Issuu on Google+

JOURNAL

Le

#151 NOVEMBRE 2016

P. 4 > LE DOSSIER DU MOIS

TRANSPORT P. 2 > TELETHON 2016 C'EST PARTI !

LE TRAIN S'ÉLECTRISE

P. 4 > AU QUOTIDIEN LA PRISE EN CHARGE DU CANCER

P. 6 > SPORT LES CHAMPIONS À L’HONNEUR

P. 6 > SPORT LES TERRAINS SYNTHÉTIQUES REMIS EN ÉTAT

www.mairie-provins.fr


Bons de Noël 2016

Si vous avez plus de 70 ans, que vous êtes Provinois et non-imposable, la Ville de Provins vous offre à l’occasion des fêtes de Noël, deux bons d’achat d’une valeur de 12,50 € chacun, valables chez cer tains commerçants de Provins. A retirer jusqu'au 20 décembre, TOUS LES MARDIS APRÈS-MIDI DE 14 H À 17 H Centre Communal d’Action Sociale 7, cour des Bénédictins – Tél. : 01 60 67 01 57 Se munir d’une pièce d’identité et de l’avis de non-imposition 2015/2016.

# AU QUOTIDIEN Téléthon 2016

Et c’est parti pour le Téléthon, édition 2016 ! À Provins, il aura lieu le vendredi 2 décembre de 19 h à 23 h au centre culturel et sportif Saint Ayoul.

Bienvenue aux nouveaux Provinois !

Le samedi 10 décembre, la municipalité offrira une matinée d’accueil aux nouveaux arrivants. Si vous êtes installés depuis le mois de janvier à Provins, vous pouvez vous inscrire dès maintenant à l’accueil de la mairie. Samedi 10 décembre > 11 h Rens. au 01 64 60 38 38 ou à l’accueil de la mairie

98e anniversaire de l’Armistice du 11 novembre 1918

La Ville de Provins commémorera le 98e anniversaire de l’Armistice de 1918 le mercredi 11 novembre, en présence des autorités civiles et militaires, des associations patriotiques et de l’harmonie municipale. Au programme : 9 h 45 : cérémonie dans l’enceinte du cimetière de la ville haute 10 h 30 : cérémonie au monument aux morts du square de Verdun 11 h 00 : messe en l’église Saint-Ayoul 12 h 00 : vin d’honneur à la salle paroissiale de la place du Cloître.

Annulation de la Foire de la Saint-Martin Chaque année se tient à Provins le 11 novembre la Foire de la Saint-Mar tin dans l’ensemble du centre-ville. En raison du contexte d’état d’urgence et du plan Vigipirate renforcé, cette manifestation est soumise, cette année, à la demande expresse des services de l’Etat, à la mise en œuvre d’un dispositif supplémentaire drastique : fouille minutieuse de tous les véhicules de commerçants, mise en place d’un double-barriérage ou de tout autre dispositif empêchant le passage sur les 20 points d’accès que compte la manifestation, surveillance continue (4 h-20 h) de chacun des 20 points d’accès, vérification et fouille des sacs de tous les visiteurs entrants. L’ampleur du dispositif requis ne permet pas de mobiliser les moyens nécessaires pour assurer la sécurité de cette manifestation qui accueille 20 000 personnes. La Ville de Provins a donc décidé d’annuler la Foire de la SaintMar tin 2016. La fête foraine, sur la Place du 29e Dragons, est, quant à elle, maintenue.

2 | LE PROVINOIS #151 NOVEMBRE 2016

Si le Téléthon a pour finalité première la récolte d’argent pour faire avancer la recherche médicale, avec l’AFM (Association Française contre les Myopathies), il n’en reste pas moins que l’aspect festif y occupe une grande place. À Provins, c’est plus d’une douzaine d’associations en lien avec les services de la ville qui par ticipent à cette animation hivernale. Autour d’un fil rouge qui prendra la forme d’un « Madison color », vous pourrez par exemple par ticiper à différentes activités telles que : • un challenge cycliste avec la montée vir tuelle de l’Alpe d’Huez, • des ar ts mar tiaux avec casse de planches, • du cirque, • la réalisation de poupées, etc. Vin chaud, chocolat chaud et crêpes tenteront les plus gourmands. En amont, sur tout le mois de novembre, des peluches « Téléthon » seront proposées aux accueils du centre culturel et de la bibliothèque. Soyez aussi au rendez-vous le vendredi 25 novembre entre

19 h 30 et 20 h 30 au Grand Théâtre du centre culturel avec les associations "Viens danser" et "Ener'gym" qui vous proposeront une initiation-répétition du madison, et pour les plus motivés une initiation au kuduro. Parce que nous comptons sur votre enthousiasme, votre énergie et votre générosité pour aider la recherche et vaincre la maladie, nous vous attendons très nombreux le 2 décembre ! Vendredi 2 décembre > 19 h-23 h Centre culturel et sportif Saint-Ayoul Rens. : 01 64 00 46 03


Histoire

# AU QUOTIDIEN

L’exemple de Milon le Bréhan

Hôpital

La prise en charge du cancer Le centre hospitalier Léon Binet a organisé une soirée à l’intention de tous les professionnels de santé.

En juin 2015, le centre hospitalier Léon Binet a obtenu de l’Agence régionale de santé (ARS) l’autorisation d’exercice de la chirurgie cancérologique digestive et urologique. L’hôpital fait ainsi par tie des rares établissements publics de santé du dépar tement pouvant exercer ces activités puisque seul le centre hospitalier de Meaux détenait jusqu’ici une autorisation dans le domaine du traitement urologique. Au sein du centre hospitalier, les chirurgiens publics et libéraux de Provins travaillent avec des intervenants du centre hospitalier universitaire Henri Mondor de Créteil. Une soirée, intitulée « 2e soirée cancérologie – Provins 2016 », a été organisée à l’intention de tous les professionnels concernés par cette activité. Près d’une centaine de personnes ont répondu à l’invitation de cette soirée déclinée sur le thème : « Nouveaux acteurs, nouvelles modalités de prise en charge du

cancer colorectal ». Personnels hospitaliers, médecins et pharmaciens de ville ont tenu à être présents pour une rencontre animée par les praticiens de l’hôpital et les responsables médicaux du CHU Henri Mondor. Un bilan de la filière cancérologique du centre hospitalier Léon Binet a été dressé, faisant apparaître une augmentation des cas traités, nombre d’entre eux étant pris en charge à Provins et, pour les cas complexes, à Créteil. Il a également été question du parcours du patient en cancérologie, des évolutions récentes dans le dépistage du cancer colorectal, du traitement de celui-ci à l’heure de la génomique et des innovations en chirurgie cancérologique digestive. La place centrale du médecin généraliste a été mise en évidence dans la surveillance du cancer colorectal autant que le renforcement du réseau médecin de ville/hôpital.

La dernière livraison de François Verdier, comme l’ensemble des publications éditées par la Société d’histoire et d’archéologie de l’arrondissement de Provins (SHAAP), participe à une meilleure compréhension de l’histoire de la ville.

L’auteur a présenté son dernier ouvrage L’aristocratie de Provins à la fin du XIIe siècle – L’exemple de Milon le Bréhan, chambrier des comtes de Champagne, bouteiller de l’empereur de Constantinople au cours d’une conférence au Musée de Provins et du Provinois. Les recherches de l’ancien professeur de philosophie, aujourd’hui président de la SHAAP, nous aident à mieux comprendre pourquoi la forteresse de Provins surplombant le bourg monastique de Saint‑Ayoul, isolé dans les marais et encore modeste au début du XIe siècle, est devenue un siècle plus tard une grande place de foires internationales, pourquoi Provins devint au XIIIe siècle la seconde capitale du Comté de Champagne avec Troyes. Car au-delà des quelques exceptions propres à l’histoire de Provins encore visibles aujourd’hui, les autres informations ne se découvrent qu’à l’étude des textes. Par exemple, grâce à eux, on peut comprendre pourquoi, de toutes les châtellenies du comté, celle de Provins comptait à la fin du XIIe siècle le plus grand nombre de chevaliers, pourquoi les officiers qui entouraient le comte, les plus modestes mais les plus utiles, les maréchaux et les chambriers, étaient issus de la population provinoise. Le nouvel ouvrage de François Verdier nous permet de comprendre notamment quelles étaient les caractéristiques de l’aristocratie provinoise pour justifier une telle préférence des comtes, offrant ainsi un éclairage supplémentaire sur l’histoire de la ville. www.shaap-provins.fr

nouveaux commerces

So’beautiful Institut de beauté

La cyrène

Liberty gym

Natation, aquabike, aquagym, coaching sportif...

Fitness, cardio training, musculation...

6, route de Bray – Tél. : 06 07 82 04 11

1, rue Grande Putte-Muce – Tél. : 01 60 58 29 93

10, rue du Minage – Tél. : 01 60 67 71 02

LE PROVINOIS #151 NOVEMBRE 2016 | 3


TRANSPORT

LE TRAIN S’ÉLECTRISE

Un nouveau pôle gare Le nouveau bâtiment destiné à améliorer l’accueil des usagers du train est en cours de construction. Aujourd’hui, la gare de Provins connaît une fréquentation de plus en plus impor tante avec plus de 300 000 arrivées par an, dont près d’un tiers de touristes. Si le nombre d’usagers du train comme du bus ne cesse de progresser, il devrait encore s’accentuer avec la prochaine électrification de la ligne P entre Gretz-Armainvilliers et Provins. Pour faire face à cette affluence, la communauté de communes du Provinois, en lien étroit avec la Ville de Provins, a décidé de moderniser les abords de la gare de Provins en terme d’accueil, qualitativement et quantitativement. L’intercommunalité a entrepris la construction d’un bâtiment d’accueil de 200 m2. Construit perpendiculairement à la gare, il y est relié par un parvis. Du côté de l’avenue Jean Jaurès, il fait face à la passerelle qui mène à la rue Hégésipe Moreau, que les piétons empruntent pour rejoindre le centre-ville. Dans ce nouveau bâtiment, les voyageurs trouveront un point d’information touristique, un espace de restauration avec terrasse et des sanitaires. La moitié des usagers de la gare de Provins venant des communes alentours, les problèmes

4 | LE PROVINOIS #151 NOVEMBRE 2016

de stationnement restent d’actualité malgré l’extension récente du parking de la route de Champbenoist. Aujourd’hui, les 250 places de parking existantes ne peuvent faire face à la continuelle augmentation de fréquentation de la gare de Provins. La création d’une quarantaine de places supplémentaires de parking à l'arrière du nouveau bâtiment va permettre d’augmenter encore les capacités de stationnement autour de la gare. Le montant de cette opération représente un coût de 931 000 € dont 738 000 € de travaux. L'Etat par ticipe pour 160 500 €, la Région pour 80 000 € et le Dépar tement pour 373 000 €.


LE PROJET D’ÉLECTRIFICATION DE LA LIGNE SNCF PARIS-PROVINS-TROYES A ÉTÉ ACTÉ. Longue de 252 km, la ligne P est la dernière à ne pas être entièrement électrifiée en Îlede-France. 104 000 voyageurs la fréquentent journellement sur les 5 branches desservant 32 gares. Celle qui rejoint Provins représente 12 800 voyageurs par jour. Une fréquentation est en constante augmentation (30 % de plus au cours des cinq dernières années). Une convention de financement des travaux d’électrification de la section de la ligne P Gretz-Armainvilliers – Longueville – Provins (transilien) et de son prolongement Aubois jusqu’a Troyes (intercité) a été signée le mardi 13 septembre. Le coût total du projet s’élève à 320 M€, la Région Ile-deFrance y par ticipant à hauteur de 69 M€ et le Dépar tement de Seine-et-Marne pour 5 M€.

La réalisation de ce projet va s’effectuer en deux phases. La première concerne la section comprise entre Gretz-Armainvilliers et Nogent-surSeine, ainsi que pour la branche LonguevilleProvins. Les travaux débuteront en 2018 pour une mise en service prévue en 2021. Pourront démarrer alors les travaux de la seconde phase pour la section reliant Nogent-surSeine à Troyes. Cette électrification entraînera un renouvellement des matériels roulants qui devraient offrir plus de capacité, de confor t, de sécurité, de fiabilité et de régularité. Malgré l’arrivée, il y a moins d’une décennie, des AGC bi mode, en remplacement des « petits gris », de nouveaux horaires et d’un

cadencement plus riche, la ligne Paris-Provins connaît une saturation. L’électrification de la ligne, enfin actée, le renouvellement des matériels roulants et un pôle gare repensé vont offrir, à terme, un meilleur confort aux usagers.

Gare au train Le chemin de fer est arrivé à Provins en 1858. La première gare de Provins a été ouverte au trafic commercial par la Compagnie des chemins de fer de l’Est dès l’inauguration de la ligne en 1858. Elle avait été bâtie en bois à la demande expresse des autorités militaires afin de pouvoir la détruire facilement en cas de besoin. Le bâtiment de bois fut détruit en 1978, après 129 années de service, laissant la place au bâtiment actuel qui fut ouver t à l’exploitation l’année suivante. Avenue Jean Jaurès, ancienne avenue de la gare, se trouve encore la gare de marchandises (service d’expédition de marchandises ou « Petite vitesse »). Le 1er août 1914, l’état-major et le 1er escadron du 29e Dragons y embarquèrent pour le front. L’inauguration de la ligne ChaumontTroyes-Paris a lieu le 25 avril 1857 et celle de l’embranchement Provins-Longueville le 11 décembre 1858. 3 services journaliers assurent alors la desser te Paris-Provins et retour : • dépar ts de Provins pour Paris à : 5 h 30, 10 h, 18 h ; • dépar t de Paris pour Provins à : 7 h 15, 12 h 15, 17 h 40. Un prolongement de la ligne jusqu’à Esternay, passant par Villiers-SaintGeorges, est inauguré le 9 novembre 1902. Cette portion de ligne sera fermée au service des voyageurs entre Provins et Esternay le 15 septembre 1952 et au service des marchandises entre Villiers-SaintGeorges et Esternay le 3 novembre 1969.

LE PROVINOIS #151 NOVEMBRE 2016 | 5


# SPORT

Provins, ville sportive

Podiums

Les champions à l’honneur

Aujourd’hui, près de 5 000 personnes pratiquent leur activité favorite au sein des 55 associations spor tives que compte Provins, plus de la moitié d’entre elles venant des communes voisines.

La Ville de Provins a tenu à rendre hommage aux sportifs locaux qui ont conquis un titre national, lors de compétition des fédérations françaises ou de sport scolaire. Ce vendredi 30 septembre, 3 associations spor tives ont ainsi été par ticulièrement mise à l’honneur : le rugby club de Provins, l’association provinoise de tir à la cible et l’association spor tive du Lycée Thibaut de Champagne. Le lycée Thibaut de Champagne a enrichi, cette année, un peu plus encore un palmarès déjà fourni grâce à un nouveau titre national en athlétisme. Marine Fichter, Jean-Luc Ouatta, Killian Berenice, Aurélien Vega et Aurélien Vilfeu, âgés de 16 à 17 ans, sont devenus champions de France par équipe sur l’épreuve de vitesse lors des Nationaux en salle qui se sont déroulés à Rennes au mois de janvier. L’école de l’association provinoise de tir à la cible s’est illustrée en la personne

d’Evan Milard qui, au mois de juillet, à Montbéliard, lors des Nationaux des écoles de tir à la cible, est monté sur la plus haute marche du podium. Le pistolier provinois, âgé de 13 ans, a décroché le titre de champion de France sur l’épreuve de tir spor tif à 10 mètres. On ne peut citer ici le nom de tous les joueurs du rugby club de Provins qui sont devenus cette année champions de France Nord-Est. Au mois de mai à Lons-leSaunier, les équipes cadet (moins de 16 ans) et juniors (moins de 18 ans) sont montées, toutes les deux, sur la plus haute marche du podium pour un beau doublé. La Ville de Provins va attribuer une subvention exceptionnelle de 300 € à chaque club au titre de ces résultats.

Pour encourager cette pratique spor tive, à côté de l’attribution de près de 90 000 € de subvention annuellement, la Ville de Provins met à disposition des associations spor tives, comme des établissements scolaires, un nombre conséquent d’équipements, le plus complet possible. Le visage du complexe spor tif Raymond Vitte, La plaine des spor ts, a connu de profonds changements ces dernières années avec la réfection d’anciennes installations et la réalisation de nouvelles. Aujourd’hui, la plaine des spor ts propose : • 1 centre aquatique intercommunal, • 1 gymnase, • 6 cour ts de tennis, • 1 piste d’athlétisme, • 4 terrains grands jeux dont 2 synthétiques, • 1 city stade • 1 skate park. Un peu plus proche du centre-ville, la réalisation du centre culturel et spor tif Saint-Ayoul a enrichi l’offre d’équipement, à côté de la salle Raymond Louis, avec son dojo et sa salle polyvalente dédiée à la danse et à l’escrime.

Equipements

Les terrains synthétiques remis en état Même si Provins n’a pas été la commune la plus touchée par les intempéries du printemps dernier, elle n’en a pas pour autant été épargnée. Plusieurs sites ont tout de même été sinistrés : des glissements de terrains allée des Rempar ts et sentier du Rubis, un affaissement des berges de la Fausse Rivière ou encore l’endommagement des cour ts de tennis en terre battue ou des terrains synthétiques de la Plaine des spor ts. Ces derniers viennent d’être remis en état pour un coût de 74 520 €. A la suite de cette vague d’intempéries, Provins a été reconnue en état de catastrophe naturelle.

6 | LE PROVINOIS #151 NOVEMBRE 2016

Sur le quar tier de Champbenoist, le gymnase Jean Drouot et le COSEC accueillent les activités en salle et l’Aire de grands jeux Christian Lanaud celles d’extérieur. Les tennis couver ts Olivier Depret et les stands de tir de la route de Chalautre complètent cette riche offre d’équipements spor tifs auxquels il convient d’ajouter les différentes salles privées qui par ticipent, elles-aussi, à cette dynamique spor tive.


# CULTURE

Natacha Triadou : portrait

Après-midi « Lecture & Musique au Musée »

Violoniste française, Natacha Triadou mène à la fois une carrière de concer tiste et de professeur après avoir étudié au Conservatoire National de Région de Toulouse puis en Angleterre à la Yehudi Menuhin School, en Allemagne à la Musikhochschule de Lübeck, et enfin, en Suisse à l'International Menuhin Music Academy (Gstaad-Berne). Elle donne de nombreux concer ts en France comme à l'étranger en solo, en formation de chambre, ou avec piano et orgue, ainsi qu'en soliste avec divers orchestres (Camerata Lysy, Orchestre Philharmonique Européen, Camerata Menuhin...). Elle a par ticipé à des festivals internationaux (Festival Menuhin de Gstaad, Festival Georges Enescu de Bucarest, Interlaken Classics...) et joué dans des salles prestigieuses (Victoria Hall de Genève, Tonhalle de Zürich, Halle aux Grains de Toulouse, Théâtre de Fontainebleau, Palais des Congrès du Mans, Queen Elisabeth Hall de Londres...)

Verhaeren et ses amis

Cet après-midi « Lecture & Musique au Musée » proposé par la Ville de Provins, en partenariat avec la SHAAP, portera sur le célèbre poète belge, Emile Verhaeren. Il y a cent ans disparaissait tragiquement le poète belge Emile Verhaeren (1855-1916). Auteur flamand d'expression française, sa production fut abondante et variée. Ses nombreux recueils de poèmes sont divers : Les Flamandes, Les Campagnes hallucinées ou encore Les Villes tentaculaires. Mais Verhaeren laisse aussi des nouvelles, des pièces de théâtre et une impor tante œuvre critique. Emile Verhaeren contribua à faire connaître, parfois à défendre, des écrivains qui étaient aussi des amis – ou qui le devinrent : Stéphane Mallarmé, Georges Rodenbach, Auguste de Villiers de l'Isle-Adam, Joris-Karl Huysmans ou le Provinois Emile Dodillon. La lecture alternera avec la musique de Natacha Triadou, violoniste (cf. encadré ci-contre), proposant des extraits de l'œuvre de Verhaeren, mais aussi des textes de ses prestigieux amis.

Ces textes seront lus à tour de rôle par Françoise Deforge, Jean-Marie Deforge, Brigitte Grosdemange, Elisabeth Grillon, Claudie Guérin, Françoise Huyghe, Patrice Tripé, Pascal VandernotteDespring, tous membres de la Société d’histoire et d’archéologie de l’arrondissement de Provins. Dimanche 6 novembre > 15 heures Musée de Provins et du Provinois Maison romane, 7 rue du Palais Entrée libre et gratuite Rens. : 01 64 01 40 19 / 01 64 00 59 60 www.bibliotheques-provins.fr

# RETOUR SUR IMAGES Les 10 ans du centre culturel et sportif Saint-Ayoul Voilà 10 ans que l’établissement public par ticipe activement au rayonnement de Provins, constituant un lieu incontournable de rendez-vous pour les amoureux de la culture, de la musique et du spor t. Pour fêter ce dixième anniversaire, pour « marquer le coup », du 22 au 24 septembre, une fin de semaine festive a été organisée dans et autour de l’établissement. L'indémodable Gérard Lenorman et l’inimitable MarcAntoine Le Bret ont illuminé le grand théâtre tandis que « La Jurasienne de réparation » et « Créatur » ont montré tout le potentiel du grand parvis. Un « mapping vidéo » a été projeté sur la façade du bâtiment retraçant les grands évènements qui ont jalonné l’histoire du site en complément de l’exposition présentée dans le hall jusqu’au mois de décembre.

LE PROVINOIS #151 NOVEMBRE 2016 | 7


Samedi 26 novembre > 15 h

Les Contes de la rue Broca

La rue Broca n’est pas une rue comme les autres… Dans l’épicerie de Monsieur Saïd, les enfants attendent impatiemment la venue de Monsieur Pierre, client fidèle et grand connaisseur d’histoires. Mais pas de n’importe quelles histoires ! Des histoires de la rue Broca où il se passe toujours des choses étranges : les sorcières hantent les placards à balais, d’autres veulent manger des petites filles, les chaussures sont amoureuses… Thomas Ségouin nous ouvre les portes d’un univers poétique et facétieux adoré des enfants. Bibliothèque Alain Peyrefitte Spectacle dès 6 ans Réservation obligatoire le 23 novembre par téléphone au 01 64 00 29 37 www.bibliotheques-provins.fr Aucun prêt de livres le jour du spectacle

Zebulon Duke and The Blues Brothers show

Vendredi 18 nov. > 20 h 30 Vendredi 2 décembre

Centre culturel Saint-Ayoul Centre culturel Saint-Ayoul CONCERT DE TÉLÉTHON LA SAINTE-CÉCILE Cf. article p. 2 Rens. : 08 200 77 160 www.centreculturelprovins.fr

The Blues Brothers show rend hommage à la musique soul et rythm & blues de ce groupe légendaire et revisite plus de 20 ans de carrière, depuis l’album de 1978 Briefcase full of blues jusqu’au dernier en date de 1998 Blues Brothers 2000 en passant par le plus célèbre de 1980 The Blues Brothers soundtrack. Avec 7 ar tistes sur scène, The Blues Brothers show arrive à transmettre toute la ferveur et l’énergie de cette musique… Samedi 14 janvier 2017 > 20 h 30 Centre culturel et sportif Saint-Ayoul PT : 26 € • TR : 22 € • -12 ans : 14 € Rés. : 08 200 77 160 www.centreculturelprovins.fr

Jusqu'au 19 novembre

Bibliothèque A. Peyrefitte EXPOSITION « LE PROVINOIS AU TEMPS DE LA VAPEUR » Par la Commune Libre de la Ville Haute Rens. : 01 64 00 29 37

3 > 9 novembre

Vendredi 4 nov. > 14 h 30

Cinéma Le Rexy CONNAISSANCE DU MONDE : LE RAJASTHAN  PT : 9 € • TR : 7,50 € Scolaires : 3,50 € www.cinemaprovins.fr

Vendredi 4 novembre

Hôtel de Savigny Centre culturel Saint-Ayoul COURS D’ART FLORAL par Nos amies les fleurs FORUM RISQUES Rens. : 01 64 01 24 97 Entrée libre Rens. : 01 64 00 13 58 www.centreculturelprovins.fr Samedi 5 nov. > 20 h 30 Eglise Saint-Ayoul CONCERT D'AUTOMNE Tarif : 12 € ad., gratuit -16 ans

comprendre, anticiper et gérer

les risques ! Forum de Provins

3 ≥ 9 novembre 2016

— Centre culturel & sportif Saint Ayoul — exposition conférences animations

ction

rodu

co-p

ien

sout

8 | LE PROVINOIS #151 NOVEMBRE 2016

Samedi 19 nov. > 20 h 30

Centre culturel Saint-Ayoul JOURS DE BANQUET Théâtre par Les Champs de la terre Rens. : 01 64 01 44 01

Jeudi 24 nov. > 20 h 30

Cinéma Le Rexy OPÉRA "LES NOCES DE FIGARO" PT : 12 € • TR : 10 € www.cinemaprovins.fr

Samedi 26 nov. > 15 h 5 > 20 novembre

Hôtel de Savigny EXPOSITION DE LA MJC Par les ateliers encadrement et patchwork Rens. : 01 60 52 20 10

Vendredi 11 novembre Square de Verdun CÉRÉMONIES DU 11 NOVEMBRE Rens. : 01 60 52 20 10

11 > 13 novembre Dim. 6 novembre > 9-13 h Hôtel Dieu Prieuré des Bénédictins (local du bridge) PORTES OUVERTES DE L'AMICALE PHILATELIQUE, NUMISMATIQUE ET MULTICOLLECTIONS DU PROVINOIS www.facebook/apnmpprovins

Dimanche 6 nov. > 15 h

Musée de Provins et du Provinois APRÈS-MIDI « LECTURE ET MUSIQUE AU MUSÉE » Cf. article p. 7

29E RENCONTRES DU CLUB PYTHAGORE Jeux de rôles Rens. : 09 65 02 62 29

Mercredi 16 nov. > 14 h 30 Maison des quartiers centre social LA SOUPE AUX CONTES Spectacle à par tir de 5 ans Inscriptions à par tir du 6 novembre au 01 60 58 50 60

Jeudi 17 nov. > 20 h 30

Bibliothèque A. Peyrefitte LES CONTES DE LA RUE BROCA Cf. haut de page

Sam. 3 décembre > 15 h

Centre culturel Saint-Ayoul CONFÉRENCE DE LA SHAAP Entrée libre www.shaap-provins.fr

Samedi 3 déc. > 20 h 30 Samedi 26 nov. > 20 h 30 Centre culturel Saint-Ayoul Centre culturel Saint-Ayoul DES CAILLOUX PLEIN LES POCHES Théâtre Rens. : 08 200 77 160 www.centreculturelprovins.fr

LES FAUX BRITISH Théâtre Rens. : 08 200 77 160 www.centreculturelprovins.fr

Dimanche 4 déc. > 12 h

COLLECTE DE JOUETS par Top Moto. Dès le 14 novembre, venez déposer vos jouets en mairie pour les enfants défavorisés !

Mardi 6 déc. > 14 h-19 h Centre culturel Saint-Ayoul DON DU SANG

Mardi 6 déc. > 20 h 30

Centre culturel Saint-Ayoul Cinéma Le Rexy LECTURE-SPECTACLE CINÉ-CLUB SPÉCIALE 10 ANS « L'ETANG TRAGIQUE » Rens. : 08 200 77 160 De Jean Renoir et Irving Pichel Avec Walter Brennan, Walter 1er déc. > 18 décembre Directeur de la publication Huston, Anne Baxter Hôtel de Savigny Christian JACOB Tarif unique : 5 € EXPOSITION « LES Rédaction CRÈCHES DE NOËL » Graphisme Vendredi 18 nov. > 19 h 15 Rens. : 01 60 52 20 10 Photographie Maison des quartiers THÉMATIQUES Vendredi 2 déc. > 14 h 30 Céline DURAND-BEZANÇON Jean-François LEROUX PARENTALES : Cinéma Le Rexy PAPA DIT "OUI" Impression CONNAISSANCE DU Imprimerie RAS MAMAN DIT "NON" MONDE "ISTAMBUL, Rens. : 01 60 58 50 60 FAITS ET REFLETS" N° 151 – Novembre 2016 En présence du réalisateur édité en 7 000 exemplaires Olivier BERTHETOT par la Ville de Provins PT : 9 € • TR : 7,50 € BP 200 – 77487 PROVINS Scolaires : 3,50 €


Le Provinois n°151 / Novembre 2016