{' '} {' '}
Limited time offer
SAVE % on your upgrade.

Page 1

JOURNAL

Le

#153 JANVIER 2017

P. 6 > CULTURE

MUSIQUE

P. 3 > AU QUOTIDIEN SAINTE-CROIX : LE BÂTIMENT DE LA MATERNELLE RESTAURÉ

150 BOUGIES POUR L'HARMONIE MUNICIPALE

P. 4 > RETOUR SUR IMAGES 35 000 PERSONNES VENUES FÊTER NOËL À PROVINS

P. 5 > AU QUOTIDIEN UNE MATERNITÉ PLEINE DE VIE

MEILLEURS VŒUX 2017 La Ville de Provins et l'ensemble de ses agents vous souhaitent une très bonne année !

P. 8 > L'AGENDA

www.mairie-provins.fr


Les Provinois invités aux vœux du Maire

Le 5 janvier prochain, le Maire de Provins présentera ses vœux de bonne et heureuse année 2017 aux forces vives, aux associations et à la population provinoise. Jeudi 5 janvier > 19 h Centre culturel et sportif Saint-Ayoul

Un cortège de 350 motards A l’initiative de Top Moto 77 et de la CroixRouge Française, un cor tège de plus de 350 motards a sillonné 23 communes du Provinois pour récupérer les jouets collectés tout au long du mois précédent. Ceux-ci ont été redistribués aux plus démunis lors de l’arbre de Noël de la Croix-Rouge. Les motards ont du cœur et ils l’ont encore prouvé cette année avec cet impressionnant cor tège, l’un des plus impor tants enregistrés lors de cette opération, qui a écumé les routes du Provinois pour le plus grand bonheur de tous les bénévoles très impliqués dans l’opération.

Environnement : pêcheurs citoyens

Depuis de nombreuses années maintenant, les Amis de la Voulzie, le Syndicat Intercommunal d’Aménagement de la Voulzie et des Méances et la Ville de Provins se réunissent pour entretenir les cours d’eau provinois lors de journées dédiées. Ainsi, par un temps hivernal, une dizaine d’entre eux n’ont pas hésité à se mettre à l’eau pour sor tir des rivières provinoises bon nombre de déchets, fruits de l’incivilté de cer tains. En ce début du mois de décembre, les pêcheurs provinois se sont attachés à nettoyer la Voulzie, du quai éponyme à la rue des Marais, et le Dur teint au niveau du pont à Poissons, rue du Val.

2 | LE PROVINOIS #153 JANVIER 2017

# AU QUOTIDIEN Investissement 

Un nouveau camion pour les services techniques Chaque année, la Ville de Provins procède au renouvellement d’un certain nombre de véhicules de son parc automobile. Cette année, c’est un camion 19 tonnes qui a été acquis. Celui-ci est muni d’une grue hydraulique et peut être équipé d’une benne ou de l’équipement nécessaire au sablage des

routes. Il possède également une lame de déneigement, les différents équipements étant interchangeables rapidement. Les chauffeurs de la Ville de Provins ont pris possession du véhicule après une formation assurée par le constructeur. Cet investissement représente un coût de 148 000 €.

Bienvenue aux nouveaux Provinois Comme chaque année, la Ville de Provins a consacré un moment de convivialité à l’accueil de ses nouveaux habitants. Provins, comme de nombreuses autres villes, connaît, notamment au moment de la rentrée scolaire, des mouvements de population, ceux-ci étant souvent dûs aux mutations

professionnelles mais également à l’attractivité d’un territoire en pleine mutation. Cette année, ce sont 50 familles qui ont répondu à l’invitation de la Ville de Provins, soucieuse d'accueillir dans les meilleures conditions ses nouveaux arrivants.


# AU QUOTIDIEN

Institution Sainte-Croix : Un peu d’histoire 1852 Ouver ture rue Sainte-Croix d'une

Sainte-Croix

Le bâtiment de la maternelle restauré

Le plus ancien bâtiment de l’Institution a connu un chantier de restauration de 18 mois. C’est en présence de Monseigneur Jean-Yves Nahmias, évêque de Meaux, et de Christian Jacob, député-maire de Provins, qu’a été inaugurée la restauration du bâtiment abritant

1/4 h de stationnement gratuit en centre-ville pour faciliter vos petits achats Les horodateurs du centre-ville délivrent des tickets de stationnement gratuit d’une durée d’un quart d’heure. Les usagers qui souhaitent stationner plus longuement bénéficient de ce temps de gratuité. Ainsi, pour une durée de stationnement payée de 1 heure, le ticket indiquera une durée de 1 h 15. De ce fait, tous les véhicules qui n’affichent pas de ticket de stationnement sont verbalisés. Le dépassement de la durée légale de stationnement entraîne 17 € d’amende dès la première minute et 35 € si le véhicule verbalisé n’a pas bougé au-delà de 1 h 45. Pour vous faciliter le stationnement, la Ville de Provins vous propose la location de places de parking couver tes ou non à l’année. Plus de renseignements à la police municipale en mairie.

les classes de maternelles de l’Institution Sainte-Croix sur le site de la Vénière. Après 18 mois de travaux, le plus vieux bâtiment de l’école a retrouvé son lustre d’antan. Sainte-Croix compte aujourd’hui 1 050 élèves, 70 enseignants, 35 personnels et de nombreux bénévoles qui par ticipent activement à la vie de l’institution sur ses trois sites : la Vénière, les Jacobins et Notre-Dame. Le site de la Vénière regroupe 13 classes allant de la maternelle à la primaire pour 345 élèves. Le prochain grand chantier que doit connaître l’Institution Sainte-Croix sera celui de la mise aux normes du bâtiment du collège, rue des Jacobins.

nouveaux commerces

école paroissiale de garçons.

1882 Installation rue de la Vénière, sous la

tutelle des Frères Maristes de 1898 à 1903. 1936 Ouver ture du pensionnat. L'école, rattachée à l'enseignement diocésain, prend le nom d’Institution Sainte-Croix. 1949 Construction du grand bâtiment rue Pierre Ypres. L’Institution Sainte-Croix compte 182 élèves. 1972 Achat de l'ancienne clinique rue des Jacobins, propriété des Soeurs Augustines de Meaux. Fusion avec l'Institution Notre-Dame, école de filles, située rue Saint-Thibault. L'Institution Sainte-Croix devient mixte et compte 580 élèves. 1977 Transformation du cours élémentaire en collège privé sous contrat. 1980 Agrandissement des locaux de la rue de la Vénière et transfer t des maternelles sur le site. 1987 Tournage du film de Louis Malle, Au revoir les enfants. 1989 Ouver ture du lycée qui s'installera en 1990 à Notre-Dame. Construction du bâtiment Isabelle sur le site des Jacobins. 1992 Achat du site de Notre-Dame. Contrat d'association pour l'école primaire. 1997 Contrat d'association pour l'école maternelle. 1998 Construction d'un nouveau bâtiment rue Pierre Ypres. 2000 L'Institution Sainte-Croix compte près de 1000 élèves répartis sur les 3 sites. 2001 Rénovation des Jacobins et extension de la salle de restauration. 2005 Rénovation du lycée. L'Institution emploie 44 personnes et compte 65 enseignants. 2006 Renforcement des moyens informatiques du collège avec la création d'une salle multimédia équipée d'un laboratoire de langue. 2007 L’Institution Sainte-Croix compte un effectif de 130 personnes au service de 987 élèves. 2009 Création d'un laboratoire de physique et chimie au lycée. Ouver ture du nouveau restaurant scolaire. 2010 Fin des travaux de construction des deux nouveaux bâtiments de la Vénière. 2011 Rénovation du laboratoire de sciences de la vie et de la terre sur le site du collège.

LC institut de beauté 31, rue Hugues Le Grand Tél. : 01 60 58 92 79

clash price

Maison, déco, jouets, loisirs Avenue de la Voulzie

LE PROVINOIS #153 JANVIER 2017 | 3


# RETOUR SUR IMAGES 35 000 personnes venues fêter Noël à Provins

Provins a battu des records d’affluence lors d’un week-end haut en couleurs. Seules, Les Médiévales ont jusqu’alors accueilli plus de monde. Le samedi 10 décembre, 20 000 personnes ont envahi Provins, et le dimanche 11, elles étaient encore 15 000. Ce qui fait de ce Noël à Provins le 2e plus gros week-end de l’année en terme de fréquentation. Il faut dire que l’affiche était alléchante avec un marché médiéval qui confirme sa notoriété, au même titre que la crèche vivante, et l’installation d’une patinoire en glace naturelle qui a été plébiscitée. Autour de ces attractions phares, d’autres animations ont participé à faire de ce Noël à Provins un moment d’exception. Retour en images sur un week-end pas comme les autres.

4 | LE PROVINOIS #153 JANVIER 2017


Une conciergerie pour les agents de l'hôpital

# AU QUOTIDIEN Hôpital

Une maternité pleine de vie Le service de gynécologie-obstétrique du centre hospitalier Léon Binet continue de se moderniser. Depuis 2013, la maternité a déjà beaucoup innové pour le bien-être et le confor t des mamans et de leurs enfants. Avec un meilleur accueil téléphonique, une nouvelle prise en charge médicale et de locaux rénovés, ce dynamisme s’est illustré par la concrétisation de nombreux projets : • un atelier por tage de bébé, • des séances d’osthéopathie, • des consultations d’aide à la parentalité avec une psychologue, • la préparation prénatale aquatique, • des cours de yoga. La maternité s’inscrit également dans une démarche de développement durable avec le recyclage des minis biberons. Les bénéfices de cette opération sont reversés à l’association de la pédiatrie Le Soleil dans la main. Elle est aujourd’hui ouver te aux sage-femmes libérales. Un atelier photo a été créé afin

1

d’immor taliser ce moment d’exception qu’est le passage à la maternité. Cette notion d’immor talité se retrouve également dans l’opération "Petites mains" qui consiste à apposer les empreintes des mains ou des pieds des nouveaux-nés sur des cadres et d’en orner les murs des couloirs de la maternité. Les deux prochaines années verront se concrétiser l’un des projets phares du centre hospitalier Léon Binet. La réalisation d’une nouvelle maternité au sein de laquelle sera créée une salle "nature". Celle-ci a vocation à répondre à la demande de plus en plus fréquente d’un accouchement le moins médicalisé possible, tout en garantissant la sécurité de la mère et de l’enfant. 1. Les personnels du service de gynécologie obstétrique du centre hospitalier Léon Binet s’investissent pleinement dans la modernisation de la maternité. Ils ont notamment pris sur leur temps propre afin de participer à une nouvelle mise en peinture des couloirs. 2. Une seconde phase, toujours à l’initiative des personnels, va permettre d’égayer ces murs par la pose des empreintes des enfants nés dans le service. 3. La future salle d’accouchement, dite "nature".

2

3

Le centre hospitalier Léon Binet a mis en place une conciergerie afin de simplifier la vie de ses collaborateurs au quotidien.

Ce nouveau service est accessible à tous les agents du centre hospitalier Léon Binet de Provins pour les aider à résoudre leurs soucis du quotidien, pour gagner du temps et travailler plus sereinement. La conciergerie se propose de réaliser à leur place toutes sor tes de démarches administratives et personnelles sans que les agents soient obligés de quitter leur lieu de travail. Ce nouveau service par ticipe, au même titre que la crèche hospitalière, au bienêtre des agents, à un cer tain équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée, et à l’attractivité de l’établissement. Les services proposés sont multiples, allant de la réservation d’un billet de train à la mise en relation d’un service de ménage à domicile, en passant par l’entretien d’un vehicule ou d’un jardin et jusqu’à l’achat d’une baguette de pain. C’est la société ACS (Accueil Conciergerie Services), située à Michery dans l'Yonne, qui a été choisie pour por ter ce nouveau service, une entreprise déjà présente auprès de groupes impor tants tel que EDF ou ANDRA. La sélection des fournisseurs de la conciergerie du centre hospitalier Léon Binet fait essentiellement appel au commerce local avec une volonté affirmée de contribuer au développement économique du territoire, et également un souhait de travailler avec des entreprises adaptées telles que l’ESAT de l’Etablissement public médico-social du Provinois.

LE PROVINOIS #153 JANVIER 2017 | 5


2

A la fin de l’année 2006, le concer t inaugural réunit l’Association Provinoise d’Enseignement Musical et l’Harmonie Municipale. L’année suivante, les deux structures fusionnent pour créer l’Ecole de Musique du Provinois dont Jean-Noël Rémy devient le premier président, l’Orchestre d’Harmonie restant indépendant. Cette même année 2007, l’Harmonie Municipale quitte l’Hôtel du Vauluisant pour rejoindre le centre culturel et spor tif Saint-Ayoul et s'installe dans une salle de répétition qui por te désormais le nom de l’un de ses plus illustres membres : Sanzio Perathoner. En 2008, Jean-Jacques Moitty remplace Alain Dupagne, qui a fait valoir ses droits à la retraite, à la direction de l’Orchestre d’Harmonie. Carol Gluzek (2008) et Jean-Noël Rémy (2011) se succèdent à la présidence de la société. Aujourd’hui, l’Harmonie Municipale de Provins compte 40 musiciens au sein de son orchestre qui répétent tous les vendredis soir de 21 h à 22 h 30 dans la salle Sanzio Perathoner au centre culturel et sportif Saint-Ayoul.

Musique

150 bougies pour l’Harmonie Municipale Les musiciens provinois ont fêté le 150e anniversaire de l’association. Si l’histoire de Provins est intimement liée à celle de Thibaut le Chansonnier, les premières traces de l’existence d’une société musicale dans la cité médiévale datent de 1790. Les 1 musiciens d’alors sont membres de La Lyre des Bardes de Provins. Sous l’Empire, sous la Restauration, sous Charles X comme sous Louis-Philippe, la société musicale se mêle à toutes les fêtes et réjouissances publiques. Elle change parfois de nom mais, c’est toujours le même noyau de musiciens qui la compose. La société musicale provinoise a pour nom La musique de la Garde Nationale en 1848, Les Enfants d’Agendicum en 1860 et la Fanfare de la Ville en 1861. En 1864, la fanfare prend le nom de Musique du Corps des Sapeurs Pompiers et fête la Sainte-Cécile en compagnie de l’Orphéon de Provins et de la Musique du 10e Chasseur. En 1866, la Musique du Corps des Sapeurs Pompiers se réorganise et prend le nom de Musique Municipale de Provins. Les musiciens provinois répétent alors du côté de la place du Cloître. En 1880, la société se voit accorder une nouvelle salle de répétition : l’Hôtel du Vauluisant, qu’elle investira 127 années durant. Au début du XXe siècle, la Musique Municipale de Provins qui avait vocation de

fanfare devient harmonie. Avec ses 60 musiciens, l’Harmonie Municipale est alors la société la plus impor tante de Provins. En 1922, la société créé une école de musique gratuite. Durant l’Occupation, l'Harmonie continue de fonctionner au profit des œuvres de la Croix-Rouge et d’autres organisations nées de la guerre. En 1959, Sanzio Perathoner en prend la direction. Sous la baguette de ce grand musicien, 1er Prix du Conservatoire National de Musique, la société retrouve son lustre d’antan, déployant une grande activité, tant à Provins qu’à l’extérieur. Gaston Renard (1961), Jacques Puydebois (1980) se succèdent à la présidence de la société. En 1987, à la suite du décès de Sanzio Perathoner, la direction de l’orchestre et de l’école de musique est confiée à Alain Dupagne. Noël Hochar t (1995) et Gérard Blanchet (2005) deviennent, à leur tour, présidents de l’Harmonie Municipale. Le projet du futur centre culturel et sportif Saint-Ayoul auquel les associations sont associées doit offrir de nouveaux locaux aux musiciens provinois.

4

3

1 La médaille de la Confédération musicale de France décernée à l’Harmonie municipale de Provins pour son centenaire en 1966. 2

Le premier oriflamme de la Musique Municipale de Provins en 1866. 3 Le plus jeune et le plus ancien musicien de l’Orchestre d’Harmonie : Florian Rémy et Jean Saulnier 4

Le concert de la Sainte-Cécile

150 ans d'histoire en quelques dates… La Musique du Corps des Sapeurs Pompiers se réorganise et prend le nom de Musique Municipale de Provins

Une nouvelle salle de répétition pour la Musique Municipale de Provins : l’Hôtel du Vauluisant

La fanfare se transforme en "Harmonie"

1866

1880

1901

6 | LE PROVINOIS #153 JANVIER 2017

150

quelques chiffres

# CULTURE

C’est l’âge de l’Harmonie Municipale créée en 1866.

127

c’est le nombre d’années passées par l’Harmonie Municipale à l’Hôtel du Vauluisant.

75

c’est le nombre de SainteCécile auxquelles a participé le regretté Gaston Renard.

35

ans c’est le record de longévité à la présidence de l’Harmonie Municipale par Alexandre Lebailly.

La société créé une école de musique gratuite

Sanzio Perathoner, 1er Prix du Conservatoire National de Musique, prend la direction de l’Harmonie

Décès de Sanzio Perathoner. La direction est confiée à Alain Dupagne

Installation de l'Harmonie Municipale dans les locaux du centre culturel

Jean-Noël Remy devient président de l'Harmonie Municipale

1922

1959

1987

2007

2011


# CULTURE

Provins fait son cinéma Afin de valoriser son fonds CD/DVD prêté par la Médiathèque départementale de Seine-et-Marne, la bibliothèque municipale Alain Peyrefitte proposera, en début d'année, des activités autour du cinéma. La bibliothèque municipale Alain Peyrefitte met, d’ores et déjà, 300 CD et DVD à la disposition des lecteurs.

Fais ton cinéma

Une animation intergénérationnelle intitulée « Fais ton cinéma » vous invitera à la découverte de la table mash-up, un outil vidéo intuitif, ludique et collaboratif qui permet de s’initier simplement au montage vidéo. La table mash-up a été créée par un duo de bricoleur ingénieux Romuald Beugnon, réalisateur et intervenant dans le cadre de plusieurs dispositifs d’éducation à l’image, et PierreAlexandre Vigor, ancien professeur d’histoire géographie et touche à tout qui travaille dans le monde du jeu depuis plus de 20 ans. Des séances de montage vidéo seront proposées aux familles à la section jeunesse les 7, 11, 18 et 25 janvier, les 4 et 25 février, les 4 et 8 mars de 14 h à 15 h 30 (sur réservation au 01 64 00 29 37 auprès de Sonia Bousbah, dans le limite des places disponibles). Tout public / gratuit. L’atelier sera ouvert également aux écoles sur demande.

La Magie du verbe

La section jeunesse présentera un spectacle intitulé La Magie du verbe. Une animationspectacle, autour de la grammaire du cinéma et des instruments high-tech : tablettes numériques, vidéo-projecteur et mini-enceintes par ticipant à la (re)découver te de cet ar t unique qui nous révèle avec raffinement le film du grand siècle. Samedi 28 janvier > 15 h Par la compagnie Artheleme A partir de 6 ans. Gratuit Réservation obligatoire le mercredi 25 janvier au 01 64 00 29 37

Souvenirs d’école

Une exposition intitulée Souvenirs d’école proposera notamment la reconstitution d’une salle de classe de 1944 et 1987. 13 mars > 8 avril Inauguration le vendredi 17 mars à 18 heures Bibliothèque Alain Peyrefitte Entrée libre Rens. : 01 64 00 29 37

Autour de Louis Malle

Un nouveau partenariat avec le centre hospitalier

La Ville de Provins, en par tenariat avec le centre hospitalier Léon Binet, accueille deux lundis par mois, au sein de la section adultes de la bibliothèque municipale Alain Peyrefitte, un groupe de patients du Centre d’accueil thérapeutique à temps par tiel (CATTP) afin de leur permettre de découvrir livres et documentaires en tout genre. Cette ouver ture offre aux patients stabilisés, sor tis de l’hôpital, la possibilité de travailler leur approche de la lecture et de l’écriture. La préoccupation principale de cet atelier est la valorisation et la mise en confiance de chacun à travers une dynamique de groupe. Encadrés par la bibliothécaire et le personnel soignant, il est proposé un moment de détente, de convivialité et de par tage du savoir. Ce par tenariat est complémentaire aux conventions déjà engagées entre la Ville de Provins et les établissements scolaires qui permettent d’accueillir 2 000 élèves par an au sein de la section jeunesse.

Josiane et Christian Mareuil vous proposeront une rencontre autour de Louis Malle. Samedi 21 janvier > 18 h Centre culturel et sportif Saint-Ayoul Gratuit

Le cinéma Le Rexy projettera le film de Louis Malle, Au revoir les enfants, avec, en fin de projection, un retour sur le tournage à Provins de janvier à mars 1987 en compagnie de protagonistes du film. Sam. 25 mars > 19 h 30 Tarif : 5 € Durée : 1 h 40

ÉDITION LIMITÉE Un cadeau original à déguster pour les fêtes de fin d’année ! La maison de champagne François Oudard et l’Office de Tourisme de Provins vous proposent la dernière-née de la collection “Champagne Provins” : la bouteille champenoise (75 cl) brut tradition, coiffée de sa capsule collector à l’effigie de la Tour César sous la neige ! Disponible en exclusivité dans la boutique souvenirs de l’Office de Tourisme de Provins (ouvert de 9 h à 17 h en semaine, et de 9 h 30 à 17 h le week-end, sans interruption). Tarif : 20 €

DROIT D’EXPRESSION DES ÉLUS MINORITAIRES 2017 sera une année électorale : présidentielles, législatives, sénatoriales et primaires du Par ti Socialiste le 22 janvier. La primaire de la droite, avec la défaite de N. Sarkozy, montre un besoin de changement. La rupture voulue par la droite a de quoi inquiéter nos territoires ruraux : fermetures de classes ou d’écoles (suppression de postes dans l’Education N.), territoires abandonnés (diminution des services publics), déser ts médicaux (liber té d'installation des professionnels de santé, fermeture des petits hôpitaux), tiers payant généralisé supprimé, élus moins disponibles du fait de la remise en cause du non cumul des mandats, baisse des aides aux énergies renouvelables pour les ménages, allongement de l’âge légal de dépar t à la retraite pour tous, retrait du compte pénibilité, diminution de la fiscalité des privilégiés, etc. Face aux programmes de rupture, passéistes, dangereux pour la France, inégalitaires, dont le modèle social est la cible, nous y opposons le progrès social, l’égalité, les valeurs de la gauche… Ainsi, nous faisons le vœu d’une ville solidaire, unie et dynamique. Bonne année 2017 à toutes et tous. rassemblerprovins@gmail.com

LE PROVINOIS #153 JANVIER 2017 | 7


Samedi 28 janvier

La Magie du verbe

La bibliothèque accueille le comédien Pierre Aufrey, de la compagnie Arthélème, pour présenter son dernier spectacle La Magie du verbe. La Magie du verbe est une promenade poétique, à travers les œuvres de grands poètes (La Fontaine, Baudelaire, Verlaine…), pendant laquelle Pierre Aufrey montre avec talent et dynamisme, que les règles de la versification française sont des instruments extrêmement expressifs. Au cours de la lecture de fables de La Fontaine, dont certaines très peu connues, il souligne comment les outils sonores linguistiques contribuent à stimuler l'imaginaire. Samedi 28 janvier > 15 h Bibliothèque Alain Peyrefitte Spectacle à partir de 6 ans Par la compagnie Artheleme Gratuit sur réservation obligatoire le mercredi 25 janvier au 01 64 00 29 37

Angélina Wismes

Sam. 28 janvier > 20 h 30

Centre culturel Saint-Ayoul MARIS ET FEMMES Théâtre www.centreculturelprovins.fr Rens. : 08 200 77 160

Angélina Wismes a grandi au bord de la mer, en Bretagne, entourée de ses sœurs et de ses parents ar tistes peintres. A 8 ans, elle commence les cours de piano, de batterie, et de percussions au conservatoire, puis le chant à par tir de 14 ans. Premières expériences de scène. Arrivée à Paris, elle choisit le travail de l’interprétation, la rencontre avec le public, s’expérimente à travers ce qu’elle choisit comme la plus libre et authentique école : la scène. Entourée d’une équipe de musiciens, réalisateurs, ingénieurs du son, arrangeurs de grande qualité, elle réalise d’abord un hommage à Barbara. Un album Révérence qu’elle interprète avec justesse sur scène.

Suite au succès rencontré, le spectacle sera programmé dans le Grand Théâtre Vendredi 6 janv. > 14 h 30 Samedi 7 janvier > 14 h

Cinéma Le Rexy CONNAISSANCE DU MONDE "LA SICILE, MERVEILLE DE LA MÉDITERRANÉE" En présence du réalisateur Bruno BEAUFILS PT : 9 € • TR : 7,50 € Scolaires : 3,50 €

7 > 29 janvier

Hôtel de Savigny SALON DES ARTISTES AMATEURS Rens. : 01 60 52 20 10

Bibliothèque A. Peyrefitte FAIS TON CINÉMA Rens. : 01 64 00 29 37 Cf. article p. 7

Sam. 14 janvier > 20 h

Sam. 14 janvier > 15 h

Centre culturel Saint-Ayoul CONFÉRENCE DE LA SHAAP A la rencontre de Foucher de Careil (1826-1891), philosophe et homme politique de Seineet-Marne Entrée libre www.shaap-provins.fr

JAN. 20H-22H

* tarif résident 10€20 pour les extérieurs.

ANIMATIONS · expo photos & sculptures · baptême plongée · thés · petit buffet · aquastretch + séance ostéophatie

soirée

(sur inscription)

ZEN Renseignements & réservations à l’accueil.

51 route de Nanteuil 77160 PROVINS 0160670040 provins@vert-marine.com

18 janvier > 11 mars

Sam. 21 janvier > 20 h 30 Ven. 3 février > 20 h 30

Centre culturel Saint-Ayoul HIT ! LEGEND Concer t. Redécouvrez Cindy Lauper, ABBA, Diana Ross, Prince, etc. Jeudi 19 janvier > 20 h 30 Tarif : 17 € Cinéma Le Rexy Rés. : 08 200 77 160 CINÉ-CLUB « LES AVENTURES DU Mardi 24 janv. > 14 h-19 h CAPITAINE WYATT » Centre culturel Saint-Ayoul Tarif unique : 5 € DON DU SANG

14

Bibliothèque A. Peyrefitte EXPOSITION « MÉMOIRE DES INSTRUMENTS DE MUSIQUE » Sam. 14 janvier > 20 h 30 de Jacques Puydebois Centre culturel Saint-Ayoul Rens. : 01 64 00 29 37 THE BLUES BROTHERS SHOW Concer t www.centreculturelprovins.fr Rens. : 08 200 77 160

8 | LE PROVINOIS #153 JANVIER 2017

Bibliothèque A. Peyrefitte FAIS TON CINÉMA Rens. : 01 64 00 29 37 Cf. article p. 7

Sam.

Mer. 11 janvier > 14 h

Bibliothèque A. Peyrefitte FAIS TON CINÉMA Rens. : 01 64 00 29 37 Cf. article p. 7

Mer. 18 janvier > 14 h

Centre aquatique SOIRÉE ZEN Expo photos & sculptures, baptêmes de plongée, aquastretch, thé, séances d'ostéopathie Rens. : 01 60 67 00 40

Création & réalisation : Vert Marine - Oct. 16 - Crédits photos : Fotolia.

Vendredi 3 février 2017 > 20 h 30 Centre culturel et sportif Saint-Ayoul PT : 18 € • TR : 14 € • -12 ans : 10 € Rés. : 08 200 77 160 www.centreculturelprovins.fr

Mer. 25 janvier > 14 h

Bibliothèque A. Peyrefitte FAIS TON CINÉMA Rens. : 01 64 00 29 37 Cf. article p. 7

Centre culturel Saint-Ayoul ANGÉLINA WISMES CHANTE BARBARA Chanson française www.centreculturelprovins.fr Rens. : 08 200 77 160

3 > 26 février

Hôtel de Savigny EXPOSITION AMICALE PHILATHÉLIQUE NUMISMATIQUE MUTICOLLECTIONS DU PROVINOIS Rens. : 01 60 52 20 10

4 > 12 février

Ville haute FÊTE DES LANTERNES Vendredi 27 janv. > 14 h 30 Au programme : ambiance Cinéma Le Rexy chinoise dans les rues avec les CONNAISSANCE DU lanternes typiques, spécialités MONDE "LA GUYANE, culinaires et défilé de dragon TERRE DE RICHESSES ET comme au jour de l’an chinois ! D'AVENTURES" Rens. : 01 64 60 26 26 En présence du réalisateur www.provins.net Michel AUBERT Directeur de la publication Samedi 21 janvier > 18 h PT : 9 € • TR : 7,50 € Scolaires : 3,50 € Christian JACOB Centre culturel Saint-Ayoul RENCONTRE AUTOUR Rédaction Vendredi 27 janvier DE LOUIS MALLE Graphisme Hôtel de Savigny Par J. et C. Mareuil Photographie COURS D’ART FLORAL Céline DURAND-BEZANÇON Entrée libre par Nos amies les fleurs Jean-François LEROUX Rens. : 01 64 00 29 37 Rens. : 01 64 01 24 97

21 & 22 janvier

Samedi 28 janvier > 15 h

Hôtel Dieu Bibliothèque A. Peyrefitte JEUX DE RÔLES SUR TABLE LA MAGIE DU VERBE Par le Club Pythagore Cf. article p. 7 et ci-dessus

Impression Imprimerie RAS

N° 153 – Janvier 2017 édité en 7 000 exemplaires par la Ville de Provins BP 200 – 77487 PROVINS

Profile for Ville de Provins

Le Provinois n°153 / Janvier 2017  

Journal municipal d'informations de la Ville de Provins

Le Provinois n°153 / Janvier 2017  

Journal municipal d'informations de la Ville de Provins

Advertisement