Issuu on Google+

iculum vitae

*índice

*pfc

*concursos

*trabajos de escuela

*trabajos profesionales

María Iglesias

Portfolio _ María Iglesias


Portfolio _ María Iglesias

Formation: Architecte diplomée à l’Université Polytechnique de Valence (Espagne), en Octobre 2010. Cours de Diplôme Supérieur Illustration professionnelle de l’École d’art et de la technologie (ESAT) de Valence (Espagne), en Juin 2010. Bourse Erasmus à l’Institut Supérieur d’Architecture Intercommunal (ISAI) Victor Horta à Bruxelles (2006-2007). Baccalauréat au lycée Esclavas del Sagrado Corazón de Jesús de Valence (Espagne). Récompenses:: Mention concours PREMIO DE ARQUITECTURA SOCIAL-FUNDACIÓN KONECTA avec estudioMatongué, en Mai 2012. Finaliste au concours Arquia Fundación Caja de Arquitectos.2009 Compétences: Connaissance et maîtrise de l’utilisation de programmes liés à l’architecture et le design: Autocad 2D y 3D, Presto, Photoshop, In Desing, Illustrator, ScketchUp, Vray, 3dStudio Max, Office, Adobe Profesional, Freehand, Corel Draw, Cype, Adobe Premiere… Langues: - Espagnol: langue maternelle. - Anglais: moyen-élevé. (parlé et écrit) B1+ du CECR - Français: moyen-élevé. (parlé et écrit) B2 du CECR Niveau B2 du Cadre européen commun de réference pour les langues(2013-09-T).

Niveau 5 EPFC de l´ULB, Bruxelles. (2006-2007).

- Valenciano: Niveau Avancée. Certificat de Coneixements Elementals de Valencià, per la Junta Qualificadora de Coneixements de Valencià. Conselleria de Cultura, Educació i Ciència. Expériencie professionnelle: Associée fondatrice de l´atelier estudioMatongué depuis 2011. Maisons, rénovations et concours. Collaboratrice du Bureau d´architecture Viraje depuis 2011. Projet d´ un complexe sportif, maisons et autres. Collabore et fait partie du collectif 84arquitectos depuis 2010.

Stagiaire à l´atelier d´architecture G2G (Valencia, 2005-2006). Publications: Publication Magazine “Accésit” Juin 2012 Publication “Arte, Arquitectura y Contexto Urbano” Publication “5ª edición del Encuentro entre Escuelas de la ETSAM”. Publication “Selección de proyectos 2008/2009 ETSAV” Expositions et présentations: •Exposition JUSTMAD. Février 2013. •Exposition Madrid Foto, vidéo du concours PREMIO DE ARQUITECTURA SOCIALFUNDACIÓN KONECTA. Juin 2012. •Exposition Hôtel Puerta América Madrid, vidéo du concours PREMIO DE ARQUITECTURA SOCIAL-FUNDACIÓN KONECTA. Mai 2012. •Exposition Prix Proy3cta à l´Université Europea de Madrid. 2010. •Conférencière à la 5e édition de la Rencontre entre les écoles de Madrid en 2009. •Exposition de la vidéo-performance “Instantes” à l’Ecole d’Architecture de Madrid. 2008-2009. •Exposition de la vidéo-performance “Instantes” à l’Ecole d’Architecture de Valence. 2008-2009. •Exposition Selection de projets de l´Ecole d’Architecture de Valence. 2008-2009. •Exposition de l’Association des Illustrateurs de Valence (APIV) (Janvier 2011) •Exposition “No me cuentes cuentos” au centre culturel Arte & Facto (Juin 2010) •Exposition/Atelier de participation urbaine au quartier de Velluters, du collective Arquitectura se mueve, dans le hall de l´Ecole d´ Architecture de Valence. 2008-2009.


Portfolio _ María Iglesias

María Iglesias Camón Architecte et Illustratrice. Renseignements: mariaiglesiascamon@gmail.com 0034-650545116 C / Burriana 23 PT15 46005 Valence, Espagne Date de Naissance: 6 Septembre, 1984. Nationalité: Espagnole


Portfolio _ María Iglesias

Rénovation dans l’élargissement État: Construit Lieu: Valencia Surface: 88m2

Le tapis programmatique État: Projet Lieu: Valencia Surface: 8 Ha

Vidéo-performance “Instantes”

Projets

État: Complété Lieu: Cabanyal, Valencia


Portfolio _ María Iglesias

Rénovation près de la plage

Concours Fundación Konecta

Maison bioclimatique

Concours Can Escandell

Refuge minimum

Contruire les interstices

Dirigeable

Infographies

État: Construit Lieu: Denia, Valencia Surface: 67m2

État: Concours d’idées Lieu: Ibiza Surface: 17,35Ha

Projet JESP État: projet

État: Concours d’idées (Mention spéciale)

État: Concours d’idées (Finaliste)

État: Intervention urbaine Lieu:Velluters, Valencia

État: projet Lieu: Utiel, Valencia Surface: 210m2

État: Concours d’idées


Portfolio _ MarĂ­a Iglesias

situation initiale


Portfolio _ María Iglesias

Rénovation dans l’élargissement État: Construit Lieu: Valencia Surface: 88m2

La tâche était de fournir de la lumière et de l’espace, dans un appartement en attique dans l’élargissement de Valencia. La maison était sombre et elle était très détériorée. L’une des prémisses était de récupérer la terrasse et de l´introduire dans la maison. Par conséquent, la zone de jour est devenue une partie de la façade principale en s´unissant à la terrasse. Une autre donnée initiale déterminante a été la nécessité de stockage. Ainsi, les murs de l´appartement deviennent les armoires de la maison. La cuisine fait partie de ces murs, et aussi, on peut la cacher. La maison avait le sol en mosaïques hydrauliques, dont certains ont été conservés. Ces tapis de mosaïque génèrent des lignes de traçage du projet.


Portfolio _ MarĂ­a Iglesias


Portfolio _ María Iglesias

Rénovation près de la plage État: Construit Lieu: Denia, Valencia Surface: 67m2

Ce projet avait pour but de remédier le manque d’une seconde résidence située près de la plage. Le projet s’articule autour de l’épine dorsale de la maison: l´escalier. On a adapté l’escalier aux mesures plus confortables pour l´utilisation et elle résout une partie du mobilier. En plus de donner un aspect contemporain à l´appartement, on a résolu les aspects fonctionnels tels que le manque d’espace de stockage, la circulation et la distribution de l’espace principal du séjour.


Portfolio _ María Iglesias ÉOLIENNE

CIRCUIT EN BOUCLE D´EAU PHOTOVOLTAÏQUE RESERVOIR DE L´EAU DE PLUIE

EAU CHAUDE TUYAUX NOIRS

PISTONS HYDRAULIQUES SYSTÈME STRUCTURRL

RÉSISTANCE ÉLECTRIQUE

EAU

LUMIÈRE BATTERIE

RESERVOIS D´EAU CHAUDE INVERSEUR 1. CONSOMMATION DIRECTE D´ENERGIE 2. CONSOMMATION INDIRECTE D´ENERGIE (PERTE DE 40%) CIRCUIT EN BOUCLE D´EAU

1 2

GÉNÉRATEUR

LEVIER

BATTERIE

SORTIE EXTERIOR D´EAU

En transformant l’énergie mécanique en énergie électrique est perdue jusqu’à 40%. Pour cette raison, nous avons deux mécanismes, l’un de fonctionnement mécanique directe et l´autre de fonctionnement électrique indirecte.

HÉLICE

CAPTEUR DE L´EAU DE PLUIE PANNEAU PHOTOVOLTAÏQUE

RESERVOIR

RESERVOIR D´EAU

RESERVOIR CIRCUIT EN

FILTRE

BOUCLE

LUMIÈRE

DÉCANTATEUR

TUYAUX NOIRS ε APPORT DE LA CONSOMMATION.

ε APPORT ε APPORT CONSOMMATION INSTANTANÉ

ε APPORT DE LA BATTERIE BATTERIE PHOTOVOLTAÏQUE

INVERSEUR

BATTERIE GENERAL

ε NÉCESSAIRE POMPE À EAU

SUPPORTS

ε APPORT

ε APPORT DE LA BATTERIE MOULIN

ROBINET PILE

RESISTANCE

APPORT DES EAUX USÉES

RESERVOIR D´EAU CHAUD

MOULIN

APPORT DES EAUX USÉES

ε NÉCESSAIRE PISTONS HYDRAULIQUES

EAUX USÉES DÉVERSÉS

ÉOLIENNE

PHOTOVOLTAÏQUE

CIRCUIT EN BOUCLE D´EAU

EAU CHAUDE

EAU FROIDE

OUVERTURE/FERMETURE

Le tour d’une petite hélice produit la rotation d’un dispositif connecté à la réseau mécanique générale. Bien qu’il n’y ait pas de consommation d’énergie à l’intérieur du module, le mouvement de la hélice constamment charge la batterie général. Au moment où l’alimentation est nécessaire pour un processus, le levier est actionné et le système fonctionne directement, sans perte d’énergie. Ainsi l´énergie du vent est profite mécaniquement en cas de besoin.

Ce système est principalement responsable de l’éclairage du projet. Un panneau photovoltaïque, qui est placée sur le module, capte l’énergie solaire. Ce processus se fait directement sans transformateur. Une batterie, qui est installée pour stocker l’énergie, capte pendant la journée pour sa utilisation de nuit. Une fois chargé, un inverseur convertit le type de courant continu en courant alternatif pour le stocker à la batterie du module et ainsi pouvoir la consommer pour d’autres usages.

C’est le principale système d’apport d´énergie, en la générant au moment où elle est nécessaire, indépendamment des conditions extérieures. Lorsque le réservoir inférieur est rempli avec de l’eau utilisée, une pompe la monte à la partie supérieure, où en tombant fait se déplacer le moulin et génère de l’énergie. L´alimentation de la pompe, commence à partir de systèmes de rétroaction naturelles, et d’autre part grâce à la batterie principale en cas de besoin. En générant énergie nouvelle lorsque l’eau tombe.

Un tuyau noir connecté au collecteur de l’eau, baisse serpenteant la paroi du module. Il est placé entre l’isolant et la fibre de verre, et ainsi capte naturellement la chaleur de l’extérieur. Ce circuit est attaché au petit réservoir situé sous la resistance utilisé pour cuisiner et chauffer l’espace. Ainsi, chaque fois qu´on cuisine, on chauffe simultanément l’eau. Ces parois du réservoir sont isolés afin de maintenir la température de l’eau.

L’orifice supérieur du réservoir contient un entonnoir de collecte des eaux de pluie et un filtre pour le nettoyer. Le fond incliné du récipient fonctionne comme un décanteur, évitant particules dissoutes. Lorsqu´on ouvre le robinet , l´eau tombe en tournant un moulin qui produit de l´énergie éolienne stockée dans la batterie. L’eau utilisée est renvoyée au réservoir, et quand il est plein est déversé à l´extérieur.

Le module peut être ouvert et fermé pour générer de l’accès et l’intimité. Grâce aux pistons hydrauliques, un mécanisme déplace les quatre sections structurales qui soulèvent la partie supérieure. Cela peut être fait directement à travers la production d’énergie instantané ou en utilisant l’énergie stockée dans la batterie. Une fois ouvert, le module est maintenu par des butées métalliques.


Portfolio _ María Iglesias

Concours Fundación Konecta État: Concours d’idées (Mention spéciale) Lieu: Mobile

La société d’aujourd’hui a besoin de lieux où accumuler les déchets qu’elle produit. Mais ces sites manquent. Nous croyons que les ordures finiront par nous envahir, nous dévorer. L’idée de concevoir la nature comme une machine rationnelle, qui ne laisse aucun résidu, a guidé la conception du refuge. On a la volonté de faire un projet autonome, à travers d´une énergie low-tech avec la moindre influence dans l’environnement. Le module est entièrement indépendant grâce aux différents systèmes électriques interconnectés. On profite pleinement des possibilités offertes par le réservoir. La partition du dépôt en conservant son usage initial dans la zone supérieur, nous permet de l’utiliser dans les processus énergétiques. Sa position élevée permet la production d’énergie naturellement en laissant tomber l’eau dans la partie inférieure du module. Ainsi, elle déplacera les axes d´un moulin. C’est le système principal de génération d´énergie.


Portfolio _ MarĂ­a Iglesias


Portfolio _ María Iglesias

Maison bioclimatique État: projet Lieu: Utiel, Valencia Surface: 210m2

Ce projet résout l´exécution de deux maisons unifamilières situées dans des parcelles voisines. La géométrie du projet répond à l´implantation, l´accès et l´orientation du soleil. Toutes les pièces principales de la maison sont orientées vers le sud. L´espace principal de la maison, un deuxième niveau sur la salle à manger, permet de contrôler d´une façon naturelle la recirculation de l´air. La durabilité du projet repose aussi bien sur les décisions de conception, comme sur l´incorporation, à demande du client, de différents systèmes qui améliorent l’efficacité de l’immeuble.


Portfolio _ MarĂ­a Iglesias


Portfolio _ María Iglesias

Le tapis programmatique État: Projet Lieu: Valencia Surface: 8Ha

Le projet propose la création d’une limite volontairement en suspens, pour maintenir vivante la situation de rencontre. Ainsi, on vise à unifier les secteurs de la ville historiquement séparés. Cette intention est matérialisée dans un tapis polifonctionnel qui coud la toile urbaine, sociale et historique de la ville. Un espace public continu dans lequel se développe une gamme assez large de programmes qui visent à favoriser «l´intergénérationnalité» des utilisateurs. Le projet s’articule autour de nœuds d’activités et de lieux de passage et de promenade. On concentre les zones d’attraction de l’activité et des gents, et le reste de l’espace est utilisé pour circuler. Le programme pourrait se résumer en trois grands domaines: le jardin participatif, le parking dissuasif et l´équipement révitalisateur. On peut comprendre la durabilité à long terme du projet à partir de trois dimensions: la durabilité environnementale, l´économique et la sociale.


Portfolio _ MarĂ­a Iglesias


Portfolio _ María Iglesias

La durabilité du projet doit aller au-delà de la simple efficacité énergétique. On doit anticiper la cohésion sociale, à travers des projets qui intègrent un certain nombre de groupes sociaux dans l’âge, le revenu et les intérêts très différents. Qualité de l’environnement La topographie du parc a été conçu pour fonctionner comme un système de collecte et de stockage des eaux pluviales. En fonction du volume d’eau, le système est capable de stocker l´eau de pluie dans les réservoirs pour son utilisation pour l’irrigation, ou on la conduit à la mer avec un système de pompage. Confort hygrothermique Les arbres adéquats permettent de contrôler la lumière, et donc la température, à travers des espèces à feuille caduque, ce qui réduit les températures élevées en été et n´empêchent pas le passage des rayons solaires en hiver. Pollution sonore La qualité de cet espace sera conditionnée par le bruit. La minimisation de la circulation, le boisé et la topographie, sont des mesures efficaces de contrôle du son.


Portfolio _ MarĂ­a Iglesias


bancos

parking_ bicicletas Portfolio María Iglesias

bancos 2 piezas

sucesión de piezas

parking bicicletas PARKING VÉLO sucesión de piezas

entrelazadas

2 piezas entrelazadas

BANC

planta

Concours Can Escandell

alzado

bancos

alzado

2 piezas entrelazadas

alzado

planta

planta

planta

planta

État: Concours d´ idées

lardos

esión de piezas separadas

bolardos

alzado

sucesión de piezas variando su altura sucesión de piezas variando su altura

sucesión de piezas separadas

BOLLARD

SE GLISSER

degradado degradado

planta

alzado

POURSUIVRE

SKATE

alzado

Lieu: Ibiza Surface: 17,35Ha

alzado

DÉGRADÉ

planta planta

planta

huella sucesión huella altura

PÉTANQUE

de piezas de pequeña

sucesión de piezas de pequeña altura

SE DÉTENDRE

Le projet est situé au bord de la ville d’Ibiza.

alzado

pérgola

alzado

TRACE

planta planta

piezas conformando muros con PERGOLA entre ellos para enredaderas

malla

luminarias

planta

S´ASSEOIR

2 piezas entrelazadas con luminaria entre ellas

muros de contención piezas formando una ménsula

RÉHABILITATION

REGARDER alzado

alzado

ÉCLAIRAGE

MUR DE RETENUE muros de contención piezas formando una ménsula

LANCER

planta

planta

luminarias alzado

2 piezas entrelazadas con luminaria entre ellas

alzado

GRIMPER

ÉCOUTER

SE MOUILLER

planta

L’idée du projet vient de la morphologie de la zone d’intervention, de son emplacement stratégique dans la ville et des flux de la circulation. Une première analyse a révélé l’existence de deux courants qui traversent la zone: (Est-Ouest), considéré comme principal et (Nord-Sud) le transversal, comme secondaire. Le projet vise à promouvoir le premier, qui unit la mer et le centre-ville avec l’environnement naturel de l’île.

planta

SE CACHER

TOUCHER

SE BALANCER

La durabilité du projet est comprise à partir de trois dimensions: l´environnemental, l´économique et la social. On donne plus d´importance à cette dernière par l’insertion d’activités au parc qui génèrent des relations intergénérationnelles.


Portfolio _ MarĂ­a Iglesias


Portfolio _ María Iglesias

Refuge minimum État: Concours d´idées (Finaliste) Surface: 15m2

“Toutes les branches des arbres sont mon territoire” Le refuge est un espace psychologique, un espace référentiel que l’homme génère si c´est nécessaire, il ne doit pas être matériel, même si c’est le cas qui nous intéresse. On pourrait transformer tout espace physique en un refuge, comme un espace intime, puis qu´il ne précise d´aucune qualité que l´individu devrait apporter en la transformant en son propre refuge. Tout ce qui est nécessaire c´est d’associer une image de protection, de n’importe quelle forme. Pas nécessairement une forme induit la qualité de l’abri, mais que l’homme est capable de projeter son besoin d’asile de n’importe quelle façon. Si notre intention est de créer un espace intérieur pour l’auto-réflexion, la première chose à voir est ​​le sens de la réflexion. Selon le RAE est «Examiner nouveau ou attentivement quelque chose”, car il faut deux facteurs, le temps et la distance. Assez de temps pour penser, écrire, lire ... et la distance des distractions ou des problèmes qui vous empêchent de voir clairement.


Portfolio _ MarĂ­a Iglesias


Portfolio _ María Iglesias

Construire les interstices État: concours d´idées

L’intervention vise à préserver et valoriser le paysage de la plaine de Valence, activer et noter les itinéraires proposés sans modifier la structure et la nature du paysage. Les intentions de l’intervention sont les suivants: -Créer des itinéraires à travers la structure agricole existante. -Mettre en évidence l’importance du réseau historique de chemins, de l’irrigation (canaux, fossés ..) et du patrimoine architectural existant (cabanes, fermes, moulins, chapelles ...) -Promouvoir la restauration du réseau d’irrigation et le maintien de la production agricole. -Adapter la Ronda Sur et lui donner le potentiel pour être quelque chose qui attire les piétons. -Promouvoir les activités de développement comme: des expositions en plein air, des écoles d´agriculture, des ateliers de culture ... -Fournir des installations d’ombre comme des lieux de rencontre, de repos, de fontaines,de location de vélos ... -Utiliser des textures naturelles qui sont intégrées dans la plaine pour améliorer ses caractéristiques propres.


Portfolio _ MarĂ­a Iglesias

http://www.youtube.com/watch?v=l58FPljLvx4


Portfolio _ María Iglesias

Vidéo-performance “Instantes” État: Complété Lieu: Cabanyal, Valence

Le quartier du Cabanyal a émergé comme un groupe de maisons de pêcheurs sur le bord de la Méditerranée. Il prend la forme d’un réseau unique de rues pour permettre la ventilation estouest traditionnelle dans les villes maritimes. Au début du XXe siècle, la baraque a été remplacée par une architecture originale du modernisme populaire. Ces façades sont décorées selon le goût populaire avec des carreaux artisanals, ce qui donne au quartier un caractère unique. Le quartier est plein de scènes uniques: enfants jouant dans les rues, des groupes de femmes qui sont sur ​​le trottoir avec leurs chaises en parlant, cris d´un balcon à l´autre, jeux de cartes improvisés, pêcheurs sur le bord... Inconcevable dans tout autre lieu de la ville. En tant que parents qui ressentent le besoin de «maintenir» l’enfance de leurs petits, de collectionner leurs anniversaires, les noëls ... sont photographiés et collectées dans des albums pour les garder toujours dans leur mémoire. Cette même attitude nous mène à capturer des morceaux de l’essence du quartier.


Portfolio _ MarĂ­a Iglesias


Portfolio _ María Iglesias

Proyecto JESP État: projet

On a toujours compris le processus créatif comme le résultat d´une recherche précédente .On croit que le projet devrait refléter le fait que c’est une oeuvre du procès et pas seulement une de l´ objet. On est intéressé par la participation sociale et le « Net art ». On veut comprendre le travail comme un organisme vivant , en travaillant à partir de l’incertitude du résultat final qui ne dépend pas seulement de nous. Nous avons choisi un sujet qui nous est proche et duquel nous sommes préoccupés: la migration actuelle des jeunes à l’étranger pour travailler . Nous avons l’intention de recueillir des données , d’organiser, systématiser et surtout créer une plateforme sur laquelle s’exprimer, partager des expériences, favoriser les contacts entre les proches ... Tout cela se concrétisera dans une architecture textile qui abstrait les geolocalisations et les connexions des participants sur laquelle on projettera différentes vidéos . Les données et projections sont obtenues par un outil Web qui permet de rassembler toutes ces expériences, en générant un projet dans lequel le résultat final est une expérience collective.


Portfolio _ MarĂ­a Iglesias


Portfolio _ María Iglesias

Dirigeable État: Intervention urbaine Lieu: Velluters, Valencia.

Ce projet est une intervention urbaine dans certains terrains du quartier de Velluters, l’un des plus anciens quartiers de la ville de Valencia. Grâce à l’union de ces terrains à travers des itinéraires qui traversent le quartier, on veut conduire le piéton à travers ses rues. Et en fin, on veut remplir le quartier de vie.


Portfolio _ MarĂ­a Iglesias


Portfolio _ MarĂ­a Iglesias

Infographies


Portfolio _ MarĂ­a Iglesias


Portfolio _ MarĂ­a Iglesias


Portfolio_María Iglesias français