Page 1

JOURNAL

Le

#156 AVRIL 2017

P. 2 > LE DOSSIER DU MOIS

PATRIMOINE : P. 4 > TOURISME TOP DÉPART POUR UNE NOUVELLE SAISON TOURISTIQUE

LE DÉPARTEMENT SOUTIENT PROVINS

P. 6 > CULTURE L’ÉCOLE À LA BIBLIOTHÈQUE

P. 7 > CULTURE CONCERTS D’ORGUE AU MUSÉE

P. 8 > L'AGENDA

www.mairie-provins.fr


PATRIMOINE :

LE DÉPARTEMENT SOUTIENT PROVINS LA SIGNATURE D’UNE CONVENTION PATRIMONIALE ENTRE LA VILLE DE PROVINS ET LE DÉPARTEMENT DE SEINE-ET-MARNE REVÊT UNE IMPORTANCE MAJEURE POUR LA PRÉSERVATION DU PATRIMOINE PROVINOIS.

Le prieuré Saint-Ayoul a été voulu par des moines pour honorer les reliques du saint découver tes en 996. L’édifice constituera le point de dépar t de la destinée de Provins. La capitale du Comté de Champagne deviendra un carrefour stratégique dont les foires assureront la renommée et la puissance. Cette puissance, tout autant économique, politique et religieuse, se traduira notamment par l’édification des nombreux monuments qui, encore debout aujourd’hui pour la majeure par tie d’entre eux, font la notoriété de Provins dont la reconnaissance a dépassé les frontières de l’hexagone avec le classement de Provins au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO. Cet héritage historique a traversé le temps, les âges et les nombreux conflits et il est impor tant de le préserver pour le transmettre aux générations à venir. Ce devoir s’est inscrit dans les actions volontaristes menées par les différentes équipes municipales qui se sont succédées depuis maintenant 25 ans. Autour du prieuré et de l’église Saint-Ayoul, les premiers travaux commencèrent en 2003 avec la restauration de l’aile est du prieuré et de sa salle capitulaire, classées monument historique en 2005.

2 | LE PROVINOIS #156 AVRIL 2017

En 2007, la propriété du chevet a été transférée à la Ville de Provins. La restauration de l’’ensemble monastique de Saint-Ayoul, relevant désormais d’un seul propriétaire, pouvait être enfin envisagée dans sa totalité. Les restaurations de l’église, puis du cloître, furent réalisées. Depuis plusieurs années maintenant c’est le long chantier de restauration du chevet qui a été entrepris. Actuellement, sont en cours de réalisation : • la restauration des piles de la croisée du transept et du bras nord, • la remise en état des arcs et de la voûte de la croisée du transept, • la remise en état, intérieure et extérieure, de l’étage du clocher. Dans les semaines à venir, le travail de création et de mise en œuvre des vitraux, réalisés par le plasticien verrier Udo Zembok, sera engagé. Une fois ces travaux terminés, une dernière phase du chantier permettra : • le rétablissement de l’escalier d’accès aux par ties hautes de la tourlanterne, • les finitions dans la chapelle des bénédictins, les bras nord et sud du transept, • l’aménagement du jardin nord-est, • l’aménagement de plateformes de circulation pour l’accueil du public.

1

Ce volontarisme municipal a pu s’appuyer jusqu’alors sur le partenariat financier de l’Etat avec qui la Ville de Provins a signé en 2004 une convention apportant 50 % du financement, et ce jusqu’en 2018, et de la Région qui contribue également à hauteur de 88 000 €. Aujourd’hui, c’est le Département qui s’engage avec la signature de cette convention triennale qui appor tera 200 000 € de subventions par an pour la mise en œuvre des travaux de restauration du Chevet Saint-Ayoul.

6


UNE HISTOIRE MILLÉNAIRE

3

2

4

5

L’ENSEMBLE MONASTIQUE SAINT-AYOUL AUJOURD’HUI

5

2

1

1 Le transept 2 La chapelle Charles-de3 4 5 6

Refuge La mise en place de nouveau parement en tuf Le jointoiement Le déambulatoire Le Dépar tement a rejoint l’Etat et la Région pour accompagner Provins dans la restauration de son patrimoine

LE PROVINOIS #156 AVRIL 2017 | 3


Le projet jeune en action

Les élus de la municipalité, Eric Jeunemaître en charge de la cohésion sociale et de la Politique de la ville et Ghislain Bray, en charge de l’action culturelle, ont reçu le vendredi 24 février à 18 h au centre culturel les jeunes de la Maison des Quar tiers-Centre Social. Cette rencontre a permis de reconnaître et valoriser leur investissement et leur engagement citoyen par le biais d’actions telles que « les aiguilleurs de la fête médiévale et du marché de Noël ». C’était aussi l’occasion d’échanger avec eux sur leurs projets 2017.

# TOURISME Le 1er avril, top départ pour une nouvelle saison touristique ! Le 1er avril, Provins revêtira ses plus beaux atours pour la saison touristique, des vacances de Pâques jusqu’ à la Toussaint. Au programme : des spectacles de chevalerie et de fauconnerie équestre, visites guidées de la ville, balades en Petit Train, Roseraie, banquets médiévaux… ainsi que de nombreuses manifestations tout au long de l’année !

Des visites guidées qui dévoilent l’histoire de la cité fortifiée !

Alerte aux escroqueries

La Ville de Provins attire votre attention sur les flyers qui peuvent être distribués dans les boîtes aux lettres. Ils indiquent des numéros de services à domicile. Pour rassurer la population, ils compor tent même parfois le numéro d’urgence de la police. Tous les numéros aboutissent à la même plateforme téléphonique. Les entreprises existent bien, mais elles profitent de la naïveté des personnes fragiles pour pratiquer des tarifs abusifs.

Provins, ville de Foire Médiévale : ce circuit de 2 h, accompagné d’un guide conférencier, vous mènera dans des lieux incontournables d’un patrimoine militaire, civil et religieux. Du 1er avril au 5 novembre, les week-ends, jours fériés et ponts à 14 h 30

Le Prieuré SaintAyoul : découvrez cet ensemble architectural à l’histoire millénaire au cours d’une visite d’1 h 30. NOUVEAUTÉ 2017

Du 1er avril au 24 septembre, les week-ends, jours fériés et ponts à 15 h 30. Aucune visite guidée les 24 et 25 juin, le 27 août, et les 16 et 17 septembre.

LAISSEZ-VOUS SÉDUIRE PAR LES « LUMIÈRES ET COULEURS » DES 34E MÉDIÉVALES DE PROVINS ! Au programme, de nouveaux spectacles captivants et de nombreuses animations ludiques. Par tez à l’assaut de la Tour de siège l’« Accrotour ». Plongez dans l’univers des couleurs à travers l’ar t du vitrail et du blason, la teinture et l’orpaillage… La mise NOTRE COUP DE 2017 en lumière poétique des monuments de la cité médiévale accompagnée d’un spectacle de feu féerique dans les fossés des rempar ts. Sans oublier le traditionnel bal et concer t du samedi soir ainsi que l’exceptionnel défilé avec plus de 500 personnes en costume médiéval. Préparez-vous à 48 heures d’émerveillement pour toute la famille, les 24 et 25 juin ! www.provins-medieval.com / Tél. 01 64 00 39 39

LE SON ET LUMIÈRE DE PROVINS les 9, 10, 16, et 17 juin Une fresque unique évoquant en 20 tableaux et avec près de 300 Provinois bénévoles, les Grandes heures de Provins au Moyen Âge. Rens. et réservation en ligne à la MJC au 01 64 60 16 77 ou sur http://sonlumière.provins.fr

Du côté du train

A l’initiative de la Ville de Provins, le dialogue s’installe entre la SNCF, le STIF (syndicat des transpor ts d’Ile-de-France) et les usagers de la ligne Provins-Paris afin de tenter de résoudre les problèmes rencontrés sur la ligne P, liés le plus souvent à des soucis matériels sur les rames AGC, en attendant l’électrification de la ligne annoncée pour 2021. Depuis le début de cette année, la SNCF informe mensuellement les associations d’usagers. La SNCF a profité des dernières vacances de février pour traiter une par tie des problèmes techniques. La SNCF a renforcé ses équipes de maintenance au centre technique de Noisy-le-Sec et a créé une équipe mobile de dépanneurs. Les recherches du STIF pour trouver des AGC supplémentaires sont toujours en cours. Une piste du côté de la région Centre existe. Cette dernière posséde 4 AGC qui pourraient venir renforcer la composition des rames de la ligne P. Le STIF a acté 2 nouveaux arrêts de trains intercités supplémentaires en gare de Longueville qui devraient permettre de désengorger la ligne P aux heures de pointe. Aujourd’hui, seuls existent des arrêts à 6h55 vers Paris et à 18h12 vers Troyes. Ils devraient être renforcés par un train vers Paris à 7h42 et un vers Troyes à 18h12 à la fin de l’année.

4 | LE PROVINOIS #156 AVRIL 2017

Les Grands Rendez-vous

8 000 OEUFS : LA CHASSE EST OUVERTE ! Pour Pâques, l’Office de Tourisme de Provins organise un rallye historique et ludique dans la cité médiévale permettant de trouver 8 000 œufs en chocolat. Le jeu de piste aura lieu les 16 et 17 avril avec un départ entre 14 h et 16 h à l’Office de Tourisme. Les familles partiront pour une agréable balade dans la cité médiévale.

LES LUEURS DU TEMPS 3 soirées en 2017 : les 8 et 22 juillet et le 5 août Trois soirées exceptionnelles pour redécouvrir le patrimoine de Provins de façon féerique, à la lueur des bougies. Visites guidées, animations de rue, musique et spectacles de nuit…

Animation gratuite et sans réservation

Quelques autres rendez-vous à ne pas manquer : Les Ripailles de Saint Ayoul – le 15 juillet Contes et légendes – du 11 au 13 août La Fête de la Moisson – le 27 août Le Prix Provins Moyen Âge – le 9 septembre Le Tournoi de Chevalets – le 24 septembre Noël à Provins – les 16/17 décembre Informations et réservations : Office de Tourisme de Provins www.provins.net / 01 64 60 26 26


# RETOUR SUR IMAGES 18 mars

Le concours des maisons fleuries

Le Comité de fleurissement de la Ville de Provins a dévoilé le palmarès 2016 de son concours. Créé en 1965 par Alain Peyrefitte, le concours des maisons fleuries vise à promouvoir le fleurissement de la commune. Cette remise de prix a permis de souligner, une nouvelle fois, la qualité globale du fleurissement de la Cité des roses qui posséde 3 fleurs au classement régional des villes fleuries. 75 personnes ont par ticipé à cette édition 2016 et même si tous les candidats furent récompensés, on notera que, cette année, c’est MarieJoséphine Vogel dans la catégorie jardin et Monique Rosiak dans la catégorie balcon qui ont obtenu les meilleures notes. Lors de la même cérémonie les prix dépar tementementaux on été remis, Provins ayant retenu 15 candidats pour ce classement. Sans surprise, on retrouve les deux lauréates du concours local aux deux premières places dépar tementales. Le comité de fleurissement de la Ville de Provins propose à toutes les personnes qui fleurissent leur jardin, leur maison, leur balcon, leurs fenêtres, de s’inscrire dès maintenant, et ce jusqu’au 20 juin, à l’accueil de la mairie de Provins pour par ticiper au concours des Maisons Fleuries 2017.

Les écoliers dans la rue

17 mars

Près de 1 200 écoliers de Provins et des environs ont fêté l’arrivée du printemps par un défilé haut en couleurs et en musique dans les rues de Provins en dansant et en jetant des confettis à un public nombreux et conquis. Les primaires sont par tis du centre culturel et spor tif Saint-Ayoul vers l’ensemble spor tif Raymond Vitte, en passant par la rue Abeilard, la rue de la Cordonnerie et l’avenue Alain Peyrefitte, pendant que les maternelles écoutaient des musiques festives jouées par un orchestre sur la place de la Résistance et de la Dépor tation avant de rejoindre le cor tège. Comme à l’accoutumée, à l’issue du défilé, tous se sont retrouvés au complexe spor tif Raymond Vitte pour y voir brûler un Monsieur carnaval réalisé par l’Etablissement public médico social du Provinois avec le concours de plusieurs maisons de retraite et associations du Provinois.

Un premier forum plébiscité

2 mars

Le premier Forum emploi et formation initié par Domicile services a connu un vrai succès avec près d’un millier de visiteurs venus de tout le Provinois. Les nombreuses entreprises présentes y ont proposé plus d’un millier de postes. A l’issue de ce forum, on estime que les trois quar ts des entreprises présentes recruteront au moins une personne présente lors de cette journée. Cette journée aura également permis des échanges entre entreprises qui pourraient déboucher sur de futurs par tenariats.

A la rencontre de Marivaux

4 mars

Avec la représentation de La Double inconstance et une rencontre littéraire consacrée à son auteur, les Provinois ont pu faire connaissance avec Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux. Marivaux aura été l’un des auteurs les plus prolixes du XVIIIe siècle. Journaliste, romancier et dramaturge, il aura même laissé à la postérité le terme de « marivaudage » qui consiste, selon le dictionnaire, à un badinage spirituel et superficiel, à un échange de propos galants et précieux. Le leg est un peu réducteur de ce que fut l’œuvre de Marivaux qui nous laisse surtout un témoignage exceptionnel de la société française du XVIIIe siècle, de l’étude des mœurs à celle des sentiments. Les œuvres de Marivaux connaîtront un succès considérable de son vivant, tout en étant considéré comme un auteur de second plan par la critique, les philosophes et les encyclopédistes. Il sera redécouvert et réellement considéré au XIXe siècle, sa légèreté comme son originalité et ses œuvres comme une étape essentielle dans l’invention du théâtre moderne. Marivaux acquerra le statut de grand classique français au XXe siècle au cours duquel il sera le plus joué après Molière.

5 mars Les Provinois avec le Stade Français

Lors de chaque rencontre disputée à domicile, le club de la capitale met à l’honneur 3 clubs. Lors de la 19e journée du TOP 14, le 5 mars dernier au stade Jean Bouin, à l’occasion de la réception de l’Union Bordeaux-Bègles, les joueurs du Plaisir Rugby Club ont assuré le rôle de ramasseur de balles alors que ceux du Provins Rugby Club et de Sainte-Geneviève Spor ts Rugby se sont affrontés à la mi-temps lors d’un concours de pénalités. Les clubs ont par ailleurs été invités à assister à la rencontre. Parallèlement, un historique de chaque club a été diffusé sur le site Internet du Stade français Paris la semaine du match, les faisant ainsi un peu mieux connaître auprès du grand public et plus particulièrement celui du club de la capitale. On retrouvera les rugbymen provinois et de nombreuses autres équipes françaises et étrangéres lors des prochaines Médio’vales les 29 et 30 avril prochains.

LE PROVINOIS #156 AVRIL 2017 | 5


Les Jolies Flores 2017

La foire aux plantes Les Jolies Flores, organisée par le Club 41 de Provins, aura lieu cette année les 22 et 23 avril 2017.

# AU QUOTIDIEN Sapeurs-pompiers

Pour la mémoire

Les visiteurs des huit précédentes éditions ont confirmé un peu plus chaque année leur engouement pour cette manifestation. Jardiniers amateurs ou confirmés, vous rencontrerez une cinquantaine d’exposants : hor ticulteurs, pépiniéristes, paysagistes et décorateurs à votre écoute pour embellir votre jardin. Vous trouverez également des produits du terroir authentiques pour les gourmets ainsi qu’un ensemble d’animations pour grands et petits. Cette 9e édition sera au profit des enfants et des personnes dépendantes. Un weekend pour tous à ne pas manquer, floral et passionnant ! Couvent des Cordelières, route de Nanteuil Buvette et restauration sur place, entrée : 3 €, parking gratuit. Rens. : 06 20 79 47 39 / joliesflores@orange.fr

Le Club 41 au service des personnes en difficulté Le Club 41 de Provins s’est réuni le 22 février aux Vieux rempar ts sous la présidence de Bernard Zirnhelt pour la remise des dons aux associations Alzheimer 4xA et Ewen l’Espoir d’une vie meilleure, en présence de Ghislain Bray, adjoint au maire de Provins.

Le départ de la délégation des sapeurs-pompiers provinois pour Erquy le 18 septembre

Une stèle du souvenir des sapeurspompiers a été inaugurée au centre d’incendie et de secours de Provins. Ce monument a été érigé afin de perpétuer la mémoire des sapeurs-pompiers, volontaires comme professionnels, qui sont tombés au champ d’honneur ou en intervention. Sur la plaque figurent les noms de 12 sapeurs-pompiers de Provins tombés au combat pendant la Grande Guerre : Lucien Gay, Camille Gay, Claude Mouilloix, Emile Marchand, Georges Bonneville, Pierre Charpentier, Alber t Taquet, Ernest Dincau, Raoul Villain, Jules Lefranc, Adhemar Thibault et Elie Dincau. Un 13e nom y figure, celui de JeanPaul Le Flohic, sapeur-pompier professionnel mor t en intervention le 20 juillet 1976 lors d’un secours dans une mine de glaise, située à Richebourg sur la commune de Léchelle. Jean-Paul Le Flohic avait 24 ans. Originaire des Côtes d’Armor et issu d’une famille de sapeurs-pompiers, il avait été recruté par le corps des sapeurs-pompiers de Seine-et-

Marne le 1er juillet 1973, après trois années passées à la brigade des sapeurs-pompiers de Paris. Il était caporal au centre de secours principal de Provins. Son casque a été retrouvé par hasard. Pour les sapeurs-pompiers provinois, il semblait alors comme une évidence de le remettre à sa mère. A la fin de l’année dernière, à l’occasion du 40e anniversaire de sa disparition, une délégation de 9 sapeurs-pompiers provinois s’est élancée à vélo, pour un périple de 550 kilomètres, afin de rejoindre Erquy dans les Côtes d’Armor. L’union dépar tementale des sapeurspompiers, les casernes du provinois et plusieurs commerçants provinois se sont associés au projet. Les casernes de Rambouillet, d’Alençon, de Fougères et d’Erquy ont servi de relais à cette initiative pour remettre le casque du soldat du feu de Jean-Paul Le Flohic à sa mère. Aujourd’hui, le centre d’incendie et de secours de Provins porte le nom de Jean-Paul Le Flohic.

# CULTURE Exposition

L’école à la bibliothèque La bibliothèque municipale Alain Peyrefitte vous propose, jusqu’au 8 avril, une exposition intitulée Souvenirs d’école. Ces dons sont le résultat des actions menées par le club de Provins, à savoir Les Chocolades et Les Jolies Flores. Le club, investi dans la vie associative, est très attaché à l’action caritative au profit de personnes et d’enfants du Provinois en difficulté.

6 | LE PROVINOIS #156 AVRIL 2017

C’est à l’occasion du 30e anniversaire du tournage de Au revoir les enfants par Louis Malle à Provins et dans le cadre d’un premier trimestre 2017 dédié au cinéma que cette exposition a été initiée. Après une rencontre avec Louis Malle, une animation autour du montage vidéo, la projection de Au revoir les enfants, cette exposition propose de découvrir de nombreux documents liés au tournage du film et l’univers, de découvrir l’univers d’une salle de classe des années 40, entre nostalgie pour certains et histoire pour d’autres. Jusqu’au 8 avril Bibliothèque municipale Alain Peyrefitte Entrée libre aux horaires d’ouverture


# CULTURE Portrait

Nikolas Pulka : artiste de cirque Le spécialiste des sangles aériennes a fait ses premières armes à Provins. Nikolas Pulka a grandi au cœur de la forêt amazonienne en Guyane française, passant son temps à grimper dans les arbres et à courir par tout. Pour des raisons professionnelles, sa famille revient en métropole et pose ses valises à Provins. Nikolas Pulka a 14 ans. Il côtoie les R-mon temps, Tit’équipe, fait le son et lumière de la Maison des jeunes et de la culture. Tout à la fois jongleur et cracheur de feu, il développe ses qualités d’acrobate en pratiquant l’escalade, la gymnastique et le Parkour à Paris. Il a trouvé sa voie : le cirque. En 2010, il commence sa formation professionnelle au centre des ar ts du cirque Balthazar à Montpellier, découvrant le monde de la piste ronde et des chapiteaux. En 2011, il intègre la compagnie provinoise Equestrio et par ticipe à son spectacle. En 2013, il est diplômé de l’Ecole nationale des ar ts du cirque de Rosny-sous-Bois dans les spécialités sangles aériennes et roue allemande. Il intègre alors l’Ecole nationale de cirque de Montréal (Canada) d’où il sor tira diplômé, en 2016, dans la spécialité sangles aériennes. Parallèlement, il par ticipe au festival Polo circo de Buenos Aires (Argentine), au festival Complètement cirque de Montréal, à la cérémonie d’ouver ture des Jeux Panaméricain avec le Cirque du soleil à Toronto (Canada), au cirque Eloïze à Acapulco (Mexique) ou encore au Scinners Lounge avec la compagnie Haut vol à Toronto. Aujourd’hui au Mexique, Nikolas Pulka est le prestigieux ambassadeur des associations provinoises grâce auxquelles il a attrapé le virus du cirque.

Musique

Concerts d’orgue au musée Le musée de Provins et du Provinois est dépositaire, depuis le mois de juillet dernier, d’un extraordinaire orgue de salon du XVIIIe siècle qu’il sera possible de venir écouter lors de deux concerts exceptionnels, les lundi 17 avril et samedi 20 mai prochains.

Pierre Farago

L’organiste Pierre Farago

L’orgue du Musée de Provins et du Provinois

L’orgue de salon

Pour beaucoup de mélomanes, l'orgue de salon proprement dit est d'esthétique romantique : il a eu son apogée au XIXe siècle, commandé par des par ticuliers amateurs d'orgue ou par des organistes qui avaient les moyens de passer de telles commandes. Cer tains furent ensuite vendus, ce qui permet de les retrouver dans des églises de petite taille – à l'instar du CavailléColl construit pour l’hôtel par ticulier de Pauline Viardot à Paris, désormais installé en la collégiale Notre-Dame de Melun. Les orgues de salon réalisés au XVIIIe siècle et d’esthétique baroque sont quant à eux extrêmement rares. L’exemplaire en dépôt pour plusieurs mois au musée de Provins et du Provinois est de ce nombre. Il s’agit d’un instrument de style anglais construit pour Castle Grant (Morayshire – Ecosse), en 1766, par John Byfield II, facteur à Londres (Royaume-Uni). Il appar tenait il y a encore quelques mois à la collection d’instruments anciens de Richard Burnett, Finchcocks Musical Museum, Googhurst (Kent – Royaume-Uni).

Pierre Farago est né en 1969 à Caen. Après des études conjointes d'orgue, de piano et de clavecin, il entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il obtient cinq premiers prix en orgue, harmonie, contrepoint, orchestration et composition. Finaliste de plusieurs concours internationaux, il est lauréat du Prix Edmund Pendleton (interprétation à l’orgue). Conjointement à sa carrière d'organiste en Europe, Pierre Farago développe une importante activité de compositeur. Il reçoit plusieurs commandes, notamment de RadioFrance, du Festival Ars Musica de Bruxelles, du Festival de Radovljica en Slovénie ou de l'Orgelpark d'Amsterdam pour des oeuvres symphoniques, de chambre ou dédiées à l'orgue. Il a créé sa pièce pour orgue Nächtlich geschürzt à France-Musique en janvier 2005. Finaliste en 1997 du Concours International de Composition Reine Elisabeth de Belgique (Concer to pour violon), distingué peu après par le Prix de composition Pierre Cardin, puis par le Prix Georges Wildenstein décerné par l'Académie des Beaux-Ar ts, Pierre Farago a séjourné deux ans de 1997 à 1999 en qualité de pensionnaire à la section de composition de la Casa de Velázquez à Madrid. Le programme du concert du lundi 17 avril à 15 h 30 Organisé par l’association Les Orgues de Provins, en partenariat avec le musée de Provins et du Provinois, le récital comportera quelques Sonatas et Voluntaries composés par Henry Purcell (1659-1695) et de la musique sacrée écrite pour l’orgue par Thomas Tomkins (1572-1656) ou Jean-Sébastien Bach (1685-1750).

Le Festival du Film culte se profile

Pour la troisième édition de leur Festival du Film culte, la Ville de Provins et le cinéma intercommunal Le Rexy vous proposent les films suivants : La Grande Vadrouille, La Belle et la Bête, The Blues Brothers (VOSTF), Pulp fiction (VOSTF), Blade runner (VOSTF), Breakfast club, Les Griffes de la nuit (int. -12 ans) et Excalibur. Soit « 8 jours, 8 films » qui seront projetés plusieurs fois sur la durée du festival au tarif préférentiel de 5 € la séance. Toutes les informations complémentaires dans le prochain Provinois !

Nikolas Pulka est aujourd’hui un spécialiste mondialement reconnu des sangles aériennes.

Du samedi 20 au samedi 27 mai Cinéma Le Rexy www.cinemaprovins.fr

LE PROVINOIS #156 AVRIL 2017 | 7


29 & 30 avril

Les Médi’Ovales

Le club de rugby de Provins organise la 14e édition de son tournoi international de rugby, minimes et cadets, les samedi 29 et dimanche 30 avril. Comme les années précédentes, le tournoi s’ouvrira sur un défilé des équipes haut en couleur et en musique dans les rues du centre-ville de Provins, le samedi à par tir de 10 heures. Puis, en début d’après-midi, les joutes rugbystiques débuteront sur le terrain Lionel Repellin-Bouvier. Samedi 29 & dimanche 30 avril Terrain Lionel Repellin-Bouvier

Les Chatouilles ou la danse de la colère

Samedi 29 avril > 20 h 30

Centre culturel Saint-Ayoul LES CHATOUILLES OU LA DANSE DE LA COLÈRE One-woman show Rens. : 08 200 77 160 www.centreculturelprovins.fr

« Pourquoi Les Chatouilles ? Le choix de cette histoire s’est imposé à moi comme une survie, comme l’envie de dire haut et fort ce que beaucoup ne veulent pas entendre, rejettent en bloc, quoi de plus insupportable que le viol d’un enfant ? […] Odette nous emmène au cœur de la danse, qui lui permet d’exprimer ce qu’elle ne peut pas dire… Quand la vie fait taire les mots, naissent les paroles du corps. […] La vie est faite de ces extrêmes, le parcours d’Odette pourra vous paraître insolite mais il est inspiré d’une histoire vraie. […] Ça valait bien une pièce de théâtre non ? » Andréa Bescond Samedi 29 avril 2017 > 20 h 30 Centre culturel et sportif Saint-Ayoul PT : 26 € • TR : 22 € • -12 ans : 14 € Rés. : 08 200 77 160 www.centreculturelprovins.fr Jusqu’au 8 avril

Bibliothèque A. Peyrefitte SOUVENIRS D’ÉCOLE Exposition Entrée libre

Jusqu’au 9 avril

Hôtel de Savigny VINCENT BIONAZ Exposition de peintures Entrée libre Rens. : 01 60 52 20 10

31 mars > 2 avril

Caveau du Saint-Esprit SALON DES MÉTIERS D’ART Rens. : 01 64 60 26 26 www.provins.net

14 avril > 30 avril

Hôtel de Savigny EXPOSITION DE A. DOGNON (PEINTURE) ET H. FELICITE-METERY (SCULPTURE) Entrée libre Rens. : 01 60 52 20 10

Bibliothèque A. Peyrefitte EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE DE FABIENNE HUSSON Entrée libre Rens. : 01 60 52 20 10

Jeudi 20 avril > 20 h 30

Ven. 21 avril > 19 h 30

Centre culturel Saint-Ayoul ECHANGE-DÉBAT : PARENTS SOLO, LE DÉFI ! Animé par l’association Poussière de vie / Poussière de rire Rens. : 01 60 58 50 60

Samedi 22 avril

SORTIE À PARIS : ZOO DE PARIS ET PARC FLORAL proposée par la maison des 29 & 30 avril Stade Démosthène Bobe quar tiers LES MÉDI’OVALES Rés. : 01 60 58 50 60 Tournoi international de rugby des -15 et -17 ans Cf. haut de page

Cinéma Le Rexy CINÉ-CLUB : « DOCTEUR FOLAMOUR »

Mercredi 3 mai > 15 h

Maison des quartiers SPECTACLE PAR LA FERME DE TILIGOLO A la fin du spectacle, les enfants pourront aller caresser les animaux par petit groupe. Spectacle gratuit tout public sur inscription à partir du 19 avril. Rens. : 01 60 58 50 60

Tarif unique : 5 €

Dim. 16 et lundi 17 avril CHASSE AUX ŒUFS DE PÂQUES Rens : 01 64 60 26 26 www.provins.net

22 et 23 avril

Couvent des Cordelières LES JOLIES FLORES Centre culturel Saint-Ayoul Buvette et restauration sur place, entrée : 3 €, CELTIC LEGENDS parking gratuit. Danse irlandaise Rens. : 06 20 79 47 39 Rens. : 08 200 77 160 www.centreculturelprovins.fr joliesflores@orange.fr Jeudi 20 avril > 20 h 30 Cf. article p. 6 Centre culturel Saint-Ayoul Samedi 22 avril CELTIC LEGENDS Centre cial E. Leclerc 26 avril > 14 h 15-16 h 30 Danse irlandaise DÉFILÉ DE LINGERIE Centre culturel Saint-Ayoul Rens. : 08 200 77 160 PERMANENCE www.centreculturelprovins.fr par des mannequins professionnels. Retrouvez en RECRUTEMENT DE avant-première la collection LA GENDARMERIE de : Steffy, Play boy, Athena, NATIONALE Variance, Bestform, Billet A par tir de 17 ans sans doux, Sans complexe, Well, diplôme, de bac à bac+5 et Brigite Bardot même jusqu’à 40 ans pour la A 11 h, 14 h et 16 h réserve opérationnelle de la gendarmerie

Ven. 21 avril > 20 h 30

Samedi 1er avril

REPRISE DE LA SAISON TOURISTIQUE Rens. : 01 64 60 26 26 www.provins.net Cf. article p. 4

Vendredi 14 avril

Hôtel de Savigny COURS D’ART FLORAL par Nos amies les fleurs Rens. : 01 64 01 24 97

18 avril > 27 mai

Lundi 17 avril > 15 h 30 Musée de Provins CONCERT D’ORGUES Entrée libre Cf. article p. 7

8 | LE PROVINOIS #156 AVRIL 2017

Vendredi 5 mai > 20 h 30

Centre culturel Saint-Ayoul LE SIFFLEUR Musique Rens. : 08 200 77 160 www.centreculturelprovins.fr Directeur de la publication Christian JACOB Rédaction Graphisme Photographie Céline DURAND-BEZANÇON Jean-François LEROUX Impression Imprimerie RAS N° 156 – Avril 2017 édité en 7 000 exemplaires par la Ville de Provins BP 200 – 77487 PROVINS

Le Provinois n°156 / Avril 2017  

Journal municipal d'informations de la Ville de Provins

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you