Page 1

PORTFOLIO

D’ARCHITECTURE

LAKHMIRI MAHA


TABLE DES MATIÈRES PROJETS pages

05

13

23

29

01| Maha Lakhmiri | Portfolio

titre

Complexe Gastronomique, Île aux Grues

tuteurs

Hubert Pelletier et Yves de Fontenay

titre

Camponte Dell’Accademia, Venise

tuteur

Hal Ingberg

titre

Musée des Beaux-Arts, Montréal

tuteur

Vincent Coraini

titre

Diagrammes de la piazza Mantegna et Dell’Erbe

tuteur

Hal Ingberg


pages

32

36

02| Maha Lakhmiri | Portfolio

titre

Maison du collecionneur

tutrice

LĂŠa Zepetelli

titre

La rĂŠsille

tuteur

Vincent Coraini


03 | Maha Lakhmiri | Portfolio


PROJET 01

04 | Maha Lakhmiri | Portfolio


RENÉ REDZEPI

COMPLEXE GASTRONOMIQUE ENÉ REDZEPI RENÉ REDZEPI

EDZEPI

TUTEUR HUBERT PELLETIER YVES DE FONTENAY -14 semaines Travail en équipe de 2 Automne 2015, Montréal

Le but de cet atelier est la conception d’un complexe gastronomique à l’Île aux Grues pour un chef cuisinier. Nous avons choisit René Redzepi. C’est un chef pour qui le travail avec la nature est primordial, il aime cueillir ses propres René Redzepi ingrédients pour obtenir une fraîcheur naturelle et fait beaucoup de «foraging». Il met en point plusieurs techniques de transformation des aliments pour améliorer leurs préservations et en faire des provisions pour l’hiver. Sa vision de l’été se résume en une expérience intuitive et spontanée, tandis qu’il parle d’hibernation et de réflexion cérébrale pour l’hiver. Nous avons voulu donc marquer cette corrélation qui se crée entre ces deux saisons, et ce en opposant deux salles à manger: d’hiver et d’été, et ce en ayant recourt à des parcours complètement différents qui varient selon les saisons. Ainsi, le visiteur hibernation est garanti d’avoir au moins deux expériences réflexion distinctes durant l’année. Le projet prend place sur une longue passerelle qui fait communiquer les trois bâtiments principaux; la salle à manger d’été, d’hiver, et le bâtiment privé des employés. Ce dernier englobe principalement un dortoir pour les commis, une grande cuisine principale hibernation pour la préparation des aliments, des salles réflexion intuition servant à la transformation et le stockage des Illustrations du foraging ingrédients, et enfin une salle de réunion pour spontanéité décider du menu. 05 | Maha Lakhmiri | Portfolio

hibernation


DÉMARCHE

hibernation réflexion

plage

zone agricole

fleuve Accueil

plage

forêt

Cuisines

fleuve

Eclatement de la boîte

Salles à manger

Employés

zone agricole

Héberg

forêt

vestibule

entrepôt et conciergerie

accueil

salle de fermentation

salon des employés

salle à manger estivale

Tirer des plans dortoirs

vest

acc cuisine de préparation (2x)

administration

salle de déshydratation

toilettes

réception et préparation

toilettes (2x)

laboratoire

salle à manger hivernale

sa commu

refuge Salle à manger hivernale

intuition

PROGRAMME spontanéité Parcours foraging forêt

Refuges

Accueil Refuges

Cuisine Parcours de forêt foraging montage

Cuisines Cuisines

Dortoir des employés

Salon communau-

vestibule taire

entrepôt et conciergerie

entrepôt et conciergerie Laboratoire Salon communautaire

Salon communautaire

accueil accueil

salle dede fermentation salle fermentation

Jardin sasisonnier Accueil

Jardin sasisonnier

administration administration

salle dede déshydratation salle déshydratation

Refuges Accueil

Refuges

toilettes toilettes

Accueil Jardin sasisonnier

Entrepôt

réception et et préparation réception préparation

Cuisine de montage

Salles à manger manger

Dortoir des employés

Salon des employés Salle de déshydratation

salon des salon des employés

Hébergement

Hébergement Cuisine de montage

salleSalleà demanger

employés Laboratoire

Salle de réception des aliments

dortoirs dortoirs

Jardin sasisonnier

Salle à manger hivernale

Dortoir des employés

salle déshydraà Salon manger des tation estivale employés estivale

vestibule

Salon des employés

Débarcadaire cuisinedede stationnement cuisine Laboratoire préparation (2x) préparation (2x)

Salle de réception des aliments

Entrepôt

accueil déshydraaccueil tation

Accès foraging plage

DIAGRAMME DES RELATIONS CONCEPTUELLES Cuisine de montage

salon salon Salle de réception communautaire communautaire des Débarcadaire

Cuisine de montage

Quai

Salle à manger estivale Quai

Salle à manger estivale

aliments

Entrepôt

Accès foraging plage

Cuisine de montage

Salle de

stationnement

toilettes(2x) (2x) toilettes

salle à àmanger salleEntrepôt manger hivernale hivernale

vestibule

Salle de déshydratation Laboratoire Débarcadaire

Salle de réception des aliments

laboratoire laboratoire

Quai

Cuisine de montage

Dortoir des employés

Salon des employés

vestibule

Salles à

Employés Employés

Salon communautaire

Salle à manger hivernale

Parcours foraging forêt

Parcours foraging forêt

Accueil Accueil

Salle à manger hivernale

Débarcadaire stationnement

stationnement

refuges refuges (15x)(15x)

Salle de fermentation

Quai Cuisine de montage

Salle de fermentation

Accès foraging plage

Accès foraging plage

Quai

Salle de fermentation

Salle à manger hivernale

Quai

Quai Parcours foraging forêt

Cuisine de montage

Salle à manger estivale

Salle à manger estivale

Dortoir des employés

Salon des employés

Salon communautaire

Salle de déshydratation Laboratoire

Refuges

Salle de réception des aliments

Jardin sasisonnier

Accueil

Débarcadaire stationnement

Entrepôt

Accès foraging plage Cuisine de montage

Salle de fermentation

Quai

Salle à manger hivernale

Salle à

manger 06 | Maha Lakhmiri | Portfolio hivernale Cuisine de montage

Quai Salle à manger estivale


PLAN D’IMPLANTATION | 1:3000

GE ÉTA

RDC GE ÉTA

PLAN DE SITE

échelle 1:1500

RDC

PLAN DE S

échelle 1:

PLANS

échelle 1:200

COUPE | 1:400

PLAN D

échell

ELEVATION | 1:400 COUPE

échelle 1:200

07 | Maha Lakhmiri | Portfolio


ÉT AG

E

PLANS | 1:700

RD

C

PLANS PLANS

échelle 1:200 échelle 1:200

GE ÉTA

ETIS ED NALP

0051:1 ellehcé

RDC

PLANS

échelle 1:200

COUPE COUPE

échelle 1:200 échelle 1:200

COUPE

échelle 1:200

08 | Maha Lakhmiri | Portfolio

ÉLÉVATION ÉLÉVATION

échelle 1:200 échelle 1:200


le vivant | bois de robinier faux-acacia

REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF

MATÉRIAUX

Acier corten

l'inerte | acier corten

DÉTAIL Les matériaux choisis dans le projet échelle 1:5 viennent rappeler l’idée des saisons. Tube d'acier Ø 25mm En effet, nous avons voulu Garde-corps d'acier corten 6mm jouer sur Latte de bois de robinier 19mm cette temporalité, et ce en exposant Espaceur 13mm Latte d'acier corten 6mm deux matériaux aux caractérisitiques Espaceur 25mm complètement différentes. Nous les corten et 6mmle mort. On avons appelé Acier le vivant Z-bar Lameque d'air 25mm comprend donc l’acier corten Pare-air 2mm vient donner un aspect de veillesse, Contre-plaqué 12mm REALISE PAR UN PRODUIT Isolant 90mm que le matériau a passé son temps Pare-vapeur 2mm Acier corten 6mm le bois, on et a rouillé, tandis qu’avec peut encore y apercevoir son grain, RENÉ | CRITIQUE FINALE | MAHA LAKHMIRI ET PASCALE TREMBLAY et REDZEPI il donne un aspect plutôt vivant. Les lattes de robinier et les barres de métal sont assises sur leur profondeur permettant ainsi d’entrevoir à travers la passerelle mais aussi de laisser pénétrer la végétation qui va se faufiler tout au long de la promenade. REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF

Bois de robinierlefaux-accacia vivant | bois de robinier faux-acacia DÉTAIL | 1:10

DÉTAIL

échelle 1:5

REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF

REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF

Tube d’acier Ø 25mm Garde-corps d’acier Corten 6mm Latte de bois de robinier 19mm Espaceur 13mm Latte d’acier corten 6mm Espaceur 25mm Acier corten 6mm Z-bar Lame d’air 25mm Pare-air 2mm Contre-plaqué 12mm Isolant 90mm Pare-vapeur 2mm Acier corten 6mm

Tube d'acier Ø 25mm Garde-corps d'acier corten 6mm Latte de bois de robinier 19mm Espaceur 13mm Latte d'acier corten 6mm Espaceur 25mm

l'inerte | acier corten

Acier corten 6mm Z-bar Lame d'air 25mm Pare-air 2mm Contre-plaqué 12mm Isolant 90mm Pare-vapeur 2mm Acier corten 6mm

RENÉ REDZEPI | CRITIQUE FINALE | MAHA LAKHMIRI ET PASCALE TREMBLAY

le vivant | bois de robinier faux-acacia DÉTAIL

échelle 1:5

Tube d'acier Ø 25mm Garde-corps d'acier corten 6mm Latte de bois de robinier 19mm Espaceur 13mm Latte d'acier corten 6mm Espaceur 25mm

le vivant bois deLakhmiri robinier faux-acacia 09 | |Maha | Portfolio

l'inerte | acier corten

Acier corten 6mm Z-bar Lame d'air 25mm Pare-air 2mm Contre-plaqué 12mm Isolant 90mm Pare-vapeur 2mm Acier corten 6mm

DÉTAIL

RENÉ REDZEPI | CRITIQUE FINALE | MAHA LAKHMIRI ET PASCALE TREMBLAY | 15 DÉCEMBRE 2015


VUE DEPUIS LA SALLE À MANGER D’ÉTÉ

VUE DEPUIS LA SALLE À MANGER D’HIVER

10 | Maha Lakhmiri | Portfolio


11 | Maha Lakhmiri | Portfolio


PROJET 02

12 | Maha Lakhmiri | Portfolio


CAMPONTE DELL’ACCADEMIA TUTEUR HAL INGBERG -4 semaines Travail en équipe de 3 Été 2015, Venise

L’idée derrière la réalisation de ce projet, est de remplacer le pont actuel Dell’Accademia à Venise et aménager ses campis des deux bords. Il faut noter que le pont présent n’était en fait qu’une solution temporaire (suite aux problèmes liés aux passages des vaporetti sous le pont plat) en attendant la construction d’un vrai pont permanent, sauf que celle-ci n’a jamais eu lieu. Notre analyse du site a révélé que les passants s’approprient beaucoup cet espace et ce de différentes façons. Des petits rassemblements encore timides se créent au bord de l’eau, et ce faute d’espace suffisant, mais également dans les campis. Ces derniers, le campo San VIdal et le campo de la Carità, offrent chacun à son tour des expériences d’ambiances différentes. À San Vidal, on remarque une forte connotation végétale, et une atmosphère plutôt calme relativement au campo de la Carità où le flux du mouvement est plus dynamique de part la circulation piétonnière et les vaporetti. C’est donc ce contraste préexistant que nous avons décidé de renforcer et ainsi créer des ruptures d’ambiances dans le camponte tout en l’intégrant avec son paysage italien. Nous avons également traité les problèmes de congestion de circulation dûes aux multiples touristes qui s’arrêtent en plein chemin pour admirer la vue, principalement la Santa Maria de la Salute qui s’impose fortement dans son contexte urbain. 13 | Maha Lakhmiri | Portfolio

Points de vues intéressants

1

San Vidal

2

Palazzo Cavalli Franchetti

3

Gallerie de l’Accademia

4

Peggy Guggenheim

5

Santa Maria De la Salute


PLAN D’IMPLANTATION | 1:3000

1

2

3 4

14 | Maha Lakhmiri | Portfolio

5


VUE DEPUIS SAN VIDAL

PLAN DU NIVEAU 0 1:1000

N

2 3 4 5 1

15 | Maha Lakhmiri | Portfolio

1


VUE DEPUIS UN VAPORETTO

LÉGENDE DU PLAN 1 2 3 4 5

Circulation Repos/ contemplation Attente pour les gandoles Regroupement Attente pour les vaporettis

INTÉGRATION AVEC LE CONTEXTE URBAIN Nous avons accentuer la végétation au nord pour créer une ambiance plus propice au repos, tandis que de l’autre bord, nous encourageons la préservation de la dynamique déjà existante, et ce en créant de grandes marches qui favorisent l’appropriation en groupes. Le projet utilise de la pierre d’Istrie, très répandue à Venise, et ce sur le sol. Les contremarches sont faites en marbre, matériau 16 | Maha Lakhmiri | Portfolio

aussi retrouvé plusieurs fois à l’intérieur de certaines institutions publiques. Les gardecorps sont en fer forgé, pour célébrer le travail artisanal retrouvé dans des détails de gardecorps de certains ponts vénitiens. Pour l’orientation diagonale du pont, il se trouve que le flux de mouvement ( schéma ci-dessus) est plus dense du côté de la Carità, nous avons donc voulu leur faciliter l’accès et suivre le mouvement dominant.


PLAN DU NIVEAU 1 | 1:1000

PLAN DU NIVEAU 2 | 1:1000

17 | Maha Lakhmiri | Portfolio


SEGMENT DU PLAN DU PLAFOND RÉFLÉCHI | 1:250

INSPIRATION

Les motifs employés pour la résille et le plafond du pont, font échos à un très célèbre motif typique des pavages vénitiens. Ainsi, nous avons décidé d’employer celui-ci pour rester en continuité avec la tradition italienne, mais aussi, en ce qui concerne le niveau 1, la résille nous a permit de créer des gardecorps tout en venant cacher partiellement la vue. Ce processus permet donc de renforcer l’usage du niveau 2 pour les touristes qui veulent prendre leur temps à comtempler le paysage, sans déranger la circulation principale au niveau 1, qui sert plus aux gens préssés. Le projet s’articule autour de deux passages principaux aux usages différents. 18 | Maha Lakhmiri | Portfolio

RÉSILLE


ANALYSE DES 4 GRANDS PONTS DE VENISE TRAVERSANT LE GRAND CANAL

PONTE DELLA CONSTITUZIONE

PONTE DELL’ACCADEMIA

PONTE DEGLI SCALZI

Contremarche 80mm Marches 470mm Palier 1020mm

Contremarche 120mm Marches 470mm Palier 1270mm

Contremarche 130mm Marches 460mm Palier 900mm

5 SÉRIES DE 3 MARCHES

2 SÉRIES DE 5 MARCHES

Contremarche 135mm Marches 450mm Palier 900mm

Contremarche 165mm Marches 450mm Palier 1400mm

19 | Maha Lakhmiri | Portfolio

PONTE DI RIALTO Contremarche 130mm Marches 450mm Palier 1520mm


COUPE | 1:400

ACADEMIA

ACADEMIA

ELEVATION | 1:400

ACADEMIA

20 | Maha Lakhmiri | Portfolio

ACADEMIA


VUE DEPUIS LE NIVEAU 2

VUE DEPUIS LE NIVEAU 1

21 | Maha Lakhmiri | Portfolio


PROJET 03

22 | Maha Lakhmiri | Portfolio


PAVILLON 5 MUSÉE DES BEAUX ARTS DE MONTRÉAL

TUTEUR VINCENT CORAINI -4 semaines Travail en équipe de 2 Hiver 2015, Montréal

L’intention initiale était de parvenir à créer un parcours qui va enrichir la promenade et l’expérience des visiteurs. C’est ainsi que l’on a pensé à un ruban. Ce dernier viendrait guider la circulation, la rendre plus agréable et ce grâce à l’intégration de mobiliers fixes dans le ruban même. Il devient donc tout un organisme presque vivant qui fait partie entière du musée. L’enveloppe de ce dernier est traitée avec des différents tons grisâtres d’ardoise, et ce car nous avons remarqué l’utilisation de matériaux minéraux aux alentours (marbre, pierre, etc...), c’était donc une manière de s’intégrer avec le contexte urbain. À l’intérieur, le ruban de bois apporte un côté chaleureux et vient compenser le côté assez froid de l’ardoise. Les ouvertures sont pixelisées pour faire pénétrer la lumière sans nuire aux oeuvres d’art, cependant on retrouve, dans des endroits stratégiques, de grandes ouvertures qui vont venir réer des moments propices à des regroupements,. 23 | Maha Lakhmiri | Portfolio


PLANS | 1:400

N

SOUS-SOL

NIVEAU 1 24 | Maha Lakhmiri | Portfolio

RDC

NIVEAU 2


NIVEAU 3

PERSPECTIVE INTÉRIEURE

25 | Maha Lakhmiri | Portfolio

NIVEAU 4


ELEVATION | 1:400

COUPE | 1:400

MATÉRIAUX

Ardoise

Béton brut/lisse et réfléchissant

Bois 26 | Maha Lakhmiri | Portfolio


DÉTAIL | 1:50

27 | Maha Lakhmiri | Portfolio


PROJET 04

28 | Maha Lakhmiri | Portfolio


PIAZZA MANTEGNA ET DELL’ERBE TUTEUR HAL INGBERG -3 mois Travail en équipe de 2 Été 2015, Venise

29 | Maha Lakhmiri | Portfolio

26 | Maha Lakhmiri | Portfolio


PLAN | 1:700

27 | Maha Lakhmiri | Portfolio


COUPES | 1:700

31 | Maha Lakhmiri | Portfolio


MAISON DU COLLECTIONNEUR

TUTRICE LEA ZEPPETELLI -2 semaines Travail individuel Automne 2014, Montréal

Le projet est une maison pour un collectionneur qui affectionne les scupltures, maquettes, et dessins architecturaux. La résidence comprend un rez-de-chaussée (public) et deux autres étages (privés). Face au site se trouve le Centre Canadien d’Architecture (CCA), bâtiment regroupant de très grandes collections architecturales. Ainsi, une des motivations derrière la conception est de démocratiser l’architecture, la rendre plus accessible au public, d’où l’idée de créer une gallerie au niveau du sol donnant vers la rue pour favoriser une accessibilité visuelle également vers la collection et créer une forme de dualité avec le CCA. Le projet vient sous une certaine forme se mettre en valeur tout en gardant une échelle résidentielle. En ce qui concerne le plan d’implantation, nous remarquons que la trame est très orthogonale et toutes les maisons sont mitoyennes, c’est pour cette raison que le projet s’installe suivant une diagonale qui vient briser cette rigidité urbaine, et rejeter la mitoyenneté. Nous retrouvons le même système aux étages privés mais avec cette fois une deuxième diagonale opposée à la 1ère, pour souligner le contraste public/privé qui se lit à travers la volumetrie de la maison. La section privée est enveloppée dans une boîte en bois qui semble par moment flotter, et qui est dôtée d’ouvertures rectilignes aléoatoires qui semblent glisser sur l’enveloppe, et ce pour rapeller l’idée du mouvement, qu’on trouve également au sol, grâce à des excavations en avant et en arrière de la gallerie. Ce traitement topographique donne l’illusion que le bloc du rdc a littéralement été pivoté pour sortir de la trame orthogonale et a laissé des «empreintes» au sol lors de son mouvement. 32 | Maha Lakhmiri | Portfolio

Zones importantes

1

Ruelle verte

2

Site du projet

3

Jardin du CCA

4

CCA


1 2

3

4

33 | Maha Lakhmiri | Portfolio


REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A

REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF

1er étage 1er étage

RDCRDC

1er 1er étage étage

2ème 2ème étage étage REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF

PLANS PLANS

2ème étage 2ème étage REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF

REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF

RDC RDC

2ème 2ème 2ème étage étage étage REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF

PLANS | 1:300

PLANS PLANS

1er 1er 1er étage étage étage REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF

REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A

RDC RDC RDC

REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF

PLANS PLANS PLANS

REALISE REALISE PAR UN PAR REALISE PRODUIT UN PRODUIT PAR AUTODESK UNAUTODESK PRODUIT A BUT AUTODESK A EDUCATIF BUT EDUCATIF A BUT EDUCATIF

COUPES COUPES COUPES

Coupe Coupe Coupe B-B B-B B-B

Coupe Coupe Coupe A-A A-A A-A

ECHELLE ECHELLE ECHELLE 1:100 1:100 1:100

REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK BUT EDUCATIF REALISE A PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF

COUPES COUPES COUPES | 1:300

REALISE REALISE PAR REALISE UN PAR PRODUIT PAR UN PRODUIT UNAUTODESK PRODUIT AUTODESK AUTODESK A BUT A EDUCATIF BUT A BUT EDUCATIF EDUCATIF

CoupeCoupe A-A A-A

CoupeCoupe B-B B-B

Coupe A-AA-A Coupe

Coupe B-BB-B Coupe

ECHELLE 1:100 1:100 ECHELLE

REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF

COUPES COUPES

REALISE PAR UN PRODUIT A BUT AUTODESK EDUCATIF A BUT EDUCATIF REALISEAUTODESK PAR UN PRODUIT

ECHELLE 1:100 ECHELLE 1:100

REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF

ELEVATIONS ELEVATIONS ELEVATIONS

REALISE REALISE PAR REALISE PAR UN PRODUIT UN PAR PRODUIT UNAUTODESK PRODUIT AUTODESK AUTODESK A BUT A BUT EDUCATIF A EDUCATIF BUT EDUCATIF

Elevation Elevation Elevation nord nord nord

Elevation Elevation Elevation sud sud sud

ELEVATIONS ELEVATIONS

REALISE PAR UN PRODUIT A BUT AUTODESK EDUCATIF A BUT EDUCATIF REALISEAUTODESK PAR UN PRODUIT

Elevation sud sud Elevation ELEVATIONS

ELEVATIONS

REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF

ELEVATIONS | 1:300

Elevation nord Elevation nord

R UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF

TIF R UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF

REALISE REALISE PAR REALISE PAR UN PRODUIT UN PAR PRODUIT UNAUTODESK PRODUIT AUTODESK AUTODESK A BUT A BUT EDUCATIF A EDUCATIF BUT EDUCATIF RKUN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF A BUT EDUCATIF

ECHELLE 1:100 1:100 ECHELLE

Elevation nord nord ECHELLE Elevation 1:100 ECHELLE 1:100

Elevation sudsud Elevation

K A BUT EDUCATIF

REALISE PAR UN PRODUIT A BUT AUTODESK EDUCATIF A BUT EDUCATIF REALISEAUTODESK PAR UN PRODUIT

34 | Maha Lakhmiri | Portfolio

ECHELLE ECHELLE ECHELLE 1:100 1:100 1:100

IF

REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF


PHOTOS DE LA MAQUETTE

35 | Maha Lakhmiri | Portfolio


PROJET 05

36 | Maha Lakhmiri | Portfolio


LA RÉSILLE TUTEUR VINCENT CORAINI -2 semaines Travail en équipe de 4 Hiver 2015, Montréal

LE MODULAIRE

PRÉCÉDENT

University of Liverpool Heating Le but de cet exercice est l’étude de la lumière infrastructure en partant d’un précédent qu’il fallait analyser, et par la suite y modifier quelques aspects pour arriver à créer une nouvelle résille, en se basant toujours sur le modèle étudié. Dans notre cas, le précédent est University of Liverpool Heating Infrastructure de Levitt Bernstein, en Angleterre. La résille est en aluminium en forme de carré plié en deux. Il fallaitPRÉCÉDENT en INTENTION premier lieu concevoir un nouveau module en partant du précédent, le réaliser en maquette et faire des tests en laboratoire pour simuler la pénétration de la lumière en hiver, en automne, LIVERPOOL HEATING INFRASTRUCTURE BUILDING / LEVITT-B HIVER en printemps et en été, et ce pour comprendre les différentes positions du soleil et donc la GENÈSE DE LA FORME QUALITÉS profondeur d’ensoleillement que l’on pouvait atteindre selon les saisons. Par la suite, il fallait étudier la qualité de lumière souhaitable, nous voulons une lumière diffuse qui soit douce et agréable. Pour ce faire, il fallait trouver un système qui permettrait DIRECTE LIVERPOOL HEATING INFRASTRUCTURE BUILDING / LEVITT-BURNSTEIN de faire réfléchir la lumière pour éviter que PRÉCÉDENT MODULE DE BASE DE LA FORME cette dernière soit trop forte et provoqueGENÈSE un éblouissement à l’intérieur. Idéalement, nous voulons favoriser la pénétration de la lumière du nord, et atténuer l’intensité de celle provenant ASSEMBLAGE du sud. Enfin, une grande partie de l’exercice résidait dans la construction de la maquette d’un fraguement de la nouvelle résille à l’échelle PRÉCÉDENT MODULE DE BASE SOUSTRACTION 1:1, avec les vrais matériaux.

LE MODULAIRE

ASSEMBLAGE 37 | Maha Lakhmiri | Portfolio

RÉFLÉXION


RE RE

PRÉCÉDENT VIGNETTES

QUALITÉS DE LUMIÈRE HIVER

HIVER INTENTIONS

QUALITÉS DEÉTÉLUMIÈRE

HIVER

TESTS

ÉTÉ

ÉTÉ

DE LUMIÈRE QUALITÉSTYPES DE LUMIÈRE QUALITÉS DE LUMIÈRE

ETUDE DE LUMIÈRE EN ÉTÉ

HIVER

ÉTÉ

HIVER

ÉTÉ

QUALITÉS DE LUMIÈRE DIRECTE QUALITÉS DE LUMIÈRE DIRECTE LIVERPOOL HEATING INFRASTRUCTURE BUILDING / LEVITT-BURNSTEIN

LIVERPOOL HEATING INFRASTRUCTURE BUILDING / LEVITT-BURNSTEIN

GENÈSE GENÈSE DE LA DE FORME LA FORME GENÈSE DE LA FORME ETUDE DE LUMIÈRE EN ÉTÉ

RÉFLÉCHIE

DIFF

RÉFLÉCHIE

DIFFUSE

RÉFLÉCHIE DIRECTE DIRECTE RÉFLÉCHIE

LIVERPOOL HEATING INFRASTRUCTURE BUILDING / LEVITT-BURNSTEIN

DIFF

LIVERPOOL HEATING INFRASTRUCTURE BUILDING / LEVITT-BURNSTEIN

DIRECTE

RÉFLÉCHIE

DIFFUSE

BLOQUÉE

LIVERPOOL HEATING INFRASTRUCTURE BUILDING / LEVITT-BURNSTEIN

DIRECTE

RÉFLÉCHIE

DIFFUSE

BLOQUÉE

ETUDE DE FORMETEST HIVER

TEST ÉTÉ GENÈSE

DE LA GENÈSE DE LA FORME GENÈSEDE DE LA LA FORME FORME GENÈSE

LIVERPOOL HEATING INFRASTRUCTURE BUILDING / LEVITT-BURNSTEIN

LUMIÈRE EN HIVER

RÉFLÉCHIE

DIRECTE

LIVERPOOL HEATING INFRASTRUCTURE BUILDING / LEVITT-BURNSTEIN

RÉFLÉCHIE

DIRECTE

DIFFUSE

DIFFUSE DIFFUSE

BLOQUÉE

BLOQUÉE BLOQUÉE

GENÈSE DE LA FORME

PRÉCÉDENT

ÉTÉ

MODULE DE BASE

SOUSTRACTION

PLIAGE

P

HIVER PRÉCÉDENT

MODULE DE BASE

ETUDE DE LUMIÈRE EN HIVER PRÉCÉDENT PRÉCÉDENT PRÉCÉDENT

Précédent

PRÉCÉDENT PRÉCÉDENT

MODULE DE ASSEMBLAGE

MODULE BASE MODULE DEDEBASE

Module MODULE DE BASE de base

MODULE DE BASE

ASSEMBLAGE ASSEMBLAGE ASSEMBLAGE ASSEMBLAGE ASSEMBLAGE

ASSEMBLAGE ASSEMBLAGE

SOUSTRACTION

BASE

PLIAGE

SOUSTRACTION

RÉFLÉXION

SOUSTRACTION SOUSTRACTION

Soustraction SOUSTRACTION

DÉTAIL SOUSTRACTION

Pliage PLIAGE

DE LA CLÉPLIAGE

PLIAGE

PLIAGE

PLIAGE

Perforation PERFORATION

PERFORATION

CLÉ

VIGN

PERFORATION

PERFORATION

CL

CL clé RÉFLÉXION V RÉFLÉXION VIGNETTES RÉFLÉXION RÉFLÉXION VIGNETTESV RÉFLÉXION VIGNETTES CLÉ

CLÉ

CLÉ

CLÉ

RÉFLEXION VIGNETTES

RÉFLÉXION

ETUDE DE

DÉTAIL DE LA CLÉ

ETUDE DE LUMIÈRE EN ÉTÉ

ETUDE DE LUMIÈRE EN ÉTÉ

ETUDE DE LU

ETUDE DE LUMIÈRE EN ÉT

E

ETUDE DE LUMIÈRE EN ÉT

ÉTÉ

ETUDE DEHIVER LUMIÈRE EN HIVER

ETUDE DE LUMIÈRE EN HIVER

ARC 2012

ÉTÉ

HIVER

ÉTÉ

ARC 2012

ARC 2012

HIVER 2015 ETAPE1 MARIE-LOUISE RAINVILLE MAHA LAKHMIRI PATRICK PEDNEAULT ERIC LEBLANC

ET ETUDE DE LUMIÈRE EN HIVE

ETUDE DE LUMIÈRE EN HIVE

HIVER

ETU

DÉTAIL DE LA CLÉ

HIVER 2015 ETAPE1 MARIE-LOUISE RAINVILLE MAHA LAKHMIRI PATRICK PEDNEAULT ERIC LEBLANC

DÉTAIL DE LA CLÉ

HIVER 2015 ETAPE1 MARIE-LOUISE RAINVILLE MAHA LAKHMIRI PATRICK PEDNEAULT ERIC LEBLANC

ÉTÉ ÉTÉ

HIVER

ÉTÉ HIVER Été ÉTÉ

HIVER Hiver HIVER

38 | Maha Lakhmiri | Portfolio ARC 2012

HIVER 2015 ETAPE1 MARIE-LOUISE RAINVILLE MAHA LAKHMIRI PATRICK PEDNEAULT ERIC LEBLANC

DÉTAIL DE LA CL

ARC 2012

HIVER 2015ARC ETAPE1 MAHA LAKHMIRIRAINVILLE PATRICK PEDNEAULT ERIC LEBLANC 2012 MARIE-LOUISE HIVER 2015 RAINVILLE ETAPE1 MARIE-LOUISE MAHA LAKHMIRI PATRICK PEDNEAULT ERIC LEBLANC

DÉTAIL DE LA CL


PHOTOS DE LA MAQUETTE

39 | Maha Lakhmiri | Portfolio


Portfolio Maha Lakhmiri  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you