Page 1

Numéro 116 Mars 2013

Journal municipal d’informations

P. 3 > Le dossier du mois

La réhabilitation des Coudoux

Au quotidien P. 2 >

Des chantiers importants pour l’hôpital en 2013

www.mairie-provins.fr www.mairie-provins.fr

Culture P. 4 >

Les temps forts du festival Encres Vives

Sport P. 7 >

Faire connaissance avec l’Aïkido


Au quotidien

Des chantiers importants pour l’Hôpital en 2013

Travaux Le Centre hospitalier Léon Binet réalise, jusqu’au mois de juillet 2013, des travaux d’amélioration de la sécurité incendie de son bâtiment d’hospitalisation, pour un coût global de 2,8 M€. Ces travaux consistent principalement à remplacer le système de sécurité incendie de l’établissement, à compartimenter chaque étage du bâtiment en 2 zones protégées et à créer un désenfumage mécanique avec percement des planchers béton et création de gaines verticales de désenfumage. Ces travaux provoquent des nuisances sonores importantes lors du percement des planchers. Le rapprochement entre le centre hospitalier Léon Binet et la clinique de Saint-Brice a fait l’objet de nombreuses réflexions depuis plusieurs années. Il est un projet stratégique pour le plateau de soins provinois, projet aujourd’hui validé par l’Agence régionale de Santé. Ce projet, d’un coût d’environ 16 M€ permettra : • de moderniser l’hôpital, son bloc et ses conditions d’hospitalisations, • d’assurer son avenir sur le territoire provinois,



• de renforcer son attractivité pour les professionnels de santé. Au-delà de ce projet crucial pour le plateau de soins provinois, le centre hospitalier Léon Binet ouvrira ou poursuivra d’importants chantiers : • l’hôpital va démarrer les travaux d’aménagement du pôle mère-enfant qui vise à regrouper les services de gynécologieobstétrique et de pédiatrie. Ces travaux représentent un investissement de 1,3 M€. Le corolaire de cette opération est l’agrandissement du bâtiment des urgences afin d’y accueillir les urgences pédiatriques. Il est à préciser également que les chambres et la nurserie centrale seront rénovées, et qu’une salle d’échographie dédiée à la gynécologie sera créée en radiologie. • Des travaux d’aménagement d’une nouvelle salle de surveillance post-interventionnelle et des vestiaires du bloc opératoire seront engagés pour un coût total de 840 000 €. Des travaux qui seront réalisés en parfaite cohérence avec le futur projet public/privé. • L’hôpital procédera à des travaux de mise aux normes de l’unité de préparation centralisée des traitements anticancéreux, le remplacement de l’ensemble de l’appel malade du bâtiment d’hospitalisation et à l’aménagement d’un appar tement thérapeutique dans les locaux de l’Hôtel-Dieu.

En 2013, l’hôpital ouvrira et poursuivra plusieurs chantiers importants parmi lesquels un partenariat public/privé attendu avec la clinique de Saint-Brice.

Un nouveau directeur 2013 s’ouvre, pour le Centre hospitalier Léon Binet, avec l’arrivée d’un nouveau directeur. Agé de 36 ans, Gabriel Rochette de Lempdes a déjà occupé les postes de directeur financier du Centre hospitalier de Melun et de directeur des ressources humaines du Centre hospitalier de Gisors en Haute-Normandie. Il succède ainsi à Maxime Morin qui assuma les fonctions de directeur de l’établissement provinois durant 5 années.


Le dossier du mois

La réhabilitation des Coudoux La Ville de Provins a fait de l’une de ses priorités la résidentialisation des différentes résidences locatives du territoire communal et encourage les bailleurs sociaux à des travaux de réhabilitation.

Vidéosurveillance Dans le souci de sécuriser

l’espace public et plus par ticulièrement la résidence des Coudoux, l’OPH 77, en collaboration avec la Ville de Provins et la Police Nationale, installera 4 caméras sur le site à l’issue des travaux de réhabilitation dès la fin de cette année.

2 747 000 € seront consacrés à la réhabilitation des Coudoux

Poursuivant l’effor t entrepris pour améliorer les conditions de confor t et de sécurité de ses résidents, l’OPH 77, en par tenariat avec l’État et la Région, a pris la décision d’engager un programme général de réhabilitation des immeubles des Coudoux. L’élaboration de ce programme a été réalisée en étroite collaboration avec la Ville de Provins qui a fait de la réhabilitation de la résidence des Coudoux l’une de ses priorités. Sa mise en œuvre a nécessité l’adhésion majoritaire des résidents, le concours et la mobilisation de chacun d’entre eux. Le choix de ces travaux résulte des nombreuses visites effectuées sur le site et de plusieurs rencontres avec les représentants des locataires, mais aussi du choix de faire baisser de manière significative les dépenses de chauffage. La réalisation de ces travaux va entraîner une légère augmentation des loyers pour une économie d’énergie très substantielle de l’ordre de 28 %. La totalité des 178 logements de la résidence des Coudoux va bénéficier de ce programme de réhabilitation dont le coût est estimé

à 2 747 000 € et dont le programme est le suivant : • des travaux de plomberie dans les logements seront effectués avec la mise en place d’économiseurs sur toutes les robinetteries et le remplacement du mécanisme des chasses d’eau 3/6 litres. • des travaux d’électricité dans les logements et les par ties communes seront entrepris avec le remplacement du tableau d’abonné, la mise en place d’un combiné d’interphone et d’un détecteur aver tisseur autonome de fumée et la réfection des installations de télévision. • des ventilations naturelles en terrasse et dans les logements seront réalisées. Des bouches de ventilation dans les cuisines, les salles de bain et les toilettes seront installées. Des entrées d’air des menuiseries PVC seront remplacées et toutes les por tes intérieures des logements seront détalonnées.

• les toitures-terrasses seront isolées et leur étanchéité sera reprise. Des garde-corps seront installés. • les planchers des rez-de-chaussée audessus des caves seront isolés. • des halls d’entrée seront créés. • les façades seront isolées et ravalées. • les extérieurs seront aménagés notamment grâce à la création d’un jardin pédagogique et l’aménagement d’une aire de jeux clôturée.




Culture

Le Livre pelu

Les temps forts du festival Encres Vives et du Salon du livre de Provins 2013 Organisé par l’association Encres Vives avec le soutien de ses différents partenaires, le festival culturel et littéraire de Provins se déroule cette année, de janvier à avril. Le salon du livre du festival se tiendra, quant à lui, les 13 et 14 avril au centre culturel et sportif Saint-Ayoul. 1

3

2 4

Le journaliste et écrivain, Patrick Poivre D’Arvor (1) est le parrain de cette nouvelle édition. D’autres personnalités sont annoncées dont l’écrivain Christophe Carlier (Prix du Premier roman 2012), la chanteuse Clarika, la comédienne, animatrice télé et chroniqueuse Maureen Dor (6), l’humoriste et chanteuse Sophie Forte (3), le chanteur Renaud Hantson (5) (comédies musicales : Starmania, La Légende de Jimmy et Notre-Dame de Paris), la comédienne et actrice Judith Magre (4), l’écrivain Viviane Moore…

Au programme du Festival 2013

Littérature dans les écoles /// Rencontres et interventions d’écrivains, d’artistes, d’auteurs et d’illustrateurs jeunesse dans les établissements scolaires de Provins et de sa région, de la maternelle au lycée /// Janvier > avril Salon du livre /// Rencontres et signatures avec une centaine d’écrivains dont une cinquantaine d’auteurs et/ou d’illustrateurs jeunesse. Animations, ateliers, concer ts et spectacles jeune public /// samedi 13 avril (de 14 h à 18 h) et dimanche 14 avril (de 10 h à 18 h). Littérature, criminologie et profilers /// Conférence-débat animé par Stéphane Bourgoin (2), écrivain et criminologue de renommée internationale, spécialisé dans l’étude des tueurs en série. /// samedi 13 avril – 16 h 30, Petit Théâtre, Centre culturel et



5

6

spor tif Saint-Ayoul, Provins. Gratuit. Public adulte uniquement. Littérature, chanson et musique /// Concer t littéraire avec l’écrivain Mathieu Simonet et ses invités : la chanteuse et musicienne Clarika (Grand Prix du Disque de la Chanson Française de l’Académie CharlesCros 2005), l’écrivain et chanteur Ar thur Dreyfus (Prix Orange du Livre 2012), la comédienne et actrice Judith Magre (Molière de la comédienne 2000 et 2006)… /// samedi 13 avril – 20h30, Petit Théâtre, Centre culturel et spor tif Saint-Ayoul, Provins. Gratuit. Public adulte.

La Société d’histoire et d’archéologie de l’arrondissement de Provins vient de faire paraître un nouvel ouvrage pour mieux comprendre l’histoire de la cité médiévale. Édité et introduit par son président François Verdier, cette publication est la retranscription du Registre capitulaire de la Collégiale SaintQuiriace de 1350 à 1398 enrichi de notes historiques allant de 1020 à 1787. Le manuscrit 220 de la Bibliothèque municipale de Provins, appelé Livre pelu, est un registre dans lequel les notaires des chanoines de la collégiale Saint-Quiriace ont enregistré tous les actes passés dans leur chapitre de 1350 à 1398. Dès le début du xve siècle, dans les pages laissées blanches, les chanoines ont, avec plus ou moins de méthode, rédigé des notes relatives à l’histoire de leur institution et de la ville. Le Livre pelu passa des mains d’un doyen à un autre jusqu’à la Révolution, et fut régulièrement annoté. Il s’agit donc, comme son titre du xviie siècle l’indique, d’un « registre commencé en 1350 dans lequel il y a plusieurs choses remarquables de ce siècle et des suivants ». Ce texte, référence incontournable des érudits provinois, méritait une édition intégrale, grâce à laquelle les historiens futurs trouveront la matière de leur recherche. Au fil des jours, l’enregistrement minutieux des actes révèle la vie canoniale médiévale, dans une de ses périodes les plus dramatiques, celle de la guerre de Cent Ans. De 1409, avec le doyen Jean Bailli, maître au collège de Navarre, jusqu’en 1787, sous la plume du célèbre chanoine Nicolas Ythier, l’histoire provinoise commence à prendre forme et à imposer cer tains de ses lieux communs et de ses légendes. En vente en librairie au prix de 30 €.

Concerts jeune public Raphy Rafaël en concert /// « Amarillo ! », nouveau spectacle de l’auteur, compositeur et interprète Raphy Rafaël (Coup de cœur de l’Académie Charles-Cros 2011) /// dimanche 14 avril – 11 h, Petit Théâtre, Centre culturel et sportif Saint-Ayoul, Provins. Gratuit. Sophie Forte (3) en concer t /// « J’suis ver t », spectacle de l’auteur, comédienne et interprète Sophie For te /// dimanche 14 avril – 16 h, Petit Théâtre, Centre culturel et spor tif SaintAyoul, Provins. Gratuit. Programme complet sur www.salondulivreprovins.fr Infos et réservations : reservations@salondulivreprovins.fr

Empreinte du sceau du chapitre de Saint-Quiriace, sur un acte de 1163.


Culture

Les « vignerons provinois » ont célébré Saint-Paul Comme chaque année, la Commune libre de la Ville Haute a fêté le saint-patron des vignerons le dimanche 27 janvier.

Le rendez-vous des gastronomes Les 2 et 3 février derniers, Provins avait, une nouvelle fois rendez-vous avec la gastronomie à travers la 8e édition du salon éponyme. Voilà donc maintenant 8 ans que l’Union du commerce de Provins donne rendez-vous à tous les gastronomes en début d’année pour un week-end haut en saveurs. Cette année, c’est la région Franche-Comté qui a été par ticulièrement mise à l’honneur avec ses nombreuses spécialités comme le Vin jaune, le Comté ou la saucisse de Mor teau. For t du succès des premières éditions, 45 exposants, venus des 4 coins de la France, ont accueilli près de 4 000 visiteurs tout au long du salon. Une affluence toujours for te au fil des éditions.

L’échange du bâton de la confrérie.

Comme de nombreuses confréries de métiers, la Confrérie de Saint-Paul est née à des fins d’entraide dès le xve siècle. Comme toutes ses consœurs, elle fut interdite sur ordre du roi en 1777. Un décret de 1792 supprimait les associations de charité. À Provins, 3 confréries résistèrent : la Confrérie de Saint-Joseph pour les charpentiers, la Confrérie de Saint-Fiacre pour les maraîchers et la Confrérie de Saint-Paul pour les vignerons. Ceux-ci honoraient alors leur saint patron chaque année à la fin du mois de janvier en la collégiale Saint-Quiriace. Un livre manuscrit commencé en 1785 et achevé en 1919, aujourd’hui conservé au Fonds ancien, et complété chaque année par le confrère en charge nous renseigne précisément sur la vie et les traditions de la confrérie. Il y figure également bien d’autres précisions sur les conditions météorologiques, sur la culture des différents produits locaux, sur la vie locale, les épidémies, mais aussi sur des faits nationaux. Jusqu’à la première guerre mondiale, de nombreux provinois possédaient quelques arpents de vigne qui donnaient un vin médiocre réservé à la consommation familiale. Le phylloxera anéantira cette culture. La Confrérie des vignerons du Châtel de Provins sera dissoute en 1929, faute de membres, le bâton de la confrérie por tant la statue du saint patron étant aujourd’hui conservé au Musée de Provins et du Provinois. À côté de la célébration religieuse de la SaintPaul se déroulait une fête profane dédiée à Bacchus qui donnait lieu à un cor tège

burlesque parcourant les rues de la ville haute. Les réjouissances se poursuivaient au cours d’un banquet où tout était par tagé, de sor te que chacun des habitants du Châtel pouvait se sentir de la fête. Il y a un peu plus d’une trentaine d’année, la Commune Libre de la Ville Haute a relancé la tradition de la Fête des vignerons à la fin du mois de janvier, le dimanche le plus proche de la fête de la conversion de Saint-Paul. La procession s’est inspirée des divers comptesrendus de fêtes passées. Les membres masculins de l’association vêtus d’une blouse briarde de vigneron et coiffés d’un bonnet se chargent de paniers pleins de brioches qui seront bénies durant la messe et vendues ensuite. Ils suivent la cohor te des bâtonniers en charge qui por tent les cierges de la procession, entourant le bâton de confrérie surmonté de la statuette de Saint-Paul. Sur la place Saint-Quiriace, a lieu l’échange du bâton de confrérie entre l’ancien et le nouveau confrère en charge, ce dernier gardant la statuette à son domicile jusqu’à la Saint-Paul suivante. La cérémonie religieuse en l’église Saint-Quiriace est accompagnée par l’Harmonie municipale de Provins. La messe est close par l’Hymne à Saint-Paul, chanson traditionnelle provinoise. Cette année, les conditions météorologiques ont per turbé le déroulement de la manifestation qui s’est déroulée à l’intérieur même de la collégiale Saint-Quiriace. Lionel Blasco a succédé à Jean-Pierre Petrequin comme confrère en charge du bâton de la confrérie.

Près de 4 000 personnes ont parcouru les allées de ce 8e Salon de la gastronomie.

Fondue géante La Franche-Comté étant à l’honneur lors du salon de la Gastronomie, une soirée conviviale s’est déroulée autour d’une fondue géante organisée conjointement par l’association des commerçants et la Ville de Provins. Les convives ont pu s’immerger dans les paysages jurassiens avec la décoration de la salle et avec les expressions franccomtoises qui en ont fait rire plus d’un ! Le clou de la soirée a été la cuisson d’une fondue dans un chaudron géant, pour le plus grand plaisir des yeux et des papilles. Près de 80 personnes ont répondu à l’appel de cette soirée originale. Les convives se sont quittés tard dans la soirée avec déjà une demande de retour de la fondue géante le plus rapidement possible !




Au quotidien Les pompiers recrutent

Le centre d’incendie et de secours de Provins recrute des sapeurs-pompiers volontaires, hommes et femmes de plus de 18 ans. Plus de renseignements au 01 60 52 88 15.

Vacances d’été… Pourquoi pas ? Vous voulez construire un dépar t en vacances familiales ? Vous recherchez de l’information sur les sor ties et loisirs possibles ? Des temps d’accueils collectifs pour guider vos démarches, utiliser vos bons Aides au Temps Libre/CAF77, auront lieu les jeudis 21 et 28 mars, de 9 h 30 à 11 h 30 à la Maison des Quar tiers Centre Social, place du Pré Botin à Champbenoist.

Révision générale du PLU Le rappor t et les conclusions du commissaire-enquêteur sont consultables en mairie du lundi au vendredi de 8 h 30 à 12 h 15 et de 13 h 45 à 17 h 30 au service urbanisme ainsi que sur www.mairieprovins.fr.

Nouveaux commerces Duo Soins du corps, fitness, renforcement musculaire, gym douce Passage Saint-Maurice (  06 58 10 07 31 Ambiance Salon de coiffure et d’esthétique 15, rue Victor Arnoul (  01 60 52 08 59

Culture

Concert d’orgues L’association des orgues de Provins propose un nouveau beau moment de musique spirituelle le dimanche 24 mars en l’église Saint-Ayoul avec « Les Leçons de Ténèbres » de François Couperin. Cette œuvre célèbre sera interprétée par deux chanteuses exceptionnelles : Juliette de Masssy, soprano, formée à la Guildhall School of Music de Londres et Marion Lebègue, mezzo, membre du Chœur de Radio France. Elles seront accompagnées par le remarquable organiste Pierre Farago, professeur au conservatoire de Boulogne. Cette œuvre a été écrite par François Couperin pour les liturgies de la semaine sainte de 1714 à l’abbaye de Longchamp. Elle reprend le texte des lamentations de Jérémie, issu de l’Ancien Testament. D’autres compositeurs ont écrit leurs propres leçons de ténèbres, genre en vogue depuis le xvie siècle : Tallis, Gesualdo, Vittoria, Charpentier, Delalande… Celles de François Couperin, les plus émouvantes, sont au nombre de trois. Les deux premières font appel à une voix seule, cependant que la troisième, écrite pour deux voix de dessus, est regardée par les musicologues comme l’un des sommets de l’ar t vocal de l’époque baroque.

Le Club 41 soutien l’EPMS Comme en 2011, la 2e édition des Chocolades, le salon dédié au chocolat organisé par le Club 41, a connu le succès. Le Club 41 a décidé de reverser les recettes excédentaires à l’Etablissement médico social du Provinois (EPMS) pour soutenir la grande cause nationale qu’est l’autisme. La remise d’un chèque de 1 500 € permettra l’achat de matériel spécifique à ce type de handicap permettant d’améliorer l’accompagnement de cette pathologie.

Dimanche 24 mars > 15 h 30 Église Saint-Ayoul Entrée gratuite, libre participation aux frais

La dernière de « J’y suis, j’y reste ! » Pièce de théâtre française en trois actes de Raymond Vinci et Jean Valmy, présentée pour la première fois en 1953, J’y suis, j’y reste ! sera présentée par la Compagnie du Dragon et de la Lézarde pour la dernière fois le 23 mars prochain à Provins. Une restauratrice de bas quar tier s’est fait dérober son sac à main contenant ses papiers d’identité. Dix ans plus tard, voulant épouser son barman, elle apprend que sa voleuse a épousé, en empruntant son propre nom, un

jeune baron. Elle décide alors de se présenter au manoir de son « époux légal » pour lui dévoiler la vérité et réclamer le divorce, semant la per turbation dans l’existence du baron et de sa tante, une comtesse très à cheval sur les traditions. Finalement, c’est un cardinal, en visite au château, qui trouvera une issue à cette situation… Cette représentation de J’y suis, j’y reste est la 7e et clôture la saison de la Compagnie du Dragon et de la Lézarde pour cette pièce qui a rencontré un beau succès après avoir été vue par 1 500 spectateurs. La compagnie est en répétition d’une nouvelle pièce qui sera présentée au public fin 2013 et toute la saison 2014. 23 mars > 20 h 30 Centre culturel Saint-Ayoul Rens. : 06 78 55 80 94 / 06 38 38 66 33 Adultes : 10 € / -12 ans gratuit




Sport

Faire connaissance avec l’aïkido Installée depuis maintenant deux ans à Provins, l’association aïkido Provinois a été officiellement inaugurée le 27 janvier dernier.

Plusieurs dizaines de personnes ont participé aux cours dispensés par Maître Toshiro Tsuga.

Avec l’installation de l’association aïkido Provinois, c’est la première fois que cette discipline est enseignée à Provins. Après deux petites années d’existence, son implantation

Piscine d’été, un dernier défi à relever Avant l’ouver ture du nouveau centre aquatique en septembre, la Ville de Provins organise le samedi 29 juin 2013 de 10 h à 22 h un défi à relever : 700 km nagés. Pour par ticiper à cet événement en hommage aux 70 ans de la piscine d’été et sa dernière saison, il suffira de nager au minimum 25 m. Spor tifs ou amateurs de tout âge sont les bienvenus. Pour celles et ceux qui aiment la compétition, ils pourront, en individuel ou en groupe, tenter de battre le record de la plus longue distance nagée lors de ces 12 heures. Le tout se faisant dans une ambiance festive. 700 km pour les 70 ans de la piscine, c’est également l’occasion de réaliser un magazine « souvenirs » de l’histoire de cette piscine et du pavillon des spor ts. Le service des spor ts est à la recherche de photos ou anecdotes inédites. Contact  Tél. : 01 64 00 46 03 Mail : sports@mairie-provins.fr

est un succès puisqu’elle compte actuellement 78 adhérents, dont beaucoup d’enfants et de pratiquantes féminines. L’aïkido est un ar t mar tial japonais basé sur des mouvements circulaires destinés à projeter et à contrôler l’agresseur sans dommage. Les techniques de l’aïkido s’appuient sur la souplesse

et l’utilisation de l’énergie plutôt que sur la force physique. C’est pourquoi l’aïkido est une discipline praticable par tous, dès l’âge de 8 ans. Sa pratique permet de développer un système de self-défense intimement lié à un ensemble de principes et d’attitudes visant à résoudre les conflits de manière calme et mesurée. Cette discipline permet d’améliorer sa santé par un développement harmonieux de toutes les par ties du corps, l’augmentation de la souplesse, la correction de l’attitude (colonne ver tébrale), le contrôle de la respiration, la relaxation et l’endurance. Tout cela sans brutaliser le corps. L’étude des mouvements impose l’étude du déséquilibre, la connaissance et l’utilisation de sa propre énergie et de celle de son adversaire, le développement des réflexes. Le but de l’aïkido n’est pas de diviser les pratiquants entre gagnants et perdants, for ts et faibles, mais de leur donner les moyens de répondre avec calme, mesure et efficacité à une agression. C’est pourquoi il n’y a pas de compétition en aïkido. La journée inaugurale de l’association aïkido Provinois a permis au grand public de découvrir cette discipline tout au long de cours dispensés par un grand maître Japonais 7e dan, Toshiro Tsuga. Les cours de l’association aïkido Provinois sont dispensés comme suit : • Enfants (à partir de 8 ans) : lundi et vendredi de 18 h à 19 h au gymnase Raymond Vitte, • Adultes et adolescents : lundi et vendredi de 19 h 15 à 21 h 15 au gymnase Raymond Vitte, jeudi de 19 h à 20 h 30 au centre culturel et sportif Saint-Ayoul, Cours d’armes : le jeudi de 20 h 30 à 21 h 30 au centre culturel et sportif Saint-Ayoul Renseignements au 06 71 02 22 61

L’ASSUPRO a fêté ses 30 ans 30 ans après sa création, l’association subaquatique de Provins affiche toujours une belle vitalité. L’ASSUPRO est officiellement née un Depuis sa création, l’association aura connu 6 présidents, 4 étaient présents lors 13 septembre 1982, fruit de la réunion d’hommes et de femmes mues par une même de cette soirée autour de Michel Moser : passion : la plongée sous-marine. Thierry Lienard, Daniel Pelle et l’actuel Il serait fastidieux de faire l’historique de président, Sylvain Chevillot. tant d’années passées à vivre et transmettre cette passion d’évoluer dans un monde de silence. Difficile aussi de faire l’inventaire des voyages aux quatre coins du globe et de tous les moments de convivialité vécus. L’ASSUPRO, c’est le loisir, mais également la compétition avec un spor t peu médiatisé, mais au combien éprouvant : le hockey subaquatique. Pour ce 30e anniversaire, l’association s’était réunie au grand complet autour de ceux qui ont fait naître L’ASSUPRO et la passion de la plongée sous-marine chez nombre de provinois : Monique et Michel Moser, fondateur et premier 4 dese6 présidents qu’a connu l’ASSUPRO ont participé à ce 30  anniversaire (de gauche à droite) : Thierry Lienard, président de l’association. Daniel Pelle, Sylvain Chevillot, Monique et Michel Moser.




1er mars > 18 h

> Hôtel de Savigny Formation sur la fragilité des milieux aquatiques par le Club mouche provinois Rens. : 06 03 95 02 98

2 mars

> Gymnase Raymond Vitte Tournois en salle par le Provins Football Club

2 & 3 mars

> Couvent des Cordelières Concours canin de travail par le club canin provinois Entrée libre

3 mars

> Gymnase Raymond Vitte Challenge Futsal U11

8 mars > 20 h 30

> Hôtel Dieu Loto par l’association culture et loisirs des hospitaliers. Ouver ture des por tes à 19 h 30 Rens. : 06 18 20 66 22

9 > 24 mars

> Hôtel de Savigny Exposition de la MJC Rens. : 01 60 52 20 10

10 mars > 10 h 30

> Place du 29e Dragons Course cycliste Paris-Provins-Troyes

19 mars > 20 h 30

> Centre culturel Saint-Ayoul Dernier coup de ciseaux Comédie policière Rens. : 08 200 77 160

20 mars > 20 h 30

> Centre culturel Saint-Ayoul Le Polar Lectures/spectacle Rens. : 08 200 77 160

20 mars > 9 h 30

> Maison des quartiers de Champbenoist Prévention santé Rens. : 01 60 58 50 60

20 mars > 12 h

> Hôtel-Dieu Repas du comité de parrainage des personnes âgées Rens. : 01 64 00 04 91

21 mars > 9 h 30-11 h 30

> Maison des quartiers de Champbenoist Préparer les vacances d’été Rens. : 01 60 58 50 60

27 mars > 10 h 30

> Bibliothèque Alain Peyrefitte Mission Pâques pour Rapette Spectacle pour les 18 mois-3 ans par Le Sac à histoires Rens. : 01 64 00 29 37

28 mars > 9 h 30-11 h 30

22 mars

> Maison des quartiers de Champbenoist Préparer les vacances d’été Rens. : 01 60 58 50 60

22 mars > 20 h 30

> Centre culturel Saint-Ayoul BP zoom « Mélange 2 temps » Rens. : 08 200 77 160

> Hôtel-dieu Cours d’art floral par Nos amies les fleurs Rens. : 01 64 01 24 97 > Centre culturel Saint-Ayoul Les Lois de la gravité Jean Teulé Rens. : 08 200 77 160

31 mars & 1er avril

> Office de Tourisme Chasse aux œufs de Pâques Rens. : 01 64 60 26 26

28 mars > 20 h 30

6 avril > 15 h

> Bibliothèque Alain Peyrefitte Le Petit Chaperon rouge Spectacle à par tir de 3 ans par la Compagnie les 400 Zooms Réservation obligatoire le mercredi 03/04 dès 9 h par téléphone Rens. : 01 64 00 29 37

16 mars > 7 h 30

> Gare SNCF Sortie rivière en Seine-et-Marne par le Club mouche provinois Rens. : 06 03 95 02 98

16 mars

> Gymnase Raymond Vitte Loto par le comité des quar tiers Coudoux-Warnery Ouver ture des por tes à 19 h

16 mars

Formation brevet secouriste PSC1 par la Croix Rouge Provins Rens. : 06 69 39 82 42 06 82 19 03 02

18 mars > 6 avril

> Bibliothèque Alain Peyrefitte Exposition du club Numer’Image sur le thème de l’eau et du noir & blanc Rens. : 01 64 00 29 37

18 mars > 14 h-19 h

> Centre culturel Saint-Ayoul Don du sang

19 mars > 14 h

> Bibliothèque Alain Peyrefitte Club de lecture Rens. : 01 64 00 29 37



29 mars

22 mars

> Gymnase Raymond Vitte Challenge multisport

23 mars > 9 h-16 h

> Gare SNCF Sortie rivière dans l’Aube par le Club mouche provinois Rens. : 06 03 95 02 98

> Gymnase Raymond Vitte Challenge multisport > Lycée Les Pannevelles Journée portes ouvertes Rens. : 01 60 58 55 80

23 mars > 15 h

> Hôtel-Dieu, salle haute Conférence de la SHAAP François VERDIER : Le manuscrit 220 de la Bibliothèque de Provins ou Le Livre Pelu, registre capitulaire de Saint-Quiriace du xive siècle. Cf. article p. 4

23 mars > 20 h 30

> Centre culturel Saint-Ayoul J’y suis, j’y reste par la Compagnie du Dragon et de la Lézarde de Provins Rens. : 06 78 55 80 94 06 38 38 66 33 Adultes : 10 €/-12 ans gratuit Cf. article p. 6

24 mars > 15 h 30

> Église Saint-Ayoul Concert d’orgues Entrée gratuite, libre par ticipation aux frais Cf. article p. 6

30 mars > 7 h 30

Mardi 19 mars > 20 h 30 Comédie policière 30 ans de succès et de Guinness des records de longévité aux USA, plus de 9 millions de spectateurs à travers le monde… Un salon de coiffure, un meur tre, un flic, des suspects : A vous de jouer ! Sébastien Azzopardi et Sacha Danino, déjà à l’origine du Tour du monde en 80 jours, ont laissé libre cours à leurs délires pour adapter Shear Madness, une pièce écrite par Paul Por tner. Le principe ? Le public doit confondre l’assassin et quatre fins sont possibles. Le début déclenche des fous rires tant les auteurs multiplient les situations farfelues. Puis, très vite, l’enquête démarre.

Le Lavoir

30 mars

> Office de Tourisme Reprise de la saison touristique Rens. : 01 64 60 26 26

30 & 31 mars

> Stade Demosthène Bobe Tournoi International de Rugby

Dernier coup de ciseaux

Directeur de la publication Christian JACOB Directeur de la rédaction Olivier LAVENKA Graphisme Céline Lefranc Photographie Jean-François Leroux Impression Point de Repère N° 116 – Mars 2013 édité en 6 800 exemplaires par la Ville de Provins BP 200 – 77487 Provins

Vendredi 5 avril > 20 h 30 Théâtre 2 août 1914. Maniant le battoir et frottant la brosse, rassemblées par le rituel et le labeur de la lessive, onze lavandières de Picardie libèrent leurs paroles et leurs émotions. Le Lavoir de Dominique Durvin et Hélène Prévost donne vie aux voix des lavandières auxquelles la société n’a offer t aucune tribune : unies par leurs difficiles conditions de vie, ces femmes révèlent les petits ou grands événements d’une vie rude, elles se querellent, chantent, dansent et rient pour parer le malheur.

Les spectacles du Centre culturel et sportif Saint-Ayoul Renseignements et réservations : 08 200 77 160

L’agenda

Le Provinois n°116 / Mars 2013  

Journal municipal d'informations de la ville de Provins

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you