{' '} {' '}
Limited time offer
SAVE % on your upgrade.

Page 1

Numéro 134 Février 2015

Journal municipal d’informations

P. 3 > Le dossier du mois

Continuer à investir

 Au quotidien P. 2 >

 Sport P. 7 >

ultu P. 6 > C re Les Provinois unis

www.mairie-provins.fr

www.mairie-provins.fr

Le salon des artistes amateurs

Des nouveautés au centre aquatique


Au quotidien

Appel musical

Médaillés du travail et nouveaux retraités

Les agents territoriaux à l’honneur à l’occasion de la cérémonie des vœux, plusieurs agents de la Ville de Provins et de la communauté de communes du Provinois ont été mis à l’honneur. Treize d’entre eux, ont reçu la médaille d’honneur communale. Renée Chalenton, JeanMichel Guilever t, Odile Kuffer, David Léonard, Karine Péan, Dominique Roig et Karine ValletClou ont reçu la médaille d’argent (20 ans de service). Patrice Champagnac, Thierry Jamet, Joseph Larivière et Yves Monnicault ont reçu la médaille de vermeil (30 ans de service). Jean-François Crapet et Luc Gory ont reçu la médaille d’Or (35 ans de service).

Jean-Jacques Glowacki, Mauricette James, Guy Fricot, Rober t Fontenelle, Chantal Chapotot, Jocelyne Lacomme, Elise Gordons, Francine Lebourcq, Chantal Gillier, Bernadette Hamel, MarieFrance Monnicault et Marie-Agnès Jacquin ont fait valoir, cette année, leurs droits à la retraite. Enfin, un hommage par ticulier a été rendu à Gilber t Baubry, décédé en activité.

La Commune Libre de la Ville-Haute recherche pour la scène ouverte de sa 45e Fête de la moisson, des 29 & 30 août prochains, des groupes musicaux. Vous êtes chanteuse, chanteur, musicienne ou musicien seul(e) ou en groupe, amateurs de rock, folk ou de chanson française, la Commune Libre de la VilleHaute vous ouvre la scène de la Fête de la Moisson. Cela sera l’occasion pour les talents provinois et des environs de se faire connaître dans le cadre d’un des plus grands événements culturels de la région. Informations et inscriptions jusqu’au 5 juin au 01 64 00 59 00 ou par mail à commune-libre-provins@orange.fr et sur la page Facebook #fetedelamoisson Envoyez vos maquettes à : Commune Libre de la Ville-Haute Tremplin musical 2, route de Bray 77160 PROVINS

Hommage

Les Provinois unis La barbarie la plus abjecte, la folie d’individus qui ont perdu toute raison humaine, ont frappé et endeuillé toute la France en ce début d’année 2015.

Sur la place du Maréchal Leclerc, le jeudi 8 janvier à midi.

A l’initiative de l’association Encres Vives, Provins avait reçu Cabu à deux reprises l’an dernier, dans le cadre du Salon du livre au mois de février et du Duke Festival au mois de septembre.

2

La France pleure des hommes et des femmes qui ont été lâchement assassinés. Elle pleure 17 personnes qui n’avaient que pour seul tord d’être journalistes, dessinateurs ou collaborateurs du journal Charlie Hebdo, policiers ou juifs. Elle pleure 17 personnes mor tes sous les coups du fanatisme et du fondamentalisme religieux. Une terrible épreuve que notre pays a affronté dans l’unité et l’union. L’unité et l’union de toutes celles et ceux qui défendent la liber té d’opinion, la liber té d’expression, les grandes valeurs

démocratiques et la République. Par tout, dans le monde entier, l’émotion fut vive face à cette abomination, face à cette monstruosité. Par tout, à Provins comme ailleurs, les citoyens ont investi les rues pour exprimer leur douleur, leur soutien aux familles des victimes et aux valeurs qui font la France.


le dossier du mois

Vœux 2015

Continuer à investir Le 15 janvier, le centre culturel et sportif Saint-Ayoul a connu un record d’affluence à l’occasion de la traditionnelle cérémonie des vœux.

Près d’un millier de personnes issu des forces vives, associatives, économiques et institutionnelles a participé à cette soirée au cours de laquelle le Maire a prononcé l’allocution suivante : « C’est toujours avec le même plaisir, je ne vous le cache pas, que je vous retrouve pour cette cérémonie des vœux qui rassemble, autour des élus, les fonctionnaires, le monde associatif et les forces vives de notre territoire. Puisque 2015 suit 2014, ce sera la première cérémonie de vœux de ce mandat ouvert en mars dernier. Nous restons, avec l’équipe que j’ai eu l’honneur de conduire, particulièrement fiers de la confiance que près de 3 provinoises et provinois sur 4 nous ont témoignée. Notre mission signalée aujourd’hui et pour la durée de ce mandat, est d’être digne de cette confiance démocratique. C’est surtout d’être au service de tous les provinois sans exception qui attendent d’abord de nous la poursuite de nos efforts de modernisation de notre Ville. C’est un travail de longue haleine, j’allais dire que c’est le travail d’une génération entière. C’est même un éternel recommencement comme la vie elle-même.

Mais la réalité, palpable et vivante, c’est qu’un travail considérable mené depuis 13 ans nous a permis de livrer au Provinois et aux habitants de ce territoire de nouveaux équipements publics : • Le centre culturel et sportif Saint-Ayoul • Le cinéma • Le centre aquatique • Le commissariat de police • L’EPMS du Provinois. Ces réalisations représentent non seulement des avancées concrètes pour le service public, mais elles ont également indiscutablement contribué à changer la vie quotidienne d’un grand nombre d’habitants de Provins et du Provinois. J’aurai également pu citer les nombreux équipements sportifs, en particulier les terrains de tennis et de rugby, la halle Villecran de l’office du tourisme, la halle à marché du Minage, le programme de restauration de patrimoine, ou encore le fantastique programme de rénovation urbaine de Champbenoist. J’en arrête là et sachez que nous allons poursuivre cet effort en 2015. Mais l’honnêteté m’oblige à vous dire que le contexte est difficile. L’effort budgétaire qui est demandé aux communes et aux collectivités locales est franchement insoutenable dans la durée. Tous les maires attendent avec une certaine fébrilité le montant des dotations de l’Etat.

Deux remarques à ce sujet : • S’agissant de la Communauté de communes, le choc devrait être moins violent car nous bénéficions des effets positifs de la péréquation horizontale mise en place en 2011 à l’échelle nationale et qui nous permet de compenser à ce stade la baisse des dotations de base par les versements en progression du fonds national de péréquation. En un mot, les dotations progressent moins vites, mais globalement ne baissent pas encore. Le FPIC a même permis en 2014 un reversement total de près de 371  000 € à l’ensemble des 40 communes de notre communauté de communes. • S’agissant de la Ville, et en dépit du classement en politique de la Ville d’une partie de Provins, les choses, comme dans toutes les communes sont alarmantes. Je serai bref et vous allez tout comprendre : en 3 ans, nous aurons perdu environ 450 000 € de dotations, sans compter la réforme des rythmes scolaires qui nous coûtera chaque année environ 50 000 €. 450 000 €, c’est près de 10 % de dotations. C’est aussi près de 10 % de nos recettes fiscales.

3

3


le dossier du mois 1

2

3

Nous aurions pu faire deux choix pour faire face à une telle purge car il faut bien appeler un chat, un chat : • Nous aurions pu augmenter les impôts. D’autres le font ; des communes vont le faire. C’est la facilité. Je pense, nous pensons tous, que ce serait irresponsable. Nous ne le ferons pas, ni à Provins, ni à la Communauté de communes. • Nous aurions pu baisser le niveau des investissements. Nous ne le ferons pas cette année, mais je ne peux prendre aucun engagement pour les années suivantes. Vous savez que les communes représentent 70 % de l’investissement public dans notre pays. La baisse des dotations, d’une manière ou d’une autre, aura des conséquences sur la commande publique. Nos marges de manoeuvre, vous les connaissez. Lorsque nos budgets ont assuré les rémunérations de nos agents et le remboursement des intérêts de la dette, il nous reste à agir sur les charges de gestion courantes. Voilà que ce nous ferons cette année. C’est un effort très important de tous les services dont les crédits ont baissé entre 5 et 15 %. J’ai conscience que cet effort ne sera sans doute pas reproductible l’année prochaine. Nous veillerons naturellement à ne pas dégrader la qualité du service public. Vous aurez toujours le même nombre d’agents à votre service à la voirie, à la propreté urbaine, aux espaces verts, dans nos crèches, dans nos centres de loisirs devenus intercommunaux, dans nos équipements sportifs. Vous aurez toujours une belle saison culturelle et de très belles fêtes médiévales. Vos associations auront toujours le même niveau de subvention, qu’elles viennent de la Ville ou de la Communauté de communes pour les associations fréquentant le centre aquatique et pour le Conservatoire du Provinois. Pour le reste, chacun devra être vigilant dans sa gestion des crédits. En un mot, nous adaptons année après année la voilure afin d’éviter à la fois une

4

hausse des impôts et une dégradation du service rendu à la population. C’est un chemin de crêtes. Cette grande rigueur dans la gestion des dépenses courantes nous permettra de réaliser un programme d’investissement 2015 parfaitement calibré par rapport à nos besoins. La Ville de Provins investira en 2015 2,6 M€ dont 1,6 M€ à sa charge. Nous poursuivons évidement le programme de restauration du patrimoine engagé en 2004. Cela représente 1,5 M€ subventionné à près de 80 % dans le cadre de la convention qui nous lie à l’Etat. Nous effectuerons en 2015 les travaux de la tranche budgétaire 2013. Il s’agira d’une tranche sur les Remparts entre les courtines D, E et F. 1 Nous achèverons également le programme triennal sur l’Abside Saint-Ayoul 5 . En avril 2016, nous pourrons ouvrir une première partie importante du monument aux visites touristiques. Le cloître est achevé. La salle capitulaire est achevée. Le parcours de visites est en place. La chapelle des Bénédictins est restaurée. Il nous restera dans le cadre d’une prochaine phase de travaux de 3 années à nous attaquer au transept et à l’Absidiole. Ce seront des travaux pour 2016, 2017 et 2018. Et je négocie actuellement une prorogation de 5 années de la convention actuelle qui court jusqu’en 2018. Nous ferons également un programme conséquent de rénovation de voirie 6 avec 420 000 € de crédits auxquels s’ajouteront 180 000 € de crédits reportés de 2014. Dans cette enveloppe de crédits, nous affecterons 120 000 € aux travaux de résidentialisation 2 de la rue de l’Eglantier dans le cadre du programme de rénovation urbaine. La résidentialisation de l’immeuble des 2, 4, 6 de la rue de l’Eglantier est en cours. Il concerne 56 logements. Depuis 5 ans, le projet de rénovation urbaine a permis de rénover et résidentialiser près de

700 logements à Champbenoist. Fin 2015, il restera environ 200/250 logements à traiter. Cela nécessitera un nouveau PRU. Le maintien du quartier dans les quartiers prioritaires de la politique de la Ville nous y aidera sans doute. Dernier mot à ce sujet : nous avons négocié avec le bailleur social TMH, comme contrepartie de la garantie de leurs emprunts, la pose de 2 caméras de vidéo-protection supplémentaires, rue du Pré Botin et rue de l’Eglantier. Avec plus de 30 caméras sur l’ensemble de la Ville, nous disposons maintenant d’un maillage presque parfait. Cela a des effets hyper positifs sur la délinquance de voie publique et le taux d’élucidation des affaires. La Ville investira également 683 000 € pour l’entretien des bâtiments communaux, des écoles, des crèches et le renouvellement du matériel et des véhicules des services municipaux. Je citerai pêle-mêle des travaux de toiture à la Maison Romane, à l’Hôtel de Savigny, à l’école maternelle de la Ville Haute et à la crèche d’Emilie, la poursuite de l’éclairage des souterrains  3 , la réfection de la clôture du Tournoi de Chevalerie, l’aménagement intérieur de l’ancien établissement des eaux minérales pour le club de Rugby, l’acquisition de 2 sautoirs en longueur pour l’athlétisme. Et enfin, l’aménagement d’une salle informatique d’une dizaine de poste à la primaire Terrier Rouge. A ce propos, nous allons également entamer une réflexion avec les enseignants pour équiper chaque groupe scolaire d’une classe numérique. Pour conclure ce chapitre sur ce que nous avons coutume d’appeler les « investissements du quotidien », nous avons pris la décision de remplacer un très vieux camion, affecté aux services techniques. Celui qui a en charge notamment le déneigement. C’est un investissement assez lourd devenu indispensable. La communauté de communes quant à elle va investir 1,9 M€ dont 928 K€ à sa charge. Elle procède à l’avant dernier versement de 600 K€ à notre aménageur pour la concession de la ZAC du Provinois 7 . Les 2 giratoires ont été réalisés. Cette semaine débuteront les travaux de voirie et d’assainissement internes à la Zone. Ils seront achevés avant l’été. Restera la commercialisation pour laquelle, vous vous en doutez, nous mettrons une grosse pression à notre aménageur. Le contexte évoqué n’est pas, c’est le moins que l’on puisse dire, porteur. Ceci étant, un premier permis, sur une parcelle de 2 500 m², est en passe d’être déposé. Le second projet porté cette année par la Communauté de communes est la réalisation du pôle gare SNCF à Provins 4 . C’est la seconde étape d’un projet en 3 phases. 1re phase : c’était l’extension en septembre dernier de près de 50 places de stationnement. Des places bien utiles ! Seconde phase : c’est celle dont les travaux démarreront à l’automne avec la construction d’un bâtiment d’accueil et d’information touristique doté d’un point restauration rapide, une sorte de buffet de la gare. Ce pôle gare est très attendu par tous les usagers de la gare. Déduction faite de subvention de l’Etat, de la Région et du Conseil Général, la Communauté de communes financera 200 K€. La 3e phase du projet global dépendra du rendu définitif de l’étude que nous menons avec le STIF. Nous envisageons l’extension de capacités de parking gratuit. Gratuit car payer pour aller travailler, c’est un peu compliqué à nos yeux. Nous


Stabi lité des taux d’imposition La Ville de Provins, comme c’est le cas

4

depuis plusieurs années maintenant, après plusieurs années de baisse successive, a choisi de ne pas augmenter la pression fiscale en maintenant la stabilité de ses taux d’imposition : • Taxe d’habitation : 16,90 % • Taxe foncière : 23,73 % • Taxe foncière non bâti : 48,80 %

envisageons aussi le transfert et l’adaptation de la gare routière. Enfin nous entamerons une réflexion sur la dépose-minute à la gare, sur les circulations douces pour accéder à la gare et sur le rabattement par transport collectif. 3e projet 2015 : la construction de la maison de santé de Chenoise. Vieux projet que nous avons repris à bras le corps en étroite collaboration avec les élus de Chenoise. Il représentera un coût pour la Communauté de communes de 300 K€. La Communauté de communes est désormais propriétaire du bâtiment. Les travaux de restauration débuteront au printemps. Cela permettra de disposer de 5 cabinets pour des professionnels de la santé. Cela participera à l’effort de lutte contre la désertification médicale qui frappe tout notre secteur. Cela ne suffira pas et dès à présent, nous imaginons d’autres pistes. Une étude est en cours avec l’Union régionale des professionnels de santé. Je suis convaincu que si l’on veut attirer et retenir durablement de jeunes médecins, il faudra avec les libéraux volontaires, fonder une maison de santé universitaire, lieu de formation de jeunes internes, étroitement lié à l’hôpital. Une telle maison de santé serait un plus indéniable pour tout le territoire du Grand Provinois et permettrait de rêver à un maillage des projets de maisons de santé qui vont voir le jour. Dans le budget communautaire, nous allons faire un effort considérable de provision budgétaire, à hauteur de 1 M€, pour la fibre optique. Vous savez que nous avons choisi le raccordement de tous les foyers au très haut débit internet. Cela représente, pour nous, un coût global estimé à 5/6 M€. Le syndicat numérique départemental a enfin choisi son délégataire fin décembre 2014. C’est pour nous une priorité de rang n°1 car sans la fibre, il n’y aura d’égalité des chances pour nos entreprises, nos artisans, nos étudiants et tout simplement pour tous les habitants de nos 40 communes. Un mot aussi pour vous dire que la Communauté de communes va également lancer une deuxième tranche de rénovation des installations d’assainissement non collectif. Nous traiterons sur la base du volontariat les installations les plus polluantes. Nous devrions enfin installer dans l’année, le syndicat de maillage du réseau d’eau. Après avoir obtenu des garanties supplémentaires de subventions de nos partenaires, il faut maintenant passer à la phase action. C’est un projet de plus de 40 M€ et 128 km de canalisations qui a pour but d’alimenter en eau potable l’ensemble des communes de la Communauté de communes et au-delà. Le syndicat compte 58 communes dont 46 ont un problème de qualité de l’eau. 33 parmi les 40 communes de la Communauté de communes ont une difficulté. Plus grave, certaines

sont en 3e dérogation préfectorale qui expirera à l’automne 2015 ou à l’automne 2016. La solution pour ce maillage, c’est l’eau de Provins, c’est le captage de Noyen-sur-Seine qui en l’état, peut doubler sa production et passer de 3 500 m3 jour à près de 8 000 m3 jour. » Tout cela aura évidemment un effet sur le prix de l’eau dans les communes qui se connecteront au maillage. Un effet lié à l’investissement et au fonctionnement du syndicat ainsi qu’à l’achat d’eau potable. C’est le même effet qu’ont connu les Provinois dans les années 90 quand il a fallu faire de très lourds investissements pour puiser, déferiser et distribuer l’eau depuis la vallée de Seine. Dans la difficulté, il faut en passer par une telle phase. Mais il y a toujours un retour sur investissement et des effets bénéfiques à long terme. Hier, au conseil municipal de Provins, nous avons délibéré sur le nouveau contrat de délégation de service public pour l’eau et l’assainissement. Il prendra effet en février. L’eau assainie à Provins est aujourd’hui vendue 4,85 €/m3. Nous avons choisi de ne pas diminuer les surtaxes communales qui permettent à la ville de réaliser les travaux sur les réseaux d’eau potable et d’assainissement, de faire par exemple le changement des branchements plomb. Ces surtaxes représentent environ 14 % de la facture d’eau. Les taxes affectées à l’Agence de l’Eau représentent à peu près le même montant. Notre négociation sur la part du délégataire a débouché sur une baisse significative du prix de l’eau. Demain, vous paierez l’eau 3,99 €/m3 : une baisse de 85 cts par m3 soit -17,6 %. Pour une famille avec 2 enfants qui consomme en moyenne 120 m3 par an, ce sera une baisse de plus de 100 €. J’aurai pu vous parler de tant d’autres choses, du projet d’association de tous les offices du tourisme de notre secteur dont le nôtre évidemment, car le tourisme pour le Provinois est une chance de développement économique, une chance qui permet aujourd’hui de faire vivre 400 familles. Vous parler du nouveau départ de notre partenariat avec PINGYAO, notre jumelle chinoise. Vous parler du projet de portage de repas à domicile par la Communauté de communes. Vous parler des mutualisations qui ont été mises en place entre la Ville de Provins et la Communauté de communes en matière de finances, de ressources humaines, d’urbanisme. Cela impose un travail en commun toujours plus étroit. Et ce n’est sans doute qu’un début car ce processus est irréversible. Comme est irréversible la montée en puissance des compétences de la Communauté de communes. Cette année, les centres de loisirs ont été communautarisés. Ils sont très exactement 6 depuis le 1er janvier avec ceux de Jouy-le-

Châtel et Beton-Bazoches et leurs tarifs sont progressivement harmonisés. Pour conclure, je voudrais vous dire une chose simple : je voudrais vous demander de penser, pas tous les jours, mais de temps en temps, que ce que nous faisons pour vous, nous le faisons grâce : • Aux acteurs du monde associatif qui ont le bénévolat et le don de soi chevillés au corps. Un mot par ticulier pour la compagnie des Archers qui organisera en mai à Provins le Bouquet provincial qui est le rassemblement annuel national des Archers de France. • Grâce aux élus municipaux et communautaires qui s’engagent pour être dignes du mandat confié par les électeurs. • Et grâce à tous les fonctionnaires qui sont compétents, disponibles et dans leur immense et écrasante majorité, efficaces et dévoués. Ils aiment leur métier. Voilà pourquoi ils méritent notre reconnaissance et un mot tout simple et sincère : MERCI.

5

6

7

5


Au quotidien nouveaux commerces générale d’optique Opticien

24, route de Champbenoist (à côté de Decathlon)

Les Marais à la neige 43 écoliers de l’école primaire des Marais sont partis, une douzaine de jours durant, en classe de neige à Méribel.

KISLY

Prêt-à-porter 24, route de Champbenoist (à côté de Decathlon)

Lundi 5 janvier, aux aurores, sur la place du 29e Dragons, 43 écoliers ont pris le départ pour la Savoie. Armés de leurs bagages et après un dernier au revoir aux parents, ils se sont précipités dans le car pour une longue route les conduisant à Méribel à la découverte d’un autre univers. Entre cours, apprentissage du ski et découverte du patrimoine savoyard, les 12 jours des jeunes écoliers provinois ont été particulièrement bien remplis et leurs ont laissé d’impérissables souvenirs. Cette classe de découver te représente un coût total de 34 850,86 €. Les familles y ont par ticipé à hauteur de 15 865,49 €, la Ville de Provins ayant pris en charge les 18 985,37 € restants, soit 54,48 %.

retouche vêtements

Halte aux déjections canines

Devant la recrudescence du nombre de déjections canines sur les trottoirs provinois et dans le souci d’hygiène et de propreté urbaine, la Ville de Provins va lancer une opération de prévention et de repression. Ainsi, la Police municipale sera chargée de sensibiliser et de verbaliser les propriétaires de chiens ne respectant pas les règles élémentaires d’hygiéne publique.

Saison touristique 2015

L’accès à la cité médiévale en véhicule sera réglementé les week-end et jours fériés à compter du samedi 28 mars. De nouveaux laissez-passer de couleur orange sont à la disposition des riverains. Ils sont à retirer auprès de la Police municipale en mairie de Provins, accompagné d’un justificatif de domicile. Les anciens laissezpasser ne seront plus valables.

culture

Et vêtements sur mesure Rue du Val

Theraform Pour mincir

Rue Hugues-Le-Grand

Exposition

Le salon des artistes amateurs Le salon des artistes amateurs de Provins et sa région permet à de nombreux habitants du Provinois de montrer leurs travaux picturaux et de faire preuve, souvent, d’un réel talent.

6

Ce salon offre la possibilité au plus grand nombre d’exposer sans avoir à louer une salle, à organiser un vernissage et à promouvoir l’exposition, toutes choses qui sont, pour l’occasion, à la charge de la direction de l’action culturelle de la Ville de Provins. En outre, beaucoup n’auraient jamais franchi le pas de montrer leurs œuvres, et donc un peu d’eux-même, si cette démarche ne s’inscrivait pas dans un projet collectif.


sport Natation & loisirs aquatique

programme du 1er semestre 2015

Des nouveautés au centre aquatique du Provinois

Après près de 18 mois d’existence, le centre aquatique confirme son dynamisme en proposant un grand nombre d’activités à l’attention des petits et des plus grands.

Le centre aquatique en chiffres

Le centre aquatique du Provinois ce sont : • 135 426 entrées • 565 abonnés • 3 associations, une dizaine d’établissements pour personnes handicapées et 30 écoles primaires qui profitent des installations.

Des activités variées

Le centre dispense, à l’attention des adultes, des cours d’aquagym, d’aquacycling et le Lagon Tonic. L’hôpital Léon Binet, en par tenariat avec le centre aquatique, propose des cours de préparation à l’accouchement le mardi. Les personnes accouchant au centre hospitalier de Provins peuvent en bénéficier. Pour faire suite à l’accouchement, des cours de bébés nageurs ont lieu le dimanche matin (hors vacances scolaires). Le cours, d’une durée de 30 minutes, est encadré par un maître nageur.

Deux nouvelles ceintures noires pour le judo club de Provins Une belle moisson pour le judo club de Provins en décembre avec deux nouvelles ceintures noires pour Mélissa Son, née en 1995, et Aymeric Bizeul, né en 1999.

Une séance donne accès aux deux parents et à l’enfant. Les créneaux sont les suivants : • de 9 h à 9 h 30 pour les 6/18 mois, • de 9 h 30 à 10 h pour les 1/36 mois, • de 10 h à 10 h 30 pour les 6/36 mois. Enfin, pour le plus grand plaisir des enfants, une structure gonflable est mise en place tous les dimanches après-midi. Retrouvez toutes les informations du centre aquatique sur www.vert-marine.com et sur la page Facebook #centreaquatiqueduprovinois

Le centre aquatique du Provinois sera fermé du lundi 16 février 2015 au dimanche 22 février inclus en raison de l’arrêt technique.

• Samedi 21 mars > 20 h-22 h Soirée aquagym. Le centre aquatique proposera des cours pendant 1 h 45 suivi d’un buffet. Lors de cette soirée pour toute inscription au pass aquaforme les frais d’adhésion seront offer ts. La soirée est gratuite pour les abonnés. • Samedi 13 juin > 20 h-22 h Soirée Fluo. Une soirée animée réservée exclusivement aux 12/17 ans ! • Samedi 4 juillet, toute la journée Family party. Des animations seront proposées à l’ensemble des clients. Une vente de crêpes et de bonbons se fera, la recette sera reversée à l’œuvre des pupilles orphelins des sapeurs-pompiers.

droit d’expression des élus minoritaires Je fais un rêve... provinois Les lumières des fêtes sont loin, les guirlandes qui illuminaient nos rues remisées, nous sommes au cœur de l’hiver et nous cherchons des lieux où il fait bon se retrouver : cafés, salon de thé, commerces du centre-ville. Il me vient à l’idée qu’en lieu et place d’un rond-point gigantesque débouchant sur une ZAC fantôme, sans continuité avec les villes basse et haute et qui peine à trouver preneurs, on pourrait faire en sor te de rénover et de mettre en valeur les nombreux logements vides du centre-ville. Cela permettrait à cer taines personnes de sor tir des quar tiers périphériques où on les assigne trop souvent et ainsi de contribuer à redonner de la vie, de la mixité et de l’animation à notre centre-ville. Ce pourrait être des personnes à mobilité réduite ou âgées, ou des jeunes, étudiants ou apprentis. Beaucoup de villes d’égale impor tance, volontaristes en matière d’urbanisme ont fait ce choix. N’est-ce pas aussi ce qu’on appelle revitalisation du centre ville ? Alors je fais un rêve... pour les Provinois. Joëlle SIORAT Contact : joellesiorat@gmail.com Groupe Rassembler Provins Isabelle ANDRE, Bruno POLLET, Daniel CAMBIEN

7


Jusqu’au 14 février

> Bibliothèque A. Peyrefitte Exposition « Itinérances » Photos et peintures Rens. : 01 60 52 20 10

27 février > 28 mars

> Bibliothèque A. Peyrefitte Exposition du CAMAC Centre d’Ar t Marnay Ar t Center Exposition des travaux des enfants de l’atelier photo Rens. : 01 60 52 20 10

Sam. 28 février > 7 h 30

> Gare SNCF Sortie réservoir au Danica à Dordives (45) par le Club mouche Participation : 10 € Rens. : 06 03 95 02 98

Lundi 2 mars > 14 h-19 h

> Centre culturel Saint-Ayoul Don du sang

Samedi 7 mars & Dimanche 8 mars De 10 h à 19 h

Jeudi 12 février > 20 h 30

> Centre culturel Saint-Ayoul Le Lac des cygnes Ballet Rens. : 08 200 77 160

Vendredi 13 février

> Hôtel de Savigny Cours d’art floral par Nos amies les fleurs Rens. : 01 64 01 24 97

Ven. 13 février > 14 h 30

> Cinéma Le Rexy Connaissance du monde La Provence PT : 8 €, TR : 7 €, scol. : 3,50 €

> Salle paroissiale du Cloître Brocante par l’association Vie et joie Rens. : 06 75 50 65 48

Mardi 10 mars > 20 h 30

> Centre culturel Saint-Ayoul Le Malade imaginaire Théâtre Rens. : 08 200 77 160

Ven. 13 mars > 14 h 30

> Cinéma Le Rexy Connaissance du monde Le Japon PT : 8 €, TR : 7 €, scol. : 3,50 €

Samedi 14 mars > 15 h 30 & 16 h 30

> Bibliothèque A. Peyrefitte Bruissement d’images Spectacle pour les 0-5 ans par Le souffle des livres Le spectacle met en scène un Duo Lecture à Voix Haute & Musique qui place les albums de la littérature jeunesse au cœur de lectures spectacles pour les tout-petits. Des bouquets d’albums sensibles, tendres et ludiques. Rés. obl. le mercredi 11 mars au 01 64 00 29 37

Samedi 14 mars > 20 h 30

Ven. 13 février > 18 h

> Hôtel Dieu Montage de mouches artificielles par le Club mouche Participation : 10 € Rens. : 06 03 95 02 98

16 > 22 février

> Centre aquatique du Provinois Fermeture pour arrêt technique

19 février > 8 mars

> Hôtel de Savigny Exposition Les Arts en boule Rens. : 01 60 52 20 10

8

> Centre culturel Saint-Ayoul Julien Doré Concer t pop folk Rens. : 08 200 77 160

Directeur de la publication Christian JACOB Directeur de la rédaction Baptiste ROGISSART Rédaction Graphisme Photographie Céline BEZANçON Jean-François Leroux Impression Point de repère N° 134 – Février 2015 édité en 6 800 exemplaires par la Ville de Provins BP 200 – 77487 Provins

enfance

Centres de loisirs Du 16 au 27 février

Lux Aeterna

Les centres de loisirs provinois accueillent vos enfants pendant les vacances d’hiver.

Orchestre national d’Île-de-France

Les Hauts de Provins

Il y a dans le rituel des mor ts chrétiens, le requiem, un contraste constant entre l’om­bre et la lumière, la seconde l’empor tant sur la première dans l’espoir d’une « lumière éternelle » : lux aeterna. De l’ombre à la lumière, c’est cette expression que les compositeurs considèrent comme l’une des plus inspirantes dans le texte du requiem : la musique est alors en position de suggérer, mieux que les paroles, cette dimension mystique et idéale qui traduit l’éternité, la suspension du temps, la résolution des conflits. Le Requiem de Maurice Duruflé, composé en 1947, n’échappe pas à la règle, il semble même baigné tout entier dans ce sentiment contemplatif. Il insiste sur la pureté des lignes et le calme des mélodies en s’appuyant sur des thèmes grégoriens médiévaux comme sur la tradition romantique française pour en faire une œuvre aussi sublime qu’inclassable.

3-12 ans Rampe des Bellevues Du lundi au vendredi De 7 h 30 à 18 h 30 Arrivées et dépar ts en échelonné (7 h 30-9 h / 17 h-18 h 30) Restauration le midi. Inscription en journée ou 1/2 journée avec ou sans repas. Rens. : 01 60 58 02 06

Maison des Quartiers de Champbenoist

5-11 ans Place du Pré-Botin Du lundi au vendredi De 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h 30 Inscription à la semaine en journée sans repas. Rens. : 01 60 58 50 60

Sport Loisirs Vacances 5-16 ans Boulevard d’Alligre Du lundi au vendredi De 13 h 30 à 17 h 30 Inscription à la semaine en 1/2 journée Rens. : 01 60 58 02 06

Samedi 28 mars > 20 h 30

Tarifs PT : 30 € • TR : 26 € -12 ans : 12 €

Les spectacles du Centre culturel et sportif Saint-Ayoul Renseignements et réservations : 08 200 77 160

L’agenda

Profile for Ville de Provins

Provinois 2015 02 bd  

Provinois 2015 02 bd  

Advertisement