Page 1

ECHO_SENIOR_4

25/08/2013 15:51

Page 1

V I L L E

D ' E Q U E U R D R E V I L L E - H A I N N E V I L L E

Journal du Conseil des Seniors d’Équeurdreville-Hainneville

N° 4 Septembre 2013

À BICYCLETTE… L

Départ du P’tit Tour de France 2013

e petit tour de France d’Équeurdreville est devenu le rendez-vous incontournable de l’été pour toutes les générations. Un événement populaire dont le parrain est le cycliste professionnel Amaël Moinard, natif d’Équeurdreville-Hainneville. De nombreux seniors s’impliquent dans cet événement avec des bénévoles associatifs, des élus, et bien sûr Didier Valognes, le coordinateur technique. C’est avec plaisir que la Ville accompagne ce projet initié par les résidants des deux EHPAD. Un objectif : réunir, autour des personnes âgées des résidences de la ville, des jeunes cyclistes dans une compétition de haut niveau l’après-midi, ainsi qu’une course populaire le matin avec des personnes venant d’horizons différents y compris en situation d’handicap. Une fois de plus l’édition 2013 rencontra un réel succès ! Pour continuer à profiter de ce “bien vivre ensemble”, je vous invite, avec vos enfants et petits enfants à partager des moments en famille, en découvrant, à pied ou à vélo, les 8 nouvelles boucles de promenades créées par la municipalité sur la ville, dans les vallées et au bord de mer. Un guide de ces promenades est à votre disposition à l’accueil de la mairie ou dans les maisons de quartiers. Maire d’Équeurdreville-Hainneville

Sommaire ■ Page 2 • Un air de fête au vélodrome ! • Expressions familières glanées dans le peloton

■ Page 3 • P’tit tour de France 2012 : Une première édition sous le parrainage d’Amaël Moinard • P’tit tour de France 2013 : L’édition 2013 célèbre le centième Tour de France

■ Pages 4 / 5 • Le vélo c’est la santé des seniors • Des seniors qui ont le monde sous la pédale

■ Page 6 • Quand on sortait de l’Arsenal à bicyclette • Souvenirs d’adolescence

En 2013, le P’tit tour passe par Équeurdreville-Hainneville

■ Page 7 • Petite et grande histoire du vélodrome • Roue dans roue

■ Page 8 • L’agenda • Salon des services à la personne • Difficile de monter la côte à vélo… pensez Itinéo • La Semaine Bleue 2013 • Adresses utiles


ECHO_SENIOR_4

25/08/2013 15:52

Page 2

V I L L E

D ' E Q U E U R D R E V I L L E - H A I N N E V I L L E

Un air de fête au vélodrome 012 AOÛT 2 R r PETIT TOU e 1 NCE DE FRA

Arrivée des parcours sur le vélodrome Jean Jaurès

En août 2012 avait lieu la

première édition du Petit Tour de France à ÉqueurdrevilleHainneville Vendredi 10 août : la joie, la bonne humeur, le soleil, juste comme il faut, tous et toutes s'étaient donnés rendez-vous pour cette jolie fête du cyclisme et faire revivre une journée durant, le vélodrome d'ÉqueurdrevilleHainneville… L'accordéoniste n'avait surtout pas oublié ses partitions, et nous a régalés toute la journée de

musiques joyeuses. Les saucisses et les frites se préparaient dès le matin à subir un sort peu enviable. Dans cette ambiance de fête se fit l'arrivée de la randonnée “Cyclisme pour Tous”. Bravo aux personnes à mobilité réduite à bord de leurs engins spécialement adaptés. Après les ovations, congratulations et bisous, nos anciens, bien sagement installés dehors, sous parasols et chapeautés, sont dirigés vers le grand abri décoré, pour le repas de midi, puis retour au soleil si doux. Les autres courses doivent s'échelonner au cours de l'après midi. Les premiers, les pupilles, font l'attendrisse-

ment des anciens, filles et garçons se donnent à fond. Puis les benjamins, les minimes et les cadets entrent en piste. Tous ces critériums se déroulent sous les hourras, applaudissements et encouragements de nos anciens ravis ; filles et garçons, pleins d'ardeur, ne ménagent pas leurs efforts. Puis sous le grand hall, remises de bouquets, coupes, trophées, offerts par la municipalité et les EHPAD La Goélette et Pierre Bérégovoy. Nos aînés, ce jour là, se sont vraiment crus les rois de la “petite reine”. Simone Watbot

Expressions familières glanées dans le peloton ■ Flinguer : Attaquer, placer des démarrages. “Ça flingue dans tous les sens.” ■ Tourner les jambes : Mouliner, rouler sur le plat avec un petit braquet. “En début de saison, il faut tourner les jambes.”

■ Faire le métier : Faire des sacrifices, comme se coucher tôt, suivre un régime dans un but de performances. “Allez, bois un coup, arrête de faire le métier !”

■ Plaque : Le gros plateau. Également appelé “grosse” ou “galette”. “Il monte sur la plaque !” “J’ai mis la grosse.”

■ Soins : Le dopage. Quand un coureur parle des soins, il n’y a pas d’équivoque. “Il aurait pu passer pro mais a eu peur ■ Raidard : raidillon, passage raide. ”Fais gaffe, après y’a un raidard à 15 % des soins.”

• PAGE 2 •


ECHO_SENIOR_4

25/08/2013 15:53

J O U R N A L

Page 3

D U

C O N S E I L

D E S

S E N I O R S

-

N °

4

-

S E P T E M B R E

2 0 1 3

P’TIT TOUR DE FRANCE 2012 Une première édition sous le parrainage d'Amaël Moinard Amaël Moinard, parrain de l’événement

Le partenariat

de la mairie et des EHPAD Pierre Bérégovoy et La Goélette a placé le 10 août 2012 sous le signe de la fête avec l’organisation du petit Tour de France d’ÉqueurdrevilleHainneville.

C’est donc sous le parrainage d’Amaël Moinard, champion professionnel local, que résidents et spectateurs ont pu assister, sur le vélodrome, aux arrivées de la randonnée pour tous et des courses de jeunes. Le 10 août 2012 la fête était de mise sur le vélodrome tant pour les résidents que pour les enfants : Louise (87 ans) : “c’est formidable tous ces enfants qui s’en donnent à cœur joie sur le

Lisa, 10 ans, star du petit tour 2012

vélodrome. Et cette ambiance me rappelle ma jeunesse lorsque j’allais voir les courses dans mon village à Auderville” Lisa (10 ans) : “Je me suis bien amusée. Nous avons fait la course sur le vélodrome, il y avait beaucoup de spectateurs pour nous applaudir et c’est une grand-mère qui m’a remis ma coupe”. Didier Valognes

P’TIT TOUR DE FRANCE 2013 L’édition 2013 célèbre le centième Tour de France

Le cyclisme en général

et le Tour de France en particulier font partie du patrimoine de notre société. Effectivement cette année c’était la centième édition de cette véritable institution qui rythme notre vie en juillet.

Cette année a été marquée par le passage de la grande boucle sur notre département avec le contre la montre de 33 km qui a eu lieu à Avranches le 10 juillet dernier. La mairie d’Équeurdreville en association avec les EHPAD Pierre Bérégovoy et La Goélette a décidé de fêter, pour la 2ème année consécutive, cet événement avec l’organisation du petit Tour de France d’Équeurdreville en rendant hommage à Amaël Moinard, le héros local.

catégories minimes et cadets, tout en sillonnant la belle région hagarde. Mais également des épreuves d’écoles de cyclisme pour des enfants âgés de 5 à 12 ans sur le vélodrome sans oublier la randonnée “cyclisme pour tous” qui inaugura cette belle journée.

Ainsi, nous avons retrouvé sur le vélodrome les jeunes qui constituent le vivier de nos futurs champions, avec des épreuves reliant Siouville et le vélodrome d’Équeurdreville pour les

Nous n’avons pas retrouvé de routes caillouteuses, de boyaux autour du torse des coureurs, de forges pour réparer les fourches des vélos, comme dans les histoires qui ont

• PAGE 3 •

émaillé la vie du Tour de France depuis plus d’un siècle. Mais nous avons retrouvé les odeurs de frites et de saucisses, l’air d’accordéon et les majorettes qui ont été associées pendant des décennies à ce sport, lui donnant un véritable air de fête. Sans oublier la mémoire du sport en la personne du commentateur sportif Philippe Marchant et les commentaires en direct venant de la moto dignes du vrai Tour de France ! Didier Valognes


ECHO_SENIOR_4

25/08/2013 15:53

Page 4

V I L L E

DOSSIER

D ' E Q U E U R D R E V I L L E - H A I N N E V I L L E

LES VIEUX CADRES…

■ Le vélo c’est la santé des seniors

Raymond Poulidor : Un cycliste à la popularité intacte ■ Pour l’avoir vue de nombreuses fois dans la presse ou à la télévision, l’image qui me vient à l’esprit pour illustrer mon propos d’aujourd’hui, c’est celle de Raymond Poulidor ! est le cycliste le plus “poupoulaire” de France, disait-on, alors qu’il était au sommet de sa carrière. Et aujourd’hui encore, sa “poupoularité” reste intacte. Il est resté dans nos mémoires et dans nos cœurs. Il représente l’image réjouissante d’un senior débordant d’activité, en bonne santé et toujours de bonne humeur. Raymond Poulidor, né en 1936 est l’icône parfaite du mariage réussi entre santé et vélo. Aujourd’hui, à 76 ans, Poulidor continue une pratique raisonnée de la bicyclette. C’est vrai qu’il a été un grand champion et nous ne chercherons pas à suivre son exemple pour l’appliquer à nous même, mais seulement à nous inspirer du symbole. Souvenez-vous, à l’époque de ses exploits sportifs, il a toujours communiqué sur la sagesse qui consiste à ne pas souhaiter à tout prix être le premier. Il personnalise ce qu’il y a de meilleur pour l’humain dans le dépassement de soi tout en restant modeste. Cela nous semble être une bonne philosophie pour ceux d’entre nous, jeunes et moins jeunes parmi les seniors, qui s’appliquent à rester en forme, et dans le mouvement de la vie. On le sait tous, lorsque nous sommes dans la maturité, pratiquer un sport quotidiennement et d’une manière paisible est la garantie de conserver une santé

“Poupou”

heureuse et un mental positif. En ce qui concerne la bicyclette, je vous invite à aller explorer sur internet, les sites dédiés à la pratique régulière de la Petite Reine, notamment celui de la Fédération des Usagers de la Bicyclette (la F.U.B.) dont l’objectif est d’encourager l’utilisation du vélo au quotidien. Le vélo, après la marche à pied, est le moyen le plus simple et le moins coûteux pour faire de l’exercice d’une manière ludique et entretenir son capital santé. Voici quelques effets rapides que l’on est en droit d’attendre d’une pratique quotidienne ou bi-hebdomadaire du vélo.

Entretenir son capital santé Le vélo permet de lutter contre la prise de poids, facilite l’élimination des graisses, favorise la dilatation des vaisseaux et diminue la tension artérielle. Il stimule le muscle cardiaque et améliore l’élasticité des artères. Le vélo permet d’amoindrir l’effet “jambe lourde” et fait travailler à la fois pectoraux, abdos, bras, dos et fessiers. Chez les personnes fragilisées, le vélo facilite la défense contre l’ostéoporose et ses symptômes. Le pouvoir relaxant de la bicyclette autorise la chute de la tension nerveuse et de l’anxiété. Le bienfait psychique qu’il y a à pratiquer ce sport a un rapport avec l’équilibre mental et corporel et améliore l’estime de soi. Enfin, c’est un bon somnifère, la fatigue physique qu’il procure est agréable et est bonne pour un sommeil réparateur à condition de ne pas pédaler juste avant d’aller se coucher. On ajoutera qu’il faut bien savoir choisir son vélo et se faire conseiller pour cela le cas échéant. Ni trop grand, ni trop petit, le guidon bien réglé afin d’avoir la position idéale, ainsi que les pédales pour que la pointe des pieds touche à terre selon de bonnes normes. Une mauvaise position, un deux roues mal adapté, seraient des causes nuisibles pour une bonne pratique du vélo. Il nous faut apprendre à bouger autrement

• PAGE 4 •

et la bicyclette est une magnifique occasion qui accompagne l’opinion qui a beaucoup mûri sur le sujet. Cela concerne le déplacement urbain comme le transport rural. Utilisé dans de courts voyages en semaine ou pour les loisirs du dimanche, ce sport s’inscrit dans la recherche moderne et citoyenne d’une écomobilité, qui favorise la santé publique en laissant un petit peu plus la voiture au garage. Outil de liberté, simple comme l’air que l’on respire, le vélo nous mène à travers la ville avec le moindre stress et permet le double sens cyclable pour des découvertes culturelles ou pratiques qui réapproprient l’espace de notre communauté de vie. Un autre cycliste est un autre nous même ! Le bonjour, le sourire sont de mise au croisement d’un autre cycliste…

Une écomobilité moderne et citoyenne On le sait bien, l’humanité fonctionne mieux à portée d’une “vive voix”. L’automobile et autres transports mécanisés - qui ont leur noblesse bien sûr - sont de forts signaux de clivages sociaux et isolent l’individu, alors que le vélo et la marche à pied, invitent au partage de la planète avec un sentiment de fraternité et d’égalité. En particulier, pour les aînés que nous sommes et deviendrons tous, la petite reine pratiquée en “D.D.” (Déplacement Doux) est une solution heureuse et à portée de guidon pour beaucoup d’entre nous. Comme vous le voyez, j’ai la conviction chevillée au corps que “vélo et santé” est un tandem gagnant. Dr Patrick Launay Pour plus d’information sur la bicyclette au quotidien, lire les articles sur Fubicy.org


ECHO_SENIOR_4

25/08/2013 15:53

J O U R N A L

Page 5

D U

C O N S E I L

D E S

S E N I O R S

-

N °

4

-

S E P T E M B R E

2 0 1 3

…GARDENT LA FORME ! ■ Des seniors qui ont le monde… sous la pédale

Le RCC au Rajasthan

Pas sans ma Petite Reine ! ■ Claude aura 93 ans le 7 septembre 2013. Le même jour il fêtera le 50ème anniversaire de son arrivée à Équeurdreville. ans son pavillon, pas moins de 4 vélos : celui de “champion” qu'il n'utilise plus, le vélo d'appartement (une demie-heure les jours où il fait trop mauvais), un petit vélo de ville pour les courses et, surtout, son petit dernier qui a 3 ans et est à assistance électrique. Ce beau Gitane a changé sa vie de cycliste. Il faut toujours forcer sur les manivelles, mais dès qu'une petite côte arrive, le moteur en prend une partie à son compte. Le plaisir reste le même, l'effort, bon pour le cœur, est là et avec une autonomie de plus de 45 km, Claude peut retourner dans la Hague ou à la vallée des Moulins de Fermanville comme avant. Seule ombre au tableau, Claude porte rarement son casque. Il fera cet effort à présent ! Bon, je vous laisse, LE TOUR va commencer !

D

Jean-Louis Larquemain

“Un petit vélo” dans la tête… et des mollets d’acier ■ Georgette, Chantal et Michel, habitants du quartier de Brécourt sont, avec quatre autres Équeurdrevillais, adhérents du club des Randonneurs Cyclotouristes Cherbourgeois. sans équivalent sur notre commune regroupe des seniors passionnés dont le doyen a 90 ans. Ils ont “un petit vélo dans la tête”.

Le RCC

Et après ? Après, ces fameux mollets ont permis à Michel de faire les chemins de Saint Jacques de Compostelle au départ du Puy-en-Velay : 1 680 km en 18 jours et sur route. Chantal et Michel ont aussi, entre autres, à leur palmarès : un tour de Corse Ajaccio - Ajaccio par le cap Corse en 10 jours (ça monte pas mal mais quand on s'entraîne tous les dimanches dans la Hague…), un Pékin - Shangaï en VTT (885 km en 12 jours), un raid au Sulawesi en Indonésie (14 jours et 1405 km en vélo de route), le grand Ouest Américain avec le Grand Canyon (tout est grand là-bas) en VTT et dernièrement, le Rajasthan en Inde (10 jours et 624 km en vélo de route). Ah ! le TAJ MAHAL, il n'y a pas d'âge pour les amoureux ! Avec de tels voyages, on a plus “qu'un petit vélo” dans la tête.

Entraînements de 70 à 100 km trois fois par semaine (on ne les fait pas tous ! ). Passages de brevets de 50 à 250 km (on ne les a pas tous ! ). Quelques sorties externes avec d'autres clubs de la Manche genre Tatihou - Le Mont Saint Michel en VTT sur 4 jours, ou le tour de la Manche sur route en 4 jours, ou encore la Hague - le Val de Saire, un le matin, l'autre l'après-midi.

“Le fait d'être en vélo nous fait faire de belles rencontres car les gens viennent toujours vers nous, surtout les enfants, et ce, dans tous les pays où nous allons. Nous voyons aussi des choses comme la faune et la flore, des scènes de la vie ou des détails d'architecture qui nous échapperaient autrement”

Tout ça pour ça : des mollets d'acier !

Gardez tous la super forme pour de belles balades. D'autres projets sont en cours. Allez ! Tous à l'entraînement ! Jean-louis Larquemain

Le RCC devant le Grand Canyon

• PAGE 5 •


ECHO_SENIOR_4

25/08/2013 15:53

Page 6

V I L L E

D ' E Q U E U R D R E V I L L E - H A I N N E V I L L E

QUAND ON SORTAIT DE L'ARSENAL… à bicyclette

Un peu d'histoire avant de

rappeler l'utilisation du vélo pour se rendre au boulot. Arsenal de Cherbourg est depuis bien longtemps spécialisé dans la construction des sous-marins. Les Équeurdrevillais peuvent témoigner puisque bon nombre d'entre eux ont fait carrière dans cet établissement situé en partie sur leur territoire. Dans les années 60, le gouvernement français a commandé à l'arsenal de Cherbourg, un sousmarin qui devait être le 1er nucléaire français; le "Gymnote". Nos amis Américains devant nous fournir le "carburant" pour sa propulsion ! L'affaire est tombée à l'eau, le Gymnote sera à propulsion classique, et servira de plate-forme d'essais pour les lancements de missiles. Dans la foulée il est décidé de construire à Cherbourg, le 1er sous-marin nucléaire lanceur d'engins : "Le Redoutable". Sa contruction durera plusieurs années. Le personnel de l'arsenal, en quantité, était

L'

insuffisant, il fut complété par un nombre équivalent de femmes et d'hommes venant de l'industrie pour renforcer les effectifs des bureaux d'études, des maquettes, et du chantier. Sur ce chantier, l'horaire normal était majoritairement pratiqué, si bien que la circulation des automobilistes était interdite aux heures des débauchées du midi et du soir. Les cyclistes avaient la priorité dès que la sirène officialisait l'heure de la fin du travail. Alors, une vague impressionnante de deux roues, un véritable mascaret, sortait des quatre portes de l'arsenal. Ce tsunami empruntait toute la chaussée et allait nourrir les premières voies en direction du centre ville. Face à la porte principale, une bonne partie du raz de marée s'engouffrait rue Hippolyte de Tocqueville et, au fil des rues adjacentes, perdait de son flux. Il est vrai aussi qu'une quantité non négligeable de bicyclettes restait empilée sur les vitres des nombreux bars implantés dans cette artère stratégique. Il en était de même aux sorties des Trois hangars

et de la porte de l'Est. Les bars des rues de l'Abbaye et de la rue de la Paix, étaient de la même manière investis. Aujourd'hui, bon nombre d'établissements n'existent plus, en partie à cause du manque de vélos aux sorties de l'Arsenal… Les nombreuses pistes cyclables sont suffisantes et la circulation des cyclistes en ville est facilitée. Roger Hardy

Photos : archives La Presse de la Manche

Souvenirs d'adolescence À Équeurdreville-Hainneville, nous sommes au moins trois rescapés à avoir fréquenté le lycée Marcel Sembat de Sotteville les Rouen dans les années 50. Parmi les élèves se trouvait également un dénommé Jacques Anquetil.Ce dernier se rendait à bicyclette aux cours, en passant devant le magasin de cycles Boucher, situé à la frontière de Rouen et de Sotteville. Monsieur Boucher fut tout au long de la carrière de Jacques Anquetil son entraîneur. Rappelons que Jacques Anquetil était un spécialiste des courses contre la montre et des courses par étapes. Il a gagné 5 tours de France (1957, 1961, 1962, 1963, 1964) et deux giros d'Italie.

Quelques années après sa sortie du lycée, il a fait son service militaire comme pratiquement tous les hommes de cette époque et fut incorporé au bataillon de Joinville. C'est le 29 juin 1956 que le caporal Anquetil a battu le record du monde de l'heure sur piste au vigorelli de Milan. Il avait parcouru 46159 m sur un vélo de 6,7 kg et un développement de 7,38 mètres. Le précédent record était détenu par Fausto Coppi. Sa fabuleuse carrière de 15 ans a été marquée par une forte rivalité avec Raymond Poulidor. Rappelons-nous l'étape du Puy de Dôme en 1964, où les deux champions roulent à la même hauteur. Cette année encore Anquetil gagne, mais avec 55 secondes d'avance sur Poulidor 2ème. À l'âge de 53 ans, le 18 novembre 1987, Jacques Anquetil est décédé à la clinique St Hilaire de Rouen des suites d'un cancer.

Roger Hardy

• PAGE 6 •


ECHO_SENIOR_4

25/08/2013 15:53

J O U R N A L

Page 7

D U

C O N S E I L

D E S

S E N I O R S

PETITE ET GRANDE… Histoire du vélodrome

-

N °

4

-

S E P T E M B R E

2 0 1 3

Roue dans Roue Le PLE (Patronage Laïque d’Équeurdreville) dispose d’un atelier d’écriture animé par Jeanine Chenu. Cette dernière a proposé aux adhérents d’écrire sur le thème du vélo. Leurs textes ont fait l’objet d’un recueil, disponible le jour du P’tit Tour de France ou au PLE.

Maintes fois l’histoire,

ainsi que quelques anecdotes, furent écrites sur le vélodrome Jean Jaurès d’Équeurdreville-Hainneville. Je voudrais, sans prétention, retracer ici simplement quelques grandes lignes de cette histoire. vélodrome Jean Jaurès est un équipement sportif qui comporte, en son milieu, une pelouse réservée à la pratique du football, entourée par la piste en ciment pour la pratique du cyclisme (400 m de long pour 6 m de large). La volonté de construire un tel édifice fut prise par Hippolyte Mars, maire de l’époque, et son équipe municipale, décision prise autour des années 1920. Le maire et son équipe suivirent jour après jour la construction en se rendant chaque soir, certains après leur travail, sur le chantier pour y encourager les sportifs, mais aussi pour obtenir leur avis sur la qualité des réalisations évolutives.

Le

Le vélodrome fut donc inauguré en grande pompe le week-end des 27 et 28 mai 1923 en présence des élus de la Ville, du sous-préfet et des responsables des grandes administrations locales, accompagnés par une foule dense et bigarrée. Les jeunes cyclistes revêtus de costumes chatoyants, cris, applaudissements, encouragements furent le lot de cette grande journée où la musique du Patronage Laïque avec force tambours et cuivres anima joyeusement cette fête populaire. Quelques évènements viendront par la suite donner des signes de fierté, mais aussi de noblesse à cet édifice, fierté de tous les Équeurdrevillais-Hainnevillais de posséder ce vélodrome au sein de leur commune. Le 1er juillet 1929, la deuxième étape du tour de France Caen-Cherbourg est gagnée par le français André Leducq, qui s’imposa au sprint sur le vélodrome. Ensuite, viendront fouler sa piste quelques grands noms du cyclisme, souvent lors de manifestations d’après tour. Pour ne citer que les plus célèbres : Jacques Anquetil, Eddy Merckx, Frédérico Bahamontès, Louison Bobet, André Darrigade, Fausto Coppi, Raphaël Géminiani, mais aussi deux grands noms de la piste Pierre Trentin et Daniel Morélon. Pour l’anecdote moins réjouissante, en 1944 des blindés stationnent sur le stade, abîmant en partie son revêtement qui avait déjà subi quelques dégâts du fait des bombardements lors de la Libération. Jean-Paul Leclère Références : “L’histoire du Vélodrome Jean Jaurès” Georges Toupotte “Equeurdreville-Hainneville dans le vent du siècle” Dominique Gros “60ème anniversaire de l’UST. Un club, une histoire”

- Alors Marcel, si près de la retraite tu finis en roue libre ? - Comme tu dis, encore quelques coups de pédale mais je vais y mettre un frein et tout doucement lâcher le peloton. J'ai assez mouillé le maillot depuis plus de 40 ans. J'en aurais à raconter entre ceux qui croyaient en connaître un rayon, qui fonçaient la tête dans le guidon et finissaient par péter un câble. Je me souviens d'un jeune ingénieur, fraîchement diplômé – genre dandy qui a pignon sur rue, si tu vois ce que je veux dire - il se nommait Bernard Khan, vite surnommé "l'Abbé Khan" eu égard à son expression favorite : Alors ça roule ? Il voulait dégraisser tout le système élaboré depuis toujours et nous imposer une sorte de régime sans selle. - Comme je te connais, tu as dû vite fait le remettre dans l'axe. - Et comment ! Minute papillon ! L'équipe n'était pas du gibier de potence et ce déjanté a vite changé de braquet. - Un jour, par dérision, tout le service a déboulé dans son bureau. On lui a présenté nos griefs sur un double plateau, avec humour, mais franchement et on lui a dit : Vous êtes le dernier maillon de la chaîne. Vous en avez dans le boyau mais nous, nous avons quelques tours de piste à notre compteur, et on est encore dans la course. Vous êtes trop jeune pour une échappée. Tout se franchit étape par étape. Vous nous pompez l'air et vous allez nous mettre à plat, et le coup de pompe ça guette tout le monde. - Et il a réagi comment ton jeunot ? - La surprise aidant, il a un peu perdu les pédales, sa langue a fourché et il a déraillé complètement. Les réponses n'étaient plus cohérentes. - Et tu crois qu'il a compris ? - Il a réfléchi un moment et il s'est repris, avec un sourire, il nous a avoué. - "Vous avez raison, une vie de labeur c'est tous les jours la "Pente-Côte". Il suffit de s'adapter. Je vais suivre vos judicieux conseils : Mordre le goudron ou pédaler en danseuse et faire en sorte de ne pas être la lanterne rouge, pourvu que ça roule, jusqu'à l'arrivée ! Et merci à vous de m'avoir mis le pied à l'étrier. - Et qu'est-il devenu ? - Tu ne vas pas me croire ! Il a profité de la retraite des cadres et il roule à vélo. Janine Chenu

• PAGE 7 •


ECHO_SENIOR_4

25/08/2013 15:53

Page 8

V I L L E

D ' E Q U E U R D R E V I L L E - H A I N N E V I L L E

DIFFICILE DE MONTER LA CÔTE EN VÉLO… pensez “ITINEO”

2013 ■ 20 SEPTEMBRE RENDEZ-VOUS D'AUTOMNE À L'AGORA

ZEPHIR BUS propose un service spécifique de desserte des zones peu denses et excentrées.

■ 4 OCTOBRE “AIDE AUX AIDANTS” Spectacle CLIC ■ DU 8 AU 19 OCTOBRE FESTIVAL “PASSEURS DE MOTS” ■ DU 16 AU 23 OCTOBRE LA SEMAINE BLEUE Thème Jacques Prévert ■ 19 OCTOBRE (SAMEDI) “LES PIEDS DANS LE PLAT” AU TOTEM ■ 14 NOVEMBRE SALON AIDE À LA PERSONNE À L’AGORA ■ 22 NOVEMBRE “UN SPECTACLE UN JOUET” À L'AGORA ■ 23 NOVEMBRE REPAS DE FIN D’ANNÉE DU CLUB DE L’AMITIÉ ■ 28 NOVEMBRE ACTION PRÉVENTION AUDITION AU PALACE ■ 19 DÉCEMBRE REPAS DE NOËL DU CLUB DU PRINTEMPS ■ 20 DÉCEMBRE GOÛTER DE NOËL DU CLUB DE L’AMITIÉ

ITINEO ne nécessite pas de réservation sur les itinéraires : La Marche, Hainneville, Hameau Quevastre et ZAC Sauxmarais. Un bus ou un taxi effectue le trajet aux horaires indiqués dans le guide intitulé “Mon guide ITINEO” ou consultables sur les sites zephirbus.com ou zephirbus.mobi ITINEO à la demande est proposé sur les lignes : Arsenal, Cimetière de Tourlaville, Croix Luce, Quincampoix, Polyclinique et Villa Rocca. Les parcours, les arrêts et les horaires sont fixes. Le service ITINEO à la demande nécessite une réservation préalable : la veille avant 18h au 0 810 810 050. Le jour convenu, un taxi vient vous chercher à l’heure et au point d’arrêt indiqué. Le prix du trajet reste identique à ceux que vous

effectuez sur tout le réseau ZEPHIR BUS, tickets et abonnements sont acceptés. ITINEO ACCESS (Handi’bus) est réservé aux personnes en fauteuil roulant. Le service fonctionne de 7h à 19h du lundi au samedi et nécessite une réservation la veille. Renseignements et inscriptions au 02.33.88.78.68 NOUVEAU ! Suite à la demande du Conseil des Seniors, un arrêt a été créé au cimetière du Tôt sur la ligne ITINEO Mairie d’Equeurdreville-Hainneville / Polyclinique depuis le 1er septembre 2013, du lundi au vendredi. Pour info : il existe également un service “ITINEO gare à la demande”. SERVICE D’ACCOMPAGNEMENT ET D’AIDE À LA MOBILITÉ Sur Equeurdreville-Hainneville, il existe le Baladin : service d’accompagnement réservé aux personnes âgées et handicapées de la commune. Le Baladin permet d’assurer le transport et l’accompagnement des personnes à mobilité réduite aux différentes animations proposées par le CCAS et ses partenaires. Aller / Retour : 1 Euro.

LA SEMAINE BLEUE 2013 : Des échanges intergénérationnels du 16 au 23 octobre SALON DES SERVICES À LA PERSONNE Organisé par la DIRECCTE* en partenariat avec la Maison de l’Emploi et de la Formation du Cotentin, il se tiendra le jeudi 14 novembre 2013 à l’Agora d’Équeurdreville-Hainneville de 14 h à 19 h. Ce salon s’adresse aux particuliers, professionnels, employeurs, salariés et toute personne intéressée par le secteur. Il se présentera sous la forme de stands animés par des organismes de services à la personne du Nord Cotentin. Une table ronde réunissant la DIRECCTE, l’URSSAF, Pôle Emploi et le Conseil Général sera proposée sur le thème de la réglementation du dispositif ainsi qu’une présentation dynamique de matériel médical. Entrée libre et gratuite.

“la Semaine bleue” est une semaine nationale consacrée aux retraités et personnes âgées dont les actions sont coordonnées par le Centre Local d'Information et de Coordination (CLIC) de l'agglomération Cherbourgeoise. Cette semaine contribue à mettre en valeur et développer des liens intergénérationnels. Du 16 au 23 octobre, dans le cadre de la manifestation “Intergénération en fête”, un programme d'animations autour du thème “Jacques Prévert”, permettra aux ainés de découvrir ou redécouvrir les domaines de prédilection de cet artiste cher à notre région : peinture, musique, photos...

En septembre : Seniors, enfants du centre de loisirs et résidants de l'Ehpad illustreront trois poésies de Prévert. Le mercredi 16 octobre, à l'EHPAD Bérégovoy, les jeunes slameurs du Puzzle revisiteront les textes de Prévert. Le jeudi 17, le cinéma le Palace diffusera un film sur Prévert. Le vendredi 18, l'atelier informatique de la Résidence du Centre fera découvrir les sites internet dédiés à Prévert. Dans le cadre du festival “Passeurs de mots”, Marie Paule Manac'h viendra nous conter une histoire. Le mardi 22, le musicien Alexandre Guillemot enchantera Prévert à l'EHPAD Bérégovoy. Le mercredi 23, temps fort à la salle Girettes (Tourlaville) qui mettra en exergue les réalisations des EHPAD et les divers ateliers réalisés lors de cette semaine (peinture, collage, calligraphie, scrapbooking…). Durant cette semaine et jusqu'au 12 novembre 2013, l'EHPAD Bérégovoy présentera également une exposition-témoignage sur les souvenirs d'école des résidants tous les jours de 11 h à 17 h.

* Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi

ADRESSES UTILES ■ L'ÉCHO DES SENIORS •

Supplément annuel au magazine municipal Vivre à ÉqueurdrevilleHainneville • Rédaction : Le Conseil des seniors avec la collaboration du CCAS et du service communication • Photos : service communication de la mairie d’Équeurdreville-Hainneville, Régis Colin, CCAS, Pénélope Odye • Conception graphique et mise en page : J-J Voyer, 02 33 94 76 84 • Directeur de la publication : Bernard Cauvin • Impression : Imprimerie La Presse de la Manche • Tirage : 2500 exemplaires • www.equeurdreville.com

■ Conseil Général de la Manche Maison des Solidarités 586 rue de l'Exode - 50000 SAINT-LÔ Tél. : 02 33 77 78 00 ■ CCAS Équeurdreville-Hainneville (Centre Communal d’Action Sociale) Service personnes âgées et handicapées, pour aide à domicile, portage des repas, lavage du linge, animations, lutte contre l’isolement et conseils administratifs à domicile. Mairie - place Hippolyte Mars - 50120 ÉQUEURDREVILLE-HAINNEVILLE Tél. : 02 33 53 96 44 ■ CLIC (Centre Local d’Information et de Coordination) 10 rue Tour Carrée - 50100 CHERBOURG-OCTEVILLE Tél. : 02 33 53 59 42

• PAGE 8 •

■ CMS (Centre Médico Social) pour rendez-vous avec un travailleur social - Avenue de Normandie 50130 CHERBOURG-OCTEVILLE - Tél. : 02 33 10 01 50 ■ APF (délégation départementale de l’Association des Paralysés de France) - 59 rue du Val de Saire 50100 CHERBOURG-OCTEVILLE - Tél. : 02 33 87 23 30 ■ SSIAD (Service de Soins Infirmiers à Domicile) 260, rue des Noisetiers - 50110 TOURLAVILLE Tél. : 02 33 53 69 57 ■ CARSAT (Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé Au Travail) 41, rue du Maréchal Foch - 50100 CHERBOURG-OCTEVILLE Tél. : 0 821 10 60 60 ■ Maison Départementale de l’Autonomie - 580 rue de l’Exode - 50000 SAINT-LÔ - Tél. : 02 33 77 78 79

[Title will be auto-generated]  

http://www.ville-equeurdreville.fr/wp-content/uploads/echo-seniors2013.pdf

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you