les conséquences d’une attaque de chiens sur un troupeau. Un éleveur peut perdre en quelques instants le fruit de nombreuses années de labeur (sélection génétique, bonnes pratiques alimentaires, soins…), un travail spécialisé mal connu du grand public. Des bêtes en gestation (brebis, vache ou jument) réagissent aussi très mal aux attaques du chien et peuvent soit s’affoler et se mettre en danger (par étouffement,

par chute...), soit développer des stress entraînant des avortements et donc des pertes économiques pour l’éleveur. L’assurance remboursera de quoi acheter de nouvelles bêtes, certes, mais ne prendra pas en compte cet effort de conduite du troupeau et l’investissement. Voilà un nouveau chantier pour 2013, l’objectif étant de diffuser le film dans les offices de tourisme et de le mettre à la disposition des maires.

Guide Bonnes pratiques de la montagne basque Euskal Herriko Mendi Elkargoen Batasuna Xabina Petrissans Iturburua - 06 42 86 66 21 Echarry Formation Développement Danielle Lassalle - 05 59 65 72 82 Centre départemental de l’élevage ovin Argitxu Ourthiague – 05 59 28 05 87

La sécurité en montagne, en période d’écobuage La montagne basque est un grand jardin, propice à la randonnée en famille. Si elle est aussi belle et verdoyante, ce n’est pas que le fruit du hasard. C’est aussi le résultat d’un travail et d’un entretien tout particulier : le feu pastoral, ou écobuage. L’écobuage est utilisé ici au Pays basque depuis aussi longtemps qu’il y a de l’élevage. Grâce à une technique maîtrisée, il nettoie et garde propre les versants de la montagne pour les bergers et les personnes exerçant d’autres activités (randonnée, chasse…), il permet aux

brebis de pacager partout, sans l’obstacle d’une épaisse végétation et d’accéder aisément aux points d’eau. Il favorise également la repousse de l’herbe nécessaire aux troupeaux. Effectué par beau temps d’octobre à mars, pendant la saison du repos de la végétation, le feu pastoral est organisé collectivement par les éleveurs, les communes, les services techniques et de l'État. Sa préparation est longue et nécessite une déclaration et une autorisation préalable.

Agenda 21 local France La ville d’Urrugne vient d’être reconnue Agenda 21 local France par le ministère du développement durable. C’est une reconnaissance pour notre commune qui a souhaité très tôt se doter de cet outil moderne et qui a bien suivi le processus en favorisant :

▪▪ la concertation et l’information ▪▪ la recherche d’amélioration continue ▪▪ le travail en transversalité avec les services, les partenaires, les habitants ▪▪ la bonne organisation du pilotage du projet.

Conseils de Basajaun pour me balader en sécurité pendant cette période : ▪▪ le matin, j’appelle la mairie pour connaître la localisation des feux en cours ▪▪ si je vois un panneau d’alerte jaune et rouge signalant un feu pastoral en cours sur la zone de ma promenade, je change d’itinéraire, même si je ne vois pas de flamme.

Pour en savoir plus : www.guide-montagne-basque.com Argitxu Ourthiague – 05 59 28 05 87

Cette haute distinction place Urrugne parmi les 700 communes labellisées Agenda 21 local en France et les 38 communes en Aquitaine. Que toutes les personnes qui se sont investies et ont donné leur temps et leur énergie dans la réalisation de cette démarche soient ici vivement remerciés. 17 URRUÑAN BIZI /VIVRE À URRUGNE - PRINTEMPS 2013 - N° 45


histoire & 

Urdazuriko guduak

Commémoration du bicentenaire de la bataille de la■ d'après Nivelle Guy Lalanne Sur la célèbre place anglaise de Londres, Trafalgar Square, figure la mention « Bataille de la Nivelle,

10 novembre 1813 ».

L’association culturelle Jakintza a décidé de commémorer en 2013 le bicentenaire de cet épisode des guerres de l’Empire, en Espagne.

Un peu d’histoire Après l’échec des choix de Napoléon 1er en Espagne, les Français, sous la pression militaire des Britanniques, des Portugais et du gouvernement de Cadix, sont obligés de se retirer de la péninsule. La défaite de Vitoria, le 21 juin 1813, porte un coup décisif aux troupes qui sont aux ordres de Joseph Bonaparte ; l’armée occidentale française d’Espagne perd 8 000 soldats au cours de cette bataille et, dans une retraite mal organisée, laisse une partie de sa logistique et de ses butins. Joseph Bonaparte est démis de son titre de commandant en chef. Il est remplacé le 6 juillet 1813 par le maréchal Soult qui, à son tour, ne parvient pas à délivrer Pampelune et y perd 7 000 hommes. Des combats ont lieu à Irun (Saint-Martial) et pour la maîtrise du pont de Vera de Bidassoa le 1er septembre. Les places fortes de Saint-Sébastien et de Pampelune, tenues par les Français, tombent respectivement les 8 septembre et 31 octobre 1813. C’est avec un contingent affaibli de 70 000 hommes que Soult tient successivement les rives de la Bidassoa puis de la Nivelle. Cette armée des Pyrénées est d’autant plus faible que l’empereur retire les meilleures unités au profit de l’armée d’Allemagne. Les régiments ne sont que partiellement complétés par de très jeunes conscrits non instruits (les Marie-Louise). Les désertions, avec la complicité de la population locale, ne sont pas négligeables. Les troupes des alliés aux ordres de Wellington, 90 000 hommes, déclenchent la première offensive sur le territoire français le 7 octobre 1813, aux gués de Biriatou et d’Hendaye, les Portugais en tête. L’offensive générale, qui a lieu le 10 novembre, porte le nom de bataille de la Nivelle. La Grande Armée est battue à Leipzig (Saxe) le 19 octobre 1813. Pendant ce temps, d’Urdax à Ciboure, les combats font rage pour la défense des nombreuses redoutes et des ponts. La population craint l’arrivée des Espagnols, qui d’ailleurs, brûleront de nombreuses maisons à Espelette ou Ascain. Des unités passeront à l’ennemi. La mobilisation des Basques et des Landais ne sera pas suffisante. Les Français déplorent 3 000 tués et 1 200 prisonniers ; les Portugais et Britanniques 2 500 hommes. Les pertes espagnoles ne sont pas chiffrées. L’armée française se retire du bassin de la Nivelle le 10 novembre pour essayer de résister sur la Nive. Les combats et batailles se succéderont en décembre 1813 et début 1814 à Saint-Pierre-d’Irube, Orthez, Bayonne, pour finir à Toulouse. L’empereur abdiquera le 20 avril 1814. Le Pays basque ne verra plus de bataille jusqu’à nos jours. Lors de ces combats, 160 000 hommes de plus de 10 nations se seront installés et affrontés entre Bidassoa et Nivelle. Mattin-Laurent Partarrieu : affiche réalisée pour le bicentenaire de la bataille de la Nivelle

Commémorations Jakintza intervient bénévolement dans l’organisation et les conseils historiques de ces commémorations. Les communes du bassin de la Nivelle, Aïnhoa, Biriatou, Sare, Saint-Pée-sur-Nivelle, Ascain, Ciboure, Saint-Jean-de-Luz et Urrugne, associées à Urdax et Vera-de-Bidassoa, y participeront. À Urrugne : ▪▪ le 14 septembre  : randonnée historique commentée sur un circuit des redoutes autour d’Ibardin . ▪▪ le 12 octobre : simulation de combats et défilé au château d’Urtubie. 18 URRUÑAN BIZI /VIVRE À URRUGNE - PRINTEMPS 2013 - N° 45

En préambule à ces manifestations, l’association Jakintza propose dans les communes dès le printemps : ▪▪ des exposés sur la guerre d’Espagne avec film et exposition d’objets d’époque pour les CM1 et  CM2, dans les écoles primaires (dates communiquées aux enseignants ultérieurement) ▪▪ des remises en état des fortifications nommées redoutes (débroussaillage et nettoyage avec l’aide des services municipaux), ▪▪ des exposés au sommet de la montagne,  en collaboration avec le train de la Rhune, ▪▪ la parution de deux livres  : De Vitoria à Bayonne (combats, sites et redoutes…) par Guy Lalanne et André Lebourleux ; Traduction en français des témoignages du capitaine britannique Batty, par Renée Fourcade, comprenant 40 planches de croquis pris sur le vif, en série limitée. Le programme est provisoire à ce jour. Contact : nivelle1813@orange.fr et jakintza@orange.fr


agenda

JUIN

mercredi 10

Photo © Bernard Simon

AV R I L

Avant de toucher le ciel

compagnie la Grande Ourse L’Agglomération Sud Pays Basque accueille Pierre Deschamps et son nouveau spectacle les mercredi 10 avril à 15h et vendredi 12 avril à 20h30 à la salle Itsas Mendi. Histoire dansée (50 mn) mettant en scène deux enfants sur le chemin de la croissance. Tout public à partir de 6 ans. Informations et réservations conseillées : 06 35 16 25 91 p.belly@agglospb.fr et www.kultura.agglospb.fr

jeudi 11 Rassemblement régional du mouvement des retraités chrétiens, mur à gauche de Socoa vendredi 12 Repas de printemps (Ainarak), éc.du bourg Finale championnat de France, 4 contre 4 (Lagunak), mur à gauche de Socoa, 18h Avant de toucher le ciel, salle Itsas Mendi, 20h30 samedi 13 Soirée country (Country lagunak), mur à gauche de Socoa Braderie Elkartasuna, maison des associations Kixoenea dimanche 14 Loto de l'AVHU mur à gauche de Socoa, 14h30 vendredi 19 et samedi 20 Repas champêtre et tournoi de mus (APEL), école Immaculée-Conception samedi 20 Cesta punta, finale benjamins et minimes (FFPB), mur à gauche de Socoa, 15h dimanche 21 Tournoi de l’Untxin (Urruñarrak rugby), stade municipal samedi 27 Loto (Adixkideak), salle Iturbidea dimanche 28 Vide-grenier, fronton mardi 30 Concours de ball trap (Ball trap Côte basque), stand Etxan borda, 8h30

Mado la Niçoise à Urrugne

Noëlle Perna repart en tournée avec son nouveau spectacle Mado prend racine. Star auto-proclamée du "chauve binz" national, Mado décide de transformer la morosité des clients de son bar du Vieux Nice, en énergie créatrice. Toujours aussi débordante de vitalité, dégainant les formules savoureuses et enchaînant les situations à se tordre de rire, Noëlle Perna, alias Mado la Niçoise, nous entraîne dans son univers décalé et coloré, toujours empli d'une touchante humanité. 7 ans de tournée - 1 million de spectateurs - 120 représentations à Paris - 840 dates à travers toute la France et 600 000 dvd vendus salle Iturbidea, samedi 26 octobre à 20h30 40€ places numérotées, 37€ placement libre réservations : office de tourisme 05 59 54 60 80 www.urrugne.com - www.fnac.com - www.ticketnet.fr

MAI

mercredi 1er Concours de ball trap (Ball trap Côte basque), stand Etxan borda, 8h30 vendredi 3, samedi 4, dimanche 5 Bidasoan euskaraz (Bakalau), place de Béhobie dimanche 5 Mutxiko (Hazia), place de la mairie, 11h45 mardi 7 Tournoi de mus (Iturrutxa), Ikastola, 19h jeudi 9 Fête du hand (Urruñarrak hand ball), salle Iturbidea samedi 11, dimanche 12 Braderie Elkartasuna, Kixoenea Atelier d’orgue liturgique (Les orgues d’Urrugne), église, 16h30 (sam.) et 15h30 (dim.) Foire aux vins (Rothary), mur à gauche de Socoa Course d’endurance à cheval (Euskal team endurance), quartier Jolimont, bas d’Ibardin vendredi 24, samedi 25, dimanche 26 Fêtes de Socoa (Com. des fêtes de Ciboure) vendredi 31 Fête des voisins

samedi 1er Concours de ball trap (Ball trap Côte basque), stand Etxan borda, 8h30 dimanche 2 Kakak bingo (Iturrutxa), stade samedi 8 Braderie Elkartasuna, Kixoenea samedi 15, dimanche 16 35 ans d’Hazia, au fronton samedi 15 Fête de l’école des Joncaux (Association des parents d’élèves) Triathlon des corsaires (Urkirolak), Socoa dimanche 23 Concert de Jean-Baptiste Monnot (Les orgues d’Urrugne), église, 18h

Chœur d’enfants Tximi Txama À partir de l’œuvre de Saint-Exupéry « Le Petit Prince », l’équipe artistique de Tximi Txama (Jean-Yves Charriez, composition, Véronique Clerc-Charriez, adaptation et direction de chœur, Graxi Solorzano, traduction) a réalisé une comédie musicale, en cinq tableaux, adaptée au chœur d’enfants. La musique a été composée intégralement et les textes des chansons sont issus des textes originaux, puis traduits en euskara, dans la plus grande fidélité à l’auteur. Plusieurs ponts instrumentaux sont prévus pour permettre jeux de scènes, chorégraphies, et danses. Les personnages principaux chantent en solo. Les chœurs interprétés par la chorale ont été harmonisés à 2 ou 3 voix. La commission culture de la ville d’Urrugne a souhaité soutenir ce projet. Le chœur de 30 enfants, de 11 à 18 ans, se produira à Itsas Mendi, le dimanche 23 juin à 16h en euskara et à 19h en français.

Fête de l’école du Bourg, salle Iturbidea et école

vendredi 28

samedi 29 Tournoi de foot en salle (Zango baloia), salle Iturbidea samedi 29, dimanche 30 Fête de l’Amicale Adixkideak, salle Itsas Mendi et complexe sportif de Socoa dimanche 30 Audition de la classe d’orgue de la Côte basque (les orgues d’Urrugne), église, 15h

URRUÑAN BIZI /VIVRE À URRUGNE - PRINTEMPS 2013 - N° 45




Karneta & Urruñako baliabideak

naissances d é c e m b r e 2 012

Alice, Charlie, Frédérique BURNIER - le 29/12

j a n v i e r 2 013

Ximun BILBAO AURTENETXE - le 17/01 Haizea MOCORREA - le 20/01 Nahieder ECHEVERRIA ALVAREZ - le 28/01

f é v r i e r 2 013

MAIRIE www.ville-urrugne.fr ou www.urrugne.fr du lundi au vendredi, 8h30-12h30 ; 13h30-17h30 standard..........................05 59 47 44 44 état civil...........................05 59 47 44 45 urbanisme *...................05 59 47 44 46 secrétariat......................05 59 47 44 47 communication..............05 59 47 44 47 comptabilité....................05 59 47 44 48 police municipale...........05 59 47 44 49 ress. humaines..............05 59 47 44 50 serv. techniques............05 59 47 44 52 * le service urbanisme est fermé le jeudi aprèsmidi ; l'accueil est assuré au deuxième étage de la mairie.

OFFICE DU TOURISME www.urrugne.com tous les jours de 9h à 12h30 et de 14h à 18h (sauf vendredi 17h30) le samedi de 9h à 12h30 accueil............................ 05 59 54 60 80

Haizea CELAYETA OLAIZOLA - le 7/02 Noa GILLOIR ARTOLA – le 9/02 Baptiste Claude Paul Louis CLAERBOUT ANÉ - le 13/02 Xavier FERNANDES - le 13/02 Mila Mertxe Martine LARTIGAU LARRASOAIN - le 13/02 Hodei MINONDO - le 16/02 Juliette Catherine Marie de CHILLY - le 17/02 Noam Tiago MIRA - le 18 Février 2013 Enea SPAETH - le 19/02

m a r s 2 013

Ylan Dany JEAN MARTIN - le 6/03 Inigo Mikel Estebe OLAIZOLA - le 9/03

mariages m a r s 2 013

Cédric Georges SAMPERE et Léa DUPAIN - le 9/03

décès d é c e m b r e 2 012

Marie Josèphe LARRETCHE (épouse IRIVARREN) - le 17/12

j a n v i e r 2 013

Noëlie ZABALA (épouse ETCHENAGUCIA) - le 3/01 Noëla Jeanne ORGOGOZO (épouse BARQUEZ) - le 4/01 Bernard, Jean MOMAS (époux DUFAU) - le 8/01 Marie-Hélène INCHAURANDIETA (épouse HALSOUET) - le 10/01 Élisabeth JAUREGUIBERRY (épouse MENDIBURU) - le 20/01 Roger Charles Marie de BÉCHADE (époux SCHATZ) - le 23/01 Andrée, Vincente BARRENECHEA (épouse CHAPPEY) - le 25/01 Isabelle, Agnès, Ida LEBARD (épouse LARRETCHE) - le 25/01

f é v r i e r 2 013

Jean Albert André ROBINEAU (époux LEROY) - le 6/02 Sauveur René CARPENZANO (époux ITURRIA) - le 13/02 Joseph Marie LASAGA - le 24/02

m a r s 2 013

Henri GOYA (époux DUTREY) - le 5/03


Bulletin municipal Urrugne - Printemps 2013