{' '} {' '}
Limited time offer
SAVE % on your upgrade.

Page 1

Numéro 137 Mai 2015

Journal municipal d’informations

P. 3 > Le dossier du mois

Le Bouquet Provincial à Provins

 Jeunesse P. 4 >

 Culture P. 7 >

ouris P. 6 > T me Pour les parents des enfants hospitalisés

www.mairie-provins.fr

www.mairie-provins.fr

Un nouveau loisir à Provins !

Festival du film culte : ça tourne !


Au quotidien nouveaux commerces Territoire d’homme Prêt-à-por ter pour homme 17, rue de la Cordonnerie

Le Petit Paris

Prêt-à-por ter pour femme 7, rue de la Cordonnerie Tél. : 01 64 00 66 12

Les Médiévales : appel aux particuliers La Direction des Affaires Culturelles lance un appel aux par ticuliers souhaitant louer une chambre exceptionnellement pour le week-end des Médiévales de Provins (les nuits du vendredi 12 et du samedi 13 juin). Vous pouvez contacter la DAC au 01 64 00 39 39 ou par mail : contact@provins-medieval.com

Don du sang exceptionnel Le 8 mai aura lieu à Provins une

collecte de sang. La collecte de mai était initialement prévue le 18, mais l’Etablissement Français du Sang l’a décalée afin de répondre aux besoins en plaquettes (dont la durée de vie n’est que de 4 jours) dans les hôpitaux du sud de l’Ile-de-France pendant ce long week-end du mois de mai. Le centre culturel Saint Ayoul, lieu habituel de collecte, étant fermé en ce jour férié, la mairie de Provins a exceptionnellement permis à l’association des donneurs de sang bénévoles de la région de Provins d’utiliser le gymnase Raymond Louis, situé en face de la place Honoré de Balzac. Ce lieu de prélèvement étant situé en plein centre-ville. L’association compte sur vous pour cette collecte stratégique !

2

Plus d’infos sur www.adsb-provins.fr

Voirie

Les travaux continuent Avec une enveloppe de 500 000 €, la Ville de Provins a décidé de consacrer, cette année, une part importante de son budget d’investissement à la rénovation et à l’embellissement de la voirie communale. La rue de Jouy, la rue des Prés de la Comtesse, la rue des Sablons, la rue du Collège, la rue Hollande, la rue du Pré aux Clercs et le chemin de Fontaine Riante ont été les premiers, tout au long des mois de février et de mars, à connaître ces impor tants chantiers de rénovation de voirie. Ces travaux ont continué au mois d’avril avec le Boulevard Gambetta, la rue des Coudoux, la rue du Poirier et la rue du Palais. Dans le boulevard Gambetta, pour la partie comprise entre l’avenue du Général de Gaulle et la rue du Buat, on a procédé au reprofilage de la chaussée et à la mise en place d’un caniveau. Rue des Coudoux, c’est le tapis d’enrobé de la voie d’accès de l’école qui a été refait, alors que dans la rue du Poirier, on a procédé a un réaménagement partiel du trottoir. Le chantier de la rue du Palais a été le plus important avec la réfection des trottoirs, des parkings et de la chaussée, pour sa partie comprise entre la rue du Collège et l’entrée de l’école maternelle de la Ville Haute. Au mois de mai, cet impor tant programme de rénovation et d’embellissement de la voirie communale se

Sapeurs Pompiers

Yves Denhez tire sa révérence Le Lieutenant a fait valoir ses droits à la retraite. Le Service Dépar temental d’Incendie et de Secours aura pris une place impor tante dans la vie d’Yves Denhez et, plus par ticulièrement, depuis 12 années, au service des Provinois. Il serait un peu long de retracer la carrière professionnelle de ce soldat du feu tant celle-ci fut remplie, de sa réussite à l’examen de sapeurpompier professionnel à Lille en mai 1980 à sa retraite provinoise en passant par Melun, Lagnysur-Marne ou encore Gurcy-le-Châtel. Une nouvelle étape de la vie d’Yves Denhez démarre faite « de beaucoup de temps libre,

poursuivra du côté de la place Charles Lenient. Il s’agira de réaliser un trottoir sécuritaire d’une largeur de 1,40 mètre, du côté de la BRED, de remplacer les pavés constituant la chaussée par un tapis d’enrobé et d’élargir le parking actuel. Dans la continuité, la réfection de la rue Pierre Dupont devrait être programmée pour 2016.

Boulevard Gambetta

Rue du Palais

pour en profiter bien sûr, mais sur tout pour profiter de ceux que j’aime » comme il aime à le préciser. Il va désormais pouvoir se consacrer pleinement à ses nombreuses passions que sont la musique, le tir, les armes à feux, ainsi que les randonnées en moto ancienne sur les routes du Nord de la France.


Tir à l’arc

Le Bouquet Provincial à Provins Le 31 mai prochain, à l’initiative de la Compagnie d’arc de Provins, la cité médiévale accueillera plus de 4 000 archers pour le Bouquet Provincial. Voilà maintenant plus de cinq siècles que la communauté des archers se réunit pour par tager sa pratique traditionnelle dans une compétition spor tive lors d’une fête annuelle nommée « Bouquet provincial ». Inscrite dans une riche et ancienne tradition populaire, cette fête mobilise les milliers d’archers des clubs et compagnies d’arc, mais aussi la population des villes organisatrices de l’événement. La plus ancienne trace répertoriée d’un Bouquet provincial date de 1409 et celui-ci se déroulait à Provins. C’est, en quelque sorte, à un retour aux sources que nous convie la Compagnie d’arc de Provins ce dimanche 31 mai. Le Bouquet Provincial est la plus grande manifestation traditionnelle des archers de France. Depuis sa création jusqu’à nos jours elle n’a que très peu changé. C’est la première compétition de tir à l’arc sur le plan national. Si Charlemagne fut le premier roi à introduire l’arc dans l’armée, les archers se regroupaient déjà sous la forme de confréries ou connétablies pour constituer des corps de protection pour leurs cités. Le pouvoir royal

comprenait que ces groupes organisées et entraînées pouvaient lui servir d’hommes de guerre en cas de besoin. Ce fut l’occasion pour ce dernier de convoquer périodiquement toutes les compagnies, sous prétexte d’une revue des troupes et armements. Le cérémonial est resté immuable. Le matin, la compagnie de la ville qui reçoit, en grande tenue avec drapeau et tambour, accueille les compagnies qui se présentent, aux por tes de la ville, en ordre derrière tambour et drapeau puis les accompagne jusqu’au lieu réservé pour les héberger. L’après-midi a lieu une parade de toutes les compagnies présentes, dans les rues de la ville d’accueil. La journée se termine par une messe solennelle. La suite se passe sur le champ de tir où les archers rivalisent d’adresse pour déterminer le meilleur d’entre eux. Les récompenses étaient alors décernées par le pouvoir royal. L’évolution technique de l’armement militaire a mis l’arc au second plan. Mais les compagnies subsistent pour entretenir entre elles l’émulation et l’adresse. De nos jours, si l’accueil et la parade n’ont pas changé, le tir s’effectue sur plusieurs semaines dans un jeu d’arc. Depuis Louis-Philippe, le bouquet est doté par l’Etat d’un vase de Sèvres. L’organisation des Bouquets Provinciaux se fait principalement en Picardie dans le Pays d’Arc et en Ile-deFrance.

Au programme

le dossier du mois

8 h 30 > 11 h 30 | Réception des drapeaux au Pavillon des spor ts. 9 h 30 > 12 h 30 | Tir aux assiettes et tir à la perche horizontale et démonstration de kyudo à l’espace de tir. 11 h | Dépôt de gerbe au Monument aux mor ts, square de Verdun. 11 h 30 | Transmission du Bouquet devant le Jardin Garnier 13 h 30 | Départ du défilé du boulevard d’Aligre vers la place SaintQuiriace. 16 h 30 | Messe en la collégiale SaintQuiriace. 16 h 30 > 19 h 30 | démonstration de danse country et bal médiéval place du Châtel. Village des Archers, tout au long de la journée. Nombreux stands avec, notamment, restauration et buvette, vente des assiettes du Bouquet et de bouteille de Champagne avec étiquette et muselet du Bouquet.

3


jeunesse

Citoyenneté

Les enfants font la loi !

Santé

Un projet de maison de santé universitaire

L’Ecole primaire des Coudoux a décidé de participer au Parlement des enfants.

Le 9 avril dernier, Christian Jacob a réuni les professionnels de santé installés dans le provinois au centre culturel Saint-Ayoul pour échanger sur la situation en matière d’offre de santé sur notre territoire, débattre des perspectives de renforcement de cette offre et envisager des solutions concrètes à mettre en œuvre pour y parvenir.

Dès l’automne 2014, un diagnostic co-financé par la Communauté de Communes du Provinois et l’Agence Régionale de Santé a été commandé à l’association RIR d’Ile de France, forte d’une longue expérience dans ce type d’étude, afin de dresser un état des lieux dans ce domaine sur le périmètre de la Communauté de Communes. L’étude avait pour objet de recenser précisément les praticiens implantés et de détecter les spécialités en situation de pénurie ou en tension. Une cinquantaine de professionnels de santé, médecins généralistes, spécialistes, infirmières libérales, pharmaciens, ont répondu présent à cette invitation et ont pu faire valoir leur point de vue. Bien d’autres praticiens se sont déclarés intéressés par cette réflexion. Cette concertation se poursuivra dès avant l’été par une nouvelle réunion visant à préciser les contours des actions à conduire pour inciter les jeunes médecins à s’installer durablement sur notre territoire. Dès à présent, les professionnels expriment leur besoin de fonctionner en réseau pour pouvoir se remplacer mutuellement afin de garantir une

continuité des soins et raccourcir les délais de rendez-vous, pour les plus jeunes nouvellement installés de s’appuyer sur l’expérience de leurs collègues, mais aussi de mutualiser des investissements matériels et informatiques, notamment pour faciliter le traitement de tâches administratives grandissantes. Dans ce contexte s’impose l’idée de création d’une maison de santé universitaire à Provins. Une telle structure pourrait conforter l’offre de santé locale déjà présente au travers des praticiens libéraux et ceux du centre hospitalier. Conçue en partenariat avec une université parisienne, elle permettrait à des étudiants en médecine d’y réaliser en alternance leurs formations pratiques, de découvrir notre région et d’être incités à s’y installer. Ce type d’équipement constituerait un pôle principal qui trouverait son prolongement dans un ou plusieurs pôles relais dans le ressort géographique de la Communauté de Communes, à l’image de la future maison médicale de Chenoise dont l’ouverture devrait intervenir à la fin de cette année.

Pour les parents des enfants hospitalisés Le Club 41 continue à faire preuve de l’altruisme qu’on lui connaît. Des manifestations biens connues des Provinois comme les Jolies Flores et les Chocolades permettent à l’association de financer des actions de solidarité. Après avoir aidé l’Etablissement public médico-social du Provinois avec notamment l’achat de matériels pour l’entretien des espaces verts et l’Etablissement d’hébergement pour personnes

4

âgées dépendantes (EHPD) Rosa Gallica en participant à la réalisation d’un chemin de promenade sécurisé, le Club 41 a décidé d’axer, cette année, son action vers les enfants ou, plus exactement, vers les parents des enfants hospitalisés. Le service pédiatrie et l’association Le soleil dans la main ont ainsi pris réception de deux fauteuils pouvant se convertir en couchage afin d’apporter un peu plus de confort aux parents qui sont au chevet de leur enfant.

Organisée par l’Assemblée Nationale avec le ministère de l’Éducation nationale, l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger et la Mission laïque française, le Parlement des enfants vise à offrir aux écoliers scolarisés une leçon d’éducation civique en leur proposant de découvrir la fonction de législateur. Accompagné de leur enseignante Aurore Drevet, au terme d’une discussion qui les a initié au débat démocratique, les écoliers ont rédigé un projet de loi portant sur la limitation des emballages qui engendre un surcroit de déchets. Un jury national sélectionnera quatre propositions de loi parmi celles retenues par les jurys académiques. Ces quatre propositions de loi seront ensuite mises en ligne sur le site du Parlement des enfants, afin que les 577 classes participantes puissent en débattre en classe. Chaque classe choisira, parmi les quatre finalistes, la proposition de loi ayant sa préférence. La proposition de loi lauréate pourra alors être reprise par le député de la circonscription concernée, qui la déposera, en son nom personnel sur le Bureau de l’Assemblée nationale. Ce texte fera alors l’objet d’une procédure d’examen, comme toute autre proposition de loi. Quatre propositions de loi issues du Parlement des enfants sont ainsi devenues des lois de la République. A l’occasion de leurs travaux, les élèves ont reçu la visite de leur député Christian Jacob. Celui-ci leur a expliqué comment naissait une loi. Les élèves ne furent pas avares de questions tant sur la fonction de député que sur le fonctionnement du Parlement. Les écoliers provinois iront visiter le Palais Bourbon le 5 mai prochain.


jeunesse

Littérature

Projet humanitaire

Deux jeunes Provinois à Madagascar Jeunes Provinois et anciens élèves de l’institution Sainte-Croix, la première étudiante en médecine, le second étudiant en finances, Julie Guillier et Aurélien Blanchard se lancent, parmi un groupe de 6 étudiants, dans un projet humanitaire à Madagascar.

L’association SOL’6, constituée de ces 6 étudiants interviendra cet été dans l’école Laharanontsoa (« La source claire » en français). Cette école accueille les enfants défavorisés, non scolarisés, de la banlieue d’Antananarivo, la capitale de Madagascar. L’objectif de l’association, sur place, sera : • d’accueillir 60 enfants et de leur distribuer trois repas par jour pendant toute la durée du séjour (3 semaines), • de leur inculquer cer taines règles d’hygiène, • de procurer des soins et des examens à chacun d’entre eux par un médecin sur place, • de leur proposer des animations, des activités et des sor ties, • de les ouvrir à la culture européenne, • de rénover des locaux.

Classe d’environnement

Les Coudoux à poney 17 élèves de l’école primaire sont partis à la découverte du monde du poney.

De plus, l’objectif de SOL’6 sera de faire parrainer cinq enfants pour qu’ils puissent poursuivre leurs études dans l’école d’Annick Andriamasy. Le principe est de parrainer un enfant pendant au moins une année, en lui offrant ses frais de scolarité et de cantine (220 € pour une année scolaire de 10 mois) et ainsi permettre à ces enfants défavorisés de disposer de bonnes conditions d’apprentissage. Ce projet, d’un coût de 20 000 €, est suppor té par l’autofinancement à travers divers actions telles que l’ensachage de produits dans les hyper-marchés, l’appor t personnel des étudiants, les subventions de collectivités, entreprises et associations mais aussi l’appel aux dons. Si vous souhaitez vous aussi participer de près ou de loin à cette initiative, rendezvous sur la page Facebook de l’association « Projet Sol’6 : Antananarivo 2015 » ou sur le site Internet http://sandyasinnasse.wix.com/projetlasourceclaire Et pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter l’association par mail : projetlasourceclaire@gmail.com

Les écoliers de CM1 et CM2 d’Aurore Drouet ont participé, cette année, à une classe d’environnement différente, loin des traditionnelles classe de neige ou classe de mer auxquelles les écoliers provinois sont plus accoutumés. 17 écoliers des Coudoux sont donc partis, 5 jours durant, du côté de l’Yonne, à Grugy, pour une classe d’environnement dîte des Poneys des quatre saisons. Au Poney club de Val en Pré, Domaine de Guillebaudon, ils ont pu vivre au rythme des équidés avec reprise en carrière et en manège, jeux équestres, voltige, promenades et autre pique-nique à poney. A côté de ces activités équestres, les enfants ont pu s’adonner à diverses activités de détente comme la meunerie, la poterie, le karting à pédales, le cirque ou encore le ping-pong. Cette classe d’environnement représente un coût total de 5 875 € dont 3 629 € à la charge des familles. 38 % ont été pris en charge par la Ville de Provins.

Du collège... Plusieurs auteurs sont venus à la rencontre des collégiens de Lelorgne de Savigny dans le cadre du Festival Encres vives. A l’initiative de l’association Encres Vives, deux écrivains, Sarah Cohen-Scali et François Johan, et une illustratrice Elodie Nouhen, ont rendu visite aux collégiens provinois. En prélude à ces visites, les élèves ont étudié les nouvelles de Sarah Cohen-Scali, et s’en sont inspirés pour écrire leurs propres œuvres. Au contact de François Johan, les élèves ont pu se sensibiliser au Moyen Age et à la Légende Ar thurienne alors qu’avec Elodie Nouhen c’est la place de l’illustration dans la littérature qui fut abordée.

... au salon ! Les travaux des élèves ont été exposés dans le cadre de l’incontournable rendezvous culturel qu’est devenu le salon du livre. L’édition 2015 qui a accueilli, une nouvelle fois, la grande foule : lorsque littéraire rime avec populaire. Une nouvelle réussite pour l’association Encres vives avec un parrain de renom en la personne de Yann Queffelec, Prix Goncourt 1985 pour Les Noces barbares. Des invités populaires avec Guy Gilbert, le curé des loubards, ou encore Marion Game, l’Huguette de la série télévisée Scènes de ménages, mais aussi, et toujours, la part belle à la jeunesse avec Géronimo Stilton et sa souris et Domitille de Pressensé qui a fêté là les 40 ans de son héroïne Emilie.

5


tourisme

sport Tir à la cible

Une vice-championne olympique à Provins Le Circuit national a fait, pour la première fois, escale à Provins. C’est la qualité des installations de l’association provinoise de tir à la cible et le dynamisme de ses dirigeants qui a permis de recevoir ce qui se fait de mieux dans le tir français. Disputé sur une trentaine de dates, le circuit national est très prisé des tireurs car il leur permet de matcher régulièrement dans un contexte différent de celui de l’entraînement. La for te concurrence présente offre à chacun de se positionner et de progresser. Cette compétition permet d’accéder aux collectifs nationaux qui regroupent les meilleurs tireurs de chaque discipline et qui sont suivis par les entraîneurs nationaux en

vue de constituer les équipes de France pour les compétitions internationales. Pour les jeunes tireurs, les espoirs, c’est aussi l’occasion de se confronter et de se jauger face à des adversaires plus capés comme ce fut le cas le samedi 28 mars dernier à Provins avec la présence de deux membres de l’équipe de France : Céline (notre photo) et Sandrine Goberville, licenciées de l’association spor tive de tir de Creil. Deux championnes dont la réputation a largement franchi les frontières de l’hexagone. Céline Goberville est vice-championne olympique au pistolet 10 mètres lors des derniers jeux de Londres en 2012, double championne d'Europe au pistolet 10 mètres et médaille d’or aux Jeux Méditerranéens en 2013.

Un nouveau loisir à PROVINS ! Antoine Marzin vous donne rendezvous tous les dimanches de mai sur la place Saint-Quiriace afin de vous initier à son atelier d’ascension simple. Vous pourrez grimper en toute sécurité dans un grand tilleul. Une fois en haut, il vous fera partager l’univers des arbres, tout en évoquant le patrimoine environnant sous un angle inédit ! À découvrir absolument !

Les dimanches de mai de 14 h à 17 h (sous réserve de bonnes conditions climatiques) Tarif : 5 € / À partir de 7 ans Durée : 20 mn par groupe de 8 pers. maxi Rens. : 01 64 01 33 08 ou 06 74 99 85 62 contact@grainedejardin.com

Le 28e Cross scolaire du Pays Provinois Un beau palmarés pour le CS Provins athlétisme

Ce week-end, deux athlètes du CS Provins athlétisme ont fait bonne figure au cross national des sapeurs-pompiers sur le site d’épinal dans les Vosges. Dans les catégories phares, Carine Werr termine 3e de la course séniors (c’est son premier podium national) rempor tée par Laurie Palmer du Val d’oise. 252 femmes avaient pris le dépar t. Du côté des séniors masculins, après son titre de Paray Le Monial en 2013, Thomas Lecieux termine cette fois vice-champion de France à 13 secondes du vainqueur Thibault Naël de la Loire. L’an prochain, le championnat de France aura lieu au Grand Parquet à Fontainebleau.

6

Après plus d’un quart de siècle d’existence, Le cross scolaire du Pays Provinois est devenu l’un des rendezvous incontournables du sport scolaire dans le Provinois réunissant plus de 2 500 participants. Organisé conjointement par la Communauté de communes du Provinois, l’Inspection primaire de l’éducation nationale (IPEN) et l’Union sportive de l’enseignement du premier degré (USEP), avec l’appui technique du service des sports de la Mairie de Provins, l’épreuve est récompensé par le Challenge Alain Peyrefitte. Dans l’Ensemble sportif Raymond Vitte comme tout au long des allées d’Aligre, la foule était nombreuse pour encourager les jeunes coureurs qui se sont affrontés sur des parcours proportionnels à leur catégorie d’âge.


Festival du film culte : ça tourne ! Le premier Festival du film culte de Provins ouvrira le samedi 23 mai et se tiendra jusqu’au samedi 30 mai dans le cadre du cinéma intercommunal Le Rexy. Le Festival du film culte est venu d’un constat assez simple et qui tente de répondre à deux questions : • Quels sont les films présents dans notre mémoire collective ? • Quels films passés aimerait-t-on revoir sur grand écran, quelque soit leur thème ou leur style ? Ce nouveau Festival rendra hommage aux réalisateurs, à leur technique, leur photo, leur imagination créative, leur lumière ; et c’est aussi un hommage à notre mémoire collective, à nos souvenirs cinématographiques qui sont parfois si proches de nos souvenirs de vie tout simplement. Ce Festival doit nous réunir et doit devenir un rendez-vous, une fête !

Au programme

culture

les tontons flingueurs Dim. 24 - 13 h 40 Lun. 25 - 17 h 30 Mer. 27 - 15 h Jeu. 28 - 21 h 35 Sam. 30 - 19 h 10

taxi driver (VO) Dim. 24 - 21 h 20 Mar. 26 - 19 h 05 Jeu. 28 - 16 h 30 Sam. 30 - 21 h 20

mad max 1

Sam. 23 - 13 h 45 Dim. 24 - 11 h Mer. 27 - 13 h 30 Sam. 30 - 13 h 40

interdit -16 ans Sam. 23 - 21 h 30 Lun. 25 - 15 h 35 (VO) Mer. 27 - 19 h 10 (VO) Ven. 29 - 13 h 40 Sam. 30 - 17 h 10

le grand bleu

dirty dancing

Sam. 23 - 15 h 30 Lun. 25 - 20 h Mar. 26 - 16 h Jeu. 28 - 13 h 20

Sam. 23 - 19 h 30 Lun. 25 - 13 h 35 (VO) Mer. 27 - 17 h 10 Ven. 29 - 21 h 30 (VO) Sam. 30 - 15 h 10

BAMBI

paris, texas (VO) interdit -16 ans Dim. 24 - 18 h 35 Mar. 26 - 13 h 20 Mer. 27 - 21 h 05 Ven. 29 - 18 h 45

le bon, la brute et le truand (VO) Dim. 24 - 15 h 45 Mar. 26 - 21 h 15 Jeu. 28 - 18 h 45 Ven. 29 - 15 h 40

Saison 2015-2016 : nouveau système de réservation

Du 23 au 30 mai 2015 Cinéma intercommunal Le Rexy www.cinemaprovins.fr

Nuit des musées 2015

Musique du Moyen Age En septembre dernier l’académicien Michel Zink recevait à Provins même, des mains du député-maire Christian Jacob, le Prix littéraire « Provins-Moyen Age 2014 » pour son livre les Troubadours, une histoire poétique paru aux Editions Perrin. Dans le prolongement de cet événement, le 16 mai prochain, à 21 heures, le musée de Provins et du Provinois, en partenariat avec la SHAAP, vous proposera de retrouver les troubadours à l’occasion d’une nouvelle édition de la Nuit européenne des Musées. Tout au long d’un programme intitulé Les plus beaux chants de l’Occitanie médiévale, le baryton Dominique Metzlé, fondateur de l’Ensemble Pandore, et Jean-Luc Lenoir vous présenteront un parcours en Terre d’Oc, en compagnie des troubadours les plus réputés : Guiraut Borneil, Bernard de Vantadour ou encore Pierre Cardinal. Entourés des collections d’objets d’art médiévaux conservées à la Maison romane, ils restitueront le climat de ces cours méridionales des XIIeXIIIe siècles où fut inventé un nouvel art de se comporter, la « Fin’Amor » (ou Amour courtois), qui allait révolutionner les rapports entre les hommes et les femmes du Moyen Age et constituer l’un des plus précieux fleurons de notre patrimoine culturel occidental. 16 mai > 21 h Musée de Provins et du Provinois Entrée libre Rens. : 0 1 64 01 40 19

La municipalité est heureuse de vous convier le lundi 18 mai à 20 heures, sur réservation au 08 200 77 160 pour vous présenter le nouveau système de réservations de vos futurs abonnements et les conditions d’achats de vos places de spectacles. Et le jeudi 18 juin à 19 heures pour la présentation de la future saison officielle. Toujours sur réservation au 08 200 77 160.

droit d’expression des élus minoritaires L’offre médicale sur le Provinois est préoccupante : nombre de médecins sont par tis ou vont par tir en retraite, créant ainsi de véritables déser ts médicaux. Cette situation creuse les inégalités entre territoires concernant le droit à la santé pour tous. Pour tant cette tendance était prévisible et de plus en plus d’élus ont anticipé cet état de fait et pris des initiatives. Ils ont réfléchi en amont, réunissant professionnels de santé libéraux et hospitaliers, associations d’usagers ; des centres de santé pluridisciplinaires s’ouvrent. Les patients qui fréquentent ces centres de santé bénéficient d’un accès aux soins facilité et recourent moins aux urgences ; les hôpitaux gagnent en efficience en se concentrant sur leur rôle de prise en charge de soins lourds. Ces nouvelles structures ne sont pas un agglomérat de praticiens et officines déjà implantés localement comme c’est le cas à Provins. Nous demandons qu’une concertation sur l’avenir de l’offre de santé sur notre territoire soit engagée afin de trouver rapidement des solutions durables et accessibles à tous. Il y a urgence… Joëlle SIORAT Groupe Rassembler Provins

7


Jusqu’au 10 mai

> Hôtel de Savigny Exposition de la MJC Rens. : 01 60 52 20 10

Jusqu’au 16 mai

> Bibliothèque A. Peyrefitte « Métamorphose au-delà du papillon » Exposition de Michel Charlet Objets et photographies Rens. : 01 64 00 29 37

Jeudi 21 mai > 19 h 15

> Cinéma Le Rexy Projection de Bonjour d’OZU (1959) par Cinetcetera Entrée : 5 € Dans une ville de la banlieue de Tokyo, la vie suit tranquillement son cours : les mères de famille s’occupent de leur intérieur tout en jalousant celui des autres, les pères se croisent au café du coin et s’inquiètent de leur retraite à venir, tandis que les fils passent leur temps à regarder la télévision chez un voisin jugé trop excentrique. Un soir, les jeunes Minaru et Isamu pressent leurs parents pour avoir leur propre poste de télévision, en vain : l’aîné se met alors en colère face à l’hypocrisie des adultes et décide de faire une « grève de la parole », aussitôt suivi par son jeune frère…

Vendredi 22 mai

13 mai > 7 juin

> Hôtel de Savigny Exposition de Chantal Bir Rens. : 01 60 52 20 10

> Centre culturel Saint-Ayoul L’affrontement Théâtre Rés. : 08 200 77 160 Cf. encadré ci-contre

Du 22 mai au 20 juin

> Bibliothèque A. Peyrefitte Exposition de Valérie photo Rens. : 01 64 00 29 37

Vendredi 29 mai

> Hôtel de Savigny Cours d’art floral par Nos amies les fleurs Rens. : 01 64 01 24 97

Ven. 29 mai > 20 h 30

Samedi 13 & dim. 14 juin

> Ville-haute Les 32e Médiévales www.provins-medieval.com Rens. : 01 64 00 39 39

> Centre culturel Saint-Ayoul Les Lettres à sa fille de Calamity Jane Avec Sophie Perrimond Théâtre Rens. : 06 58 38 03 19 > Rue du Canal Cours de secourisme PSC1 par la Croix-Rouge Rens. : 06 82 19 03 02

Dimanche 31 mai

Samedi 16 mai

> Musée de Provins et du Provinois La Nuit des musées 2015 Entrée libre Rens. : 01 64 01 40 19 Cf. article p. 7 le ministère de la

Culture et de la Communication présente

23 & 24 mai

> Hôtel-Dieu Journées « Carroussel des Maléfices » par le club Pythagore Rens. : 06 40 51 23 26 www.clubpythagore.fr

Jeudi 18 juin > 19 h

> Centre culturel Saint-Ayoul Présentation de la future saison culturelle Par ticipation gratuite sur réservation obligatoire au 08 200 77 160

23 > 28 mai

> Cinéma Le Rexy Festival du film culte Cf. article p. 7

Mardi 2 juin > 14 h-17 h

> Hotel Dieu Conférence « Vivre avec Parkinson » Sur la maladie, les symptômes, les traitements, la recherche par le Dr Daubrère France Parkinson 77 Entrée libre Rens. : 06 35 30 14 96

5, 6, 12 & 13 juin – 22h30

Son & lumière de Provins Couvent des Cordelières sonlumiere.provins.free.fr

Mar. 19 mai > 14 h-16 h

> Maison des quartiers Atelier « Prévention santé » L’équilibre alimentaire, per te de poids… Rens. : 01 60 58 50 60

8

Dimanche 7 juin

Mar. 26 mai > 14 h-16 h

> Maison des quartiers Atelier « Prévention santé » L’équilibre alimentaire, per te de poids… Rens. : 01 60 58 50 60

> Saint-Brice Foulée Saint-Briçoise www.fouleesaintbricoise.fr

Vendredi 22 mai > 20 h 30 Comédie Avec Francis Huster Davy Sardou Nominé aux Molières

Samedi 30 mai

Bouquet provincial Rendez-vous pour un grand défilé d’archers à 13 h 30 sur les boulevards d’Alligre Cf. article p. 3

L’affrontement

Directeur de la publication Christian JACOB Directeur de la rédaction Baptiste ROGISSART Rédaction Graphisme Photographie Céline BEZANçON Jean-François Leroux Impression Imprimerie RAS N° 137 – Mai 2015 édité en 6 800 exemplaires par la Ville de Provins BP 200 – 77487 Provins

Cette pièce est d’une brûlante actualité : pourquoi l’église catho­­ lique refuse-t-elle encore aux femmes le droit au sacerdoce ? Et pourquoi s’oppose-t-elle au mariage des prêtres ? Avec une extraordinaire vir tuosité maniant l’humour féroce et la tendresse humaine, la pièce saluée dans le monde entier oppose un prêtre irlandais ivrogne à un jeune séminariste à la remuante ardeur de néophyte ! Ils s’affrontent dans un combat sans merci, au dénouement tragique et imprévisible dont sor tira vainqueur la Foi : un vrai moment de grâce et d’émotion. Affrontement plein d’humour entre Tim Farley, vieux prêtre attaché à ses principes et Mark Dolson, jeune séminariste, il s’agit d’un voyage initiatique pour Mark Dolson et d’un retour aux sources pour Tim Farley, son mentor. Les spectateurs deviennent les témoins d’un affrontement de plus en plus complice. PT : 30 € • TR : 26 € -12 ans : 20 €

« On s’esclaffe et on frémit, ce spectacle a du nerf, du chien, des vitamines. » LePoint.fr

Les spectacles du Centre culturel et sportif Saint-Ayoul Renseignements et réservations : 08 200 77 160

L’agenda

Profile for Ville de Provins

Le Provinois n° 137 / Mai 2015  

Journal municipal d'informations de la Ville de Provins

Le Provinois n° 137 / Mai 2015  

Journal municipal d'informations de la Ville de Provins

Advertisement