__MAIN_TEXT__

Page 1

DingyDingy-SaintSaint-Clair...

www.mairiewww.mairie-dingysaintclair.fr

Un village entre Parmelan et Fier

Dingy Dingy--Info.Com

Septembre 2013

Ce bulletin est imprimé sur papier recyclé

Le mot du Maire, C’est la rentrée scolaire, les agents municipaux se sont relayés afin que tout soit prêt pour la rentrée : peinture, menuiserie, entretien des bâtiments et des extérieurs, dossiers d’inscription aux services municipaux, nettoyage des locaux scolaires, préparation des activités, accueil de nouveaux enseignants, enfants et membres du personnel. L’éducation de nos enfants est une responsabilité partagée. L’enfant ne peut réussir, s’épanouir, vivre une enfance heureuse et acquérir la capacité à gérer sa vie, sans la mobilisation de l’ensemble de son espace éducatif. De la famille à l’enseignant, en passant par les nombreux acteurs éducatifs que sont les agents des services municipaux, les animateurs du périscolaire, du centre de loisirs du mercredi, mais aussi les responsables d’association et d’activité sportives, musicales, culturelles, nous contribuons tous au partage éducatif des jeunes de Dingy-Saint-Clair. 5 octobre : Avec toute l’équipe municipale, l’éducation est traitée comme une priorité en accordant une place Opération ruisseaux prépondérante aux enfants, telles les dotations aux coopératives scolaires, aux projets éducatifs et au propres fonctionnement des classes. - La petite enfance avec l’accueil de la crèche itinérante Karapat, la mise en place du Réseau des 11 octobre : Cinéma CCAS Assistantes Maternelles « le RAM » de Dingy-Saint-Clair, - L’école maternelle avec 2 classes où, aux côtés des maîtres payés par l’Etat, la municipalité met à disposition des ATSEM pour chaque classe, 8 novembre : Cinéma CCAS - L’école élémentaire Maurice Anjot, avec ses quatre classes, - Le temps périscolaire matin, midi et soir, joue un rôle socio-éducatif important et est sous la 10 novembre : responsabilité municipale, Cérémonie de l’Armistice - Le centre de loisirs municipal « Les mercredis de Tikouli » encadré par un personnel compétent et particulièrement dynamique, peut accueillir jusqu’à 20 enfants. 15 novembre : La municipalité subventionne enfin les associations qui jouent un rôle éducatif et social en direction Remise des prix du notamment de l’enfance et de la jeunesse ; nous avons la chance d’avoir sur notre commune des associations concours de fleurissement sportives et culturelles qui jouent un rôle d’encadrement et d’animation exceptionnel (football, ski, musique, danse…). 24 novembre : Le Conseil Municipal des Jeunes est une étape civique et citoyenne. Ce projet pédagogique et éducatif Repas CCAS nous tient tout particulièrement à cœur. Lors de leurs débats et rencontres les enfants montrent avec 13 décembre : leurs interrogations pertinentes, l’intérêt qu’ils portent au monde et à leur village. Il est un vrai outil Cinéma CCAS démocratique où les jeunes conseillers sont appelés à travailler et réfléchir sur des thèmes précis : les loisirs, la solidarité et l’environnement. L’apprentissage de la citoyenneté est aussi un objectif essentiel et majeur pour notre commune, pour « vivre ensemble ». La création du conseil municipal d’enfants vient témoigner de notre volonté de rendre les enfants acteurs à part entière de leur village de demain, en leur donnant encore plus la parole et en les écoutant aussi ! Vous l’avez compris : l’investissement dans l’enfance et la jeunesse sera toujours prioritaire pour Dingy-Saint-Clair. Aussi à ce moment de l’année, après toutes ces belles fêtes de l’été, Dingo trail, 14 juillet et vogue, je souhaite à tous nos jeunes enfants, aux ados, aux étudiants une excellente rentrée scolaire et une bonne année d’études et de loisirs.

DINGY PRATIQUE Heures d’ouverture de la mairie Lundi, mardi, vendredi : 8h15 à 12h00 13h30 à 17h00 Jeudi : 8h15 à 12h00 18h00 à 20h00 Tél : 04.50.02.06.27 / Fax : 04.50.32.12.55 Courriel : sg@dingystclair.fr Site web : www.mairie-dingystclair.fr

Le Maire, Monique ZURECKI

Permanences du Maire et des adjoints Jeudi : 17h00 à 19h00 sur rendez-vous (hors vacances et jours fériés) Heures d’ouverture de la déchetterie de la C.C.V.T. Mercredi : 13h30 à 17h30 Samedi : 08h00 à 12h00 - 13h30 à 17h30 Renseignements : 04 50 32 17 35


TRAVAUX TERMINES Rénovation du terrain de football Depuis plusieurs années la mairie confie à une entreprise spécialisée la rénovation du terrain de football. Début juillet, le sablage, le regarnissage et la pose de gazon de placage ont été effectués. Tous ces travaux sont nécessaires afin de garder le terrain en bon état pour l’ensemble des utilisateurs.

Revêtement devant le local paramédical Pour faciliter l'accès au local paramédical, la municipalité a décidé de goudronner l'ensemble de la cour et un traitement concernant les eaux de pluie et de ruissellement a été effectué.

TRAVAUX EN COURS Travaux de voirie Cet hiver particulièrement long avec de nombreuses intempéries a mis à mal nos routes communales, ce qui explique le programme particulièrement chargé de réfection de voirie. Toutes les communes étant dans la même situation, les entreprises habituelles prennent du retard sur les reprises de goudron et les travaux neufs. La réfection complète de goudron est programmée sur la route de Glandon, la route de la Blonnière, ainsi que sur le chemin des Chavenettes. Afin de réduire à 30km/h la vitesse des véhicules en transit, le chantier le plus important consiste aux rétrécissements de chaussée et la mise en place de ralentisseurs dans la traversée de Chessenay. Les orages du mois d’août ont aussi malmené les chemins ruraux, les fossés et le réseau de collecte des eaux pluviales, nécessitant des réparations d’urgence.

Eclairage public Une vingtaine de lanternes d'éclairage public de la commune sont de type ballon fluorescent, ce qui correspond à une technologie « vapeur de mercure » (lumière blanche). Ces lampes consomment un peu plus d'électricité que les autres lampes SHP « sodium haute pression » (lumière jaune) et ne vont plus être fabriquées d'ici 3 ans. Le Conseil Municipal a décidé dans un premier temps d'un programme de renouvellement des ballons fluorescents. Le matériel retenu est un luminaire à LED (diodes électroluminescentes), pour une puissance de 36W et une couleur blanc neutre. La lentille de référence pour l'éclairage routier permet un espacement varié des luminaires en fonction de l'ambiance désirée. Chaque luminaire peut être réglé, si besoin, en demi puissance au milieu de la nuit sans nuire à la sécurité routière ni à l'ambiance des espaces publics. Les programmes de renouvellement sont coordonnés avec les futurs travaux d'enfouissement des réseaux électriques. Les lanternes non concernées par l'enfouissement seront progressivement remplacées. Les travaux 2013 donnent priorité : - à la traversée de « chez Collet », avec le remplacement des 5 lanternes, y compris l'abri bus, et l’ajout de 2 lanternes sur chaque passage piéton (notamment la figurine Zoé installée par le Conseil Municipal des Jeunes), - au croisement entre la route de Thônes et la route de Provenat (2 lanternes), - aux Curtils, - à la Blonnière. Page 2


Elaboration du PLU Réunion publique n°2 du 13 juin 2013 La réunion publique a pour objet la présentation de l’avancement du projet avec rappel des éléments du diagnostic et des enjeux du territoire, ainsi que la traduction règlementaire du PADD (Projet d’Aménagement et de Développement Durable), établie en commission PLU, en lien avec les personnes publiques associées. Présentation par le Bureau d’études « Atelier du Triangle ».

QUESTIONS / REPONSES 1/ Avancement du projet : Question : Quand le PLU sera-t-il applicable ? Réponse : Comme indiqué page 37 du diaporama présenté, il est raisonnable de prévoir un délai de plus de 10 mois. 2/ Zonage : Questions : Quand des plans plus précis seront-ils consultables ? Réponse : Cette seconde réunion publique présente la traduction réglementaire du PADD, c’est à dire la façon dont le plan de zonage, le règlement et les autres outils découlent des grands objectifs du PADD. Le dossier présenté ce soir sera consultable d’ici 1 mois, soit vers le 15 juillet prochain sur le site internet de la commune et en mairie. Les plans présentés sont des plans d’étude susceptibles d’être modifiés. Le moment privilégié pour venir consulter les plans reste l’enquête publique. 3/ Zones 1AU : Une précision est donnée sur l’appellation d’une zone AUb (ex NAb) sur laquelle un permis d’aménager est en cours d’instruction. De ce fait, le secteur sera reclassé en zone UBb. Question : En cas de permis de construire sur une zone constructible au POS, comprise dans une zone 1 AU au PLU, quel document d’urbanisme s’applique actuellement ? Réponse : Aujourd’hui, c’est le POS qui s’applique, mais la collectivité peut opposer un sursis à statuer. Question : A l’issue d’un sursis à statuer, faut-il déposer une nouvelle demande de permis de construire ? Réponse : Si le PLU n’est pas opposable dans les deux ans, l’instruction doit être reprise selon les dispositions du POS. Si le PLU est approuvé, l’instruction sera reprise en appliquant le nouveau document d’urbanisme. 4/ Zones 2AU : Question : Si l’ensemble des propriétaires d’une zone 1 AU ne parvient pas à un aménagement d’ensemble de la zone, quelles solutions ? Réponse : Une révision du PLU au bout de 9 ans peut permettre le reclassement d’une zone 1AU qui n’aurait pas été aménagée en zone 2AU et dans le même temps, transformer une zone 2 AU en zone 1 AU. 5/ Prévision du nombre de logements : Question : Pourquoi le PLU prévoit-il autant de logements ? Réponse : Le taux de croissance de la commune a été ces dernières années de 3.6% ; le SCOT nous impose de ne pas dépasser 1.2 % pour les années à venir : le PLU se conforme aux directives du SCOT et du PLH. 6/ Cheminements doux : Question : Des cheminements doux sont-ils prévus dans le PLU ? Réponse : Les Orientations d’Aménagement des zones 1AU et 2AU prévoient des obligations pour les aménageurs, notamment celles d’organiser des cheminements doux. 7/ Plan de Prévention des Risques : Question : Avez-vous ajouté des zones à risque dans le PPR ? Réponse : Le Plan de Prévention des Risques est un document qui émane des services de l’Etat et qui s’impose au PLU. En aucun cas la commune ne peut le modifier. 8/ Surface minimale : Question : Existera-t-il encore une surface minimale pour la constructibilité d’une parcelle ? Réponse : La loi SRU ne permet plus d’imposer une surface minimale. Certains paramètres restent évidents : dispositif d’assainissement autonome, distances par rapport aux limites séparatives, stationnement … … /...

Page 3


QUESTIONS / REPONSES … SUITE 9/ Zones de déchets inertes : Question : Des zones de dépôts seront-elles prévues pour les déchets inertes ? Réponse : Deux zones seront prévues. Les entreprises devront requérir les autorisations des services compétents. 10/ Voirie : Question : Y-a-t-il des aménagements routiers prévus ? Réponse : Pour les routes comme pour tous les réseaux, le zonage tient compte de la présence ou non de ces réseaux, d’où l’étalement de l’ouverture à l’urbanisation. 11/ Transports : Question : La création de logements et notamment de logements aidés sera-t-elle accompagnée d’une amélioration des transports en commun ? Réponse : Le thème du transport a été étudié dans le cadre du SCOT, la compétence relève du Conseil Général qui sera sollicité à cet effet. 12/ Logements aidés : Question : Comment pourra-t-on imposer la réalisation de logements aidés ? Réponse : Les Orientations d’Aménagement des zones 1AU et 2AU prévoient des obligations pour les aménageurs, dont la réalisation de logements aidés. Il est rappelé que le nombre de logements aidés est cadré par le PLH (Programme Local pour l’Habitat) défini pour l’ensemble des communes de la CCVT. Le PLH impose à notre commune la création de 23 logements aidés pour la période 2010-2016. Il est précisé par Mme le Maire qu’il n’y a pas de crainte à avoir concernant la mixité ni la diversité de la future population ; d’ailleurs il est rappelé que près de 70% de la population haut-savoyarde active peut prétendre à un logement aidé par l’Etat. 13/ Droit de préemption urbain renforcé : Question : Quelle est l’incidence du droit de préemption renforcé ? Réponse : La commune a un droit de préemption sur une copropriété ou sur une part de propriété. ---------

Il est précisé par Mme le Maire que les demandes de classement en zones constructibles parvenues en mairie depuis la dernière révision du POS (2003) n’ont pas encore été examinées par la commission urbanisme, car dans un premier temps, le PLU est élaboré dans l’intérêt général de la commune.

Bilan de fonctionnement de la station d’épuration

Paramètres

Normes Avant Après Le contrôle du bon fonctionnement de la admissible Traitement Traitement station d'épuration a été effectué par les mg/litre (mg/l) (mg/l)

services

demande biologique en oxygène

25

235

demande chimique en oxygène

125

579

Azote

10

67,9

matières en suspension

35

340

aucune

7,48

phosphore

du Département début juillet, 3 jours, avec une charge en effluents en amont d'environ 250 habitants 27 actuellement raccordés. Le tableau ci-contre résume la pollution 1,73 rejetée dans le bassin versant, comparée 3 aux normes réglementaires des rejets acceptés. 4 pendant

3,34

Les normes des rejets sont respectées sur l’ensemble des paramètres. Néanmoins, pour compléter l'épuration et surtout essayer de réduire le phosphore rejeté (résidu de certains produits de lavage et de nettoyage), les effluents de sortie vont être infiltrés dans la couche superficielle des graviers du Fier, au dessus de la couche marneuse qui protège la nappe phréatique, tel qu’imposé par les services de l’Etat.

Page 4


À gauche : La STEP début septembre 2012

À droite : La STEP début septembre 2013

PROJETS Travaux au cimetière Les cimetières sont faits d'abord et avant tout pour les vivants. Si l'on y conserve dans le plus grand respect les dépouilles d'êtres chers, c'est d'abord pour permettre à leurs familles et amis de se souvenir d'eux, de leur rendre hommage et de se recueillir, à l'occasion, devant le monument ou la plaque qui marque le lieu de leur dernier repos. La commune a décidé la construction de plusieurs lieux de recueillement : Création d’un jardin du souvenir : Il apparaît que la création d’un jardin du souvenir est devenue nécessaire. Nous avons confié cet aménagement à une entreprise spécialisée. La dispersion des cendres est l'un des choix possibles pour la famille d'un défunt qui a été incinéré au crématorium. Il est alors remis à la famille l'urne funéraire contenant ses cendres. Celles-ci peuvent ainsi être dispersées soit dans la nature, selon une règlementation rigoureuse (voir en mairie pour autorisation) soit dans le jardin du souvenir. Il s'agit d'un petit jardin de quelques mètres carrés dans lequel on peut venir déposer les cendres du défunt à l'aide d'un dispersoir. Le jardin du souvenir est un lieu de dispersion collectif. Il sera possible d'inscrire le nom du défunt sur un support de mémoire prévu par la commune. La dispersion des cendres à titre faiblement onéreux doit faire l’objet d’une autorisation par la mairie. Le jardin du souvenir sera placé à l’angle nord est du cimetière. Aménagement d’un ossuaire : La commune a décidé d’aménager un ossuaire destiné à recevoir les ossements exhumés des tombes dont la concession a expiré ou lorsque la place vient à manquer pour inhumer de nouveaux défunts. Construction de caveaux : Ainsi la commune devance les usagers en leur proposant l’acquisition de concessions déjà aménagées. Il s’agit donc de la construction de « caveaux d’avance » qui seront vendus aux familles avec les concessions de terrains. Cela permet aux familles d’éviter l’inhumation en caveau provisoire et, le cas échéant, de frais supplémentaires.

Assainissement Chez Planchin et aux Chavenettes Le dossier de consultation des entreprises, rédigé par notre maître d’œuvre, a été soumis à l’appel d'offres le 11 juillet pour réponse avant le 6 août. Deux groupements d'entreprises ont fait une offre et ont été reçus pour audition technique et financière. Le Conseil Municipal a entériné le choix de l'entreprise et les travaux devraient débuter au dernier trimestre. Les riverains vont disposer d’une boite de branchement sur le réseau en limite de propriété, avec l’obligation de réaliser leurs travaux de raccordement en terrain privé dans un délai de 2 ans. Page 5


VIE COMMUNALE Don à la commune Monsieur Albert, messager de feu Mlle Marie Rey qui était son professeur de piano à Lyon, a déposé selon le souhait formulé par cette amie de la famille, deux tableaux provenant de sa succession à la mairie. L’un est le portrait de la grand-mère de Mlle Rey, qui serait native de Dingy-Saint-Clair. Mlle Rey venait chaque année rendre visite à sa famille et séjournait à l’hôtel Martinod chez Collet où elle devait prendre plaisir à divertir musicalement les pensionnaires. Le tableau est signé de Fernand Majorel peintre reconnu, dont la plupart des œuvres datant de la seconde partie du 20ème siècle sont exposées au musée des beaux arts à Lyon. Le second tableau, signé de Alexandre Bonnardel, est un bouquet de muguet joliment encadré. Mademoiselle Rey avait émis le vœu que ces tableaux soient conservés par la mairie de Dingy-Saint-Clair, ce qui est désormais chose faite. Après recherches en mairie, nous n’avons pas la certitude que la grand-mère de Mlle Rey soit effectivement née à Dingy-Saint-Clair dans les années 1820-1830. Nous sollicitons donc la mémoire des plus anciens pour nous permettre d’avoir plus de précisions sur cette dame.

Journée portes ouvertes CARMACO Le 16 mai dernier, les habitants intéressés, les enfants des écoles et les élus des communes riveraines ont été invités à visiter la carrière du Pas d'un Jean. Les responsables et techniciens de la société Camarco ont expliqué la technique d'exploitation des roches massives et plus particulièrement le cloutage et la fracturation par le haut de l'éperon central pour les deux prochaines années d'exploitation de la carrière. La suite de la visite correspondait aux concasseurs primaires et secondaires, aux divers criblages et recyclages, et à la présentation des différents matériaux stockés sur place et commercialisés. Les règles actuelles d'urbanisme de la commune d'Annecy-le-Vieux, ne permettent pas l'extension en surface de la carrière existante, ce qui nécessite d'importer des blocs de rochers pour concassage ici, ou d'importer des matériaux finis directement sur les différents chantiers locaux. Les granulats produits sont de petits morceaux de roches utilisés pour fabriquer le béton (en mélange avec du ciment), destinés à la construction des bâtiments et des ouvrages de génie civil. Ils sont utilisés seuls pour les travaux de canalisations, de routes et de voies ferrées. L'extraction des matériaux s'effectue dans les carrières massives avec l'emploi d'explosifs qui éclatent les roches. Les éclats de roches sont transportés vers des concasseurs et des cribleurs par camions ou dumpers, puis par transporteurs à bande. Ensuite, les matériaux criblés peuvent être lavés pour en enlever la poussière, puis sont stockés selon leur granulométrie et leur forme avant d’être livrés aux chantiers.

Fête des mères Le 24 mai, la municipalité accueillait les mamans de la commune. Après avoir souhaité la bienvenue aux nouveaux nés (20 enfants), les élus ont présenté tous leurs vœux aux mamans et à leur famille. Le Conseil Municipal des Jeunes a pu à son tour rendre hommage aux mamans en récitant un poème. La commune propose de nombreux services pour l'accueil des enfants périscolaire, cantine, bébé bus, aides maternelles, parc de loisirs....). Une soixantaine de personnes on participé à ce moment de convivialité et de bonne humeur. Le verre de l'amitié a clôturé cette soirée et toutes les mamans sont reparties avec une rose offerte par la municipalité.

Page 6


Journée prévention routière Sécurité routière : tous responsables! La journée de la prévention routière organisée par la municipalité en partenariat avec la Direction Départementale des Territoires a eu lieu le 15 juin. Elle a permis de sensibiliser les différents publics aux problèmes de la sécurité routière. Au programme: une voiture tonneau, un simulateur deux roues, une piste de sécurité pour les enfants et de nombreux stands animés par les différents partenaires (Association nez rouges, ligue contre la violence routière, sécurité routière). Les visiteurs ont également pu repasser le code de la route et ainsi réviser leurs connaissances. Les vainqueurs du test ont été récompensés par la municipalité. Espérons que cette journée permettra à chacun d’adopter un comportement plus citoyen sur la route.

Réunion des présidents d’associations La commission « vie associative » a reçu le 26 juin, l’ensemble des présidents des associations de Dingy afin d’effectuer un bilan des activités et d’évaluer les besoins de réservation de salles pour la prochaine année. Le fonctionnement de l’espace animation s’améliore régulièrement grâce à un comportement de plus en plus respectueux des utilisateurs.

Concours de pétanque du 6 juillet La municipalité a organisé le 6 juillet, son 4ième grand prix de pétanque. Sous un soleil radieux, ce sont 20 doublettes adultes qui se sont affrontées dans une ambiance conviviale. Le challenge de la municipalité a changé de mains puisque les vainqueurs du classement général sont Adrien et Cédric. Ce trophée est remis en jeu chaque année et doit être gagné 3 années consécutives pour être conservé. Notons la bonne performance des deux Laurent, vainqueurs du classement complémentaire. Cette rencontre s’est achevée par le tirage au sort des nombreux lots offerts par nos partenaires que l’on remercie.

Fête Nationale La grenette était noire de monde en cette belle fin de journée du 13 juillet, pour venir déguster frites, hot-dogs, crêpes, boissons rafraîchissantes préparés par les membres de Dingy en Fêtes avant de voir tirer le feu d’artifice. Dans le ciel de Verbin ce fut pendant de très longues minutes un embrasement multicolore, on se serait imaginé à Annecy le premier samedi du mois d’août. La soirée se termina tard dans la nuit au son des musiques du DJ qui fit danser toute la population. Un grand merci à Gilles Riotton et sa petite équipe qui pendant de nombreuses années a été le maître d’œuvre des feux d’artifices dingiens. Merci également au propriétaire du terrain où est tiré le feu. Page 7


Concours communal de fleurissement La commission fleurissement accompagnée comme chaque année par 3 membres du jury, a parcouru la commune le 9 août dernier, à la recherche des plus belles créations florales. La visite de tous les hameaux a permis d'admirer une cinquantaine de créations plus belles les unes que les autres. Les critères de sélections reposent sur l'harmonie, l'entretien, l'environnement et le choix des plantes. Les lauréats seront récompensés lors de la remise des prix qui aura lieu le 15 novembre 2013, à la salle des sociétés.

Les petits jardins de Cécile Il est bien connu que ce que nous mettons dans nos assiettes influence non seulement notre santé, mais également l’environnement et l’agriculture. A l’heure où une réelle prise de conscience s’opère en matière d’écologie et de développement durable, il est de bon ton de surveiller la provenance des aliments que nous consommons avec, en priorité, les légumes. La possibilité de s’approvisionner directement auprès de notre maraîchère locale pratiquant une agriculture de qualité, est une garantie de produits frais, cueillis à maturité et qui n’ont pas passé des heures à voyager dans un camion. Nous vous avions annoncé depuis mai 2012 le soutien de la commune à l’installation d’une maraîchère à Dingy-Saint-Clair. C’est désormais chose faite, et malgré les très mauvaises conditions climatiques créant un retard des récoltes, Cécile Sogan s’installe tous les vendredis dès 16 heures sur la place du village vers la bibliothèque ou devant son jardin près de l’école élémentaire. Rendez lui visite… contact@lespetitsjardins.fr www.lespetitsjardins.fr 06.65.46.97.02

Problèmes de voisinage Ayant été sollicitée plusieurs fois par des habitants mécontents, Madame le Maire signale : Le bruit est placé au premier rang des nuisances de la vie quotidienne. Les sources du bruit sont multiples et ses perceptions diffèrent selon les lieux et les personnes. Une musique peut être agréable pour certains et insupportable pour d’autres, en revanche le bruit d'un chien qui aboie, des gens qui hurlent sous les fenêtres, les voisins du dessus qui marchent sur du carrelage avec des talons hauts, est incommodant pour tous. La nocivité est fonction de la durée, de l’intensité, de la répétition, de l’horaire d’émission. Il faut savoir que personne n'a le droit d'importuner ses voisins de jour comme de nuit (période diurne de 07 heures à 22 heures – nocturne 22 heures à 07 heures). Merci de gérer les nuisances sonores occasionnelles de façon courtoise avec vos voisins. Page 8


Débordement de ruisseaux et déviation des eaux pluviales

Pluie, grêle, vent et tonnerre auront mobilisé beaucoup de monde ce mardi 30 juillet. Des trombes d’eau incessantes sont tombées avec une force inouïe, d'où des ravinements importants de terre et de cailloux avec des entrées d'eau dans certains bâtiments, des garages, des terrasses. Phénomène exceptionnel qui a nécessité la visite des ruisseaux ou des conduites des eaux pluviales, en vue de travaux de remise en état ou de prévention lorsque cela est géographiquement possible.

Les hameaux des Tappes, de la Blonnière, de Cornet ont été endommagés, mais c'est le hameau de Chesseney qui semble avoir été le plus touché. Une grande partie des habitants en amont et en aval de la route a vite été sollicitée et c’est une trentaine de personnes qui a rejoint les pompiers pour maîtriser les eaux, protéger les bâtiments. Dès le lendemain tous se sont à nouveau retrouvés pour l’opération de grand nettoyage, réalisée chez tous les habitants encore meurtris par ces évènements. Bel élan de solidarité.

Ruisseaux propres Comme chaque année, les communes d'Alex, La Balme-de-Thuy et de Dingy-Saint-Clair organisent le 5 octobre prochain le nettoyage des ruisseaux. Cette action permet d'enlever les bois et détritus qui perturbent le fonctionnement de la rivière. Les orages violents de cet été ont mis en évidence l’importance de l’entretien régulier des cours d’eau. Cette année, le repas de midi sera servi à l’espace animation de Dingy-Saint-Clair. Afin de faciliter l’organisation, vous pouvez vous inscrire au secrétariat de la mairie. Prévoir bottes, gants et vêtements adaptés. Nous faisons également appel aux propriétaires de tracteurs et de remorques. Venez nombreux en famille et entre voisins ou amis à cette journée citoyenne. Dans la mesure du possible les groupes seront constitués en fonction de vos lieux d’habitation. Page 9


L’écho des écoles

Sortie à la ferme chez Monsieur et Madame Clavel le jeudi 20 juin 2013 La classe des moyens /grands de Laurence est allée à la ferme. Nous avons été accueillis comme des rois!

Dégustation pour tous de tomme blanche, de lait frais et un bon chocolat chaud avec des biscuits.

Visite de l ’étable, les enfants ont adoré toucher les vaches et les petits veaux.

Une belle matinée qui a fait le bonheur des petits et des grands et un grand merci pour l ’accueil chaleureux à Suzanne et Henri Clavel. Page 10


L’ENFANCE Ces pages spéciales ont pour but un éclairage sur le thème de l’enfance et des jeunes de Dingy-Saint-Clair. La liste des actions n’est pas exhaustive. Notre objectif est de répondre à une mission de service public axée notamment sur l’accueil des enfants. Du matin, au départ de la maison, au retour avec les parents, nous avons le souci du bien-être de l’enfant : qu’il soit à l’école, à Karapat, avec sa nounou, en accueil de loisirs, à la cantine, en activité avec une association sportive ou culturelle, en famille. C’est notre engagement pour que notre jeunesse s’épanouisse au mieux dans son village La diversité, la complémentarité et l’adaptabilité de l’accueil aux besoins de l’enfant et des familles, la qualité des établissements et de leur environnement permettent de mieux concilier éducation, vie familiale, vie professionnelle et temps libre. Cette nouvelle année ouvre la réflexion sur les nouveaux rythmes scolaires à mettre en place

La toute petite enfance : de quelques jours à 3 ans… Année de naissance

Nombre d’enfants connus à ce jour

2013

7

2012

23

2011

10

Les moyens de garde du tout-petit dans notre commune sont collectifs et/ou individuels, de manière régulière ou occasionnelle, dans des structures extérieures ou à la maison

Le Bébébus de Karapat ! Il y a plusieurs années, la commune a opté pour l’accueil d’une journée hebdomadaire (le vendredi) de l’association Karapat qui est en quelque sorte une crèche ambulante. Une fois le « Bébébus » installé dans la cour de la garderie périscolaire à l’arrière de la mairie, ce sont des personnes qualifiées qui reçoivent les jeunes enfants âgés de quelques mois à 3 ans environ. Les parents confient leur(s) enfant(s) le temps qu’ils souhaitent, en demi-journée, ou en journée complète. Les petits sont pris en charge par le personnel dans les locaux de la garderie et dans le Bébébus. Des animations, des jeux, les temps de repos, de repas, les biberons tout est parfaitement organisé. Les Caisses d’Allocations familiales participent au fonctionnement financier de cette action voulue par la mairie, et qui répond aux besoins d’un bon nombre de familles. Celles-ci peuvent également profiter de la présence de Karapat le lundi à Alex, pour une journée supplémentaire de garde. Quelquefois, les enfants de Karapat sont invités et participent à des spectacles de l’école maternelle…

Chez la Nounou ! Quelques Assistantes maternelles offrent la possibilité aux familles de très jeunes enfants de leur confier leur(s) petit(s). Ces « Nounous » agréées sont répertoriées, et notre secrétariat est habilité à communiquer leurs coordonnées. Depuis quelques temps, certaines d’entre elles se sont unies pour former un RAM (Réseau d’Assistantes Maternelles) auquel vont se rattacher les assistantes maternelles des communes voisines dans le cadre de la Communauté de Communes des Vallées de Thônes. Elles se regroupent régulièrement avec leurs petits nourrissons dans la salle « périscolaire ». C’est un bon moment d’échanges fructueux sur leur métier, d’activités et jeux en commun. Avec les petits, elles vont également à la bibliothèque où des contes adaptés à cette toute petite enfance, sont lus aux enfants. Parfois, tout ce petit monde est accueilli à l’école maternelle pour une immersion dans la collectivité. Page 11


L’ENFANCE Les enfants de 3 ans à 11 ans Les élèves ont repris le chemin des écoliers ce mardi 3 septembre. Nous formulons le vœu que cette nouvelle année scolaire soit aussi riche que la précédente, autant pour les enfants que leurs enseignants.

La rentrée scolaire à l’école maternelle ! Les 59 élèves de l’école maternelle ont retrouvé Laurence Bert et ont fait connaissance avec leur nouveau directeur qui remplace Stéphanie Juncker, Olivier Tomasi à qui nous souhaitons la bienvenue. Cette rentrée 2013-2014 sera la 13ème pour lui, puisqu’il a déjà fréquenté les écoles de Sillingy, Sallenoves, Meythet et Choisy.

Classe : MS et GS Instituteurs : Laurence BERT Effectif : 8 MS et 21 GS

Classe : PS et MS Instituteurs : Olivier TOMASI Effectif : 20 PS et 10 MS

Page 12


L’ENFANCE La rentrée scolaire à l’école élémentaire Maurice Anjot ! A l‘école élémentaire Maurice Anjot, ce sont 89 élèves qui ont retrouvé leur directeur Jacques Basset et les enseignants Anne Catherine Chenelat, Claire Debyser et Stéphane Ravel.

Classe : CP-CE1 Institutrice : Anne-Catherine Chenelat Effectif : 16 CP et 6 CE1

Classe : CE1-CE2 Institutrice : Clair Debyser Effectif : 13 CE1 et 9 CE2

Classe : CE2-CM1 Instituteur : Stéphane Ravel Effectif : 8 CE2 et 14 CM1

Classe :CM2 Instituteurs : Jacques Basset Effectif : 7 CM1 et 16 CM2

Page 13


L’ENFANCE

Page 14


L’ENFANCE Matériel et personnel : Les écoles sont des bâtiments publics, la Commune en assure donc sur son budget propre l’entretien (du ménage quotidien à la plomberie ou à la peinture), l’équipement matériel (des tables, chaises, tableaux ou crayons jusqu’au matériel informatique). L’école élémentaire s’est pourvue très tôt d’équipements informatiques, renouvelés régulièrement. A l’école maternelle, les deux ATSEM sont des employées municipales confiées à la direction de l’établissement. Des crédits sont votés pour le renouvellement des manuels scolaires, de gros matériels (trottinettes, jeux) ainsi que pour les fournitures diverses utiles tout au long de la scolarité. Dans les deux écoles, tout ce qui relève du personnel enseignant ou de la pédagogie est sous la responsabilité exclusive de l’Inspection d’Académie et du Ministère de l’Education Nationale. Tant à l’école élémentaire qu’à l’école maternelle, les classes participent à des projets pédagogiques variés, assistent à des spectacles, suivent des cours de natation, font des voyages aussi bien dans la vallée de Thônes, du bassin annecien, qu’à Paris, ou Genève, participent aux manifestations du Souvenir…Tout au long de l'année, afin de faire acquérir aux enfants les compétences au programme à travers des expériences riches, concrètes, dans lesquelles les enfants construisent leurs apprentissages. L'ouverture sur le monde est un point important des projets d’école.

Sortie scolaire à Paris : Comme l’année dernière, monsieur Basset directeur et enseignant à l’école Maurice Anjot a organisé un voyage culturel et historique destiné aux élèves de CM2 à Paris. Ce voyage est subventionné par le souvenir Français au titre des œuvres pour la mémoire envers la jeunesse. La commune participe à hauteur de 15 € par nuitée et par élève et le Conseil Général à raison de 10 € par nuitée et par élève. Le groupe a eu un programme chargé notamment : musées, château de Versailles, musée de la Grande Guerre à Meaux, etc… A l’occasion d’un déplacement privé en région parisienne, le maire et son premier adjoint ont rejoint le groupe lors des visites à l’Arc de Triomphe et au musée de la Grande Guerre. Ils tiennent à souligner dans ces lignes, l’excellente préparation par leur instituteur des enfants, faite tout au long de l’année scolaire pour apprécier le mieux possible toutes les visites et découvertes. Ils sont fiers de témoigner de la tenue irréprochable des enfants, leur intérêt, leur politesse, leur rigueur tout au long de leur déplacement. Les enfants nous ont dit être heureux et fiers d’être des enfants de Dingy-Saint-Clair, et reconnaissant de toutes les actions faites envers eux.

Un exemple de projet pédagogique à l’école maternelle : Tous les élèves de maternelle ont eu la chance de participer à des séances avec une plasticienne sur le thème « Voler ». Le projet s’est organisé dix vendredis matin de novembre à février 2013 dans le cadre du projet d’école sur l’ouverture culturelle. Les enfants ont pu découvrir des techniques variées (peinture, collage, création en volume et sonores, utilisation de la photographie…) et ainsi développer de nombreuses compétences, aussi bien motrices que créatives. Ce projet fort enrichissant s’est conclu par le vernissage d’une exposition le vendredi 15 février 2013. La participation exceptionnelle de la mairie était de 800 €. A titre d’information, les dotations diverses aux écoles, aux coopératives scolaires, les participations aux voyages, cours de natation pour l’ année scolaire 2012-2013 se sont élevées à 16 760 €. A cela, la Commune verse également une subvention à l’Association des Parents d’Elèves APED d’un montant de 1 100 €. Page 15


L’ENFANCE La Garderie périscolaire La garderie périscolaire Tikouli est un service municipal ; il est assuré par du personnel communal. Il permet de prendre en charge les enfants avant le début des enseignements, pendant la plage horaire intermédiaire de midi et après la fin des cours. La commune a voulu offrir aux familles une ouverture maximale, de 7h30 à 18h30, pour un tarif aussi réduit que possible et en fonction du quotient familial. Les tarifs sont fixés pour toute la durée de l’année scolaire, de septembre à juin.

Le Restaurant Scolaire Ce sont 15 170 repas qui ont été préparés par nos deux cuisiniers, Véronique Bignardi et Thierry Cedoz en 2012/2013. Notons que les produits locaux et bios prennent une large part dans l’élaboration des repas. Les menus sont consultables sur le site www.mairie-dingysaintclair.fr et sont susceptibles d’être modifiés en fonction de l’approvisionnement. Nos deux cuisiniers ont proposé aux enseignants de l’école élémentaire de recevoir les élèves afin qu’ils prennent leur petit-déjeuner au restaurant scolaire avant les cours du 26 mars 2013. De très nombreuses familles ont accepté cette invitation et ont ainsi permis à leurs enfants de commencer la journée avec un repas « comme autrefois » sans paquet de céréales, sans télé matin, ni dessins animés, mais avec du pain, du beurre, des confitures, et du temps pour apprécier les aliments de ce début de journée si important selon les nutritionnistes. Cette démarche pédagogique avait pour but de sensibiliser les élèves à l’importance de ce premier repas de la journée pour aborder le travail scolaire en ayant fait le plein d’énergie. Il apparaît que l’expérience a été très appréciée par les enfants. Les cuisiniers sont remerciés pour leur initiative et déjà sollicités pour la renouveler. Le règlement, les modalités d’inscription, les tarifs indexés au quotient familial* sont les bases d’un bon fonctionnement. Quotient familial < 800 €

Tarif A

4,00 €

Quotient familial compris entre 801 et 1 300 €

Tarif B

4,10 €

Quotient familial compris entre 1 301 et 1 700 €

Tarif C

4,20 €

Quotient familial > à 1 701 €

Tarif D

4,30 €

*Quotient familial annuel : délibération du conseil municipal n°42 du 16 juin 2011

A titre d’information, l’équipe de surveillance est modifiée suite aux départs de Myriam Gallay, Clémentine Constant et au congé maternité de Florence Cadoux. Aux cotés de Jocelyne Hudry, Annick Vittoz et Laurence Francizod, 4 personnes ont été recrutés :

Agnès Fresjacques

Martine Skuratko

Nicolas Corbineau

Véronique Mouysset Page 16


L’ENFANCE Le centre de loisirs

Depuis septembre 2012, le centre de loisirs « Les mercredis de Tikouli » a ouvert ses portes. L’année dernière a été riche en activités et cette année, nos animatrices, Annick et Jennifer Vittoz (nouvellement recrutée) poursuivent l’aventure pour cette nouvelle rentrée. Rappelons qu’il y a un thème par mois et que cette année l’accueil est élargie aux enfants de moyenne section. Les programmes mensuels peuvent être consultés sur le site de la mairie . - Le thème de septembre : « les métiers » - Le thème d’octobre : « l’automne »

Les adolescents Année de naissance 2002

Nombre de jeunes connus à ce jour 25

2001

29

2000

34

1999

19

1998

23

1997

29

1996

20

Jennifer Vittoz

Ces jeunes sont principalement collégiens ; soit au collège des Aravis soit au collège Saint-Joseph à THONES. Puis ils deviennent lycéens, au lycée Gabriel Fauré, Berthollet, Lachenal, Saint Michel, Sommeiller, ou bien ils suivent des études orientées sport ou arts divers.

Les grands ados ou jeunes adultes Dès leur dix-huitième anniversaire, ces jeunes adultes sont conviés à la cérémonie de citoyenneté pour la remise de leur carte d’électeur. Certains d’entre eux poursuivent leurs études selon leur choix professionnel, d’autres rentrent dans la vie active. A tous nous leur souhaitons une belle jeunesse et un bel avenir. ___________________

Année de naissance

Nombre de jeunes connus à ce jour

1995

26

1994

28

1993

18

Aussi bien les jeunes enfants, que les adolescents ou les jeunes adultes, tous sont vivement attendus par les associations locales qui leur proposent, foot, cours de musique, danse, gym et bien d’autres activités. De même, la mairie met à la disposition de tous, les équipements de jeux, le stade multisports. Page 17


INTERCOMMUNALITE Info tri sélectif : Une nouvelle vie pour les meubles D’ici la fin de l’année les déchetteries de Dingy-Saint-Clair, Thônes et Saint-Jean-de-Sixt vont être équipées de nouvelles bennes pour la récupération des meubles. Tables, chaises, sommiers, matelas, salons de jardin seront détournés de l’incinération pour être réutilisés ou recyclés.

Aujourd’hui seuls 25% des meubles des particuliers sont recyclés.

Objectif de la CCVT: atteindre 45% d’ici 2017 !!!

Consultation jeunes consommateurs Des questions ? Des difficultés avec le tabac, l’alcool, les drogues, le jeu, internet ? Un lieu pour les jeunes et leur entourage sur le territoire de la Communauté de Communes des Vallées de Thônes (CCVT). La « consultation jeunes consommateurs » (c’est son nom) a ouvert ses portes au mois de juin 2012. Elle s’adresse aux jeunes de moins de 25 ans qui se questionnent ou rencontrent des difficultés liées à leurs consommations et leurs habitudes. C’est avant tout un lieu d’accueil et d’écoute qui leur permet de faire le point sur leur situation, et/ou de les soutenir dans une démarche de diminution ou d’arrêt. Elle est destinée également à l’entourage (amical et/ou familial) qui s’interroge vis-à-vis d’un proche. La consultation jeune consommateur a pour visée d’apporter des conseils personnalisés au jeune et à son entourage. Une orientation vers une structure plus adaptée est possible si la situation le justifie. C’est aussi un lieu d’information sur les addictions avec (tabac, alcool, médicaments, opiacés…) ou sans produit (internet, jeux en réseau, jeux d’agent…). Les consultations sont confidentielles et non payantes, anonymes pour ceux qui le souhaitent. Cette consultation sur le territoire de la CCVT est possible grâce à un financement d’Etat et une mise à disposition de locaux* par la CCVT. Un travail partenarial entre 2 associations (Le Lac d’Argent et l’ANPAA74 d’Annecy) a permis le recrutement de 2 travailleurs sociaux et prochainement d’un psychologue. Ce sont : -Maryline Lacorbière, conseillère en économie sociale et familiale à l’ANPAA 74 et -Cécile Fontaine, assistante sociale au Lac d’Argent. Les consultations ont lieu un lundi sur deux sur rendez-vous. Le téléphone de la consultation est le suivant : 06.26.43.48.65 Retrouvez nous également sur facebook pour connaitre les jours de rendez-vous : https://www.facebook.com/pages/Le-Pare-A-chutes *Dans l’espace ressource qui vient d’ouvrir ses portes au centre ville de Thônes, rue Jean-Jacques Rousseau (ancienne école maternelle-à côté du secours populaire en face de la régie d’électricité) et dans lequel divers organismes sociaux, médico sociaux et de l’emploi interviendront sous forme de permanences pour la population de la CCVT. Page 18


Local paramédical

Nous avons le plaisir de vous annoncer que le deuxième cabinet paramédical est depuis juillet occupé par un reflexologue plantaire. Il reçoit sur rendez-vous les mardi, vendredi, samedi et le jeudi après-midi. Tél : 06 84 17 68 31

Erratum

Dans le dernier Dingy-Info.com, une inversion est survenue dans les noms de famille sous les photos de nos deux ATSEM, Jocelyne Quetant et Jocelyne Hudry.

Elagage

Propriétaires et locataires, pensez à entretenir et à élaguer les abords de vos propriétés avec votre voisinage et également côté des voies communales. Il en est de même pour vos terrains et bois longeant les chemins ruraux. Les propriétaires doivent prendre toutes les précautions nécessaires pour prévenir les accidents dont ils pourraient d’ailleurs être tenus responsables. Ainsi, en bordure du domaine public, les branches d'arbres ne doivent pas, pour des raisons évidentes de sécurité, dépasser sur le domaine public, empiéter sur les trottoirs, masquer les panneaux de signalisation ou l'éclairage public. Il revient également au propriétaire de tailler les arbres à proximité de câbles électriques ou téléphoniques.

Infractions

Depuis quelques temps, nous avons connaissance de faits divers désagréables pour nos habitants : vols dans les maisons de personnes âgées notamment, pendant leur présence, pénétration d’individus dans les garages, jardins… Il est recommandé à tous de bien fermer portes et fenêtres lors de vos déplacements même courts (au jardin, au garage, au sous-sol, au poulailler…). Ces individus sont à l’affût de tout. Sans céder à la panique ni à la paranoïa restons prudents. N’hésitez pas à faire un signalement en mairie et en gendarmerie de ces faits.

Campagne de communication 114

Le 114 est le numéro national d’appel d’urgence unique et gratuit à destination des sourds, malentendants, aphasiques et dysphasiques depuis 2011. La personne en situation d’urgence, qu’elle soit victime ou témoin, peut désormais, 24h/24 et 7j/7, envoyer un SMS ou un fax au 114, où son appel sera traité de façon centralisée. Dès que les informations sont recueillies (localisation, circonstances, identité de la personne, etc.), le 114 établit le lien direct avec le service d’urgence locale concerné qui interviendra dans les plus brefs délais. A noter que la Région Rhône-Alpes a été choisie comme région pilote pour la campagne de communication. Page 19


La vie du Conseil Municipal des Jeunes (CMJ) Un nouveau Conseil Municipal des Jeunes Le 14 juin, les élèves des classes élémentaires de l’école Maurice Anjot ont élu 4 nouveaux conseillers. Les membres du CMJ se sont alors réunis le jeudi 4 juillet, en séance plénière afin d’élire un nouveau conseil composé de 9 membres.

Elise Favre-Bonvin, élue Maire du CMJ

Samuel Parent, élu adjoint resonsable des sports

Mathéo Cativo, élu adjoint responsable de l’environnement

Juliette Crutel, élue adjointe responsable des actions sociales

Halle Beaumont Martin, Victor Foubert, Joris Marulier et Ewen Morvan, sont quant à eux élus conseillers municipaux. Léna Lescot, maire sortante a donc passé le flambeau à Elise Favre-Bonvin en lui passant l’écharpe de maire. Kaditanne Gomis, Juliette Gat-dit-gentil et Candice Vernay ont également laissé leurs places aux plus jeunes. Tous ces jeunes participent activement à la vie du village et ont déjà mené à terme de nombreuses actions. Nous félicitons les enfants et nous leur souhaitons un mandat riche en création. Nous remercions l’équipe enseignante pour son adhésion à ce projet ainsi que l’équipe d’élus sortante. Première manifestation organisée par le nouveau CMJ lors de la Fête villageoise du 1er septembre : Le nouveau conseil municipal des jeunes a proposé une animation insolite et dynamique. Les sumos gonflables ont permis de faire des duels en toute sécurité. De nombreux enfants se sont affrontés avec ferveur et convivialité. Une autre activité consistait à jouer au cow-boy. En effet, les enfants devaient rester le plus longtemps possible sur le cheval "en furie". Les plus tenaces ont fait preuve d'équilibre et de combativité.

Merci à l'équipe de CMJ pour le succès de cette animation. L’argent récolté lors de cette journée sera reversé à une association caritative. Page 20

Profile for Mairie

Bulletin septembre 2013  

Bulletin septembre 2013  

Profile for mairie43
Advertisement