Issuu on Google+

c

ondé n° 25 - mai 2010

bulletin municipal de la ville de

C o n d é

s u r

l ’ E s c a u t

Le quartier du Gras-Bœuf

en pleine mutation en page 6

2

3

4-5

6-7

8

Condé infos

Expression des groupes

Condé Infos budget primitif 2010

Condé se renouvelle

Condé dynamique


édito CHÈRES CONDÉENNES, CHERS CONDÉENS, C’est dans un contexte économique difficile et incertain qu’il a fallu élaborer le budget primitif 2010. L’incohérence d’une économie mondiale fondée sur la finance et la spéculation aveugles et les incertitudes liées à la réforme territoriale mise en œuvre par le Gouvernement, nous inquiètent tous et nous obligent à rester prudents ! Pourtant, la solidarité et la construction de l’avenir restent nos priorités et concentrent nos efforts ! Pour la cinquième année consécutive, le taux des taxes locales reste inchangé. Les aides et concours aux associations connaissent même une majoration sensible. Les projets depuis longtemps annoncés et espérés se concrétisent enfin : un nouveau groupe scolaire sort de terre et marque la reconquête du quartier du Gras-Bœuf, les abords du Lycée sont presque achevés et préfigurent l’arrivée du Tramway. L’année 2010 verra aussi le début des travaux de la Médiathèque et de nouvelles constructions aux Hauts de Lorette. Le prochain numéro de notre bulletin municipal vous présentera les festivités de l’été, il y aura quelques bonnes surprises…

Bien à vous,

Daniel BOIS, Maire de Condé-sur-l’Escaut.

Infos La mairie vous informe que les services communication et culture ont emménagé dans les locaux de la cyber base 4 rue Neuve. Dorénavant vous pouvez contacter : Service communication • M. Andy Floers : 03 27 20 36 54, a.floers@mairie-conde-s-escaut.fr • M. Rodolfo Biviglia : 03 27 19 33 19, r.biviglia@mairie-conde-s-escaut.fr • Mme Carole Lacam : 03 27 19 33 20, c.lacame@mairie-conde-s-escaut.fr Service Culture : • M. Antonio Pires : 03 27 19 33 24, a.pires@mairie-conde-s-escaut.fr • Mme Alix Bois : 03 27 19 33 23, a.bois@mairie-conde-s-escaut.fr

Le don au Centre Communal d’Action Social,

la solidarité locale en action

Le CCAS présidé de plein droit par le Maire de la commune et dirigé par un conseil d’administration composé d’élus municipaux et de représentants des associations, est l’institution de l’action sociale locale par excellence. Ses actions de proximité sont directement orientées vers les publics fragiles ou défavorisés : aides et services aux personnes âgées, aides aux personnes handicapées, aux enfants, aux familles en difficulté, lutte contre les exclusions… 66 % de votre don au CCAS est déductible des impôts. Le CCAS est le moyen privilégié par lequel la solidarité publique, nationale et locale peut réellement s’exercer de façon pérenne. Envoyez votre don au CCAS de votre commune à l’ordre du Trésor Public.

2

condé


expression des groupes Groupe “ TEPAC ” Chères Condéennes, chers Condéens, Les élus de la majorité se sont efforcés, cette année encore, de construire un budget réaliste avec toujours comme objectif majeur la satisfaction des attentes de tous les habitants. Le contexte est toujours morose et incertain, mais nous nous devons de préparer l’avenir avec dynamisme et de réconforter le quotidien de chacun d’entre vous ! À Condé en 2010, pas d’augmentation des taxes locales ! À Condé en 2010, pas réduction ni de suppression des services offerts à la population ! À Condé en 2010, pas de coupe sombre dans le soutien au monde associatif ! C’est par la rationalisation des moyens et la recherche d’économies que nous parviendrons à maîtriser les dépenses de fonctionnement tout au long de cette année. Quant à l’investissement, les grands projets sont au rendez-vous au Gras-Bœuf et en centre-ville, et de nombreux chantiers seront entrepris : rénovation et dynamisation de la base de Loisirs, travaux de réfection dans les écoles, remplacement du mobilier dans les écoles maternelles, rénovation des équipements sportifs et bâtiments municipaux, travaux de voiries… nous ne ménagerons pas nos efforts pour faire évoluer notre commune et faire en sorte que ses habitants s’y sentent bien ! Le Groupe TEPAC

Groupe “ Cap Vert ” LA BELLE ENDORMIE Notre ville souffre toujours d’une récession industrielle qui a vu dépérir une industrie prospère et fuir une partie non négligeable de la population, avec une déperdition de près de 4000 habitants depuis les années 60. A ce rythme nous risquons de passer bientôt sous la barre des 10 000 habitants, ce qui se traduirait immédiatement par une baisse des subventionnements. Serions-nous encore Chef Lieu de Canton ? Condé possède pourtant des atouts incontestables dont elle n’a pas su profiter. Un solide patrimoine historique et culturel, le site Chabaud Latour écrin vert bordé d’une palette impressionnante de territoires naturels, un potentiel associatif énorme, sa proximité avec la Belgique… Bien sûr, des frémissements existent qui touchent à l’habitat, au scolaire, au transport et à l’animation. Mais il y a lieu de souligner qu’il était temps que la municipalité consente à sortir d’un superbe isolement qui limitait l’ampleur de ses projets. Cap vert entend redorer le blason de Condé par un retour à la mixité sociale, ce qui confortera la densité de population, élèvera le nombre des contribuables et permettra une baisse des taux d’imposition. Nous entendrons œuvrer pour inciter au développement d’entreprises liées à l’environnement, conforter les liens avec Val Métropole, le Conseil Général, le Conseil Régional et l’Etat. Enfin, ce qui nous semble essentiel, multiplier les contacts transfrontaliers pour développer des projets économiques, culturels et touristiques avec nos amis belges. Ainsi, l’image de la ville finira-t-elle par changer. Elle pourra enfin sortir de longues années de torpeur pour devenir un vrai centre d’intérêt du Valenciennois. Le Groupe Cap Vert

Pierre ANDRÉ

Agostino POPULIN Franck VÉZILLIER Grégory LELONG

Le tramway traversera Condé-sur-Escaut en passant par le Lycée du Pays de Condé. Mais quel tracé aujourd’hui ? Sans déclaration d’utilité publique, suivie d’une enquête publique, les citoyennes et citoyens Condéens en sont réduits aux hypothèses et constats sur le futur tracé du tramway condéen. En effet, après l’annonce du passage de ce dernier sur le chemin cavalier (voir le dépliant distribué en février 2009 par le SITURV avec le concours des municipalités impliquées) qui longe le nouveau lycée du Pays de Condé, nous avons découvert que le tracé avait à nouveau évolué pour passer devant l’ancienne piscine municipale, détruisant au passage la voirie nouvellement aménagée à l’entrée du Lycée et qui coupera le terrain de football, fraîchement refait lui aussi, et ce, avec les deniers publics (les travaux sont en cours sans aucune information légale). Que nous réserve pour la suite notre Maire, Daniel BOIS, adepte de la langue de « Bois » ? Ce tramway est vital pour le pays de Condé. Mais quelle confiance accorder au premier magistrat de la ville, qui ne respecte ni ses électeurs, ni son Conseil Municipal, en occultant de les informer, puis de les consulter sur un projet qui changera la vie des générations d’aujourd’hui et de demain, bousculant et menaçant le fragile équilibre de l’économie locale, comme à Valenciennes, durant la phase des travaux ? Quels autres projets non concertés avec les citoyens ou l’opposition, qui représente près de la moitié des condéennes et Condéens, sont en gestation ou déjà dans les tiroirs ? Notre Maire considère probablement que, comme d’autres, être premier Magistrat lui confère tous les pouvoirs sur le peuple. Nous sommes, nous, convaincus du contraire. En conclusion, il doit être avant tout le garant du RESPECT des fondements de la REPUBLIQUE sur sa commune pour toutes les citoyennes et tous citoyens. Les évolutions du projet, qu’est le tracé de la ligne 3 de tramway vers Vieux-Condé, démontre que Daniel Bois, notre Maire et sa majorité ne respectent ni ces fondements, ni nos droits fondamentaux, ni la DEMOCRATIE. Roland BOUVART

condé

3


condé infos 1,21 %

Taxe d'habitation Taxe foncière bâti 0,58 Taxe% foncière non bâti

47,92% 1,21 %

50,87 %

47,92% 0,038 % 0,001 % 0,614 %

Taxe d'habitation Taxe foncière bâti Taxe foncière non bâti

Présentation du budget primitif 2010 50,87 %

1,21 %

47,92%

4,089 %

0,444 % 1,846 %

Taxe d'habitation Taxe foncière bâti le 30 MARS 2010. Taxe foncière non bâti

Le budget 2010 de la Ville de Condé-sur-L’Escaut a été voté par le Conseil Municipal 50,87 % 0,58 % et malgré l’aggravation du processus engagé de diminution En dépit d’un contexte économique difficile, des dotations de fonctionnement versées par l’Etat, le budget primitif 2010 se veut volontariste et réaliste. 36,069 % 56,899 %

E A P Im D A P P

0,038 % 0,58 % Il en ressort quatre volontés fortes : 0,001 % • Une priorité donnée à l’investissement ; 4,089 % Excédent de fonctionnement reporté 0,444 0,614 % 0,038 % % • Une maîtrise des dépenses de fonctionnement ; Atténuation de charges 1,846 % Produits de gestion courante • Les taux des trois taxes inchangés pour la cinquième0,001 année % consécutive ; 4,089 % Excédent de fonctionnem 0,58 % Impôts et taxes 0,444 % • Une stabilité des aides et des concours aux associations. 0,614 % Atténuation de charges Dotations, subventions, 1,846 % participations

36,069 %2010 à 26,5 Millions d’euros. Produits de gestion cour Ainsi le budget s’équilibre en recettes et en56,899 dépenses pour l’année Autre prod. de gestion courante 0,038 % % 0,001 % 0,614 %

0,58 % financiers Produits

Impôts et taxes

2,14 %reporté Dotations, subventions, Excédent de fonctionnement Produits exceptionnels % % 36,069 0,444 %1,47 Autre prod. de gestion co Atténuation de charges C 56,899 %1,846 % Produits financiers Produits de gestion courante C Les dépenses d’investissement retracent l’ensemble des opérations modifiant la valeur du de la col11,09Impôts % patrimoine Produits exceptionnels A et taxes 25,02 % 4,089 %

Les dépenses d’investissement

Dotations, subventions,des participations lectivité. Le budget 2010 s’inscrit dans une politique d’investissement toujours croissante. Le montant crédits 36,069 % Autre prod. de gestion courante nouveaux s’élève à 2.445.115.64 Euros. Ces inscriptions budgétaires représentent 20,25 % des crédits de la section 56,899 % 59,71 % Produits financiers d’investissement. 0,58 %

I C D

Produits exceptionnels

2,14 %

Le programme d’investissement 20101,47 comprend notamment : % Charges générales • Des travaux de construction et rénovation du patrimoine s’élevant 0,58 % à 2.235.215,64 Euros, dont 1.001.000 Euros Charges2,14 de personnel % au titre d’une politique de création d’infrastructures et d’équipements dans lesAutres quartiers ; 11,09 % 25,02 % 1,47 % charges Charges générales • Des acquisitions de matériel, équipement, mobilier et véhicules s’élevant à 209.900 Intérêts Euros empruntsdont 65.000 euros Charges de personnel pour l’équipement ludique de la base de loisirs. Charges exceptionnelles 59,71 0,58 % %

Nouveaux investissements Remboursement du capital des emprunts Dépenses 2009 reportées en 2010

2 445 115,64 1,47 % 450 000,00 9 178 545,00 % 1211,09 073 660,64

11,09 % 2,14 %

25,02 %

59,71 % 25,02 %

59,71 % Principaux investissements prévus : Réfection des voiries et trottoirs, réfection et extension du cimetière 3,73 % de Lorette, étude d’accessibilité, création d’une médiathèque, construction du groupe scolaire du Gras Bœuf, acquisition de structures de jeux pour la base de loisirs, équipements pour les salles des sports, réhabilitation 20,25 % des liaisons piétonnes (square Chancel et76,02 Bourgogne), remplacement % de candélabres, création d’un centre multi accueil, petite enfance au quartier de la chaussiette etc… 3,73 %

Autres charges 3,73 % Intérêts emprunts Charges exceptionnelles Charges générales N Charges de personnel Dotation aux amortissem R Autres charges 20,25 % D 76,02Intérêts % emprunts Charges exceptionnelles Dotation aux amortissements

Dotation aux amortissements

Nouveaux investissements 3,73 % Remboursement du capital des emprunts Dépenses 2009 reportées en 2010 Nouveaux5,96 investissemen % Remboursement du cap 20,25 % Dépenses 2009 reportée 79,59 % 76,02 % R R Nouveaux investissements 10,00 % E Remboursement du capital des emprunts R 20,25 % Dépenses 2009 reportées en 2010 76,02 % + Pour financer les dépenses d’investissement, la Commune dispose principalement de fonds propres (récupération

Les Recettes d’investissement

4,45 % 5,96 ou % des collectivités de la TVA, taxe locale d’équipement…), de subventions de la part de l’Etat locales comme la Région ou le Département, du produit de l’emprunt 2010 fixé à 600.000 Euros par le Conseil Municipal. 79,59 %

Recettes non affectées (TVA...) Recettes affectées Emprunt Recettes 2009 reportées + résultat antérieur

803 000,00 1 348 000,00 600 000,00 4,45 % 505,87 10 727

10,00 %

79,59 %

13 478 505,87 79,59 %

4,45 % 10,00 %

4

condé

4,45 %

Recettes non affectées 5,96 % Recettes affectées Emprunt Recettes non affectées Recettes 2009 inscrites à l'état des reports Recettes affectées + résultat antérieur 10,00 % 5,96 % Emprunt Recettes 2009 inscrites à Recettes non affectées + résultat antérieur Recettes affectées Emprunt Recettes 2009 inscrites à l'état des reports + résultat antérieur


condé infos

0,58 %

Les dépenses dE FONCTIONNEMENT 0,038 %

Le budget 2010 réaffirme une volonté de poursuivre une gestion maîtrisée des dépenses. Le maintien de la qualité du service 0,001 % 4,089mise % en concurrence accrue Excédent de fonctionnement repor public se fait par une rationalisation des moyens (redéploiement de personnel, des fournisseurs). 0,444 % 0,614 % Atténuation de charges De nouveaux services viennent renforcer l’offre existante (nouvelles activités programmées à la base de loisirs en 2010). 1,846 %

Produits de gestion courante

Les charges générales comprennent les achats, les locations, les prestations de service effectuées par desImpôts entreprises, et taxes les frais d’entretien et de réparation, les frais de publicité, les honoraires, les dépenses de transport, et les impôts. Dotations, Il regroupe toutes les subventions, participatio 36,069 % Autre prod. de gestion courante dépenses liées à l’entretien du patrimoine mobilier et immobilier56,899 ainsi que % les dépenses liées à la production des prestations Produits financiers et services divers à la population. Les frais de personnel représentent structurellement la part la plus importante du budget Produits comme dans toutes les communes. Les autres charges regroupent les subventions et participations versées par laexceptionnels Commune aux associations locales (39 % du montant total des transferts), aux syndicats intercommunaux (assainissement, eau potable…). Les intérêts des emprunts sont également comptabilisés dans ces dépenses. Vous trouverez ci-dessous le tableau prévisionnel des dépenses réelles de fonctionnement : Charges générales Charge de personnel Autres charges Intérêts emprunts Charges exceptionnelles Dotation aux amortissements

3 252 138 7 760 000 1 441 014 191 000 75 000 278 000 12 997 152

0,58 %

2,14 %

1,47 % 11,09 %

25,02 %

59,71 %

Charges générales Charges de personnel Autres charges Intérêts emprunts Charges exceptionnelles Dotation aux amortissements

Les RECETTES dE FONCTIONNEMENT Les recettes du budget de la commune proviennent essentiellement des participations de l’Etat, des subventions d’autres collectivités (Europe, Région, Département) et d’organismes comme la Caisse d’Allocations familiales, du produit des taxes et impôts locaux. 3,73 % TAXES

Taux en vigueur depuis 2006

Les taux des trois taxes communales restent �� nouveau Taxe d’habitation 45,06 Nouveaux investissements inchangés cette année et ce pour la cinquième année conséTaxe Foncière (bâti) 50,28 Remboursement du capital des em 1,21 % bâti)% 124,42 cutive. Cependant, compte tenu de la revalorisation des bases Taxe Foncière (non20,25 Dépenses 2009 reportées en 2010 Ta 47,92% fixée par l’État et des majorations éventuelles décidées par76,02 % Répartition prévisionnelle des ressources fiscales Ta les autres collectivités territoriales (Conseil Régional, Conseil Ta selon la taxe d’origine : 50,87 % Général, Communauté d’Agglomération Valenciennes Métro1,21 % pole), il résultera une majoration de la fiscalité locale pour les 1,21 % Taxe d'habitation habitants, qu’ils soient locataires ou propriétaires. 47,92% Taxe foncière bâti Taxe d'habitation Taxe foncière Taxe bâti foncière non bâti 5,96 %Taxe foncière non bâti

47,92% 50,87 % 50,87 %

1,21 %

En ce qui concerne les participations de l’État et les subven47,92% tions, le montant total des crédits inscrits reste toujours infé50,87 % rieur au niveau qu’il a atteint en 2002.

0,58 %

79,59 % Taxe d'habitation Taxe foncière bâti 10,000,038 % % Taxe foncière non bâti 0,001 %

Vous trouverez ci-dessous le tableau prévisionnel des recettes 0,58 % 0,614 % réelles de fonctionnement : 0,58 % 4,45 % Recettes de Excédent de fonctionnement reporté 002 532 725,01 0,038 % fonctionnement Atténuation des charges 013 57 800,00 0,038 % 0,001 % 4,089 % 2010 Produits de gestion courante 70 240 500,00 0,001 % 0,58 %

Impôts et taxes 73 Dotations, subventions, participations 74 0,038 %courante Autres produits de gestion 75 Produits financiers 0,001 % 76 4,089 % Produits exceptionnels 77 0,614 % Transfert de charge 79

56,899 %

Recettes non affectées Recettes affectées Emprunt Recettes 4,089 % 2009 inscrites à l'état des Er 0,444 % + résultat antérieur A

1,846 %

P Im D 36,069 %de fonctionnemen Excédent A 56,899 0,444%%Excédent de fonctionnement 0,614 %4,089 % reporté Atténuation de charges 4 698 770,00 P 0,444 % 0,614 % 1,846Atténuation % de chargesde gestion courant Produits 7 412 261,99 P 1,846 % Produits de gestion Impôtscourante et taxes 80 000,00 Impôts et taxes Dotations, subventions, par 95,00 36,069 % Dotations, subventions, participations Excédent de fonctionnement reporté Autre prod. de gestion cour 0,444 % 56,899 % 36,069 % 5 000,00 Atténuation de charges Autre prod. de gestion courante 56,899 % Produits financiers 1,8460,00 % Produits de gestion courante Produits financiers Produits exceptionnels 13 027 152,00 Impôts et taxes Produits exceptionnels 0,58 % Dotations, subventions, participations 36,069 % 2,14 % Autre prod. de gestion courante 1,47 % C Produits financiers C Produits exceptionnels

condé

5


condé se renouvelle

Des travaux pour le bien-être des habitants

Le groupe scolaire du Gras-Bœuf Les travaux avancent bon train concernant le groupe scolaire du Gras Bœuf. En effet le bâtiment des périscolaires, le bâtiment des maternelles ainsi que le restaurant scolaire sont sortis de terre. La charpente du bâtiment périscolaire est achevée et la couverture est déjà bien avancée quant à la charpente de l’école maternelle, les travaux viennent de démarrer. Les travaux dit de « gros œuvre » sont en cours d’achèvement. Malgré deux intempéries, le planning de réalisation est bien respecté. En ce qui concerne l’aménagement des espaces publics de la ZAC (zone d’aménagements concertés), notamment des routes avoisinantes, il s’avère que le fond de forme de l’esplanade est terminé et les travaux se dirigent vers la zone Sud-Est pour une ouverture sur le quartier.

6

condé


condé se renouvelle

Des travaux pour le bien-être des habitants

Les travaux d’aménagement près du Lycée du Pays de Condé Le chantier des voiries devant le Lycée du Pays de Condé est en cours d’achèvement, la réception des travaux est programmée au tout début du mois de juin. De nouvelles habitudes de circulation et d’utilisation des voiries, dépose minutes et parkings seront à adopter afin d’utiliser au mieux les nouvelles infrastructures pour une circulation apaisée, partagée avec les piétons, cyclistes et automobilistes. Un prochain numéro du Condé Info vous informera sur le futur plan de circulation de la zone.

Reconstruction du Foyer de

l’Enfance

de Condé-sur-l’Escaut Communiqué de Fabien Thiémé, Vice-Président du Conseil Général Chargé de l’enfance et de la famille

Le Foyer de l’Enfance et le centre de jour de Condé-sur-l’Escaut vont faire l’objet d’une reconstruction. Cette unité, située au 131 route de Bonsecours, rattachée à la Maison de l’Enfance et de la Famille du Valenciennois, accueille aujourd’hui 36 enfants, 30 au foyer et 6 en accueil de jour. Un constat s’est vite imposé. Cette unité est actuellement inadaptée et exigüe au regard des besoins des résidents, de leur surveillance, de l’optimisation du temps de travail, ou encore de l’accueil parental. Les espaces extérieurs, quant à eux, ne sont pas clairement définis (stationnement, espaces de jeux …) et sont mal exploités. C’est pourquoi le foyer de l’enfance va être restructuré en deux unités d’hébergement et en locaux de vie communs. Le centre de jour spécialisé dans l’horticulture va quant à lui être complètement restructuré et verra sa capacité d’accueil étendue. Le tout sera financé à 100 % par le Conseil Général pour un montant total de 4 381 987 euros hors taxes. Félicitons nous, dans notre diversité, de cet investissement important en direction des enfants, ces êtres précieux amenés à devenir un jour des citoyens à part entière et pour lesquels nous devons tout mettre en œuvre afin de préparer au mieux leur avenir.

condé

7


condé dynamique

Le Domaine du Lac

L’animation dépend de tous. Vivre en maison de retraite ne signifie pas se retirer du monde. Tous les jours des activités sont proposées au Domaine du Lac, telles que les ateliers mémoires, la cuisine, les travaux manuels, les sorties, les rencontres intergénérationnelles, les activités avec le chien thérapeutique de la structure… Tous les mois, un journal « la vie au Domaine » est élaboré avec les résidants retraçant les évènements importants (anniversaires, journées à thème, fêtes, sorties, photos…). Un tour de France gastronomique est effectué : l’Alsace, la Picardie, les Pays de la Loire ont déjà été mis à l’honneur depuis ce début d’année par un repas typique et une journée d’animations. Les nouveaux projets y sont aussi abordés comme le jardinage prévu pour ce printemps. Pour améliorer le bien être et maintenir le contact avec la vie extérieure, les bénévoles sont les bienvenus ! Pour tout renseignement, vous pouvez contacter le domaine du lac au 03 27 40 62 40

Centenaire de la

Journée de la femme Il fallait bien trois jours pour honorer ce siècle de revendications ! Les condéennes ont pu fêter dignement le Centenaire de la journée de la femme. Le samedi 6 mars, le traditionnel repas dansant réunissait une soixantaine de dames autour d’un excellent buffet préparé par l’équipe Vacances Familles. Ce fut l’occasion d’accueillir les porte-parole d’une association d’adoptants d’enfants d’Haïti pour lesquels les participantes se sont montrées généreuses. Avec la participation de la Municipalité et du Fonds de participation des Habitants, la soixantaine de Condéenne se sont retrouvéesa dimanche 7 mars au musée « La Piscine » de Roubaix pour une visite guidée ayant pour thème « la femme artiste à travers le siècle dernier ». Toutes en ont gardé un souvenir mémorable ! Pour le lundi 8 mars, le centre social accueillait une exposition qui retraçait l’évolution féminine et les droits acquis au cours de ce siècle. Droits si bafoués dans bon nombre de pays, droits parfois menacés même chez nous, d’où la troublante et inquiétante question : 100 ans ! Et après … ?

c

ondé n° 25 - mai 2010

Prises de vues, rédaction et coordination : Service Communication Cyberbase de Condé sur l’Escaut 4, rue Neuve tél. 03 27 19 33 20 Correspondance à adresser à M. Joël BOIS (Adjoint au maire), Mme Carole LACAM et M. Rodolfo BIVIGLIA Email :

r.biviglia@mairie-conde-s-escaut.fr c.lacame@mairie-conde-s-escaut.fr

Site Internet:

www.mairie-conde-s-escaut.fr

Responsable de la publication : M. Daniel BOIS Conception, réalisation et impression : Roué Communication Graphique tél. 03 27 28 57 16


Condé info n°25