Page 1

JOURNAL

Le

#199 NOVEMBRE 2021

P.  3 > LE DOSSIER DU MOIS

LE CENTRE DE SUPERVISION URBAIN

P. 4 > BAPTÊME UNE ALLÉE DE LA LÉGION D’HONNEUR

P. 5 > COMMERCE DES BORNES DE RETRAIT POUR VOS ACHATS

P. 5 > ÉCONOMIE LE PRÉFET EN VISITE À PROVINS ÎLE-DE-FRANCE

© Provins Tourisme - Conception et réalisation : CréaClic ! - 10/2021 - Crédits photos : © Ville de Provins, CréaClic !, iStock.

Avec la participation de MERCOTTE, Marraine de la fête !

P. 7 > ÉVÉNEMENT FÊTE DE LA NIFLETTE Le 11 re

SEINE-ET-MARNE

ANIMATION pour toute la famille : grimpez sur le 3 mâts "l'accrovoile"

www.mairie-provins.fr Animations Place Saint-Ayoul


L

# TRAVAUX

Les chantiers de voirie

BOULEVARD CARNOT

Le programme de réfection de voirie 2021 continue. Après l’avenue Alain Peyrefitte, les rues des Coudoux, de Nanteuil, Pierre Lebrun, du Temple, les chemins de la Couleuvre et des Cour tils qui ont connu une réfection totale ou par tielle de leur tapis d’enrobé, les mois de septembre et d’octobre ont connu d’autres chantiers de voirie. Il s’agissait de la rénovation des trottoirs et de la placette, rue des Coudoux, la rénovation de la rue des Marronniers et de son parking, la rénovation de la rue de Champbenoist, pour sa par tie comprise entre la rue des Prés de la Comtesse et la rue d’Hennepont, et la mise en place de ralentisseurs rue des Prés de la Comtesse, La rue du Pré aux Clerc, pour sa par tie comprise entre la rue Sainte-Croix et l’avenue Alain Peyrefitte, et le boulevard Carnot, pour sa par tie comprise entre la rue Hegesipe Moreau et le passage Saint-Maurice, ont connu une rénovation de leurs trottoirs avant que ne soit renouvellés leurs tapis d’enrobé. Il restera à faire la réfection de 4 passages piétons en centre ville (rue Edmond Nocard, avenue Alain Peyrefitte, rue de la Friperie et rue Victor Garnier), et les travaux d’assainissement et de réfection de la place Saint-Quiriace qui débutent le 25 octobre 2021.

RUE DES COUDOUX

545 000 euros ont été consacrés en 2021 aux travaux de réfection de voirie par la Ville de Provins.

RUE DE CHAMPBENOIST

Rue des prés de la comtesse

2 | LE PROVINOIS #199 NOVEMBRE 2021

RUE DES MARRONNIERS

RUE DU PRés au clerc

PARKING RUE DES MARRONNIERS


LE DOSSIER DU MOIS LE CENTRE DE SUPERVISION URBAIN LA VILLE DE PROVINS VIENT DE CRÉER UN CENTRE DE SUPERVISION URBAINE QUI CENTRALISE ET CONTRÔLE LES ÉCRANS DU SYSTÈME DE VIDÉOPROTECTION.

53 Caméras

Parce qu’il n’y a pas de qualité de vie qui ne rime pas avec sécurité des biens et des personnes, la Ville de Provins a décidé de renforcer les moyens de sa Police municipale. 2 agents supplémentaires ont été recruté, ce qui por te les effectifs à 8 policiers municipaux et 1 agent de surveillance de la voie publique. Cela représente plus de présence et de proximité en plus avec l’ilotage, dans tous les quar tiers, et par ticulièrement en soirée et le week-end. Aujourd’hui, 7 policiers municipaux provinois sont armés. Le 8e le sera prochainement à l’issue de la période de formation.

La Ville de Provins possède 53 caméras assurant la vidéoprotection de Provins. Elles sont reliées au centre de surveillance urbaine aujourd’hui équipé de d’écrans permettant de visualiser 27 caméras en temps réel. 6 écrans permettront très prochainement une surveillance de tous les points couver ts par une caméra. L’objectif prioritaire de la Ville de Provins est de combattre toutes les petites ou grandes

Vidéoprotection 53 caméras Coudoux/Warnery 4 caméras Stade 4 caméras Ville haute 9 caméras Centre ville 16 caméras Avenue du Général de Gaulle 3 caméras Gare 6 caméras

Champbenoist 10 caméras

Pannevelles 1 caméra

incivilités qui gâchent le quotidien. Une petite minorité de citoyens oublie ce qu’est le civisme, l’ar t et l’envie de vivre ensemble, au sein d’une communauté qui respecte son environnement. C’est le sens de la mission de la Police municipale. La vidéosurveillance va contribuer à renforcer cette mission.

Une convention entre la Ville de Provins et l’Etat La Ville de Provins et l’Etat ont signé une convention pour l’utilisation du centre de vidéosurveillance urbaine (CSU) de Provins. Le code de la sécurité intérieure encadre la création et l’exploitation des dispositifs de vidéoprotection. La Ville de Provins a mis en service ses premières caméras en juillet 2009 au nombre de 7. Il y en a aujourd’hui 53, avec objectif de por ter le parc à 70. La Ville de Provins vient de créer un centre de supervision urbaine (CSU) qui centralise et contrôle les écrans du système de vidéoprotection. C’est au sein de ce dernier que s’effectue l’enregistrement des images recueillies. Considérant l’intérêt d’un déport d’images vers les services de Police Nationale pour faciliter leurs conditions d’intervention et renforcer la sécurité publique, le renvoi d’images vers le Commissariat est activé en permanence. Les demandes d’extraction d’images par les services de Police, de Gendarmerie ou le Parquet doivent faire l’objet d’une réquisition écrite à l’attention de Monsieur le Maire de Provins ou de son représentant, le Chef de service de Police Municipale. Des dispositifs par ticuliers peuvent être mis en place, à la demande et au profit de la Direction dépar tementale de la sécurité publique, pour la surveillance d’individus suspects ou la recherche de personnes mineures ou majeures disparues. Le CSU est doté d’un dispositif d’écrasement automatique des enregistrements à l’issue du délai de conservation autorisé fixé à 15 jours. Le maire est responsable du bon fonctionnement du CSU de l’exploitation des images : le visionnage se fait par du personnel habilité : les policiers municipaux. L’accès au CSU n’est possible que par les agents habilités de la police nationale, de la police municipale et de la gendarmerie. Le conseil municipal du 21 octobre dernier s’est prononçé favorablement sur la signature de cette convention Ville / État.

LE PROVINOIS #199 NOVEMBRE 2021 | 3


# BAPTÊME

Une Allée de la Légion d’honneur Le jeudi 16 septembre, à l’occasion du centenaire de la Société d’entraide des membres de la Légion d’honneur, une rue provinoise, allant de la rue de la Foire aux chevaux à la rue du Général Delort entre le Centre culturel et sportif Saint Ayoul et le Gendarmerie Nationale, a été baptisée Allée de la Légion d’honneur. Les forces de sécurité et les associations patriotiques s’étaient réunies autour de la Société d’entraide des membres de la Légion d’honneur. A cette occasion, le maire Olivier Lavenka a prononcé l’allocution suivante : « Napoléon Bonaparte, le Général victorieux de la République, le Consul, l’Empereur, a profondément et durablement marqué l’histoire de France. Au moment où nous célébrons le bicentenaire de sa mort, on est parfois surpris que son image soit source de polémique et de division alors qu’il est essentiel de se souvenir de la trace indélébile qu’il a laissée dans l’organisation de l’Etat, dans le fonctionnement de la société française et son empreinte extraordinaire s’agissant de la grandeur de la France. Ce qui nous réunit ce matin, la Légion d’Honneur et la Flamme du souvenir, est en définitive profondément, intimement lié à l’héritage napoléonien. L’Arc de Triomphe, voulu par Napoléon, devenu au fil des régimes politiques, un emblème national, est la trace physique, la trace monumentale et aussi le symbole de cette réunion, de cette communion entre notre premier ordre national et la flamme de la nation. Près de 220 ans après la promulgation de la loi du 29 floréal an X, la Légion d’honneur est plus que jamais le magnifique symbole de la volonté de Bonaparte, alors Premier Consul, de valoriser les « services éminents » rendus à la nation. Services éminents rendus par des soldats évidemment, mais aussi par des civils. Une distinction profondément républicaine parce qu’ouverte à tous. A cet égard, la première remise collective de Légion d’Honneur en la chapelle des Invalides, le 15 juillet 1804, concernera des civils. Napoléon avait à cœur,

4 | LE PROVINOIS #199 NOVEMBRE 2021

comme il le dit, de « décorer nos soldats et nos savants ». Cet ordre a traversé les régimes. Il a pu, en 1921, il y a 1 siècle, 1 siècle après la mort de Napoléon, s’adjoindre le renfort de la Société d’entraide des membres de la Légion d’honneur qui en est en quelque sorte devenu le bras armé. Le bras armé notamment pour transmettre l’esprit civique, les grandes valeurs républicaines et l’amour de la Patrie. Sans oublier sa mission signalée de venir en aide aux plus fragiles. En ce jour, il est important de rappeler, d’insister sur la promesse de l’action de la Société d’entraide des membres de la Légion d’honneur, celle qui est aux sources de sa création. La SMLH s’est construite sur la nécessité absolue, à sortir d’une guerre terrible, de ne jamais oublier les 1,4 millions de soldats français morts aux champs d’honneur, les 3,8 millions de blessés et les innombrables orphelins et veuves qui ont été meurtris à vie. Cette armée de mort, de blessés, de mutilés, a trouvé son symbole national en 1921. Sur le fondement de la loi du 8 novembre 1920, il a été décidé d’inhumer un soldat sous l’Arc de triomphe. Un soldat inconnu, un héros anonyme mort quelque part au front entre la Mer du nord et les Vosges. Un soldat mort au cours d’une des si nombreuses batailles de la Grande Guerre. Il y en a tant. Qu’il s’agisse de la terrible et terrifiante bataille du 22 août 1914, la plus sanglante de toute l’histoire militaire française. 27 000 morts en 24 heures, un mort toutes les 3 secondes. Inouïe ! Indescriptible ! Qu’il s’agisse peut-être des combats dans la Marne, dans l’Artois, à Vimy, dans la Somme, au Chemin des dames ou à Verdun. La flamme que nous recevons ce jour à Provins, grâce à l’implication de la Société d’entraide des membres de la Légion d’honneur, section de Provins, est cette

Flamme éternelle, allumée par la 1re fois le 11 novembre 1923, ravivée chaque jour depuis. C’est la Flamme de la Nation toute entière dont nous nous souviendrons qu’elle était présente le jour où cette allée a été baptisée « Allée de la Légion d’honneur », le long d’une parcelle ayant historiquement abritée des régiments de l’Armée Française et aujourd’hui une très belle armée de la France, la Gendarmerie Nationale. »


# COMMERCE

Des bornes de retrait pour vos achats La Ville de Provins a mis en place des bornes de retrait accessibles 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

Situé sur la gare routière, avenue Alain Peyrefitte, ce service Click and collect est le fruit d’une collaboration entre la Ville et l’Union des commerçants Provinois. Elle a été mise en place pour soutenir le commerce de centre-ville et l’aider à évoluer vers les nouvelles formes d’achat notamment numériques. La Ville de Provins a mis en place, une plateforme de dynamisation des commerces de centre-ville intitulée “Provins-commerces”. Ce système de fidélisation digital mutualisé a pour effet de fidéliser et inciter la clientèle à consommer davantage en centre-ville. Un dispositif complémentaire “Provins bon commerces” a permis à l’Union du commerce Provinois de soutenir le commerce de centreville par un système de bon d’achat à utilisation différée, valorisé par un abondement financier de la ville. Les signataires de cette convention ont souhaité s’associer pour renforcer et pérenniser ces actions sur le commerce local, et les faire évoluer en y ajoutant un retrait en magasin adapté intitulé “click and collect”, complété par la création de pages Facebook, compte lnstagram, annuaire des commerçants affiliés, relais de jeux-concours… Aujourd’hui, le client peut se connecter auprès de l’un des 55 commerçants ayant adhéré à la plateforme “Provinscommerces” (via application ou site web), faire sa commande et venir prendre livraison, 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, dans l’un des 24 casiers (14 ambiants et 10 frais) du nouveau service Click and collect via un QRcode. Le coût global est de 45 000 €, avec la par ticipation de la Région (10 000 €) et du Dépar tement (15 000 €).

# ÉCONOMIE

Le préfet de région en visite à Provins En visite à Provins, le préfet de Région Marc Guillaume, accompagné du préfet de Seine-et-Marne Lionel Beffre, a pu visiter le chantier de la future Maison interconsulaire, en présence des 3 présidents de chambres consulaires : Christophe Hillairet, Élisabeth Détry et Jean-Robert Jacquemard. La Ville de Provins a souhaité confor ter la présence des chambres consulaires dans son bassin d’emploi en répondant favorablement à leur demande de créer une antenne inter consulaire locale. Le projet consiste à regrouper des services des trois chambres (Chambre d’Agriculture, Chambre des Métiers et de l’Ar tisanat, Chambre de Commerce et d’Industrie) au sein d’un même bâtiment situé au 13, rue de la Foire aux Chevaux à Provins et propriété de la Ville. Les Chambres ont accepté le principe d’occupation des locaux par la signature à venir de baux professionnels d’une durée de six ans. Le bâtiment présente un niveau rez-dechaussée et un étage, d’environ 250 m² chacun, comprenant 2 demi-plateaux de 125 m², répar tis de par t et d’autre d’une cage d’escalier centrale. Environ 80 m2 seront consacrés à des bureaux privatifs, 250 m2 à des locaux par tagés communs (salles de réunion, accueil…) et 130 m2 de par ties communes (halls, sanitaires…)

Le stockage se fera dans un petit bâtiment séparé existant en face du por tail d’entrée. Quelques places de parking seront réalisées autour du bâtiment. Les par ties se sont accordées sur l’aménagement du projet en validant les plans proposés par la Ville qui por te les travaux. Le coût de l’ensemble du projet s’élève à 650 000 euros HT avec 280 000 euros du Dépar tement au titre du Fonds d’aménagement et 50 000 euros de l’Etat au titre de la Dotation d’équipement des territoires ruraux. Les travaux sont actuellement en cours.

LE PROVINOIS #199 NOVEMBRE 2021 | 5


# SPORTS

La Course des Remparts reprend sa place... La Course des Remparts a retrouvé cette année, après une année d’absence due aux conditions sanitaires, sa place dans l’agenda des manifestations sportives provinoises. C’est sous une for te pluie qui aura arrosée les plus de 700 coureurs des deux courses prévues au programme, que l’épreuve s’est déroulée dans des conditions sanitaires strictes. Ce retour aura marqué les esprits en raison d’une pluie, omniprésente toute la matinée, que de mémoire de provinois on n’avait jamais connu. Sur les 18,3 km, l’Ethiopien Dadi Legeze Alemu se détachait dès la fin du 1er tour pour finalement l’emporter avec plus de 3 minutes d’avance sur le deuxième Bechere Tura Kumbi. Chez les féminines, Valérie Vitry l’emportait larment avec prés de 8 minutes d’écar t sur la deuxième Lætitia Da Silva.

En ouver ture, sur les 6,3 km, le Prix Philippe Girard, le Club spor tif Provins athlétisme s’est mis en évidence avec Ber trand Raynaud et Marine Flurian, qui s’adjugent les premières places chez les masculins comme chez les féminines.

Bons de Noël 2021 Si vous avez plus de 70 ans, que vous êtes Provinois et non-imposables, la Ville de Provins vous offre à l’occasion des fêtes de Noël, deux bons d’achat d’une valeur de 13 € chacun, valables chez cer tains commerçants de Provins. À retirer du 16 novembre au 18 décembre, TOUS LES MARDIS APRÈS-MIDI de 14H à 17H Centre Communal d’Action Social 7, cour des Bénédictins Tél. : 01 60 67 01 57 Se munir d’une pièce d’identité et de l’avis de non-imposition reçu en 2021.

Alerte SMS

… Et la Provinoise trouve la sienne ! Les mêmes allées d’Aligre ont accueilli la 1re édition La Provinoise, une course organisée dans le cadre de l’opération Octobre Rose pour la lutte contre le cancer du sein. L’épreuve a affiché complet. 150 personnes ont pris le dépar t de la course à pied et 450 celui de la marche sur un même parcours de 5 km traversant notamment le Jardin Garnier et la Roseraie avec à l’arrivée un chèque de 7 000 euros remis à la Ligue contre le cancer.

6 | LE PROVINOIS #199 NOVEMBRE 2021

La Police municipale a en charge le service mis en place par la Ville de Provins : un système d’alerte SMS qui permet d’informer les Provinois en cas de risques particuliers. Ce système peut être activé par exemple dans des situations d’inondation, d’incendie, de fuite de gaz ou d’eau impor tante, de risque technologique majeur ou encore dans le cas de vigilance météorologique (aler te de niveau rouge).Si vous voulez être aler té en cas de risques majeurs, vous pouvez vous inscrire en ligne sur le site Internet de la Ville : www.mairie-provins.fr


# ENVIRONNEMENT Nettoyons la nature Chaque année, les élèves du collège Lelorgne de Savigny et ceux de l’école primaire de la ville haute se mobilisent pour l’opération « Nettoyons la Nature », afin de collecter un maximum de déchets et sensibiliser les enfants à l’environnement. Ce vendredi 24 septembre a eu une saveur très spéciale cette année. En effet, sous l’impulsion de Leclerc Val du Châtel, les deux établissements ont travaillé en pleine collaboration pour former un pôle plus impor tant. Afin de donner plus d’impact à cette journée, Yvan Bourgnon avait été sollicité en tant que parrain de l’opération. Lors d’une conférence, Yvan Bourgnon, homme de records et de défis hors-normes, est revenu sur son parcours de marin et de skipper exceptionnel à travers ses multiples records et défis. Au fil de sa carrière, il s’est forgé un palmarès de course impressionnant en multicoque de spor t et également en courses au large sur les bateaux les plus performants. Il est désormais extrêmement engagé dans la défense de l’environnement, notamment avec l’association The SeaCleaners, dont il est le président-fondateur. Il a également pu échanger avec les élèves sur le Projet Manta, un bateau novateur qu’il compte développer et mettre en œuvre en 2024, afin de collecter les plastiques dans les mers.

ÎLE-DE-FRANCE

Juste le temps de la pause méridienne pour se remettre de leurs émotions et les élèves des deux établissements sont repar tis pour mettre en pratique les principes de défense de l’environnement évoqués le matin même. Pendant deux heures, et encadrés par des enseignants volontaires et motivés, 240 enfants ont sillonné la ville haute et une partie de la ville basse de Provins pour ramasser mégots, masques et autres déchets, parfois improbables. Ils ont pu distribuer dans le voisinage des marque-pages créés par des élèves du collège et expliquant leur démarche. Une vraie expédition, saluée par les riverains qu’ils croisaient. Tous les élèves se sont finalement retrouvés à l’Office du tourisme autour d’un goûter commun avec des viennoiseries créées spécialement pour l’événement. La journée s’est achevée par la pesée de la récolte. Au total, ce ne sont pas moins de 119 kilos de déchets qui ont été collectés. Mais même si ce chiffre est malheureusement trop impor tant, les adultes présents ont pu constater qu’une vraie dynamique était enclenchée.

SEINE-ET-MARNE

# ÉVÉNEMENT Fête de la niflette

© Provins Tourisme - Conception et réalisation : CréaClic ! - 10/2021 - Crédits photos : © Ville de Provins, CréaClic !, iStock.

Avec la participation de MERCOTTE, Marraine de la fête !

Le 11 novembre 2021

ANIMATION pour toute la famille : grimpez sur le 3 mâts "l'accrovoile"

Pour la 3e édition de la Fête de la niflette, de nombreuses animations sont prévues tout au long de la journée, de 9  H  30 à 18  H  00, sur la place Saint-Ayoul. Village de la niflette - ateliers et démonstrations en continu par les boulangers provinois, avec le concours de la Chambre des métiers et de l’ar tisanat de Seine-et-Marne. Tous les enfants pourront confectionner une niflette. L’Accrovoile permettra aux enfants à par tir de 5 ans et à un large public de s’initier à la grimpe dans les mâts en toute sécurité ! • Marché gourmand avec de nombreux exposants proposant des produits du terroir. • Ambiance jazz avec Jam Square et Gilles Ribet washing machine. • A 12 H 30 : inauguration officielle de la fête. • De 10 H à 16 H : présence de Mercotte au village de la niflette • Grand jeu de la meilleure niflette (concours réservé aux enfants de 6 à 12 ans). De 10 H à 11 H : Rendez-vous à la mairie de Provins pour inscription et dépôt des niflettes (à raison de 6 niflettes par enfant). À 14 H 30 : Dégustation des niflettes par le jury. À 15 H 30 : Remise du prix pour la meilleure niflette.

ul

Animations Place Saint-Ayo de 9h30 à 18h ! s Village de la niflette, Atelier rs, cou et démonstrations, Con Marché gourmand…

Tél. : 01 64 60 26 26 www.provins.net cité médiévale de Provins

LE PROVINOIS #199 NOVEMBRE 2021 | 7


Centre culturel et spor tif Saint-Ayoul Médiathèque A. Peyrefitte Médiathèque A. Peyrefitte Rés. : 01 60 52 20 00 www.centreculturelprovins.fr EXPOSITION LES DRAGONS EXPOSITION « CUBA » DE SAINTE CROIX DE JACQUES PUYDEBOIS Rens. : eglise-sainte-croix.fr Exposition photographique Rens. : 01 64 00 29 37

va piquer, qu’elle présentera dans toute la France. Depuis 2014, La Bajon et Vincent Leroy ont co-écrit spectacles, chroniques radios et vidéos humoristiques sur les réseaux sociaux, telle que La Santé, vue des millions de fois. Jeudi 18 novembre S’inspirant de l’actualité Cinéma Le Rexy récente, La Bajon se veut SOIRÉE CINÉ-CLUB Samedi 6 novembre être « un médicament LES AFFAMEURS Musée de Provins et du Film action / aventure / western ludique contre la maladie Provinois de la société ». Malgré ses 19 H 15 (Durée 1 H 31 min) CONFÉRENCE DE vidéos, La Bajon reste une Tarif unique de 6 € la place MARIE-CHRISTINE PALANCHINI comédienne de scène et Le Briard, un journal d’opinion à SAM. vous aurez l’occasion de la l’épreuve de la Grande Guerre. 13 PHOTOGRAPHIQUE découvrir sur la scène de NOV. Suivie d’une séance de dédicaces. de Jacques PUYDEBOIS SAM. Pro- vins, avec son show Entrée libre - 15 H Samedi 20 novembre 04 hilarant et sans filtre, Vous CUBA Rens. : 01 64 01 40 19 DESDE LA MúSICA... HASTA EL CIGARRO. DEC. 20 H 30 couperez ! 2021 Grand Théatre PT : 32 € • TR : 26 € • -12 ans : 10 € LE MUGUET DE NOËL MÉDIATHÈQUE ALAIN PEYREFITTE Centre culturel et spor tif On ne devrait jamais accepter une soirée avec son Saint-Ayoul meilleur ami, sa fille chérie et Rés. : 01 60 52 20 00 www.centreculturelprovins.fr son nouveau petit copain... Ce soir, entre eux, rien ne va Dimanche 14 novembre se passer comme prévu et ça Musée de Provins et du va être jubilatoire ! Provinois Vendredi 26 novembre UN APRÈS-MIDI DE LECTURE PT : 32 € • TR : 26 € • -12 ans : 10 € 20 H 30 Centre culturel et spor tif AU MUSÉE hors les murs MY LAND Lecture de morceaux choisis Saint-Ayoul Pionnière du cirque Rés. : 01 60 52 20 00 de l’oeuvre de Stéphane contemporain en Hongrie, www.centreculturelprovins.fr Mallarmé et ses amis de la la compagnie Recirquel de rue de Rome. renommée inter- nationale Entrée libre - 15 H vous présente sa production Rens. : 01 64 01 40 19 My Land. Elle se focalise sur Mardi 23 novembre les racines de l’humanité, 20 H 30 Du 8 au 13 novembre et exprime le lien éternel Granc Théatre 9H - 18H entre l’homme et la terre LA BAJON Grand Théatre mère dans un espace empli Après une formation de trois d’illusions. Cette création FORUM ans au Cours Simon, à Paris, alliant cirque, danse classique RESSOURCES NATURELLES Anne-Sophie Bajon se lance et contemporaine Pour sa 18e édition le Forum de en 2011 dans l’écriture de Provins explore le thème des avec l’ar t du mouvement son one woman show Ça ressources naturelles et fait focus sur l’économie circulaire. Entrée libre Centre culturel et spor tif Saint-Ayoul Rés. : 01 60 52 20 00 www.centreculturelprovins.fr

Du 2 au 7 novembre

Du 13 nov. au 4 déc.

MY LAND

EXPOSITION

Avec la par ticipation de : Provins Immobilier & Restaurant La Terrasse du Churrasco

23, rue des Marais - Tél. : 01 64 00 29 37 - mediatheque@mairie-provins.fr Entrée libre - Public enfants - ados - adultes Médiathèque Alain Peyrefitte

mairie-provins.fr

MAR.

23 NOV.

Jeudi 11 novembre

9 H 30 - 18 H 00 Place Saint-Ayoul FÊTE DE LA NIFLETTE Pour la 3e édition de la Fête de la niflette, de nombreuses animations sont prévues tout au long de la journée. cf. article page 7.

Samedi 16 novembre 20 H 30

Petit Théatre INSTANT JAZZ Avec deux grands noms du jazz français, Alain Jean Marie au piano (musicien du trompettiste Chet Baker, de la chanteuse Abbey Lincoln et de tant d’autres) et le contrebassiste Gilles SAMEDI 13 NOVEMBRE Naturel (Toots Thielmanns, Médiathèque A. Peyrefitte Benny Golson...), la chanT’ES MYTHO OU QUOI ? teuse Myriam Bouk Moun Spectacle marionnettique de présentera un réper toire de et avec Solveig Maupu. grands classiques du genre Dès 6 ans - Entrée libre et quelques perles moins Sur réservation souvent interpré- tées. Un Rens. : 01 64 00 29 37 instant jazz qui ravira autant les passionnés de jazz que les non-initiés! Entrée libre

Licence : Sans Déconner Production : 2-1099393 / MA Prod : 2-1113629 © PHOTO : Pascalito, AFFICHE : Erwan Leblond

20 H 30

SANS DÉCONNER PRODUCTION & MA PROD présentent

LA BAJON

‘‘Vous couperez’’ CENTRE CULTUREL ET SPORTIF SAINT-AYOUL : vincent leroy et la bajon Rue du Général Delort - Tél. : 01 60auteurs 52 20 00 - centreculturel@mairie-provins.fr

@centreculturelsaintayoul

* Manifestations sous réserve de l’évolution du contexte sanitaire

AFFICHE_40X60_LA_BAJON.indd 1

8 | LE PROVINOIS #199 NOVEMBRE 2021

AUTEURS : VINCENT LEROY ET LA BAJON

centreculturelprovins.fr

13/12/2020 13:31

V E N.

26 NOV. 20 H 30

CENTRE CULTUREL ET SPORTIF SAINT-AYOUL Rue du Général Delort - Tél. : 01 60 52 20 00 - centreculturel@mairie-provins.fr

@centreculturelsaintayoul

centreculturelprovins.fr

et du théâtre, est l’épanouissement du « cirque danse », nouveau genre du spectacle vivant. Pour My Land, le réalisateur et les acrobates ukrainiens sont par tis à la recherche de leur propre histoire, se tournant vers les traditions, la liber té et l’amour... PT : 26 € • TR : 18 € • -12 ans : 10 € Centre culturel et spor tif Saint-Ayoul Rés. : 01 60 52 20 00 www.centreculturelprovins.fr

Centre culturel et spor tif Saint-Ayoul Rés. : 01 60 52 20 00 www.centreculturelprovins.fr

Lundi 29 novembre 14 H 30

Grand Théatre BEAUCOUP DE BRUIT POUR RIEN Le Prince, Bénédict et Claudio reviennent de guerre. Derrière l’apparente insouciance des années folles, un climat de tension règne : une hystérie collective, une Samedi 27 novembre dictature de la légèreté à 20 H 30 tout prix s’impose. Il faut Grand Théatre oublier les blessures du passé, CONCERT DE LA les oublier mais ne pas les SAINTE-CECILE guérir. Cependant ce sont À l’occasion de son grand bien d’autres guerres que concer t annuel, l’Orchestre mènent nos personnages : d’Harmonie de Provins et guerre contre l’amour pour du Provinois fête l’Europe ! Bénédict et Béa- trice, contre Notre continent abrite des le hasard pour Don Pedro et richesses culturelles et géoBorachio, contre le pouvoir graphiques sans égal dans pour Don John... le monde. Des rivages de PT : 26 € • TR : 18 € l’Irlande aux plaines de Hon- -12 ans : 10 € • Scolaires : 8 € grie, des champs d’oliviers Centre culturel et spor tif espagnols aux montagnes Saint-Ayoul autrichiennes, en passant Rés. : 01 60 52 20 00 par la campagne de notre www.centreculturelprovins.fr douce France, il n’a de cesse de nour- rir l’imaginaire des plus grands musiciens. Directeur de la publication Gigues, polkas, paso dobles, Olivier LAVENKA Impression chansons éternelles et autres Imprimerie RAS musiques de films, viendront N° 199 – novembre 2021 rythmer une soirée féerique édité en 7 000 exemplaires par la Ville de Provins inoubliable. BP 200 – 77487 PROVINS Entrée libre


Millions discover their favorite reads on issuu every month.

Give your content the digital home it deserves. Get it to any device in seconds.