Page 1

JOURNAL

Le

#154 FÉVRIER 2017

P. 6 > AU QUOTIDIEN IFSI :UNE NOUVELLE BELLE RÉUSSITE

P. 2 > LE DOSSIER DU MOIS P. 7 > AU QUOTIDIEN EMPLOI & FORMATION : UN PREMIER FORUM À PROVINS

VŒUX 2017 :

AGIR EN FAVEUR DU DÉVELOPPEMENT DE LA VILLE

P. 7 > TOURISME FÊTE DES LANTERNES : PROVINS PROLONGE LE NOUVEL AN CHINOIS !

P. 8 > L'AGENDA

www.mairie-provins.fr


VŒUX 2017 :

AGIR EN FAVEUR DU DÉVELOPPEMENT DE LA VILLE PLUSIEURS CENTAINES DE PERSONNES, ISSUES DES FORCES VIVES, ASSOCIATIVES, ÉCONOMIQUES ET INSTITUTIONNELLES ONT PARTICIPÉES, LE JEUDI 5 JANVIER, À LA TRADITIONNELLE CÉRÉMONIE DES VŒUX AU COUR DE LAQUELLE CHRISTIAN JACOB A PRONONCÉ L’ALLOCUTION QUI SUIT. « Très heureux naturellement de vous retrouver à nouveau ce soir au Centre culturel et spor tif Saint-Ayoul à l’occasion de cette cérémonie de vœux. Parce qu’elle est le moment privilégié pour adresser à chacune et chacun d’entre vous des vœux sincères d’épanouissement dans votre vie personnelle et familiale, professionnelle ou associative. Ce moment est évidemment l’instant de vous présenter les grandes lignes de notre action, alors que la Ville, comme la Communauté de Communes s’apprêtent à voter leurs budgets après avoir d’ores-et-déjà débattu de leurs orientations budgétaires. Cette action, cela ne vous surprendra pas, s’inscrira dans la droite ligne de l’ambition qui nous anime depuis plusieurs années maintenant : agir en faveur du développement de la ville, dans le respect de son identité profonde. Agir pour ce magnifique territoire provinois qui, pour notre plus grand bonheur, reste résolument marqué par son caractère rural.

Patrimoine

Le respect de cette identité nous oblige en premier lieu en matière patrimoniale. Provins, vous le savez, n’est pas une ville comme les autres. Riche d’une histoire

2 | LE PROVINOIS #154 FÉVRIER 2017

millénaire, elle est un joyau architectural, historique et touristique de la Seine-etMarne, de l’Ile-de-France et de la France. Elle est reconnue et protégée à l’échelle internationale. Cela nous donne des responsabilités par ticulières. En 2017, alors que l’enquête publique vient de s’achever, nous transformerons nos ZPPAUP en Aire de Valorisation du Patrimoine. Un document qui confortera les bases d’une protection efficace de notre ville. En 2017, nous poursuivrons ce qui a été entrepris sans relâche depuis 2005 avec le grand plan de restauration du patrimoine. Nous réaliserons la deuxième tranche de l’Abside Saint-Ayoul. 1 152 000 € y seront consacrés avec la finition des restaurations des bras nord et sud du transept, la création de vitraux sur les baies du chevet, l’aménagement du jardin nord-est et les circulations qui permettent l’accueil du public. Il restera une tranche qui sera réalisée dans la foulée dès la fin de l’année 2017. Merci infiniment à nos par tenaires sur ce projet majeur. Merci en par ticulier à l’Etat, qui grâce à la Convention Patrimoine signée le 9 décembre 2004 avec le Ministère de la Culture, appor te 50 % du financement. Sans l’Etat, rien ne serait possible au rythme où nous avançons.

Merci à la Région Ile-de-France qui, elle aussi, appor te une contribution impor tante de 88 000 €. Merci enfin au Conseil dépar temental qui a compris que le patrimoine ne doit pas être un enjeu politicien. Quand on a la chance d’avoir une ville comme Provins en Seine-et-Marne, on l’aide. Je tiens donc à saluer la décision de Jean-Jacques Barbaux de signer une convention triennale avec la Ville. Une convention qui appor tera 200 000 € de subvention. C’est un geste extrêmement for t et nous le mesurons comme tel. Que l’occasion me soit également donnée de remercier chaleureusement Olivier Lavenka qui est pour notre territoire provinois, un avocat remarquablement efficace. Toujours à Saint-Ayoul, des travaux de restauration des Grandes Orgues seront engagés en partenariat avec l’Association « Les Orgues de Provins ». Classé Monument Historique au cœur des années 70, ce magnifique instrument, datant du 18e siècle, fait par tie des joyaux patrimoniaux de Provins. Qu’il me soit permis, à cette occasion, de souligner l’action menée par l’association Les Orgues de Provins en faveur de l’entretien et de la mise en valeur de notre patrimoine


organistique. L’Association, qui collecte des dons depuis plusieurs années, y consacrera une somme impor tante pour le bénéfice de tous et pour le bénéfice de la Ville toute entière. Merci infiniment ! La municipalité a également décidé de poursuivre la restauration et la numérisation des collections du Fonds ancien. Cette action permettra, à terme, de faire profiter au plus grand nombre des trésors que recèle notre patrimoine écrit. Le par tenariat par ticulier entre le Fonds ancien et l’Université de Columbia sera naturellement poursuivi.

Tourisme

Notre patrimoine bâti, vous le savez, est au service d’une politique culturelle, touristique et, osons le dire, économique pour Provins et l’ensemble de notre territoire. 2017 sera une année de grands changements puisque la compétence tourisme sera transférée à la Communauté de Communes. L’Off ice de tourisme deviendra donc communautaire avec des élus communautaires qui y siègeront à la place des élus municipaux que je remercie profondément pour leur implication. La Ville transfère à l’euro symbolique tous les biens nécessaires à l’activité touristique. Elle transfère par convention l’usage des monuments. Une convention conclue entre la Communauté de Communes et l’Off ice de tourisme organisera ce nouveau mode de fonctionnement qui est une petite révolution. Une petite révolution qui en annonce d’autres puisque nous pouvons espérer très vite la création d’un grand Off ice de tourisme intercommunautaire avec nos amis de Bassée-Montois et de la Brie des Morin. C’est indispensable pour peser dans le contex te institutionnel où il va falloir être capable de por ter des par tenariats for ts avec la Région et le Dépar tement. La Ville conservera, à ce stade législatif, l’organisation des grands évènements festifs, notamment les Médiévales qui auront lieu en 2017 les 24 et 25 juin. Une pensée, vous me le permettrez, pour un bénévole exemplaire des Médiévales depuis plus de 10 ans qui nous a quittés. Nous n’oublierons pas ce que Claude Leloup a appor té aux fêtes médiévales. Soulignons également l’époustouflant succès du marché de Noël. Au cours du week-end des 10 et 11 décembre, ce sont

35 000 visiteurs qui sont venus à Provins profiter de l’ambiance de notre marché de Noël médiéval, de la crèche vivante, du marché de Noël en ville basse et, nouveauté cette année, de la patinoire. A cet égard, je veux souligner l’action des commerçants provinois qui, en par tenariat avec la Ville, ont permis d’offrir cette belle animation aux Provinois. Si j’en crois les avis de nos concitoyens ce fut un essai que nous aurons bien du mal à ne pas réitérer. Nous ferons donc à nouveau cet effor t budgétaire en 2017 car c’est un plus indéniable pour l’animation et l’attractivité de Provins pendant les Fêtes de Noël.

Transport

L’attractivité, c’est un combat de tous les instants. Elle passe évidemment notamment par une prise en compte de la question ferroviaire. Aujourd’hui, sur les 350 000 passages par an que comptent la gare, un gros tiers sont des touristes. Aussi, en 2016, sous l’égide de la Communauté de Communes du Provinois, des travaux de construction ont été entrepris afin de créer un nouveau bâtiment de 200 m², permettant d’installer un accueil touristique et un espace de petite restauration. En mars 2017, l’aménagement de ce bâtiment sera achevé. Un nouveau parking prendra place au nord-ouest du pôle gare afin d’accroître d’environ 40 places la capacité de stationnement. Ces projets ont reçu le soutien financier de l’Etat, de la Région Ile-de-France et du Conseil dépar temental de Seine-et-Marne. Puisque j’évoque la gare, un mot sur la liaison ferroviaire qui relie Provins à Paris. Constituant l’une des toutes dernières lignes d’Ile-de-France à ne pas être électrifiée, et malgré les nouvelles rames et la rénovation complète de la voie en 2011, il restait à obtenir l’indispensable électrification pour solutionner durablement les questions de fiabilité. Une nouvelle absolument majeure nous est parvenue en 2016 : la décision d’engager les travaux d’électrification sur la ligne est désormais irréversible. Les travaux de la phase 1, entre GretzArmainvilliers et Nogent-sur-Seine, débuteront en 2018, pour une mise en service prévue pour 2021. Ensuite pourra s’engager la deuxième phase concernant la section reliant Nogent-sur-Seine à Troyes. Il faut souligner l’action déterminante de Valérie Pécresse dans la concrétisation de ce

projet. Il manquait 40 millions de financement sur la par tie francilienne. La Région en appor te 35 et le Dépar tement, qui aurait pu comme par le passé ne rien faire, a mis 5 M€ sur la table pour débloquer la situation. C’est une réponse concrète à ceux qui pensent que voter ne ser t à rien, que la droite et la gauche, c’est toujours la même chose. Ceux-là, je les invite à regarder l’évolution des soutiens du dépar tement et de la région pour notre territoire depuis le changement de majorité de ces deux collectivités.

Cadre de vie

En 2017, comme tous les ans, nous mettrons la vie quotidienne au cœur de notre action de terrain. 650 000 € seront investis dans la voirie avec, nous l’espérons, une première tranche de travaux Avenue du Général de Gaulle. Le renouvellement du parc d’éclairage public sera poursuivi. En 2017, comme en 2016, une centaine de points lumineux seront changés. Ceci représente une dépense d’environ 100 000 €. L’effort important (autour de 150 000 €) en matière de fleurissement qui permet à la Ville d’être titulaire de 3 fleurs, sera maintenu en 2017. En matière de sécurité, depuis 2008, la municipalité procède au déploiement de dômes de vidéoprotection partout dans la ville. Dans le cadre de cette action, en 2017, deux nouveaux dômes seront installés rue du Bois de Sapin à Champbenoist et aux Warnery. Elles viendront ainsi compléter notre dispositif, composé de plus de 30 caméras. Une nouvelle que nous n’attendions plus guère tant cela a été long et laborieux, nous avons enfin la convention Ville / OPH77 pour la pose de caméras aux Coudoux. Merci à Jean-Jacques et à Brice Rabaste, Président de l’OPH, d’avoir tenus parole ! Dans le même temps, nous remplacerons, pour 36 000 €, 9 caméras de vidéprotection devenues vétustes. La volonté est de pouvoir s’équiper d’un matériel plus performant et compatible avec la fibre optique actuellement en cours de déploiement sur Provins. Ces caméras, pour celles et ceux qui en douteraient encore, ont un rôle majeur pour aider nos forces de police. Lundi soir, deux voyous ont été interpellés au cœur de la nuit, puis deux autres mardi matin, pour

LE PROVINOIS #154 FÉVRIER 2017 | 3


avoir cambriolé et incendié une dizaine de véhicules. Ce sont les caméras de vidéoprotection qui ont permis leur interpellation, par nos policiers nationaux, renforcés par les gendarmes de la compagnie de Provins.

Enseignement

Parallèlement, ce sont près de 120 000 € qui seront investis en 2017 dans la sécurisation de nos écoles. Suite aux multiples attentats dont notre pays a été victime, et face à la menace toujours élevée, l’Etat a incité les collectivités locales à sécuriser les sites scolaires. A Provins, nous avons souhaité mener cette action sérieusement, car la sécurité de nos enfants est primordiale. Un travail de recensement des travaux à réaliser a été effectué à la fin de l’été, en étroite collaboration avec le Commandant Pilloud et ses équipes. De manière concrète, ces travaux consisteront notamment à équiper les écoles d’un maximum de por tes anti-panique conformément aux doctrines d’évacuation désormais prônées par nos forces de sécurité. Sur ce dossier, la Ville est au rendez-vous. L’Etat nous a promis une aide au titre du FIPD. J’espère que cette promesse ne restera pas lettre mor te. 120 000 €, c’est une somme

impor tante. Sans l’aide de l’Etat, nous serons sans doute contraints de décaler un peu l’équipement des classes en tableaux numériques. D’autant que nous avons eu cette année, suite aux inondations des coûts impor tants à suppor ter : réfection du terrain de rugby, travaux sur les talus des Rempar ts, sur un mur de la terrasse des jardins du Couvent des Cordelières. La facture s’élève à un prix de 3 000 €. Dans nos écoles encore, nous procéderons à la dernière tranche de travaux sur la toiture de l’école maternelle du Terrier Rouge, à la création d’une salle informatique de 15 postes à l’école primaire Désiré Laurent. Désormais, toutes les écoles disposeront d’une salle informatique. Nous rénoverons, je sais que c’est très attendu, le sol de la salle de motricité de l’école maternelle de la Voulzie.

Sport

Dans le domaine du sport, 2017 sera enfin l’année de la restauration du

Médailles du travail et départs en retraite :

Les agents municipaux dans la lumière A l’occasion de la cérémonie des vœux, plusieurs agents de la Ville de Provins ont été mis à l’honneur. Douze d’entre eux ont reçu la médaille d’honneur régionale, dépar tementale et communale. Pascal Boutot, Sylvia Bouvar t, Grégory Déser t, Christel Dormieux, Sonia François, Louis Gauthier et Chantal Philippon ont reçu la médaille d’argent pour 20 ans de service, Jean-Jacques

4 | LE PROVINOIS #154 FÉVRIER 2017

Chalenton la médaille de vermeil pour 30 ans de service, Annie Girard, Jean-Michel Lhuillier, Véronique Pierrard et Jean-Luc Voisember t la médaille d’or pour 35 ans de service. Huit agents ont fait valoir leurs droits à la retraite. Il s’agit d’Annie Kaminski, Luc Gory, Patrick Morzynski, Sylvie Pfister, Monique Treme, Evelyne Rapozo, André Prély et Dominique Pelle. Un hommage par ticulier a été rendu à Jean Car tignies, directeur des services techniques de la Ville.

plateau du gymnase Raymond Vitte. Vous le savez, ces travaux n’ont pu avoir lieu en 2016 car, après avoir tergiversé, nos bureaux de contrôle nous ont confirmé qu’il était indispensable de compléter la réfection de la dalle béton par la pose de micropieux. Résultat des courses : un projet de 250 000 € qui coûte maintenant 550 000 €. Ces travaux seront complétés par la pose d’un revêtement spor tif, le remplacement du chauffage et la rénovation complète des peintures. Le début des travaux est prévu pour la mi-mai. La Région et le Dépar tement nous ont confirmé leur aide sur ce projet. Je les en remercie. Un mot également pour vous dire que la piste d’élan du sautoir du stade sera rénovée pour un coût de 34 000 €. Restera à rénover la piste elle-même. Nous ne l’oublions pas. Mais cela représente plus d’un million d’euros de dépenses qui ne se fera pas sans par tenariat.

Hommage à Jean Cartignies Jean Cartignies est né le 29 novembre 1948 à Thiéblemont (Marne). Il est entré à la Ville de Provins le 1er janvier 1973 alors qu'il était tout jeune diplômé de l'Ecole spéciale des travaux publics, du bâtiment et de l'industrie au moment où Alain Peyrefitte entamait son deuxième mandat. Il a été formé et formé par Claude Tournemeule. En 1982, il est nommé Ingénieur après réussite au concours. En 1996, il devient Directeur des services techniques de la Ville de Provins. En 43 ans, Jean Cartignies aura servi 8 équipes municipales successives et aura participé à la plupart des réalisations qui ont modelé Provins et la vie quotidienne des provinois. L’alimentation en eau potable depuis la vallée de la Seine, la réhabilitation du quartier de Champbenoist, le portage du projet touristique et patrimonial, le Centre culturel et sportif Saint Ayoul, la Halle du Minage, le cinéma… en sont les plus emblèmatiques. Au moment même où Jean Car tignies faisait valoir ses droits à la retraite, le destin a voulu que la maladie le frappe. Il est décédé le 21 septembre 2016.


Intercommunalité

En 2017, la Communauté de Communes investira plus de 300 000 € pour la construction de 4 city-stades, à Provins, à Beton-Bazoches, à Chenoise et à Jouy-le-Chatel, ainsi que pour la rénovation du city-stade situé route de Nanteuil à Provins. Chaque centre de loisirs communautaire disposera donc d’un city-stade. Ces city-stades seront à la disposition des enfants fréquentant nos accueils de loisirs, mais pourront aussi être accessibles aux enfants des communes concernées. Je ne saurais évoquer l’action de la Communauté de Communes sans aborder deux projets essentiels pour le dynamisme du territoire : le développement économique et le déploiement numérique. Dans le domaine économique, en 2017, la Communauté de Communes poursuivra les efforts engagés en faveur des entreprises. Des travaux d’aménagement de voirie, d’éclairage et de défense incendie seront menés afin de permettre l’implantation de la société Erric Pneus sur Provins. Des travaux de viabilisation seront également effectués à Poigny sur la zone artisanale de Grande Prairie, pour une somme de 150 000 €. Un fonds de concours sera débloqué pour participer au financement de la défense-incendie de l’entreprise MERSEN à Saint-Loup-deNaud. En 2017, la commercialisation des terrains de la ZAC du Provinois, en lien avec notre aménageur Grand Paris Aménagement, restera une priorité de tous les instants. Le retournement de la conjoncture nationale et une moins grande frilosité des banques qui retardent cer tains projets, devraient nous y aider. En matière d’attractivité, il y a aussi le sujet majeur de l’aménagement numérique. C’est à ce titre que Seine-etMarne Numérique et la Communauté de Communes se sont substitués à l’absence d’action du secteur privé pour engager le déploiement de la fibre optique. En 2016, les travaux ont débuté totalement ou partiellement pour 8 communes. L’objectif est de permettre le raccordement des 40 communes de la Communauté de Communes à la fin d’année 2019.

Il s’agit là d’un projet qui mobilise beaucoup d’énergie, d’un projet essentiel de ce mandat qui profitera tant aux entreprises qu’à tous nos habitants. Grâce à ce déploiement, notre territoire, comme d’autres en Seine-et-Marne, prendra une longueur d’avance. Bien sûr, cela a un coût. Au total, le déploiement sur l’ensemble de la Communauté de Communes coûtera environ 15 M€, dont 3 millions à la charge de notre intercommunalité. En 2017, la Communauté de Communes investira encore plus d’un million d’euros dans la poursuite du déploiement. En 2017, 18 nouvelles communes seront concernées pour un volume de prises de 6 000 unités. Cela por tera donc, à l’issue de cette phase, à 75 % le pourcentage de foyers fibrés dans notre Communauté de Communes. La Communauté de Communes, qui a aujourd’hui 13 ans, devient sans cesse davantage un acteur majeur de l’action publique. C’est vrai pour l’aménagement numérique. Cela a été vrai en 2016 pour la lutte contre la désertification médicale, à Chenoise comme à Provins. Cela restera vrai en 2017 grâce à l’aménagement d’une annexe de la Maison de santé universitaire à VilliersSaint-Georges. Ce bureau avancé sera aménagé dans les anciens locaux de la Gendarmerie de Villiers que le Dépar tement vient de nous céder à l’euro symbolique. S’y trouveront également les locaux du RAM. Notre objectif, vous le connaissez, c’est de créer à terme, un maillage sanitaire pertinent dans un contexte où l’accès à la médecine générale devient une galère. Notre hôpital est un acteur essentiel de cette dynamique. Nous avons la chance d’avoir un bel hôpital, dont la santé budgétaire se redresse, dont l’activité progresse. Un hôpital avec un très beau projet de rénovation du bloc opératoire et de construction d’un bâtiment neuf d’hospitalisation. Un hôpital encore aujourd’hui indépendant, un hôpital qui a bâti des par tenariats avec l’APHP, un hôpital libre de son destin à l’heure où l’Etat fusionne les hôpitaux dans des Groupements qui laissent les plus petits sur le bord du chemin. A ce stade, nous y restons opposés. Nous tenons bon et je souhaite ardemment que l’alternance permette de clarifier définitivement les choses. La Communauté de Communes est également la pierre angulaire du projet de maillage du réseau d’eau porté par le Syndicat mixte regroupant au total 58 communes. Fin 2016, les travaux de raccordement des communes de Saint-Brice et de Léchelle au réseau ont été receptionnés. Ces communes disposeront très bientôt d’un approvisionnement assuré en eau de qualité depuis les champs captants de Provins. 2017 sera une année d’études pour préparer la prochaine grande phase de travaux prévues

en 2018/2019 et qui alimenteront un grand nombre de nouvelles communes. Ce projet est absolument majeur. Il a pu voir le jour car la Communauté de Communes s’est engagée, car le Dépar tement s’est engagé, car l’Agence de l’Eau s’est engagée. Les prochaines années seront des années de bouleversement en matière de gestion de l’eau. Je ne parle pas seulement de la compétence GEMAPI transférée aux Communautés de communes au 1er janvier 2018 et qui aura des répercussions sur la structuration des syndicats de rivière. Je pense évidemment aussi à la compétence eau et assainissement qui sera transférée d’ici 2020 aux Communautés de Communes. Il nous reviendra en 2017 de décider si et quand nous anticiperons cette prise de compétence. Au total, en 2017, Provins investira 3 500 000 € et la Communautés de Communes 3 000 000 €. Nous avons fait le choix de maintenir un haut niveau d’investissement dans un contexte très, très difficile. Nous avons fait le choix de continuer à pouvoir assurer un service de qualité aux habitants. Nous avons fait le choix de maintenir les subventions à notre tissu associatif. Nous avons fait le choix de continuer à proposer des évènements et une programmation culturelle de qualité ; de disposer d’équipements performants au service de tous, par exemple notre centre aquatique dont la Communauté de communes renouvellera la délégation de service public d’exploitation au cours de l’année. Aujourd’hui, la maîtrise des dépenses et la recherche d’économies sont des impératifs pour chaque collectivité. La Ville, comme la Communauté de Communes, s’y astreignent. Ce n’est pas un exercice facile. Mais il est indispensable si nous voulons tenir notre engagement de ne pas augmenter les impôts. En 2017, comme les années précédentes, nous n’augmenterons pas les taux d’imposition. C’est une volonté qui exige de la constance, qui exige une gestion en bon père de famille. Une volonté qui ne peut réussir sans l’appui des fonctionnaires et agents territoriaux qui oeuvrent pour vous au quotidien avec un sens de l’intérêt général et un dévouement exemplaire. Nous leurs en sommes reconnaissants. Et je souhaite à cet instant, parce que je sais que ses collègues gardent de lui un souvenir ému, évoquer la mémoire d’un fonctionnaire dont la disparition a tourné une page impor tante de la vie municipale. Pendant 43 ans, du premier au dernier jour, Jean Car tignies a servi Provins. En sa mémoire, je vous remercie de respecter un moment de silence et de recueillement. Comme lui, chacun d’entre vous à sa place, élus, fonctionnaires, bénévoles associatifs, contribuent au rayonnement de Provins, au dynamisme de la Communauté de communes du Provinois que nous servons avec passion. Que 2017 leur apporte, que 2017 vous apporte le bonheur que vous espérez, la réussite que vous préparez pour vous, vos proches et toutes celles et ceux que vous aimez. »

LE PROVINOIS #154 FÉVRIER 2017 | 5


# AU QUOTIDIEN

Institut de formation en soins infirmiers :

Une nouvelle belle réussite

L’Institut de formation en soins infirmiers du centre hospitalier Léon Binet confirme son excellence avec cette nouvelle promotion d’infirmiers et d’aide-soignants. L’Institut de formation en soins infirmiers du centre hospitalier Léon Binet bénéficie d’une excellente image et sa réputation a très largement dépassé les frontières du dépar tement. Son taux de réussite, approchant ou égalant, depuis plusieurs années, les 100 %, encourage les futurs infirmiers ou aide-soignant à venir suivre leur formation à Provins. La promotion 2013-2016 de l’IFSI de Provins a confirmé cette tendance avec 33 reçus, auxquels on pourra ajouter cer tainement les trois qui tenteront, d’obtenir leurs diplômes lors de la session de rattrapage. La réussite est également au rendez-vous du côté des aide-soignants avec 26 reçus et 1 rattrapage. On notera qu’il est encore temps de s’inscrire aux épreuves de sélection pour la formation d’infirmiers de l’IFSI de Provins, jusqu’au 28 février. On peut obtenir de plus larges renseignements et le dossier d’inscription au 01 64 60 40 80 ou par mail à ifsi@ch-provins.fr

Des travaux pour le chemin de Villecran

Classe de découverte :

Les écoliers à la montagne 58 élèves des écoles primaires des Marais et de la Ville Haute sont partis, une douzaine de jours, à la découverte de Méribel, de la Haute-Savoie, de la montagne et des plaisirs de la neige. Le mardi 3 janvier, à l’aube, les classes de CM1 et de CM2 des deux établissements scolaires n’ont pas rejoint leurs quar tiers respectifs pour cette première journée de classe de l’année mais la place du 29e Dragons où les y attendaient deux cars. Pour la seconde année, les deux écoles sont par ties ensemble. Pour nombre d’enfants, il s’agissait de la première escapade en dehors de la cellule familiale, mais également d’une premier séjour à la montagne. L’émotion était perceptible sur de nombreux visages du côté des enfants comme du côté des parents venus les accompagner. Méribel est une ancienne station olympique située au cœur des 3 Vallées en Haute-Savoie. Elle compte 600 km de pistes et 200 km de remontées mécaniques et est la plus grande station de la vallée s’étendant de 1 450 à 1 700 mètres à d’altitude. Les écoliers ont pu découvrir la pratique du ski et plus généralement les plaisirs de la montagne et de la neige. Il restera de cette aventure une multitude de souvenirs, de la vie en collectivité aux joies de la glisse en passant par les veillées et la découver te du patrimoine savoyard. Cette classe de découver te représente un coût total de 47 240,29 € dont 21 684,48 € de par ticipation des familles. La Ville de Provins a pris en charge les 25 555,81 € restants, soit 54 %.

6 | LE PROVINOIS #154 FÉVRIER 2017

A la suite d’un affaissement de la chaussée chemin de Villecran, la Ville de Provins a procédé à des travaux de voiries. Ceux-ci ont constitué en la purge des matériaux affaissés, au rebouchage des cavités et à une réfection de la chaussée en enrobé. Le coût de ce chantier est estimé à 20 000 €.


# AU QUOTIDIEN Emploi & formation :

Un premier forum à Provins Le jeudi 2 mars prochain, Domicile services de Seine-et-Marne et ses nombreux partenaires proposent un premier "Forum emploi & formation" au centre culturel et sportif Saint-Ayoul. Vous recherchez un emploi, vous souhaitez vous former, vous renseigner ou vous renconver tir ? Des intervenants professionnels vous proposeront sur place : • Des conférences-débats sur : – Les métiers du numérique : des perspectives d’avenir ! à 10 h, animée par le directeur du Campus Numérique et Initiatives 77 avec la présence d’entreprises spécialisées. – L’évolution professionnelle : une solution pour dynamiser votre carrière ! à 12 h, animée par Céline Vasseur, dirigeante de Profils et Performances 77 et Eric Demouy, directeur de Pôle Emploi Provins – Création ou reprise d’entreprise : mode d’emploi, à 14 h, Co-animée par la CCI de Seine-et-Marne, la CMA77 et Pôle Emploi Provins

# TOURISME

– L’alternance : une formation, une entreprise, un emploi, à 15 h 30, animée par la CCI de Seine-et-Marne avec témoignages de chefs d’entreprises – L’évolution professionnelle : une solution pour dynamiser votre carrière ! à 17 h, animée par Céline Vasseur, dirigeante de Profils et Performances 77 et Eric Demouy, directeur de Pôle Emploi Provins • Un espace informatique avec un animateur pour rédiger votre CV et votre lettre de motivation ou encore effectuer vos démarches en ligne, • Des ateliers s(t)imulations d’entretien tout au long de la journée effectués par la compagnie Masquarades (inscription sur le stand Domicile Services-Pôle Emploi-Mission Locale), • De nombreux Jobs Dating, • Des rencontres avec des acteurs locaux. Jeudi 2 mars > 9 h -18 h Centre culturel et sportif Saint-Ayoul Entrée libre Organisé par Domicile services de Seine-et-Marne Retrouvez-nous sur Facebook : @forumprovins

La Fête des lanternes :

Provins prolonge le Nouvel An chinois !

nouveaux commerces

natur house Suivi diététique

20, rue Hugues Legrand Tél. : 09 82 35 46 06 www.naturhouse.fr

DROIT D’EXPRESSION DES ÉLUS MINORITAIRES Nous avons été très sensibles aux vœux du maire mettant en lumière tout ce que nous devions à la droite tant au niveau de la Région que du Dépar tement sur notre territoire rural… lors d’une cérémonie, f inancée par la ville. Nous surveillons de près le vote du budget, pour voir si tous ces « bienfaits » se réaliseront. Nous surveillons tout par ticulièrement l’endettement de la ville et son coût pour ses habitants. Nous aurions aimé inclure dans ce budget la sécurisation de la voirie : radars pédagogiques, en par ticulier aux abords des écoles et de la gare, amélioration des trottoirs, sonorisation des feux, passages piétons repeints (cer tains étant effacés depuis longtemps), etc. Une nouvelle fois la création d’un Conseil Municipal des Enfants et des Jeunes a été rejeté, malgré un faible coût. Des communes de 500 habitants ont le leur. Nous souhaitons rappeler dans cet éditorial que ce n’est pas la droite qui est à l’origine du déploiement de la f ibre optique sur notre territoire. Lors du débat d’orientation budgétaire, nous avons fait le vœu de rendre ce déploiement utile en créant un centre de télé-travail à Provins… la coûteuse ZAC ne créant pas tous les emplois espérés. rassemblerprovins@gmail.com

Dans le cadre du partenariat entre la Ville de Provins et la ville chinoise de Pingyao et du prolongement du Nouvel An chinois, l’Office de Tourisme propose, en partenariat avec les commerçants, une nouvelle manifestation « La Fête des Lanternes », du 4 au 12 février 2017. Pour cette première édition, il s’agit de créer une ambiance chinoise dans les rues et sur les places de la ville-haute. L’éclairage public en ville-haute, de la rue Saint-Jean à la Place Saint-Quiriace, sera remplacé par des lanternes

traditionnelles qui apporteront une ambiance insolite et inédite. Plus de 150 lanternes rouges sont prévues pour éclairer le patrimoine avec leur lumière chaleureuse dès la tombée de la nuit … Une ambiance musicale, des menus revisités aux saveurs asiatiques dans les restaurants, des décorations dans les boutiques… inviteront les visiteurs au voyage et à découvrir la cité médiévale sous le signe du Coq de Feu. Dépaysement garanti ! Du 4 au 12 février 2017 • Ville-haute Rens. : 01 64 60 26 26 • www.provins.net

Directeur de la publication Christian JACOB Rédaction / Graphisme / Photographie Céline DURAND-BEZANÇON Jean-François LEROUX Avec la par ticipation de Mélina DERRADJI Impression Imprimerie RAS N° 154 – Février 2017 édité en 7 000 exemplaires par la Ville de Provins BP 200 – 77487 PROVINS

LE PROVINOIS #154 FÉVRIER 2017 | 7


Fais ton cinéma

Une animation intergénérationnelle intitulée « Fais ton cinéma » vous invitera à la découverte de la table mash-up, un outil vidéo intuitif, ludique et collaboratif qui permet de s’initier simplement au montage vidéo. Cette table est prêtée à la bibliothèque Alain Peyrefitte par la Médiathèque départementale de Seine-et-Marne. La table mash-up a été créée par un duo de bricoleurs ingénieux : Romuald Beugnon, réalisateur et intervenant dans le cadre de plusieurs dispositifs d’éducation à l’image, et Pierre-Alexandre Vigor, ancien professeur d’histoire-géographie et touche à tout qui travaille dans le monde du jeu depuis plus de 20 ans. Des séances de montage vidéo seront proposées aux familles à la section jeunesse les 4 et 25 février, les 4 et 8 mars de 14 h à 15 h 30 (sur réservation au 01 64 00 29 37 auprès de Sonia Bousbah, dans la limite des places disponibles). Tout public / gratuit

Raphaël Mezrahi

Sam. 25 février > 14 h

Bibliothèque A. Peyrefitte FAIS TON CINÉMA Cf. ci-dessus Rens. : 01 64 00 29 37

Après J’m’entraîne, J’suis presque au point, J’crois qu’ j’suis au top au Stade de France et en tournée, Monique est demandée caisse 12 au théâtre du Rond Point, des Variétés et à la Cigale, La grandissime Nuit de la déprime aux Folies Bergère et à l’Olympia, et Mezrahi coupe le son sa dernière grande soirée parisienne de l’humour muet, il arrive avec Ma grand-mère vous adore ! Il en profitera cer tainement pour vous faire découvrir en bonus quelques images inédites de sa collection personnelle… Mais avant tout, il monte sur scène vous expliquer qu’il n’a rien de spécial à vous dire. Et ne vous plaignez pas à la fin du spectacle car il tient toujours ses promesses ! Vendredi 25 février 2017 > 20 h 30 Centre culturel et sportif Saint-Ayoul PT : 30 € • TR : 26 € • -12 ans : 18 € Rés. : 08 200 77 160 www.centreculturelprovins.fr

Bibliothèque A. Peyrefitte EXPOSITION « MÉMOIRE DES INSTRUMENTS DE MUSIQUE » de Jacques Puydebois Rens. : 01 64 00 29 37

3 > 26 février

Hôtel de Savigny EXPOSITION COLLECTIONS PASSION Par l'amicale philatélique, numismatique et multicollections du Provinois Rens. : 01 60 52 20 10

4 > 12 février

Ville haute FÊTE DES LANTERNES Rens. : 01 64 60 26 26 www.provins.net Cf. article p. 7

Centre culturel Saint-Ayoul CONFÉRENCE DE LA SHAAP David Gaussen : Félix Bourquelot (1815-1868), historien de l'économie et des mentalités. Entrée libre www.shaap-provins.fr

Sam. 25 février > 20 h 30

Sam. 4 février > 14 h

Bibliothèque A. Peyrefitte FAIS TON CINÉMA Animation découver te de la table mash-up Rens. : 01 64 00 29 37 Hôtel de Savigny COURS D’ART FLORAL par Nos amies les fleurs Rens. : 01 64 01 24 97

Lundi 20 fév. > 20 h 30

Cinéma Le Rexy BALLET "NOTRE-DAME DE PARIS" PT : 12 € • TR : 10 € www.cinemaprovins.fr

Vendredi 24 fév. > 14 h 30

Cinéma Le Rexy CONNAISSANCE DU MONDE "LES PYRÉNÉES, DE L'ATLANTIQUE À LA MÉDITERRANÉE" En présence du réalisateur Jean-luc Diquelou et de Eric Montarges PT : 9 € • TR : 7,50 € Scolaires : 3,50 €

Ven. 24 février > 19 h 15 Maison des quartiers THÉMATIQUES PARENTALES : CONCILIER TRAVAIL ET VIE DE FAMILLE Rens. : 01 60 58 50 60

Ven. 3 février > 20 h 30

Centre culturel Saint-Ayoul ANGÉLINA WISMES CHANTE BARBARA Chanson française www.centreculturelprovins.fr Rens. : 08 200 77 160

8 | LE PROVINOIS #154 FÉVRIER 2017

Centre culturel Saint-Ayoul FORUM EMPLOI ET FORMATION Cf. article p. 7

Sam. 25 février > 15 h

Vendredi 10 février Jusqu'au 11 mars

Jeudi 2 mars > 9 h-18 h

Jeudi 23 février > 20 h 30 Ven. 24 février > 20 h 30 Cinéma Le Rexy CINÉ-CLUB « AUTOPSIE D'UN MEURTRE » Tarif unique : 5 €

Centre culturel Saint-Ayoul AH ! ÇA RIRA, ÇA RIRA, ÇA RIRA ! Humour www.centreculturelprovins.fr Rens. : 08 200 77 160

Centre culturel Saint-Ayoul RAPHAËL MEZRAHI : MA GRAND-MÈRE VOUS ADORE Cf. ci-contre

Comment bien occuper vos enfants pendant les vacances scolaires ?

Certains acteurs de la vie provinoise proposent à vos enfants des stages pendant les vacances d'hiver. Au programme : cirque, natation, cuisine, football et cinéma. Il y en aura pour tous les goûts ! • Football : l'espérance Provins Sourdun football club propose deux stages de FUTSAL en gymnase du 6 au 10 février. Rens. : 06 14 67 21 25 – chrystelle.naceri@hotmail.fr • Cirque : Tit'équipe propose un stage pour les 6-13 ans, du 6 au 10 février, de 9 h à 17 h. Rens. : 06 11 04 19 40 – stagecirque@orange.fr • Cuisine : Les Tabliers gourmands proposent un petit jeu de cuisine pour les 3-6 ans le lundi 13 février de 11 h à 12 h et un cours de cuisine pour les 7-15 ans le mardi 14 février de 9 h 30 à 11 h 30. Rens. : 06 23 63 86 84 www.lestabliersgourmands.com • Natation : par le centre aquatique du provinois. Du 6 au 10 février : débutants (à partir de 6 ans, ne sachant pas nager). Du 13 au 17 février : Jardin Aquatique (4-6 ans, découverte du milieu aquatique, axé sur du ludique). Rens. : 01 60 67 00 40 – www.vert-marine.com • Cinéma : la bibliothèque municipale Alain Peyrefitte propose une animation découverte de la table mash-up et du montage vidéo le samedi 4 février. Rens. : 01 64 00 29 37

Le Provinois n° 154 / Février 2017  

Journal municipal d'informations de la Ville de Provins

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you