Page 1

Numéro 125 Février 2014

Journal municipal d’informations

P. 3 > Le dossier du mois

Centre hospitalier :

Des projets pour la maternité

 Au quotidien P. 2 >

 Culture P. 7 >

 Sport P. 6 > Les lauréats infirmiers et infirmières

www.mairie-provins.fr www.mairie-provins.fr

Les vieux du stade font de la résistance

La guerre 14-18


Au quotidien

Bilan

IFSI

Les lauréats infirmiers et infirmières La promotion 2010-2013 de l’IFSI, l’Institut de Formation en Soins Infirmiers, du Centre Hospitalier Léon Binet de Provins, a connu une nouvelle belle réussite avec 31 reçus sur 32 inscrits.

2 599 interventions pour les sapeurspompiers en 2013

En 2013, les sapeurs-pompiers de Provins sont intervenus 2 599 fois, un chiffre quasiment équivalent à l’année précédente (2 593). Il s’agit de 168 incendies, 148 accidents de la circulation, 2 022 secours à victimes et 261 interventions diverses. 58,5 % de ces interventions ont été réalisées sur la commune de Provins. Pour assurer l’ensemble de ses missions, le centre d’intervention de Provins peut compter, à ce jour, sur un effectif de 30 sapeurs-pompiers professionnels et 47 sapeurs-pompiers volontaires. On notera également la bonne santé de la section des Jeunes sapeurs pompiers de Provins qui compte aujourd’hui 28 éléments.

C’était jour de liesse pour les diplômés de l’IFSI.

Il y a un peu plus de 3 ans, ils étaient près d’une cinquantaine à tenter leur chance dans cette formation. Trois années d’études et de stages plus tard, 32 élèves se sont présentés pour l’obtention du diplôme tant convoité, qui leur permet aujourd’hui d’exercer leur profession,

toujours majoritairement féminine. S’ils sont à ce jour 31 lauréats, il convient de ne pas oublier le 32e candidat qui tentera d’obtenir son diplôme lors de la session de rattrapage. Ce qui pourrait faire un car ton plein pour l’IFSI provinois.

Classe de découverte

après un dernier au revoir aux parents, ils se sont engouffrés dans le car pour une longue route les conduisant à Méribel à la découver te d’un autre univers. Entre cours, apprentissage du ski et découver te du patrimoine savoyard, les 12 jours des jeunes écoliers provinois auront par ticulièrement été bien remplis et leur laisseront d’impérissables souvenirs. Cette classe de découver te représente un coût total de 39 417,64 €. Les familles y ont par ticipé à hauteur de 17 562,73 €, la Ville de Provins ayant pris en charge les 21 854,91 € restants, soit 55,44 %.

Les Marais à la neige 49 écoliers de l’école primaire des Marais sont partis, une douzaine de jours durant, en classe de neige à Méribel. Lundi 6 janvier, aux aurores, sur la place du 29e Dragons, 49 écoliers ont pris le dépar t pour la Savoie. Armés de leurs bagages et

2

Médaillés du travail et nouveaux retraités

La cérémonie des vœux municipaux est traditionnellement l’occasion de saluer un certain nombre de fonctionnaires territoriaux qui œuvrent pour le service public, en recevant la médaille d’honneur communale ou en faisant valoir leurs droits à la retraite. Cinq agents, Chantal Chapotot, Éric Flon, Philippe Lecomte, Patricia Ledoux et Véronique siroux, ont reçu la médaille d’argent pour 20 années de service. Quatre autres, Claudine Grellet, Bernard Philippe, Jean-Luc Scibravy et Monique Tremé, se sont vu remettre la médaille de vermeil pour 30 années de service. 4 agents ont fait valoir, cette année leurs droits à la retraite : Yves Lemaire, Patricia Fiche, Jean-Louis Fiche et Fabienne Guido. Enfin, un hommage a été rendu à Jean Zajac, décédé cette année.


Le dossier du mois

Centre hospitalier Léon Binet

Des projets pour la maternité Le service de gynécologie-obstétrique du Centre hospitalier Léon Binet est aujourd’hui en pleine mutation. Depuis le mois de septembre, les rênes de la maternité de l’établissement provinois ont été confiées à un nouveau tandem : le Dr Zoher Rabbata, responsable de l’unité, et Corinne Lemaire, cadre sage-femme. L’équipe s’est également renforcée avec l’arrivée des docteurs Firas Yacine-Kassab et Sami Wazaefi. Si la maternité de l’établissement provinois a toujours eu des projets, ceux-ci ont souvent été freinés par les changements médicaux. L’équipe a su s’adapter aux moments difficiles qu’elle a pu rencontrer. Elle peut aujourd’hui mettre son énergie au service de projets novateurs sous l’impulsion de ses nouveaux responsables.

Diversifier les prestations aux mamans et futures mamans Le service souhaite élargir à terme son offre de prise en charge, avant, pendant, et après l’accouchement. Il propose, depuis le début de l’année, une séance hebdomadaire de préparation prénatale aquatique. Les sagesfemmes ont été formées à de nouvelles

Une nouvelle équipe

Depuis le mois de septembre, l’équipe qui préside aux destinées de la maternité provinoise a profondément changée, alliant un savant mélange d’anciens et de nouveaux. Corinne Lemaître représente une cer taine continuité après 15 années passées dans le service, elle est devenue cadre sage-femme. Elle appor te son expérience provinoise au sein d’un tandem ambitieux aux côtés du Dr Zoher Rabbata, le nouveau responsable de l’unité, ancien interne des Hôpitaux de Paris, puis assistant au Centre Hospitalier de Boulogne-sur-Mer. Après un trimestre à travailler ensemble sur l’organisation du service tout en assurant la continuité des soins, l’équipe souhaite développer l’ensemble des activités aussi bien gynécologiques, que chirurgicales, obstétricales et or thogéniques dans l’optique d’un nouveau pôle Femme-Mère-Enfant. méthodes d’accouchement associant

La préparation prénatale aquatique est l’un des premiers projets innovants du service de gynécologie-obstétrique du Centre hospitalier Léon Binet.

l’approche corporelle, les savoirs traditionnels et la médecine moderne. Pour répondre au besoin de proximité et de sécurité affective du nouveau né, et mieux accompagner son développement, de nouvelles techniques de por tage se sont développées. Le massage bébé est un moyen privilégié de communiquer et d’être en contact intime avec ce dernier. Zoher Rabbata et Corinne Lemaire encadrant Cette technique Mathilde Bodot, sage-femme qui encadre la de relaxation préparation prénatale aquatique. compor te de nombreux avantages pour l’enfant, les parents, et au-delà pour toute la cellule familiale.

Mieux accueillir

• Faciliter l’accueil téléphonique en se dotant d’un numéro unique d’appel : 01 64 60 47 99. L’organisation du secrétariat, dont l’équipe a été renouvelée, a été repensée pour personnaliser l’accueil, selon le mode d’arrivée (en urgence ou sur rendez-vous).

• Améliorer les locaux et les circuits pour renforcer le confor t, l’ergonomie, et la conformité aux textes réglementaires. • Renforcer la prise en charge médicale par une meilleure collaboration avec d’autres spécialités de l’établissement (pédiatrie, anesthésie, diabétologie), en développant de nouvelles techniques chirurgicales (thermoablation de l’endomètre, contraception définitive par hystéroscopie). L’hôpital a acquis un nouvel appareil d’échographie en 3D.

Préparation prénatale aquatique

La maternité de l’hôpital et le Centre aquatique du provinois innovent donc en offrant une préparation prénatale aquatique. L’ouver ture du nouveau complexe a permis aux sages-femmes de l’hôpital de mettre en place une nouvelle méthode de préparation à la naissance. Depuis le début de l’année, une séance hebdomadaire est proposée aux femmes enceintes de Provins et des environs. Cette activité aquatique offre une préparation active à l’accouchement, un moment de détente, et favorise les liens mère-enfant. En pratique, toutes les femmes enceintes, même non nageuses peuvent y par ticiper. L’entrée de la piscine de 6,50 € reste à la charge des patientes. Un cer tificat de non contre-indication à la préparation aquatique est exigé. Renseignements et inscriptions auprès du secrétariat de la maternité du Centre Hospitalier Léon Binet : 01 64 60 47 99

33


Guide pratique 2014 Vous êtes nouveau commerçant ou

Au quotidien

bien vous avez fermé votre commerce à Provins ou sur le territoire de la Communauté de communes, merci de faire par t de votre changement de situation pour paraître dans le prochain guide pratique de Provins et du Provinois auprès de la mairie de Provins – Service communication. Un représentant de la société ESER va ou vous a déjà peut-être contacté pour acheter des espaces publicitaires voués à être publiés soit dans le plan, l’agenda de poche ou le guide pratique de la Ville de Provins. En raison du nombre croissant d’escroqueries, ne signez aucun contrat avec un commercial s’il ne s’agit pas de Laurent Ouaki, représentant de la société ESER et s’il ne vous montre pas une lettre d’accréditation signée de la main du Maire de Provins.

Information

Journaux électroniques La Ville de Provins vient de procéder au renouvellement de ses journaux électroniques d’information (JEI). Les nouveaux JEI, plus modernes, sont toujours installés à l’angle de l’avenue Alain Peyrefitte et de la place du Maréchal Leclerc. La Ville de Provins a également décidé d’en installer un troisième sur le quar tier de Champbenoist. Il se situe au coin de la nouvelle esplanade, à l’angle de la rue des Prés de la Comtesse et de la rue du Pré Botin.

Rotary Club de Provins 

Espoir en tête 2014

Mardi 4 février, la 9e saison du Rotary Espoir en Tête, proposera la projection, au cinéma Le Rexy, du film Dans l’ombre de Mary, sorti fin 2013 aux États-Unis. Ce film a déjà été sélectionné par l’AFI, American Film Institute, parmi les 10 meilleurs films de l’année 2013. Il retrace l’histoire de l’adaptation du livre Mary Poppins de Pamela Lyndon Travers et de la relation houleuse qu’elle a entretenue avec Walt Disney lui-même. Avec Emma Thomson et Tom Hanks dans les rôles principaux, deux Oscars chacun, c’est une grande avant-première, la sor tie nationale étant prévue le 5 mars. Depuis 2005, plus de 6,6 M€ ont permis de financer l’achat de matériel destiné aux équipes de scientifiques travaillant pour la recherche sur le cerveau soit 38 équipes françaises à ce jour. Ce financement se fait par la vente de contremarques pour l’accès à cette avant-première. Sur les 15 € du prix de la contremarque, 8 € sont destinés à la recherche en partenariat avec la FRC, Fédération

4

Horaires de train décalés En raison de travaux décidés par la

SNCF et RFF af in d’améliorer et de moderniser la ligne Provins-Paris, les horaires connaîtront des modif ications. À par tir du 10 février, et jusqu’au 14 avril, les horaires de dépar t seront avancés de 5 minutes, excepté pour les trains de 18 h 46 et 19 h 46.

Les centres de loisirs accueillent vos enfants pendant les vacances d’hiver Maison des Quartiers de Champbenoist

5-11 ans Lundi > vendredi / 9 h > 12 h / 13 h 30 > 17 h 30 Place du Pré-Botin Rens. : 01 60 58 50 60 Inscription à la semaine en journée sans repas

Les Hauts de Provins

3-12 ans Lundi > vendredi / 7 h 30 > 18 h 30 Rampe des Bellevues Renseignements : 01 60 58 02 06 Arrivées et départs en échelonné (7 h 30-9 h / 17 h-18 h 30) Restauration le midi. Inscription en journée ou 1/2 journée avec ou sans repas

Sport Loisirs Vacances 5-16 ans

Lundi > vendredi / 13 h 30 > 17 h 30 Boulevard d’Alligre Renseignements : 01 60 58 02 06 Inscription à la semaine en 1/2 journée

de la Recherche sur le Cerveau. The Walt Disney Company France prenant en charge les frais de publicité, chaque euro recueilli est ainsi investi dans la recherche. Mardi 4 février > 19 h 30 Projection à 20 heures Cinéma Le Rexy

Soyez vigilants Périodiquement, il nous arrive de

retrouver dans nos boîtes aux lettres, sur nos pare-brises, des documents mêlant habilement des informations pratiques telles que les numéros d’urgence de la Police, du Samu ou encore des Pompiers à d’autres numéros comme de ceux de plombiers ou de serruriers. Plusieurs cas avérés ont permis de constater que ces numéros correspondent à des ar tisans par ticulièrement éloignés de Provins et encore plus éloignés des tarifs habituellement pratiqués. Il convient donc d’être par ticulièrement vigilant face à ce genre de pratique et de se référer plutôt au Guide pratique de Provins et du Provinois qui a été distribué au mois de septembre dans vos boîtes aux lettres et qui compor te toutes les informations pratiques utiles et nécessaires. Si vous n’avez pas conservé cette publication, vous pouvez toujours vous la procurer auprès de l’accueil de la mairie de Provins.


Au quotidien

Voirie Cheminement piétonnier La Ville de Provins a consacré une enveloppe de 400 000 € aux travaux de rénovation des voiries municipales lors de l’année 2013. Dans le cadre du projet de rénovation urbaine, programme sans précédent de requalif ication du quar tier de Champbenoist, la Ville de Provins a décidé de créer une liaison douce pour permettre aux piétons du centre du quar tier de rejoindre les commerces voisins plus rapidement et en toute sécurité. Les escaliers permettant de rejoindre la rue des Prés de la Comtesse à la rue du Pré Botin ont été refaits et un nouveau cheminement piétonnier a été créé entre les emprises de l’école de la Voulzie et du collège Jules Verne. Il permet d’aller du parking du gymnase Cosec vers l’avenue de la Voulzie. Son éclairage est en cours d’installation et il sera prochainement paysagé.

Un nouvel enrobé pour l’avenue du Général de Gaulle

Une reprise par tielle du tapis d’enrobé de l’avenue du Général de Gaulle a été également effectuée. q

Éclairage

Avenue Georges Pompidou Chaque année, la ville de Provins fait un effort financier important pour la rénovation de son éclairage public. Elle y consacre 180 000 €.

Piscine municipale

Une page se tourne Après 70 ans de bons et loyaux services et avec l’arrivée du nouveau Centre aquatique du Provinois, les anciens bassins vont être démolis. Construit en 1942, largement abîmé par le temps, sujet à de nombreuses réparations et à un coût de fonctionnement lourd, le bassin découver t est aujourd’hui en cours de démolition. La piscine couver te, datant des années 70 sera elle aussi, dans les prochaines semaines, démolie.

Sur le budget 2013, 250 000 € ont été exceptionnellement débloqués pour rénover l’éclairage public aux abords du nouveau centre aquatique du Provinois. L’avenue Georges Pompidou bénéficie ainsi d’un nouvel éclairage d’une grande modernité. Les nouveaux candélabres installés sont équipés de leds qui engendrent de substantielles

économies de fonctionnement. Ces lampes sont à la fois beaucoup moins énergivores que celles utilisées ordinairement, possèdent une durée de vie bien plus longue et sont bien moins productrices de Co2. Équipés de capteurs de présence, l’intensité de lumière des nouveaux candélabres est variable, ce qui est un vecteur supplémentaire d’économie d’énergie.

55


Sport Athlétisme

Les athlètes provinois aux Départementaux Lors des derniers championnats départementaux de cross-country de Combs-la-Ville, une quarantaine d’athlètes avait fait le déplacement pour défendre les couleurs du Club sportif Provinois.

Football

Les vieux du stade font de la résistance Contre vents et marées, les footballeurs tentent de faire perdurer une certaine idée de la pratique sportive.

La délégation provinoise a confirmé les résultats qu’elle avait obtenus lors des derniers championnats départementaux en salle en s’adjugeant plusieurs titres et de beaux satisfecit. Provins termine cette compétition avec deux titres de champion de Seine-et-Marne : • en individuel, chez les espoirs, par Maeva Pawlak, • par équipe, chez les seniors, grâce notamment à une belle seconde place de Thomas Lecieux.

La MJC perpétue une certaine idée du football.

Loisirs aquatiques

De l’aquagym à la zen attitude

À la Maison des jeunes et de la culture de Provins, on a toujours pratiqué le football autrement. Bien sûr, comme par tout ailleurs, l’usage des pieds et d’un ballon rond est requis, mais au-delà de ces minima techniques, à la MJC, on cherche avant tout à faire vivre les valeurs d’amitié et de convivialité. Depuis les années 80, époque à laquelle le Football club du Café de la Paix est devenu la section football de la MJC, cette marque de fabrique est toujours restée. Les footballeurs de la MJC se sont forgé un beau palmarès au f il du temps. Ici, jamais le résultat n’a primé sur l’ambiance. Et cela est encore plus vrai depuis que la MJC dispute le championnat vétéran avec passion.

Du championnat du secteur des 2 vallées en coupe de Seine-et-Marne en passant par la coupe de France, les footballeurs de la MJC ont écrit quelques belles pages du spor t provinois. Cer tains ont arrêté tout en conservant un lien affectif for t avec le club de leur cœur. Quelques joueurs sont venus appor ter leur jeunesse aux plus anciens et l’on retrouve une bande de copains multi générationnelle, allant de 35 à 63 ans. 6 joueurs ont dépassé la soixantaine, d’autres sont au club depuis plus de 30 ans, cer tains jouent même ensemble depuis plus de 45 ans.

Le centre aquatique du Provinois a décidé de mettre en place des soirées thématiques. Avec plus de 35 000 entrées enregistrées lors de son premier trimestre de fonctionnement, on peut dire que le nouvel établissement public est largement plébiscité par les habitants du territoire de la Communauté de communes du Provinois et bien au-delà. For t de ce succès, l’équipe du centre aquatique du Provinois a mis en place des soirées thématiques mensuelles. La première d’entre elles était dédiée à l’aquagym et a connu un beau succès. La seconde s’est déroulée le samedi 1er février, et a eue pour thème la zénitude. Pour l’occasion, le site a été éclairé à la lueur des bougies accompagnées de musiques zen, lors de laquelle on a pu déguster thé et pâtisseries dans une ambiance détendue.

6

La première soirée thématique dédiée à l’aquagym au centre aquatique du Provinois.


Culture

Centenaire de la guerre 14-18 :

Une semaine culturelle

L’année 2014 marque le début du cycle du centenaire de la première guerre mondiale. Les terribles sacrifices consentis par notre pays, les immenses destructions humaines et matérielles et l’ampleur des bouleversements géopolitiques induits par ce conflit lui donnent une résonnance qui marque encore profondément notre espace et notre temps.

encore présente dans nos consciences. La lecture-spectacle relate ces moments de joies et d’espérance, ponctuée par les musiques qui l’accompagnaient et le théâtre qui les animait. Seront évoqués ensuite, par la lecture des lettres de poilus, la vie ordinaire aux tranchées, les doutes, les espoirs, l’amour qu’on se por te à distance, l’héritage que l’on transmet, la révolte devant la douleur du sacrif ice, … Autant de récits traversés par l’évocation des chansons de l’époque. Mercredi 5 mars > 20 h 30 PT : 14 € • TR : 12 € • -12 ans : 8 € Petit Théâtre

Cinéma La Chambre des officiers

Adaptation du roman éponyme de l’auteur Marc Dugain, La chambre des officiers de François Dupeyron s’intéresse ici à un aspect par ticulier de la Première Guerre mondiale : les gueules cassées, ces soldats défigurés par le conflit. Jeudi 6 mars > 20 h Entrée gratuite Petit Théâtre

Réservation par téléphone pour les animations payantes au 08 200 77 160

Aux mois d’octobre et de novembre

L’actuel lycée Thibaut de Champagne fut un hôpital complémentaire lors de la première guerre mondiale.

C’est pourquoi, cette date majeure de notre histoire nationale, européenne et mondiale doit être commémorée. Commémorer, c’est se rappeler. C’est vers ce but que tendront les événements organisés par la Ville de Provins, en association avec la Société d’histoire de d’archéologie de l’arrondissement de Provins (SHAAP) et l’École de musique du Provinois, pour toutes les provinoises et tous les provinois. Sans oublier les élèves des établissements scolaires qui y seront largement associés. Il est en effet important que les élèves puissent devenir acteurs des événements mémoriels et s’approprier ainsi, comme héritage, le souvenir et les marques de la grande guerre. Les commémorations s’ar ticuleront en 2 temps for ts, avec, dans un premier temps, la semaine Melting-pot au centre culturel et spor tif SaintAyoul. D’autres événements viendront marquer les mois d’octobre et novembre.

Exposition Empreintes de soldats

Grâce au prêt de l’une des plus importantes collections privées de la région, Provins offre à chacun l’opportunité de replacer l’histoire locale dans la grande Histoire et de mieux comprendre les enjeux de la guerre de 1914-1918. Au total, plus de 500 objets d’époque, uniformes, matériels et témoignages seront présentés au public. Du lundi 3 au samedi 8 mars Entrée libre Salle Cazeneuve

Théâtre Le Chemin des dames

Charles, François et Armand sont dans la tourmente de la première guerre mondiale. Ils le sont depuis le début. Ensemble, ils ont connu Verdun et autres lieux de désolation. En ce jour du 15 avril 1917, ils viennent d’arriver sur le front après quelques jours de repos à l’arrière. Ils sont commandés par le lieutenant Rame, un jeune militaire issu de Saint-Cyr, autoritaire et manquant d’expérience au combat. Les rejoindront, dans la cambuse, Jean, un jeune soldat de vingt ans, pour qui c’est la première affectation, puis Adrien un camarade de retour de permission. Ces hommes se retrouvent, ensemble, pour vivre à l’aube du 16 avril 1917, la grande offensive du « Chemin des Dames ». Avec quel destin pour chacun d’eux ?

Exposition à la Bibliothèque municipale Alain Peyrefitte (du 24 octobre au 12 novembre) : La presse provinoise et la grande guerre, Conférence au Centre culturel et spor tif SaintAyoul (Petit théâtre, le 8 novembre à 14 h et à 18  h) : Provins, le Provinois et la première guerre mondiale avec présentation du bulletin spécial 14-18 édité par la SHAAP, Après-midi lecture et musique au Musée de Provins et du Provinois (le 9 novembre à 15 h et à 17 h 30) : Extraits d’archives, d’œuvres littéraires et musicales en rappor t avec le premier conflit mondial, Cérémonies officielles de l’anniversaire de l’armistice (le 11 novembre). La Commune libre de la ville haute a programmé, pour sa par t une exposition intitulée Provins et les environs dans la grande guerre. Celle-ci se déroulera du 19 juillet au 31 août dans le cadre de l’Hôtel de Savigny.

Mardi 4 mars > 20 h 30 PT : 22 € • TR : 18 € 12 ans : 14 € Petit Théâtre

Lectures-spectacle 14-18 Un siècle lumineux s’annonçait qui, à peine né, s’anéantissait dans l’horreur de la première guerre mondiale,

7


1er & 2 février

> Centre culturel Saint-Ayoul Salon de la gastronomie par l’UCP Rens. : 01 64 60 38 47

Samedi 8 février > 15 h

> Bibliothèque Alain Peyrefitte La Légende du partage du jour et de la nuit Spectacle de l’atelier théâtre de la bibliothèque municipale Alain Peyrefitte Rens. : 01 64 00 29 37 Cf. encadré ci-dessous

Mardi 11 février > 14 h

> Bibliothèque A. Peyrefitte Club de lecture Rens. : 01 64 00 29 37

Sam. 1er février > 9 h-17 h

> Institut de formation en soins infirmiers CH Léon Binet Portes ouvertes

Samedi

1er février

> 20 h

> Centre aquatique Soirée zen Renseignements à l’accueil du centre

Samedi 8 février > 20 h 30

> Centre culturel Saint-Ayoul Le Bonheur Comédie avec Anne-Marie Chazel et Sam Karmann Rens. : 08 200 77 160

Vendredi 14 février

> Hôtel-dieu Cours d’art floral par Nos amies les fleurs Rens. : 01 64 01 24 97

Zoom sur...

La Légende du partage du jour et de la nuit

2 > 16 février

> Hôtel de Savigny Exposition Beaudier & les structurellistes Rens. : 01 60 52 20 10

La nuit ne descend plus sur la forêt et le petit village de Quéco au Brésil. Qui a volé la nuit ? Depuis que Diable-Rit est arrivé dans son royaume, Dieudes-Ténèbres s’amuse : il n’est plus assez sombre pour étendre son manteau de nuit. Commère-LaGrimace va se rendre à Quéco à la recherche de la tristesse. Les villageois et les animaux vont la duper en lui offrant une marionnette. Mais Dieu-DesTénèbres va ainsi découvrir la joie d’animer cet objet et la tristesse de le voir iner te. Ces changements d’humeur permettront à nouveau le par tage du jour et de la nuit. Pièce de théâtre de Jacky Viallon (1999) jouée par les élèves de l’atelier théâtre de la bibliothèque municipale Alain Peyrefitte. Samedi 8 février > 15 h Bibliothèque municipale Alain Peyrefitte Entrée libre sur réservation Rens. : 01 64 00 29 37

Ven. 14 février > 20 h 30

> Centre culturel Saint-Ayoul Pour un oui ou pour un non Théâtre Rens. : 08 200 77 160

Samedi 15 février

> Centre culturel Saint-Ayoul Spectacle de La Tête sur les planches

Dimanche 16 février

> Stade Demosthène Bobe Match de rugby Provins vs. Brévannes 13 h 30 : réserve – 15 h : première Terrain Lionel Repellin Bouvier

Sam. 22 février > 7 h

> Gare SNCF Sortie réservoir à la Potinière par le Club mouche Rens. : 06 03 95 02 98

Sam. 22 février > 14 h 30

> Verger du Couvent des cordelières Cours de la société d’horticulture Élagage et nettoyage, greffage, travaux de printemps pour le potager Rens. : 01 64 00 61 35

Lundi 3 > samedi 6 mars

> Centre culturel Saint-Ayoul Semaine Melting-pot culturel Rens. : 08 200 77 160 Cf. article p. 7

Sam. 1er mars > 14 h 30

> Jardin école Cours de la société d’horticulture Taille, travaux divers pour le potager Rens. : 01 64 00 61 35

Directeur de la publication Christian JACOB Rédaction Graphisme Photographie Céline BEZANçON-Lefranc Jean-François Leroux

Mardi 4 février > 19 h 30

> Cinéma Le Rexy Dans l’ombre de Mary par le Rotary club Cf. article p. 4

8

Impression Point de Repère N° 125 – Février 2014 édité en 6 800 exemplaires par la Ville de Provins BP 200 – 77487 Provins

Doute

Mar. 18 mars > 20 h 30 Théâtre Sœur Aloysius est directrice d’une école (catholique). D’un caractère soupçonneux et peu enclin à la tolérance, elle va bientôt lancer une rumeur dans le collège qui va bouleverser la vie des uns et des autres. Dans cet univers de suspicions et de prémonitions, la vérité semble impossible à saisir, les préjugés et les certitudes basculent, l’environnement subi de nombreuses métamorphoses. L’auteur montre combien il est difficile de traquer l’absolue vérité. Le spectateur doit pouvoir choisir de s’identifier à un personnage plutôt qu’à un autre. Découvrez cette pièce qui vous laissera dans le doute jusqu’à la fin de l’histoire.

Pour un oui ou pour un non

Ven. 14 février > 20 h 30 Théâtre Deux amis de toujours se séparent parce que l’un dit à l’autre « C’est bien… ça » avec une intonation que ce dernier a jugé condescendante. L’auteur s’amuse à creuser le sillon de l’obsession, cette rumination inquiète qui nous fait monter en épingle l’incident le plus banal. Sous l’apparence de la conversation ordinaire, Nathalie Sarraute met à nu avec un humour et une précision diaboliques nos obsessions irrationnelles. Avec une grande complicité, les deux comédiens, s’engagent dans ce combat où chaque mot est là pour faire mouche. C’est malicieux et cruel, chirurgical, avec la langue et ses abîmes au centre de tout.

Les spectacles du Centre culturel et sportif Saint-Ayoul Renseignements et réservations : 08 200 77 160

L’agenda

Provinois 2014 02  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you