Issuu on Google+

vivre

magazine d’information de la ville n° 128 - mai 2014

... à Équeurdreville-Hainneville

On joue collectif !

70e anniversaire de la bataille de normandie

“Il n’y: lea sport pas pour d’âge pour la liberté” dossier mieux vivre ensemble

dossier dossierspécial près de chez vous Élections2013 de mars 2014 : l’équipe municipale renouvelée Rentrée : expérimenter “Les Pieds dans le plat” : bien manger, bien bouger les nouveaux rythmes scolaires

actualités sortir DesFestivals manifestations associatives “Escales urbaines” pouretdébuter l’étéde mots” “Passeurs


Sommaire 4 > Grand angle

10 > Dossier spécial

ÉDITORIAL 3 > Édito de Bernard Cauvin GRAND ANGLE 4 > Retour en images les événements des deux mois passés ACTUALITÉS 6 > Manifestations associatives C’gonflé, saint Jean et fête de la musique 8 > Courts de tennis extérieurs extension du centre tennistique 9 > Rythmes scolaires évaluation du dispositif expérimental DOSSIER SPÉCIAL 10 > Élections de mars 2014 l’équipe municipale renouvelée

18 > Sortir

2

PRÈS DE CHEZ VOUS 14 > Anniversaire de la Bataille de Normandie la mémoire au service de l’Histoire 15 > Les concerts à venir UNE VILLE EN DEVENIR urbanisme, habitat, innovation, économie, etc 16 > Chantier du fort des Couplets été 2014 : retour des enfants au centre de loisirs SORTIR 17 > “Ma ville, toute une histoire” Conseil de la jeunesse, un regard sur le patrimoine 18 > Quartiers d’été animations de plein air gratuites 19 > Paniers des voisins


Éditorial

magazine municipal vivre à equeurdreville n° 128 mai 2 014

responsable de la publication : bernard Cauvin maquette : fabrique de signes et service Communication. mise en page et rédaction : o.michel et g.lerouvillois. photos: r.Colin et service Communication sauf mention contraire. remerciements: association lire de plaisir (photo p.14) impression : imprimerie le révérend, valognes. tirage : 8 650 ex.

service Communication : tél. : 02 33 53 96 45 fax : 02 33 53 96 96

site internet : www.equeurdreville.com les anciens numéros du magazine municipal peuvent être téléchargés sur ce site à la rubrique : publications mairie : place Hippolyte mars tél. 02 33 53 96 00 Horaires d’ouverture : lundi, mercredi, vendredi : 8 h 30-12 h et 13 h 30-17 h mardi et jeudi : 8 h 30-12 h et 13 h 30-18 h

P

our la 3e fois consécutive, vous m’avez accordé votre confiance. Élu au premier tour le 23 mars, dans un contexte national particulièrement difficile et en présence de trois listes, j’envisage d’autant plus l’importance de la responsabilité qui nous incombe.

Le travail s’est immédiatement engagé avec le conseil municipal et un exécutif rajeuni – 9 maires adjoints et 2 conseillers municipaux délégués pour poursuivre la transformation de notre commune, pour faire d’Equeurdreville-Hainneville une cité où les habitants se sentent bien, où le mieux vivre ensemble dans le respect de chacun reste LA priorité.

bernard Cauvin, maire

mieux vivre ensemble dans le respect de chacun L’un des gros dossiers concerne l’aménagement des rythmes scolaires. Après avoir mené une longue concertation avec les différents acteurs concernés par cette réforme, nous avons abouti au projet le plus consensuel possible, en plaçant au premier plan l’intérêt des enfants. C’est dans cette optique que nous étendrons en septembre la réforme à l’ensemble des écoles de la ville.

Comme toutes les collectivités, nous entrons dans une période de rareté des finances publiques et de réduction des dotations de l’État. Plus que jamais, nous devrons conjuguer une ambition porteuse d’avenir pour notre ville et la réalité des ressources budgétaires.

Mais le projet municipal que je vous ai présenté lors de la campagne électorale sera, comme je m’y suis engagé, mené à son terme sans augmentation des taux d’imposition, car ce projet est réaliste, chiffré et phasable.

Fidèle à ma conception de l’action municipale, j’ai souhaité associer les élus d’opposition, et ils ont donné leur accord, aux dossiers et à l’action municipale. En effet, la construction d’une ville dépasse fort heureusement et très largement les clivages politiques traditionnels nationaux. Des groupes de travail ont d’ores et déjà été initiés, d’autres suivront à l’automne pour appréhender au plus près l’action municipale.

Enfin, je souhaite rassembler une nouvelle fois l’ensemble des Equeurdrevillais-Hainnevillais autour de notre action et continuerai à multiplier les lieux de dialogue avec vous toutes et vous tous pour ouvrir des perspectives à notre ville et impliquer les associations à la construction de notre cité.

Dans cet esprit, j’ai souhaité que le 70e anniversaire de la Bataille de Normandie soit l’occasion, pour toutes les générations, de se rassembler lors des manifestations commémorant l’action des hommes et des femmes de toutes conditions sociales qui ont œuvré pour notre liberté.

Nous nous retrouverons ainsi nombreux autour du « Ruban de la Paix » et du « Bal de la libération » le 24 juin sur la place de l’Hôtel de ville.

3


grand angle

Retour en images DÉCOUVERTE DU HANDI-BASKET

L

e 4 mars, au gymnase Léon Jouhaux, la section handisport de l’USTE basket, dirigée par Jérémy Guillerm, organisait sa première session de découverte de cette discipline, pratiquée à Equeurdreville-Hlle depuis maintenant 3 ans. Un groupe de jeunes fréquentant le centre ADAPT de Cherbourg-Octeville, dédié à l’insertion des personnes handicapées, a répondu à l’invitation. Certains viendront gonfler les rangs de l’équipe handi-basket de l’USTE, qui représente notre commune et dispute des matches dans un grand quart nord-ouest de la France. De nouvelles sessions d’initiation seront programmées dans les mois à venir.

AU PALACE, Y’A DU SOLEIL ET DES NANAS

C

omposé de 27 membres âgés de 14 à 25 ans, le Conseil de la jeunesse de notre ville foisonne d’idées tous azimuts : citoyenneté, patrimoine, culture… En partenariat avec l’association du Palace, les jeunes organisaient le 6 mars une soirée sur le thème des «Bronzés». Outre la projection de deux volets de la saga, dans un décor alliant Club Med et sports d’hiver, la soirée fut riche en déguisements, chorégraphies, quiz et fous rires. Un moment pour s’amuser, bien sûr, mais aussi pour inviter tous les habitants, jeunes ou pas, à redécouvrir ce cinéma de quartier décidément unique.

LES BOSS DES MATHS À LA CITÉ DE LA MER

L

e 17 mars avait lieu à la Cité de la Mer le lancement régional de la “Semaine nationale des mathématiques”. 300 élèves du Cotentin, de la maternelle au lycée, ont présenté les sujets sur lesquels ils avaient travaillé, dans le cadre de cette action dont le thème 2 014 était : “Mathématiques au carrefour des cultures”. Notre ville était représentée par cinq classes issues des écoles Kergomard, Le Corre et Goubert. Des petits cracks qui ont planché sur des sujets tels que “le comptage des moutons dans la Grèce antique” ou “le boulier japonais, machine à calculer”.

4

CARNAVAL DE LA PETITE ENFANCE

A

u Puzzle, près de 200 enfants de 2 à 5 ans participaient le 26 mars au Carnaval de la petite enfance. Cette manifestation rassemble en un même lieu les bambins fréquentant l’accueil familial, les crèches de la ville (Fenotte et Ribambelle), le relais assistantes maternelles et les 3-5 ans du Centre de loisirs.

Au programme : déguisements, rondes, comptines et farandoles au son des chansons du duo musical “Mandarine”.


“LA PRINTANIÈRE”, BONHEUR DES RANDONNEURS

D

imanche 6 avril, l’USTE cyclisme organisait la 2e édition de sa “Printanière”. Cette randonnée VTT, pédestre et trail sans esprit de compétition s’est à nouveau taillé un joli succès, puisqu’elle a entraîné plus de 1 000 participants sur les chemins de la commune. Félicitations aux bénévoles de l’USTE qui se sont donnés à fond, assurant le balisage, la sécurité et le ravitaillement, et à “Coup de pouce pour la vie”, qui officiait à la restauration du public.

Le 15 mai, les organisateurs de “la Printanière” ont remis un chèque de 2650 € à “Rêves Manche, association permettant à des enfants malades de vivre leurs rêves.

IL N’Y A PAS D’ÂGE POUR LA GOURMANDISE

T

oute l’année, l’EHPAD Pierre Bérégovoy reçoit des écoliers et des enfants du centre de loisirs juste pour le plaisir de l’échange. Ateliers web radio, mini-concerts… Les jeunes et les enfants multiplient les rencontres avec les seniors et mercredi 16 avril, les petits du CLSH se sont lancés dans une chasse aux œufs de Pâques dans le jardin de l’EHPAD. Ils avaient auparavant participé avec leurs aînés à une série d’énigmes leur révélant la cachette des précieuses gourmandises. Des gourmandises qu’ils n’ont pas tardé à partager avec les résidants.

FESTIVAL “SANG POUR SANG” POLARS

D

u 9 au 13 avril, les bénévoles de l’association du cinéma “Le Palace”, en partenariat avec “Lire de plaisir”, “Des jeux plein la Manche” et la “Bibliothèque pour tous”, organisaient la 2e édition de leur festival “Polars au Palace”. Au programme de ce cru 2014, une semaine de films alternant classiques, nouveautés ou avant-premières. Mais on retiendra également les rencontres entre le public et les romanciers Didier Decoin et Philippe Huet, ou la soirée en compagnie de Jean-Pierre Mocky, venu présenter au Palace son 63e opus, “Le Renard jaune” à 250 spectateurs.

5


aCtualités

Distraction massive

Des manifestations associatives pour débuter l’été Que vous soyez un bébé, un enfant, un ado, un adulte ou un senior, les associations de la ville pensent à vous ! De C’Gonflé à la fête de la musique en passant par la Saint Jean, toutes les générations sont invitées à venir célébrer l’arrivée fracassante de l’été.

S

i vous ne connaissez pas LE truc imparable pour faire plaisir à vos enfants tout en étant sûr de pouvoir faire une grasse matinée le lendemain, eh bien il se résume à ce mot magique : C’Gonflé ! Tous les deux ans, l’association C’Jeune organise cet après-midi de folie destiné à toutes les générations. Le défi est simple : transformer l’espace de quelques heures le complexe Jean Jaurès en un vaste parc d’attractions. “Le Far West” est le thème retenu cette année. On retrouvera évidemment l’indomptable taureau mécanique, le petit train mais aussi un “Fort Apache” très rebondissant et une douzaine d’autres structures gonflables. Les habitués pourront ainsi se lancer à l’assaut du phare à escalader ou du toboggan de 16 mètres. Et ce ne sont pas seulement les enfants qui rentreront à la maison épuisés puisque des animations sont aussi destinées aux plus grands, le tout avec la possibilité de se restaurer sur place.

C’Gonflé au Far West

Samedi 7 juin : cap sur le Far West grâce à l’après-midi C’Gonflé.

exquise à laquelle sera tiré l’incontournable feu d’artifice, véritable spectacle pyromélodique à ne rater sous aucun prétexte. Le dimanche 15, sous un soleil sans aucun doute généreux, inutile de vous embêter à faire un barbecue puisque le Comité des fêtes s’en charge ! Dès midi, vous pourrez donc de nouveau pique-niquer dans le parc de la Bonde alors que divers spectacles de rue vous seront présentés. Les enfants quant à eux auront tout le loisir de digérer en profitant des structures gonflables

mises en place sur le site. La fête se poursuivra jusqu’à 19h.

Les 14 et 15 juin, parc de la Bonde. Accès gratuit.

Fête de la musique acoustique dans le parc du Tôt

Lancée avec succès l’an passé, l’idée d’organiser une fête de la musique dans le parc du Tôt

Le 7 juin de 13 h 30 à 19 h 30 au complexe Jean Jaurès. Entrée : 3 €

Fête de la Saint Jean

C’est également tous les deux ans que le Comité des fêtes secteur ouest organise sa très prisée Fête de la Saint Jean. Une nouveauté cette année : les festivités ont été rassemblées durant les deux jours sur le site de la Bonde. Le 14 juin dès 20h, rendez-vous donc derrière le Centre aquatique, dans le magnifique parc de la Bonde pour déguster les fameuses grillades frites tout en profitant des différents groupes musicaux et dansants programmés par le comité. De quoi patienter jusqu’à 23 h 30, l’heure

6

Samedi 14 juin : spectacle pyromélodique au parc de la Bonde lors de la fête de la St Jean du Comité des fêtes ouest.


Fête de la musique acoustique dans le superbe parc paysager situé entre l’Agora et l’ancienne redoute du Tôt, dans le périmètre du centre tennistique et du Totem.

sera bien entendu reconduite cette année. à désagréments”. Autre spécificité : “Nous avons l’initiative de cet événement, les associations demandé aux musiciens de prévoir des mini“Le Tôt en folie”, “La Clé des chants” et les “Marins du Cotentin”, épaulées par la municipalité, vous invitent à accueillir l’été en musique de 16h à 22h, dans un magnifique cadre bucolique. à l’œuvre au sein des groupes locaux Magène, les Marins du Cotentin ou encore Thé citron, le musicien et compositeur Jean-Louis Dalmont est l’instigateur de cet événement musical, qui se démarque des autres fêtes de la musique par sa dimension exclusivement acoustique. “Les groupes jouent sans micros et sans amplis, évitant tout effet de cacophonie. Ce concept est idéal pour une formule en extérieur : il permet à plusieurs formations musicales de se produire simultanément sans

en bref…

AMÉLIORATION DE L’HABITAT : LA CUC MÈNE L’ENQUÊTE

n La Communauté urbaine de Cherbourg prépare une nouvelle Opération Programmée d'Amélioration de l'Habitat visant à résorber l’habitat très dégradé, à améliorer la performance énergétique et acoustique des logements, à lutter contre la précarité énergétique, à adapter les logements au vieillissement de la population et au handicap. Ce type d'opération permet, sous certaines condi-

tions, d'attribuer des aides financières aux bailleurs, aux propriétaires ou aux locataires afin de déterminer les besoins, la nature et le montant des aides qui pourraient être proposées. Dans ce cadre, la CUC propose un questionnaire qui permettra d’évaluer la nature des outils à mettre en œuvre.

Le formulaire d’enquête doit être retourné avant le 13 juin. Mode d’emploi : répondre directement en ligne sur www.cuc-cherbourg.fr/enquete ou télécharger le formulaire sur http://tiny.cc/tu4hex (ou en flashant le QR code), remplir les champs et enregistrer le document sur votre ordinateur. Renvoyer le formulaire rempli à : contact@cdhat.fr

concerts de quinze minutes, le public pouvant ainsi passer alternativement d’un groupe à l’autre”. Détail important puisque les organisateurs ont convié plus d’une dizaine de groupes. Une grande variété de styles musicaux sera représentée. De la musique classique (avec la chorale à mi voix) à la chanson (Nell, Gérard Thierry, les groupes Boubouche, Viage à lige, Mana, les chorales L’Air de rien et La Clé des chants), en passant par la musique traditionnelle irlandaise (Cotentin stew) ou encore les chants de marins (Les Marins du Cotentin, Amarrage). Une buvette (boissons et restauration) sera implantée à l’entrée du fort du Tôt, et si la pluie joue les trouble-fête, un repli est prévu à l’Agora. Samedi 21 juin à partir de 16h et toute la soirée dans le parc du Tôt. Stationnement : parkings de l’Agora et du TCEH. Accès gratuit.

TROUBLES DE LA MÉMOIRE

n Les Services de Soins Infirmiers à Domicile (S.S.I.A.D) du Nord-Cotentin proposent l’intervention d’une équipe spécialisée dans les troubles de la mémoire (maladie d'Alzheimer ou maladies apparentées). Cette équipe, composée d’infirmiers coordinateurs, d’assistantes de soins en gérontologie et d’ergothérapeutes, intervient directement au domicile de personnes présentant des troubles de la mémoire débutants. Le diagnostic doit être posé par un médecin spécialiste et une prescription médicale est nécessaire, l’intervention est prise en charge entièrement. Cette équipe intervient durant 15 semaines, une heure par semaine. Le but est de proposer aux personnes des activités de stimulation et des solutions pour les aider eux et leurs proches dans le quotidien. Renseignements : 02 33 53 69 57 ou esa.nordcotentin@gmail.com

7


aCtualités

Développement du centre tennistique Les courts extérieurs finalisés en mai 2014

La réalisation de deux courts extérieurs au Centre tennistique du Tôt s’est achevée début mai. Ces nouveaux aménagements sportifs contribuent à la dynamique de développement à l’œuvre dans les quartiers sud de notre ville.

A

vec ce nouveau chantier, la municipalité poursuit un vaste programme, entrepris sur le long terme, d’optimisation de ses équipements sportifs. Après la refonte complète du pôle Jean Jaurès, la réalisation du terrain synthétique de football au stade Bocher et la réhabilitation du gymnase Léon Jouhaux dédié au basket, les efforts ont été concentrés sur le complexe tennistique du Tôt. Avec le TCEH (Tennis Club d’Equeurdreville-Hainneville), notre

commune est dotée d’un club de 350 licenciés qui participe au dynamisme de la ville, notamment grâce à l’Open de tennis féminin, événement sportif international qui a lieu chaque année en novembre. De plus, Equeurdreville-Hainneville accueille le siège du Comité de tennis de la Manche, l’instance qui représente la Fédération Française de Tennis au niveau départemental. Depuis 2013, le siège social du Comité départemental de tennis est en effet installé dans l’ancienne maison de quartier des Herches, en attendant d’emménager dans ses futurs locaux au complexe tennistique au second semestre 2014.

Aménagement paysager harmonieux

Finalisés en mai, les deux nouveaux courts de tennis, d’une surface totale de 900 m2, sont situés entre les tennis couverts de la rue Louise

TONDRE C’EST RASOIR

n L’usage de tondeuses et autres appareils pouvant nuire au voisinage par leur intensité sonore est réglementé. Vous pouvez les utiliser : les jours ouvrables de 8 h 30 à 12h et de 14 h 30 à 19 h 30, les samedis de 9h à 12h et de 15h à 19h, les dimanches et jours fériés de 10h à 12h. De plus, il est interdit, toute l’année en zone urbaine ou péri urbaine, de brûler des déchets verts (tonte de pelouse, taille de haies et d'arbustes…). Outre la gêne pour le voisinage et les risques d'incendie qu'elle génère, la combustion des végétaux est fortement émettrice de polluants et de produits toxiques ou cancérigènes. Rappelons que la CUC dispose de trois déchetteries dont une route de Beaumont.

8

Michel et l’enceinte du fort du Tôt. Ceinturés par un filet pare-balles et brise-vent, ces courts seront harmonieusement intégrés dans leur environnement par la plantation de diverses essences persistantes sur le pourtour du site. La construction du siège du Comité départemental de tennis débutera prochainement. Ce bâtiment de 120 m2 comprenant bureaux, salles de réunion et de stockage sera livré en septembre 2014.

PLANS CADASTRAUX

n Durant l’année 2014, le géomètre des finances publiques assurera “la tournée de conservation”. Il procédera sur le territoire de la commune aux travaux de confection des croquis afin de réaliser la mise à jour des plans cadastraux : mesure des constructions nouvelles et des additions de construction. Les propriétaires fonciers sont invités à “faciliter le travail du géomètre”.

Après l’implantation de l’Agora et du Totem, accompagnée par la création des lotissements des Hauts Varengs et de la Bihardoise, ces aménagements s’inscrivent dans le développement des quartiers sud. Une dynamique qui prendra de l’ampleur en 2015-2016 avec la création d’un nouvel éco-quartier de 400 logements dans le secteur Tôt-Margannes.

BAISSE DES TARIFS DE BUS POUR LES JEUNES

n Le 14 mai, le conseil de CUC a décidé d’étendre la tarification sociale des transports publics urbains aux jeunes de moins de 26 ans. Le premier objectif est de simplifier la grille tarifaire existante pour cette tranche d’âge en ne proposant plus qu’une seule formule d’abonnement accessible à tous, scolaires, étudiants ou actifs. Le second objectif est de diminuer le tarif de cet abonnement en le ramenant à 144 € par an et pour tous, payable en 10 fois, soit un abonnement qui revient à 12 € par mois. L’économie réalisée par un ménage sur un abonnement annuel pour un scolaire ou un étudiant sera ainsi de 48,20 €. Un jeune salarié réalisera quant à lui une économie de 117 €.


Aménagement des rythmes scolaires

Une évaluation menée par la Ville

La réforme des rythmes scolaires, décidée par le ministère de l’Éducation, a pris effet depuis septembre 2013 dans quatre écoles de la ville. Durant l’année scolaire 2013-2014, les écoles élémentaires Goubert et Ferry et les maternelles Kergomard et Le Corre ont donc expérimenté la semaine de 4,5 jours. Une évaluation pilotée par la Ville permet de dresser un premier bilan avant l’application de la réforme à toutes les écoles de la commune.

C

as unique en Basse-Normandie, l’aménagement des rythmes scolaires a donc pris une forme expérimentale à Equeurdreville-Hainneville, en s’appliquant à 500 enfants. Cette réforme était accompagnée par la mise en œuvre d’un programme d’APE (activités péri éducatives) d'1 h 30 par semaine animées par des intervenants professionnels et qualifiés. « Ces activités constituent un vrai plus. Avec un taux de participation de 75 à 90 %, elles ont permis aux enfants de découvrir une multitude de disciplines originales qui ne rentrent pas dans les programmes scolaires : pratiques sportives, apprentissage de la langue des signes, théâtre, etc.» rappelle le maire, Bernard Cauvin.

Dresser un premier bilan

En novembre  2013, puis en mars-avril 2014, la Ville a mené une évaluation de cette expérimentation avec les enseignants des quatre « écoles-test » et les représentants des parents d’élèves. Le but : permettre à l’ensemble des acteurs concernés (enseignants, parents, intervenants, services municipaux) de dresser un premier bilan, de dialoguer et de formuler des propositions. « Cette évaluation constitue un retour d’expérience essentiel pour la mise en place de la réforme aux 11 écoles à la rentrée 2014  » souligne Dominique Hébert,

J

maire adjoint aux affaires scolaires. «  à chaque étape de la concertation, les partenaires sont restés fidèles à quelques principes essentiels : lisibilité des horaires, qualité éducative de la journée de l’enfant, qualité des activités proposées et concertation avec tous les acteurs de la réforme ».

Objectif : septembre 2014

Le 16 mai 2014, le conseil municipal s’est réuni en séance exceptionnelle afin d’adopter les grandes lignes de l’application des nouveaux rythmes scolaires pour les 11 écoles de la ville en septembre prochain. Pour Bernard Cauvin, « la synthèse de l’évaluation permet à la Ville de voir ce qu’il faut conserver, ce qu’il faut abandonner, et là où nous devons concentrer nos efforts ». Les grands principes retenus sont les suivants : temps de classe (3 h 15) les 5 matinées de la semaine ; pause de 2 h le midi ; maintien de la gratuité des APE ; fin des heures d’enseignement à 16h sauf le jour des APE; temps d’accueil et de garderie gratuit de 16h à 16 h 30 ; maintien de l'accueil périscolaire payant le matin dès 7 h 30 et l'aprèsmidi de 16 h 30 à 18 h 30. Un courrier sera adressé aux parents des enfants scolarisés pour leur détailler les horaires et les enjeux pédagogiques, mais aussi les modalités d’inscription.

Label “Qualité Club” pour la gym volontaire

Belle reconnaissance pour l’association “Gym volontaire” d’Equeurdreville-Hlle : elle vient de recevoir le label national “Qualité club” décerné par la Fédération nationale.

P

résidée depuis 1987 par Roger Hardy, l’association “Gym volontaire” compte 97 adhérents, pratiquant chaque semaine la gymnastique au sein des maisons de quartier du Totem et du Puzzle. Encourageant la pratique des activités physiques, le club est composé pour moitié de personnes de plus de 65 ans. Il propose donc des animations estampillées “bien vieillir” ciblant le public “senior” : gym équilibre, gym mémoire, etc. Au nom de la fédération nationale “Gym volontaire” et en présence de Bernard Cauvin, maire, et d’Odile Lefaix-Véron, maire adjointe aux sports, le comité départemental a remis le label “Qualité club” à Roger Hardy. Un label soumis à plus de 30 critères, obligatoires ou optionnels, qui attestent de la super forme de la gym équeurdrevillaise-hainnevillaise !

Deux randonnées le 21 juin

Le 21 juin, l’association “Gym volontaire” propose deux randonnées. à 9 h 30 : une balade de deux heures débutera au fort des Couplets, nouvellement réhabilité. à 13 h 30, au départ des voûtes du hameau Bourgeois, un circuit de trois heures parcourra parcs et jardins. Renseignements : Tél. 06 41 37 42 56

Hommage à Jean Lepelletier

ean Lepelletier, figure incontournable du monde associatif et sportif d'Equeurdreville-Hainneville, et plus particulièrement de l'USTE, est décédé le 16 mars dernier. En 1936, à 14 ans, il créait avec une bande de copains la section basket de l'Union Sportive du Travail. Tour à tour cheville ouvrière et excellent joueur, il a cumulé les fonctions partout où son autorité était nécessaire avec le charisme et la forte personnalité qu'on lui connaissait. Quand une section féminine de basket est

créée en 1947, là encore, il apporte sa pierre à l'édifice en entraînant et manageant cette équipe. De 1950 à 1960, il entraîne la première grande équipe de l’USTE qui évolua en excellence puis en fédérale. Après avoir été à la tête de la section basket, Jean Lepelletier prend en 1973 la direction du club omnisports. Il y restera jusqu'au début des années 2000, jouant un rôle de fédérateur dans ce grand club omnisports. La Ville d'Equeurdreville-Hainneville présente ses plus sincères condoléances à sa famille.

9


dossier spéCial

éleCtions muniCipales 2014

L’ÉQUIPE MUNICIPALE RENOUVELÉE

AU PREMIER TOUR DES ÉLECTIONS MUNICIPALES, LA LISTE «ENSEMBLE POUR ÉQUEURDREVILLEHAINNEVILLE» MENÉE PAR BERNARD CAUVIN, S’EST IMPOSÉE AVEC 51,3 % DES VOIX. LES LISTES «PRÉSERVER NOTRE AVENIR AU QUOTIDIEN» D’EDDY SAGET ET «LA GAUCHE DEBOUT» DE RICHARD DELESTRE TOTALISANT RESPECTIVEMENT 31,8 % ET 16,7 %.

u

Le nouveau Conseil municipal, élu pour 6 ans, est composé de 33 conseillers :

n Maire : bernard Cauvin. Maires-Adjoints : annick godefroy, dominique Hébert, odile lefaix-véron, arnaud Catherine, nelly lemarinel, Jean-pierre leloy, marie-Claire baudin, noureddine bousselmame, isabelle marivaux. Conseillers municipaux délégués : marc spagnol, bertrand lefranc.

n Conseillers de la majorité municipale : marie-annick guillot, louis poutas, anne lejeune, philippe baudin, michel rey, patrick tesson, marianne théveny, Christiane Colson, martine grunewald, Christophe Condette, Christophe luce, sylvie simon, Jeanne sorel, Céline macé. n n

10

Conseillers UMP-UDI : Jacques Hubert, sophie guyon, frédérik lequilbec, eddy saget, fanny le bris. Conseillers Front de gauche : richard delestre, Karine Hurel.


“Aborder le mandat avec confiance, tout en restant lucide”

u Bernard Cauvin, dans quel état d’esprit abordezvous ce nouveau mandat ?

Ce sera mon dernier mandat en tant que maire et je l’envisage avec autant d’enthousiasme que les deux précédents. Cette victoire traduit l’adhésion de la population aux bilans des équipes en place en 2001-2008 et 2008-2014, mais aussi aux propositions formulées lors de la campagne pour le futur de notre ville. Mon expérience de l’action publique et la connaissance que j’ai des politiques contractuelles (permettant d’obtenir des financements extérieurs) me rendent confiant tout en restant lucide… Car nous entrons dans une période complexe au niveau des financements publics. La réduction des dotations de l’État, doublée de notre volonté ferme de ne pas accroître les impôts locaux, fait que nous devrons être plus que vigilants. Ce qui est sûr, c’est que les 48 propositions annoncées lors de la campagne électorale seront respectées.

Appliquer les 48 propositions de la campagne

u

Parlez-nous de la nouvelle équipe municipale.

Comme en 2001 et 2008, j’ai souhaité un mixage des générations. Ceux qui sont aujourd’hui au bureau municipal sont entrés pour la plupart dans l’équipe de 2008. Vous trouvez aussi dans la nouvelle équipe des hommes et des femmes de 22, 25, 28 ans. Les plus jeunes prendront un jour leur envol… Je souhaite en outre que les conseillers municipaux soient encore plus associés aux dossiers, et pas seulement aux votes, comme le prévoit la loi. J’ai donc modifié le fonctionnement du conseil municipal en créant 7 “groupes projets” intégrant des conseillers municipaux de la majorité et de

l’opposition. Ces conseillers pourront s’investir sur des gros dossiers comme le Centre aquatique, la maîtrise des énergies ou le développement des énergies renouvelables, l’accessibilité, les déplacements urbains… (lire encadré ci-dessous). u

Quels sont les axes prioritaires de ce mandat ?

L’une des priorités concernera, entre autres, les déplacements urbains, c’est-à-dire les enjeux d’accessibilité, un schéma cyclable cohérent sur la ville, les réseaux piétons, les transports publics avec la volonté constante de conforter la qualité de vie dans notre ville. Autre priorité :

Je souhaite aussi apporter des réponses aux diverses générations en développant par exemple le numérique dans les écoles, en transformant le skate-park de la Saline en un grand complexe dédié à la glisse urbaine. De même, rue de Tourville, l’ancienne école Guéroult deviendra un nouvel équipement à forte dominante culturelle. Il accueillera la crèche La Fenotte rénovée et agrandie, une scène “jeune public” pouvant recevoir de nombreuses créations artistiques et une grande salle dédiée aux associations et aux habitants appelée à remplacer à terme la salle des Terrasses.

Déplacements urbains et enjeux d’accessibilité

Sept groupes projets constitués

Centre aquatique : Odile Le- phie Guyon, Richard Delestre faix-Véron, Marc Spagnol, Christophe Luce, Bertrand Le- u Epi Solidarité : Bernard Caufranc, Céline Macé, Jacques vin, Marie-Claire Baudin, Marie-Annick Guillot, MaHubert, Karine Hurel rianne Théveny, Christiane u Développement durable, Colson, Christophe Condette, énergie, patrimoine, accessibi- Sylvie Simon, Eddy Saget, Rilité : Arnaud Catherine, Anne chard Delestre Lejeune, Philippe Baudin, Michel Rey, Patrick Tesson, u Enfance, éducation, restauMarc Spagnol, Eddy Saget, Ri- ration scolaire, périscolaire, chard Delestre rythmes scolaires, e-éducation : u Plan de déplacements ur- Dominique Hébert, Patrick bains : Jean-Pierre Leloy, Tesson, Martine Grunewald, Marie-Annick Guillot, Louis Christophe Condette, Sylvie Poutas, Michel Rey, Marc Simon, Bertrand Lefranc, Spagnol, Jeanne Sorel, So- Fanny Le Bris, Karine Hurel u

nous poursuivrons notre action en faveur de la maîtrise de la facture énergétique sur nos bâtiments municipaux (et ils sont nombreux !) tout en développant l’usage des énergies renouvelables.

u Urbanisme, Quartier TôtMargannes, politiques de l’habitat : Bernard Cauvin, Isabelle Marivaux, Annick Godefroy, Louis Poutas, Michel Rey, Christophe Condette, Jeanne Sorel, Frédérik Lequilbec, Karine Hurel

Projet Espace Guéroult : Bernard Cauvin, Dominique Hébert, Noureddine Bousselmame, Isabelle Marivaux, Marie- Annick Guillot, Christiane Colson, Bertrand Lefranc, Céline Macé, Jacques Hubert, Richard Delestre. u

Côté culture, Le Palace sera rénové et agrandi pour faire de cet équipement, l’un des rares cinémas associatifs du Cotentin, un lieu de convivialité moderne, doté des technologies actuelles, à la hauteur de son ambition auprès de toutes les générations.

Enfin, nous créerons “l’Epi-Solidarité”. Implanté en centre-ville, il rassemblera les diverses associations caritatives (Gaf, Caddy...) mais sera surtout un lieu où les familles en grande difficulté sociale pourront trouver convivialité, solidarité, écoute mais aussi des conseils en divers domaines : santé, maîtrise des dépenses énergétiques, insertion…

“L’Épi-Solidarité” en centre-ville

11

>>>


dossier spéCial

éleCtions muniCipales 2014 >>>

u

Des projets en matière d’habitat ?

Nous poursuivrons bien entendu notre politique d’habitat menée depuis plusieurs années en partenariat avec la CUC qui a permis l’implantation de près de 400 logements en 10 ans. 17 logements sociaux sont en cours de construction rue Pasteur. D’autres sont prévus rue Guerry et nous réfléchissons à la création de résidences adaptées aux personnes âgées en centre-ville. Un programme immobilier est aussi à l’étude sur le secteur des Terrasses, à l’emplacement des anciens terrains Viger et du poste de police.

Maintien des personnes âgées en centre-ville

COMPOSITION DU BUREAU MUNICIPAL BERNARD CAUVIN MAIRE

n stratégies de développement et aménagement du territoire n programmation du projet municipal, orientations budgétaires n Coordination des actions et des politiques culturelles

Avec la Communauté urbaine, nous créerons sur le secteur Tôt/sud Margannes un grand quartier de 1 000 habitants, doté de 400 logements à faible consommation énergétique s’insérant dans un environnement paysager préservé.

Et pour conclure, je voudrais inviter toutes les associations qui le souhaitent à venir travailler avec nous pour faire vivre les sites que nous avons aménagés ces dernières années : le bord de mer, le parc du manoir d’Hainneville, les Hauts de Capel, la place Mandela… Car le dynamisme de nos associations locales constitue une chance pour notre ville et demeure l’un des fondements essentiels de la solidarité et de l’harmonie au sein d’une cité.

ANNICK GODEFROY PREMIER ADJOINT

Les associations, une chance pour notre ville

Dix membres du conseil à la Communauté urbaine

D

ix élus du conseil municipal d’Equeurdreville-Hainneville siègent au conseil de la Communauté urbaine de Cherbourg. Parmi eux, trois sont vice-présidents : Bernard Cauvin (en charge de l’attractivité du territoire et du tourisme), Louis Poutas (chargé des déplacements urbains et de la mobilité) et Philippe Baudin (en charge de l’environnement, de l’agenda 21, des déchets et de l’énergie).

Siégeront également à la CUC : Annick Godefroy, Arnaud Catherine, Odile Lefaix-Véron, Marianne Théveny, Martine Grunewald, Richard Delestre et Eddy Saget.

12

n personnels de la ville et du CCas n logement social n accueil des nouveaux arrivants

DOMINIQUE HÉBERT DEUXIÈME ADJOINT

n enfance (activités péri et extrascolaires, relation avec les écoles, restaurants scolaires…) n éducation (e-éducation, rythmes scolaires...) n Jeunesse (partenariat avec les 2 collèges et le lycée, musiques actuelles…)

Indemnités des élus réduites de 10 %

L

ors du conseil municipal du 22avril, une baisse de 10% des indemnités des élus a été adoptée sur proposition du maire. une réduction qui permettra de réaliser une économie annuelle de 19 791€.

bernard Cauvin a annoncé qu’une délibération permettra chaque année d’affecter cette enveloppe à des actions concrètes favorisant le lien social et la solidarité sur la ville.


MARIE-ODILE LEFAIX-VÉRON

ARNAUD CATHERINE QUATRIÈME ADJOINT

TROISIÈME ADJOINT

n patrimoine et bâtiments publics, transition énergétique n espaces publics urbains, politique de l’environnement et développement durable, propreté n accessibilité n mémoire et cérémonies patriotiques n innovation numérique n affaires militaires et défense

n politiques et associations sportives n santé publique (pôles médicaux est et ouest…) n intégration des handicaps n vie associative

NELLY LEMARINEL

SIXIÈME ADJOINT

CINQUIÈME ADJOINT

n plan de déplacement urbain (schéma cyclable et piétons…) n plan de circulation et stationnement n travaux sur le domaine public communautaire n services publics de proximité non communaux sur la ville (Caf, poste, Cpam…) n actions et événements culturels

n finances, contrôle de gestion et évaluation des politiques publiques n marchés publics n administration générale et informatique n état civil, élections et opérations funéraires

MARIE-CLAIRE BAUDIN

JEAN-PIERRE LELOY

NOUREDDINE BOUSSELMAME

SEPTIÈME ADJOINT

HUITIÈME ADJOINT

n politiques en direction des personnes âgées n administration et budget du CCas n solidarités et insertion sociale n droits des femmes

n activité économique, commerce et artisanat, marché n vie et équipements de quartiers, politique de la ville n sécurité publique et prévention (police municipale et nationale…) n politique de la famille et du soutien parental

ISABELLE MARIVAUX NEUVIÈME ADJOINT

n urbanisme et politique foncière n projets et politique de l’habitat n activités, services et équipements de la petite enfance

MARC SPAGNOL

1er conseiller municipal délégué en charge de la quotidienneté, du plan de sauvegarde, des commissions de sécurité et d’accessibilité.

BERTRAND LEFRANC

2e conseiller municipal délégué prêts de salles, affichage urbain temporaire, camping municipal, entretien des cours d’eau publics et privés, parcs urbains et places urbaines.

13


près de CHez vous

La mémoire au service de l’Histoire 70e anniversaire de la Bataille de Normandie

Le soixante-dixième anniversaire du Débarquement et de la Bataille de Normandie qui a suivi donne lieu à de multiples manifestations. Pendant six mois, la commune se mobilise pour célébrer cet événement unique. Au programme : des concerts, des expositions, des rencontres…

“L

e soixante-dixième anniversaire du Débarquement en 2014 est probablement la toute dernière occasion de réunir des témoins directs de ces événements qui ont marqué le monde. Nous avons souhaité, au travers des multiples manifestations organisées, mettre la mémoire au service de l'histoire. Toutes les générations doivent pouvoir s'exprimer. Tous les quartiers sont mobilisés. Il n'y a pas d'âge pour la liberté”. Bernard Cauvin a souhaité des rencontres qui aient du sens. Le ton a été donné dès le mois de février avec l'opération “Lire de plaisir”. Une centaine de lecteurs se sont repartis dans les écoles, dans les lieux publics afin de lire des textes consacrés à la paix et la liberté. “Plus de mille enfants en ont profité” ajoute le maire d'EqueurdrevilleHainneville.

“Mobiliser toutes les générations, tous les quartiers”

n Entre le 11 avril et le 9 mai, les jeunes du Souvenir français ont présenté à l'espace culturel Hippolyte Mars une exposition bouleversante intitulée “Entrée dans la mémoire”. Ces adolescents d’Equeurdreville-Hainneville ont découvert en 2013 des lieux de mémoire et des camps de concentration en Bavière, avec leurs homologues allemands issus du lycée Montessori de Munich. Ils en ont ramené des photos et des témoignages qu'ils ont véritable-

14

Lors des cérémonies du 8 mai, 70 roses ont été déposées pour célébrer l’anniversaire de la Bataille de Normandie. Une commémoration exceptionnelle en présence du général Bruno Cuche, président de la fondation Leclerc qui perpétue la mémoire de la 2e DB.

ment mis en scène. Cette scénographie sera volontaires de Carteret, consacré à un réseau de résistance local. “C'est absolument incroyaprésentée à Munich. ble ce que des anonymes ont pu faire, le coun Le 15 avril, à l’initiative de la Bibliothèque rage qu'il fallait pour s'opposer aux nazis. Ils pour tous, Michel Giard, auteur de romans et étaient des héros, comme tous ces jeunes documentaires, est venu à la rencontre du pu- équeurdrevillais fusillés pendant la guerre à qui blic à la maison de quartier du Totem. L’écrivain la municipalité a dédié en 2004 une Stèle du a présenté son ouvrage à paraître, Les Quatre Souvenir rue des Résistants” rappelle le maire.

D

Des détenus réalisent une borne de la Liberté

ans le cadre des commémorations du 70e anniversaire de la libération, l’association équeurdrevillaise “lire de plaisir” a invité un groupe de détenus de la maison d’arrêt de Cherbourg à réaliser une réplique de la borne 0 de la voie de la liberté. membre de “lire de plaisir” intervenant à la maison d’arrêt, monique bourbon a accompagné les détenus dans cette entreprise. “encadrés par l’institut de formation Coallia, ils se sont investis à fond dans ce projet et se sont documentés sur l’histoire de ces bornes”. échelonnées de stemère-église et utah beach à bastogne (belgique), les bornes de la

liberté matérialisent la percée, en 1944, de la 3e armée américaine. inaugurée le 20février en présence des partenaires institutionnels de la maison d’arrêt de Cherbourg, cette

borne de la liberté se déplace au gré des rendez-vous liés au 70e anniversaire de la bataille de normandie (“relais des mots”, soirée “au coin du livre”, etc.).


Le «Glenn Ambassadors Big band» perpétue le style musical jazz swing, celui des grandes formations américaines desannées 40.

n Le 24 avril, le cinéma “Le Palace” accueillait Pascal Vannier, pour la projection de son documentaire intitulé Chevaux de bataille. Le réalisateur, qui vit aujourd'hui à Caen et qui a participé à l'exposition “Et la liberté vint de la mer” à la Cité de la Mer de Cherbourg, s'est intéressé au rôle des chevaux pendant les deux guerres mondiales. “Ils ont été les compagnons de lutte, de route, de désespoir. Au cours du premier conflit, ils ont payé un lourd tribut. Lors de la seconde guerre mondiale, les Allemands, qui connaissaient parfaitement la qualité des haras, sont venus chercher les plus beaux chevaux” explique Pascal Vannier qui a réuni pour la projection de ce magnifique documentaire plus de cent cinquante spectateurs.

Des Marins du Cotentin au Glenn Ambassadors Big Band

Le 31 mai, les Marins du Cotentin se produisent à l'Agora. Sous la direction du musicien Jean-Louis Dalmont, ils vont s'inspirer des chansons qui évoquent ces années de guerre : Nuit et brouillard, le Chant des Partisans, etc.

n

Le 19 juin, toujours à l'Agora, le public a rendez-vous avec le Glenn Ambassadors Big Band. L'occasion de plonger à nouveau dans cette musique jazz qui a débarqué en même temps que les soldats sur les plages de Normandie. Autre temps fort du programme : la création du

n

ruban de la Paix, le 24 juin, dans le jardin Hippolyte Mars, face à la mairie. “Plus de deux mille dessins réalisés par les enfants mais également les personnes âgées et les habitants de la commune vont être fixés sur des fils et constitueront un monument éphémère dédié à la Paix”. à 19h, Equeurdreville-Hainneville fêtera l'arrivée des alliés avec le bal de la Libération sur le parvis de la mairie. “On attend plusieurs milliers de personnes. Plusieurs formations (trio manouche, chanson guinguette, jazz swing) se succéderont sur un podium. Ce sera très festif, nous invitons les participants à s'habiller en costumes d'époque”. Programme complet disponible dans tous les lieux publics et téléchargeable sur www.equeurdreille.com

n Le 15 mai, c’est également au cinéma “Le Palace” que Thierry Durand a présenté son documentaire sur Gilles Perrault : L’écriture comme une arme. L'homme n'a connu la guerre qu'à travers les actions menées par ses parents. Tous deux étaient actifs dans un réseau de résistance parisien ; son père a été arrêté par la Gestapo. Ce sens du refus, l'auteur du Pull-over rouge l'a porté tout au long de sa carrière. “Mettant autant d 'ardeur à défendre les postiers de Sainte Mère église que les victimes du Roi Hassan II ou des dictatures communistes, il est devenu un porte-parole de la lutte contre l'oppression”. Thierry Durand s’est attaché à retracer cette vie d’engagement.

photo : paul hurel

Gilles Perrault, l'homme qui a su dire non

Les Marins du Cotentin revisiteront les années 40 en chansons à l’Agora

15


une ville en devenir

Centre de loisirs du fort des Couplets

Retour des enfants aux vacances d’été 2014

Débutée en janvier 2013, la première phase du chantier du centre de loisirs du fort des Couplets s’est achevée en avril 2014. Réhabilité, doté de nouvelles salles et d’un superbe environnement paysager, l’équipement accueillera les enfants aux vacances d’été 2014.

A

ncien fort militaire et propriété de la Ville d’Equeurdreville-Hainneville depuis 2000, le centre de loisirs du fort des Couplets comprend un certain nombre d’éléments architecturaux (casemate, maison du Commandant) inscrits à l’inventaire des Monuments historiques. La municipalité et le cabinet d’architecture Boisroux, chargé de concevoir la réhabilitation du site, ont donc souhaité valoriser ce patrimoine. Les travaux de 2013-2014 ont essentiellement porté sur la maison du Commandant, entièrement rénovée. Afin de retrouver son aspect d’origine, ce bâtiment a été doté d’un toit à quatre pans et d’une lucarne. Deux extensions ont été construites de part et d’autre de cet élément central, le tout constituant un ensemble de 600 m2. La partie située à droite de la maison du Commandant accueillera l’administration du centre de loisirs (équipe de direction, secrétariat, bureaux des animateurs),

mais aussi une infirmerie, des sanitaires et une laverie destinés à l’accueil des mini-camps. Le bâtiment central sera dédié à l’accueil et à l’information du public, notamment dans le cadre des inscriptions aux activités et aux mini-camps. L’extension construite à gauche de la maison du Commandant accueille la nouvelle salle polyvalente. D’une surface de 150 m2, dotée d’un revêtement de sol et d’un traitement acoustique et lumineux optimaux, elle est dédiée aux activités telles que la danse, la gymnastique, les jeux et sports collectifs. C’est dans cette nouvelle salle que le pôle danse ASH-Francas reprendra ses activités à la rentrée de septembre.

Réduire au maximum la facture énergétique

en bref…

énergétique, la municipalité a souhaité que l’ensemble architectural réponde aux normes BBC (Bâtiment basse consommation). Pour ce faire, il a notamment été doté d’un chauffe-eau solaire et d’une chaudière à granulés bois.

Les travaux menés pendant quatorze mois au fort des Couplets ont également permis de réhabiliter d’autres éléments du centre de loisirs. Chemins d’accès, parking et pelouses ont entièrement été refaits. La casemate centrale, datant du XIXe siècle, est à présent dotée de fenêtres en trompe-l’œil et accueille le matériel de jardinage. Une serre vient désormais agrémenter le jardin pédagogique. Enfin, la maison de la nature, dotée d’un bardage isolant en bois, est cernée par un mur végétal sur lequel Dans le but de réduire au maximum sa facture grimperont passiflore et chèvrefeuille.

CONSEIL ARCHITECTURAL AUX PARTICULIERS

RÉSIDENCE RUE PASTEUR

n Débuté en juin 2013 par la démolition du hangar implanté sur le terrain jouxtant la résidence Mansart, le chantier de la rue Pasteur avance à grands pas. En septembre dernier, les Cités cherbourgeoises entamaient la construction du bâtiment qui accueillera 16 logements sociaux et un cabinet médical. Au début du mois d’août prochain, le gros œuvre (clos et couvert)

16

sera terminé. Puis les travaux reprendront en septembre pour une livraison des logements et du cabinet médical prévue à la fin du premier semestre 2015.

n Le Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement (CAUE) de la Manche propose un service de conseil architectural gratuit destiné aux particuliers candidats à la construction ou à la rénovation du bâti existant : conseils techniques, informations sur la réglementation architecturale, etc. Pour faciliter le contact de proximité, un architecte-conseiller du CAUE est présent sur rendez-vous deux fois par mois à la mairie de Cherbourg. Rendez-vous ou informations au 02 33 77 20 77 ou sur www.caue50.fr


sortir

“Ma ville, toute une histoire” Souvenez-vous, l’adolescence… Une étape de l’existence faite d’angoisse et d’allégresse, où l’on souhaiterait être plus vieux tout en regrettant déjà l’enfance… Des membres du Conseil de la jeunesse ont souhaité arrêter le temps en proposant une exposition de photos révélant leur vision du patrimoine de la ville.

L

e manoir d’Hainneville, le vélodrome, le barrage du Rouland, le fort du Tôt… Il y a plus d’un an, une vingtaine de jeunes membres du Conseil de la jeunesse a lancé cette idée : Partir à la (re)découverte du patrimoine de la ville en photographiant différents sites et proposer “leur” regard sur des lieux qu’ils affectionnent plus particulièrement. Accompagnés avec passion par Amélie Aulnay du service Sports/Jeunesse, ils se sont lancés dans la réalisation de ce projet en se laissant guider par la photographe Sabrina Lesert. Un guide qui leur a suggéré de tenter une expérience incroyable pour des ados de 2014 : Utiliser un appareil argentique et réaliser des clichés en noir et blanc… Inutile de préciser que la plupart ne connaissait que le numérique et Sabrina Lesert dut ainsi les initier au b.a.-ba de la chambre obscure et au maniement de cet engin datant au moins du siècle dernier !

Lesert les ont donc accompagnés sur divers sites et pas moins de 300 photographies ont été réalisées. Des photos décalées, intrigantes, poétiques, humoristiques où l’on voit que la composition de l’image a été étudiée, utilisant les lignes naturelles ou architecturales pour mettre en scène un personnage et surprendre ainsi le spectateur… Et Sabrina Lesert avoue avoir “pris un énorme plaisir à travailler avec eux, ils étaient impressionnants parce qu’à chaque fois pertinents dans le choix des photos et investis à fond dans le projet. Mais ça a surtout été de beaux moments de partage et d’échange”. Un partage qui s’est poursuivi lors de la rédaction des courts textes accompagnant avec justesse les images ou lorsque les jeunes

Une expérience incroyable !

Jonglant avec les emplois du temps plus que chargés de nos jeunes, Amélie Aulnay et Sabrina

R

Les "Passeurs du soir" du 10 au 20 juin

appelez-vous : il y a neuf ans, tout a commencé avec les "Rendez-vous du mardi", dans le but de proposer des spectacles d’arts de la rue dans tous les quartiers d’EqueurdrevilleHainneville. Désormais intitulée "Passeurs du soir", cette action culturelle portée par la municipalité a évolué, passant cette année de 5 à 12 propositions ! Répartis dans toute la ville, concerts, exposition, spectacles, lecture et balade contée vous inviteront à redécouvrir la ville autrement. Le festival débutera le 10 juin avec un spectacle

ont pu suivre le processus d’impression de leurs clichés chez un professionnel peu avare de son temps. Une vingtaine des 300 photographies réalisées sera exposée, d’autres seront projetées et l’on pourra également en découvrir développées comme de grands négatifs. Une exposition que les jeunes ont intitulée “Ma ville, toute une histoire”, histoire d’amour, histoire drôle, histoire compliquée, histoire simple… Seulement l’histoire de vies débutantes pleines d’angoisses joyeuses et de liesses mélancoliques, une histoire d’ados qui nous livrent un angle de vue unique sur la ville, et sur leur vie. Renseignements : 02 33 53 96 46. Exposition visible à l’espace culturel Hippolyte Mars du 6 au 27 juin. Du lundi au vendredi : 9h-12h et 14h-17h30. Nocturne vendredi 13 juin, 19h-21h.

de trapèze et de voltige aérien sur le parvis de l’Agora. Suivront, jusqu’au 20 juin : une "expo-rébus" et un apéro-concert au Totem et au Puzzle, une fresque antique type "péplum" place Mandela, un concert de musique baroque dans l’église d’Hainneville ou encore des spectacles pour rire dans le parc du manoir d’Hainneville. Les demi-frères Grumaux le 17 juin dans le parc du manoir. Parmi les nouveautés au programme de Renseignements : Tél. 02 33 53 96 45. Programme cette nouvelle formule : une lecture de14, roman de complet disponible dans tous les lieux publics et téléJean Echenoz, par l’acteur Dominique Pinon, dans le chargeable sur www.equeurdreille.com, à la rubrique : petit théâtre du collège Le Corre. actualités.

17


sortir

À vos jeux, prêts, sortez ! Depuis quatre ans, l’opération “Quartiers d’été” permet aux habitants de se retrouver en fin d’aprèsmidi et de partager, en famille, une multitude d’activités. L’édition 2014 amène son lot de nouveautés.

L

es Quartiers d’été existent depuis quatre ans. Cette manifestation, qui rassemble au cours des mois de juillet et août, plus de 1 600 personnes est à la fois simple et novatrice. “Nous avons divisé la commune en cinq quartiers. En fin d’après-midi, chaque jour, une équipe d’animateurs se rend dans l’un des quartiers et propose aux habitants diverses activités qui s’adressent à tous les âges. Les gens viennent en famille. Chaque jour, nous accueillons au moins soixante-dix participants” explique Da- géante à l’intérieur de laquelle huit ou dix permien Royer, directeur du Totem et l’un des res- sonnes peuvent pratiquer des jeux de balle”. ponsables de cette opération. Une autre semaine sera placée sous le signe de la science. Dans chaque quartier, on apprendra Les animations se dérouleront du 7 juillet au à fabriquer un cerf-volant avec des matériaux de 1er août et du 18 au 29 août. recyclage ou des éco-bolides “Nous serons le lundi dans le propulsés grâce à des ballons parc de la Bonde, le mardi aux gonflés à l’air. On s’exercera Terrasses (sur l’espace multiégalement aux arts créatifs, sports en face l’ancienne école avec notamment la création de Guéroult), le mercredi aux Couplets (dans la super-héros issus de l’univers de la BD. cour de l’école Mitterrand), le jeudi dans le parc du Val l’Abbé et le vendredi dans le quartier du Le cirque, comme les années précédentes, figuTôt, à proximité du Totem”. Chaque semaine, les rera au programme. Cette activité, très spécianimateurs proposent un thème particulier et de fique, est confiée à la compagnie nouvelles activités. “Une semaine sera ainsi professionnelle du “Gros nez rouge”. Enfin, une consacrée aux jeux de plein air. Nous propose- semaine sera consacrée aux jeux de mots. “On rons des défis comme un concours de tir à l’arc proposera aux participants de résoudre des ou une course de garçons de café. Nous im- rébus mais aussi d’en imaginer. Des concours planterons aussi un home ball, sorte de cage ludiques seront organisés.”

Animations de plein air gratuites

et bientôt…

18

Toutes les activités et animations sont gratuites. Une quarantaine d’animateurs sont mobilisés tout au long des Quartiers d’été. Rappelons que deux soirées “Temps forts” sont également programmées. Le 1er août, à partir de 18 h, le public a rendez-vous dans le parc paysager du fort du Tôt, à côté du Totem, pour une soirée spectacle placée sous le signe du cirque. Deuxième temps fort : le 29 août à partir de 17h dans le parc de la Bonde et à la maison de quartier du Puzzle. Le groupe de musique “Damapeupré” y animera un karaoké géant. à vous de choisir vos morceaux préférés, les “Damapeupré” vous accompagneront en musique et “en live”. Programme complet disponible fin juin dans les lieux publics et téléchargeable sur le site : www.equeurdreville.com

AVIS AUX SCULPTEURS !

MONTEZ SUR SCÈNE… OUVERTE

n C’est désormais devenu LE rendez-vous des artistes amateurs locaux qui souhaitent se produire devant un public. Les maisons de quartier Le Totem et Le Puzzle organisent en alternance des scènes ouvertes pour tous ceux qui osent franchir le pas. La dernière a rassemblé pas moins de 300 spectateurs au Totem. N’hésitez

Soirée cirque et karaoké géant

pas à contacter les animateurs pour vous laisser tenter par le frisson d’un concert “en vrai” !

Renseignements auprès des maisons de quartier : le totem, tél. 02 33 01 01 75, le puzzle, tél. 02 33 01 81 70

n Vous êtes sculpteur amateur, vous habitez Équeurdreville-Hainneville et vous aimeriez montrer vos productions à un public plus large que la famille et vos amis ? Organisée par le Conseil des seniors et le PLE, une exposition d’artistes amateurs de la commune est prévue du 27 octobre au 2 novembre 2014 dans les locaux du PLE, rue des Résistants. Peintures et pastels sont d’ores et déjà prévus mais les sculpteurs semblent plus difficiles à dénicher… Alors que vous travailliez, le bois, la terre, le marbre ou toute autre chose, n’hésitez pas à franchir le pas ! Renseignements : 06 13 53 91 19


Opération “Paniers garnis”

À la rencontre de ses voisins

Il y a quatre ans, la Ville lançait l’opération “Paniers garnis” dans le cadre de la “Fête des voisins”. Un petit coup de pouce à tous ceux qui souhaitent organiser une fête de quartier ou une fête de rue pour faire rimer l’été avec convivialité.

S

n Comme chaque année, établissements scolaires et associations de parents d’élèves d’Equeurdreville organisent des animations pour alimenter la coopérative de l’école. Alors si vous souhaitez vider ou remplir votre grenier et ce pour la bonne cause, c’est à dire celle des enfants, l'école Joseph Bocher vous propose de venir flâner dans les allées de son vide-grenier le dimanche 22 juin au complexe Jean Jaurès, de 8 h 30 à 18h.

Renseignements : Tél. : 02 33 03 54 47

Les expositions visibles au Totem et au Puzzle ce printemps témoignent de la créativité à l’œuvre dans ces équipements de quartier. Après l’exposition “What a garden !” au Puzzle, “comics” et super héros grimpent aux murs du Totem jusqu’au 6 juin.

J

i vous appartenez à cette étrange catégorie de citadins qui ne supporte pas l’idée d’avoir des voisins, passez cet article. Si en revanche, vous avez envie d’organiser une soirée ou un après-midi festif avec les habitants de votre rue ou de votre quartier, la Ville a prévu quelque chose pour vous… Il vous suffit pour cela de contacter le Puzzle ou le Totem avant la mi-juillet afin de réserver votre “Panier garni”. On ne vous fournira évidemment pas la totalité des mets ou des couverts

VIDE GRENIER À REMPLIR

Les maisons de quartier, lieux de création et d’exposition

mais vous trouverez dans ce panier de quoi confectionner des petits fours, des cocktails sans alcool, des recettes, des jeux, des nappes, gobelets… Des tables et des chaises peuvent également être prêtées par la municipalité.

Petits fours et cocktails

Les demandes d’arrêtés municipaux peuvent aussi être facilitées. Une trentaine de “Paniers garnis” a ainsi été distribuée l’an passé à des amateurs de bonne humeur. Le Puzzle, 02 33 01 81 70, le Totem, 02 33 01 01 75

usqu’au 23 mai, le Puzzle présentait “What a garden !”, un ensemble de réalisations artistiques et végétales créées par des habitants de toutes générations. Ces derniers ont œuvré sous la houlette de la plasticienne Valérie Gélineau, en s’inspirant de l’exposition “What a world !” de Jean-Jacques Pigeon présentée cet hiver à l’espace culturel. Et jusqu’au 6 juin, vous pouvez découvrir au Totem une exposition dédiée aux super-héros. Outre les BD des participants de l’atelier animé tous les mercredis par le collectif “Boudiou Designs”, le Totem accueille les réalisations d’illustrateurs professionnels : Nathaniel Legendre et Eddy Maurice, tous deux originaires d’Equeurdreville-Hainneville et dotés de superpouvoirs en dessin. Adultes, ados, enfants : pour connaître toutes les activités proposées dans vos maisons de quartier, contactez le Puzzle (02 33 01 81 70) et le Totem (02 33 01 01 75), ou rendez-vous sur www.equeurdreville.com à la rubrique “la ville et vous”.

CHASSE AU TRÉSOR LE 14 JUIN DANS LE FORT DU TÔT

n Envie de jouer les Indiana Jones ? Samedi 14 juin à 14 h 30, la maison de quartier du Totem, avec la complicité des associations “Lire de plaisir”, les Francas, “Tous dans l’m panier” et “Des jeux plein la Manche”, vous propose une trépidante chasse au trésor dans le parc du fort du Tôt, situé aux abords du Totem et de l’Agora. Jeux d’adresse, de réflexion et de coopération permettront aux équipes de glaner des indices afin de découvrir l’emplacement d’un mythique trésor de pirates, échoué à la Saline et caché depuis des siècles dans le quartier du Tôt… À 16 h 30, un spectacle et un goûter récompenseront les aventuriers.

Inscriptions, renseignements : Maison de quartier Le Totem, Tél. 02 33 01 01 75

19


Publicités

AGENT PEUGEOT MICROCAR GARAGE MOCQUET Sarl

VENTE - SERVICE APRÈS-VENTE 3, Rue des Rivières, Equeurdreville Tél. 02 33 01 65 65 - Fax 02 33 01 65 54 Mécanique Tôlerie Peinture


Vae128