__MAIN_TEXT__

Page 1

Bulle n municipal de Dingy Dingy--Saint Saint--Clair

Automne-hiver 2015

www.dingystclair.fr


LE MOT DU MAIRE Madame, Monsieur, En septembre 2015 vous élisiez les membres de votre conseil municipal de Dingy-Saint-Clair. AU NOM DES QUINZE ÉLUS, JE SOUHAITE VOUS REMERCIER DE VOTRE CONFIANCE. Les enjeux communaux sont conséquents pour cette nouvelle année 2016 du fait des réformes territoriales découlant de la loi NOtre et des problématiques financières en France qui impactent nos communes en terme d’organisation, de modes de travail, de finances et capacités à agir. Les actions de votre Conseil sur ces sujets vous sont expliquées dans les rubriques intercommunalité, ressources humaines, finances, ainsi qu’au fil des pages : nous orientons nos ressources là où elles sont le plus nécessaires, agissons pour plus d’économies (énergie, fonctionnement…) afin de maintenir notre capacité d’investissement au mieux et assurer un service public de qualité. Plus que jamais nos actions sont clés auprès des collectivité (département, CCVT, autres communes..), en lien avec les organismes de l’Etat et les acteurs locaux (entreprises, associations, écoles…), pour peser sur les décisions qui nous impactent au quotidien. Les projets de La Plaine du Fier - avec le département et la CCVT, ainsi que Les Espaces Valléens -en lien avec l’Europe la Région et la CCVT - ne sont que quelques sujets dépeints dans ce numéro qui illustrent ce renforcement des interactions. A Dingy-Saint-Clair, nous faisons le choix de grouper les actions nécessaires et d’entretenir le patrimoine bâti communal que nous avons en le rénovant et organisant son utilisation optimale. Nous inaugurons ainsi cette année la Salle des Fêtes rénovée: un des lieux de rassemblement du plus grand nombre au quotidien . Nous pourrons dorénavant accueillir prêt de 200 personnes au lieu de 150 précédemment. Dans cette rénovation ont été pris en compte les économies d’énergie (changement fenêtres et portes), les mises aux normes (accessibilité toilettes et scène principale), les usages et le coût de fonctionnement au quotidien (ajustement des heures de chauffage et planification du ménage adaptée aux utilisations). D’autres projets ont abouti dans le centre du village et les hameaux tels le mur d’escalade et l’aménagement du City Stade pour les plus jeunes, l’agrandissement des parkings à côté de la déchèterie et à l’entrée du village (côté cimetière), l’aménagement de tronçons réguliers de route, un nouveau toit pour la Chapelle Saint-Clair. D’autres sont en cours de réalisation : le cimetière où il manquait des places, l’enfouissement des lignes électriques et la réfection du réseau pour assurer une alimentation régulière en eau potable à Nanoir. Enfin nous continuons nos actions en urbanisme, services périscolaires, sociaux et de sécurité.

Petit tour d’horizon des actions de vos élus 27/07 : Réunion Association des Maires Ruraux 74 27 &29/07 : Bailleurs sociaux projet logements 03/08 : Bailleur social projet logements 04/08 : RET - Diagnostic économies énergie éclairage 06/08 - 07/09 - 10/11 – 11/12: CCVT - Espaces Valléens 28/08 : Rendu Phase 1 du diagnostic eau 31/08 : CCVT - Commission Sociale - Petite enfance 01/09 : Commission Forêt - Affouage 02/09 : Réunion Association des Maires Ruraux 08/09 : CCVT - Atelier organisation spatiale du territoire 11/09 : CCAS - Cinéma 12/09 : CCVT - Conférence territoriale 13/09 : Elections municipales 14/09 : CCVT - Commission urbanisme 18/09 : Conseil Municipal - élections du maire et adjoints 22/09 : CCVT - COPIL Plan Pastoral Territorial Lancement des travaux hameau du Nanoir 29/09 : CCVT - Projet de territoire 02/10 : Congrès Association des Maires Ruraux 74 05/10 : CCVT - Commission sociale 08/12 : Conseil municipal 12/10 : CCAS - Conférence prévention des chutes CCVT - Urbanisme ; Commission Déchets 13/10 - 24/11 - 14/12 : CCVT - Conseil communautaire 15/10 : CCVT - Réunion schéma directeur randonnée 19/10 : Conseil syndical Plateau des Glières 23/10 : CCAS - Cinéma 30/10 : Commission patrimoine 03/11 : Réunion PLU 06 & 07/11 : Congrès des Maires de Haute-Savoie + CMJ 10/11 : Rencontre nouveaux élus / agents 11/11 : Cérémonie de l’Armistice + Exposition « Le travail des femmes et des enfants en 1914-1918 » 16/11 : Commission bâtiment / travaux 17/11 : Bailleur social projet logements 19/11 : Commission environnement 20/11 : Réunion préfecture - Etat d’urgence Hommage aux victimes attentats Conseil municipal 13/11 : CCVT - Commission déchets 24/11 : Réunion PLU 26/11 & 04/12 : Réunion projet centre-bourg 27/11 : Commission finances 28/11 : Visite des bâtiments communaux et installations 30/11 : CCVT - Commissions déchets et finances 04/12 : Commission finances 06 & 13/12 : 1er tour élections régionales 07/12 : Réunion PLU 08/12 : Séance d’information correspondant défense Département - Réunion Plaine du Fier CCVT - Commission patrimoine CCAS - Réunion 10/12 : Réunion travaux cimetière Bailleur social - projet logements CCVT - Marchés publics; Chantier d’insertion 14/12 : Comité syndical Plateau des Glières CCAS - Logements CCVT - COPIL prévention 17/12 : Réunion assainissement + Conseil municipal 18/12 : Elections du CMJ et inauguration mur d’escalade 17/12 : Conseil municipal

Pour aller plus loin : nombre de projets et réalisations se font de façon régulière et ne peuvent être tous cités. Des actions par nos associations, nos entrepreneurs, sont aussi des éléments phares de la vie de village à connaître. Nous avons décidé de répondre à la demande d’une information plus régulière pour tous par un ensemble d’actions qui doivent vous permettre d’être au courant plus exhaustivement, plus rapidement. Le contact direct reste notre priorité, nous aurons plaisir à vous rencontrer tout au long de l’année. Belle et Heureuse Année à Tous. Le Maire, Laurence Audette Et chaque semaine : Les élus reçoivent sur RDV . Lundi : Suivi chantiers, acteurs externes, CCAS Mardi : Suivi travaux Jeudi : Urbanisme Vendredi : Municipalité


VOTRE EQUIPE MUNICIPALE ELECTIONS MUNICIPALES ET COMMUNAUTAIRES Nouveau conseil municipal : 15 personnes, une seule équipe! Il a été décidé par les membres des deux listes en présence que nous ne formions qu’une seule et même équipe et que chacun s’implique dans les commissions où il prend en charge un sujet par,culier (détail ci-dessous). L’ensemble des membres a signé la Charte de l’Elu.

Municipalité AUDETTE Laurence Maire Vice-Présidente Vie Economique et Mutualisa,on à la CCVT. Présidente du Centre Communal d’Ac,on Social (CCAS). Présidente et membre de droit de toutes les commissions municipales .

BOSSON David 1° Maire-Adjoint Conseiller Communautaire à la CCVT Référent des commissions PLU - logements / Urbanisme / Réseaux. Membre des commissions Finances / Appel d’Offres / Entreprenariat et dynamisme économique. Membre urbanisme CCVT.

MARGUERET Catherine 2° Maire-Adjoint. Vice-Présidente du CCAS Référente des commissions Jeunesse / Anima,on, Patrimoine, Tourisme. Membre des commissions Finances/Appel d’offre/Entreprenariat et dynamisme économique/ PLU-logements - Membre de la commission sociale et pe7te enfance à la CCVT

HUET Jacques 3° Maire-Adjoint Référent des commissions Bâ,ments/Travaux Membre des commissions Finances/Appel d’offre/ Entreprenariat et dynamisme économique / PLU logements / Urbanisme/Réseaux. Chan7ers d’inser7on CCVT

Conseillers municipaux BRUNET Alexane Conseillère municipale et membre élue du CCAS Membre de la commission jeunesse Responsable Conseil Municipal des Jeunes et projets jeunesse (école, périscolaire).

CADOUX Bertrand Conseiller municipal Président du SIABD (Syndicat Assainissement) Membre des commissions Urbanisme / Réseaux / PLU-logements (assainissement et la voirie pour toutes ces commissions)

CHARVET-QUEMIN Hélène Conseillère municipale et membre élue du CCAS Membre des commissions Jeunesse (Liens intergénéra7onnels) / Anima7on-Patrimoine-Tourisme (cérémonies, binôme patrimoine) /Entreprenariat et dynamisme économique

CHIPIER Bénédicte Conseillère municipale et membre élue du CCAS Membre des commissions Jeunesse (Binôme école, périscolaire, pe7te enfance)/ Anima7ons, patrimoine, tourisme (bibliothèque, marché) / Entreprenariat et dynamisme économique

DAVID Béatrice Conseillère municipale Conseillère Communautaire à la CCVT Membre des commissions Environnement, forêt, sen7ers (économies d’énergies)/ Bâ7ments . Membre commission déchèterie à la CCVT.

DUMEIGNIL Bruno Conseiller Municipal Délégué Responsable Commission Environnement, Forêt, Sen,ers; des ac,ons Glières, Alpage, Plaine du Fier. Membre des commissions Finances / Appel d’offres / PLU-logements (Espaces agricoles et naturels) / Patrimoine et tourisme (Tourisme environnemental)

FAVRE-FELIX Lionel Conseiller municipal Membre des commissions PLU-logements (Espaces paysagers et architecture globale, appui à la planifica7on) / Travaux (en charge suivi projet centre-bourg)

JOUVENOD Hubert Conseiller Municipal et membre élu du CCAS Membre des commissions Bâ7ments (Suivi de projets et proposi7ons)/ Travaux/ Environnement-ForêtSen7ers (chalet du Perthuis)/ Anima7on-Patrimoine-

QUETANT Christelle Conseillère Municipale et membre élue du CCAS Responsable Patrimoine Membre de la Commission Anima7ons, Patrimoine, Tourisme.

SIMON Isabelle Conseillère Municipale Déléguée Responsable de la commission Finances (Budget), membre élue du CCAS Membre des commissions jeunesse (binôme CMJ), appel d’offre.

VALLET Freddy Conseiller Municipal Membre de la commission Environnement, Forêt, Sen7ers et Agriculture.

Le Saviez-Vous? Le Conseil Municipal a fait le choix de fonc7onner avec une municipalité composée de 4 membres au lieu de 5, perme4ant ainsi une économie d'indemnités pour la commune.

2


VOTRE EQUIPE MUNICIPALE Résultats du scru n du 13 septembre 2015 La liste « DINGY AVANCE POUR VOUS, POUR TOUS » à obtenu 424 voix soit 63,2 % des suffrages exprimés avec deux élus conseillers communautaires. La liste « UNE EQUIPE POUR DINGY » à obtenu 247 voix soit 36,8 % des suffrages exprimés avec un élu conseiller communautaire.

Inscrits 1053

Votants

Exprimés

Absten,on

703 (66.76%) 671 (95,45%) 350 (33,24%)

Extrait du discours de Laurence Aude e, Maire, lors du 1er conseil municipal : « Les Dingiens se sont exprimés avec un vote clair pour un projet qui a fédéré un état d'esprit, une équipe . Ce soir sont inves s 15 hommes et femmes qui auront à œuvrer pour notre village dans un contexte de changement sans précédent pour les communes. Ce soir les Dingiens doivent retrouver parmi leurs élus l'âme de notre village, la capacité à construire ensemble, dans le respect (...) des hommes et des femmes qui le composent. Ce sera le travail de tous. Je nous fais confiance, tous ici autour de la table, élus municipaux, pour y parvenir. Pour ce premier conseil municipal, chaque élu est engagé selon la loi à travers la charte de l'élu qui est remise à chacun et chacune lors de la première réunion des organes délibérants »

Le Saviez-Vous?

La Charte Na onale de L’élu Local. La loi n° 2015-366 du 31 mars 2015 visant à faciliter l’exercice, par les élus locaux, de leur mandat a été promulguée le mercredi 1er avril 2015. Elle édicte la charte de l’élu local consacrant les principes déontologiques inhérents à l’exercice des mandats locaux. Ce4e charte prévoit que l’élu exerce ses fonc7ons avec « impar alité, diligence, probité et intégrité » et fournit un cadre de référence pour les pra7ques à adopter au cours de son mandat ; elle insiste notamment sur la préven7on des conflits d’intérêts. Elle est lue lors de la première réunion des organes délibérants et une copie de la charte est délivrée à l’ensemble des élus.

Représenta,on de la commune auprès des autres collec,vités ORGANISMES

Titulaire

Suppléant

ASSOCIATION FONCIERE ET PASTORALE DRAN-ABLON-CRUET (AFP DAC)

Bruno DUMEIGNIL

Jacques HUET

SYNDICAT INTERCOMMUNAL ALEX-BALME-DE-THUY-DINGY-ST-CLAIR (SIABD)

David BOSSON Bertrand CADOUX Laurence AUDETTE

Jacques HUET Lionel FELIX-FAVRE Bruno DUMEIGNIL

SYNDICAT INTERCOMMUNAL D’ELECTRICITE DE LA VALLEE DE THONES (SIEVT)

David BOSSON

Laurence AUDETTE

David BOSSON Bertrand CADOUX Laurence AUDETTE Bruno DUMEIGNIL

Hélène CHARVET QUEMIN Jacques HUET

Laurence AUDETTE

Jacques HUET

SYNDICAT D’EAU FIER ET LAC COMMISSION INTERCOMMUNALE DE SURVEILLANCE DU PLATEAU DES GLIERES ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER 74 SYNDICAT MIXTE D’EAU ET D’ASSAINISSEMENT – SMDEA ASSOCIATION DES COMMUNES FORESTIERES

Freddy VALLET

David BOSSON Bruno DUMEIGNIL

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE – CDG74

Laurence AUDETTE

CORRESPONDANT DEFENSE

Laurence AUDETTE

Conseillers extra-municipaux En applica7on de l’ar7cle L. 2143-2 du Code Général des Collec7vités Territoriales qui prévoit la cons7tu7on de commissions extra-municipales ( instances consulta7ves et de concerta7on perme4ant d’associer élus municipaux, représentants d’associa7ons ou personnalités ayant des compétences par7culières dans les domaines traités par ces commissions): Jean-François BRUGEL et Olivier DAUGERON ont été nommés membres extra-municipaux par le Conseil Municipal, à l’unanimité. Ils ont un rôle consulta7f et peuvent apporter leur aide et leurs idées sur des projets spécifiques dans les commissions dont ils sont membres (bâ7ments, travaux, aménagement…). 3


ELECTIONS REGIONALES

Le saviez-vous? La commune a enregistré 62.11% de par7-

Résultats 1er tour du 6 décembre 2015 Inscrits 1069

Votants Exprimés Absten,ons 555 (51,92%) 531 (95,68%) 514 (48,08%)

Laurent WAUQUIEZ Liste Union de la droite 176 voix (33,15%) Jean-Jack QUEYRANNE Liste d’Union de la gauche 115 voix (21,66%) Jean-Charles KOHLHAAS Liste EELV et gauche 108 voix (20,34%) Christophe BOUDOT Liste du Front Na,onal 103 voix (19,40%) Gerbert RAMBAUD Liste Debout la France 11 voix (2,07%) Cécile CUKIERMAN Liste du Par, Communiste 7 voix (1,32%) Alain FEDELE Liste Divers 6 voix (1,13%) Chantal GOMES Liste d’extrême gauche 5 voix (0,94%) Eric LAFOND Liste divers droite - 0 voix

cipa7on au second tour des élec7ons, une mobilisa7on supérieure à la moyenne régionale et enregistre 10.2 points de plus qu’au premier tour.

Résultats 2nd tour du 13 décembre 2015 Inscrits 1069

Votants Exprimés Absten,ons 664 (62,11%) 645 (97,14%) 405 (37,89%)

Christophe BOUDOT Liste du Front Na,onal 123 voix (19,07%) Laurent WAUQUIEZ Liste Union de la droite 269 voix (41,71%) Jean-Jack QUEYRANNE Liste d’Union de la gauche 253 voix (39,22%)

Et au-delà des élec ons... Belle ambiance ces deux journées de scru7n où les électeurs ont pu en profiter pour regarder l'exposi7on sur le travail des femmes et des enfants durant la première guerre mondiale. Des papillotes offertes aux votants ont complété une journée qui comme un électeur l'a très bien dit, "permet de se retrouver et d'échanger juste avant les fêtes". En parallèle, quelques 172 personnes se sont inscrites pour recevoir à l'avenir des informa7ons travaux /sécurité /le4re d'informa7on par mail ou sms. Remerciements aux élus et agents bénévoles qui étaient présents lors de ces week-ends.

ELECTIONS DU CMJ Résultats des élec ons du CMJ 2015 C'est avec impa7ence et concentra7on que les élèves de CE2, CM1 et CM2 se sont rendus le 18 décembre en mairie afin d'élire les 10 nouveaux conseillers du CMJ (5 élus se représentant). Pour ce4e élec7on, 17 candidats s'étaient présentés et avaient fait campagne auprès de leurs camarades à l'école. Les enseignants et élus municipaux avaient construit une démarche éduca7ve pour faire comprendre le rôle des élus aux enfants. Un mois plus tard, le 16 janvier 2016, le CMJ a élu le maire et 4 adjoints : Maire : SIMON Julie4e (6ème), Adjoint aux sports : BLANC Romain (CM2), Adjoint au social : DURAND Clara (CM1), Adjoint à l’environnement : CADOUX Alex (5ème), Adjoint rela,ons écoles : DEXPERT Malo (CM1), Les conseillers : BONNET--DUTOUR Eva (CM1), DEXPERT Jolan (5ème), GUILLOU Maëlle (CM1), LESSKO GUSTIN Chanel (CM1), MARY Sacha (CE2), MATTEI-LEMEUNIER Jus7ne (CM2), MENARD Lohann (CM2), MORAND Robin (CM1), PERKINS Margaux (CM1), SYLVESTRE LAVARINAZ Charly (CM2),

4


VIE COMMUNALE - Mémoire et hommages HOMMAGE AUX VICTIMES DES ATTENTATS DE PARIS La minute de silence na7onale a également été suivie dans la cour de Le 20 novembre 2015, la commune l’école élémentaire à midi le 16 novembre en présence des enfants, leurs organisait une cérémonie d'hommage enseignants, les élus et agents de la mairie aux 130 vic7mes des a4entats du 13 novembre et à leur famille, suite aux événements drama7ques de Paris. Fleurs et bougies ont été déposées devant la Mairie, les enfants ont chanté « Imagine » de John Lennon devant une assemblée nombreuse et recueillie, la paroisse chantait pour la paix. Mme le maire, quant à elle a rappelé dans son discours :

« Les Couleurs du drapeau français ont été affichées dans toutes les capitales du monde : Le Bleu pour Paris capitale de la France, le Blanc associé à la monarchie française, le Rouge pour la couleur du sang versé pour libérer le peuple. Tant que ces couleurs, symbole de la république, resteront affichées sur nos façades alors les citoyens de tous bords sauront que l'espoir continue , que la laïcité, la liberté d'expression et la démocratie persisteront ». La mairie s’est parée des couleurs Bleu Blanc Rouge pendant une semaine

Liberté, Egalité, Fraternité "Nous sommes Paris, Nous sommes la République, Nous sommes la France »

CEREMONIE DU 11 NOVEMBRE 2015 Après un recueillement, le dépôt d'une gerbe en présence des Anciens comba4ants et du Souvenir Français, au carré militaire puis une cérémonie pour la paix à l'église, nous nous sommes retrouvés devant le monument aux Morts, où les enfants ont déposé une rose blanche en citant le nom de nos 34 morts pour la France, suivi d'un chant et d'un discours rappelant le thème de l'exposi7on présentée par la commission Patrimoine "le travail des femmes et des enfants pendant la 1ère Guerre Mondiale". A noter qu’une minute de silence en hommage à Roger Pallud, ancien Maire de Dingy-Saint-Clair a également eu lieu.

Hommage au Carré Militaire

Cérémonie devant le Monument aux Morts

Nos doyens Mimi Pauliac et François Gallay

Le 27°BCA, les représentants des casernes de pompiers de Thônes et du Département étaient présents, ainsi qu’une popula7on venue nombreuse pour ce4e commémora7on dont deux doyens du village.

5

Discours lu par Julie:e Simon, membre du Conseil Municipal Jeunes : « Lorsque l’on parle de 1ère guerre mondiale, les 1ers mots qui nous viennent à l’esprit sont « poilus » « morts », « tranchées »… Mais on oublie généralement de penser à l’ac$on des femmes à l’arrière, qui ont remplacé pendant 4 ans les hommes dans les campagnes et les industries. Dès août 1914, 3.700.000 hommes sont mobilisés dont un grand nombre de paysans. A la veille des moissons, il est urgent d'encourager les femmes à terminer les récoltes, essen elles pour l'approvisionnement du pays et des troupes engagées dans le conflit. Le président du conseil René Viviani (1914-1915) lance alors un appel aux femmes françaises le 7 août 1914. Plus de trois millions d'ouvrières agricoles et d'épouses d'exploitants aidées des jeunes enfants et des hommes âgés s'aEellent au travail des champs et prennent en charge les exploita ons non pas pour une moisson mais pour les quatre années qui vont suivre. Beaucoup de femmes s’engagent en tant qu’infirmières dans les hôpitaux de guerre et les maisons de convalescence qui accueillent chaque jour des milliers de soldats blessés».


VIE COMMUNALE - Mémoire et hommages NOUVELLE EXPOSITION EN MAIRIE Le travail des femmes et des enfants en 1914-1918 Ce4e année, nous avons choisi de vous présenter une exposi7on sur le thème "le travail des femmes et des enfants en 1914 - 1918", à travers de nombreuses photos et affiches, ainsi que trois témoignages de femmes ayant vécu pendant la Grande Guerre à Dingy.

Le saviez-vous? Les Allobroges, chant de la Savoie, valorise la Liberté Au printemps de 1856, la Savoie s'apprête à fêter le Statut Cons7tu7onnel, accordé en 1848 par le Roi Charles-Albert. La monarchie absolue était devenue monarchie cons7tu7onnelle. On demande à Joseph Dessaix d'écrire des paroles sur la musique, alors très en vogue, de Conterno : " Vous qui avez la langue des Dieux, écrivez notre chant na7onal". Les mots qu'il choisit sont un hymne à la liberté et à l'ami,é entre les Peuples, un hymne interna,onaliste donc, et non un hymne na7onaliste. Explica$on du contexte historique de l'hymne L'année 1848 a été le "printemps des peuples" dans toute l'Europe. Partout les révolu7ons de 1848 ont été écrasées dans le sang d'une féroce répression par les régimes autoritaires, sauf en Suisse et en Savoie, deux États qui seuls surent prendre le virage démocra,que que l'évolu,on des sociétés imposait. En Savoie, le roi Charles-Albert octroie le Statut, charte d'une monarchie cons7tu7onnelle : c'est la Cons7tu7on évoquée au premier couplet, elle était fêtée chaque année en Savoie au mois de mai. Le roi Victor-Emmanuel II, qui lui succède en 1849, mène avec l'aide de Cavour une poli7que libérale et volon7ers an7cléricale. En France, la 2e République ne résiste pas aux ambi7ons de Louis-Napoléon Bonaparte, Président de la République, qui par un coup d'état se proclame Empereur sous le nom de Napoléon III. C'est l'Empire autoritaire et de nombreux libéraux doivent qui4er la France : Victor Hugo trouve asile en Belgique puis à Guernesey, plusieurs autres en Savoie, le plus connu d'entre eux étant l'écrivain Eugène SUE, réfugié à Annecy-le-Vieux. Joseph DESSAIX, admirateur de la France, est profondément choqué par ces événements : dans ses couplets il présente la Liberté personnifiée comme proscrite, contrainte à demander l'asile aux Savoisiens, et impa7ente de revenir en France. Les allusions à d'autres pays européens, dans les couplets suivants, s'expliquent par ce4e constata7on. Joseph DESSAIX appelle les peuples d'Europe à se libérer de leurs dictatures ; à défaut, la liberté serait menacée en Savoie même. La Pologne, la Hongrie et la Lombardie sont encouragées à reprendre le combat. Ces trois pays faisaient alors par7e de l'empire austro-hongrois, pilier du conserva7sme en Europe. Le chef Conterno décide de faire chanter ses soldats musiciens à chacun de leurs concerts. L'impact des paroles de DESSAIX redoublant celui de la musique de CONTERNO, le succès de La Liberté ne fait que se confirmer. Le chant est entendu un peu partout, il est bientôt rebap7sé par Dessaix La Savoisienne puis par les Savoisiens eux-mêmes, qui re7ennent surtout le refrain, Les Allobroges. Source : h4p://www.gite-savoisien.com/allobroges/allobroges.htm

Je te salue, ô terre hospitalière, Où le malheur trouva protec on ; D'un peuple libre arborant la bannière, Je viens fêter la Cons tu on. Proscrite, hélas ! j'ai dû quiEer la France, Pour m'abriter sous un climat plus doux; Mais au foyer j'ai laissé l'espérance, En aEendant, en aEendant, je m'arrête chez vous. Allobroges vaillants ! Dans vos vertes campagnes, Accordez-moi toujours asile et sûreté, Car j'aime à respirer l'air pur de vos montagnes, Je suis la Liberté ! La Liberté ! Au cri d'appel des peuples en alarme, J'ai répondu par un cri de réveil ; Sourds à ma voix, ces esclaves sans armes Restèrent tous dans un profond sommeil. Relève-toi, ma Pologne héroïque ! Car pour t'aider je m'avance à grands pas ; Secoue enfin ton sommeil léthargique, Et je le veux, et je le veux, tu ne périras pas ! Allobroges vaillants ! Dans vos vertes campagnes, Accordez-moi toujours asile et sûreté, Car j'aime à respirer l'air pur de vos montagnes, Je suis la Liberté ! La Liberté ! Un mot d'espoir à la belle Italie : Courage à vous, Lombards, je reviendrai ! Un mot d'amour au peuple de Hongrie ! Forte avec tous, et je triompherai. En aEendant le jour de délivrance, Priant les Dieux d'apaiser leur courroux, Pour faire luire un rayon d'espérance Bons Savoisiens, Bons Savoisiens, Je m'arrête chez vous ! Allobroges vaillants ! Dans vos vertes campagnes, Accordez-moi toujours asile et sûreté, Car j'aime à respirer l'air pur de vos montagnes, Je suis la Liberté ! La Liberté !

6


VIE COMMUNALE - Mémoire et hommages HOMMAGE A ROGER PALLUD Roger Pallud, ancien maire de la commune entre 1989 et 1995, nous a qui4és au mois d’octobre, la sépulture s’est déroulée le 21 octobre dernier. Roger, âgé de 88 ans, vivait seul depuis le décès de son épouse « Néne4e » survenu un an auparavant. Il vivait depuis 10 mois à la maison de retraite du Parmelan, à Annecy. Dans sa vie ac7ve, il était chef de service à la ville d’Annecy. Lorsqu’il a pris sa retraite, il s’est occupé de la commune de Dingy- Saint-Clair. A l’époque, la commune comptait environ 650 habitants et le conseil municipal 12 membres. Bien que n’ayant fait qu’un seul mandat, Roger a réalisé de nombreux projets : Il est à l’origine du carré militaire dans le cime7ère, du stade de foot qui sert aussi bien à l’équipe de Dingy qu’aux élèves de l’école, de l’installa7on de l’école maternelle, qui sert maintenant à la garderie « Tikouli ». Il y eut aussi la construc7on de l’école primaire, qui est devenue maintenant l’école maternelle ; une des grandes réalisa7ons a été la construc7on du réservoir de 500 m3 des Cur7ls, principal réservoir du réseau d’eau potable. Roger a également contribué à la créa7on du SIABD « Dingy-Alex-La Balme » La déche4erie a également été créée par Roger, alors qu’auparavant, les déchets ménagers étaient jetés dans un creux, à l’emplacement de l’actuelle déche4erie. Cela nous a permis de passer d’un dépôt sauvage a un système organisé et reconnu sanitairement. Comme on peut le constater, Roger Pallud a laissé son empreinte dans notre village et a contribué au bien être de la popula7on. Le Conseil municipal lui a rendu hommage lors du conseil municipal du 20 novembre.

VIE COMMUNALE - Etat Civil 2015 NAISSANCES 2015 Bienvenue aux 9 bébés et félicita ons aux heureux parents! PEYRET Louka né le 9 mars 2015 BRUNET Emile né le 17 mars 2015

SUREAU Lucie née le 20 juin 2015 SERVANTON Léa née le 27 juin 2015

FERNOUX Lise née le 10 octobre 2015 DIDRY Marylou née le 21 novembre 2015

KOLTES Thaïs née le 25 avril 2015

LALLI Vincent né le 28 septembre 2015

PACLET Leyna née le 22 décembre 2015

MARIAGES 2015 Tous nos vœux de bonheur aux jeunes mariés de 2015…

Benoît VALENTIN et Marion STUCHELI se sont dit oui le 26 septembre 2015

Fabien BOURHIS et Jennifer VITTOZ se sont unis le 28 novembre 2015

DECES 2015 Ils nous ont quiEés Toutes nos pensées vont aux familles et amis des personnes ci-dessous. Mme Denise LAFRASSE veuve JOUVENOD le 23 janvier 2015 M. Maurice CLAVEL le 14 février 2015 M. René SCHNEIDER le 16 avril 2015 7

M. Chris7an CHABERT le 25 septembre 2015 M. Roger PALLUD le 18 octobre 2015 M. Paul CLAUSSE le 04 novembre 2015 Mme Julie4e CHARVET-QUEMIN le 1er décembre 2015


SOCIAL - Les ac,ons de votre Centre Communal d’Ac,on Sociale VOTRE NOUVELLE EQUIPE DU C.C.A.S.

CONFERENCE La préven on des chutes

A l’issue des élec7ons municipales de septembre, le CCAS a été renouvelé avec 14 membres, toujours sous la présidence de Menée par un kinésithérapeute du Laurence AUDETTE et de Catherine Margueret, vice-présidente. centre hospitalier d'Annecy, la conférence a réuni 35 personnes. Une mise en pra7que a suivi la théorie. Assis, debout, sur la pointe des pieds, sur une jambe, sans les mains : ces exercices ont permis à chacun d'évaluer son équilibre. Certains se sont inscrits ensuite à un cycle d'ateliers organisé sur Thônes par le secteur kinésithérapie de l'hôpital d'Annecy.

Il est donc désormais composé comme suit : Présidente : Laurence AUDETTE 7 membres élus : Catherine Margueret, Christelle Quetant, Bénédicte Chipier, Hélène Charvet-Quemin, Hubert Jouvenod, Isabelle Simon, Alexane Brunet. 7 membres extra-communaux : Muriel Mar7nod, Jean-François Brugel, Véronique Bignardi, Paulin Cedoz, Catherine Schoubrenner, Ode4e Degrange et Thérèse Quay-Thevenon.

Date à retenir :

Fonc,onnement : Plusieurs groupes de travail ont été formés (cinéma, logements, jeunes, personnes âgées…).

Le Repas des Aînés

Le repas des aînés qui a lieu tradi7onnellement en fin d’année a été reporté au printemps 2016, suite à la Les visites auprès des personnes âgées vont se poursuivre avec le ques,onnaire réalisé au printemps 2015. fermeture de la salle des fêtes pour travaux.

NOUS VOUS ATTENDONS NOMBREUX

LE CCAS, C’EST AUSSI UNE EQUIPE DE JEUNES !

LE DIMANCHE 3 AVRIL 2016

De jeunes bénévoles par7ciperont à la mise en place des ac7ons à venir et à construire par et pour les jeunes, aux cotés d’Alexane Brunet (membre élue du CCAS) et de Paulin Cedoz (membre nommé du CCAS). Vous aussi, vous souhaitez par7ciper : Contactez nous!

ET VOUS SOUHAITONS UNE BONNE ANNEE A TOUS L’équipe CCAS

A:en,on aux appels téléphoniques frauduleux ! Votre CCAS vous alerte sur une pra7que malveillante en vigueur actuellement dans la région : les appels téléphoniques frauduleux. Un appel téléphonique prétextant une consomma7on excessive (électricité, eau, gaz, téléphone…) ou une prétendue livraison vous invite à contacter un numéro de téléphone pour obtenir de plus amples informa7ons ? Soyez vigilant ! Cet appel peut être malveillant. Les numéros spéciaux commençant par 0 81, 0 82 ou 0 89 sont des numéros à tarifica,on "surtaxée" (voir le site d'informa7on de l'ARCEP, autorité de régula7on des télécoms sur www.telecom-infoconso.fr). En cas de doute, nous vous recommandons d'u,liser les coordonnées téléphoniques ou électroniques indiquées sur la facture de votre opérateur pour le contacter.

8


JEUNESSE - EDUCATION LA VIE DU CMJ Par cipa on à la fête villageoise et don des enfants. C’est habillés en « Bonhommes Michelin » que nos enfants se sont affrontés tout l’après midi. Les combats de sumos étaient plutôt sympathiques et hilarants. Ce4e ac7vité, organisée par le Conseil Municipal des Jeunes a permis de faire un don de 100€ à l’Associa7on MAYANN AUTISME ET VIE. Merci à toute l’équipe

Au forum des collec vités le Samedi 7 Novembre au ma7n, les élus du conseil municipal jeunes (CMJ) ont par7cipé à une rencontre de l'ensemble des conseils de jeunes de Haute Savoie, lors du forum des Collec7vités Territoriales. Ce fut l'occasion pour eux de rencontrer les élus actuels et anciens élus du département. Les jeunes ont bénéficié d'une visite commentée de l'exposi7on sur les ins7tu7ons municipales, na7onales et européennes et ont par7cipé à un quizz sur ces ins7tu7ons. Une ma7née bienvenue pour nos jeunes, pour les parents et les élus de Dingy qui les accompagnaient. Merci et bravo pour ce:e implica,on des jeunes nécessaire au bon fonc7onnement de notre démocra7e.

ACCUEIL DE LOISIRS TIKOULI Des visites locales le mercredi ! Depuis la rentrée, les enfants inscrits au centre de loisir le mercredi de 12h45 à 18h ont par7cipé à de nombreuses sor7es et ateliers organisés par les animateurs du centre de loisirs ! Sur le thème « la nature, notre milieu de vie », ils ont découvert en septembre dernier, le fonc7onnement de l’ancienne Scierie des Etouvières à Thônes et ont confec7onnés des nichoirs et mangeoires pour les oiseaux ! Notre souhait étant de développer les ac,ons locales, lls se sont également promené dans les bois avec Pierre Abel, le garde fores7er de Dingy, ont visité la ferme de Mr et Mme Contat à Nanoir et ont par7cipé à l’élabora7on des confitures chez M. Meynet de « Terroir & confitures » route de la Blonnière… un programme bien rempli et riche en rencontres ! Merci à tous.

PERISCOLAIRE Zoom sur les TAP Le projet éduca7f Territorial, qui fixe les objec7fs communs entre l’école, l’accueil périscolaire, les associa7ons ont permis de me4re en place de nouvelles ac7vités auprès de nos enfants après l’école dans le cadre des Temps d’ac7vités périscolaires (TAP). Ainsi, Fréderic Isselin, animateur nature, intervient chaque lundi pour faire découvrir aux enfants différents thèmes en lien avec notre environnement (les essences des arbres, les animaux de nos forêts et montagnes..).

L’ac,vité Yoga a également repris avec Annick Vi4oz, qui pra7que ce4e discipline depuis de nombreuses années et qui suit une forma7on qualifiante depuis septembre. L’atelier culinaire, animé par Bénédicte Thery, a lui aussi rencontré un vif succès. Il sera reconduit jusqu’à la fin de l’année scolaire. Sans oublier les ac,vités jeux libres, mul,sports et créa,ves que les enfants adorent !

PETITE ENFANCE Diagnos c en cours

9

Un diagnos7c sur les besoins et manques pour la pe7te enfance a été entrepris par la Communauté de Communes des Vallées de Thônes (CCVT) est en cours de réalisa7on. Le ques7onnaire à des7na7on des parents, des assistantes maternelles et des collec7vités d’accueil est à l’étude après retours. L’analyse des réponses pourra amener, entre autres, une réflexion sur la mise en place de structures d’accueil dans les communes de la Vallée de Thônes. A suivre...


JEUNESSE - EDUCATION AVEC LES ECOLES Voyage en Angleterre pour les élèves de CM1-CM2 Mme le Maire a fait un pe7t mot de départ auprès des enfants et des parents des trois écoles haut-savoyardes qui faisaient le voyage ensemble : elle a pu constater leur joie de par7r à la découverte de ces enfants d'une autre culture ainsi que de par7ciper à un événement interna7onal. Les parents étaient là eux aussi et auront par7cipé à la bonne ambiance générale, sachant accompagner leurs jeunes vers ce4e étape importante de la découverte. La mairie cofinançait ce voyage avec l'USEP, les écoles, le Département et l'APED. Né d’un partenariat na7onal entre l’USEP et la Fédéra7on Française de Rugby, le programme Scolarugby a permis aux élèves de CM1-CM2 de Dingy-Saint-Clair de découvrir le rugby, de par7r sur les traces de William Webb Ellis et de se rencontrer pour partager les valeurs de ce sport, né selon la légende, en 1823 en Angleterre. Au programme : rencontre de rugby avec les deux autres écoles du département qui par7cipent également au projet, rencontre de Monsieur le Maire de Cheltenham lors de laquelle deux conseillers municipaux jeunes ont représenté la commune auprès du premier magistrat de la ville, en lui reme4ant un panier garnir offert par la mairie de DingySaint-Clair, partage d’une journée de classe avec des pe7ts camarades anglais de la Bishop’s Cleeve Primary Academy, partage du moment de la pause méridienne et de leurs jeux dans la cour de récréa7on, tournoi de Flag Rugby co-organisé par le Cheltenham Sports School Network (équipe mixte franco-anglaise). Les élèves ont également eu la chance de fouler la pelouse de la Rugby School, à l’endroit même où 192 ans plus tôt, William Webb Ellis prit le ballon dans ces bras au mépris des règles du football, inventant ainsi un nouveau sport. Ils ont été accueillis au Welford Road Stadium de Leicester puis se sont rendus au stade de Leicester City pour assister à la rencontre Canada – Roumanie, comptant pour la poule D de la coupe du monde de rugby. Ils ont ainsi pu goûter aux plaisirs du spectacle spor7f à l’échelle interna7onale « en vrai ». Le séjour s’est conclu par une découverte de Hyde Park, des bords de la Tamise et un tour des principaux monuments de Londres. Les élèves ont pu vivre une véritable expérience de coopéra7on, de découverte de l’autre et d’accepta7on de ses différences. Enfants et enseignants ont été profondément touchés par la chaleur de l’accueil de leurs correspondants anglais. Ce voyage, dans un pays étranger, enrichi par le contexte de la coupe du monde de Rugby, restera un événement marquant du parcours scolaire des élèves de l’école de Dingy-Saint-Clair.

Annecy court Le maire par7cipait avec l'école Maurice Anjot à Annecy court le 16 septembre dernier afin de collecter à chaque tour de piste réalisé sur le stade des bouchons, ceux-ci perme4ant de faire contribuer des entreprises pour le handicap selon le nombre obtenu. Merci aux enseignants qui ont choisi de faire par7ciper l'école et Bravo aux enfants et accompagnateurs venus par7ciper et se dépasser pour la solidarité . Nous confirmons que de nombreux enfants courent désormais plus vite que les adultes!...

BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE Les CE2-CM1 à la rencontre d’Emmanuelle Cosso Mérad, écrivain A l’ini7a7ve de Marie Chataignon de la bibliothèque de notre village, les élèves de l’écoles Maurice Anjot ont rencontré une célèbre écrivain parisienne, Emmanuelle Cosso Mérad, le 7 décembre dernier. Les enfants lui ont lu un texte, chanté une chanson et posé des ques7ons sur sa vie, sa vie d’écrivain, ses passions, ses projets et bien entendu sur son livre « La vie d’Elizabeth ». Emmanuelle Cosso Mérad a rédigé son premier livre à 27 ans. Elle écrit aussi pour des chanteurs comme Florent Pagny ou Johnny Halliday. Elle a également par7cipé à l’écriture du film « Monsieur papa » et va peut-être écrire le Tome 2 de la le4re d’Elizabeth. Quand les enfants lui ont demandé si elle aimait bien son livre, elle a répondu : Bien sûr, je l’adore !!

10


COMMUNICATION UNE MEILLEUR COMMUNICATION A DINGY-SAINT-CLAIR C’était une demande récurrente Pour répondre à une demande récurrente, notamment pour les habitants n’ayant plus ou pas d’enfants à l’école, de nouveaux moyens de communica7on ont été mis en place ou le seront prochainement : •Panneaux d’informa,ons lumineux au centre et à l’entrée de village. Ceux-ci relayeront l’informa7on de la mairie mais aussi des associa7ons et acteurs locaux, •Un nouveau site internet dès février : des rubriques plus dynamiques et régulières, •Une le:re d’informa,on par mail : travaux, actualités… la volonté est de limiter le nombre d’envois aux informa7ons principales. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Si vous n’avez pas encore donné vos coordonnées, vous pourrez via le nouveau site internet, •Alerte sécurité SMS : coupures d’eau, alertes météo, autres alertes préfecture ou gendarmerie sera mise en place courant d’année 2016. Les coordonnées sont recueillies en mairie. Pour annoncer un évènement via le site internet ou les panneaux lumineux adressez vous au 04.50.02.19.03 ou administra,on@dingystclair.fr au minimum 15 jours avant la date souhaitée.

SANTÉ DU NOUVEAU AU CABINET PARAMEDICAL Dorénavant, quatre pra ciens Depuis le mois d’octobre, Corinne Agnellet-Sivignon, orthophoniste, a rejoint les pra7ciens du cabinet paramédical de Dingy-Saint-Clair. Elle exercera désormais son ac7vité au cabinet ainsi qu’en soins à domicile sur la commune et les environs.

Orthophoniste : Corinne Agnellet-Sivignon Mardi - Mercredi - Vendredi Tél. 06 82 29 37 17

Kinésithérapeute –ostéopathe Gwénaël Foubert Lundi - Jeudi = soins au cabinet Mardi ma7n - Vendredi ma7n =soins à domicile Tél. 06 71 31 71 43

Réflexologue plantaire : Fabrice Anthoine Jeudi - Vendredi de 9h à 19h Samedi de 9h à 15h Tél. 06 84 17 68 31

Pédicure - podologue : Gauthier Cressend Sur rendez-vous Tél. 06 33 63 19 75

ENTREPRENEURS - Des Dingiens s’inves,ssent ! Un Dingien vous invite... À découvrir sur Annecy pour le plaisir de vos papilles : deux jolis restaurants tenus par un Dingiens. Philippe aime faire découvrir des saveurs nouvelles ou revisiter les tradi7ons. Nous avons testé en famille et apprécié l'apéri7f offert aux Dingiens et le service qui s'a4ache à ce que chacun ressorte heureux de ces lieux chaleureux. Crozets revisités

11

Si vous aussi travaillez ou habitez Dingy et souhaitez faire connaître votre entreprise, rendezvous sur notre site internet www.dingystclair.fr dans la rubrique entreprendre et répondez à l’enquête en ligne!


VIE ASSOCIATIVE ET CULTURELLE FOOTBALL CLUB DE DINGY La mairie a travaillé avec la CCVT pour faire augmenter fortement les subven7ons du club, en prenant en compte ses ac7ons. De même, nous étudions la mise aux normes du terrain avec les acteurs concernés. De plus en plus de licenciés ont integré le FCD. De débutant à u15, les équipes sont sur le haut du tableau : 22 victoires des u9 sur 25, les u11 et u13, entraînés par Ludo et Julien, gagnent aussi tous les samedis et les u15 qui jouent la montée, sans oublier les seniors qui enflamment le village tous les dimanches et sont premiers de leur championnat. Ce4e ambiance par7culière amène de nouveaux licenciés des villages voisins depuis plusieurs années. L’objec7f est de con7nuer à faire évoluer le club pour accueillir tous ces joueurs et partager ce4e passion. Un club très solidaire, soutenu et soutenant! Pour la neuvième édi7on "Glisse en Cœur" aura lieu au Grand-Bornand les 18,19 et 20 Mars 2016 au profit de la Compagnie «Après la pluie». Ce4e associa7on permet aux enfants de devenir, malgré la maladie, des humains heureux d'être ce qu'ils sont.Le Football Club de Dingy organise tous les ans un tournoi au profit de ses associa7ons le bénéfice est reversé en totalité, soit 4000 Euros en 2015. Ce:e année encore, mobilisons nous par vos dons en vous rendant sur le site www.glisseencoeur.com et comme nous, soutenez Le montant total récolté depuis 8 ans au profit de diverses associations l'équipe de Dingy.

LE MARCHE DE NOEL DE L’APED

Malgré la fermeture de la salle des fêtes, la mairie a tout mis en œuvre pour perme4re a ce4e manifesta7on d’avoir lieu. Comme à l’habitude l’APED et le FOYER du PARMELAN avaient uni leurs efforts ce samedi 12 décembre 2015. Un beau travail des bénévoles des associa,ons pour réunir tout le village (ou presque!) pour un moment convivial et de partage. Dès 14 heures, les étals de gourmandises et colifichets de fête en tous genres alléchaient les papilles et accrochaient les yeux.

Chacun a pu y faire ses premiers achats pour les fêtes de ce4e fin d’année.Puis les chorales enfants et adultes du Foyer du Parmelan ont, ensemble, chanté Noël avant d’accueillir le Père Noël en personne juché sur son traineau 7ré par un cheval. Entretemps, on pouvait se faire « 7rer le portrait » dans le studio photo de Clémen7ne. En face, la Mère Noël racontait des contes aux enfants qui l’écoutaient bouche bée. La nuit tombait et la magie de Noël se révélait avec toutes ces lumières qui s’allumaient sur la place : les lumières de la Grene4e, plus loin sur la place celles du sapin et du clocher de l’Eglise puis les pe7tes lampes tremblotantes des frontales dans les 7pis aux murs transparents où les enfants écoutaient les histoires racontées par les mamans, les papas, les mamies… Le son des cors des Alpes a clôturé ce4e belle journée.

RANDONNEURS DE LA CHA Zoom sur la commission sen ers…qui œuvre pour la commune avec les élus de Dingy-Saint-Clair en entretenant les sen7ers, détectant les points d'améliora7ons et de suivi, réalisant les travaux nécessaires. Ils par7cipent aux proposi7ons des tracés avec le garde fores7er Pierre ABEL et les élus de Dingy. Une cartographie a été entreprise avec la CCVT sur des sen,ers nouveaux (les balcons de Dingy - cf. site internet www.dingystclair.fr) ou à maintenir pour le plan Départemental de randonnées (plainte du Fier) Encore bravo et merci pour ce:e implica,on pour notre commune. L'équipe est composée de : Michel BONIVARD, Pierre CARTON, André CHARVET-QUEMIN, Michel COSTA, Jean Claude DAL GOBBO (Alex), Joëlle DEMAISON, Louis QUAY-THEVENON, Georges QUETANT, Bernard ROUFFIAC (Président), Bernard ZANAROLI et Chris7an ZURECKI.

DON DU SANG Tous les quatre mois, la popula7on dingienne qui le peut et qui le souhaite, est invitée à faire un don de sang. Le nombre de donneurs varie autour de 40 personnes à chaque fois. Le don a lieu à la salle des Sociétés de 16 h à 19 h dans des condi7ons parfaitement contrôlées par le Centre de Transfusion Sanguine de Haute Savoie. Une fois le don du sang réalisé, les membres du comité local des Donneurs de Sang invitent leurs visiteurs et donneurs à une colla7on dans un moment de convivialité. Mme le Maire s’est rendue sur les lieux pour féliciter ces acteurs citoyens. Merci à eux.

Le saviez-vous?

FOYER DU PARMELAN « Le Père Noël est une ordure » La troupe théâtrale du Foyer du Parmelan à une fois de plus fait rire pe7ts et grands dans sa reprise de la pièce du Splendid au mois de novembre dernier. Que du bonheur en a4endant le vrai père noël … Félicita7ons pour ce4e capacité à réunir

DINGY SOLIDARITE ACCUEIL Une toute nouvelle associa on Après plusieurs réunions à l’ini7a7ve de par7culiers, regroupant une quarantaine de personnes bénévoles, il a été décidé de cons7tuer une associa7on, ceci afin de faciliter et de sécuriser les ac7ons prises pour accueillir les personnes en grande précarité. Nous relayons ce:e informa,on par rapport à la recherche de logements - qu’ils soient permanents, temporaires ou d’étape, pour quelques jours ou quelques semaines… vous pouvez contacter l’associa,on par le biais de Chantal Brugel : cbrugel@yahoo.fr

La France compte quelque 1,3 million d'associa7ons regroupant 12,5 millions de bénévoles. En 2014, 65350 associa7ons employaient un peu plus de 1,8 million de salariés. Source l'Express décembre 2015. A Dingy , la mairie main7ent la gratuité d'accès aux salles pour les associa7ons locales et prend en charge l'entre7en et le chauffage des locaux pour les différentes ac7vités dans les salles communales .

12


FORET - AGRICULTURE - ENVIRONNEMENT ENVIRONNEMENT COP21 - Un Dingien nous raconte… « Panser » le climat

A chacun d’imaginer comment, par sa citoyenneté, il est possible d’imaginer autrement son quo,dien, sa façon de se nourA l’occasion de la COP21, j’ai eu le privilège de vivre une rir, se déplacer, se chauffer, recycler... expérience professionnelle inoubliable, sur un des plateaux où Toutes nos gou4es d’eau sont précieuses ; Il est urgent de penles invités étaient nombreux à s’exprimer et réfléchir aux possi- ser ensemble comment panser le climat. bilités de limiter l’impact de nos ac7vités humaines sur l’environnement. L’omniprésence dans les médias de la COP 21 fait que l’enjeu est connu du plus grand nombre : limiter le réchauffement ...et engager la commune dans une démarche Cop21 . clima7que et éviter les dégâts irréversibles dès la fin du siècle Plusieurs axes iden7fiés sont étudiés et seront traités dans les prochains mois, avec la mise en place d'un plan de réalisa,on et présent. de suivi sur plusieurs années, en lien avec les organismes évenAu total, ils n’étaient pas moins de 195 Etats représentés, ainsi tuels concernés : que l’Union Européenne. Un message fort a été porté à Paris par ⇒ diagnos7c bâ7ments mairie et plan d'isola7on /op7misa7on les 147 Chefs d’Etats, tous présents malgré les terribles chauffage a4entats qui ont frappé la capitale. C’est historique : jamais les dirigeants mondiaux n’avaient été réunis aussi nombreux, dans ⇒ con7nua7on plan zéro papier : dématérialisa7on un même lieu, sur un seul sujet! Le secrétaire général de l'ONU, ⇒ plan d'améliora7on des façades et plan d'isola7on pour les par7culiers. Ban Ki-moon, a es7mé que « la catastrophe clima7que nous ⇒ Con7nua7on des économies d’énergie liées à l’électricité : gue4e ». Diagnos7c de l’éclairage public réalisé en 2015 et de nouLe réchauffement clima7que est de la responsabilité de tous : velles ac7ons à venir! individuellement et collec7vement, osons voir les réalités en ⇒ Accompagnement des familles dans le défi familles Prioriterre face parce que rester là, dans son confort quo7dien, et s’insurger, ne saurait suffire.

Dingy-Saint-Clair souhaite s'engager...

AGRICULTURE Déclara ons de ruches Le syndicat d’apiculture nous informe que de graves problèmes sanitaires ont été diagnos,qués dans les ruchers de Haute-Savoie ce:e saison 2015 dans divers secteurs. Chaque colonie d’abeilles pouvant être un foyer de maladies contagieuses pour les ruchers environnants, il est indispensable que les services sanitaires apicoles aient connaissance des emplacements des ruches et de leurs propriétaires lorsque les épidémies se déclarent. La règlementa7on prévoit que tout propriétaire de ruches est tenu de faire une déclara7on dès la 1ère ruche chaque année, en précisant leur nombre et leurs emplacements. Le formulaire CERFA concerné, n°13995-02 est à adresser au Groupement de Défense Sanitaire de Haute-Savoie (GDS) - 52 avenue des Iles 74994 Annecy cedex 9. Un récépissé de déclara7on sera délivré en retour aux intéressés. Il est possible de télé-déclarer sur le site internet h4p:// mesdemarches.agriculture.gouv.fr ou via le site du syndicat d’apiculture de la Haute-Savoie : www.syndapi74.fr.

Retour sur le Fes val Pays En Vie Le fes,val de films et d'anima,ons sur l'agriculture paysanne PAYS EN VIE, les 2 et 3 octobre dernier fut un franc succès. Il était organisé par la confédéra7on paysanne en lien avec Cécile Sogan, agricultrice à Dingy-SaintClair. Les films présentés ont soulevé la réflexion sur le vivre autrement, se réapproprier les gestes de la vie, les impacts de nos choix de consommateurs sur le territoire. Des débats intéressants ont suivi ces présenta7ons. Durant ces 2 jours nous avons pu apprécier le marché de producteurs, le repas paysan avec le fameux bourguignon, les feuilletés de reblochon et le pain faits dans le four à pain de la Blonnière ainsi que la cuisine aux plantes sauvages… tout cela dans la joyeuse ambiance de musique populaire du groupe squadra deus. On signe et on en redemande l'année prochaine! La commune a fait le choix d’accueillir ce fes,val et s’est dite prête à réitérer cet évènement favorisant la connaissance de l’agriculture raisonnée et de modes de vie de toujours.

ELAGAGE DES BRANCHES ET SERVITURES DE PLANTATION Rappel de la réglementa on

13

Nous avons répertorié sur le territoire de la commune des secteurs où l’élagage des branches surplombant les voies communales est devenu nécessaire. En effet ces branches, gênent parfois la visibilité, risquent d’accrocher les véhicules et entravent les travaux de déneigement. Ces branches entre7ennent également le gel et la neige sur les voies. Les propriétaires riverains de voies communales et de chemins ruraux sont assujejs à une obliga7on d’élagage de toute branche située à l’aplomb du domaine public. En outre, les arbres et les haies ne doivent pas croître à moins de 2 mètres de la limite des voies communales. Dans le cas où les propriétaires négligeraient ces prescrip,ons, les travaux d’élagage peuvent être effectués d’office par la commune, aux frais des propriétaires (Art L2212-2-2 du code général des collec,vités territoriales).


ECLAIRAGE - RESEAU ELECTRIQUE ECONOMIES D’ENERGIE ECLAIRAGE PUBLIC Diagnos c, rénova on et améliora on du parc Le diagnos7c des installa7ons d’éclairage public de la commune est terminé! Il a été présenté au conseil municipal public du 14 janvier 2016. Il cartographie pour la première fois l’ensemble des installa,ons (points lumineux, armoires électriques, puissances constatées, typologie des luminaires). Il va perme4re de con,nuer notre recherche d’économies d’énergie tout en améliorant la photométrie (qualité d’éclairage selon les emplacements et besoins) et la ges7on sécuritaire du système (mise aux normes des disposi7fs de protec7on sur notre réseau vieillissant et/ou sur certains points lumineux). La mise en place d’un système de coupure électrique par7elle (la nuit) ne sera possible qu’après rénova7on de notre parc, le changement d’éléments techniques étant nécessaire. Ce diagnos7c définit plusieurs niveaux d’urgence afin de perme4re la mise en place des ac7ons sur plusieurs années. Les financements doivent encore faire l’objet d’une priorisa7on par le conseil municipal selon les plans d’urbanismes de la commune : l’étude du centre-bourg élargi prendra en compte ces éléments. Un budget d’inves7ssement régulier sera prévu sur 2016 et les années à venir.

Votre commune a déjà réalisé des économies d’énergie Suite au renouvellement des points lumineux (déploiement des luminaires leds), des économies d’énergie substan7elles ont été réalisées sur 2014 (schéma ci-dessous) : ces économies perdurent bien entendu sur 2015 et les années ultérieures.

La commune a fait le choix en 2015 d’enfouir régulièrement les réseaux secs. Ces améliora,ons sont faites en lien avec les autres travaux prévus de façon à op,miser les couts (ouverture des voiries une seule fois) : Ce:e année l’enfouissement est réalisé sur le hameau du Nanoir en même temps que les travaux d’eau.

14


URBANISME ET AMENAGEMENT VILLAGE PLAN LOCAL D’URBANISME Le plan local d’urbanisme (PLU) est en cours de finalisa on. Suite aux différents avis reçus lors du dernier arrêt du document : avis de la commission départementale de protec7on du paysage et des sites, avis de la commission départementale de la consomma7on des espaces agricoles, avis des différentes chambres consulaires, avis des services de l’Etat, avis du préfet; les documents graphiques et réglementaires ont été modifiés afin d’être validés lors de la prochaine consulta7on. La zone ar7sanale des bords du Fier, principale source de conflit avec les services de la préfecture a été ôtée du document, d’autant que très prochainement, toute nouvelle zone ar7sanale d’intérêt communautaire, sera gérée par la communauté de commune des vallées de Thônes. Des espaces ar7sanaux répar7s sur la commune sont proposés. Les orienta7ons d’aménagement à proximité du chef-lieu ont été reprises et rec7fiées. Elles prennent en compte la réalisa7on de logements loca7fs projetés au dessus de l’immeuble du « Fenouillet » ainsi que l’aménagement d’un parking en amont de la bibliothèque. Le PLU sera arrêté (c’est-à-dire considéré comme finalisé par les élus) courant du printemps 2016, l’enquête publique est prévue à l’automne et le document devrait être opposable dès le début 2017 : tout nouveau permis de construire, à par7r de ce4e date, sera étudié sur la base de ce nouveau PLU.

Date à retenir : Réunion publique PLU

JEUDI 24 MARS 2016 A 20H00 A LA SALLE DES FETES

LOGEMENTS Votre conseil travaille sur la répar77on des types de logements nécessaires au niveau de l’ensemble de la Communauté de Communes et pour Dingy-Saint-Clair. Nous par7cipons ac7vement aux commissions d’urbanisme à la CCVT en étant systéma7quement présents : sont abordés entre autre, le Plan Local de l’Habitat (PLH) et le SCOT qui sera en cours de révision sur 2016. Les besoins sont flagrants à Dingy, suite à nos échanges avec la popula,on sur des structures loca,ves pour nos jeunes, nos jeunes familles et les anciens du village. Nous avons rencontré plusieurs acteurs afin d’affiner ces besoins et les possibilités de réalisa7ons concrètes sur la commune. Des terrains ont été iden7fiés et les propriétaires rencontrés dans une première étape. L’enjeu est de construire un véritable parcours résiden7el qui fait défaut pour nos habitants : perme4re de passer de structures loca7ves à un premier inves7ssement accessible (accession aidée) puis à de l’accession « libre ».Nous sommes accompagnés dans la démarche par l’Etablissement Public Foncier (EPF)

CENTRE BOURG

15 14

Le projet d'aménagement du centre bourg présenté en conseil le 23 juillet 2015 par le CAUE (Centre d’Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement) est en phase de consulta,on. Comme décrit dans notre bulle7n printemps/été 2015, les enjeux iden7fiés sont nombreux pour notre village. La réhabilita7on de certains bâ7ments communaux associée à la créa7on de nouveaux logements auront pour but de redynamiser le centre du village avec le regroupement et l'arrivée de nouveaux usagés. Ce projet prend également en compte les liaisons entre les principaux points d’ac7vité du village (stade de foot, place, école, salle des fêtes, logements existants et futurs du centre bourg), ainsi que le sta7onnement avec un objec7f global de sécurisa7on et de pra7cité.

Afin de mener à bien ce projet, le conseil a décidé de se faire accompagner par des professionnels spécialisés dans l'aménagement. Trois entreprises ont été consultées et leurs proposi7ons sont en cours d'analyse. Des plans et croquis accompagnés de chiffrages nous seront remis, ceux-ci nous perme4ront de retenir la meilleure proposi7on. La mise en œuvre de ces proposi7ons, pour des raisons de lissage de budget, sera échelonnée sur plusieurs années. Néanmoins l'étude porte sur l'ensemble du centre bourg afin de garan7r une homogénéité des aménagements pour assurer un résultat final qualita7f.


URBANISME ET AMENAGEMENT VILLAGE LE SAVIEZ-VOUS Un peu d’histoire : le permis... Le permis de construire est rela,vement jeune et date de 1943. Auparavant, les gens pouvaient construire où ils voulaient, du moment où ils étaient propriétaires. Les principales construc7ons étaient les fermes, à proximité des sources. Par la suite, on s’est vite rendu compte qu’on ne pouvait pas laisser les gens construire n’importe où, on s’est vite confronté aux difficultés d’approvisionnement en eau potable, en électricité en desserte de voirie. 1- L’urbanisme a donc commencé à être gérer par le RNU, Règlement Na,onal de l’Urbanisme. Il gère uniquement que les droits à construire dans les enveloppes urbaines. 2- Il a été ensuite suivi par le POS, plan d’occupa,on des sols. Il est plus évolué, il gère les construc7ons en réglementant les gabarits, les couleurs, les zones construc7bles. Il permet de construire en extension des enveloppes urbaines. A une certaine époque, il sert surtout à donner des droits à construire aux différentes familles habitant la commune.

Il chiffre des objec7fs de modéra7on de la consomma7on de l’espace et de lu4e contre l’étalement urbain. C’est un affichage poli7que de la volonté de la commune. Le PLU comporte un rapport de présenta7on dont un diagnos7c qui fait un « état des lieux » de la commune et défini la façon de résoudre les problèmes. Les projets importants apparaissent dans les orienta7ons d’aménagement. Ce sont des zones sur lesquelles la commune a la possibilité de définir leur construc7bilité. La commune définie la des7na7on de la zone, le nombre de bâ7ments, leurs hauteurs, leurs des7na7ons (sociales, communales, etc,...), ainsi que leurs accès et le nombre de parkings. Une théma7que importante qui apparaît également sur les documents d’urbanisme est le cheminement doux (piéton et vélo).

3- Vient ensuite le PLU ; Plan Local d’Urbanisme. Le PLU, à la différence des autres documents est un véritable projet d’urbanisme. Le PLU comporte notamment un PADD, Projet d’Aménagement et de Développement Durable qui définit les orienta7ons générales des poli7ques d’aménagement, d’équipement, d’urbanisme, de paysage, de protec7on des espaces naturels, agricoles et fores7ers, et de préserva7on ou de remise en bon état des con7nuités écologiques.

AMENAGEMENT « ENTREE DE VILLAGE » Le conseil municipal a iden,fié plusieurs ac,ons qui ont démarré ou seront mises en œuvre sur 2016 : finaliser l’aménagement du parking, travaux sur la place4e devant le cime7ère/entrée du stade, construc7on et installa7on de nouvelles toile4es publiques, mise en place de signalé7que nécessaire (panneau de communica7on ). Votre conseil se posi7onnera au fil de l’année sur les avant-projets et réalisa7ons concrètes sur le terrain.

Le parking à l’entrée du village Servant lors des matchs de foot (avec de plus en plus de supporters), mais également lors de nombreuses manifesta7ons associa7ves ainsi que pour les commémora7ons et le cime7ère, le parking à l’entrée de village a dores et déjà été agrandi. Son aménagement sera réalisé en même temps que les aménagements d’ensemble des cheminements jusqu’à l’espace de loisirs. Il devrait perme4re l’améliora7on des sta7onnements pour d’autres manifesta7ons d’envergure ayant lieu sur la commune (anima7ons à la salle des fêtes, fête villageoise...) .

Le cime ère Les travaux annoncés sont en cours: les longrines ont été réalisées, le columbarium actuel s’agrandit dans le prolongement et la symétrie du premier soit 2 columbariums de 8 cases, 2 columbariums de 4 cases et 4 sépultures, avec des bancs et des pas japonais qui font par7e de cet aménagement. La croix sera également rénovée et les arbres taillés .

16


TRAVAUX BATIMENTS COMMUNAUX ET INSTALLATIONS Visite des installa ons et bâ ments Le samedi 28 novembre 2015, le Conseil Municipal, accompagné d'Alexandre LAGRANGE, agent technique, a visité les principaux bâ,ments communaux et installa,ons dont la commune a la charge : école, mairie, logements, locaux techniques, église et ancienne cure, le cime7ère, les installa7ons spor7ves (local et ves7aires club de foot)… C’était aussi un tour (presque) complet des installa7ons pour bien comprendre leur fonc7onnement : réservoir d'eau potable des Cur7ls Hauts , la STEP - sta7on d'épura7on. L’objec7f était de perme4re à chacun d’iden7fier concrètement sur le terrain les besoins ainsi que les travaux réalisés ou prévus, de poser toutes les ques7ons techniques nécessaires à leur compréhension pour les prises de décisions à venir. Très convivial, ce temps d’échange a été apprécié par tous.

Une nouvelles Salle des Sociétés: Fin des travaux de rénova on Le relooking complet de la Salle des Sociétés est terminé : - De nouvelles fenêtres en double vitrage pour une meilleur isola7on, du matériel modulable suivant les besoins est venu remplacer l’estrade existante , le carrelage a été refait à neuf dans sa totalité et tous les murs ont été repeints. Un grand MERCI à toutes les entreprises qui ont menés ce chan7er malgré les diverses contraintes que nous leur avons imposées, tout s'étant fortement illustré par le travail minu7eux et sérieux réalisé ainsi que par la tenue des délais malgré les aléas forcément présents dans un chan7er où de nombreux corps de mé7er interviennent et où des ajustements ont lieu lors des points réguliers sur le chan7er . Merci également aux associa7ons dont le déroulement des ac7vités a été perturbé.

Un nouvelle salle, un nouveau nom : Salle Michel DOCHE en hommage à ce dernier, qui a permis de fédérer l’ensemble du village de façon inégalé à travers les sons et lumières. La grene4e a pu être réalisée grâce aux fonds de la commune, du foyer du Parmelan et au Département. Il nous paraissait logique que l’actuelle salle des sociétés, lieu de rencontre des bénévoles, vienne saluer cet engagement de tout un village, qui a permis de valoriser et faire connaître l’histoire de Dingy-Saint-Clair.

Les travailleurs du chan7er d’inser7on de la CCVT ont eu aussi par7cipé aux travaux.

17


TRAVAUX PATRIMOINE Réfec on de la chapelle Saint-Clair - valorisa on de notre patrimoine à tous Les travaux de réfec7on de la charpente, des chéneaux et le remplacement de la couverture du toit de la Chapelle Saint-Clair située au Nanoir ont commencé mi-novembre jusqu’à mi-décembre avec un temps propice malgré la saison. Un grand " Merci " à l'Entreprise BOIS DE ROSE qui a mené à bien ce chan7er. Le fes7val « Son clair d’été » pourra con7nuer cet été « au sec » dorénavant!

RESEAU D’EAU POTABLE Réfec on au Nanoir : Des travaux de réfec,on des réseaux d’eau potable sont en cours de réalisa,on au hameau du Nanoir. Ce secteur était auparavant alimenté par une conduite en fonte de 60 mm de diamètre qui faisait office d’adduc7on/distribu7on. C’est à dire que la même conduite alimentait le réservoir du Nanoir et distribuait l’eau de ce même réservoir, ce qui créait parfois des problèmes de stagna7on de l’eau au sein du réservoir lorsque la demande des abonnés était faible, et un problème de pression lorsque la demande était importante. Pour y remédier, nous avons décidé dans un premier temps de poser deux conduites depuis la ferme « Contat » jusqu’au réservoir du Nanoir. De ce fait, le réservoir va « ba4re », c’est à dire que l’eau ne stagnera plus et son temps de séjour à l’intérieur de la cuve sera réduit. De plus, lors de fortes demandes en eau, les baisses de pression devraient être minimes. Ces travaux seront à poursuivre plus tard jusqu’à la chapelle du Nanoir. Les travaux de ce4e première tranche sont réalisés par le groupement d’entreprises Lathuille/ Cohendet Roland » pour un montant de 144100 €uros et ont débutés mi-octobre 2015.

A noter que la commune a profité de l’ouverture d’une tranchée pour enfouir tous les réseaux secs du secteur (réseaux électriques et France-Télécom), plus aucun fil ne sera apparent entre la ferme « Contat » et le réservoir du hameau.

Réseaux généraux : Le diagnos7c général du réseau d’eau potable est en cours de réalisa7on. Des compteurs ont été installés sur les différentes arrivées et départs de réservoirs et une étude des débits de fuite est en cours. Ce diagnos7c perme4ra de déterminer avec précision les faiblesses de notre réseau et de connaître les secteurs qui doivent être renouvelés ou modifiés, en me4ant en place un échéancier avec les incidences sur le prix du mètre cube d’eau vendu. Parallèlement, des instruments sont installés dans les réservoirs afin de connaître la turbidité (transparence) de l’eau, et de déterminer la nature et l’importance des filtres à me4re en place en amont des systèmes UV de désinfec7on de l’eau.

RESEAUX D’ASSAINISSEMENT Bilan de l’assainissement autonome Le rapport 2015 (données 2014) fait état que la commune de Dingy-Saint-Clair a enregistré un taux de conformité des installa7ons d’Assainissement Non Collec7f de 75.98 % (en constante progression, pour mémoire 73.75 % en 2013). Merci à tous pour con,nuer sur ce:e progression. La commune, à travers le SIABD (Syndicat Intercommunal Alex, Balme de Thuy, Dingy-Saint-Clair), con7nue de renforcer les contrôles et l’accompagnement des par7culiers avec le cabinet NICOT pour la mise aux normes.

Pour rappel, vous pouvez laisser vos coordonnées en mairie afin de bénéficier de tarifs négociés pour une vidange de votre disposi,f.

Bilan de l’assainissement collec f Le rapport 2015 (données 2014) fait état de 102 abonnés raccordés à l’assainissement collec7f, soit 355 habitants, représentant un linéaire de 3,3km de réseau. (2,3 km de linéaire de réseau en 2013). Près de 50% de capacité reste inu,lisée : votre conseil a étudié en détail 3 plans de raccordement et tranches de travaux successifs pour perme4re son op7misa7on pour porter l’u7lisa7on de la STEP à 90% Pour l'exercice 2014, de très bons résultats sur l'indice global de conformité de la performance de la sta,on d’épura,on (STEP) : 100% de conformité (100 en 2013).

18


VOTRE MAIRIE ET VOUS FORMATIONS ET SERVICES PUBLICS Des élus et des agents qui se forment pour un service public toujours plus d’efficace De nombreuses forma,ons, gratuites, existent pour la fonc,on publique et le souhait du conseil municipal est de promouvoir celles-ci pour chaque agent et/ou élu lorsque c’est en lien avec son travail (forma,ons d’urbanisme, finances publiques…) Des forma7ons addi7onnelles sont mises en place sur 2016 afin de répondre aux besoins de la collec7vité: ⇒ Forma7on sur la ges,on du service public en janvier 2016 afin de définir et affiner les justes besoins et ac7ons ⇒ Forma7on à la ges,on de projets pour les responsables de commissions afin de toujours mieux piloter les projets d’envergure avec les partenaires extérieurs ⇒ Forma7on op,misa,on, organisa,on du travail et complémentarité pour les membres du secrétariat ⇒ Forma7on communica,on en public pour l’ensemble des élus

REORGANISATION « L’équipe municipale a le plaisir d’accueillir Emilie TAVERNIER, la nouvelle secrétaire générale, en remplacement de Mar7ne ABEL. Madame le Maire et l’ensemble du conseil municipal remercie Mar,ne ABEL pour tout le travail réalisé pour la commune pendant 10 ans à Dingy-Saint-Clair ainsi que pour sa contribu7on dans la défini7on du poste et le recrutement de son successeur. Elle a pu constater son excellente implica7on et son professionnalisme ces deux dernières années, recherchant comment agir de façon pra7que pour le mieux de l'intérêt collec7f, dans un souci d'équité et de cadre légal, avec une très bonne maîtrise budgétaire. C'est dans cet axe où elle excelle que Mar7ne con7nuera d'agir pour la Collec7vité. Elle lui souhaite un plein épanouissement dans ses nouvelles fonc7ons dans la commune de Thônes.

Secrétariat Général Emilie Tavernier est A4achée de la Fonc7on Publique Territoriale et a une expérience dans les collec,vités qui contribuera à faire avancer Dingy-Saint-Clair, dans un contexte financier tendu et un cadre législa,f mouvant. De forma,on juridique, elle exerce très vite un rôle de management au sein des services techniques en mairie puis poursuit dans des collec7vités de plus grosse taille, en devenant responsable des affaires juridiques, puis responsable administra7ve et financière. Elle fiabilise les ac,ons de transi,on et accompagne les élus et le personnel dans le cadre de projets, de mutualisa7on, lors de son dernier poste en Communauté de Communes. Son sens du rela7onnel et de l'organisa7on complètent ses compétences. Nous lui souhaitons la bienvenue.

Comptabilité / budgets Par ailleurs un agent administra7f principalement dédiée au suivi comptable et budgétaire est arrivé le 1er décembre dernier afin d'épauler la secrétaire générale dont les missions sont désormais principalement dédiées au pilotage des dossiers ressources humaines et suivi des projets. Dernière arrivée au sein de l’équipe administra7ve, Jeanine Riquier, habitante de Dingy-Saint-Clair a été recrutée pour une durée d’un an. Elle sera en charge de la comptabilité publique.

Périscolaire Compte tenu des effec7fs scolaires, et des contraintes du taux d'encadrement obligatoire, le personnel affecté au service périscolaire est croissant, un agent est venu renforcer l'équipe. Depuis la rentrée scolaire de septembre 2015, Nathalie Duval a intégré l’équipe périscolaire après le départ de Pascale Marcos. Après de nombreuses années à la chambre de l’agriculture (service forma7on), Nathalie a souhaité prendre un nouveau tournant professionnel pour travailler auprès des enfants. Elle a ainsi passé son CAP pe7te enfance et finalise actuellement sa forma7on d’animateur (Bafa). Nathalie intervient auprès des enfants pendant la pause méridienne, en Temps d’Ac7vité Périscolaire (TAP), garderie le soir et en tâches administra7ves avec Céline Krieg (coordinatrice scolaire) en lien avec le service périscolaire. Ces deux emplois sont des contrat d'accompagnement à l'emploi pour lesquels la Commune est subven,onnée, cela a ainsi permis d’en réduire les impacts budgétaires." Lors des réorganisa7ons, de nouvelles fonc7ons ont été proposées aux agents selon leur expérience et/ou souhaits d’évolu7on. De ce fait, le poste de Dominique Delabrière, agent d’accueil, qui intervient déjà ponctuellement et en remplacement pour pallier aux absences des animateurs périscolaires à été modifié. Celle-ci occupe désormais un poste d’agent périscolaire le ma7n, à la pause méridienne et le soir et reste toutefois agent d’accueil à la mairie le reste du temps.

Le Saviez-Vous?

19

La municipalité et le conseil sont extrêmement a4en7fs à la forma7on qualifiante du personnel public mais également à la bonne maitrise de la masse salariale. Malgré les embauches nécessaires pour assurer un service public de qualité, les coûts de masse salariale sont maintenus, voire baissés en travaillant à la réduc7on des heures et/ou récupéra7on de celles-ci, en favorisant la réduc7on des personnels selon les besoins de la collec7vité. Nous sommes actuellement à 11,4 équivalent temps plein pour 19 agents dont 2 emplois aidés ponctuels non défini7fs et d’un an renouvelables (financés par l’Etat) , qui se répar7ssent en 4 services principaux : - agents d'entre7en : 3 agents, services techniques : 2 agents, administra7on générale : 4 agents, périscolaire - can7ne - école : 9 agents, urbanisme : 1 agent


FINANCES Les dépenses réalisées et engagées à fin décembre sur les budgets 2015 : Les éléments ci-dessous vous donnent une vision des réalisa,ons et financements pour les budgets 2015 votés par votre conseil municipal et édités au 31 décembre 2015. Il n’est pas « clôturé » ceci se faisant officiellement d’ici avril 2016, (certains paiements et ressources effec7fs ne sont faits qu’après les délais légaux de vérifica7on des réalisa7ons. • Pour l’inves,ssement : certains projets ont dû être décalés du fait des élec7ons municipales par7elles intégrales. Les projets sont néanmoins maintenus et pourront être menés à bien avec un délai supplémentaire, grâce à « un report de budget » qui sera défini7vement adopté lors du vote du budget 2016. D’autres projets ont nécessité une consulta7on renforcée (ex: réfec7on des ponts). • Pour les coût de fonc,onnement : le plan d’économies commence à porter ses fruits et les op7misa7ons devraient se poursuivre sur les années à venir. Déjà plus de 40 000 € d’économies réalisées ce:e année 2015 sur les budgets de fonc,onnement à périmètre égal.

Budgété

réalisé

468 600 €

417 166 €

91 %

Charges de personnel

457 600 €

449 648 €

98.3 %

014

A4énua7ons de produits FPIC

28 000 €

0€

0%

023

Virement à la sec7on d'inves7s.

45 000 €

0€

0%

042

Opéra7ons d'ordre entre sec7on

72 500 €

72 500 €

100 %

Charges financières

67

Charges excep7onnelles Total des dépenses de fonc,onnement budgétées

170 200 €

131 238 €

77 %

20 000 €

19 299 €

96.5 %

1 000 €

0€

0%

1 252 900 €

1 089 694€

87%

Dépenses d’inves$ssement BP : Budgété

réalisé

Remboursements d’emprunts

64 600 €

62 353 €

96.5 %

20

Immobilisa7ons incorporelles

15 500 €

8 791 €

56.7 %

204

Subven7ons d’équipements versées

41 000 €

40 982 €

100 %

21

Immobilisa7ons corporelles

72 120 €

70 694 €

98 %

23

Immobilisa7ons en cours

256 000 €

72 384 €

28 %

27

Autres immobilisa7ons

27 000 €

26 448 €

98 %

476 220 €

281 653 €

60%

Chap

16

Libellé

Total des dépenses d’inves,ssement budgétées

réalisé sur 2015, solde sur 2016) subven,onnés à 35 %

180 000 €

♦ Diagnos7c réseau d’eau et comptage sur toute la commune (15 000 € réalisé sur 2015, le solde sur 2016) subven7onnés à 70 % pour la quasi-totalité des ac7ons 85 860 € ♦ Entre7en de réseau/répara7on de fuites 11 000 €

Budget assainissement : ASSAINISSEMENT fonc7onnement inves7ssement

dépenses dépenses

Budgété

Réalisé

245 500 € 502 700 €

15 031 € 439 220 €

% Réalisé 61.6 % 87.4%

Inves,ssements en prévision au budget 2016 :

Charges à caractère général

Autres charges ges7on courante

Réalisé : ♦Liaison Chesseney-Poussy-Cornet 216 000 € ♦Travaux Nanoir pour pallier les manques d’eau potable (103 000 €

50 % de l’extension du réseau assainissement collec7f aux Tailles pour 130 000 €, subven,onné à 35 %.

012

66

% Réalisé 61.6 % 87.4 %

% Réalisé

011

65

Réalisé 15 031 € 439 220 €

Programma7on pluriannuelle sur 3 ans (couts, rendements et sectorisa7on) : maitrise œuvre 8 360 €

Dépenses de fonc$onnement BP : Libellé

Budgété 245 500 € 502 700 €

EAU fonc7onnement dépenses inves7ssement dépenses

Réalisé :

Budget principal (BP): Chap

Budget eau :

% Réalisé

Réalisé 2015 : ♦ Espace Anima7on (mise aux normes obligatoires : scène, sanitaires / économies d’énergies : vitrages, portes /carrelage et sono) subven7onné a hauteur de 12 000€. 52 431 € ♦ Créa7on/entre7en réseaux eaux pluviales (Cur7ls/Cornet/Nanoir) 49 684 € ♦ Entre7en et enrobés voiries 49 270 € ♦ Aménagements divers sécurisa7on city stade/espace jeux / mur escalade (CMJ) subven7onné a hauteur de 14 000 € 43 000 € ♦ Eclairage Public (enfouissement Nanoir + LED/Economies d’énergies) 41 000 € ♦ Aménagements cime7ère (columbarium, cavurnes, longrines, sécurisa7on) 34 967 € ♦ Toiture Chapelle Nanoir 28 000 € ♦ Entre7en de bâ7ments 11 535 € ♦ Parking cime7ère 11 493 € ♦ Sécurité Espace Anima7on + can7ne 3 984 € ♦ Aménagements école maternelle/salle de motricité 3 492 €

Budget forêt : FORETS fonc7onnement inves7ssement

dépenses dépenses

Budgété 32 400 € 67 800 €

Réalisé 16 967 € 14 000 €

% Réalisé 52.4 % 20.6 %

Réalisé : Travaux annuels en forêt 16 937 € Renforcement de la piste d’Ablon 2 700 € Planta7ons 10 000 €

Le saviez-vous ? Les conséquences de la baisse massive des dota ons de l’État Les collec7vités locales, et en premier lieu les communes et leurs intercommunalités, sont massivement confrontées à des difficultés financières d’une gravité Excep7onnelle. Dans le cadre du plan d’économies de 50 milliards d’euros décliné sur les années 2015-2017, les concours financiers de l’Etat sont en effet appelés à diminuer : de 11 milliards d’euros progressivement jusqu’en 2017, soit une baisse cumulée de 28 milliards d’euros sur la période 2014-2017. Les collec7vités de proximité que sont les communes, avec les intercommunalités sont, par la diversité de leurs interven7ons, au cœur de l’ac7on publique pour tous les grands enjeux de notre société : elles facilitent la vie quo7dienne de leurs habitants et assurent le « bien vivre ensemble » ; elles accompagnent les entreprises présentes sur leur territoire ; enfin, elles jouent un rôle majeur dans l’inves7ssement public, soutenant ainsi la croissance économique et l’emploi. La diminu7on dras7que des ressources locales pénalise nos concitoyens, déjà fortement touchés par la crise économique et sociale et va fragiliser la reprise pourtant indispensable au redressement des comptes publics. Pour Dingy-Saint-Clair, une baisse d’un peu plus de 200 000 € de la dota,on générale de fonc,onnement est annoncée entre 2014 et 2017.

20


INTERCOMMUNALITE PROJET DE TERRITOIRES

Les communes de la CCVT n’ont pas donné suite au projet éventuel de fusion de communes, suite aux études réalisées sur ce sujet. Le souhait des élus a été majoritairement de renforcer les ac7ons au niveau de la communauté de communes dans le cadre de la loi NOtre. Nous vous 7endrons informés chaque fois que nécessaire des évolu7ons. Sur les prochains mois, les élus de la CCVT con7nuent le travail engagé et poursuivront sur les sujets suivants : 1 : Modalités de mise en œuvre des compétences obligatoires ( eau, assainissement, tourisme...) 2 : Etude financière et fiscale dont étude FPU (Fiscalité Professionnelle Unique) et compétences économiques / zones ar,sanales éventuelles 3 : Choix de 3 compétences op,onnelles parmi les 9 suivantes : ♦ Protec7on et mise en valeur de l’environnement et sou7en aux ac7ons de maîtrise de la demande d’énergie ♦ Poli7que du logement et du cadre de vie ♦ Créa7on, aménagement et entre7en de la voirie ♦ Construc7on, entre7en et fonc7onnement d‘équipements culturels et spor7fs et d’équipements de l’enseignement préélémentaire et élémentaire d’intérêt communautaire ♦ Ac7on sociale d’intérêt communautaire qu’elle peut confier en tout ou par7e à un CIAS. ♦ Créa7on et ges7on des maisons de services publics (d’ici le 01/01/2017) ♦ Assainissement (si avant le 01/01/2020) ♦ Eau (si avant le 01/01/2020) ♦ Poli7que de la ville (s’il y a un contrat de ville).

SYNTHESE DU SDCI Schéma Départemental de Coopéra on Intercommunale Le Préfet a adressé ce schéma à l’ensemble des communes et intercommunalités de la Haute-Savoie, pour avis (cf. conseil municipal du 20/11/2015). Il peut proposer la créa7on, la transforma7on ou la fusion d'un Etablissement Public de Coopéra7on Intercommunale (EPCI) à fiscalité propre, ainsi que la modifica7on de leurs périmètres. Il se compose de quatre par7es :

∗ la prise d’une par7e de la compétence tourisme par la CCVT conduisant à la dissolu7on du syndicat du col des Aravis et le syndicat du plateau de Beauregard, le conseil accueille favorablement l’idée d’une collabora,on renforcée sur l’ensemble du territoire de la CCVT perme:ant de valoriser pour la commune : l’environnement, le patrimoine, et ses anima,ons. En revanche, le conseil municipal ahre l’a:en,on sur la 1 - Bilan des intercommunalités depuis 2011 nécessité d’assurer un retour concret pour les dingiens face à 2 - Situa,on actuelle : 161 structures intercommunales compo- la par,cipa,on financière demandée, ce:e nouvelle compésées de 29 EPCI (2 communautés d’aggloméra7on et 27 com- tence de la CCVT devra s’accompagner d’une poli,que d’accessibilité et de mobilité aux services touris,ques. munautés de communes) et 132 syndicats 3 - Objec,fs du schéma : ∗ financier : maîtrise des dépenses de fonc7onnement afin de maintenir une capacité d’inves7ssement ∗ améliorer la qualité des services publics de proximité ⇒ ces deux objec7fs par7cipent à conforter la compé77vité du territoire

21

∗ le passage en fiscalité professionnelle unique de la CCVT, le conseil indique que le passage en fiscalité professionnelle unique peut perme:re une meilleure répar,,on des ressources afin de financer les compétences prévues en transfert de par la loi (eau, assainissement, tourisme…). En revanche le conseil municipal s’interroge sur l’impact sur les 4 - Proposi,ons par arrondissement (concernant Dingy-Saint- zones ar,sanales prévues sur Dingy-Saint-Clair. Clair) : ∗ l’approfondissement des compétences de la CCVT no∗ renforcer le poids d’Annecy, notamment en créant au tamment en ma7ère d’eau potable et d’assainissement condui1er janvier 2017 une communauté d’aggloméra7on, le conseil sant à la dissolu7on notamment du SIABD. Le conseil indique municipal de Dingy-Saint-Clair décide de ne pas rejoindre, pour que le SIABD a su ces dernières années accroitre le nombre l’heure actuelle la communauté d’aggloméra7on en raison de d’installa,ons conformes. La ques,on est posée, si le syndicat l’iden,té propre, forte et locale de la CCVT et confirme la vo- intercommunal est dissous, de la capacité d’une structure plus lonté de donner la priorité au travail en synergie avec les 13 globale à maîtriser les coûts, assurer une réac,vité et une proximité de service suffisantes. communes de la CCVT.


INTERCOMMUNALITE L’ESPACE VALLEEN DES ARAVIS Qu’est ce que c’est ?

Et à Dingy-Saint-Clair?

L’espace Valléen des Aravis est le nom donné au territoire de montagne composé des 13 communes de la CCVT. De la Vallée du Fier jusqu’au Aravis ce territoire est délimité par plusieurs cols (cols des Aravis, de la Colombière, de Bluffy, du Marais) et des défilés (défilé de Dingy, des Essérieux et des Etroits). 70% de la superficie de ce territoire est couverte par des espaces naturels et fores,ers contre seulement 3% d’espaces ar,ficiels. En outre, il affiche un dynamisme agricole excep7onnel pour une zone de montagne (27% d’espaces agricoles avec plus de 200 fermes). Ce dynamisme est à l’origine du façonnage des paysages ouverts par la pra7que d’alpage, caractérisant ce4e vallée comme « terre humanisante et accueillante » Par ailleurs ce4e vallée a également la chance d’être un territoire vivant à l’année, cons7tué de villages à taille humaine. Ce:e singularité renforce encore la per,nence d’une rela,on forte entre le tourisme et l’agriculture, commerce et ar,sanat, garant d’un dynamisme rural équilibré.

La commune est concernée par ce4e stratégie dans un projet qui consiste à créer un lien entre les rives du Fier et le massif du Parmelan. Ce territoire présente une très grande biodiversité qui ne demande qu’a à être valorisée. Ce4e stratégie est importante afin d’avoir un retour pour Dingy-Saint-Clair des fonds disponibles pour les ac7ons touris7ques : elles pourront nous perme4re de financer des ac7ons qui vous seront détaillées au fil des bulle7ns.

Pourquoi?

Quel projet ? Ce projet se présente à trois niveaux, deux premiers étant en cours d’élabora,on : 1- Aménagement de la Plaine et des bords du Fier 2- Les balcons de Dingy, boucle perme4ant de relier le centrebourg en empruntant en par7e le sen7er du Capitaine Anjot à Barman- La Blonnière-La Frasse et Chessenay jusqu’aux bords du Fier et mise en place de panneaux pédagogiques valorisant le faune et la flore.

La CCVT est porteur de projets pour l’ensemble des communes 3- Valorisa,on du massif du Parmelan et des alpages du Permembres afin de disposer des financements pour soutenir des thuis et d’Ablon (envisagé pour une deuxième phase à moyen projets qui viennent dynamiser et soutenir l’agriculture et le terme) tourisme. Celle-ci s’est engagé dans ce4e stratégie de « l’Espace Valléen » en faisant le choix de capitaliser sur les spécificités de notre territoire pour favoriser la mise en valeur de nos patrimoines naturels et culturels. Ce4e ac7on s’inscrit dans l’op7que d’une prise de compétence de la CCVT pour l’ensemble du territoire (issue de la loi NOTRe). 3

2

1

22


Dingy-Saint-Clair… Un village entre Parmelan et Fier

Cérémonie des vœux 2016 et inaugura7on de la salle Michel Doche du Samedi 23 janvier 2016

Heures d’ouverture de la mairie APRES-MIDI

Lundi -Vendredi

8h30 - 11h30

14h00 - 16h30

Mardi

8h30 - 11h30*

Jeudi

8h30 - 11h30

SOIR

18h00 - 19h30*

* Horaires de dépôt de vos dossiers d’urbanisme (permis, déclara,ons préalables, CU…) ou demandes de renseignements

Heures d’ouverture de la déche:erie Mercredi : 13h30-17h30 Samedi : 08h00-12h00 / 13h30-17h30 Renseignements CCVT : 04 50 32 17 35

Ouverture de la bibliothèque 93 place de l’église Jeudi : 15h30 à 18h30 / Samedi : 10h00 à 12h00 Téléphone : 04 50 01 43 89

Alimenta,on en eau, fuite… Contactez: Jean-Paul MATELON 06 07 09 52 91 Alexandre LAGRANGE 06 81 63 55 24 Elu : David BOSSON 06 42 47 27 94 A l’Espace Anima,on : Contactez : Marie-Joe AVRILLON 06 89 43 23 07 Elue : Catherine MARGUERET 06 31 85 96 30 Autres urgences avérées : Contactez : Mme le Maire 06 42 49 33 47 Le 1er Adjoint , David BOSSON : 06 42 47 27 94

Rappel des numéros d’urgence Gendarmerie de Thônes : 04 50 02 00 24 Police-secours : 17 SAMU : 15 Sapeurs-pompiers : 18 Appel d’urgence européen : 112

Mairie de Dingy-Saint-Clair - 55 place de l’église - 74230 DINGY-ST-CLAIR Mail : sg@dingystclair.fr / Web : www.dingystclair.fr / Tél : 04 50 02 06 27 Fax : 04 50 32 12 55

Ce bulletin est imprimé sur papier recyclé

MATIN

En dehors des horaires d’ouverture de votre mairie, si vous rencontrez un problème :

Profile for Mairie

Bulletin automne hiver 2015  

Bulletin automne hiver 2015  

Profile for mairie43
Advertisement