Page 3

édito

Noël Peyramayou, président de la Chambre de commerce et d’industrie du Mans et de la Sarthe president@lemans.cci.fr

N° 186 - NOVEMBRE 2017 MAGAZINE BIMESTRIEL ÉDITÉ PAR LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D’INDUSTRIE DU MANS ET DE LA SARTHE 1, bd René Levasseur CS 91435 72014 LE MANS CEDEX 2 Tél. 02 43 21 00 00 Fax 02 43 21 00 50 www.lemans.sarthe.cci.fr/maine-eco

Directeur de la publication : Noël Peyramayou Rédactrice en chef : Maryse Gauthier Rédactrice en chef adjointe : Karine Méteyer Ont collaboré à ce numéro : Emmanuel Chevreul Guillaume Collart Francis Landier Élise Pierre Pierre-Jacques Provost Photos : Édito : Noël Peyramayou © Jacques Hirn CCI - Droits réservés pour “La vie des entreprises” Couverture : © Adobe Stock - Rawpixel Ltd. Maquette - Mise en page - Gravure : Okaparka Publicité : Maine Éditions, Pascal Tauvel Tél. 02 43 24 23 42 ou 06 08 16 69 79 maine.editions@wanadoo.fr Impression : Auffret Plessix Tirage : 17 000 exemplaires ISSN : 1269-6633

Le mauvais calcul de l’État Après une baisse de plus de 35 % en trois ans, le projet de loi de finances pour 2018 prévoit, à l’heure où j’écris ces lignes, une diminution de 150 millions d'euros des recettes fiscales des CCI soit une baisse, et en une seule année, de 17 % des recettes affectées prioritairement au soutien des entreprises et à l’investissement en faveur de la formation. Cette décision unilatérale et sans précédent n’est pas sans susciter plusieurs interrogations : • Le gouvernement connaît-il vraiment le réseau des CCI et son rôle en matière d’accompagnement des entreprises au moment où nous devons relayer puissamment les réformes structurelles engagées ? Deux chiffres éclairent cette action : - le taux de pérennité à trois ans des entreprises accompagnées par les CCI est proche de 80 % ! - le taux de développement des actions commerciales à l’export pour les entreprises accompagnées par les CCI est supérieur à 70 % ! • Le gouvernement sait-il que nous sommes l’un des premiers partenaires des politiques publiques pour la formation des jeunes et plus particulièrement pour l’apprentissage ? Le taux d’insertion dans l’emploi des apprentis et des étudiants formés par les CCI est supérieur à 70 %, il monte même jusque 80 % pour la CCI du Mans et de la Sarthe. • Se souvient-il que les CCI ont toujours été des incubateurs du futur sur l’ensemble des missions qui leur ont été confiées ? Bien conscient de la situation des comptes publics, qui pourtant ne provient pas de l’action des CCI mais de celle de l’État, je ne conteste pas que nous devions participer à l’effort national de rétablissement de nos finances publiques et ainsi à la restauration du rôle de la France comme puissance économique de premier rang. Pour autant, la méthode et les choix opérés ne sont pas tenables. Ils obéreront durablement notre capacité à assurer la totalité de nos missions. Plus grave encore, ils impacteront fortement l’appareil de formation de la CCI qui, rappelons-le, est le premier contributeur en Sarthe à l’apprentissage et à la formation professionnelle. Noël PEYRAMAYOU

!

maine éco novembre 2017 1

Maine éco N° 186  

Dossier loi travail, actualités des entreprises sarthoises, 100 ans de l'IUMM Sarthe, croissance du secteur de l'ameublement, se développer...

Maine éco N° 186  

Dossier loi travail, actualités des entreprises sarthoises, 100 ans de l'IUMM Sarthe, croissance du secteur de l'ameublement, se développer...

Advertisement