Page 1

JOURNAL

Le

#160 OCTOBRE 2017

P. 4 > LE DOSSIER DU MOIS

P. 2 > AU QUOTIDIEN UNE RENTRÉE AU MÊME RYTHME CETTE ANNÉE

LE PÔLE GARE

P. 6 > CULTURE LE PRIX PROVINS MOYEN AGE

P. 7 > SPORT LES PROVINOIS VOYAGENT BIEN

P. 8 > L'AGENDA

www.mairie-provins.fr


# AU QUOTIDIEN Ecole

Une rentrée au même rythme cette année

1 282 enfants ont repris le chemin des écoles maternelles et primaires de Provins pour cette rentrée 2017. Au total 5 768 enfants ou adolescents sont, cette année, scolarisés sur Provins, que ce soit dans les écoles maternelles et primaires, dans les collèges et les lycées dont 1 282 dans les écoles communales. Rythmes scolaires Ces rythmes scolaires sont identiques à ceux de l’an dernier même si le Gouvernement, par décret en date du 28 juin 2017, a ouver t la possibilité aux communes d’abandonner la semaine d’école de 4 jours et demi pour revenir à celle de 4 jours. La Ville de Provins a décidé, avant de prendre toute décision, d’engager une réflexion sur le sujet. Le décret étant intervenu à quelques jours seulement de la fin de l’année scolaire, la Ville de Provins a considéré qu’il était difficile d’envisager son application dès cette rentrée. En effet, pour Provins, il serait indispensable de revoir l’intégralité des plannings des personnels municipaux intervenant dans les écoles, en par ticulier les ATSEM (agent territorial spécialisé des écoles maternelles), ainsi qu’une refonte des horaires des garderies du matin et du soir. Ce changement de rythme viendrait également impacter directement les centres de loisirs de la Communauté de communes

2 | LE PROVINOIS #160 OCTOBRE 2017

du Provinois qui ne sont ouver ts que le mercredi après-midi, le coût d’une ouver ture le mercredi matin étant estimé à 60 000 € par an. La Ville de Provins lancera une concertation auprès de l’ensemble des parents d’élèves au cours du 4e trimestre 2017. Sur la base du résultat de ce questionnaire et des souhaits Le sol de la salle de motricité de l’école maternelle de la Voulzie rénové exprimés, en lien étroit avec les conseils d’écoles, une décision sera prise au maternelle de la Voulzie ou encore la mise en début de l’année 2018 afin de mettre en peinture de 2 classes de l’école primaire de la place, le cas échéant, de nouveaux rythmes Voulzie. scolaires pour la rentrée de septembre 2018. Travaux Du côté des écoles maternelles et primaires, les effectifs globaux sont en progression et on enregistre une ouver ture de classe à l’école primaire des Coudoux. La Ville de Provins a mis à profit la période estivale pour réaliser un cer tain nombre de travaux au sein de ses 5 écoles maternelles et de ses 6 écoles primaires. Ces travaux ont consité à l’entretien courant comme le nettoyage, la vérification, la réfection ou encore la reprise de peinture de cer tains matériels et équipements dans tous les établissements scolaires. Quelques travaux un peu plus conséquents ont également été réalisés comme la pose de por tes antipanique dans les écoles primaires Désiré Laurent et du Terrier Rouge, la réfection du sol de la salle de motricité de l’école

Répartition des élèves et des classes par écoles. 2016/2017 2017/2018 élèves classes élèves classes Maternelle Coudoux 107 4 110 4 Raymond Louis 130 5 136 5 Terrier Rouge 113 5 113 5 Ville Haute 61 2 56 2 Voulzie 128 6 133 6 Primaire Coudoux Désiré Laurent Marais Terrier Rouge Ville Haute Voulzie TOTAL

110 4 58 3 176 8 126 6 91 4 159 8

110 5 67 3 176 8 133 6 76 4 169 8

1259 55 1282 56


Collège Marie-Curie Lutter contre le décrochage scolaire

# AU QUOTIDIEN Retraite ou mutation

Les enseignants sur le départ

Le collège Marie-Curie et la Ville de Provins ont décidé de s’associer afin de mettre en place un dispositif de lutte contre le décrochage scolaire dans le cadre du Contrat de ville.

La Ville de Provins a tenu à rendre hommage aux enseignants faisant valoir leur droit à la retraite ou devant partir exercer sous d’autres cieux. Chaque rentrée scolaire connaît son lot de dépar ts et d’arrivées chez les enseignants. Les écoliers, collégiens et lycéens provinois ont pu ainsi découvrir de nouveaux visages au cours de cette rentrée scolaire remplaçant ceux qui ont fait valoir leur droit à la retraite ou par tis exercer dans d’autres établissements. 9 enseignants ont fait valoir leur droit à la retraite cette année : • à l’école maternelle Raymond Louis : Adeline Piffaut, professeure des écoles, • au collège Jules Verne : Françoise Idre, professeure de Français, et Diego Murcia, professeur de Français,

• au collège Lelorgne de Savigny : JeanPhilippe Palanchini, professeur de lettres modernes, • au collège Sainte-Croix : Bernard Fraisse, professeur de technologie, • au lycée des Pannevelles : Jean Navarette, Patrick Thouard et Dominique Swia, professeurs conducteur d’engins, et Catherine Brait, professeure de mathématique et sciences. Trois directeurs d’établissements scolaires provinois sont par tis ou ont pris de nouvelles fonctions : • à l’école maternelle de la Ville Haute : Nathalie Cabon, • à l’école maternelle Raymond Louis : Luc Laporal. • à l’école élémentaire des Coudoux : Delphine Lagniez.

Une convention a été signée pour formaliser ce par tenariat entre l’établissement scolaire provinois et la Maison des quar tiers. Le projet vise à promouvoir la réussite scolaire en soutenant la scolarité des jeunes en difficulté notamment en complétant les actions éducatives du collège afin de favoriser une prise en charge globale et en renforçant ou en restaurant la place des parents. Concrètement, le référent jeunesse de la Maison des quar tiers, en étroite collaboration avec l’équipe éducative, accompagnera les collégiens au sein de l’établissement scolaire sur plusieurs thématiques comme l’orientation, l’éducation, le soutien scolaire ou encore la médiation. Ce projet devrait contribuer à la prévention des compor tements à risques et à la lutte contre les phénomènes de déscolarisation, d’absentéisme et de décrochage scolaire. Les collégiens pourront être accueillis au sein de la Maison des quar tiers dans les activités périscolaires mises en place. Ces actions sont principalement destinées aux élèves en situation de décrochage en lien étroit avec les familles.

Ecole de la Voulzie

De vrais petits artistes Lors d’une visite du Cyclop de Milly la Forêt, les écoliers de la Voulzie avaient été sensibles aux sculptures de Niki de Saint Phalle. L’équipe pédagogique de l’établissement scolaire provinois a décidé d’étudier l’œuvre de cette ar tiste atypique et de faire une exposition des propres sculptures des enfants. Au travers d’une projection, les écoliers ont découver t la fontaine Stravinsky et toutes ses œuvres colorées et pleines d’humour crachant de l’eau. Les enfants sont devenus à leur tour sculpteurs. Ils ont taillé des plaques de polystyrène à l’aide de scies à bois pour leur donner la forme de leur choix, les ponçant pour créer de beaux arrondis. Ils ont ensuite cassé du carrelage avec un mar teau et fait des choix de couleurs ou de coquillages ramenés par la maîtresse.

Ils ont entièrement recouver t les sculptures de crépi colle coloré avec des encres et collé le carrelage ou les coquillages.

Les chefs d’œuvre ont été exposés dans la cour de l’école de la Voulzie pour la plus grande fier té des jeunes ar tistes.

LE PROVINOIS #160 OCTOBRE 2017 | 3


LE PÔLE GARE L’INAUGURATION DU BÂTIMENT D’ACCUEIL DU PÔLE GARE EST LA PREMIÈRE ÉTAPE D’UN IMPORTANT PROJET DE RÉAMÉNAGEMENT DE LA GARE AFIN D’ANTICIPER LA PROCHAINE ÉLECTRIFICATION DE LA LIGNE SNCF.

Entre Provins et le chemin de fer, c’est une histoire de près de 160 ans souvent mouvementée, parfois contrariée. La gare de Provins et la ligne ferroviaire sont des enjeux majeurs, prioritaires pour l’amélioration du service public, pour le désenclavement et l’aménagement du territoire. La réalisation du pôle gare est une étape supplémentaire vers une amélioration du service public offer t aux usagers du train. Au total, en 5 ans, la fréquentation de la ligne ferroviaire a augmenté de 30 %. Plusieurs milliers de personnes l’utilisent chaque jour pour aller travailler, et les touristes sont de plus en plus nombreux à venir à Provins par le train. Cette impor tante augmentation de la fréquentation a amené son lot de difficultés : • une saturation du stationnement, • des problèmes de cohabitation entre les transpor ts en commun et la dépose-minute, rendant la circulation au sein de la gare routière délicate, • un manque d’information et d’orientation pour les visiteurs.

4 | LE PROVINOIS #160 OCTOBRE 2017

Sur la base de ce constat, la Communauté de communes du Provinois a décidé de lancer un vaste plan de réaménagement du pôle gare avec l’objectif de repenser cet espace dans son ensemble et son lien avec la ville. Accueil Le bâtiment d’accueil qui vient d’être inauguré traduit cette ambition. Avec 300 000 arrivées par an, dont un tiers sont des touristes, la gare constitue une por te d’entrée majeure sur Provins et le Provinois.

Depuis le mois d’avril dernier, grâce à la réalisation de ce bâtiment, la gare dispose désormais d’un lieu capable de guider les touristes et d’un espace de restauration et de services. L’espace d’information touristique, mis à disposition de l’Office de tourisme intercommunautaire, est une vitrine touristique pour l’ensemble du territoire, depuis les 2 Morin, jusqu’en Bassée Montois. Depuis son ouver ture, près de 6 000 touristes y ont été accueillis. L’espace de restauration, doté d’une terrasse et géré par la société en K2 Besoin, connait lui-aussi déjà une belle fréquentation. La réalisation de ce projet a mobilisé près d’un million d’euros, subventionnés par le Dépar tement (40 %), la Région (8 %) et l’Etat


(3 %). Elle est la première étape du plan Gare. Cet automne, un parking sera réalisé à l’arrière du bâtiment, doté d’environ 50 places. Le stationnement restera un sujet épineux et les possibilités de développement à Provins pourraient se situer du côté de l’emplacement de l’actuelle pompe à essence, lorsque la ligne sera électrifiée, ou encore le long de l’avenue Jean Jaurès, sous réserve du déplacement d’une par tie de la voie. Le projet du pôle gare prévoit également la refonte complète du parvis et de la gare routière, de plus en plus utilisée, par le service intra-muros Probus, les lignes Seine-et-Marne express et le réseau de la Communauté de communes du Provinois. En 2018, l’impor tant chantier de réaménagement du site sera engagé afin de permettre une meilleure répar tition de l’espace, une meilleure cohabitation avec les voitures et les piétons. Son coût est estimé à 2 M€, subventionnés à 55 % par Ile-de France mobilités (STIF) et à 15 % par le Dépar tement.

Electrification Le réaménagement du pôle gare a vocation à anticiper la prochaine électrification de la ligne dont les premiers travaux devraient débuter l’année prochaine. L’électrification représente un chantier titanesque de 320 M€ d’investissement, 41 ouvrages d’ar t à mettre au gabarit, 6 000 poteaux et 450 kilomètres de câbles de signalisation à installer. Elle se déroulera en deux phases : • une première entre Gretz-Armainvilliers, Longueville et Provins, jusqu’à Nogent-surSeine, pour une mise en service fin 2020 / début 2021, • une seconde entre Nogent-sur-Seine et Troyes pour une mise en service fin 2022. Le renforcement de l’offre, en fin d’année, avec un arrêt supplémentaire à Longueville de l’Intercités devrait par ticiper à l’amélioration de la situation de la ligne : • le matin à Longueville à 7 h 42 pour une arrivée à Paris à 8 h 31,  • le soir à 18 h 59 en provenance de Paris (dépar t 18 h 16).

LE PROVINOIS #160 OCTOBRE 2017 | 5


# CULTURE Prix Provins Moyen Age

Dix siècles de royauté Le 11e Prix Provins Moyen Age a été attribué à Patrick Demouy pour son ouvrage Le Sacre du Roi. Depuis 2007, au mois de septembre, la Ville de Provins invite tous les amoureux de la littérature, des livres et du Moyen-Age à par ticiper à la remise du Prix Provins Moyen Age qui a vocation à mettre en lumière un essai historique remarquable sur cette période. Professeur émérite d’histoire médiévale à l’Université de Reims ChampagneArdenne et à l’Institut Catholique de Paris, Patrick Demouy avait reçu en 2006 le Grand Prix Gober t de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres pour une thèse consacrée aux Archevêques de Reims et à leur église aux XIe et XIIe siècles. Patrick Demouy est l’un des plus grands spécialistes de la Cathédrale Notre Dame de

Reims qui a été le sujet d’un grand nombre de ses recherches, études et ouvrages. Dans Le Sacre du Roi, l’édifice Rémois reste omniprésent tant il est indissociable de ces 1 000 ans d’histoire de France, de Pépin Le Bref à Charles X, scandés par 70 sacres royaux. L’ouvrage de Patrick Demouy met en lumière le soin qu’aura mis Pépin le Bref à enraciner la dynastie carolingienne, dont toutes les suivantes se réclameront, en réinvestissant le baptême de Clovis et sur tout l’alliance entre Dieu et le Roi. Le Roi de France n’était pas un roi comme les autres, roi très chrétien dont la sacralité et la sainteté se sont encore accrues par l’action politique, religieuse et quasi-mystique

Michel Tancelin, sculpteur Né à Provins en 1962, Michel Tancelin a commencé la sculpture en 1984. Même s’il s’est adonné à nombre de matières et de techniques différentes, il travaille aujourd’hui essentiellement la résine, réalisant sculptures, objets de décoration et mobilier, entre Paris, sa ville natale et ailleurs, revendiquant le titre de « nomade f ixe ». « Michel Tancelin surprend par l’insolite et la beauté de son travail.

Tissus, fils et couturières

L’atelier de couture de la Ville de Provins est ouver t tous les mardis et jeudis après-midi. Il fonctionne grâce à des dames bénévoles qui recherchent des tissus et fils que vous pourriez avoir dans vos greniers. Elles sont également ouver tes à toute proposition de bénévolat ou de par ticipation à cet atelier aux heures d’ouver ture. N’hésitez pas à les contacter au 01 60 67 68 39 (Mme Roy).

Session de rattrapage

Portrait

Tout au long de l’été, l’artiste provinois a proposé une rétrospective de ses 30 ans de carrière.

de Louis IX. Il sera un être politique à par t dans l’Occident chrétien. Le Sacre du Roi de Patrick Demouy est un vrai moment de plaisir pour celles et ceux qui aiment l’histoire de France et qui veulent la comprendre dans ses profondeurs ; il est un Beau livre au sens propre comme figuré.

Après s’être confronté au minéral et au végétal, il a choisi d’étendre ses investigations en créant la matière même de ses sculptures. Il y a chez lui une recherche du symbolisme des formes, de la couleur, mais aussi du matériau. Le sculpteur se double d’un alchimiste… » dit de lui l’architecte, designer et plasticien Bob Drake. Même si la plus grande par tie des œuvres de Michel Tancelin est par ti dans le domaine privé, d’autres restent ouver tes au regard du public comme la sculpture Tonnerre de Zeus au Parc Axtérix ou encore les décors qu’il a réalisés pour le Parc France Miniature et pour la Cité des Enfants dans le cadre de la Cité des Ar ts et de l’Industrie. Michel Tancelin est le créateur du trophée des  « Dicos d’or » récompensant les vainqueurs des championnats d’or thographe initié par Bernard Pivot. L’œuvre de l’ar tiste provinois est également présente dans de nombreux lieux de culture, de cafés et de restaurants, par ticipant très largement à l’atmosphère des lieux. Michel Tancelin a par ticipé aux décors et accessoires de plusieurs films, sur le petit et le grand écran, et de créations théâtrales. On peut retrouver une galerie des œuvres de Michel Tancelin sur son site Internet https://tancelin.jimdo.com

La bibliothèque municipale Alain Peyrefitte vous propose de revoir l’exposition mise en place à l’occasion du 10e anniversaire du centre culturel et sportif Saint-Ayoul jusqu’au 14 octobre. L’exposition avait déjà connu un large succès lors de sa première présentation à la fin de l’année dernière dans le hall du centre culturel et spor tif Saint-Ayoul. Au-delà de la jeune histoire de l’équipement public devenu en quelques années un lieu essentiel à la vie des Provinois, cette exposition est plus largement consacrée à un site riche de 1 000 ans d’histoire, véritable cœur historique de Provins, façonné par le clergé et l’armée. Hier encore, véritable friche urbaine, 10 ans après son inauguration, de l’avis du plus grand nombre, l’endroit est resté une vraie réussite urbanistique et patrimoniale. Ce sont les grandes heures de l’endroit, du Moyen Age à aujourd’hui, que vous propose de découvrir cette exposition, comme un livre d’histoire ouvert sur l’avenir.


# CULTURE Patrimoine

Au chevet de l’Eglise Sainte-Croix Les manifestations organisées à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine ont mis en lumière l’Eglise Sainte-Croix. Provins est aujourd’hui une ville du Patrimoine mondial consacrée par l’UNESCO, une cité médiévale reconnue pour la qualité de son patrimoine historique bâti. Pour tant, encore au début des années 80, les provinois avaient été saisis par l’effondrement brutal et soudain d’une cour tine des Rempar ts démontrant la fragilité de ce patrimoine. La Por te de Jouy n’était alors que l’ombre de ce qu’elle est devenue, l’Abside Saint-Ayoul également. Le Couvent des Bénédictins aurait définitivement perdu son aile Est et sa salle capitulaire. Cet effondrement a amené une prise de conscience que le patrimoine de Provins était son trésor et sa chance. Auparavant, au fil des siècles, avant que le désir de transmettre ne s’impose, de nombreux monuments, faute d’entretien, ont été voués à une disparition programmée, sans émotion publique par ticulière. A Provins, on pourrait citer les Eglises Saint-Thibault, Notre-

Dame du Châtel, Saint-Nicolas et pour par tie Notre-Dame du Val, sans compter la quasitotalité des for tifications de la Ville Basse. A Provins, au tournant des XVIIIe et XIXe siècles, quelques précurseurs comme Christophe Opoix, l’Abbé Nicolas Pasques, Maximilien Michelin, Pierre Lebrun ou encore Prosper Mérimée ont joué un rôle majeur dans la protection de l’Eglise SaintQuiriace ou du Couvent des Cordelières. Les associations comme la Société d’histoire et d’archéologie de l’arrondissement de Provins ou Provins ville d’ar t ont également œuvré dans ce sens. Depuis 2004, grâce à une convention patrimoniale signée avec l’Etat, la Ville de Provins a pu accélérer la restauration de son patrimoine. Beaucoup a été fait, des Rempar ts à l’Abside Saint-Ayoul en passant par la Tour César, la Por te Saint-Jean et la Por te de Jouy, le Couvent des Bénédictins et Notre-Dame du Val, et beaucoup reste encore à faire. L’Eglise Sainte-Croix, fermée depuis plusieurs

années, fait par tie de ces impor tants chantiers qu’il reste encore à entreprendre. L’endroit a été mis en lumière à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine à travers l’organisation d’un colloque d’une grande densité intellectuelle et d’une remarquable exposition. Edifiée au XIIe siècle, la Chapelle des Ponts, alors rattachée à Saint-Ayoul, deviendra l’Eglise Sainte-Croix et sera considérée, au XIIe et XIIIe siècles comme la plus grande église paroissiale de Provins. Elle connaîtra une véritable transformation architecturale à par tir du XVIe siècle. La Renaissance lui laissera une empreinte extrêmement for te, tout par ticulièrement s’agissant de son ornementation, des vitraux au berceau en bois orné de peinture. Si l’Etat, la Région et le Dépar tement continuent à accompagner la Ville de Provins dans la restauration de son patrimoine, l’église Sainte-Croix pourrait être l’un des défis de la prochaine décennie.

Pierre Bénard, délégué de « Sites et monuments »

# SPORT Athlétisme

Les Provinois voyagent bien Trois ex-sociétaires du Club sportif Provins Athlétisme ont particulièrement brillé lors des compétitions internationales de l’été dernier. Ils ont fait l’essentiel de leur scolarité dans les écoles, collèges et lycées du Provinois. Ils ont fait leurs premiers pas de spor tif au sein du Club spor tif Provins athlétisme avant de s’envoler sous d’autres cieux pour leurs études, pour se hisser plus haut encore spor tivement. Ils por tent aujourd’hui le maillot de l’équipe de France d’athlétisme et, pour 2 d’entre eux ont décroché leurs premières médailles internationales. Ludovic Payen (notre photo), aujourd’hui à Poitiers, a rempor té la médaille d’or sur 110 mètres haies au championnat d’Europe espoir à Bydgoszcz, en Pologne. On se souvient

qu’en 2012, malgré son peu d’expérience dans la discipline, qualifié pour ses premiers Championnats de France en salle sur le 60 mètres haies, chez les cadets, il avait amené les couleurs provinoises sur la 3e marche du podium. 2012 avait été une année faste pour le Club Provins athlétisme puisque Manon Pareau s’était adjugée alors le titre de championne de France cadette de cross-country. La jeune provinoise, aujourd’hui du côté de Montpellier, était aux côtés de Ludovic Payen lors de ces championnats continentaux au cours desquels elle a fêté sa première cape internationale en défendant les couleurs françaises sur le 3 000 mètres steeple.

Après avoir rempor té le titre de champion de France cadet sur 110 mètres haies, Thomas Vanaverbecq, aujourd’hui à Fontainebleau, a conquis la médaille de bronze aux championnats du monde qui se sont déroulés à Naïrobi au Kenya.

LE PROVINOIS #160 OCTOBRE 2017 | 7


Samedi 14 octobre

Miss Ile-de-France

Le centre commercial Val du Châtel E.Leclerc organise l’élection de Miss Ilede-France 2017 avec le soutien logistique de la Ville de Provins en présence de la Miss France en titre, Alicia Ayles, et de Sylvie Tellier. Les spectateurs éliront 7 des 14 candidates qui défileront en tenue de ville, en maillot de bain et en tenue de soirée. Le choix final de la Miss qui représentera l’Ile-de-France lors de l’élection élection Miss France en décembre 2017 reviendra au jury. La soirée sera ponctuée par un show de Miss France et ses dauphines. Samedi 14 octobre > 20 h 30 Centre culturel et sportif Saint-Ayoul Rens. : 01 60 67 61 62

Isabelle Boulay – En vérité

NUMISMATIQUE ET MULTICOLLECTIONS de 9 h à 12 h 30

Denicourt (César 2015) et le chanteur Kent ! Spectacles gratuits sur réservation : reservations@ Mardi 7 nov. > 20 h 30 salondulivreprovins.fr Centre culturel Saint-Ayoul Retrouvez le programme RENCONTRE complet sur AUTOUR DES ENFANTS www.salondulivreprovins.fr DU PARADIS Rés. : 08 200 77 160 www.centreculturelprovins.fr

On avait quitté Isabelle Boulay traversant avec grâce le réper toire majeur de Serge Reggiani. On la retrouve avec En vérité, nouvel album de chansons originales réalisé par Benjamin Biolay. Isabelle Boulay s’échappe de toute forme d’interprétation figée, préférant laisser onduler sa voix. Disque charnel, instinctif, voyageur, aux influences aussi bien country que latines et qui bénéficie d’un casting d’auteurs et compositeurs royal (Raphaël, Cœur de Pirate, Carla Bruni, Julien Clerc, La Grande Sophie). « J’ai voulu un disque qui appelle au corps dans les rythmiques et qui permet pour la scène une espèce de connexion avec le mouvement. J’ai le sentiment de m’ouvrir de nouveaux horizons ». Jeudi 12 octobre > 20 h 30 Centre culturel et sportif Saint-Ayoul PT : 36 € • TR : 32 € • - 12 ans : 14 € Rés. : 08 200 77 160 www.centreculturelprovins.fr Jusqu’au 14 octobre

Bibliothèque A. Peyrefitte EXPOSITION : LES 10 ANS DU CENTRE CULTUREL ET SPORTIF SAINT-AYOUL Entrée libre

Jusqu’au 22 octobre

Hôtel de Savigny EXPOSITION : DANS LES PAS DE VAN GOGH Par Georges Souchal Entrée libre

Samedi 7 oct. > 18 h

Centre culturel Saint-Ayoul RENCONTRE AUTOUR D’APOLLINAIRE En prélude au spectacle Mon Lou du 14 novembre Rens. : 08 200 77 160 www.centreculturelprovins.fr

RencontRe d’

autouR

apollinaiRe

13 > 26 novembre

Centre culturel Saint-Ayoul FESTIVAL ENCRES VIVES Avec la comédienne, chanteuse et humoriste Marianne James, la comédienne Brigitte Fossey, la comédienne Marianne

Jeudi 12 oct. > 20 h 30

Centre culturel Saint-Ayoul ISABELLE BOULAY EN VÉRITÉ Concert PT : 36 € • TR : 32 € - 12 ans : 14 € www.centreculturelprovins.fr

6 > 9 octobre

Centre culturel Saint-Ayoul 38E CONGRÈS NATIONAL DU 11E CHOC Ancien bataillon de parachutistes français

Eglise Saint-Ayoul RÉCITAL DE PIERRE FARAGO 4e sonate en trio de Bach et autres excellentes pièces d’orgue

Jeudi 19 octobre > 19 h 15 Vendredi 13 oct. > 19 h 15 Cinéma Le Rexy Salle des Warnery RENTRÉE SCOLAIRE : COMMENT ACCOMPAGNER SON ENFANT DANS SA SCOLARITÉ ? Rens. : 01 60 58 50 60

CINÉ-CLUB : « LAURA » Tarif unique : 5 €

Vendredi 20 oct. > 20 h 30 Centre culturel Saint-Ayoul ADIEU M. HAFFMAN Théâtre Rés. : 08 200 77 160 www.centreculturelprovins

Lundi 30 oct. > 14 h-19 h Gymnase Raymond Louis DON DU SANG

Ven. 6 octobre > 14 h 30

Cinéma Le Rexy CONNAISSANCE DU MONDE : LONDRES, CAPITALE DE L’EMPIRE PT : 9 € • TR : 7,50 € Scolaires : 3,50 €

Dim. 15 octobre > 16 h

Dimanche 5 novembre

1, cour des Bénédictins PORTES OUVERTES AMICALE PHILATÉLIQUE,

Samedi 7 octobre / 18 h

Centre culturel & sportif Saint-Ayoul Entrée libre Josiane & Christian Mareuil vous proposent de restituer l’œuvre et la vie d’Apollinaire lors d’une soirée amicale en prélude au spectacle du 14 novembre

Jeudi 12 octobre > 20 h Cinéma Le Rexy OPÉRA : « LA FLÛTE ENCHANTÉE » PT : 12 € • TR : 10 € www.cinemaprovins.fr

8 | LE PROVINOIS #160 OCTOBRE 2017

Sam. 14 octobre > 20 h 30

Centre culturel Saint-Ayoul ELECTION MISS ILE-DE-FRANCE 2017

Directeur de la publication Olivier LAVENKA Rédaction Graphisme Potographie Céline DURAND-BEZANÇON Jean-François LEROUX Impression Imprimerie RAS N° 160 – Octobre 2017 édité en 7 000 exemplaires par la Ville de Provins BP 200 – 77487 PROVINS

6 > 10 novembre

Centre culturel et sportif Saint-Ayoul FORUM TRANSITION ÉNERGÉTIQUE Un sujet à la croisée de questions de science et de société au cœur des enjeux du développement durable. Satisfaire demain la demande croissante en énergie de 9 milliards d’humains tout en diminuant l’impact environnemental : un défi majeur du XXIe siècle ! Chaque pays met en œuvre les solutions qu’il juge les plus adaptées et c’est notamment le cas de la France, au travers des grandes orientations de sa loi sur la transition énergétique. Le forum a pour ambition d’informer, de façon ludique et pédagogique, sur le nouveau modèle énergétique français. Un programme adapté à tous les publics pour apprendre en s’amusant et éveiller la curiosité ! Une exposition et des ateliers qui proposent un état des lieux de l’énergie sur Terre, abordent le développement des énergies renouvelables mais aussi la maitrise de la consommation. Cette nouvelle édition, avec la volonté renouvelée d’une approche transversale, interdisciplinaire, réunit de multiples acteurs du territoire. Ils sont présents sur l’expo mais aussi dans l’animation d’ateliers ou de conférences ou même encore en ouvrant les por tes de leurs sites. Autant de propositions pour permettre à chacun de s’informer sur un principe, une technique… Par ticipez à ce forum plein d’énergie ! Entrée libre, sur réservation pour les scolaires Programme téléchargeable sur le site www.terre-avenir.fr

Le Provinois n°160 / Octobre 2017  
Le Provinois n°160 / Octobre 2017  

Journal municipal d'informations de la Ville de Provins

Advertisement