__MAIN_TEXT__

Page 1

DingyDingy-SaintSaint-Clair...

...Un village entre Parmelan et Fier

www.mairiewww.mairie-dingysaintclair.fr

Septembre 2011

Dingy Dingy--Info.Com Lettre d'information du Conseil Municipal Le Mot du Maire,

1er octobre Nettoyage des ruisseaux 7 octobre Cinéma C.C.A.S. 14 octobre Conférence : Risques d’incendies et détecteurs de fumées 21 octobre Forum des jeunes 4 novembre Cinéma C.C.A.S. 27 novembre Repas des Ainés 2 décembre Cinéma C.C.A.S. 3 janvier Cinéma C.C.A.S. 13 janvier Vœux du Maire

Ces quatre derniers mois ont été riches en événements dans le village. Je salue le travail des enseignants et notamment celui de Madame Dominique THIEBAULT, directrice de l'école Maurice Anjot qui vient de prendre sa retraite . Le mois de juin est traditionnellement celui des examens et des concours. Réjouissons nous des réussites et encourageons ceux qui ont échoué pour qu’il recommencent avec confiance. Les fêtes du 14 juillet et du village se sont très bien passées, je remercie toutes celles et ceux qui ont encore démontré beaucoup de sérieux et de compétence avec dévouement. La reprise pointe son nez; autant d’occasions de rencontres et de réjouissances, et j'en profite aussi pour féliciter le personnel communal, sollicité dans ces moments là pour l'appui aux manifestations. Ces fêtes des associations locales sont l’occasion d’œuvrer tous ensemble pour leur réussite. Elles réunissent les générations du village, permettent de mieux se connaitre et s’apprécier. Elles ont un écho au-delà des limites de notre village et de ses habitants. C’est en cela qu’elles sont précieuses et qu’elles doivent être perpétuées. N’oubliez pas d’assister aux assemblées générales de rentrée. Juillet et août sont des mois de vacances. C'est une période où j’entends les doléances concernant les nuisances de voisinage. La vie quotidienne et les travaux d'entretien se passent souvent à l'extérieur. Un peu d'attention et de tolérance les uns envers les autres résoudrait bien des problèmes, L'été, c'est aussi la période propice aux jeunes qui se réunissent le soir, comme cela s’est toujours fait à chaque génération. On peut discuter sans perturber tout le quartier par de la musique trop forte ou une circulation en deux roues intempestive dans les rues du villages. C’est à chacun de mesurer la limite au-delà de laquelle la tranquillité des autres sera troublée. C’est du simple bon sens et je demande aux parents de m’aider à le faire comprendre à leurs ados. Des habitants de notre commune ont connu dernièrement deux incendies dont les conséquences n’ont jusqu’ici été que matérielles, mais qui auraient pu prendre une tournure bien plus dramatique. Qu’ils soient certains que les services spécialisés continuent leurs investigations. Chacun a pu profiter de ces semaines dernières semaines estivales pour se reposer ou au moins changer de rythme. J'espère que cette période aura été salutaire pour tous et je vous souhaite une bonne rentrée, en attendant le plaisir de vous rencontrer au détour d'une manifestation locale.

Ce bulletin est imprimé sur papier recyclé

Le Maire, Monique ZURECKI

DINGY PRATIQUE Heures d’ouverture de la mairie Lundi, mardi, vendredi : 8h15 à 12h00 13h30 à 17h00 Jeudi : 8h15 à 12h00 18h00 à 20h00 Permanence du maire et des adjoints Jeudi : 17h00 à 19h00 sauf vacances et sur rendez-vous.

Heures d’ouverture de la déchetterie de la C.C.V.T. Mercredi : 13h30 à 17h30 Samedi : 08h00 à 12h00 - 13h30 à 17h30 Pour tout renseignement sur la gestion et le personnel : Contacter le 04 50 32 17 35

Mairie Tél : 04.50.02.06.27 Fax : 04.50.32.12.55 commune@dingy-st-clair.mairies74.org


TRAVAUX TERMINES Le Perthuis

L'accès à l'alpage communal et son chalet du Perthuis pouvant recevoir un cheptel de 30 à 40 génisses nécessitait quelques aménagements. Pour conserver l'exploitation de cet alpage, il y a quelques années, la commune s'est engagée dans plusieurs phases de travaux. Tout d'abord il a été réalisé l'électrification solaire du chalet en vue de retirer définitivement les éclairages utilisés jusqu'alors. Cet été, un important chantier de création de piste a été réalisé grâce aux subventions obtenues auprès du Conseil Général et de l'Europe. Le dossier a été réalisé par l'ONF et la piste est prolongée désormais jusqu'au bas de « l'entrant ». Grâce aux droits de passage cédés par les propriétaires de parcelles du secteur, qui sont ici remerciés, cette piste permettra aux agriculteurs d’accéder plus rapidement à l'alpage auprès des troupeaux. L'alpage faisant apparaître des baisses d'alimentation en eau, la commune a décidé d’installer deux stockages de 10m3 et 30m3. Là encore, cette décision a été guidée non seulement par l'apport de subventions non négligeables (Région et Europe), mais surtout par le fait qu'il s'agissait avant tout d'apporter un « plus » à l'activité pastorale du Perthuis, secteur très isolé. La préparation des emplacements et l'installation des deux réserves ont été effectuées par les ouvriers des chantiers d'insertion de la C.C.V.T. Réserve d’eau de 30m3 Au nom du conseil municipal, nous remercions vivement cette équipe qui a effectué manuellement ces travaux. La majeure partie du trajet est désormais carrossable puisqu'on retrouve le sentier menant au col vers 1500m pour basculer dans l'alpage du Perthuis à 1582m. Toutefois, il est rappelé que le chalet communal est dédié aux seules activités pastorales pendant l'estive, et aux activités cynégétiques pendant la période officielle de chasse. En ce qui concerne l'utilisation de la piste, celle-ci ne peut être empruntée par les véhicules sauf autorisation spéciale de la mairie, selon Arrêté municipal n° 40 du 01/06/2007.

Rénovation du terrain de foot Depuis plusieurs années le terrain de foot bénéficie d’importants travaux. Une remise en état de la pelouse est nécessaire afin d'apporter un terrain de qualité aux footballeurs. Il est rappelé que l'accès est interdit après ces travaux pour faciliter la pousse de la jeune pelouse et la réussite de cette intervention. Page 2


Croix de la Blonnière La croix située en face de la chapelle de la Blonnière menaçant de s’effondrer, il était devenu urgent d’effectuer une mise en sécurité. Aussi, cet élément du patrimoine a été réhabilité cet été.

Rénovation de la mairie Fin 2004, après quelques menus aménagements, les services de la mairie réintégraient les locaux dévolus, dès l'origine du bâtiment, à la commune. En 2010, l'accueil du public a été entièrement rénové « du seuil au plafond ». Cette année, les derniers travaux ont concerné : - la salle dite « du conseil » recevant les diverses cérémonies de mariage, réceptions, élections… - les bureaux de l'administration - le hall d'accueil pour les cérémonies. L'agencement des bureaux est désormais fonctionnel et répond aux diverses activités administratives. Le hall d'accueil côté garderie se transforme si besoin en bureau pour recevoir les administrés. Un bureau pour la municipalité a été créé ainsi qu'un espace informatique réservé au personnel communal. Le sol a été carrelé, les réseaux informatique et internet desservent correctement tous les locaux. Ces travaux ont été réalisés essentiellement par nos agents techniques, par les agents des chantiers d'insertion et par les artisans locaux ou voisins. Pendant 5 mois, le secrétariat et les séances de conseils municipaux ont été déplacé dans les locaux de l'ancienne Poste. Le personnel et les artisans ont été remerciés lors de l'inauguration de cette rénovation réussie à tous points de vue.

TRAVAUX EN COURS Sécurisation de la traversée du Chef-lieu Loin d'être abandonné, le dossier est toujours en cours d'étude, celui-ci n'ayant toujours pas été entériné par les différents partenaires financiers, et intervenants. Nous mettons tout en œuvre pour qu'une décision soit prise cet automne.

Page 3


3) ETUDE DU DOCUMENT

Elaboration d’un Plan Local d’Urbanisme Réunions diagnostic / enjeux La commission urbanisme s’est réunie trois fois, le 17 mai, le 21 juin et le 5 juillet, avec le bureau d’études et les personnes associées invitées, pour l’étude du diagnostic de la commune avec les thèmes suivants : • Les milieux naturels

• Le paysage • Les risques et nuisances • La structure urbaine • La population • Le parc de logements • La population active • Les activités • Les services • Les déplacements • Assainissement • Eau potable • Réseau électrique. ADSL • Les servitudes d’utilité publique

Ensuite une étude avec ces paramètres a été réalisée dans chaque secteur de Dingy-Saint-Clair. Le 25 août, une présentation aux conseillers municipaux présents, a permis de faire une critique de chaque thème et après des échanges fructueux de modifier, de corriger, et enfin de valider les thèmes du diagnostic. L’ensemble de ces travaux a été transmis au bureau d’étude. Le 12 juillet, la DDT nous a présenté le « porté à connaissance ».

Etude, concertation avec les personnes publiques associées

Réunions diagnostic / enjeux - le 17 mai 2011 - le 21 juin 2011 - le 5 juillet 2011 - le 12 juillet 2011 PADD Le :

Débat en conseil municipal du PADD Le : Règlement Le : Délibération sur le projet de PLU Le : Notification du projet aux personnes publiques associées pour avis Le :

VIE COMMUNALE Incendies de voitures au hameau de chez Collet La gendarmerie de Thônes, aidée par la police d’investigation, enquête sur la série et les causes des deux sinistres survenus en quelques mois dans le secteur. S’ils n’ont eu fort heureusement pas à subir de dommages physiques, pour autant, les résidents des « Galets du Fier » ont été très choqués dans la nuit du 24 juin, lorsque ils ont du sortir et constater que 6 véhicules de la copropriété étaient en feu sur le parking, ainsi qu’une partie de la façade de l’immeuble. La proximité géographique des incendies, et le fait qu’ils se soient produits tous les deux dans la nuit, laisse penser que les faits peuvent être liés, indique une source policière. Mais pour l’instant, l’enquête de voisinage se poursuit. Ces actes sont inacceptables, condamnables et passibles de lourdes sanctions. Si vous avez des éléments susceptibles d’aider à confondre le ou les délinquants, nous vous invitons à vous rapprocher de la gendarmerie de Thônes qui est à votre écoute, puisque la récolte d’éléments est toujours en cours. Page 4


Fête des Mères Le 27 mai, dans la salle de la mairie fraichement rénovée, la municipalité accueillait les mamans de la commune. Après avoir souhaité la bienvenue aux 16 nouveaux nés, les élus ont présenté tous leurs vœux aux mamans et à leurs familles, en rappelant que la commune propose de nombreux services pour l’accueil des enfants (périscolaire, cantine, bébé bus, aides maternelles…).Le conseil municipal des jeunes a pu à son tour rendre hommage aux mamans en récitant un poème. Le verre de l'amitié a clôturé cette soirée, et toutes les mamans sont reparties avec une rose.

Commémoration du 18 juin A Dingy-Saint-Clair, les hommes de tous les conflits ne sont pas oubliés ; c'est pourquoi, vendredi 17 juin, en cette fin d'après midi d'école, rendez-vous était donné par les élèves et l'Association des Anciens Combattants dans la cour de l'école, où nous avons célébré les 71 ans de l'appel du Général de Gaulle, émis le 18 juin 1940, depuis la BBC à Londres, à l’intention de la France libre. C'est avec beaucoup d'émotions que les élèves de l'école Maurice Anjot, dirigés par leurs instituteurs ont entonné divers chants patriotiques qui ont toujours un fort retentissement pour animer cette commémoration. S’en est suivi un dépôt de gerbe au pied du monument aux morts par les représentants du Conseil Municipal des Jeunes accompagnant Madame le Maire. Nous nous réjouissons de cette action, et au nom du Conseil Municipal, remercions et félicitons les enseignants et leurs élèves pour cette manifestation de qualité perpétuant la Mémoire.

Départ en retraite de Mme Thiebault Madame Dominique Thiebault, directrice de l'école Maurice Anjot depuis 3 ans, est partie à la retraite, le soir des vacances scolaires. La municipalité a organisé une cérémonie en présence de ses collègues, du personnel « relations scolaires » et de ses anciens collègues du village et des communes voisines. Nommée à Dingy-Saint-Clair en septembre 1988, elle a certainement trouvé la commune charmante, ainsi que ses habitants et ses élèves, puisqu’elle a décidé de ne plus les quitter. Cela faisait donc 23 ans que Madame Thiebault mettait tout son savoir, son dévouement, sa patience et sa gentillesse au service des enfants pour leur donner l’éducation intellectuelle qu’ils doivent recevoir, mais aussi leur apprendre les règles de bonne conduite. Cette cérémonie a aussi été l'occasion d'accueillir son successeur, Monsieur Jacques Basset.

Rencontre avec les Présidents d’associations La commission "vie associative" a reçu le 29 juin, les présidents des associations de Dingy-Saint-Clair. Cette réunion a permis d'effectuer le bilan des activités et d'évaluer les besoins de réservations des salles. Compte tenu de l'occupation croissante de la salle des sociétés, il a été rappelé à chacun de respecter les recommandations mentionnées page suivante. Page 5


Occupation des salles de l’Espace Animations L'espace animations (E.A.) est un lieu de rencontre et de convivialité que chacun doit respecter et préserver. Sa fréquentation est en augmentation régulière et les activités s'enchaînent sans temps mort. Par conséquent, chaque responsable d'activité ou chaque loueur privé, trouvant des locaux propres et rangés à son arrivée, est tenu de rendre la salle en l'état. Enfin, il est demandé aux associations de respecter rigoureusement le planning de réservation préétabli. L’E.A. est composé principalement de 3 salles : - La salle des Sociétés, qui peu accueillir jusqu’à 152 personnes (acteurs compris) - La salle du Fier d’une capacité de 47 places - La salle du Parmelan d’une capacité de 30 places En quelques chiffres, l’occupation des trois salles représente en moyenne : - 2900 heures par an - 2550 heures sont attribuées aux diverses associations de Dingy-Saint-Clair - 350 heures sont affectées aux manifestations privées. Démarche pour louer une salle: (manifestations privées) 1/ Consulter le planning sur le site internet ou à l'accueil de la mairie 2/ Réserver auprès de l'accueil de la mairie 3/ Prendre rendez-vous avec le maire-adjoint pour la signature du contrat, le versement des arrhes et le versement de la caution. (minimum 15 jours avant la manifestation) 4/ Prendre rendez-vous auprès des services de la mairie pour l'état des lieux.

Tournoi de pétanque de la Municipalité Vous étiez attendus nombreux, petits et grands, ce samedi 2 juillet dès 13h au stade pour participer au 3ème grand prix de pétanque de la municipalité . Petite nouveauté cette année, la doublette « adulte/enfant» était mise en place. Placé sous le signe de la détente et de la convivialité en compagnie de l'association locale, l’Amicale de Pétanque du Mélèze. Quatorze doublettes se sont affrontées sur le terrain de boules et c’est la doublette de Cédric Huet et Kevin Lamaury qui a reçu le trophée de la municipalité, remis en jeu l’année prochaine. De nombreux lots ont été tirés au sort pour récompenser l’ensemble des participants. Malgré la faible participation, cela n’a pas empêché de passer une excellente après-midi dans la convivialité et la bonne humeur. Merci et félicitations à tous.

La Fête des pompiers A l'occasion de la Fête traditionnelle des Pompiers de Thônes, la Pompe à bras de Dingy-Saint-Clair, rénovée avec passion il y a quelques années par les Randonneurs de La Cha, a une nouvelle fois été tirée par quatre de nos concitoyens Jojo, Nano, Pierrot et Michel accompagnés de la « Cantinière Michelle ». Tous les cinq étaient très fiers et ont été chaleureusement applaudis pour leur remarquable prestation. Le défilé historique des anciens matériels incendie des communes de la CCVT, avec les Sapeurs de l'Empire, le groupe historique, les Jeunes Sapeurs Pompiers, les Sapeurs Pompiers et l'Harmonie fut riche en couleurs, joie et mémoire. Merci à nos cinq fidèles représentants. Page 6


Le 14 juillet - Fête Nationale Pendant près d'un siècle, la commémoration du 14 juillet est abandonnée. Elle réapparaît en 1880, sous la IIIème République. Le régime, pour se consolider, cherche à construire un nouvel imaginaire national, autour de symboles républicains. C'est ainsi que la Marseillaise devient hymne officiel, et le 14 juillet fête nationale. Le 21 mai 1880, le député Benjamin Raspail dépose la loi faisant du 14 juillet la fête nationale annuelle en commémoration du 14 juillet 1790, (fête de la Fédération). Le 14 juillet 1789 (prise de la Bastille) ayant été une journée jugée sanglante, c'est finalement le 14 juillet 1790 seul qui est commémoré. La loi est adoptée par l'Assemblée le 8 juin et par le Sénat le 29 juin. Elle est promulguée le 6 juillet 1880. Cette année, à cause de la météo, c'est en 2 fois et dans la convivialité que Dingy-Saint-Clair a célébré cette traditionnelle fête. Le 13 juillet, sous la houlette de l'association « Dingy en Fêtes », les spectateurs ont été conviés à se restaurer, se rafraîchir et à danser en attendant le tir des feux qui aura lieu finalement le lendemain soir. Le spectacle était splendide, et nous remercions l'association et les bénévoles de « Dingy en Fêtes » ainsi que Gilles Riotton, fidèle artificier bénévole et ses complices, tout comme les exploitants agricoles qui prêtent volontiers leur terrain. Tous contribuent à la réussite et très attendue Fête nationale. Bien sûr qu'en restant chez soi il est possible d'apercevoir les feux d'artifice, mais partager ce moment convivial avec la population, rencontrer ceux donnant de leurs temps pour la réussite de cette fête sous la Grenette dédiée principalement aux fêtes locales, c'est tellement bien !!

Le Jury des maisons fleuries La commission fleurissement accompagnée comme chaque année par 3 membres du jury a parcouru la commune début août, à la recherche des plus belles compositions florales. La visite de tous les hameaux a permis d’admirer une cinquantaine de créations plus belles les unes que les autres. Les critères de sélection reposent sur l'harmonie, l'entretien, l'environnement et le choix des plantes. Les lauréats seront récompensés lors de la remise des prix qui aura lieu le 4 avril 2012, à la salle des sociétés.

Opération « Ruisseaux Propres » Le 1er octobre prochain, se déroulera comme chaque année l’opération « Ruisseaux Propres » organisée par les communes d'Alex, La Balme-de-Thuy et de Dingy-Saint-Clair. Cette action citoyenne consiste à inviter un maximum de bénévoles, afin de ramasser les détritus et retirer les branchages qui obstruent les cours d'eaux de nos trois communes. Vous qui êtes surement sensible à l’environnement, c’est l’occasion de vous investir en participant concrètement à la préservation de notre milieu naturel. Vous êtes attendus nombreux pour participer à cette journée.

(Rendez-vous devant la mairie de Dingy-Saint-Clair le 1er octobre à 8h30 précises) Page 7


L’ASSAINISSEMENT COLLECTIF Comme annoncé dans le précédent bulletin, une réunion publique a eu lieu le 15 juin avec une forte participation des habitants du village. Suite à l'étude du zonage d'assainissement actualisé en 2009/2010 et approuvé par enquête publique en octobre 2010, le Conseil Municipal a décidé la mise en œuvre d'un système d'assainissement collectif de collecte et de traitement des effluents sur les secteurs du Chef-lieu et du hameau de Provenat. La zone de collecte correspond à 80 logements existants, les écoles, la mairie et ses locaux annexes, un hôtel restaurant et un bar, une cantine scolaire et un espace animation. Les travaux consistent à ajouter au réseau existant ; 1660m de canalisations de transfert et de collecte, une trentaine de branchements eaux usées et une station d'épuration des effluents domestiques de type FPR (filtre planté de roseaux) de 650 EH (équivalent habitants), avec extension possible à 1300 EH à terme. Le maitre d’œuvre et conseil de la commune qui a animé la réunion a insisté sur les précautions pour garantir un bon fonctionnement de la future station de traitement : exactement comme pour les fosses septiques de l'assainissement individuel, ne pas raccorder des eaux pluviales, de sources, des drainages ; surtout pas de produits chimiques ni de peintures ; pas de cellulose ou fibres (lingettes, vêtements, protections féminines, couches bébé, épluchures,…). « Tout à l'égout » ne veut surtout pas dire « tout mettre à l'égout ». La déchetterie traite tout ce qui n'est pas recommandé pour l'assainissement. Les travaux coûtent 650 000€ pour les réseaux et 450 000€ HT pour la station, dont environ 50 % de subventions cumulées entre l’État, le Conseil Général et l'Agence de l'eau. Après cet exposé préliminaire, l'assistance a été invitée à faire part de ses questionnements concernant cet important projet, notamment sur la technique de traitement des effluents, sur le cadre réglementaire, sur le programme prévisionnel et bien évidemment sur les coûts et l'incidence financière pour la commune et ses habitants.

QUESTIONS-REPONSES relatives au traitement des effluents Quel est le principe d'épuration des filtres plantés de roseaux ? C'est le principe d'épuration naturelle par lagunage : les bactéries aérobies existantes dans l’effluent consomment les matières organiques pour se développer en présence d'oxygène. Le végétal utilise peu de nutriments pour pousser, mais ses racines permettent d’aérer les effluents, et ses tiges en mouvement vont éviter la constitution d'une croute qui empêcherait l’oxygène d’accéder aux bactéries.

Pourquoi avoir choisi un système avec roseaux ? Le choix a été déterminé par le milieu récepteur, car le Fier a un pouvoir de dilution assez important ; par la possibilité de s’adapter progressivement aux besoins en 2 tranches, car les STEP classiques ont un mauvais fonctionnement en cas de surdimensionnement ; par une facilité d'exploitation et un coût réduit en régie directe sans être lié à une entreprise spécialisée ; par des orientations écologiques de développement durable.

Quel recul avez-vous sur l’efficacité des filtres plantés de roseaux en altitude ? L'emplacement de la station n'est ni en zone froide, ni en zone d'altitude, et nous avons sur les hauts plateaux du Massif Central 10 à 20 ans de recul sur leur fonctionnement à 1000m . Nous aurons en été une épuration à 95% qui baissera autour de 75% en hiver, car le développement bactérien est ralenti en hiver. Ces performances acceptables sont bien supérieures aux obligations réglementaires de 70% d'épuration avant rejet.

Que se passe-t-il en cas de chutes de neige ? Les effluents ont une température autour de 15°C, qui permet de la faire fondre et de maintenir le processus d’oxygénation de l'eau.

Quelles seront les nuisances et odeurs ? Pratiquement aucune odeur car les effluents ne stagnent pas plus de 2 heures en réseau avant d'atteindre la station et car les roseaux permettent une aération des boues avant tout début du processus de fermentation. Par ailleurs, la STEP est située à plus de 200 m des habitations (plus que réglementairement nécessaire).

Les rejets au Fier ne sont ils pas une nuisance pour la baignade ? Le Fier n'est pas administrativement considéré comme une zone de baignade, et il a une très forte capacité d'absorption des nutriments résiduels (absorption totale du résiduel domestique au niveau du pont de Dingy). Si le Fier était un jour déclaré comme zone de baignade, il suffirait de mettre une lampe UV au local aval de comptage et de contrôle des rejets pour stériliser les bactéries résiduelles.

Page 8


Faut-il replanter des roseaux tous les ans ? Non, mais il y a un faucardage (fauchage) en hiver pour permettre à la plante de faire de nouvelles tiges au printemps, activité faite par les services techniques de la commune (voire sous traitée localement).

Que fait-on des boues ? Il faudra faire un plan d’épandage (curage tous les 10 ans seulement avec replantation de 4000 roseaux), épandage qui sera probablement après analyse, accepté en valorisation agricole, car nous n'avons à traiter que des boues d'origine domestique.

Combien y a t-il de pompes de relevage ? Aucune sur le réseau ; 2 pompes sur la STEP compte-tenu du faible dénivelé entre les bassins. Le total de la consommation électrique de la STEP sera inférieur à celle d'une maison.

QUESTIONS-REPONSES relatives au cadre réglementaire et à la programmation Qu'est-ce qu'une zone à enjeu ? L'étude du zonage d'assainissement a défini des zones d'assainissement collectif en raison de l'aptitude des sols et de la densification existante ou potentielle de l'urbanisation.

Autres STEP à moyen ou long terme ? Les 2 autres STEP avec leur réseau pourront être engagées selon les disponibilités financières du Conseil Général et de la commune (aucun délai de réalisation imposé).

Quel délai pour le raccordement ? 2 ans après la pose de la boite de raccordement en limite de propriété, mais il est toujours plus économique de réaliser simultanément son raccordement lors des travaux réseaux . Il n'existe pas actuellement de subventions ni de déductions fiscales.

Quel est le secteur exact au chef-lieu ? Le réseau déjà existant dans le centre du village, sera étendu jusqu'à la salle des Sociétés en amont et jusqu'à la station en aval, plus l'antenne qui remonte sur la route de Provenat (30 nouveaux branchements).

Que se passe t–il lors de la vente d’une maison ? Les notaires prennent déjà en compte le coût de remise aux normes de l’assainissement autonome ou le raccordement potentiel au réseau d'assainissement collectif s'il est programmé à brève échéance.

Que faire dans les constructions neuves équipées d’un assainissement autonome conforme ? Il y a obligation de se raccorder sous 2 ans. Néanmoins, lors des dépôts de permis de construire depuis 2 ans, la potentialité du réseau collectif à court terme a été mentionnée aux pétitionnaires pour que leur constructeur prévoit un tuyau PVC en parallèle de leur installation autonome.

Pour les projets de constructions futures, le raccordement sera t-il déjà prévu ? Il le sera dès lors qu’une autorisation d’urbanisme est déposée. Néanmoins, il convient de se rapprocher des services d'urbanisme pour des projets non encore déposés, mais envisagés dans des délais raisonnables (la commune ne peut pas anticiper les boites de raccordement sur tous les terrains potentiellement urbanisables).

QUESTIONS-REPONSES relatives à l'incidence financière Quel est le cadre réglementaire de l’assainissement collectif ? Échéance de la Loi sur l’Eau rendant obligatoire le raccordement à l'égout.

Quel sera le coût du raccordement pour les particuliers ? Non encore défini par le conseil municipal.

Quel sera l'incidence sur le prix de l'eau ? Non encore défini par le conseil municipal (jusqu'à présent, surcoût de 1,30 € /m3).

Quel sera le coût de fonctionnement ? Le coût est estimé de 3 500 à 5 000 €/an (10 000 €/an pour une STEP classique).

Comment se fera l’autofinancement de la station de 450 000 € ? Autofinancement par emprunt sur 25 ans. Le budget assainissement doit réglementairement s’équilibrer, mais une subvention du budget principal est autorisée pour les communes de moins de 3500 habitants. Pour les habitations déjà raccordées au mini-collectif existant, faudra-il payer un raccordement ? Le raccordement de l'immeuble du Fenouillet et du lotissement du Pré Fionnay a déjà été payé, il n'y a donc plus à prévoir d'autre participation au raccordement à l'égout. Page 9


Assemblées générales de l’A.D.M.R. et du S.S.I.A.D. Des membres du C.C.A.S. de Dingy-Saint-Clair ont assisté aux assemblées générales de l’A.D.M.R. (Aide à Domicile en Milieu Rural) et du S.S.I.A.D. (Services de Soins Infirmiers à Domicile) le 22 juin à Serraval. L’A.D.M.R. Dans notre vallée de Thônes, nous avons en effet des services à domicile allant de la naissance à la fin de vie. Neuf communes en bénéficient (Alex, La Balme de Thuy, Le Bouchet, Les Clefs, Manigod, Serraval, Thônes, Les Villards sur Thônes et Dingy-Saint-Clair). Grâce à ses bénévoles et ses trente sept salariés, l’activité principale demeure les services aux personnes âgées : portage des repas et tâches ménagères. Une professionnelle qualifiée peut seconder la famille dans la vie quotidienne en assurant les soins aux enfants, l’entretien de l’habitation, en préparant des repas. L’A.D.M.R. est très dynamique et propose des services de qualité. Nous lui souhaitons que ses missions restent pérennes. LE S.S.I.A.D. Ces services constituent un élément important de la prise en charge infirmière à domicile des personnes âgées voire très âgées, malades et le plus souvent dépendantes pour la réalisation des actes essentiels de la vie quotidienne. Les S.S.I.A.D. ont pour objectif de maintenir la personne âgée ou handicapée dans son milieu de vie dans les meilleures conditions possibles, de prévenir et de retarder les hospitalisations, d’écourter les séjours en établissements de soins, favoriser et organiser de manière harmonieuse le retour à domicile. Cette Association très dynamique œuvre pour obtenir des postes supplémentaires de soignants aidés par l'Etat.

A.D.M.R. (04.50.63.13.46) S.S.I.A.D.(04.50.64. 61.33) 3 Rue Lachat - 74230 THONES

La vie du Conseil Municipal des Jeunes Après le succès du mur d'escalade en 2010, les enfants du CMJ ont souhaité remettre en place une animation pour la fête Villageoise. Leur choix s'est orienté vers 2 jeux gonflables, une cible géante et des lancers sur des panneaux de basket. Toute la journée, les jeunes élus se sont relayés pour animer le stand et accueillir les nombreux participants. Pour le CMJ, cette journée à deux objectifs: proposer des attractions nouvelles aux habitants de Dingy-Saint-Clair et financer une action humanitaire. La présence des jeunes élus à cette fête montre leur engagement pour la vie du village et leur sensibilité à aider les autres. Lors du conseil municipal du 26 juin, les jeunes ont défini de nouveaux projets qui porteront sur: - la sécurisation de certains passages piétons, - la création d'un jardin pédagogique, - une rencontre avec les jeunes élus d'autres communes - la mise en place d'un nouveau jeu à l'espace de loisir. Toutes les études préliminaires pour la création d'un parcours VTT sont achevées. Sa réalisation va s'effectuer cet automne sous la responsabilité de Johan Panisset, maire-adjoint aux sports et des élus de la commission "cadre de vie". Page 10


L’essentiel sur les piscines La construction et la mise en eau d'une piscine nécessitent une autorisation des services urbanisme et techniques. Nous avons développé sur le site Internet de la mairie les différents problèmes et conseils correspondants à la désinfection des eaux de piscines pour réduire la nécessité de vidanger une partie de la masse d'eau dans le milieu naturel. Néanmoins, il peut pleuvoir beaucoup, ce qui nécessite de vider de l’eau pour éviter tout débordement. Il faut également rejeter environ 1 m3 d'eau lors de chaque nettoyage de filtre à contre courant, et baisser le niveau du bassin à l'entrée de l'hiver. Les eaux de vidange, peu polluées et faiblement chargées en produits chimiques, peuvent être assimilées à des eaux pluviales et être rejetées en petites quantités dans le milieu hydraulique superficiel (cours d'eau ou collecteur d'eaux pluviales) ou infiltrées à même le sol, sous réserve de quelques précautions élémentaires d'usage : -débit étalé et régulé en fonction du milieu récepteur, pour autoriser une bonne dilution des eaux rejetées, en hautes eaux et jamais à l'étiage du ruisseau; -aucun écoulement sur les terrains aval (fonds inférieurs). Les eaux de lavage-nettoyage des bassins vidés et des appareillages, chargées de détergents et produits chimiques, sont considérées comme polluées et doivent être traitées par la filière d'assainissement non-collectif après accord du service de contrôle (SPANC) qui doit émettre un avis technique et des recommandations sur leur faisabilité. Pour les installations raccordées à l'assainissement collectif de Dingy-Saint-Clair, une autorisation spécifique doit être demandée au service de l'assainissement, qui en indiquera les contraintes particulières (autorisation, neutralisation, rejet eaux pluviales,...).

CINEMA

Franc succès pour le troisième volet de « Pirates des Caraïbes » en juin et pour le dernier épisode de « Harry Potter » le 2 septembre dernier, qui ont été chaleureusement applaudis. Le C.C.A.S. a le souci de choisir des films pour des tranches d’âges différentes. Rendez-vous le premier vendredi de chaque mois à la salle des Sociétés à 20h30. (Voir affichage sur la place du village et sur la banderole au pont de Dingy).

CONCOURS PHOTOS

Le concours photo ayant pour thème : «Patrimoine et Paysages de Dingy-Saint-Clair» est toujours ouvert. Les inscriptions doivent se faire auprès de l'accueil de la mairie avant le 14 octobre 2011.

AFFOUAGE

Toute personne habitant à l’année sur la commune, ayant un domicile réel et fixe au 1er janvier 2011, peu prétendre à un lot de bois d’affouage. Ce lot correspond à un moule. Pour tout renseignement, s’adresser en mairie ou à Pierre ABEL agent O.N.F. Page 11


Rentrée des classes 2011/2012 à DingyDingy-SaintSaint-Clair C'est sous une fine pluie que les 155 élèves de Dingy-Saint-Clair ont repris le chemin des écoliers le 5 septembre 2011.

Le nouveau directeur de l'école Maurice Anjot, Jacques Basset, (précédemment en poste à l’école des Fins et a qui nous souhaitons la bienvenue) ainsi que la directrice de l'école maternelle, Stéphanie Juncker, ont accueilli les élèves, entourés de leurs équipes enseignantes. Les enseignants et les parents se sont retrouvés autour d’un café et de madeleines préparés par l'énergique équipe de l'A.P.E.D. L'école primaire a perdu une classe cette année, avec un effectif de 102 enfants, ce qui a conduit à des changements d'organisation. Ainsi, Anne-Catherine Chenelat a en charge les enfants de CP et CE1, Claire Debyser, les CE1 et CE2, Stéphane Ravel les CM1 et Jacques Basset les CM2. L'école maternelle conserve avec 53 enfants , deux classes à double niveaux : les PS et MS avec Stéphanie Juncker et les MS/GS avec Laurence Vogel, aidées par les deux ATSEM, Jocelyne Hudry et Jocelyne Quetant (salariées de la mairie). Damienne Porret assure la décharge de direction de J. Basset, et complète le temps partiel de S. Juncker.

Profile for Mairie

Bulletin septembre 2011  

Bulletin septembre 2011  

Profile for mairie43
Advertisement